AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 hold me tight ❭ aemi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 22 Avr - 21:27
Scénario Inventé
Nom  hanako
Prénom(s) aemi
âge 21 ans
Date de naissance 20 juillet 1993
Ville de naissance kyoto
origine japonaises et coréennes
groupe citoyen
Avez-vous fréquenté RPS? non
sexualité hétéro.
situation célibataire, mais « mère » à temps partiel.
Qualités blagueuse, optimiste, ouverte, sociable, loyale, dévouée.
Défauts franche, s’met souvent « en colère » pour des petites choses, maniaque.
Couleur préférée  rose.
Boisson favorite  du moment que y’a de l’alcool.
Permis de conduire  nope, les transports en commun sont mes amis.
revenus et/ou métier   j’vis avec une part de l’héritage des vieux, et avec mon salaire d’secrétaire.
sa nièce la considère comme sa mère, puisque la sienne est morte à sa naissance. elle aide son frère à s’occuper d’elle.
elle ne tient pas bien l’alcool, et dès qu’elle fait quelque chose d’idiot, elle blâme l'alcool.
elle a un amour inconsiderable pour les koalas.
elle a pour habitude de faire des grimaces avec son visage, peu importe ce qu’il fait.
elle est respectée pour sa maturité, les parents ont souvent dit à leurs enfants de prendre exemple sur elle.
 elle adore se tenir au courant de l’actualité, c’est comme un de ses passe-temps de savoir ce qu’il se passe dans l’ monde.
elle est très ouverte d’esprit, et adore débattre sur des sujets plus ou moins importants.
elle fait des dons à l’unicef lorsque son revenu le lui permet.
elle ne se sent pas en sécurité avec des hommes costauds qu’elle ne connait pas bien personnellement, elle doit tout le temps les avoir dans son champ de vision pour anticiper leurs mouvements. elle est légèrement paranoïaque.
elle collectionne les chaussures, elle a tout un immense placard de chaussures de marque chez lui. c’en est presque maladif chez elle. apparemment, ceux qui achètent souvent des chaussures sont en manque de sexe..
elle fait sa gros blagueuse en face des garçons parce qu’elle est intimidé devant eux. c’est pour ça qu’elle n’a jamais eu de petit copain.
elle a une peur énorme du vide.
elle n’aime pas particulièrement faire du sport et elle n’est pas endurant.
elle adore le coca. parfois ça lui arrive de garder des bouteilles de coca chez elle en décoration.
elle est très protectrice envers n’importe quel enfant.
elle adore skier, elle est d’ailleurs plutôt doué en freestyle. son modèle est le français candide thovex. c’est le seul sport qu’elle fait, et encore c’est que deux mois dans l’année.
elle aime bien chanter, même si elle n’a jamais pris de cours. elle joue du piano aussi.

Court toujours.
«  The tans will fade but the memories last forever. »

Papa, don’t leave me alone.

« Papa, pourquoi on doit courir ? » Hongkong, 2001. Au milieu de la foule, un homme d’une trentaine d’années essayait de se frayer un passage en courant, bousculant parfois des gens. Il tenait fermement la main de sa fille ainée dans la sienne. « Je t’expliquerai plus tard, Aemi. » La-dite Aemi regarda son dos, inquiète, mais hocha la tête, bien que son paternel ne pouvait l’apercevoir. Au bout de quelques minutes, ils arrivèrent dans une petite maison, comme on en trouvait partout dans ce quartier. L’homme ouvrit la porte brusquement, sans prendre la peine de frapper, et se dépêcha de faire rentrer sa fille avant de la fermer à clé derrière lui. Aemi respirait fortement, elle n’avait pas de grandes jambes comme son père, et elle n’avait pas une très grande endurance de toute façon. Le père poussa sa fille vers le couloir sombre. Aemi tremblait, sous le coup de l’effort et de la nervosité qu’elle ressentait en s’avançant dans l’obscurité. « Avance, n’ai pas peur Aemi. » Elle écouta son père, et avança d’un pas un peu plus affirmé. L’homme lui tenait les épaules et la fit bifurquer dans une salle. C’était une cuisine, tout ce qu’il y avait de plus banal dans une maison. Le père lâcha sa fille et s’avança vers l’évier. Aemi ne pouvait pas voir ce qu’il faisait, il entendit seulement un grincement, avant qu’un meuble se mit à bouger. Aemi cria, les larmes commençaient à se former au coin de ses yeux. De sa voix hachée par la peur, elle appelait son père. L’homme émit un petit rire en voyant l’aspect de sa fille, et la tira par la manche à sa suite dans l’escalier qui s’était ouvert dans le sol. Une fois l’escalier descendu, il tourna une des lampes accrochées au mur du couloir peu rassurant, et le passage au-dessus d’eux se referma, faisant sursauter la petite fille. Ils avancèrent dans le couloir seulement éclairé par quelques lampes, Aemi tenant fermement la main de son père. Au bout de plusieurs minutes de marche silencieuse, un escalier se présenta à nouveau à eux, et l’homme y tira sa fille. La lumière du jour éblouit Aemi, qui mit une main devant ses yeux. Lorsqu’enfin, elle s’habitua à la luminosité, elle aperçut une femme accompagnée de deux hommes. Son père discutait avec un des hommes, lui tendant une liasse de billets. Aemi regarda son père, apeuré. « Papa, il s’passe quoi ? » Le père se retourna vers sa fille, et s’accroupit en face de lui, posant ses larges mains sur ses épaules. « Aemi, si on est venu à Hongkong, ce n’était pas pour des vacances. Enfin, pas pour moi. J’ai reçu un contrat, et disons que ça ne s’est pas très bien passé comme prévu. Je savais que c’était dangereux de vous emmener, mais je me suis dit que ça se passait bien d’habitude, alors il n’y avait aucune raison que ça n’aille pas. Mais malheureusement… Ces personnes vont vous ramener à la maison, toi et ton frère, auprès de votre mère d’accord ? » Aemi le regardait, ne comprenant pas tout de la situation. « Tu rentres pas avec nous ? » Son père la regarda d’un regard triste, et caressa sa joue doucement. « Non ma puce. T’es une grande, tu vas bientôt avoir 10 ans. Prend soin de ton frère et de ta mère. C’est toi en charge de la famille maintenant. » L’adulte se releva légèrement, assez pour déposer tendrement ses lèvres sur le front de sa fille. « Je t’aime Aemi. File, maintenant. »



You’re dumb, let’s be friend.

Aemi rentrait de l’école à pied. Quelques voitures passaient dans la rue, mais la petite fille âgée de 12 ans n’y faisait pas attention. Elle était absorbée par ses pieds qui essayaient tant bien que mal de ne marcher que sur la bordure du trottoir. À plusieurs reprises, elle avait failli à son objectif, mais elle revenait en position droite avec un petit sourire vainqueur. Un rire en face d’elle le tira de sa concentration. Un garçon roulait à vélo sur le trottoir et arrivait dans la direction d’Aemi. Celle-ci fronça les sourcils. Le garçon était une gêne, à cause de lui, elle allait devoir descendre du trottoir et perdre son objectif d’arriver chez elle en ne marchant que sur le bord. Le garçon à vélo souriait de toutes ses dents, comme s’il avait appris la meilleure nouvelle de toute sa vie. Ou peut-être était-il juste content de faire du vélo ? Aemi soupira, il semblait tellement con comme ça. C’était juste du vélo, tout le monde savait faire du vélo et il n’y avait rien de spécial à savoir en faire. Le garçon, en remarquant qu’une personne se trouvait devant lui, à peine à quelques mètres de lui, tourna brutalement le guidon. Le vélo descendit du trottoir mais dans une fausse manipulation, le garçon se retrouva étalé de tout son long, les yeux grands ouverts, réalisant ce qu’il venait de se passer. Son vélo était au milieu de la route, heureusement qu’aucune voiture ne passait à ce moment là. Aemi ne put s’empêcher de lâcher un rire bruyant. La chute avait été spectaculaire, la tête du garçon encore plus. Ayant un minimum de bon-sens, elle alla ramasser le vélo qui tournait dans le vide, au cas où, et le ramena sur le trottoir, non sans s’arrêter de rire. Le garçon n’y prêtait pas vraiment attention, il fixait les gouttes de sang s’échapper de son genou. Une fois le vélo stabilisé contre un muret, Aemi s’accroupit près du garçon, un sourire moqueur toujours présent sur le visage. « Très joli ta chute, petit. » Le garçon fit une moue à l’appellation qu’il lui avait donné. « J’suis pas petit, j’suis sûr j’suis plus grand que toi même. En même temps, ça doit pas être difficile, t’as une tête de bébé. Quoi, tu dois avoir 10 ans ? » Ce fut au tour d’Aemi de se renfrogner. « Hé ! J’ai 12 ans sale mioche. » Le garçon au sol rit, surprenant Aemi. « Pourquoi tu ris ? En plus, t’es blessé. » Le garçon regarda de nouveau son genou, et se releva brusquement. « Ah merde. Zut, zut, qu’est-ce que je dois faire ? » Il s’affolait, regardait dans toutes les directions, se prenant la tête dans les mains. Aemi retint un petit rire. « Hé, calme toi. C’est pas la mort. D’abord, commence par te soigner. T’habites où, j’vais te raccompagner. » Le garçon se calma, et le regarda, hésitant. « Pourquoi tu veux me raccompagner, on se connait pas. Ça s’trouve, t’es une psychopathe. J’ai regardé beaucoup de trucs tu sais, faut jamais parler aux inconnus. » Aemi souffla. Elle savait même pas pourquoi elle avait proposé ça. « Tu m’fais pitié, voilà. » À vrai dire, le garçon l’intriguait. Celui-ci fit une moue qui ne dura à peine quelques secondes, avant de sauter à nouveau partout autour d’Aemi, excité comme une puce. « Hé, tu veux qu’on soit ami ? Comme ça, tu seras pas une inconnue, et tu pourras me raccompagner ? » Aemi le regarda étonnée, puis partit dans un fou rire, bientôt suivi du garçon. Au bout de plusieurs minutes, ils arrivèrent à se calmer. « Ah, j’te jure, d’où t’es tombé toi. » Le garçon lui pointa le trottoir. « Bah, de là. Pourquoi tu m’demandes ça ? » Et Aemi repartir dans un fou rire. Cette fois, le garçon ne comprenait pas. « Mais non. Ah, t’es bête. C’est une expression, comme d’où tu viens pour être aussi con quoi. T’as compris ? » Le garçon lui fit oui de la tête avec un large sourire. Aemi sourit, elle était tombé sur un vrai cas, mais bizarrement elle l’aimait bien. « Je m’appelle Aemi. Et toi ? » Il lui tendit sa main comme il avait vu les adultes le faire lorsqu’ils se saluaient. « Seiji. »



Who would date you, huh ?!

Aemi jouait avec ses mains, se mordant la lèvre. Elle n’osait lever la tête. Le jeune garçon qu’elle aimait depuis le début de l’année avait enfin accepté de la voir. Il était devant elle, bras croisés sur le torse, attendant d’Aemi se décide à parler. « Bon alors, tu voulais m’voir pourquoi ? » Aemi avala de travers à l’entente de sa voix. Il lui adressait si rarement la parole, elle croyait rêver. « Heu, j’voulais… » Elle redressa la tête, faisant face au jeune garçon qui était un peu plus grand qu’elle. « Je t’aime. Tu veux sortir avec moi ? » Plus franc, y’a pas. Aemi sentait son ventre se tordre sous l’attente. Le jeune garçon la regardait dans les yeux. Il resta neutre pendant quelques secondes avant d’exploser de rire. Aemi fronça les sourcils. « Attend, tu plaisantes ? » Elle ne comprenait pas. Qu’avait-elle dit de mal ? « Qui voudrait sortir avec l’bébé sérieux, regarde toi. Tu fais fuir tout le monde. Allez bye, j’ai pas que ça à faire. » Aemi baissa la tête. Elle était rouge, rouge de honte. Elle se retourna tout de même lorsque le jeune garçon la dépassa pour retourner avec ses amis. « C’est non alors ? » Sa voix était faible, mais assez forte pour que le garçon l’entende de là où il était. « T’es sourde en plus ? Bien sûr que c’est non. » Et il partit. Aemi resta sur place, à fixer le sol. Elle se laissa lentement glisser contre le mur, se retrouvant assis. Elle ramena ses genoux contre son torse, et y enfouit sa tête. Elle ne pleurait pas. Elle n’avait pas l’âge de pleurer pour un simple râteau. Puis, elle aurait dû s’en douter, après tout c’était vrai, elle était le bébé du lycée, celle avec les grosses joues qui n’avait pas sa place ici. Tout ça à cause de sa tête. Vivement qu’elle grandisse et devienne une vraie femme. Elle avait hâte que ce jour arrive.



Please, don’t die.

Lorsqu’elle avait reçu cet appel, cet appel qu’elle redoutait plus que tout, elle était restée les bras ballants, avant de tomber lourdement sur le sol. Non, ce n’était pas vrai. Il n’avait pas le droit de l’abandonner, il ne pouvait pas partir. Que ferait-elle sans lui ? Reprenant ses esprits, Aemi s’était précipitée dehors, prenant à peine le temps d’enfiler ses chaussures. Elle avait couru aussi vite que ses jambes et son souffle lui permettait. Elle ne s’était pas arrêtée avant d’arriver à l’hôpital. C’était bien la première fois qu’elle courait autant et à cette vitesse. Mais elle s’en voudrait toute sa vie si elle arrivait trop tard, alors elle avait continuer, l’image de son meilleur ami dans son esprit. Elle était arrivée extrêmement essoufflée dans l’accueil de l’hôpital. En voyant son état, une infirmière était venue vers elle, lui demandant si elle était asthmatique. Mais elle ne lui répondit pas, et son souffle devenu un peu plus régulier, elle se dépêcha d’accéder à la chambre qu’elle avait l’habitude de visiter chaque jour. Elle entra, ne prenant pas la peine de toquer. Son meilleur ami reposait dans le lit blanc de l’hôpital, branché à des dizaines de machines, les yeux fermés. Les larmes vinrent se former à ses yeux à cette vue. Une dame se leva d’un fauteuil, et vint poser ses mains sur les épaules d’Aemi. « Il… Il va bien. Il a refait une crise, plus violente cette fois. » La voix de la jeune femme était faible, et tremblante. « Il… Son cœur s’est arrêté. Mais ils ont réussi à le réanimer. Il est dans un coma, maintenant… On ne sait pas quand il va se réveiller, mais d’après les docteurs, il peut nous entendre, sans rien pouvoir faire. » Aemi l’écoutait, soulagée que son meilleur ami soit en vie. Il semblait tellement apaisé comme ça, le visage détendu. Elle hocha la tête, et la jeune femme sortie de la chambre. Aemi s’approcha et s’assit sur le lit, près de son meilleur ami. Elle posa sa main tremblante sur celle de son meilleur ami. « Ah, je te hais de me faire peur comme ça. J’ai cru que… » Elle ne finit pas sa phrase, c’était trop dur à le prononcer. « Tu vas te réveiller, dis ? Tu dois te réveiller. T’as pas le droit de mourir, j’te l’interdis. Je sais que tu fais jamais comme je dis, mais pour une fois, s’il te plaît… » Aemi souffla. Les larmes creusaient ses joues. « Sale gosse, va. » Elle renifla. « Ah, tu sais, le concours que j’avais fait pour entrer dans la police ? J’suis pas prise, apparemment je suis trop jeune.. Alors, en attendant, j’suis secrétaire à la station de police, tu sais j’prend les dépositions et les appels, je remplis la paperasse.. C’est pas grand chose, mais c’est mon premier emploi. C’est un début ! J’aurai bien voulu partager ça avec toi, le fêter comme il faut. Apparemment, tu peux m’entendre… Mais j’ai l’impression de parler à un corps vide… S’il te plaît, réveille toi. » Aemi se pencha, et posa sa tête sur le torse de son meilleur ami, écoutant son cœur battre de manière régulière. « J’ai besoin de toi, Seiji. »



You’re my first love, you should know that.

Aemi avait le visage sur le matelas du lit, sa main tenant celle de Seiji. Il s’était réveillé de son coma depuis une semaine, après y être resté pendant un mois et deux semaines. Aemi avait commencé à désespérer. Elle ne voulait pas abandonner, mais les docteurs avaient eux-même de moins en moins d’espoir. Et comme par miracle, Seiji s’était réveillé. Un peu brutalement, certes. Il avait fait une crise, et ce fut grâce à cette crise qu’il se réveilla. Quelle ironie du sort. Il avait failli mourir à cause d’une de ses crises, et il revenait à la vie grâce à une autre. Seiji regardait Aemi dormir. Aemi venait le voir dès qu’elle pouvait, entre son service à la station de police et les heures où elle devait aider son frère à s’occuper de sa nièce. Il en avait loupé des choses en un mois et demi, et il s’en voulait. Mais il s’en voulait encore plus d’avoir inquiété Aemi au point qu’elle perde toute joie de vivre. Un gémissement se fit entendre dans la pièce, et les joues de Seiji se teintèrent de rouge. Aemi venait de gémir dans son sommeil. Pas un gémissement de peur, mais bien un gémissement de plaisir. Seiji secoua la main d’Aemi pour la réveiller avant d’en entendre un autre. « Alors, ce rêve, c’était bien ? » Aemi rougit. « Occupe toi d’tes affaires. » Seiji rigola devant la mine gênée d’Aemi, et cette dernière ne put s’empêcher un sourire. Ce son était une bénédiction. Une fois Seiji calmé, ils restèrent pendant de longues minutes à se regarder, appréciant la présence de l’autre. Mais Seiji finit par détourner la tête. « Tu sais… J’ai beaucoup réfléchi pendant que tu dormais. » « Ah oui ? J’croyais pas ça possible. » Seiji la frappa gentiment l’épaule et Aemi lui tira la langue. Malgré qu’ils aient plus de 20 ans, ils étaient toujours des enfants au fond. « Écoute moi au lieu d’faire des commentaires. » Aemi hocha la tête. « Tu sais, frôler la mort, ça m’a fait vraiment peur. » Aemi fit une petite moue. Elle n’aimait pas entendre parler de ce qu’il venait de lui arriver. « Mais j’ai pas eu peur pour moi. Après tout, mourir n’est pas vraiment douloureux, et puis une fois mort, on ne ressent rien. Même si je serai surement déçu parce que je n’aurai pas eu de premier amour, ni de premier baiser avant. T’sais à quel point j’suis un romantique, hein ? » Aemi hocha doucement la tête. « Mais en fait… J’ai déjà un premier amour, sans m’en rendre compte. » Aemi le regarda, étonnée, et attentive à ce qu’il allait dire. « Il y a cette personne. Cette personne que je trouve mignonne, parfois sexy. Toutes mes premières fois, je les ai faites avec elle. La première fois que je suis tombé, c’était avec elle. La première fois que je suis allé à l’école, c’était avec elle. La première fois que j’ai souhaité mon anniversaire, c’était parce qu’elle était là. La première fois que j’ai pleuré, c’était dans ses bras. La première fois que j’ai vu un feu d’artifice, c’était avec elle. La première fois que j’ai fait une blague à quelqu’un, c’était avec elle. La première fois que je me suis senti réellement vivant, c’était parce que j’étais avec cette personne. » Les larmes coulaient sur les joues d’Aemi sans qu’elle ne puisse les arrêter. « Mais… » « Cette personne, c’est toi. Tu es mon premier amour. Et c’est pour ça que j’ai peur de mourir. Je ne veux pas t’abandonner, je ne veux pas te laisser tout seul. Je ne veux pas te savoir triste, te savoir désemparée. Je ne veux pas te quitter. » Il posa sa main sur la joue d’Aemi, essuyant ses larmes. « J’aime pas te voir pleurer, Ae. » Aemi renifla. « C’est d’ta faute, sale mioche. »

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 22 Avr - 21:33
Nous sommes perdus dans la schizophrénie ... HALP.
Re bienvenue alors ! ♥ Bon courage pour ta fiche mon tout beau !

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 22 Avr - 21:37
mdrrrrrr, j’aime être schizo- heu.
ok j’suis fatiguée là.
en tout cas, merci :0238:

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 22 Avr - 21:47
Re-bienvenue.
Je connais absolument pas ton vava mais il a une petite bouille sympa.
Bon courage pour la fin de ta fiche.

Kwon Ji Hyuk
Secrétaire du conseil des élèves
Pseudo : calimena ✧ Mes messages : 4923 Yen (¥) : 226 Avatar : jeon jungkook (bts) Schizophrène? :

siam raylai ft. bambam (got7) yanagi emrys ft. jae (day6) serizawa loukas ft. daehyun (bap) Yagyu Berry ft. woozi (seventeen) Murakami E. Dawn ft. jimin (bts) Matsui Junya ft. yoseob (beast) Heiwajima Astéria ft. lisa (blackpink) Byakuya Raijû ft. jooheon (monsta x) Ahn Reagan ft. yugyeom Usagi Momiji ft. sunyoul (up10tion) Inuzuka Reon ft. jinhwan (ikon) Wu Yulian ft. luhan Jang Percy ft. wonho (monsta x) Kamiya Yûgi ft. mino (winner) Kirisame Setsuna ft. n (vixx) Aomine Shun ft. jonghyun (shinee) Bakugo A. King ft. sanha (astro) Byun Bae ft. winwin (nct) Tenzin Nyima ft. jinho (pentagon)

Age : vingt ans Date de naissance : 24/12/1995 Astrologie : born ♑ {capricorne} × 猪 {cochon} « Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option » Métier : a été caisier dans un konbini, serveur dans un restaurant & homme à tout faire -surtout tondre la pelouse, sortir des chiens ou faire un brin de ménage chez les gens du voisinage -. actuellement barman dans un club, depuis pas très très longtemps. nouvellement viré et sans emploi. Année : première année Résidant à : shibuya dans une belle maison avec mon copain ♥ Planning :



Racheter de la nourriture pour Ben & Nuts, mes chiens. éviter le voisin à tout prix! Ce mec connait quasiment toute ma vie... Même les choses à ne pas révéler. En apprendre plus sur Kyann, finalement. être un bon capitaine de club me morfondre dans un coin maintenant que j'ai été viré...





Ne pas refaire boire mon petit copain sous risque de le perdre totalement dans les méandres de sa débilité profonde. vivre ma vie avec mon copain ♥ trouver la maison de nos rêves changer de cursus pour l'art participer à des auditions à angel entertainement. faire retrouver la mémoire à kyann crever les pneus du vélo à kyota
Navigation :

please, don't judge me. i won't judge you.



take me as who i am, not who i was, i promise i'll be the one that you can trust. + good for you (rp) + question please (ask)


« Tu ne peux rien à tes origines, mais tu peux choisir ce que tu laisseras en héritage. »



« butterfly, please don't fly away. »



Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mer 22 Avr - 22:09
qu'il est chouuuu :-031-:
rebienvenue kakku! & bon courage pour cette fiche :-0141-:



know you love me, so that i love you. always i’ll be there for you by your side. don’t worry bout a thing my love.
thank you so much

Murakami A. Zero
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki Mes messages : 5212 Yen (¥) : 84 Avatar : Park Jimin [BTS] Schizophrène? : Kyann feat Taehyung, Kellian feat Xiao Kyann feat Taehyung Shion feat Hoshi Ayden feat Tao London feat Zelo Ryoma feat Taemin Dakota feat Mark Haru feat Ravi Phoenix feat Joshua taiga feat GD Shinya feat Junhyung Candy feat Momo Hyoga feat jin Hinata feat Suwoong Inaho feat Junior Dewei feat Baekhyun Dan feat Yongguk.


Age : 21 ans Date de naissance : 13/10/1994 Astrologie : Balance Métier : Pompier + serveur dans un bar Année : aucune, il a quitté RPS à la fin de sa troisième année Résidant à : Chez ses parents, mais il cherche un logement pour vivre avec Astéria et ses jumeaux qui naissent bientôt Planning : Passer plus de temps avec Astéria et comprendre ce qu'elle a, elle est bizarre avec ses questions, même si je suis loin de m'imaginer a quel point la situation est compliqué. Répondre aux sms au lieux de laisser plusieurs jours sans nouvelles mes proches, je les inquiète bien assez comme ça. Ne pas me blesser inutilement, j'aime le feu, mais ne pas le craindre est parfois un énorme problème. Sortir Dawn de sa caverne et profiter de mon jumeau, on ne passe pas assez de temps ensemble et on doit faire quelques mises au point lui et moi.

Éviter de donner trop d'espoir aux femme quand je bosse au bar, elles ont tendance à me voir comme une cible facile, mais je ne fornique pas avec tout le monde, merci. Rattraper le temps perdu avec Rukia, je l'aime mon mini-pouce. Manger de la pizza une fois par semaine, ça c'est indiscutable! Il n'y a pas de fumée sans feu est mon expression + je fume comme un pompier ewe. Je suis logique en plus d'être un gars mature et responsable. Danser et chanter, ça me détend et me rappelle une bonne période de mon adolescence. j'ai plusieurs tatouages hop, hop, hop.

Je peux embrasser n'importe qui, pas besoin de boire, je suis assez à l'aise avec les gens, un défi, une pulsion, une envie, tout est bon pour m'amuser et rire un bon coup, je suis peut-être sérieux, mais je n'en reste pas moins quelqu'un d'ouvert, de drôle, joueur et sociable. Je veux des gosses plus tard, même si je sais qu'avec mon métier c'est égoïste et j'ai peur que mes enfants me déteste comme Dawn a détesté notre paternel. Manger des pâtisseries, c'est bon les gâteaux ! regarde un bon film, je manque de temps en ce moment. J'ai plusieurs cicatrice dû au feu, mais je m'en porte bien car en contrepartie je sauve des gens !
Navigation :
On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.
Par là vous pourrez me contacter sur mon Twitter, mon téléphone, mais aussi me poser des questions sur mon Ask.

Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mer 22 Avr - 22:27
Re-bienvenue mister (a)
Courage pour ta fiche ~~


« Into the blaze i'm alive. »

I don't wanna cry alone, into blaze Lost in maze, someone call my name. I don't wanna cry alone, help me out Search my light, please take me back home.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 22 Avr - 22:37
Le mec de Pinocchio ♥♥♥ et aussi de IRON MANNNN ** !!! EXCELLENT CHOIIIIIX !!!!

Il est juste mega class ** !!!

Re-bienvenue et bon courage !

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 22 Avr - 22:39
Ohhhhhhhh tellement bon choix d'ava je le kiff dans  Pinocchio :-013-:
Re-bienvenue!

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 22 Avr - 22:44
manabu + annnw merci. haha oui il est grave chou, c’pour ça que je l’ai choisi.
jihyuk + kyaaaa, merciiii. :0238:
merci gabi !
man naï + YEAH JE SAIS J’SUIS TROP CLASSE. /out bon, merci sinon haha.
hae rin + ouuuui, c’est un d’mes favs dans pinnochio, ohlàlà. nan, c’est mon fav ! merci. ~

Lee Kyann
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki Mes messages : 17760 Yen (¥) : 4183 Avatar : Kim Tae Hyung - V Schizophrène? : Kellian ft Xiao Shion ft Hoshi Ayden ft Tao London ft Zelo Ryoma ft Taemin Dakota ft Mark Haru ft Ravi Phoenix ft Joshua taiga ft GD Shinya ft Junhyung Zero ft Jimin Candy ft Momo Hyoga ft jin Sasuke ft Bobby Hinata ft Suwoong Inaho ft Junior Dewei ft Baekhyun Dan ft Yongguk Meliodas ft Eunwoo Hongseok ft Ace.


Age : 20 ans Date de naissance : 23/12/1995 Astrologie : Capricorne Métier : Ancien espoir du football, travail dans un salon de coiffure + dans un parc d'attraction! Année : deuxième année Résidant à : Dans une maison à Shibuya avec Ji Hyuk ♥ Planning : » Ramener Billy the cat à la maison malgré les deux grosses bêtes de Ji Hyuk » Faire des heures supplémentaire au salon de coiffure » Poster mes nouveaux croquis sur mon blog, ça fait longtemps que je n'ai pas mis à jour le site » Parler foot avec Kyota.




» Installé avec Ji Hyuk dans une maison à Shibuya » Faire attention au budget et aider chaton à trouver un boulot » retourner au brésil » préparer notre soirée pour la saint valentin. » retrouver la mémoire aussi ce serait bien.



Navigation :

JiKyann forever ♥




On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.





téléphone twitter instagram blog


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mer 22 Avr - 23:53
Re'bienvenuuue chou (a)
J'ai hâte de voir ce que tu vas nous faire! ** et courage pour ta fiche!
Bon choix en tout cas :-040-:



we could build a universe right here, all the world could disappear. wouldn't notice, wouldn't care, we can build a universe right here. the world could disappear, i just need you.

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 23 Avr - 14:19
merciiii :0238: j’espère n’pas t’décevoir alors ~

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 23 Avr - 19:17
Ça fait plaisir de voir un acteur qu'on ne voit pas souvent. Je l'ai bien aimé dans Pinnochio *Q*.
Enfin Re-bienvenue parmi nous & fighting pour ta fiche !!!

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 23 Avr - 21:05
et moi ça m’fait plaisir d’voir des gens qui l’aiment bien ! C’est vrai qu’on l’voit pas souvent, il est vraiment pas beaucoup connu, même sur internet pour trouver des images de lui c’chaud mdr. /:
mais merciii. :0238:

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 26 Avr - 9:57
Oh il est trop cute ce mec ! ♥
Re-bienvenue parmi nous ;)

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 28 Avr - 12:01
merciii :0238:

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 28 Avr - 23:42
WELCOME JOLI DAMOISEAU :-0146-:
J'aime les boobs aussi, je propose qu'on forme un clan, un club, un gang, quelque chose quoi ! Un truc autours de notre passion commune tout ça ! kékéké ~

En tout cas bon courage pour ta fiche et plein de poutoux sur tes joues :0251:

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 30 Avr - 17:04
MERCI TOI :0238:
aw, avec plaisir, enfin quelqu’un qui partage ma passion. boooooooobs :-094-:

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 30 Avr - 17:15
J'ai vraiment adoré ta fiche ainsi que la présentation :-049-: :-049-: :-049-:

Pour moi c'est perfect :-016-: :-016-:

Je te valide et te souhaites de vraiment bien t'amuser :-0121-: :-0121-:

Hey te voilà validé mon enfant!
Bienvenue sur Royal Private Schools te voilà validé! Surtout amuse toi parmi nous sans te prendre la tête! Et maintenant que tu as fait le plus "chiant" participe au forum pour des moments agréable, foufous et funny garantit! =3 Voici quelques trucs qu'il te faudra faire rapidement pour être totalement complet! Déjà première chose remplir ton profil (très important!), ta fiche de relation (obligatoire bien sûr), ton Espace multimédia (Facultatif, si tu en demande un il faut le remplir!) . Pense a te Recenser et a demander un rp . Le flood! t'ouvres également ses portes, alors rejoint nous~~♥ Puis n'hésite pas à faire le tour du forum et nous dire si tu as des questions.

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 30 Avr - 22:23
merci beaucoup ! ça fait plaisir si t’as bien aimé ! :0238:

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 11:33
 

hold me tight ❭ aemi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» hold me tight ❭ aemi.
» ZOEIL + I’d love to hold you close, tonight and always.
» (#009) I wanna hold you so much - Ella&Thomas
» Fatal 4 Way - 20 juin 2010 (Résultats)
» Amore Vita - Conad ----- Objectivement Hold'up tente de manager cette équipe
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum :: Les fiches perso/lien/rp-