AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Bentô & Confidences |ft. Uehara Kô

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 13 Juin - 17:44


   
   Kô & Eri
   Bentô & Confidences

J
[b]e sortais de mon cours d'anglais, attrapant mon sac à dos et me dirigeais vers la sortie du bâtiment. Il était midi, l'heure de la pause déjeuner. Cet après-midi j'avais encore un cours et à quinze heures je rejoindrai la piscine pour mon entraînement quotidien. Le mardi j'avais de la chance, je finissais les cours de bonne heure et par conséquent, comme je commençais mon entraînement plus tôt, je rentrais également au dortoir un peu plus tôt. Quoi que des fois, j'en profitais pour m'entraîner plus longtemps mais bon...

Mon ventre criait famine mais je ne pouvais pas m’asseoir au premier endroit venu et ouvrir mon bentô car j'avais rendez-vous avec un ami pour manger. En effet, hier j'avais parlé à Kô par sms, et je lui avais proposé de me retrouver à la fontaine sur la place centrale du campus. Je lui avais même préparé son bentô, qu'est-ce que j'étais parfaite comme amie... Justement j'arrivais devant la fontaine. Kô n'était pas encore arrivé, peut-être que son dernier cours était un peu plus loin, où qu'il avait fini en retard. Quoi qu'il en soit je m'installais sur le rebord de la fontaine et ouvrit mon sac à dos.

Kô est un ami très proche à qui je parle de tout. C'est mon confident pour être rapide. Je peux tout lui dire, et quand quelque chose me contrarie, c'est vers lui que je me tourne - comme aujourd'hui d'ailleurs... Ce n'est pas mon meilleur ami, mais c'est presque comme si. Je lui dis beaucoup plus de choses qu'à mon meilleur ami en réalité. Avec mon frère, c'est certainement la personne qui en sait le plus sur moi.

D'ailleurs, ce qu'il sait de plus que Shun, c'est tout ce que je raconte de lui justement. Quand je ne supporte plus d'être loin de mon grand frère, c'est à lui que j'en parle, quand il m'agace, c'est également à Kô que j'en parle. Aujourd'hui, c'est de Shun que j'ai besoin de lui parler. Parfois, j'ai l'impression de le gonfler avec mes histoires mais il est toujours là pour m'écouter. Et puis d'ailleurs ça marche dans les deux sens, dès que quelque chose le tracasse, il peut également venir m'en parler sans problème. Quoi qu'il arrive je ne jugerais jamais. Il peut tout me dire.

Justement, je le vois arriver un peu plus loin, en face de moi. Un sourire s'affiche largement sur le bout de mes lèvres - malgré qu'il soit trop loin pour le voir - et je lève ma main en l'air pour lui faire un petit coucou et lui montrer que je suis là. Il était temps qu'il arrive, je commençais à avoir vraiment faim !

WILDBIRD
 

Pseudo : As Mes messages : 338 Yen (¥) : 54 Avatar : Jackouille la fripouille, alias Wang Jackson Schizophrène? :
Age : 21 ans Date de naissance : 22/03/1995 Astrologie : Bélier Métier : Pilote de courses de rues Année : 4e année Résidant à : Le quartier de Shinjuku Planning :

☐ Trouver comment me racheter auprès de Raylai
☑ M'acheter un quad (parce que c'est classe)
☐ Économiser (HAHAHA mais que je suis drôle !)
☐ Faire un paintball avec les potos (ça fait longtemps)
☑ Remettre la main sur cette danseuse thaï (putain c'qu'elle était bonne...)
☑ Revoir ma Rukia adoré (ça fait trop longtemps qu'on s'est pas vu, elle me manque trop !)
☐ Essayer de me rapprocher de Raylai un peu plus (On est sur la voie de la réconciliation, faut pas que je foute tout en l'air)
☐ Rappeler la dame au chien que j'ai croisé (Il était super beau son chien, j'irais bien faire un tour chez elle)
Navigation :

Si tu veux tous savoir de moi c'est ici, et puis si t'as envie d'être mon ami, n'ai pas peur, je suis p't'être pas un gentil garçon mais je mords pas, viens . Oh, et tu peux suivre mes petites aventures passées ou présentes ici si tu veux.



Ah et si t'as mon num, hésite pas à m'appeler, si non y'a toujours le insta si tu veux voir ma belle gueule, au choix.



Et pour info, en ce moment je suis au parc aquatique avec la meilleure des meilleures Rukia que j'ai pas vu depuis un baille et je viens de retomber sur ma p'tite thaï Katreeya que j'ai pécho y a un moment à une course.
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mer 8 Juil - 3:55

Eat and tell me everything!

Eri & Kô



Lorsque Uehara Kô sortit de ses trois heures quotidiennes de criminologie, il semblait fière, plein de confiance. En effet, le jeune homme s'était concentré une heure entière sur le cours et, miraculeusement, il avait compris la quasi-totalité de ce qu'il avait écouté. Une heure sur les trois, c'était déjà un énorme exploit pour le jeune étudiant. Il avait eu la bonne résolution de comprendre un court en criminologie et il l'avait fait. Il avait de quoi être fière de lui. Bon, bien sûr, il ne fallait pas s'attendre à un record du monde, mais, pour lui, il venait de battre son record ultime de concentration pendant un cours. Si c'était pas génial ça ? En plus il venait tout juste d'aller chez le coiffeur la veille avec une toute nouvelle couleur décidée sur le moment. Et pour couronner le tout, il allait prendre le déjeuner avec son adorable confidente. Il s'était parlé hier par sms et ce qu'Eri avait à lui dire semblait important. Ils étaient très proches tous les deux, il ne se considérait pas comme meilleur ami, et pourtant, ils se disaient absolument tout. Eri était l'une des seules -la seule en fait- personne à tout savoir de Kô, y compris ses problèmes avec son père et Raylai à qui il ne parle même pas à ses amis les plus proches. C'est incroyable à quel point elle est toujours à l'écoute lorsque Kô se confie à elle, lui qui n'a pas l'habitude de s'apitoyer sur son sort, convaincu que ça n'apporte rien de le faire, il doit admettre que ça lui fait un bien fou de lui parler. Et puis c'est agréable de savoir qu'il a quelqu'un à qui il peut tout dire. Bien sûr, en retour, il fait de son mieux pour toujours être là pour elle, quoi qu'il arrive. Il serait prêt à se lever en plein milieu de la nuit pour aller la voir juste parce qu'elle a besoin de lui parler, où tout simplement, si elle veut qu'il soit près d'elle.

Dès qu'il sortit de la salle de cours, Kô se précipita à la pâtisserie du coin pour aller acheter des gâteaux pour le dessert. Il avait promis d'apporter un gâteau. Il ne savait pas cuisiner, mais il avait de l'argent alors autant en profiter. Il acheta trois fondant au chocolat, au cas où il y aurait du rab', puis il fonça vers la fontaine où ils avaient rendez-vous. Elle allait pouvoir voir sa nouvelle couleur en avant-première en plus! C'était cool! Lorsqu'il aperçut Eri assise au bord de la fontaine, il leva le bras et lui fit de grands gestes, le sourire jusqu'aux oreilles. Il se dépêcha de rejoindre son amie, puis, arrivée à sa hauteur, il s'installa près d'elle, lui montrant le sac plastique qu'il tenait dans la main.
- Eri-chan! J'ai apporté le dessert, comme promis! Comment tu vas?

Il déposa le sac entre eux et déposa son sac à dos à ses pieds. Il avait l'air d'un enfant à le regarder comme ça, tout excité. Il adorait voir ses amis, ça le mettait toujours de bonne humeur, alors si il pouvait manger en même temps, c'était encore mieux!
- J'ai pris trois fondant au chocolat comme ça si tu en veux un autre tu peux te servir! Il regarda dans le sac, salivant déjà devant les gâteaux. Oh, j'aurais peut-être du en prendre quatre...



HRP:
 

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 30 Juil - 17:35


   
   Kô & Eri
   Bentô & Confidences

D
e loin je n'étais pas certaine qu'il s'agissait bien de Kô. Une tête blonde se pavanait dans ma direction, et j'avais finalement reconnu son visage avant de lui faire un signe de main, mais il est vrai que cette nouvelle couleur de cheveux me surpris. Il ne m'avait pas dit qu'il voulait changer et encore moins se teindre en blond ! De loin c'était très étrange, mais plus il se rapprochait et plus je trouvais que la couleur allait plutôt bien avec son visage. Quoi qu'il en soit, son éternel sourire sur le bout des lèvres, Kô s'approchait de moi jusqu'à venir s'installer à mes côtés.

« Kô-kun ! Je suis contente de te voir. Ca va et toi ? » Je m'asseyais en tailleurs, déjà prête à sortir les bentô que j'avais préparé pour nous deux. « Tes desserts ont l'air délicieux, mais heureusement que je me suis préparée un bentô light sinon je n'aurais jamais pu avaler ça ! » Je rigolais doucement en ouvrant les deux boite à bentô et en donnant une à mon ami, la plus remplie. En effet, la mienne n'était composée que de petits légumes, concombres, carottes, tomates, radis, et de petites saucisses que j'avais taillées en forme de poulpe tout mignon. Et oui, je suis au régime depuis plusieurs années maintenant à cause de la natation, j'ai un régime stricte à suivre si je veux rester performante et si par malheur mes entraîneurs apprenaient que j'avais fait un petit écart, ils me le feraient très certainement payer. Il m'arrivait parfois de manger des petits chocolats en cachette, mais c'était très rare, je faisais souvent attention. Pour Kô, j'avais préparé quelque chose de bien plus fourni, des petits légumes comme moi, des saucisses mais également des sashimi de saumon et de thon, et des sushi. J'espère qu'il allait pouvoir se régaler.

« Trois gâteaux suffiront largement, je suis pas censé en manger mais ils ont l'air si délicieux que j'en prendrais un ! » Je lui souris. Il était hors de question que je laisse passer ses jolis gâteaux sous mon nez. Et puis ça serait terriblement mal poli de refuser de manger ce qu'il a acheté pour nous.

« Bon alors, c'est quoi cette couleur de cheveux ? » Laçais-je soudainement, intrigué par ce changement de look si soudain. « Tu as fait ça quand ? ». J’avais donné rendez-vous à mon ami et confident pour lui parler un peu de mon frère, mais il était hors de question que je commence en parlant tout de suite de moi. Je n’étais pas en plein désespoir non plus, j’avais juste besoin de parler un peu, de lui dire ce que j’avais sur le cœur en ce moment pour qu’il me rassure et que j’aille un peu mieux, comme il le faisait à chaque fois. Kô était un véritable amour, il pourrait se déplacer n’importe quand et n’importe où pour moi si je ne vais pas bien. Je crois que personne d’autre que lui ne pourrait faire ça.

WILDBIRD
 

Pseudo : As Mes messages : 338 Yen (¥) : 54 Avatar : Jackouille la fripouille, alias Wang Jackson Schizophrène? :
Age : 21 ans Date de naissance : 22/03/1995 Astrologie : Bélier Métier : Pilote de courses de rues Année : 4e année Résidant à : Le quartier de Shinjuku Planning :

☐ Trouver comment me racheter auprès de Raylai
☑ M'acheter un quad (parce que c'est classe)
☐ Économiser (HAHAHA mais que je suis drôle !)
☐ Faire un paintball avec les potos (ça fait longtemps)
☑ Remettre la main sur cette danseuse thaï (putain c'qu'elle était bonne...)
☑ Revoir ma Rukia adoré (ça fait trop longtemps qu'on s'est pas vu, elle me manque trop !)
☐ Essayer de me rapprocher de Raylai un peu plus (On est sur la voie de la réconciliation, faut pas que je foute tout en l'air)
☐ Rappeler la dame au chien que j'ai croisé (Il était super beau son chien, j'irais bien faire un tour chez elle)
Navigation :

Si tu veux tous savoir de moi c'est ici, et puis si t'as envie d'être mon ami, n'ai pas peur, je suis p't'être pas un gentil garçon mais je mords pas, viens . Oh, et tu peux suivre mes petites aventures passées ou présentes ici si tu veux.



Ah et si t'as mon num, hésite pas à m'appeler, si non y'a toujours le insta si tu veux voir ma belle gueule, au choix.



Et pour info, en ce moment je suis au parc aquatique avec la meilleure des meilleures Rukia que j'ai pas vu depuis un baille et je viens de retomber sur ma p'tite thaï Katreeya que j'ai pécho y a un moment à une course.
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Lun 17 Aoû - 21:12

Eat and tell me everything!

Eri & Kô



Il y a quelques semaines de cela déjà, Dakota s'était teint les cheveux en blond. Lorsque Kô l'a vu avec cette couleur, il s'était demandé si ça lui irait à lui aussi. Quelques jours plus tard, c'était au tour de Raylai de se les teindre, ce qui ramena le sujet dans l'esprit du jeune pilote. Bien sûr, avec sa petite tête, il avait eu vite fait d'oublier. Ce n'est qu'hier, assis dans le fauteuil du coiffeur pour réajuster sa coupe qu'il vit une jeune femme en train de se faire une décoloration. Il était déjà en train de se faire laver les cheveux quand il a annoncé au coiffeur qu'il voulait une couleur comme ça. Il ne s'était même pas demandé si cette couleur allait lui aller ce jour-là, il y était juste allé, en plus il n'avait rien à faire d'important. D'ailleurs, il est resté de nombreuses minutes bloqué devant le miroir le temps de s'habituer à ce blond platine. Il faut dire que, lorsqu'il était arrivé en classe le lendemain, ça avait choqué. C'est vrai, Kô ne s'était, au grand jamais, teint les cheveux, certes, sa tignasse s'éclaircissait l'été, avec le soleil, mais rien de chimique dessus. C'est donc tout fier qu'il était arrivé à RPS avec sa petite tête blonde. Ses amis ne l'avaient pas encore vu, n'aillant eu que ses trois heures de criminologie ce matin, il n'avait pas eu l'occasion de les croiser.

La première personne à voir sa nouvelle coupe en dehors de sa classe de criminologie, c'était Eri, et ça, c'était vraiment cool. Une fois assis près d'elle, il lui demanda comment ça allait. Bien sûr, rien qu'à voir son visage, elle semblait aller bien. Elle était trop mignonne ! Elle lui demanda également comment il allait. Le blond se redressa, comme s'il devait montrer au monde entier qu'il était en pleine forme, et bien musclé.
- Je pète la forme !

Comme à son habitude, il lui offrit un énorme sourire avant de reporter son attention sur les desserts. Tout frai acheté de la boulangerie. En même temps, sa réputation de cuisinier n'était plus à refaire, la première fois qu'il avait touché à un fourneau, il avait faille foutre le feu à la maison. Mauvaise expérience, mais très drôle. Depuis, il a officiellement été déclaré par sa bande d'amis, présents lors de la catastrophe, boulet international de la cuisine et danger culinaire. Encore aujourd'hui, Kô trouvait que ses amis exagéraient un peu, mais maintenant que ça s'était propagé dans tout le bahut, il se disait que ça ne devait pas être entièrement faux. En attendant, sa petite Eri leur avait concocté des bentô vraiment appétissant, il en avait l'eau à la bouche. Il saisit celui qu'elle lui tendit et l'observa en détail. Des sushis, des sashimis, des légumes, et même des petites saucisses en forme de poulpes trop mignonnes, le bentô parfait !
- Waaaaaaah, ça à l'air tellement bon ! Il saisit les baguettes et les sera entre ses deux mains. Itadakimasu !! Puis il engloutit un sushi. Wah ! Trop bon !

Il releva les yeux vers Eri, le regard pétillant. Alors si trois suffisait, c'était génial, en plus le bentô était super bon alors que rêver de mieux ! Ah, c'est vrai, son régime. Kô oubliait toujours qu'elle faisait un régime. Il fit une petite moue. Il ne comprenait pas bien pourquoi il fallait faire un régime, elle faisait beaucoup de sport, elle devait perdre les calories qu'elle mangeait non ? Enfin, on lui avait expliqué un nombre incalculable de fois, mais ce japonais-là était têtu comme un mulet, quand il avait une logique en tête, toutes les autres ne fonctionnaient pas pour lui. Enfin, passons. Son énorme sourire si caractéristique réapparu bien vite lorsqu'Eri s'intéressa à ses cheveux. Le blond les secoua, tout fier de sa couleur.
- J'ai fait ça hier ! Je devais juste me couper un peu les cheveux, comme tous les mois, mais quand j'ai vu un autre client se teindre en blond, j'ai pas pu résister ! En plus, tout le monde le fait alors pourquoi pas moi ! Il se remit quelques mèches en place avant d'ajouter. Ca fait pas trop bizarre ?

Même lui, il avait bugger devant sa tête à la fin de la coupe. Et puis, vu comment ses camarades de classe et son prof l'avaient dévisagé, ça ne devait pas passer très inaperçu. Mais pour qui est-ce qu'il se prenait ? Depuis quand il se souciait de l'avis des gens ? C'était sa tête après tout pas la leur ! Kô secoua la main comme pour balayer le sujet.
- Yah yah, mais toi de quoi tu voulais me parler ?

Il s'installa à son tour en tailleur et posa ses coudes sur ses jambes pour pouvoir poser sa tête entre ses mains, toute ouïe. Il avait envie de savoir, après tout, ils étaient là pour parler d'elle. Kô était vraiment curieux maintenant, enfin depuis hier même !



Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 12 Sep - 10:44


   
   Kô & Eri
   Bentô & Confidences

L
a joie de vivre qui caractérisait Kô était la chose que j'aimais le plus chez lui, c'est ce qui rendait mon amitié pour lui si spéciale. Je savais que si j'avais le moindre coup de blues il serait là pour m'écouter, mais surtout, il me redonnerait le sourire. Rien que de le voir avec son sourire en banane jusqu'aux oreilles et son regard pétillant me réchauffait le coeur lorsque je n'allais pas bien. Aujourd'hui, j'allais plutôt bien, certes toutes les histoires avec mon frère me perturbaient un peu et c'est pour ça que je devais lui parler, pour me libérer un peu. Parce que je ne pouvais parler de Shun à personne d'autre qu'à Kô, je ne sais même pas pourquoi, c'est comme ça.

Mon ami à l'air visiblement très satisfait du bentô que je lui ai concocté, ce qui me rend plutôt fière. Je ne suis pas un superbe cuisinière mais disons que je me débrouille quand même un minimum. Et dans ma nature toute kawai, j'aime rendre les choses mignonne, d'où l'allure des deux bentô que Kô semble apprécier. Je rigole alors qu'il s'empresse d'engloutir un sushi et de l'avaler sans même le mâcher. J'aurais peut-être dû en faire un peu plus pour lui... Il a l'air affamé comme à chaque fois que je le vois ! Finalement, j'aborde la question de ses cheveux. C'est vrai que ce blond platine m'a beaucoup surpris lorsque je l'ai vu débarquer. Kô ne s'est - à ma connaissance - jamais teint les cheveux, il a toujours eu à peu de chose près la même coiffure et la même couleur. Alors passer de ça à blond platine c'est assez choquant. Pourtant, je le trouve très chouette ainsi. Ce genre de couleur est très à la mode ces derniers temps, il y a peu, Shun avait la même teinture - ou plutôt la même décoloration... - et à la Royal, on en voit beaucoup se pavaner avec leur tête blonde. Je lève mon pouce face à Kô comme approbation. « Je te trouve trop chouette ! Vraiment, ça te va bien. »

Je soupire alors que mon ami en vient à moi. J'avale un bout de carotte joliment taillé pour me mettre en condition puis tourne mon regarde vers le blondinet. « Onii-san... » Comme souvent, il s'agit de lui, mon grand frère. « Ca fait plus d'un mois je ne l'ai pas vu et que je n'ai pas eu de ses nouvelles. C'est ça la vie d'idole ? Danser et chanter devant des gens qu'on connait pas et oublier sa famille ?! » Je savais très bien que Shun ne m'oubliait pas - quoi que pas un coup de fil en un mois c'était bien la première fois que ça arrivait - mais je commençais à en avoir marre. J'étais très attaché à lui, depuis toute petite, et je crois que je n'avais jamais vraiment accepté qu'il décide de faire sa vie "loin" de moi. « C'est quand même le comble, il est censé étudier à la Royal mais je ne le croise jamais, même pas dans les couloirs ! » Je regarde Kô les yeux pleins de désespoir, soupirant une nouvelle fois. « Je t'embête toujours avec mon frère... »

WILDBIRD
 

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 8:59
 

Bentô & Confidences |ft. Uehara Kô

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Masato Uehara ♥
» Uehara Kô - Y'a des choses qu'on préfère oublier, d'autres qu'on voudrait réparer
» Bentô sous les cerisiers
» (m) uehara kô - ft. wang jackson (got7)
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-