AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Good luck – ft. Hui Ying

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Pseudo : MMix Mes messages : 230 Yen (¥) : 84 Avatar : Song Jae Rim + (c) mmix Schizophrène? : Le cuisto Tae Oh Age : 35 ans Astrologie : Bélier - Singe Métier : Pion au lycée RPS ainsi qu'au dortoir le lundi, le mercredi et jeudi & Livreur le soir quand il ne surveille pas au dortoir + week d'un restaurant japonais Résidant à : Chuo. Je squatte chez Dal Ja qui m'héberge. I love you guy ! J'ai maintenant un endroit au chaud où je peux dormir. Planning :

Reprendre ma vie en main ? Payer mes dettes et les intérêts qui vont avec afin de me sentir livre et repartir sur de bon pieds (même si ce n'est pas gagné..). Arrêter de jouer les connards avec les femmes et de leur soutirer de l'argent. Peut-être envisagé à avoir une relation sérieuse à mon âge, même si sûrement personne ne voudra d'une personne endetté comme moi. Si cela arrive et que c'est la bonne personne, celle-ci aura la chance de rencontrer Yumi à qui j'ai fait la promesse de lui présenter la personne avec qui je partagerais ma vie. Peut-être reprendre le kendo, car bordel ça me manque grave. Renouer les liens avec Dal Ja, retrouver notre complicité passé... Arrêter de relooker son beau petit derrière aussi, même si cela semble plus compliqué que je le pense. Bon dieu, comment un mec peut me faire autant d'effet sérieux ?! Encore plus qu'une femme. Maintenant que je loge chez lui, ça va être difficile, car même après tant d'année s'en s'être vue, on ne peut pas oublier la personne qui a fait battre notre coeur pour la première fois. Que va-t-il se passé à l'avenir, j'en suis bien curieux... Déjà qu'il m'a obligé à me raser la barbe.


Navigation :

My passeport ║ my contacts ║ my rps



Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Lun 22 Juin - 22:55
Dans quelle aventure venait-il de se fourrer? Ce genre de chose en tant normal, il ne le ferait pas. Pourquoi ? Car ce n'était tout bonnement pas son truc. Enfin qu'est-ce qu'était son truc ?... Ah oui sortir, boire, s'amuser, emmerder les autres et s'amuser avez les femmes. L'argent aussi. Il faut croire  qu'en s'inscrivant, le coréen avait voulu un peu bouleverser sa vie ou plutôt fuir deux sbires qui lui collaient au basques depuis des années afin de rembourser ses dettes. C'est sûrement plus pour la deuxième option qu'il s'était décidé après avoir hésité. C'est donc avec un sac et le strict minimum que Sang Tae était partie avec d'autres personnes plus ou moins inconnu au camping.

Arrivé sur place, on annonça des binômes. C'est donc un homme dont le nom lui était totalement inconnu que le trentenaire allait partagé la tente. Good luck pour ce dernier, car au lit Sang Tae avait tendance à beaucoup bouger surtout en présence d'homme, ce qui était étrange d'ailleurs. Il ne sait pas du tout à quoi ressemblait son compagnon de tente, donc il se mit à sa recherche. La meilleure solution, crier. « Mister Hui » Pas sûr sur la prononciation de son nom, il était possible qu'il l'écorche ou le prononce mal. Qu'il l'excuse, Sang Tae n'était pas très doué, déjà que le japonais n'avait pas été aisé à apprendre quand il était arrivé sur le territoire nippon, alors une autre langue n'était pas aisé.

Il crut décerné une réaction un peu plus loin, c'est donc à grande jambé qu'il se dirigea vers cette personne. Grand sourire, il posa de manière peut-être un peu brut la main sur l'épaule de cet homme. « Es-tu Hui Yi... ? » C'était quoi déjà son prénom. Le coréen n'avait pas une très bonne mémoire, en même temps au moment où les binômes avaient été énoncés, son attention s'était reportée sur des belles jeunes femmes, alors normal qu'il n'est retenu qu'à moitié le nom de son binôme. Ahhh cette personne était vraiment malchanceuse d'être tombé sur lui. Il allait sûrement s'en rendre compte d'ici cette nuit.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 23 Juin - 15:46
Partir à l'aventure, vivre une expérience de survie. C'est là un moment convivial et agréable. Enfin, pas toujours agréable, mais là ça l'était et Ying était certain qu'il allait s'amuser avec les autres. C'est un peu comme s'il considérait ça comme des vacances. Un peu comme si c'était le luxe de pouvoir camper dans la forêt même si ça pouvait faire peur à certain. Lui, il était tout joyeux à l'idée de passer un bon moment avec des personnes qui deviendrait peut-être ses amis. En plus, il y avait Junmin... il pourrait toujours le voir et ce, quand il le voudrait donc ça ne pouvait qu'être parfait. Arrivé sur les lieux, on annonça les binômes et, il fallait l'avouer, Ying ne savait pas du tout qui était son compagnon d'infortune. La tente était montée, c'était déjà pas mal. En effet, Ying l'avait monté en demandant de l'aide à quelqu'un. Une chose que n'aurait pas à faire son partenaire de toile. Ying aimait tout faire en premier et après il pourrait visiter les environs, sans se perdre de préférence.

Alors qu'il était en train de chercher dans son sac à dos, quelques petites choses qu'il pourrait déballer et mettre dans la tente comme une lampe de poche, etc, son nom fut crié. Avait-il bien entendu ? Il releva la tête, regardant un peu partout... jusqu'à ce qu'une lourde main s'abatte sur son épaule, le faisant sursauter et se retourner. « Ying. Hui Ying, oui. » S'il lui demandait ça c'est parce qu'il était peut-être son binôme, non ? Ying inclina la tête et pointa la tente du doigt. « C'est vous qui partager l'endroit avec moi ? Si oui, vous pouvez déjà préparer vos affaires, j'ai déjà tout rangé et j'ai même fais le lit. » Le lit, oui. Un amas de couverture avec seulement deux sac de couchage. Pourvu qu'ils ne soient pas trop étroit, il n'y avait pas la place de faire deux lit séparés de toute façon. Ying inclina la tête et tendit sa main dans la direction de l'homme qui lui faisait face, attendant que ce dernier ne se présente. Il lui disait quelque chose en tout cas, ça n'était pas vraiment un inconnu.

A en voir par son look et son visage, il ne devait pas non plus être de son âge. Allait-il dormir et vivre avec un professeur ? Espérons juste qu'il ne lui gâche pas ses petites vacances ! Il tenait vraiment à faire ce qu'il voulait sans être surveillé de près. C'est ça l'inconvénient d'être avec un adulte pendant que les autres partage leur tente avec des personnes de leur âge. Est-ce que cet homme savait s'amuser comme un adolescent ? Qui sait, Ying allait peut-être même plus s'éclater avec lui qu'avec un autre. « Vous êtes préposé à quoi ? A la surveillance des groupes ou vous participez activement comme nous tous ? Ça serait bien qu'on soit souvent ensemble pour les activités. Avec votre expérience, je suis sûr que nous serons vite qualifié de survivant hors paire ! » Ou comment lui dire gentiment qu'avec son âge, il pourrait avoir plus d'expérience que lui dans ce domaine, mais tout en restant poli.

Pseudo : MMix Mes messages : 230 Yen (¥) : 84 Avatar : Song Jae Rim + (c) mmix Schizophrène? : Le cuisto Tae Oh Age : 35 ans Astrologie : Bélier - Singe Métier : Pion au lycée RPS ainsi qu'au dortoir le lundi, le mercredi et jeudi & Livreur le soir quand il ne surveille pas au dortoir + week d'un restaurant japonais Résidant à : Chuo. Je squatte chez Dal Ja qui m'héberge. I love you guy ! J'ai maintenant un endroit au chaud où je peux dormir. Planning :

Reprendre ma vie en main ? Payer mes dettes et les intérêts qui vont avec afin de me sentir livre et repartir sur de bon pieds (même si ce n'est pas gagné..). Arrêter de jouer les connards avec les femmes et de leur soutirer de l'argent. Peut-être envisagé à avoir une relation sérieuse à mon âge, même si sûrement personne ne voudra d'une personne endetté comme moi. Si cela arrive et que c'est la bonne personne, celle-ci aura la chance de rencontrer Yumi à qui j'ai fait la promesse de lui présenter la personne avec qui je partagerais ma vie. Peut-être reprendre le kendo, car bordel ça me manque grave. Renouer les liens avec Dal Ja, retrouver notre complicité passé... Arrêter de relooker son beau petit derrière aussi, même si cela semble plus compliqué que je le pense. Bon dieu, comment un mec peut me faire autant d'effet sérieux ?! Encore plus qu'une femme. Maintenant que je loge chez lui, ça va être difficile, car même après tant d'année s'en s'être vue, on ne peut pas oublier la personne qui a fait battre notre coeur pour la première fois. Que va-t-il se passé à l'avenir, j'en suis bien curieux... Déjà qu'il m'a obligé à me raser la barbe.


Navigation :

My passeport ║ my contacts ║ my rps



Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Ven 26 Juin - 23:58
Bingo ! Il ne s'était pas trompé de partenaire. Le laissant se présenter, il le balaya rapidement du regard. C'était un petit jeunot dont la tête ne lui disait absolument rien. Il faut dire Sang Tae n'avait pas une si bonne mémoire que ça. Le jeune homme lui expliqua qu'il avait déjà tout installé. Le coréen siffla impressionné de ne devoir rien faire. « C'est cool. Merci. » Il se défit de son sac et il se mit accroupit devant la tente pour le poser dedans. Cette dernière n'était pas grande, mais assez pour deux personnes. Enfin, elle n'était tout de même pas assez grande pour que Tae Oh ne grimpe pas à moitié sur ce pauvre Ying.

Sang Tae se redressa remarquant alors qu'il avait totalement oublié de se présenter. Pas bien. Pas bien. Il tendit la main avec un sourire en coin et se présenta. « Je me présente Mun Sang Tae, je suis surveillant au lycée RPS. » En regardant ce jeune garçon, il semblait être un étudiant, avec un peu de chance peut-être de la RPS, bien que là-bas le jeune homme ne connaissaient pas vraiment les élèves.

Il l'écouta et répondit à sa première question. « Je participe aux activités, c'est plus drôle. Je vais mettre de côté mon métier de surveillant. » Pour ce qui est de survivre, le coréen n'en savait rien si son expérience pourrait aider. Certes, sa vie actuelle était un peu de ce genre, c'est-à-dire : survivre dans ce monde cruel où il essayait du mieux qu'il pouvait de vivre. « Pour ce qui est de survivre, je ne suis pas sûr que mon expérience soit utile. Enfin, on verra bien. Si on se fait attaque en pleine nuit par une bête, je te donnerais comme repas. » dit-il d'un ton sérieux pour essayer d'un peu effrayer le jeunot. Bien sûr, il ne ferait pas ça, il n'était pas non plus un lâche en sauvant uniquement sa peau. « Ne t’inquiète pas je ne suis pas ce genre de type. » Il lui tapota l'épaule comme pour essayer de le rassurer au cas où s'il avait vraiment cru. « Sinon tu es étudiant ? » demanda-t-il afin de faire une peu la conversation alors qu'il alla chercher dans son sac un couteau papillon, jonglant rapidement avec celui-ci pour l'ouvrir et le refermer, puis le mit dans la poche arrière de son jean.  

Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 29 Juin - 15:37
C'était l'habitude de Ying de tout préparer à l'avance. D'avoir monté la tente lui permettait d'être tranquille pour le reste de la journée. Faire les tâches en premier donnait la liberté ensuite. Pas comme d'autres qui prenaient leur temps à s'amuser et qui galéreraient quand le soir arriverait, à monter leur tente. Ying observa l'homme poser et installer ses affaires, espérant ne pas avoir affaire à un homme peu maniaque qui ficherait le bordel partout dans la tente. Déjà que c'était un lieu restreins, il ne fallait pas qu'il en mette au large. C'est tout ce qu'il espérait, aimant assez que les endroits soient propres et qu'il n’empiète pas sur ses plates-bandes.

Quand il se redressa pour se présenter, Ying lui serra la main qu'il avait tendu vers lui. « Enchanté. Moi je suis étudiants là-bas. Je ne vous ai jamais croisé. » Tant mieux, ça voulait dire que Ying n'avait pas eu besoin d'être surveillé. Pas comme certains élèves perturbateurs. Un large sourire s'afficha sur les lèvres du chinois. Ça pourrait vraiment être amusant d'avoir un adulte à ses côtés. Quelqu'un qui pourrait faire les choses mieux que lui. D'ailleurs, est-ce qu'il était dans le groupe avec lui ? Ceux qui faisait la cuisine ? Ying savait cuisiné, il arrivait à faire cuir les aliments sans les cramer ou dénaturer leur goût. C'est pourquoi il s'était inscrit à ce groupe. Aller chercher du bois serait trop contraignant et il ne voulait pas vraiment faire des efforts qui l'épuiserait vite. Il souhaitait aussi profiter du camp et de sa vie d'aventure. « Yah. Je ne suis pas vraiment comestible ! Il est de votre devoir de vous sacrifier pour que je garde la vie sauve ! » Dit-il, en gonflant ses joues tel un faux boudeur. Il sourit par la suite, sachant bien que le surveillant plaisantait, enfin il l'espérait. « Oui, je suis étudiants en chant. Je pourrais toujours vous chanter des berceuses pour vous aider à vous endormir ! » dit-il, de façon à plaisanter.

Il se pencha vers lui, accroupi, regardant le couteau qu'il venait de sortir. Lui, n'avait pas eu le droit à une telle arme. Sa mère avait elle-même préparé son sac et elle n'avait rien mit de tranchant ou de coupant, rien que parce qu'elle prenait encore Ying pour un enfant. Il soupira et rentra dans la tente pour aller voir un peu son sac. Mis à part la peluche qu'il cacha rapidement sous le matelas, ce dernier formant une bosse à sa place, il y avait un vêtement de pluie, une casquette, des baguettes, une paire de lunette de soleil, son short de maillot de bain... bref, rien qui concernait la survie. Génial... « C'est décidé, ma mère sera la première à me tuer si je dois survivre... » Face à tout ça, il n'y avait rien qui lui permettrait de savoir comment se nourrir, pas de livre sur les champignons qui dirait lesquels manger et lesquels interdire à la consommation. Rien sur les fruits sauvage non plus. Bref, rien qui ne lui donne des bases dans une jungle hostile. Il repoussa son sac, attrapant ses lunettes de soleil qu'il glissa sur sa tête et leva son regard sur le surveillant. « J'espère que vous aurez de quoi assurer ma survie. Je suis démunie de mon côté. » Il sourit de façon amusé et se laissa tomber à plat vendre sur le matelas, passant son bras dessous pour toucher l'oreille de sa peluche. Comment pourrait-il dormir avec s'il y avait un surveillant à côté de lui qui pourrait se moquer. Bien sûr qu'il ne se séparait jamais de sa peluche mais il ne l'aurait jamais emmené de lui-même ! Sa mère avait oublié qu'il avait grandit et qu'il avait une réputation à tenir.

Pseudo : MMix Mes messages : 230 Yen (¥) : 84 Avatar : Song Jae Rim + (c) mmix Schizophrène? : Le cuisto Tae Oh Age : 35 ans Astrologie : Bélier - Singe Métier : Pion au lycée RPS ainsi qu'au dortoir le lundi, le mercredi et jeudi & Livreur le soir quand il ne surveille pas au dortoir + week d'un restaurant japonais Résidant à : Chuo. Je squatte chez Dal Ja qui m'héberge. I love you guy ! J'ai maintenant un endroit au chaud où je peux dormir. Planning :

Reprendre ma vie en main ? Payer mes dettes et les intérêts qui vont avec afin de me sentir livre et repartir sur de bon pieds (même si ce n'est pas gagné..). Arrêter de jouer les connards avec les femmes et de leur soutirer de l'argent. Peut-être envisagé à avoir une relation sérieuse à mon âge, même si sûrement personne ne voudra d'une personne endetté comme moi. Si cela arrive et que c'est la bonne personne, celle-ci aura la chance de rencontrer Yumi à qui j'ai fait la promesse de lui présenter la personne avec qui je partagerais ma vie. Peut-être reprendre le kendo, car bordel ça me manque grave. Renouer les liens avec Dal Ja, retrouver notre complicité passé... Arrêter de relooker son beau petit derrière aussi, même si cela semble plus compliqué que je le pense. Bon dieu, comment un mec peut me faire autant d'effet sérieux ?! Encore plus qu'une femme. Maintenant que je loge chez lui, ça va être difficile, car même après tant d'année s'en s'être vue, on ne peut pas oublier la personne qui a fait battre notre coeur pour la première fois. Que va-t-il se passé à l'avenir, j'en suis bien curieux... Déjà qu'il m'a obligé à me raser la barbe.


Navigation :

My passeport ║ my contacts ║ my rps



Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mar 30 Juin - 17:09
Sourire aux lèvres, Sang Tae était amusé par les paroles du plus jeune. Se sacrifier afin qu'il survit. Oh que non, si vraiment un danger se présentait, genre un ours venant leur rendre visite, il sauverait sa peau et laisserait derrière lui le pauvre Ying. Et oui il était comme à ça notre Mister Barbichette.  Puis un prédateur préférait sûrement de la viande fraîche d'un petit jeunot que celle d'un trentenaire beaucoup moins goûteuse.

Alors le garçon était étudiant en chant. Il devait avoir une belle voix, ce qui n'était pas trop le cas pour Sang Tae qui chantait aussi bien qu'une casserole et encore ces dernières chantaient sûrement mieux que lui. Le chant n'était vraiment pas fait pour lui. « Je n'ai plus l'âge de m'endormir avec une berceuse. » Il était vieux. La dernière berceuse que sa mère lui avait chanté remontait à plus de vingt-cinq ans, ce qui était loin. À cet époque le jeune homme à côté de lui n'était sûrement pas encore né.

Accroupit pour chercher dans son sac son couteau papillon qu'il comptait garder sur lui toute la journée. Un couteau était toujours utiles pour se sortir de diverses situations. Il leva les yeux pour regarder Ying. « C'est ta mère qui as fait son sac ? » Ouais, le surveillant était un peu surpris. Lui cela faisait bien longtemps que sa mère ne faisait plus rien pour lui. Enfin il faut dire cela fait également des lustres qu'il n'avait plus vu ses parents avec qui il était en froid. « Ne jamais laisser un parent faire nos affaires. Soit c'est trop dangereux ou alors c'est le bon moyen pour eux de nous foutre la honte.» Cette expérience, il l'avait également vécu, mais cela c'était encore à l'époque où il vivait en Corée.

Il se releva rangeant le couteau rabattu dans sa protection en métal dans la poche arrière de son pantalon. Son regard suivit le mouvement du plus jeune qui s'étala telle une grosse larve sur le matelas. « Tsss... Tu me donnes combien pour que j'assure ta survie. » Bien évidemment avec lui c'est donnant-donnant. Il ne faisait pas quelque chose gratuitement, à moins d'être une personne spécial pour lui. Or ça ne faisait même pas quelques minutes que les deux hommes avaient fait connaissance.

« Au faite, tu participes à quel genre d'activité ? Tu t'occupes de faire la cuisine, chercher à manger ou ramasser le bois ? » Pour Sang Tae ramasser le bois était une valeur sûr, bien que c'était chiant cela l'était beaucoup moins que chercher de la nourriture. Surtout qu'il fallait connaître ce qui était comestible et non comestible. La cuisine ? Autant laisser tomber, son repas la plupart du temps se résumait à des ramens. Simple, rapide et pas cher.

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 5 Juil - 21:37
C'était sans compter sur Ying qui obligerait le pauvre monsieur à le secourir, quitte à s'accrocher à sa jambe ou même à lui grimper dessus tel un koala après sa feuille de bambou. Peureux dans l'âme, au moindre bruit de la nuit, c'est sûr, Ying allait le réveiller ou se coller à lui pour essayer de se rassurer, maintenant qu'il l'avait bien effrayé avec cette histoire d'ours mangeur d'homme. Quelle idée aussi de raconter des choses comme ça. Ying n'était pas un de ceux qui participe aux histoires de fantômes autour du feu, il est même plus du genre à les éviter et à détaler au fond de sa tante avec sa lampe de poche pour veilleuse. Ça allait être particulièrement drôle tout ça...

« Il n'est jamais trop tard pour aimer les berceuses. » Vengeance, tiens. Peut-être qu'il l'empêcherait de dormir en chantonnant pour la peine... Un petit sourir amusé étira ses lèvres. Il était heureux de ne pas être en compagnie d'un surveillant ennuyeux à mourir, stricte qui ne sait pas s'amuser, au contraire, Ying était décidé à le faire retomber en enfance. Il observa ensuite le contenu de son sac et, de toute évidence, sa mère n'avait pas pensé à lui glisser, à l'intérieur, des choses utiles. Non pas qu'il n'avait pas voulu faire son sac, mais sa mère lui avait donné l'ordre de la laisser faire. Il semblerait qu'elle n'apprécie déjà pas de le savoir dans la nature, alors ne pas savoir ce qu'il emporte était franchement impossible. Il avait du abandonner sa bagarre avec sa mère pour la laisser faire. Mais voilà le désastre... « Hm... Je crois que j'aurai du vérifier avant de partir. » Il soupira et déballa ce qui était primordial, le reste était totalement inutile, il laissa donc dans son sac ce qui ne lui servirait jamais. Elle avait tout de même prit le temps de lui glisser des friandises, qu'il prendrait si jamais il n'avait pas assez à manger... Bonne idée. Merci maman quand même. « J'ai cru comprendre. Mais y'a pas quelque chose que vous pouvez me prêter ? » Dit-il avec quelques fausses larmes dans les yeux juste pour l'amadouer. Il voulait un couteau suisse lui aussi ! Il voulait des choses qui lui servirait à survivre quoi.

Lui donner quelque chose en échange pour sa survie ? Ying redressa la tête et se pinça les lèvres, avant de sourire. « Je vous laisserais en paix ? » ça c'était un bon prix. Et un bon compromis. Parce que si Ying se mettait sur sa peau, c'est le surveillant qui serait mal partie pour survivre. Ying était un vrai chieur parfois, c'était même horrible la façon qu'il avait d'ennuyer son monde. C'était pas souvent mais quand ça arrivait, alors on s'en souvenait comme un grand traumatisme. Il sourit et le regarda. Ah non, le bois c'était pas pour lui, trop physique et il n'en avait pas la carrure. Trouver à manger ? C'était franchement une mauvaise idée, il empoisonnerait tout le monde, il n'y connaissait rien en champignon, fruit sauvage et tout ce que la jungle pouvait contenir. Non, lui c'était une chose qu'il savait faire au moins. « La cuisine. Je ferais les repas, enfin j'aiderais. J'aime beaucoup faire les repas, j'ai l'habitude d'en faire pour Ju... » Hey ho, lui dit pas ce genre de chose, il va être choqué ! Si tu dis que tu fais les repas de Junmin, le garçon que tu t'envoies en l'air et que tu aime tellement... Non, vaux mieux te taire et ne pas en dire plus. « Et vous ? Vous êtes à quel genre d'activité ? »

Il se releva et sortit enfin de la tente pour faire face à la grande stature du surveillant. Il avait bien envie d'aller se balader un peu. Avec lui, bien sûr. « Venez, on va faire un tour d'horizon ! » Il était déjà surexcité d'aller observer un peu les lieux. Peut-être pourraient-ils grimper aux arbres ? Voyant qu'il ne bougeait pas, il referma ses doigts sur son bras et le tira à sa suite au milieu des arbres qui longeait leur toile de tente pour disparaître dans l’épaisse forêt. Autant dire que quand Ying avait une idée en tête, il ne l'avait pas ailleurs.

Pseudo : MMix Mes messages : 230 Yen (¥) : 84 Avatar : Song Jae Rim + (c) mmix Schizophrène? : Le cuisto Tae Oh Age : 35 ans Astrologie : Bélier - Singe Métier : Pion au lycée RPS ainsi qu'au dortoir le lundi, le mercredi et jeudi & Livreur le soir quand il ne surveille pas au dortoir + week d'un restaurant japonais Résidant à : Chuo. Je squatte chez Dal Ja qui m'héberge. I love you guy ! J'ai maintenant un endroit au chaud où je peux dormir. Planning :

Reprendre ma vie en main ? Payer mes dettes et les intérêts qui vont avec afin de me sentir livre et repartir sur de bon pieds (même si ce n'est pas gagné..). Arrêter de jouer les connards avec les femmes et de leur soutirer de l'argent. Peut-être envisagé à avoir une relation sérieuse à mon âge, même si sûrement personne ne voudra d'une personne endetté comme moi. Si cela arrive et que c'est la bonne personne, celle-ci aura la chance de rencontrer Yumi à qui j'ai fait la promesse de lui présenter la personne avec qui je partagerais ma vie. Peut-être reprendre le kendo, car bordel ça me manque grave. Renouer les liens avec Dal Ja, retrouver notre complicité passé... Arrêter de relooker son beau petit derrière aussi, même si cela semble plus compliqué que je le pense. Bon dieu, comment un mec peut me faire autant d'effet sérieux ?! Encore plus qu'une femme. Maintenant que je loge chez lui, ça va être difficile, car même après tant d'année s'en s'être vue, on ne peut pas oublier la personne qui a fait battre notre coeur pour la première fois. Que va-t-il se passé à l'avenir, j'en suis bien curieux... Déjà qu'il m'a obligé à me raser la barbe.


Navigation :

My passeport ║ my contacts ║ my rps



Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Jeu 9 Juil - 20:09
Apparemment la mère du pauvre Ying avait pris cette sortie camping un peu à la rigolade en donnant à son fils rien qui pourrait lui permettre de survivre. Pourtant, c'était le b.a.-ba quand on partait en pleine nature d'avoir ne serait-ce qu'un couteau. Après pour ce qui était de la nourriture, on pouvait encore la trouver dans la nature et pour le feu, il n'était pas compliqué d'en allumer un quand on savait s'y prendre. Le jeune homme lui demanda sans gêne s'il n'avait pas quelque chose à lui prêter. Il le regarda du coin des yeux, plissant légèrement les yeux. S'il croyait attendrir la personne qu'était Sang Tae s'était peine perdu. À moins de payer et encore, il n'était pas sûr de lui filer quoique ce soit. Avec le coréen c'était donnant donnant. Il ne donnait jamais sans rien, c'est comme ça qu'il fonctionnait. Sa réponse fût simplement de le laisser en paix. Il ne pût s'empêcher de laisser un petit rire bref sortir d'entre ses lèvres. Il croyait que vraiment cette chose allait lui suffire ? Il se met le doigt dans l'oeil. « Pourquoi tu comptes m'embêter ? » S'il évoquait le fait de le laisser en paix, c'est que ce jeunot devait être du genre emmerdeur. Pas de pot pour lui, s'il comptait faire vivre un enfer au surveillant, il allait s'en mordre les doigts. Sang Tae était plutôt le genre de personne qu'il fallait caresser dans le sens du poil plutôt qu'à l'inverse.

L'adulte questionna le plus jeune sur les activités qu'il avait choisi. La cuisine. Bien, il ne serait donc pas tout le temps ensemble alors. Bien ou non, il n'en savait rien. Occuper à observer un peu ce qui les entourait son regard se reposa sur le jeune homme dont sa phrase se coupa brutalement à ce qui semblerait un prénom. Pas curieux pour sous, Sang Tae ne lui demanda de poursuivre ce qu'il venait de dire. « Moi je m'occupe du bois. C'est plus sûr pour tout le monde. À part les ramens, je ne sais pas cuisiner grand chose et trouver de la nourriture. Je crois bien être capable de ramasser tout ce qui est du poison. » En gros le bois semblait être la tâche la moins dangereuses qu'on pouvait lui transmettre, même si ramasser du bois n'avait rien d'extra.

Le jeune homme sortit finalement de la tente et lui proposa d'aller se balader. Sang Tae le regarda. Devait-il y aller et repérer un peu l'endroit n'était pas une mauvaise chose ou plutôt repérer s'il y avait des belles demoiselles dans la zone. Même s'il était actuellement en couple, enfin si sortir avec une personne qu'au final on aime pas peut être vraiment appelé être un couple. Il fût bien sortit de ses pensées en sentant Ying le tirer de force dans la forêt. « C'est bon. C'est bon je te suis. » dit-il tout en retirant ses mains de son bras. Bordel ce jeune avait l'air de quelqu'un d'insistant et têtu. « On va par là. » dit-il tout en désignant d'un geste de la tête un petit sentier qui semblait se dessiner à travers la forêt. Il prit le pas de lui-même, mains dans les poches. « Tu es venu tout seul ? » demanda-t-il tout en continuant d'avancer sans le regarder. Bien qu'ils avaient été tous les deux réunis dans la même temps peut-être était-il venu avec des amis. « Ou peut-être des gens que tu connais que tu as vu tout à l'heure ? »

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 12 Juil - 23:03
Ying n'était pas quelqu'un qui avait froid aux yeux, bien au contraire. Souvent, on le compare à un petit chaton, quelqu'un de tout gentil, tout mignon, incapable de faire mal à une mouche. Pour ce dernier point, c'est vrai. Il ne pouvait pas faire mal gratuitement à quelqu'un. Il était peut-être parfois susceptible et il pourrait être vraiment méchant si l'on s'approche de Junmin mais à part ça, il était aussi doux qu'un agneau. Si bien que, en pleine jungle, il serait incapable de tuer un animal pour se nourrir. Non lui il aurait tendance à devenir végétarien pour éviter ça. Il était débrouillard donc ça ne pouvait pas poser de problème, même si allumer un feu sans briquet serait une première pour lui et il devra sûrement bien galérer avant d'obtenir une toute petite étincelle, c'est sûrement quelqu'un de plus expérimenté qui s'en chargera, sinon ils n'auraient pas de repas ce soir. Par contre, Ying pouvait être un vrai emmerdeur parfois. Quand il a une idée en tête, il ne l'a pas ailleurs et fait toujours tout pour l'avoir. Souvent, il court sur le haricot de beaucoup de personne et il finit par subir la vengeance mais ça n'est jamais bien méchant, toujours bon enfant. Alors à la question du surveillant, Ying n'hésita pas à lui dire dans un ton joyeux et du petit emmerdeur de service, un large sourire au visage « Bien sûr, ça vous étonne ? » Il avait cet air taquin qui pouvait attendrir comme amuser. Peut-être qu'entre eux ça n'allait pas du tout être de l'ennui, au contraire. S'ils pouvaient se compléter pour que ces « vacances » soient amusantes, pourquoi pas.

Ying eut un petit rire. Lui non plus ne serait pas capable de ramasser de la nourriture. Ils avaient un point commun au moins. Quant au bois, Ying ne voudra jamais ramasser du bois, il n'en avait pas la carrure ni l'envie. C'était encore pire que de ramasser la nourriture. « Eh bien grâce à vous je pourrais cuisiner et grâce à moi vous pourrez manger. On s'entraide déjà ! » Il lui sourit, cette fois plus sincèrement sans avoir l'air taquin ou moqueur. Pour l'heure, il avait envie de se promener. Il avait juste envie d'aller marcher, la forêt il aimait bien y mettre les pieds, se croire seul au monde et voir ce que la nature cache. Mais hors de question qu'il y aille seul. Il devait y aller avec lui, pour être sûr de ne pas se perdre... Ou de ne pas se perdre s'il est seul. Mais malheureusement, il devra faire avec la demande du surveillant. Pff, une malade et il ne peut même pas aller là où il souhaite... Il soupira et suivit donc l'homme. « Oui. Enfin... j'ai des amis ici, mais je ne suis pas dans leur groupe je crois. » Il sourit et releva son regard sur vers lui. « Et vous ? » Il n'était pas particulièrement curieux mais il avait envie de savoir. Qui sait, si ça se trouve ce surveillant avait ramené son enfant ? Sa femme ? Son chien ? A moins que les animaux ne soient pas permis ici.

« Et si... » Il s'interrompit. Il n'y avait pas un peu de vent tout à coup ? Trop de vent qui s'élevait de plus en plus fort ? C'était rapide. Maintenant, les branches des arbres qui bordait leur sentier semblait danser de plus en plus fort, de plus en plus dangereusement. « Je crois que c'est un peu dangereux... » Et en effet, les bourrasques devenaient de plus en plus forte. Un fracas assourdissant suivit d'un flash fit sursauter Ying. L'orage s'y mettait maintenant ? ET LA PLUIE ?! Voilà qu'ils étaient trempé en moins de deux pendant que Ying attrapa la main de Sang Tae pour l’entraîner derrière lui. Il fallait trouver un refuge et vite ! Un autre fracas, l'orage grondait maintenant. Même la lumière s'était assombrit, sous les nuages noires qui avaient enveloppé le ciel entier. Il trouva un gros arbre, après s'être enfoncé dans la forêt. Ils durent éviter les branches d'arbres qui tombait sous la force du vent. Ce gros arbres avait un énorme trou à sa base, de quoi pouvoir s'y glisser tout les deux. Il poussa Sang Tae à l'intérieur de ce gros trou et s'y engouffra à son tour, obligé de se coller à lui pour tenir à l'abri. C'était petit, étroit, mais ils étaient à l'abri. Littéralement accroché à lui, Ying n'en menait pas large. Il était crispé, il avait vraiment peur. L'orage, le vent, tout ça était sa phobie. Il avait vraiment peur. Peur et froid maintenant qu'ils étaient trempé. « Désolé... mais s'il vous plaît, restez avec moi. » Dit-il en nichant son visage contre son cou. Il état tellement accroché à lui que même s'il avait essayé de le repousser il n'aurait pas pu. Collé contre lui, emprisonné presque dans cet endroit exigue, Sang Tae ne pourrait plus rien faire que subir. Surtout que la tempête était toujours aussi violente, faisant tomber et voler les branches qui pourraient devenir des armes mortelles.

Pseudo : MMix Mes messages : 230 Yen (¥) : 84 Avatar : Song Jae Rim + (c) mmix Schizophrène? : Le cuisto Tae Oh Age : 35 ans Astrologie : Bélier - Singe Métier : Pion au lycée RPS ainsi qu'au dortoir le lundi, le mercredi et jeudi & Livreur le soir quand il ne surveille pas au dortoir + week d'un restaurant japonais Résidant à : Chuo. Je squatte chez Dal Ja qui m'héberge. I love you guy ! J'ai maintenant un endroit au chaud où je peux dormir. Planning :

Reprendre ma vie en main ? Payer mes dettes et les intérêts qui vont avec afin de me sentir livre et repartir sur de bon pieds (même si ce n'est pas gagné..). Arrêter de jouer les connards avec les femmes et de leur soutirer de l'argent. Peut-être envisagé à avoir une relation sérieuse à mon âge, même si sûrement personne ne voudra d'une personne endetté comme moi. Si cela arrive et que c'est la bonne personne, celle-ci aura la chance de rencontrer Yumi à qui j'ai fait la promesse de lui présenter la personne avec qui je partagerais ma vie. Peut-être reprendre le kendo, car bordel ça me manque grave. Renouer les liens avec Dal Ja, retrouver notre complicité passé... Arrêter de relooker son beau petit derrière aussi, même si cela semble plus compliqué que je le pense. Bon dieu, comment un mec peut me faire autant d'effet sérieux ?! Encore plus qu'une femme. Maintenant que je loge chez lui, ça va être difficile, car même après tant d'année s'en s'être vue, on ne peut pas oublier la personne qui a fait battre notre coeur pour la première fois. Que va-t-il se passé à l'avenir, j'en suis bien curieux... Déjà qu'il m'a obligé à me raser la barbe.


Navigation :

My passeport ║ my contacts ║ my rps



Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Ven 17 Juil - 17:29
L'embêter semblait donc être dans les projets du plus jeune. Soit, mais qu'il se plaigne pas du retour. Sang Tae ne comptait pas se laisser faire. Le gamin était donc chargé de la cuisine alors que lui s'occuperait de ramasser du bois avec son groupe. Une tâche peut-être chiante, mais sûr. En tout cas, sûr pour l'estomac des autres campeurs. Maintenant, qu'ils avaient fait plus ou moins connaissance, le coréen avait bien envie de flâner un peu dans la tente. Pourtant, Ying en décida autrement, l'entraînant avec lui pour aller se balader en forêt. Cela ne l'enchantait guère, mais il n'eut pas vraiment le choix de le suivre. Ce jeune homme avait l'air du genre tenace et il n'avait vraiment pas envie de se prendre la tête avec. Sinon ça pourrait bien finir mal avec son caractère impulsif.

Marcher silencieusement, peu pour lui, sinon autant retourner à la tente et dormir. Il demanda donc s'il était venu seul ou non. Apparemment oui. Sang Ta hochait la tête légèrement avançant les mains dans les poches tout en regardant droit devant lui sans se soucier de ce qui pouvait se passer autour d'eux. « Seul. » Avec qui aurait-il pu venir ? Dal Som ? Est-ce que ce genre d'entre était pour une femme comme elle, aimant le luxe et sûrement le confort ? Sûrement pas. Dal Ja ? Il ne s'était revu que depuis peu et leur relation était encore loin d'être celle d'il y a seize ans. Après s'il faisait le tour de ses connaissances, il n'y avait pas grand monde. Peut-être Seiun, enfin il était trop tard maintenant.

Il continua à marcher, il ne prit pas réellement attention aux bruissements des feuilles devenant de plus en plus fort sous le vent qui se leva. Il s'arrêta pour se tourner vers Ying un peu plus en arrière qui annonça que cela devenait dangereux. Sang Tae leva le nez pour regarder autour de lui, certes les arbres se lançaient dans une danse endiablé sous l'influence du vent, mais rien ne semblait dangereux à ses yeux. « C'est juste une petite tempête, on a qu'à rebrousser chemin et c'est tout. » Non ce n'était pas tout, un premier éclair les surpris, bien que Sang Tae ne sursauta pas autant que le plus jeune. « Tu n'as quand mêm... » Il n'eut pas vraiment le temps de finir sa phrase que la pluie s'abattit sur eux. Il se sentait réellement poisseux. « Fait chier ! » Il grimaça alors que Ying attrapa sa main rapidement pour l'entraîner. « Eh tu m'embarques où gamin ? C'est pas là le chemin pour retourner au campement. » Rien à faire, il ne semblait pas l'écouter.

Courant à travers la forêt, il le poussa jusqu'à un gros arbre avec une fente assez grande pour qu'un humain puisse s'y tenir, voir deux. Il se retrouva donc dans ce tronc avec le chinois collé contre lui, un visage enfoui dans son cou. Il en déduisit en sentant la respiration rapide du plus jeune. « Bordel, mais me colle pas comme ça, tu vas me tenir chaud. » dit-il tout en essayant de le pousser un peu malgré la difficulté dans un si étroit espace. Qu'avait-il fait au bon dieu pour mériter ça ?... Ah oui, il avait trompé de jolies demoiselles plus d'une fois et vivait une vie pas très saine. Sûrement sa punition. « Tu sais que ce n'est pas très malin ce que tu viens de faire. C'est cool de trouver un abri, mais encore faut-il bien le choisir. » Sang Tae n'était pas un pro dans la survie, mais il savait comme un minimum de chose comme : quand il fait de l'orage éviter de s'abriter sous un arbre ou même un rocher. « On ne t'a jamais dit que s'abriter sous un arbre était dangereux. Si je meurs aujourd'hui crois-moi je vais te faire vivre un enfer dans l'au-delà. » Bien qu'il essayait de le repousser, ce mec s'accrochait à lui comme une sangsue. Ce camping promettait. « Je crois bien être maudit. Pourquoi faut-il que ça soit un jeune homme. » Dans de tel circonstance, il aurait cent fois plus préféré avec une belle jeune femme collé à lui. Il soupira en écoutant et regardant par le trou les actions de la petite tempête.

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 19 Juil - 20:39
Seul. Au moins c'était clair et direct. Seul, pas même avec une de ses connaissances, quelqu'un de son âge ? Quoi qu'il n'avait pas non plus l'air d'être très vieux. Il avait plutôt tendance à être jeune dans sa tête vu ses réactions. Peut-être que Ying l'avait bien mal jugé au premier abord. Sûrement qu'il allait passer un séjour amusant grâce à la compagnie du surveillant. Bon, sauf si ce dernier passait le plus clair de son temps à batifoler dans les bois avec des étudiantes...
La balade s'envenima presque trop rapidement. Ying ne se voyait franchement pas faire demi-tour et retourner à la tente avec cette tempête en sachant que la tente aurait vite fait de s'envoler elle aussi. Sa phobie de la tempête et de l'orage l'empêchait d'avoir des idées rationnelles et intelligente. Lui, tout ce qu'il voulait c'était de se cacher dans un endroit où rien ne pourrait les atteindre. Alors oui, il avait eu une idée franchement peu intelligente mais une idée quand même. « Tais-toi et suis moi ! » Il l'avait tutoyé sans même s'en apercevoir, choqué par tout ce qui se passait soudainement et parce que son cœur battait tellement vite qu'il avait l'impression de faire une attaque cardiaque. Un arbre, un trou, un abri. Il poussa littéralement le surveillant à l'intérieur et s'y engouffra à son tour. C'était exiguë, étriqué mais ils étaient à l'abri. Quoi qu'il était vrai qu'en temps d'orage, il fallait éviter les arbres. Pas grave, s'ils mourraient par la foudre, il n'aurait pas le temps de souffrir. Collé à lui, littéralement accroché comme une sangsue, impossible pour Sangtae de le repousser. Ses doigts étaient fermement cramponné à son haut et ses jambes étaient enroulées autour des siennes. Pas le choix, il était prisonnier ici parce que Ying l'avait décidé pour sa propre survie. « Je veux juste que ça s'arrête ! » Ils étaient obligé de presque hurler pour s'entendre parler. Le vent et l'orage faisaient un raffut monstre. Tout craquait autour d'eux, comme si la forêt était en train de se transformer en terrain de guerre avec leur branche qui volait et se cognait ci et là de l'autre côté de la cloison d'écorce. Son cœur tambourinait toujours aussi fort.

« Alors imagine que je suis une fille mais arrête de me repousser ! » C'était une situation surréaliste. Un élève qui kidnappe un surveillant dans un tronc d'arbre et si on ne voyait pas les images mais que l'on entendait juste le son, on aurait pu aisément croire à un kidnapping suivit d'une scène de viol. Il enroula ses bras autour du cou de Sang Tae, ayant une prise bien plus ferme qui l'empêcherait de se faire dégager comme une poupée de chiffon. Son souffle rapide se perdait contre l'oreille du surveillant qui n'avait juste qu'à subir au lieu d'user de ses forces pour rien. La peur fait souvent venir l'adrénaline. Et, c'est bien connu, cette chose décuplait la force de n'importe qui, qui plus est si l’instinct de survie était en jeu. Pourvu que ça se calme vite. Pourvu que rien de mal ne leur arrive pourvu que. Un énorme crack suivit d'un bruit sourd et... et il fait complètement nuit. Ying sursauta, jetant un regard partout autour de lui mais il ne voyait plus rien alors que, peu de temps avant, ils voyaient encore clair. « C... c'est rien hein ? » Non, c'est rien. Juste un arbre qui s'était écroulé et avait bouché leur sortie, les enfermant dans ce tronc d'arbre. Plus de lumière du jour mais on entendait encore clairement la tempête faire rage et l'écorce continuait de craquer tout autour d'eux, comme si leur arbre allait s'écrouler lui aussi d'un moment à l'autre. Subir, c'est juste ce qu'ils avaient à faire maintenant. Ying grimpa davantage sur le surveillant. « J'suis avec toi, ça ne peux que bien se passer. J'suis sûr. » se persuader qu'être en compagnie d'un surveillant c'est être en sécurité, se persuader qu'avec un corps professoral aucun danger ne peut se pointer... mais tout ça est sûrement faux. « J'suis une fille, j'suis une fille, j'suis une fille. » le persuader d'être d'un autre sexe pour ne pas qu'il le dégage comme un malpropre. Rester blottit contre lui pour se rassurer. Pauvre Sangtae... il aurait peut-être du choisir son propre partenaire.

Pseudo : MMix Mes messages : 230 Yen (¥) : 84 Avatar : Song Jae Rim + (c) mmix Schizophrène? : Le cuisto Tae Oh Age : 35 ans Astrologie : Bélier - Singe Métier : Pion au lycée RPS ainsi qu'au dortoir le lundi, le mercredi et jeudi & Livreur le soir quand il ne surveille pas au dortoir + week d'un restaurant japonais Résidant à : Chuo. Je squatte chez Dal Ja qui m'héberge. I love you guy ! J'ai maintenant un endroit au chaud où je peux dormir. Planning :

Reprendre ma vie en main ? Payer mes dettes et les intérêts qui vont avec afin de me sentir livre et repartir sur de bon pieds (même si ce n'est pas gagné..). Arrêter de jouer les connards avec les femmes et de leur soutirer de l'argent. Peut-être envisagé à avoir une relation sérieuse à mon âge, même si sûrement personne ne voudra d'une personne endetté comme moi. Si cela arrive et que c'est la bonne personne, celle-ci aura la chance de rencontrer Yumi à qui j'ai fait la promesse de lui présenter la personne avec qui je partagerais ma vie. Peut-être reprendre le kendo, car bordel ça me manque grave. Renouer les liens avec Dal Ja, retrouver notre complicité passé... Arrêter de relooker son beau petit derrière aussi, même si cela semble plus compliqué que je le pense. Bon dieu, comment un mec peut me faire autant d'effet sérieux ?! Encore plus qu'une femme. Maintenant que je loge chez lui, ça va être difficile, car même après tant d'année s'en s'être vue, on ne peut pas oublier la personne qui a fait battre notre coeur pour la première fois. Que va-t-il se passé à l'avenir, j'en suis bien curieux... Déjà qu'il m'a obligé à me raser la barbe.


Navigation :

My passeport ║ my contacts ║ my rps



Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mer 22 Juil - 0:18
Imaginer que ce gamin soit une fille. Il le regarda rapidement. Franchement même en faisait un effort, il n'y arrivait pas. Les hommes très peu pour lui ou fallait-il qu'il ait la tête de Dal Ja ou même encore celle de Seiun, dans ce cas-là cette situation l'énerverait beaucoup moins. Il sentit ses bras s'enrouler autour de son cou, agrippant encore plus à lui. Sang Tae semblait bien être condamné à le garder contre lui tant que la tempête ne s'était pas arrêté. Un craquement alerta le coréen qui plaqua ses mains sur ses oreilles sous le bruit sourd qui surgit. Par réflexe ses yeux s'étaient fermés et lorsqu'il les rouvrit, il pût constater l'obscurité les entourant. Alors que Ying semblait paniqué, Sang Tae donna un coup de pied vers l'entrée, mais quelque chose le bloqua. « Ne me dit pas qu... » Il tenta une nouvelle fois, mais la pensée qui lui traversa l'esprit se confirma. Ils étaient coincés. « Fait chier. Bordel ! » Impulsivement il frappa l'intérieur du tronc avec son poing.

Si ce n'était pas de la malchance, il ne sait pas ce que c'était. Pour lui, tout était la faute de Ying. Il ne sait pas ce qui le retenait de le tuer. Il sentit l'étreinte du jeune homme se resserrer un peu plus que ça en devenait presque étouffant. Il l'écouta parler et c'est avec un rire mauvais qui lui dit. « Sauf si je décide réellement de te tuer. Si on est dans ce merdier c'est ta faute. » Le ton monta tout comme le sang en lui bouillonnait. Tout un tas d'injure fusait dans sa tête, qu'il se retint de les dires, serrant des dents et se mordant la lèvre. Comment allaient-il se sortir de ce problème ?

Dans ce genre de situation garder son calme était d'or. Mais demander à Sang Tae d'être calme était un peu trop. Il avait beau faire partie du corps éducatif, il n'en était pas pour autant patient et calme, mais bien le contraire. La situation n'aidait pas non plus aux deux hommes de garder son calme. Puis le fait que Ying le colle ainsi ne faisait qu'augmenter son taux d'énervement. « Je te jure quand on sort de là, tu as plutôt intérêt à courir, car je vais te tuer. » Ces paroles étaient dites de manières si sérieuse, que Ying pouvait réellement le prendre au sérieux, même s'il ne ferait pas ce qu'il dit, enfin pas le tuer en tout le cas. « Puis décolle-toi, merde. Je crève de chaud. » dit-il tout en essayant encore de le pousser.

Bon au lieu de s'énerver, il fallait trouver une solution. Bien que l'espace était étroit et qu'une sangsue le collait. Il réussit à saisir son portable créant alors un peu de lumière. Ses yeux se portèrent directement sur le réseau... Quasi-nul. «  Merde.  » Il tenta qu'en même d'appeler, mais sans succès. « Dit-moi que tu as ton portable et du réseau. Si c'est le cas, l'idée de te tuer je peux y repenser. » dit-il en priant réellement qu'il est du réseau pour les sauver, car face à ce tronc les deux hommes ne pouvaient guère faire grand chose.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 22 Juil - 14:22
D'accord, imaginer que Ying soit une fille serait sûrement très dur. Quoi qu'avec des cheveux long, ça pourrait passer... Une jolie blonde... Il n'avait pas de poitrine mais tout ce qui est petit est mignon, non ? Il se cherchait tout un tas d'excuse à lui donner pour l'empêcher de se défaire à son emprise. Peu importe qu'il le tabasse ou le tue, il avait bien trop peur pour réfléchir de façon rationnelle. Tant pis pour le surveillant, il n'avait qu'à subir et le protéger plutôt que de faire l'homme insensible ! Mais quand même, maintenant ils se retrouvaient coincé ici et n'avait aucun échappatoire. Quoi que, vu comment Sang tae s'excitait sur l'écorce de l'arbre, il pourrait finir par fracasser l'arbre d'une force herculéenne. « Ma faute, peut-être, mais si t'étais pas aussi têtu, le ciel ne t'aurais pas puni et moi avec ! » Ah ouais, maintenant ça allait être de la faute de Sang Tae s'ils étaient coincés. Après tout, c'était lui qui faisait tout un crime parce que Ying avait peur. Bravo à l'adulte qui sommeillait en ce surveillant impulsif et arrogant ! Ying commençait déjà à sentir l'énervement de l'homme contre qui il était collé, il pouvait même sentir les tremblement de son corps et il se doutait bien qu'il ne tremblait pas de peur. Un râle lui échappa et il aurait bien aimé le faire taire une seconde, il n'arrivait même plus à entendre l'extérieur et savoir si oui ou non la tempête était terminée. Il avait besoin de savoir, sinon ça lui rajouterait une dose de peur. Et qui dit dose en plus dit qu'il finirait par devenir encore plus étouffant. Alors qu'il se taise et qu'il laisse le silence parler pour eux, non ? « Ah ouais ? Tu crois que je peux facilement me laisser me faire tuer ? » Il ne fuyait pas devant les problèmes, même s'il n'aimait pas ça. Les menaces de ce surveillant n'était pas adaptés envers un élève. Pourquoi faisait-il ce métier si ça lui déplaisait tant ? Non, impossible, il ne le lâcherait pas. Survivre ou mourir ? Le dilemme était dur à réfléchir... « ... pas mon problème. » Qu'il crève de chaud en silence please.

Il obéit quand même à l'homme qu'il torturait et qui lui proférait des menaces, cherchant dans sa poche son téléphone portable. Il le sortit et consentit à tenter un appel... Rien. Il du s'y reprendre à plusieurs fois avant de daigner avoir quelqu'un à l'autre bout du fil. Clairement, il expliqua le problème mais ne sachant pas dans quel arbre il se trouvait, les recherches seraient peut-être longue et pas vraiment évidente. Il raccrocha et pointa la lumière de son portable sur le visage du surveillant, l'éblouissant en le faisant bien exprès d'ailleurs, juste par vengeance... « Ils attendent que la tempête se calme et ils viennent nous chercher. Content ? » Il ne le collait plus déjà, il devrait pouvoir respirer et cesser de s'énerver maintenant. Malgré tout, il ne pouvait rien faire d'autre que de le coller, puisque l'espace était toujours aussi étroit. Mine de rien, ses vacances n'en étaient peut-être pas ? Ils allaient devoir subir pas mal de chose. Encore heureux que la tempête ne soit pas venue en pleine nuit alors qu'ils étaient tous dans leur tente, ça aurait pu être encore plus dramatique. Quoi qu'il espérait qu'il n'y ai aucun accident et que tout le monde aille bien. Est-ce que Junmin allait bien aussi ? « Tu penses qu'on aura encore une autre tempête ? » Comme s'il pouvait le savoir... mais il avait juste besoin d'être rassuré. Il avait besoin qu'on lui mente, s'il le fallait, pour lui enlever le nœud à l'estomac. Les tempêtes, le vent, l'orage, tout ça il détestait. Il en avait une peur bleue. C'était sa bête noire carrément.

Pseudo : MMix Mes messages : 230 Yen (¥) : 84 Avatar : Song Jae Rim + (c) mmix Schizophrène? : Le cuisto Tae Oh Age : 35 ans Astrologie : Bélier - Singe Métier : Pion au lycée RPS ainsi qu'au dortoir le lundi, le mercredi et jeudi & Livreur le soir quand il ne surveille pas au dortoir + week d'un restaurant japonais Résidant à : Chuo. Je squatte chez Dal Ja qui m'héberge. I love you guy ! J'ai maintenant un endroit au chaud où je peux dormir. Planning :

Reprendre ma vie en main ? Payer mes dettes et les intérêts qui vont avec afin de me sentir livre et repartir sur de bon pieds (même si ce n'est pas gagné..). Arrêter de jouer les connards avec les femmes et de leur soutirer de l'argent. Peut-être envisagé à avoir une relation sérieuse à mon âge, même si sûrement personne ne voudra d'une personne endetté comme moi. Si cela arrive et que c'est la bonne personne, celle-ci aura la chance de rencontrer Yumi à qui j'ai fait la promesse de lui présenter la personne avec qui je partagerais ma vie. Peut-être reprendre le kendo, car bordel ça me manque grave. Renouer les liens avec Dal Ja, retrouver notre complicité passé... Arrêter de relooker son beau petit derrière aussi, même si cela semble plus compliqué que je le pense. Bon dieu, comment un mec peut me faire autant d'effet sérieux ?! Encore plus qu'une femme. Maintenant que je loge chez lui, ça va être difficile, car même après tant d'année s'en s'être vue, on ne peut pas oublier la personne qui a fait battre notre coeur pour la première fois. Que va-t-il se passé à l'avenir, j'en suis bien curieux... Déjà qu'il m'a obligé à me raser la barbe.


Navigation :

My passeport ║ my contacts ║ my rps



Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 26 Juil - 20:45
L'un est l'autre ce rejetait la faute, mais ce n'est pas ainsi qu'il trouverait une solution à leur problème. Tout comme ce n'est pas en s'énervant qu'ils parviendraient à se sortir de ce merdier. Bien que c'était plus Sang Tae qui s'énervait que le pauvre Ying. Ses nerfs étaient tendus, il n'arrivait même pas à parler calmement, montant tout de suite le ton. Le fait qu'il le colle autant ne l'arrangeait pas, mais cela ne semblait pas être le problème du plus jeune. Pourquoi ce genre de chose devait lui arriver exactement aujourd'hui ? Qu'est-ce qu'il avait fait pour mériter ça ? Était-ce la façon de le punir d'avoir poser un lapin à son usurier ? Pleins d'injures fusaient dans sa tête, certaines maudissant le jeune homme, d'autres maudissant la situation dans laquelle ils se trouvaient.

La seule solution qui surgit de son esprit, fût d'appeler. À défaut de ne pas pouvoir déplacer le tronc d'arbre d'eux-même, appeler des secours semblaient être la meilleure solution. Pas de peau, le peu de réseau qu'il avait l'empêchait à le faire. C'est donc en s'énervant qu'il demanda à Ying de tenter d'appeler. Par chance, il eut du réseau. Les secours arriveraient après la tempête. Donc sûrement pas de si tôt. Il soupira. Attendre, là dans un tronc en compagnie de ce jeune homme, il aurait rêvé mieux. « Une autre tempête ?! Je n'espère pas, sinon autant plier bagage et rentrer chez moi à l'abri.» Même si sa maison était plus un taudis qu'autre chose. Trois pièces seulement, très petite. Une salle d'eau, une chambre minuscule avec une étagère destroy qu'il n'a pas eu le temps de réparer et un salon/cuisine avec pour seule table une table basse, avec aucune chaise bien entendu. Un lieu de vie digne de quelqu'un de pauvre. Un lieu de vie que sa petite amie ne connaissait pas et qu'elle ne connaîtra pas. Bien qu'elle sache qu'il ne gagne pas des milles et des cents, il ne voulait pas lui montrer sa vie misérable. Même si cela pourrait peut-être l'aider à rompre. Néanmoins sa fierté l'en empêchait.

« En tout cas, j'espère que cette nuit ça sera plus calme. Je n'ai pas envie que tu me colles toute la nuit. » Il n'avait pas envie de passer une mauvaise nuit en plus d'avoir passé une mauvaise journée enfermé dans un tronc d'arbre. « Sérieux, tu as peur de l'orage ? » demanda-t-il comme surpris. À la rigueur, une femme il pouvait comprendre, mais un homme il avait beaucoup de mal. « T'es une femmelette ?! » dit-il sans vraiment se soucier que le mot puisse blesser ou énerver le jeune homme. Bon tout le monde avait des phobies, lui aussi en avait sûrement, même s'il ne les connaissait pas. Peut-être avec le temps, il les découvrirait... Dehors le temps semblait s'être légèrement calmer. « Bon ce n'est qu'une question de temps avant qu'ils arrivent. » Sauf si la tempête décidait de reprendre sa danse endiablée.

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 28 Aoû - 13:48
C'est fou ce que certaines personnes n'arrivaient pas à garder leur calme dans des situations où il en fallait. Ying n'était certes pas le plus calme et ne gardait pas forcément son sang-froid il n'en était pas moins le plus silencieux à cet instant. Le plus silencieux et le plus apeuré, certes. Il semblerait que le surveillant ai un autre exutoire, c'est à dire s'énerver sur tout et n'importe quoi. Chaque personne à des réactions différentes. Ying ne pouvait pas lui en vouloir tout comme le surveillant n'avait pas à lui en vouloir de cette situation. C'était un peu abusé de tout lui mettre sur le dos. Bon, il n'y aurait peut-être pas d'autre tempête, et s'il y en avait une seconde ça serait vraiment un manque de chance. Pourtant, Ying ne portait pas forcément la poisse en temps normal... Devait-il envoyer un sms à Junmin pour lui signaler sa position ? Non, il devait être à l'abri et ça serait un peu suicidaire de sortir si la tempête n'était pas terminée. Il soupira et essaya de tendre l'oreille pour écouter. L'orage était toujours là mais semblait bien moins proche. Quand à l'arbre dans lequel ils étaient cachés, il craquait toujours autant autour d'eux, rajoutant un brin de frayeur.

« On devrait juste s'entraider, non ? Ne la jouez pas perso'. C'est comme ça qu'on ne se fait pas d'allier dans une aventure. » Ying poussa un soupire et tenta de se décoller légèrement de lui. Il y parvint mais les lieux étaient tout de même assez exiguë et l'empêchait de s'éloigner davantage. « Yah ! Oui j'ai peur de l'orage, j'ai le droit, non ? Fais attention à ce que tu dis, j'aime les hommes, méfies-toi que la femmelette n'abuse pas de ton corps. Après tout, tu n'as aucun moyen de t'échapper. » Il ne pourrait pas le voir mais Ying avait à présent un large sourire amusé. Non, bien entendu qu'il ne lui ferait rien, il n'était pas un pervers en manque de sexe capable de sauter sur tout ce qui bouge, mais il n'en était pas moins quelqu'un qui adorait jouer avec le feu et si le surveillant cherchait à le taquiner ou à l'insulter, Ying jouerait autant que lui et se contenterait de lui faire peur autant qu'il le pouvait. Est-ce que se faire agresser sexuellement pouvait vraiment faire peur à cet homme qui semblait sur de lui et voulait paraître fort ? C'est un peu comme si rien ne pouvait l'atteindre alors qu'en vérité, il pourrait sûrement être vulnérable.

Si on connaît bien Ying, on se rend compte qu'il est parfaitement impossible pour lui de faire mal à qui que ce soit, sauf si c'est important et vital. Étant donné que Junmin était, pour lui, la seule personne à qui il tenait, il pourrait aisément sortir ses griffes et commettre l'irréparable pour quiconque oserait l'approcher. Le chaton peut être lion, ce n'est pas un euphémisme. Bref, pour l'heure, ils devaient attendre, essayer de s'entendre à peu près bien pour être sûr de sortir d'ici vivant et pas trop amoché. Ça aurait pu être mieux. Il aurait pu se retrouver coincé ici avec Junmin et ils auraient pu s'occuper pour faire passer le temps bien plus rapidement. Raah, dégage de ma tête un instant Junmin ! C'est pas le moment ! Et voilà que le combat intérieure commençait.

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 3:53
 

Good luck – ft. Hui Ying

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» yang min jee ▬ i wish you good luck
» Good luck Charlie !
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Good Morning England - Demande de partenariat
» 1.01 Good Night and Bad Luck
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum :: Les évents terminés-