AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 » Qui a vu le grand méchant Ryû? C'est pas Mi, C'est pas Mi. | ft Mi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 23 Juin - 1:08
» Qui a vu le grand méchant Ryû? C'est pas Mi, C'est pas Mi.
—Ryû&MI—



"Ou: Quand Ryû décida qu'une princesse ne pouvait pas aller ceuillir les baies sans une bonne escorte. "





Des vacances. Ils appellent ça des vacances. On n'est pas censés bosser dans une école de riche ? J'ai un peu l'impression qu'ils essaient de compenser le capharnaüm intérieur de ces étudiants pourris gâtés par une personnalité véritable en... Les forçant à vivre à l'instinct de survie ? Comme c'est petit. Tout le monde sait bien que, de tous, c'est celui qui a passé le plus d'heures à regarder des vidéos de « comment survivre à une pandémie zombique » qui gagnera. Sauf qu'il n'y a pas de zombie et que j'ai toujours été moins motivé lorsqu'il n'y avait pas de compétition... Enfin soit. Je pense que, de toute façon, il y a des avantages partout... Et des désavantages aussi.

Le premier désavantage, c'est sans doute cette décision – que je n'explique toujours pas – qu'à prise Yun Hua. Oh mais oui, des vacances en tente, dans la nature, pleine de choses dangereuses, alors qu'elle est enceinte, c'est vraiment l'idéal ! Je crois que j'ai des envies meurtrières depuis quelques temps. Enfin soit. On parlait des avantages avant tout, et un des principaux, c'est sans doute la participation de Mi. Avec une fille dans sa tente. C'est encore mieux. Comment ? Non j'aurais pas fait un scandale si ça avait été un homme, c'est mal me connaître, mais vous savez.

On. Ne. Touche. Pas. À. Mi.

Sauf quand on s'appelle Ryû, qu'on est diablement sexy et qu'on aime jouer aux héros avec elle, parce qu'elle est vraiment trop adorable et qu'on ne peut simplement pas s'en empêcher. D'ailleurs, j'vous avouerais volontiers que je n'ai pas mis longtemps à penser qu'il ne fallait pas qu'elle y aille seule à partir du moment où j'ai compris qu'on faisait partie du même « groupe »... La nourriture, tout ça, on devrait bien s'en sortir, non ? J'ai un véritable herbaier dans ma bibliothèque. Baie Mepo, baie Repoi, baie Nanab, baie Gowav... Comment ? Bah bien évidemment qu'elles existent ! J'en fais des gâteaux pour mon Persian tous les matins. Vous êtes cons quand même.

Soit, c'est avec le sourire que j'attends désormais Mi, que j'ai réussi à intercepter un peu plus tôt par le plus pur des hasard, histoire de pouvoir partir à la recherche de sainte mère nourriture, parce que l'air de rien, j'avais pas trop envie de traîner près de ma tente et Yun Hua avait décidé de  faire partie d'une autre équipe. Bien !


Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 23 Juin - 7:30
qui a vu le grand méchant ryû? c'est pa mi, c'est un jeu de mot pourri.
LE LOUP & L'AGNEAU

Au moins, ils ne me demandent pas de superviser un groupe de 42 personnes. 42. Personnes. Vivantes. Non, j’ai juste à m’occuper de moi, déjà que ça j’ai un peu de mal, et de la fille avec qui je suis. Elle est mignonne, elle me demande des services de temps en temps et j’ai accepté de venir avec elle... Elle voulait venir avec un garçon je crois mais qui a refusé, elle m’a fait de la peine. Donc je lui ai rendu service, et je suis ici, et comme il faut se rendre utile et j’ai vu que dans le troisième groupe Monsieur Ryû était présent. Une tête familière, avec quelques-uns de mes élèves, et par tête familière j’entends tête qui ne me donne pas envie de pleurer violemment quand je la croise. Certaines têtes de mes élèves me donnent envie de pleurer. Ne le prennez pas mal ! Je les aimes, tous, oui tous même ceux qui sont moins, on va dire, enthousiastes. Mais quand je les vois, je pense qu’il va falloir que je vienne leur donner cours après les vacances, et le stress arrive, et c’est dur à vivre vous savez ?

Enfin, ramasser de la nourriture m’attire plus que devoir cuisiner et ramasser du bois aussi. Je n’ai pas exactement la carrure pour ramasser du bois et puis cuisiner… Manger des pockys le soir me convient très bien, alors faire à manger de la vraie nourriture.

Je marche en pensant à tout ça, en me rappelant les règles inlassablement histoire qu’elles rentrent, je ne suis pas une grande amoureuse des règles. Ranger sa chambre, manger à une heure précise. Rappeler à l’ordre pour des chewing-gum. L’utilité se perd, mais je pense aux grandes règles économiques vérifiées et l’envie revient d’un coup. « Ramasser mais pas manger, ramasser mais pas manger, baie rouge = poison, faire attention aux orties, ramasser.. mais pas.. oh ça m’a l’air bon pourtant. » Penser aux règles économiques. Qui ont fait leur preuve. Mais ça a l’air super bon et juteux et j’aperçois Ryû au loin ce qui me fait oublier instantanément mes pensées, je presse le pas à son encontre et c’est une forêt un peu dangereuse vous savez, « Ryû ! Je suis contente qu’on soit là ensemble.. dis, ça te dérangerait de.. Me tenir la main pendant qu’on cherche ? C’est que j’ai un peu peur à vrai dire. » je n’arrive même pas à le regarder dans les yeux en lui demandant, dire que je suis professeur.

electric bird.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 23 Juin - 17:11
» Qui a vu le grand méchant Ryû? C'est pas Mi, C'est pas Mi.
—Ryû&MI—



"Ou: Quand Ryû décida qu'une princesse ne pouvait pas aller ceuillir les baies sans une bonne escorte. "




Soundtrack, oh oh » Sérieusement. J'crois qu'on aurait du donner aux professeurs un traitement de faveur, comme une connexion internet, ou au moins la 4G, quelque chose comme ça. D'ailleurs, je me demande comme ces enfoirés ont calculé leur coup, pour réussir à trouver un endroit où il n'y aurait ni réseau, ni internet, bordel. Je suis triste, vous n'imaginez pas. J'ai envie de pleurer depuis que mon téléphone se décharge irrémédiablement. Enfin, au moins, il n'y a rien pour me distraire alors que je dois m'assurer que Mi ne fait pas de bêtise en mangeant quelque chose qu'elle ne devrait pas. J'en serais malade à sa place, j'vous jure!

Je suis presque trop heureux quand elle arrive à ma hauteur, enfin, presque, en vérité je le suis vraiment, et je suis aussi satisfait qu'elle ne m'appelle plus « Monsieur Ryû » ... Salut, j'ai soixante ans et j'ai des rides partout, sans compter que je suis devenu une véritable loque pantouflarde et inintéressante... Oh oh oh. Je déconne! Je suis George Clooney, en vrai, alors je n'ai peur de rien. Puis peut-être que si je chante en caressant les cheveux de Mi, elle me donnera la jeunesse éternelle? Ça serait bien intéressant, dites-moi... Mais on va éviter ce genre de tentative étrange, elle va se demander ce que je fais après.

« Te tenir la main? » Demandé-je en riant un peu.

Voilà! Voilà! Trop d'innocence et de potentiel adorable en elle. J'ai envie de la manger. Enfin, pas comme ça, mais genre, lui faire un câlin, oui lui faire un câlin, c'est bien. C'est déjà trop même. Mon dieu.

« Si tu veux! »

Et avec enthousiasme, messieurs dames! Je souris un peu plus et je prends sa main avant de regarder autour de nous.

« Fais quand même attention à où tu mets les pieds, c'est vachement dangereux. »

Oui, on peut toujours tomber sur des choses étranges, on pourrait tomber dans un buisson, rencontrer un essaim d'abeille, tomber dans des sables mouvants... Oh mon dieu, non, pas des sables mouvants, ça serait dramatique! Je devrais peut-être la porter sur mes épaules, pour éviter ça? Non, trop dangereux, avec tous les arbres autour, il y a peut-être des branches dangereuses... Je vais lui tenir la main, c'est bien. Cette pensée à l'esprit, je saisis la main de mon adorable voisine et j'entrelace nos doigts... Pour être sûr de pas la lâcher, bien sûr!

« On n'a plus qu'à chercher. » Dis-je ensuite, la tirant doucement à ma suite, sans vraiment savoir dans quel coin on pourrait trouver quelque chose.


Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 12 Juil - 1:35
qui a vu le grand méchant ryû? c'est pa mi
LE LOUP & L'AGNEAU

Me regardez pas comme ça, c’était soit je lui demande de me tenir la main, soit je la prends par inadvertance en cas d’extrême danger et je le regrette ensuite. Suis-je censée avoir honte de demander aussi frontalement quelque chose d’aussi désuet ? C’est pas très poli non, on ne m’a pas éduqué pour que je demande la main de quelqu’un dans les bois. Mais il est tout souriant, je pourrais lui demander plus que sa main à vrai dire, et si je lui demandais de me porter pendant qu’on fait la cueillette ? Les bestioles par terre, mes pieds, vous y pensez ? Justement, les grands esprits se rencontrent.

« Oui, mais toi aussi alors ! Ça grouille d’orties et, et de mille-pattes, et d’araignées, tu sais que j’ai regardé un documentaire dessus avant de partir et pour tout te dire, je crois que je n’aurais pas dû.. brr »

Je serre inconsciemment sa main un peu plus fort dans un frisson de peur, de relents de mauvais souvenirs, les images me reviennent avec ces affreuses bestioles avec beaucoup trop de pattes. A quoi Dieu pensait-il en donnant autant de pattes et de bouches à des insectes ? Incompréhension totale de ma part, sur ce coup-là, je pourrais dire qu’il a un peu merdé si je jurais, mais ce genre de mots est interdit de mon vocabulaire, on va dire qu’il a un peu cafouillé. Voilà.

« On doit chercher quoi au juste ? C’est que… Ils m’auraient demandé de m’occuper de la gestion du camp, j’aurais peut-être su me débrouiller, ou genre m’occuper de la distribution des rations faire un planning par rapport à ça, enfin, sans ordinateurs, aucun tableau excel, j’aurais fait un truc sur le sol peut-être. » Mon discours continue en un marmonnement inintelligible qui doit être purement chiant pour mon voisin pendant qu’on marche à la recherche de l’inconnu, puis au bout de quelques minutes « Regarde ce buisson ! On dirait qu’il y a des baies dedans ! » J’en suis presque à sauter sur place, youhou, nourriture. Je lâche sa main, m’accroupit, commence à bouger une branche tandis qu’un être rampant rampe sur mon bras. Mon visage livide se tourne vers Ryû, le serpent semble aimer mon bras puisqu’il monte un peu plus haut.

electric bird.

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 12 Juil - 18:34
» Qui a vu le grand méchant Ryû? C'est pas Mi, C'est pas Mi.
—Ryû&MI—



"Ou: Quand Ryû décida qu'une princesse ne pouvait pas aller ceuillir les baies sans une bonne escorte. "




Les milles pattes et les orties? Comme si ça me faisait peur! Sérieusement, c'est pas comme si on allait tomber sur the human centipede ici, j'ai pas peur de ce genre de choses, et heureusement d'ailleurs, comme ça je peux sauver la vie de Mi si jamais elle tombe sur une de ces créatures redoutable! Je ris un peu à cette idée, mais je ne me moque pas; non, je ne peux pas me moquer de Mi, surtout pas si elle a vraiment peur, pas vrai? Oh, allez, c'est drôle quand même, avouez-le un peu! Je lui adresse un petit sourire, espérant la rassurer, et je serre un peu plus sa main dans la mienne. Allez, je suis là, elle n'a rien à craindre, pas vrai? Il y a pire qu'un mille-patte qui vous grimpe dessus, de toute façon.

« Des baies, des fruits, des choses comestibles, en gros. » Réponds-je en réfléchissant un peu. « Je ne sais pas très bien ce qu'on peut trouver dans les environs. Ça serait pratique si j'avais du réseau... »

Moi, sans réseau, je meurs. Et là je meurs clairement. Enfin, il y a Mi, alors j'ai une bonne raison de rester en vie, vous savez! Si j'avais mon ordinateur et un peu de réseau, je pourrais m'assurer que ce que nous avons sous les yeux est comestibles. J'ai comme un doute par rapport aux baies qu'elle désigne, mais je n'ai pas le temps de réagir qu'elle a déjà lâché ma main et s'est dirigée vers le buisson en question.

« Attends, Mi, elles sont peut-être pas... » Commencé-je avant de la voir tourner la tête vers moi, mais surtout de voir la chose qui grimpe doucement le long de son bras. « Mi, ne bouge surtout pas. »

Je fais quoi? JE FAIS QUOI? J'hésite à m'approcher, mais je peux pas laisser Mi avec cette chose sur le bras, pas vrai? Bordel de merde, j'fais quoi? Je ferme les yeux et je m'approche un peu d'elle. Faut pas qu'il la morde, faut pas qu'il la morde. Mon dieu. Il faut que je trouve un moyen. Une branche! Oui, c'est bien une branche! Je trouve un bâton relativement grand, non loin de là, et je m'en sers pour éloigner la bête de Mi. Allez. Pars bestiole. Pars loin.

« Ça se mange le serpent, non? »

Oui, parce que la question se posait là. Je fronce un peu les sourcils avant de pousser une fois encore l'animal plus loin et de taper sur le sol en espérant le faire fuir.

« Éloigne-toi du buisson, on sait jamais qu'il y en ai d'autres. » Conseillé-je à Mi en vérifiant du même temps que l'animal reste à distance.

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 26 Juil - 17:29
qui a vu le grand méchant ryû? c'est pa mi
LE LOUP & L'AGNEAU

Je n’ai pas réalisé immédiatement que la bête grimpait sur mon bras. Aussi, accessoirement, que c’était un serpent qui pouvait me mordre. Non, je lui trouvais un air mignon, incertainement mignon. Je me disais, s’il n’avait pas de venin, peut-être que les gens les aimeraient plus. On devrait plus détester les moustiques que ces petits êtres rampants à vrai dire.. C’est donc pour ça qu’existent les reptilariums !

Je suis captivée par la petite bestiole avant de la voir disparaître soudainement. Mon ami. Parti. Il aurait pu nous aider, chasser des écureuils et les tuer avec son venin et on aurait eu du gros festin à ramener. « Tu voulais manger Ivy ? Et tu l’as fait partir en plus. » vers l’endroit où il a fuit, « Ivy, on te retrouvera, je t’aime petit serpent ! »

Je me relève en rigolant légèrement, ah, un petit serpent, dire que j’ai failli avoir peur de ça. J’écoute cependant Ryû et ne fouille plus dans le buisson. Un ami serpent me suffit, pas besoin d’avoir tout le nid à nos trousses. Toute confiante, je commence à expliquer ma théorie, « Tu vois Ryû, je suis maintenant persuadée qu’il arrivera rien d’autre et qu’on à passer le pire et qu’il faut absolument que tu me fasses la courte échelle pour que je ramasse les pommes de cette arbre. »

C’est bizarre, ça sonne bizarre. Je crois en ma théorie, mais une espèce de sixième sens très enfoui essaye de me prévenir du danger, mais ça doit être mon imagination. Pas d’essaim d’abeille en vue, c’est pas possible. «  Ou je grimpe sur tes épaules ? » La deuxième option me semble plus sécurisée à vrai dire, et plus pratique, stratégiquement parlant, s’il faut faire le tour de l’arbre vers des endroits difficiles d’accès, il pourra se déplacer pour qu’on les atteigne. Alors que si je suis toute seule là-haut. Déjà, je risque fortement de ne pas vouloir redescendre sans véritable échelle en fer et en acier.



electric bird.

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 31 Juil - 15:54
» Qui a vu le grand méchant Ryû? C'est pas Mi, C'est pas Mi.
—Ryû&MI—



"Ou: Quand Ryû décida qu'une princesse ne pouvait pas aller ceuillir les baies sans une bonne escorte. "




Sur le moment, je crois que j'ai paniqué. Oh, c'est bon, tout le monde à ses moments de faiblesse! Si ce serpent avait fait du mal à Mi, je crois que je ne m'en serais jamais remis. Je souris un peu quand je l'entends parler, incapable de m'en empêcher. Mais oui, Ivy, on te retrouvera, et on te tuera, parce que je n'ai pas de pitié et qu'on ne s'en prend pas à Mi. Non mais. Bon, je vais lui épargner ce discours de grand guerrier, elle risque de m'en vouloir.

« Il fallait qu'il parte, il aurait pu te blesser. » Affirmé-je sérieusement.

Je crois ne jamais avoir été aussi sûr de ce que j'avance qu'à cet instant précis. Déjà, si Mi s'était fait mordre, j'aurais été incapable de faire quoi que ce soit. Ensuite, j'aurais eu l'air débile et j'aurais perdu la plus adorable personne de ma vie. Putain. J'ai vraiment un problème avec cette fille. Le pire, dans tout ça, c'est que j'en ai  conscience. D'ailleurs, je ne peux pas m'empêcher de rire un peu quand elle reprend la parole.

« Si tu pouvais avoir raison, ça m'arrangerait. » Oui, parce que j'ai comme un doute, là. Trouvant sa proposition plutôt intelligente, je souris un peu et m'accroupis un peu. « Allez, grimpe. Par contre, si tu vois un truc bizarre, t'y touches pas et je te fais descendre, ok? »

Oui, j'ai conscience que mon comportement n'est pas le plus raisonnable du monde, mais ça sera toujours mieux que rien. Techniquement, dans les arbres, il n'y a pas de serpents, pas vrai? Non, pas de serpents... J'espère juste qu'elle n'a pas peur des insectes ou des bestioles du genre. Personnellement, j'ai eu assez avec ma piqûre de l'autre jour, alors je ne compte pas en avoir une nouvelle. Pas aussi bêtement, putain.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 4 Aoû - 23:30
qui a vu le grand méchant ryû? c'est pa mi
LE LOUP & L'AGNEAU


On ne m’a pas appris à mentir, on ne m’a pas appris le sarcasme ou ce genre de second degré, pourquoi s’embêter à prendre des zig zag quand on peut aller tout droit ? Et blesser l’autre en même temps sous couvert de l’humour ? Non, c’était donc une sincère pensée, je crois vraiment et profondément que le pire est derrière nous. Enfin, le pire… Je ne démordrai pas du fait que mon petit Ivy était mignonnet, mais Ryû n’a pas non plus complétement tort sur la capacité toxique de ces bestioles. Mais il était mignon. On va dire que le passé est derrière nous, pourquoi se passerait-il quelque chose de mauvais ? C’était simple, il ne nous fallait que des pommes, et puis on rentre. Ca m’arrangerait donc aussi d’avoir raison, tant qu’à faire. Pas que je n’aime pas être avec lui ! « Je vais essayer de pas y toucher, et si c’est mignon, je peux ? »

Bon, ça doit se voir que je ne suis pas une fille typiquement de la campagne. J’en suis légèrement embarrassé pour le moment. Je n’ai jamais ramassé ou cueilli ou entrepris la moindre activité du secteur primaire, à moins qu’on ne compte arroser ses plantes une fois sur mille jours. Ryû s’accroupi, je grimpe sur ses épaules et m’accroche un peu trop brusquement à lui tandis qu’il se lève. Je sais que je suis maladroite. J’essaye de corriger ça. Je mérite une récompense. Donc oui, mes jambes sont à deux doigts de l’étrangler pendant un millième de seconde et il deviendra un peu plus chauve aujourd’hui grâce à moi, mais je ne suis pas tombée ! Il se stabilise, « Je suis désolé Ryû-chan » un baiser sur ses cheveux, j’essaye de remettre de l’ordre dans ceux-ci en passant, et roulez jeunesse. Roulez lentement quand même. « Tu crois que je peux me mettre debout sur tes épaules ? » Mon corps essaye avant d’entendre sa réponse, ma maladresse ne se soigne pas comme ça, et je me raccroche de plus belle à mon pilier humain, toujours pas tombée « P-Pardon Ryû »

Oui, je vais plutôt le laisser décider de la future décision à prendre.


electric bird.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 5 Aoû - 0:34
» Qui a vu le grand méchant Ryû? C'est pas Mi, C'est pas Mi.
—Ryû&MI—



"Ou: Quand Ryû décida qu'une princesse ne pouvait pas aller ceuillir les baies sans une bonne escorte. "




Si c'est mignon elle peut ? Elle est tout à fait inconsciente. Parfois, je me sens un peu comme un super-héros, lorsque je suis avec Mi, comme si elle était une demoiselle en détresse à protéger. Je mentirais si je disais que ce n'est pas quelque chose qui me plaît, dans le fond. D'ailleurs, même si je trouve la réponse évidente, je ne peux pas m'empêcher de sourire un peu à sa question.

« Non ! Tu sais, à certains endroits, il y a de minuscules grenouilles colorées, plus petites que ça. » Dis-je en utilisant mon pouce et mon index pour lui faire un très petit cercle et lui montrer la taille de la créature. « Bah elles peuvent te tuer avec le mucus qui se trouve sur leur peau. Ne touche pas n'importe quoi. » Dis-je en riant un peu.

Moi, elle peut me toucher, si elle veut, je n'aurai rien contre, mais je vais éviter de lui dire, ça vaut mieux. Ce qui ne m'empêche pas de le penser ! Non, franchement, il manquerait plus qu'elle se fasse chopper par une saloperie pour que le voyage soit totalement foutu en l'air. Ou alors qu'elle me fasse tomber et que je me blesse, aussi, vu qu'elle a visiblement décidé de m'étrangler avec ses jambes ! Une chance qu'elle soit légère et que j'aie réussi à limiter les dégâts, hein.

« C'est rien, c'est rien. » Réponds-je en souriant un peu. Comme un con. Oh c'est bon hein.

J'aurais pu m'énerver, mais elle est mignonne. Puis elle est bien là, elle me tient, je la tiens, tout ça. Bref. Malheureusement, elle enchaîne sur un mauvais plan quand elle décide de se lever et je l'empêche de tomber comme je peux... Elle va se calmer hein.

« Écoute, on va éviter les mauvais plans. Tu restes assise là-haut et si tu ne peux pas atteindre, tu ne cherches pas à le faire, ok ? »

Manquerait plus qu'elle tombe et qu'elle se casse quelque chose. Maintenant un peu ses jambes afin qu'elle ne risque pas de tomber, je regarde autour de nous, les sourcils un peu froncés.

« Là-bas, on dirait qu'il y a des choses dans l'arbre. »

Et sur ces mots, je l'emmène vers l'endroit où j'ai cru voir quelques fruits, levant les yeux pour vérifier qu'il ne s'agit pas d'une ruche ou autre chose bizarre avant de m'en approcher pour qu'elle puisse essayer d'en attraper quelques uns.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 5 Aoû - 2:28
qui a vu le grand méchant ryû? c'est pa mi
LE LOUP & L'AGNEAU


C’est étrange, on dirait mon père, à me donner des ordres aussi facilement. Ou, on dirait la voix que j’emprunte par moment pour certains élèves sans le vouloir, celle un peu trop inquiète et légèrement aigue. Ryû n’a pas cette intonation particulièrement aigue, mais l’inquiétude est là. Ce qui est mignon, rassurant, et à la fois un peu triste pour ma part –je n’ai aucunement envie de l’inquiéter, il a ses propres problèmes, je préfère surtout m’inquiéter pour lui. « J-Je vais essayer capitaine. Je veux dire, ok ! Je suis désolé »

Et c’est parti, du moins, j’en ai l’impression en le sentant marcher d’un point A à un point B. Ce n’est pas si désagréable de se faire conduire ainsi, j’ai l’impression d’être le rat dans Ratatouille. Sans être un rat, évidemment. Je serais plus, dans les petits animaux, un hamster. Ou un lapin, quelque chose d'assez mignon mais surtout qui ne fait rien de sa journée, et il me semble avoir lu quelque part que ce genre d'animaux dormait 20h sur 24h. Du moins, c'est ce que je ferais à leur place.

L’arbre est là, je me répète les paroles de Ryû mais rien ne semble inclure une manipulation particulière. Juste de ne pas essayer d’atteindre ce que je ne peux pas atteindre. J’ai donc la possibilité de secouer la branche la plus proche pour…

Faire tomber une demi-douzaine de feuilles. Aucun fruit. Je réessaye un peu plus fort, quelques murmures d’efforts s’échappent d’entre mes lippes, mais je parviens tout juste à faire tomber une branche. Déception, « C’est ma faute, on arrivera à rien. Abandonne moi ici, tu auras une bonne raison pour rentrer sans rien et personne ne te blâmera et » Soupir. Je lui montre ma main, précisément la paume de ma main droite écorchée, rosée, « Regarde, je vais bientôt me vider de mon sang, il vaut mieux que je reste ici. »

electric bird.

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 6 Aoû - 1:29
» Qui a vu le grand méchant Ryû? C'est pas Mi, C'est pas Mi.
—Ryû&MI—



"Ou: Quand Ryû décida qu'une princesse ne pouvait pas aller ceuillir les baies sans une bonne escorte. "




J'espère vraiment qu'elle a compris, parce que j'ai pas passé mon brevet de secourisme (ou alors aussi bien que n'importe quel mec qui utilise les codes de triche en jouant aux sims)... et je doute que Motherlode suffise à rendre la vie à Mi si elle se fait piquer par une saloperie. M'enfin, elle a l'air d'avoir compris la consigne du pas toucher, c'est déjà une bonne chose. J'aurais du lui dire qu'elle ne devait rien toucher d'autre que moi, autres hommes compris, mais ça aurait été malheureux, personne n'aurait pu l'approcher... Enfin, c'est pas un problème je suis largement suffisant si vous voulez mon humble avis.

Et c'est donc comme ça que nous partons à l'aventure. Une aventure innocente et pure dont je n'ai pas l'habitude. Avec Mi sur mes épaules. J'vais d'ailleurs vous avouer que je suis plus fier que jamais et que, si j'étais un animal, je serais certainement en train de remuer la queue à l'heure qu'il est. Et avec approbation, s'il vous plaît. Mais je ne suis qu'un homme, un pauvre homme faible avec une femme charmante sur les épaules. J'suis sûr qu'elle a du demander une autorisation pour être aussi mignonne, en vrai, elle ose juste pas l'avouer. Secret défense. Protection des témoins. Quelque chose comme ça. Faudrait que je lui demande si ses parents sont pas originaires de la zone 51.

Quand nous arrivons à l'arbre et que Mi comment à secouer la branche, je me demande sérieusement ce qu'elle fait. Par réflexe, je me courbe même un peu, essayant de ne pas la faire tomber, parce que j'ai pas vraiment envie de finir éborgné. J'suis trop beau pour mourir ainsi. Je m'amuse un peu de cet effort vain, jusqu'à l'entendre perdre espoir.

« Mais non ! Je t'abandonnerai jamais Mi, j'peux pas faire ça. » Non, en plus je sais que je ne pourrais vraiment pas faire ça, quitte à crever avec elle, bordel. «  Et tu vas pas mourir pour ça, mais si tu te vides de ton sang, je te donnerai le mien.  »

À condition d'être du même groupe, mais on s'en fout un peu sur le moment, non ? Je peux même lui donner mon corps, si elle veut, mais je doute qu'elle comprenne l'allusion. Parfois je me demande pourquoi je me sens aussi stupide lorsqu'elle est là, c'est carrément lourd. Je sors un mouchoir propre de ma poche et je lui tends en souriant un peu.

«   Essuie-toi la main avec ça, je regarderai dans mon sac pour trouver un peu d'eau après. » Dis-je après un moment.

Oui, parce que je suis quelqu'un de prévoyant, moi, et que j'ai rempli des bouteilles d'eau potable la dernière fois que j'en ai eu l'occasion. Et qu'il faut pas que Mi se blesse. Imaginez, tristesse dans mon âme.

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 6 Aoû - 22:26
qui a vu le grand méchant ryû? c'est pa mi
LE LOUP & L'AGNEAU


Il y a un espèce de court flottement quand il finit de parler, en tendant l’oreille on peut même entendre les rouages de mon cerveau essayant de comprendre pourquoi il ne m’abandonnerait pas. Je veux dire, c’est la solution la plus logique, celle que tout le monde prendrait, même mes parents feraient ça non ? Ah, quelque chose m’échappe, mais dans ce quelque chose, c’en est sûr –je ne crois pas au Paradis mais Ryû, il ira directement parmi les Saints des Saints. Un assez long et laborieux « Mais tu vas mourir si tu me donnes ton sang, et je n’ai pas envie que tu meures moi.. » après un léger rire cachant ma gêne, vite, qu’on passe à autre chose avant que je ne devienne plus rouge que les hypothétiques cerise qu’on pourrait hypothétiquement trouver.

J’attrape le mouchoir qu’il me tend, « Tu es beaucoup plus organisé que moi, je ne sais même plus si j’ai pris un pyjama ou assez d’affaires de rechanges –merci- je ne suis pas trop lourde j’espère ? Au pire, je dormirais sans rien vu la chaleur qu’il fait, mais j’ai peur d’être dévorée par des moustiques » Le pauvre, il doit se taper mon monologue et mon poids en plus, on se dirige vers un autre arbre.

Là, je manque de tomber en arrière d’un faux mouvement pour attraper ce qui me semblait être une branche de bananes, me rattrape à une branche solide d’un arbre voisin tandis que mes jambes quittent progressivement mon preux chevalier et voilà. Je pends accrochée à un arbre. Oh, je pourrais le lâcher, on est pas si loin du sol, mais mon tee-shirt ne semble pas vouloir que je descende, et je ne descendrais pas sans. « Ryûryûryûryûryû aide moi, aide moi vite » mon souffle s’accélère et je n’aime pas du tout cette situation avec le sol qui est proche sans vraiment l’être et mes mains qui me font mal, un jour, je me débrouillerais seule, mais pas aujourd’hui apparemment.


electric bird.

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 6 Aoû - 23:00
» Qui a vu le grand méchant Ryû? C'est pas Mi, C'est pas Mi.
—Ryû&MI—



"Ou: Quand Ryû décida qu'une princesse ne pouvait pas aller ceuillir les baies sans une bonne escorte. "




Je crois que, de toutes les personnes que j'ai pu rencontrer dans ma vie, aucune n'arrivera jamais à égaler Mi au niveau pureté et gentillesse. Parfois, je me demande même si elle est née comme ça ou si une bonne fée est passée sur son berceau pour lui accorder beauté d'âme et de corps. Oui, comme dans les dessin animés, me jugez pas, on s'occupe comme on peu quand on est un beau gosse célibataire et qu'on n'a qu'un chat comme compagnie, hein... Oui, je sais que regarder des princesses, c'est chelou aussi, mais j'y peux rien, ok ? J'crois que je suis un peu bizarre parfois.

«  T'en fais pas, je vais pas mourir, je suis un héros un peu. » Affirmé-je en lui souriant alors que je lâche le mouchoir qu'elle vient d'attraper. «   T'en fais pas, t'es pas trop lourde. J'pourrais te porter tout le temps s'il le fallait. »

Oui, et dormir près d'elle si elle dort sans rien, mais ce premier commentaire m'aura habilement permis de taire le second. D'ailleurs, en parlant de ça...

«   Si tu dors sans rien, il n'y a pas que les moustiques qui risquent de te dévorer, tu sais. »

Mauvaise pente, mauvaise pente !

«   Enfin, je veux dire, il y a des araignées aussi, des trucs qui se glissent dans la tente quand elle est ouverte. Enfin des insectes pas très mignons, quoi. »

Ouf ? Putain, j'suis con quand je veux, quand même. C'est entièrement de sa faute si j'agis comme un débile en sa présence, elle a qu'à avoir l'air moins... enfin plus... Putain ça m'énerve. Je me mords un peu la lèvre après cette bêtise et je continue d'avancer en espérant éviter les nouvelles bourdes. D'ailleurs, je fronce un peu les sourcils quand je sens un déséquilibre et que les jambes de la demoiselle quittent mes épaules si robustes. Quand je me retourne et la vois accrochée comme ça, c'est la panique.

«   Attends, attends! » Dis-je en m'approchant pour venir entourer son corps de mes bras en levant les yeux vers elle, un peu inquiet, mais je suis trop vite inquiet pour elle. «   C'est bon, lâche doucement maintenant. Je te poserai par terre après. »

Oui, enfin, si c'est pas trop chelou, par terre. D'un autre côté, la hauteur, ça n'a pas l'air d'être son truc non plus. Faut dire que je suis tellement grand. Et j'crois que l'avoir contre moi plus longtemps risque d'avoir un mauvais effet sur ma santé morale, aussi.

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 6 Aoû - 23:43
qui a vu le grand méchant ryû? c'est pa mi
LE LOUP & L'AGNEAU

L’adrénaline est montée d’un coup, quand il a parlé d’autre chose qui peux me dévorer si je dors sans rien. Des tigres, des ours, des loups, des yétis, des Chewbaccas, en plus, j’ai oublié mon attrape-rêve à l’appartement. Le drame. Je n’ai rien dit quand il explique en détail son idée. Parce que c’est pas mieux, des insectes pas très mignons. Traversent dans mon esprit les bactéries et les mille-pattes et les serpents. Bon, j’aime les serpents maintenant. Leurs courbes. C’est étrange, ça me rappelle probablement mes cours, tout est lié.

Les serpents m’ont calmé une demi-seconde, mais c’est probablement tout le zoo qui paradait devant mes yeux et que j’imaginais déjà dans ma tente qui ont provoqué ma maladresse. C’est peut-être une excuse, je suis beaucoup trop maladroite de base. Une brise d’air a aussi provoqué mon geste. Un cil tombé a dû me déséquiliber.

Mes pieds pédalent dans le vide tandis que je sens Ryû, ou plus précisément ses bras, m’enserrant. Le vide est sous moi, je lâche prise sans suivre exactement les conseils du professeur, pas doucement. Mais on ne s’étale pas par terre et je réfugie ma tête au creux de son cou et le serre un peu plus fort que prévu, plus fort que ce qui est raisonnable et plus fort que ce qu’une fille de mon éducation devrait faire, au diable tout ça, « Non.. » je murmure doucement, « Ne me pose pas à terre.. J-j’aime bien tes bras »

Vous savez quoi, au diable aussi toutes ces choses de communication et devoir agir comme les autres. Oui, parce que j’essaye parfois quand même, je sais plus, j’aime juste ses bras, j’ai rien demandé d’autre. Je le lâche progressivement finalement, atterris sur le sol, et le regarde sincèrement, prends doucement son visage entre mes mains, « Je ne sais pas tout ce qui se passe dans ta vie, Ryû, mais tu es quelqu’un de bien, et j’apprécie les quelqu’uns de biens. » je me réfugie une dernière fois contre lui, murmurant faiblement, « Pourquoi c’est plus simple avec toi, pourquoi tout le monde n’est pas comme toi.. J’ai pas envie de rentrer » à la tente, à Shinjuku

electric bird.

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 7 Aoû - 0:06
» Qui a vu le grand méchant Ryû? C'est pas Mi, C'est pas Mi.
—Ryû&MI—



"Ou: Quand Ryû décida qu'une princesse ne pouvait pas aller ceuillir les baies sans une bonne escorte. "




Une fois qu'elle a lâché sa branche, bien qu'elle le fasse un peu trop rapidement à mon goût et que j'aie peur de rejoindre le sol avec elle, je m'apprête à reposer Mi sur le sol, mais elle semble un peu trop accrochée à moi – même si ça ne me déplaît pas vraiment, je dois avouer que ça me met furieusement mal à l'aise – et ses paroles m'arrêtent. Sur le coup, j'hésite un peu à la lâcher, mais je finis par me dire que c'est ce qu'il y a de mieux à faire et, affichant simplement un stupide sourire à sa remarque précédente, je la laisse retrouver le sol délicatement, car il ne faudrait pas la blesser ou la faire tomber, avant de me sentir encore plus idiot.

«  C'est compliqué, mais c'est rien de grave. » Réponds-je en souriant un peu, avant de la prendre contre moi sans lui accorder moins d'attention.

Sur le coup, je ris un peu, mais je sais que je dis la vérité. Si tout le monde était comme moi, personne ne serait capable d'assumer ses responsabilités, passerait sa journée sur l'ordinateur et serait totalement gaga devant une fille mignonne. Putain. Ça m'arrangerait tellement qu'elle soit moins mignonne, là, tout de suite ; ça me permettrait d'arrêter de la regarder comme ça, sans savoir quoi ajouter, parce que je sais parfaitement que j'ai pas envie de rentrer non plus et que, putain, je serais capable de construire une cabane dans un arbre et de faire ma vie là,comme les parents de Tarzan, avec elle. Mais je suis pas aussi doué que les parents de Tarzan, et je sais que je serais le premier à me tuer en tombant de l'arbre après avoir glissé, putain.

«  Si le monde était comme moi, ça serait un vrai désastre, tu sais ? »

Oui, enfin, ça ne m'empêche pas de la garder contre moi un peu et de glisser une main dans ses cheveux... Si je pouvais éviter de me questionner sur l'univers entier et sur le sens de ma vie, aussi, pour faire encore plus cliché, ça serait parfait. Je l'éloigne de moi après un moment et lui adresse un sourire.

«  Tu te sens capable de vivre comme les parents de Tarzan ? Sans internet, sans rien du tout? »

Oui, parce qu'il faut bien lui faire comprendre que rentrer, c'est quand même mieux que rester là, non ? En plus, j'suis pas un putain de prince, j'suis même pas quelqu'un de bien... enfin j'pense pas. J'suis juste un mec paumé qui fout sa vie en l'air.

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 7 Aoû - 2:12
qui a vu le grand méchant ryû? c'est pa mi
LE LOUP & L'AGNEAU


Une sorte de soupir compliqué mais rien de grave s’échappe de mon être. C’est possible d’être aussi confortable ? Physiquement, mentalement, j’arrive presque à entendre son cœur battre, s’il n’y avait pas tant d’oiseaux et de bruits de pattes de mille-pattes foulant sauvagement le sol. Sa phrase résonne en moi tandis que je réfléchis, au fait que j’aurais dû me diriger vers les sciences concrètes, les sciences exactes, que cela m’aurait sûrement transformé en quelqu’un de plus concret. J’ai l’impression d’être là mais de ne plus être là, mais c’est bien, c’est confortable.

« Non, ne dis pas de bêtise. » assez catégoriquement, « Tu n’es pas un désastre alors pourquoi le monde le serait ? » je réfléchis un peu, « Tu es passionné, tu es drôle, généreux. Tu donnes et tu donnes et tu te retrouves perdu, mais c’est normal. Il faudrait que tu apprennes à, à recevoir aussi. Oublies un peu tes soucis, regarde-moi. Si le monde était comme moi, là, là ça serait le désastre digne d’un krach boursier en pleine croissance économique. » Avec des manifestations dans la rue, la famine, des banquiers qui se jettent par la fenêtre façon jeudi noir.

Puis je réfléchis à sa question, innocente question pour laquelle je ne devrais pas mettre autant de temps à répondre. Vivre en autarcie m’a déjà tenté, l’expérience commence à se répandre dans des pays comme la Grèce ou l’Espagne, où il est possible aisément grâce au climat de se nourrir par ses propres moyens, de vivre par ses propres moyens. Aussi, ces nouvelles autarcies sont agrémentées de nouvelles technologies. Ce qui signifie des maisons construites avec panneaux solaires et éoliennes et pas de Moyen Age triste et froid dans les parages. Devrais-je immigrer vers un pays inconnu parlant une langue inconnue pour pouvoir m’isoler du monde ? Et finir seule et sans Ryû et sans mes élèves pour qui je commence à m’attacher et sans ma famille ? Pas de livre non plus. Dieu sait que je ne peux vivre sans livre. Si un confrère sort une théorie révolutionnaire sans que je ne sois au courant ? Beaucoup d’interrogations, beaucoup de réponses vides au final, alors qu’il me demandait simplement si je pouvais vivre comme Tarzan.

« Je ne sais pas, mais je ne pense pas qu’un prof d’informatique puisse vivre sans ordinateur. Du reste, je parie que tu l’as amené dans ta tente, je me trompe ? » je sourie, tout comme j’ai amené des livres pour des recherches, ainsi que mon ordinateur personnel et des batteries pleines avec un chargeur solaire. J’arrive à ne pas penser à mes affaires et à mon pyjama, mais je pense à tout quand ça concerne ma matière de prédilection. C’est ce qui me reste d’assez tangible au cours de ma vie, je suppose qu’il faut que je m’y accroche.


electric bird.

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 7 Aoû - 20:40
» Qui a vu le grand méchant Ryû? C'est pas Mi, C'est pas Mi.
—Ryû&MI—



"Ou: Quand Ryû décida qu'une princesse ne pouvait pas aller ceuillir les baies sans une bonne escorte. "




Si Mi savait à quel point je suis une personne bizarre, sans doute arrêterait-elle de me prendre pour quelqu'un de bien.Quelqu'un de bien ne couche pas avec ses élèves, quelqu'un de bien, à mon âge, trouve une femme et fonde une famille, se marie, fait quelque chose d'autre que fumer, boire et jouer aux imbéciles sur un jeu en ligne. Ce sont des choses qui ne me dérangent pas vraiment, habituellement, mais j'ai l'impression d'être beaucoup plus préoccupé par les conneries que je peux faire lorsque je suis en compagnie de mon adorable voisine, et le plus troublant est évidemment que je sais pourquoi j'agis ainsi, parce que c'est une chose que j'ai déjà ressentie auparavant. Malheureusement, les choses sont ce qu'elles sont, et mon passé ne joue pas en ma faveur. Je ne peux pas expliquer à Mi ce qu'il m'est arrivé il y a quelques années, et encore moins lui expliquer à quel point j'ai pu partir en vrille depuis ce moment-là. Ce n'est clairement pas une personne à qui je veux me plaindre. De toute façon, sa présence me permet d'oublier pas mal de choses. D'ailleurs, sa réponse à mon annonce de désastre m'arrache un franc sourire.

« Non, si le monde était comme toi, les choses seraient moins difficiles, je pense. » Réponds-je en riant un peu.

Si tout le monde était comme Mi, je n'aurais sans doute jamais connu les problèmes que j'avais pu connaître, je n'aurais jamais apporté mon aide à Yun Hua, ou du moins pas de la façon très particulière et imprévue dont je l'avais fait, et les choses se seraient passées dans la joie et la bonne humeur, et non dans les disputes stupides et les questionnements encore plus débiles. Je pousse un léger soupir à cette pensée, puis j'entends la réponse qu'elle donne à ma question, ce qui me fait un peu froncer les sourcils, mais m'amuse, paradoxalement.

« Hey, je t'ai dit que j'étais un héros. Je peux vivre sans! » Déclaré-je avant d'ajouter en riant un peu. « Je l'ai pas pris, j'avais trop peur qu'il lui arrive malheur... J'ai juste pris mon téléphone et de quoi le recharger, même si c'est pas très utile. »

Oui, bon, il y a toujours des jeux stupides sur les téléphones, c'est pratique. Puis je peux m'en servir pour avoir l'heure, pour avoir un bloc note, toutes ces choses bien pratiques que font les portables. Le réveil aussi, d'ailleurs, vu les activités qu'ils nous ont réservées. J'ai l'impression qu'on n'est pas très productifs, à cet instant.

« On devrait continuer à chercher un peu. » Reprends-je en souriant alors que je m'éloigne un peu d'elle. C'est mieux je pense. Pour nous deux.

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 9 Aoû - 21:51
qui a vu le grand méchant ryû? c'est pa mi
LE LOUP & L'AGNEAU


Je ne suis pas du genre à insister, pas du genre à être lourde et à répéter jusqu’à avoir le dernier mot. Je ne suis pas militariste, belliqueuse, je suis plus une larve pacifiste qui acquiesce au premier signe de conflit, sauf si cela concerne un de mes sujets préférés ou.. Ou les bêtises que Ryû est en train de sortir. Je pourrais le taper, doucement par contre, mais le taper quand même. Evidemment que le monde serait un désastre s’il serait fait de gens comme moi, il faut de tout pour faire un monde c’est ça ?

Je rigole cependant quand il m’annonce qu’il est un héros, merci, j’avais remarqué depuis bien longtemps. Puis soudain, ma vie défile devant mes yeux. Je n’ai pas imaginé une seule seconde qu’il pouvait arriver malheur à mon ordinateur en l’amenant ici. Il ne pourra pas être volé, les élèves sont trop gentils pour faire ça. Mais la pluie, les animaux ? Et si une chenille entre dans le processeur ? Mon héros pourra venir le réparer ?

Et je suis probablement encore trop sonnée de cette découverte, et si je perdais des heures et des heures de recherche comme ça, mon éditeur qui va me taper sur les doigts, le déshonneur que je vais amener à notre famille, rps qui va me virer, je me retrouverais à la rue et seule, et Mochi ne pourra pas survivre longtemps déjà qu’il a du mal à survivre quand je suis là. « Uhm » d’approbation pas très convaincu. Je m’assois sans faire attention à l’herbe et aux bâtons et aux aiguilles de pins par terre, contre un arbre. « Mon aide va pas être super utile » je soupire avant de reprendre, « Mieux vaux que je reste là non ? » rester assise plutôt qu’apporter encore plus de déshonneur aux Watanabe, une fille, pas capable de ramener de la nourriture au campement. « Je vais t’encourager d’ici~ Gambatte gambatte ! » un sourire un peu forcé s’inscrit sur mon visage. Honnêtement, c’est triste d’être aussi larvesque. Je pourrais m’allonger par terre et ne plus me relever, là maintenant. J’ai aussi un peu la flemme. Trop d’activité d’un coup.

electric bird.

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 9 Aoû - 23:02
» Qui a vu le grand méchant Ryû? C'est pas Mi, C'est pas Mi.
—Ryû&MI—



"Ou: Quand Ryû décida qu'une princesse ne pouvait pas aller ceuillir les baies sans une bonne escorte. "




J'ai toujours eu beaucoup de mal à accepter cette impression de ne pas contrôler tout à fait la situation lorsque je me trouve avec Mi. Pourtant, en soi, elle ne fait rien de mal, elle fait juste comme elle l'a toujours fait, elle parle, elle vit, elle fait la fille mignonne alors qu'elle ne s'en rend peut-être pas compte et elle me donne des occasions de l'aider. Je crois que c'est un peu le problème; j'ai envie de l'aider tout le temps, même lorsque je sais qu'il faudrait que je lui dise "hey, Mi, à ton âge, tu devrais pouvoir le faire toute seule, tu sais? Par exemple, elle aurait du se rendre compte que prendre son ordinateur pour venir camper n'était pas forcément une bonne idée. Une tente casse facilement et, à partir du moment où il y a des câbles, des cartes électroniques, ce genre de choses... Je ne pense pas que ça soit vraiment une bonne idée de l'emmener pour du camping. Je souris un peu quand je la vois s'asseoir contre un arbre et laisse échapper un petit soupir. Adorable. Vraiment. Mais c'est pas franchement la meilleure idée du siècle.

« Non, tu ne vas pas rester là. » Dis-je en un rire alors que je viens m'accroupir devant elle en souriant un peu. « Si tu veux, je te porte encore, mais tu viens avec moi dans tous les cas. »

Comment? Si elle a le choix? Pas vraiment à vrai dire. Je crois que j'ai un peu de mal à me dire qu'elle arrivera à se débrouiller toute seule dans cette forêt. Pas parce que je l'en pense incapable, non, juste parce que je m'inquiète à l'idée de la laisser toute seule et qu'on puisse lui faire du mal.

« S'il t'arrive un truc je me le pardonnerai pas, tu sais. » Affirmé-je au bout d'un moment, avant de décider que, de toute façon, elle ne restera pas là.

Je pose un genou à terre afin de ne pas m'écraser comme un imbécile, puis je me saisis d'elle pour la porter, me redressant après un bref instant.

« Allez, on va encore chercher un peu, puis j'te ramène au camp, ça te va? »


Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 9 Aoû - 23:27
qui a vu le grand méchant ryû? c'est pa mi
LE LOUP & L'AGNEAU


Mi, il a cinq ans de plus que toi, tu ne vas pas le taper. Tu n’as pas été éduquée comme ça. Et puis, simplement, ton caractère. Tu es le symbole de la fille douce et délicate, de la rose en plein bloom, tu ne vas pas le taper. Il y a peu de moments où je m’énerve, oui, très peu. La dernière fois, cela devait être contre mon chien qui avait renversé un vase dans l’appart, cela devait être il y a un mois ou deux, et je m’étais excusée presqu’immédiatement en voyant sa petite bouille trop mignonne.

Une moue boudeuse accueille ses paroles. Je gonfle mes joues mais ne parvient à tenir longtemps, c’était assez confortable sur ses épaules à vrai dire. Puis demandé si gentiment, comment refuser ? « Et si je n’ai pas envie de venir ? Monsieur Ryû, il me manque le mot magique. »

Je sourie en l’entendant continuer, il s’inquiète beaucoup trop pour moi, ce que je ne voulais pas voir arriver mais qui arrive quand même. Je commence à grimper, « Il va rien m’arriver puisque tu es là » dis-je en souriant, sincèrement convaincue pour le coup. Il a réussi à me remotiver en un clin d’œil, il devrait déposer un brevet sur sa méthode de remotivation, ça marcherait du tonnerre et il deviendrait multi-milliardaire. Sauf qu’après, il quittera l’appartement et quittera rps et s’installera loin sans donner de nouvelle. Je vais donc garder mon conseil de prof d’éco pour moi-même, si vous voulez bien m’excuser.

« Nooon, ça ne me va pas.. » mystère et boule de gomme, « on va chercher et on va trouver ! » il n’empêche que ma résolution de me tenir plus en retrait reste valable, enfin, sauf s’il me demande explicitement de plus m’impliquer, je ne sais pas, je suis le courant, « Du coup, on fait quoi ? On va où ? J’ai pas envie de faire de bêtise.. » Bêtise, à 25 ans, terme utilisé pour la dernière fois dans les années 80.  


electric bird.

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 9 Aoû - 23:52
» Qui a vu le grand méchant Ryû? C'est pas Mi, C'est pas Mi.
—Ryû&MI—



"Ou: Quand Ryû décida qu'une princesse ne pouvait pas aller ceuillir les baies sans une bonne escorte. "




« S'il te plaît, Mi-chan? » Oui, sourire et puppy eyes à l'appui, ça doit être suffisant pour qu'elle accepte, non?

Si elle pense vraiment que rien ne lui arrivera en ma compagnie, ça me fait plaisir, parce que je serais sans doute le dernier à être d'accord avec cette affirmation, si on demandait mon avis. Enfin, au moins, Mi a accepté que je la porte à nouveau et elle ne va pas rester là, toute seule, à faire des choses dangereuses alors que je pourrais m'occuper d'elle et m'assurer que rien ne lui arrivera. Franchement, je crois que je n'ai jamais été aussi sincère qu'en lui disant que je ne me pardonnerais pas de laisser quelque chose lui arriver. Putain de niais, Ryû, putain de niais.

« Je sais pas. » Réponds-je en riant un peu, après avoir regardé autour de nous. « Tu veux aller où? Tu veux qu'on cherche une cabane dans un arbre? »

Meilleure idée du monde, quand on sait qu'on est parti chercher de la nourriture, à la base, mais bon, ça permet de mieux connaître la zone, partir à l'aventure, et peut-être qu'on trouvera un endroit où il y aura de la nourriture, avec un peu de chance? Je souris un peu à cette pensée, tournant un peu la tête vers Mi.

« T'es bien installée? »

Oui, parce qu'avant de partir à l'aventure, il faut s'assurer que la princesse ne tombera pas de son fidèle destrier, chose qui serait bien dommage, et qu'aucun arbre ne l'arrachera encore une fois à mon corps robuste. Un soupir m'échappe alors que je réalise une fois de plus que j'agis comme un idiot et que je me sens incapable d'agir autrement, attendant la réponse de la demoiselle afin de reprendre notre route, histoire de ne pas rester trop près du campement, parce qu'à la base, ce n'est pas notre objectif.

«  Ça a été pour monter ta tente, au fait? » Demandé-je finalement, pour faire la conversation. «  Enfin, votre tente. T'es pas toute seule, hein ? »

Quoi ? Non, je serais pas allé lui tenir compagnie si c'était le cas. Enfin. Peut-être que si, mais on s'en moque un peu, non ? Aaaah, j'dois vraiment me la fermer.


Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 10 Aoû - 23:30
qui a vu le grand méchant ryû? c'est pa mi
LE LOUP & L'AGNEAU


« Tu penses que des indigènes ont construit des cabanes dans le coin.. Attends.. J’ai fait de la socio il y a longtemps, et si ces indigènes sont toujours là, ils risquent d’être cannibales et, et de nous manger ? »

L’interrogation moderne, tout le monde se pose ce genre de question, surtout perdus dans les bois. Enfin, on est pas perdus je crois. Au pire, Ryû sera là pour nous protéger, et puis j’ai fais de l’anthropologie aussi, il me suffira de ressortir ce que j’ai appris. Qui date d’il y a dix ans maintenant. J’ai beau avoir une assez bonne mémoire à longue terme, je pense cependant que si on se fait attaquer par des indigènes, leur expliquer qu’au Canada, le gouvernement fédéral reconnaît 614 bandes indiennes, aussi appelées Premières nations, ne suffira pas à nous défendre.

« Oui, toujours bien installée, t’es toujours aussi confortable ! » Je rigole, il n’y a rien de drôle, vraiment rien. Peut-être n’aurais-je pas dû imaginer Ryû en siège permanent, à quatre pattes, spécialement pour moi ? Vous vous imaginez un peu ? Puis être emmenée partout comme ça, sur ses épaules. Ne plus avoir à marcher, jamais. Le one true dream. Pourquoi n’y ai-je pas pensé plus tôt, pourquoi je me suis focalisée sur aider les autres, j’aurais directement dû me fixer comme objectif ça.

« Oh non, rien de particulier, je suis avec une fille, une élève, je sais pas si tu la connais, elle s’appelle Ryuu K. Mai. Vous partagez presque le même nom ! Elle a deux ‘u’. Uuuu, attention, une branche » je me baisse pour éviter la branche, « Et toi, t’es avec qui ? Oh, on aurait pu y aller ensemble, non ? » Enfin, je le comprends à ne pas vouloir venir avec moi. Je suis moi-même assez surprise que Mai ai voulu de son plein gré y aller avec moi. Quelques rumeurs circulent sur le fait que je me ferais probablement manipuler par elle, mais ce genre de rumeurs glissent tout bonnement sur moi, déjà vu déjà connu déjà oublié. J'aime juste lui rendre service ? Un peu beaucoup ? C'est pas ma faute si elle oublie souvent sa gourde d'eau et que je dois aller lui chercher, je ne vais simplement pas la laisser se déshydrater, vous imaginer le drame ?


electric bird.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 11 Aoû - 0:21
» Qui a vu le grand méchant Ryû? C'est pas Mi, C'est pas Mi.
—Ryû&MI—



"Ou: Quand Ryû décida qu'une princesse ne pouvait pas aller ceuillir les baies sans une bonne escorte. "




Des indigènes ? Sur le moment, je hausse un sourcil, puis je comprendre pourquoi elle dit ça et la lumière se fait dans mon esprit obnubilé. Oui, obnubilé. Par sa personne. Je souris un peu à sa question en secouant la tête après un moment de réflexion.

«  Nan, je pense pas. On les mangera avant.  » Enfin non, elle va pas comprendre la blague, faut que je trouve autre chose. «   Ou alors Ivy les aura fait partir, ils auront eu peur, voilà.   »

Je souris un peu, fier de cette bêtise, et ce sourire s'étire un peu quand elle confirme qu'elle est toujours bien installée. Parfait. C'est absolument parfait. Bon, ça le serait certainement moins si elle pesait une quinzaine de kilos en plus, compte tenu de ma force titanesque, mais j'imagine que le hasard fait bien les choses. Ou alors je suis simplement trop fou pour me rendre compte qu'elle va me briser le dos en restant là ? Non, je pense qu'elle est vraiment légère... Mais c'est pas le plus important, putain, j'aurais tellement plus intelligent à faire que me concentrer sur son poids et ses mensurations !

Quoi ? J'ai rien dit du tout. Ça arrive à tout le monde, non ?

«   Ça va alors.   »

Voilà qui est bien plus malin. Je continue mon chemin en écoutant la réponse qu'elle donne à ma question, fronçant un peu les sourcils. Bon, au moins, elle est avec une femme. Ça m'évite de me torturer l'esprit et ça m'évite d'avoir à redoubler d'astuce pour faire dégager un pauvre type de cette foutue tente. Mais d'un autre côté ça serait vachement chelou que je le fasse... Tant mieux, c'est une femme avec elle.

«   Hm. Je vois.  » Réponds-je avant de me baisser un peu, qu'elle ne se prenne pas la branche en plein visage.

De manière général, j'ai des relations vraiment étranges avec les personnes dont je partage le nom, j'crois que j'vais tenir mes distances avec celle-là, hein. Ça évitera une nouvelle situation à la Yoshiko. Quelle vie.

«   J'suis avec un étudiant, je crois.  » Le masculin l'emporte, mes amis... ça va pas ? Ouais allez, même s'il y a qu'un étudiant. «   On aurait du y aller ensemble, mais j'savais pas que tu venais.  » Oui bon, j'suis parti sur un coup de tête pour vérifier que Yun Hua ne faisait pas de connerie, surtout... putain. «   Si tu as peur la nuit, tu me préviens et je viens te protéger, hein ? Bon, j'vois pas pourquoi t'aurais peur, mais...  »

Mais on va se taire et arrêter de s'enfoncer comme un idiot, Ryû, ça vaut mieux. Bien mieux. Oui. Et on va continuer à marcher un peu, en cherchant du regard quelque chose qui pourrait être intéressant et qui n'est pas, je répète, qui n'est pas Mi. Dur, quand même. J'me sens comme une écolière de quinze ans.


Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 11 Aoû - 1:15
qui a vu le grand méchant ryû? c'est pa mi
LE LOUP & L'AGNEAU


A mon grand soulagement, Ryû suis au moment où je lui annonce la branche, alors que mon flot de parole ne s’est pas affaissé pour le moins du monde, que j’ai pu dire ça aussi facilement que si je lui annonçais que, je ne sais pas, que j’étais enceinte, ou que je venais de remporter le prix Nobel d’économie. Vous savez qu’ils m’ont pressentis pour un prix l’année dernière ? C’est une des raisons pour lesquelles j’ai pris mon ordinateur au campement, mais d’un autre côté, vous me voyez avec un prix. Médiatisé dans le monde entier. Encore, je suis connue dans le milieu sans vraiment le vouloir, et seulement entre les gens qui s’y intéressent, à mon grand soulagement personne ne me reconnaît dans la rue. Mais un prix Nobel ? Non, j’irais emménager chez Ryû jusqu’à ce que ça se calme, disons, une bonne dizaine d’année. S’il voudrait avoir sa propre vie, et bien, je me cacherais comme Harry Potter sous l’escalier, ou je ferais Dobby dans la penderie. C’est assez simple, même si je ne gagne pas de prix, je n’arrive tout de même pas à imaginer la vie sans lui.

« Tu crois ? Tu ne sais pas avec qui tu es ? » Comment peut-on venir ici sans savoir avec qui on est, à sa place, je ne serais tout bonnement pas venue. Je ne suis pas lui et il n’est pas moi, si, je vous jure, « J’habite en face de chez toi, tu aurais pu me demander .. ? » je ne sais pas si c’est une question aussi. Une sorte d’affirmation légerement triste sur les bords. On se voit presque tous les jours et il ne pense pas à me demander si je viens au camp de vacance de l’école, alors que je suis très connue pour adorer les activités en groupe, dans la nature, et en groupe. Je n’allais pas lui demander moi-même, mais je vous avoue que cette question m’a traversé l’esprit quelques pas mal de fois. Finalement, Mai est venue me demander personellement, et j’avoue aussi que je n’étais pas sûre et certaine de venir avant de m’être engagée auprès d’elle. A dire vrai, avant d’être dans le bus, je n’étais pas sûre de venir.

« Ne t’en fais pas, je n’ai peur de rien, à part peut-être des orages.. Du tonnerre.. Avec la grêle et le vent qui tape contre la tente. Mais j’ai déjà un élève qui a promis de me protéger dans ce cas, ne t’en fais pas ! Jun Min, il est mignon ce garçon, très prometteur » je rigole doucement avant de continuer, « Tu as vu Ted ? Le film sur l’ours en peluche ? Je désapprouve la propagande capitaliste libérale du film mais si tu veux, Jun Min est un peu mon thunder buddy » Bien que je ne me mettrais jamais à chanter une chanson avec autant d’injure, même contre l’orage.

En attendant, je ne vois rien de particulier à l’horizon et à l’ouest rien de nouveau. Ils sont sûr qu’on peut trouver quelque chose par ici ? Vive ma peau de jeune vampire ne sortant qu’à la pleine lune, « Dis Ryû.. ça me gratte.. on trouveras jamais riennnn » oui, j’ai failli lui demander de me gratter les jambes, mais après mûre réfléxions. Mûre. Mûre buissons en face. « Regarde là-bas ! » je pointe d’une voix un peu trop surexcitée. E.T rentrer maison. Pitié que ce ne soit pas une fausse alerte ? Et si on s’est perdus ? Et s'il y a un essaim d'abeille ?


electric bird.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 11 Aoû - 2:03
» Qui a vu le grand méchant Ryû? C'est pas Mi, C'est pas Mi.
—Ryû&MI—



"Ou: Quand Ryû décida qu'une princesse ne pouvait pas aller ceuillir les baies sans une bonne escorte. "




Parfois, j'me perds dans ma vie, et parfois j'me perds dans ce que je pense des gens. Avec Mi, le problème, c'est peut-être que je sais un peu trop ce que je pense. C'est ma voisine, la créature la plus adorable que le monde ait pu connaître et j'ai clairement l'impression d'être un tantinet trop possessif envers elle, mais c'est pas bien grave, c'est pas comme si je faisait une vie à chaque fois, hm ? Je souris un peu en continuant à avancer et, quand elle semble remarquer l’imbécillité de mes propos, je fronce un peu le nez pour moi-même.

«  Non, j'ai pas pensé à regarder.  » Dis-je en souriant un peu, juste avant de l'entendre reprendre. «  J'y ai pas pensé... J'me suis vraiment décidé à la dernière minute alors je savais pas que tu participais...  »

Oui, et je ne sais pas non plus qui est ce foutu Jun Min dont elle parle. Je continue à avancer un peu et je pousse un soupir quand je l'entends évoquer. Oh c'est bon, je sais que c'est un élève, et je sais parfaitement aussi que j'ai des problèmes à cause d'un élève, donc qu'on arrête de me dire que c'est juste un élève. Je pince un peu les lèvres pour ne pas réagir. C'est stupide Ryû, totalement stupide.

«  Non, j'ai jamais vu.  » Oui, enfin, j'ai peut-être vu, mais j'ai pas envie de m'en rappeler, là. Je m'en fous de Jun Min, moi je suis un héros. Un fucking. Putain. De héros. Bordel.

Enfin, je ne peux pas faire mon idiot boudeur pour l'instant alors... Alors je crois que j'vais garder Mi avec moi aussi longtemps que possible. Quitte à ne jamais la rendre. De toute façon le monde est pas assez bien pour elle, elle mérite le paradis, et le paradis c'est chez moi, voilà. Elle aurait du le comprendre depuis des années et moi... Moi je devrais arrêter de faire le con et de m'emballer pour quelqu'un qui sait même pas ce que je pense penser.

«  On va trouver...  » Réponds-je en un léger soupir, juste avant de sursauter un peu en l'entendant. «  Quoi, quoi ?  »

Je fronce un peu les sourcils, craignant pour Mi, pour notre avenir, pour notre descendance – oui, oui, et elle réalise qu'elle est simplement en train de me montrer un buisson avec des baies qui, de loin, auraient pu ressembler à des baies.

«  Hm... J'sais pas si c'est comestible.  » Dis-je en réfléchissant un peu, m'approchant un peu avant d'en attraper une ou deux pour les sentir... Oui, ça va me donner la réponse ça. En tout cas, c'est une bien meilleure idée que ma décision suivante, à savoir en goûter deux ou trois pour voir si ça a au moins bon goût... mais non. Non. Définitivement pas, et je me retiens de recracher cette horreur dans le buisson dont ça vient. «  Bon, on oublie ce truc, c'est dégueulasse.  »

D'un autre côté, j'aurais peut-être du les recracher, j'sais pas vraiment ce que c'est, au final. Tant pis. De toute façon, c'est pas ça qui va me tuer, au pire je serai juste un peu malade, hein ?

«  Tu vois autre chose de là ?  » Demandé-je à l'éclaireur.


Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 22:52
 

» Qui a vu le grand méchant Ryû? C'est pas Mi, C'est pas Mi. | ft Mi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le Grand Méchant Loup. [Isy]
» Débat N°2 : Le plus grand méchant ?
» Qui craint le grand méchant loup ?
» Se moquer de la tête du Grand Méchant Masqué
» Quand le grand méchant loup s'invite à la fête
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum :: Les évents terminés-