AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Baek Narae ↪ Sway with me.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 25 Juin - 12:12
Scénario Inventé
Nom  Baek, initialement Usui.
Prénoms Chiharu Narae.
âge Dix-neuf ans.
Naissance 12 déc. 1995, à Tokyo.
origine Nippo-coréenne.
groupe Etudiant.
année Deuxième.
Section Médecine.
Matière Médecine générale.
sexualité hétérosexuelle.
situation Pauvre mais elle est soutenue financièrement par la mère de son amie.
Qualités Pétillante, happy virus, brave, vive, optimiste, chaleureuse, imprévisible, spontanée, câline, imaginative.
Défauts Maladroite, naïve, envahissante, têtue, hyperactive, boudeuse, émotive, impulsive, distraite, secrète... et diaboliquement angélique
Couleur préférée  Lavande.
Boisson favorite  Lait de soja.
Vis dans les dortoirs Non, elle vit en colocation.
Permis de conduire Non.
Métier   Speakerine d'une patinoire le week-end.
Les grenouilles l’effraient. La vue de ce petit amphibien ou simplement son coassement, suffit pour qu’elle s’affole, court et pleure. Personne ne sait d’où lui vient cette peur bleue, mais on raconte que le garçon pour qui elle avait le béguin à l’école maternelle le lui aurait offert, écrasé sur son gâteau d’anniversaire. La pauvre créature est la seule à subir une discrimination de la part de Narae, donnez-lui une araignée, un ver, qu’importe la créature, elle l’aimera à condition que ce ne soit pas une grenouille (ou son copain le crapaud).
Narae rime avec maladresse. Ceux qui ont croisé son chemin pourront en attester : ils ont été victime de sa maladresse légendaire, tous sans exception. Deux mains gauches, deux pieds gauches, elle piétine, percute, renverse, casse, trébuche, glisse, oublie et brûle. La liste de ses méfaits est longue mais son air désolé, son inquiétude, ses larmes désarment souvent et on oublie de lui en vouloir. Elle mesure cent-soixante-huit centimètre, mais Narae reste mignonne mais d’autre diront qu’elle est redoutable. Génie démoniaque, le mot se chuchote souvent.
Elle a sauté une classe pendant le secondaire, d’où le fait qu’elle ait passé le baccalauréat à dix-sept ans. Malgré la période sombre qu’elle a connu et même bien avant, elle a toujours trouvé refuge dans les livres (ses camarades de classe l’isolaient, la traitant de sang-mêlé). Ainsi, la demoiselle sait parler espagnol, coréen et a quelques bases en français grâce à Madame Red qui se vantait d’avoir étudié à Paris dans ses plus jeunes années. C’est d’ailleurs Madame Red qui lui a découvert son talent pour le chant et l’a grandement aidé à le peaufiner. « Si seulement tu avais quelques années de plus, et je te ferais chanter sur scène » s’amusait-elle à dire parfois lors des séances d’entraînement.  
Narae dénude rarement ses épaules car sur son omoplate droite, suite à une agression, on peut voir une cicatrice longue de dix centimètre, trace d’un coup de couteau maladroit. Et non loin de cette cicatrice, des brûlures laissées par des cigarettes. Ce ne sont pas les seuls traces de son passé agité dans la rue, les autres sont beaucoup moins visible, il faudrait plisser longuement des yeux pour les retrouver et encore, il faudrait la demoiselle consente à les montrer. Une autre de ses cicatrices reste émotionnelle, elle est incapable de dormir dans le noir, elle doit toujours garder la lumière allumer ou avoir une veilleuse.
Si Narae n’avait pas choisi les études de médecine, elle aurait été illustratrice (et auteurs) de livre pour enfant ou alors, institutrice pour les petites sections. Elle aime les enfants plus que tout et cet amour est réciproque. Elle a toujours le mot gentil pour les rassurer, le bonbon sucré pour chasser la douleur et les bras chaleureux pour les serrer contre elle. Elle rêve secrètement d’une famille nombreuse, très nombreuses, suffisamment pour former une équipe de basketball.
Lorsqu’il s’agit de parler de sa famille, Narae se dérobe toujours à la question, restant vague ou silencieuse. Elle n’aime pas parler d’eux car elle n’en a pas le courage, aujourd’hui encore elle refuse d’accepter qu’elle ait été abandonné ainsi. La seule fois où elle les évoque indirectement, c’est lorsqu’on lui fait la réflexion qu’elle pourrait manger pour six, elle ne prend pas un gramme, commentaire auquel elle répond : « c’est génétique ! » Narae mange beaucoup sans pour autant savoir bien cuisiner. Tant que c’est mangeable, cela lui convient parfaitement..
Elle sourit pour un rien. Elle rit pour un rien. Elle pleure pour un rien. Un esprit simple, un libre grand ouvert vers l’extérieur. C’est une enfant, lucide et spontanée, elle exprime clairement ce qu’elle aime et ce qu’elle n’aime pas, elle pose parfois ces questions qui dérangent. Elle se fâche, boude pour des broutilles et pleure dès que son cœur est secoué. Elle trouve du réconfort dans les bras de ceux qu’elle aime, dans la nourriture, ou en retenant sa respiration dans son bain.
La jeune femme ne sait pas nager. Ainsi ne peut-elle plonger dans un bassin si elle n’a pas pied. Elle trouve toujours mille et une excuses pour ne pas « nager » car elle a simplement honte de ne toujours pas le savoir. De plus, elle ne sait pas faire du vélo. La situation financière de sa famille a toujours été très instable et surtout, elle a quasiment grandi par elle-même. Elle a été davantage un parent pour ses petits frères et sœurs qu’une grande sœur.
Lorsque la mère de son amie est devenue sa tutrice légale, Narae a changé son nom de famille et de son prénom. Elle a préféré prendre son deuxième prénom en nom d’usage plutôt que Chiharu. C’est une façon pour elle de définitivement rompre tout lien avec sa famille. Narae est optimiste, joyeuse et parfois même naïve mais il y a des blessures qu’elle ne peut simplement pas effacer. Si elle éprouve une reconnaissance infinie pour son amie et sa mère, elle espère pouvoir rapidement être indépendante pour ne pas être un poids.
Elle possède pour animal de compagnie, un hérisson et ils s’entendent à merveille. Elle le promène, lui choie, le câline (et se pique), le douche, bref, c’est son âme soeur comme elle a l’habitude de dire. Leur rencontre ? Elle l’a trouvé blessé alors qu’il n’était qu’un bébé, à l’époque elle ne savait pas tellement quel animal cela pouvait être mais elle l’a pris avec elle pour le soigner et l’a tout simplement gardé.
Génie. La première fois qu’elle entend ce mot, c’est lors de la réunion parent-élève alors qu’elle venait d’entrer au collège. Ce jour-là, elle se souvient de l’expression blasée de son père et de ses mots : « êtes-vous en train de me dire que je dois l’envoyer à l’université ? Ne me dites pas comment je dois éduquer mon gosse. Génie ou non, ce n’est pas ça qui me ramènera de l’argent. »

C'était salement romantique...
«  Dans l’encre de chine, j’ai noyé mes démons. »
Assise sur un banc du quai des lignes à grande vitesse, elle balance ses pieds au rythme des secondes que la trotteuse de l’horloge accrochée sur un poteau dessinait en cercle de soixante. Le vent frais du soir la laissait indifférente, elle était plongée dans ses pensées. Pensées vides d’image, de sentiments si ce n’est cette impression d’étouffée, de suffoquer lentement sans savoir quand est-ce que la douleur disparaitrait. « Le train à destination de Nagoya entrera en gare dans cinq minutes, veuillez-vous éloigner de la bordure blanche pour votre sécurité. » L’annonce sonore l’arrache de ses pensées, elle ajuste alors cette casquette bien trop grande lui mangeait la moitié du visage, ne laissant entrevoir qu’un mince sourire étiré sur ses lèvres. Elle attrape son sac de voyage et le met sur son dos avant de s’avancer vers le quai lorsqu’elle voit au bout de l’horizon, les phares du train. Le train file devant elle mais son regard absent ne le voit pas, elle s’avance et franchit la bordure blanche. L’attraction, la vitesse, presque un centimètre la séparait du train, elle pourrait mourir. Un seul pas la séparait du monde invisible. Un garde lui empoigne le bras et la tire en arrière. Elle n’entendait pas ce qu’il disait mais pourtant elle le devinait, pouvait-il en faire de même et dire ce qu’elle ressentait malgré son silence ? « Le train à destination de Nagoya est entré en gare, il partira dans dix minutes. Les voyageurs à destination de Nagoya sont invités à rejoindre le quai 354 et à monter après présentation de du ticket au contrôleur. Nous vous souhaitons un agréable voyage et de bonnes fêtes.» Elle plonge sa main dans la poche droite de sa veste avant de la retirer  « un aller simple pour Nagoya. »

Elle venait d'avoir dix-sept ans et elle venait d’être mise à la porte par son propre père. Elle avait des petites économies, dont le sixième partait dans le prix du billet. Elle partait loin de Tokyo, à Nagoya, l’attendait un studio de douze mètre carré que lui prêtaient les parents d’une de ses amies les plus proches.

***

« Désolée mais nous n’acceptons pas de mineur dans notre établissement sans la permission de leur parent ou d’un tuteur légal, même si vous fêter votre anniversaire dans trois mois je ne peux pas vous accepter. Revenez dans trois mois » déclara le gérant en refusant le curriculum vitae que l’adolescente lui avait soumis. Quinzième refus, mais elle gardait le sourire et le même entrain à chaque fois qu’elle devait passer des entretiens. Elle restait optimiste mais la situation devenait de plus en plus pressante au fur et à mesure que ses économies disparaissaient.  À tel point qu’elle avait dû renoncer au studio, elle se retrouvait à la rue. Alors qu’elle était assise sur l’un des nombreux trottoirs de la ville, une femme aux formes voluptueuses que laissaient transparaitre sa robe moulante d’un rouge sensuel s’approcha d’elle et s’asseyait à côté d’elle. « Adolescente en fugue, tu ne regrettes pas trop d’avoir quitté ta cage doré ? » demanda-t-elle en allumant une cigarette, lui tendant ce dernier pour une bouffé mais elle refusa. « C'est simplement  un nouveau départ mais il commence plutôt difficilement » murmura-t-elle avec un demi-sourire. Elle ne voulait blâmer personne. Il y a un mois,  Narae était l’ainée d’une tribu de six enfants, elle n’était pas la plus âgée mais la première arrivée et ne partageait aucun lien de sang avec eux. Famille recomposée. Usui Takuro s’était marié avec sa mère, Nam Hee Ra, sachant qu’elle était enceinte d’un autre homme ; elle restait son premier amour. Cependant, suite à une grossesse compliquée, elle est morte en accouchant de Narae. Trois ans plus tard, il se maria avec Gin Sojin ayant déjà un fils de quatre ans et un autre de deux ans avec lequel il aura une fille mais cette union ne durera que cinq années avant qu’elle quitte la maison sans laisser de mot mais avec toutes les économies. Le jour où elle soufflait les bougies de son dixième anniversaire, son père annonce son troisième mariage précipité avec Yano Harusa suite à l’annonce d’une prochaine naissance de jumeaux. « Laisse-moi t’aider alors, j’ai un travail à te proposer » déclara l’inconnue après avoir compris que la demoiselle n’allait rien dire.  « Avant tout, un petit verre de lait pour un chaton errant ne ferait pas de mal non ? Prends tes affaires et suis-moi. »

Madame Red, personne ne connaissait son réel prénom et elle-même disait l’avoir oublié. Elle gérait un petit bar dont les lieux étaient initialement un ancien cabaret. Ainsi, y’avait-il au fond de la salle, une grande scène où certains artistes dansaient et faisaient le spectacle pour les clients habitués ou petits curieux. Tous les samedis et dimanches, le bar reprenait ses allures de cabaret et sur scène, des femmes aux costumes des plus fantasques et parfois minimalistes dansaient et chantaient. Narae les regardait lorsqu’elle n’avait aucune table à servir et le soir, après avoir nettoyé l’établissement, elle montait sur scène et s’imaginait un public envouté par sa voix. « Tu devrais descendre, la scène est sacrée. Une fois qu’elle t’appelle, tu ne pourras plus la quitter » murmura dans la pénombre une fois, faisant sursauter la jeune femme. Madame Red. « Je-je pensais qu’il n’y avait personne » balbutia-t-elle, rouge et honteuse d’avoir été pris en flagrant délit. « Si tu fermes les yeux, bien sûr qu'il n'y aura personne. Ton amie t’attend à l’extérieure, file petit chat. »

***

Cette amie représentait bien plus pour Narae, elle était sa sauveuse, son ange gardien et les mots ne suffisaient pas à décrire la gratitude qu’éprouvait la jeune femme à son égard. Elle venait de faire ses adieux à Madame Red, à ses sœurs et frères de cœurs, à ce bar insolite où elle avait travaillé pendant deux ans. Deux année où elle avait l’impression que sa vie s’était arrêtée dans son envol. Deux année à la fois magique et étrange où elle avait la sensation de planer entre rêve et réalité. Pourtant, elle n’oublie pas qu’avant sa rencontre avec Madame Red, sa vie était un cauchemar. Vivre à la rue, c’était vivre avec cette peur de voir décliner dans le ciel ; le soleil. Lorsque les ombres s’allongent pour finalement s’unir sous le ciel nocturne, d’autres ombres rôdent et personne ne peut vous en protéger. La loi du plus fort règne en maître. Hurler, pleurer, supplier, qu’importent les actions, le monde vous tourne le dos. Elle se souvient des coups qu’elle avait dû endurer parce qu’elle avait volé un petit gâteau, ou parce qu’elle se trouvait sur « le territoire d’autrui », ou simplement parce qu’elle se trouvait. Et qu’après avoir reçu des coups, elle restait allongée dans une de ces ruelles désertes, incapable de ses relever, elle agonisait silencieusement et douloureusement. Des angoisses qui lui rongeaient l’estomac lorsqu’elle entendait s’approcher le bruit des pas. Une expérience douloureuse aussi bien physiquement que mentalement, une expérience gravée dans sa mémoire, gravée sur son corps. Ébranlée, contrairement à la majorité, elle est restée forte. Ces trois semaines de calvaire n'ont duré que trois semaine. Elle a gardé son optimiste, son âme d’enfant, elle a pardonné. Le passé n’est plus que souvenir, elle doit avancer. À toujours regarder derrière soi, on finit par ne plus regarder devant soi et tomber.  Le premier pas qu’elle faisait, elle le faisait en retournant à Tokyo.

Elle avait dix-neuf ans depuis 5 mois.

***

« Je vous donne 20 jours pour me montrer votre talent, sachez que je surveillerais de près votre évaluation mademoiselle » déclara le doyen de l’université. La jeune femme s’inclina respectueusement, le remerciant une nouvelle avant de quitter la pièce. Lorsqu’elle vivait encore à Nagoya, Madame Red l’avait poussé à entrer en faculté de médecine. Après avoir validé son premier semestre, Narae avait renoncé à poursuivre en apprenant la maladie de Madame Red qui se surmenait pour pouvoir lui financer ses études.

Maintenant qu’elle reprenait ses études et pour éviter de refaire toute une année, Narae avait pris rendez-vous avec le directeur de Royal pour lui faire part de son projet : la faire passer en deuxième année bien qu’elle n’ait pas validée le deuxième semestre. Elle avait confiance en ses compétences. Ses professeurs au secondaire le disait déjà, Narae était différente, elle n’était pas simplement douée.

En 20 jours, elle allait apprendre ce que les autres faisaient en un semestre.

***

Parce qu’elle ne voulait pas décevoir les attentes que portaient la mère de son amie qui la supportait financièrement aussi bien dans ses études que dans la vie courante, Narae a mis de côté ses rêves d’illustratrice et opté pour la noble carrière qu’offrait les études de médecines. Même si dessiner était une passion, elle aimait les études médicales car elle se sentait utile pour son prochain. Elle voulait offrir le meilleur d’elle-même à ses patients, voir des sourires soulagés ou confiants sur leur visage et celui de leur proche. Elle savait déjà dans quel service se spécialiser, la pédiatrie. Elle aimait les enfants, cependant chaque fois qu’elle en voyait un, elle pensait à ses jeunes frères et sœurs qu’elle avait laissé derrière elle ; elle s’occupait d’eux et était presque une mère pour eux. Elle faisait toutes les tâches ménagères, lessive, repassage, nettoyage et faisait même la cuisiner et la vaisselle ; le matin elle les aidait à s’habiller et les accompagnait à l’école et le sir, elle veillait sur le devoir. Qu’importe les efforts qu’elle avait fournis, au final, elle avait été chassée. Ses parents croulaient sous les dettes et sa belle-mère qui la détestait, l’accusait régulièrement de voler de l’argent, d’être celle qui lapidait l’argent, ou encore d’elle une enfant trop agitée. Un soir, avait obligé son père à choisir entre elle et Narae. Le choix fut rapide.

Malgré toutes les épreuves qu’elle a enduré, Narae a su garder son âme d’enfant et noyé ses chagrins. Parfois, ses démons reviennent la hanter. Parfois, elle voudrait oublier mais elle reste marquée.  Elle continue de sourire pour cacher ses fantômes du passé. La vie est un combat permanent.

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 25 Juin - 12:40
:-081-: :-092-:

NAH.

Choi A. Kellian
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki Mes messages : 4123 Yen (¥) : 360 Avatar : Lee Dong Yeol ► Xiao [UP10TION] Schizophrène? : Kyann feat Taehyung Nai feat Hyun Woo Shion feat Hoshi Ayden feat Tao London feat Zelo Ryoma feat Taemin Dakota feat Mark Haru feat ravi Phoenix feat Joshua taiga feat GD Shinya feat Junhyung Zero feat Jimin Candy feat Momo Hyoga feat jin Sasuke feat Bobby Hinata feat Suwoong Inaho feat Junior Dewei feat Baekhyun Dan feat Yongguk.


Age : 20 ans Date de naissance : 05/10/1995 Astrologie : Balance & Cochon j'ai tout gagné haha! Métier : Il aime faire des petits boulots, travailler dans un bar ou autre trucs du genre, ça lui donne une certaines expériences bien que les mèdecins lui déconseille, Kellian n'est pas du genre à obéir sagement. Année : Deuxième année Résidant à : Rps, dans le dortoir numéro 7 avec Kurosaki Kaien Wolf Bo Han, choi e. orion. Planning : Passer du temps avec Orion, profiter de mon petit frère pour que le jour où je disparait il puisse garder de bon souvenirs de moi et rire a défaut de pleurer mon absence. Faire plein de mugcake, depuis que Kaien m'a montré comment faire c'est un passe temps et un régale à déguster, vraiment. Devenir ami avec Momiji, je ne comprends pas sa façon de faire, cette violence ou cette réticence à se lier. Essayer d'éviter les crises devant la foule, mon cœur atteint ses limites, il me reste peu de temps. Appeler mes parents et les rassurer, tout va bien, je vais bien.




Discuter avec Tsukiko, c'est agréable de pouvoir partager des conversations avec une personne qui comprends ce que c'est d'être malade. Regarder Kaoru jouer aux jeux vidéos et m'amuser avec son visage de marbre. Manger et boire tout ce que je peux, même si je suis limité en apport liquide, je veux gouter a tout!




Arrêter de vouloir être son ami. Usagi Momiji c'est fini. Vérifier sur ma liste des souhaits ce que je peux encore faire avant de mourir. Rêver et transmettre ma vision a ceux qui seront réceptif, vivre c'est le plus important.
Navigation :


On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.


phone


Voir le profil de l'utilisateurEn ligne
Ce message a été posté Jeu 25 Juin - 13:10
Tu as mis. Plus de six. Anecdotes. en. moins. de. une. heure!
Mdr!
Elles sont où les "je mets une anecdote par heure" èé xD

Re'bienvenue en tout cas!! xD on va avoir plusieurs médecin à royal now! Même si Narae sera un danger public... elle va pas soigner les patients elle, elle va les augmenter xD



just happy to be alive.
miracle ☽ There are only two ways to live your life: One is as though nothing is a miracle, the other as though everything is a miracle.

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 25 Juin - 13:43
:-040-: :-047-: :-022-: :-083-: :0190:
tout est parfait pour moi, il te manque juste à rajouter les 5 adjectifs pour le caractère ♥
mais je n'ai rien à ajouter. rebienvenue parmi nous !

edit ; je suis sur le mauvais compte mais, l'intention y était :-0115-:

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 25 Juin - 14:00
Kaien ;   :-045-:


Kellian ; J'AI FAIL. voilàceydit TOP CHRONO, 14H. RENDEZ-VOUS DANS 2 HEURES.
Mais c'est méchant ;A; Elle les soignera avec amour et diligence voyons ♥ Leur bien-être avant tout ! Fais pas ta mauvaise langue avant même que j'ai pu commencer à mettre un pied rpgique à l'hopital /pan/
Miu ; Huhuhu, je suis ravie que cela te plaise Chou :-016-:
Je m'y attèle ~ ! ♥

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 25 Juin - 14:51
Rebienvenue d'après ce que je comprends :-022-:

Pseudo : miyu Mes messages : 2201 Yen (¥) : 215 Avatar : Key (Shinee) Schizophrène? :


Sawada Jirô ft Mingyu (seventeen) - Hyakuya Kaoru ft wooshin (Up10tion)- Tsukishima Toru ft Sungjin (Day6) - Wakabayashi Zeno ft Youngjae (BAP) - Tetsuro Gareki ft Hongbin (VIXX) - Kang Eden ft Eunwoo (Astro) - Nitipon Alak - ft Ten - Ren Shiki ft Minhyuk (btob)

Age : 21 ans Date de naissance : 05/11/1994 Astrologie : Cancer - chien Métier : Membre de Colorful Diamonds, un groupe de 5 stars montantes. C'est un groupe qui a une grande popularité au Japon ainsi qu'en Asie. Les CD n'ont rien à envier aux groupes de la K-pop. miyuki a fait ses débuts officiels en tant que membre des Cd en 2012, mais sont connus depuis bien longtemps grâce aux vidéos faites sur Youtube. Année : 3e année Résidant à : Shibuya avec les CD. Planning :

Qui a dit que le sang était plus épais que l'eau ?



⭐︎ Chercher où est la caméra. ⭐︎ Parler de tout et de n'importe quoi avec Shun ⭐︎ Faire une chasse au trésors avec les affaires des CD avec Ryo ⭐︎ Demander à Sho de lui payer une paire de chaussures en échange de faire du poulet au diner. ⭐︎ Mettre du sucre à la place du sel dans le plat de Natsu ⭐︎ sortir sans parapluie un jour de pluie pour me relaxer ⭐︎ ne pas réfléchir à la nature du lien que Shun et moi avons. ⭐︎ danser sur les musiques des groupes de filles ⭐︎ ranger l'appartement, ça fait depuis un bon moment que j'ai envie de le faire ⭐︎ Surveiller la relation de Ryo et de Natsu ⭐︎ comprendre pourquoi Eri réagit comme ça en ma présence ⭐︎ apprendre de nouvelles recettes pour mes membres ⭐︎ Vérifier la météo pour connaitre les jours de pluie ⭐︎ faire une visite surprise à Shun à la station de radio



Navigation :

Je suis une super star alors normal que tu veuilles connaitre mon - histoire - . Par contre, je ne laisse que certains élus pour faire parti de mon - entourage. - Et arrête de me - stalker - aussi. Je suis tellement busy que si tu veux me parler, - appelle - moi. La seule chose que je t'autorise à faire, c'est de me suivre sur - Twitter - ou de me demander des - questions -
Insta


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Jeu 25 Juin - 16:13
Re bienvenue ! :-022-:

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 25 Juin - 16:29
re-bienvenuuuuue :-031-:

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 25 Juin - 16:41
Merciii à vous trois ♥
:-01-: :-047-:

Yagyu Berry
the wild fox admin
Pseudo : calimena ✧ Mes messages : 2142 Yen (¥) : 634 Avatar : lee jihoon - woozi {seventeen} Schizophrène? :

kwon ji hyuk ft. jeon jungkook siam raylai ft. bambam (got7) yanagi emrys ft. jae (day6) serizawa loukas ft. daehyun (bap) Ahn Reagan ft. yugyeom (got7) Murakami E. Dawn ft. jimin (bts) Matsui Junya ft. yoseob (beast) Heiwajima Astéria ft. lisa (blackpink) Byakuya Raijû ft. jooheon (monsta x) Usagi Momiji ft. sunyoul (up10tion) Inuzuka Reon ft. jinhwan (ikon) Wu Yulian ft. luhan Jang Percy ft. wonho (monsta x) Kamiya Yûgi ft. mino (winner) Kirisame Setsuna ft. N (vixx) Aomine Shun ft. jonghyun (shinee) Bakugo A. King ft. sanha (astro) Byun Bae ft. winwin (nct) Tenzin Nyima ft. jinho (pentagon)



Age : 22 y.o Date de naissance : 12/11/1994 Astrologie : born ♏ {scorpion} × 狗 {chien} « quiconque combat des monstres doit s'assurer qu'il ne devient pas lui-même un monstre, car, lorsque tu regardes au fond de l'abîme, l'abîme aussi regarde au fond de toi. » Métier : officieusement, dealer. officiellement, serveur dans un café. Année : troisième année Résidant à : minato, dans un taudis merdique. & dans le dortoir V Planning :



trouver des nouveaux pigeons à plumer, je dois être le meilleur dealer de Tokyo. retrouver mon demi-frère et me venger de son connard d'père. pulvériser ces débiles qui critiquent ma taille, même si je dois garder une image innocente. ne pas me faire découvrir pendant la nuit, sinon je serais grillé! Faire comprendre au gens que je ne suis pas un collégien, sans pour autant dévoiler mon identité parmi les Bakuto. mon porte monnaie, ma peluche préférée, mes portes clés & mon téléphone ( rip )





donner une leçon à phoenix cacher le tatouage de mon ancien clan (entre les omoplates) -même s'il est effacé au laser et barré d'une cicatrice-, et celui du nouveau aussi ( sur l'aîne ) retrouver mes contacts pour refaire mon nouveau répertoire téléphonique je pratique plusieurs arts martiaux. attaque: karaté, kung-fu & taekwondo × défense: penchak-silat, judo et aïkido × tueur: okichitaw et kapu ku'ialua. est actuellement blond, sisi. ah non, gris mauve. brun, châtain, blond vénitien, j'sais plus trop. convaincre Jiro que tout va bien, je m'en sors dans mes magouilles.





changer de rêve et devenir médecin légiste comprendre pourquoi j'éprouve autant envers phoenix le fuir en attendant enterrer jirô vivant, parce qu'il est plus lucide que moi sur les sentiments et qu'il m'agace reprendre une vie normale maintenant que je ne suis plus un bakuto bosser sérieusement mon année être un bon interne à l'hosto
Navigation :

will you berry me (pres') dance with the devil (lien) tell me something i don't know (rp) call me baby (phone) follow me (twitter) question please (ask)


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Jeu 25 Juin - 17:25
mais rebienvenue à toi jeune eucalyptus!  :-01-:
je te souhaite de t'amuser ~ et bon courage si tu n'as pas terminé ta fiche :-022-:


❝ I want it simple ❞

the world is like a maze without an exit. happiness exist only like a phrase, only like someone's dream. a nonsense that, i didn't want to believe. i just want it simple. i call you baby. baby's called my happiness.  × BY LIZZOU

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 25 Juin - 17:50
REBIENVENUE 567 :0220:

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 25 Juin - 18:28
Berry ; Merci à toi, jeune jardinier :B

Ryû ; Merci 387 ~ Azy, c'est la classe non ? :-03-: *happy*

Lee Kyann
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki Mes messages : 17735 Yen (¥) : 4122 Avatar : Kim Tae Hyung - V Schizophrène? : Kellian ft Xiao Shion ft Hoshi Ayden ft Tao London ft Zelo Ryoma ft Taemin Dakota ft Mark Haru ft Ravi Phoenix ft Joshua taiga ft GD Shinya ft Junhyung Zero ft Jimin Candy ft Momo Hyoga ft jin Sasuke ft Bobby Hinata ft Suwoong Inaho ft Junior Dewei ft Baekhyun Dan ft Yongguk Meliodas ft Eunwoo Hongseok ft Ace.


Age : 20 ans Date de naissance : 23/12/1995 Astrologie : Capricorne Métier : Ancien espoir du football, travail dans un salon de coiffure + dans un parc d'attraction! Année : deuxième année Résidant à : Dans une maison à Shibuya avec Ji Hyuk ♥ Planning : » Ramener Billy the cat à la maison malgré les deux grosses bêtes de Ji Hyuk » Faire des heures supplémentaire au salon de coiffure » Poster mes nouveaux croquis sur mon blog, ça fait longtemps que je n'ai pas mis à jour le site » Parler foot avec Kyota.




» Installé avec Ji Hyuk dans une maison à Shibuya » Faire attention au budget et aider chaton à trouver un boulot » retourner au brésil » préparer notre soirée pour la saint valentin. » retrouver la mémoire aussi ce serait bien.



Navigation :

JiKyann forever ♥




On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.





téléphone twitter instagram blog


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Jeu 25 Juin - 20:49
Fufufu, j'avoue que ça c'est des anecdotes! MDR
En tout cas c'est parfait pour moi, vu qu'amy donne son accord aussi, qu'est-ce que tu veux que je te dise? (a)
Amuse toi bien avec! xD ♥♥

 
Hey te voilà validé mon enfant!
   Bienvenue sur Royal Private Schools te voilà validé! Surtout amuse toi parmi nous sans te prendre la tête! Et maintenant que tu as fait le plus "chiant" participe au forum pour des moments agréable, foufous et funny garantit! =3 Voici quelques trucs qu'il te faudra faire rapidement pour être totalement complet! Déjà première chose remplir ton profil (très important!), ta fiche de relation (obligatoire bien sûr), ton Espace multimédia (Facultatif, si tu en demande un il faut le remplir!) , Une chambre à Royal (Facultatif, mais fortement conseillé! Pour les étudiants et lycéens qui veulent avoir des colocataires surprise o/). Pense à faire ta demande de club a te Recenser et a demander un rp . Le flood! t'ouvres également ses portes, alors rejoint nous~~♥ Puis n'hésite pas à faire le tour du forum et nous dire si tu as des questions.



we could build a universe right here, all the world could disappear. wouldn't notice, wouldn't care, we can build a universe right here. the world could disappear, i just need you.

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 22:48
 

Baek Narae ↪ Sway with me.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Baek Narae ↪ Sway with me.
» Baek Hyun [a finir]
» Baek Ja Eun. Are you ready ? ft. UEE
» kwon il nam ft. baek seungheon.
» i hate shonda rhimes, i hate everything. - sweva
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum :: Les fiches perso/lien/rp-