AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 my heart still beats for nothing (feat. yeon areum)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 7 Aoû - 17:16
Enfin vingt ans ; certaines personnes n'attendent pas ce moment avec tant d'impatience que Jun Ho. Il a vu les semaines, les jours défiler et maintenant il y est enfin. Et comme il l'avait imaginé son père ne l'a pas appelé, ils se contactent difficilement. Voila un moment maintenant qu'il insiste pour que personne ne l'appelle s'il a des problèmes. Il préfèrerait sans doute mourir plutôt que d'avoir affaire à lui après tout ce qu'il s'est passé plus tôt. Mais il ne préfère pas penser à tout ça et il n'a pas le temps d'y penser avec ses amis qui l'ont kidnappés. Kaien lui réserve quelque chose mais la soirée est loin d'être terminée. Il a moins bu que ce à quoi il s'imaginait. Non, il n'est pas bourré, monsieur tient très bien l'alcool, il est rarement dans un état pitoyable à cause de l'alcool. Non, il faut le vouloir.


Il sort de cette boîte de nuit, l'ambiance était plutôt bonne. Ses amis l'ont sauvé à plusieures reprises de femmes un peu trop tactiles. "Pas ce soir" il s'est dit, ce soir, c'est les potes avant tout. Mais pendant combien de temps cette excuse va tenir ? Il regarde son portable, quelques nouveaux messages qu'il survole. Il lit celui d'Areum non sans avoir un faible rire légèrement amer. "Bon anniversaire" fin de l'histoire. Mais dans un sens il ne l'avait pas vu venir ce message, alors il devrait s'estimer heureux non ? Non. Jamais content le Park. Il range son portable dans la poche arrière de son jean. Il sort une cigarette de son paquet mais à peine a t-il reposé les yeux sur le chemin qu'il l'a rangée illico, tournant le dos à la route. Il fait cela dit mine de rien quand ses amis, légèrement amusé par son comportement se mettent à rire.


La raison ? Une autre raison qu'Areum ? Il ignore les "yah, les potes avant tout hein ?" en bruit de fond alors qu'il marche vers la concernée qui ne semble pas encore l'avoir remarqué. Un peu brusquement, il passe son bras autour de ses épaules et lance alors ;


Jun Ho - Un peu tard pour visiter la ville toute seule non ? Il la regarde et incline doucement la tête sur le côté avant de finalement détourner le regard le premier en plissant les yeux d'un air faussement grave Ah... Vingt quatre heures dans une journée et juste un "bon anniversaire". Yah, Yeon Areum, ce n'est pas l'anniversaire de n'importe qui il dit en hochant la tête d'un air convaincu En réalité-


Amis - Jun, tu fous quoi ?!


Il tourne la tête vers ses amis avant d'agiter sa main en signe d'au revoir. Comprendra qui pourra. Ce n'est pas comme s'ils n'avaient aucune idée de qui était Areum. Ce n'est pas non plus comme si Jun Ho en parlait souvent non plus. Il secoue doucement la tête reprenant cet air faussement grave et murmure alors d'un ton calme ;


Jun Ho - Yah... Tant de personnes qui veulent me voir et je suis en train de d'offrir mon temps précieux. Tu devrais être reconnaissante il dit sur un faux ton de reproche


Irrécupérable ce Jun Ho. Bon, après en avoir vu de toutes les couleurs avec lui, elle doit se douter qu'il plaisante, mais parfois on se demande s'il n'est pas un tantinet sérieux.

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 7 Aoû - 18:10
Tenue - « Plus que quelques minutes à tenir » se dit-elle en regardant la petite montre à son poignet. Ses escarpins la faisaient horriblement souffrir et son sourire avait fini par s’envoler après avoir passé des heures debout devant la porte d’un salon d’hôtel cinq étoiles. Areum observa la jeune fille en face d’elle et eut un petit sourire compatissant envers sa camarade de souffrance. Elles étaient toutes les deux dans le même état, heureusement qu’elles étaient bien payées pour ça. A son grand soulagement leur chef, une des hôtesses les plus âgées de l’agence, vint leur signaler que leur soirée était finie. Sans se faire prier, elles se dirigèrent avec quelques gémissements de douleurs vers les toilettes des femmes pour se changer. Avant de partir, elles recevaient directement leur paie en liquide pour le travail effectué. Areum compta les billets qu’on lui avait remis et décida de rentrer à pieds, elle voulait passer dans un magasin d’abord.

Il était tombé à pic cet événement, elle avait justement besoin d’argent pour acheter un cadeau pour l’anniversaire de Jun Ho. Elle avait fait exprès de l’éviter aujourd’hui et de ne lui envoyer qu’un minuscule sms pour lui souhaiter un « bon anniversaire ». Elle prévoyait de lui faire une petite surprise plus tard quand elle aurait eu les sous nécessaires. A cette intention, elle pénétra dans une bijouterie et en ressortit avec un petit paquet emballé qu’elle cacha dans son sac. Une petite carte était attachée avec un ruban rouge sur laquelle était écrit : « Surprise ! A Jun Ho, mon petit fauteur de troubles préféré, Areum ». Elle espérait que le bracelet en argent qu’elle avait choisi pour lui allait lui plaire. Au moins il durerait longtemps et lui ferait un souvenir à garder. Il fallait maintenant qu’elle trouve un moment et un jour pour le lui offrir sans qu’il ne s’y attende. Pour l’instant elle était juste trop fatiguée et voulait rentrer à la maison lorsque brusquement elle sentit un bras passer sur ses épaules. La jeune fille sursauta prise de surprise et se tourna vers l’étranger prête à le frapper mais se retint en tombant nez à nez sur le visage de Jun Ho. Elle posa sa main sur sa poitrine en soufflant, c’était moins une et elle aurait fait une crise cardiaque. Elle tourna ensuite la tête vers lui et le fixa en plissant les yeux alors qu’il parlait.

Jun Ho - Un peu tard pour visiter la ville toute seule non ? Il la regarde et incline doucement la tête sur le côté avant de finalement détourner le regard le premier en plissant les yeux d'un air faussement grave Ah... Vingt quatre heures dans une journée et juste un "bon anniversaire". Yah, Yeon Areum, ce n'est pas l'anniversaire de n'importe qui il dit en hochant la tête d'un air convaincu En réalité-

Areum secoua légèrement la tête en signe de désapprobation. Il fallait toujours qu’il en rajoute une couche, elle allait jouer le jeu aussi pour l’embêter un peu avant de lui faire son cadeau. D’un côté, elle était quand même contente de le voir malgré l’heure tardive et la fatigue. Elle l’observa avec un petit sourire pendant qu’il congédiait les amis qui étaient avec lui.

Jun Ho - Yah... Tant de personnes qui veulent me voir et je suis en train de d'offrir mon temps précieux. Tu devrais être reconnaissante il dit sur un faux ton de reproche

La jeune fille fit une petite grimace pour s’empêcher d’éclater de rire à sa remarque. Il était désespérant mais c’était drôle.

Areum – Excusez-moi monsieur le Président de la République mais vous êtes tellement demandé ! Le peuple a besoin de vous, je leur laisse gracieusement le temps que vous m’offrez. Vous aviez l’air d’être bien accompagné.

Du bout de l’index elle poussa sa tête et se dégagea de son emprise. Elle recula de quelques pas restant face à lui et fit une profonde révérence.

Areum – Désolée j’ai oublié d’ajouter « votre majesté » après le « bon anniversaire ». J’ai droit à un merci maintenant ? Ou je dois supplier ton pardon ?

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 8 Aoû - 0:06
Ce n'était pas ce qu'il avait prévu, mais Areum est l'imprévisible en personne. Il se mord légèrement la lèvre inférieure pour étouffer un faible rire quand elle le repousse de son index. Il fait comme s'il s'en fichait mais il fait attention à tous les détails, dont l'odeur de son shampoing, qu'il adore certainement mais il préférera garder ça pour lui. Trop de fierté dans un seul corps. Il n'avait pas non plus prévu qu'elle se comporte de cette façon. Il passe la main derrière sa nuque tout en détournant le regard et secouant doucement la tête. Irrécupérable, comme lui dans un sens, mais ça l'amuse un peu. Juste un peu.


Jun Ho – Eh bien je n'en demandais pas autant mais... Il dit d'un ton à peine audible de sorte à ce qu'elle ne l'entende pas. Un soupir s'échappe de ses lèvre alors qu'il repose son attention sur elle. Ses pas comblent la distance entre eux et il vient doucement ébouriffer ses cheveux Sale gosse il marmonne faiblement amusé avant qu'une moue s'installe sur son visage Non tu risque de regretter ce genre de choses toute ta vie tu sais ? A mon enterrement tu te diras « A ses vingt ans, je ne lui ai envoyé qu'un maigre message, pauvre Jun Ho » il dit d'un air faussement compatissant, tout en hochant doucement la tête


Sans aucun doute le roi de l'exagération... Il se remet à marcher à côté d'elle, enfonçant ses mains dans ses poches. Le temps est agréable ce soir. Il inspire doucement, laissant quelques minutes de pause avant de complètement changer de sujet ;


Jun Ho – Sinon qu'est-ce que mademoiselle Yeon fait dehors à une heure aussi tardive ? Compte tenu de tes capacités d'autodéfense quasi inexistantes... C'est quelque chose de dangereux des deux côtés il lance ironiquement

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 8 Aoû - 0:54
Un petit cri de contestation s’échappa des lèvres d’Areum alors qu’il lui ébouriffa les cheveux. Elle se recoiffa rapidement de ses mains affichant une petite moue boudeuse. Elle allait lui rendre l’appareil plus tard tiens ! Elle l’écouta parler amusée, il n’avait pas l’air de prendre si mal le fait qu’elle ne lui ait envoyé qu’un petit message mais il ne pouvait pas s’empêcher d’en faire toute une montagne. S’il savait qu’elle lui avait préparé plus, ça la faisait bien rire intérieurement. Elle se demandait d’ailleurs comment elle allait lui offrir son cadeau. Ca ne le ferait pas trop si elle le sortait soudainement comme ça devant lui. Il fallait choisir le bon moment mais quand ? Elle marchait lentement à côté de lui réfléchissant intensément à ce qu’elle allait faire quand il se sentit obligé de faire une remarque sur ses capacités d’auto-défense. Finalement le cadeau attendrait, vengeance d’abord !

Areum – Haha ! fit elle ironiquement. Dangereux des deux côtés hein…

Elle sauta sur lui pour bloquer la tête de Jun Ho sous son bras et lui ébouriffa vigoureusement les cheveux.

Areum – En voilà du quasi-inexistant vieil homme ! puis le relâchant, la prochaine fois je te mords ! Ne me cherche pas !

La jeune fille lui donna une tape derrière la tête puis s’accrocha à son bras pour continuer de marcher.

Areum – T’as de la chance que je sois trop crevée pour argumenter avec toi aujourd’hui. Dit-elle en soupirant. Considères que c’est une faveur que je te fais pour ton anniversaire monsieur le maigrichon ! Et pour ton information, je reviens du travail. J’avais d’ailleurs prévu une surprise pour toi mais vu que monsieur n’est jamais content, tu n’auras rien du tout !

Ca y est la bombe était lancée. Ce n’était plus qu’une question de temps maintenant.

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 8 Aoû - 1:43



Jun Ho connaît ses limites en terme de poids et en terme d'alcool, mais histoire d'embêter Areum, il dira toujours ;


Jun Ho – Yah, ...est-ce que tu as entendu parlé des régimes ?


Alors qu'elle n'est absolument pas grosse du tout. Il ira voir un médecin à partir du moment où il le pensera vraiment. Mais pour le moment il la laisse faire, s'agite un peu par moment pour lui donner l'impression qu'elle a le contrôle de la situation, pour qu'elle l'épargne soit disant. Un vrai comédien ce Jun, vraiment. Quand finalement elle le libère, il ajuste un peu sa chemise avant de sentir son bras sous le sien ; Il ne s'écarte pas pour autant. Même si son cerveau est certainement en train de traiter l'information. Non, ce n'est pas qu'il n'a pas l'habitude, c'est tout le temps comme ça. Puis, à moins de rentrer dans la tête de Jun, elle ne pourrait pas le comprendre car le bonhomme n'extériorise pas, ou trop rarement.


Un faible sourire se dessine sur ses lèvres quelques secondes à peine quand il l'entend parler et lui expliquer qu'elle est trop fatiguée aujourd'hui. Puis elle le traite de maigrichon et il se pince légèrement les lèvres pour éviter de dire des bêtises car, elle a parlé de surprise. C'est d'ailleurs tout ce qu'il a entendu au final. Un silence passe, puis deux, puis trois, puis...


Jun Ho – T'es sérieuse ? T'as préparé ça depuis un moment ? C'est quoi, une opération de malade ? Celle que tu m'as volé ? Non non non, attends... Il s'arrête même de marcher Ah, peu importe, qui sur Terre a osé dire que j'étais difficile ? Je suis... Je m'adapte à tout il dit en posant ses mains sur ses épaules avant de dire d'un ton calme Maintenant dis moi, c'est quelque chose de vivant ? Un objet ?


Il arrange même ses cheveux qu'il avait auparavant ébouriffés, puis le col de son haut


Jun Ho - Yah... Plus je te regarde et plus... Tu n'aurais pas perdu du poids ? Tu as l'air encore plus en pleine forme !


Décidément Jun Ho...

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 8 Aoû - 2:20
Un ange passe… Jun ne réagit pas comme elle s’y attendait. Silence complet alors qu’ils continuaient de marcher, il était imprévisible des fois. Puis soudainement il ouvrit la bouche, il était apparemment surpris ce qui soulagea Areum. Elle était même plutôt fière d’elle alors qu’il la bombardait de questions. Il s’arrêta et posa ses mains sur ses épaules pendant qu'elle profitait pour l’observer dans la pénombre. S’il n’était pas ce qu’elle savait qu’il était, elle aurait presque avoué qu’elle le trouvait mignon à s’exciter comme ça pour un petit truc. Elle l’écouta la flatter sur son poids, alors que cinq minutes plus tôt il la traitait de grosse. Areum haussa un sourcil en esquissant un sourire en coin. Irrécupérable ce Jun vraiment…

Areum – Mouais pas la peine de mentir non plus. Je t’entends déjà dire le contraire dès que tu l’auras ta surprise.

A cet instant, une idée machiavélique – et un peu stupide - lui passa subitement par la tête.

Areum – Fermes les yeux et tu auras tes réponses.

Elle attendit qu’il s’exécute puis attendit un petit moment avant de se rapprocher de lui. Scrutant son visage, elle le faisait poireauter un peu pour qu’il s’impatiente. Elle hésita un instant ayant presque céder à la tentation de rendre son idée plus réelle mais changea d’avis pour revenir à celle d’origine. Doucement, elle posa délicatement deux doigts parallèlement à ses lèvres, voulant lui faire croire qu’elle l’avait embrassé. Areum se doutait bien qu’il ne marcherait pas dans son jeu, mais peut-être cela l’agacerait-il. Cette fois elle ne put s’empêcher d’exploser de rire quand il rouvrit les yeux. Il n’allait pas la rater.

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 15 Aoû - 22:25



Est-ce que Jun Ho est si prévisible ? Il se reconnaît parfaitement dans ses paroles. Quand il a ce qu'il veut, généralement il se fiche du reste. Il aurait pu se désintéresser de la jeune femme depuis des semaines déjà, avec son caractère, mais ce n'est pas le cas et il ignore pourquoi. Il ne voudrait pas savoir si c'était écrit quelque part. Non, il voudrait un lavage de cerveau plutôt, pour oublier. Mais tant qu'il ne sait pas, tant que ça l'amuse de l'embêter gentiment, tant que ça l'amuse tout court, tant qu'il se sent bien avec elle et qu'il ne se prend pas la tête, ça lui va.


Il fronce légèrement les sourcils quand il l'entend, puis hausse légèrement un sourcil. Peu importe l'angle dans lequel il regarde, il sent que ce n'est rien de bon en perspective. Il croise finalement les bras -juste au cas ou cette folle à liée décide de le taper- puis ferme les yeux. Un faible sourire se dessine sur ses lèvres alors qu'il lance légèrement amusé et perplexe ;


Jun Ho - Yeon Areum, si tu me laisse là comme un idiot,je te retrouverai. Je te retrouverai très certainement à l'hôpital...


Non, il ne l'enverra pas l'hosto, non, pas dans ce sens là. Ils se croiseront certainement là bas demain, ou dans la semaine. Juste une question de temps. Le jeune homme sait à quoi un baiser ressemble. Tant de baisers échangés, il ne les compte plus, et ça, c'est simplement une plaisanterie. Pourtant, il se fige un peu les premières secondes. Puis un faible sourire se dessine sur ses lèvres tandis qu'il attrape son poignet et ouvre finalement les yeux.


Jun Ho - Très drôle il lance d'un ton amusé en tirant légèrement sur son poignet pour l'attirer un peu plus vers lui. Il pose ses avant bras sur ses épaules assez fines. Un soupir quitte ses lèvres et il dit faussement déçu Je pensais que pour mon anniversaire, j'en aurais un vrai...


Après tout avec monsieur Park on fait les choses complètement ou on ne les fait pas. Il détourne le regard, quelques secondes puis fini par attraper son poignet et ajouter amusé ;


Jun Ho - Histoire de me remettre de ce terrible cadeau, je te kidnappe... Si tu n'y vois aucun inconvénient ?


Ce ton désintéressé montre le contraire, il se fiche un peu de son avis enfaite. Il sait qu'une foire a été mise en place dans un quartier de Tokyo. Il faut prendre le métro et même à cette heure-ci, il doit y avoir du monde. Tokyo ne dort jamais après tout. Il prennent dix minutes pour arriver dans le métro, les portes de celui-ci sont sur le point de se fermer, il presse le pas et serre d'avantage son poignet. Il se remet à respirer un peu après, lui adressant un faible sourire rassuré. Il y a du monde dans le métro ce soir. Il doit se rapprocher un peu plus d'elle pour laisser les autres entrer. Il demeure incapable de lui dire quoi que ce soit, ni de la regarder plus de trois secondes, comme un gamin de dix ans. Finalement on annonce son arrêt. Il marche tranquillement vers la sortie puis lance alors ;


Jun Ho - Prête à passer une sale soirée avec ton ami de toujours ? il passe son bras autour de ses épaules, la secoue légèrement


Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 16 Aoû - 1:56
Comme elle s'y attendait, Jun Ho ne fut pas pris au piège. Il ne sembla même pas agacé par son comportement enfantin à sa déception. Areum ne put s'empêcher tout de même de rosir légèrement lorsqu'il l'attira à lui et lui fit comprendre qu'il en attendait un vrai. Pendant quelques secondes elle eut peur qu'il le fasse vraiment – vu la proximité soudaine – mais le pire étant qu'elle était incapable de bouger sur le moment. Peut-être est-ce la nuit qui la rendait ainsi ? Ou juste la fatigue du travail ? Ou devenait-elle trop gentille parce que c'était son anniversaire ? En tant normal elle l'aurait sûrement repoussé en le traitant de pervers. Quoi que dans ce cas on pouvait dire que c'était elle la « perverse » qui avait eu l'idée de l'embrasser et même réellement. Elle ferma les yeux et secoua la tête pour chasser ses pensées folles. La demoiselle ne devait pas oublier avec qui elle était : Park Jun Ho, le tombeur de ces dames, même elle pouvait faiblir quelquefois.


Areum le suivit sans contester alors qu'il la « kidnappait ». Elle était peut être fatiguée mais elle ne lui refuserait pas ça pour son anniversaire, et puis elle n'avait réussi à lui remettre son cadeau jusqu'à présent. Il fallait bien qu'elle arrive à lui donner ce soir ou un jour... Elle pressa le pas malgré elle pour arriver à le suivre.

Areum – Tu comptes m'emmener loin comme ça ? Lui dit-elle alors qu'il la faisait entrer rapidement dans le métro plein à craquer.

Au moment où les portes se refermèrent, elle dut retenir son souffle alors qu'ils étaient obligés de rester l'un contre l'autre vu le monde qu'il avait autour d'eux. La situation était légèrement gênante mais grâce au ciel elle ne dura pas longtemps. Ils atteignirent très vite leur arrêt, un quartier à Tokyo. Elle ignorait encore les plans de son kidnappeur mais connaissant ses idées farfelues elle ne tarderait pas à le découvrir.

Jun Ho - Prête à passer une sale soirée avec ton ami de toujours ? il passe son bras autour de ses épaules, la secoue légèrement

Areum – Elle est déjà horrible, je ne crois pas que tu puisses faire pire, fit-elle sur un ton moqueur pour lui répondre. Mais vas-y montre moi ce que tu as dans le ventre, je te met au défi l'ancêtre !

A ces mots, elle tapa ses abdominaux du plat de la main et tendit son visage vers lui en lui montrant ses dents tout en grognant, pour faire genre qu'elle était forte et n'avait peur de rien.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 25 Aoû - 0:41





L'envie de fumer est partie, tout comme elle peut revenir juste comme ça ; c'est l'effet Areum, parfois elle l'énerve, parfois elle le calme. Il n'y a rien de totalement blanc ou totalement noir entre ces deux là. Un faible rire s'échappe de ses lèvres alors qu'elle lui dit que la soirée ne pourrait pas être pire. Elle ne sait visiblement pas ce qui lui attend. Il tire doucement son poignet pour l'attirer vers elle et pose la paume de ses mains au niveau de ses yeux ;


Jun Ho - C'est pas marrant si tu sais Ari...


Et puis, elle ne mettrait sans doute jamais les pieds dans les maisons hantées, il le sait bien. Sérieusement, qui à part ce cinglé de Jun Ho aime les films d'horreur et tout ce qui va avec ? Personne ? Oui, c'est bien ce que je pensais, personne. D'un pas plutôt lent histoire qu'elle ne se ramasse pas, il avance jusqu'à l'attraction et se met à parler pour qu'elle ne se doute de rien ;


Jun Ho - Tu sais, il commence d'un ton calme Je pense que ce qui va suivre va beaucoup te plaire.


Les portes se referment dans un bruit sour alors qu'il se détache de la jeune femme et enfonce ses mains dans ses poches. L'obscurité, rien qui puisse effrayer monsieur ici. Malencontreusement, il se cogne contre une de ces femmes aux longs cheveux noirs


Jun Ho - Woh ! ... Excusez moi



Et fait comme si la situation était normale, ce qui semble surprendre la femme en question, voir la décevoir. Puis un homme avec plein de cicatrices sur le visage sort de nul part et court vers Areum. Jun Ho prend sur lui pour ne pas rire et attrappe sa main pour courir dans une autre pièce. Légèrement essoufflé, il ralenti un peu en lançant d'un ton légèrement fatigué


Jun Ho - Ok, on peut faire une pause ? Je... Je ne pensais pas qu'il pourrait courir aussi vite...



Et longue vie aux cigarettes.


Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 31 Aoû - 2:16
Le contact de ses mains chaudes posées sur ses yeux était à la fois excitant et apaisant. Certainement Areum appréhendait un peu ce dans quoi il voulait l’entrainer mais elle laissa faire. Un peu de folie n’avait jamais fait de mal à personne. Elle l’écouta parler de sa voix calme, extrêmement curieuse. Le plus paradoxal était que c’était celui qui fêtait son anniversaire qui faisait une surprise à celle qui voulait lui souhaiter. Leur histoire était décidément compliquée.

Areum – On est arrivés ? demanda t-elle subitement inquiète lorsque le bruit sourd de portes qui se refermait se fit entendre.

Le jeune homme avait retiré ses mains mais elle se trouvait toujours malheureusement dans l’obscurité. Difficile à comprendre pour elle, quelque chose clochait… De l’excitation, Areum était passée à l’inquiétude et s’était vite rapprochée de Jun Ho qui était son seul repère.

Areum – Où… Où on est là ? fit-elle mal assurée.

Ses paroles furent aussitôt suivies d’un hurlement strident qui s’échappa de ses lèvres au moment où elle vit apparaître le fantôme d’une femme. Génial… Dans quelle histoire s’était-elle fourrée ? Elle n’eut même pas le temps de récupérer de cette première frayeur qu’un monstre venait en courant dangereusement dans sa direction. Nouvel hurlement. Rendue de glace par la terreur, Jun Ho comme un héro – ou un bourreau… - la tira pour courir loin dans une autre pièce. Le pic d’adrénaline était tellement violent qu’elle ne sentit même pas un peu essoufflée. Autre contraire, comprenant enfin qu’il l’avait embarqué dans une maison hantée, la tension transforma la peur en colère. Elle se mit à frapper frénétiquement de sa main libre le bras de Jun Ho sans jamais relâcher celle qui tenait très fermement la main du garçon.

Areum – Je te hais je te hais je te hais je te hais je te hais ! répétait-elle, fais moi sortir d’ici tout de suite !

Au même moment, il y eut un craquement derrière eux et un cadavre tomba raide à leurs talons. Ceci provoqua une nouvelle crise de panique chez la jeune fille qui sursauta vers l’avant alors que ses jambes devenaient de coton. La suite fût presque prévisible, elle trébucha sur elle-même et se rattrapa de justesse sur Jun Ho. Instinctivement, elle se blottit contre lui cachant son visage sur sa poitrine.

Areum – Je t’en prie fais moi sortir d’ici je ferais tout ce que tu voudras !

Elle pleurait à voix basse, plus de façon plaintive que de larmes. Dès qu’elle sortirait d’ici elle allait l’abattre à coups de sac sur la tête et l’étoufferait avec son cadeau.

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 5 Sep - 15:42







Embêter la jeune femme fait parti de ses passe-temps favorits, il figure même dans le top trois à côté de ; "relever les défis d'Iwao et lui faire manger la poussière si possible". Mais pour en revenir à Areum, la façon dont elle réagit est simplement trop épique pour passer à côté. Il aurait bien filmé mais il a peur pour la vie de son portable après tout. Cela dit, il ne s'imaginait pas qu'elle aurait peur à ce point, sinon il l'aurait emmené à Disneyland. Bien que la culpabilité soit un sentiment que le jeune homme a du mal à ressentir, il suffit que la voix d'Areum se brise légèrement pour qu'il trouve ça soudainement moins marrant... Et qu'il commence à flipper pour sa vie à la sortie de l'attraction. Il se mord légèrement la lèvre inférieure puis inspire profondément avant de lancer ;



Jun Ho - D'accord on sort d'ici Il s'écarte légèrement de la jeune femme quelques secondes pour qu'elle se tourne du côté opposé. Il pose la paume de ses mains au niveau des yeux de la concernée, ses bras légèrement appuyés contre ses épaules. Déjà pour commencer, ce serait bien que tu ne me frappe pas avec ton sac ou peu importe avec quoi à la sortie.



Même si elle lui dit qu'elle ne fera rien, il ne pourra pas s'empêcher d'être sur ses gardes pendant au moins dix minutes. Est-ce que vous connaissez les femmes ? Non, est-ce que vous connaissez VRAIMENT les femmes ? Parce que certaines d'entre elles lui ont vraiment fait de sales coups ! Depuis il garde ses distances quand il doit rompre ou quand il a l'impression de dire une connerie. Il marche vers la sortie, se doutant qu'il y a encore quelque chose qui les attend, ça semble évident pour lui, il la rapproche doucement de lui, comme pour rendre tout ça un peu moins effrayant si ça a du sens. Il inspire doucement sans pour autant retirer ses mains de ses yeux, non, il profite encore de son semblant de vie pour le moment. Mais au bout de quelques secondes il enlève ses mains en les enfonçant dans ses poches ;


Jun Ho - Voila princesse, rappelle moi de ne plus jamais te ramener dans les maisons hantées. Il s'écarte par réflexe quand elle lève la main et puis lance d'un ton accusateur Oho ! Je pensais que ma vie n'était plus en danger ?


Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 7 Sep - 0:15
Comme s’il avait lu dans ses pensées – il devait avoir l’habitude avec la jeune femme – Jun Ho l’avertit de ne pas le massacrer à la sortie de la maison hantée. Areum esquissa un petit sourire en coin, après la terreur, la fureur,  c’était maintenant l’amusement. Décidément il lui faisait passer par tout plein d’émotions en quelques minutes. Elle allait devoir y réfléchir, peut être qu’elle lui pardonnerait avec un peu de chance. Elle se sentait déjà plus rassurée d’avoir ses yeux recouverts par les mains de Jun Ho. Au moins ainsi elle ne savait pas ce qui passait autour d’elle. Au départ c’était surtout l’effet de surprise qui l’avait eu.

Areum – Je t’épargnerai peut-être, dit elle en insistant sur le peut-être, si on sort d’ici vivants et ensemble.

Ce fut en hésitant légèrement qu’elle dût avancer devant son guide. Pourvu que rien ne leur tomba dessus ou les obligea à courir soudainement. Tout ce qu’elle souhaitait c’était sortir de là vite, heureusement que la présence de son « ami » la réconfortait. Elle l’aurait vraiment tué s’il l’avait enfermée ou abandonnée là bas seule. Après un petit moment, elle sentit enfin une brise fraiche lui caresser la joue signe qu’ils étaient dehors. Jun Ho enleva ses mains par la suite. Elle regarda autour d’elle pour s’assurer qu’il n’y avait plus aucun danger et posa aussitôt après les yeux sur son compagnon. Par reflexe, sa main se leva prête à le frapper mais elle se rappela sa promesse et eut pitié de lui uniquement parce que c’était son anniversaire. Elle lui donna juste une petite tape sur la tête pour le décoiffer et se tourna dos à lui en croisant les bras.

Areum – Je vais être sympa pour aujourd’hui mais je ne te promets pas que demain matin tu auras encore autant de chance.

Puis sans se retourner, elle se mit à avancer ayant aperçu un banc pas loin. Après une soirée pareille elle avait bien mérité de s’assoir quelques secondes avant qu’il l’embarque dans une autre entourloupe. Son derrière bien installé, elle lui fit signe de venir s’assoir à côté d’elle en tapotant le banc. Elle attendit qu’il l’ait rejointe pour ouvrir enfin son sac et prendre son cadeau qui risquait de prendre la poussière à force de patienter pour trouver le bon moment. Areum souffla un bon coup avant de lui tendre sans oser le regarder.

Areum – Tiens c’est pour toi…

Ce fut tout ce qu’elle trouva à lui dire… Pas très original oui.

Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 7 Sep - 1:13





Parfois, il faut avouer qu'elle peut être effrayante quand elle est en colère. Il la regarde, légèrement perplexe quand elle commence à lui tourner le dos. Incapable de dire quoi que ce soit d'intelligent ou qui puisse améliorer son humeur, il préfère se taire et lentement mais surement la suivre pour terminer son chemin sur le banc. Il jette un coup d'oeil sur son portable avant de poser les yeux sur la petite boîte puis ensuite sur Areum. Il met en effet quelques secondes avant de comprendre et un faible sourire se dessine sur ses lèvres alors qu'il lance d'un ton sarcastique ;


Jun Ho - J'ai connu des demandes de mariage plus romantiques../


Avant qu'elle ne change d'avis, il attrape le cadeau et prend tout son temps pour l'ouvrir. Même si ça ne se voit pas forcément, il ne s'attendait pas à ça. Mais vous connaissez votre petit Jun Ho, ne jamais avoir l'air surprit dans toutes les situations possibles, ça vous rend vulnérable. Il fini par voir le visage du cadeau et alors le regarde pendant quelques secondes sans rien dire. Un faible sourire se dessine progressivement sur son visage alors que sa main vient doucement pincer la joue de la jeune femme ;


Jun Ho - Espèce de comédienne il marque une pause et rajoute Ah, comment est-ce qu'on peut être aussi cruelle, j'ai presque... Non, je me suis fais avoir


Il met la gourmette en argent correctement avant d'avoir la simple et innocente intension de déposer un baiser sur sa joue. Mais, comme il y a toujours un mais dans ces histoires. Yeon Areum tourne la tête au mauvais moment et tout ça finit en baiser tout court. Ou plutôt en baiser volé. Le jeune homme pince doucement ses lèvres et reste silencieux quelques secondes avant d'ajouter en coréen ;


Jun Ho - Mah... Ce n'était clairement pas de ma faute là.


Et il ne l'a clairement pas vu venir. Non vraiment !


Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 23:13
 

my heart still beats for nothing (feat. yeon areum)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» My mind is racing, but my heart, it beats faster. w/ Devon.
» (f) yeon areum feat. kim seolhyun (aoa)
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» The way of the heart.
» Total eclipse of the heart ϟ Pete (terminé)
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-