AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 first step. ft. maddie ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 13 Aoû - 23:26
Arrivé dans le bar, vingt-deux heures passés, Raphaël commençait déjà à s'imaginer le reste de sa soirée. Il paraît que rien ne vaut une bonne soirée entre pote ! Vérité ? Raphaël ne pouvait absolument pas affirmé le contraire. Comme d'habitude et avec cette même équipe d'amis qu'il ne lâchait jamais, l'américano-japonais avait décidé de sortir s'amuser un peu. On pourrait croire qu'il finira de se lasser de toutes ces sorties nocturnes qui rythment sa vie mais jusqu'alors il prenait toujours le même plaisir.

Peut-être trouverait-il une demoiselle fort jolie qui voudrait passer la fin de la nuit avec lui ? Ou peut-être pas ; il faut dire que ces derniers temps il ne trouvait que très rarement des demoiselles à son goût. Pendant un moment, il a pensé qu'elles étaient toutes parties puis finalement, il en a conclut qu'elles s'étaient toutes enlaidies. Triste vie, avait-il pensé. Après avoir scruté le visage – et toutes autres parties bombées des demoiselles – il fut une nouvelle fois déçu. Bon, très bien. En conclut-il.

Ses potes étaient déjà parti pour la plupart et le pauvre Raphaël s'était retrouvé seul comme un con. Une véritable bande d'enfoiré ! Par habitude, c'est lui qui s'échappe le premier. Dépité, il s'était dirigé vers le comptoir où il saluait rapidement le barman. Vous savez, à force de sortir, on fait quelques connaissances. « Tu me mets un whisky coca s'teu plait ? » Son ami lui avait adressé un rapide signe de la tête avant d'aller préparer sa commande. Pendant ce temps, le regard du jeune homme s'était égaré sur tous les visages présents dans la salle. Aucune d'entre elles n'étaient digne d'un Dieu grec comme lui ? Il restait sur cette dernière pensée jusqu'à ce qu'il croise le regard d'une demoiselle très fort charmante. Pendant quelques secondes, il l'a analysée soigneusement avant d'esquisser un sourire intérieur.Une lueur d'espoir ?

Pas timide pour un rond, il avait pris une longue gorgée de son verre en gardant ses yeux rivés sur sa proie puis, c'était dirigé vers elle d'un pas déterminé. Bah quoi ? Il n'allait pas attendre qu'elle s'échappe pour aller l'aborder. Arrivé à sa hauteur, il lui avait sourit puis lui avait adressé : « Bonsoir mademoiselle. »

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 14 Aoû - 2:39


   
   Raphaël & Madison
   First step



V
ingt-deux heures trente arrivés, les rues de Minato étaient animées en cette folle nuit, bien décidée à sortir, j'avais décidé d'y aller avec une membre des Assassins, pas de risque que je m'ennuie trop avec elle, puis au moins, si j'ai un souci que je ne peux pas régler seule, elle sera là alors tout irait bien. Bien que je n'ai pas réellement besoin d'elle, je savais me défendre toute seule, mais aller toute seule à une soirée c'était un peu nul. Cette soirée promettait, Madison avait sorti une robe noire qui mettait en valeur les courbes de son corps, même si pour elle, tous les vêtements la mettaient en valeur, narcissique au plus haut point elle se trouvait magnifique et était imbue d'elle-même. L'amour n'était destinée qu'à elle et que pour elle, les autres, ils pouvaient toujours rêver. Il n'y avait que son frère qui avait une certaine importance pour elle, après le reste était aléatoire, facultatif. On pouvait le changer ou l'enlever. C'était simple, Madison ne pourrait sûrement plus connaître l'amour pour un autre qu'elle-même selon elle, une fois, et pas deux ; cela ne l'intéressait plus maintenant qu'elle avait déjà goûté à la chose. Des relations sans lendemain, c'était tout ce qu'on pouvait avoir avec elle, ou des statuts de distractions, jouets.

Mais il fallait l'avouer, Madison n'aurait pas pu enlever l'amusement qu'elle avait lorsqu'elle manipulait quelqu'un ou qu'elle jouait avec. Elle appréciait aussi les fêtes, toujours plus de jeu, toujours plus de choses à faire, toujours plus de choses à rendre chaotiques.  Mais là n'était pas le sujet, Madison avait pris son cocktail préféré au bar ; le tequila sunrise, la couleur orangée & rouge du cocktail représentait le danger qu'était Madison, au début il peut être minime, mais dans le fond, elle est aussi dangereuse que le poison. Une fois qu'elle est dans ta vie, impossible de te la sortir de là, ni de ta pauvre tête qu'elle va s'amuser à manipuler. Elle sirotait son cocktail avec un air serein, parcourant l'endroit où se passait la soirée avec un air observateur, elles étaient arrivées un peu plus tard que d'habitude, il y avait encore plus de monde, elles s'étaient faite accueillir assez chaleureusement, la petite Madison avait réussi à trouver un larbin en quelques minutes sans en faire trop, un simple sourire avait suffit pour le mettre dans sa poche. Sinon, il y avait beaucoup de filles, mais franchement moins belles qu'elle à son goût. Les garçons quant à eux, ils étaient un peu répandus partout, qui serait donc sa distraction de la soirée ? Aucun ne l'attirait plus que ça lorsqu'elle balança un premier regard dans la salle, elle haussa les épaules en restant avec l'autre fille avec qui elle était venue, mais cette dernière trouva vite une victime pour cette nuit, Madison lui souhaita alors un bon amusement avec un rire faussement innocent car le jeune homme ne savait pas dans quoi il s'embarquait. La brunette continuait de boire son cocktail sans plus de ménagement tout en continuant de parcourir la soirée du regard avec calme, quand soudain, elle remarqua un visage qu'elle n'avait pas vu tout à l'heure. Pourquoi pas lui, elle le regarda en le jaugeant légèrement d'un air observateur, il était pas mal. Un sourire en coin se dessina dans son esprit, commençons à nous amuser.

Il s'avance en sa direction, Tiens du courage, amusant. Remarqua t-elle en restant avec un air serein sur le visage. Puis il l'aborda, un simple bonsoir, c'était pas un truc trop casse-tête, ni un truc trop loveur. Il aurait peut-être pu faire mieux, mais mieux vaut faire simple pour aborder, j'accepte pour ce jeu, et puis il peut toujours être amusant. Pensa t-elle en laissant son regard sur le brun, elle lui lança un sourire doux et accueillant, ça donnait un côté adorable et très plaisant au visage de Madison.

- Bonsoir, on dirait que tu t'es égaré petit agneau. Rétorqua t-elle avec assurance en laissant son doux sourire se transformer en un sourire amusé et séducteur.

Elle lança alors un rapide regard à sa coéquipière de la soirée, elle était désormais bien occupée avec sa victime, puis elle reposa rapidement son regard sur toi sans que tu t'en rendes comptes. Allait-il s'avérer intéressant pour elle ? Il semblerait que oui vu qu'il avait réussi à avoir son attention sans grande difficulté, il était plutôt séduisant.

WILDBIRD
 

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 18 Aoû - 15:13


L 'américano-japonais n'est pas du genre à se dégonfler et plus encore, face à une femme. Il n'y a pas la moindre ombre de doute quant à sa personne, son physique et sa méthode de séduction. En vérité, si elles ne sont pas respectives, il restera sur cette pensée suivante : elle est totalement conne. Après tout, il a une image parfaite de lui même et pour rien au monde, il ne changerai. Raphaël sans ses blagues nulles, le fait qu'il soit terriblement chiant et ce sourire béat qu'il tente par tous les moyens de faire apparaître sur vos lèvres, il ne serait pas Raphaël.

Il n'avait nullement hésité à aller la rejoindre, totalement confiant, et à l'aborder de but en blanc. Face à sa réplique des plus inattendues, le jeune homme haussa un sourcil mais se mit immédiatement à lui sourire en coin d'un air amusé. Eh bien, elle avait de la répartie et son sourire était des plus jolis. Finalement ce début de soirée ne semblait pas si raté que cela et la solitude ne l'aurait pas accompagné si longtemps que ça … « Tu devrais faire attention, peut-être qu'en réalité je suis le grand méchant loup. » Et c'était peu dire. Raphaël n'a absolument rien d'un agneau. Pour tout vous avouer, une réplique mentionnant qu'il était le berger au gros bâton plutôt que l'agneau égaré lui brûlait les lèvres, mais il n'avait pas envie de tout gâcher. Elle était jusqu'à preuve du contraire la seule et unique demoiselle qui l'intéressait ce soir et il ne comptait pas la faire fuir de si tôt. Alors il gardait cette réflexion taquine pour une autre comportant elle aussi un brin de vérité non contestable.

Le brun lui accorda un nouveau sourire charmeur avant de la détailler de plus près vivement et discrètement. Elle était aussi belle et délicieuse autant de près et de loin. C'est parfait !  « Je m'appelle Raphaël. » Lui déclarait-il. Par chance, son prénom était lui aussi séduisant. Il n'avait aucune origine française, néanmoins, son père pour faire oublier ses infidélités à sa mère, avait tenu à donner aux jumeaux des prénoms français, lieu où ils s'étaient rencontrés.

Pour l'instant, le jeune étudiant de s'avançait pas trop dans son jeu de séduction. Il voulait l'analyser, voir ses réactions, ses impressions pour déployer la meilleure et la plus efficace des techniques. Toutes les femmes sont différentes, et ceci, il l'a remarqué depuis bien longtemps
.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 19 Aoû - 21:48


   
   Raphaël & Madison
   First step



V
L'américano-thaïlandaise n'était nullement impressionnée par le grand brun tatoué, elle n'allait pas se faire atteindre aussi facilement, de toute manière ; l'atteindre était maintenant impossible étant donné qu'elle avait fermé son coeur à l'amour pour une autre personne, tout ce qu'elle était capable avec les autres ; c'était jouer, pas avoir une relation sérieuse surtout en amour. Cela lui permettait de se préserver en quelque sorte, et elle ne voyait aucune obligation à s'engager avec quelqu'un, elle voulait être libre. Il disait qu'il était le grand méchant loup, à l'entente de sa phrase, un sourire en coin se dessina sur ses lèvres. Le grand méchant loup lui ? Si seulement il savait à qui il avait à faire en face de lui. C'est lui qui devrait se méfier d'elle plutôt que l'inverse, mais elle n'allait pas lui faire de mal, pas encore pour le moment. Elle but une gorgée de son cocktail avant de lui rétorquer.

- J'aimerai bien voir ça, si tu es vraiment le grand méchant loup. Rétorqua-t-elle avec un air de défi et un brin d'amusement que dégageait son regard.

Il s'avérait plutôt intéressant pour cette soirée, Madison avait trouvé son divertissement de la soirée, elle pensait qu'il allait l'amuser assez longtemps, mais elle ne lui donnerait rien de ce qu'il attendait, pensait-elle. Madison était très différente des autres filles, il n'y en avait pas deux comme elle, il n'y avait pas de filles similaires dans le monde, à part celles qui se cherchaient, elles essayaient de ressembler à un idéal. Mais Madison, était encore plus différente que les autres, elle avait un truc. L'inconnu dévoila alors son prénom, c'était Raphaël alors, bien, elle l'enregistra dans un coin de sa tête ; au moins pour le cours de la soirée, ou pour plus longtemps ; ne sait-on jamais. Elle lui souria en retour, plissant légèrement les yeux, elle réfléchit quelques secondes, allait-elle lui donner son vrai prénom, ou un faux nom pour s'amuser avec lui ? Parfois elle donnait un faux nom pour les personnes qu'elle voyait. La réponse allait être là.

- Moi c'est Madison, enchantée Raphaël. Dit-elle.

Il avait eu le courage de venir la voir, est-ce qu'il allait avoir un autre type de courage pour l'avoir ou prendre toute son attention pour le reste de la soirée ? C'était son choix, et il avait à bien jouer ses cartes pour ne pas perdre la jolie Madison, s'il la voulait, il n'allait pas juste devoir faire des trucs débiles ou irréfléchis, il fallait savoir intéresser Madison pour la garder. C'était une mission délicate, beaucoup le savait.


WILDBIRD
 

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 27 Aoû - 15:09


Raphaël n'avait aucune idée de quelle genre de jeune femme pouvait être la demoiselle qui lui faisait face. Etait-elle une éternelle coincée ? Etait-elle de celle qui le laisserait prétendre à des espoirs mais qui au final, le laissera en plan ce soir ? C'était dans l'inconnu que Raphaël se lançait, et il adore ça. Il espérait tout de même que la demoiselle ne soit pas d'un ennui mortelle et qu'elle aime jouer. C'est ce qu'il y a de meilleur lorsqu'il vient aborder une demoiselle, en dehors des « montagnes russes », d'après lui.

L'entendant déclarer qu'elle voulait le voir, si il était vraiment le grand méchant loup, le brun ne put s'empêcher de sourire d'un air amusé. Parfait ! Cette demoiselle fort charmante entrait dans son jeu, il ne pouvait pas rêver mieux. « Il suffit de le demander. » Il commençait légèrement à la cerner et fut soulager en pensant qu'il n'aurait pas à sortir des phrases de loveurs. Ce n'est pas réellement son fort et puis, il est très peu crédible dans ces moments là. Il faut dire qu'il n'a rien d'un poète …

Quoiqu'il en soit, Raphaël entreprit de se présenter en lui annonçant son prénom. Généralement, ce dernier passe bien et l'aide dans certains cas à charmer des demoiselles. Cependant, la jeune femme ne semblait pas être de celle-ci. Peu importe.  « De même. » Lança t-il en souriant doucement.

« Tu es venue seule ? » C'est généralement étonnant qu'une jeune femme vienne non accompagnée. Il posait cette question pour savoir si il avait besoin d'un ami pour occuper sa compagnie ou si il allait devoir se battre à un moment ou un autre pour avoir dragué la meuf d'un type. Ça ne lui faisait pas peur, de toute façon. Il trouve ça même plutôt marrant. « Je ne vais pas te dire l'éternelle phrase du, tu ne devrais pas sortir seule dehors, t'inquiète.  Je trouve cette phrase tellement pourrie.» Rattrapa t-il en se mettant à rire doucement.
.

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 3 Sep - 5:28


   
   Raphaël & Madison
   First step



F
allait-il se dévoiler complètement dès une première rencontre ? Selon Madison, non, moins la personne en savait sur nous dès la première fois, plus il était simple de voir ce que l'autre pouvait faire pour en savoir plus. C'était le jeu, le jeu du celui qui céderait en premier au "en fait je suis comme ça" et pas autrement. Madison pouvait être du genre mignonne et adorable, mais il fallait se méfier, c'était un démon qui savait bien cacher son jeu. Plus d'un sont tombés dans ce magnifique panneau. Adorait-il ça, l'inconnu, la nouveauté ? Possible, oui. Ce n'était qu'un jeu pour elle, pas d'attache, juste jouer. Et puis c'est tout, il fallait pas se prendre la tête, c'était juste pour passer le temps.

Ce dernier se déclarait grand méchant loup devant Madison, cette dernière ne put s'empêcher de le prendre avec amusement étant donné qu'il ne savait pas à qui il avait à faire. Mais bon, on lui pardonnera son ignorance vu que c'est la première fois qu'il la voit, elle rentre dans son jeu amusant, s'il avait commencer à la draguer avec des phrases toutes prêtes qui faisaient romantiques et culcul à souhait, elle se serait sûrement fichue de lui et aurait jouer méchamment avec lui, ça aurait été un véritable désastre et une réelle catastrophe. Digne des plus grands râteaux de l'histoire entière, elle se serait bien foutue de lui et l'aurait enterré avec une pelle qu'elle aurait emprunté au jardinier du coin. Elle sourit d'un air amusé et d'un air ironique, elle pencha la tête sur le côté.

- Je n'attends que ça voyons. Rétorqua-t-elle avec amusement en haussant les sourcils avec un sourire mystérieux dessiné sur ses lèvres.

Il dit ainsi qu'il était également ravi de faire la connaissance de la brunette, mais dans quoi il s'embarquait le pauvre garçon ? Ca l'amusait de voir qu'il pouvait s'intéresser à elle, et elle adorait ça, qu'on s'intéresse à elle, pour Madison il était impossible qu'on ne s'intéresse pas à elle, voyons la narcissique qu'elle est ne pouvait pas dire "mais non je m'en fiche que tu t’intéresses à moi", ça la faisait juste kiffer. Même si au fond en fait, ça n'allait sûrement être jamais réciproque, elle s'aime trop pour aimer quelqu'un d'autre. Il lui demanda alors si elle était venue seule, puis il ajouta qu'il ne ferait pas la phrase du "il ne faut pas sortir seule dehors". Cela rassura quelque peu la brunette lorsqu'il dit cela.

- Je suis venue avec une fille que je connais, mais elle a déjà attrapé quelqu'un dans ses filets. Il ne sait pas encore ce qu'il l'attend le pauvre petit. Répondit-elle en lâchant un léger rire à la fin de sa phrase d'un air vraiment amusé. Ne me sors pas ce genre de phrase, je sais mieux me défendre que toi, et je suis pas une douceur absolue. Ajouta-t-elle en faisant faussement mine d'être vexée, riant légèrement par la suite, la situation l'amusait quand même.



WILDBIRD
 

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 10 Sep - 15:19


« Très bien. » Répliqua t-il avec un sourire fougueux. De ce qu'il avait vu, cette fille lui plaisait. Evidemment, il l'avait remarquée quelque peu trouvant son corps et son visage bien que lointain à son goût. Si elle ne lui aurait pas plu, il ne serait absolument ps venu, cela va de soit. Lorsque Raphaël se décide à venir aborder une femme, l'idée de devenir amis ou simplement faire connaissance est à bannir. La pire chose qu'une femme pourrait s'imaginer en le rencontrant reste sûrement de faire de lui son petit ami. Alors ça, ce n'est même pas la peine. Vous ne serez qu'un jouet, un amusement, une distraction pendant une heure ou deux le temps qu'une nouvelle paire de fesse sauvage viennent rouler sous ses yeux.

Elle lui plaisait dans le sens où elle se lançait elle aussi dans ce jeu. Il est bien trop tôt pour déterminer si elle a réellement compris dans quoi elle se lançait et très franchement, Raphaël n'en savait rien non plus. Il ne la connaissait pas le moindre du monde. Il n'avait jamais croisé son regard, n'avait jamais eu à faire à elle autant de loin ou de près. Peut-être est-elle une sorte de sosie parfait de sa personnalité avec une paire de boobs ? Ou au contraire, ce genre de femme dont il est tellement facile de se moquer et à manipuler ? Tel est la question.

Le brun se mit à sourire légèrement alors qu'elle lui parlait de son amie. Eh bien, elle ne perdait pas de temps. Par ailleurs, lui non plus n'en avait pas à perdre et il préférait éviter de lui balancer des phrases totalement nulles comme celle de la demoiselle qui aurait potentiellement pu être en détresse si il n'avait pas été. Ce genre de parole c'est bien pour les débutants. Raphaël n'est plus à ce stade là, depuis le temps et toutes ces années de pratiques. « Je n'en doute absolument pas ! C'est sûr que tu es vraiment impressionnante ! » Lança t-il d'un air taquin, comme à son habitude. Il se mit à sourire. « J'aimerai vraiment te voir à l’œuvre. » Renchérit-il d'un air légèrement plus sérieux. C'est vraiment quelque chose qui le fait rire : voir des femmes envoyer des hommes sur les roses, enfin, quand il ne s'agit pas de lui. Et il s'avère fort curieux par la manière dont elle se défendrai tiens. « Tu veux quelque chose/quelque chose d'autre à boire ? » Il avait soif et son corps hurlait son besoin d'alcool.
.

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 23:17
 

first step. ft. maddie ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Maddie Anderson [Validée par Samira]
» One step ahead
» Team Omega Pharma Quick-Step
» Sean ✖ Step in the car and I'll take you down for the ride.
» JODIE MYSTRAL AINSWORTH ► maddie hasson.
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-