AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 heaven knows i'm miserable (feat. lim han byul)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 15 Aoû - 0:21
WELL I GUESS THIS IS GROWING UP

"Don’t want to get up now. And never did. ΔJoseph Brodsky  







Je n'ai pas envie de retourner chez ma mère ; je n'y ai pas mit les pieds depuis des semaines et des semaines, donc forcément, elle a du se dire "pas de nouvelles, bonnes nouvelles" ? Je ne sais pas, je n'y pense pas et je reste chez des amis quand je ne suis pas dans le club à travailler. Honnêtement, si ce n'était pas la danse, je ne viendrai plus en cours du tout. Je pense que c'est la seule chose qui ne m'écoeure pas au point où je ne veuille pas du tout en parler. J'aime la danse, vous le savez déjà tous, et si ce n'était pas le cas, rien de bien surprenant non ?


Une autre cigarette. J'ai fini le paquet en quelques jours. C'est terrifiant sachant qu'avant, je pouvais tenir un peu plus que la semaine. Maintenant, je suis là, il n'en reste plus beaucoup. Plus le temps passe et moins c'est suffisant. Je me relève dans l'obscurité d'un salon, m'écartant d'un corps plus chaud que le mien. On penserait que je suis morte si on me touchait. Je ne me souviens plus le prénom de ce type. Je me souviens de quelques uns de ses traits, son tatouage au niveau de la clavicule, les veines qui ressortent beaucoup au niveau de ses bras, et son sourire. Un coup d'un soir, rien de plus, je l'aurais oublié avant même de m'en rendre compte.


Je me cogne contre un meuble et manque de renverser une bouteille. Je ne pourrais même pas vous dire de quelle bouteille il s'agit, je suis totalement déconnectée. J'ai dormi toute la journée pour récupérer de la fête d'hier. On sent bien que c'est le weekend. Plus de conneries que dans la semaine. Dehors, le bruit de la musique se fait plus fort. Une autre fête. Un étudiant de deuxième année que je connais viens me prendre dans ses bras, se moquant un peu de ma tête, je ne dois pas être complètement réveillée, j'ai du mal à répondre. Je laisse un nuage de fumée s'échapper de mes lèvres, ris au blagues stupides de ce dernier avant de m'éclipser, enfiler ma veste en cuir, partir, difficilement.


Je pourrais définitivement tourner une de ces campagnes pour sensibiliser les jeunes à propos de la drogue et l'alcool. Mais je n'ai jamais dépassé mes limites. Je marche sur le trottoir d'un pas lent. Quand finalement je vois un visage famillier, je commence à sentir qu'il faut que je foute le camp. Han Byul. Merde, Han Byul... Je tourne les talons aussi vite que je peux mais je ne vais pas me risquer à courir et me manger le trottoir. Non.


© GASMASK

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 18 Aoû - 19:17
Mai & Han Byul
I won't let you fall ♦



Le premier jour du week-end touche déjà à sa fin et je viens de finir ma journée de travail au cinéma du quartier. La journée est presque finit mais les rues ne désemplisse pas, la nuit n’est pas prête de tomber puisque nous sommes en été. Je compte simplement rentrer chez moi et me reposer. J’en profiterai pour étudier aussi, cela ne me fera pas de mal. Pas de soirée aujourd’hui, j’ai déjà donné hier et le réveil a été dur ce matin. D’autant plus que je travaille encore demain. J’adore sortir, boire, m’amuser, draguer et tester mes limites, mais pour ce soir je vais être raisonnable. Profitez-en c’est rare ! Le cinéma où je travail n’est pas tout près de mon appartement, mais je rentre tout de même à pieds. La température est retombée ces derniers temps et c’est bien agréable de ne pas mourir de chaud, alors je ne vis certainement pas aller m’entasser dans les transports en communs.

Je sors une cigarette de ma poche et je l’allume tout en continuant de marcher. Je ne suis pas un gros fumeur, mais cela m’arrive de temps en temps, tout comme il m’arrive de ne pas fumer pendant des mois. Cependant, là j’en ai envie. Tout comme j’ai envie de rentrer chez moi et de me mettre devant un bon film. En tant qu’amateur de cinéma, c’est le genre de chose que j’adore. Je vais certainement avoir la flemme de cuisiner, je pense que je vais me faire livrer des sushi ou quelque chose comme cela.

J’étais perdu dans mes pensées, réfléchissant à quel film j’allais voir ou revoir. C’est un vrai dilemme à chaque fois pour moi, je ne sais jamais quoi regarder ou alors j’ai plusieurs films en tête mais je ne sais pas lequel choisir … Souvent je finis par laisser tomber ou je prends le premier DVD qui me tombe sous la main. Néanmoins, un visage familier me coupe dans mes divagations de cinéphile. Mai ? Je fronce les sourcils pas certains de l’avoir reconnu sur le coup. Elle lève les yeux vers moi et après quelques secondes, sa première réaction est de faire demi-tour. Je n’ai pas besoin de réfléchir plus, c’est elle. Je jette ma cigarette par terre, avant de l’écraser. Ce n’est pas écologique, mais passons. Je presse le pas pour arriver jusqu’à Mai, qui pensait certainement me fuir, elle le fait tout le temps. J’attrape son bras sans délicatesse. Je n’étais pas sûr de moi au départ, car j’ai vu brièvement son visage, mais maintenant que je la vois de plus près. Elle a l’air fatigué … Ses yeux sont rouges et son haleine sent plus l’alcool que le sirop de grenadine. Puis elle voulait me fuir sachant certainement que j’allais encore lui faire la morale. Ce qui me conforte dans l’idée qu’elle a encore fait n’importe quoi la nuit dernière. Je lâche son bras, mon but n’est tout de même pas de lui faire mal.

- C’est moi que tu essayais de fuir comme ça ?

Je ne m’adresse pas à Mai méchamment, c’est plus une taquinerie.

- Tu ressembles à un zombie, la nuit dernière a été rude ?

C’est ma manière de lui demander comment elle va. Mai a l’habitude maintenant, je ne suis jamais méchant avec elle, juste indélicat et pas forcément très sympathique. Je lui parle franchement et sans prendre de pincette, car je veux qu’elle se remette en question, elle est en chute libre et je ne la laisserais pas tomber ! Je ne suis pas du genre à jouer les bons Saint Maritain mais la voir s’autodétruire, je n’ai pas envie de le laisser passer.

- Je vais être sympathique et je vais te raccompagner, ok ?

Je sais que cela ne lui fera pas plaisir, mais je m’en moque et elle le sait très bien.

Spoiler:
 

Codes par Wild Hunger.

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 28 Aoû - 22:03
ANOTHER ACCIDENT MISS ?

"Don’t want to get up now. And never did. ΔJoseph Brodsky  








Parfait, vraiment parfait ; une des personnes dans la liste des personnes que je n'ai pas envie de voir ce soir. On ne pouvait pas faire mieux en terme de poisse Mai. Mauvaise idée d'essayer de se débattre ou se battre dans un tel état ; je ne tente même pas de m'écarter de lui. Je lance froidement dans un murmure ;


Mai - Si je te dis oui, Han Byul, tu me lâches ?


Oh, si jamais vous vous posez la question ; oui c'est moi la personne la plus sympathique du monde. Mais il doit y être habitué, ce n'est pas la pire chose qui soit sortie de ma bouche, loin de là. Je hausse doucement les épaules en guise de réponse. Et c'est la vérité, je ne sais plus tellement. Tout ça me reviendra dans la soirée j'imagine.


Mai - J'vais bien


Un mensonge sur un autre n'a jamais tué qui que ce soit. Mais avec un peu plus de conviction, ça donne quoi ? Je suis tellement en colère contre tout le monde, ma fierté m'empêche de parler. Plutôt crever, et on sait bien quelle fin est la plus probable entre les deux. Je récupère automatiquement mon bras quand il le lâche et puis m'arrête brusquement ;


Mai - Pourquoi tu fais ça 'Byul ? Pour de te sentir mieux ? Pour accomplir ta bonne action de la journée ? J'ai pas b'soin de toi, j'ai besoin de personne, compris ?! Je dis en descendant du trottoir pour m'apprêter à traverser la route, sans voir venir la voiture. Alors fais moi plaisir, je dis d'un ton amer et moqueur fiche-moi-la-paix !


Je sais, je suis vraiment la personne la plus sympathique du monde à ce stade, ne cherchez plus. Je ne sais vraiment pas comment il fait pour me supporter. Je suppose que certaines personnes ont juste beaucoup plus de courage que d'autres ? Sinon je ne vois pas comment, vraiment.


© GASMASK

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 30 Aoû - 18:39
Mai & Han Byul
I won't let you fall ♦



Je sais que Mai ne sera pas contente de me voir, mais cela ne m’empêche pas de la rejoindre sur le trottoir d’en face. Je ne fais pas cela pour espérer avoir son amitié et le fait qu’elle m’envoie sur les roses, ne me refroidie pas dans ma démarche. Elle se fait du mal et je veux qu’elle en prenne conscience ! Même moi qui ai l’habitude de me mettre dans des états pas possible certains soirs, je n’ai pas un tel comportement. C’est comme si elle voulait s’autodétruire et qu’elle le faisait en pleine connaissance de cause ! Je fais semblant de réfléchir à sa question.

- Laisses-moi réfléchir … Non. Je ne te laisserai pas ! Tu as fait quoi hier pour être dans un tel état ?


J’y vais plutôt franchement, mais de toute façon, je n’ai jamais eu l’habitude de prendre des pincettes avec elle. Mai a l’habitude maintenant. Elle me répond finalement qu’elle va bien, mais ce n’est pas pour autant qu’elle va s’échapper si facilement. Je suis avec elle et je compte bien y rester. Je finis par lâcher son bras et Mai semble bien contente de pouvoir s’éloigner un petit peu.

- Je m’en moque des bonnes actions et je ne fais pas cela pour me sentir mieux, j’ai déjà bonne conscience merci ! D’après toi je devrais te laisser t’enfoncer encore plus ? Même pas en rêve ! Je sais que tu ne me considère pas comme ami et si cela peut te soulager, moi non plus, mais merde, ce n’est pas pour autant que je dois te laisser !
répondis-je d’un ton sec, plutôt agacé.

J’ai faillis faire des conneries quand j’étais plus jeune, comme me droguer ou autre. Enfin, ça je l’ai fait, une fois et je me suis dit plus jamais. Certes, je ne suis pas un exemple, je sors, je bois, je couche à droite et à gauche, mais malgré tout je sais que je ne suis pas sur une mauvaise pente, je sais que je ne suis pas en train de me laisser tomber.

- Je ne te ferai pas ce plaisir. Je n’ai besoin de savoir que tu as besoin de moi pour faire ce que je fais, crois-moi.

Mai s’apprête à traverser, visiblement sans voir la voiture qui a arrivé et qui est loin de respecter les limites de vitesses c’est certains. Je me précipite pour attraper le poignet de Mai et la tirer vers moi sans aucune délicatesse. Elle se fiche à ce point de vivre ou de mourir ?

- Regarder avant de traverser ça te dis quelque chose ou mademoiselle est trop rebelle  pour faire attention ? Tu veux te foutre en l’air, c’est ça que tu veux ? Si c’est le cas, désolé mais oui tu as besoin d’aide.

On ton est toujours aussi froid et malgré mon manque de muscle mon emprise de son poignet est ferme. Quelle inconsciente !

   
Codes par Wild Hunger.

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 30 Aoû - 19:24
MESS

"Don’t want to get up now. And never did. ΔJoseph Brodsky  




Je n'ai jamais vraiment espéré que lui et moi on s'entende. Parce que c'est tellement évident, je suis comme je suis et vice versa ; personne ne changera du jour au lendemain. Exaspérée sans doute, je hausse à nouveau les épaules avant de lui répondre d'un ton sérieux ;


Mai - Je sais pas Han Byul, une partie de scrabbles ou alors c'était le monopoly qui m'a mit dans tous ces états ?


Et comme toujours, des réponses tout droit sortie du four qui brûlent encore le sarcasme. Peut être que je devrais être payée pour ça ? Peut être que c'est le métier que je devrais faire au lieu de celui de stripteaseuse ? Je secoue doucement la tête. Je n'ai pas envie de l'écouter mais je ne peux pas vraiment courir loin de lui dans un état pareil. Je regretterait presque rien que d'y penser ; je suis coincée ici avec lui. Un soupir exaspéré s'échappe de mes lèvres alors que je lui répond d'un ton amer à peine audible ;


Mai - Mais dans un rêve, je ne serai pas là avec toi... Et peut être que tu ne l'as pas encore compris.


Je traverse sans regarder, une habitude et un miracle surtout, que je sois toujours là pour vous en parler. Je sens sa main se refermer autour de mon poignet à nouveau, le vent s'amuser avec mes cheveux et la voiture klaxonner. Je ne met pas beaucoup de temps à comprendre, l'écoute d'une oreille, bien trop ailleurs encore. Je finis par dire dans un souffle sans trop de difficultés ;


Mai - Tu vois 'Byul, ça prouve encore que si tu m'avais laissé toute seule ce soir, tout ça serait terminé. Je passe ma main sur mon visage avant d'ajouter Rien de bien compliqué pourtant si ?


Et naïvement, j'ai l'espoir de me libérer de cette main autour de mon poignet.


Mai - Maintenant si tu as compris, lâche moi..

© GASMASK

Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 31 Aoû - 14:55
Mai & Han Byul
I won't let you fall ♦



Mai est une adepte des réponses sarcastiques, ça je l’ai bien compris depuis le temps. Cela me fait simplement sourire. Si elle pense me faire fuir en étant froide et méprisante avec moi, elle se trompe. Maintenant qu’elle m’a dans les pattes, Mai va avoir beaucoup de mal à s’en défaire. Si elle n’avait jamais croisé mon chemin, je ne l’aurais pas embêté et si elle ne se mettait pas dans de tels états, je la laisserai tranquille également, mais mademoiselle n’en fait qu’à sa tête !

- Oh si, je l’ai bien compris, mais je m’en moque, je pense que tu l’as compris aussi. Tu me déteste, j’en suis certain, mais ce n’est pas ça qui me fera changer d’avis.

Pour me fuir, sans doute, Mai traverse sans regarder. Elle est vraiment inconsciente. Je fais quelques pas pour me rapprocher le plus rapidement possible d’elle et je l’attrape par le poignet sans aucune délicatesse pour la faire revenir sur le trottoir. Je ne me gêne pas pour lui faire la morale.

- Raison de plus pour ne pas te laisser seule ! Si tu crois que je vais te laisser faire si facilement. Tu penses que tes proches seraient heureux si on retrouvait son cadavre demain ? J’en doute, tu ne penses qu’à toi !

Je ne sais pas grand-chose de la vie de Mai, elle a peut-être une bonne raison d’agir ainsi. Bien que je doute qu’il y a une véritable bonne raison pour vouloir en finir ou peut-être que je suis un peu trop optimiste. Non, je refuse de l’admettre ! Mai est juste trop défaitiste et elle préfère se laisser couler, que de prendre la main qui est tendue pour l’aider.

- Pour que tu files encore et que tu manques de te faire renverser une nouvelle fois ? Hors de question, maintenant tu viens avec moi je te ramène. J’aurais au moins la certitude que tu es encore envie en arrivant chez toi.

Je suis déjà allé chez Mai, enfin pas vraiment chez elle, mais je sais dans quel immeuble elle vie. Je sais que je ne pourrais pas toujours être sur son dos et que si un jour elle veut vraiment passer à l’acte, je ne serai sans doute pas là pour l’en empêcher. Cependant, elle est encore jeune, elle a toute la vie devant elle et la voir déjà aussi bas me fait de la peine. Ce n’est pas de la pitié qui me pousse à agir ainsi avec Mai. Je veux juste l’aider, mais c’est peut-être impossible, ce que je n’admettrai jamais pour sûr.

   
Codes par Wild Hunger.

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 12 Sep - 0:05
MESS

"Don’t want to get up now. And never did. ΔJoseph Brodsky  






Je pense que je suis dans un état où je ne préfèrerais voir personne ce soir. Je dis des choses que je ne dirai pas en temps normal. L'alcool a peut être toujours ses effets. Les pensées affluents mais ne peuvent pas s'accorder. C'est vrai, je pourrais changer si je le voulais vraiment, certaines personnes disent que tout dépend de ma motivation. Mais la motivation n'est pas là. Et j'aurais voulu que Han Byul aussi ne soit pas là, à me parler comme s'il pouvait changer quoi que ce soit ; comme s'il y comprennait quoi que ce soit. En ce moment un rien m'exaspère et il est arrivé au mauvais moment. Je hausse le ton ;


Mai - Evidemment que je ne pense qu'à moi ! qui d'autre va le faire à ma place sinon ?


Ma voix résonne dans la rue déserte. Je lui demande de me lâcher mais il est incapable de m'écouter. Il est persuadé que je dois rentrer chez moi ce soir. Je secoue la tête et écarte distraitement les mèches rebelle de mon visage avant de lancer ;


Mai - C'est pas chez moi et ça n'a jamais été chez moi ! Je traine un peu pour lui rendre les choses difficiles. Pour rendre le message un peu plus clair j'ajoute De toutes façon, dès la seconde où tu partiras, je partirais aussi...


Me débattre pour me libérer de son emprise n'est pas une si bonne idée. Je me fatigue pour rien. Exaspérée, je fini par lancer dans un murmure ;


Mai - Qui est-ce que tu pense sauver de toutes façons ?... Il n'y a plus personne à sauver ici


Peut être est-ce le fait de ne rien avoir mangé du tout, je m'arrête soudainement de marcher, j'ai besoin de respirer. Je pose ma main au niveau de mon coeur et ferme les yeux, me concentrant sur ma respiration. Une minute, deux, trois, sept minutes passent avant que je ne relève la tête vers lui et que je dise un peu plus calmement ;


Mai - J'ai vraiment pas envie de retourner là bas...


© GASMASK

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 15 Sep - 19:57
Mai & Han Byul
I won't let you fall ♦



J’ai bien compris que ma présence est indésirable aux yeux de Mai. Son comportement hostile ne tromperait même pas un aveugle.

- Je t’arrête tout de suite. Tu ne peux pas dire que personne ne pense à toi, qu’est-ce que je fais en ce moment ? Tu n’en as peut-être rien à faire et ce n’est peut-être pas important pour toi, mais tu ne peux pas dire que personne ne pense à toi, car cela n’est pas vrai. Et je suis sûr que tu as des amis qui tiennent à toi.

Depuis que je connais Mai je cherche à l’aider, à l’empêcher de sombrer et lui redonner goût à la vie ne serait-ce qu’un petit peu. Cependant, je ne peux pas me vanter de la connaître énormément, sur le plan personnel je veux dire. Je suis juste la présence non désirée qui s’immisce parfois dans sa vie pour essayer de changer certaines choses. En espérant qu’elles puissent être changé … Mai ne semble pas motivée à se sortir la tête de l’eau et je n’ai pas envie de la lâcher pour la laisser se noyer … C’est hors de question. Nous ne sommes peut-être pas proches, mais je m’en voudrais de la laisser et qu’il lui arrive malheur.

- Et bien je ne partirais pas, comme ça toi non plus.

Mai essaie de se défaire de mon étreinte, mais je ne la lâche pas. Je me sens mal pour elle. Certes on a tous nos moments de moins bien, mais … Pas à ce point-là. Elle n’a vraiment pas l’air de vouloir s’en sortir et c’est bien triste.

- Arrêtes d’être si défaitiste, soupirais-je.

C’est difficile d’essayer de tirer vers le haut une personne qui préfère se laisser tomber dans le vide. Je ne suis pas doué pour réconforter les autres même si j’essaie souvent de faire de mon mieux quand on se tourne vers moi. Mai ne l’a pas fait, je lui ai imposé mon aide et j’essaie vraiment, mais plus ça va et plus je me sens inutile. Je n’abandonnerais pas autant.

- Si tu ne veux pas retourner chez toi, tu n’as qu’à venir chez moi ? Je pourrais même te faire à manger, tu as l’air d’avoir faim.


J’ai bien remarqué qu’elle se sentait mal.

- Qu’est-ce que tu aimes ?
Demandais-je en essayant de changer de sujet et d’apaiser un peu la conversation.

   
Codes par Wild Hunger.

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 7:42
 

heaven knows i'm miserable (feat. lim han byul)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» HIGHWAY TO HEAVEN ♥ welcome in New Heaven
» Stairway to Heaven
» What is a man? A miserable little pile of Fagarou!
» We are lost somewhere between Heaven and Hell
» Heaven's Night
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-