AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 All good things come to an end

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 25 Aoû - 21:51
Tenue ♨ Ce n'est pas avec une grande joie que Tae Oh avait donné rendez-vous à Hazel au parc Yongi. Non, revoir l'américaine le rendait sincèrement heureux, surtout que ça faisait un petit moment qu'il ne s'était pas vu, mais disons l'annonce qu'il allait lui faire était loin d'être joyeuse. Maintenant que le coréen sortait avec Sayo, il ne pouvait plus faire semblant et se faire passer pour le petit ami de la belle professeur de danse. Déjà c'était trop risqué surtout que son lieu de travail était le même que la professeur de sociologie et peut-être même qu'elle se connaissait. Puis, s'il continuait ce petit jeu, Tae Oh aurait trop le sentiment de trahir sa belle métisse. Non, il devait tout arrêter, même si cela l'embêtait dans le sens où la mère de la jeune femme allait sûrement s'en prendre encore à sa fille en disant qu'elle n'était pas capable de garder un homme ou un truc dans le genre. C'est donc en soupirant que le coréen quitta sa caisse pour se diriger vers leur point de rendez-vous : le magasin de location de vélo se trouvant à quelques mètres de l'entrée du parc. Main dans les poches, il se rapprocha du magasin où il s'arrêta devant la façade où les vélos étaient tous alignés les uns à côtés des autres. Hazel ne semblait pas être encore arrivé, en même temps le cuisinier avait bien vingt minute d'avance. À croire qu'il avait eu peur de se pointer en retard.

Il attrapa son portable envoyant un petit message à sa dulcinée, sourire sur les lèvres tout en finissant son message par un cœur. Puis il fit de même pour Kang Jae, répondant au message qu'il lui avait envoyé pendant qu'il conduisait. Ah franchement, il fallait vraiment qu'il pense à inviter un soir sa petite-amie et son bro. Pour qu'ils fassent plus ample connaissance, bien que la personnalité de Jae ne semblait pas être inconnu de la belle. Il faut dire, il s'était vite fait recalé par cette dernière. Lui qui n'avait pas l'habitude qu'une femme lui refuse quoique ce soit. Le pauvre en vrai. Enfin grâce à ça, le coréen était sûre que la professeur de sociologie ne tomberait pas sous le charme de son meilleur ami, c'était assez réconfortant. Pour ce dîner, Tae Oh avait donc dans l'espoir de montrer que Jae n'était pas seulement un type aux allures de dragueur et pervers.

Après avoir fini d'écrire son texto, il rangea son portable et passa rapidement un coup de main dans ses cheveux rouge foncé. Oui rouge. Pour le coup, le cuisinier avait voulu tenter le diable en changeant de couleur de cheveux. C'était la première fois qu'il teignait ses cheveux et franchement il n'était pas déçu du rendu, cela lui allait plutôt bien sans s'en vanter. Ça le changeait. Glissant les mains dans les poches de son jeans, shootant dans un petit caillou au bout de son pied, il fit quelques pas, les yeux rivés quelques secondes avant de se relever pour regarder les alentours, puis sa montre. Franchement, ça lui apprendra d'être trop à l'heure. Ce n'est finalement qu'en relevant les yeux, qu'il aperçut la silhouette féminine de l'américaine. C'est donc avec un grand sourire qui la salua et alla à sa rencontre. « Hello ! » Il s'arrêta devant elle pour lui ébouriffer gentiment sa tignasse, rien de bien méchant. « Comment ça va ? » Elle avait l'air de plutôt bien aller, enfin en apparence en tout cas, après physiquement et psychologiquement, il n'en savait rien, mais il espérait réellement que tout allait bien. En se faisant passer pour son petit-ami, Tae Oh s'était en quelque sorte attaché à Hazel, un attachement qui restait cependant purement amical. Oui, il la voyait comme une très bonne amie avec un petit plus. « Quoi de beau ? Ça fait quand même un petit moment qu'on ne sait pas vu. Ta mère ne t'as pas trop embêté ? » demanda-t-il avec un petit sourire amusé sur les lèvres, bien qu'il plaignait celle-ci si c'était le cas. Sa mère ne semblait pas être un cadeau. C'est vraiment dommage que cette dernière se comportait de la sorte avec sa seule fille. Vraiment dommage. Mais bon, on ne peut pas refaire les gens.

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 5 Sep - 14:05
Tenue Hazel abordait elle aussi un nouveau look. Adieu petite brunette, bonjour belle blonde. Elle ne touchait habituellement que très peu à sa couleur de cheveux. Elle préférait donner à sa tignasse un aspect plus naturel mais surtout bien sage. C'est sur un véritable coup de tête, sans doute pour se démarquer, qu'elle avait décidé de passer au blond. Heureusement, elle le portait très bien. Après, on aimait ou on aimait pas. Sa mère détestait. Elle se demandait ce qui était passé par la tête de sa fille pour, et il s'agit là de ses mots, « vouloir ressembler à une bimbo écervelée ». Mais Hazel se fichait de son opinion. De toute manière, elle n'avait pas tellement de temps à lui accorder ces dernières semaines. Elle travaillait jour et nuit sur son spectacle si bien qu'elle se coupait totalement du reste du monde. Pour preuve, elle ne se souvenait pas de la dernière fois qu'elle avait écrit à son faux fiancé. Pourtant, elle l'appréciait et le considérait comme un véritable ami. Mais elle ne se concentrait que sur son boulot, sa vie sociale passant du coup à la trappe. Alors lorsqu'il lui proposa une petite sortie, apparemment pour lui parler de quelque chose d'important, Hazel se libéra en se disant qu'une petite pause ne pouvait pas lui faire de mal et qu'en plus elle passait toujours d'agréables moments en compagnie du cuisinier. Elle ne s'interrogea pas vraiment sur les motivations de ce dernier et se trouvait à mille lieux d'imaginer qu'il allait mettre fin à leur petite comédie. Non, elle ne pensait pas qu'il comptait la « larguer ».

Elle fila sous la douche après avoir passé toute sa matinée dans la paperasse pour le bien du show qu'elle préparait. Par chance, elle n'avait pas besoin de trop s'apprêter puisqu'il lui avait simplement donné rendez-vous au parc. Elle enfila un débardeur rayé assez banal ainsi qu'un jean déchiré puis combina l'ensemble avec une paire de bottines noires. Elle quitta son appartement le ventre vide en se disant qu'elle pourrait toujours trouver quelque chose sur le chemin ou pas loin du parc. Hazel gara sa voiture pas trop loin et parcourut les derniers mètres qui la séparait du magasin de vélo à pied. De loin, elle repéra tout de suite Tae Oh et se mit immédiatement à agiter les bras comme une gamine pour qu'il la remarque. Allait-il la reconnaître ? Entre sa chevelure blonde et son air épuisé, il ne l'avait sûrement jamais vue comme ça. En effet, elle dormait si peu en ce moment qu'elle devait dissimuler son teint terne ainsi que ses cernes bleutés sous beaucoup de maquillage. Mais elle n'avait pas pris la peine de se maquiller pour le rencontrer et apparaissait du coup véritablement au bout du rouleau même si elle affichait un grand sourire.

La petite blondinette grimaça quand il lui ébouriffa les cheveux avant de se pendre à son cou pour l'embrasser sur la joue. Une marque d'affection qui révélait simplement la place importante du cuisinier dans son cœur en tant qu'ami et rien de plus. « Hi honey ! » Elle s'amusait à l'appeler par des petits noms pour le taquiner. Le revoir était une évritable bouffée d'oxygène pour lui. Le travail la bouffait à un point qu'elle ne savait plus s'arrêter pour souffler. Elle passa sa main dans sa chevelure rouge pour admirer l'oeuvre du coiffeur qui était passé par là. Avec une petite moue, elle approuva le changement de style de son faux fiancé. « C'est qu'on a eu la même idée. » Elle secoua ses mèches blondes. « T'es tout beau comme ça. » D'une certaine manière, Tae Oh l'aidait à passer au-dessus de sa haine pour les hommes. Il était la seule présence masculine, sans compter ses frères, qu'elle tolérait dans sa vie. Bien sur, il y avait Yukine mais là c'était encore différent. Elle ne le voyait pas comme un homme. En tant que petit frère à la limite, et encore. Hazel ne craignait pas Tae Oh. Elle avait confiance en lui. Dans sa tête, il ne pouvait pas le trahir et même s'il ne comptait pas jouer son faux fiancé toute sa vie, elle espérait rester encore longtemps à ses côtés. « Elle n'a pas le temps de m'embêter. Je travaille sur un nouveau spectacle et j'ai pas une minute pour le reste. Je m'excuse d'ailleurs de ne pas t'avoir donné de mes nouvelles. » Elle haussa les épaules puis fronça légèrement les sourcils avec un petit sourire en coin. Prenant un air faussement menaçant, elle secoua son index comme si elle s'apprêtait à le punir. « Mais tu ne m'as pas contactée non plus. Où était passé mon beau cuisinier ? Me tromperais-tu ? » Elle ignorait en prononçant ces mots à quel point elle s'approchait de la réalité. Elle essayait juste de le faire rire en le taquinant gentiment.

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 12 Sep - 16:58
Tenue ♨  Sa nouvelle coupe ne passa pas inaperçue, tout comme la sienne. Du brun, elle était passée à blonde. C'était assez étrange de la voir avec une nouvelle tête également. Elle était vraiment belle ainsi, même s'il la préférait brune, mais ça il le gardait pour lui. « Ça me va bien ? » dit-il tout en se grattant la nuque souriant alors qu'elle affirmait positivement que oui en disant qu'il était beau. Il eut un petit rire timide et gênée par la franchise de la demoiselle. « J'avais envie d'un peu de changement.  » Il faut dire aussi, cette décision il l'avait pris peu de temps après s'être mis en couple avec Sayo, il voulait lui plaire et cela avait bien fonctionné lors de leur premier rendez-vous. « Enfin, ça te va très bien. Tu es également très jolie.  » Il sourit, vraiment content de voir Hazel. Dans leur petit jeu, elle était devenue une très bonne amie et il la voyait un peu comme une petite-soeur. Une relation certes assez étrange, surtout qu'avec elle le jeune homme était très à l'aise, en tout cas beaucoup plus qu'au début.

Naturellement, Tae Oh la question au sujet de sa mère. Cette dernière avait dû poser quelques questions à son sujet pour savoir si sa fille était encore avec lui. Les mains dans les poches, les lèvres retroussés, il l'écouta attentivement. Il était content de savoir qu'elle ne l'avait pas emmerder. Franchement, sa mère ne semblait pas être facile à vivre et il avait encore beaucoup de mal à comprendre pourquoi elle agissait de cette manière avec son unique fille. Elle devrait être au contraire proche d'elle et non l'inverse. Elle s'excusa de ne pas avoir donné de nouvelles, il n'eut pas le temps de faire de même qu'elle enchaîna en l'accusant également de ne pas l'avoir fait. C'est vrai. Il ne l'avait pas fait, mais entre son travail et le début de sa relation avec Sayo, il avait un peu oublié l'américaine. Oui, honte à lui. Lorsqu'elle évoqua la possibilité de la tromper, il se mit à tousser. Non, il ne la trompait pas. Enfin pas à proprement dit, après tout entre eux c'était fictif. « Désolé, j'avais également pas mal de chose de mon côté.   » Beaucoup, beaucoup...

Bon il n'allait pas rester là debout comme deux idiots à attendre la pluie arrivée. « On marche un peu jusqu'à trouver un banc de libre ?  » Une fois assit, il lui dirait ce qu'il avait à dire. Parler debout, surtout de ça n'était pas forcément très confortable. Il prit la marche, fourrant ses mains dans chaque poches de son jeans. « Alors tu travailles sur un nouveau spectacle ? Pas trop dur ?  » Bon, il allait commencer en douceur et tout d'abord s'intéresser un peu à ce qu'elle avait bien pu faire pendant le temps qu'il ne s'était pas vu. « Un spectacle de danse, je suppose, hahaha ?  » Forcément, elle était professeur de danse. « Quand il sera terminer, tu m'inviteras pour que je viennes admirer ton travail, hein ?  » Il était curieux de voir à quoi pouvait ressembler un spectacle de danse et plus s'il était préparer par Hazel. Voir un peu quel genre de travail elle faisait. Ils ne tardèrent pas à trouver un banc libre. Toujours les mains dans les poches il s'assit en laissant ses jambes étirées et croisées. « Dit-moi tu mange bien ? J'ai l'impression que tu as perdu depuis la dernière fois qu'on s'est vu.  » Il fronça un peu les sourcils. Le coréen ne comprenait décidément pourquoi les femmes faisaient une fixette sur le poids, tout comme il ne comprenait pas pourquoi dans son pays natal, l'apparence et le poids étaient deux facteurs importants. Franchement, même avec deux ou trois kilos en plus, Hazel serait toujours aussi ravissante. Ça le déprimait sérieusement. « Si tu ne te nourris pas bien, je vais me charger de tes repas. » Il est cuisinier, il sait ce qui est bon pour le corps et la santé.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 23 Sep - 19:45
Tenue Il semblait différent. Hazel ne parvenait pas à mettre le doigt sur les raisons de cette impression plutôt étrange mais elle n'en demeurait pas moins persuadée. Quelque chose avait changé chez lui et cela ne venait pas uniquement de sa nouvelle coupe de cheveux. Alors quoi ? Sa manière de s'habiller ? Non, ça ne découlait pas d'un quelconque trait physique. Et de toute façon, il portait des vêtements assez classiques. « Cela te va très bien. Un vrai tombeur. » Elle ne se moquait pas de lui. Innocemment, Hazel se demandait encore pourquoi il ne trouvait pas chaussure à son pied. Tae Oh était un jeune homme charmant qui n'avait pas hésité à voler à son secours sans rien réclamer en retour. Et puis en plus, il cuisinait. Toutes les femmes de la planète adoraient voir un homme derrière les fourneaux. Mais ce besoin de changement qu'il évoquait s'accompagnait-il d'un quelconque virage dans sa vie ? Après tout, elle était bien passée chez le coiffeur pour marquer le coup, pourquoi pas lui ? Un peu suspicieuse, elle hocha la tête pour encore approuver cette nouveauté avant de sourire en l'entendant la complimenter. « Merci, j'avais moi aussi besoin de changer. J'espère que tu aimes les blondes. » Puis elle baissa les yeux vers sa poitrine. « Bon, j'ai pas vraiment les attributs qui vont avec, tu m'excuseras. » Il n'avait jamais existé de jeu de séduction entre eux. Mais progressivement, et malgré des débuts difficiles, une véritable complicité s'était créée. Hazel le considérait comme un excellent ami. Elle n'en avait pas beaucoup alors cela l'aidait à se sentir mieux d'avoir Tae Oh à ses côtés.

Hazel lui emboîta le pas, soudainement un peu plus méfiante. Elle ignorait pourquoi mais son instinct féminin venait de se réveiller. Quelque chose ne tournait pas rond. Ou plutôt, elle sentait dans l'air un parfum différent. Il n'était pas comme d'habitude. « Hm oui. C'est compliqué. Mais j'ai croisé mon ex-mari il n'y a pas longtemps et je me suis lancée là-dedans sur un coup de tête. J'étais énervée. » Elle marqua une pause et baissa la tête pour regarder ses pieds. Il est vrai que toute cette histoire n'avait commencé qu'à cause de cette fameuse rencontre. Elle avait ressenti le besoin de lui prouver qu'elle valait mieux, qu'elle était toujours au-dessus de lui. « Je travaille avec deux de mes étudiants. Je sais que je prends un risque, mais j'ai confiance en eux. » Elle parlait si facilement avec lui. Elle n'avait pas besoin de jouer un rôle. Cela la fatiguait de plus en plus d'ailleurs. Elle finit par relever les yeux vers lui après avoir pris une profonde inspiration. « Je te donnerai des invitations VIP, promis. » Qui d'autre pouvait-elle inviter ? Sa famille, oui, par obligation et en sachant très bien que sa mère ne risquerait pas de venir. Mais Tae Oh, c'était différent. Elle avait vraiment envie qu'elle voit ça et peut être qu'il soit fier de la connaître.

Assise sur le banc, elle lissait les plis de son jean de plus en plus sur ses gardes. Il avait envie de lui dire un truc mais il n'osait pas. Les hommes étaient donc tous les mêmes. Il fallait toujours leur tenir la main et les accompagner. Elle soupira. Elle n'avait pas envie de savoir. Une petite voix lui susurrait à l'oreille qu'elle n'allait pas apprécier la nouvelle. « J'ai pas toujours le temps de manger. » Avoua-t-elle dans un murmure et sans oser le regarder. Elle savait que ce n'était pas rien et que ça pouvait s'avérer dangereux pour une personne déjà aussi fine qu'elle, mais avec le spectacle, il ne lui restait plus une seule minute pour elle. Elle grimaça quand il se mit à la taquiner sur le fait qu'il allait devoir venir lui faire à manger. « Je suis pas un bébé. Je peux m'en occuper moi-même. » Elle se redressa un peu pour se tenir plus droite et se donner plus d'importance. « Et puis, les végétariens sont souvent assez minces tu sais. » Ah, la belle excuse. Elle espérait ne pas trop se faire remonter les bretelles. Cela ne l'amusait pas. Elle menait sa vie comme elle l'entendait, non ? Si elle avait envie de se foutre la santé en l'air pour sa carrière, cela ne regardait qu'elle ? Elle avait toujours vécu sa passion de cette manière. Sans demi-mesure, sans limite et sans savoir s'arrêter. D'où l'échec de son mariage, d'où sa blessure, d'où sa dépression. Bref. Elle s'éclaircit la gorge et se tourna un peu vers Tae Oh, heurtant son genou avec le sien. « Ne parlons plus de moi, tu veux ? » Elle pencha sa tête sur le côté, avec un petit sourire qu'elle s'obligeait à afficher pour garder la face. « Tu as quelque chose à me dire on dirait. » Il avait l'air si nerveux. Qu'est-ce qu'il lui cachait ?

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 13 Oct - 20:47
Tenue
Son ex-mari... Ah c'est vrai, la jeune femme était divorcée. Tae Oh avait presque oublié ce détail qui avait quand même son importance, même si lui au fond qu'elle ait été marié avant il s'en fichait. Cela ne changeait en rien sa relation avec la belle américaine. Est-ce donc à cause de lui qu'elle s'était plongée dans ce projet ? Si c'est le cas, c'est vraiment dommage. Il ne devrait pas être l'outil de ses motivations. Ce mec était un moins que rien aux yeux du coréen après en avoir entendu parlé de la bouche de Hazel. Au final, ce n'était pas plus mal qu'elle ne soit plus avec lui, car franchement il ne méritait pas une femme aussi génial. « Invitations VIP. J'en suis honoré. » Sourire rieur sur les lèvres, il avait vraiment hâte de voir le rendu de son travail.

Ils rencontrèrent sur le chemin un banc de libre. Parler serait beaucoup plus agréable assit. Ils s'assirent donc et le coréen demanda si elle s'alimentait bien. Il avait l'impression qu'elle avait encore perdu depuis la dernière fois ou alors c'est l'effet de la nouvelle couleur de cheveux ou les habits qui lui donnait cette impression. Mais si c'était le cas, bien évidemment ça ne lui plaisait pas. Garder la ligne c'est une chose, mais être en bonne santé est très important et cela commence par avoir une bonne alimentation. Il grimaça à sa remarque sur les végétariens. « Je vais te gaver de légumes et de fruit. » Bien que cela n'allait sûrement pas l'aider à prendre un ou deux kilos. « Ah les femmes avec votre lignes, je ne vous comprendrais jamais. » Certes une femme mince et bien faîte est toujours plaisant à regarder, mais une femme avec quelques rondeurs l'était tout aussi. Après peut-être faisait-il parti de ses rares hommes dont l'apparence ne faisait pas tout. Mais pour le coup, il faut avouer intérieurement et extérieurement Sayo était magnifique.

Comme prévu, Hazel avait bien senti que le son faux petit-ami avait quelque chose à dire, mais comme tous les hommes il tournait en rond, ne sachant pas comment lui dire qu'il ne pouvait plus continuer. Mais il le fallait et il le ferait, par respect pour Sayo et elle. b]« On ne peut décidément rien vous cachez. »[/b] Par vous, il entendait bien les femmes en générales qui étaient bizarrement doté d'un cinquième sens pour percevoir quand un homme leur cachait quelque chose. « Effectivement j'ai quelque chose à te dire. » Il se tourna un peu pour lui faire face. « Je suis désolé, mais on va devoir arrêter notre comédie. » Bon ça serait bien de donner la raison, même si elle devait en avoir une petite idée pourquoi. Il la regarda dans les yeux, gardant le sourire tout de même. Gênée, il se gratta la nuque. b]« J'ai trouvé quelqu'un que j'aime énormément et qui m'aime également. Par respect pour vous deux, il faut qu'on arrête. »[/b] Puis c'était ce qui était convenu, si un des deux trouvaient quelqu'un, ils arrêteraient tout. b]« Désolé Hazel. À cause de moi, ta mère va revenir à la charge... Si c'est le cas, dit le moi j'irais directement la voir. »[/b] Il devait également prendre sa part de responsabilité, après tout c'est lui qui avait débuté cette petite comédie et non Hazel.  
Spoiler:
 

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 0:48
 

All good things come to an end

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Help seems to always come late when it comes at all. We are in deep trouble
» SLADE + all good things are wild and free
» FERMETURE ◊ why do all good things come an end?
» Good Morning England - Demande de partenariat
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-