AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 if we vibe, we vibe (feat matsuno maylie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 26 Aoû - 13:46

WE WILL ROCK YOU

It's not true that I had nothing on. I had the radio on Δ  Marylin Monroe




Et voilà les inséparables ; elles se sont retrouvées ici par hasard, Mei enchaine les petits boulots et il y avait justement une place de libre aujourd'hui alors elle n'a pas manqué l'occasion. Lorsqu'elle a ouvert la porte du vestiaire pour se changer et qu'elle a vu le visage de Maylie, l'expression de son visage est automatiquement devenue plus enthousiaste et elle l'a prise dans ses bras. Oh, ça aurait pu durer longtemps, mais elle s'est souvenue qu'il fallait qu'elles travaillent et alors elle s'est rapidement changée elle aussi avant d'attraper un balais. Mei a déjà fait beaucoup de petit boulots différents ; elle a gardé des gosses et pendant des mois et des mois elle a été réclamée de nombreuses fois parce que les les gosses ont question ne voulaient personne d'autre. Parfois, elle se dit que si elle n'était pas malade, elle aurait peut être été une super maman. Mais ce sujet la rend un peu triste alors elle préfère ne pas y penser trop souvent.



Cela fait à peine dix minutes à tout casser qu'elles se sont mise au travail et il n'y a personne dans les locaux. Mei étant Mei, elle sort son portable et met la fameuse musique de Queen "We will rock you" pour chanter en playback, prenant son balais pour un micro avant de le transformer en guitare. Peut être même qu'elle prend ça un peu trop sérieusement, comme d'habitude. Cette fille ne peut pas rester plux de dix minutes tranquille, c'est juste comme ça, ça ne s'explique pas. Mais ce serait étrange qu'elle devienne calme du jour au lendemain. Enfaite, ce ne serait tout simplement pas normal. Elle détache alors ses cheveux et suit le rythme de la musique comme si elle faisait un concert de rock. Puis une fois un peu calmée, elle voit les lumières automatiques s'allumer au bout du couloir et se précipite vers son portable pour éteindre la musique. Elle manque de tomber à cause du sol un peu glissant. Rapidement, la jeune femme range dans sa poche avant s'attraper le balais et se remettre au travail.


Elle n'ose même pas regarder Maylie parce qu'elle sait pertinement qu'elle va exploser de rire sans raison nécessaire. C'était juste l'effet May sur elle. Ce n'est que lorsqu'elle entend les bruits de pas au loin qu'elle s'autorise à rire, un peu, beaucoup.


Mei - J'ai... Je suis presque morte en essayant d'attraper le portable elle dit d'un ton rassuré en posant sa main au niveau de son coeur, meme si ça ne l'empêche pas de doucement rire. Elle marque une pause avant d'ajouter en levant les yeux vers Maylie Tu choisis la prochaine musique ?


Il n'y a qu'elles pour travailler de cette façon dans un musée

© GASMASK

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 26 Aoû - 23:42

PLAYBACK? WE'RE THE QUEENS

If I should ever die, God forbid, let this be my epitaph: THE ONLY PROOF HE NEEDED FOR THE EXISTENCE OF GOD WAS MUSIC  Δ  Kurt Vonnegut

Faire ce petit boulot, j'y suis contrainte par manque d'argent. Charlie n'est plus là pour m'aider, désormais, je dois me gérer toute seule. Payer les factures, la nourriture, l'école aussi, car la bourse ne couvre pas tous mes frais là-bas. Alors oui, j'ai de vieux vêtements, et oui, en général je les trouvent en fripe, mais écoutez, c'est pas comme si je pouvais faire autrement, hein. Je travaille comme femme de ménage pour un organisme précis, et en général je nettoie des bureaux, mais parfois ça change ; des hôtels, des restaurants, des salles de réceptions. Aujourd'hui, pour la première fois, c'est tombé sur le Musée Nezu. Le ménage, c'est pas vraiment l'activité la plus excitante de tous les temps. Dès que Mei a franchi la porte, j'ai su que ça n'allait pas être une soirée comme les autres. C'est ma meilleure amie, ma confidente de toujours, mon pilier, ma première fan ; ma sœur, je dirais.

On s'est changées rapidement, histoire de se mettre au travail plus vite. On est que toute les deux, et sa présence à mes côtés va me changer de mes harpies de collègues. La bonne humeur, son rire communicatif... et de la musique. Pas n'importe quoi ! We will rock you, de Queen ! Le genre de chanson sur lesquelles on peut se défouler pendant des heures à crier et sauter. J'éclate d'un rire franc en voyant Mei détacher ses cheveux pour commencer à danser et à faire du playback. Je la suis, prenant mon manche à balais pour un micro, abandonnant ma tâche le temps de la chanson. On a l'air de deux folles, mais c'est pas comme si on avait pas l'habitude, hein. On est dans un musée en plus, genre l'endroit qui se veut être le plus calme sur Terre. Quand les lumières s'allument dans le couloir d'en face, je pouffe dans ma main en la voyant manquer de glisser pour éteindre la musique. Je fixe le sol et balais au hasard. Mon dieu, si elle lève les yeux vers moi, on va avoir un fou rire, et c'est pas le moment, là.

Mais une fois la menace passée, nos rires retentissent dans la salle vide. C'était trop dur de résister, désolée! Mei et moi, on se rejoint sur pleins de choses, elle est si positive, si radieuse pour tout, c'est incroyable. « J'ai vu ça, t'a failli te casser le col du fémur, comme les mamies surtout. », je ris encore un peu avant de lui faire signe d'attendre. Je cherche une musique sur mon téléphone, concentrée.

Dès les premières notes de Eye of the Tiger, je vois son air malicieux. « Avoue, tu savais que j'allais mettre ça ! ». On arrive plutôt bien à procéder par télépathie toute les deux. Ça fait si longtemps qu'on se connaît, on a plus de secrets l'une pour l'autre. Notre manège reprend dans la bonne humeur, mimant des poings avec les gans en plastique rose comme personne ne l'a jamais fait avant nous.

© GASMASK

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 27 Aoû - 0:47




I'LL BE RIGHT IN A MINUTE

It's not true that I had nothing on. I had the radio on ?  Marylin Monroe




La jeune femme pose sa main au niveau du bas de son dos mais ne peut pas s'empêcher de rire à le remarque de Maylie. Elle n'était pas loin de ça. Mei transporte de la maladresse dans ses jambes et ses bras sans s'en rendre compte. Il lui en est arrivé des choses sans qu'elle n'ait de mauvaises intentions. Dès les premières notes, elle secoue doucement sa tête sur le rythme de la musique en arrangeant sa paire de gant, les prenant pour des gants de boxe sans doute. Ah, irrécupérables ces filles. Mais ce n'est pas comme si on ne vous avait pas prévenus ! C'est marqué sur le contrat ; vendues ensemble avec des comportements un peu étranges parfois et potentiellement contagieuse si trop exposées.
Mei prend à nouveau son balais pour un balais, elle fait mine de chanter avec beaucoup d'énergie tout en balayant quand même au passage.


Puis quand la musique prend fin, elle se dirige vers son portable pour mettre "Do it with a rockstar" de Amanda Palmer. Rien de bien calme en soit.


Mei - Do you do wanna, do you do you do you do you


Et elle laisse son balais un moment pour entraîner Maylie dans sa danse. D'une main distraite, avant le refrain elle le récupère et avance dans le travail tout en suivant le rythme. Elles finissent de nettoyer cette grande pièce au bout de quelques minutes. La jeune femme prend place sur un banc dans les vestiaires après être passée par les distributeurs ; elle tend une boisson à Maylie et pose la sienne sur le banc avant de lancer ;


Mei - J'espère juste... Qu'ils n'ont pas allumés les caméras de surveillance elle rit légèrement Sinon on risque d'être connues sur internet. Surtout avec ces danses ! Ils ne sont pas prêt mentalement à voir des danses aussi énergiques elle dit amusée


Et alors au revoir les petits boulots, bonjour Hawaï, l'Europe, le tour du monde !


© GASMASK

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 29 Aoû - 20:14
FEARLESS

If I should ever die, God forbid, let this be my epitaph: THE ONLY PROOF HE NEEDED FOR THE EXISTENCE OF GOD WAS MUSIC  Δ  Kurt Vonnegut

C'était tout Mei, ça. Agir avec désinvolture, comme si rien ne pouvait l'ébranler, jusqu'à tomber maladroitement et devoir faire un séjour forcé à l'hôpital pour une commotion cérébrale ou une jambe cassée. Elle vivait toujours à cent à l'heure, au jour le jour. Ça pouvait se comprendre au vu de son « état », et c'est pour ça que je ne me montrais pas trop « protectrice » avec elle. Elle était grande, elle savait ce qu'elle faisait, pas besoin d'un chaperon. A sa place, j'agirais tout pareil, j'en suis certaine. Aussi je ne tenais pas de  notes sur le nombre de fois où je l'avait vue tomber, renverser des trucs sans le faire exprès, se prendre des gens dans la rue parce qu'elle ne regardait pas, préférant me parler avec animation de choses et d'autres. Quand on était toutes les deux, c'était difficile de nous sortir de notre bulle. Le monde extérieur n'existait plus, on était juste May et Mei, « on the route encore » !

On arrivait non sans mal à faire notre boulot tout en agissant comme des gosses, à chanter et à danser dans un musée, comme personne n'avait dû le faire avant. C'était leur faute aussi, à nous engager le même jour pour la même mission. Je la suis dans son délire, riant de bon cœur avec elle quand elle m'entraîne pour danser sur la chanson qu'elle vient de mettre. En musique, le travail passe plus facilement. Je ne me rend pas bien compte de finir, mais une fois le dernier coup de balais passé et la dernière poubelle vidée, un soupir de soulagement m'échappe. Je souris en voyant Mei revenir dans les vestiaires avec une boisson pour moi.  « Merciiii », m'exclamais-je en posant la canette froide sur mon front pour en réduire la chaleur.

« Oh mon dieu, j'espère pas ! », répondis-je, mi-choquée mi-amusée. Si c'est vraiment le cas, c'est la honte, la honte ultime. On s'est bien lâchées toutes les deux... Internet? Mon dieu, si Hazel ou Yukine voit ça, je m'en prendre dans la tête.  « Peut-être qu'on verra pas nos têtes? On sera juste connues comme étant « les folles femmes de ménages du musée », haha ! T'imagine la notoriété? », j'éclate de rire, comme pour me persuader que personne ne voit nos visages pour de vrai.

« Je commence à avoir faim, on va manger quelque chose? », proposais-je en détachant mes cheveux. Aaaah, j'adorais terminer le travail ~
© GASMASK

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 29 Aoû - 21:12

FOOD IS LIFE

It's not true that I had nothing on. I had the radio on ?  Marylin Monroe




Mei tient tellement à Maylie, elle ne serait probablement rien sans elle. Parce que vous savez, c'est assez difficile de trouver une personne aussi excentrique capable de vous faire oublier beaucoup de choses encombrantes. Et je vous vois venir avec vos ; "Rien de très difficile sur une ville comme Tokyo". Non, c'est Maylie ou personne d'autre pour mademoiselle. Un faible rire s'échappe de ses lèvres alors qu'elle ajoute ;


Mei - T'imagine si Yukine te vois comme ça ? Tu serais capable de te balader avec un sac sur la tête histoire qu'il ne te vois pas. Elle prend une voix grave et une expression sérieuse avec tout de même une grimace alors qu'elle attrape la jeune femme par les épaules et la secoue doucement M-mais... Ma-Maylie c'est vr-vraiment toi ? Mais je pensais... Je pensais que tu faisais de... De la danse classique !


Rien à voir avec l'actuel Yukine mais tant qu'elle peut la taquiner un peu. Un faible rire fini par s'échapper de ses lèvres à nouveau alors qu'elle se redresse. L'appel de la nourriture ne se fera pas plus attendre que ça. Elle s'étire doucement tout en lançant ;


Mei - Tu n'as pas besoin de le dire deux fois ~


Elle passe doucement son bras autour des épaules de Maylie alors qu'elles quittent les lieux. Elle y pense juste maintenant, mais ça doit être déprimant de travailler ici seul alors qu'il n'y a plus personne. Une personne comme elle ne survivrait pas et finirait par parler aux squelettes des dinosaures. Elle ferme doucement les yeux et profite du vent frais ;


Mei - On devrait faire ça un peu plus souvent, elle dit amusée avant d'ajouter Mais sinon mademoiselle Matsuno, rien de nouveau à me raconter ? J'attend les nouveaux épisodes de Maylie Rose et le garçon !


Oh, vu le nombre de fois où elle a utilisé cette expression, May sait de quoi elle parle.

© GASMASK

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 30 Aoû - 9:53
HUNGRY HUNGRY

If I should ever die, God forbid, let this be my epitaph: THE ONLY PROOF HE NEEDED FOR THE EXISTENCE OF GOD WAS MUSIC  Δ  Kurt Vonnegut

Comme on s'en doute quand on me connais un minimum, j'ai rougi dès l'instant même où elle a prononcé son nom. Mei adoooore me taquiner à ce sujet, creuser pour obtenir des « scoops ». J'étais une très mauvaise menteuse, alors elle arrivait toujours à ses fins. Après tout, Mei était ma meilleure amie ; c'était tout à fait normale que je lui en parle, clairement. Elle imite sa voix (très mal, mais elle ne l'a jamais vu, donc ça se comprends), et je la réprimande en lui frappant l'épaule. « Meeeeeei, c'est hyper gênant ! », je cache ensuite mon visage dans mes mains, histoire de clore le sujet au plus vite.

Evidemment, parlez à Mei de nourriture et boum, elle vous aime bien. Je n'étais pas une grosse mangeuse comme elle, mais j'adorais aller au restaurant avec elle. Déjà parce que j'aimais plus que tout être avec elle, justement, mais aussi parce que la voir manger, c'était adorable. Elle avait bon appétit pour tout un tas de choses, et savait malgré elle rester mignonne en toute circonstances. Elle me suit sans problèmes hors du musée, et je soupire de soulagement en sentant le vent frais dans mes cheveux. Mei fait la même chose en fermant les yeux, et je souris devant tant de similitude entre nous. Pareilles, je vous l'ai dit.

Je rougis à nouveau, et rien qu'a ma tête elle doit deviner qu'il y a bien quelque chose de nouveau. « Mon dieu, tellement de choses... raaah, c'est hyper gênant, je vois déjà ta tête surprise quand je vais te raconter. ». Je laisse ma phrase en suspens, et lui attrape la main pour nous diriger vers une rue commerçante, encore animée à cette heure, et qui doit certaineemnt regorger de restaurants en tout genre. « Tu veux manger quelque chose en particulier? », demandais-je d'une voix blanche. Hum, je voyais bien la tête pressée de Mei, en mode « crache le morceau maintenant », mais sincèrement, je ne savais pas par quoi commencer.

« J'ai dormi chez lui. », lâchais-je comme une bombe, avant de me mordre la lèvre. On était désormais installées au restaurant, et dès que je m'étais assise, je n'avais pu me retenir plus longtemps. « Mais y a une explication, je te jure, et il s'est rien passé! », me défendis-je aussitôt. Mon visage pivoine devait clairement trahir mon embarra.
© GASMASK


Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 31 Aoû - 22:29

SCRABBLES AND STUFF

It's not true that I had nothing on. I had the radio on ?  Marylin Monroe




Ah, les épisodes de Maylie Rose et le Garçon, elle ne s'en lassera sans doute jamais, elle suivra jusqu'à ce qu'ils finissent en couple, ce sera sa saison favorite puis elle continuera à suivre quand même, parce que c'est Maylie quoi. Mais en évitant trop de détails quand même. Elle rit doucement quand la concernée lui tape légèrement l'épaule pour finalement cacher son visage. Est-ce qu'elle se rend compte qu'elle est adorable quand elle fait ça ? Moh, peut être qu'elle devrait continuer de l'embêter juste un tout petit peu du coup ? Pas suicidaire, et l'appel de la bouffe l'ayant distraite, elle marche en compagnie de la jeune femme à l'extérieur. Mei n'est pas trop difficile en terme de saisons ; mais la seule chose qui l'embête, c'est vraiment et surtout l'orage. Elle se réfugie d'ailleurs dans le dortoir de Maylie quand ça arrive ; choppe son oreiller, quitte le dortoir onze sur la pointe des pieds et se faufille dans son lit. Puis, comme Mei est une crevette, elle ne prend pas beaucoup de place. Mais, elle parle dans son sommeil ; de tout, de rien, en langage extraterrestre, de bouffe qu'elle aurait du manger. Comme si elle ne parlait déjà pas assez en temps normal quoi.


Les paroles de May commencent a lui donner envie d'entendre la suite. Elle pose son regard sur la concernée, sans rien dire, le regard seulement en dit suffisament. Rouge. Depuis tout ce temps, Mei sait que quand cette couleur est si prononcée sur son visage, c'est qu'elle a quelque chose à dire. Mais soudainement, elle change de sujet pour parler de bouffe. En temps normal, elle n'aurait pas fait attention ; la bouffe et Mei ne font qu'un. Seulement, en plein milieu de l'épisode, mettre la publicité ? La jeune femme se mord doucement la lèvre inférieure sans pour autant détourner le regard de Maylie. Elle aurait très bien pu se manger le trottoir mais elle lui tenait la main, ce qui aidait déjà un peu. Elles arrivent finalement à destination plus rapidement que ce qu'elle aurait pensé. Mais elle ne dit rien, non, elle commence à se concentrer sur ses ongles, sans vraiment se concentrer. Elle ne dira rien jusqu'à ce qu'elle soit revenu au sujet initial ; se sert même un verre d'eau, commence à boire, commence à s'éttoufer tandis que Maylie se justifie.


Mei - Ehei~ Je croyais en la naïveté jusqu'à ce que Maylie Rose... Elle ne fini pas sa phrase, elle porte la main au niveau de son coeur avant de le poser sur la table et ajouter plus sérieusement ]b]Alors dis moi tout, c'est lui qui t'as invité ? Est-ce qu'il a des jeux vidéos chez lui ? ... Non non non, attends, oublies les jeux vidéos, il habite où ? Tout seul ? Chez ses parents ? Oh mon... Maylie[/b] Elle pose la main au niveau de sa bouche, assez surprise et elle lui fait signe de se rapprocher avant de chuchoter Vous êtes passés sous la couette tous les deux ?


Ah, Mei et ses expressions...


© GASMASK

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 5 Sep - 20:36
EMBARRASSED

If I should ever die, God forbid, let this be my epitaph: THE ONLY PROOF HE NEEDED FOR THE EXISTENCE OF GOD WAS MUSIC  Δ  Kurt Vonnegut

Voir Mei s'étouffer avec son verre d'eau ne fait que confirmer mes doutes ; mes « révélations » vont la choquer plus que nécessaire... On ne sait jamais de quoi demain serait fait, mais pour le coup ce qu'il s'est passé avec Yukine est si exceptionnel que je me sens vraiment gênée d'en parler. Même avec ma meilleure amie. C'est pas trop trop mon genre de m'incruster chez des garçons comme ça, et elle le sait mieux que quiconque. Je me mords simplement la lèvre, ne sachant vraiment comment désamorcer la bombe que je venais de lâcher. Je la laisse parler pour mieux penser que j'aurais mieux fait d'être plus délicate. Ah, si elle n'était pas devant moi, je me serais claquée, je vous jure.

Je souris, mon visage entre honte et gêne malgré tout ; elle me fait rire avec ses mimiques outrées, mais d'un autre côté je ne sais plus où me mettre. C'est la première fois que ça m'arrive ; je ne lui parle jamais de garçons, tout simplement parce que je n'en fréquente pas. Yukine hante nos conversations depuis que je le connais, pourtant...

« Mei, mon dieu, je suis tellement gênée de te parler de ça... », je plaque mes mains sur mes joues, et soupire avant de tripoter ma serviette sur la table. « Je... Je rentrais du travail et puis... il y avait un type, vraiment louche... il a commencé à me toucher, et moi je ne pouvais rien faire... j'essayais de me défendre, mais il... », je soupire à nouveau comme pour faire passer les larmes qui me montaient aux yeux. « Mais Yukine était là, et il m'a vue... il lui a pété la figure, et je... j'étais terrorisée... alors je lui ai demandé de rester avec moi et si je pouvais venir chez lui... », god, je lui ai presque ordonné ça, mais bon. Je relève les yeux vers elle avant de rougir à nouveau en me reconcentrant sur ma serviette. « J'ai vaguement rencontré ses parents, et je suis allé me doucher, mais il n'y avait pas de serviettes, alors... », je me perds en détails inutiles, mais c'est tellement nouveau tout ça que je ne sais pas ce qu'elle attend. « C'était très gênant... mais j'avais encore peur, alors du coup... Mais je te jure qu'on a pas... on a pas fait « ça » ! ».
© GASMASK

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 17 Sep - 21:22

CUTIE PIE

It's not true that I had nothing on. I had the radio on ?  Marylin Monroe




C'est quelque chose de tout nouveau pour Mei de voir sa meilleure amie avec des garçons. Sa petite fille devient une femme après tout. Donnez lui le temps de digérer tout ça s'il vous plait ! Elle se comporte comme si elle était surprise, oui elle l'est mais pas à ce point. Non, elle aime simplement taquiner May autant que c'est possible parce que ce n'est pas joyeux si c'est trop sérieux vous savez ? Elle est tellement adorable c'est Maylie quand elle est gênée. Mei ne pourra jamais se passer de ces expressions, ses petites mimiques. Et pourtant ça fait bien des années que ça dure. Si elle avait trouvé Maylie au masculin, elle serait surement déjà en couple à l'heure actuelle, ou alors follement amoureuse parce qu'elle ne peut pas se permettre d'être avec quelqu'un, s'engager et ne pas pouvoir rester avec lui plus tard, parce qu'elle ne peut pas vivre aussi longtemps que les autres personnes autour d'elle.


Elle écoute cela dit tout très attentivement ses paroles et hoche la tête par moment. Son sourire a disparu, elle ne sait même pas à quel moment... Mais tout ça ne dure pas très longtemps ;



Mei - Mah, je suis contente que tu aies une personne comme lui dans ta vie. Comme tu le sais, je ne suis pas très musclée alors... Elle dit faiblement amusée pour rendre la situation moins triste. Elle hoche doucement la tête en levant ses mains d'un air innocent ajoutant alors Je te crois, je te crois... Mais sinon, revenons au point le plus important, comment tu as fais puisqu'il n'y avait pas de serviettes ? Elle rit doucement avant de tapoter son épaule et rapidement ajouter Aaah... Ca va, ça va mon enfant...


Elle marque une pause avant de lancer ;


Mei - Depuis vous vous êtes revus ? Ne t'en fais pas~ ne te prend pas trop la tête, ça devait être normal pour lui... Enfin, pas qu'il air l'habitude de sauver les gens et les emmener chez- Enfin tu as compris...

© GASMASK

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 9:04
 

if we vibe, we vibe (feat matsuno maylie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» | Aipom | La joie réside dans le bonheur de vivre | Feat Kristen Bell | Finished =)
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-