AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 nothing is happening (feat. lim han byul)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 1 Sep - 19:25
LOOK AT ME NOW

"And I thought about you, and thought about you, and thought about you…l Δ Martha Gellhorn  



La journée est finie, petit boulot fini aussi. Elle va enfin pouvoir aller se reposer dans son dortoir avant de trainer dans l'université avec Ori pour de nouvelles aventures nocturnes. Elle prend l'ascenseur, un peu crevée, il faut l'avouer. Le babysitting, elle adore ça mais les enfants peuvent être épuisants quand ils se mettent à courir de partout. Elle se retrouve dans un ascenseur où un visage famillier atire son attention. Elle tourne la tête vers lui à deux reprises.


Ah, Han Byul; comment avec tous les souvenirs qu'ils ont partagés ensemble, cet enfant peut t-il passer les couloirs de l'université sans daigner lui dire bonjour au moins ? C'est une question que la jeune femme se pose depuis un moment. Oh, vous savez, elle a essayé de lui parler, ce n'est pas sa première tentative. Peut être même qu'elle doit passer pour une folle à ses yeux, mais elle n'y a pas vraiment pensé. Non, tout ce qu'elle voudrait c'est pouvoir avoir une conversation normale avec lui ; comme avant, avant qu'ils ne perdent contact à cause de son déménagement soudain sur Tokyo il y a presque sept ans maintenant. Elle a tellement de choses à lui dire et peut être qu'il lui en veut de ne pas avoir donné de nouvelles tout ce temps, c'est sans doute pour ça qu'il se comporte de cette manière.


Elle se mord légèrement la lèvre inférieure, ça ne fait même pas cinq minutes qu'elle est dans cet ascenseur et elle a déjà envie de lui parler. Il ne peut fuir nul part maintenant ! A moins de vraiment vouloir fuir Mei. Elle se retourne une troisième fois, demandant d'un ton légèrement hésitant ;


Mei - Excuse moi... Mon visage ne te dis vraiment rien de rien ?


La tentative d'approche de Mei ; aucun plan du tout.


© GASMASK

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 2 Sep - 14:17
Mei & Han Byul
Did I ... Know you ? ♦



Un nouveau jeu vidéo vient de sortir et comme il me tentait bien, je me suis rendu à Akihabara pour me le procurer. Je suis un peu geek sur les bords, mais je ne passe pas non plus ma vie devant un écran. Cependant, quand un jeu sympa sort, je me laisse tenter. C’est encore plus vrai quand il s’agit d’un jeu pokémon ou zelda. Je sors de la boutique, un sac en plastique contenant le jeu, dans les mains. Un peu plus tard et épuisé par la marche à pied, je me retrouve dans un ascenseur. Je ne prête pas trop attention à la jeune femme qui est à côté de moi. Lui adressant une simple salutation par politesse, sur le coup je ne la reconnais pas. Toutefois, elle semble très bien m’avoir remarqué. Elle se tourne vers moi deux fois, avant de m’adresser la parole. C’est à ce moment que je replace son visage … C’est la fille qui me dit toujours que nous étions amis étant plus jeunes. Le seul problème … Je ne m’en souviens pas. Ni son visage, ni son prénom ne me rappelle quoi que ce soit. Néanmoins, elle insiste toujours. Donc inévitablement je la fuis à chaque fois, mais dans un ascenseur, cela s’avère compliqué.

Je me tourne vers elle lorsqu’elle m’adresse quelques mots. Il me semble lui avoir déjà dit et répété, que non son visage ne me rappelle rien.

- Non désolé, ton visage ne me dit rien, répondis-je simplement.

Qu’est-ce que je peux lui dire de plus ? Ce n’est pas comme si je lui disais cela pour la première fois, elle l’a déjà entendu de ma part.

- Tu dois confondre avec quelqu’un d’autre, je ne vois pas pourquoi tu insistes à chaque.

Je n’ai pas envie d’être trop désagréable avec elle, car elle ne m’a rien fait, mais son insistance commence à m’agacer.

- Si on avait été amis, je m’en souviendrai, non ?

Après … Si on a été amis enfants, en grandissant nous avons forcément changé. Bon, je vais quand même essayer de faire un effort de mémoire, même si je suis peu convaincu.

- On aurait été amis vers quel âge d’après toi ?

Si je me remémore une certaine période de ma vie, cela me reviendra peut-être plus facile. Puis peut-être qu’en voyant qu’elle ne me dis vraiment rien, elle me laissera.

Spoiler:
 

   
Codes par Wild Hunger.

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 5 Sep - 0:26
HEY ! USE YOUR MEMORY

"And I thought about you, and thought about you, and thought about you…l Δ Martha Gellhorn  




Il ne semble vraiment pas la reconnaître, et il ne joue même pas la comédie. Mei n'est pourtant pas en train de capituler ; pourtant à voir ce comportement exaspéré chez Han Byul elle devrait. Mais rien n'est facile avec mademoiselle Chô, on ne résilie pas le contrat d'amitié comme ça, même si on a oublié ! Elle ne saurait dire si elle a beaucoup changer mais elle a du, si son ami d'enfance demeure incapable de se souvenir des traits de son visage. Elle réprime un soupir, mais l'expression de son visage en dit long ; de la déception ? Ou quelque chose qui s'en rapproche très certainement. Pourtant ça ne dure pas longtemps. Monsieur commence à s'intéresser plus particulièrement à leurs cas et elle se met à fouiller dans ses souvenirs.


Mei - Hmm... J'avais huit ans quand je t'ai rencontré, donc tu devais en avoir dix ! Je pouvais passer des heures et des heures à te coiffer et te complimenter à propos de tes cheveux elle dit faiblement amusée Tu ne te souviens pas d'une petite fille qui était tellement maladroite que les gens disaient qu'elle allait finir par vivre dans un hôpital ?


Voila à quel point la maladresse de Mei est inquiétante depuis son plus jeune âge. Non, c'est tout un boulot pour être aussi maladroite vous savez ? Il faut commencer tôt, il n'y a que l'expérience qui paie après tout. Et l'expérience des chambres d'hôpital, elle l'a malheureusement connu plus d'une fois. Elle relève la tête vers le jeune homme avant de lui demander ;


Mei - Moh, tu ne t'en souviens vraiment pas 'Byul ?


Et puis en même temps, comment on peut oublier une maladresse pareille hm ? Si seulement elle avait des photos, elle lui montrerait que tout ça est bien réel.


© GASMASK

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 8 Sep - 18:56
Mei & Han Byul
Did I ... Know you ? ♦



Je ne me souviens pas, elle ne peut pas juste me lâcher ? Visiblement non, Mei insiste. D’après elle je suis vraiment un de ces amis d’enfances. Ce n’est pas la première fois que je la rembarre, mais dès qu’elle en a l’occasion, Mei revient me parler de cela et mon agacement ne semble pas lui faire peur. Pour ne pas qu’elle puisse me reprocher de ne pas avoir essayé de me souvenir, à supposer que j’ai vraiment quelque chose à me rappeler, je lui demande vers quel âge nous étions amis. Elle avait huit ans et moi dix … J’essaie de me souvenir de cette période de ma vie. J’avais plusieurs amis, des gars comme des filles, à cet âge on se fiche un peu de ces détails. Mei passait son temps à me coiffer … C’est vrai que j’ai toujours eu l’habitude d’avoir les cheveux mi-longs. Elle a de la chance, quand j’étais plus jeune je me moquais que quelqu’un touche à mes cheveux, maintenant je déteste cela.

Une amie maladroite … J’essaie de faire fonctionner mes méninges et ma mémoire. J’avais effectivement une amie qui se blessait souvent. D’ailleurs une fois elle s’était cassé le poignet j’avais insisté auprès de ma mère pour qu’on aille lui rendre visite à l’hôpital. Je voyais ce genre d’endroit comme un lieu vraiment triste et loin d’être amusant, alors je ne voulais pas qu’elle s’ennuie, mais … Ce n’était quand même pas Mei ? Si c’est le cas, elle est a vraiment changé …

- Est-ce que tu t’es déjà cassé le poignet ? Je me souviens d’une amie qui était très maladroite et elle s’est cassé le poignet alors qu’on jouait devant chez nous, une mauvaise chute … J’étais allé la voir à l’hôpital, mais …

Je n’ai pas l’impression que Mei lui ressemble. Pourtant … Le prénom de cette amie était bien Chô Mei, je m’en souviens maintenant … Je commence à fixer son visage pour essayer de déceler ne serait-ce qu’un trait de ressemblance … Les yeux peut-être ? Je ne sais pas … En tout cas elle a bien changé, elle n’a plus rien de la petite fille que je connaissais avant.

- Ton nom de famille c’est Chô ? demandai-je pour être sûr.

   
Codes par Wild Hunger.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 16 Sep - 21:45
OH OH...

"And I thought about you, and thought about you, and thought about you…l Δ Martha Gellhorn  




Mei a de la mémoire pour des choses qui ne sont pas forcément importante. Maladroite comme elle est, il lui arrive d'oublier des choses importantes mais pas bien longtemps. Dès qu'elle a vu Han Byul c'était évident, elle l'aurait reconnu dans les rues de Tokyo, elle l'aurait reconnu entre mille, vraiment. Maintenant ils sont là et il ne la reconnaît pas, ou peut être qu'il ne veut pas la reconnaître ? Tout ça ne traverse pas l'esprit de la jeune femme, non. Il n'y a pas de place pour de telles pensées et elle en ressortirait blessée de toute façons. Mais au moment où elle commence à désespérer et qu'elle compte abandonner, les choses commencent à s'améliorer du côté du jeune homme. Un sourire commence à se dessiner sur son visage sans qu'elle ne s'en rende compte tout de suite ;


Mei - Oui c'est ça ! Mais ce jour là ma mère est restée dans la pièce jusqu'à la fin des visites. Elle secoue la tête avec un faible sourire Mah, elle s'inquiétait vraiment pour rien. Elle hoche doucement la tête Chô Mei puis marque une pause avant d'ajouter d'un ton de reproches Je voulais te le dire depuis un moment mais tu ne m'écoutais pas...


Seulement le truc avec Mei c'est qu'elle ne peut pas en vouloir aux autres trop longtemps. Tout ça ne dure pas plus de deux secondes avec elle. Et son sourire revient alors qu'elle lance d'un ton positif en coréen ;


Mei - Byulie, tu vas b-


Son sourire s'estompe quand la lumière de l'ascenseur s'éteint et qu'ils se retrouvent dans le noir. Quelques secondes de silence s'étalent alors qu'elle lance finalement après avoir appuyé sur les boutons sans qu'il n'y ait de réaction ;


Mei - Il semblerait qu'on soit bloqués ici...


© GASMASK

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 19 Sep - 13:14
Mei & Han Byul
Did I ... Know you ? ♦



Tout semble plus clair dans mon esprit. Je commence à me souvenir de Mei et de sa maladresse, ces souvenirs me faisant gentiment sourire. Je lui fais part d'une anecdote. Elle s'était cassé le poignet, lorsque nous jouions à l'extérieur. Elle me dit s'en souvenir. C'est vrai que sa mère n'avait pas quitté la chambre d'hôpital ce jour-là. Je lui demande finalement son nom de famille. Chô Mei … Bien sûr que ce nom me parle.

-          Désolé … Je peux être très têtu quand je veux, mais maintenant je m'en souviens très bien. J'aurais dû t'écouter.

J'ai été très obstiné sur ce coup. Chaque fois que Mei essayait de venir me parler de notre amitié passée, je l'envoyais balader persuadé qu'elle ne me disait rien. En même temps, Mei a changé, mais si j'avais accepté de l'écouter ne serait-ce que cinq minutes, j'aurais compris qu'elle disait vrai. Je me sens un peu bête sur le coup. Mei prend la parole, mais elle est interrompue par la lumière qui s'éteint et l'ascenseur qui s'arrête subitement. Il ne manquait plus que cela … Bon maintenant que je ne cherche plus à fuir Mei ce n'est pas un si gros problème. On va pouvoir rattraper le temps perdu. Je soupire.

- Heureusement que je ne cherche plus à te fuir, sinon cela aurait été comique comme situation, lançais-je pour plaisanter. On a plus qu’à attendre que quelqu’un vienne débloquer l’ascenseur …

Le  silence s’installe quelques secondes.

- Qu’est-ce que tu allais dire tout à l’heure ? Demandais-je curieux.

Je m’assois contre l’une des parois de l’ascenseur, je ne sais pas combien de temps nous allons rester là, alors rester debout pendant des heures non merci.

- Dis, tu te souviens de la fois où on a voulu faire prendre un bain à mon chat ?

Cette anecdote vient de me revenir. Le chat que j’avais quand j’étais petit avait les poils longs et revenaient souvent avec des bouts de feuilles ou autres coincés dans ses poils. Un jour alors que j’étais avec Mei on a rempli une petite bassine d’eau pour le laver … Vous vous doutez bien qu’il ne s’est pas laissé faire et qu’heureusement qu’on était dehors, car il y avait de l’eau partout, nous étions aussi trempés.

   
Codes par Wild Hunger.

Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 21 Sep - 15:26
MEMORIES

"And I thought about you, and thought about you, and thought about you…l Δ Martha Gellhorn  






Un poids en moins sur ses épaules ; non, si elle n'avait pas été capable de lui en parler, elle aurait sans doute continué jusqu'à ce qu'il l'écoute. Mei n'est pas le genre de personne à laisser tomber, mais il faut avouer qu'avec Han Byul ça a été difficile.


Mei - Mah, ne t'en fais pas pour ça, Lim et Chô sont de nouveau réunis elle dit amusée



Pour le meilleur et pour le blablatage de Mei qui n'en finit pas. Il faut dire qu'il est tombé que la bonne personne pour remplir les conversations ; avec elle, pas le temps de s'ennuyer. Ni même le temps de répondre à la première question. Un moulin à parole, vraiment.


Mei - Ah... Bonne question, elle dit avec un faible rire en passant sa main derrière sa nuque Je ne m'en souviens plus...


Et on se demande encore comment elle a fait pour reconnaître Han Byul, si elle n'est même pas fichue de se souvenir de quelque chose qui date d'il y a à peine cinq minutes. Elle s'appuie doucement contre le mur et l'écoute tout en hochant doucement la tête ;


Mei - Oui, je venais de Jeju sans mes affaires de rechange et on a tout fait pour les faire sécher avant que ma mère vienne pour me récupérer elle dit toujours aussi amusée par cette histoire. Aigo... elle dit dans un soupir avant d'ajouter On était vraiment doués pour se retrouver dans les ennuis


Elle marque une pause tout en venant s'asseoir à côté du jeune homme puis ajoute ;


Mei - Tu te souviens du jour où j'ai voulu aller à la patinoire pour la première fois ? J'ai cru que j'allais mourir, vraiment elle dit en posant la main au niveau de son coeur alors qu'un faible rire s'échappe de ses lèvres puis s'estompe alors qu'elle rajoute d'un ton un peu plus sérieux Tu sais Byulie, je suis vraiment désolée de ne pas avoir pu te prévenir avant de quitter la Corée. Je ne savais pas que je ne reviendrai pas et quand j'ai su c'était déjà trop tard... Elle hausse doucement les épaules

© GASMASK

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 23 Sep - 12:07
Mei & Han Byul
Did I ... Know you ? ♦



Je lui souris. Cela fait un peu bizarre de se retrouver depuis autant de temps. Surtout qu'à cause de moi, on a failli ne pas se retrouver du tout. Enfin, connaissant le caractère de Mei, elle n'aurait pas laissé tomber de sitôt. Cependant, c'est comme si nous ne nous étions jamais séparés. Parfois quand de vieux amis se retrouvent, l'ambiance est un peu étrange et gênante, mais là non. Nous évoquons quelques anecdotes et cela nous fait rire. De toute façon, il faut bien s'occuper comme l'ascenseur vient de se bloquer. Cela ne me panique pas plus que cela, on finira bien par sortir de là. Je ris gentiment lorsque Mei m'avoue ne plus savoir ce qu'elle voulait dire.

- Tu es toujours aussi tête en l'air à ce que je vois, dis-je pour la taquiner.

Je lui parle de la fois où nous avions lavé mon chat. En bon félin qui se respecte il ne s'était pas laissé faire, mouillante tout autour et nous avec. Ma mère nous avait un peu réprimandés, mais elle avait l'air surtout amusé. Je pense que cela l'aurait moins fait rire si nous avions fais ça à l'intérieur, mais comme nous étions dans le jardin … Nous avions juste tout fait pour sécher les vêtements de Mei qui n'avait pas de tenue de rechange. Je souris en repensant à tout cela.

- Ça c'est vrai, affirmais-je.

Chaque fois que nous faisions quelque chose, cela finissait par mal tourner.

- Oui ! Je m'en souviens, riais-je. Je crois que tu as été plus souvent sur tes fesses que sur tes patins.

De mon côté, ce n'était pas la première fois que j'allais à la patinoire, donc je me débrouillais.

- On avait bien ris ce jour-là.

Certes Mei était maladroite sur ses patins mais heureusement elle ne s'était pas blessée alors nous pouvions en rire.

- Oh, ce n'est pas grave. Ne t'en fais pas pour ça.

Sur le coup, quand j'ai su que Mei ne reviendrait plus, j'ai été triste. C'était une très bonne amie et j'étais toujours content de l'a retrouvé pour m'amuser. Quand elle a déménagé, elle m'a manqué, ma mère m'avait bien expliqué la situation, mais je n'aimais pas me dire que je ne la reverrais plus.

- Je pensais que je ne te reverrais jamais, quand ma mère m'a dit que tu avais déménagé.

Cependant, nous nous retrouvons bien des années plus tard, comme quoi le destin est parfois bien taquin.

   
Codes par Wild Hunger.

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 14:45
 

nothing is happening (feat. lim han byul)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» happening au Louvre
» [Mai] Byul Leroy
» [Novembre] Byul Steampunk Rhiannon
» [Décembre] Byul Maya
» [Octobre] Byul Tiger Lily
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-