AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 let’s play with fire for the first time

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 1 Sep - 21:34
let's play with fire for the first time. Zero&Anastasia
When I was a child, a saw my mother killed by something impossible. My father

...went to prison for her murder. Then an accident made me the impossible.

Quoi de mieux qu'une virée avant la reprise des cours ?  Et oui, toute chose à une fin, et les vacances allaient bientôt se terminer pour les étudiants, pour certains c'était déjà fait, la rentrée avait sonné. Pour d'autres, c'était encore le temps de faire de dernières folies avant de se plonger dans une nouvelle année d'examens, de cours et tout ce qui allait avec. J'avais pas à me plaindre, j'avais eu un peu des vacances avant tout le monde avec mon absence avant de retourner aux examens, enfin peut-on réellement appeler ça des vacances ? Bonne question,  mais il n'y avait pas de raison pour encore y penser aujourd'hui, d'ailleurs je n'y pensais plus vraiment sauf lorsqu'on m'en parlait pour que j'explique le pourquoi du comment. Mais je n'entrais jamais dans les détails. A part Raylai, qui savait presque tous les détails sur l'histoire. Personne savait le fin mot de cette absence, certains pensaient que j'avais juste voulu faire un american trip, d'autres s'étaient tout simplement pas posé la question.

Mais là n'était pas le sujet, ce soir c'était soirée détente, avant la reprise, bien que je ferai très certainement d'autres soirées, cette soirée devait symboliser pour beaucoup que c'était la fin des vacances, pour moi c'était un peu "inutile", de juger une soirée selon quelle période étions-nous, une soirée était une soirée mais pourquoi pas leur donner des thèmes. Ca faisait plus vendeur pour les boîtes de nuits ou les autres "entreprises" qui organisent des soirées. J'avais décidé d'y aller avec des filles de ma section, mais je savais vite que j'allais me défaire d'elle au cours de la soirée. On avait décidé comme un accord que nous allions allées à un bar de Minato, c'était le quartier le plus animé de Tokyo, alors je trouverai très certainement de quoi m'amuser, il n'y avait pas de souci pour ça. Nous marchions donc sur les trottoirs de ce fameux quartier jusqu'à arriver à un bar de Minato qui était assez réputé pour sa bonne ambiance. Nous entrions donc à l'intérieur, le groupe se divisait déjà, elles étaient assez superficielles et à vouloir sauter sur le premier garçon qui s'offrait à elles, je ne jugeais en aucun cas cette manière de vivre, mais ce n'était pas la mienne. C'était plutôt le contraire avec moi, c'était les hommes qui se jetaient sur moi, et moi que faisais-je ? Je m'amusais à jouer avec eux, sans avoir de remords par la suite. Je n'arrivais pas à tenir aux gens, je n'étais même jamais tombée amoureuse, c'était surréaliste pour moi. Je ne comprenais pas ce que voyait les gens en l'amour, ça leur apportait des choses qu'on pouvait avoir d'autres façons, mais c'était purement humain ; je comprenais pas encore tous des humains. Je les analyse beaucoup, il n'y avait pas d'autres raisons.

Je m'installais ainsi sur un tabouret au comptoir du bar, attendant qu'un serveur vienne vers moi, les choses commençaient déjà pour moi sans que je ne fasse rien. Un homme se dirigeait vers moi, je l'avais remarqué, il avait un air de riche, ou faux riche plutôt. Un faux sourire amusé se dessina sur mes lèvres, s'il voulait jouer, pourquoi pas, mais voyons voir d'abord ce qu'il va faire.

- En tant que gentleman, je ne peux pas me permettre de laisser une jeune femme comme vous seule à ce bar, ce serait mal vu venant de moi. Commença-t-il d'un air assuré et confiant, j'haussais un sourcil à sa phrase, je trouvais ça assez amusant comme façon d'aborder une fille, mais c'était tellement vu et revu. Il voulait que je réponde quoi à ça au juste ? Il ne m'intéressait pas, même pas pour une aventure d'un soir, ce serait juste un amusement pour la soirée.

- Pourquoi serait-ce mal vu ? Tu es quelqu'un d'haut placé et qui  intéresse beaucoup de monde ? Rétorquais-je en le regardant d'un air neutre avec ce faux sourire ironique sur mes lèvres.

- Je suis le cousin de la fille du directeur de Royal, tu as jamais entendu parler de moi ? Répondit-il avec assurance, cette réponse puait le mensonge à plein et j'ai faillit lui rire au nez, c'était tellement amusant de voir qu'il s'amuse à faire croire ça aux jeunes filles naïves pour le mettre dans son lit. Mais ça marchait pas avec moi, j'avais une longueur d'avance sur lui. Je m'apprêtais à lui répondre quelque chose, mais je n'eu pas réellement le temps de répondre quoi que ce soit, étant donné qu'une voix et une personne s'interposa.

Tiens, un preux chevalier, dommage j'aurai bien voulu encore m'amuser avec cet autre petit, il aurait fait une bonne source d'amusement pour ma soirée. Puis je fis un peu plus attention à la personne qui s'était interposé, je l'avais déjà vu quelque part. Ah oui, c'était ce pompier qui m'avait sauvée la dernière fois, je me souviens. Que fait-il ici au juste ?

code by lizzou × gifs by tumblr


Murakami A. Zero
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki Mes messages : 5212 Yen (¥) : 84 Avatar : Park Jimin [BTS] Schizophrène? : Kyann feat Taehyung, Kellian feat Xiao Kyann feat Taehyung Shion feat Hoshi Ayden feat Tao London feat Zelo Ryoma feat Taemin Dakota feat Mark Haru feat Ravi Phoenix feat Joshua taiga feat GD Shinya feat Junhyung Candy feat Momo Hyoga feat jin Hinata feat Suwoong Inaho feat Junior Dewei feat Baekhyun Dan feat Yongguk.


Age : 21 ans Date de naissance : 13/10/1994 Astrologie : Balance Métier : Pompier + serveur dans un bar Année : aucune, il a quitté RPS à la fin de sa troisième année Résidant à : Chez ses parents, mais il cherche un logement pour vivre avec Astéria et ses jumeaux qui naissent bientôt Planning : Passer plus de temps avec Astéria et comprendre ce qu'elle a, elle est bizarre avec ses questions, même si je suis loin de m'imaginer a quel point la situation est compliqué. Répondre aux sms au lieux de laisser plusieurs jours sans nouvelles mes proches, je les inquiète bien assez comme ça. Ne pas me blesser inutilement, j'aime le feu, mais ne pas le craindre est parfois un énorme problème. Sortir Dawn de sa caverne et profiter de mon jumeau, on ne passe pas assez de temps ensemble et on doit faire quelques mises au point lui et moi.

Éviter de donner trop d'espoir aux femme quand je bosse au bar, elles ont tendance à me voir comme une cible facile, mais je ne fornique pas avec tout le monde, merci. Rattraper le temps perdu avec Rukia, je l'aime mon mini-pouce. Manger de la pizza une fois par semaine, ça c'est indiscutable! Il n'y a pas de fumée sans feu est mon expression + je fume comme un pompier ewe. Je suis logique en plus d'être un gars mature et responsable. Danser et chanter, ça me détend et me rappelle une bonne période de mon adolescence. j'ai plusieurs tatouages hop, hop, hop.

Je peux embrasser n'importe qui, pas besoin de boire, je suis assez à l'aise avec les gens, un défi, une pulsion, une envie, tout est bon pour m'amuser et rire un bon coup, je suis peut-être sérieux, mais je n'en reste pas moins quelqu'un d'ouvert, de drôle, joueur et sociable. Je veux des gosses plus tard, même si je sais qu'avec mon métier c'est égoïste et j'ai peur que mes enfants me déteste comme Dawn a détesté notre paternel. Manger des pâtisseries, c'est bon les gâteaux ! regarde un bon film, je manque de temps en ce moment. J'ai plusieurs cicatrice dû au feu, mais je m'en porte bien car en contrepartie je sauve des gens !
Navigation :
On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.
Par là vous pourrez me contacter sur mon Twitter, mon téléphone, mais aussi me poser des questions sur mon Ask.

Voir le profil de l'utilisateurEn ligne
Ce message a été posté Sam 5 Sep - 6:44
let's play with fire for the first time. Zero&Anastasia
When I was a child, a saw my mother killed by something impossible. My father

...went to prison for her murder. Then an accident made me the impossible.

TENUE ■ Cela faisait deux jours que je n’avais pas été appelé en urgence à la caserne, c’était bon signe et j’en profitais pour rattraper les heures que j’avais pu manquer à les passés au centre des flammes, j’aime cette chaleur qui m’entoure, mais j’aime autant voir la dernière parcelle de braise s’évaporer et s’éteindre annonçant le succès de nos opérations, depuis un peu plus d’un an mon quotidien tourné entre mes cours, mon bipeur et mes petits boulots, je n’avais pas beaucoup de temps en dehors pour faire la fête avec mes amis ou profiter simplement des activités comme les personnes de mon âge. Mais cela ne me manque pas et je n’ai aucunement l’impression de passer à côté de quoi que ce soit, j'ai tendance à être plus mature et responsable que les autres jeune de vingt-ans et je l'assume parfaitement. Puis quand je travaille au bar je peux voir les jeunes qui viennent passés du bon temps, boire un verre et écouter de la bonne musique, se détendre loin du quotidien parfois fatigant et épuisant, à la limite d’être barbant depuis cette routine agaçante. J’en ai entendu des histoires, même si j’ai tendance à faire le sourd devant les conversations de mes clients, certains ne se gênent pas pour parler fort et m’imposer malgré moi leurs échanges. Ce soir j’avais promis à mon patron que je ferai une petite danse sur scène pour me racheter d’être parti en plein milieu deux jours auparavant, il savait que j’avais un autre boulot, avec des urgences que je ne peux pas décliner, mais il aimait usé de cette excuse contre moi pour obtenir mes faveurs ! Enfin, nous parlons bien de faveur professionnel, de service à la clientèle, rien de cacher derrière ses propos... sait-on jamais.

La soirée avait débuté tranquillement, mais vu que c’était les derniers jours de vacances je m’attendais à avoir une foule qui allaient débarquer, préparant déjà les commandes en cours, secouant les cocktails, les mélangeant rapidement et agilement, avant de servir des verres parfaits avec de petites pailles décoratives. Un sourire charmant et me voilà avec de sincères remerciements, comme quoi il suffit parfois d’être aimable pour avoir un échange civilisé. Regardant ma montre, j’ai encore le temps, je pense à mon jumeau qui doit en ce moment même passer son temps sur son ordinateur à jouer à son jeu vidéo, nous avons des passes temps et des occupations qui diffèrent totalement, mais il reste mon frère, le reste importe peu au fond.

« Mu-Murakami Kun, tu pourras monter sur scène dans une heure ou deux, le patron veut attendre qu’il y ait plus de clients ! » L’une des serveuses un peu timide qui rougit a chaque fois qu’elle vient me parler, m’annonce mon planning sans me regarder dans les yeux, mais je ne peux que lui offrir une esquisse et la laisser reprendre son boulot après l’avoir remercié de l’avoir fait passer le message.

Continuant mon service tranquillement, une autre conversation arrive jusqu’à mes oreilles, je clos mes paupières pour me concentrer et ne pas écouter, mais c’est difficile, tant pis, je n’aurais qu’à faire genre de ne rien avoir entendu, même si pour le coup la technique de drague du gars manque cruellement d’originalité, ça se perd avec le temps, toujours les mêmes phrases bateaux, les mêmes déclarations, les mêmes excuses, en travaillant ici je peux en voir des choses et remarquer que les hommes sont de moins en moins recherchés dans leur approche et si certaines femmes restent flattés par leurs compliments, d'autres arrivent à voir à travers sans tomber dans leur piège, ce qui semble le cas de cette demoiselle assise à ses côtés.

Récapitulons une seconde... Le cousin, de la fille du directeur de royal ? OK le mec je vais mettre de l’eau dans son verre à sa prochaine commande. Depuis quand ce genre de choses marche pour gagner les faveurs des dames ? Je ne comprends décidément pas, hochant la tête un peu désespérée de ce genre de cas et je peux vous dire que malheureusement j’en vois défilé à la pelle.

« Vous ne jouez pas assez avec le feu, je ne pense pas que vous marquerez des points en utilisant le mérite de personnes extérieures. » Merde... J’ai parlé, bon tant pis, au moins j’ai donné mon avis, mais la moindre des choses c’est qu’il vende ses propres qualités à lui, par le fait qu’il descende de la famille de Ramsès, je dis n’importe quoi, mais sérieusement on s’en tape qu’il soit lié au directeur de royal, enfin... je suppose ? Je jette un regard à la demoiselle qui l’accompagne.

« Vous n’avez pas l’intention d’accepter les avances de cet homme n’est-ce pas ? » Je lui souris, faisant exprès de lui lancer un regard charmeur, son interlocuteur surement vexé par ma déduction et cette vérité bien placée s’en va sans dire un mot, je le regarde partir en riant doucement.

« Alala... parfois je me dis que le monde ne tourne pas rond. » Non vraiment pas. « Je vous sers un autre verre ? » C’est pour moi, non je ne la drague pas, mais je me suis interposé dans ses affaires, je suppose que c’est la moindre des choses que de lui offre une boisson en guise de « dette », c’est moi le responsable de son « coup raté ».

code by lizzou × gifs by tumblr



« Into the blaze i'm alive. »

I don't wanna cry alone, into blaze Lost in maze, someone call my name. I don't wanna cry alone, help me out Search my light, please take me back home.

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 6 Sep - 2:11
let's play with fire for the first time. Zero&Anastasia
When I was a child, a saw my mother killed by something impossible. My father

...went to prison for her murder. Then an accident made me the impossible.

Certaines filles superficielles qui ne voyaient que par l'argent seraient peut-être tombées dans ses bras ou dans son lit, ça seul lui peut le dire. Mais je n'étais pas du genre à tomber dans des plans si bidons, de plus il n'allait pas m'attirer dans son lit juste parce qu'il est "le cousin de la fille du directeur de Royal" il allait bientôt me demander mon corps en échange de l'argent, il devait sûrement pas avoir beaucoup d'estime pour les femmes ni beaucoup de respect, il voulait sûrement juste un coup d'un soir. Je ne lui reprochais en aucun cas ce choix, car j'en faisais de même avec les hommes dans la plupart des cas, je n'allais jamais plus loin qu'un coup d'un soir, l'amour n'était pas fait pour moi, je voyais pas l'intérêt d'être en couple ou d'avoir un petit ami. De toute manière, le premier qui me fera fondre n'est sûrement pas encore né, et ne naîtra certainement jamais. C'est peut-être bizarre d'entendre ça, mais je ne suis pas très relation humaine, pourtant je suis une humaine, mais une humaine dépourvue de sentiments humains. Mais passons, là n'est pas le sujet, le jeune homme s'adresse à moi en blablatant comme si ça semblait m'intéresser ce qu'il racontait, ces mensonges étaient tous des plus... Dépitant. Il allait faire une bonne distraction pour la soirée, je pouvais le faire sombrer en un clin d'oeil, c'était pas dur vu la personnalité qu'il tenait. Mais adieu à la simple voix du bonhomme qui essayait vainement de m'impressionner pour une voix que je n'avais pas entendu précédemment. C'était le serveur, je présume. Je tourne alors mon regard vers lui avec un air neutre, sa réflexion m'amuse légèrement. Pourquoi parlait-il de feu comme ça ? En plus j'avais l'impression que ce dernier avait laissé échapper cette phrase alors qu'il voulait se contenir et ne pas intervenir dans la conversation. Il avait l'air du même avis que moi sur le point qu'il n'aurait rien de moi en vantant les mérites d'autres personnes.

Il tourna alors son regard vers moi maintenant, puis il finit par s'adresser à moi en me lançant une phrase plutôt vraie, j'aurai très bien pu lui répondre que non je n'allais pas le faire puisqu'il m'intéressait pas le moins du monde, mais je n'en dis rien pour le moment. Je tournais alors mon regard vers l'homme précédemment à mes côtés qui venait de décamper suite à la remarque vexante du serveur. Il avait sûrement pas apprécié la remarque du plus jeune et le fait que ce dernier ait aussi réussi à avoir mon attention plus rapidement que lui. En même temps, lui n'essayait pas de m'aborder en sortant des phrases de drague bidons et dépassés et il essaye pas de se vanter au bout d'une phrase de conversation, il y avait déjà plus de mystère autour de lui, c'était donc sans doute plus intéressant. L'être humain est fasciné par les choses mystérieuses, ça le rend curieux. J'échappe pas à la règle pour ce coup-ci ; pour une fois. Le départ de l'autre le fait légèrement rire, c'est vrai que ça peut paraître amusant de le voir partir comme ça alors qu'il avait l'air déterminé. Bon tant pis, j'aurai perdu un amusement sûrement fade et sans intérêt pour la soirée, mais bon, j'ai peut-être gagné autre chose et mon temps. Je l'aurai sûrement planté avant que je parte de toute manière. Le pauvre garçon avait l'air presque désespéré de la situation et par le monde, de manière ironique peut-être.

Trêve de plaisanteries, j'ai déjà vu ce garçon quelque part, cet homme enfin, je sais pas il m'est pas inconnu ou peut-être que je commence à déconner et à faire des rêves. Puis je me rappelle en fait que c'était le pompier qui m'avait sauvée d'un incendie la dernière fois, c'était sûrement la routine pour lui, il a pas dû me reconnaître. Mais que fait-il là en fait ? S'il est pompier, il peut pas être serveur, à moins que le pompier ait un jumeau ou un double carrément identique. Il me demande alors contre toute attente si je veux un verre, j'haussais alors un sourcil en me demandant s'il fait ça car il a fait loupé mon "coup", si c'est pour ça, il m'a plus rendue service qu'autre chose bien que j'aurai pu m'amuser avec l'autre sous son nez, je pense qu'il aurait pu rire en voyant la scène. Finalement, j'hausse les épaules à sa question avant de répondre.

- Pourquoi pas. Un blue Lagoon s'il vous plait. Rétorquais-je de manière neutre et polie.

C'est pas parce que je suis avec un inconnu que je dois être comment dire, émotive, sentimentale et j'en passe. C'est vraiment pas mon style d'être comme ça, peut-être qu'il n'allait pas apprécier, peut-être qu'il allait passer outre, aucune idée je ne le connais pas de toute manière, je ne sais même pas son nom. Mais une question me trottine dans la tête depuis que je me suis souvenue du pompier qui m'avait sauvée des flammes, ça me brûle les lèvres de lui poser cette question et ma curiosité finit par piquer au vif ; je crois que c'est ça qui me perdra, l'envie de savoir et la curiosité.

- Dîtes-moi, vous n'auriez pas un jumeau pompier ? Je crois vous avoir déjà vu lors d'un incendie, mais je confonds peut-être. Lançais-je en regardant mon interlocuteur.

Je me trompais peut-être à son sujet, c'était peut-être pas le pompier qui m'avait sauvée, il avait peut-être pas de jumeau non plus. Moi qui pensais que je pouvais compter sur ma mémoire. Mais je me laisse pas dépiter juste par un homme, il faut pas croire, si je me suis trompée c'est pas grave je vais pas en faire une maladie comme certains.


code by lizzou × gifs by tumblr


Murakami A. Zero
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki Mes messages : 5212 Yen (¥) : 84 Avatar : Park Jimin [BTS] Schizophrène? : Kyann feat Taehyung, Kellian feat Xiao Kyann feat Taehyung Shion feat Hoshi Ayden feat Tao London feat Zelo Ryoma feat Taemin Dakota feat Mark Haru feat Ravi Phoenix feat Joshua taiga feat GD Shinya feat Junhyung Candy feat Momo Hyoga feat jin Hinata feat Suwoong Inaho feat Junior Dewei feat Baekhyun Dan feat Yongguk.


Age : 21 ans Date de naissance : 13/10/1994 Astrologie : Balance Métier : Pompier + serveur dans un bar Année : aucune, il a quitté RPS à la fin de sa troisième année Résidant à : Chez ses parents, mais il cherche un logement pour vivre avec Astéria et ses jumeaux qui naissent bientôt Planning : Passer plus de temps avec Astéria et comprendre ce qu'elle a, elle est bizarre avec ses questions, même si je suis loin de m'imaginer a quel point la situation est compliqué. Répondre aux sms au lieux de laisser plusieurs jours sans nouvelles mes proches, je les inquiète bien assez comme ça. Ne pas me blesser inutilement, j'aime le feu, mais ne pas le craindre est parfois un énorme problème. Sortir Dawn de sa caverne et profiter de mon jumeau, on ne passe pas assez de temps ensemble et on doit faire quelques mises au point lui et moi.

Éviter de donner trop d'espoir aux femme quand je bosse au bar, elles ont tendance à me voir comme une cible facile, mais je ne fornique pas avec tout le monde, merci. Rattraper le temps perdu avec Rukia, je l'aime mon mini-pouce. Manger de la pizza une fois par semaine, ça c'est indiscutable! Il n'y a pas de fumée sans feu est mon expression + je fume comme un pompier ewe. Je suis logique en plus d'être un gars mature et responsable. Danser et chanter, ça me détend et me rappelle une bonne période de mon adolescence. j'ai plusieurs tatouages hop, hop, hop.

Je peux embrasser n'importe qui, pas besoin de boire, je suis assez à l'aise avec les gens, un défi, une pulsion, une envie, tout est bon pour m'amuser et rire un bon coup, je suis peut-être sérieux, mais je n'en reste pas moins quelqu'un d'ouvert, de drôle, joueur et sociable. Je veux des gosses plus tard, même si je sais qu'avec mon métier c'est égoïste et j'ai peur que mes enfants me déteste comme Dawn a détesté notre paternel. Manger des pâtisseries, c'est bon les gâteaux ! regarde un bon film, je manque de temps en ce moment. J'ai plusieurs cicatrice dû au feu, mais je m'en porte bien car en contrepartie je sauve des gens !
Navigation :
On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.
Par là vous pourrez me contacter sur mon Twitter, mon téléphone, mais aussi me poser des questions sur mon Ask.

Voir le profil de l'utilisateurEn ligne
Ce message a été posté Jeu 10 Sep - 19:12
let's play with fire for the first time. Zero&Anastasia
When I was a child, a saw my mother killed by something impossible. My father

...went to prison for her murder. Then an accident made me the impossible.

TENUE ■ J’avais l’habitude de voir ses filles accoudées au bar en attendant qu’un homme viennent les accoster, je sais aussi que ce genre d’endroit attire les personnes en quête d’une relation d’un soir et donc que généralement les gens viennent seuls, mais ne repartent pas les mains vides, le monde de la nuit ouvre ce genre de porte que tout le monde voit, mais que tout le monde tait. Pour ma part je bosse ici pour me faire de l’argent et parce que j’aime les endroits bondés où la vie semble courir à vive allure, entendre les gens rires et s’amuser, bien que parfois ça tourne vite au cauchemar, la surdose d’alcool n’apporte rien de bon et on a parfois dû arrêter des bagarres trop violentes, des tentatives de viols dans les toilettes, des gros lourdauds incapables de marcher droit qui rentrent dans tout ce qui bouge. Bref, on n'est pas dans une boîte de nuit, mais les choses ne sont pas différentes dans un bar populaire où se saouler et draguer sont les seules raisons de leur présence. Ce mec qui fait une tentative foireuse n’est pas mieux, normalement je fais la sourde oreille, je suis comme là, mais invisible aux yeux des gens, je m’occupe juste de servir les verres, de sourires aux clients(e)s et de répondre à leurs attentes, le seul moment où je dois devenir visible c’est quand on me demande de mettre l’ambiance en montant sur la mini scène au fond de l’établissement pour « chauffer » la température en dansant et parfois en chantant selon mes envies, Poussés surement par une forme d’adrénaline les gens finissent par se laisser emporter dans ce vise et à se détendre encore plus en se mêlant les uns aux autres dans des pas endiablés. Un bar qui se transforme à une certaine heure en bar dansant, n’est-ce pas intéressant ?

Dans tous les cas mes mots ont fait fuir l’idiot du bar, je me sens un peu bête d’avoir fait irruption dans les affaires de cette femme, mais tant pis, ce qui est fait et fait, je ne peux pas le changer, donc autant assumer. Je lui propose un verre, un échange pour mon côté impulsif qui s’est mêlé de ce qu’il ne le regardait pas, des excuses silencieuses si on peut dire et elle accepte. Je me fiche de savoir si elle est le genre gentille, enjoué, manipulatrice, froide et compagnie, je n’ai aucune intention de lui faire du rentre-dedans, je répare juste une « erreur » et parler avec les gens n’a pas encore était décrété comme un crime, au pire des cas je ne la retiens pas au bar si jamais je l’ennuie, je ne suis pas du genre à être facilement vexé, vu la vie que je mène j’ai appris à canaliser mes émotions et à accepter celle des autres, mon propre frère a été une grande aide dans cette évolution de mon caractère, lui qui a souvent des crises de nerfs au point de tout cassées m’a permis de relativiser mes propres sentiments pour maitriser les points négatifs de ma personnalité. Ça ne fait pas de moi un idiot où un joyeux loufoque, au contraire, je dis ce que je pense même si je dois blesser les gens, je suis franc et impulsif, les seuls choses que je gère ce sont mes propres réactions, pas celle que je procure aux autres.

Lui servant rapidement sa boisson avec un sourire pendu aux lèvres, rien de faux-cul ou autres trucs du genre, pas de faux-semblant non plus, même si ça fait partie de mon boulot, je suis d’un naturel assez simple, donc je ne vais pas tirer la tronche pour rien. Lui donnant son verre. « Et voilà~ » une chose de faite en entraine une autre, je continue de servir les commandes un instant, car ce n’est pas les clients qui manquent, tandis que j’entends sa question, le dos tourné vers les bouteilles d’alcool, je devis légèrement pour lui lancer un regard et l’observer un instant, une fine esquisse sur mes lippes, je tends les boissons demander aux personnes alentour avant d’obtenir une petite pause pour revenir face à elle.

« J’ai bien un frère jumeau. » Je ris intérieurement devant ses propos, elle avait à moitié juste, mais je pointe mon index vers ma propre silhouette pour reprendre. « Mais, c’est moi le pompier. » Je suis cool hein ? Mais, contrairement à ce qu'on pourrait penser, je ne suis pas le genre de personne à frimer sur mon métier, même s'il attire beaucoup de gens malgré tout, le prestige de l'uniforme surement ? Puis je tente surtout de me souvenir d’elle, j’ai sauvé beaucoup de personnes lors des incendies et je me demande si elle était juste observatrice des flammes ou prisonnière d’elles.

« C’est étonnant de voir un pompier bosser dans un bar ? » Je lui souris explicitement, avant de me servir un verre pour moi, bouger dans tous les sens, ça donne soif. « C’était lors de quel incendie ? » Je suis curieux maintenant, mais si elle me donne des infos je pourrais situer et me souvenir d’elle également, ma mémoire a juste besoin d’être stimulée de temps en temps, surtout quand on est aussi actif quotidiennement et que je participe à des missions sauvetage plusieurs fois par semaine.

code by lizzou × gifs by tumblr



« Into the blaze i'm alive. »

I don't wanna cry alone, into blaze Lost in maze, someone call my name. I don't wanna cry alone, help me out Search my light, please take me back home.

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 12 Sep - 4:31
let's play with fire for the first time. Zero&Anastasia
When I was a child, a saw my mother killed by something impossible. My father

...went to prison for her murder. Then an accident made me the impossible.

Je pensais tout d'un coup que j'avais complètement oublié les filles de ma section qui m'avait accompagnée dans ce bar, en en voyant justement une  se faire accoster par l'homme que le serveur venait de jeter et qui me "draguait" quelques minutes plus tôt.  Peut-être qu'elle, elle allait répondre à ses avances et tomber dans le panneau, je m'en fichais, ça m'était complètement égal. J'espérais vraiment qu'elle vienne pas pleurer à la fin de la soirée car elle s'est fait avoir, je ne saurai même pas quoi faire dans cette situation. Et je ne serai pas du tout réconfortante. En fait je le savais déjà qu'on allait se séparer rapidement, je n'avais pas les mêmes intérêts qu'elles, ça c'était une évidence. Je fis mine de rien en reportant mon attention sur le serveur qui avait fait tomber les plans de l'homme à l'eau, du moins, ses plans étaient déjà tomber à l'eau lorsqu'il avait choisi de venir me voir. Il n'y aurait sûrement rien gagné à part se faire prendre pour un pigeon, comme il devait faire avec les gens en général. C'est le sort de l'arroseur arrosé comme on pourrait dire. Oubliant l'homme qui avait fait sa tentative soldée par un échec, je décidais de focaliser mon attention sur le serveur. J'ai accepté son verre qu'il m'offre, n'ayant pas compris que c'était des excuses silencieuses pour avoir fait capoter mes "projets". Je ne suis décidément pas douée avec les humains, c'est pas mon truc de comprendre les choses qui en cachent d'autres. Même si je sais que les humains n'ont pas toujours les idées claires ou directes, je me ne suis pas dit qu'il essayait de me draguer ou de s'excuser en m'offrant un verre, pour moi c'était juste un verre, rien de plus, rien de moins. Je ne me prenais pas la tête à réfléchir sur ce que c'était, peut-être qu'une autre fille aurait essayé de réfléchir en espérant que c'était une démarche pour entamer un truc, enfin surtout les filles qui regardent trop de séries et qui n'arrivent plus à regarder la réalité, la vraie réalité. Mais je peux pas leur reprocher d'avoir fait un choix de vie, si elles veulent croire des choses qui s'avèrent fausses, c'est leur choix.

Tandis qu'il me sert rapidement ma boisson avec un sourire, je n'essaye pas vraiment de me forcer à répondre à son sourire, pas que je sois malpolie mais je ne comprends pas l'intérêt de sourire pour rien ; les gens avaient le droit de sourire, mais pas de me forcer à sourire. Mais je tirais pas une tête de trois kilomètres de large, j'étais comme à mon habitude ; neutre et calme. Ca en fascinait beaucoup de me voir, mais j'arrive pas à comprendre pourquoi ça les fascine, je crois que certains aiment le mystère et croire qu'on peut creuser plus loin. Dans mon cas, je sais pas vraiment ce qu'ils vont chercher puisqu'il n'y a rien, je ne cache pas une chose profonde à mon comportement, je suis comme ça depuis ma naissance. Je n'essaye pas de le retenir, il a l'air d'avoir d'autres choses à faire mais son visage m'intrigue, je l'ai déjà vu quelque part. Donc je lui pose la fameuse question s'il a un frère jumeau tandis qu'il est entrain de préparer ses commandes, je l'analyse alors qu'il tourne la tête pour me lancer un regard observateur et un rictus qui se dessinait sur ses lèvres. Est-ce que ma question était bête ou l'amusait ? Il s'occupait toujours de ses clients, alors en attendant, je buvais le cocktail qu'il m'avait préparée au préalable, ce fameux verre qu'il m'avait offert.  Il revint alors en face de moi, certains se seraient étranglés de surprise, d'autres auraient réagit de bien des manières. Lorsqu'il m'avoue qu'il a bien un jumeau, j'hausse alors un sourcil, me disant que j'avais finalement raison, mais il m'indique avec son index pointé vers lui que c'est bien lui le pompier. J'hausse alors un sourcil en ayant un air indescriptible sur mon visage, je sais pas trop quoi en penser. Ca veut dire qu'ils sont deux et que j'ignore quand même l'existence du deuxième ? Je vais bien le vivre tant que je les confonds pas. De toute manière, je ne pense pas recroiser ce serveur en face de moi après que j'ai quitté le bar.

-  Vous êtes pompier et serveur alors, vous êtes encore étudiant ou non ? Demandais-je par curiosité.

Je lui demande ça, mais dans mes habitudes, je ne suis pas réellement du genre à être aussi curieuse sur quelqu'un, j'ai même demandé ça sans contrôler ce que je disais. Je trouve ça légèrement bizarre, mais pas encore perturbant, il en faut un peu plus pour me perturber ne serait-ce qu'un peu en intérieur. Je n'aimais pas réellement ça, vouvoyer les gens, je préférais les tutoyer pour une raison inconnue, mais pour le moment, je restais au vouvoiement. A ses questions, j'étais entrain de boire une gorgée de mon cocktail, lançant un regard à ce dernier alors que je reposais mon verre, je secouais légèrement la tête avant d'avaler le liquide.

-  Je n'avais jamais vu ça auparavant, donc c'est un peu inédit pour moi. Rétorquais-je calmement.  Ca date d'il y a une semaine, c'était dans les environs de Shibuya, c'était pas un très gros incendie, c'était à un restaurant. Ajoutais-je par la suite.

J'ai l'impression de commencer à avoir chaud, mais ça en est pas encore devenu à un point désagréable et insoutenable, pourtant on est plus en pleine canicule. J'oublie vite cette sensation de chaleur lorsque je sens une présence derrière moi qui met ses bras autour de mon cou, je reconnais rapidement les mains féminines de ma meilleure amie, SunHye. Elle fit un grand sourire en me découvrant, c'était pas étonnant de la voir ici.

- Ana ! Tu aurais pu me dire que tu venais ici, je serai venue plus tôt. Dit-elle en faisant semblant de râler, la blonde tourna alors son regard en direction du serveur en faisant un grand sourire. Dis moi, c'est quoi son prénom à lui ? Demanda-t-elle d'un air un peu trop curieux. On dirait que tu as trouvé quelqu'un, vous iriez bien ensemble en plus je trouve. Murmura-t-elle de manière pas très discrète

Je levais alors les yeux au ciel en guise de réaction. J'avais oublié à quel point elle pouvait être curieuse quand ça me concernait, et je sentais déjà qu'elle préparait quelque chose dans sa tête. Elle était du genre hyperactive et bavarde, c'était un peu mon "contraire" si on peut dire ça.

-  Salut Sun'. Je ne suis pas dans l'obligation de te dire où je suis h24, tu sais. Rétorquais-je calmement.  Et euh... Ajoutais-je en tournant mon regard vers le serveur, ignorant complètement son nom, je savais qu'il avait un frère, mais son prénom je lui avais pas demandé. Je ne prenais pas la peine de faire une réponse à son murmure que le serveur avait pu entendre, je n'avais pas à me justifier concernant cela, mais bon SunHye avait légèrement tord à ce sujet, je n'avais pas trouvé quelqu'un à mon sens, mais elle était bornée, elle voulait me trouver quelqu'un, mais j'étais de glace, il en faudrait beaucoup à quelqu'un pour me faire "fondre".


code by lizzou × gifs by tumblr


Murakami A. Zero
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki Mes messages : 5212 Yen (¥) : 84 Avatar : Park Jimin [BTS] Schizophrène? : Kyann feat Taehyung, Kellian feat Xiao Kyann feat Taehyung Shion feat Hoshi Ayden feat Tao London feat Zelo Ryoma feat Taemin Dakota feat Mark Haru feat Ravi Phoenix feat Joshua taiga feat GD Shinya feat Junhyung Candy feat Momo Hyoga feat jin Hinata feat Suwoong Inaho feat Junior Dewei feat Baekhyun Dan feat Yongguk.


Age : 21 ans Date de naissance : 13/10/1994 Astrologie : Balance Métier : Pompier + serveur dans un bar Année : aucune, il a quitté RPS à la fin de sa troisième année Résidant à : Chez ses parents, mais il cherche un logement pour vivre avec Astéria et ses jumeaux qui naissent bientôt Planning : Passer plus de temps avec Astéria et comprendre ce qu'elle a, elle est bizarre avec ses questions, même si je suis loin de m'imaginer a quel point la situation est compliqué. Répondre aux sms au lieux de laisser plusieurs jours sans nouvelles mes proches, je les inquiète bien assez comme ça. Ne pas me blesser inutilement, j'aime le feu, mais ne pas le craindre est parfois un énorme problème. Sortir Dawn de sa caverne et profiter de mon jumeau, on ne passe pas assez de temps ensemble et on doit faire quelques mises au point lui et moi.

Éviter de donner trop d'espoir aux femme quand je bosse au bar, elles ont tendance à me voir comme une cible facile, mais je ne fornique pas avec tout le monde, merci. Rattraper le temps perdu avec Rukia, je l'aime mon mini-pouce. Manger de la pizza une fois par semaine, ça c'est indiscutable! Il n'y a pas de fumée sans feu est mon expression + je fume comme un pompier ewe. Je suis logique en plus d'être un gars mature et responsable. Danser et chanter, ça me détend et me rappelle une bonne période de mon adolescence. j'ai plusieurs tatouages hop, hop, hop.

Je peux embrasser n'importe qui, pas besoin de boire, je suis assez à l'aise avec les gens, un défi, une pulsion, une envie, tout est bon pour m'amuser et rire un bon coup, je suis peut-être sérieux, mais je n'en reste pas moins quelqu'un d'ouvert, de drôle, joueur et sociable. Je veux des gosses plus tard, même si je sais qu'avec mon métier c'est égoïste et j'ai peur que mes enfants me déteste comme Dawn a détesté notre paternel. Manger des pâtisseries, c'est bon les gâteaux ! regarde un bon film, je manque de temps en ce moment. J'ai plusieurs cicatrice dû au feu, mais je m'en porte bien car en contrepartie je sauve des gens !
Navigation :
On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.
Par là vous pourrez me contacter sur mon Twitter, mon téléphone, mais aussi me poser des questions sur mon Ask.

Voir le profil de l'utilisateurEn ligne
Ce message a été posté Mar 15 Sep - 9:59
let's play with fire for the first time. Zero&Anastasia
When I was a child, a saw my mother killed by something impossible. My father

...went to prison for her murder. Then an accident made me the impossible.

TENUE ■ Mon métier était de satisfaire les commandes des clients, je n’étais pas obligé de sourire ou de leur taper la discute, mais j’étais ce genre d’homme responsable et mature, super-sociable qui ne lésinait pas comme une expression chaleureuse, je ne comprenais pas les personnes qui faisait la gueule ou oublier de sourire. On a tous une vie, tous une expérience et un vécu, une chose qui nous pousse à agir comme tel et pas comme ça, une évidence qui fait qu’on n’est pas tout identique, l’homme ne manque pas d’intérêt, il suffit juste de creuser pour les déterrer et chercher la source de ce qu’il est vraiment. Je ne me pose pas vraiment de question, je ne parle pas en général restant simplement à ma place derrière le bar à écouter chaque demande, chaque parole pouvoir m’être adressé, mais aujourd’hui je me suis « incrusté » dans un échange qui ne me regardez pas, tant pis je n’allais pas pleurer, surtout qu’il semblait déjà avoir perdu ses chances avant de tenter quoi que ce soit.

Pendant que je continue mon service après lui avoir servi son cocktail offert par la maison, je l’entends me question sur le fait que je puisse avoir un jumeau pompier et j’avoue que ça m’a peut-être surpris sur le coup, je ne rencontre pas vraiment les personnes que j’ai pu sauver dans mon second lieux de travail, de plus elle marquait un point, j’avais bien un frère qui me ressemblait comme deux goute d’eau, Dawn. Mais il était loin d’être pompier le pauvre, perdu dans ses jeux vidéo vingt heures sur vingt-quatre et j’exagère à peine ! Mais passons.

« Exact, j’étudies à la royal. » Répondis-je simplement à sa question sans besoin d’en rajouter plus, je suis étudiant, pompier et serveur, ma vie est remplie, mais je préfère être actif et occupé chaque journée que me tourner les pouces donc ça me convient parfaitement de cette façon, bien que curieux je ne retourne pas la question de suite, histoire de ne pas être impertinent, mais d’un autre côté ne pas montrer d’intérêt n’est-ce pas une mauvaise chose également ?

« Content d’être une première alors~ mais ça n’a rien de surprenant, heureusement pour nous il n’y a pas de feux tous les jours. » Sinon je n’aurais jamais le temps de faire tout ça et d’expérimenter plusieurs domaines en laissant parler une autre de mes passions. Je suis encore jeune donc autant que je profite d’être Speed pour faire plein de choses à la fois. Elle m’explique alors de quel incendie il est question et à peine a tel énoncé la date où je situe déjà le lieu.

« Je me souviens maintenant, donc vous étiez à l’intérieur quand ça a pris feu c’est ça ? Par chance on l’a rapidement éteint, mais ça aurai pu être pire~ » Dis-je en souriant doucement, même les incendies les plus « petits » peuvent faire des victimes et se révélé dangereux, il faut être fou pour jouer avec le feu, haha... Buvant une autre gorgée en voyant une fille débouler dans son dos, je la regarde amusé par ses mots, mais reste silencieux. Elle semblait beaucoup plus « vivante » que la brunette, mais c’est ce que je disais, nous sommes tous différents et pourtant on se complète les uns et les autres. Je les entends parler de mon prénom et d’une chose qui m’échappe totalement, mais je ne m’immisce pas entre elles cette fois, mais quand on me questionne directement du regard je ne vais pas tourner le dos, prenant la parole.

« Normalement il est coutume de se présenter en premier non ? » Je souris avant de reprendre rapidement. « Je m’appelle Zéro. Murakami Zero, et vous ? » Étrange prénom je sais, mais c’est faudra questionner mes parents si ça intrigue, moi je le porte et le vis bien. « Vous voulez boire quelque chose ? » Demandais-je à la fille qui venait de nous rejoindre.

code by lizzou × gifs by tumblr



« Into the blaze i'm alive. »

I don't wanna cry alone, into blaze Lost in maze, someone call my name. I don't wanna cry alone, help me out Search my light, please take me back home.

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 15:36
 

let’s play with fire for the first time

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» got some dark desire, love to play with fire (hot) ▹ nolan.
» × DON'T PLAY WITH FIRE ×
» RAUDENFORD ⊹ You play with fire without thinking of the flames, you just forget that it is I who hold the lighter.
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» 05. The games we play
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-