AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 life returns. avec fujiwara hermès.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 6 Sep - 18:56
tenue + cheveux ☇ Son téléphone sonna. D'un bond, l'ayant oublié la veille juste à côté de son visage, il répondit, la tête encore dans les vapes. Mh ?, Loki ! Tu m'oublis pas hein ?! Mon concours c'est tout à l'heure ! Petit blanc... L'étudiant retira l'appareil de son oreille et l'heure s'afficha. Haussant un sourcil, il le remit comme précédemment. Mais mec, t'es sérieux ? Il est six heures du mat. , Oui, je sais. Je suis désolé, mais tu vois, le stresse tout ça. Et puis faut qu'on y soit avant, j'ai promis au staff de les aider pour tout installer. Tu m'aideras aussi ? Aller Loki, garde ton calme, c'est un jour important pour lui, tu peux pas l'envoyer chier parce que tu n'as pas assez dormit. C'est d'ta faute si tu as des insomnies à cause de ton autre toi. - Ah, trop de complications, le jeune homme lâcha un soupire, glissant sa main libre dans sa chevelure. Ok, ok. J'suis chez toi d'ici deux heures. Il lui fallait juste le temps d'émerger, de passer à la douche, se préparer, s'occuper un peu de son compagnon de fortune (un callopsitte) et prendre la route. Bien qu'il avait le permis, il préférait prendre son skate et arpenter les rues japonaises de la sorte. Conduire c'était pas son délire, juste par obligation ou pour s'arranger lorsque cela s'avérait nécessaire. Lâchant son téléphone une fois l'euphorique un peu calmé, Loki se leva en s'étirant. Tu as vraiment des amis chiants Loki. Quand c'est pas Kellian c'est l'autre. Et puis ne parlons pas du professeur de boxe et de son ahurie de fille, c'est le summum ! Ah. Takuya. Sa petite voix intérieure ou la voix de la raison, tout dépendait des moments. Tantôt négligente, tantôt trop présente, parfois ce petit homme ne s'en sortait pas ! Direction douche donc et le rouge prit son temps. Hop, habillé ; pied nue, il fit ce qu'il avait à faire, tout en discrétion pour ne pas réveiller les petits gens qui se trouvaient dans le même dortoir. Une jeune demoiselle, qu'il n'avait presque pas vu, ou rapidement et un autre... Muet et jamais là donc finalement il s'en sortait pas mal ! Il avait connu le dortoir plus vivant et Dieu sait qu'un peu de calme ne faisait pas de mal au fond. Son piaf en liberté, sa cage toujours ouverte, il faisait sa vie tant que la fenêtre et la porte était fermée durant l'absence de son maître ! Son petit déjeuner enfilé rapidement, le petit oiseau sur l'épaule, lui donnant au passage quelques petites choses également, il le posa sur le bureau où il avait l'habitude de faire sa vie sans pour autant picorer tout ce qui s'y trouvé. Attrapant une paire de chaussette, son skate, Loki partit à l'entrée. Assis sur la marche, mettant ce qu'il venait d'attraper, il prit ensuite ses vans - une paire parmi tant d'autre. A la pointe de la mode, le schizophrène s'étira en se levant, attrapant son téléphone, ses écouteurs, son porte monnaies et ses clés afin de fermer derrière lui. Une fois sortit, la musique dans les oreilles, il ne sauta sur son skate que lorsqu'il fut en dehors de l'académie.

Arpentant les rues en toute liberté, un large sourire sur les lèvres, sa tignasse rouge ne passait pas inaperçue. Il s'en fichait, lui aimait ses cheveux comme ça - ou d'une autre couleur d'ailleurs. Passant du blond au rouge, du rouge au violet, du violet au blond presque blanc finalement pour revenir plus tard au brun... Ah, il n'était pas croyable ! Arrivé d'ailleurs, à force de parcourir les rues à l'appartement de son ami, ils partirent ensemble peu de temps après. Sur les lieux, en à peine vingt minutes, Loki attrapa sa planche, la portant à bout  de bras, de sa main gauche. Suivant son compagnon à l'intérieur, saluant le personnel en prenant son badge ; prouvant qu'il faisait partit du concours en tant que bénévole à ce stade, il posa son petit bijou à l'entrée, sous la grande table qui portait les bouteilles d'eau. Ils se séparèrent ici, lui souriant. Un homme l'appela et le dirigea vers la scène lui indiquant le fait que l'ingénieur du son était seul, qu'un petit coup de main ne lui ferait pas de mal. Bon, la musique, tout ça, ce n'était pas son domaine mais s'y connaissait quand même un minimum pour être lui-même musicien - seulement guitare (non électrique) et batterie, le reste pas le temps ni l'envie ! Montant donc sur le côté, une marche après l'autre, regardant un peu l'installation, il vit un homme penché sur des câbles... Ca devait être lui, il n'y avait que les ingénieurs du sons qui avaient le droit de tripoter le câblage. Excusez moi. - On m'a envoyé pour vous aider, en quoi puis-je me rendre utile ? Sortit depuis seulement cinq ans de cet enfer aux murs blancs et finalement, la sociabilisassion c'était un peu son fort lorsqu'il se sentait bien. Comment ne pas lui sourire à ce petit ange hanté par son propre démon ?

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 17 Sep - 15:59



Un concours de danse avait lieu aujourd’hui et Hermès avait été appelé pour ce petit contrat qui ne lui prendrait que le week-end. Généralement il ne fait jamais d’heure supplémentaire mais avec les journées atroces qu’il passe seul chez lui, ce n’était même pas la peine qu’il songe à rester une fois encore tout un week-end en compagnie de ces chers revenants … Le brun c’était donc levé de bonne heure ce matin afin de pouvoir être sur place un peu à l’avance. Tout ce qui touchait à la musique et donc son travail le passionnait. En effet le médium n’avait même pas eus à accepter par contrainte. Le jeune ingénieur du son décida de s’y rendre en voiture, à cette heure aussi matinale il devait certainement y avoir plusieurs places de libres et en effet il ne se trompa pas. Après avoir garé sa voiture, Hermès en profita pour fumer une cigarette le temps du trajet qui lui restait jusqu’à l’emplacement où aurait lieu la compétition. Et c’est durant le chemin qu’il se retrouva plongé dans ses pensées.

Hermès repensait souvent à son protégé Shen … Ce dernier lui en faisait voir de toutes les couleurs. Pourtant le brun ne lâchait pas l’affaire avec lui, il l’aidait à aller de l’avant et pour lui faire arrêter toutes ces bêtises c’était un vrai calvaire … Qu’allait-il se passer ensuite ? Il allait se faire virer de Royal ? Mais si cela devait arriver Hermès verrait rouge, il s’énerverait vraiment pour la toute première fois devant lui et Shen comprendrait sa douleur … Mais néanmoins il reste tout de même à ses côtes, il veut que ce gosse réussisse, il ne mérite pas un avenir médiocre pour ses propres conneries. Si Hermès à eut un passé plus que chaotique il refuse que ce jeune foute sa vie en l’air pour des absurdités. Rien que s’occuper de ce garnement c’était beaucoup de travail, mais abandonner ne rentrera jamais dans le vocabulaire du médium ! Il lui avait promis de l’aider et il le ferait quoi que cela lui coûte ! Même s’il devait se retrouver lui-même derrière les barreaux à sa place pour éponger ses conneries, et dieu sais que ça a bien faillis arriver une fois !

Le temps de penser à tout ça le brun ne remarqua pas qu’il venait d’arriver à son lieu de destination où des membres du staff le saluaient déjà. Il le répondit le un peu surpris de n’avoir pas remarqué plus tôt qu’il était arrivé. Le brun écrasa alors sa cigarette au sol et partit directement se mettre au travail sans plus tarder. Il savait qu’il en avait pour pas mal de temps mais tant qu’il faisait ce qui lui plaisait il n’avait pas à se plaindre ! Le guitariste était en plein branchement d’un ampli et avec tous ces câbles mélangés il commençait sérieusement à se perdre tout seul … Il en prit un entre ses dents tandis qu’il essayait de démêler les autres. C’est alors qu’une voix le déstabilisa quelque peu de sa tâche en lui demandant s’il avait besoin d’aide. Cela devait être un assistant technique on lui a dit qu’on enverrait quelqu’un pour le seconder.

« Ah tu tombes à pic ! Tiens moi ça s’il te plaît. » Dit-il en tendant un fil au jeune homme qui venait d’arriver sans se retourner. Il continua tous ses branchements et finis par s’y retrouver enfin. « Et ben, on arrive enfin au bout ! » Annonça le brun en branchant le dernier câble. Il se resta accroupi et se tourna en direction du jeune homme. Le sourire qu’il avait commençait à disparaître à cause de la surprise en reconnaissant l’étudiant qu’il avait en face. « Loki, c’est bien toi ? » Demanda le brun en se redressant pour lui faire face.

Voilà pas mal de temps maintenant qu’il ne l’avait plus revus … Depuis sa sortie de l’asile il n’a plus jamais eus de nouvelle de lui. Chacun était au courant des secrets de chacun. Ils avaient même lié une grande amitié lorsque tous deux étaient internés. Loki avait bien grandit depuis, mais le médium sera sans doute toujours capable de le reconnaître. Hermès avait été déçu de ne plus recevoir de nouvelles de sa part, mais maintenant qu’il était à nouveau en face de lui c’était un choc mais aussi une grande joie de le revoir après autant de temps. Il retrouva le sourire ne sachant pas trop quoi dire. C’est vrai, après tout il ne s’attendait pas du tout à le revoir et n’avait rien préparé. Le choc fut assez long et le silence dura un peu plus longtemps. Au bout de quelques secondes, Hermès se décida à ouvrir la bouche en premier.

« Ça me fait plaisir de te revoir, je ne pensais pas que ce serait possible. » Dit-il en le regardant de la même manière qu’à l’époque. « Ben alors qu’est-ce que tu deviens ? »

© helvia

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 2 Oct - 17:54
Et ben, on arrive enfin au bout ! Les bras levés, les câbles enfin démêlés entre ses longs doigts, le jeune homme baissa doucement ses membres, un petit sourire sur le coin des lèvres. Voyant le plus âgé se relever, Loki se recula légèrement afin de lui laisser la place nécessaire. Loki, c’est bien toi ? Son sourire perdu, les yeux ronds comme des billes, la surprise - le choc ; et voilà que la peur le prenait, le stresse également. Hermès. Jamais il n'aurait penser le revoir un jour et quand bien même, Takuya l'avait rapidement viré de sa mémoire pour "moins de tracas" selon lui. Alors que faire ? Il ne savait pas, tétanisé, il lâcha donc au même instant les câbles qui lui restaient dans les mêmes, n'osant même plus bouger et à peine respirer pour le coup. Oui, habituellement, la respiration se fait naturellement, sans que tu n'y pense réellement, mais voilà, il se sentait tellement oppressé qu'il était obligé de la gérer lui-même. Sans réponse, aucun son ne sortait de toute manière d'entre ses lèvres, même s'il l'avait souhaité. Ça me fait plaisir de te revoir, je ne pensais pas que ce serait possible. Que devrait-il dire alors ? L'une de ses main vint doucereusement se glisser sur son visage, puis dans sa chevelure rouge, gêné. Respire Loki, respire. Doucement, calme toi. L'étudiant ferma les yeux, se concentrant pour ne pas fuir sans prévenir. Ben alors qu’est-ce que tu deviens ?   , lui répond pas loki. c'est qu'un connard comme les autres. s'il avait vraiment voulu te voir et savoir comment tu allais, il serait venu. après tout, il savait où tu étais. Ouvrant lentement ses paupières, ses poings se contractants, il ne voulait pas écouter sa voix intérieure, prenant sur lui : self contrôle ! je... Coincé, sa gorge lui faisait mal. Alors il marqua un petit blanc, avant de reprendre. ... suis à l'université... Que pouvait-il lui bien lui dire de plus ? Et toi ? Tu as fais quoi durant tout ce temps ? Tu étais où ? Pourquoi tu n'es jamais venu me voir ? Pourquoi est-ce que tu es partis du jour au lendemain sans même me dire au revoir convenablement ? - Oui, toutes ces questions lui bouffait l'esprit mais rien ne sortit. Il se contenta de baisser les yeux. Il te manipule comme tous les autres ! Pourquoi tu te laisses faire comme ça ?! Tournant son visage sur le côté, toujours autant bloqué, il priait pour que quelqu'un vienne le chercher - lui , ou son compagnon de fortune dans le temps. [...] Mais non. Rien, rien ni personne ne vint chambouler ces retrouvailles ce qui crispa encore plus le plus jeune. pourquoi... Un pincement au cœur, horrible en sois, Loki baissa un peu plus encore son visage, ses doigts se serrant encore, et encore dans la paume de sa main. pourquoi t'es jamais revenu... Sa voix était faible, à peine audible. Hermès ne l'avait sûrement pas compris. D'un mouvement, le rougeâtre leva son visage vers son interlocuteur, haineux, apeuré. Du moins, trop d'émotion, son visage était indescriptible. pourquoi est-ce que tu m'as laissé ? pourquoi est-ce que t'es jamais revenu ? au moins fois pour me dire que tu allais bien, que tu t'en sortais dehors et que tu avais réussis à t'intégrer comme il le fallait, à au moins avoir une vie sociale - parce que je suppose que t'as pas eu un boulot comme ça, en claquant des doigts ! pourquoi tu m'as laissé en plan, pourquoi tu m'as laissé espérer d'avoir un jour un petit signe de ta part ?! - Non je ne demandais pas grand chose, juste un signe, un seul ! Qui n'est jamais venu ! Sa seule réaction, la colère. La colère qui laissa place à la tristesse, à la peur, la mélancolie. Des souvenirs trop profonds, tout aussi douloureux que ce qu'il ressentait à l'instant. Il craquait, tout simplement. Comme la petite goutte d'eau qui faisait déborder le vase. connard... Une larme perla sur sa joue droite avant de laisser place à ces jumelles. j'te déteste...

Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 5 Oct - 14:08



L’instant était à la fois tendus et à la fois riche en émotion. Le jeune homme avait l’air d’avoir perdus son sourire alors qu’Hermès l’avait retrouvé. Cependant il ne comprenait pas sa réaction, ils avaient toujours été amis et il fallait avouer que la manière dont Loki le regardait lui faisait un sacré coup. Est-ce qu’il l’avait reconnu au moins ? Ce serait un coup dur si le jeune homme ne se souvenait plus de lui … Hermès regarda son visage en détail se demandant ce qui pouvait bien se passer dans sa tête à ce moment. Après tout ils se connaissaient bien tous les deux, non ? Après les questions du plus grand un long silence s’installa, Hermès attendait une réaction de son cadet se demandant s’il avait bien entendus que l’ingénieur lui avait posé une question. Mais Loki fuyait son regard désespérément, il avait l’air de mener un combat intérieur dans sa tête c’était très étrange … Mais finalement le plus jeune décida de parler et le brun l’écouta avec le sourire.

« Oh tu es à l’université ? C’est cool ça, les soirées étudiantes ça doit y aller ! » Plaisanta le brun qui avait gagné en humour depuis sa sortie de l’hôpital. « Et qu’est-ce que tu étudie ? » Demanda Hermès pour lancer le dialogue.

Hermès était quelque peu chambouler de la manière dont lui répondait Loki, à croire qu’il ne voulait plus le revoir et cela parut étrange aux yeux du médium. Après tout ce qu’ils avaient traversé ensemble et leur temps passé à se serrer les coudes à l’asile, où était passé le Loki qu’il connaissait ? Ce dernier évitait encore son regard laissant une nouvelle fois un blanc plutôt pensant s’installer. C’est alors qu’un "pourquoi" sortit de la bouche du jeune homme. Soudainement Hermès se figea se demandant qu’est-ce qui pouvait bien lui passer par la tête … L’ingénieur avait soudainement peur que Loki est complètement oublié le passé, lui avaient-ils fait un lavage de cerveau ou quoi ? Il murmura autre chose que le brun eut peine à comprendre mais pour la suite Loki avait l’air de faire en sorte d’être bien entendus. Son visage se leva marqué par la colère et tout ce qu’il avait sur le cœur sortit au grand choc d’Hermès.

Le brun ne dit pas un mot pendant tout son discours l’écoutant sans rien faire ressortir sur son visage. Il le laissa s’exprimer et plusieurs questions lui vinrent en tête. Il avait essayé de le retrouver, mais une fois sortie il n’avait plus le droit à aucune visite … La nouvelle lui avait déchiré le cœur et il se disait qu’ils ne pourraient sans doute plus jamais se revoir. Il aurait aussi pu essayer de le retrouver à sa sortie de l’asile mais si seulement il avait su que Loki avait obtenus sa liberté. Oui Hermès a fait beaucoup d’erreur et se tiens pour responsable de tout, il s’en voulait même s’il n’avait pas pu faire autrement mais il méritait les reproche de son ami. Les mots de ce dernier blessèrent profondément le médium. Ce dont il avait osé le qualifié lui faisait mal mais sans doute pas autant que le fait qu’il le déteste … Alors comme ça il avait préféré tout effacer plutôt que de repartir à zéro ?

« Eh, eh, eh Loki. » Dit-il d’une voix douce tout en essayant de capter le regard de son ami dont les larmes étaient visibles dans ses yeux. « Je veux bien que tu m’en veuilles pour ce que j’ai fait mais tu penses vraiment ce que tu dis ? » Demanda Hermès en gardant cette voix douce qu’il avait toujours eus. C’était rare pour lui de s’énerver et il était assez paternel comme gars, alors comment aurait-il pu réagir autrement. Cela le blessait mais il se devait de rester le plus normal possible, ne pas laisser la tristesse s’afficher sur son visage. « Regarde-moi Loki. » Demanda Hermès tout en mettant ses mains sur chacune des épaules du garçon. « Je sais que j’aurais pu essayer de te sortir de cet enfer ou de te retrouver mais j’ai vraiment essayé Loki, crois-moi … Tu pense vraiment que j’aurais pu te laisser derrière moi de cette façon ? » Expliqua l’ingénieur dans le plus grand calme. « Crois-moi, je suis souvent revenus à l’hôpital pour essayer de te voir, de te parler, mais à chaque fois toute visite m’était interdite. » Continua le brun tout en captant le regard de son vis-à-vis. « Comment tu peux dire que tu me déteste après tout ce qu’on a traversé ensemble ? »

Le brun en resta immobile, rien que le fait de se remémorer cette phrase lui déchirait le cœur. Il n’aimait déjà pas être mal vu d’un inconnu, lui le gars plein de gentillesse à offrir. Mais entendre de la part d’un de ses très proches amis et protégé, qu’il le déteste avait le don de le détruire. Hermès remit les bras le long de son corps et se redressa tout en ne cessant de fixer son protégé qui le restera malgré tout et même si Hermès devait en souffrir il ne le considèrerait jamais autrement.

© helvia

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 3:53
 

life returns. avec fujiwara hermès.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fujiwara Hermès ▬ Crazy boy in the place !
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-