AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 mischievous kids. (ft. madison)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 8 Sep - 23:37
they call me crazy so i play along




Il fait tourner son téléphone distraitement dans ses mains en regardant par la fenêtre, puis se lève soudainement de son canapé. Madison lui a envoyé un message, ce qui ne veut dire qu'une chose ; tous les deux vont faire des conneries ce soir. Ils se sont bien trouvés, même si les débuts avaient été difficiles. Maintenant, elle a l'habitude de lui envoyer des messages quand elle s'ennuie et qu'elle a besoin de quelqu'un pour faire ses coups tordus. À chaque fois il accourt le sourire aux lèvres ; ça le fait marrer et ça l'occupe. Andrew mange un truc qu'il trouve dans son placard, prend une veste et ni une, ni deux, il est sorti de son appartement.

Des conneries, il en avait déjà fait, énormément. Il se rappelle des années précédentes, quand il était avec Jiao et qu'ils finissaient leurs journées au poste de police. Ou encore aux Etats-Unis, avec ses amis de l'époque. Ils allaient couvrir les maisons des professeurs de papier toilette, ou encore voler des bouteilles d'alcool dans les magasins. Non pas qu'il n'avait pas assez d'argent, juste qu'il aimait faire n'importe quoi en bande. Ses parents lui avaient dit de se calmer, et il pensait le faire en revenant au Japon, mais il aimait bien trop être embarqué dans des situations complètement pourries qu'il n'avait pas pu résister. De toute manière, il n'avait jamais été le type d'enfant bien obéissant, et ce dès la naissance. Il n'était pas foncièrement rebelle, mais avait du mal à suivre les ordres qu'on lui donnait. Déjà petit, il voulait qu'on le laisse tranquille et qu'il puisse faire ce qu'il voulait. Il était juste passé au stade supérieur en vieillissant.

Sorti du métro, il marche encore un peu et il se retrouve devant le centre commercial, à chercher Madison du regard. Il fait nuit et il n'y a plus personne, sauf la silhouette féminine à quelques mètres de lui, qu'il rejoint en trottinant. « Je suis là. » il dit pour signifier sa présence. Il regarde le grand bâtiment en face de lui, il a l'air limite glauque lorsque le soleil n'est plus là. De nouveau son regard se pose sur Madison. « Alors tu nous a prévu quoi ? On entre dans le truc et on fout un peu le bordel ? » Ça promet d'être amusant tiens.

© GASMASK

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 10 Sep - 20:57
they call me crazy so i play along




TENUE + En cette douce soirée, il devait bien être au moins 2h du matin, la nuit était bien présente et quoi de mieux que la nuit pour faire preuve de fourberies ? On pouvait le faire en journée aussi, mais dans la nuit il y avait quelque chose de plus mystique selon Madison, ça la rendait encore plus diabolique que d'habitude. Elle s'ennuyait légèrement chez elle, alors elle s'était contentée d'abord de passer son ennui en jouant aux jeux vidéos, mais rien à faire, elle avait une idée dans la tête depuis plusieurs jours, une idée pour s'amuser un peu, mais elle voulait pas le faire seule bien qu'elle aurait pu, il lui fallait un compagnon de fourberies. Elle aurait pu demander à son frère mais elle avait directement penser à Andrew pour cette petite mission, Andrew avait toujours amusé Madison, même s'ils étaient légèrement mal partis, maintenant ils font des conneries ensemble, c'est amusant. Elle a trouvé un coéquipier en quelqu'un qu'à la base elle voulait rendre la vie infernale, surprenant ? Elle lui envoya donc un message depuis son téléphone, lui disant de la rejoindre devant le centre commercial et qu'il passerait sûrement la meilleure nuit de sa vie.

Il lui répondit assez rapidement, elle savait qu'il ne devait pas dormir à cette heure-ci, il lui dit alors qu'il arriverait dans 20 minutes, elle sortit ainsi de chez elle, rejoignant assez rapidement le centre commercial avec sa voiture, elle était arrivée avant Andrew, jouant avec son téléphone dans la main, elle l'attendait devant le bâtiment en question, lançant un regard à ce dernier, elle entendit des bruits de pas se rapprocher d'elle alors son regard se détourna vers la personne en question, c'était le fameux Andrew qui était bien plus grand qu'elle. Elle sourit en entendant la question de curiosité dites par ce dernier,  elle passa ses bras derrière sa tête avant d'hocher la tête.

- On entre là dedans et on fout le bordel ouaip, c'est l'endroit idéal pour montrer notre art. Puis on pourrait aussi refaire un peu la déco, je sais pas je me sens un peu comme Valérie Damidot aujourd'hui, les kilos en trop en moins. Prêt ? Rétorqua-t-elle en regardant de nouveau le bâtiment.

Elle sortit un sac avec plusieurs truc à l'intérieur, corde, scotch, fumigène, et tout plein de conneries comme ça pour une bonne soirée, certes pas très légale ou anodine mais une bonne soirée pour les deux cas.

- Faut qu'on passe par derrière pour rentrer, je connais quelqu'un qui peut nous ouvrir, vu qu'il finit maintenant sa ronde.

Elle prit alors le sac avec elle, passant alors derrière le bâtiment en question, arrivant devant les "locaux" des employés dans le centre commercial, elle tapait à la porte trois fois avant qu'un homme lui ouvre, elle lui sourit innocemment mais il semblait que l'homme semblait plus apeuré par la brunette qu'autre chose, mais il fit mine de rien, il sourit légèrement en voyant Andrew, les saluant, elle les laissa passer. Bon, ok cet homme était une des marionnettes de Madison, mais bon pas besoin qu'il soit au courant de ça pour autant. Madison se faufila ainsi à l'intérieur avant de se tourner vers son coéquipier.

- Alors, tu veux commencer par quoi ? Demanda-t-elle avec un sourire amusé et narquois.

© GASMASK

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 25 Sep - 23:47
they call me crazy so i play along




Il peut pas s'empêcher de se marrer en écoutant son plan, et se demande comment elle peut arriver à penser à tout ça. C'était comme si son imagination était sans borne lorsqu'il s'agitait d'embêter le monde. Lui n'était pas du genre à réfléchir à des plans, plus à suivre le mouvement. Ça l'amuse et ça l'occupe. Heureusement que Madison est là pour animer certaines de ses soirées, pense-t-il en se remémorant quelques unes de leur plus belles conneries. C'est beau d'être jeune et insouciant. Il tourne la tête pour regarder lui aussi le bâtiment, comme pour évaluer le tout, mais à vrai dire il n'y a rien d'autre à voir que les murs extérieurs. Bien analysé Andrew. « Je te rassure, t'es plus belle que Damidot. Et bien sûr que je suis prêt ! » répond le garçon en souriant. Faire des conneries, il connait ça depuis tout jeune.

« Mais c'est fou tu connais tout le monde dans cette ville, non ? J'ai l'impression qu'à chaque fois qu'on fait un truc, tu connais un gars qui peut nous aider. » C'est vrai, avoir des connexions ça aide forcément. Sinon, rentrer dans le centre commercial se serait avéré un peu difficile. Il la suit et passe à l'arrière avec elle, et regarde le manège qui se déroule devant ses yeux, non sans un sourire bordant ses lèvres. Il sourit tout le temps, de toute façon. Il manque de laisser échapper un rire en voyant la tête du gars à la vue de Madison. Andrew le salue sans rien dire et emboîte le pas pour enfin rentrer. Que le jeu commence.

Il réfléchit trois secondes lorsqu'elle lui donne le choix, mais il sait presque immédiatement ce qu'il veut faire. « On peut tagger des murs ? Tu dois bien avoir une ou deux bombes de peinture dans ton sac. » Il adore tagger. Il sait pas dessiner ni rien, loin de là, mais il adore laisser sa trace partout où il va. Surtout quand tout le monde peut le voir ensuite. Il la regarde, les yeux pleins d'espoir comme si elle avait l'occasion de lui offrir le plus beau cadeau de sa vie.  « En plus comme tu l'as dit tout à l'heure, on a bien besoin de refaire la déco. » ajout le garçon comme s'il s'y connaissait n'y serait-ce qu'un peu dans ce domaine. « Ça manque d'originalité et de touche personnelle, je dirais. » Un vrai décorateur d'intérieur, enfin presque.
© GASMASK

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 8:54
 

mischievous kids. (ft. madison)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mon w.e. Masters-Kids, Hamont , Bastogne !.
» We're still kids [FAITH]
» Madison Rayne© vs Mike Alexander : World Championship
» madison (+) et du coeur à tes lèvres, je deviens un casse-tête.
» Jade L. Nichols - Madison Beer
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-