AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 good shoes won't save you this time.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 13 Sep - 2:26
yoon jessica hyelim x tsukiya leyna cassandre

★ tenue


L'astre solaire avait déjà disparu du ciel lorsque la russe de nationalité mit les pieds à l'extérieur de son appartement. Mal rangé et subtilement en désordre, toutefois ni crasseux ni poisseux. Cassie s'enfonçait souvent dans son canapé, les mains dans les poches, attendant qu'un serviteur inexistant arrive miraculeusement tout ranger avant de comprendre que plus personne ne viendrait à son aide désormais. Ainsi avait-elle préféré sortir de sa modeste demeure afin de manger dans un restaurant et de sortir en boîte après avant de rentrer. Se disant qu'avec un peu de chance, si elle était complètement beurrée la motivation envahirait son âme et elle rangerait ses strings qui créaient un joli chemin de sa salle de bain à sa chambre avec quelques autres vêtements en prime. Et puis, peut-être parviendrait-elle à se faire de nouvelles connaissances supplémentaires en plus du cercle très restreint qu'elle possédait. Son sentiment de frustration bouillonnait en elle. Enfermée et seule toute sa vie, maintenant qu'elle goûtait à la liberté et à la sociabilité, elle avait hâte d'être amie avec chaque âme vivante de la ville, puis de la région, du pays, et du monde entier ! Oui, Cassie voyait large. Utopie. Il était cependant meilleur de viser haut que trop bas.

La jeune femme étira ses bras tout en marchant, manquant de frapper un inconnu près d'elle, et sautilla sur place en humant à voix haute la chanson de propagande russe pour poutine. Pour une raison inconnue, elle collait à sa tête de la même manière que le chewing-gum qu'elle venait d'incruster sous sa semelle sans s'en rendre compte. Et ce fut après un repas chaud à l'extérieur en se baladant dans les rues de Tokyo, virevoltant et zig-zaguant entre les passants qu'elle s'arrêta devant l'entrée d'une boite de nuit dont la file d'attente était trop longue pour elle. Interpellant une jeune femme qui riait trop fort avec sa camarade, elle demanda dans son japonais à l'accent russe quel genre de musique passait dans ce night club. Et quand elle reçut un regard de dégoût comme si c'était un crime de ne pas connaître cet endroit, Cassie versa son verre de jus de mangue sur le crâne de la demoiselle en souriant avant de s'avancer vers le videur afin de passer la première dans le boîte. La peur de se faire rejeter vers la fin de la file apparut trente secondes, c'est pour cette raison qu'elle battit des cils instinctivement histoire d'accélérer le processus – avec succès. Se retournant vaguement afin de faire un clin d'oeil à la jeune femme en fin de file qui bouillonnait de rage, la russe entra. Ses tympans immédiatement agressé par la musique et le tapement incessant des basses, et après quelques longues minutes à se faufiler entre les corps transpirants et dansant, elle parvint jusqu'au bar. Le sourire aux lèvres, commençant à être enivrée par l'ambiance festive et empestant l'alcool. Étendant son bras vers la (très jolie) serveuse, elle commanda une boisson alcoolisée à dose modérée afin de commencer.

Ce fut quand elle commença à voir de la barbe sur la serveuse que Cassie commença à prendre conscience qu'elle avait largement abusé sur l'alcool. Essuyant ses lèvres humidifiées par le liquide parce qu'elle arrivait plus à boire correctement, la belle appuya son coude sur le comptoir. Ses yeux croisèrent ceux de la jeune femme à ses côtés, les sourcils froncés, qui prit un air outré avant de lever les yeux au ciel. Elle agita sa main dans tous les sens, sa bouche articulant des mots qu'elle n'entendait pas – et après trois minutes à la fixer le regard hagard, Cassie vit les traits de son visage s'adoucir et sentit sa main venir caresser la cuisse de la jeune russe. Ses yeux grossirent, rétrécirent, grossirent, rétrécirent puis grossirent encore une fois avant qu'elle penche sa tête vers l'avant afin de lui susurrer des mots doux : « J'peux savoir c'que tu branles, princesse ? Ça va mal finir si tu me touches plus haut. Et par mal finir j'entends que je vais te tabasser, pas que je vais te ramener chez moi. » La réaction fut immédiate et la jeune femme se reçut une baffe monumentale qui claqua sur sa peau en faisant du bruit que la russe entendit malgré ses tympans saturés. Elle fixa la serveuse, tentant d'appréhender ce qui venait de se passer, pendant que la furie continuait de crier des choses qu'elle n'entendait qu'à moitié. Elle semblait parler d'une hyelim, d'une dernière fois et de rappel téléphonique. Cassandre eut la colère qui lui monta d'un seul coup et alors qu'elle se levait pour confronter son agresseur, la voilà qui avait disparu de son champs de vision.

Mais bordel, qu'est-ce qui venait de se passer ?
 

good shoes won't save you this time.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Lena& Carmelia ♦ save me ~
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Good Morning England - Demande de partenariat
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-