AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 He Yi Qian - All of my memories

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 16 Sep - 18:38
Scénario Inventé
Nom  He
Prénom(s) Yi Qian
âge 33 ans
Date de naissance 16 mai 1982
Ville de naissance Hangzhou
origine chinoise
groupe enseignants
Professeur d' Université
Matières enseignées   archéologie & géologie
Avez-vous fréquenté RPS? non
sexualité hétérosexuelle
situation célibataire
Qualités Intelligente-audacieuse-respectueuse-généreuse-professionnelle-drôle-romantique-attentionnée-courageuse-pragmatique
Défauts exigeante-curieuse-méfiante-irritable-secrète-exclusive-bourreau de travail-maladroite-têtue-fière
Couleur préférée  rouge
Boisson favorite  Thé glacé
Permis de conduire  Oui
métier   actuellement professeur d’archéologie et de géologie & Anciennement chercheuse-archéologue sur le terrain, écrivain et conférencière.
Est une archéologue reconnue
A écrit de nombreux ouvrages scientifiques
Est une militante écologiste
Est passionnée d’histoire et un vrai rat de bibliothèque
Adore les fleurs
A perdu sa sœur et son beau-frère dans un accident de voiture
S’occupe à plein temps de sa nièce, Lin Mei
A mis fin à sa carrière d’archéologue qui l’obligeait à beaucoup voyager pour offrir une situation plus stable et posée à sa nièce
Adore écouter de la musique
Collectionne les objets anciens, les théières et les flacons de parfum
A été fiancée à un célèbre violoniste japonais

C'est ta vie, ta story, ton destin.
«  L'homme seul est l'auteur de sa propre histoire »
Les rayons du soleil scintillaient sur la surface du lac d’Hangzhou. Une douce chaleur pénétrait dans les maisons tandis que le jour redescendait progressivement vers l’horizon, annonçant la fin d’une journée. Ce jour-là, Yi Qian ouvra les yeux pour la première fois. Doucement bercée dans les bras de sa mère, elle entendrait ensuite chaque soir la même comptine. Une histoire qui, à force d’être entendue, semblait presque devoir devenir un secret, une formule magique ou tout simplement un souvenir lointain.
Ces longs cheveux noirs tombaient le long de son dos tandis qu’elle fixait la ville de Tokyo. Derrière la grande baie vitrée d’un magasin, elle se rappelait qu’elle était née 33 ans plus tôt. En Chine. Tandis que la petite-fille dans ses bras commençait à s’endormir, elle se dit qu’il s’en était passé des choses depuis sa naissance. Certains merveilleuses, d’autres inattendues, insoupçonnées ou encore tragiques.

En 1982, Yi Qian est donc née en Chine, à Hangzhou. Ses parents tenaient un petit restaurant et, en plus, vendaient des fleurs au marché le week-end. Yi Qian qui avait une grande sœur, eut ensuite un petit frère. A ses huit ans, elle fit la connaissance de son grand-père maternel. Un passionné d’histoire, un paléontologue, qui passait son temps sur des fouilles mais n’avait jamais connu le succès. Se contentant de scruter le sol dans l’attente d’une merveille qu’il finit par dénicher quand Yi Qian avait treize ans. A l’époque, il venait de ramener à la lumière du jour les ossements d’un dinosaure. Une découverte qui le conduisit à se plonger encore plus dans ses recherches, jusqu’à transmettre sa passion à sa petite fille.

Passant la plupart de son temps libre à la bibliothèque ou plongée dans des expériences en tout genre, Yi Qian alimenta sa passion pour la science en se plongeant frénétiquement dans son étude. Gardant du temps pour aider au restaurant, elle prit finalement son envol pour aller étudier à l’université de Shanghai. Une dizaine d’année plus tard, elle en ressortit diplômée et doctorante. Son grand-père était décédé quatre ans plus tôt, lui laissant sa passion en héritage.
Suite à une thèse concluante et appréciée dans le milieu, elle partit pour ses premières fouilles et ne sembla jamais plus rentrer à la maison. Toujours partie à l’autre bout de la planète, elle n’espérait pas mieux. Passionnée, elle pouvait passer des heures à creuser dans le sol sans rien trouver. Et quand elle en sortait finalement même le plus infime objet, elle l’étudiait tel un trésor précieux. Elle était passionnée, enthousiaste et à l’aise dans ce travail.

Rapidement, elle publia des ouvrages dont certains devinrent des références. Aventureuse, elle acceptait des fouilles même dans des milieux hostiles ou difficiles d’accès. Elle était aussi capable de partir terminer des recherches en laboratoire pendant des mois, oubliant la lumière du jour et la vie à l’extérieur. Elle était comblée ainsi. Rien n’aurait pu la rendre plus heureuse d’après elle. Et quand l’occasion se présenta, sa détermination et son assurance, la poussèrent à animer des conférences et des colloques. Elle ne rentrait alors chez ses parents que pour les fêtes ou les anniversaires. Mais également quand sa sœur se maria. Son frère avait pour intention de reprendre le restaurant familial et y travaillait donc comme apprenti. Sa grande-sœur, enseignante en maternelle, épousa un journaliste japonais et, une fois mariée, le suivit au Japon.

Pour sa sœur, Yi Qian dédia un livre. Le livre qui lui tenait le plus à cœur et qui lui semblait le plus personnel. Son unique livre romancé et non pas seulement historique et scientifique. Non, un roman historique avec du suspens, des intrigues et de l’amour. Amour que Yi Qian finit par connaître à 30 ans. Avant ça, elle n’avait connu que des relations simples et courtes. Puis, elle rencontra Naru. Un violoniste prodige. La première fois qu’elle le vit, s’était lors d’une de ses représentations au sein d’un orchestre à Tokyo. Elle fut émerveillée par son talent et sa beauté et, telle une adolescente naïve, en tomba amoureuse sans même lui avoir parlé. Le hasard faisant bien les choses, et la détermination d’Yi Qian y aidant avant tout, elle finit par le rencontrer une fois. Puis deux. Puis trois. Quatre, cinq, six…

Elle avait emménagé à Tokyo depuis quelques temps, parlant suffisamment bien japonais et intégrant un laboratoire de recherche dont le siège se trouvait dans cette ville. Elle multiplia alors les occasions de rencontrer le violoniste. Rendant parfois ses intentions un peu trop claires, elle eut droit à des regards sévères ou à des remarques d’exaspération du jeune homme jusqu’au jour où il lui rendit son sourire. Ce jour-là, il pleuvait et la température était affreusement basse. Mais quand elle le vit sourire, Yi Qian eut le sentiment que le soleil se mettait à briller comme encore jamais il n’avait brillé. Que tout chantait et dansait autour d’elle. Elle l’avait aimé dès la première fois où elle lui avait parlé, alors même qu’il s’était montré froid et distant. Ensuite, elle s’était fait couper et légèrement colorer en brun-roux les cheveux. Elle s’était achetée des produits cosmétiques pour soigner sa peau pâle mais marquée par le soleil, et avait refait sa garde-robe. Devenant plus coquette et plus féminine.

Le jour où il lui offrit un bracelet venant d’un grand bijoutier, elle comprit alors que, peut-être, ses sentiments étaient partagés. Ce bracelet en or blanc, elle le porte toujours aujourd’hui. Comme un souvenir de ce temps de joie et d’insouciance. Et puis, un soir que Yi Qian venait le féliciter après une représentation, il l’embrassa pour la première fois. Dès ce jour, une histoire telle que Yi Qian n’avait jamais espéré en connaître débuta. Elle était souvent loin pour son travail, mais ça leur convenait. Elle n’était pas douée pour l’amour, et lui non plus. Il avait son caractère. Reconnu très jeune comme un prodige, il était sensible et tourmenté. Parfois, c’était difficile de le cerner et de le comprendre. De le soutenir et de rester forte tout en percevant son mal-être.

Cela faisait maintenant six ans que Yi Qian était diplômée et archéologue et un an qu’elle était fiancée. En un an, l’année de ses trente-deux ans, tout sembla basculer. En février, Naru lui annonça qu’il la quittait. Il avait sombré de plus en plus dans la folie, dépendant des médicaments et avait décidé d’entrer dans un centre pour se faire soigner. Il lui fallait du temps. Yi Qian qui avait toujours été là et n’avait jamais cessé de l’aimer s’en voulut de comprendre. Elle aurait aimé crier, le détester. Mais elle ne pouvait pas. Elle le laissa seulement partir. Gardant ses larmes pour les soirs, quand elle se retrouvait seule chez elle. Naru était connu, leur relation avait rempli bien des articles et rompre si rapidement confronta également la scientifique au jugement de l’opinion publique.

Ne s’attendant pas à un drame encore plus grave cette année-là, elle se réfugia dans son travail avec encore plus de ferveur suite à sa rupture et partit en Amérique du Sud pour des fouilles. Un jour qu’elle rapportait le résultat de ses travaux de la journée à la tente principal, le regard du directeur des fouilles l’alarma. Alors, tout sembla comme se passer au ralenti. Il lui demanda de s’asseoir.  Elle ne voulait pas. Il l’y obligea. « On a reçu un appel pour toi ce matin. J’ai une mauvaise nouvelle à t’annoncer. Je… Je suis navré. » Yi Qian était en colère. Elle voulait savoir. « C’est Naru ? C’est Naru, c’est ça ? Qu’est-ce qu’il a encore fait ? » Il était sous surveillance, non ? Il ne pouvait pas tenter encore une fois de s’endormir en se gavant de médicaments. Et si… Et si cette fois il avait réussi…

« Non. Ce n’est pas ton fiancé… » Pourquoi utilisait-il ce terme ? Il ne l’était plus. Et pourquoi prenait-il autant de précautions ? « C’est ta sœur, elle… » A cet instant, une larme coula sur le visage ridé et habituellement toujours si tendu du chercheur anglais. Yi Qian se sentit défaillir, tâtonnant autour d’elle pour trouver un appui, quelque chose à quoi se raccrocher. « Dis-moi… » L’anglais prit une profonde inspiration, la regarda droit dans les yeux et s’exprima. Prononçant les mots qui résonneraient pendant des heures entières et qui resteraient à vie dans l’esprit de la chinoise. « Ta sœur a eu un accident de voiture avec son mari. Ils sont décédés tous les deux. »

Le ciel s’écroula, tout s’effondra autour d’Yi Qian, de même qu’elle.  D’abord choquée, elle s’écroula au sol, fixant ce dernier, désespérée. « Leur fille va bien. Elle était à la crèche. » Les larmes coulèrent sur les joues d’Yi Qian. Qu’allait devenir le monde sans la présence de cet être si doux ? Sa sœur… Qu’allait devenir la petite Lin Mei âgée d’à peine deux ans ? Finalement, Yi Qian sortit en trombe de la tente et partit hurler dans un coin. Le lendemain, elle était dans un avion pour le Japon. Elle y retrouva ses parents, venus exprès de Chine, et la famille de son beau-frère.

L’enterrement passa. Yi Qian se retrouva avec une enfant à sa charge. Lin Mei. Elle renonça alors à son métier de chercheuse et postula dans la célèbre RPS. Sa réputation dans le domaine de l’archéologie et de la géologie permit à sa candidature d’être retenue et elle finit par y entrer comme professeur d’archéologie et de géologie à l’Université. Elle voulait avoir une situation stable et posée pour élever au mieux Lin Mei. Dans la ville où cette dernière était née.

Cette femme d’origine chinoise, aux longs cheveux lisses et au regard sombre, est donc enseignante aujourd’hui. De sa démarche gracieuse mais pressée, elle parcoure chaque jour les couloirs de l’université, se dévouant à son travail et ses élèves. Néanmoins, sa priorité reste tout autre depuis qu’elle a arrêté de parcourir le monde et s’est installée. Sa priorité est une petite fille pleine de vie et enthousiaste au contact de laquelle Yi Qian est devenue moins dure et plus sympathique. Désormais, sa relation avait Naru est bien loin, même si elle ne s’est pas décidée à enlever ce bracelet. Le premier cadeau qu’il lui a fait.


Code:
<span class="botinsym">▲</span> <font color="#e98ab0">Lin Li-Hui ➦ Shu Qi</font> [u]»[/u] He Yi Qian

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 16 Sep - 18:52
bienvenue, j’espère que tu passeras de bons moments parmi nous! :0238:

Pseudo : Nelliel Mes messages : 4410 Yen (¥) : 368 Avatar : Hani Exid Schizophrène? :
Watanabe Joy feat Park Yeeun Naruse Ichimaru feat Kim Ji Soo Hisagi Yuzu feat Choi Yujin Yamamoto Kyota feat Suga Erawan W. Sakura feat Krystal Ayasegawa Tomoe feat Lee Kikwang Shangdi Sumiyo feat Zhou Jie Qiong Ahn Yi Han feat Han Sanghyuk Tenzin Opame feat Kim Yoo Jung Age : 24 ans Date de naissance : 31/03/1992 Astrologie : Belier & singe Métier : Strip-teaseuse encore. Année : 1ère année Résidant à : Seule avec ses animaux d'amour Planning :
Elle tient énormément à son cousin Reagan C'est un peu le seul homme de la famille qui reste à ses yeux Elle tient énormément à Raylai Aussi, qui aurait pu être son petit frère adoptif, mais dans son coeur c'est ce qu'il est, alors elle l'aime énormément Elle a repris ses études après les avoir stoppé il y a 4 ans. Elle a quitté la psychologie pour partir en vétérinaire Elle a 10 souris, 7 lapins et 4 hamsters. Ils sont tous des prénoms de boissons sauf les lapins qui s'appellent en général dans des délirs comme tic & tac, tom & jerry, charlie & charlot. etc. La mort de son père en janvier 2016 l'a profondément bouleversé même si elle dit rien, elle ne s'en est pas encore remise
Elle a l'impression que sa vie lui échappe en ce moment comme si elle avait plusieurs trains de retard par rapport aux autres Parfois elle rêve d'être l'héroïne d'un mélodrame et de finir en se suicidant. drôle de rêve Elle aime son meilleur ami, , et ferait tout pour lui Elle fume comme un pompier s'en veut, mais n'arrête pas pour autant, ou pas bien longtemps Meuf trop tactile ça énerve plus d'un mais elle s'en fout un peu Elle a beau être la fille la plus dépressive du moment, elle ne veut pas le montrer, et souris toujours devant les gens Elle adore cuisiner et cuisine beaucoup pour pas mal de monde, c'est un peu une maman dans le fond elle aimerait avoir des chiens mais elle a peur que ceux ci bouffent ses rongeurs... Même si elle ne l'avouera jamais à personne sauf au principal concerné qui le sait, Zero est son âme soeur et elle l'aimera toujours

Je bouffe comme un ogre et j'adore ça. Un probème ?
Navigation :
Tu peux voir ma vie merdique par là. Après si t'aimes ma vie malgré qu'elle soit merdique, tu peux venir me trouver par là Et pour ce qui est de causer avec moi ben viens ici. Ah et mon téléphone.


Voir le profil de l'utilisateurEn ligne
Ce message a été posté Mer 16 Sep - 18:52
Bienvenue sur le forum belle demoiselle :-031-:

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 16 Sep - 18:58
Merci beaucoup à vous deux ! :-0129-:

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 16 Sep - 19:45
bienvenue à toi et bonne chance pour la suite ♥

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 16 Sep - 19:51
Merci beaucoup ! :0187:

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 16 Sep - 20:36
    bienvenuuuuuuuuuuuuue

Pseudo : miyu Mes messages : 2211 Yen (¥) : 244 Avatar : Key (Shinee) Schizophrène? :


Sawada Jirô ft Mingyu (seventeen) - Hyakuya Kaoru ft wooshin (Up10tion)- Tsukishima Toru ft Sungjin (Day6) - Wakabayashi Zeno ft Youngjae (BAP) - Tetsuro Gareki ft Hongbin (VIXX) - Kang Eden ft Eunwoo (Astro) - Nitipon Alak - ft Ten - Ren Shiki ft Minhyuk (btob)

Age : 21 ans Date de naissance : 05/11/1994 Astrologie : Cancer - chien Métier : Membre de Colorful Diamonds, un groupe de 5 stars montantes. C'est un groupe qui a une grande popularité au Japon ainsi qu'en Asie. Les CD n'ont rien à envier aux groupes de la K-pop. miyuki a fait ses débuts officiels en tant que membre des Cd en 2012, mais sont connus depuis bien longtemps grâce aux vidéos faites sur Youtube. Année : 3e année Résidant à : Shibuya avec les CD. Planning :

Qui a dit que le sang était plus épais que l'eau ?



⭐︎ Chercher où est la caméra. ⭐︎ Parler de tout et de n'importe quoi avec Shun ⭐︎ Faire une chasse au trésors avec les affaires des CD avec Ryo ⭐︎ Demander à Sho de lui payer une paire de chaussures en échange de faire du poulet au diner. ⭐︎ Mettre du sucre à la place du sel dans le plat de Natsu ⭐︎ sortir sans parapluie un jour de pluie pour me relaxer ⭐︎ ne pas réfléchir à la nature du lien que Shun et moi avons. ⭐︎ danser sur les musiques des groupes de filles ⭐︎ ranger l'appartement, ça fait depuis un bon moment que j'ai envie de le faire ⭐︎ Surveiller la relation de Ryo et de Natsu ⭐︎ comprendre pourquoi Eri réagit comme ça en ma présence ⭐︎ apprendre de nouvelles recettes pour mes membres ⭐︎ Vérifier la météo pour connaitre les jours de pluie ⭐︎ faire une visite surprise à Shun à la station de radio



Navigation :

Je suis une super star alors normal que tu veuilles connaitre mon - histoire - . Par contre, je ne laisse que certains élus pour faire parti de mon - entourage. - Et arrête de me - stalker - aussi. Je suis tellement busy que si tu veux me parler, - appelle - moi. La seule chose que je t'autorise à faire, c'est de me suivre sur - Twitter - ou de me demander des - questions -
Insta


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mer 16 Sep - 20:41
Bienvenue !!!:-022-:
C'est bien la première fois que je vois Shi Qi sur un fo' ! C'est pourtant une très jolie dame ! :-03-:
Amuse toi bien parmi nous ! :-049-:

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 16 Sep - 20:57
Merci Leyna ! :-0141-:

Merci à toi aussi Miyuki !   :0238:
Ça me surprend aussi qu'elle soit rarement prise en avatar, mais il faut dire que c'est pas la folie niveau images de qualité et gifs. ^^

Siam Raylai
the wild fox admin
Pseudo : calimena ✧ Mes messages : 1848 Yen (¥) : 408 Avatar : bambam (got7) Schizophrène? :

kwon ji hyuk ft. jeon jungkook yanagi emrys ft. jae (day6) serizawa loukas ft. jung daehyun. yagyu berry ft. woozi (seventeen) Ahn Reagan ft. yugyeom Murakami E. Dawn ft. jimin (bts) Matsui Junya ft. yoseob (beast) Heiwajima Astéria ft. lisa (blackpink) Usagi Momiji ft. sunyoul (up10tion) Byakuya Raijû ft. jooheon (monsta x) Inuzuka Reon ft. jinhwan (ikon) Wu Yulian ft. luhan Jang Percy ft. wonho (monsta x) Kamiya Yûgi ft. mino (winner) Kirisame Setsuna ft. n (vixx) Aomine Shun ft. jonghyun (shinee) Bakugo A. King ft. sanha (astro) Byun Bae ft. winwin (nct) Tenzin Nyima ft. jinho (pentagon)

Age : 18 y.o -depuis le 2 mai, c'est triste- Date de naissance : 02/05/1997 Astrologie : born ♉ {taureau} × 牛 {boeuf} « exister est un fait, vivre est un art. » Métier : rien pour l'instant, pas même le bénévole d'sdf Résidant à : chuo, dans une famille d'accueil (mais ça risque de changer) Planning :



trouver du répulsif pour faire fuir le chat des voisins. mater des pornos pour aider london. acheter de la bouffe pour le sdf au coin de la rue. ne plus me laisser faire par mes camarades de classe. m'occuper personnel de ce gars, comprendre pourquoi eri ne peut pas me blairer à ce point, même si je m'en fou. ne plus JAMAIS m'approcher de cet enflure de dakota. surveiller london et wolfram, histoire de savoir si le problème est réglé. réconforter london maintenant que wolfram l'a quitté... déprimer...





changer d'identité avant de mourir ou de devenir fou ne plus jamais tomber malade, ni même croiser dakota dans cet état trouver le courage de parler avec London garder pour moi que je commence à devenir nympho ... de ce diable *fait le signe de la croix* devenir plus fort pour ne plus être embêté pas mes camarades de classe ... jeter rukia dans une cage aux lions. hiberner jusqu'à la fonte des neiges, détester encore noël et la neige, ne pas sortir de chez moi jusqu'à février ou mars passer au temple pour laisser un mot à mes parents et allumer une bougie pour eux. avouer que rukia est moins chiante que je le pensais... je l'apprécie plutôt bien, juste un peu. enterrer la hache de guerre avec me contrôler quand je suis avec dakota parce que c'est Tchernobyl dans ma tête.





Navigation : who i am (pres') △ who you are (lien) △ my life (rp) △ phone & twitter & ask





Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mer 16 Sep - 22:29
je commence par te dire bienvenue :-0141-:
du coup j'ai lu toute l'histoire et j'ai vraiment trouvé ça superbe :-013-:
autant c'est dommage pour naru, autant c'était triste pour sa soeur et son mari ;;
mais je te valide de ce pas! have fun :0238:

Hey te voilà validé mon enfant!
Bienvenue sur Royal Private Schools te voilà validé! Surtout amuse toi parmi nous sans te prendre la tête! Et maintenant que tu as fait le plus "chiant" participe au forum pour des moments agréable, foufous et funny garantit! =3 Voici quelques trucs qu'il te faudra faire rapidement pour être totalement complet! Déjà première chose remplir ton profil (très important!), ta fiche de relation et ta fiche de rps (obligatoire bien sûr), ton Espace multimédia (Facultatif, si tu en demande un il faut le remplir!) . Pense a te Recenser et a demander un rp . Le flood! t'ouvres également ses portes, alors rejoint nous~~♥ Puis n'hésite pas à faire le tour du forum et nous dire si tu as des questions.



mayday
Save me, I can’t see in front of me
I won’t let you go, I can’t anymore

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 22:15
 

He Yi Qian - All of my memories

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Best Memories With Memories
» L'esprit du vieux manoir [ Pour l'équipe Caruso, Rivière et Memories.]
» Souviens-toi. People change, memories don't.
» Sean - please excuse the mess, the kids are making memories
» Aquarius Memories — Licorne
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum :: Les fiches perso/lien/rp-