AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 You're a freak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 23 Sep - 11:50
Hermès & Han Byul
You're a freak ♦



Encore une journée de travail au cinéma qui touche à sa fin. Bon, je n'ai pas vraiment travaillé toute la journée, comme je ne travaille qu'à temps partiel. Je ne vais pas trainer pour rentrer, prendre une bonne douche bien méritée et bosser un peu mes cours, même s'il est tard. Du moins, c'était mes plans au départ, mais en sortant de l'espace réservé au personnel, j'aperçois une silhouette qui ne m'est pas inconnue, mais que je ne suis pas ravi de voir. Depuis que j'ai croisé ce gars pour la première fois, je le trouve bizarre. Je juge certainement sans connaître et comme nous ne sommes pas proches cela ne me dérange pas plus que ça. Dans le fond, je n'ai pas envie d'apprendre à le connaître. À force de le voir parler tout seul, je commence à me demander si quelque chose ne va pas chez lui. J'ai même décidé de mener ma petite enquête. Je sais, ça ne se fait pas, mais vous savez quoi ? Je m'en contre fiche. Ce n'est pas comme s'il avait une quelconque importance à mes yeux et je suis déterminé à savoir ce qu'il cache. Il quitte le cinéma, il est sûrement venu à une des séances nocturnes, comme la soirée est déjà bien avancée.

Intrigué, je décide de le suivre. Il cache quelque chose c'est certain ou alors il est juste fou, mais on ne parle pas seul sans raison, si ? On pourrait presque se croire dans une de ces séries où le personnage principal communique avec les esprits et de ce fait les gens normaux croient qu'il parle seul. De quoi passer pour un dingue à mon avis. Cependant, on est dans la réalité, ce n'est pas possible que ce genre de choses arrive. C'est ce que penserait toute personne rationnelle, mais moi, non. J'ai tendance à croire aux esprits. Pas forcément tels qu'ils sont représentés dans les films ou légendes urbaines, mais je pense qu'ils existent et être superstitieux ne m'aide pas. Attention, je vous arrête tout de suite, les esprits ne me font pas peur, j'ai juste dit que j'y croyais d'une certaine manière. Avec tous les films d'horreur que j'ai vu, je le saurai si cela me faisait peur. Quoique … Si j'étais vraiment face à esprit, je pense que je n'en mènerais pas large. Cela a de quoi être angoissant, non ?

L'homme ne prend pas vraiment la direction de mon appartement, mais tant pis. Depuis que je vis ici, je connais les environs et même si je le suis dans la direction opposée, je saurais rentrer chez moi sans problème. J'essaie de me faire discret pour ne pas qu'il me remarque. C'est le but, je veux le prendre sur le fait. Je veux découvrir ce qu'il cache, c'est trop étrange pour être normal. Rien qu'à le voir, ce gars est bizarre. Je n'éprouve aucune fascination vis-à-vis de lui. À vrai dire je ne l'ai jamais apprécié, mais il m'intrigue. Si mes soupçons s'avèrent être vrais, là par contre, il me sera définitivement impossible de l'apprécier. Il y a des choses avec lesquelles on ne joue pas. Quand ce n'est qu'un film je m'en moque, mais dans la réalité c'est autre chose. Tout comme les jeunes qui veulent se faire peur en utilisant ces fameuses planches de Ouija. Déjà la plupart du temps, ce sont des petits malins qui font semblant et d'autre part, cela m'insupporte de voir des imbéciles jouer avec cela dans la réalité.

Spoiler:
 
   
Codes par Wild Hunger.

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 1 Oct - 21:14



Quelle meilleure idée pour se détendre que le cinéma ? Surtout après une grosse journée de boulot. Mais c’est sans compter sur la manifestation de certains esprits un peu gênant qu’Hermès a tenter d’ignorer toute la journée … Le brun n’a pas une vie facile avec ces entités qui lui pourrissent la vie, il ne sait pas quoi faire pour s’en débarrasser et d’après les expert il n’y aurait aucun moyen pour ça … Il est né avec ce don et il mourras certainement avec. Comme ça il pourra aller emmerder les autres médiums à son tour histoire de se venger de sa vie sans répit ! L’ingénieur n’avait pas cessé de se racler la gorge pendant le film lorsqu’un certain défunt plutôt collant n’avait pas trouvé mieux que de lui parler pendant la séance. Lorsque le musicien sortit de la salle de cinéma il revint à la réalité en voyant que la nuit était déjà tombée. C’est une drôle de sensation d’entrer en plein jour et de ressortir en pleine nuit ou bien quand le temps s’est assombrit.

Le médium entendit des pas derrière lui malgré qu’il soit le dernier à sortir de la salle, et en se tournant il ne vit personne à première vue. Bien entendue ce n’est pas le fruit de son imagination puisqu’il est suivit en permanence … Il se sentait observé aussi, Hermès regarda de tous les côtés mais il sentait qu’à la différence des autre fois ce qui le fixait était plutôt vivant pour une fois … Sûrement un employé planqué quelque part pour finir la soirée. Il faut avouer que lorsqu’on le voit comme ça, le musicien ne parait pas être quelqu’un de bien tranquille. Quoi qu’il en soit l’homme ne s’attarda pas plus sur ce détail et sortit du cinéma pour prendre la direction de son appartement situé à Shinjuku. Le brun marchait dans les rues sombres de Tokyo les mains dans les poches et certainement pas presser. Pourquoi aller plus vite lorsqu’on n’a pas vraiment d’heure pour rentrer ? Mais le brun maintenait qu’il était suivi et il préféra ne pas se retourner de peur de voir son pire cauchemar … Cela faisait un moment qu’il ne l’avait plus vu. Il n’allait sans doute pas tarder à faire son apparition dans les prochains jours, il le sentait …

Hermès parvint enfin à son appartement et chercha ses clés lorsqu’il sentit la présence d’une personne proche de lui. En relevant la tête il eut un sursaut en voyant qu’il s’agissait d’une entité un peu glauque. Un mauvais esprit, il fallait les ignorer ceux-là. Pourtant la femme n’avait pas l’air de vouloir partir ce qui agaça rapidement Hermès qui ne trouvait pas ses clés par-dessus le marché …

« Bon, t’as pas arrêté de la journée, fou-moi la paix maintenant … » Dit-il simplement sans se douter qu’une personne l’avait suivi par quelqu’un, une personne bien vivante. D’habitude il s’arrangeait pour ne pas parler fort voir même garder le silence en publique. Mais en pleine nuit dans une rue pratiquement déserte comment se douter qu’une personne se trouvait dans les parages. Hermès mit les mains sur ses clés et décida de sévir. « Dégage maintenant je … » Mais en levant la tête il s’aperçut que le fantôme avait disparu. « Eh ben c’est pas trop tôt … » Soupira le brun en cherchant la bonne clé. Mais en levant les yeux vers la porte vitrée il le vit en haut des marches, ce pire cauchemar qui le hante depuis sa naissance. Il lui faisait face avec son sourire carnassier, Hermès eut un violent mouvement de recul et se cogna à une personne se trouvant derrière lui. Il sursauta et fit face à l’individu. Hermès avait le souffle court et avait du mal à reprendre son calme. « Oh, excusez-moi, j’ai trébuché. » Mentit le jeune homme. Ce dernier se tourna vers la porte où il n’y avait plus rien. Il reposa les yeux sur la personne qu’il avait bousculée. « Je suis désolé, je ne vous ais pas fait mal ? »

Il valait mieux pour lui que la personne ne l’ai pas vu discuter tout seul, parce que le coup de trébucher ça passe encore mais là, ça passerait moyen du coup … Il n’aurait pas d’autre excuse à trouver et étant donné qu’il n’avait pas envie de refaire un tour chez les fous, il espérait que le jeune homme passe son chemin sans faire référence à ce qui venait de se produire.

© helvia

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 3 Oct - 17:32
Hermès & Han Byul
You're a freak ♦



Ce n’est pas la première fois que je vois cet homme au cinéma. Je ne sais rien de lui, pas même son prénom, mais cela m’importe peu. Il semble louche et je suis bien déterminé à découvrir ce qu’il se passe. J’ai un peu l’impression de me mettre dans la peau de James Bond à le suivre comme cela. Je l’ai déjà surpris à parler seul. Pour moi, ce gars est juste dingue. Je m’étais déjà dit qu’il avait l’air d’un personnage tout droit sorti d’une série. Le genre de série fantastique où le personnage principal communique avec les morts. Bien entendu, je plaisante. Je sais que ce n’est pas possible. Je pense que les esprits existent sous une certaine forme, mais de là à ce que nous puissions les voir où leur parler ? Cela se saurait si c’était possible, non ? Je pense que certains ne pourraient pas s’empêcher de garder ce secret, si ? Enfin … Je n’ai rien de mieux à faire de ma soirée après le travail, que de le suivre, bien déterminé à découvrir ce qu’il cache. Il est peut-être tout simplement fêlé … Cela ne m’étonnerait même pas. Il se dirige dans la direction opposée de mon appartement, mais je m’en moque.

Je le suis à travers les rues de Tōkyō, tout en me faisant le plus discret possible, pour ne pas qu'il remarque ma présence. Il s'arrête devant un appartement. Dans l'ombre, je continue de l'observer. Il ne s'est encore rien passé et s'il rentre chez lui, je ferais de même. J'aurais bien une autre occasion de dévoiler son secret au grand jour. Cependant, sa voix finit par se faire entendre. Il ne se parle pas à lui-même, ce n'est pas possible … Il parle trop fort et trop distinctement. Il est définitivement taré, il ne se rend même pas compte qu'il parle si fort, peut-être … Il semble en colère contre quelqu'un. Au départ j'ai cru qu'il s'adressait à moi, mais il ne s'est même pas tourné dans ma direction et je ne l'ai pas vu de la journée, donc il ne peut pas me parler à moi. Il trouve enfin ce qu'il cherchait, mais en relevant la tête, il sursaute et recule brusquement. On dirait presque qu'il a vu un fantôme, sans mauvais jeu de mot par rapport à mon hypothèse de tout à l'heure.

En reculant, il me rentre dedans. Je fais comme si de rien était et que je ne faisais que passer. Il a trébuché ? Bien sûr … J'ai bien vu sa tête quand il a reculé sans prévenir. Je lui adresse un sourire, ne voulant pas le braquer. Certes, je suis loin de le porter dans mon cœur, mais si je veux découvrir ce qu'il cache, je dois être subtile. Si je mets les deux pieds dans le plat tout de suite, il risque de mal le prendre.

-          Je vais bien, ne vous en faites pas, assurais-je.

Il m'a bousculé, mais ce n'était pas très violent, je vais m'en remettre.

-          Et vous ? Vous vous sentez bien ? Cela ne me regarde sans doute pas, mais je vous ai entendu vous disputer avec quelqu'un … Tout se passe bien ? Demandais-je gentiment.

Bien sûr que je l'ai vu discuter avec quelqu'un. Une personne qui n'est pas là de surcroit. Je passerais sans doute pour un hypocrite à adopter un ton mielleux, alors que je ne l'apprécie pas, mais bon … Quand une personne ne fait pas partie de mes proches ou si ce n'est pas quelqu'un que j'ai pris en sympathie, je m'en moque complètement. Pas de chance, ce gars a attiré mon attention, dans le mauvais sens du terme, dès le premier regard.

-          Je vous ai vu reculer brusquement … On aurait presque cru que vous aviez vu un fantôme.

Je ris pour faire comme si je plaisantais. Après tout c'est une expression très courante, mais ce qui m'intéresse surtout c'est sa réaction. Je sais qu'il ne me confirmera pas qu'il a vu un fantôme ou alors je le prendrais définitivement pour un dingue bon à interner. Cependant, je suis suspicieux et près à certaines choses pour savoir, je souhaite le pousser dans ses retranchements. Je pourrais ne pas me soucier de lui et passer mon chemin, mais ce ne serait pas drôle et il a bien trop piqué ma curiosité.
   
Codes par Wild Hunger.

Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 5 Oct - 14:32



Un véritable choc pour le médium qui ne s’attendait pas à ce que cette chose apparaisse de sitôt … En même temps il le pressentait, ça devait arriver … Il n’avait même plus envie de rentrer chez lui ce soir, il savait qu’il l’attendait … Peut être il irait squatter chez Li Shen ou voir avec Hana si elle pouvait l’héberger pour la nuit. Car avec cette chose dans son appartement qui l’attendait avec ses dents pointues, pas question de foutre un pied dans l’immeuble ! Ce qu’il n’avait pas vraiment calculé, c’est qu’il y a avait peut-être une personne derrière lui. Et c’était le cas, il trébucha et bouscula un jeune homme qui venait sans doute d’arriver pour pouvoir rentrer chez lui. Hermès lui présenta ses plus plates excuses espérant ne pas lui avoir fait trop mal. Mais à sa grande surprise l’homme paraissait chaleureux. Hermès avait tellement peur qu’il l’est pris sur le fait en train de parler … L’homme lui assura qu’il allait parfaitement bien et Hermès lui rendit son sourire un peu confus.

Discuter avec cet inconnu serait l’occasion de gagner du temps ou de rester dehors encore un moment, lui qui ne voulait pas rentrer tout de suite, sait-on jamais … Cependant ce qui suivit le fit perdre presque immédiatement son sourire … Il l’avait entendus, une excuse vite il fallait trouver une excuse … Beaucoup ne croyait pas aux esprits et pour en avoir fait les frais dans sa jeunesse mieux valait mentir plutôt que de passer pour un fou … De plus c’était la seule chose sur laquelle le médium mentait, c’était quelqu’un de sincère et franc dans sa vie quotidienne mais ce qui touche à son don de médium ne regardait personne à part lui. Alors mentir sur le sujet ne pourrait que le sauver ainsi que les personnes autour de lui.

« Oh oui ne vous en faites pas ! Tout va parfaitement bien. » Dit-il avec un sourire tout en mettant les mains dans ses poches. « J’étais au téléphone avec ma grand-mère, la pauvre est un peu dur de la feuille, c’est une longue histoire ! » Dit-il avec un sourire quelque peu nerveux. A l’ordinaire Hermès était un gars extravertis qui n’avait honte de rien mais quand cela venait à toucher à son secret, il en perdait tous ses moyens.

Hermès essayait de paraitre comme d’habitude, c’est-à-dire détendu et accueillant, il n’en avait aucun mal et même avec les personnes qu’il ne connaissait pas. Néanmoins la phrase de l’inconnu lui fit rater un battement, ce n’était pas totalement faux pour ne pas dire complètement exact, mais à le voir rire comme ça il n’y a pas de doute à penser qu’il s’agissait d’une expression. Hermès se mit à rire à son tour mais quelque peu nerveusement, le brun se frotta l’arrière de la tête un peu mal à l’aise.

« Elle est bonne ouais ! Tout le monde sait que les fantômes n’existent pas hein ! » Dit-il en continuant de rire et en montrant du doigt son interlocuteur. Peu à peu il se calma remettant sa main dans la poche de son manteau avant de poursuivre. « Je suis un peu maladroit comme gars, en voulant entrer j’ai glissé, faut le faire quand même. » Dit-il avec le sourire. « Ah là là … En tout cas j’espère ne pas trop vous avoir retardé avec mes bêtises, je suis vraiment un empoté ! Pour me faire pardonner si vous avez le temps je peux vous inviter à boire un verre chez moi ? » Commença Hermès avant de très vite se raviser. « Ou plutôt dehors, au bar. Je crois que mon coloc’ a ramené ses copines le moment serait mal choisis pas vrai ? »

Encore un mensonge oui, Hermès vivait seul ou presque, il n’y avait pas de raison qu’il rentre chez lui et que plusieurs nanas l’accueillent. Quoi que ça ne lui aurait pas forcément déplut … Mais s’il y avait bien quelque chose qui l’attendait, il ne voulait pas paraître louche en face de cet inconnu qui avait l’air tout de même assez suspicieux sur la situation. Il n’en avait pas l’air comme ça mais Hermès préférait tout de même apprendre à le connaître avant de faire le moindre jugement trop hâtif …

© helvia

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 7 Oct - 17:42
Hermès & Han Byul
You're a freak ♦



Je n'ai pas pu m'empêcher de le suivre, ma curiosité était vivement piquée et je n'ai pas réussi à faire taire cette envie de savoir. Je suis persuadé qu'il cache quelque chose et quelque chose de pas net en plus de cela. Qu'est-ce que je ferais une fois que j'aurais ce que je veux ? Je ne sais pas trop encore … Je n'y ai pas réfléchi, puis c'est à supposer que je parvienne à mes fins. Je le suis jusqu'à un appartement où je suis témoin d'une scène plutôt étrange. Cet homme se met à parler tout seul. Il ne chuchote pas, non il parle distinctement comme s'il y avait vraiment quelqu'un devant lui. Soit il est complètement fou ou … Non, en fait je ne trouve pas d'autre hypothèse. Je me suis caché dans l'ombre pour ne pas me faire repérer, mais l'homme recule brusquement. Comme s'il avait eu peur de quelque chose, alors qu'à par lui et moi, il n'y a rien, ni personne ici. En reculant il me bouscule et je fais comme si de rien était, pourtant quand je m'adresse à lui, mes paroles ne sont pas innocentes. Je lui demande si tout va bien, histoire de faire bonne impression et qu'il ne se doute de rien.

Bien entendu, ses réponses ne me conviennent pas. Il parlait au téléphone avec sa grand-mère ? Je suis formel, il n'avait aucun téléphone à la main, mais je garde cette remarque pour moi. Le lui avouer reviendrait à dire que je l'observe depuis tout à l'heure et je ne veux surtout pas éveiller ses soupçons.

- Vous n'êtes pas très sympathique avec votre grand-mère, me contentais-je de dire par rapport à ses précédentes paroles.

Il semblait en colère. Visiblement la personne à qui il parlait, à supposer qu'il y en a une, lui a cassé les pieds toutes la journée et il en avait plus que marre. Je l'ai même clairement entendu dire à cette personne de dégager. S'il parlait effectivement à sa grand-mère, cet homme ne doit avoir aucune manière ou aucun respect. Après s'il est dingue, c'est peut-être compréhensible, mais bon … Je l'observe sans rien dire, il a l'air nerveux et mal à l'aise. Aurait-il quelque chose à cacher ? Pas de chance pour lui, plus je lui parle et moins ma curiosité s'apaise, au contraire.

Je fais toujours exprès de m'adresser à lui avec des paroles très bien choisis. J'emploie une expression particulière, rien que pour voir s'il va tiquer. Il rit nerveusement.

- On m'a toujours dit que j'avais un certain sens de l'humour, dis-je sarcastique.

Je ne peux pas débarquer comme ça et lui balancer mes soupçons à la figure, même si je meurs d'envie de savoir. Je ne crois pas non plus à son excuse d'avoir glissé. Je l'ai plus vu sursauter et s'éloigner de je-ne-sais quoi. Il me propose alors d'aller boire un verre. J'aurais pu passer mon chemin et tenter d'à nouveau le piéger une autre fois, mais sympathisé avec lui n'est pas une si mauvaise idée. Peut-être que dans le fond il est sympa … Je sais que si je me lie d'amitié avec lui, je me sentirais coupable de m'être comporté ainsi au début, mais comme pour le moment je n'ai pas une once de sympathie pour lui, je peux en profiter. Je découvrirais peut-être son secret avant. Il se peut aussi que nous ne devenions absolument pas amis et en y pensant, il a l'air tellement bizarre, que non je n'ai pas spécialement envie d'être ami avec lui. Comme ça, je juge sans connaître ? Trouvez-moi une seule personne qui ne l'a jamais fait de sa vie et revenez me voir, on en discutera. Tout le monde ne le dit pas, mais tout le monde juge. Je ris à l'évocation de son colocataire. Effectivement ce serait embêtant.

- J'ai le temps, mais je ne voudrais pas que vous vous sentiez obligés si vous avez autre chose à faire.

Autant faire preuve de gentillesse et de politesse, le but n'étant pas de m'attirer ses foudres.

- Je ne suis pas blessé, vous n'avez pas grand-chose à vous faire pardonner, mais je ne dirais pas non à un dernier verre pour la soirée. Je sors du travail et j'ai besoin de décompresser, souriais-je.

Je lève mon regard vers lui.

- Vous feriez peut-être mieux d'aller vous reposer, quand on commencer à parler seul, c'est qu'on a besoin de sommeil ... Ne puis-je m'empêcher d'ajouter.
   
Codes par Wild Hunger.

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 20:48
 

You're a freak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Carnivorous FREAK
» Freak's Nation
» Just Freak Out ! - El'
» Dafuq ? - No worries, it's just some freak girls.
» Un FREAK est née [ Sheamus / Bryan / Edge ] P1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-