AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Docile comme un toutou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Pseudo : MMix Mes messages : 230 Yen (¥) : 69 Avatar : Song Jae Rim + (c) mmix Schizophrène? : Le cuisto Tae Oh Age : 35 ans Astrologie : Bélier - Singe Métier : Pion au lycée RPS ainsi qu'au dortoir le lundi, le mercredi et jeudi & Livreur le soir quand il ne surveille pas au dortoir + week d'un restaurant japonais Résidant à : Chuo. Je squatte chez Dal Ja qui m'héberge. I love you guy ! J'ai maintenant un endroit au chaud où je peux dormir. Planning :

Reprendre ma vie en main ? Payer mes dettes et les intérêts qui vont avec afin de me sentir livre et repartir sur de bon pieds (même si ce n'est pas gagné..). Arrêter de jouer les connards avec les femmes et de leur soutirer de l'argent. Peut-être envisagé à avoir une relation sérieuse à mon âge, même si sûrement personne ne voudra d'une personne endetté comme moi. Si cela arrive et que c'est la bonne personne, celle-ci aura la chance de rencontrer Yumi à qui j'ai fait la promesse de lui présenter la personne avec qui je partagerais ma vie. Peut-être reprendre le kendo, car bordel ça me manque grave. Renouer les liens avec Dal Ja, retrouver notre complicité passé... Arrêter de relooker son beau petit derrière aussi, même si cela semble plus compliqué que je le pense. Bon dieu, comment un mec peut me faire autant d'effet sérieux ?! Encore plus qu'une femme. Maintenant que je loge chez lui, ça va être difficile, car même après tant d'année s'en s'être vue, on ne peut pas oublier la personne qui a fait battre notre coeur pour la première fois. Que va-t-il se passé à l'avenir, j'en suis bien curieux... Déjà qu'il m'a obligé à me raser la barbe.


Navigation :

My passeport ║ my contacts ║ my rps



Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Jeu 24 Sep - 0:10
Tenue✘ S'il y a bien une chose que Sang Tae détestait faire, c'est bien faire du shopping avec une femme. Non mais pour avoir eu plusieurs petites-amies même si cela n'avait duré que quelques jours à quelques mois tout au plus, il savait à quel point c'était chiant. Lui, la mode franchement au fond il s'en fout pas mal, bien qu'il prenne tout de même soin de lui pour plaire aux belles demoiselles qu'il croise, même s'il est casé maintenant. Bref c'est chiant, entre les demandes du type : « Tu préfères celle-ci ou celle-là ? » alors que la différence n'est pas visible et quand bien même tu choisis au final elle prend l'autre, il y a vraiment de quoi en avoir ras le bol. Puis sincèrement, le coréen dans ce genre de rendez-vous sert surtout de porte bagage plus qu'autre chose. Et pourtant aujourd'hui, alors qu'il s'était dit de ne plus accompagné une femme à un shopping, il avait accepté d'accompagner sa petite-amie Dal Som a en faire. Bon elle avait dû tout de même user de ses charmes pour le faire flancher, car au début il avait trouvé une excuse pour ne pas venir. Franchement, au fond il était faible. Pourtant, avant il ne se gênait pas pour refuser ce genre de demande. Tsss... Faut croire que seul les Nam sont capables de le dresser et de le rendre obéissante. Même à l'époque où il sortait avec le frangin, quoique Dal Ja lui disait, même si cela ne lui plaisait pas, il le faisait, comme par exemple ne pas se battre alors que l'envie de démonter la figure d'un mec le tentait. Même avec Dal Som ça semblait marcher, enfin jusqu'à où ?

Les mains dans les poches, le dos collé contre un mur. Il attendait la professeur de mathématiques. Ils s'étaient directement donnés rendez-vous au centre commerciale. C'était plus simple et plus rapide. Surtout qu'ils étaient tous les deux en week-end, il ne travaillait donc pas les deux... Enfin si, Sang Tae a son deuxième boulot, dont la demoiselle n'est pas au courant d'ailleurs, mais il avait réussi à négocier avec son patron pour ne pas travailler aujourd'hui. Sinon, il ne sait pas du tout quel genre d'excuse bidon il aurait pu sortir à Dal Som. Bien qu'il était devenu un pro du mensonge, il n'était pas non plus simple de mentir à une femme, car bon nombre d'entre elles étaient capable de discerner le faux du vrai. Bien que pour la Nam, il semblait que l'amour qu'elle lui portait la rendait aveugle sur certains point, enfin c'est ce que pensait Sang Tae qui au fond sortait avec elle sans raison particulière, puisqu'il ne l'aimait pas. Bon il ne la détestait pas non plus, mais les sentiments qu'elle avait pour lui n'était pas partagé. Bien sûr ! Il pourrait rompre, mais il semble que le coréen cette fois-ci n'a pas assez de couilles pour pouvoir le faire. Un vrai lâche, ouep. Peut-être qu'un jour il aura le courage de le faire. Ou pas...

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 25 Sep - 21:48
Tenue - Les petits prix dans les boutiques du centre ville avait le malheur d'attirer du monde alors qu'en cas de vente privée, elle avait pratiquement le magasin pour elle toute seule le temps de choisir de nouveaux vêtements neuf pour n'acheter que ses préférés. Une vraie fashion victime ce professeur de maths. Mais cette fois ci, pas question d'y aller toute seule ou entre copine, elle y avait invité son petit ami, qui elle, l'espérait, deviendrait un peu plus que ce titre dans un avenir plus ou moins proche. Mais pour le moment, aucune discussion sérieuse ne s'était engagé entre eux car la débuter le ferait surement fuir à des kilomètres. Autant attendre le bon moment pour placer la phrase d'une relation plus que sérieuses, surtout si elle se retrouvée lâcher en plein milieu d'un repas de famille avec de multiples paires d'yeux braqués sur eux. La jolie brune terminait de se préparer en face de son miroir; Dernière couche de rouge à lèvres, dernière retouche de mascara et elle prit ses clés, direction le centre commercial. En plus d'être assurée d'y passer plusieurs heures avec pour mission de rapporter une dizaines de paquets d'enseignes différentes, elle attendait du plus beau, des conseils d'approche masculine sur ses tenues.

Elle ne tardait pas à rejoindre le surveillant, dans la galerie marchande, qu'elle retrouva accolé à un mur. Tout en douceur, sa silhouette se rapprocha avant d'encercler ses bras autour de son cou pour lui offrir un baiser rapide. Au Japon, les effusions en publiques n'étaient pas très bien vues. Elle se garda bien de le croquer sur place. Au lieu de ca, un large sourire éclaircit sa mine joyeuse. "Merci de faire ca pour moi, tu es le meilleur des petit ami de cette terre. Tu sais que je t'aime toi." Et comment s'enliser un peu plus dans cette relation pourtant vouer à l'échec ? Son jugement semblait se brouiller au vu des sentiments qu'elle éprouvaient pour lui. Sans plus attendre, ses bras attrapèrent l'un des siens pour l'entourer énergiquement, prête à ouvrir la voie vers la boutique la plus proche. Ils avaient du pain sur la planche. "J'espère que tu as bien manger, tu vas avoir besoin de force." Une phrase qui fut accompagnée d'un clin d'oeil. "Tu auras même le droit aux essayages dans les boutiques de lingeries si tu tiens la cadence." Les hommes restaient faibles à la vue de corps sculpté et mise en valeur par de la dentelle fine. Le tout laissant une trace souvent un peu trop stimulante pour qu'une soirée reste sobre devant un écran télévisé mais elle souhaitait avant tout qu'ils y trouvent tous les deux leurs comptes. Après tout, dans une relation c'était donnant donnant.

Pseudo : MMix Mes messages : 230 Yen (¥) : 69 Avatar : Song Jae Rim + (c) mmix Schizophrène? : Le cuisto Tae Oh Age : 35 ans Astrologie : Bélier - Singe Métier : Pion au lycée RPS ainsi qu'au dortoir le lundi, le mercredi et jeudi & Livreur le soir quand il ne surveille pas au dortoir + week d'un restaurant japonais Résidant à : Chuo. Je squatte chez Dal Ja qui m'héberge. I love you guy ! J'ai maintenant un endroit au chaud où je peux dormir. Planning :

Reprendre ma vie en main ? Payer mes dettes et les intérêts qui vont avec afin de me sentir livre et repartir sur de bon pieds (même si ce n'est pas gagné..). Arrêter de jouer les connards avec les femmes et de leur soutirer de l'argent. Peut-être envisagé à avoir une relation sérieuse à mon âge, même si sûrement personne ne voudra d'une personne endetté comme moi. Si cela arrive et que c'est la bonne personne, celle-ci aura la chance de rencontrer Yumi à qui j'ai fait la promesse de lui présenter la personne avec qui je partagerais ma vie. Peut-être reprendre le kendo, car bordel ça me manque grave. Renouer les liens avec Dal Ja, retrouver notre complicité passé... Arrêter de relooker son beau petit derrière aussi, même si cela semble plus compliqué que je le pense. Bon dieu, comment un mec peut me faire autant d'effet sérieux ?! Encore plus qu'une femme. Maintenant que je loge chez lui, ça va être difficile, car même après tant d'année s'en s'être vue, on ne peut pas oublier la personne qui a fait battre notre coeur pour la première fois. Que va-t-il se passé à l'avenir, j'en suis bien curieux... Déjà qu'il m'a obligé à me raser la barbe.


Navigation :

My passeport ║ my contacts ║ my rps



Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Sam 3 Oct - 18:18
Tenue✘ Des bruits de pas dans sa direction l'alerta de l'arriver de quelqu'un jusqu'à lui. Sang Tae se décolla donc légèrement du mur pour observer un silhouette féminine avec deux petites oreilles de chats sur la tête venir jusqu'à lui et l'enlacer. Par réflexe, il entoura sa taille de ses deux bras pour recevoir un baiser de sa petite-amie. Un peu trop rapide à son goût, mais avec les mœurs au Japon, se rouler une pelle aux yeux de tous pouvait paraître choquant. Le coréen ne comprenait pas du tout pourquoi. Enfin...

Le meilleur des petits-amis, le pensera-t-elle toujours dans quelques mois ou même quelques années ? Après tout, les sentiments qu'elle lui éprouvait n'était plus qu'à sens unique, bien que Sang Tae ne faisait rien paraître de son côté et bien trop lâche pour le moment, il n'osait pas dire que tout était fini. Peut-être était-ce à cause de la réapparition de Dal Ja dans sa vie. Acquiesçant d'un sourire alors qu'elle entourait son bras avec les siens, il formait réellement un très beau couple. « Tu comptes dévaliser les boutiques ? » dit-il sur un ton moqueur. Ahhh sérieusement, il se demandait bien où elle fourrait toutes ses affaires chez elle... Son dressing devait sûrement être immense. Il faut dire qu'elle le pouvait, sa famille étant riche et prof à RPS devait quand même bien payer aussi. Les paroles de la demoiselle ne tomba pas dans l'oreille d'un sourd, le petit sourire coquin aux coins des lèvres voulaient tout dire. Même si les sentiments n'étaient pas là, Dal Som avait un corps de rêve, rien à redire, elle se rapprochait d'ailleurs de son idéale féminin à l'état pur. Malheureusement l'apparence ne faisait pas tout et Sang Tae n'avait pas vraiment réussi à s'attacher jusqu'au bout d'elle. Triste à dire, oui.

« Je pense être capable de tenir la cadence. » Et il comptait bien la tenir, surtout avec la récompense qu'il allait avoir en prime. « On commence par quoi ? » C'était elle la meneuse. Sang Tae ne connaissait pas trop les boutiques pour femme. Ils prirent donc le pas jusqu'à la première boutique proposant des articles très féminins. En rentrant, le surveillant se sentit un peu moins seul de voir deux autres hommes accompagner leur copine tout en servant de portes bagages. Ahhh qu'est-ce qu'on est pas capable de faire par amour ?... Bon pour lui, ce n'était pas le cas, mais alors pourquoi l'accompagnait-il ?

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 10 Oct - 20:04
Tenue - Il n'existait rien de mieux au monde qu'une séance de shopping pour supprimer le stress accumulé durant la semaine. Les lycéens se montraient énergiques et rebelles. Son enseignement des mathématiques ne semblaient pas les aider à se concentrer en cours. Seule une poignée - ses chouchous- la motivaient à préparer ses cours le soir. Ce fut donc avec un réel plaisir qu'elle s'attacha à emmener Sang Tae dans les boutiques à ses côtés, pour l'aider à ses choisir de nouveaux vêtements. La collection automne/hivers, proposait des couleurs agréables, bien moins flashie qu'en été, de quoi lui donner des idées d'ajout dans sa garde robe déjà bien remplies. Elle ferait sans doute un ménage dedans pour se séparer des pièces de tissus trop grande, abimées ou qu'elle ne portait plus par goût. Un tri suffisant pour penser remplir un nouveau tiroir dans la commode acheté la semaine dernière. Un petit sourire amusé s'affichait clairement sur son visage, accroché à ce bras qu'elle comptait conserver durant les passages hors boutiques et le délaisser une fois dans les rayons. "Je comptes bien faire des folies." Son regard se planta dans le sien, avant qu'une petit moue ne s'affiche sur son visage. "Je t'assure qu'il me reste de la place de libre et encore plus lorsque j'aurais fait du tri. Promis je ne recommencerais pas à apporter autant de vêtements lors de nos prochains voyages en week end." Elle faisait allusion à leur week end à l'Onsen situé sur l'autre rives du Japon. Sa valise pesait son poids mais au final, elle n'avait manqué de rien. Un point pour la fille trop prévoyante, un point en moins pour son coursier qui transportait galamment son bien. Ok, cette fois ci l'abus était à noter.

Il n'était pas présent pour rien. Elle le voulait comme avis masculin sur son apparence mais également comme frein si elle venait à dépasser les bornes quant à ses choix vestimentaires et aux nombres de sacs qu'elle rapporterait à la maison. "Je vois que la lingerie à tout de suite su marquer un point." Son visage s'était tourné vers une enseigne de prêt à porter qu'elle appréciait tout particulièrement. Puisqu'ils se trouvaient proche de l'entrée, elle l'attira jusqu'à la première rangée de vêtements qui correspondait au reste de l'été. "Je compte sur toi pour m'empêcher de porter n'importe quoi." Ceci étant dit, son bras s'échappa du sien, la laissant libre de regarder sous toutes les coutures les vêtements qui lui faisaient face. Au bout de vingt minutes à tourner dans l'enseigne, les bras déjà bien chargé, sa main fit un signe dans sa direction, comme elle le pouvait pour lui indiquer la direction des cabines, chemin qu'elle empruntait déjà pour se trouver un mètre de solitude face à une grande glace pour essayer la nouvelle collection. Pull, robe, manteau, jeans, tout y passerait.

Pseudo : MMix Mes messages : 230 Yen (¥) : 69 Avatar : Song Jae Rim + (c) mmix Schizophrène? : Le cuisto Tae Oh Age : 35 ans Astrologie : Bélier - Singe Métier : Pion au lycée RPS ainsi qu'au dortoir le lundi, le mercredi et jeudi & Livreur le soir quand il ne surveille pas au dortoir + week d'un restaurant japonais Résidant à : Chuo. Je squatte chez Dal Ja qui m'héberge. I love you guy ! J'ai maintenant un endroit au chaud où je peux dormir. Planning :

Reprendre ma vie en main ? Payer mes dettes et les intérêts qui vont avec afin de me sentir livre et repartir sur de bon pieds (même si ce n'est pas gagné..). Arrêter de jouer les connards avec les femmes et de leur soutirer de l'argent. Peut-être envisagé à avoir une relation sérieuse à mon âge, même si sûrement personne ne voudra d'une personne endetté comme moi. Si cela arrive et que c'est la bonne personne, celle-ci aura la chance de rencontrer Yumi à qui j'ai fait la promesse de lui présenter la personne avec qui je partagerais ma vie. Peut-être reprendre le kendo, car bordel ça me manque grave. Renouer les liens avec Dal Ja, retrouver notre complicité passé... Arrêter de relooker son beau petit derrière aussi, même si cela semble plus compliqué que je le pense. Bon dieu, comment un mec peut me faire autant d'effet sérieux ?! Encore plus qu'une femme. Maintenant que je loge chez lui, ça va être difficile, car même après tant d'année s'en s'être vue, on ne peut pas oublier la personne qui a fait battre notre coeur pour la première fois. Que va-t-il se passé à l'avenir, j'en suis bien curieux... Déjà qu'il m'a obligé à me raser la barbe.


Navigation :

My passeport ║ my contacts ║ my rps



Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Lun 19 Oct - 14:48
Tenue✘ La lingerie marquait des points, normal. Quel homme serait-il assez fou pour refuser ce genre de demande avec ce genre de cadeau à la clé ?... Bon peut-être les homosexuelles, certes. Enfin Sang Tae lui ne pouvait refuser ce genre de demande où il pouvait se rincer l'oeil gratuitement sans risquer de prendre une gifle en pleine figure. Puis le corps de Dal Som était amazing ! Même s'il ne l'aimait pas de la même façon qu'elle l'aimait, il ne pouvait mentir sur le fait que sa copine était une femme très séduisante. Ahhh il savait qu'il allait perdre gros. La japonaise donna un ordre à son ami, lui demandant de l'arrêter si elle achetait n'importe quoi. Par n'importe quoi, Sang Tae voyait ce qu'elle disait. Genre des tenues un peu trop légère, un peu trop sexy. Ce genre de tenues qui feraient tourner la tête en une seconde. « Compte sur moi. Je ne tiens pas à me faire tuer par ton frère ou tes parents de te laisser te balader dans ce genre de tenues frivoles. » Au fond, lui il s'en foutait un peu de comment elle pouvait s'habiller, mais comme elle était la sœur de Dal Ja c'était tout autre chose.

À peine arriver dans la première boutique que la demoiselle se retrouva bien vite les bras chargés d'habit en tout genre. Il la suivit, puis s'arrêta pour s'asseoir sur un siège. Rentrer dans la cabine avec elle ne l'aurait pas dérangé, mais il ne serait pas capable de se tenir et avec le monde autour d'eux franchement ce n'était pas correct. Il attendit qu'elle sorte de la cabine pour donner son point de vue. Cette tenue il l'avait déjà vu sur un magazine ou un truc du genre. Enfin une tenue très à la mode en ce moment et qui allait merveilleusement à la belle créature face à lui. « Magnifique, mais n'est-ce pas un peu trop court ? » demanda-t-il tout en désignant la jupe. Elle était magnifique, mais dévoiler autant ses jambes n'allaient que donner envie aux hommes d'aller voir ce qui se cache en-dessous. En gros attirer tous les pervers du coins. Il la laissa retourner essayer une autre tenue. En tout cas, une chose était sûre. Il n'était pas près de quitter le centre-commercial d'ici peu. « Les cours ça va ? Les élèves ne t'embête pas trop ? » Les jeunes n'étaient pas faciles et particulièrement rebelle, encore plus qu'à son époque et que lui. Étant un parfait exemple du cancre, même si cela il gardait secret, pas spécialement fière, car s'il avait un minimum bosser il ne se trouverait pas dans des problèmes d'argent aujourd'hui. Des problèmes qu'il gardait secret à petite-amie.

Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 2 Nov - 20:39
Tenue - "Je suis sur que tu as l'oeil pour voir ce qui me va le mieux." Un clin d'oeil suffit pour finaliser la conversation. Elle voulait essayer l'ensemble de la nouvelle collection la trouvant totalement attrayante seulement son porte monnaie ne lui permettrait jamais de tels achats. Impossible. Il lui fallait du coup faire un choix cornélien. Finalement, au bout de dix minutes de boudage intensif, elle accourut en direction des cabines d'essayage, les bras chargés de vêtements. Son visage rayonnait d'un magnifique sourire, heureuse de pouvoir pratiquer son sport favoris, le shopping. Plus rapide que l'éclair, sa silhouette s'engouffra dans une cabine d'essayage pour enfiler la première combinaison de vêtements. Quelque chose d'assez classique, veste, chemisier et jupe. Elle sortit pour poser tel une star en tournoyant parfois sur elle même attendant le verdict; Mais la jupe ne semblait pas remporter un grand succès. Ses lèvres s'abaissèrent, le temps de quelques secondes. "Depuis quand tu ne veux plus voir mes jambes." Elle s'amusait comme une petite folle choisissant de rentrer de nouveau dans la cabine d'essayage afin de pouvoir enfiler d'autres pièces de tissus. Ce qui ne la rendait pas pour autant associable. "J'ai mes petits chouchou. Mais tu sais, les lycéens ne sont pas très friands des mathématiques ! et même avec une superbe prof de maths, ca ne les motive pas." Ok le superbe était surement de trop. Elle riait déjà dans sa cabine, tout en enfilant la suite, une robe pull prune qui lui arrivait aux genoux, avec une ceinture accessoirisée. Pas trop tape à l'oeil, facile à porter ce serait l'idéale pour une sortie sans prétention ou une journée de travail un peu plus habillée. Le rideau fut bougé de droite à gauche afin de pouvoir le laisser l'examiner sous toutes les coutures. "Mais tu sais tout aussi bien que moi comment ils sont non ? Pas trop de soucis, à jouer les surveillants ?" Un métier souvent dénigré par les élèves puisqu'ils se sentaient fliqués à juste titre. Seulement, il en fallait bien pour protéger toute cette jeunesse non . Ses bras s'installèrent doucement autour de sa taille tout en posant son regard dans le sien, un sourire amusé sur les lèvres. "Mais tu m'as moi.'

Ah si seulement elle comprenait que cette phrase ne ferait pas long feu. Ce n'était qu'une matière de temps rien de plus. Le visage pourtant serein, elle se sentait en sécurité dans sa petite bulle de bonheur, pensant à leur relation comme quelque chose de viable dans le temps. Finalement au bout d'une vingtaines de minutes à essayer encore et encore tout ce qui se trouvait dans sa cabine, Dal Som finit par se décider sur les vêtements à conserver dans son armoire. Elle laissa donc une sacré pile dans les bras de la vendeuse qui s'occupait des cabines avant de faire la queue à la caisse. Lorsque ce fut son tour, elle sortit de quoi payer avant qu'un sac lui soit confié. Elle s'en empara sans plus de cérémonie, saluant par la même occasion la vendeuse qui lui souhaitait une bonne journée. Sa main libre vint s'engouffrer dans celle de Sang Tae, collant son corps proche du sien. A défaut d'afficher clairement leur relation par des gestes beaucoup plus proches, elle se contenait de  peu. Enfin pour le moment. "Direction le magasin de chaussure". Elle tira doucement sur sa main pour l'entrainer avec elle dans la prochaine enseigne dont elle adorait les modèles. Ses yeux pétillaient déjà de pouvoir essayer toutes ces merveilles. "Tu ne m'as jamais dit que tu pensais de mon grand frère ? Un vrai amour non ?"[/color]

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 23:16
 

Docile comme un toutou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Wouyyyyyyy ke le vrè jeneral Toutou gwo Toutou, ti Toutou se lèv
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Mode d'emploi pour être beau comme moi.
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-