AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Do you believe in spirits? ☸ Kaien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 14 Avr - 15:34
Tenue.« Toi tu n’es qu’un imbécile ! Éteins moi ça ! » Je ne pus m’empêcher de rire. Comme si j’allais lui obéir, alors là, elle savait très bien que je ne le ferai pas. Je n’étais pas si docile voyons ! Le film pouvait bien se finir, on s’en fichait, on était déjà ailleurs pour le coup. Et moi en plus j’essayais tant bien que mal de la filmer pour le montrer à Berry et Kellian, parce que j’étais solidaire avec eux bien évidemment ! Masculinité oblige voyons ! « fais gaffe que j’me mouche pas ! UN, DEUX… » What ? Mais qu’est-ce qu’elle foutait ?! « Dégage te mouche pas sur moi sale porc ! » C’était dégueulasse ça mon dieu ! Pourtant je me fis avoir, elle ne se moucha pas, au contraire, elle s’aplatissait de tout son poids sur moi pour me prendre le téléphone ! La garce ! « Rend moi ça ! » Dis-je en tentant de le reprendre. « Tu ne vas rien filmer du tout ! Faudrait limite que je te crève les yeux pour que tu ne puisses plus rien voir ! » Je grognais alors qu’elle avait tout supprimé ! Mais ce n’est pas possible cette sale gosse ! Je me vengerai, et ça elle savait que je pourrais très bien le faire sans aucun souci même. Voyant ses doigts devant mes yeux, je lui donnais une tape à ceux-ci. On ne touche pas mes yeux nom d’un chien. « T’es affreux ! C’est d’ta faute si je suis dans cet état…. ! Enfoirééé ! » Riant de plus belle, je l’attrapai par la taille pour la jeter de l’autre côté du lit sans aucun souci. Me relevant je soupirais en remettant un peu mes vêtements en ordre. « Yah ! C’est toi la garce là. Regarde tout ce que tu m’as fait. »[/color] Je soufflais en me levant récupérant mon téléphone, elle avait vraiment tout supprimé. La prenant l’air de rien en photo je l’envoyais directement en message à mes comparses. « Héhéhé. T’es bien bonne la gueuse. » Je me foutais d’elle en prime. Parce que sa coiffure valait de l’or là.

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 28 Avr - 22:08



Le premier jeudi du mois d'octobretenue



Se redressant sur la couche, elle le fusilla des yeux soufflant sur les nombreuses mèches qui lui barraient le visage, elle finit par passer sa main pour les plaquer vers l’arrière. Narae était rarement énervée, et même quand elle le feignait elle était très peu convaincante, pour autant ce soir-là, son jeu d’actrice s’était un poil améliorer. Ses yeux, déjà rendus plus brillant par ses larmes, avaient de petites lueurs malicieuses, même si l’absence de son sourire permanent était troublante. « Prépare-toi à finir chauve » murmura-t-elle, annonçant la couleur de cette fin de soirée qui semblait plus qu’évident. Essuyant d’un revers les dernières traces de larmes et attachant ses cheveux en une queue de cheval. D’une rotation de sa tête, elle faisait craquer les articulations de sa nuque, plus que jamais motivée à prendre sa revanche. Ce n’est qu’à la pensée de ce qu’elle préparait qu’un semblant de sourire, plutôt sinistre, se décida à revenir se loger dans les commissures de ses lèvres. « Plutôt que se mortifier à regarder des revenants, c’toi qui va en devenir un ! » Attrapant un oreiller, puis un second puisqu’elle avait le choix, elle les frappa entre eux comme des cymbales qui n’en donnaient qu’un son étouffé. Non pas qu’elle perdait à chaque fois qu’il s’agissait de batailles de ce genre, mais c’était le cas, sauf qu’elle s’améliorait. Notamment en esquive, la force, le stage qu’elle faisait à l’hôpital consolidait mine de rien ses muscles, mais face à Kaien, de la même façon qu’il la souleva en un clin d’œil, c’était la fourmi contre le fourmilier. « Naaah. Je plaisante » fit-elle soudainement, se contentant de serrer contre elle les deux oreillers. « Je n’voudrais pas prendre le risque de faire neiger des plumes dans ta chambre » Ce n’était pas l’envie qui lui manquait, loin de là même. Mais juste qu’elle était trop désavantagée pour faire quoique ce soir, surtout contre un fourbe de sa carrure, absolument pas fair-play. En réalité, elle attendait qu’il s’approche pour lui planter l’oreiller dans le visage.

© cn.june

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 29 Avr - 22:19
Tenue.« Prépare-toi à finir chauve. » Oh je n’avais pas peur. Je n’avais jamais peur de ce que pouvait dire Narae. Pourquoi ? Parce que je la connaissais depuis deux ans, qu’elle était comme une meilleure amie, et que par conséquent je la connaissais plus que quiconque à force. « Même pas peur. Contrairement à toi, moi ça repousse très vite. » Je la narguais oui, parce qu’elle savait que j’étais capable de tout. Comme j’étais capable de lui couper les cheveux si elle coupait les miens. Haha. Finir chauve, ne me faisait pas peur. Une casquette ou un bonnet et le tour était joué… Pas besoin d’en faire tout un plat. « Plutôt que se mortifier à regarder des revenants, c’toi qui va en devenir un ! » Levant les yeux au ciel, je la regardais prendre les coussins dans ses mains avant de me recevoir une horde de coussin dans la tête. Elle se croyait musicienne ou bien ? Je n’étais pas un steak entre deux pains là. Plissant le nez pour le coup, j’essayais de reculer. « Naaah. Je plaisante » Arrangeant mes cheveux, je soufflais en fixant les oreillers. Mes pauvres bébés. « Je n’voudrais pas prendre le risque de faire neiger des plumes dans ta chambre » « S’il pleut des plumes c’est clair et net tu nettoies tout femme ! » Je la pointais du doigt, comme menaçant. Bien que je rigolais. Enfin, quoi que, si elle pouvait faire le ménage dans ma chambre, je n’allais pas dire non. Attrapant le drap, je l’enroulais rapidement pour m’en faire une sorte de liane et faire comme si ‘allais la fouetter. « Bon, qui va gagner de nous deux hein ? » Je m’approchais d’un coup vers elle pour la plaquer contre le lit, roulant dessus avant d’en tomber et faire un gros boum. Je m’étais foiré pour ma part. Face contre terre, je gémissais en me frottant la tête.

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 20 Mai - 12:59



Le premier jeudi du mois d'octobretenue



Elle pouffa de rire à la déclaration de son ami. Quoi, si elle se rasait ses cheveux n’allaient pas pousser aussi vite que les siens ? Quelle affirmation complètement stupide, mais digne de l’abruti qu’il était. Pensait-il que les femmes gardaient les cheveux longs car elles avaient peur que cela ne pousse pas assez vite ? « Autant te faire la boule à zéro dans ce cas » s’exclama-t-elle, un sourire narquois étirant ses fines lèvres. Connue pour son entrain, ce que d’autre ignorait certainement était le fait que ce genre de simple affirmation, pouvait réellement prendre racine dans l’esprit de la demoiselle. Entre jeu et réalité, le fossé était très étroit, surtout quand il s’agissait d’ennuyer Kaien. Après tout, elle lui avait déjà fait subir le tout sans le vouloir, alors comparé à cela, lui raser la tête était presque… insignifiant. De toute façon, n’avait-il pas dit avec une certaine confiance qu’il s’en fichait un peu au total ? Ça repousserait certainement vite. «S’il pleut des plumes c’est clair et net tu nettoies tout femme ! » Et le revoilà qui partait dans ses délires de macho. « J’en suis une quand ça t’arrange seulement » rétorqua-t-elle en haussant ses épaules avec un air désinvolte. Elle était la seule fille de la bande d’ami qu’il formait avec les deux autres garçons de la même section, cela pouvait être quelque peu gênant pour elle mais il la traitait comme leur pair, comme un mec en somme. «Bon, qui va gagner de nous deux hein ? » Il eut l’idée de la rouler en un maki, et niveau force, on ne pouvait pas dire que la mère nature l’avait particulièrement gâté. Pour le coup, elle se savait fichue, jusqu’à ce qu’il s’écrase comme une crêpe sur le sol. Un carillon de rire fusa dans la chambre, son côté avenant qu’elle démontrait dans les couloirs de l’hôpital disparaissait pour des rires et l’indifférence, parce que c’était lui au fond. « Pfft ! À vouloir faire la malin… ! BA-KA. » Pour la peine, elle se laisse tomber du lit pour s’écraser sur le dos de son ami, afin d’éviter que la situation se retourne contre elle, elle tenta une de ces techniques d’immobilisation qu’elle voyait souvent dans les matchs de catch. Et puis, s’il résistait, elle n’aurait aucun scrupule à le mordre non plus.

© cn.june


Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 21 Mai - 12:14
Tenue.« Autant te faire la boule à zéro dans ce cas » Secouant la tête de gauche à droite, je plaquais une main sur mes cheveux, avant de les fourrager quelque peu. « Kenini. Je n’ai pas envie de devenir un moine. » ce n’était pas dans mes priorités, et ça ne l’avait jamais été pour autant. Mais pour ce qui était d’elle, ça pourrait faire vraiment quelque chose de beau. Oui, bon bien évidemment je déconnais et elle le savait. C’était un peu ça, notre relation à tous les quatre. Se faire chier, et s’amuser. Rien de bien sérieux en somme. On avait tous plus ou moins une vie de merde, alors pourquoi la prendre au sérieux ? « J’en suis une quand ça t’arrange seulement » Je souris, dévoilant toutes mes dents. « Bien sûr voyons. Ça a ses avantages après tout. Puis t’aime ça, passer le balais et tout. » Je la narguais bien évidemment. Je ne la considérais pas comme une boniche ou tout autre chose. Et j’étais loin d’être le gars très machiste. M’approchant d’elle, je souris, prêt à l’écraser, mais c’était sans compter le foirage total que je venais d’effectuer… Une vraie horreur… « Pfft ! À vouloir faire le malin… ! BA-KA. » Grognant contre le sol, je n’eus pas le temps de me relever, qu’elle était déjà sur moi en train de m’écraser comme une grosse vache. « Oh la vache, si tu descendais pour voir ? Tu vas finir par me tue par asphyxie là. » Bon j’exagérais. Je pouvais très bien respirer, avec son poids plume là. Bougeant lentement, je me redressais franchement pour tenter de la faire tomber, roulant pour l’écraser à son tour. En fait, je faisais plus office de balançoire qu’autre chose, tout ça pour qu’elle se détache de moi. « Allez, sois mignonne un peu dans ta vie. »

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 4 Juin - 19:38



Le premier jeudi du mois d'octobretenue



Le pire dans l’histoire c’est que même s’il se rasait la boule à zéro, elle était prête à parier que les infirmières ne cesseront de se retourner pour chuchoter entre elles comme toujours. Et avec une telle coupe, elles seraient toutes obligées de se retourner et partager leur impression. Toujours les mêmes en soi, ce qui était relativement amusant. «Bien sûr voyons. Ça a ses avantages après tout. Puis t’aime ça, passer le balais et tout. » Narae se contentait de rire, le trouvait encore plus stupide qu’à son habitude. Du moins, il n’était jamais bien sérieux, peut-être face aux patients et encore. Il avait toujours un sourire enjoué, une vanne à sortir, des gestuelles pour faire rire. D’une certaine façon, il mettait l’ambiance entre les murs froids de l’hôpital. «Oh la vache, si tu descendais pour voir ? Tu vas finir par me tue par asphyxie là. » De nouveau un carillon de rire résonnait allègrement. Ce n’était pas avec si peu qu’elle risquait de se vexer, le jour où elle le serait également. « Je suis très bien, assise ici. Je ne vois pas pourquoi je devrais descendre » répondit-elle en faisant hausser avec dédain ses épaules. Il suffit de peu pour qu’elle s’envole, mais elle s’appliquait à ne pas lui en laisser l’opportunité, restant alors vigilente. «Allez, sois mignonne un peu dans ta vie. »  C’est bien la première fois qu’on le lui demandait, d’être mignonne. Généralement, elle l’entendait à longueur de temps, une façon qu’avaient les autres de la traiter comme une enfant du fait de ses traits juvéniles. « J’ai quoi en échange ? Rien n’est gratuit ici-bas, voyons », n’osant pas arranger les mèches qui lui barraient le visage, elle se contentait de souffler dessus, sans quitter du regard son partenaire, allongé.

© cn.june

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 10 Juin - 18:52
Tenue.« Je suis très bien, assise ici. Je ne vois pas pourquoi je devrais descendre » Bougeant doucement la tête, pour la tourner, de façon à pouvoir la voir, je fronçais les sourcils en bougeant le dos pour la faire un peu sauter sur moi. « Genre. Je suis pas du tout confortable. Allez. Sors de sur moi. Tu auras ma mort sur ta conscience après. » Quoi ? Moi ? Essayer de la culpabiliser ? Mais pas du tout voyons. C’était d’un naturel extrême tout simplement. Enfin, dans tous les cas, elle se devait de s’en aller, histoire que je puisse respirer convenablement. « J’ai quoi en échange ? Rien n’est gratuit ici-bas, voyons » Pourquoi ça ne m’étonnait pas d’elle bizarrement ? Soupirant, je laissais ma joue entrer en contact avec le sol en fermant les yeux. Qu’est-ce que je pouvais négocier en échange ? Franchement… Bonne question. « Tu veux quoi en échange ? Suivant ce que tu veux, je te l’accorderai… Mais tout dépend… » Non parce qu’avec elle, fallait vraiment s’attendre à tout… Narae pouvait être sournoise. C’était une petite coquine après tout. Et pour trainer constamment avec des hommes, il fallait être sournoise et se tirer de ce genre de situation avec aisance… « T’es quand même vicieuse. Tu sais que je me vengerai dans tous les cas hum ? » Oui parce que quand il s’agissait de faire le con ou autre, j’étais le premier à être présent et ça elle le savait. Après tout elle me connaissait depuis tout ce temps. Et quand je trainais avec Berry et Kellian, c’était pire… enfin, même les quatre réunis… Hormis Kellian, qui lui ne pouvait pas boire, on devenait tous un peu timbré. La fierté n’existait pas dans ce genre de moment. « Alors ? Dis-moi. »

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 18 Juin - 13:40



Le premier jeudi du mois d'octobretenue



Il sous-estimait son niveau de confort puisqu’elle était plus que parfaitement installée et n’avait pas matière à se plaindre. Peut-être le fait qu’il était bavard et ainsi bruyant, mais un rouleau de tape suffirait pour le mettre en mode mute s’il le fallait. Elle secoue la tête, négativement, elle aimait bien le fait que lui, pour une fois, ne se joue pas d’elle. «Tu veux quoi en échange ? Suivant ce que tu veux, je te l’accorderai… Mais tout dépend… » Et puis, elle aimait le fait qu’il lui dise des choses qui lui plaisent. C’était presque rare qu’il fallait le forcer un peu, ce bougre, pour qu’il se montre un chouilla plus gentil dans ses mots. L’ombre d’un sourire satisfait flottait sur les lèvres de la demoiselle, mais elle retrouva son poker face, elle ne voulait pas s’attirer non plus ses foudres, plus qu’elle ne le faisait déjà. « Ce que je veux ? Bonne question » dit-elle en mimant de réfléchir, il devenait coopératif que cela en devenait presque touchant, ou amusant. «T’es quand même vicieuse. Tu sais que je me vengerai dans tous les cas hum ? » Elle fronça les sourcils à cette déclaration qui ne lui plaisait étrangement pas. Il la provoquait, mais c’était tellement récurrent entre eux qu’elle ne cillait presque pas. « Oh ho ! Tu essaies de me menacer maintenant ? » fit-elle en prenant la grosse voix du seigneur dans les dramas historiques. Narae le savait, que dès qu’il le pourrait, elle allait déguster de ces représailles. Pas besoin qu’il lui donne un avertissement, un carton jaune, car à tous les coups, elle allait devoir le subir. C’était toujours donnant-donnant avec lui, et parfois même gratuit. Il se moquait d’elle, allègrement et en toute circonstance. « J’te signale que je suis justement en train de me venger ! Qui se venge de qui ? Gamin ! » rétorqua-t-elle en arquant un sourcil. « Alors ? Dis-moi. » Il la pressait mais elle prenait son temps, de toute façon, dans ce genre de situation, elle manquait cruellement de créativité. Des souhaits ? Elle en avait souvent, à longueur de temps, mais là tout de suite ? Néant. Elle n’arrivait pas à les classer par ordre de priorité. « Dans ce cas… je t’interdis de te venger ? Easy, non ? »

© cn.june


Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 25 Juin - 11:46
Tenue.« Ce que je veux ? Bonne question » Dans tous les cas ça ne m’inspirait rien qui vaille. Comme d’habitude. Venant de Narae autant dire que ce n’était jamais facile de cerner ce qu’elle voulait. C’était un peu un démon sur patte. Un gentil démon tout de même. Du moins, même si elle pouvait se montrer maline elle n’était pas vile. C’était une fille tout à fait gentille et adorable. « C’est encore plus suspect venant de ta part franchement… » Non vraiment quoi. Elle ne m’aura pas de toute façon. Je ne me laisserai pas faire. Je n’étais pas comme ça voyons. J’étais tenace comme garçon, et ça, elle le savait parfaitement. « Oh ho ! Tu essaies de me menacer maintenant ? » Un sourire carnassier se logea sur mon visage. Bien sûr que non. Ce n’était pas du tout mon style… « Comme si tu ne me connaissais pas. Je suis outré. » Petit faux air choqué sur le visage, je lui fis un sourire encore plus taquin. Bien sûr que je venais de la menacer, gentiment bien évidemment. Je n’étais pas du style méchant. « J’te signale que je suis justement en train de me venger ! Qui se venge de qui ? Gamin ! » « Gamin ? Gamin ? Yah, gamin toi-même. J’ai passé l’âge d’être un gamin… Gamine. » Bon ok, j’étais tout sauf crédible en cet instant là, mais tant pis, je m’en foutais allègrement. C’était pas du tout important. Après tout ce n’était que Narae. Avec Narae on pouvait tout faire sans aucune honte. N’est-ce pas ? « Dans ce cas… je t’interdis de te venger ? Easy, non ? » Ah…. Cette fille…Franchement… « T’es nulle roh. Mais d’accord j’accepte. Allez. » Je lui donnais une faible petite tape. Il était temps qu’elle descende. Je n’étais pas un coussin.

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 2 Juil - 19:57



Le premier jeudi du mois d'octobretenue



Ce n’était pas elle seule qui était nulle pour le coup, puisque son idée l’était tout autant. Consciente qu’elle était loin d’avoir eu le gage du siècle, elle ne bougea pas un iota, restant confortablement assise sur lui, pensive. « Dans ce cas, qu’est-ce qui me dit que tu ne te vengeras pas ? Je te connais, ta parole d’homme est celle d’une tapette » dit-elle finalement, sortant de sa petite léthargie. Elle le provoquait, jouait sur les mots mais avec bonne conscience, après tous, il n’aimait pas que les femmes. Elle le savait, il était carrément de l’autre bord. Il n’avait pas à faire les effarouchées, l’étudiante était ferme sur ses positions le concernant, elle avait tout vu. Du moins, sans être resté à regarder telle une malpropre, elle avait compris. « Donne-moi une garantie et je te laisserais recouvrer ta liberté. En attendant, je reste là. » D’un mouvement, elle s’amusa à lui pincer le nez, un sourire narquois aux lèvres. Une décharge la parcourra, une idée. Au fur et à mesure que l’idée se déroulait et lui plaisant, elle entrouvrit les lèvres avant de rire doucement. « Si tu me laisses gribouiller sur ton visage en guise de bonne foi, je voudrais bien te croire alors. Marché conclu ? Sinon c’est bien trop simple. » Narae était consciente de l’irrationalité de sa requête, ou du moins le fait que cela commençait à devenir un peu trop. Elle désirait beaucoup de chose, mais décidait par envie, pure pulsion. Malgré tout, elle restait bonne, encore potiche dans ses demandes. Une grande enfant, voilà ce qu’elle était. Après tout, elle n’avait pas réellement eu le temps de l’être lorsqu’elle était en âge, alors cela lui revenait quelque peu tel un boomerang et Kaien en faisait tristement les frais. « Alors, alors ? » demanda-t-elle en faisait papillonner ses cils, d’une voix plus mièvre. En vrai, elle était juste impatiente.

© cn.june


Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 6 Juil - 0:41
Tenue.« Dans ce cas, qu’est-ce qui me dit que tu ne te vengeras pas ? Je te connais, ta parole d’homme est celle d’une tapette » D’une tapette ? Elle y allait un peu fort là quand même ? Depuis quand j’avais une parole si faible que ça ? S’il y avait bien quelqu’un de parole ici c’était bien moi. Je n’étais pas du genre fourbe ou à mentir, ou à balancer les secrets des autres. Tsss. Je la poquais doucement avant de lui pincer la taille. « Arrête de dire des conneries. Ma parole est clean. » Fallait pas déconner non plus ; J’allais pas me faire avoir par un petit monstre comme elle non ? C’était elle la maline, la fourbe, la joueuse… Et la pire de toute même ! « Donne-moi une garantie et je te laisserais recouvrer ta liberté. En attendant, je reste là. » Une garantie ? Le truc c’est que je ne savais pas quoi lui donner comme garantie. J’étais légèrement nul pour ce genre de truc et elle le savait parfaitement. Je ruminais en cherchant dans mon coin. De toute façon, elle était sur moi, qu’est-ce que je pouvais bien faire d’autre ? « Si tu me laisses gribouiller sur ton visage en guise de bonne foi, je voudrais bien te croire alors. Marché conclu ? Sinon c’est bien trop simple. » Gribouiller sur mon visage ? Elle était sérieuse ? C’est tout ce qu’elle voulait ? Dessiner ? Faire mumuse ? Eh ben… Ma foi, si c’est ce qu’elle voulait… Autant qu’on le fasse une bonne fois pour toute. De toute façon ce n’était pas si sorcier que ça des dessins… Si enfantin, ça lui correspondait bien au final. « Alors, alors ? » « On se calme impatiente. » Je soupirais en levant les yeux au ciel. « Vas-y. Gribouille, fais des dessins, amuse-toi. Si ça te fait plaisir. Comme ça je serais libre. Dépêche-toi. »

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 8:51
 

Do you believe in spirits? ☸ Kaien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» My secret. { Opale }
» Fan Club de Rukia Kuchiki (Bleach)
» Demande de partenaire avec The Spirits Haunted Forum RPG Horreur
» (TERMINE) Spirits in the materiel world [PV Destiny C Lawless]
» Kaien ~쩔어
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-