AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 i have nothing to say (feat. kwon andrew)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 10 Oct - 22:53
I HAVE NOTHING TO SAY

I like you more and more”. .Δ Franz Kafka





Mei est une adepte de tout ce qui est surprise ; c'est la raison même de sa présence dans l'appartement du jeune homme. Elle a réussi à avoir les clés grâce à Jiao et beaucoup de "s'il te plait" pour être honnête. Mais Jiao est faible de toutes façon, tout le monde le sait non ? Elle secoue doucement sa tête sur le rythme de la musique tandis qu'elle se déplace dans les différentes pièces. Elle écrit une lettre en coréen en commençant par "Ne t'inquiète pas, n'appelle pas la police, I want to play a game. Et si tu pars, je te tire dessus avec des balles de paintball, alors tu ferais mieux d'enfiler cette grosse veste. Mais si tu arrive à me trouver alors quelque chose de géant t'attend et je plaisante même pas. Alors tu attends quoi ?" Elle met en place les horloges dans différentes pièces de l'appart, il ne devrait pas tarder à arriver. La jeune femme emballe le cadeau dans du papier kraft et un ruban blanc ; des billets d'avion et de concert dans une enveloppe. Il va sans doute croire qu'il s'agit d'une lettre et va avoir une mine dépitée, mais quand il saura, il va sauter au plafond. Du moins, c'est ce que Mei s'est dit. Vous savez tous qu'elle n'est pas riche et qu'elle travaille comme une malade, enchaînant les petits boulots. Ce cadeau n'a rien de quelque chose qu'elle pourrait se permettre habituellement. Elle espère qu'il appréciera, puisqu'elle n'a pas pu payer son propre billet.


Elle finit de ranger tout ce petit bordel dans l'appartement, elle ne peut pas s'en empêcher. Et puis quand même par-ci par-là elle met des pièges histoire que ce ne soit pas facile et cache le cadeau sous sa couette. Puis au bout d'une dizaine de minutes, elle regarde avec satisfaction son travail, en chargeant son pistolet de boules de peinture. Elle se cache derrière la porte de sa chambre quand elle entend la porte d'entrée s'ouvrir, les bruits de clés. Elle lui laisse le temps de lire la lettre et marche d'un pas silencieux, espérant pouvoir, éventuellement bien se cacher. Malheureusement, la musique s'enclenche et la jeune femme a oublié qu'elle a posé un piège dans le couloir. De ce fait, à cause du fil, elle tombe et se retrouve la tête dans de la crème fouettée. Elle pose ses mains sur son visage qui prennent de la crème elle aussi et s'écarte de l'assiette en carton avant de s'allonger sur le dos. Elle lève alors sa main avant de finalement dire ;


Mei - Suprise ... ! Um... Tu pourrais m'aider à me lever ? J'arrive pas à voir grand chose...


Oh Mei, tu es sérieusement un boulet.

© GASMASK

Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 19 Oct - 0:33
what the.... ?



C'est son anniversaire aujourd'hui. Il n'est pas du genre à le répéter à tout le monde à chaque heure de la journée. Pour lui c'est juste un jour ordinaire, marqué par les vibrations de son téléphone. Même la femme de ménage de ses parents lui a souhaité il y a une heure de ça, c'est dire. Bon, il faut quand même avouer que ça lui fait plaisir, ça prouve qu'on pense à lui, ne serait-ce qu'une seconde dans la journée. Elle a dit qu'ils appelleraient plus tard dans la journée, quand ils auraient le temps. Ils sont toujours en train de courir dans tous les sens, encore à cet âge. Ça le fait sourire, lui qui ne fout presque rien de ses journées. Parfois il se demande s'il a pas été adopté.

Il a passé une partie de la journée avec Jiao. Quoi de plus logique que d'aller chez son meilleur ami le jour de son anniversaire ? En plus c'est lui qui a expressément demandé à le voir. À croire qu'il ne peut plus se passer d'Andrew. C'est beau l'amour. Ehm. Ils ont passé un moment à faire les cons, comme d'habitude, mais bizarrement ça vaut autant qu'un cadeau enroulé dans du papier et tout le bordel. Il est heureux, et c'est ce qui compte, ça a toujours été comme ça.

Un peu plus tard et son meilleur ami s'en va comme il en était arrivé. Andrew prend le métro et rentre chez lui, sa mère au téléphone. Elle lui souhaite bon anniversaire, et il entend même son père le dire en fond. Il sourit comme un con, alors qu'il rentre la clé dans la serrure. « Merci. » Il ouvre la porte. « Vous venez me voir quand ? » qu'il demande, mais n'écoute pas la réponse. À travers le combiné, sa mère parle, parle comme si ça faisait dix ans qu'ils ne s'étaient pas vu, mais Andy est concentré sur la lettre posée sur la table juste en face. Il l'ouvre. « Qu'est-ce que c'est que ce... ? » sa mère s'inquiète, toujours au téléphone. Merde, il l'avait presque oubliée. « Attends maman je te rappellerais plus tard. Non, rien de grave t'inquiètes pas. Bisous. » Il fout son téléphone dans sa poche et lit ce qui est écrit, sans trop comprendre.

Le Kwon sursaute en entendant la musique se déclencher, puis se dirige d'un pas rapide vers le son. Il doit avouer qu'il ne s'attendait pas du tout au spectacle qui se déroule devant ses yeux. Les yeux et la bouche grands ouverts d'incompréhension se transforment bien vite en un éclat de rire quand il voit Mei par terre, le visage maculé de crème fouetté. Il laisse échapper quelques larmes même. Il se reprend quelques secondes plus tard et prend la main qu'elle lui tend pour la remettre sur pieds. Ça pour une surprise, c'est une surprise. « La prochaine fois que t'essayes d'entrer par effraction dans mon appartement, demande moi juste. » Il se remet à rire un peu, et part lui chercher une serviette dans la pièce à côté pour essuyer son visage. « Tiens, t'y verras plus clair. » dit-il en lui tendant le truc. « Bon, maintenant que je t'ai trouvée, c'est quoi tout ça ? » Qu'est-ce qu'elle lui a préparé encore. Il a hâte de le découvrir.
© GASMASK

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 20 Oct - 21:16
I HAVE NOTHING TO SAY

I like you more and more”. .Δ Franz Kafka






Chô Mei élue boulet national, mais mondial ne serait pas mal non plus. Dans un murmure la concernée le remercie pour la serviette et part se laver le visage dans la cuisine avant de finalement pouvoir y voir tout clair comme il dit. C'est peut être un peu hors sujet mais la crème fouettée était plutôt pas mal au passage. Mais histoire d'en revenir à nos moutons elle galère un peu maintenant. Elle passe nerveusement la main dans ses cheveux et regarde Andrew sans pouvoir dire quoi que ce soit ;

Mei - Moh j'ai tout gâché... Une moue se dessine sur son visage avant qu'elle ne dise On rembobine, va mettre ton manteau de protection et prendre ton arme et moi je ... Ca commence maintenant ! Elle dit en attrapant son arme et se cachant derrière le canapé.

Elle tire sur l'épaule du jeune homme et ne peut s'empêcher de rire. Mei n'est pas violence. Non. Mei est amour et paix. Elle a laissé de petits indices, des pièges aussi, des petits mots dans chaque pièce pour qu'il finisse par trouver la boîte dans un coin de sa chambre. Elle a fait des trous dans la grande boîte parce qu'il faut bien qu'il respire le petit westie.


Mei - Je ne peux rien dire, trouve ton cadeau par toi même... Aller aller, avant que je ne te tire à nouveau dessus !


Dans la salle de bain à côté du miroir il y a un post-it bleu avec écrit "si tu cries mon nom, je te répondrais et tu me trouveras... ah, je m'appelle Groucho, Andouille"... Est-ce que vous imaginez seulement le temps que ça a prit à cette maladroite de service pour mettre tout ça en place ? Non vous n'imaginez pas pas vrai ? Une éternité. Mais c'est parce qu'elle l'aime tellement cette Andouille...


© GASMASK

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 30 Oct - 1:04
what the.... ?



Sérieusement, Mei l'étonnera toujours. Dans le bon sens, bien entendu. Sa journée, déjà belle, vient encore de s'améliorer. Il se demande quelles bonnes actions il a fait dans une vie précédente pour avoir un si bon karma. Il ne mérite pas tout ça, mais si on lui offre, alors il prend avec plaisir. Il rit en l'entendant parler et se barre le plus vite possible pour aller prendre la veste, mais il se fait quand même tirer dessus. « Hé mais tu triches en plus ! » il s'exclame, avant d'enfiler la veste et de prendre le pistolet.

« T'abuses Mei, je suis nul en chasse au trésor. » C'est vrai qu'il n'est pas du genre très observateur, et qu'en général il ne fait pas attention aux petits détails. Mais il n'a pas envie de se faire tirer dessus, même si ça n'est que de la peinture. Andrew fait gaffe aussi, parce qu'il n'a pas envie que l'histoire de la crème fouettée se répète, sur son visage cette fois. Vraiment, il n'a aucune idée de ce qu'elle lui a préparé, et se demande bien à quoi tout ça va mener, mais il a hâte de le découvrir.

Ne sachant par où commencer, il se dirige vers la salle de bain, la pièce la plus proche. Il n'a jamais été aussi attentif de sa vie, c'est dire. A peine rentré dans la pièce, il remarque le post-it. Ça c'est de son niveau de repérage, ça va. Andrew le décroche et le lit en marmonnant, avant de sourire comme un con. « Euh... Groucho ? » s'écrie le garçon, sans trop comprendre. Ce truc est un vrai puzzle, incompréhensible. Et dire qu'il pensait rentrer et regarder tranquillement une série en commandant double ration de pizza, faut croire qu'il s'est trompé. Au final, c'est quand même mieux que son plan initial. Mei est géniale. Il l'aime.
© GASMASK

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 30 Oct - 12:50
REVENGE

I like you more and more”. .Δ Franz Kafka





Lorsqu'il se dirige dans la salle de bain, elle file rapidement dans la chambre sortir le concerné de la boîte en carton. Elle attache doucement un ruban rouge autour de son cou tout en chuchotant ;


Mei - Non non non, bouge pas, shhhh...


Elle ferme la porte derrière elle laissant Groucho à l'intérieur. Elle court alors dans le salon pour prendre la télécomande spéciale et appuie sur le bouton rouge qui mettra en marche les petit ventilateurs dans la salle de bain. Merci les amis qui aiment faire des robots électrique. Les ventilateurs se mettent en marche et alors les confettis ne tardent pas à voler dans les airs. "Error. Try again" dit le micro accroché sur le ventilo. Elle a fait exprès d'écrire au dos du post-it "Je ne t'entend pas, essaie dans une autre pièce peut être ?". Après ce n'est pas tous les jours qu'elle peut embêter Andrew comme ça. Allongée dans le salon, elle réprime un faible rire à cause des pièges qu'elle a laissé dans le couloir et dans sa chambre. Des fils invisibles, de fausses souris qui, il faut l'avouer, a fait flippé la jeune femme quand elle s'est rendu dans la boutique. Il ne va pas s'en sortir aussi facilement, ce ne serait pas amusant sinon. Puis finalement Groucho qui attend dans la chambre du concerné sur le lit.


Mei - Tu t'en sors ? elle lance depuis le salon, faiblement amusée


Elle remet en marche la musique sans mettre la musique trop fort de peur qu'il n'entende pas Groucho au final. Mah, de toutes façon, il ne va pas avoir de mal à le voir si ? Il ne peut pas être si mauvais que ça à la chasse aux trésors après tout.

© GASMASK

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 20 Nov - 1:59
it's only getting started



Il aurait du se douter que ça n'allait pas être si facile. Il sursaute en voyant le bordel dans la salle de bain avant d'éclater de rire. Ça va être chiant à nettoyer les confettis tiens, il ne peut s'empêcher de penser, mais avec un grand sourire aux lèvres. Pourtant il ne comprend pas, il a bien lu ce qui était sur le post-il. Il le retourne et... ah oui d'accord. « Meeeeei pourquoi tu me joues des tours comme ça ? » qu'il dit, plus pour lui même qu'autre chose, parce qu'il ne sait pas où elle est, et donc si elle peut l'entendre. Il prend le post-it avec lui et sort de la pièce pour continuer à chercher.

S'il a eu de la chance la première fois en se rendant dans la salle de bain, ça n'est plus trop le cas là. Il sursaute comme un con en voyant une souris dans le couloir. Il sait que c'est une fausse, parce que c'est impossible que l'animal reste sans bouger comme ça après tous le bruit, sachant qu'en plus il y en a des autres un peu partout, mais sur le coup, il a sursauté. Juste voir la forme l'a surpris, et il suppose que de toute façon, c'était le but. Qu'importe, il avance... et se retrouve face contre terre (fan de calogero cette référence est pour vous). Il met deux secondes avant de comprendre ce qui lui arrive et dit « Je te jure Mei, si je te retrouve je te fais la peau. » Le garçon se relève difficilement, parce qu'il a la flemme, pas parce qu'il s'est fait mal. L'opération commando commence : il prend ses précautions, pose une main sur le mur du couloir pour plus de stabilité et marche doucement histoire de sentir les fils et ne passe se rétamer comme il vient de le faire. Y'en a pas mal à éviter, on ne dirait pas comme ça, mais la Chô est une sadique. Cadeau d'anniversaire vous avez dit ? Plutôt pièges de la mort.

Il arrive dans le salon - c'est là qu'Andrew a entendu sa voix tout à l'heure - et ne met pas longtemps à la trouver « C'est la guerre. » qu'il annonce, et sans perdre de temps lui tire dessus. Faut pas le tenter, le gosse, sinon c'est fini. Il la menace avec son arme, il se prend pour un représentant des forces de l'ordre du genre bien badass. « Où est Groucho ? GROUCHOOOO ! » comme si elle venait de kidnapper son coéquipier. Andrew regarde trop de films, dites vous ? Peut-être, mais là il s'amuse et c'est l'important. « Répond vite sinon je continue l'assaut. » Il pointe de nouveau l'arme sur elle. Elle a beau essayer de s'enfuir, Mei risque aussi de se prendre un de ses propres pièges.
© GASMASK

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 20 Nov - 22:35
AH QUE COUCOU ANDOUILLE

I like you more and more”. .Δ Franz Kafka







Mei ne peut pas s'empêcher de rire quand elle entend Andrew depuis le salon. Honnêtement elle ne pensait pas que ce serait aussi drôle mais du coup il peut prendre son temps pour trouver Groucho. Mais pas trop longtemps non plus quand même. Moh ? Mei ? Cruelle ? Parce que vous appelez ça être cruel vous ? Doucement elle s'appuie contre le mur et regarde son portable. Lorsqu'elle entend un bruit sourd, elle détache son regard de l'écran et pose la paume de sa main au niveau de sa bouche. Peut être qu'elle en a trop fait finalement ? Quelques secondes s'écoulent avant que le jeune homme ne réponde à sa question silencieuse. Puis alors la jeune femme commence à regarder autour d'elle où elle pourrait bien se planquer maintenant, mais elle n'a pas assez de temps. Tout ce qu'elle a le temps de faire c'est rapidement s'asseoir pour éviter le tir du jeune homme.

Elle n'aura pas le temps de se relever, elle le sait bien, et malgré tout, elle ne peut pas s'empêcher de rire parce qu'Andrew est à fond dans un nouveau caractère de personnage. D'ailleurs, elle ne tarde pas à suivre le jeune homme en lui répondant tout en levant les mains en l'air ;

Mei - D'accord d'accord ! Je me rend je-

Ses paroles sont interrompue par les aboiements du Groucho en question. Son regard croise alors celui d'Andrew. Bon mon coco, pas besoin d'être super intelligent pour comprendre que Groucho n'est pas ici et que c'est un chien. Ou peut être que tu es sourd et là on ne peut malheureusement rien faire.

Mei - Groucho ! Viens ici ~~ Elle se relève et repose le regard sur le jeune homme avant de dire faiblement amusée Y-.. Dis s'il te plait, tu peux baisser ton arme maintenant ? Un faible rire s'échappe de ses lèvres j'ai peur que tu me tire dessus sans t'en rendre compte...

Elle a tout juste le temps de finir sa phrase que le chien traverse le couloir pour se retrouver ici. L'habitude l'oriente vers Mei qui se penche pour le prendre dans ses bras et elle s'amuse à commenter le parcours d'Andrew tout en s'adressant à Groucho ;

Mei - Aigo... Ton propriétaire n'a pas beaucoup de patience hm. Elle relève la tête vers lui avant de poser Groucho dans les bras du jeune homme sans pour autant lui demander son avis. Bon anniversaire, Andouille... Je sais que beaucoup de personnes tiennent à toi mais quand je l'ai vu j'ai pensé que vous étiez fait l'un pour l'autre tu vois ! Lui aussi redonne le sourire et la bonne humeur... Mais j'espère que tu perdras jamais tout ça parce que... Parce que ce serait plus toi sinon
elle hausse doucement les épaules avec un faible sourire avant de simplement détourner le regard.
© GASMASK

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 9:29
 

i have nothing to say (feat. kwon andrew)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (m) kwon andrew north ft. park chanyeol (exo)
» Signature de contrat - Andrew Brunette
» Andrew Kirke (Gryffondor)
» [Février] Taeyang Andrew
» | Aipom | La joie réside dans le bonheur de vivre | Feat Kristen Bell | Finished =)
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-