AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Chat perché ft. Lim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Pseudo : As Mes messages : 336 Yen (¥) : 54 Avatar : Jackouille la fripouille, alias Wang Jackson Schizophrène? :
Age : 21 ans Date de naissance : 22/03/1995 Astrologie : Bélier Métier : Pilote de courses de rues Année : 4e année Résidant à : Le quartier de Shinjuku Planning :

☐ Trouver comment me racheter auprès de Raylai
☑ M'acheter un quad (parce que c'est classe)
☐ Économiser (HAHAHA mais que je suis drôle !)
☐ Faire un paintball avec les potos (ça fait longtemps)
☑ Remettre la main sur cette danseuse thaï (putain c'qu'elle était bonne...)
☑ Revoir ma Rukia adoré (ça fait trop longtemps qu'on s'est pas vu, elle me manque trop !)
☐ Essayer de me rapprocher de Raylai un peu plus (On est sur la voie de la réconciliation, faut pas que je foute tout en l'air)
☐ Rappeler la dame au chien que j'ai croisé (Il était super beau son chien, j'irais bien faire un tour chez elle)
Navigation :

Si tu veux tous savoir de moi c'est ici, et puis si t'as envie d'être mon ami, n'ai pas peur, je suis p't'être pas un gentil garçon mais je mords pas, viens . Oh, et tu peux suivre mes petites aventures passées ou présentes ici si tu veux.



Ah et si t'as mon num, hésite pas à m'appeler, si non y'a toujours le insta si tu veux voir ma belle gueule, au choix.



Et pour info, en ce moment je suis au parc aquatique avec la meilleure des meilleures Rukia que j'ai pas vu depuis un baille et je viens de retomber sur ma p'tite thaï Katreeya que j'ai pécho y a un moment à une course.
Voir le profil de l'utilisateurEn ligne
Ce message a été posté Mer 28 Oct - 22:52

On joue au chat perché ?

Lim & Kô
Tenue



- Ok Ue, t'as compris le parcours ? Tu dois passer par Bunkyo, Ueno et Minato et il faut que tu passes par le parc d'attractions, le zoo et le musée nezu. Oh et essaye pas d'escalade l'angel ent. s'te plait, j'ai pas envie de venir te chercher encore une fois parce que tu t'es pété une jambe ou je sais pas quoi. Compris ? Tu vas y arriver ?

Kô leva les yeux du plan pour regarder son ami. Un sourire confiant se dessina sur son visage.
- Les yeux bandés, mec.

Son ami lui fit quelques tapes amicales dans le dos puis se prépara à lancer le chrono. Kô rabattu sa capuche, cachant sa tignasse blonde, mit son masque en tissu et vérifia que la go pro qu'il portait sur le torse était bien fixé. Quelques échauffements rapides et, au "top", il s'élança à toute vitesse dans la rue, esquivant les obstacles avec fluidité et acrobatie. Il eut vite fait de traverser le quartier de Shibuya, jonglant entre ciel et terre avec une aisance déconcertante. Il arriva ensuite à Bunkyo, qu'il traversa en grande partie sur les toits. Il réussit à s'introduire facilement dans le parc d'attractions, en profitant pour s'amuser un peu et voler une sucette en spiral. Les courses contre la montre étaient surement ce qu'il préférait, après les parcours incroyables qu'il faisait avec ses amis, mêlant parkour, courses de voitures et paintball, bien sûr. C'était un bon moyen pour se dépenser, pour aller au bout de ses limites et un bon exercice d'endurance et de vitesse aussi. En tout cas, ça marchait bien parce que le blond était déjà en nage, surtout avec cette couche de vêtement. Nan mais quelle idée de mettre un sweat à capuche quoi. Il aurait mieux fait de se trimbaler en marcel et en bermuda, comme presque à chaque fois qu'il faisait du parkour de jour. Mais bon, il faisait nuit, il venait de pénétrer sans autorisation dans un parc d'attractions, il avait volé une sucette et il s'apprêtait à se faufiler dans un zoo, ce n'était pas vraiment le contexte pour sautiller en petite tenue.

Kô arriva finalement sur le toit d'un immeuble en rénovation du quartier Ueno. Il était à proximité du zoo et l'échafaudage allait lui permettre de perdre un peu de hauteur, il se voyait mal jouer aux assassins en sautant dans le foin des girafes - même si l'enclos des girafes était encore à quelques bornes de son emplacement. - Il lui fallut à peine quelques dizaines de secondes pour descendre d'à peu près cinq ou six étages. Il sauta ensuite sur le toit de la supérette d'à côté, amortissant son atterrissage avec une roulade. De là, il fut facile pour lui d'atteindre le grand mur qui encerclait le zoo. A là Assassin's Creed, il courut quelques mètres sur le mur avant d'arriver à hauteur d'un muret un peu plus bas. Une fois dessus, il put continuer sa course à travers le zoo, jonglant entre les barrières et murets des enclos et les quelques bâtisses qui se trouvaient ici et là. Pratiquement tous les enclos étaient vides, excepté ceux des animaux nocturnes peut-être. C'était drôle de voir des animaux le reluquer en train de faire le singe au bord de leur enclos. Enfin, Kô ne put pas faire le singe bien longtemps car, au bout d'un moment, alors qu'il regardait à l'intérieur d'un enclos, en pleine course, il vit dans sa vision périphérique une énorme masse sombre s'approcher dangereusement de lui. Sans même qu'il est le temps de faire quoi que ce soit, il fit un vol plané et s'écrasa au sol, la tête dans les mains.
- Ah ! Putain !!

Qu'est-ce qu'il venait de se prendre ? Un poteau ? Un panneau ? Mais ce n'était pourtant pas la première fois qu'il venait ici, il n'avait jamais vu de panneau ou peu importe ce que c'est près de cet enclos ? Il venait de faire des travaux ? Ils ont renforcé la signalisation ? C'était bien sa vaine tient ! Maintenant, il devait avoir le nez explosé ! Kô resta un bon moment au sol avant de se redresser légèrement, constatant que son nez pissait le sang, littéralement. Il pesta encore un peu avant de relever la tête pour trouver le coupable. A sa grande surprise, ce n'était ni un poteau, ni un panneau, mais bien un mec qui tenait une espèce d'énorme pelle extrêmement bizarre.  
- Mais t'es malade !?

Il laissa tomber sa tête en arrière, la main sur le nez. Il était tellement essoufflé que sa respiration aurait pu réveiller le zoo entier. En tout cas, c'était pas bon de s'arrêter net alors qu'il venait de faire un effort intense, ça l'était encore moins quand un énorme machin en métal venait s'écraser sur son visage. Son coeur battait tellement fort, on pouvait presque le voir cogner contre sa poitrine, même avec son sweat.


Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 29 Oct - 12:52

On joue à Chat Perché?


««« TENUE »»» Crevé. Son corps quémandait même pour se débarrasser d'un ou deux organes, histoire d'alléger le poids. Peut-être que sans l'estomac, il serait moins fatigué. Cette idée était stupide. Tout autant que de penser qu'il arriverait à ne louper aucun cours jusqu'à la fin de l'année. Ça craignait pas déjà assez d'avoir trois ans de retard, il fallait que les triplés, vous savez les gosses dans le dessin animé Rebelle là, bah les mêmes, sauf de sept ans, en chinois. Lâchés dans un zoo, j'vous laisse imaginer les épreuves qu'ils faisaient subir à leur ainé. D'autant plus qu'en l'absence du père, vu que le précédent directeur adjoint avait été licencié, c'était Lim le responsable. Il assumait en plus de ses études, la fonction de gestionnaire de zoo et soigneur animalier au quotidien. Autrement dit, un emploi du temps de fou... Et ce soir, il remplaçait le gardien de nuit du zoo... bah oui, parce que les gens, ça tombe malade, donc quand ça tombe malade, on appelle l'androïde Lim. Non parce que Lim, il est jamais malade, ça non, il peut pas c'est un robot. Hein papa.... En fait, il se tape un mal de crâne carabiné le pauvre gars.Affalé sur la table devant les écrans de contrôle, son dernier devoir maison de maths à coté du bras, il dort comme une bûche... Mais ça ne va pas durer. Il aurait tellement aimé baver là, encore plusieurs heures, mais une caméra s'excite puis une autre, et le bililili tonitruant de l'alarme d'intrusion dans le zoo, lui nique les oreilles, lui faisant presque faire une crise cardiaque. Il sursaute, perdu, les yeux grands ouverts, "hein quoi!! qu'est-ce c'..." la chaise de bureau se dérobe sous lui et il se vautre en beauté par terre, sur le ciment froid de la salle de surveillance. "Aow..." grogne-t-il en se redressant une main sur la tête. Le nez à ras la table, il voit une ombre passer le long des cages, sur les murs, par dessus les serres...

Il plisse les yeux. Encore lui! Cette fois-ci... ça va chier. "Je vais t'niquer tu vas voir..." souffle-t-il en partant en trombe vers la sortie, dérapant par terre. Il sort à toute berzingue, encore sonné de sa chute. Le réveiller comme ça, mais ça va pas! Il court vers la zone de singes, là où l'autre va arriver, et cherche du regard un truc qui pourrait servir pour l'arrêter. Pour toutes les fois qu'il l'a nargué en s'échappant comme un ninja par dessus les palissades. Ok, il était impressionnant, c'était même admirable ses capacités physiques, mais il avait pas le droit! Voilà! Et pire encore, il se foutait de sa gueule. Lim trouva une grosse pelle pour ramasser le crottin des hippopotames et des éléphants. Ça c'est bien. Comment ça c'est barbare. Non... il voit pas du tout pourquoi. Il reprend sa course, avec un sourire victorieux, se disant qu'il va lui coller dans le bide, ça va le calmer. Comme disait mamie, faut prendre le mal à la racine. Bon, y'a pas de racine là, mais c'est pareil les jambes non?

Il se dissimule, comme un petit singe et quand il entend le mec arriver, il prend son élan et frappe de toutes ses forces. BONG. Et une masse qui s'écrase par terre. Il voit pas trop ce qui s'est passé, parce que le poids de la pelle avec la force, lui a fait faire un demi tour. La pelle touche le sol et il cherche le type des yeux. Oh merde...Ah bah tu l'as bien niqué là Lim. Bravo. C'était un peu trop haut pour les jambes. Il a frappé en pleine tête... il le pensait plus ... grand? Ou la pelle moins ... il sait plus trop. Il ouvre de grands yeux, autochoqué par la violence du truc et pose doucement la pelle contre le mur, genre: ok euh, on a rien vu...

Lim, c'est pas le mec super courageux en face des autres. Il sait y faire avec un crocodile ou un rhinocéros pas content, ce qui est paradoxal, mais les humains, c'est...joker. Il réfléchit un court instant, et se redresse, un peu contrarié. Bah oui, faut bien, il était sensé être en colère de base. "J'ai gagné cette fois! J't'ai prévenu plein de fois mais t'écoutes rien! Le Zoo est interdit la nuit! Tu veux tomber dans un enclos et t'faire bouffer?" Le tout les mains sur les hanches...ultra-charisme! Pas super. Et niveau assurance: zéro. Lim le fixe et se rend compte qu'il y a du sang. Oh... oh merde... oh! Oula. A l'aide. Oui, alors, est-ce que c'est comme soigner un babouin qui s'est battu? Il ouvre la bouche, se touchant son propre nez, comme si ça allait changer quelque chose..."Oh... merde, j'ai tapé fort... réfléchis... réfléchis..." Il se met les mains sur la tête, tourne un coup sur lui-même et lève le doigt. Oui! Il court deux secondes, disparaissant, puis revient avec un chiffon, de la réserve à bouffe des singes à deux pas. Il s'approche doucement, comme il le ferait avec un animal sauvage. " Tu vas pas m'frapper hein... non parce que... tu grognes, tu grimpes partout, t'es limite... un babouin, alors... tu me mords pas.... Montre moi." Il serre les dents, tend le bras lentement, sa main lui otant la sienne et il lui colle le chiffon sur le nez pour éponger... Il le lâche pas des yeux. Pas sûr qu'il lui échappe s'il l'agrippe, mais ... à la base, il voulait juste lui faire comprendre qu'il peut lui faire face et l'arrêter, pas le tuer... Oui, alors, en fait , le chiffon sur le masque, ça va juste l'étouffer. Il s'approche un peu plus, en plissant un oeil et du bout du doigt, ote le masque vers le bas pour lui coller le chiffon de nouveau sur le nez. Il grimace. "hum... c'était pas prévu que ça fasse ça... je voulais visé ... le ventre... " si avec ça tu passes pas pour un fou, c'est que l'autre l'est encore plus...

Pseudo : As Mes messages : 336 Yen (¥) : 54 Avatar : Jackouille la fripouille, alias Wang Jackson Schizophrène? :
Age : 21 ans Date de naissance : 22/03/1995 Astrologie : Bélier Métier : Pilote de courses de rues Année : 4e année Résidant à : Le quartier de Shinjuku Planning :

☐ Trouver comment me racheter auprès de Raylai
☑ M'acheter un quad (parce que c'est classe)
☐ Économiser (HAHAHA mais que je suis drôle !)
☐ Faire un paintball avec les potos (ça fait longtemps)
☑ Remettre la main sur cette danseuse thaï (putain c'qu'elle était bonne...)
☑ Revoir ma Rukia adoré (ça fait trop longtemps qu'on s'est pas vu, elle me manque trop !)
☐ Essayer de me rapprocher de Raylai un peu plus (On est sur la voie de la réconciliation, faut pas que je foute tout en l'air)
☐ Rappeler la dame au chien que j'ai croisé (Il était super beau son chien, j'irais bien faire un tour chez elle)
Navigation :

Si tu veux tous savoir de moi c'est ici, et puis si t'as envie d'être mon ami, n'ai pas peur, je suis p't'être pas un gentil garçon mais je mords pas, viens . Oh, et tu peux suivre mes petites aventures passées ou présentes ici si tu veux.



Ah et si t'as mon num, hésite pas à m'appeler, si non y'a toujours le insta si tu veux voir ma belle gueule, au choix.



Et pour info, en ce moment je suis au parc aquatique avec la meilleure des meilleures Rukia que j'ai pas vu depuis un baille et je viens de retomber sur ma p'tite thaï Katreeya que j'ai pécho y a un moment à une course.
Voir le profil de l'utilisateurEn ligne
Ce message a été posté Jeu 29 Oct - 19:48

On joue au chat perché ?

Lim & Kô
Tenue



Alors ça, c'était bien la première fois que ça lui arrivait. Il s'était bien fait courser par des gardiens, on lui avait même jeté des pierres et un type un peu cinglé avait même sorti son fusil quand Kô était passé pour une énième fois sur son toit, mais au grand jamais, il ne s'était pris un coup de pelle en pleine poire. Pour une première, c'était assez violent. Maintenant, il avait les fesses au sol, avec un sacré mal de dos et un nez explosé, la totale. Il jeta un regard noir au gars qui se tenait devant lui. Ash, ce type... C'est celui qui arrêtait pas de lui courir après. Fallait avouer que c'était bien jouer pour le coup, mais Kô n'allait pas s'avouer vaincu, interdit ou pas, il allait revenir ici, de nuit, juste pour le faire chier. D'ailleurs, quand il a vu le blond au sol, il avait l'air légèrement paniqué. Ha, il avait beau essayer de jouer au mec en colère, ce n'était pas un gars violent apparemment. Intéressant. M'enfin, en attendant, lui, il se vidait de son sang, alors c'est pas qu'il est pas mignon à essayer de jouer au gros dur, mais s'il pouvait au moins trouver un truc pour arrêter l'hémorragie, ce serait cool.

Kô n'eut, d'ailleurs, même pas besoin de demander quoi que se soit, le type venait de se rendre compte tout seul qu'il venait de lui péter le nez. Cool, un truc de moins à faire. Toujours assis par terre, appuyé sur son bras libre et la tête en arrière à se tenir fermement le nez, le blond dévisagea son vis-à-vis qui commençait vraiment à faire des trucs bizarres. Et bah, il était bien tombé lui, il avait le temps de mourir trois fois avant qu'il n'ai l'idée d'aller lui chercher un chiffon. Merci mon dieu ! Il n'allait pas crever ce soir. Bon, il exagérait, ça ne lui faisait pas si mal que ça et puis il avait vu pire, mais là, il était frustré, ce mec venait juste de le choper alors qu'il le narguait depuis si longtemps. La loose quoi. Lorsque le type revint avec son chiffon, Kô lui lança à nouveau un regard noir, le fixant lourdement, comme s'il allait le dévorer vivant. Qu'il approche, on verra bien s'il va pas lui coller un pain. Un babouin, et puis quoi encore ? Bon, à bien y réfléchir, il devait avoir les fesses aussi rouges que les bestiaux maintenant, mais bon. M'enfin, un singe reste un singe et les singes, c'est des putains de bons grimpeurs alors s'en était presque un compliment. En plus, les babouins, ils sont pas, genre, super balèze en baston ? Enfin, Kô resta immobile, le laissant lui coller le chiffon sur la gueule. Ah, en plus de lui péter le nez il l'étouffait maintenant. C'est malin de lui mettre ça au-dessus de son masque, vraiment, ça aide beaucoup. Kô agita ses mains pour enlever le chiffon de son visage. Heureusement, monsieur n'a pas mis trop de temps à tilter qu'il était en train de l'étouffer. Toujours aussi prudent, comme s'il faisait face à un tigre enragé, il lui enleva le masque du bout du doigt. Kô en profita pour faire comme s'il allait lui mordre le doigt, mais le gars colla à nouveau le chiffon sur son visage. Le blond posa une main sur le chiffon - enfin, plus sur celle de l'autre gars - pour le maintenir contre son nez. Il se mit même à pousser un grognement, juste pour renforcer la comparaison qu'il venait de faire. Il finit ensuite par se redresser, s'asseyant avec difficulté, avant de jeter un regard interrogateur à son vis-à-vis, un sourcil haussé.
- Rappelle-moi de jamais être là si tu tiens un flingue dans les mains, tu veux ?

Nan parce que, s'il visait aussi bien au pistolet qu'avec une pelle, il risquait d'y avoir des morts. Nan mais sérieux ? Il visait le ventre ? C'est parce qu'il faisait noir ou quoi ? Ouais, il visait son ventre, c'est ça, Kô le soupçonnait plutôt de viser la tête, en plein dans le pif, comme ça, bim ! Il lui en voulait à se point de venir squatter le zoo de nuit ? Ou peut-être qu'il avait la mort parce qu'il arrivait pas à le choper. Il a cru que des ailes lui poussaient dans le dos lui, enfin plutôt que la force de Hulk l'envahissait entièrement. Il devait être trop content de pouvoir le choper enfin. Sérieux... Y'a des gens qui font flipper des fois... M'enfin il pouvait parler lui...


Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 31 Oct - 0:05

On joue à Chat Perché?


««« TENUE »»» Il était flippant ce mec. Un peu. Juste un peu alors. C'est ça, convins-toi que t'es pas un trouillard. Faut dire aussi que dire bonjour à un mec avec une pelle pour le caca de gros mammifères on a quand même fait mieux... Il le fit un peu sursauter quand il grogna. Mais merde! Ça l'amuse en plus! Sadique! Il lui fait les gros yeux du coup, agacé. Il en veut une autre! Pour se venger, il lui appuie un peu sur le nez avec le chiffon. Tiens... Il a voulu le mordre en plus! Ce type est un sauvage. Sa copine doit être ravi au lit. Pour le reste, ça doit être un catastrophe. Remarque, il était pas vraiment mieux lui... Son ex, même si elle était devenue une très bonne amie, lui avait demandé d'arrêter à cause de son rythme de vie. Trop speed pour elle et un peu trop... occupé. Il avait eu un réflexe d'étonnement en le voyant agiter les mains. Ah oui, il l'avait un peu étouffé. Oui, bah ce serait pas arrivé s'il avait pas son machin sur la figure là! Et qu'il lui dise pas qu'il était malade hein! C'était juste pour pas qu'il voit sa trogne! Il la voyait maintenant! Il l'observa toujours prêt à s'enfuir au moindre geste bizarre ou agressif et là, la main plein de sang du blond se pose sur la sienne. Oh. Oui? Non! On le lâche? Il peut plus partir là, ça craint! Il va lui faire mal s'il tire sur sa main et il risque de l'énerver encore plus! Ok. On va faire comme avec les mâles alpha babouins quand ils sont furax. On bouge pas, et on avise au fur et à mesure... Gentil. Tout doux... Il s'accroupit quand il s’assoit par terre et regarde derrière lui. Ah il a mis du sang partout il va devoir nettoyer avant les touristes demain... il voulait juste dormir lui! Enfin, non faire son devoir de maths. Oh putain son devoir de maths... Son esprit est tout au fond en berne, il va encore se prendre une bûche... A moins de travailler jusqu'à l'aube et de faire le pendule sur sa table, à force de frôler l'endormissement. Il pose un genou à terre et le fixe en plissant les yeux.

"Detrompe-toi... je suis balaise avec les fusils hypodermiques." il agite un sourcil et sourit en coin. Fou? Naon. Juste qu'il le prend à son jeu. Bon ok, si un peu, parce qu'en plus c'est vrai qu'il sait y faire. "Tiens, la prochaine fois, je vais pas m'embêter, je vais m'asseoir sur un toit de cage et t'attendre en joug." Bah oui, parce qu'il savait très bien qu'il allait revenir ce suicidaire. Plus ça fait mal, plus on y revient hein! Il fronce un sourcil et regarde derrière lui, avant de soupirer. Il se frotte un peu le front, n'en revenant pas de ce qu'il va faire... Son chez lui et pas loin. Il vit dans une petit F2, une dépendance du zoo, attenante à la demeure familiale qui frôle le mur principale, derrière l'enceinte, et du coup, bah oui, lui, il vit à 70% dans le zoo. Il s'y est fait. "Hum..."... Il se gratte la tête, il va passer pour un taré. Bah oui, c'est vrai, il pourrait appeler les flics et le laisser se démerder, mais en fait, il l'avait surtout frapper pour sa satisfaction personnelle, au grand déboire de sa conscience entre jouissance et culpabilité. C'était à n'y rien comprendre. Il n'allait pas le jeter aux flics juste parce qu'il s'était pris pour Shita... Il se mordit la lèvre et ferma les yeux en soupirant fortement... " Tu fais chier..." Un instant de réflexion... On insulte pas les gens Lim... C'est mauvais pour le tourisme et puis t'façon, les babouins, ça comprend rien aux insultes... quoi que lui si, il va s'énerver... ah... il a encore sa main de piéger... "Euh. Pardon." Raclement de gorge, il regarde un peu ailleurs... "Tu... J'ai de quoi te...soigner." Il dit ça en grimaçant un peu, regardant sa main en étau charnel et gluant. Il va pas lui caser les doigts hein. Il en a un peu besoin. Il le prend sous le bras de l'autre main, et commence à se relever. "Tu.... viens?"

Il avait montré un petit bâtiment blanc dans le coin, entre deux cages, celles des singes lions, et celles de tarsiers. Quand ils s'échappaient, c'était toujours chez lui qu'ils finissaient. Ils iraient par là-bas, mais Lim n'était pas rassuré. Dans le sens où en plus, le blond semblait sadiquement joueur et lui, il était pas physiquement de taille. Quoi que... avec ce qu'il venait de lui-même, ça pourrait le faire! Oui. Non. Il avait toujours ses dents... Pourtant, ça ne l'empêchait pas de s'inquiéter. Il s'inquiétait aussi pour les crocodiles et les puma. Suivant cette logique ça semblait presque normal. Mais dans cette situation rien n'était normale. "Tu... tu vas mourir hein? T'es émophile?" Moment de panique en marchant. ça goutait partout! On allait croire qu'il avait fait un meurtre ou torturé un animal! Enfin dans son cas, les deux étaient valables mais quand même! " Non parce que sinon je vais être obligé de faire disparaitre ton corps chez les crocodiles ou les lions, mais ils laissent les os, c'est pas pratique... j'veux pas aller en prison, c'est ta faute aussi!" On touche le fond... après ça, s'il te pense pas fou... Il regardait un peu partout en parlant, le soutenant au mieux et étant du coup obligé de se rapprocher de lui. Un peu trop près. Il pouvait le mordre là! Oui c'était trop près.

Pseudo : As Mes messages : 336 Yen (¥) : 54 Avatar : Jackouille la fripouille, alias Wang Jackson Schizophrène? :
Age : 21 ans Date de naissance : 22/03/1995 Astrologie : Bélier Métier : Pilote de courses de rues Année : 4e année Résidant à : Le quartier de Shinjuku Planning :

☐ Trouver comment me racheter auprès de Raylai
☑ M'acheter un quad (parce que c'est classe)
☐ Économiser (HAHAHA mais que je suis drôle !)
☐ Faire un paintball avec les potos (ça fait longtemps)
☑ Remettre la main sur cette danseuse thaï (putain c'qu'elle était bonne...)
☑ Revoir ma Rukia adoré (ça fait trop longtemps qu'on s'est pas vu, elle me manque trop !)
☐ Essayer de me rapprocher de Raylai un peu plus (On est sur la voie de la réconciliation, faut pas que je foute tout en l'air)
☐ Rappeler la dame au chien que j'ai croisé (Il était super beau son chien, j'irais bien faire un tour chez elle)
Navigation :

Si tu veux tous savoir de moi c'est ici, et puis si t'as envie d'être mon ami, n'ai pas peur, je suis p't'être pas un gentil garçon mais je mords pas, viens . Oh, et tu peux suivre mes petites aventures passées ou présentes ici si tu veux.



Ah et si t'as mon num, hésite pas à m'appeler, si non y'a toujours le insta si tu veux voir ma belle gueule, au choix.



Et pour info, en ce moment je suis au parc aquatique avec la meilleure des meilleures Rukia que j'ai pas vu depuis un baille et je viens de retomber sur ma p'tite thaï Katreeya que j'ai pécho y a un moment à une course.
Voir le profil de l'utilisateurEn ligne
Ce message a été posté Mar 3 Nov - 21:51

On joue au chat perché ?

Lim & Kô
Tenue



Ce mec était vraiment un cas, il voulait jouer au gros dur assuré, mais il avait l'air carrément paumé le pauvre type. Bon, ça avait le mérite de bien amuser Kô, il avait l'air d'avoir peur de lui, c'était amusant. Il allait en profiter en tout cas, il aimait bien effrayer les gens, surtout ceux qui le craignaient. C'était peut-être un peu sadique sur les bords, mais ce n'était pas bien méchant, il n'allait pas les torturer non plus. Quoi que... Peut-être que lui... Il lui jeta un regard fourbe à cette pensée, il avait eu peur quand il avait essayé de le mordre en plus. Bon, ça lui avait coûté une pression sur son nez endolori, mais ça valait le coup. Cette rencontre risquait d'être plus amusante que les dernières fois où il se contentait juste de le narguer. Bon, il gardait quand même une mine énervée pour pas sortir de son rôle et perdre en crédibilité. De toute façon, même son regard fourbe n'inspirait rien de bon. Kô prit ensuite l'initiative de tenir lui-même le chiffon, sans même calculé la même de l'autre, resté coincé entre le tissu et sa propre main. A vrai dire, il ne capta pas tout de suite qu'il venait de le prendre au piège, il se demanda donc pourquoi il commençait à paniqué à nouveau. Cependant, lorsqu'il comprit la raison, il ne bougea pas pour autant. Il était pris au piège maintenant, il ne pouvait plus partir. Pour la peine, Kô appuya plus fort, agrippant plus sa main que le chiffon pour l'empêcher de l'enlever si jamais il essayait, histoire qu'il se sente encore plus pris au piège. Et hop, encore un regard fourbe, presque provocateur de la part du blond, il allait faire quoi maintenant ?

Bon, en attendant, il venait d'affirmer qu'il était balèze avec un fusil... Un fusil quoi ? Kô fronça les sourcils, levant des yeux plissés vers le gars. De quoi il parlait sérieux ? C'était un machin pour les animaux ça ? C'était vraiment un fusil genre comme ceux qu'on a l'habitude de voir ou c'était juste un truc bizarre qui s'appelait fusil machin-truc ? Ash, ce mec... En tout cas, sa remarque lui arracha un sourire. Il l'attendrait en joug ? Il était curieux de voir ça tiens ! Ca l'incitait encore plus à revenir ! Il allait surement essayer de le trouver avant que lui ne le trouve, histoire de lui faire peur à nouveau. En attendant, il avait encore l'air en proie à un dilemme. Allons bon... Quoi encore ? Il vérifiait que personne ne les observait ? Il avait peur qu'on voie qu'il venait d'exploser la tronche d'un mec ? Héhé, c'est sûr que ça foutrait un coup à son image, quel qu'elle soit. En tout cas, il avait surement pas la réputation d'un gros dur, impossible. Pas avec cette attitude en tout cas. Le blond haussa un sourcil, intrigué par sa réaction. Il était curieux de savoir ce qu'il mijotait. Pas quelque chose de bien méchant en tout cas, c'était quasi-certain. Ils étaient resté un moment dans la même position, Kô assis par terre et l'autre accroupi devant, leurs deux mains sur le chiffon imbibé de sang qui contenait tant bien que mal la mini hémorragie du blond. En même temps le temps qu'il se décide ! Nan, c'est pas vrai, ça n'avait pas pris tant que ça. Le gars lâcha même un "tu fais chier" à Kô. Ah ? Une montée de courage ? Il commençait à s'irriter ? Ah bah non, il venait juste de s'excuser. Bon, et ensuite ? Il se racle la gorge, il va surement rajouter un truc, non ? Ah, il a de quoi le soigner ? Cool ? Il a des bases en chirurgie ? Nan parce qu'il était juste hors de question que ce magnifique visage que le blond se trimbalait soit gâché par une putain de bosse dégueulasse à cause d'un nez pété ! Il fallait pas croire, les nez cassés, il en avait vu passé, et c'était bien la seule cause de ses venues à l'hôpital. Nan parce qu'une jambe ou un bras cassé, tu te bricoles une atèle, t'attends un peu et hop c'est reparti, ni vu ni connu, mais un nez... Un nez ! Ca avait la fâcheuse tendance à mal se refoutre quand ça guérissait, espérons juste qu'il ne se soit pas mal foutu pendant le choc... Il allait l'entendre si non. Ash... Ce qu'il détestait les hôpitaux, rien que l'idée d'y allait l'ennuyait, c'était une telle perte de temps.

Le gars du zoo aida Kô à se relever, comme s'il venait de se faire assommer - ce qui n'était pas entièrement faux. - Le blond en profita donc pour se laisser entièrement relever, il ne mettait aucune force à l'oeuvre, il se laissa juste soulever comme une poupée de chiffon, juste pour faire chier l'autre gars, histoire qu'il galère un peu. Bon, bien sûr, quand il fut sur ses pieds, il recommença à marcher normalement. Bon, direction le bâtiment qu'il venait de montrer alors. Alors qu'il marchait en silence, l'un soutenant l'autre, le type du zoo commença à lui poser une question assez étrange. Le blond arqua un sourcil et un regard inquisiteur se posa sur son interlocuteur.
- T'as vraiment envie que je crève ? Avoue ça te ferait une belle jambe ! Il rigola un peu avant de rajouter, sur le ton qui sonnait extrêmement sadique pour le coup. Tu peux pas savoir à quel point j'adore ça...

Kô avait légèrement écarté le torchon de son visage pour pouvoir se faire entendre, le fait qu'il tienne la main du gars plus que le torchon lui avait permis de bouger leurs deux mains en même temps. Et, le sourire carnassier qu'il venait de faire après la dernière phrase était vraiment très effrayant, encore plus avec le sang qui lui dégoulinait jusqu'au menton, quant à son regard, on pouvait presque croire qu'il allait commettre un meurtre - ou qu'il en avait commis un vu tout le sang qu'il y avait. - Ah... Il pouvait pas s'échapper là. Le petit agneau coincé entre griffes et crocs. Ses lions et ses crocodiles étaient loin en ce moment, allait-il dévorer ce garçon en premier ou allait-il finir en pâture aux gros chats ? Haha ! La bonne blague ! Kô explosa de rire, littéralement.
- Yah ! Je crève pas comme ça p'tite tête ! A qui t'as cru que tu avais à faire hun ? Baka ! Et hop, une pichenette sur le front de sa main libre. Yah ! Et puis lâche-moi ! Je suis pas handicapé !

Le blond se débattu un instant avant de s'éloigner du gars, sans pour autant lâcher sa main, qui, bien sûr, s'était considérablement éloigné de son visage. Un petit "tss" qui se voulait plus amusé qu'agacé et il pris violemment le chiffon de sa main encore libre, attrapant rapidement le poignet du mec avec l'autre main. D'un coup sec, il le tira vers lui, le forçant à lui faire face, à quelques centimètres de son visage. Il afficha de nouveau se sourire carnassier, le dévisageant comme s'il était sur le point de le bouffer vivant.
- Alors... On y va dans cette baraque... ?

Effrayant ? Oui un peu.


Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 8 Nov - 22:54

On joue à Chat Perché?


««« TENUE »»»
Lim est gentil mais pas con. Depuis le temps qu'il joue à chien et chat avec ce mec, il se doute bien qu'il va pas se laisser faire, et d'ailleurs, il fait le gros handicapé en se laissant lever! Il croit qu'il l'a pas vu? Il a même envie de lui mettre une claque sur la tête pour ça , mais vu que sa main est kidnappé et l'autre le soutient, s'il le lâche, sûr que l'autre va retomber par terre comme une bouse et crier à l'homicide, exprès pour le faire chier! Ah mais qu'il l'énerve! Mais en même temps, oui... il a tapé un peu fort. Il pensait même pas qu'il était capable de faire ça, il va falloir qu'il complète sa liste de choses qu'il est capable de faire, même si le motif "assomer un mec avec une pelle à crottin" ne fasse pas super glorieux au milieu du reste. Non mais il va arrêter! C'est sérieux quand il s'inquiète de s'il est émophile! Si ça arrive, il meurt vite et non, il veut pas d'un mort sur les bras! C'est ... c'est... Hein? Lim ouvre de grands yeux en reculant un peu le torse et la tête. De? -Tu peux pas savoir à quel point j'adore ça...- MAIS DE QUOI! Il a rien compris et vu son visage, il est flippant. Lim cligne plusieurs fois des yeux. Quoi, il est dingue en plus de ça? Dingue dans le sens psychopathe sanguinaire? Ou juste carnivore, enfin cannibale là... Mais. Oui, non. Option numéro 2? Il a pas de tazer sur lui, fais chier! Il lui en aurait bien foutu un coup, juste pour qu'il lâche sa main! Espèce de fou furieux! Et ça ne va pas s'arrêter là. Oh gosh, il a vu le sang sur le visage quand il a écarté le chiffon. Il en a partout, partout! Lâche! Ma! Main! Il sort l'autre, fronçant un peu les sourcils, un peu inquiet. Non, tu le frappes pas, il va pas te mordre. Il essaie de s'en convaincre mais c'est pas facile... La vision était morbide. Pourquoi il se marre maintenant? Ce mec est déséquilibré. C'est ça. Lim reste subjugué, interdit. Il ne sait plus comment réagir. Il devrait peut-être pas le soigner. Ce garçon serait plus heureux dans l'au delà avec des fous comme lui non? Mais il n'est pas Dieu, lui, il ramasse le caca des hippo et fait des gratouilles aux pingouins, donc il a pas le droit de décider de la vie d'autrui. Il n'a qu'à pas faire semblant de vouloir le bouffer aussi bordel! Il veut pas arrêter ça!?Reprenant un peu de conviction personnelle arrivé devant la porte, il dit avec ironie:

"C'est vrai que mort, je pourrais dormir tranquille au lieu de te voir te pendouiller partout comme un macaque, mais bon... t'es divertissant, j'y peux rien, je vais t'épargner, juste pour le plaisir de te coller une fleche dans le cul la prochaine fois." Il plisse les yeux, se voulant sévère. Ça marche pas. Charisme 2. quoi?? Mais quoi??? Il lui ordonne de le lâcher alors que c'est lui qui le retient? Ok! Il demande que ça lui! Plus toucher cet ingrat sadique! Et puis pourquoi il lui tient encore la main? Lâche! Non. Lim regarde sa main dans celle de son ennemi de fortune, plein de sang et a un frisson d'effroi. Ah mon dieu. S'il a une ... Il bloque. "T'as pas de MST au moins, ou le thiphus, ou je sais pas, un truc contagieux quoi...?" qu'il dit sur une voix pas rassurée et diminue à la fois, quand il croise le regard vorace du blond en face. Non mais sérieux, faut qu'il arrête de faire ça, il va encore devoir le taper et ce sera de la légitime défense là. On dirait qu'il a mangé un gens cru! Avec le sang partout sur le bas du visage... Si on voit ça à la caméra, ils vont croire que ça y est c'est Resident Evil et qu'il faut foutre Tokyo en quarantaine! Chose pas prévu, il se fait tirer en avant et heurte le corps devant lui. Oh non. Trop près! Trop près! Et l'autre qui lui souffle une phrase pleine d'hémoglobine, avec ce sourire de pervers. Ah .. Instinctivement, Lim lui arrache le tissu rouge de l'autre main, et lui remet sur le nez pour cacher, la vision et l'haleine, et sans aucune douceur, vérifiant les caméra qui sont tournées ailleurs. Ah mais hein!

Il lui adressa un sourire allongé et forcé, ouvrant la porte net et recule lentement vers l'intérieur, entendant des petits bruits de pas et un appel de pingouin. Biou, son petit manchot de compagnie accourait. Bonjour maitre! Non va-t-en! Il va te manger toi aussi.
APPART
Le petit pingouin leur tourne autour en agitant ses nageoires et Lim pousse la porte du pied, toujours accroché à ce type. "Ok, donc là, c'est maintenant que tu m'arraches les organes c'est ça?" S'il avait eu des oreilles de petit chien, il les aurait baissé direct. C'était ironique sans l'être, il le faisait grave flippé mine de rien. "Touche à rien, t'es plein de sang... je..." Il a une solution. Il enlève le chiffon de son visage, lui prend le poignet qui est libre et le tire avec lui, marchant à reculon. Il l'entrain au fond de la pièce commune, puis dans un petit couloir sur la gauche et enfin , hop une porte à gauche.  Regardant où il va. Et s'il veut partir dans l'autre sens, il s'en fout, il va lui tirer sur les bras, mais il foutra pas du sang partout ce fou. Il referme la porte de la salle de bain derrière lui et sans prévenir, aller hop, il le pousse direct dans la grande douche, et frappe un bouton qui allume la douche direct avant de dire fort: "C'est qu'un mauvaise moment, mais tu ressembles à un cannibale! Je te filerai des fringues! Tu bouges pas ok!"Comme s'il allait t’écouter... Il lui dit ça les bras tendus, toujours l'un prisonnier de sa poigne. Il espère qu'il va comprendre et le lâcher aussi, parce que ça lui mouille la manche. Il fout un mec plein de sang dans une douche tiède et c'est sa manche qui l'importe, pas le fait que l'autre ait pu être en pétard d'avoir été foutu direct dans la douche alors qu'il pensait juste qu'il allait ouvrir la pharmacie et le soigner, assis sur les chiottes? Ah oui, il aurait pu faire ça aussi en fait... Lim percute sur le coup, et baisse les yeux pensif, fronçant les sourcils pour lui même et regardant la pharmacie en coin. Ça aurait peut-être été moins agressif comme technique? Mais ça va le laver! Lim... t'es inconscient... on en fait peu des comme toi.


Pseudo : As Mes messages : 336 Yen (¥) : 54 Avatar : Jackouille la fripouille, alias Wang Jackson Schizophrène? :
Age : 21 ans Date de naissance : 22/03/1995 Astrologie : Bélier Métier : Pilote de courses de rues Année : 4e année Résidant à : Le quartier de Shinjuku Planning :

☐ Trouver comment me racheter auprès de Raylai
☑ M'acheter un quad (parce que c'est classe)
☐ Économiser (HAHAHA mais que je suis drôle !)
☐ Faire un paintball avec les potos (ça fait longtemps)
☑ Remettre la main sur cette danseuse thaï (putain c'qu'elle était bonne...)
☑ Revoir ma Rukia adoré (ça fait trop longtemps qu'on s'est pas vu, elle me manque trop !)
☐ Essayer de me rapprocher de Raylai un peu plus (On est sur la voie de la réconciliation, faut pas que je foute tout en l'air)
☐ Rappeler la dame au chien que j'ai croisé (Il était super beau son chien, j'irais bien faire un tour chez elle)
Navigation :

Si tu veux tous savoir de moi c'est ici, et puis si t'as envie d'être mon ami, n'ai pas peur, je suis p't'être pas un gentil garçon mais je mords pas, viens . Oh, et tu peux suivre mes petites aventures passées ou présentes ici si tu veux.



Ah et si t'as mon num, hésite pas à m'appeler, si non y'a toujours le insta si tu veux voir ma belle gueule, au choix.



Et pour info, en ce moment je suis au parc aquatique avec la meilleure des meilleures Rukia que j'ai pas vu depuis un baille et je viens de retomber sur ma p'tite thaï Katreeya que j'ai pécho y a un moment à une course.
Voir le profil de l'utilisateurEn ligne
Ce message a été posté Mer 2 Déc - 18:49

On joue au chat perché ?

Lim & Kô
Tenue



Cette fois, on peut se le dire, cette rencontre était vraiment bizarre. Bon, ils se "connaissent" depuis un moment déjà, mais faut dire que, pour leur première vraie interaction, c'était assez costaud. M'enfin, c'est pas comme si Kô n'en avait pas l'habitude. Le pire, c'était surement qu'il aimait ce genre de rencontre "musclée". Bon, c'était la première fois qu'on se présentait à lui à coup de pelle, mais, au moins, ça avait le mérite d'être original. Et puis, il faut dire que le personnage était tout aussi haut en couleur, enfin, d'après Kô du moins. Et puis, le voir galérer à relever ce gros tas de plus de 60 kilos, c'était plutôt marrant. Bon, il se débrouillait bien, là preuve, il avait réussi à le relever sans que Kô n'ait besoin de faire le moindre effort. Il devrait faire ça plus souvent, c'était marrant comme truc. Bon, il a tout de même eu la bonté de ne pas se laisser trainer jusqu'à la maison tout de même, quoi que, ça aurait pu être marrant ça aussi. Ah, mais il l'aurait surement laisser crever sur place dans ce cas-là, non ? Ah, c'est vrai que tout le monde ne s'appelle pas Kô... Enfin bref, ce type était drôle, et puis sa tête quand Kô a sorti la carte du psychopathe sadomasochiste, c'était vraiment à mourir de rire, le blond a dû faire de gros efforts pour garder son sérieux plus de dix secondes. Bon, au final, il a quand même éclaté de rire parce que voilà, voir un petit agneau paniquer devant le grand méchant loup, c'est toujours drôle. Enfin, pour lui en tout cas. Enfin, entre-temps, ils avaient fait leur chemin vers la porte du bâtiment. Le gars se stoppa et essaya de reprendre un peu de confiance en lui. Trop mignon, un chaton qui veut jouer au lion. Un sourire élargit les lèvres du blond, il était peut-être pas crédible dans le rôle du mec sur de lui et charismatique, mais bon, Kô se retint de rire, il rentra plutôt dans son jeu, avec le même ton ironique.
- En même temps, ta vie serait tellement pourrie sans moi !

C'est après ça que Kô se débattu pour tenir sur ses jambes par ses propres moyens. En y regardant attentivement, c'était assez comique comme situation, c'était Kô qui tenait le type depuis tout à leur, et c'est lui qui lui demande de le lâche. Enfin, en même temps, il ne fallait pas essayer de le comprendre, sa tête était un véritable labyrinthe dans lequel il était le seul à se retrouver, et encore, ce n'était pas toujours le cas. Enfin bref, on finit par s'y faire, ou pas. Nan parce qu'il y a aussi cette façon de répondre aux gens avec ce regard lourd de sens, bien glauque et qui veut quasiment tout dire. Bon, c'est pas vrai, aux dernières nouvelles, il avait aucune de ces merdes. Enfin, il sait pas en fait, depuis combien de temps il est pas allé voir un médecin ? Trop longtemps en tout cas, mais c'est bon, il se protège, c'est pas comme s'il faisait pas attention... Ok ça a plus la connotation d'une bonne blague quand on dit ça de Kô, mais c'est la vérité pour une fois. Mais bon, il l'aurait senti s'il était malade, non ? Ash, et puis on s'en fout hein ! Enfin, il s'en fout. Même pas le temps de lui laisser répliquer, il l'attrape par le poignet pour le tirer vers lui et lui glisser une phrase digne d'un film d'horreur, ou d'un violeur cannibale, au choix. Ouaip, c'était vraiment digne d'un film, jusqu'à ce que l'autre type lui recolle le mouchoir sur la tronche. Ah, ça lui a arraché une grimace pour le coup, faut pas oublier que son nez était pété. D'ailleurs, comme ça se fait que ça saigne autant ? Il s'était déjà cassé le nez avant et ça n'avait pas saigné autant qu'aujourd'hui. Il avait dû bien l'amocher ce traitre.

Ah, ils rentrent enfin. Bon, le gars avait l'air de faire entrer un tigre enragé chez lui vu comment il entrait avec précaution. Oh, c'est quoi ça ? Il a un chien ? Bizarre pour un chien, ça fait pas ce genre de bruit quand ça marche... Un canard ? On a vu mieux comme animal de compagnie quand même... Un... Un pingouin ?? C'est quoi ce délire ? Pourquoi il a un pingouin dans sa baraque ? Il l'a kidnappé ? Et c'est qu'il a l'air d'aimer ce type le p'tit machin, là. Ouah, ce mec était de plus en plus intéressant. Kô regarde un instant le pingouin, sans pour autant lâcher le poignet de ce qui semblait être son maître.
- Original...

Faut dire qu'on voit pas ça tous les jours aussi. Ah, l'autre gringalet parle. Aah oui, c'est vrai qu'il s'amusait à lui faire peur ! Oui bon, faut pas lui en vouloir, Kô est vite partie quand quelque chose le distrait, il en a même oublié qu'il lui tenait toujours le poignet, c'est pour dire. Un grand sourire apparaît à nouveau sur le visage du blond.
- Je préfère faire durer le plaisir plus longtemps... Si tu vois ce que je veux dire...

Et voilà, encore ce regarde de psychopathe, irrécupérable... Ah, il peut rien toucher ? C'est dommage, il aurait aimé fouiller un peu, c'est plutôt pas mal comme baraque, plus petit que chez lui, c'est clair, mais pas mal quand même. Est-ce qu'il vivait seul ? Dans ce cas, c'était cent fois mieux que chez lui en fait. Pendant que Kô observait les environs, le gars lui arracha le chiffon du visage, attirant de nouveau son attention. Ah, qu'est-ce qu'il va faire ? Ca va dégouliner s'il fait ça. Oh, on n'enlève pas les chaussures avant d'entrer ? Bon bah, c'est lui le patron hein, c'est sa baraque après tout. Le gars lui chopa lui aussi le bras et commença à l'amener quelque part, marchant à reculons. Pourquoi il faisait ça ? Il est un peu étrange quand même ce gars, Kô l'aimait bien. Enfin, en attendant, lui, ça lui permettait de détailler un peu plus la maison, il était bien curieux maintenant.
- C'est pas mal ici, c'est chez toi ? Tu vis tout seul ?

Le gars l'emmène au fond de la pièce puis s'engouffre dans un petit couloir avant de tourner dans la salle de bains. Kô, lui, le suit bien gentiment, comme un enfant sage qui se fait guider par un adulte. C'était différent de son rôle de grand méchant loup de tout à l'heure, mais là, sa curiosité avait pris le dessus. En tout cas, sa salle de bains était minuscule ! Mais du genre vraiment petite, ça lui faisait bizarre, comparé à la sienne qui devait faire le double, voir le triple de celle-là. Bon, ok, c'était un putain de fils de riche, mais, franchement, s'il devait se passer de tout ce luxe juste pour avoir la chance de vivre seul, ce serait le plus heureux des hommes. Le seul problème qu'il a, c'est que, même s'il gagne un paquet de fric avec ses courses de rue, il claque tout dans sa voiture, et puis c'est pas très régulier comme salaire, il peut même pas se payer un voyage à l'étranger à cause de son amour pour sa voiture. C'est fou quand même. Mais ce qui est encore plus fou, c'est ce type, il vient de le balancer dans la baignoire, comme si c'était un vieux torchon dégueulasse ! Il veut mourir ! En plus, il s'est cogné la tête contre le mur! Ca fait mal ! Il veut vraiment le tuer ! Et puis vas y qu'il allume l'eau alors qu'il est tout habillé. Bon, lui, par réflexe, il s'est agrippé encore plus au poignet du type, comme s'il allait le rattraper. Ash, ce mec. Kô enleva ses chaussures rapidement et se releva, entrant entièrement dans la baignoire cette fois. Bien sûr, il avait lâché le poignet du gars, il allait quand même pas rester agrippé à lui tout le temps, surtout qu'il avait besoin de ses deux mains. Ca va, au moins, l'eau n'était pas froide. Attend, mais ça va pas le faire là, sa go pro était en train de prendre l'eau ! Heureusement que c'est hermétique... Et puis il allait pas se doucher habillé. Le blond commença donc à enlever son sweat -non sans balancer la go pro hors de la baignoire avant-, puis le t-shirt qu'il avait en dessous. Putain, même son t-shirt était plein de sang, c'est quoi cette connerie ? Il laissa tout tomber dans la baignoire, ça allait les laver au moins. Il jeta un coup d'oeil au gars qui était toujours à côté de la baignoire. Un grand sourire de fourbe apparu sur son visage.
- Le spectacle te plait ?

Bah quoi, il est bien foutu, faut l'avouer non ? Et encore, il s'est abstenu d'enlever le pantalon, il a une certaine pudeur quand même... ou pas, mais bon. Mais, comme il fallait s'en douter, Kô commence à rigoler. Est-ce que se sont ses propres conneries qui le font rire ou est-ce que c'est d'embrouiller ce mec, aucune idée. En tout cas, cette situation le faisait bien rire. Kô se débarbouilla le visage des deux mains, il y avait tellement de sang que l'eau qui lui dégoulinait sur le torse devenait rose. Allez, avec un peu d'eau ça allait arrêter de saigner nan ? Au pire, deux mouchoirs dans le nez et hop, terminé. Bon, cool, ça saignait déjà moins. Ses mains vinrent ensuite s'entremêler dans ses cheveux trempés qu'il frotta vivement, juste pour le plaisir de tout éclabousser. Bah quoi ? Faut faire dans l'originalité dans la vie, passer du cannibale au gros gamin qui en manque pas une pour faire chier son monde, c'est marrant.



HRP:
 

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 20:44
 

Chat perché ft. Lim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chat perché [PV Fhury]
» Petit lutin perché sur son arbre [PV Crystal]
» Activer le chat
» Invitation au Chat
» Chat a gogo
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-