AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Hisse et ho, Santiano ~ !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 29 Oct - 22:06
Marchant tranquillement sur les quais, Ryo fredonnait joyeusement sa chanson préférée, alors que son regard ne cessait de chercher le bateau de Rao.
Plus il avançait, plus il se sentait excité à l'idée de ce week-end. Ca allait lui faire du bien, lui aérer un peu la tête et lui changer les idées. Il allait pouvoir voir autre chose aussi, faire autre chose. Parce que se rendre tous les week-end au terrain de basket le plus proche, ce n'était pas sérieux. Pas sérieux et pas très malin ; il devait vraiment arrêter de forcer.
Du coup ce week-end tombait juste pile au bon moment. Parce qu'il serait retourné au basket, et, il en était sûr, se serait fait mal.
Mais bon, il était toujours déterminé. Déterminé, et stupide.

Il jeta nonchalamment son sac par-dessus son épaule et prit une grande bouffée d'air frais. Ah que ça s'annonçait bien tout ça ! La mer, un bateau, des poissons... Un week-end de rêve, non ?
Bon, Ryo n'était pas un pêcheur né... Il était plus doué pour marquer des paniers que pour attraper des poissons, mais il se défendait plutôt bien...
En parlant de pêche, il s'était entraîner sur sa Wii pratiquement toute la semaine. Il avait ce jeu qui rassemblait tout un tas de sport ; évidemment en règle générale, Ryo s'attardait sur le basket. Mais là, cette fois-ci, il s'était penché sur la pêche. Et il avait bien réussi. Il avait été à deux doigts d'exploser sa manette contre le mur en la remontant trop violemment, mais il avait bien réussi.

Son sourire idiot aux lèvres, il courut presque vers le bateau de Rao. Le « Shiver White » ; ça c'était un beau nom de bateau. Il lorgna un instant l'engin, détaillant doucement la coque, le visage sérieux, avant de se mettre à rire comme un bienheureux. Il était pressé de monter à bord !

S'avançant encore un peu, il héla de nombreuses fois le prénom de son cousin. Ne recevant aucune réponse, il en vint à se demander s'il ne s'était pas trompé de jour, et vérifié sur son portable. Non, c'était bien le bon jour, la bonne heure, le bon bateau. Il haussa faiblement les épaules avant de ranger l'appareil dans sa poche et monta à bord de la petite merveille devant lui.

« Ohé ohé, Capitaine ? », lâcha-t-il tout en posant son sac et se pencha vers la cabine pour voir s'il ne voyait personne, « Ici moussaillon abandonné, y a quelqu'un ? »

Il écouta le silence pendant de longues secondes avant de se mettre à rire tout seul. Bon sang, qu'est-ce qu'il était comique !

« Tu t'es laissé enchanté par une sirène ? Rao ? », demanda-t-il tout en se penchant, vérifiant que son cousin n'était pas allé rejoindre la femme-poisson sous l'eau, « Raoooo ? Eh oooh... »

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 3 Nov - 22:57

Bateau ■■■ TENUE
Lohiya avait quitté le navire avec son instructrice de poney. Elle avait le numéro du papy et aussi d'un éducateur spécialisé qu'il avait trouvé il y avait peu. Si elle avait le moindre problème, elle pouvait appeler l'un des deux, l'éducateur la journée et le papi la nuit. Mais que si c'était urgent ou qu'elle avait une crise. Elle comprit le pourquoi du comment et la petite put partir à son week end poney. Finalement, elle avait abandonner l'idée du tutu et était resté sur ce putain de poney et les licornes. Il devait trouver une solution pour jeter cette licorne pourrie sans que la petite ne se la joue à la fin du monde version maya. Pour l'heure, la licorne était resté à la maison, la Lohiya au Poney et le Rao sur un bateau à la pêche au gros. Non, pas la pêche aux bonnes femmes, bien le gros gros poisson. T'façon, question drague, il était au point mort, paumé. La raison ? La réapparition d'une certaine petite Jeera, la fille de son ancien entraîneur pro durant plus de quinze ans. Et bim, elle revient, Rao plus de cerveau. Bah oui, c'est pas une gosse là, mais bien une femme. Ça complique l'affaire. Donc ça cumulé au reste, il avait grand besoin de s'éloigner un peu au milieu de nulle part et de faire le point. Et pour compagnie, il avait repris contact avec un des rares membres de sa famille qui le supportait : Ryo. Il avait répondu présent. Bon ça aurait mieux s'il avait été là à son arrivée, mais il avait fallu que bien sûr il oublie un truc chez lui. Donc vas y qu'il fait l'aller retour entre le port et chez lui, soit une heure et demi de route aller retour et bien sûr un embouteillage...

Putain de convoi, qui avait décidé de se planter sur un des périph en plein heure de pointe ! Il faisait à peine jour, ça allait.  Il était parti la nuit, la petite était partie la veille donc nuit écourtée comme d'habitude.

Et quand il revint, chargé de son bardas final, il vit une silhouette sur le bateau. Ah il était là. Il foutait quoi ? Il parlait tout seul ? Il se penche au dessus de la flotte en plus. Avançant près d'un dock, il attrapa une barrière du bâteau d'une poigne ferme et se hisse à bord, en disant. « Non, mais toi, tu vas pas avoir besoin de sirène pour finir à la flotte » Il rit un peu et se redresse, s'approche de lui. Il empoigna sa main fermement pour le ramener vers lui, sans manière comme d'hab, Rao la brute et lui faire une accolade franche. Il se recula un peu après ça et souleva une porte de rangement pour pousser du pied une petite caisse à appât. «Déconne pas, en plus, t'es pas comestible.  Tu vas polluer toute la baie ... » Il sourit clairement et lui posa une main sur l'épaule pour le dépasser direction les cabines. « Alors ! T'as abandonné ta petite femme pour un week end macho ? Comment tu vas depuis qu'on s'est pas vu ? » Il ouvre une porte sur le coté de la cabine et descend dans une zone un peu étroite avec un seul grand pieu, posant les affaires de Ryo sur le pieu. « Si le temps le permet on passe la nuit en mer, j'espère que tu vas pas vomir. On dort ensemble. » Le mal de mer, pour ceux qui n'ont pas l'habitude, on le ressent surtout au large. Ce serait con quand même. Il ressort pour lui laisser le loisir de s'installer, lui tapotant sur l'épaule et remonte pour ôter les amarres, et laisser le bateau se décaler du quai en douceur. De toute façon, cette zone de plaisance était peu fréquenté donc aucun risque immédiat. Rao posa son cul sur la chaise vissé devant la barre moderne du bâteau et observa deux minutes la carte de pêche.

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 6 Nov - 22:47
Comment ça il allait pas avoir besoin de sirène pour finir à l'eau ? Ca voulait dire quoi ça ? Que Rao allait le jeter par dessus bord ? Non, il n'oserait pas. Il était trop jeune pour mourir, déjà. Et puis, il était même un peu trop mignon pour mourir sous l'eau. Et puis zut hein, ça ne se faisait pas de jeter son cousin adoré dans l'eau !
Il mima alors une mine faussement choquée ; il était acteur dans l'âme... et heureusement qu'il était doué au basket. Il rit légèrement, avant de s'avancer et d'empoigner la main de son cousin. Il répondit rapidement à l'accolade, avant de se mettre à sourire comme l'idiot qu'il était.
Il ne put s'empêcher de rire face aux mots de Rao ; lui-même savait qu'il n'était pas comestible. Si un poisson venait à le manger, il était quasiment sûr de mourir dans les heures suivantes. Ryo était tout sauf bon pour la santé... mais de là à polluer toute la baie... il avait des doutes.

Suivant Rao, il ouvrit la bouche pour rétorquer quelque chose mais fut coupé par son cousin. Il avait abandonné qui ? Il leva rapidement les yeux au ciel avant de sourire une nouvelle fois, croisant les bras sur son torse. La seule « chose » qu'il avait abandonné pour ce week-end était sa plante verte adorée. Il avait bien veillé à lui donner suffisamment d'eau.

« J'ai abandonné la femme invisible, yup », dit-il en riant ; non vraiment, Rao devait lui dire qu'il était pas drôle et qu'il devait arrêter d'essayer de l'être... mais lui se trouvait drôle, il était son propre public, c'était suffisant, non ? Il n'eut pas vraiment le temps de rétorquer autre chose qu'ils étaient arrivés devant un grand lit.
Il haussa rapidement un sourcil, regardant son sac se faire jeter là-dessus et tourna la tête vers son cousin. Passer la nuit en mer ? Ca avait l'air cool ! Mais il ne retint étrangement que la seconde partie. Ils allaient dormir ensemble ? Oh, eh bien, ça leur rappellerait quelques souvenirs de jeunesse tout au pire.

Il se permit de déposer son sac dans un coin. Même ici il n'oubliait pas son côté maniaque ainsi que sa devise : « chaque chose a sa place et chaque place a sa chose » ; il n'était pas chez mais c'était tout comme. Enfin presque. Il n'oubliait pas non plus qu'il était sur la bateau de Rao, mais c'était plus fort que lui. Avant de partir, il tapota plusieurs fois sur le matelas, vérifiant la dureté de celui-ci.
Il rejoignit ensuite son cousin, admirant la couleur bleue de l'eau avant de se tourner vers lui.

« J'espère que tu prends pas beaucoup de place le soir hein », dit-il un sourire aux lèvres avant d'enchaîner, « Enfin c'est pas grave. T'as l'air confortable donc ça devrait le faire »

Ce n'était pas son style de s'affaler sur les autres comme ça, mais l'image lui donnait sacrément bien envie de rire. Et il ne se fit pas prier. Après avoir ri quelques secondes, il secoua faiblement la tête.

« Sinon je vais bien », ah bon ? On dirait pas pourtant, « Et toi ça va ? Et la petite, elle va bien ? »

Il sourit doucement avant de se pencher légèrement pour regarder l'eau, faisant bien attention à se tenir pour ne pas glisser ; ce serait bien bête de commencer le week-end comme ça. Il était tellement maladroit que ce n'était pas impossible cela dit. Qu'est-ce qu'il avait hâte de jeter sa ligne dans l'eau et d'attraper du poisson. Il espérait en attraper plusieurs, histoire de montrer qu'il était capable de faire autre chose que marquer des paniers. En parlant de paniers, ça allait vraiment être étrange de ne pas toucher un ballon du week-end... Il se rattrapera le week-end prochain !
Le regard toujours fixé sur l'eau, lui vint l'envie de se la jouer comme dans le Titanic... mais il se doutait bien que Rao refuserait de jouer Rose, et lui non plus ne voulait pas jouer Rose ; c'était donc une impasse. Il oublia bien rapidement l'idée et une autre germa dans son esprit. Il se mit alors à rire tout seul dans son coin, relevant son visage vers son cousin.

« Tu crois que si j'attrape une sirène, je pourrais l'emmener avec à la maison ? »

Le week-end risquait d'être long pour Rao, très long.

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 14 Nov - 0:16
Mais non, il ne finirait pas à l'eau, enfin, du moins, c'est pas Rao qui l'y pousserait mais il était bien penché et un coup dans le bateau, Ryo dans les flots. C'était surtout ça dont il voulait parler. Quoi que ça lui était déjà arrivé de jeter des chieurs par dessus bord pendant sa carrière mais bon... personne ne s'était plaint. Peut-être bien qu'il avait été bouffé. Y'a tellement de saloperies dans les fleuvres d'asie et l'océan indien. Cet océan là, le grand Pacifique était bien froid pour Rao qui avait été habitué au sud de l'asie. Il s'y ferait. La vie de sa fille était là, alors même s'il ne s'y faisait pas, bah tant pis, il assumerait.

A sa tête, Rao comprit vite que Ryo était célibataire. Hey bah... la famille n'a pas grand succès, ça doit être dans le sang. Ça collait, vu qu'il était lié par son père et sa mère et qu'au final, même son père était célib et... ouais non, on va stopper l'écatombe ici. Rao le vivait plutôt bien, ça aussi, ça devait être un trait de caractère commun. Pauvre Ryo. Son cousin est un bordélique incarné quand il s'agissait de ce genre de choses. Il était ordonné juste le strict minimum. C'était assez compliqué à expliquer, mais il fallait que le facteur Lohiya soit dans les coins pour que son père se métamorphose. Sans quoi il restait l'éternel bordélique qui oublie de se raser, de se couper les cheveux, qui n'a aucun considération pour autrui et qui les claquent si ça le gonfle. "Elle va impec, t'inquiète." Il évita la question le concernant.
Cette gosse l'avait rendu bel et bien humain, même si le chemin était encore long. Quoi que vu son age et le fait qu'il était persuadé qu'il allait crevé tot, il n'était même pas sûr de devoir faire l'effort.

A la question du "Tu prends pas beaucoup de place" Il eut juste un sourire en coin, du style, tu verras bien sur je t'écrase. Clair que Rao était bien plus lourd et massif que Ryo, lui et ses quatre vingt dix kilos et son mètre quatre vingt six. Il ne dit rien au fait de servir de coussin. Il savait que son cousin déconnerait pas au delà du raisonnable, ils était cousins en plus alors on s'en fout non? Et puis après avoir subi Ryu il y avait quelques jours de ça, ce genre de nuit restreinte en famille était loin de l'effrayer.... Affronter Ryu soul, c'était être paré à tous les contacts après ça.

Une fois le nez plongé dans sa carte de traget, il entend les conneries de son cousin et hausse un sourcil amusé, retraçant le traget à prendre. Il avait tout vérifier, ils étaient bons. "Tu sais, dans certains légendes Tailandaises, on raconte que les sirènes sont les épouses du dieu requin, et qu'elles appartenaient les marins pour nourrir leur mari et leur descendance qu'on affilie chez les maori à des pirhanas. Partant de là, je te laisse deviner la gueule véritable des sirènes. T'es sûr de vouloir te la faire couper net par une pipe avec un piranha?"

Ah la délicatesse de Rao. Legéndairement sans tact. Le métro démarra et le plus agé poussa la manette vers le haut en douceur pour se sortir de la baie, entre tous les navires qui circulaient.

"Pourquoi tu te cherches pas plutôt une petite nana vendeuse de hot dog, ou une femme d'affaire en manque de cul avec un jeune qui comprendrait que c'est une femme forte qui a pas besoin d'un mec pour vivre. Comme ça tu prends ton pied, elle te fout la pied et... ouais non oublie. Tu sais monter une ligne?" L'imagination de ces deux là n'était plus à refaire apparemment.

Il tourne un court instant la tête et montre du doigt un trottoire bleu, avec tout le matos dedans. "Essaie pour voir!"

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 12:52
 

Hisse et ho, Santiano ~ !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hisse et ho, Santiano ! Si Dieu veut toujours droit devant, Nous irons jusqu'à la cité noire [Syrius/Etix/Munja]
» Les chansons de pirate !
» Yellow Trouble
» J'hisse les voiles ! [END]
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-