AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Baby-sitting. (Sehrat&Jaewoo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 30 Oct - 1:23

CHIYODA, NOVEMBRE 2015

OUTFIT Un rapide coup d’œil sur l'écran de mon portable et le constat est sans appel. « Ton papa est en retard. » Le petit Lenon lève instantanément les yeux vers moi lorsque je m'adresse à lui avant de m'offrir un petit sourire en coin, comme pour me répondre "Ouais, je sais bien". Mais il ne dit rien et descend finalement de mes genoux avec plus ou moins d'agilité, pour se diriger ensuite vers quelques jouets qu'il a laissé traîner au sol. Bon. Apparemment le film d'animation qu'il m'a presque supplié de regarder une demie-heure plus tôt ne l'intéresse plus. Je le suis du regard sans bouger du canapé et souris à mon tour. Je l'aime bien ce petit. Et il a l'air de bien m'aimer aussi. Pourtant, je ne suis pas très proche des gosses en général. Non pas que je les déteste mais, j'en suis pas gaga non plus. Il faut dire que je n'en côtoie pas des masses non plus. Mais avec Lenon, les gestes sont naturels et évidents, et je tente tant bien que mal de m'en occuper comme un grand frère qui s'occupe de son petit frère. Non parce que je ne me vois pas dire que je m'en occupe comme s'il s'agissait de mon fils. A vingt ans, je m'imagine mal avec un enfant sous le bras. Ça me rappelle d'ailleurs ma réaction lorsque Sehrat m'a annoncé qu'il était papa, avant de me le présenter. La première chose que j'ai pensé, c'est qu'il était vachement jeune pour avoir déjà un gosse. Mais je ne l'ai pas jugé, après tout qui suis-je pour le faire ? C'est juste que sur le coup, sa révélation m'a surpris. Mais j'ai beaucoup de respect pour Sehrat, parce que je vois qu'il arrive à gérer sa carrière de manager et son rôle de père célibataire à la fois, ce qui n'est pas donné à tout le monde. Et puis s'occuper d'un jeune gamin, ça peut vraiment être du boulot! Heureusement que Lenon est un véritable ange. C'est une des raisons pour lesquelles je n'ai pas hésité une seule seconde lorsque Sehrat m'a appelé en catastrophe ce matin pour me demander de venir le garder quelques heures. Là encore, j'ai été assez étonné qu'il me confie son fils, à moi. C'est vrai quoi, on se connaît à peine tous les deux, et puis je n'avais vu Lenon qu'une ou deux fois avant aujourd'hui. Mais tout s'est bien passé dès mon arrivée, alors j'ai compris qu'on allait bien s'entendre lui et moi. Il est d'ailleurs de retour sur mes genoux pour me présenter ses jouets préférés, lorsque j'entends le grincement de la porte qui s'ouvre, et mon regard dévie en direction de l'entrée. Le petit garçon ne tarde pas à abandonner ses jouets pour rejoindre son père, et j'en profite pour me lever enfin du canapé. Je suis gêné et mal à l'aise tout d'un coup, j'ignore pourquoi. Comme si je n'avais soudainement plus ma place ici. Peu de temps après, père et fils se retrouvent avec moi dans le salon et nos regards se croisent. J'avale difficilement ma salive en tentant de ne pas trop fixer Sehrat, puis je lui adresse un sourire timide. « Hey, Hyung. » Je passe ensuite nerveusement ma main dans mes cheveux en restant bêtement debout au milieu de la pièce, sans trop savoir quoi faire. Pourquoi suis-je dans un tel état tout d'un coup ? Ce n'est pas la première fois de la journée que je le vois pourtant. C'est ridicule, je suis ridicule.

electric bird.

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 30 Oct - 2:01
Baby-sitting  JAEWOO&SEHRAT;
I wish a simple thank you would suffice

But I know I gotta try harder than that.

Quinze minutes. C'est le retard que j'ai accumulé jusqu'à maintenant et je ne suis pas encore rentré. Mes yeux glissent sans cesse de l'affichage radio à la route alors que je tente de me ramener sain et sauf à la maison, non parce que je suis un homme prudent mais bien parce que là bas m'attendent mon fils et l'objet de mes pensées. Pourquoi ? Ah… Eh bien disons pour faire simple que mon boss est un enfoiré, qu'il m'a appelé à l'arrache pour faire un bilan surprise des résultats des promotions des Blue River et que j'avais prévu de passer une journée tranquille avec Lenon devant mon voisin Totoro qu'il affectionne tant dernièrement. Pourtant c'est en catastrophe que j'ai du (oui enfin c'est un bien grand mot) appeler JaeWoo pour voir s'il était disponible pour un baby-sitting d'urgence… Oui, j'ai une tonne d'autres amis qui auraient été ravis de s'occuper de mon gamin, j'en suis conscient, mais avant même d'y réfléchir, mes doigts avaient déjà pris l'initiative d'appeler le brun alors quitte à, je n'allais pas me priver de sa présence, même s'il fallait que je mente sur le bon vouloir de mes très chers amis. Enfin, la réunion catastrophe étant terminée, je suis enfin sur le chemin du retour pour revoir les deux petits anges qui  sont sagement à l'appartement. En garant mon véhicule dans la rue, je tente un regard vers la fenêtre de mon appartement sans rien y voir et je jure un peu contre ma bêtise avant de sortir de la voiture vite fait, le verrouillant en courant presque vers l'immeuble. Je ne me détends qu'une fois les escaliers montés, déverrouillant la porte avec un air plus décontracté, le son des clés vite suivi par celui des pieds de Lenon, martelant le parquet pour se ruer sur moi. Je me penche pour l'attraper et le soulever avec aise, posant un baiser contre sa tempe. ❝ Ah… Len… Tu m'as manqué mon p'tit pote. ❞ Je ferme la porte du pied, laissant mes chaussures dans l'entrée avant de revenir au salon, mes yeux glissant directement vers JaeWoo qui semble totalement mal à l'aise et un petit sourire se glisse sur mon visage. Ah, je suis complètement fichu, non ? Je sens mon assurance me glisser entre les doigts alors que Lenon me raconte un peu son après midi avec le beau brun et je ne peux retenir un petit rire. ❝ Ah… Merci pour ça. Je vois qu'il a encore voulu regarder Totoro ? ❞ Je ne sais pas quoi faire, dois-je l'enlacer, lui faire la bise, lui serrer la main ou ne rien faire ? Dans le doute, je préfère glisser une petite tape appréciative entre ses omoplates, glissant doucement ma main contre son dos avant de déposer mon fils au sol, ce-dernier s'empressant de retourner au film à la mention de celui-ci. ❝ Tu restes manger pour me faire pardonner ? Je ne suis pas super cuistot mais j'peux commander si tu veux ? ❞ Il a du mal à trouver sa place, je ne sais pas comment l'y aider, j'aimerais glisser mes doigts contre les siens, imbriquer ma main dans la sienne, pouvoir toucher sa peau et sentir au bout de mes doigts son pouls frémissant, mais je me retiens simplement, par pudeur et par respect pour lui. Je me contente de lui indiquer le canapé, y allant m'installer moi même sans pour autant que mes yeux de quittent son corps un instant.

code by lizzou × gifs by tumblr


Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 12 Nov - 22:26

CHIYODA, NOVEMBRE 2015

OUTFIT Le canapé, j'en reviens tout juste, mais franchement je veux bien m'y rasseoir tout de suite si c'est Sehrat qui me le demande. Et puis ça m'évitera de rester debout planté au milieu de la pièce comme un con. « Tu es sûr que tu ne préférerais pas profiter du reste de la journée avec ton fils ? Je veux dire, je peux très bien vous laisser tranquille et rentrer si tu n'as plus besoin de moi. » Je réponds ensuite après m'être installé à côte de lui. Ce n'est pas que je n'ai pas envie de rester manger avec eux, à vrai dire j'aimerais beaucoup, mais j'ai l'impression de faire tâche dans le tableau, de ne pas avoir ma place ici. Quand il n'y avait que Lenon et moi dans l'appartement, ça pouvait encore passer, mais depuis que son père est rentré je me sens bizarre, mal à l'aise. J'ai même complètement oublié qu'il était revenu avec plusieurs minutes de retard. Je pose timidement mes yeux sur lui, sur ses mains plus particulièrement, puis je remonte lentement mon regard jusqu'à croiser le sien. Il ne m'a pas encore répondu et je me demande si je n'ai pas été trop brut dans mes propos. Je ne veux pas qu'il croit que je veux partir à tout prix, il faut juste que j'arrive à me sentir de nouveau à l'aise ici, en sa présence. Je passe une main dans mes cheveux pour la seconde fois, c'est un tic nerveux que j'ai du mal à contrôler, puis je tente de lui adresser un sourire tout sauf crispé, même si je finis par me mordiller la lèvre inférieure. Non vraiment, je ne comprends pas ce qu'il m'arrive, pourquoi je me mets dans des états pareils dès que je me retrouve avec Sehrat ? Il doit vraiment m'impressionner pour que je perde mes moyens devant lui comme ça. Mais c'est ridicule, je dois me ressaisir quand même. « Tu sais quoi ? Pourquoi ne pas rester un peu plus longtemps tout compte fait ? Je suis curieux de voir comment tu te débrouilles en cuisine, hyung. » Je réplique finalement une fois calmé, sur un ton qui se veut amusé tout en lui adressant cette fois-ci un sourire franc. J'ai envie de passer du temps avec Sehrat, d'apprendre à le connaître davantage, de le découvrir encore plus. J'ignore ce qui me pousse à vouloir me rapprocher autant de lui, mais depuis notre rencontre, il m'intrigue. Je n'ai juste pas encore décidé si c'était une bonne ou une mauvaise chose.

electric bird.

Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 16 Nov - 11:54
Baby-sitting  JAEWOO&SEHRAT;
I wish a simple thank you would suffice

But I know I gotta try harder than that.

Nous sommes un bon gros duo d'idiots. Entre moi qui suis là à vouloir le retenir contre son gré juste pour pouvoir profiter de sa présence autant que Lenon (pas que je sois jaloux de mon fils mais un peu quand même) et lui qui est là, mal à l'aise au possible, sûrement en train de chercher une excuse pour décliner mon offre, on n'est pas sortis. Et pourtant, je ne peux m'empêcher de me dire que chaque seconde que je lui vole m'en fait une de plus passée à regarder son visage, scrutant au fond de ces orbes noisettes la moindre trace de sentiments car je sais que mes propres iris d'ébène sont prêts à déborder de mon désir de le faire mien. Son accord me fait sourire et je glisse une main brièvement dans ses cheveux, prétextant lui replacer certaines de ses mèches contre son front avant de me lever. ❝ Si tu n'as pas peur de l'intoxication alimentaire alors c'est parti pour la cuisine de Kim. ❞ Je mens, je me suis amélioré depuis la naissance de Lenon, impossible de servir à ce monstre de la pizza mixée, non ? Alors j'ai appris à cuire des légumes, à rôtir la viande et je sais même comment préparer le riz quand le cuiseur tombe en panne. Le problème ça sera surtout le frigo, vide si l'on oublie les plats que m'a apporté Rukia. Je ne peux simplement pas faire comme si c'était moi qui les avais fait… Alors je repousse les tupperware pour constater qu'il me reste encore de la pâte de haricots noirs. ❝ Hm.. Jajangmyeon ça te va ? Je pense pas que je sois capable de beaucoup mieux ? ❞ Je me tourne à nouveau vers lui pour lui sourire simplement et tenter de résister encore à la tentation de me jeter sur lui pour voler ses lèvres pleines, les mordre, les rougir de mon envie de lui. Mais il semblerait que mon self contrôle soit admirable parce que je reste là, étalant les ingrédients sur la table avec un calme qui me surprend moi même alors que je regarde Lenon de loin, celui-ci s'étant installé dans un divan avec une peluche pour regarder la télévision. Pour tout dire, même si Lenon est assez facile à mettre à l'aise, il cherche souvent ma présence lorsqu'on a des invités, on dirait que JaeWoo n'a rien d'une menace pour lui, et quelque part, je sourit doucement en m'en rendant compte. ❝ Lenon t'a adopté. Il ne tardera plus à te faire des dessins en attendant que tu passes à la maison. ❞ Était-ce une invitation à des rendez vous plus fréquents ? Et si ça l'était ? Je n'avais jamais été le genre à faire dans la timidité.

code by lizzou × gifs by tumblr


Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 25 Nov - 22:14

CHIYODA, NOVEMBRE 2015

OUTFIT Lorsque Sehrat se penche légèrement vers moi pour passer sa main dans mes cheveux, le temps semble soudainement s'arrêter et je suis littéralement pétrifié sur place. Le geste n'a beau durer qu'un bref instant, je sens qu'il se passe quelque chose entre nous à ce moment-là. Et ce n'est pas juste un geste amical pour me rendre service ou je ne sais quoi, il n'y avait aucune raison valable pour lui de faire ce qu'il a fait. Mais je vois qu'il passe rapidement à autre chose et je n'ai d'autre choix que de le suivre jusque dans la cuisine, en passant à mon tour ma main dans ma chevelure brune. Je ne laisse personne toucher mes cheveux d'habitude, mais va savoir pourquoi je n'ai pas réagis lorsqu'il l'a fait. Je devais être trop gêné ou déstabilisé pour dire quoique ce soit. « Jajangmyeon c'est parfait hyung, je suis pas difficile tu sais. Et je meurs de faim. » Je finis par répondre en lui rendant son sourire. Et clairement, en ce qui concerne la nourriture je ne le suis vraiment pas. Je mange de tout depuis que je suis petit et je peux même affirmer que je suis un véritable estomac sur pattes. C'est simple, j'ai tout le temps envie de manger, ou presque. Si je n'avais pas commencé la natation ou l'athlétisme, j'aurais très certainement fini par devenir obèse, mais je n'ai pas honte de dire que je suis le plus heureux lorsque je me retrouve entouré de bons petits plats. C'est triste à dire mais c'est la vérité. Appuyé contre le plan de travail, les bras croisés, je peux également apercevoir Lenon au loin alors que ce dernier est tranquillement assis sur le canapé en train de regarder la télévision. Et je ne peux m'empêcher de sourire timidement aux mots de Sehrat, avant de baisser légèrement la tête pour ne pas montrer que je suis quelque peu embarrassé. Je me sens à nouveau ridicule de réagir de cette manière, et je ne saurais même pas dire pourquoi je suis dans cet état. Je suis conscient que je suis plus ou moins à l'aise avec les gosses mais le fait de savoir que Lenon en particulier apprécie ma compagnie ne me laisse pas indifférent. Et j'ai l'impression de gagner des points avec Sehrat grâce à ça, ce qui pour une raison que j'ignore ne me déplaît pas non plus. Je finis quand même par tourner la tête en sa direction pour lui répondre, me rapprochant un peu plus de lui. « Ce petit est adorable, c'est facile de tomber sous son charme. Et c'est vrai qu'on s'entend bien lui et moi, d'ailleurs tu sais que si jamais tu as besoin de quelqu'un pour le garder tu peux compter sur moi, hyung. » A cet instant, mes mots sont plus que sincères et je me demande si la partie ou je lui dis qu'il peut compter sur moi ne concerne que la garde de son fils ou bien quelque chose de plus général. Parce qu'en y réfléchissant, j'ai envie d'être plus proche de lui, plus à l'aise avec lui, plus familier. Je réalise que son amitié me fait du bien et me permet un peu d'oublier le passé. Ou du moins, de le mettre de coté pendant un moment.

electric bird.

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 13:29
 

Baby-sitting. (Sehrat&Jaewoo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entretien avec ma future baby-sitter [pv Charlotte]
» Baby sitting illégal [B vs Aoji, Shord, Yuki, Tenzo]
» Lolitta | Baby Sitting
» [Flash-back] Baby-sitting chez les Mills [Henry Mills]
» Baby-sitting
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-