AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 freaktime&pocky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 1 Nov - 1:34
freaktime&pocky
Kellian-Kiho

Test me

TENUE °°°° Juste le matin de taf, il en avait profité pour pioncer l'après midi. Au chaud sous cette couette, sans se rendre compte qu'il dormait bien mieux depuis qu'il y avait une odeur supplémentaire sur son coussin. c'était bizarre comme tout prenait une tournure différente depuis que Kellian avait foutre les pieds dans sa vie. Sa vision des choses avaient changé jusqu'aux détails de certains moments de sa vie. Comme la douche, dés qu'il voyait le savon, ça le faisait sourire sans raison. Quand il se voyait dans le miroir, là où d'autres avaient cette trouille d'y voir un putain de monstre, lui était presque déçu de pas voir un blond lui sauter dans le dos pour un truc futile qui serait devenu dans sa bouffe la cause de la fin du monde ou la solution à tout. Et rien. Le vide, son sourire était différent à ce moment là, un peu triste peut-être, il n'en savait rien et il finissait par se grogner dessus en fait. n'importe quoi. Et que dire de ses jambes... Les marques commençaient à disparaitre.... Il n'avait eu envie de se mutiler depuis plusieurs jours... Le fait d'en prendre conscience lui redonnait cette envie mais il se retenait autant que possible. Souffrir pour exister. Mais avec Kellian, il existait sans avoir besoin de se faire du mal... C'était bizarre , déstabilisant.... Ce mec le foutait en vrac, ébranlant toutes les théories sur lesquelles il avait construit sa vie et s'était hissé loin du gouffre. Plusieurs jours qu'il ne l'avait pas vu et pourtant il n'avait pas rechigné à lui répondre en texto. Son forfait avait pourtant douillé, il en était du coup venu à lui filer son email pour qu'il puisse causer le soir aussi sans qu'il morfle trop, parce que son portable n'était pas extensible, contrairement à Kellian... Rien n'était extensible chez lui t'façon, il arrivait à cours de tout tôt ou tard de tout. De tune, de bouffe, d'énergie, de patience face aux cons, d'eau chaude, de cartes de bus et ... ouais enfin la liste était longue, au point que des fois ça l'épuisait tellement de ne jamais voir la liste se finir... Comme cette impression de se battre contre un titan et de ne rien pouvoir faire contre... Et Kellian arrivait et défonçait tout juste d'un regard, rien qu'en sortant une connerie ou en lui souriant. Comment devait-il réagir... Devait-il lui dire stop? Qu'il avait déjà assez de choses à gérer? Appuyé au mur à fixer son portable... Il était en chemin. Il n'avait pas réussi à lui dire. Il ne pouvait pas... Il se ferait du mal à lui-même? Il n'en savait rien, tout ça le foutait un peu de travers, il était paumé... Il se mordit la lèvre. Il s'était préparé en plus. Difficile de croire qu'il ne voulait plus le voir.... En fait , cela faisait plusieurs jours déjà, et quand Kellian avait éprouvé l'idée de sortir, Kiho se disait qu'un samedi soir en plein quartier de Bunkyo avec sa gueule d'ange, il allait s'attirer des ennuis? C'était un peu con, il avait survécu vingt ans sans lui. Il ne savait même plus s'il avait un ou deux ans de plus en fait. Tout semblait superflu quand on parlait de Kellian. L'innocence sonnait perverse et le savoir ne signifiait plus rien. On pensait tout connaitre et quand on rencontrait ce mec , c'était comme secouer une boule de neige, on finit par avoir la tête qui tourne et plus savoir où est le sol. Pourquoi courir après un truc qui le retourne alors?

Kiho n'était pas net, c'était pas un secret et cette sensation de perdre pieds, cette impression de ne plus comprendre, d'être limite dans une autre dimension, il kiffait juste trop ça. Il ne le reconnaitrait pas, c'était plus fort que lui, il aimait les sensations fortes, l'interdit, les trucs bizarres et les imprévus. Et on pouvait dire ce qu'on voulait mais Kellian lui livrait tout ça sur un plateau d'argent. Il était limite en train de devenir addict en si peu de temps, se sentant foutrement faible de lui être presque dépendant. C'était malsain. C'était un truc qu'il ne comprenait pas non plus, merde! C'était un mec comme lui et c'était le détail qui le troublait , qui le bloquait un peu... Même si une part de lui s'en foutait, l'autre le freinait. Mais il avait accepté et puis il avait besoin de prendre l'air. Il n'avait pas du penser autant que depuis que Kellian était dans sa vie tiens. Mal ou bien, c'était bien là.

Allez. C'est l'heure. il avait donné rendez vous au blond en ville, pas chez lui. Il voulait lui éviter cette atmosphère empoisonnée s'il le pouvait. Une demi heure de trajet et il attendait, le cul posé sur un banc dans un lieu donné qu'il connaissait tous les deux. Kellian connaissait mieux les lieux que lui après tout, du moins de ce qu'il lui avait dit. Le ciel était encore une fois pourri, mais pour le moment, il ne flottait pas. Et puis quelque part Kiho s'en foutait. Il n'était certes pas une bouillotte comme Kellian, mais il ne tombait pas souvent malade. ça forge de passer des hivers dehors. Il vérifia son portable. Pas de messages. Il se racla la lèvre pensif, espérant qu'il ne lui était rien arriver. Doué comme il est, il est capable de traverser quand faut pas parce qu'il a vu un truc sur le coté et paf le kellian. En fait, il ne cessait de s'inquiéter pour lui quand il avait pas de nouvelles. ça ne l'aidait pas à rester zen mais bon, il n'arrivait pas faire autrement. Est-ce qu'il était excité de le revoir? ça voudrait dire qu'il était en manque non? Putain c'est décidément trop compliqué de pas dépasser les limites. Il serait rassuré surtout et allait le dépiauter des yeux, chaque centimètre, pour voir s'il lui manquait pas un bout et s'il allait bien. S'il lui mentait pas en lui disant par sms, que tout baignait alors qu'en fait non. Il allait être attentif, ça oui. Ok. oui , non , on commence pas à faire son parano... Kiho, tu as pris tes medocs? Merde, il sait plus... arh... et pendant qu'il fouille sa poche, il ne voit pas arriver le blond qui va justement lui tomber sur le coin du nez.
   
© GASMASK

Choi A. Kellian
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki Mes messages : 4127 Yen (¥) : 372 Avatar : Lee Dong Yeol ► Xiao [UP10TION] Schizophrène? : Kyann feat Taehyung Nai feat Hyun Woo Shion feat Hoshi Ayden feat Tao London feat Zelo Ryoma feat Taemin Dakota feat Mark Haru feat ravi Phoenix feat Joshua taiga feat GD Shinya feat Junhyung Zero feat Jimin Candy feat Momo Hyoga feat jin Sasuke feat Bobby Hinata feat Suwoong Inaho feat Junior Dewei feat Baekhyun Dan feat Yongguk.


Age : 20 ans Date de naissance : 05/10/1995 Astrologie : Balance & Cochon j'ai tout gagné haha! Métier : Il aime faire des petits boulots, travailler dans un bar ou autre trucs du genre, ça lui donne une certaines expériences bien que les mèdecins lui déconseille, Kellian n'est pas du genre à obéir sagement. Année : Deuxième année Résidant à : Rps, dans le dortoir numéro 7 avec Kurosaki Kaien Wolf Bo Han, choi e. orion. Planning : Passer du temps avec Orion, profiter de mon petit frère pour que le jour où je disparait il puisse garder de bon souvenirs de moi et rire a défaut de pleurer mon absence. Faire plein de mugcake, depuis que Kaien m'a montré comment faire c'est un passe temps et un régale à déguster, vraiment. Devenir ami avec Momiji, je ne comprends pas sa façon de faire, cette violence ou cette réticence à se lier. Essayer d'éviter les crises devant la foule, mon cœur atteint ses limites, il me reste peu de temps. Appeler mes parents et les rassurer, tout va bien, je vais bien.




Discuter avec Tsukiko, c'est agréable de pouvoir partager des conversations avec une personne qui comprends ce que c'est d'être malade. Regarder Kaoru jouer aux jeux vidéos et m'amuser avec son visage de marbre. Manger et boire tout ce que je peux, même si je suis limité en apport liquide, je veux gouter a tout!




Arrêter de vouloir être son ami. Usagi Momiji c'est fini. Vérifier sur ma liste des souhaits ce que je peux encore faire avant de mourir. Rêver et transmettre ma vision a ceux qui seront réceptif, vivre c'est le plus important.
Navigation :


On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.


phone


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mar 3 Nov - 22:06
freaktime&pocky
Kellian-Kiho

PLAY THE GAME

TENUE - HAIR ♠ Cela faisait plusieurs jours que j’étais revenu aux dortoirs, dormant dans mon lit, dans cette chambre qui était la mienne depuis déjà quatre mois ? Quatre mois... Selon les calculs il me reste donc aux maximums huit mois à vivre. Les jours passent vite et pourtant je ne peux m’empêcher de sourire et de rire devant cette constatation, la mort approche, mais je me sens bien. Mon cœur me fait souffrir, je prends mon traitement, j’ai des crises, mais rien ne me mine le moral parce que je n’ai pas peur, quoiqu’il arrive je profite comme je l’ai toujours souhaité. Dernièrement j’ai trouvé en Kiho une personne avec qui je veux passer du temps, parler, rire, je veux lui montrer des tas de choses et qu’il m’en apprenne en retour, passer le maximum de temps avec lui, je n’ai pas de réponse au « pourquoi ? » mais c’est simplement ce que je ressens. Je suis mes cours, je mets toujours l’ambiance comme je peux, le professeur me retient d’ailleurs souvent parce qu’il pense que je ne suis pas attentivement ses cours, je lui montre à la fin de l’heure qu’il se trompe, je suis un gars intelligent, je peux faire l’idiot et écouter en même temps, puis j’ai lu tellement de livres que je peux retracer ses explications sans peine. On est samedi et j’ai bien envie de profiter de ma soirée, envoyant un texto à Kiho je pense qu’il a terminé son boulot, il me semble qu’il bosse que le matin si je me souviens bien, du coup je lui fais part de mon envie de sortir boire un verre et trainer dehors. Quand je reçois sa réponse apprenant qu’il m’accompagne c’est à peine si je saute pas de joie, un large sourire je lève les bras en l’air en faisant abstraction des regards apostrophés des étudiants m’entourant. Ils se demandent surement ce que je fous, surtout dans le coin médecine ou la plupart mettent un point d’honneur à rester sérieux, bien loin de l’image que je dégage. Quittant la section j’ai fini les cours, me rendant dans ma chambre, je pense à prendre immédiatement mes médicaments, me calmant et me reposant un peu, les douleurs sont de plus en plus rapprochées, mais je ne m’inquiète pas. Allongé, je regarde le plafond blanc, il est identique à ceux que j’ai vus tout au long de ma vie dans cette chambre d’hôpital, pourquoi tout est toujours blancs ? Je souris devant mes pensées inutiles, avant de m’endormir, Kiho me manque mine de rien, ses bras m’entourant, son odeur, j’étais si bien, c’est étrange, avec rien il arrive à me faire me sentir bien, voilà pourquoi je veux être avec lui, c’est le seul à me donner ce sentiment de sécurité que je n’ai trouvé nulle part ailleurs.

Une fois réveillé je me suis préparé, lavé, coiffé et habillé pour quitter les dortoirs me rendant à notre lieux de rendez-vous. Je connaissais certains endroits, surtout les lieux fréquentés, mais je ne suis à Tokyo que depuis quatre mois après tout. Repérant Kiho de loin, mes lippes s’étirent pendant que je m’approche de lui qui semble concentré sur quelque chose, ne me remarquant même pas, arrivé a sa hauteur je lui saute dessus sans aucune honte, tant pis pour les regards curieux, je suis sans-gêne de toute façon.

« Tu viens d’arriver ? Tu ne m’as même pas vu arriver, qu’est-ce que tu cherches, ça va ? » Je commence par les questions, mais bon n’est-ce pas normal ? Attrapant son poignet, le tirant avec moi. « On y va ! » Il ne faisait pas chaud, donc c’était mieux d’aller nous réchauffer dans un endroit tranquille, ma main glisse pour finalement attraper la sienne, tant pis, c’est pareil, je le lâche pas pour autant. « Tu as bossé du matin, tu t’es reposé un peu ? Tu as mangé, on n'a pas coupé l’eau chaude dans ton appartement pendant que tu prenais la douche hein ? » J’enchaine, mais ça me manque de ne pas partager ce quotidien, j’y avais pris gout moi. « Ce soir je paye tout ce que tu veux, alors profite ! Mais peut-être que je finirais dans ton lit après~ » Je ris amusé sans réaliser la tournure de ma phrase encore une fois, à mes yeux c’est innocent comme d’habitude.
   
© GASMASK



just happy to be alive.
miracle ☽ There are only two ways to live your life: One is as though nothing is a miracle, the other as though everything is a miracle.

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 5 Nov - 14:05
freaktime&pocky
Kellian-Kiho

Test me

TENUE °°°° Bon bah il a pas ses medocs. Encore...Ah... S'il venait à chopper une maladie de vieux ce serait à coup sûr Alzeimer. Il baille un peu quand son corps part un peu vers l'avant, prenant un poids à moitié de biais sur le dos. Sa main va naturellement à l'avant bras qui lui entoure le cou et il sourit en reconnaissant la voix et l'odeur... que ce soit ses cheveux ou son parfum, il la reconnaissait entre mille s'il fallait. Il eut un frisson à l'idée qu'il soit contre lui comme ça, mais ne dit rien, en tournant un peu les yeux sur lui, se levant, et zieutant un peu son style. C'est vrai que pour le coup, Kiho était toujours plus soft en tenu mais ça faisait partie du style du châton. Il l'avait pensé malade s'il arrivait sapper tout tristement. On est extraverti ou on l'est pas. "Rien d'important, t'inquiète. Ça va." Il sourit un peu plus, le regardant et se mordant machinalement la lèvre. C'est bizarre cette sensation qu'il a d'être content de le voir. Il n'a pas le temps de lui renvoyer la réponse qu'il se fait entrainer. Ça l'aurait étonné qu'il ne soit pas sur pile nucléaire ce soir. Non parce qu'électrique pour Kellian, c'est de la daube, il fonctionne à un dégré supérieur lui, direct le plutonium. Ses questions s'enchainent aussi vite que leurs pas. Eh mais stop, ils vont manquer un truc ou quoi!? Kiho baisse les yeux quand il sent passé la main de son avant bras, à son poignet puis finalement à sa main. Ah... il avait oublié ce détail. C'est Kellian.

Oh, il avait du mourron à se faire d'avance sur son automatisme à considérer les choses différemment avec lui que ça aurait été avec un autre. Il lui vire pas sa main du coup, et resserre même ses doigts dessus, histoire de le freiner dans son allure. Il lui vole son bonnet pour le freiner un peu et l'arrête deux secondes sur le trottoir. "Woh woh... doucement..." Il rit un peu et cache le bonnet dans son dos. "J't'ai manqué à ce point pour que tu sois si excité? Vas y molo, on va finir à l'hopital sinon... et j'ai même pas l'temps de répondre en plus!" Il regarde ses cheveux pâles à hauteur de ses yeux et lui passe la main dedans pour lui ordonner, qu'il ne ressemble plus à un buisson. Toujours aussi doux, c'en est perturbant. Ses cheveux à lui ont pas cette gueule... Il baisse les yeux et sourit doucement, lui répondant lentement et à mi voix: "Oui, je me suis reposé, si on a coupé l'eau trois fois cette semaine, et... " Oui alors il allait dire quoi pour le passage de finir dans son lit. Oh purée, et lui il disait ça comme ça en plus, fight. Couchons ensemble tant qu'à faire. Oh misère... "Et mon lit... y'a eu une inondation au dessus, la voisine s'est endormi dans sa baignoire, j'ai pris une douche plâtrée à 3 h du matin. Rigole pas c'est pas drôle. Donc là, il sèche contre le mur, et j'm'étais résigné à pas dormir en fait, ou par terre sur un stock de couverture dans le couloir d'entrée..."Ah Kiho et ses déboires de gros poisseux. Bah oui, le dernier dégat des eaux remontait à un an à peu près. ça faisait trop longtemps pour qu'il ne revienne pas. C'est un peu comme la gastro ça en fait. Remarque vu l'apparence de l'eau dégueulasse qui avait coulé sur son lit... c'est pas si loin du résultat de la gastro. Oh quel horreur, il avait besoin de boire un peu là.

Il payait tout? Quelle folie avait-il prévu de faire encore? "T'es sûr que ça va aller? Tu vas t'ruiner..." Faut dire qu'il ignorait qu'il était plus que friqué. Il le pensait aisé, mais comme une famille un peu bourge quoi, genre son père avait un genre de job de responsable et sa mère secrétaire. Oui ça c'était bien , ça permettait au petit chat d'avoir des sappes fashion tout ça.

Il soupira à cette d'idée de matelas trempé. Il allait refaire le plâtre du plafond, il avait l'habitude, et puis le propriétaire remboursait avec l'assurance de la locataire mais quand même... Fallait vraiment qu'il se tire de là et passe au moins à une chambre correct de 12 m². Ce serait quand même plus pratique.  Un regard désolé pour Kellian. A moins de louer une chambre dans un hotel s'il tenait vraiment à passer la nuit à coté de lui, il ne voyait pas de solution. Il regarda autour de lui, le bonnet toujours derrière lui, et demanda: "Tu voulais aller où au fait?"


 
© GASMASK

Choi A. Kellian
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki Mes messages : 4127 Yen (¥) : 372 Avatar : Lee Dong Yeol ► Xiao [UP10TION] Schizophrène? : Kyann feat Taehyung Nai feat Hyun Woo Shion feat Hoshi Ayden feat Tao London feat Zelo Ryoma feat Taemin Dakota feat Mark Haru feat ravi Phoenix feat Joshua taiga feat GD Shinya feat Junhyung Zero feat Jimin Candy feat Momo Hyoga feat jin Sasuke feat Bobby Hinata feat Suwoong Inaho feat Junior Dewei feat Baekhyun Dan feat Yongguk.


Age : 20 ans Date de naissance : 05/10/1995 Astrologie : Balance & Cochon j'ai tout gagné haha! Métier : Il aime faire des petits boulots, travailler dans un bar ou autre trucs du genre, ça lui donne une certaines expériences bien que les mèdecins lui déconseille, Kellian n'est pas du genre à obéir sagement. Année : Deuxième année Résidant à : Rps, dans le dortoir numéro 7 avec Kurosaki Kaien Wolf Bo Han, choi e. orion. Planning : Passer du temps avec Orion, profiter de mon petit frère pour que le jour où je disparait il puisse garder de bon souvenirs de moi et rire a défaut de pleurer mon absence. Faire plein de mugcake, depuis que Kaien m'a montré comment faire c'est un passe temps et un régale à déguster, vraiment. Devenir ami avec Momiji, je ne comprends pas sa façon de faire, cette violence ou cette réticence à se lier. Essayer d'éviter les crises devant la foule, mon cœur atteint ses limites, il me reste peu de temps. Appeler mes parents et les rassurer, tout va bien, je vais bien.




Discuter avec Tsukiko, c'est agréable de pouvoir partager des conversations avec une personne qui comprends ce que c'est d'être malade. Regarder Kaoru jouer aux jeux vidéos et m'amuser avec son visage de marbre. Manger et boire tout ce que je peux, même si je suis limité en apport liquide, je veux gouter a tout!




Arrêter de vouloir être son ami. Usagi Momiji c'est fini. Vérifier sur ma liste des souhaits ce que je peux encore faire avant de mourir. Rêver et transmettre ma vision a ceux qui seront réceptif, vivre c'est le plus important.
Navigation :


On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.


phone


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Sam 7 Nov - 8:25
freaktime&pocky
Kellian-Kiho

PLAY THE GAME

TENUE - HAIR ♠ J’avais l’impression de ne pas avoir vu Kiho depuis longtemps, bien trop longtemps que le voir là sans qu’il ne me remarque fut l’occasion de lui sauter dessus et de m’imposer à lui comme j’en ai l’habitude au fond, il ne doit pas être surpris par ma façon d’entreprendre les choses. Je suis tellement excité, j’ai envie de profiter de la soirée et de la nuit, de rattraper ces jours où j’étais occupé et où Kiho bossait sans qu’on ne trouve le temps de se croiser. Je détestais ça, le fait de ne pas passer du temps avec qui je veux, où je veux et quand je veux alors que mes jours sont comptés je trouvais ça injuste, mais cela ne m’empêche pas de sourire et le prendre cool, j’ai malheureusement tendance à être Speed quand je suis content et le brun en fait les frais, tenant maintenant sa main à défaut de son poignet, ça ne me dérange pas, au contraire je resserre mon étreinte sur ses doigts alors qu’il en fait de même, un sourire trône sur mes lèvres sans que je ne puisse l’effacer, mais je commence à parler et quand je blablate généralement je ne le fais pas à moitié, je voulais tout savoir sur ce qu’il avait fait ou les problèmes qu’il avait pu rencontrer. Mes pas s’arrêtent forcés par la force du brun qui me stop dans mon élan un peu trop rapide, sauf que ça j’en avais pas conscience avant qu’il ne me parle ou plutôt qu’il m’enlève mon bonnet, me décoiffant au passage. « Hee ! Kiho ! » Je me retiens de rire en le voyant cacher mon bien dans son dos, tentant de me faire menaçant, mais je ne suis pas très convaincant, je me fais rire tout seul maintenant. Pour la suite je prends une mine réfléchie avant de hocher la tête. « Tu m’as manqué ! J’ai l’impression de ne pas tenir en place. » Je suis trop honnête, mais on ne va pas me changer, il n’y avait pas de mal à dire ce qu’on pense non ? Je ne vois pas vraiment ce qui est dérangeant dans cette affirmation. « Désolé, je vais parler plus doucement. » Je tire la langue un peu taquin. « Mais pas d’hôpital par pitié. » Riant un peu plus. Je clos mes paupières quand je sens sa main venir toucher mes cheveux blonds. Les rouvrant quand j’entends à nouveau sa voix pour ancrer mon regard dans le sien.

« Sérieux ? » Je tente de ne pas rire, mais j’ai tellement la scène en tête que c’est impossible, pouffant je laisse ma voix s’esclaffer plus fort, le pauvre, décidément il n’a pas de chance, je tapote son épaule avec un air compatissant. « Je devrais squatter plus souvent, je peux être ta bonne étoile tu sais ? » Je l’embête avant de reprendre un peu plus sérieusement. « Avec toi je peux dormir n'importe où, même au sol, ça a l’air amusant ! » un sourire déterminé je repris. « Mais on a le temps, il est encore tôt, la nuit ne fait que commencer n’est-ce pas ? » Un clin d’œil et je lui dis que je paye tout de toute façon donc pas de souci d’argent à se faire, à sa question je le regarde et souris légèrement. « Ne t’inquiète pas. » Je ne suis pas du genre à bouffonner sur l’agent que j’ai ou celui de mes parents, moi j’ai de grosses économies depuis des années qui ne me serviront plus à grand-chose bientôt donc autant profiter puis avec mes parents et leurs boulots on n’a pas à s’inquiéter de ce côté-là de toute façon. Prêt à partir, je me rappelle de mon bonnet, le temps d’un instant je l’ai oublié... Fixant Kiho avec ce regard de prédateur, je m’approche pour me coller à lui sans aucune gêne en passant ma main derrière lui, nos visages proches je lui souffle. « Rends-le-moi~ » Petite bouille made in Kellian, je tente de l’attraper alors qu’il ne me facilite pas la tâche, je gonfle mes joues et répond à sa question pendant que je lutte toujours en tentant quelques feintes. « Apparemment il y a un endroit sympa dans le coin, une sorte de bar, bon je ne peux pas boire d’alcool, mais il y a des animations et des tas de choses intéressantes, on va jeter un œil ? » Je rigole en jouant avec mes bras autour de lui pour attraper son poignet et récupérer mon bonnet, je vais y arriver !

   
© GASMASK



just happy to be alive.
miracle ☽ There are only two ways to live your life: One is as though nothing is a miracle, the other as though everything is a miracle.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 11 Nov - 1:06
freaktime&pocky
Kellian-Kiho

Test me

TENUE °°°° Il sourit quand il lui vole sa casquette, mais ça a au moins le mérite de canaliser son attention. Il aime cette bouille, il a honte de l'avouer mais son sourire lui fait plus de bien que n'importe quelle foutue thérapie. Ce mec était une dose de psychotrope de la joie de vivre par excellence. Et il lève les yeux au ciel pour la forme quand il lui dit qu'il lui a manqué. Aussi bizarre que ça puisse paraître, ça lui fait du bien de l'entendre. Il a l'impression de compter, d'être quelque chose de non jetable. Nanako ne l'a pas joint depuis un sacré moment et il a tenté de la joindre mais rien. Pourtant, il l'a vu sortir de l'école et il sait qu'elle va bien. Mais elle est au bras d'un mec... elle doit vouloir être tranquille... alors Kiho s'efface mais ça fait mal quelque part...

Avec Kellian, il n'a pas mal. Il n'angoisse pas vraiment à propos de sa propre vie. En fait c'est ça, il s'oublie un peu et s'occupe de quelqu'un d'autre, c'est con mais important... Ah cette langue... Il sourit en secouant la tête, un jour, il lui coincera au dehors, il sera bien embêté. Et voilà qu'il se marre de sa situation. Bah oui, on peut pas être Kiho sans avoir d'emmerdes stupides qui n'arrivent jamais à personne sauf à ceux qui ont un adn avec de graver dedans -emmerdez-moi c'est gratuit et j'en redemande- ! Non en fait, la deuxième partie de la phrase c'est faux. Mais voilà ! Son matelas, il tirait la gueule maintenant ! Oh, il l'était déjà sa bonne étoile, pas la peine de chercher plus loin, mais il refusait de le faire dormir là bas, ça l'ennuyait d'ailleurs... il savait que Kellian ne voudrait pas dormir ailleurs qu'à coté de lui, il avait cerné l'animal depuis un bon moment déjà. Nom de dieu... il ressemble tellement à un petit animal quand il fait ça... Kiho ote sa main de ses cheveux pour le faire rouvrir les yeux... ce mec était perturbant au possible, comment était-ce possible. "Toi aussi ça m'a manqué..." Il sourit un peu gêné, mais il a osé le dire...

Il regarde ailleurs pour faire faire diversion à son cerveau. Quoi, bah si on peut s'autodiversionner !  Il fixe calmement le blond, le voyant repartir. Ah Kellian si seulement tu savais l'ampleur des mots que tu d... Surpris par son retour soudain, Kiho se prend les pieds dans un pavé mal enfoncé dans le trottoir et fini dos à un mur, le bonnet moi caché, le visage du blond à ras le sien, son corps qui touche le sien aussi. Son «-rends le moi... » Headshot ! Kiho le fixe, comme décontenancé. Maman. Avec cette gueule d'ange qu'on aurait collé à une fille, elle aurait été belle. C'est surtout la proximité et le regard. Il pouvait sentir son souffle de là, et … non mais il percute vraiment pas, c'est pas possible... Kiho le lance galérer un peu, à moitié perturbé par ce qu'il subit. Ça aurait été d'un autre, il lui aurait colle son poing dans la gueule, mais... pourquoi il le faisait pas à Kellian pour cette proximité ambiguë. Il finit par lui laisser croire qu'il l'a attrapé mais en réalité, il est trop ailleurs pour lutter sur la durée. « Ok, on y va. » il ne trouve rien à dire d'autres. Il enfonce ses mains dans ses poches et avale sa salive, essayant de reprendre contenance. Bordel, c'est pas un chaton blond qui va le foutre sur la paille quand même ! Ah ça non ! Il laisse Kellian s'accrocher à lui s'il a envie, mais... la main,on va y aller doucement hein. Il arrive devant un grand bâtiment, bien lumineux, et Kiho par courtoisie, bah oui, faut bien, lui ouvre la porte et le laisse passer. Il commence à faire froid dehors... il rentre à sa suite et se rend compte que le bar est bien blindé.

Ok, alors là, l'épreuve du mois. Ne pas perdre Kellian dans ce merdier de gens qui suent, qui crient, qui boivent, qui se tripotent et qui discutent chaleureusement. Il ne le lâche pas d'un pas, observant autour de lui. Il repère un endroit un peu plus vide, près d'un comptoir secondaire et passe son bras autour des épaules de Kellian pour le ralentir et lui montrer l'endroit dans l'arrière du bar. Il croise un type qui reluque Kellian et le fusille du regard. L'autre change de cible. Merci. On touche pas cette tête blonde, il est sous sa protection ce soir. Comment Kellian avait-il fait pour passer outre les ennuis de ces pervers finis. Et les filles on en parle pas. D'ailleurs, y'en a une au loin qui l'a repéré, mais Kiho n'a rien percuté. C'est une de ses ex, et elle est devenu vulgaire et allumeuse...

Pour l'heure, elle envisage de venir le voir, mais elle attend de voir le moment propice ou celui pour faire chier, elle sait pas trop, surtout qu'en plus, c'est Kiho qui a rompu parce qu'elle se droguait... la rue ne forge pas toujours les meilleures personnes. Il pose son cul sur un tabouret libre et laisse Kellian prendre ses aises comme il veut. Après tout, il est invité par ses soins, donc il va faire en sorte, qu'il passe une bonne soirée.
© GASMASK

Choi A. Kellian
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki Mes messages : 4127 Yen (¥) : 372 Avatar : Lee Dong Yeol ► Xiao [UP10TION] Schizophrène? : Kyann feat Taehyung Nai feat Hyun Woo Shion feat Hoshi Ayden feat Tao London feat Zelo Ryoma feat Taemin Dakota feat Mark Haru feat ravi Phoenix feat Joshua taiga feat GD Shinya feat Junhyung Zero feat Jimin Candy feat Momo Hyoga feat jin Sasuke feat Bobby Hinata feat Suwoong Inaho feat Junior Dewei feat Baekhyun Dan feat Yongguk.


Age : 20 ans Date de naissance : 05/10/1995 Astrologie : Balance & Cochon j'ai tout gagné haha! Métier : Il aime faire des petits boulots, travailler dans un bar ou autre trucs du genre, ça lui donne une certaines expériences bien que les mèdecins lui déconseille, Kellian n'est pas du genre à obéir sagement. Année : Deuxième année Résidant à : Rps, dans le dortoir numéro 7 avec Kurosaki Kaien Wolf Bo Han, choi e. orion. Planning : Passer du temps avec Orion, profiter de mon petit frère pour que le jour où je disparait il puisse garder de bon souvenirs de moi et rire a défaut de pleurer mon absence. Faire plein de mugcake, depuis que Kaien m'a montré comment faire c'est un passe temps et un régale à déguster, vraiment. Devenir ami avec Momiji, je ne comprends pas sa façon de faire, cette violence ou cette réticence à se lier. Essayer d'éviter les crises devant la foule, mon cœur atteint ses limites, il me reste peu de temps. Appeler mes parents et les rassurer, tout va bien, je vais bien.




Discuter avec Tsukiko, c'est agréable de pouvoir partager des conversations avec une personne qui comprends ce que c'est d'être malade. Regarder Kaoru jouer aux jeux vidéos et m'amuser avec son visage de marbre. Manger et boire tout ce que je peux, même si je suis limité en apport liquide, je veux gouter a tout!




Arrêter de vouloir être son ami. Usagi Momiji c'est fini. Vérifier sur ma liste des souhaits ce que je peux encore faire avant de mourir. Rêver et transmettre ma vision a ceux qui seront réceptif, vivre c'est le plus important.
Navigation :


On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.


phone


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Ven 13 Nov - 7:54
freaktime&pocky
Kellian-Kiho

PLAY THE GAME

TENUE - HAIR ♠ C’est étrange d’imaginer comment une simple rencontre peut rapidement devenir importante, j’ai peur de m’attacher réellement aux gens, mais c’est plus fort que moi, je suis trop sociable et j‘ai ce besoin de partager mon expérience, mon existence, vivre à fond en permanence. Avec Kiho je n’ai même pas besoin de forcer les choses, je m’amuse, j’oublie ma santé pour réellement profiter de chaque instant, on a partagé quelques moments, mais le peu me suffit à le classer dans les personnes que j’apprécie le plus, ou même en haut du classement, mine de rien ces jours où je ne l’ai pas vu m’ont semblé long, j’en conclus donc sans peine qu’il m’a manqué durant ses journées éloignés. Je m’impose énormément, consciemment ou non je force Kiho à m’accepter à ses côtés, depuis le début ça n’a pas changé et même là, quand je dis que je dormirai avec lui je n’en démordrai pas et il le sait, puis je m’attèle à tenter de récupérer mon bonnet qu’il s’amuse à cacher dans son dos, a ses mots je le regarde et me mets à sourire, toujours de façon rayonnante et sincère, ça fait plaisir à entendre alors que je pensais qu’il n’avait pas le choix de me coltiner, mais ça me rend heureux, même si je le suis tout le temps, ça fait du bien. Remarquant son expression évasive, je le force un peu à me regarder d’une façon ou d’un autre, rapprochant mon visage très proche du sien, attrapant finalement mon chapeau tout content de l’avoir chipé des mains du brun, sans me dire qu’il a pu être troublé par mon approche soudaine. Hochant la tête j’approuve ses mots, on ne va pas rester là indéfiniment, il est temps d’y aller maintenant. Marchant côte à côte, les épaules se frottant, il ne fait pas chaud mine de rien, mais je me perds à lever les yeux au ciel et voir toutes ses étoiles qui le surplombent avec un regard perdu dans cette immensité, pensif, j’aime ce genre de soirée, le temps même frais me fait un bien fou. Je me remets en marche en trottinant vers Kiho pour attraper un bout de sa veste, pas de geste timide, pas du tout, juste pour éviter de se faire bousculer à droite et à gauche, une précaution naturelle pour moi.

Finalement on arrive sur place, les lumières affichent déjà le genre d’endroit animé en pleine pénombre, les bruits des clients, tout semble montrer le coin fêtard et plutôt peuplé. Kiho ouvre la porte et je pénètre dans la pièce où des regards nous scrutent en tant que nouveaux arrivant, mais je n’y fait même pas attention, plus occupé à chercher une place de libre sur la pointe des pieds. Marchant entre les tables, le bras du brun s’entoure autour de moi et je le laisse me guider jusqu’à l’endroit repéré, je suis trop innocent pour remarquer que des regards prédateurs me heurtent. Installé sur les tabourets, j’enlève ma veste et mon bonnet que je pose à côté de moi, il fait chaud ici. Regardant les boissons je réfléchis un instant, posant mes iris sur mon voisin en lui donnant de léger coup de coude amical. « Tu veux quoi ? Sert toi, prends tout ce que tu veux, tu n'as pas le droit de te retenir parce que je paie. » Je connaissais surement mieux que personne les moyens limités du brun et je ne veux que cette différence de « milieu » nous pose problème, j’ai de l’argent et je veux en profiter avec lui avant de mourir, alors que ça ne soit pas un frein dans notre relation. Puis il m’héberge ! Donc outre la nourriture je peux aussi m’occuper des sorties et des petites choses annexes.

Derrière nous j’entends de l’animation et je vois un petit groupe rigoler et lancer des encouragements, je regarde, curieux. « Qu’est-ce qu’ils font ? » Lançais-je avant que le serveur au bar me répondent. « Ils jouent au pocky, c’est assez populaire ici. » je le regarde. « Pocky ? » Mes yeux se posent sur le brun et rigole un instant sous les yeux de l’employé qui se penche sur le comptoir. « Vous voulez essayer ? Vous pouvez le faire ensemble, on accepte les versions yaoi dans notre établissement ! » Je le fixe avec un regard illuminé sans même être choqué pour le côté yaoi. « Sérieux !? » Mais mon enthousiasme fut coupé par la présence d’une troisième personne qui vient entouré le cou de Kiho, mes iris s’agrandirent sous la surprise. « Oh vous avez une copine ? Désolé pour le malentendu. » Je la regarde avec un air interrogateur et légèrement surpris, bien que je ressente quelque chose en plus sans vraiment en avoir conscience qui né doucement, mais assurément.

© GASMASK



just happy to be alive.
miracle ☽ There are only two ways to live your life: One is as though nothing is a miracle, the other as though everything is a miracle.

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 15 Nov - 12:30
freaktime&pocky
Kellian-Kiho

Test me

TENUE °°°° Kiho demande à Kellian un demi framboise, la bière sera suffisante pour ce soir. Il n'a pas l'intention d'être soul. Et puis ce genre de choses remontent à tellement loin. Difficile de faire la fête quand on a pas les moyens. Et là le barman pose les boissons, mais il y a une boisson de trop. Kiho ne remarque pas pour le moment, il vient toujours la tête vers là où est tourné Kellian. Sa curiosité l'a amené vers un jeu qu'il reconnaît direct. Il y a déjà jouer par le passé avec des filles, mais ça partait souvent en couille au final, surtout en étant un peu soul... Oui non pas bonne idée Kellian. Il n'a pas le temps d'ouvrir la bouche que le barman qui est resté à coté d'eux, l'ouvre de lui-même pour expliquer et lui sortir un argument qui laisse Kiho perplexe. Minute, Yaoi ? Non , c'est pas ce qu'il croit, ils sont juste amis, il est fou ou quoi ce type, et depuis quand on utilise le terme yaoi pour parler de personnes réelles ? De mémoire, Kiho l'avait entendu utiliser pour les jeu vidéo ou les manga. Ah le monde moderne. Il lui jeta un regard plissé, du style, -vas y continue de dire des conneries et je te fais manger ton torchon toi-. Mais au même moment qu'il allait encore ouvrir la bouche, il se mange le comptoir dans le torse. OH c'est quoi le problème encore !? Y'en a qui veut se faire cogner ou quoi ? Il manque de renverser les verres et les retient de justesse, sentant deux bras se foutre autour de son cou. Ohla oh ! C'est quoi ce délire ! Il baisse les yeux sur les mains en question et bloque en entendant la voix. « Eh bah mon amour !? Ça faisait longtemps !!! T'es plus quand le quartier ou quoi ? Je suis ravie de t'revoir ici, j't'ai manqué ?! » Oh non. Pas elle. Il ferme les yeux et inspire profondément, puis sourit jaune en se lui desserrant les bras, sentant la poitrine généreuse contre son dos. Déjà qu'il est en manque, c'est pas le moment putain... Il se retourne et le regarde de haut en bas : « Yuki.... » Il lui sourit quand même, bah oui, faut bien faire bonne figure, mais c'est une... garce.
Il lui rend gentiment ses bras, non parce qu'il est un peu proche, mais elle n'en démord pas et lui grimpe limite dessus en mettant une cuisse entre les siennes et il ferme les yeux. Allumeuse... Il est sensible en plus, vas y , dégage ta cuisse, tu vas lui faire des effets bizarres sans qu'il le veuille. « T'es encore plus mignon, ça fait un bye... ça me manque nos ébats... » « Yuki, arrête, déjà on dit bonjour. Et de deux, j'suis avec un ami ce soir... pas le temps de m'envoyer en l'air tu vois... » Il plisse un peu les yeux quand elle tourne les yeux vers Kellian. Il la connait par cœur cette folle furieuse du cul. Une créature comme Kellian, avec sa gueule d'ange, elle va vouloir le bouffer tout cru. Ça loupe pas. Elle se détache direct du brun pour s'approcher du blond, sous le regard méfiant de Kiho. Il a passé plusieurs fois avec cette fille en union libre, et c'était un désastre question drogue et alcool. Même si au pieu, c'était le pied, elle ne valait rien de plus, aussi dégradant soit-il pour elle. Et là voilà qui fait parcourir ses doigts sur le torse du blond sans aucune gêne, sous le regard de Kiho qui se plisse les yeux et jette un regard au barman... ce dernier est en train de laver des verres et Kiho baisse les yeux sur le verre plein. Le type aux mains mouillées hausse les sourcils et Kiho lui fait un signe de main pour qu'il lui file le verre de flotte froide. Il se lève.

Pendant ce temps, Yuki a bloqué Kellian contre le comptoir et Kiho a juste envie de l'étrangler, mais il se contient un minimum, en public ça le fait pas. Il a zappé ses médocs tant pis pour elle. En même temps s'il boit ce soir, vaut mieux les avoir oublier. Yuki se rapproche du visage du blond, près à limite lui rouler une pelle pour communiquer. Elle a l'air sûre d'elle devant cette petite proie qui semble innocente, quand, elle sent un liquide froid couler dans sa nuque, et sur son brushing impeccable, son mascara et tout le reste. Et derrière elle, Kiho, le visage fermé, la toisant sans compassion, le verre en main, l'autre main dans sa poche. « C'est pour le fait de pas m'avoir dit que t'avais une Mst... » Même s'il n'avait rien attraper, cette poule de rue qui habitait un endroit totalement miteux, avait choppé l'hépatite C dans une période ou elle avait fait le trottoir. Elle était bien plus vieille que lui mais ça ne l'avait pas gêné à l'époque de se taper un mec mineur à la rue, tellement facile comme proie. Elle se figea sur place, poussant un couinement aigue et se retourna vers lui, levant les yeux. Il la fixait froidement. « Dégage, c'est mon protégé... tu ne foutras pas une seule main dessous... tu peux rêver. » Radical. La mine boudeuse et véritablement furieuse, elle s'éloigne en jurant qu'elle allait se venger, mais il s'en fout et la regarde quitter le bar carrément, sous le regard amusé du barman. Kiho s'approche de Kellian en rendant le verre au gars et baisse les yeux sur le blond. « ça va ? Pas trop choqué ? Désolé... mes fréquentations passés ne sont pas des références... je n'l'étais pas non plus jusqu'à rentrer dans les clous. » C'est alors que son œil capte le second verre à coté du sien, le barman lui expliquant que c'était un cadeau de Yuki.... Il le prend et le sent... Vodka ? Ok, il en a besoin pour se détendre. Il l'engouffre le shooter cul sec et le refile au barman, et expire, en demandant calmement à Kellian. « On parlait de quoi avant cet... incident ? Excuse moi.... »

Entrée en matière magistrale. Catastrophe oui... Décidément, son passé semblait s'accrocher, bien qu'il veuille oublier. Il avait changé, seulement il semblait être le seul à l'avoir fait, et ses connaissances passées ne semblaient pas comprendre...
© GASMASK

Choi A. Kellian
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki Mes messages : 4127 Yen (¥) : 372 Avatar : Lee Dong Yeol ► Xiao [UP10TION] Schizophrène? : Kyann feat Taehyung Nai feat Hyun Woo Shion feat Hoshi Ayden feat Tao London feat Zelo Ryoma feat Taemin Dakota feat Mark Haru feat ravi Phoenix feat Joshua taiga feat GD Shinya feat Junhyung Zero feat Jimin Candy feat Momo Hyoga feat jin Sasuke feat Bobby Hinata feat Suwoong Inaho feat Junior Dewei feat Baekhyun Dan feat Yongguk.


Age : 20 ans Date de naissance : 05/10/1995 Astrologie : Balance & Cochon j'ai tout gagné haha! Métier : Il aime faire des petits boulots, travailler dans un bar ou autre trucs du genre, ça lui donne une certaines expériences bien que les mèdecins lui déconseille, Kellian n'est pas du genre à obéir sagement. Année : Deuxième année Résidant à : Rps, dans le dortoir numéro 7 avec Kurosaki Kaien Wolf Bo Han, choi e. orion. Planning : Passer du temps avec Orion, profiter de mon petit frère pour que le jour où je disparait il puisse garder de bon souvenirs de moi et rire a défaut de pleurer mon absence. Faire plein de mugcake, depuis que Kaien m'a montré comment faire c'est un passe temps et un régale à déguster, vraiment. Devenir ami avec Momiji, je ne comprends pas sa façon de faire, cette violence ou cette réticence à se lier. Essayer d'éviter les crises devant la foule, mon cœur atteint ses limites, il me reste peu de temps. Appeler mes parents et les rassurer, tout va bien, je vais bien.




Discuter avec Tsukiko, c'est agréable de pouvoir partager des conversations avec une personne qui comprends ce que c'est d'être malade. Regarder Kaoru jouer aux jeux vidéos et m'amuser avec son visage de marbre. Manger et boire tout ce que je peux, même si je suis limité en apport liquide, je veux gouter a tout!




Arrêter de vouloir être son ami. Usagi Momiji c'est fini. Vérifier sur ma liste des souhaits ce que je peux encore faire avant de mourir. Rêver et transmettre ma vision a ceux qui seront réceptif, vivre c'est le plus important.
Navigation :


On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.


phone


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Lun 16 Nov - 13:33
freaktime&pocky
Kellian-Kiho

PLAY THE GAME

TENUE - HAIR ♠ Je passe commande donc sur les boissons qui nous intéresse tous les deux, une bière pour Kiho tandis que je me contente d'une boisson non alcoolisée, un sirop comme les enfants, j’aime les choses sucrées et c’est le meilleur que je peux consommer ici, bien qu’il y ait des boissons gazeuses je préfère éviter, j’ai quand même un certain apport liquide à ne pas dépasser et même si j’ai encore de la marge pour aujourd’hui, je suis habitué à y faire attention maintenant. Cependant alors que je commence à m’exciter sur le jeu qui se passe derrière nous, curieux et plutôt tenter de le tester ensemble, on est interrompu par la venue d'une femme entourant ses bras autour du brun, j’avoue que je ne sais pas trop qui elle suis et mon expression doit en témoigner sans peine vu comme je le questionne du regard. Surtout suite à ses mots, je ne juge pas les gens sur l’apparence, en fait je ne juste pas les gens tout court, mais bon, ça ne m’empêche pas pour autant d’être encore plus curieux sur la personne en question. Je ne fais qu’écouter, passant d’un à l’autre selon celui qui parle, apprenant par la même occasion la relation qui les lie tous deux. Suite aux paroles de Kiho le dénommé Yuki me regard, me relookant de la tête aux pieds et je la fixe sans gêne, ne démordant pas pour autant, je ne fais que la regarder quand elle s’approche de moi pour s’imposer et prendre place devant moi, me touchant, mais moi innocent dont je suis-je souris en me décalant, la repoussant pas vraiment à l’aise avec le comportement ou le caractère de cette femme, surement qu’inconsciemment c’est la relation qu’elle entretient avec Kiho qui m’irrite, mais je n’en ai pas forcément pleinement conscience vu ma situation cela ne changerait rien, alors que le brun fait ça de manière plus radical en lui visant de l’eau sur la tête. « MST ? » Je suis en médecine donc pas besoin de m’expliquer ce que c’est où les maladies concernées, puis tout le monde en a déjà entendu parler, mais sur le coup je me sens désolé pour la nana, un peu compatissant devant sa malchance, je ne pourrais jamais dire « elle le mérite » même si c’est surement vrai, vu ma propre situation, bien que de mon côté ce ne soit pas de ma faute haha.

Kiho la fait dégager et je n’ai même pas eu besoin de dire un seul mot, en même temps pour le coup je n’avais aucune envie de taper la discute avec et pourtant je suis bavard et plutôt rentre dedans, ce n'est pas le brun qui dira le contraire. Hochant la tête négativement aux excuses de mon ami, je hausse les épaules en souriant.

« Je ne suis pas choqué, il m’en faut plus héhé, mais j’avoue que je n’avais pas envie de lui parler, donc pour une fois j’ai réussi à garder ma langue cloitrée dans ma bouche, un grand pas dans ma vie tu sais ! C’est rare. » Je ris bêtement en attrapant mon verre et boire une gorgée, sans discrétion. Pendant que je buvais le mien Kiho a terminé celui qui semblait être offert par la jeune fille, cul sec ? Je le regarde la bouche entrouverte. « Doucement tu vas te ruiner l’estomac ! » Je le tape pour l’engueuler à ma façon et reprendre. « Ça ! » Je montre la table où il joue encore avec mon index. « Ça, ça ! Je veux faire ça, tu peux pas refuser, j’ai envie d’essayer, c’est le genre de chose que je n’ai jamais testé. » Et avide comme je suis de toucher à tout, il n'allait pas y échapper. « En plus on peut manger en même temps non ? » Bah quoi ?

© GASMASK



just happy to be alive.
miracle ☽ There are only two ways to live your life: One is as though nothing is a miracle, the other as though everything is a miracle.

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 19 Nov - 14:43
freaktime&pocky
Kellian-Kiho

Test me

TENUE °°°°
Oui mst... Kiho a ignoré la question de Kellian pour le moment, se concentrant sur le fait d'extraire cette mauvaise herbe copulatrice de son périmètre ambiant et surtout de celui du blond. Cette moche contaminé allait tout lui péter son châton, alors qu'elle aile posé ses empreintes digitales sur un crétin aléatoire mais pas eux deux. Kiho est rassuré de voir que Kellian n'est pas spécialement choqué de la chose au final, c'est plutôt une bonne chose. Le brun avale son alcool et sent ses sens s'embrouer. Bon dieu que ça réveille, la gorge avec ah! A la remarque de Kellian et la franchise de sa phrase juste avant, il sourit clairement en coin. Ah si tu savais... "Disons que tu es loin de savoir par où je suis passé, petit padawan... Mon estomac tiendra et j'ai pas pris mes medocs ce soir, y'a pas de danger. " Enfin pas de danger... hum. Il aime son rire contagieux. Petit? Il était plus agé, mais toute la beauté du paradoxe était là justement... Kiho le plus jeune qui semblait le plus agé. L'expérience de la vie probablement, en plus de la différence de corpulence... Pas sûr que le fait de préciser qu'il n'avait pas pris ses médocs soit une bonne chose, mais les faits étaient là pourquoi s'en cacher? Pire encore s'il y avait un problème dans la soirée et que Kiho sortait au dernier moment qu'il n'avait pris aucun médoc. Il se ferait engueuler. Bon ok, il avait oublié, mais il ne comptait pas s'énerver ce soir, donc tout allait bien non? Quoi qu'avec l'épisode de la folle, y'avait de quoi douter. Ah...

Kiho tourne les yeux quand Kellian s'excite pour le jeu des Pocky. De? Faire quoi? Euh... Jamais essayer ça? Oui non mais c'est un peu délicat ce jeu. Déjà, faut pas prendre n'importe quel ou quelle  partenaire, ni un qui a de l'herpès ou qui est beurré au point de vous rouler une pelle, ni une ... hoy !! Il se fait chopper la main et embarque sa bière avec lui, manquant de tout renverser. Non mais il est pas d'accord! Hey attends! Quoi mais il voit que la bouffe lui? Mais on mange pas, quand on joue au pocky! C'est jeu pervers! Enfin Kiho ne l'a connu que comment jeu pervers. C'est pareil! Kellian écoute le bordel! Non, il écoute pas! Comme d'hab. Kiho se fait entrainer par la main, quand ils arrivent dans la zone de défit, et il se fait abandonner, posant son cul contre une table, s'enfilant un peu de bière, le regardant faire. Il fait quoi, il s'inscrit à ce truc? Non parce qu'il lui faut une petite partenaire quoi. Remarque, il observe autour et voit deux trois petites nanas jolies qui le zieutent avec avidité. Elles n'ont pas l'air méchantes ou contaminées, il devrait trouver son bonheur. Quant à lui, il ne jouera pas. Non non, il va observer, ça c'est bien, observer. Ou mater. Enfin comme vous voulez. Vous avez compris. Il surveille surtout Kellian. Il ne veut pas qu'il tombe sur une poule méchante.

Sauf que Kellian ne revient pas vers elles mais vers lui. Quoi il a renoncé? Kiho baisse les yeux sur lui, qui tient un pocky, et fronce les sourcils. Hein? Il veut lui demander un truc? Perplexe, il cherche à comprendre et c'est quand le blond lui dit que c'est bon ils se sont inscrits tous les deux qu'il percute, et manque de s'étouffer dans sa bière, se penchant en avant pour pas en foutre partout. Quoi ? Comment ça tous les deux? Wait! Joker! Reset! No no no, c'est quoi ce délire? Avec lui, genre lui et ... le blond? Il le fixe complètement surpris et incrédule devant plusieurs regards qui attendent la suite avec impatience. Surtout les filles. Mais elles ont quoi avec leur trip bizarres! Ho non non. Non il fera pas ça. Et là, le type avec le micro annonce qu'un duo s'est proposé pour gagner le fameux week end pour le bord de mer, au Sud du Japon, tout frais payés mais le challenge est serré, le précédent couple ayant déjà donné un bout de bâton de moins d'un cm. Quoi? Comment ça couple! Ah non, on s'arrête de suite, il n'est pas en couple! On est amis et ...

Kiho fixe Kellian qui semble déterminé et qui a envie de le faire. Mon dieu... non, soyez serieux deux secondes, il peut pas faire ça, c'est hyper déstabilisant. En plus, il faut à coup sûr gagner le truc  à la mer. Bah oui, quitte à faire ça autant ressortir victorieux, faute d'être choqué pendant une semaine de ce qu'il a fait et devant tout le monde en plus. Kellian va le tuer un jour. Il promet que le jour où il lui sort: viens on saute du pont dans le fleuve pour voir ce que ça fait: il l'attache chez lui définitivement. Kiho reste contre la table, coincé entre Kellian qui est le bois derrière et les gens commencent à encourager le duo. Ah mais non arrêtez, l'encouragez pas, il est déjà assez encouragé tout seul! Il fixe Kellian... lui et sa bouille perturbante......................................................... ok. ok....... il va le faire. Pardonnez-moi mon père parce que j'ai encore pêcher... Il prit le pocky des mains du blond et se le cale à ras le dents, le tenant solidement et lui fait signe de l'index d'y aller, que c'est bon... Il sait qu'il va le bouffer en entier et se rapprocher... et ça loupe pas... jusqu'à ce que le contact tant redouté se fasse...


© GASMASK

Choi A. Kellian
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki Mes messages : 4127 Yen (¥) : 372 Avatar : Lee Dong Yeol ► Xiao [UP10TION] Schizophrène? : Kyann feat Taehyung Nai feat Hyun Woo Shion feat Hoshi Ayden feat Tao London feat Zelo Ryoma feat Taemin Dakota feat Mark Haru feat ravi Phoenix feat Joshua taiga feat GD Shinya feat Junhyung Zero feat Jimin Candy feat Momo Hyoga feat jin Sasuke feat Bobby Hinata feat Suwoong Inaho feat Junior Dewei feat Baekhyun Dan feat Yongguk.


Age : 20 ans Date de naissance : 05/10/1995 Astrologie : Balance & Cochon j'ai tout gagné haha! Métier : Il aime faire des petits boulots, travailler dans un bar ou autre trucs du genre, ça lui donne une certaines expériences bien que les mèdecins lui déconseille, Kellian n'est pas du genre à obéir sagement. Année : Deuxième année Résidant à : Rps, dans le dortoir numéro 7 avec Kurosaki Kaien Wolf Bo Han, choi e. orion. Planning : Passer du temps avec Orion, profiter de mon petit frère pour que le jour où je disparait il puisse garder de bon souvenirs de moi et rire a défaut de pleurer mon absence. Faire plein de mugcake, depuis que Kaien m'a montré comment faire c'est un passe temps et un régale à déguster, vraiment. Devenir ami avec Momiji, je ne comprends pas sa façon de faire, cette violence ou cette réticence à se lier. Essayer d'éviter les crises devant la foule, mon cœur atteint ses limites, il me reste peu de temps. Appeler mes parents et les rassurer, tout va bien, je vais bien.




Discuter avec Tsukiko, c'est agréable de pouvoir partager des conversations avec une personne qui comprends ce que c'est d'être malade. Regarder Kaoru jouer aux jeux vidéos et m'amuser avec son visage de marbre. Manger et boire tout ce que je peux, même si je suis limité en apport liquide, je veux gouter a tout!




Arrêter de vouloir être son ami. Usagi Momiji c'est fini. Vérifier sur ma liste des souhaits ce que je peux encore faire avant de mourir. Rêver et transmettre ma vision a ceux qui seront réceptif, vivre c'est le plus important.
Navigation :


On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.


phone


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Lun 23 Nov - 23:08
freaktime&pocky
Kellian-Kiho

PLAY THE GAME

TENUE - HAIR ♠ J’ignorai en effet beaucoup sur Kiho et je prendrai le temps de le connaitre d’avantage autant que possible durant ce compte à rebours déjà mis en marche dans ma poitrine, quoique je puisse faire il ne s’arrêtera pas.  Mais je riais en imaginant son estomac si résistant avant de lui donner un petit coup sur ce dernier en le fixant droit dans les yeux. « Je t’ai dis d’en profiter, mais n’abuse pas, puis te vante pas de ne pas prendre tes médocs ou je vais faire la même chose et tu vas devoir te dépêcher d’apprendre tes premiers geste de secours sur le tas ! Bois doucement maitre yoda ou tu vas vraiment finir comme lui. »  Je lui tire la langue en étant rentré dans son jeu et est l'imaginant tout vert et petit, riant simplement devant cette pensé totalement folle, mais parlant de jeu un autre me semble tout de même plus attirant, j’ai tendance a ne pas me poser de question ni voir que certain chose puisse être embarrassantes, gênante ou totalement décalé, pour moi c’est normal, la vie est faite pour faire des choses, vivre à fond, tant pis si on se tape la honte, tant pis si c’est pas facile tout les jours, tant pis si on est pas aimé par tout le monde, tant pis si on doit mourir à 23 ans...  tant pis du moment qu’on a aucun regret, c’est ce que j’embarque avec moi tel une valise transparente, ma joie de vivre, mon envie de vivre, mon besoin de vivre.  Je suis un sale gosse parfois, un gamin qui ne prends pas en considération les envies des autres et surtout avec Kiho, mais si j’étais stoppé par le bon sens je ne pourrais pas créer toutes ses choses, vivre tout ça et découvrir toutes ses nouvelles choses qui s’offre à moi, autant que ses émotions, ses sentiments, ces choses que je n’ai pas conscience mais qui se développe doucement au fond de moi grandissant sans que je ne puisse même en empêché l’ascension.

Parti faire les inscriptions je n’avais aucune envie dès le début de le faire avec une fille où qui que ce soit d’autre, en fait ça ne m’est même pas venu a l’esprit de jouer avec un autre que Kiho, ça me paraissait tellement logique, n’est-ce pas à lui que j’ai dit vouloir le faire ? Ensemble était dans la demande, même s’il ne l’a surement pas compris, dans tous les cas nous voilà sur le départ, revenant proche de lui pour lui dire que je nous ai inscrits. « J’ai le pocky ! On peut commencer je crois~ » totalement innocent jusqu’au bout. Je n’avais même pas joué pour gagner le voyage, mais si on peut le gagner alors pourquoi pas ? Ça me fera encore un nouveau souvenir à emporter avec moi quand le moment viendra. Je souris sincèrement, tout ça m’amuse et je suis complètement motivé et emballé, déjà prêt à me mettre à l’action. Les encouragements commencent pour nous pousser à agir et mon expression détendue face à la situation doit bien montrer que je ne suis absolument pas déstabilisé par cette épreuve, en même temps je ne vois que le « jeu » sans réaliser que ça a des conséquences ou en aura en tout cas. Mon sourire s’élargit alors que mes yeux brillent tout seul en fixant le brun qui finit par craquer, prenant le pocky et me mettant entre ses lèvres, tenu par ses dents, je lâche un « héhé » tout content avant de me rapprocher et de faire de même avec l’autre bout.  C’est parti et autant dire que je n’ai aucun scrupule ni aucune hésitation à avancer et manger le biscuit jusqu'à arrivée à ras les lèvres de Kiho, créant le contact, les yeux ouverts fixant ceux de Kiho, alors que les applaudissements autour nous acclament devant ce baiser échangé et « prolongé » vu que je n’ai pas encore reculé, terminant le pocky avant de le faire, souriant en m’éloignant le passe ma langue sur mes lèvres tout contentes. « On a réussi~ C'était facile en fait ! » par contre mon cœur semble pas super bien allé pour le coup, il bat trop vite, pourquoi tout a coup ?

© GASMASK



just happy to be alive.
miracle ☽ There are only two ways to live your life: One is as though nothing is a miracle, the other as though everything is a miracle.

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 27 Nov - 0:59
freaktime&pocky
Kellian-Kiho

Test me

TENUE °°°°  Est-ce qu'il avait rêvé ? Kellian lui avait-il fait la morale ? C'était assez drôle venant de lui. Il avait hausser les sourcils en se mordant la lèvre du style : si tu savais, ça y est je suis formé en fait, mais tu l'ignores mon petit gars. Le sujet facheux avait vite été renvoyé aux oubliettes. Avec Kellian, tout finissait rapidement par être zappé de toute façon, comme un enfant qui est à l'école et qui voit un papillon par la fenêtre. Et c'était aussi ça qu'il aimait chez le blond... sa légèreté. L'impression qu'avec lui, rien n'était impossible et que le poids de la vie s'envolait... Il sourit pour lui même avant de se faire embarquer par Kellian. Et tout s'enchaina. Kiho se retrouva coincé entre une table et Kellian... Prêt, trop prêt. Ça aurait été un autre, il lui aurait collé son poing dans la gueule et le genou juste après. Mais... c'était Kellian. C'était comme si rien n'était assez valable comme argument pour pouvoir ou devoir le frapper... Pourquoi il n'arrivait même pas à s'énerver ou à le repousser. Tétanisé devant la scène, il avait fini par se résigner, mais son cerveau lui était dans plusieurs dimensions à la fois. Bordel... Cette sensation dans son ventre, c'était quoi... La peur ? L'angoisse ? Le fait d'être vu par les autres ? Non, ça il s'en foutait. Kellian était trop prêt... décidément trop prêt. Pourtant c'était lui qui s'était mis le pocky dans la bouche... Moins d'un cm, sans déconner ? Le contact était obligatoire là, y'avait pas besoin d'être mathématicien pour ça.  Et ce regard... Il n'a aucune conscience de ce qu'il va faire n'est-ce pas ? Il va le tuer, le rendre fou avec son innocence. A chaque fois qu'il le touche, il se demande si c'est fait exprès ou pas... est-ce qu'il a accepté de le revoir pour voir si ça aussi ça avait changé ? Ne savait-il pas que Kellian restera éternellement Kellian avec un grand K tout comme le mot innocence avec un grand I... Kiho est partagé. A-t-il le droit de le laisser continuer jusqu'au jour où le blond percutera de tout ce qu'il a osé faire ? Ou bien doit-il le laisser faire ? Il ne veut pas l'offenser, ni le blesser, ni … l'esprit confus, c'est trop tard qu'il sent une des cuisses de Kellian contre la sienne, et son visage se rapprocher du sien, le pocky comme excuse... nom de dieu mais réagis !

Il leva une main n'osant même pas toucher son épaule quand le visage du blond se fait encore plus proche et que les encouragements se font plus fort. Il a chaud. C'est l'alcool hein ? Si si , c'est … woh non stop ! Cerveau off quand ses lèvres touchent celles de Kellian, en dépit du fait qu'il a tenté de tenir au mieux le pocky pour pas se faire carrément embrasser et... ça a foiré. Il sent les lèvres de Kellian frôler les siennes doucement et le gâteau se faire manger sans pitié. Il reste là, un peu penché en arrière, Kellian contre lui, le verre d'alcool tenu en équilibre sur le coté. Pourquoi il reste là ? Kiho beugue totalement à ce contact, le fixant un peu étonné que Kellian n'y voit encore une fois aucune réaction. Il est sérieux ? Mais comment c'est possible un truc pareil ? Son cœur à lui bat à mille à l'heure et sa raison lui dit merde... Qu'est-ce qu'il est en train de faire, c'est quoi ces conneries... Kiho garde le morceau de biscuit dans les dents, laissant Kellian se reculer et baisse les yeux un peu perturbé... il le regarde en coin et crachant le morceau comestible dans sa main. Quatre millimètres un truc du genre... Et le blond qui lui sourit , tout heureux. Kiho a encore plus chaud sur le coup et se passe une main sur le visage, après avoir poser le verre sur la table derrière lui... purée...

Facile... Facile... il en a de bonnes lui ! Non mais … c'était pas facile du tout ! Il a de la bouillie dans l'estomac là ! D'une main il donne le petit morceau au type qui mesure et annonce la nouvelle marque de record. Ils sont détenteurs du meilleur score pour le moment. Bon au moins, la bouillie de son estomac n'aura pas été en vain. Il se laisse la lèvre pour oter ce goût de chocolat et cette sensation étrange, son cœur se calmant un peu alors que les autres qui les ont encouragé applaudissent au record. Mais chut, on applaudit pas pour.... Les yeux de Kiho se plissent en voyant Kellian. Ce regard perturbé. Merde... bah oui, forcément, il croyait cette andouille... quand on n'y connait rien, le premier baiser perturbe toujours plus qu'il ne devrait. Kiho percuta à ce moment qu'il ne jouait pas la comédie et qu'en plus il lui avait pris son premier baiser dans un jeu débile ? Non mais what the fuck ! Non, c'est nul, ça aurait du se passer autrement pour lui merde ! Il méritait mieux que ça... Il s'approcha sans tarder et son bras passa autour de sa taille, le collant contre le coté de son torse, et fit signe au type du jeu, où ils étaient posé, histoire qu'il sache où les trouver à la fin du jeu si besoin. D'un regard inquièt, il entraîna Kellian doucement vers une table qui s'était viré au fond, pas loin du bar. Sa main tenant le verre de l'autre. Il le posa et assit le blond en passant sa main sur son front. Il le laisse deux minutes et va chercher de l'eau fraîche et un torchon propre au barman, lui expliquant. Le mec comprend et lui file ce qu'il veut. Kiho revient avec de l'eau froide. Le tissu finit imprégné d'eau froide. Il pose son cul à coté de lui et lui pose le tissu froid sur le front, puis les joues et lui colle sur la nuque, après avoir virer son bonnet. « ça va ? Qu'est-ce qui s'est passé, tu veux qu'on sorte ? Moi ça m'pose aucun problème si tu préfères qu'on se trouve un endroit plus tranquille... » Il baisse les yeux et pose sa main sur son torse... serieux et inquiet... « Tu aurais du me dire... » Dire quoi ? Bah qu'il n'avait jamais embrassé personne...


© GASMASK

Choi A. Kellian
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki Mes messages : 4127 Yen (¥) : 372 Avatar : Lee Dong Yeol ► Xiao [UP10TION] Schizophrène? : Kyann feat Taehyung Nai feat Hyun Woo Shion feat Hoshi Ayden feat Tao London feat Zelo Ryoma feat Taemin Dakota feat Mark Haru feat ravi Phoenix feat Joshua taiga feat GD Shinya feat Junhyung Zero feat Jimin Candy feat Momo Hyoga feat jin Sasuke feat Bobby Hinata feat Suwoong Inaho feat Junior Dewei feat Baekhyun Dan feat Yongguk.


Age : 20 ans Date de naissance : 05/10/1995 Astrologie : Balance & Cochon j'ai tout gagné haha! Métier : Il aime faire des petits boulots, travailler dans un bar ou autre trucs du genre, ça lui donne une certaines expériences bien que les mèdecins lui déconseille, Kellian n'est pas du genre à obéir sagement. Année : Deuxième année Résidant à : Rps, dans le dortoir numéro 7 avec Kurosaki Kaien Wolf Bo Han, choi e. orion. Planning : Passer du temps avec Orion, profiter de mon petit frère pour que le jour où je disparait il puisse garder de bon souvenirs de moi et rire a défaut de pleurer mon absence. Faire plein de mugcake, depuis que Kaien m'a montré comment faire c'est un passe temps et un régale à déguster, vraiment. Devenir ami avec Momiji, je ne comprends pas sa façon de faire, cette violence ou cette réticence à se lier. Essayer d'éviter les crises devant la foule, mon cœur atteint ses limites, il me reste peu de temps. Appeler mes parents et les rassurer, tout va bien, je vais bien.




Discuter avec Tsukiko, c'est agréable de pouvoir partager des conversations avec une personne qui comprends ce que c'est d'être malade. Regarder Kaoru jouer aux jeux vidéos et m'amuser avec son visage de marbre. Manger et boire tout ce que je peux, même si je suis limité en apport liquide, je veux gouter a tout!




Arrêter de vouloir être son ami. Usagi Momiji c'est fini. Vérifier sur ma liste des souhaits ce que je peux encore faire avant de mourir. Rêver et transmettre ma vision a ceux qui seront réceptif, vivre c'est le plus important.
Navigation :


On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.


phone


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Ven 27 Nov - 19:45
freaktime&pocky
Kellian-Kiho

PLAY THE GAME

TENUE - HAIR ♠ Il y a parfois des moments où je devrais vraiment m’instaurer des limites, mais ça je n’y arrive pas, mettre un stop quand je m’engage sur une route dangereuse ce n’est pas moi, ce n’est pas dans mes habitudes. Je suis celui qui dépasse les bornes, celui qui va toujours trop loin, celui qui étonne et surprend par ses actes. Je suis celui qui « vit » plus que quiconque à en oublier parfois que si un jour les choses s’arrêtent pour moi, elle ne s’arrêtera pas pour tous ceux que j’embarque dans mes folies, suis-je égoïste ? Peut-être un peu ou alors simplement inconscient. Jouer au pocky ça me semblait totalement innocent, juste un échange, un jeu de plus, une activité partagée qu’on serait content d’avoir fait ensemble, mais encouragé par notre entourage notre visage se rapproche encore et toujours, je peux sentir sa respiration et croiser son regard, sur le coup cela ne m’arrête pas, en fait je ne vois pas le mal et fonce vers cette victoire aux points collés les lèvres de Kiho, un baiser certes léger, mais réel. Mon cerveau ne réagit pas, il n’a pas encore monté l’information au bon endroit, je suis trop con pour ça, mais ce n’est pas le cas de mon cœur malade, lui a des reflexe plus développé, surement suivi par les nerfs de mon inconscience, dans tous les cas après avoir exprimé notre « victoire » que je pense certaine, il me rappelle à l’ordre, cette facilité n’était peut-être pas si simple, battant plus vite, j’ai chaud aussi, qu’est-ce que c’est ? Je comprends pas vraiment, est-ce l’excitation qui retombe ? J’ai l’impression d’être totalement perdu d’un coup, même le bruit autour me semble silencieux face aux battements de mon organe vital. Je reconnecte la réalité quand je sens le bras de Kiho autour de ma taille m’éloignant de la foule, je le suis sans tardé, sans broncher.  Assis je sens le froid au contact de ma peau et ça fait du mien, je souris comme un idiot, je suis sensible. Mes cheveux blond un peu en bataille lorsqu’il retire le bonnet, je lève les yeux vers lui pour ancrer mes iris dans les siens, écoutant ses paroles.

« Je ne sais pas. Mon cœur a accéléré d’un coup et j’ai eu super chaud, j'entendais que les battement dans ma poitrine. Mais ça va mieux, merci~ » Je décris les symptômes tels que je les ai ressentis sans chercher à passer par quatre chemins. Suivant le mouvement de sa main je souris en gonflant la poitrine et en relâchant pour lui montrer que tout va bien. « Je respire, tu vois. » Je le taquine un peu a ma façon, je sais qu’il est inquiet pour moi et je me surprends à me demander ce qu’il ferait s’il savait... S’il savait que dans quelques mois je ne pourrais plus me tenir là à ses côtés, rire et l’embêter, d’un côté peut-être qu’il sera libéré aussi de toute cette inquiétude que je lui impose, alors pour les jours, les mois qui me restent... j’aimerais lui dire : « Laisse-moi t’inquiéter, laisse moi vivre encore un peu avec toi. », mais je ne peux que le regarder avec un regard reconnaissant. J'ai toujours préféré dire merci que désolé. Avant de pencher la tête sur le côté a ses nouveaux mots. « Hum ? Te dire quoi ? » Ah~ L’innocence.
© GASMASK



just happy to be alive.
miracle ☽ There are only two ways to live your life: One is as though nothing is a miracle, the other as though everything is a miracle.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 2 Déc - 22:39
freaktime&pocky
Kellian-Kiho

Test me

TENUE °°°°  Ce regard de chaton, le mec innocent qui venait de se faire mordre par un chien et qui demandait au chien tous yeux larmoyants : mais pourquoi tu m'as mordu je comprends paas ! C'était la même chose pour Kellian. Il s'était jeté dans la fosse aux chiens errants de lui-même et Kiho, bien que pacifique avec lui, était loin d'être le plus chaste de tous. Mais choqué et pire qu'étonné, il avait laissé Kellian faire, pour X raisons, aussi absurdes les unes que les autres quand il y repense là tout de suite. Mais non, mais... un long soupire lui échappe face à ce regard. Le clébard errant qu'il était osé... Il s'en voulait. Il aurait du l'arrêter sérieusement. Lui dire que non, ça ne se fait pas. Qu'il ne pouvait pas embrasser n'importe qui juste pour un jeu, n'importe qui tout court oh ! Hein ? Pourquoi pas ? Non, c'était mauvais pour lui. Pour sa santé et pour son cœur. Il aurait du y penser bordel.Même les lieux comme ça n'était pas bon pour lui ! La réponse du blond le perturba.... grand dieu... Kiho beugua autant sur son regard, que sur sa voix, la manière de le dire, et sur ses mots...

Il baissa les yeux sur sa main, sans un mot... c'est son cœur à lui qui partait en couille là tout de suite. C'était quoi cette sensation. Il avala sa salive et le quitta un court instant, histoire de décuver courtement de cette sensation bizarre dans son torse. C'était impossible. C'était le fait d'avoir embrasser un mec qui lui faisait ça. Ouais, normal qui ne serait pas perturbé hein ? Il se mentait. Il voulait se mentir. Kiho appose son dos au mur et passe son bras autour de ses épaules, le forçant à se pencher en arrière, une fois revenu avec le froid du chiffon, et lui repose sur le front, sa main y restant avec, l'obligeant à rester son dos contre son torse. Il relève un genou qu'il cale contre la table sur le coté. « Me dire que tu n'avais jamais embrassé... c'est l'effet que ça produit. Surtout quand on est attiré par la personne... » Sinon, ça ne fait pas grand chose...  Il ferme un peu les yeux et n'eut pas le temps de reprendre quoi que ce soit que le type du concours vint plus vite que prévu... ah bah c'était fini ? Ils étaient arrivés à la fin ? Il leur tend deux billets de train pour le sud du Japon et ce qui va avec. Kiho hausse un sourcil et tend le bras pour saisir en douceur les billets, avec un signe de tête respectueux. « Votre ami va bien ? Il devrait sortir dehors, la soirée va être alcoolisé, y'a un concours de shooters après. Vu son état, il va mal le vivre non ? » Kiho fit un léger oui de la tête et lui sourit gentiment avant de tourner les yeux vers Kellian. « T'as de quoi payer une chambre d'hotel ? J'vais m'occuper de toi ce soir, on va pas rester ici. Et si t'as des questions, tu me les poseras. »

© GASMASK

Choi A. Kellian
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki Mes messages : 4127 Yen (¥) : 372 Avatar : Lee Dong Yeol ► Xiao [UP10TION] Schizophrène? : Kyann feat Taehyung Nai feat Hyun Woo Shion feat Hoshi Ayden feat Tao London feat Zelo Ryoma feat Taemin Dakota feat Mark Haru feat ravi Phoenix feat Joshua taiga feat GD Shinya feat Junhyung Zero feat Jimin Candy feat Momo Hyoga feat jin Sasuke feat Bobby Hinata feat Suwoong Inaho feat Junior Dewei feat Baekhyun Dan feat Yongguk.


Age : 20 ans Date de naissance : 05/10/1995 Astrologie : Balance & Cochon j'ai tout gagné haha! Métier : Il aime faire des petits boulots, travailler dans un bar ou autre trucs du genre, ça lui donne une certaines expériences bien que les mèdecins lui déconseille, Kellian n'est pas du genre à obéir sagement. Année : Deuxième année Résidant à : Rps, dans le dortoir numéro 7 avec Kurosaki Kaien Wolf Bo Han, choi e. orion. Planning : Passer du temps avec Orion, profiter de mon petit frère pour que le jour où je disparait il puisse garder de bon souvenirs de moi et rire a défaut de pleurer mon absence. Faire plein de mugcake, depuis que Kaien m'a montré comment faire c'est un passe temps et un régale à déguster, vraiment. Devenir ami avec Momiji, je ne comprends pas sa façon de faire, cette violence ou cette réticence à se lier. Essayer d'éviter les crises devant la foule, mon cœur atteint ses limites, il me reste peu de temps. Appeler mes parents et les rassurer, tout va bien, je vais bien.




Discuter avec Tsukiko, c'est agréable de pouvoir partager des conversations avec une personne qui comprends ce que c'est d'être malade. Regarder Kaoru jouer aux jeux vidéos et m'amuser avec son visage de marbre. Manger et boire tout ce que je peux, même si je suis limité en apport liquide, je veux gouter a tout!




Arrêter de vouloir être son ami. Usagi Momiji c'est fini. Vérifier sur ma liste des souhaits ce que je peux encore faire avant de mourir. Rêver et transmettre ma vision a ceux qui seront réceptif, vivre c'est le plus important.
Navigation :


On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.


phone


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Jeu 3 Déc - 23:46
freaktime&pocky
Kellian-Kiho

PLAY THE GAME

TENUE - HAIR ♠ Je ne pensais pas a ce genre de chose, embrassé . Je me fichais bien du premier ou non de toute façon je sais que je ne pourrais jamais aller plus loin et là c’était juste un jeu, je voulais m’amuser et profiter, tester de nouvelles choses, me dire que j’avais encore fait quelque chose pour la première fois, je ne me doutais pas que mon cœur s’affolerait de cette façon, d’ailleurs pourquoi s’affole-t-il ? J’ai encore des palpitations et cette chaleur soudaine, surement à cause du monde autour, je suis trop con pour comprendre que ses lèvres touchant les miennes en sont la réelle cause. Pourquoi je ne peux pas comprendre ça ? Peut-être parce que je sais depuis toujours que je n’ai pas le droit, il y a des choses pour lesquelles je me suis résigné, cette innocence je me la suis imposé quelque part et aujourd’hui j’en fais les frais de jour en jour, ce besoin de voir Kiho, de passer du temps avec lui, ses mois qui seront mes derniers je veux qu’il soit à mes côtés, mais même si l’évidence et sous mes yeux je ne vois pas les signes, je n’en comprends pas les symptômes, je suis comme un enfant face à une situation qui lui est totalement inconnue. Éloigné de la foule je n’hésite pas une seconde à lui expliquer ce que j’ai ressenti, pourquoi je suis comme ça, c’est étrange, mais là encore, je ne sais pas, je ne comprends pas, je subis juste des battements incontrôlé, rapide et des émotions qui me sont inconnues. La fraicheur du chiffon me fit un bien fou, souriant simplement jusqu’à entendre la réponse de Kiho, pivotant un peu ma tête en arrière je lève les yeux vers lui. « Donc, tu dis que je suis attiré par toi ? Mais on ne s’est pas vraiment embrassé, enfin ce n'est pas ça embrassé non ? Dans les films que j’ai regardé chez toi c’était... » J’ai juste touché ses lèvres et ça m’aurait mis dans cet état ? Mon cœur bat encore plus vite pendant que je parle, c’est étrange tout ça...  Mais je suis coupé par la venue du mec qui a organisé le concours, oh on a gagné ? Mes yeux brillent en suivant les billets, trop bien ! « Merci ! » Lui dis-je alors qu’il s’éloigne, je suis content ! Je me lève un peu trop vite, mais je peux m’appuyer au comptoir, regardant le brun hochant la tête plus lentement pour lui confirmer que j’avais l’argent. Puis je vais passer la nuit avec Kiho, ça m’avait manqué, même si j’ai encore des sensations étranges qui ne sont pas totalement partie, je suis comblé pour la soirée. Attrapant le poignet de mon ami, je marche vers la sortie après m’être incliné au barman, le remerciant.

L’air frais sur ma peau fait un bien fou, j’en ai oublié mon bonnet, mais Kiho doit surement l’avoir sur lui, pour l’instant j’aime simplement cette brise retrouvée. « Aaah, on est mieux dehors. » Écartant mes bras en large pour m’étirer, je souris au brun. « Il doit y avoir un hôtel dans le coin, mais je n’y suis jamais allé. » En même temps pourquoi y aurais-je mis les pieds... Je me mets en marche avant de m’arrêter a l’entrée d’une ruelle et me rapproché de Kiho, le fouillant doucement. « Tu as mon bonnet non ? » Je n’hésite pas à le toucher, mais en même temps... Il sait comment je suis maintenant. Pourtant je m’arrête quand j’entends un couinement. Mon expression changeante, je regarde à droite et à gauche, puis un nouveau, un peu plus fort. « C’est quoi ce bruit ? » Je tends l’oreille, puis je me rapproche dans la ruelle pour voir un carton, me penchant au-dessus... « aah ! Kiho vient voir, vite, viens ! » Je m’accroupis devant le chaton qui me regarde, il est trop mignon, il tourne en rond en miaulant doucement, il fait froid dehors bon sang, qui l’a abandonné là ? Je le prends dans mes bras l’enroulant dans ma veste, me tournant face au brun. « Regarde ! Il n'est pas mignon . Il doit être gelé le pauvre... »

© GASMASK



just happy to be alive.
miracle ☽ There are only two ways to live your life: One is as though nothing is a miracle, the other as though everything is a miracle.

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 9:07
 

freaktime&pocky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pocky..Game ? [Pv: Nessa]
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-