AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 I loved you now I have to forgive you [Feat. Li Shen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 9 Nov - 21:09
I loved you now I have to forgive you


 
feat : Li Shen & Yeo Jin

Prenant une longue inspiration, main sur la poignée de porte, yeux fixés sur celle-ci, j’hésite encore à tirer celle-ci vers moi pour pouvoir entrer à l’intérieur. Je me questionne encore et encore, inlassablement, sur la présence ici.  Pourquoi suis-je venue encore ? Pour quelles raisons ais-je accepté de venir ? Je suis décidément trop bête et idiote. Mais en même temps, je dois avouer que la curiosité ne cesse de me murmurer à l’oreille et l’envie d’en découvrir davantage me tend les bras. Cela fait un bout de temps que j’attends ce fameux moment, cette confrontation. Cela fait déjà plusieurs semaines, voire mois, que je patiente d’être enfin face à une telle situation et enfin, elle arrive. Mais étrangement cela m’angoisse plus qu’autre chose. Je ne devrai pas et je le sais pertinemment, mais c’est plus fort que moi, je ne peux m’empêcher de ressentir ce tumulte en mon fort intérieur, cet ouragan de sensations désagréables et agréables, ce paradoxe en moi. Cela m’énerve, intensément. Je n’aime pas être dans un tel état, surtout pour si peu. Mais au fond, est-ce réellement si peu ? Non et je le sais très bien, même consciemment. Après tout, c’est la première fois depuis notre rupture, avec Li Shen et moi, que l’on va enfin pouvoir se parler, réellement. J’appréhende cette fameuse rencontre. Je ne sais pas à quoi m’attendre et je sais que je ne dois pas m’attendre à grand-chose avec lui, surtout venant de lui, malgré son message des plus surprenants. J’ai le sentiment qu’il a, peut-être, changé un peu car auparavant, jamais, ô grand jamais, il ne m’aurait envoyé un tel message. Je ne sais pas ce qui se passe autour de lui, ni pour quelle raison il a fait le choix de finalement m’envoyer un tel message, mais je trouve cela quand même suspect, très suspect. Je ne parviens pas à mettre mes doutes de côté, mes craintes, mes mauvaises impressions. Ce n’est pas que j’ai uniquement une mauvaise impression de lui mais disons juste que je me méfie, peut-être trop. En même temps, j’ai des raisons de réagir de la sorte. Li Shen a été mon premier petit ami, mon premier amour, si on peut appeler cela de l’amour, le premier être auquel je me suis attachée et malheureusement, je suis tombée de haut avec lui. Il m’a lâchement abandonné, sans rien me dire, alors que moi, je l’aimais, sincèrement. Encore maintenant je me demande comment j’ai fait pour l’aimer, pour avoir le cœur palpitant en sa présence. Il ne méritait sûrement pas mon amour, mais tout cela n’est que subjective. J’ai tellement souffert que je ne vois plus que les mauvaises choses, que les mauvais côtés, les points négatifs, alors qu’au final, je le sais, il y a quand même quelques points positifs qui ressortent de cette relation échouée. Même si j’ai énormément souffert, même si cela m’a pris énormément de temps avant de me remettre de cette rupture et même si encore aujourd’hui je porte quelques cicatrices, cela m’a permis de grandir. Alors devrais-je le remercier de m’avoir quitté ? Peut-être pas, mais il y a eu de bons moments, de l’amour pour ma part et de bonnes leçons à la fin.

Après tant de réflexion je finis par tirer la porte vers moi, entrant à l’intérieur du café. Il est temps de faire face à la réalité, et surtout d’en finir avec ça. Il faut pouvoir tirer un trait définitif sur certaines choses, mais pour que cela soit le cas, il faut mettre à plat toutes ces choses. Je vais, sûrement, enfin avoir la vérité, celle que j’attends depuis tant de temps, alors ce n’est pas le moment de reculer. Je dois arrêter de fuir et aller de l’avant. Je suis presque fière de moi de penser et d’agir ainsi. J’ai bien grandi. Regardant rapidement à l’intérieur du café j’essaie de voir si Li Shen est déjà arrivé, mais cela ne semble pas être le cas, je pars donc m’asseoir dans un coin tranquille, à l’écart de regards trop curieux. Autant que l’on soit bien installé et surtout, dans un endroit paisible. Regardant un moment par le fenêtre, je me commande un mocha au chocolat blanc, histoire de tenir la route et d’apprécier un minimum ce lieu qui risque sûrement de devenir un endroit détestable, enfin tout dépend de ce qu’il a à me dire. En l’attendant, je repense aux souvenirs lorsque j’étais avec lui, au fait que j’étais la seule à être investie dans cette relation, à cet aveuglement que l’amour m’avait donné. Je repense à la première fois que je l’ai vu et malgré moi je souris.


fiche by mad shout.


Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 11 Nov - 21:59
I loved you now I have to forgive you


 
feat : Li Shen & Yeo Jin

Tenue + baggy noir Le blond regarde l'écharpe tout douce et violine et grise de plié sur un meuble près de l'entrée. Pourquoi il veut lui rendre. Elle l'a oublié une fois au dortoir... Peut-être pense-t-elle qu'il l'a jeté mais c'est plus compliqué que ça. Tout est compliqué quand on met Li shen et sentiment dans la même phrase. Il n'a pas le droit d'aimer comme les autres, se l'interdit. Il ne peut pas s'empêcher de voir l'autre à genoux. Ce besoin irrépréhensible de sentir qu'il domine son entourage, qu'il maîtrisé, qu'il surpasse tous ces cons suffisants qui ne prennent même pas le temps de comprendre ce qu'il a traversé et ce qu'il est devenu... Il vérifie qu'il est présentable dans le miroir. Pourquoi. Après tout c'est son ex. Non. C'est son Ex avec un grand E. Il le sait, et c'est la seule qu'il a quitté pour son bien et pas par pur blasement ou plaisir de voir souffrir et forcément, il l'a fait le plus violemment possible, a joué le jeu jusqu'au bout, pour qu'elle souffre et le déteste et de ce fait n'est aucun regret... qu'elle cesse de l'aimer...

Cette fille... Yeo Jin... son caractère, sa patience, son coté farfelu et qui ne s'inquiète de pas grand chose, avec un goût pour l'aventure. Quand il l'avait sous ses mains dans les moments intimes, ceux où personne ne les savaient ensemble et qu'ils étaient coupés du monde, il ressentait à un apaisement total , il se sentait bien... un genre de contact fusionnel dont il avalait chaque seconde avec une avarice bien réelle... Mais une avarice saine. Et Li Shen ne l'est pas, alors pourquoi avoir le droit à ça... non , c'était indéniablement pas ça qu'il lui fallait. Il savait que tôt ou tard, il serait con, il serait chiant, imbuvable, injuste et peut-être même cruel... il était incapable de se prévoir lui-même alors... l'idée même de l'absolue possibilité qu'elle serait malheureuse avec lui, lui était venu et il avait estimé que la séparation était le mieux... De là à ce qu'elle comprenne... Les filles c'est tellement compliqué... Et bien qu'il tenait à elle comme il avait rarement tenu à quelqu'un, il n'avait pas cherché à lui faire comprendre pourquoi. Ça serait revenu à lui expliquer le fond de sa personne et elle aurait tenté de le psychologiser … ils le font tous... on ne retourne pas le cerveau d'un démon... même s'il a une conscience, ça marche pas ou mal... A part le rendre un peu plus violent ou fou.

Elle était la seule personne qui aurait pu se vanter d'avoir pu toucher l'idée de le garder dans ses bras à tout jamais... D'une main leste, il choppe l'écharpe, son tel, son paquet de clope et le voilà dehors. Le bar n'est pas loin, surtout que depuis qu'il s'est fait viré de RPS, il habite en centre de Tokyo, donc plus facile de se déplacer ou de sortir... même en ce moment, il ne sort pas des masses, les amis ne se battent pas au portillon. En même temps, il les a éloigné... il ne supporte plus grand chose ni grand monde en ce moment... Il pousse la porte du bar-café en question et sillonne les tables d'un regard discret. La voilà... il sent un malaise dans son estomac. Merde. Il passe au comptoir pour savoir si elle a commandé un truc et on lui dit que oui. Il commande un café viennois, règle les deux commandes, prend et s'avance, clope aux lèvres. Il l'observe en coin. Toujours aussi jolie....

Elle ne l'a pas vu jusqu'à ce qu'il pose le café par dessus son épaule... s'abaissant pour lui smacker le dessus des cheveux, la touchant à peine pour ne pas l'offusquer en public et lui dire en s'asseyant en face... « Toute seule de loin, tu fais triste... tu appréhendes ce rendez-vous ou bien ça va pas en ce moment ? » Il lui adresse un regard serieux. Il n'a pas beaucoup changer au niveau de ses mimiques et de ses habitudes. Toujours aussi sévère, réservé dans ses problèmes, sûr de lui. Toujours celui qui pose les questions, prend les devants, prend soin des autres d'une manière détourné mais son caractère est tellement viscéral parfois qu'on finit par le craindre et ses attentions paraissent parfois empoisonnées parce qu'on se demande si autre chose de bien plus malsain n'est pas caché derrière... c'est vrai dans 70% des cas mais pas ici... Il recrache sa fumée doucement et finit par écraser son mégot dans son cendrier sur le coté et sort le fameux foulard épais de l'intérieur de son blouson, lui tendant. «J'ai trouvé ça en déménageant de RPS... t'as rien à craindre, il est lavé. » Il lui pose et tourne son café lentement, pensif. Ça lui faisait bizarre de la revoir... beaucoup d'images lui repassaient en tête...


fiche by mad shout.


Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 13 Nov - 22:33
I loved you now I have to forgive you


 
feat : Li Shen & Yeo Jin

Plongée dans mes pensées, je sursaute assez brutalement lorsque je sens quelque chose qui se pose sur mes cheveux, quelque chose de lourd et d’humide. Je me retourne assez rapidement pour savoir qui a osé m’embrasser sur les cheveux, mais avant même que je ne puisse comprendre, je vois cet homme s’asseoir à mes côtés. Sur le coup, je ne réalise pas de suite qu’il s’agit de Li Shen, enfin je pense que je le sais, mais que j’ai du mal à réaliser qu’il est bel et bien en face de moi, qu’il est assis là, pour la première fois, après dans de mois sans nouvelles, tant de journées sans l’avoir vu, en tout cas de si près. Je dois avouer que malgré moi, cela me chamboule un peu de le revoir dans de telles circonstances. Cet homme a tout de même été mon premier petit copain, il a eu mon premier baiser, ma première fois, bref il a été ma première relation et on n’oublie jamais son premier petit ami, il y a toujours trace des expériences primaires, des premiers échanges, des premiers baisers, de la première relation, bref quelque chose qu’on ne peut pas oublier facilement et malgré le fait que la rupture a été particulièrement virulente pour moi, il n’en reste pas moins que je suis toujours quelque peu perturbée en sa présence. Cela ne veut pas dire que j’ai encore des sentiments pour lui, j’ai fini par l’oublier, supprimer cet amour ressenti, mais je repense juste aux premières sensations qui rendent une femme si faible et si bêtement aveuglée. Je devrai ressentir de la haine et à vrai dire, je l’ai pendant longtemps détesté, injurié (indirectement), j’ai eu des pulsions de mort, de détruire sa vie, de me venger, mais là, je ne sais pas réellement ce que je ressens. Je ne me sens ni en colère ni heureuse, c’est plutôt étrange, mais je ne peux décrire ce que je ressens en cet instant précis.

Je ne peux m’empêcher de faire un petit rictus. Il n’a pas changé d’un poil. Bien sûr après son message sur mon téléphone je ne m’attendais pas non plus à un radical changement, mais j’avoue que je pensais avoir un autre regard, un autre comportement que celui-là. Peut-être que les messages ne provenaient pas de lui ? Non impossible, il ne serait pas là si cela avait été le cas. Cela veut donc dire qu’il a vraiment changé ? Un peu ? J’ai la gorge un peu nouée pour lui répondre immédiatement. J’ai juste envie de lui dire les deux, que je ne vais pas forcément très bien depuis quelques temps, et que j’appréhende plus que tout ce fameux rendez-vous, mais je n’ai pas envie de lui faire part de mon ressenti, par peur de jugement de sa part. Je ne devrai pas, il ne représente plus rien, mais je n’ose tout simplement plus lui dire ce que je pense véritablement. L’ais-je déjà fais une fois, en y repensant ? Baissant les yeux un peu, je retiens ma respiration et écarquille les yeux, tel un lémurien, lorsque je vois s’approcher de moi une ancienne écharpe, que j’avais malencontreusement laissé chez lui. Pourquoi a-t-il toujours cette écharpe avec lui ? Je pensais qu’il n’avait rien gardé de notre relation, que tout était parti en fumée le jour où il avait décidé d’arrêter avec moi. Je suis totalement déstabilisée et je n’ose piper mot. Je laisse quelques secondes passaient et finis par tendre mon bras vers cette écharpe. « Merci, je ne pensais pas que tu pouvais toujours avoir une telle chose chez toi, c’est surprenant » dis-je en la prenant et en la rangeant. Je ne sais pas si mon ton est ironique ou pas lorsque je dis cela, mais dans tous les cas, j’essaie de lui faire comprendre que je pensais qu’il avait tout jeté. Prenant une grande inspiration, je prends la tasse entre mes mains et finis par difficilement le fixer des yeux. « Ecoute Li Shen . . . autant te dire que j’appréhende énormément cette rencontre, je ne sais pas si je dois te jeter ma tasse à la figure ou si je dois attendre d’écouter ton discours avant de le faire ou alors si je dois simplement écouter, je ne sais pas. Autant te dire que ton message m’a drôlement surprise, tu me prends totalement au dépourvu. Vu la manière à laquelle tu m’as jeté . . . », je m’arrête un moment, avale difficilement ma salive et finis par boire une gorgée de ma tasse. « . . . je ne m’attendais pas à un tel message de toi ! A vrai dire, je ne m’attendais pas à avoir de tes nouvelles tout court. Je ne sais pas ce que tu complotes dans ta tête, ce que tu manigances, si tu comptes me faire du mal à nouveau ou simplement . . . je ne sais pas, réellement je ne sais pas, je suis totalement perdue, mais sache qu’avant que tu ne dises quoique ce soit, je ne retomberai pas dans ton panneau. Je ne souffrirai plus par ta faute, voilà ». Je ne sais pas s’il veut me voir pour me soustraire quelque chose, ou si c’est pour une réelle bonne raison, je ne sais pas, et j’ai peur, j’ai des doutes, des craintes, beaucoup d’appréhension, mais je suis venue pour écouter.

fiche by mad shout.


Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 17 Nov - 23:33
I loved you now I have to forgive you


 
feat : Li Shen & Yeo Jin

Tenue + baggy noir Le blond voit qu'elle ne veut pas répondre de suite. Il sait qu'elle a souffert. Il sait qu'elle a été détruite par ça. Est-ce qu'il a été touché par ça? C'est compliqué. Il dirait que oui mais sa nature paradoxale, l'a poussé à ignorer cette dêtresse, et à se dire que c'était mieux comme ça et qu'elle s'en remettrait. C'était cruel, dégueulasse, il lui arrivait même de passer à coté d'elle après leur séparer , sans même lui adresser un regard et au couloir suivant, il se maudissait, avalant sa salive et fermant les yeux sans pour autant s'arrêter. Il avait mal au fond, il se haissait et en la détruisant, il se détruisait aussi , pour mieux se punir et s'interdire d'aimer. C'était compliqué de comprendre pourquoi il s'infliger ça et autant ne pas y foutre les pieds de trop c'était dangereux pour les autres. Dangereux pour elle et en voyant qu'elle n'avait pas cherché à revenir, encore et encore et encore, il se disait qu'il n'était pas le bon, tout simplement. Elle s'en remettrait. Il était contradictoire. Qu'on le harcèle l'énerver et quelque part, il le voulait , alors quoi, l'autre devait devenir dingue pour le satisfaire? Il ne savait pas au fond, et c'était dramatique. Il lui adressa un regard à sa première parole, continuant de tourner son café après avoir écraser sa clope. "Pourquoi c'est surprenant?"

C'est vrai, ils pensaient tous ça? Que pouvait-il faire d'une écharpe de fille, à part la bruler, attacher une autre avec, ou bien s'en servir de doudou? N'importe quoi... Il l'avait conservé. C'est tout, sans trop savoir pourquoi. Peut être pour ne pas s'avouer qu'il espérait qu'elle vienne la rechercher? Au cas où comme on dit tous. Néanmoins, il l'observe avec cette sale manie insistante, plissant les yeux, la détaillant , chaque mimique et chaque changement de ton. Chaque geste prouvant son stress. Yeo Jin... Elle avait peur de lui? Elle redoutait ce rendez vous, ça se voyait , fallait pas être psy pour ça et puis il savait qu'il ne mettait pas à l'aise. Une fois sur deux, c'était contre sa volonté mais il ne pouvait pas changer non plus outre mesure. Lui jeter la tasse à la figure? En toute honnêteté, il s'attendait de tout façon à ne pas rentrer indemne chez lui mais ce n'était pas comme si ce n'était pas une habitude chez lui. Rare était les fois où il n'était pas blessé, donc une fois de plus ou de moins, il n'était plus à ça près. "Je n'ai aucun discours. Et je ne t'ai pas jeté, j'ai t'ai éviter d'être malheureuse trop longtemps... tu l'as pas compris depuis le temps?" dit-il froidement en baissant les yeux sur son café pour le boire en partie. Il repose la tasse et continue en jouant avec la cuillère dans ses doigts bagués. "Rassure-toi, j'ai pas envie de te remettre dans mon lit bien que tu sois un de mes plus beaux souvenirs, j'vais pas l'nier ce serait con. Ma plus grosse erreur a été de te draguer sans savoir que tu étais quelqu'un de bien. Et J'vais pas te faire de mal, arrête ça, ça m'énerve.... " Au passage, ils étaient deux dans l'histoire, il ne l'a jamais forcé à lui céder, elle aurait pu le rejeter, sa réputation était bien faite à l'époque, mais elle a cédé... C'est sa faute en grande partie, du moins , il le pense, parce qu'il n'aurait jamais du lui montrer toutes ces choses... elle aurait du tomber sur un mec bien qui aurait pris soin d'elle...

Il soupire et pousse sa cuillère contre la tasse en soupirant se frottant le visage, un peu blasé. "J'ai l'impression que personne ne cherche à comprendre plus loin que ce qu'il voit. Émettons que je t'ai gardé à mes cotés, alors quoi? Tu aurais tenu le choc? Je viens de me faire virer de RPS pour violences aggravées, mon meilleur ami s'est tiré après que je lui ai sauvé la vie en le poussant à se désyntox, mon père vient de crever, j'ai perdu un autre ainé, et je suis dans la merde sur pas mal de plan.... Tu crois vraiment que tu mérites ça? Réfléchis deux minutes putain. A l'époque, ça commençait déjà à merder... Tu aurais voulu couler avec moi? Faut arrêter vos trips d'adolescentes... La seule manière pour que tu encaisses vite et que tu cicatrises, c'était que je me fasse détester de toi... est-ce que tu peux comprendre?" Aucun énervement, sa voix était même foutrement calme. Il lui parlait froidement en s'étant reculé sur sa chaise, la main de nouveau sur la cuillère, l'autre sur sa cuisse. "Quand je voulais savoir si ça allait et si tu avais retrouvé quelqu'un, à ton avis , c'était pour quoi? Écoute... quand j't'ai connu, j't'avais prise pour une potiche comme les autres et quand j'ai vu qui tu étais, c'était pas possible pour moi de t'emmener dans la merde avec moi... C'est comme ça , j'ai aucune excuse. Je m'excuserai pas non plus pour ce que j'ai fait parce que je reste convaincu que j'ai fait le bon choix c'est tout."

Sec tranchant, typiquement Li Shen avec ses logiques, son monde violent et brutal en principes... Pas de détour, pas de douceur, pas de  manières, si les choses doivent être faites, il les fait et ses sentiments sont la dernière de ses préoccupations, quand bien même il finisse en bouillie, quelle importance.




fiche by mad shout.


Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 4 Déc - 23:41
I loved you now I have to forgive you


 
feat : Li Shen & Yeo Jin

Mes sourcils se froncent légèrement quand il me pose la question. Est-il sérieux ou est-ce ironique de sa part ? Non parce que concrètement, je ne vois pas ce que j’aurai dû imaginer d’autre venant de sa part, après tout, lors de notre rupture, il m’a bien fait comprendre qu’il ne voulait plus de moi, qu’il n’avait rien à faire avec moi, que je n’étais qu’une idiote qui était malheureusement tombée dans son panneau. Certes, ce n’était exactement ses mots, mais je l’avais ressenti ainsi, alors forcément lorsqu’une fille se fait jeter de la sorte, elle n’imagine pas une seule seconde que son ex petit ami ait pu garder le moindre petit souvenir d’elle, sûrement pas, c’est même le contraire, et puis, de toute manière, en règle générale, lorsque deux personnes rompent brutalement, elles n’en gardent aucun souvenir, préférant oublier la souffrance véhiculée. J’ai envie de lui demander s’il me prend pour une idiote, mais je ne veux pas m’énerver, là n’est pas le but et puis si je m’énerve cela veut simplement dire que j’ai perdu, que ses paroles me touchent encore, que je suis encore sensible face à lui, alors que non, je dois garder mon sang-froid et rester forte jusqu’à la fin, si j’y arrive. « Parce que toutes les personnes abandonnent en général les souvenirs de leurs exs, c’est tout ». Bien sûr il y a quelques exceptions, principalement chez la gente féminine. Je le sais, car même si je dis avoir tout jeté, tout brûlé, je sais très bien qu’il me reste encore des photos en sa compagnie, que j’ai caché quelque part, histoire ‘’d’oublier l’endroit où elles se trouvent’’.

La suite de son discours me déstabilise, me désarçonne totalement et à vrai dire, je ne parviens pas à tout suivre tellement le flux d’informations est dense. Comment ça il ne m’a pas jeté mais juste évité d’être malheureuse ? Parce qu’il croit que le fait de m’avoir abandonné m’a rendu plus heureuse ? Parce qu’il croit que je n’ai pas été malheureuse après avoir rompu ? S’il savait . . . j’ai passé des nuits horribles à pleurer et me morfondre, me maudissant même parfois, me demandant si ce n’était pas de ma faute, si je n’avais pas été une mauvaise petite amie, si je ne l’avais tout simplement pas mérité. Je n’avais jamais autant pleuré, à part pour mon père décédé. J’étais passée d’une fille heureuse à une fille morose en quelques secondes. Ma vie n’avait plus eu de sens pendant plusieurs jours et pendant des semaines je n’avais pu l’oublier, pensant encore à lui, le cœur souffrant et saignant. Il avait été mon premier petit ami, le premier qui m’avait donné de l’amour, enfin, c’était ce que j’avais cru, aveuglée par mon propre amour. Alors qu’il ne me dise surtout pas qu’il a fait cela pour mon bien, pour ne pas que je sois malheureuse. Qui est-il pour savoir ce qui pouvait me rendre heureuse et malheureuse à cette époque, comment pouvait-il juger cela ? J’ai terriblement envie de lui répondre que ce ne sont que des excuses, que c’est pour lui donner bonne conscience, mais avant que je ne puisse ouvrir ma bouche, il continue sur sa lancée, me rendant toute muette. Je m’étrangle presque avec ma salive lorsqu’il précise que j’ai sûrement été l’un de ses plus beaux souvenirs et qu’en plus il regrette de m’avoir dragué parce que je suis quelqu’un de bien. Quoi ? Comment ça ? Pardon ? Ais-je bien entendu ? Suis-je devenue folle ? Ais-je des hallucinations auditives ? Est-ce bien Li Shen ? Je me pince discrètement le bras pour m’assurer d’être dans la vraie vie, que je ne rêve pas et surprise, je suis bel et bien dans la réalité, ce n’est pas un rêve éphémère. Mon désir de le déteste vient de brutalement prendre un mauvais coup et je me sens soudainement perdue par mes propres émotions. J’ai le sentiment d’être face à un inconnu, un homme que je ne connais pas, d’avoir une vision différente de celle qui était restée dans ma mémoire. Je revoyais toujours cet homme avec ce regard dur et mesquin, riant presque de ma naïveté, et là, c’est un autre homme, totalement différent de l’image que je m’étais construite pour le haïr. Il n’a pas le droit de me faire ça, je veux continuer à le détester, je ne veux pas de ses explications, je ne veux pas les entendre si c’est pour me dire de telles choses. Au fond, je ne sais plus ce que je souhaite, certes j’espérais qu’il me dise de telles paroles, comme toute femme perdant son ex, mais en même temps je veux garder cette image négative de lui pour continuer à survivre.

J’ouvre la bouche, la ferme, ne sachant pas quoi dire de plus, ne sachant pas quoi exprimer. Alors comme ça il aurait rompu avec moi parce qu’il ne me méritait pas ? Parce que je n’avais pas à subir ce qu’il risquait de me faire subir ? Parce qu’en restant à ses côtés je risquais de souffrir ? Ça y est, je sais, on tourne un drama c’est ça ? Il va devenir acteur dans un drama et il a besoin de s’entraîner ? Non parce qu’autant dire que ça ressemble vachement à ce que l’on voit dans les films, l’ex petit ami qui quitte sa petite amie pour son bien, parce qu’il est quelqu’un de mauvais, et après s’être fait détesté par elle, il finit par lui expliquer, un jour, la vérité sur la rupture. Bien sûr qu’au début j’ai rêvé d’une telle situation, puis j’avais fini par oublier, oubliant d’essayer de le comprendre, de lui trouver une explication. Et maintenant, il venait tout chambouler. J’ai l’impression que tout s’effondre, de nouveau, je me sens idiote, encore une fois. Peut-être est-ce un mensonge, mais vu son comportement j’en doute. Je ne dis pas le connaître, car au contraire, j’ai le sentiment de ne pas le connaître du tout, mais je peux tout de même ressentir une certaine vérité dans ce qu’il dit. Je ne peux pas dire que je ne suis pas touchée par ses paroles, ça serait mentir, mais je ne sais juste pas quoi dire, tellement je suis ébranlée, choquée, dépourvue de toute capacité de réprimander. J’avais tout imaginé pour cette rencontre, sauf ça. Je ne sais pas si je dois être en colère, si je dois pleurer, si je dois m’excuser, si je dois ressentir une certaine empathie, sincèrement je ne sais pas. Je ne sais pas du tout quoi penser de tout cela. « Je . . . », baissant les yeux je finis par boire ma tasse entière, d’une traite, sous le coup du stress. « Je m’attendais à tout sauf à  . . . ça ! Je veux dire, tu me prends . . . au dépourvue . . . je ne savais pas . . . je ne pensais pas . . . je te croyais . . . . Je veux dire j’ai toujours eu cette image négative de notre rupture, sans penser  que . . . tout ça c’était . . . ». J’en perds mes mots. Que veut-il que je lui dise ? Il n’avait pas le droit de me faire ça, pourquoi me rend t-il si idiote soudainement ? Pourquoi ai-je l’impression d’être la fille la plus stupide au monde ? Mais pourquoi est-ce que je le déteste tout autant quand même de m’avoir fait subir ça tout ça parce qu’il pensait que c’était mieux pour moi ? A-t-il pensé à moi ? A ce que j’aurai pu penser de tout ça ? Pourquoi ne m’a-t-il pas simplement dit avant ? Certes je me serai peut-être attachée, certes j’aurai été idiote de m’accrocher à lui, certes il a eu peut-être raison de m’éloigner de cette manière, mais comment a-t-il pu décider pour moi ? Et pourquoi me dire tout cela maintenant ? « Pourquoi maintenant Li Shen ? Pourquoi décides-tu de me dire tout cela maintenant ? ». C’est la question principale qui me brûle les lèvres. « Et tu n’avais pas le droit de décider pour moi ! Qui te dit que je n’aurai pas pu supporter tout cela, sais-tu au moins à quel point je t’ai aimé ? Sais-tu à quel point j’ai souffert de cette rupture ? Comment as-tu pu décider pour moi ? De faire le choix avant moi ? ». Après tout, je savais à l’époque quel type d’homme il était et pourtant je m’étais quand même lancée dans l’aventure, sans prêter attention aux préjugés, désireuse d’écouter mon cœur avant tout, alors peut-être que j’aurai tout supporté, je ne dis pas non plus que je serai restée avec lui, mais je ne dis pas non plus que je l’aurai quitté, je ne sais pas, à vrai dire je suis dans une sorte de paradoxe, je le comprends mais en même temps je lui en veux. « Je comprends ton choix . . . maintenant en tout cas, enfin je crois que je le comprends, mais . . . j’ai du mal à l’accepter, parce qu’au fond je ne comprends pas non plus ce choix de ta part sans me laisser dire quoique ce soit. Tu ne m’as pas donné le choix et dans les deux cas, j’aurai de toute manière souffert, j’ai réellement souffert de cette rupture, et encore maintenant, elle m’a laissé des traces . . .».

fiche by mad shout.


Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 1:07
 

I loved you now I have to forgive you [Feat. Li Shen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Calls on U.S., IMF to forgive debt
» please, please forgive me, cléa.
» LILY-ROSE ► never forget. never forgive.
» AILINA • She loved mysteries so much that she became one
» Please, forgive me ♣ Ambre
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-