AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 the lost boy.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 10 Nov - 22:34


the lost boy
guo'shuan lim + chiba daisuke

tenue + Où il es ton chauffeur? Attends tu as dû te tromper de chemin quelque part parce que tu étais dans la rue principale éclairé tout à l'heure et là il fait tout noir! Un joli petit garçon comme toi qui a des aires d'anges n'est pas en grand danger comme ça? Au beau milieu de nulle part? Tu n'es pas dans une ruelle sombre non plus quoi, mais visiblement plus dans le cartier enflammé non plus. Tu n'aurais pas du abuser du sôju à ce point, mais avec le barbecue c'est ce qu'il y a de mieux! Normalement ça te prend qu'un seul verre et tu as les joues couleurs de fraises et là tu marches à peine en ligne droite! Bon c'est pas de ta faute quoi si le trottoir il zigzague, tu fais juste suivre la ligne.. puis tu rigoles tout seul un peu trop aussi. Non mais sérieusement tu es où là sérieux! Bon aller ce serais bien de prendre un appui et tu vas pouvoir appeler ton chauffeur ou ta maman... maman viens me chercher je suis … ouais non ce n'est pas une bonne idée, si elle sait que tu es bourré elle va te faire une crise de nerf et passé la nuit à te caresser les cheveux comme si tu étais super malade. Limite creepy quoi parfois. Elle va pleurer en te faisant culpabiliser. Son petit bébé chéri il ne peut pas être intoxiqué quoi, comme si tu avais été empoisonné ou va savoir. Par contre, elle va sûrement flipper si tu ne donnes pas de nouvelles, si tu n'as pas les gardes du corps tu as ton chauffeur... Il était pas garé devant le restaurant tout à l'heure? Tu as du passé devant sans que tu t'en rendes compte roh.... bon aller. Tu prends appuie sur un petit muret et tu sors ton portable de ta poche... bon ok... non mais c'est moi ou l'écran elle est complètement floue? Tu essayes d'ajuster ta vision en reculant l'appareil … nope... en l'approchant de ton visage.. toujours floue.. ROHHHHHHHHH EMMERDANT QUOI!

Après avoir essayé à plusieurs reprises d'appeler sans jamais taper le bon numéro tu as fini par lancer ton téléphone tellement que tu étais énervé... bon tu as un lancé d'affecter et tout, mais ton visou a été assez précis pour que ton téléphone s'éclate sur un banc.... oups... définitivement tu n'es pas en état de t'occuper de tes affaires. Encore moins de toi-même.. c'est la fin que tu te dis. On va te retrouver mort dans une ruelle demain matin, découper en morceaux par un psychopathe. Tu ne veux pas te faire violé ce soir, tu es trop fragile pour enduré ça! Tu es trop éméché là.... c'est sans aucun doute l'alcool qui joue sur tes nerf parce que tu te mes a sangloter comme un gros bébé qui a perdus ses parents dans le super marché. D'un regard extérieur les gens doivent se #face palm quoi... À la base, tu devais passer une belle soirée tranquille avec ta pote. Manger de la viandes grillé par vos soins et boire entre amis quoi! Bon vous avez vraiment abusé des bouteilles. Elle t'avait abandonné ensuite pour aller rejoindre son petit ami et te voilà en chaire à pâté pour les sans-abris! Tu veux ton lit douillet! Tu ne peux pas dormir sur le sol, c'est une option de pauvre ça! Ça y est... c'est la fin de Daisuke! Tu espères qu'il te feront un bel enterrement. Il y a tellement de gens qui vont te pleurer, roh tu ne  pourras même pas savoir si le nouveau film de star wars va être merdique ou super extra... pleurs! Sob sob.... Puis tout d'un coup, LUMIÈREEE!! ANGE TOMBÉ DU CIEL! « HYUNGGGGGGGGGGGGGGGGG!!!!!» tu sais pas ce qu'il fait dans le coin mais putain que tu es content qu'il t'ai trouvé. Bon officiellement il ne t'a pas trouvé, mais bon il a passé au bon moment et maintenant il est juste fait comme un rat, car tu le lâcheras plus jamais! « Lim! mon prince charmant! » hoquet. « tu es là pour me sauvé! han? Je suis perdu! » hoquet. tu pleurais encore mais t'avais plus les larmes de joies cette fois!
©TENNESSEE.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 11 Nov - 13:53


the lost boy
guo'shuan lim + chiba daisuke


TENUE Rendez-vous d'affaire. Chiant au possible. Ahhh... il a envie de faire la méduse sur la table, ou de se téléporter dans l'enclos à tigre, ce serait même un meilleur sort. Son père est cool, quoi qu'un peu strict et trop ciblé sur le professionnel, mais les rendez-vous de ce style, il trouvait ça lourd. Tous ces mecs guindés dans leur costard hors de prix, en plus on l'a obligé à en foutre un. Ça serre, il préfère être en treillis plein de poussière ou uniforme de cours, mais les smoking ... cette cravate l'étrangle, et il s'ennuie à mourir bien qu'il soit assidu et écoute attentivement l'échange entre ces hommes. S'il doit reprendre la suite de son père, sachant qu'en plus ça lui plait, autant bien apprendre. Ça n'empêche que c'est chiant. Il sait que son père va partir avec ces hommes ensuite et qu'il rentrera chez lui. Il ne vit pas dans la demeure principale attenante au zoo, mais dans une petite dépendance où il est tranquille. Son père sait qu'il doit étudier aussi et bosser... il va mourir de fatigue à force mais c'est pas important n'est-ce pas! Le vin est bon, mais il a gentiment refusé un second verre. Visiblement son vieux aimerait conquérir une part du marché européen, d'où l'arrivée de cet homme occidental avec qui il discute. Ouais mais il a devoir maison de biologie à faire, et en béton en plus... ah... heureusement que c'est que pour dans trois jours. Il retient un baillement quand enfin son père se lève et lui tapote l'épaule en lui disant de rentrer. Ah le bonheur d'avoir le permis, non parce que sinon, il aurait été quitte à faire comme avant: à pied. Pas de chauffeur? N'oubliez pas que son père est un chinois qui a tout construit seul. Il est parti d'en bas. Donc les berlines, chauffeurs et boniches de services, c'était pour les gamins couvés, pas lui. Il ne compte plus le nombre de fois où il avait connu le bus puant ou les inverses diluviennes.

Il sort de ce restaurant classieux, en smoking, laissant le groupe d'hommes plus âgés à leur délire de vieux macho pervers, direction un beau Toyota RAV4 noir () . Là par contre, son père tenait à ce qu'il est un minimum de standing, vu qu'il l'envoyait en affaire et qu'il avait aussi souvent du lourd à trimballer comme certains animaux. Garé à quelques rues de là pour éviter l'effervescence de la foule de soirée, et aussi de se faire arracher un retro, Lim, les mains dans les poches, pensif, avançait, réfléchissant à son agencement du lendemain, quand une voix le héla. Hein, de quoi? Il releva la tête, en mode"qu'est-ce c'est?" et hausse les sourcils en voyant un Daisuke bien bancal se pointer comme une fleur. Enfin une fleur... Son sourcil se tordit un peu, et il resta planté là, mains toujours dans les poches. Mais il fout quoi? il est beurré? Il regarde autour de lui et voit un truc explosé pas loin. Ah... oula. Crise existentielle? Pauvre portable, paix à ton âme. Son regard se retourne vers le blond qui semble pire qu'enthousiaste et qui a les larmes aux yeux. C'est pas les filles qui ont des problèmes hormonaux quand elles sont enceintes? A pleurer et exprimer leur joie en maintenant pour deux secondes plus tard tout péter autour et puis te faire un câlin? Il le savait qu'un jour l'homme aussi tomberait enceinte... Enfin... pour les animaux on dit qu'une femelle est pleine... Mais Daisuke semblait plein d'une autre manière... Il lui arrive quoi au juste... ça va pas? Là pour le sauver? Oui, non, il rentre chez lui là, il a pas le temps de sauver les gens, il a des cours et doit nourrir Biou et possiblement dormir et manger aussi et...et ... destin cruel... aah... non mais non pas ça! Une minute. Il est où son chauffeur? Oui parce qu'il sait très bien que Dai est un mec qui ne lesine pas sur les moyens. Sa mère non plus. Sa mère à lui s'en fout, elle est plus attaché à ses pompes qu'à ses gosses. Lim retient le blond sous les bras, alors qu'il a manqué de se vautrer sur le rebord du trottoir. Ah purée... il est lourd. Il est légèrement plus petit que lui, mais il a toujours été plus lourd... Il étouffe un souffle d'effort, se mangeant la visière de la casquette dans la mâchoire et l'haleine de phoque alcoolique avec.

"Oufh...doucement... Qu'est-ce que tu fiches ici tout seul? T'es vraiment perdu?" Vu de loin, ça faisait le jeune homme d'affaire qui cherche son coup du soir et tombe sur une racaille esseulée et soule. Non mais oh non! Lim n'est pas à la recherche de ces relations là quand même! Pas encore assez désespéré pour ça! Enfin ça dépend des fois, mais non! Il préfère les filles. Oui, voià. Les filles c'est bien. "Je sais pas si je vais te sauver mais... je crois que j'vais devoir te ramener. Il est où ton chauffeur? Et ton portable? C'est le tien par terre en bouillie? " Agression technologie! C'est mal! Pauvre petite chose, un jour les machines auront des sentiments, Lim le sait! Il devrait dormir un peu plus aussi , mais ça aussi c'est une rêve.

Il le retient par les bras, et essaie de le faire tenir stable. C'est pas évident, on dirait un truc bancale qui va se casser les dents sur le béton du trottoir toutes les dix secondes. "J'sais pas où tu habites moi... tu t'en souviens?" A coup sûr que non. Lim cherche son regard des yeux et lui met deux doigts devant les yeux pour voir s'il se stabilise. Ok , c'est comme demander à un petit singe de ne pas agresser son voisin pour avoir le pop corn. Inutile. Il gonfle les joues en le regardant un peu, se mettant une main sur la nuque, pensif, et l'autre sur le taille, puis il soupire... Ok. C'est pas ce soir qu'il va réviser quoi... il a compris. Il regarde le ciel et grogne un peu, avant de tendre le bras à Daisuke. "Ok, ok, je te ramène chez moi, mais tu vomis pas dans ma bagnole ok. Tu veux qu'on essaie de trouver la route de chez toi avant? Tu peux... marcher ou je dois t'aider?" Il avait tendu les mains vers l'avant , pas sûr qu'il s'éclate pas la tronche sans faire exprès.


Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 11 Nov - 15:53


the lost boy
guo'shuan lim + chiba daisuke

tenue + Comme tu avais de la chance qu'il soit là! Tu n'allais pas dormir dans la rue ou te perdre plus loin dans l'inconnu et te retrouver évanouie au fond d'un parc! Tu es tellement content de le voir que tu es limite persuader qu'il a été envoyé par le seigneur pour ta salvation quoi! Tu n'es pas particulièrement croyant, mais bon dans ton état tu serais même prêt à croire aux fantômes s'il y en avait un qui aurait pu te ramener chez toi! Enfin Lim c'est mieux qu'un revenant n'empêche. Sur Lim tu peux t'agripper comme un paresseux qui s'accroche sur une branche d'arbre sans jamais le lâcher! Bref si toi tu es super heureux de le voir arriver, lui il a l'air assez confus de te voir dans ton état d'abus de boissons. Il doit se demander ce que tu fous là quoi! Bien sache mon petit Lim que Dai non plus il n'en sait rien! Tu ne sais même pas où tu te trouves. Tu pourrais être dans une rue en Suisse et ce serait pareille pour toi. Bon ça aurait été assez difficile de marche jusque dans une autre pays quoi! Tu n'avais pas marché – oui bon déambulé plutôt- aussi longtemps quoi. Tu penses même pas a essuyé tes larmes, tu as à peine réalisé en fait que tu sanglotais comme une madeleine. Tu étais accroché à lui comme un koala – oui je fais plein de références aux animaux parce que c'est son kiff nah? - tu es super encombrant en même temps quoi, mais c'est pas de ta faute faut blâmer la bouteille! Enfin les bouteilles dans le cas précis! Pauvre petit Daisuke qui ne sait pas boire XD

"Oufh...doucement... Qu'est-ce que tu fiches ici tout seul? T'es vraiment perdu?" ta grippe sur son vestons se fait plus prenante et tu répettes plusieurs fois le même signe de tête de ''oui oui'' tu es un enfant perdus et tu as trouvé ton Peter Pan.. allez maintenant vous allez vous envoler au pays imaginaire! L'étoile à gauche et tout droit jusqu'au matin? C'est ça la formule nah? Je sais plus... « je sais pas! Je sais pas où je suis. Une minute je suis au restaurant et hop... » tu claques des doigts.. enfin tu essaies plutôt, car c'est pas très réussi. « hop.. je suis ici... enfin ici je sais pas trop ou c'est quoi! Tu le sais toi? » ta voix est assez vaseuse, normal quoi en même temps. "Je sais pas si je vais te sauver mais... je crois que j'vais devoir te ramener. Il est où ton chauffeur? Et ton portable? C'est le tien par terre en bouillie? '' oui! oui! ramènes-moi! Que tu penses! Mais bon si tu savais où il était ton chauffeur tu serais déjà dans la voiture quoi! Sérieusement! « si si si! Mon sauveur! Héhé! … il se cache! Mon chauffeur joue à la cachette avec moi! Tu l'as vu toi? Parce ce que moi je le trouves pas nulle part! » tu gesticules beaucoup d'ailleurs, tu manques de te taper à plusieurs reprises dans ton éloquence. « ouais... l'écran tait trop floue, s'était un gros problème! » ouais bon ce n'était pas le téléphone le problème mais bon, paix à son âme. Heureusement qu'il est là que tu te répètes, un petit être fragile comme toi ne ferais pas long feu laisser dans la nature. "J'sais pas où tu habites moi... tu t'en souviens?" Sûr que tu t'en souviens! Tu es pas con non plus! « si, dans un dortoir quelque part! Il y a un arbre devant et une porte grise! Non bleu... non grise! » tu ne sais pas lequel par contre. Ça pourrait être le premier sur la gauche, ou le huitième... hum. "Ok, ok, je te ramène chez moi, mais tu vomis pas dans ma bagnole ok. Tu veux qu'on essaie de trouver la route de chez toi avant? Tu peux... marcher ou je dois t'aider?" si si tu vois ça c'est une superbe idée! C'est plus safe comme ça également quoi, tu ne voudrais pas te retrouver dans le dortoirs d'inconnus non plus héhé! « oui chez toi! On va dormir ensemble! » tu souris drôlement dis donc! « non chez toi! Chez toi!!!! tu veux me traîné en princesse style? C'est romantique ça, non? »

Oh tien il porte un costume! C'est pas comme si ça ne t'étais jamais arrivé de le voir habiller chicos et tout, mais normalement c'est pendants les soirées de la classe huppé de Tokyo quoi! Vous vous partagez la table de nourriture. Lui principalement parce qu'il n'aime pas ce genre de soirée et qu'il y trouve son compte. Toi, tu aimes ses soirées en général, mais tu est un gros goinfre et tu ne peux pas résister à une table pleine de petits gâteaux de toutes les sortes. Chantilly et petits fruit.. oh et du chocolats yum.. okok. Mais bon c'est sûrement l'alcool qui joue sur toi parce que tu le trouves tellement plus mignon que d'habitude. « tu portes un costard! » oui bon tu dictes l'évidence même quoi! Tu passes tes doigts sur sous son collet en jouant avec sa cravate en rigolant à toi-même avec les drôles d'idée qui te passe par la tête.. ouais définitivement tu ne ferais jamais un truc comme ça à jeun quoi. Puis il sent bon, il a pas cette odeur d'animaux de zoo pour un fois, tu a juste envie de foutre ton nez dans son cou et de prendre une bonne bouffé... ah et puis pourquoi pas han! C'est pas comme si tu avais cette barrière mentale habituel qui bloque tes actions comme normal quoi. Tu es complètement dés inhibé alors tu le fais. Tu frottes l'arche de ton nez sur sa jugulaire et tu le sens en souriant comme un débile profond! « tu sens bon Hyung! »
©TENNESSEE.

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 12 Nov - 11:25


the lost boy
guo'shuan lim + chiba daisuke


TENUE  Une minute il est au restaurant et juste après hop? Il aimerait bien faire hop lui aussi, téléporter. Qu'est-ce qu'il lui raconte. Lim essaie d'esquiver son haleine, il est trop alcool sauf les trucs fruités, les bons vins ou les liqueurs. Est-ce qu'il sait où ils sont? Un haussement de sourcils en le soutenant, un peu incruvé en arrière. Bah oui qu'il sait, encore heureux! Sinon que foutait-il ici en smocking? Ça fait cher la perdition quand même. Il est quand même gros ce koala, il va lui faire un tour de reins à se laisser pendouiller comme ça. Et on dit merci les sacs de 30 kilos de de granulés pour animaux, les sacs de purin et les débroussailleuses de 20 kilos! Fin mais musclé le Lim, il le soutient comme il peut. Ah mais ça doit bien tenir debout ces bêtes là quand même. Allez, un effort Daisuke. Il ne peut pas s'empêcher de sourire quand l'autre lui sort que l'écran était flou. Ah mon dieu, c'était son cerveau qui était flou pas le téléphone. Surtout un portable à ce prix... Daisuke... Daisuke. Heureusement qu'il a les moyens de s'en repayer un. C'est pour cette raison qu'il écarte l'idée d'aller ramasser les morceaux. Une chose le surprend quand même. Tous les moments qu'il a passé avec lui jusque là ne lui laissait pas le souvenir que Daisuke soit capable d'un acte fougueux de la sorte...La bête n'est jamais loin on dirait. Lim n'aime pas trop les gens sous alcool ou sous les effets de la drogue... en général, on fait des choses qu'on aimerait ou pas, dont on ne se souvient pas forcément... on obéit inconsciemment à son subconscient, baissant les barrières psychologiques si joliment appelés "censures". Lim regarde en coin Daisuke. "Ton chauffeur se cache pas, t'as du le louper, andouille. T'as vu ton état? Ahh..." Un soupir et il sourit doucement. Lim, toi et ton inconsciente tolérance. Pourquoi il bouge autant, il a envie d'aller se vider la vessie?Ah qu'il le fasse pas sur son pantalon hein. Il se doute qu'il le fera pas, mais il en sait rien. Les gens souls font des choses bizarres des fois... Y compris pas contrôler leur corps.

Ah. Ok, donc en fait, il dort à RPS. Non mais ça l'aide pas trop. Une porte avec un arbre. C'est pas comme si y'en avait pas des millions dans Tokyo, et des dizaines à RPS. Bon bah, pas le choix. Lim le prend sous le bras pour l'aider à marcher, du moins commencer, non parce qu'ils vont pas passer la nuit dehors. Il commence à faire froid et Lim, il choppe des angines à volonté. Vu comme il est couvert, ça risque d'arriver. Il se bloque sur la phrase de Dai et rit un peu, la prenant sur le ton de la blague. Dormir avec lui? Mais il est pas fou? "Dis pas de bétises, j'ai pas envie que tu vomisses dans mon lit. Et c'est qui cette princesse style?" Bah oui, il connait pas barbie lui. Il a que des petites frêres qui jettent les animaux de la ferme des petits du zoo aux crocodiles ou qui font des pièges chez lui, le prenant pour un ennemi samourai. Il a jamais été un prince de quoi que ce soit. Ah si! Peut-être un prince des pingouins. C'est pas aussi classe que Barbie, mais il fait ce qu'il peut! Daisuke devait être un plus grand séducteur que lui, c'était certain. Déjà parce qu'il avait possiblement plus de temps que lui et puis il était super gentil à ses yeux. Pourquoi rentrait-il seul chez lui alors? Même s'il avait eu son chauffeur, il aurait quand même été seul? C'était trop bizarre pour Lim... un week end, un mec comme lui tout seul?

Il le soutient au mieux, parce que visiblement, question équilibre, c'est pas ça du tout. Oui, excellent constat qui fait sourire de nouveau Lim. Bah oui, il est en costume. Pourq...woh woh woh, il fait quoi là! Wait! Oui, non, t'es un peu près là! Lim se fige sous l'action entreprenante du blond, qui se rapproche de lui, plus qu'il ne l'a jamais fait et surtout plus que deux hommes ne devraient l'être à son avis. Il lui fait quoi!? Sa gorge se tourne sur le coté, son souffle se coupe un peu et son coeur s'emballe un court instant. Déjà que ses doigts sur sa cravate lui ont foutu un frisson bizarre, mais là, il le colle carrément... Lim se cambre un peu quand il sent un bras autour de lui. Sa main se pose sur le torse de Dai, sans pour autant le repousser, trop surpris pour avoir le temps. Une profonde inspiration quand il sent le contact de son nez dans la gorge. Il ferme la bouche d'un coup aux paroles de Dai et le repousse sans violence, lui met une main sur la bouche, le fixant dans les yeux, l'autre main ayant quitter son torse pour lui tenir le bras, pour éviter qu'il tombe. "T'es soul, arrete tes bêtises... et pourquoi tu m'apelles Hyung, tu me prends pour un autre?"

Lim était en train de se demander si Dai était comme ça juste parce qu'il était soul, ou bien était-il bi, ou gay, ou... ou.... ah putain! Il va lui cramer le cerveau avec ses bêtises! Il est fatigué, faut pas lui faire des choses comme ça! Il met ça sur le compte de l'alcool, et lui fait les gros yeux, fronçant les sourcils, pour prendre un minimum d'autorité. Et puis il en sait quoi lui que c'est du coréen son Hyung? Ah décidément... Il le choppe par la taille, passant un bras au dessus de son épaule. "Allez on va attraper froid ici...sois serieux deux minutes , je suis crevé moi, je sors d'un rendez vous professionnel..." Encore perturbé par ce contact bizarre, il souffle doucement, lui jetant par moment des coups d’œil. Pourquoi il avait fait ça? Il faisait ça à tout le monde ou... bien c'est parce que c'était lui? Ah mais pourquoi il se torture! Ils arrivent rapidement à la voiture imposante. Les muscles engourdis, parce que fallait le soutenir ce petit fou dans son slalom. Il le mit dos à la portière arrière, et ouvrit la portière avant coté passager. "ça va aller? Tu vas pas vomir? Me faire pas un malaise dans la voiture hein. Tu as juste bu, ou bien t'as pris autre chose?"  Bah oui, il en sait rien. Et si jamais il n'est pas encore à son pic de délire, il ne veut pas se retrouver avec un mec en overdose sur la route, autant filer direct à l'hosto. Il prend le visage de Daisuke dans ses mains et le fixe intensément pendant quelques secondes. Il n'a pas les pupilles dilatées... ça doit être que de l'alcool. "Tu m'promets d'être sage chez moi, ok. Tu pètes rien et tu cours pas après mon animal." Allez savoir comment il allait interpréter ça, mais Lim ne percutait que ça puisse être compris différemment. Il contourna la voiture, le laisser se débrouiller pour monter, rajustant sa veste de smoking. Il jeta un regard autour de lui, par réflexe et monta dans sa voiture. Rare n'avait pas été les fois où la richesse de son père lui avait valu des débuts de griefs qui jusque là s'étaient arrêté avant de dégénéré. Il avait toujours échappé aux agressions. Il espérait que ça durerait. Il monte dans la voiture, met le contact, met attends, gardant le pied sur le frein et l'embrayage.

Pourquoi? Parce qu'il attend que Daisuke s'installe et ... oula. Il se redécroche, et se penche au dessus de lui , pour chopper la portière et la claquer, pour lui éviter de se viander par terre en tentant de le faire lui-même. Au passage, il choppe la ceinture et lui accroche, puis enclenche la première et sort de son emplacement. Lim ne conduit pas comme un dingue, ça devrait le faire. Enfin, il espère. "Pourquoi t'es tout seul? Ta copine est partie, tu t'es fâchée avec elle?" ça lui semblait une scénario possible, qui aurait occasionné énervement et perdition dans l'alcool etc etc ... Il avait envie de rajouter -mais c'est pas grave tu sais, y'en a plein des filles, faut pas devenir gay pour ça voyons- mais il ne dit rien , c'était un peu bizarre comme phrase!


Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 12 Nov - 19:25


the lost boy
guo'shuan lim + chiba daisuke

tenue + Peut-importe il est où ton chauffeur, rien à battre maintenant, tu as trouvé mieux! Un beau jeune homme en costume.. bon ok, tu mets beaucoup d'emphase sur le costume et tout, mais en même temps tu es assez surpris quoi... tu le trouves foutremment séduisant dedans. Tu devrais sûrement pas penser comme ça, mais sérieux. N'importe qu'elle filles voudrait le lui arracher nah? "Allez on va attraper froid ici...sois sérieux deux minutes , je suis crevé moi, je sors d'un rendez vous professionnel..." Tu es relativement malléable franchement, si on oublit ton manque total de cohérence et ton manquement total de censure quoi. Tu es plutôt docile sinon. Tu laisses Lim te trimballé où il le veut, t'agripper de manière à te faire suivre ses mouvements, même si tu as un peu de difficultés à marcher droit. « c'est pour ça que tu es habillé aussi classe?! Trop mignon! » Heureusement que tu étais tombé sur quelqu'un avec une bonne force physique quoi. Si ça avait été une fille par exemple elle serait déjà écroulée par terre sous ton poids quoi! Lim il gérait plutôt bien. « Lim-chan! » tu lâches quelque part à travers un souffle chaud et puis tu te mes à rigoler comme une imbécile. « Lim-kare! » ohlaaaa qu'est-ce que tu racontes putain! En tout cas, toi l'appeler dans l'équivalent japonais ''petit-ami'' ça te fait bien sourire, pauvre Lim. Décidément si tu gardes toute ta mémoire de cette soirée tu vas vouloir te cacher dans un trou demain matin quoi! Tu es plutôt affectueux de nature quoi, tu as tendances à coller et à toucher. Alors, en soit ça ne devrait pas être tellement hors norme, c'est juste que là contrairement à quand tu le fais super innocemment, sur le coup tu as de drôle de pensés derrière la tête.  Tu es trop embué par l'alcool pour te rendre compte que normalement tu devrais en rougir.. enfin tu as les joues rouges déjà, mais pas pour cette raison quoi. "ça va aller? Tu vas pas vomir? Me faire pas un malaise dans la voiture hein. Tu as juste bu, ou bien t'as pris autre chose?" Tu balances ton index en l'air comme si tu te prenais pour un chef d'orchestre en répétant « non, non, non, non, non, non! » bon ta promesse est super accentué quoi, mais tu ne crois pas que tu va vomir quoi. Tu te sens pas mal, au contraire tu es limite euphorique quoi! Tu es trop soul pour avec des limites, mais tu n'es pas assez soul pour vomir et avoir des trous noir.s Tu es dans le parfait compromis.. bon ok ton pat il est lourd et tu zigzags beaucoup, mais sinon ça va! Puis bon, tu n'es pas un drogué oh! Tu as bu,  mais ça fait pas de toi un drogué ohla! « je suis un bon garçon! » que tu affirmes super fière de toi même si tu es un peu blessé qu'il puisse penser ça de toi! Même si tu oublies ce détail deux seconde après. Il te place sur la portière arrière. Tu pourrais facilement t'endormir contre la portière comme ça, ta tête balançant légèrement vers l'arrière et tu fermes les yeux un moment. Il faisait assez froid par contre même si personnellement tu ne sentais qu'une petite brise. Merci à la température de ton corps qui limite pourrait s'embraser. Attention aux fuites de gaz la chaleur de ton corps pourrait créer une étincelle et explosé la ville! - bon ok pas d'exagération merci-

"Tu m'promets d'être sage chez moi, ok. Tu pètes rien et tu cours pas après mon animal."
ohla... tu te mets à rire intensément. Alors, oui tu ne l'as définitivement pas interprété de la façon dont la question a été posé! L'alcool te donne vraiment un de ce côté pervers qui normalement est limite introuvable dans ta personnalité. On te prend généralement pour un petit ange d'innocente.. en général tu l'es d'ailleurs! Dans le sens littérale de sa question ça ne  risque pas, tu vas peut-être gémir de cuteness en voyant le petit pingouin quoi parce que tu es une sorte d'expert des animaux aquatiques et que le duo de smoking va être trop adorable – le costume de Lim + le smoking naturel imprimé sur le manchot. - par contre du sens péjoratif, là tu ne peux rien promettre! D'ailleurs tu as un drôle de sourire qui déconne un peu avec ton aire d'ange habituelle quoi. Tu as limite l'aire d'un petit diablotin tout d'un coup! « hum hum! » c'est une ''promesse'' silencieuse, tu as limite croisée les doigts derrière ton dos. « je ne  vais rien faire qui te plaira pas promis! » hihi!  Tu ne sais pas trop comment tu as réussi l'exploit de te retrouver assis sur le siège passager de la voiture, mais tu y es bel et bien. Par contre, ton exploit n'inclus pas avoir refermé la portière ou avoir attaché ta ceinture, mais bon c'est déjà pas trop mal non? Puis, Lim il la fait pour toi. D'ailleurs, quand il se penche vers toi pour attacher ta ceinture tu te rends compte que son visage il est super près du tiens. Il ne s'en est pas encore rendu compte lui apparemment trop occupé à boucler ta ceinture, mais pas toi. Tu remarques ces longs cils, ses yeux perçants, tu pourrais y plonger. Ses lèvres d'un doux rose, que tu t'en mords la lèvre inférieur inconsciemment alors que ton regard en suit les courbes. Encore une fois, si tu avais été à jeun tu n'aurais jamais fait un truc pareille mais là tu as glissé ta main et frôler sa joue doucement et tu as laisser glisser tes doigts sans ses cheveux.

Oh il s'est rapidement reculé, sûrement surpris sur le coup par ton geste. Mais toi ça n'as pas l'air de te gêner pour le moins du monde. Même que quand s'est mis à conduire, en s'engageant sur la route avec la voiture tu t'es même penché vers lui, allant coucher ta tête sur son épaule comme si tu venais de trouver le meilleur coussin imaginable. C'est un ronronnement qui sort de ta gorge là ou je rêve?. "Pourquoi t'es tout seul? Ta copine est partie, tu t'es fâchée avec elle?" fâché non? D'où il sort cette drôle d'idée? « huh? Non. Elle est allé rejoindre son mec. » tu réponds en ayant pas trop d'intérêt pour cette partie de la soirée. Non tu préfères drôlement celle-ci! D'ailleurs ta main commence à se faire plutôt baladeuse sur le trajet. Elle a glissé à nouveau sur sa cravate, mais cette fois,  elle descend dangereusement. Tes doigts dessinent sur son estomac.. et continue de descendre au sud de son corps.
©TENNESSEE.

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 14 Nov - 18:22


the lost boy
guo'shuan lim + chiba daisuke


TENUE  Trop mignon ? Il est fou. Il dit n'importe quoi... Lim en est persuadé et puis il est beurré... rien n'est logique quand on est beurré. Oui enfin, il vaut mieux ça qu'il lui sorte qu'il est moche non ? Mais qu'est-ce qu'on s'en fout au fond ! Et voilà qu'on passe du prince charmant, à Hyung, à Lim-chan, puis carrément lim-kare. Ce mec est un bi refoulé ou bien il fait genre ? Quand on est soul, on peut mentir ? Pourquoi y'a pas de psychologie dans les études de zoologie ? Ah oui, c'est vrai, t'es malheureusement encore au lycée vois-tu et donc ! Tu peux pas avoir de matières choisies, on te les impose, comme ces putains de DM que tu dois rendre la semaine prochaine, mais visiblement , tu pourras pas travailler. Faut t'y faire c'est comme ça Lim. Il manque même de se prendre sa main dans la gueule dans Dai fait un geste brusque pour répondre à ses questions. Woh du calme, c'est un coup à crever un œil à quelqu'un ça, faut se maîtriser mon gars... un bon garçon qu'il te dit. Les bons garçons, ça renifle pas leur pote !

Avant de monter dans la voiture, le hum hum lui était parvenu à l'oreille et il lui avait jeté un coup d’œil rapide, le voyant monter comme il pouvait dans le véhicule. Eh bah dis donc ! C'est laborieux. Ce sourire, il n'avait jamais trop su comment l’interpréter chez Daisuke. C'était limite celui du gamin qui était prêt à faire une grosse connerie. Comme il le savait ? Tout simple parce qu'avec trois triplés malins comme des diables, il avait trop souvent vu ce genre de sourire enfantin, qui sur la figure d'un adulte et surtout Dai, ne prédisait rien de bon. Ah, advienne que pourra n'est-ce pas ! Ce qui lui plaira. Ah grand dieu à quoi pense-t-il ? Non parce qu'un mec soul, ça pense principalement à des choses étranges, avec une logique tout aussi étrange en pensant que l'autre le pense et le veut aussi et.... Il s'est compris quoi ! Par contre, lui, il ne le croit pas d'un poil. Et la preuve, il lui a touché la joue quand il est passé près de lui pour l'aider. Et ça, ça ne lui plait pas trop. Il sait Daisuke tactile par habitude, mais à ce point, non, ce n'est jamais arrivé, pas plus que de bons amis en réalité. Il lui prend quoi à la fin ? Il se recule rapidement mais sans geste brusque pour ne pas l'offusquer et se frotte la joue de la main, avant de démarrer. Ah et les cheveux qu'il a touché... Un frisson lui vient dans le coup... Il secoue un peu la tête. Il faut vraiment qu'il se trouve une copine, il ne voit pas les choses autrement de toute façon. Il commence à être frustré... ça l'énerve un peu mais il se fait à cette situation, n'ayant pas franchement le temps d'y penser. La voiture engagé lentement sur la route, il sent après quelques minutes Daisuke prendre ses aises.

Concentré sur la route, qui en plus est à plein trafic en cette fin de soirée, vu que tout le monde rentre ou sort en boite, il lui jette juste un coup d’œil sur le coté, pas plus perturbé que ça. S'il veut son épaule qu'il la prenne. Avec tout ce qu'il a bu, il a doit avoir le moment du fameux coup de barre et la voiture va peut-être le bercer. Ou pas. Bon, il doit sentir son os de clavicule mais ça ne doit pas le perturber plus que ça... vu qu'il fait un bruit bizarre avec sa gorge. Lim se surprend à le comparer à un gros chat... comme le gros jaguar flemmard qui dort tout le temps dans le zoo et dont on a l'impression que son corps est trop lourd pour ses pattes à chaque pas. Il a l'air bien. Il va pas vomir hein ? Non parce que là, c'est dans la veste, la chemise et tout le reste que ça tombe et ce serait carrément dégueulasse. Il n'avait pas compris le mot copine de la même manière apparemment. Cela voulait-il qu'en fait, il n'en avait pas ? Lui, Daisuke, vu sa fortune et son charisme, enfin d'habitude, parce que là il est assez pitoyable … n'était pas toujours en couple ? Surprenant. Ou bien il n'aimait personne et se faisait juste des coups d'un soir. Ofh, au fond, peu importait. C'était pas ses affaires de toute façon. Vu comment il sort ça, on dirait bien qu'il s'est fait lâché... « Tu as des amis fidèles dis donc.... "  soupire Lim en tournant dans une avenue, quand il sent un toucher s'égarer sur lui... Woh , hey ! Il fait quoi là ! Ah non, pas encore la cravate et … what ? Wait ! Lim ouvre de grands yeux sur le trajet de la main. Ok, il le sent pas du tout ce coup. Il fout quoi! Lim se dit qu'il est préférable de rester sur la voix lente du trafic. Feu rouge. Il ôte les mains du volant, prend la main de Daisuke, et l'autre vient se poser sur son épaule. Il le recule vers son siège et lui met son index sous le nez avec un faciès très sérieux. « Arrête tes bêtises Dai ou j'te laisse sur le trottoir et je repasse te chercher quand t'as décuvé. » Pas drôle ? Bah , c'est son pote mais... mais il est pas là pour se faire tripoter la nouille pendant qu'il est au volant en plus ! Et puis mince, en plus d'être dangereux, c'est super bizarre ce qu'il fait depuis tout à l'heure. Lim est téméraire avec les bêtes, mais l'identifier à un gros matou, l'aide pas être très courageux là... C'est un peu comme son vis à vis avec Kô, sauf que là, Dai il le connait bien ! Jamais il aurait pensé qu'il ait ce penchant là refoulé, et d'ailleurs ça l'inquiète... Il se demande s'il est malheureux aussi, et si le paraître est plus important que ce qu'il est pour sa famille huppé... le poussant à tout cacher... Il fait son autoritaire, parce qu'il est perturbé par ça. Il ne comprend pas pourquoi il agit comme ça et vu son état, inutile de poser la question maintenant. Il laisse sa main sur son torse, mais le feu passe au vert. Il redémarre et expire pour se donner du courage... On y est presque... enfin... si y'avait pas eu un accident sur la route bien sûr. Et ils se retrouvent coincés … pas le temps de tourner et derrière c'est un poids lourd, et sur la gauche, un bus vide... a droite la barrière de sécu et devant une petite bagnole avec une vieille peau dedans. S'il tape dedans, sûr que sa bagnole pourrie va s'éclater sur les cotés comme dans un dessin animé... Il se pose le front sur le volant et maugrée... « C'est pas mon jour... » Une collision entre deux véhicules plusieurs centaines de mètres plus loin, un bouchon de fou, et il y en avait pour un petit moment...



Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 14 Nov - 19:41


the lost boy
guo'shuan lim + chiba daisuke

tenue + Ohh là! C'est que tu as les mains drôlement baladeuse, petit garçon. Ce qui te prend ce soir, tu n'en es pas certain toi-même. Tu es soul oui, mais pas assez pour agir contre tes propres instincts. Alors, pourquoi tu te retrouves à limite – ouais non ce n'est pas dù limite c'est plus dù carrément no?- à peloter ton pote? Heureusement qu'il est plutôt accommodant sinon tu aurais pu te ramasser jeter en dehors de la voiture en route. Tu es est conscient, enfin l'es tu? Tu n'as pas envie de résister. C'est l'effet de l'alcool dans tes veines principalement, mais ce n'est pas que ça. Ta tête est tellement bien calé au creux de son épaule, comme si la place était faite pour t'y accueillir. Épousant ta tête lourde de cette potion qui retire toutes les barrières que tu gardes généralement pour ta propre protection quoi. L'arche de ton nez qui se frotte agréablement à sa clavicule. Tu sentais sa chaleur caresser la peau de ta joue. Son torse se soulever chaque fois qu'il inspirait. Tu agissais sans réfléchir – ce qui ne change pas tellement de ton état habituel quoi que ce soir, tu es tout particulièrement aventureux quoi...- tes doigts qui faisaient l'exploration du corps de Lim, parcourant son torse et descendant sur son estomac que tu sentis se contracter sous le toucher.  Il s'était tendu, mais pas autant qu'il l'aurait naturellement fait s'il n'appréciait pas un peu. Il se voile la face c'est tout, que tu penses laissant échappé un petit gloussement dans son épaule. Ce soir ton attirance pour lui est décuplé, tu ne sais pas si c'est parce que tu as bu ou c'est ce foutu costume qu'il porte comme un modèle de tapis rouge qui te titille le bas de ventre. Si tu es bi? Tu ne sais pas trop. Oh si ta mère te verrait elle te réciterait la bible en entier quoi. Si c'est ça c'est un péché, toi tu trouves que ça ressemble plutôt au paradis... ohla. Tes doigts ils explorent les muscles de son ventre et ils glissèrent toujours plus bas... cependant avant qu'ils aient atteint leurs cibles ton poignet se retrouva pris dans la main du conducteur. Oh la voiture s'était immobilisé, tu n'avais même pas remarqué. 

Une main sur ton épaule t'avait repoussé te faisant regagner ton siège dans ta position initiale. Tu ne pouvais t'empêcher de geindre un peu. Lâcher un petit gémissement plaintif pleins de déception. Comme un petit chiot qui venait de perdre son os. Son délicieux joujou. « Arrête tes bêtises Dai ou j'te laisse sur le trottoir et je repasse te chercher quand t'as décuvé. » omo, mais pourquoi!!? Un petit gémissement de protestation échappa t'es lèvres qui formaient désormais en petite moue plaintive. Tu affichais un air complètement déconfit sur le coup. Tout penaud. Te lamentant sur cette injustice. Malgré quoi tu restas silencieux, boudeur même. Il n'oserait pas te laisser sur le chemin si? Sa voix était si sérieuse que tu n'osais pas en douté juste au cas ou quoi. Tu n'avais rien fait de mal, que tu te plaignais mentalement. Évidemment, tu n'avais pas pris le facteur ''danger'' en prémisse. Évidemment, ce ne serait pas un happy ending si vous finissiez à l'hôpital ou encore aux portes du paradis dans le pire des cas. Il gardait toujours sa main sur ton torse comme pour créer une barrière, pour s'assurer que tu n'allais pas revenir à la charge. Ce qui n'était pas une mauvaise idée non plus parce qu'il n'avait sûrement pas tord de prendre cette précaution.  Tu l'observais d'un regard piteux, jusqu'à ce que ses paroles plaintives attire ton attention sur la route. Lim avait remis ses mains sur le volant, mais la voiture avança à peine qu'elle était de nouveaux immobilisé. Ta vision n'étaient pas particulièrement bonne à cause de la vitre du par brise et de ton taux d'alcoolémie alors tu ne voyais pas clairement à l'extérieur. Mais les lumières des automobiles de polices et de l'ambulance au loin.. enfin pas si loin que ça et tu avais compris qu'il y avait eu un accident qui causait le ralentissement. Enfin ralentissement s'était plutôt un arrêt total quoi. Ça allait prendre un petit moment avant de passer le bouchon de circulation. Du coup le sourire plein de malices revint sur tes lèvres. Tu as totalement oublié les menaces de te faire jeter dehors de la voiture comme si l'avertissement n'avait jamais été entendu en premier lieu. 

Et te revoilà à la charge. Pauvre Lim... tu agis plus innocemment cette fois, en faisant grimper tes doigts comme si s'était un petit bonhomme qui marchait sur son bras, montant sur son épaule et tu glissas ta main sur sa nuque. Tes doigts étaient légers mains la caresse était bien là. Tu te mordillas la lèvre inférieur en posant ton regard dans le siens. Limite implorant du regard pour qu'il te laisse faire cette fois sans claquer ta main comme si s'était une bestiole désagréable. Tu te rapprochas à nouveau, agacé certes par la ceinture de sécurité, mais tu n'étais pas certain de tes aptitudes à la déboucler alors tu fis avec. Tes doigts sur le dos de son cou caressait doucement et t'osait approcher ton visage du siens. Humidifiant tes lèvres et … oui tu allais foutrement l'embrasser... ah ce que l'alcool te fait faire!  
©TENNESSEE.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 17 Nov - 2:09


the lost boy
guo'shuan lim + chiba daisuke


TENUE  Il a gémi quand il l'a repoussé? Il a pas rêvé? Il est moitié animal en fait c'est ça? Entre le mode gros chat et le coté koala et le coté... quel animal gémit d'ailleurs? Voilà Lim qui s'éparpille dans sa tête, pendant que le trafic se fait compliqué et finalement impossible. Ah mais c'est quoi ce merdier ce soir! On peut pas rentrer tranquille chez soi? Pourquoi les gens se sentent toujours obligé de se rentrer dedans quand lui veut rentrer chez lui? Son raisonnement est absurde, les pauvres, ils n'ont pas fait exprès. Tiens et si je perdais ma rate et une  jambe en passant sous un poids lourd! Non, décidément totalement absurde mais il était perturbé là ah! Et fatigué! Et pourquoi il sent mal le fait d'être bloqué dans cette voiture. Le bus sur sa gauche et tellement près que son retro commence à en avoir des sueurs froides. D'ailleurs par précaution, il ouvre la fenêtre et rabat le rétro. Oui, bah, ça coute cher ces retro là. Non pas qu'il soit à cheval sur ses sous, il en a bien largement assez pour acheter une terre entière de retro, mais c'est par principe du respect des choses. Pas comme certains qui explosent les pauvres portables contre des bancs! Il referme la vitre automatique quand il sent un truc sur son bras. Qu'est-ce qu'il fout encore....

Lim lève un court instant les yeux vers le conducteur au loin qui est au téléphone apparemment. On s'en fout un peu mais il se sent obligé de noter chaque détail, puis finit par tourner les yeux curieux, sourcils froncés vers Daisuke qui a trouvé un nouveau jeu. Qu'est-ce qu'il essaie de faire au juste? Il joue au bonhomme qui se balade? Woh! Attends attends, non non, tu faisais le bonhomme là! Pourquoi ça s'est transformé en main sur la nuque??! Ah mais il comprend rien ce blond, il va lui coller une tarte! Il est pas gay nom d'un... d'un... Un frisson le parcourt à son insu et il refoule la sensation avec sang froid. Non, ça va pas se passer comme ça! Non mais oh! Personne ne s'approprie le grand manitou du zoo sans en payer le prix ou sans sacrifice. Il hésite sur la manière de lui faire comprendre. Non parce que le laisser sur le bord de la route ici, c'est quand même vachement dangereux. Lim jette un coup d’œil à derrière Daisuke, histoire de voir si c'est un fossé ou une bute, mais en dépit de l'obscurité, il ne voit aucun par terre, goudron ou herbe... Ok, donc s'il le pousse dehors, il va se prendre les genoux dans la barrière de sécurité et se viander la gueule de l'autre coté? Il ne sait même pas s'ils sont en hauteur ici, il suit son GPS lui. Qui lui fait des fleches jaunes, tourner à gauche blabla, sans lui parler, parce que ça l'énerve les voix de ces trucs. Si Daisuke venait à tomber d'un pont à cause de lui, il s'en voudrait trop serieux. Jusqu'à la fin de sa vie! Et puis il est juste bourré, si ça se trouve demain, il va se sentir tellement honteux en se souvenant que ça suffira à le punir non? Ah mais c'est injuste là! Il peut pas le foutre dehors, à coup sûr que la portière s'ouvre même pas en entière, il fracassera la carosserie dans la barrière de sécurité en voulant simuler une descente qui se finirait en carpette pour bitume...

A peine le temps de penser à une vitesse vertigineuse à tout ça qu'il le fixe dans les yeux. Un peu trop intense à son gout. Il le sent pas. Se reculant juste un peu, il a un peu la portière de son coté aussi, il peut pas s'enfuir. Lim sent les doigts sur son dos et rentre un peu son cou dans ses épaules dans un frisson naturel. Mais non, faut qu'il arrête ça! Il le prend pour son ex, ou une fille c'est ça? Il a un peu envie de se raser le crâne et de lui prouver qu'il a un pénis, mais non, vu la tournure que ça prend, ça risque de pas être trés probant à part l'inciter à le s... wait! Stop! On arrête de penser! On arrête de s'approcher. Nom de dieu, il se jure que quand il va rentrer, il va élever un autel à l'attention du mec qui a inventé la ceinture de sécurité. "Woh woh woh..." chuchote Lim, un peu décontenancé par autant de prises d'initiatives et puis faut dire aussi que le coté prédateur, c'est pas lui qui l'a mais Dai, et ça, c'est pas bon! Il en a marre de passer pour un steak, ils sont fous ou quoi les gens!

Sans comprendre, il trouve le comportement de son ami, à la fois bizarre et perturbant. Pourquoi il lui fait ça et pourquoi il arrive pas à lui coller une beigne... Lim ne frappe pas sauf extrême urgence. MAIS C'EST UNE EXTRÊME URGENCE!! Le petit ange dans sa tête lui fait: "tu vois bien qu'il ne sait pas ce qu'il fait voyons, ne le frappe pas, ça va se voir en plus après, tu as pensé aux conséquences?" et le petit diable juste derrière: "Mais l'écoute pas l'autre hippie! C'est un gros pervers bi refoulé, tu vois pas! Mets lui une bonne claque et lui refout dans son siège! Il va te violer sinon!" Douleur cérébrale! Ok, plan B! L'esquive impériale, comme les grands condors. En quoi ça consiste? Distraction de la proie avant de mieux feinter et la piéger. Là en l’occurrence, Daisuke pue l'alcool, et ça irradie les sinus de Lim, davantage habitué aux odeurs de la nature, par les bouches où marinent un alcool bizarre. Trop fort en plus! Même si ça avait été une nana, il s'en serait passé! Sa main gauche cherche à tâtons dans la portière, son visage trés près de celui de Dai, et il prie pour qu'il ne lui viole pas les lèvres d'un coup. D’un geste rapide, il lui colle deux chewing gum, menthe extra forte, sur les lèvres et l'autre main sur sa gorge, en douceur. Lim et la violence, c'était d'un, choquant, et de deux... pas trop son truc. Il laisse les autres frapper. Il s'en voulait trop en plus ensuite, même si son geste aurait pu être excusé. "Non... tu... pas une bonne idée..."Il se mit une main sur le nez. N'importe qui se serait vexé après une remarque du genre. Mais vas y dis lui qu'il pue de la gueule! Mais non, ça se fait pas voyons.... tu es un gars bien élevé, et puis les chewing-gums , ça va lui occuper la bouche hein. Bah oui, il en est sûr, à quoi ça peut servir d'autres toute façon. Il va pas les coller partout pour faire n'importe quoi avec et coller son ADN partout dans sa voiture si? Lim a comme un doute soudain. T'façon, il a que des doutes avec Dai depuis le début... Il lui sourit gentiment et l'aide à regagner son fauteuil en faisant gaffe à ce qu'il n'embarque par le frein à main dans son mouvement. Ce type est un bonobo quand il est soul. Un croisement entre un gros chat et un bonobo... un chanobo. On a pas idée aussi de vouloir grimper sur les gens comme ça. Un peu perplexe, il regarde son téléphone. Une heure du matin à peu près... Ah... douleur... Bon ils se bougent devant !!! Avant que Dai ne trouve autre chose à lui faire!


Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 17 Nov - 17:34


the lost boy
guo'shuan lim + chiba daisuke

tenue + Sérieusement il faudrait te foutre une muselière pour la protection de Lim quoi. Le pauvre! déjà qu'il faisait son bon samaritain en te sauvant des rues de Tokyo la nuit et te permettant même de dormir chez lui ce soir le temps que tu décuves bien quoi, en récompense il recevait assaut sur assaut de ta part. En vrai tu n'as jamais réellement embrassé un autre garçon. Comme Lim l'a pensé à plusieurs reprises, tu es un bisexuel refoulé qui va prendre conscience clairement de ce fait demain matin une fois que tu auras pu clairement repenser à tes actions de ce soir. Bon tu as déjà embrassé Killua en quelque sorte, mais s'était plus un baisé taquin qu'autre chose. Celui qu'un gamin offre à sa mère quoi, rien de bien romantique quoi. Puis Killua il est comme le frère que tu n'as jamais eu étant enfant unique dans ta grosse cabane de luxe. Dans tous les cas, l'alcool ça te transforme définitivement en gros pervers. Pourtant, tu n'as pas émis le moindre geste déplacé précédemment dans la soirée lorsque tu étais avec ta pote quoi. Ça ne t'avais pas traversé l'esprit avant que ton chevalier servant accourt pour te secourir. Quel vent t'a poussé à approcher tes lèvres des siennes comme ça? Le vent des hormones surexcité apparemment quoi. Le conducteur s'était reculé le plus possible, ce qui n'est pas énorme étant donné qu'il ne pouvait pas aller plus loin comme il se retrouvait coincé par la portière. Tu n'as même pas remarqué toi-même qu'il avait eu ce geste de recules.. Cependant, tes lèvres n'eurent pas le plaisir de sentir la chaleur des siennes que les doigts de l'autre garçon bloquèrent le chemin.

Oh! c'est un chewing gum. Ça te surprit sur le coup, tes paupières bâtèrent à répétition pendant que ton cerveaux essayait de comprendre le geste. Tu aurais pu t'en offusquer si tu avais vraiment compris, mais ce ne fut pas le cas. Au contraire tu venais de retrouver une vague de satisfaction qui grimpait en toi. Bon la menthe ce n'est pas particulièrement ta saveur favorite, ça brûle la langue. Tu préfères la cerise ou la saveur de boule de gomme. Mais tant pis. Tu avais regagné ton siège, principalement reposé par le conducteur et tu te mis à faire de grosse bulle avec la gomme. Parfois elle éclatait lorsque tu la gonflais trop. Ça te faisait rire. C'est fou comment tu peux passé de prédateur a petit gamin en l'espace de quelques secondes. Tu avais déjà complètement oublié ta tentative ratée d'apprivoiser les lèvres de l'autre garçon. Ce sera pour une autre fois! Car ce serait un euphémisme de croire que tu en avais fini avec tes petits plans d'abus physique dirigé vers Lim quoi. Oh que no.. mais la voient s'était dégagé et les voitures commençais à bouger à nouveau. Si vous faisiez un accident de la route dû à tes gestes pervers sur la route vous n'aurez jamais l'occasion de partager le même lit ce soir.. ils vous poseraient dans deux lits séparés à l'hôpital! No no! Tu ne vas pas raté cette chance de te coller contre le beau jeune homme comme s'il était une grosse peluche quoi. « oh ça bouge! » que tu t'exclamas en voyant les phares arrières d'arrêt de la voiture devant celle-ci s'éteindre et un quart de seconde après ta constatation, se mit à avancer. La dépanneuse était passé pour remorquer les deux voitures qui étaient entrés en collision et sur le coup s'était retour à la route.

Cette fois tu reposas ta tête sur l'épaule du garçon, mais tu ne fis rien de plus. Tu fermas les yeux, ce qui pourrait donner l'impression que tu t'étais endormi, mais ce n'était pas le cas. C'était plutôt une petite ruse pour qu'il te laisse garder ton appui contre lui et qu'il ne te repousse pas une fois de plus. Cela dit, tu mâchais le chewing gum, ce qui trahissait lci apparemment que tu ne somnolais pas quoi... enfin il ne l'avait peut-être pas remarqué non plus alors. Quand tu ouvris les yeux après ça vous étiez apparemment arrivé. Oh mais c'est le zoo où tu rêves? « tu vis au zoo? » que tu lui demandas crédule, comme si d'un coup tu t'attendais à ce qu'il dorme dans une cage quoi.. tu te demandes c'est quoi l'habita naturelle artificielle de Lim.. une savane? Une jungle? Un iceberg? Hahah tu rigoles à tes images mental du jeune homme dans chaque habita. Tu avais décuvé un peu depuis le moment ou il t'avait trouvé quoi.. tu arrivas même à détacher ta ceinture! Tu en étais super fière même quand tu descendis de la bagnole. Trois petits pas et puis s'en va! Ouais non... sur le chemin tu te pris les pieds dans des branches et bhamm... direct dans le buisson... on ne voyait que tes jambes dépassé de la motte de feuille et tu gémissais comme un petit renard qui venait de se faire prendre dans le piège d'un chasseur... pauvre Dai!  
©TENNESSEE.

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 19 Nov - 14:51


the lost boy
guo'shuan lim + chiba daisuke


TENUE  
Au moins, le chewing gum a eu le mérite de le concentrer sur autre chose. C'est pas si mal en fait. C'est même trés bien.Mais Lim semble se cibler sur autre chose. Dans un sens, ça le détend. Enfin. Et le trafic reprend! Victoire, il est sauvé! Lim se concentre sur les voitures, bus , camions et autres véhicules polluants se mouvoir autour de sa précieuse voiture. Si y'en a un seul qui la raye, il descend et s'énerve dessus. Ça suffit ce complot à la fin! Mais tout semble se calmer et se passer en douceur. Même Dai semble s'être calmé un minimum. Il ne l'empêche pas de poser sa tête, espérant juste qu'il va garder sa main cette fois-ci. Il ne veut pas se retrouver avec les baloches empoignées alors qu'il passe une vitesse. Ce serait pire que dangereux. Et puis un écart de route, c'était un coup à accrocher quelqu'un, perdre le rétro, et possible finir dans le décor, avec pour seule excuse: J'y peux rien monsieur l'agent, il m'a touché les couilles d'un coup! Mouis monsieur trés bon argument, ou comment finir en cellule de dégrisement pour troubles de l'ordre public et mise en danger d'autrui. Dai, plotter un gens au volant c'est dangereux! Sois sage. La voiture se faufile dans les rues et ruelles pour finalement arriver au Zoo. L'interphone et la grille de service du personnel s'ouvre électriquement, par le gardien au réseau surveillance de nuit. Ils savent tous que le logement de fonction de Lim a son accès dans le zoo, dans une allée arrière, donnant dans le quartier des singes et puis c'est pas comme si l'appart de Lim ne servait pas de nurserie secondaire. En réponse à la question de Daisuke, Lim fit un oui de la tête, mordant sa lèvre pour se concentrer sur son créneau pour garer le véhicule.

Lim gara le véhicule le long du petit bâtiment, un unique bloc discrêt perdu dans les bambous de la zone. C'était plutôt agréable de vivre ici en réalité. Pourtant on était en plein Tokyo est Lim était réveillé par les animaux, comme s'il vivait en forêt tropical. La végétation l'absence de passage de voiture ou de voisins qui gueulent. Il aimait cet endroit. Petit mais confortable et apaisant. Enfin sauf quand on y ramène des Kô ou des Dai. Là tout de suite c'était comme mettre un prédateur dans un poulailler, tout vole, et on comprend rien à la vie. Pour le coup, Dai était un public totalement différent de l'autre fou agressif de Kô. Lim coupa le contact, détacha sa ceinture et n'eut pas le temps de dire à Dai de faire attention que sa voiture était haute et que dans sa soulerie il avait probablement oublié, qu'il vit le blond tituber en descendant et là... le drame. "Dai attenti....!" Oh putain! Lim descend de la voiture en trombe, la contourne, claque la portière et enclenche la sécurité depuis la clé en se précipitant sur lui. " ça va!!?" Total paniqué! Le pauvre, en plus y'a des orties par là! Lim avait vu le tas de feuilles volés sous la chute et le buisson d'à coté perdre ce qui lui rester de frusques d'automne. Oh la gamelle! Partagé entre rire et avoir peur pour lui, il lui attrapa fermement la main et l'avant bras pour le tirer en arrière, enfin en avant pour lui et lui sortir la tête des feuilles, après quoi, il s'accroupit et de ses mains habiles et fines, il lui chassa toutes les feuilles des cheveux, le tenant assis par la nuque que sa seconde main cramponnait fermement. "Tu peux pas faire gaffe à ce que tu fais? T'aurais pu t'faire super mal...." soupira Lim, vraiment inquiet. Il passa sa main dans ses cheveux à l'arrière en douceur pour vérifier qu'il ne s'était fait aucune plaie et vérifiant bien sa main après. Sauver... Il soupira de soulagement. Oui bah les gros cailloux cachés sous les feuilles ça existe hein! Et des cailloux dans le zoo, y'en a plein bon! Il regarde sa nuque qui commençait à cloquer, empêchant à tout prix le blond de se gratter. Les orties. Faute de cailloux, il ne faisait pas encore assez froid pour que les orties soient terrassées, alors elles avaient agressées Dai dans leur survie ultime... Décidément, c'était pas le soir du blond non plus. Quelle idée de boire autant aussi...

Lim s'approcha et le prend bras dessus, bras dessous pour l'aider à se relever et se déplacer. Ils firent quelques pas, et il l'adossa au mur à coté de la porte. En douceur. Là. Il baisse les yeux et lui passe la main rapidement sur le torse et le ventre , puis les jambes pour virer le feuilles en trop. Puis il sort ses clefs et ouvre la porte. "ça va aller? Tu m'inquiètes tu sais. Et puis t'es ...." Il pose sa main sur sa joue et secoue la tête, le regard sévère. "tout froid... viens , tu vas prendre une douche et je te soignerai un peu la nuque après ok....T'as faim?"
APPART

Qui sait, tout ça réuni, ça ferait peut-être baisser le stade de soulerie qu'il se tenait. Il ignorait combien il avait bu mais visiblement beaucoup, vu comment ça le tenait. Il ouvre la porte sur son petit monde rangé, et un invité déboule comme un fou, avec des petits bruit de gorge, typiques des petits manchots d'Adélie. Biou! Lim sourit doucement en aidant son ami à rentrer dans l'appartement, et referma derrière lui, laissant le petit oiseau tourner autour de leurs jambes, comme s'il leur faisait la fête. C'est bête mais c'était ça. Lim n'avait pas un chien ou un chat , même une torture lui semblait trop banal. Non, il avait un pingouin. Un warrior qu'il avait trouvé sur une plage, étouffant dans un plastique. Une fois sauvé, Biou n'avait pas réussi à s'intégrer à ses confrères, qui le rejetaient constamment ou l'attaquaient à coup de bec. Il dépasse le petit animal le laissant copiner avec son nouveau copain de jeu. "Attends moi deux minutes. Tu tombes pas hein..." Tout en gardant un regard sur lui, il s'éloigne, ouvre un placard et branche la chaudière qui lance de suite le chauffage. Puis il ote sa chemise de costard, et la jette sur le canapé, retrousse ses manches de chemise blanche et revient vers Dai. Ok, c'est parti pour s'occuper de lui. "Biou, pousse toi un peu, je veux pas t'marcher d'ssus..."

Il remarque qu'il a plus sa casquette. Ah merde. Tant pis, ils la chercheront plus tard tiens. Il l'aide à traverser la grande pièce de vie, ne pouvant pas empêcher s'il heurte une chaise ou le pied de table, mais il va survivre après la gamelle qu'il s'est pris. Avant d'accéder à la salle de bain, il l’assoit sur le canapé et Biou qui les suit ne facilite pas la tâche. Bah oui il a faim le pauvre. Lim se redresse et lui vire sa veste sans lui faire mal, puis il lui attrape son sweat par le bas, après lui avoir rabattu sa capuche sur la tête et tire vers le haut. Il réussira jamais à se déssaper tout seul t'façon, il s'emmêlerait les pinceaux et finir tout plein de noeuds à geindre qu'il meurt étrangler. Lim fit attention de pas lui arracher la tête en lui virer son autre haut du dessous, le mettant torse nu. Il ne faisait pas chaud. Il le fait se lever, lui tenant les mains et le regarde un peu inquiet, cherchant ses yeux. "Tu as envie de vomir ou ça va?" De là, il le conduit à la salle de bain, lentement mais surement, ouvre l'eau chaud, du bain douche sans lui lâcher une main des fois qu'il aurait envie de repartir ou de tomber, et attendit que l'autre soit agréable, pour lui montrer d'un doigt vague le bas de ses sappes. "Je te laisse te dessaper, tu vas y arriver n'est-ce pas... " Bah oui qu'il va y arriver. Hein! Si si... si... Bizarrement Lim veut y croire mais il sait qu'il va devoir l'aider et après l'épisode de la voiture, c'est pas une super nouvelle. Quoi que c'était peut-être un trip passager qui sait.


Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 20 Nov - 18:06


the lost boy
guo'shuan lim + chiba daisuke


tenue + Tu es le roi du monde! Tes pieds tu en as le parfait contrôle oui! Tu as décuvé un peu et sur le coup tu te sens galoper hors de la voiture et non.... c'est le gros badaboum dans les feuilles plutôt. Les branches et les feuilles mortes aux couleurs d'automne qui te recouvres dans l'envolée. Heureusement qu'il fait noir et que tu es affecté quoi. Pourquoi? Déjà raison numéro un; ton corps sur le coup c'est limite une imitation de jello. Tu es tout moue et quand tu es tombé tu ne t'ais pas fait mal, ou du moins rien de bien grave quoi. Même si tu t'étais blessé tu l'aurais peut-être même pas sentit quoi. Encore heureux. " ça va!!?"  Ouais.... tu entends sa voix et tu essaies de te relever toi-même mais c'est plutôt raté sur le coup. Ah oui et de deux; tu hais les insectes et normalement ça grouilles grave dans les feuilles de cette saison, du coup le fait que tu sois bien soul et tout c'est limite une bénédiction. Ça te permet de ne pas penser à ce qui peut grouillés dans les feuilles quoi.  Ewwww. Au moins il ne te rit pas au visage, enfin tu sens que l'envie elle est bien -puis bon, si les rôles avaient étés inversé tu serais limite plié en deux en le pointant du doigt avec le rire à faire trembler les murs oh - heureusement qu'il est un bon samaritain ce Lim, te chassant les brindilles et les feuilles de ta chevelure blonde. "Tu peux pas faire gaffe à ce que tu fais? T'aurais pu t'faire super mal...." Il est tellement mignon comme ça, tu aurais envie de lui rouler une pelle grave... ouais, mais tu ne veux pas qu'il te repousse dans les fougères alors tu te retiens pour l'instant quoi. « ça va... mon ego à tout prix quoi... » que tu lui lances avec un petit rire sarcastique surtout. Tu n'irais pas dire que tu es malchanceux par contre, avoir Lim qui prend soin de toi comme ça, elle est ou la malchance au fond? Tu as imite l'impression d'avoir attrapé le bonhomme vert de ton bol de Lucky Charm. 

Tu laisses le joli jeune homme prendre le contrôle de toi, comme de ton coté ce n'est pas comme si tu avais les moyens pour. Va capitaine Lim, allons explorer des galaxies inconnues. Ok, scratch that x) Il t'aida à te relever sur tes pieds et te posa sur le mur le temps de déverrouillé la porte et tout. Il te rappelait un peu ta mère sur le coup, à essuyer les feuilles collées à tes vêtements, enfin sauf la partie exagérée du geste quoi. Puis s'était moins weird que ce soit lui qui te ''tripote'' enfin tripoté c'est gros comme mot, mais tu aimerais bien limite. -oh le pervers alcoolisé! -  "ça va aller? Tu m'inquiètes tu sais. Et puis t'es ...." il posa sa main doucement sur ta joue, il est trop chou. Je l'ai dit ou pas?  "tout froid... viens , tu vas prendre une douche et je te soignerai un peu la nuque après ok....T'as faim?"  tu rigoles un peu sur le coup. Ah les idées qui te passaient par la tête sur le coup, pas très catholique quoi. Tu sais déjà que du côté de Lim c'est plutôt lancé de manière super innocente limite maternelle quoi, mais tu ne peux empêcher ton esprit de vagabondé dans sa section trois X.  « une douche han?» oui parce que c'est la seule chose que tu as retenue du lot. vous entrez dans l'appartement du jeune homme et oh. C'est plutôt classe en fait. Va savoir pendant un moment tu t'attendais près à un refuge dans une jungle quoi, genre le repère de Tarzan. Mais non. Bon c'est plutôt petit, enfin pas trop mais c'est toujours mieux que les dortoirs en fait. Ton regard se posa sur le petit animal qui venait de se jeter aux pieds de son maître. Tu n'arrivas pas à retenir ton petit couinement face à la cuteness de cette scène. Tu es limite l'effigie de tout ce qui renferme le Kawai quoi et du coup tu as qu'une envie et c'est de câliné le petit manchot. Tu comprends mieux déjà ce qu'il avait voulu dire plus tôt dans le ; "Tu m'promets d'être sage chez moi, ok. Tu pètes rien et tu cours pas après mon animal."  alors c'est ça qu'il voulait dire par ne pas courir après son animal ohhhh!!! tu te mis à rire en y repensant, ce que tu peux être bête parfois. 

Alors, oui du coup tu n'allais pas lui courir après, mais il n'as rien dis avec jouer un peu avec quoi! Sur le coup s'était limite le gros contraste de tous tes gestes posé jusque là. Tu faisais extra attention à ce que tu faisais, te laissant tomber en méga douceur sur le sol pour fait hyper gaffe de ne pas écraser le petit pingouin trop adorable sous tes fesses quoi. Tu étais accroupis sur le coup comme si tu venais de te retransformer en petit gamin avec les yeux qui brillent d'admiration devant l'animal de compagnie de Lim. C'est mille fois mieux que tous les chiot que tu n'avais jamais vue avant! Limite que demain tu vas demander à ta mère de t'en acheter un ''MAMAN JE VEUX UN PINGOUIN'! MON AMI IL EN A UN D'ABORD!'' ohla.... tu lâchais des petits sons d'exclamations genre ''aonnnnnnn'' alors que tu caressais avec extra douceur, comme si tu avais peur qu'il se brise au moindre toucher, la tête toute adorable de l'animal aquatique. Tu n'avais même pas entendu du coup Lim qui t'avait lâcher qu'il revenait dans deux minutes. Tu l'avais limite même pas vu disparaître quoi, trop occupé à câliner le petit manchot trop chou! Lorsqu'il revint sur le coup tu lâchas un petit gémissement plaintif parce que tu aurais pu copiné avec le petit animal toute la nuit sans te lasser quoi. Mais bon ton attention a été piqué au vif rapidement... il a retiré sa veste de costard ohohoh....

Du coup tu te relèves et le laisse t'entraîner dans l'appartement vers, oh c'est le temps de la douche? Hihihi! Tu ne veux pas faire de mal à ton nouveau super copain miniature alors tu fais gaffe à tes pieds – pour faire changement- Tu laisses faire Lim avec le petit sourire qui devient de plus en plus prenant sur ton visage.. bha s'il est entrain de te déshabiller quoi. Comment tu peux ne pas avoir les pensées qui se la jouent sauvages et vagabondantes? Que tu sois capable de retirer tes vêtements seul ou pas, tu n'allais pas essayer de vérifier toi-même du coup. Oh que non, cette scène c'est du vrai lingot d'or. Tu étais plutôt accommodant quand même en levant les bras quand besoin est pour l'aider dans la manœuvre. Tu te retrouvais rapidement torse nu. Et ton regard il était posé sur Lim pour chercher le moindre signe de réaction de sa part, tu meurs d'Envie de le voir rougir, ou voir ses yeux brillés d'excitation.   "Tu as envie de vomir ou ça va?" Ohh comment gâcher le moment oh! « je t'ai dit nah! Si j'avais eu à gerbé ça aurait été dans la bagnole, tu vois je suis frais comme une rose! » ouais bon, peut-être pas a ce point, mais tu n'allais pas vomir partout! Tu le laissas te conduire dans la salle de bain, oh un bain douche, tu en avais entendu parler. Mais tu en avais jamais vu avant – ah le monde des gros pleins de fric –  "Je te laisse te dessaper, tu vas y arriver n'est-ce pas... " le petit sourire sur t'es lèvres se fait plus coquin, mais tu fais gaffe a l'effacer avant qu'il ne le voit. C'est trop l'occasion rêver quoi! Aller joue-là innocent! Tu bats des cils en faisant une petite moue genre ''l'homme le plus adorable de l'univers 2015'' évidemment que tu pourrais le faire, mais ça tu n'allais pas le lui dire! Oh vilain garçon Dai! « non je crois que j'ai besoin de ton aide. » tu lui réponds d'une voix trop innocente quoi... puis tu en rajoutes une couche. « J'ai peur de tomber dans ce truc, le sol à l'air glissant. Tu ferais mieux de me joindre dans.. c'est une baignoire ou une douche au fait? Enfin j'ai besoin de toi Lim! » battements des cils à nouveau.   
©TENNESSEE.

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 21 Nov - 23:25


the lost boy
guo'shuan lim + chiba daisuke


TENUE - APPART
Sauver son égo ? A pour sûr oui. La tête dans les feuilles, tu perds à mort ton ego pour le coup. Quelle andouille, pourquoi il s'est pas tenu à la portière aussi. Lucky luke des bacs à sables, voilà ce qu'était ce pauvre Daisuke. Un lucky luke qui se changea très vite en un espèce de … de.... Jamais Lim aurait cru assister à ce genre de scène un jour. Alors qu'il était en train de brancher la chaudière puis revenir, il grilla le Dai dans un moment de cutitude violente... non mais sérieux ? Il aimait les animaux à ce point, ou c'était comme son coté bi, juste quand il était bourré.... ? Un instant le brun s'était stoppé dans son élan pour l'observer faire, remontant ses manches de chemise blanche au passage. Incroyable. Il était littéralement gaga de Biou, couinement et gestes délicats en prime.... Lim avait complètement oublié la remarque sur la douche pour le coup, il ne voyait plus que le poker face de ce mec qui comme ça lui tirait un sourire en coin et un regard sincèrement touché... Il cachait bien son jeu l'animal... si droit, le gosse de riche parfait et gentil que tout le monde adore et regarde avec des yeux plein d'envie, qui au final, se retrouve être un sacré petit pervers bi refoulé gaga des petites bêtes adorables et qui … quelque part , touche profondément Lim. Le brun était particulier. Il aimait les gens sincères, vrais, simples, sans artifices ou qui se mentent... Les Dai bourrés en fait … ça l'amusa de penser ça... D'être obligé de se le coltiner soul pour voir son vrai visage... Celui qui n'est pas parfait, mais tellement mieux.

Il va quand même le chercher. Non pas qu'il veut lui enlever son jouet mais Dai est gelé et sale, faut qu'il se réchauffe et se lave un peu... sinon, c'est moche... Il pourra rejouer avec le petit pingouin plus tard. Il le voit bien qui couine là, comme un chiot à qui on a ôté sa balle, mais chaque chose en son temps. Là la priorité et de le foutre à la douche. Ah comment il lui a dit que non il avait pas envie de vomir ! C'est bon, il lui demandera plus ! Il peut s'inquiéter tiens ! Si jamais il vomit après ça, il lui met une tape sur la tête, il le jure ! Ou il lui fait nettoyer voilà ! Non mais... Arrivé dans la salle de bain, Lim tente une embardée vers la sortie avec une phrase à laquelle, il aurait aimé avoir une réponse positive... mais c'était à parié. Bien sûr que non, il est pas capable de se dessaper seul. Il y a pris goût cette tête butée. Lim soupire un coup, les mains sur les hanches, le regardant dépité. Qu'est-ce qu'il va faire de lui hein ?

« Me dis pas que t'as une nourrice à ton âge chez papa et maman quand même... » petit sarcasme à son tour. Et s'il répond oui, à coup sûr que c'est pour coucher avec non ?? Sinon, à plus de vingt ans, que faire d'une nourrice... Oh bigre, non il ne veut pas savoir ce qu'il fait avec sa nourrice ou quelconque domestique. Ça lui pique le cerveau.

« Oublie ce qu'j'ai dit... » Pour ne pas s'étaler sur le sujet, il l'attrape net par la ceinture, les gestes sûrs, ne se rendant pas compte de l'autorité qu'il mettait dans son entreprise et défit la ceinture. Il se baisse et tire le futal vers le bas, puis lui pose une main sur le ventre, ne pensant pas à grand chose. Dai tombe logiquement le cul sur la baignoire derrière, le rebord du moins, et Lim lui vire ses pompes, puis les chaussettes et enfin le pantalon qu'il met sur une chaise dans le couloir avant de revenir et de lui dire avec assurance, les mains toujours sur les hanches.
« Allez Tarzan, dans le truc comme tu dis. On appelle ça un bain-douche. Tu vas te réchauffer un peu »


Il pourrait lui en trouver plein des surnoms. Après celui qui tirer plus vite que son ombre dans son esprit, l'homme bête, et qui sait ce qui suivrait. Il était sérieux quand il avait dit de se joindre à lui ? Non non non. Pas de douche avec ce fou du kiki, c'était un coup à ressortir bancal nom d'un chien. Il était peut-être hétéro, mais il savait parfaitement comment ça s’emboîte deux mecs. Et vu la muscul...a.... Ses yeux descendent sur le corps de Dai et Lim a comme un doute. Il regarde Dai, puis se regarde un long instant. Bordel non, il aurait jamais le dessus avec ça en fait. Oh ! Il avait beau être plus grand que lui, niveau muscles, à part les bras dont il ne se plaignait pas, le reste c'était un peu la dech, il était mince. Musclé mais sec. Oui bon, non hein, on reste sage, Tarzan. Moi pas Jane, moi pas savoir nager et avoir peur des serpents. Un peu plus et il aurait pu lui donner l'excuse qu'il était une princesse et qu'il ne se baignait pas avec les gueux souls, mais à coup sûr qu'il l'aurait suivi en courant dans l'appart et qu'il aurait fini par se faire mal. Parce qu'un Dai bourré, ça sait faire presque que ça. Et ramper avec les pingouins aussi.

« Non la seule chose dont tu as besoin c'est monsieur le savon. Regarde, je suis gentil, je régle même l'eau et je t'aide à rentrer dans la douche. Fais gaffe, fais pas le con, tombe pas exprès ok ! » dit-il pas très sûr de son affaire. Un peu comme faire rentrer un félin dans un cage quoi. Le tenant par le bras, au niveau du biceps, il a posé aussi ses pompes pour ne pas les tuer avec la flotte chaude qui commençait à toucher les pieds et les jambes de Dai. Son autre main réglait à un peu plus chaud pour qu'il s'y sente bien et n'attrape pas de rhume et Lim le lâcha, en rabattant un peu la porte de pvc de moitié... près à le rattraper au cas ou il tombe. De l'autre main, il cherchait une serviette dans un coin, pour l'aider à se sécher après tout ça. Il le surveillait ? Totalement et d'ailleurs.... Il beugua sur son dos, une longue seconde à se dire que le dos non plus n'était pas aussi musclé que celui de Dai. Faudrait vraiment qu'il commande quelques muscles au père noel. Ouais non, cherchons la serviette de bain.


Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 23 Nov - 19:05


the lost boy
guo'shuan lim + chiba daisuke

tenue + Il est tellement mignon le petit pingouin oh. Tu aurais bien envie de jouer avec le petit animal polaire pendants des heures durant! Mais bon même si tu te plains et tout, tu ne vas pas manquer l'opportunitée de prendre une douche chaude avec le joli Lim. Oui bon l'espoir fait vivre quoi! Tu ne peux pas te douter que l'autre jeune homme n'avait pas l'intention de partager l'eau chaude avec toi. Tu aurais dû t'en douter, mais bon ton cerveau il roule bizarrement sous l'effet de l'alcool. Même si officiellement tu n'es plus particulièrement dans un état aussi grave que quand il t'avait trouvé sur le trottoir comme un petit chiot perdu. Mais tu étais tout de même toujours assez beurré quoi. La douche va te permettre de dégriser un peu plus aussi, sans parler du fait que tu te sens tout sale avec la plombe que tu t'es prise tout à l'heure dans les feuillages quoi. Tu es quelqu'un de très soigneux et tu n'aimes pas de sentir sale. Pour être honnête tu étais en état de retirer tes vêtements seul, ce n'est pas la tâche la plus difficile en soit quoi. Mais s'était beaucoup trop tentant de le laisser le faire. C'est de ta faute Lim, tu n'aurais jamais du demander, comment Dai pouvait laisser passé cette occasion en or? Impossible! C'était comme lui offrir le paradis sur un plateau en argent. Tiens prends-moi! - ok bon pas à ce point, mais hé on peut garder espoir quoi- 

« Me dis pas que t'as une nourrice à ton âge chez papa et maman quand même... » en vrai tu n'as peut-être pas de nourrice mais ce n'est pas les serviteurs ou comme dit ''domestiques'' ça sonne moins prince d'Arabie, non? qui manque chez toi. Bon ce n'est pas une nourrice, mais tu as bien une gouvernante. Elle ne te lave pas cela dit, tu sais le faire tout seul. Bien quoi ce n'est pas de ta faute si ta mère elle est carrément over protectrice avec toi depuis que tu es gosse. Tu as pris l'habitude d'être chouchouté comme un trésor national et du coup tu aimes tout particulièrement recevoir de l'attention et qu'on soit aux petits soins avec toi. Tu aimerais bien que ce soit Lim qui te chouchoute ce soir... tu peux? * couinement de supplication * « Oublie ce qu'j'ai dit... » tu ne fais que rigoler sur le coup, il est trop mignon ce mec! Ohh, ton attention elle est piqué sur le coup alors que ton regard se pointe vers les mains du jeune zoologiste qui sont maintenant affairés à retirer ta ceinture. Tu ne pû t'empêcher de te mordiller la lèvre inférieure. Sérieusement comment tu peux empêcher ton esprit de se la jouer gros pervers.  Limite qu'il faut que tu te concentres pour que le sang quitte ton cerveaux et pompe vers ton membre... tu vas le faire courir hors de la pièce si tu te mes à avoir une érection seulement par le fait qu'il te déshabille quoi... mais c'est dur. - ok mauvais jeu de mots XD - bref, tu le laisses afférer à la tâche – putain j'ai que des idées malsaines et des doubles sens qui me trottent dans la tête oh – bon même ton membre il a quand même durcie un peu quoi, en bout de ligne tu n'as pas pu empêcher la mécanique de tes hormones. Tu n'entends même plus ce qu'il dit, aux spécifications de ce truc ''bain-douche'' pourquoi il a les deux en uns, c'est bizarre. Non?

Bon tu ne peux pas t'empêcher de voir que le regard de Lim à explorer ton corps, même si tu fais comme si de rien était, pu plutôt tu essais quoi parce qu'un petit sourire satisfait à déjà fait son apparition sur tes lèvres. Il te matte! Que tu penses tout fièr. Hétéro mes fesses, que tu ajoutes mentalement avec une étincelle d'espoir que tes avances d'ivrogne allaient finir par conquérir le jeune homme. « Non la seule chose dont tu as besoin c'est monsieur le savon. Regarde, je suis gentil, je règle même l'eau et je t'aide à rentrer dans la douche. Fais gaffe, fais pas le con, tombe pas exprès ok ! » Il fallait être aveugle pour pas voir l'expression de ton visage affichant la plus grande déception suite à sa réponse. « oh t'es sérieux? » comme si s'était si surprenant quoi. Ohhhh. Sort le violon. Tu étais désormais sous l'eau chaude et franchement s'était foutrement divin.. enfin pas autant que si tu avais de la compagnie sur le coup. Tu aurais bien envie de t'emboîte – comme tu l'as si bien dit- avec le petit effarouché mais bon. « tu peux toujours me rejoindre, je te promets que tu ne le regretteras pas! » que tu lâches avec assurance et complète certitude que ta promesse serait bien tenu. Enfin tu te savonnas et tout, laissa l'eau glisser sur ta peau un bon moment. Sérieux tu étais digne d'une publicité de savon pour homme quoi, sensuel et tout XD comment il arrive à résister l'autre. enfin avoir fermé l'eau tu tendis la main pour attraper la serviette et simplement la nouer autour de ta taille, laissant les gouttes d'eau glisser sur ton torse en sortant du ''bain-douche'' en lançant un regard invitant au garçon. Genre tu veux goûter? Tu veux croquer un morceau de ce corps de rêve?    
©TENNESSEE.

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 27 Nov - 22:36


the lost boy
guo'shuan lim + chiba daisuke


TENUE - APPART
Bah oui, il était sérieux. C'était quoi cette question ? Lim haussa un sourcil surpris. Pourquoi, y'avait un problème avec le fait de se laver ? Et pourquoi il fait cette tête ? Le chinois n'y comprend décidément rien à ce Dai soul. Il ne sait surtout pas si dans sa soulitude, il y a un part de vrai. Vous savez, ce qu'on appelle subconscient, ce gros chieur qui ment quand vous avez vos pleins moyens et qui quand vous passez du coté obscur de la force pour une quelconque raison, se pointe avec les cotillons pour tout déballer sur vos fantasmes les plus profonds et les plus bizarres, et aussi ce que vous désirez que vous n'osez pas dire. Est-ce que Dai l'appréciait plus qu'il ne l'avait jamais montré durant ces soirées où ils s'étaient fréquenté dans leur blasement ? Il n'avait jamais quoi que ce soit qui laisse penser qu'il puisse être attirer et puis il en a de bonnes lui, il n'a jamais penser tout court à pouvoir plaire à un mec, alors un ami ?! Lim baissa les yeux sur le coté pour chercher autre chose mais surtout pour regarder ailleurs et ne pas montrer sa gêne. Il inspira un peu et sortit ce qu'il fallait en serviette. Inutile de dire qu'il était hors de question qu'il le laisse seul. Avec son adresse, il était capable de faire un trauma crânien contre le carrelage. Il ne vivrait pas avec ça sur la conscience c'était mort. Il s'adossa au mur, en croisant les bras sur son torse, la serviette imposante à la main.

La proposition lui fit faire un léger non de la tête. Non, ça va aller, il est encore en costume trois pièces, cravate et tout, au cas où il aurait pas remarquer hein. Il ne foutra pas les pieds dans la baignoire dans cette tenue et puis... Un regard court sur le specimen qui se douche et il les rebaisse direct. Putain, mais il regarde quoi là... un autre regard inconscient, il a envie de se foutre la tête sous la serviette. A quoi il pense. C'est n'importe quoi. Non, il n'a pas noté qu'il à la peau plus blanche que la sienne et aussi , qu'il est bien plus musclé et … oui il l'avait pas noté avant ça déjà ? Alors pourquoi il se le redit. Nom de dieu... il se fait du mal, c'est vraiment vraiment vraiment n'importe quoi tout ça ! N'importe quoi. Il soupire en avalant sa salive et met la tête en arrière contre le mur, fermant les yeux le temps que Dai se lave... Il se mord inconsciemment la lèvre inférieure après avoir passer sa langue dessus, trahissant son stress.

Quand il les rouvre c'est pour sentir la serviette partir de sa main, devenu accessoirement porte manteau et il ouvre les yeux sur un Dai très différent. Pas le Dai parfait, le gosse de riche... le mec qui semble ne manquer de rien... là, il est naturel... dans tous les sens du terme... et … Lim ne bouge plus, dos au mur... Le regard fixé sur la tignasse de Dai en bataille et trempée... Il finit par débeuguer et croise son regard... Badoum dans le terme. Il fronce les sourcils, et baisse de nouveau les yeux, contrarié par son propre comportement. Merde, il fout quoi à le regarder comme ça. Ce mec est un pervers. Ce regard qu'il a là tout de suite. Non, il touchera pas, t'as pas de boobs, va-t-en ! Il avale sa salive une énième fois se disant qu'il va finir par avoir la bouche sêche et se faire du mal à se laisser piéger de la sorte et de faire prendre au dépourvu. Il se racle la gorge, et se décolle du mur pour se faufiler vers la porte, et appeler d'une voix claire, en sortant dans le couloir.

« Biou , viens voir papa ! » Bah oui, un pingouin doit connaître le nom de son maitre. Et vu que Lim, il a pas l'air de comprendre, c'est devenu papa. On entend un couinement de pingouin au fond du salon et le corps se dandine à fond la caisse vers les deux hommes. Lim sent la présence de Dai à un moment dans son dos et sursaute, lui faisant un peu les gros yeux et enjambe le pingouin pour le laisser s'affaler sur les pieds nus et mouillés de Dai derrière. Et vas y qu'il s'y frotte. Bah oui, c'est mouillé et quand c'est mouillé pour un pingouin, c'est trop cool ! Parfait ! Comme ça pendant qu'il fait des calins au pied de Dai, Lim peut s'enfuir vers l'infini et l'au delà ! Trouillard ! Oui ! Non ! Il sait pas ! Il est perturbé... il sait même pas pourquoi il est perturbé en plus. Il devrait pas, ce mec n'est qu'un idiot soul non ? Voilà ! Non, on insulte pas ses amis. Oui voilà, t'es un gentil Lim, donc pas d'insulte. Oui, mais... y'a pas de mais !

Le grand brun tire sur sa cravate pour la desserrer et s'accroupit devant le frigo en sortant une grosse bouteille de coca, et choppe deux longs verres dans un placard pour les poser sur le plan. Il les remplit, observant Dai en coin avec le petit animal... Il est gentil... foncièrement gentil... Pervers, mais gentil... Il croise son regard et hop, encore fuite ! Lalala ! « J't'ai rempli un verre si tu veux ... » Il soutient un peu son regard et s'éloigne un peu. « j'vais te chercher des vêtements. » Il le dépasse rapidement, virant ses pompes cirées dans un coin, avant de filer à l'armoire de sa piaule, ouvrant en grand le placard et cherchant de quoi le sapper. Boxer, un jogging large noire et un débardeur blanc. Il se jette ses propres fringues sur le lit, il se changera plus tard. Il revient sans regarder où il va avec les fringues dans un bras, pensif.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 1 Déc - 17:33


the lost boy
guo'shuan lim + chiba daisuke

tenue + L'eau qui coule et coule sur toi....« i'm signing in the rain … » hahha tu rigoles un peu parce que bon tu te trouves foutrement drôle. En même temps tu es soul et tout tu es ton propre meilleur auditoire. Aller rejoins-le Lim! On s'en fout que tu ais un costume, tu n'as qu'à le retirer Duh! Viens tout nu dans la douche et on va bien s'emboîter! Enfin tu te crois dans un commercial pour le savon pour homme. Tu te la joue dieu de la douche en laissant l'eau couler sur toi, un flip de cheveux vers l'arrière. L'Oréal Paris! Haha ok non. Principalement tu lui fais dos, mais tu ne peux pas t'empêcher de jeter parfois un petit coup d'œil vers Lim pour voir si ton jeu de séduction fait son effet ou pas. Apparemment il n'est pas si in-affecter que tu le croyais, il essaie de garder les yeux fermer et tout, s'humidifie les lèvres et oh... shit, il se mord la lèvres inférieur et tout.. putain. Mon petit zookeeper, si tu ne veux pas qu'il te saute dessus le Daisuke fait gaffe parce que là tu vas te retrouver dans la scène de la voiture 2.0, mais avec un Dai tout mouillé et à poile. Bon une fois que tu te sens tout propre et tout beau tu refermes l'eau. Ça n'a pas été trop dure, maintenant que tu t'es douché tu te sens moins émécher. Bon tu n'as toujours pas de filtre et tout, mais tu as arrêter de tituber et de zigzaguer.

La serviette autour de la taille, les gouttes d'eau qui coule sur ton torse et les cheveux en bataille, tu te retrouves de toute ta splendeur pour un Lim définitivement embarrassé devant toi. Ça te fait sourire. S'il était aussi hétéro qu'il le dit, il ne réagirait même pas, alors que là il est limite fondu avec le mur. Il est vraiment trop mignon ton futur petit ami – ouais carrément- en même temps bon, tu peux le comprendre, tu as l'air d'adonis dans t'a tenue d'Adam. Tu lui lances un regard genre : tu-veux-toucher-baby? Oui la petite étincelle perverse n'as toujours pas quitté ton regard. Ce n'est pas de ta faute si Lim il est aussi trognon avec ses petites pommettes toute rouge. Tu fais quelques pas vers lui. Tu ne souris pas, même si intérieurement tu fais limite la fête à le voir aussi dépourvu. Il essaie de t'échapper, mais tu ne le laisses pas faire te retrouvant dans son dos, limite que tu vas lui mouiller le dos de sa chemise et qu'il doit sentir ton souffle chaud dans sa nuque... Mais rapidement... oh.. bien joué Lim. Le petit pingouin lui il semble bien apprécier le Dai' après douche. Il prenait un bain sur tes pieds. Il est vraiment trop minions ce petit manchot polaire n'empêche. Le petit tour a permit à Lim de disparaître pour ton plus grand regret. Zut alors.

Bon tant pis, tu te remets à faire mu-muse avec le petit animal du sud Arctique. Puis le petit Biou il a l'aire de bien t'aimer aussi. En même temps tu es tellement lovable et tout. Non mais surtout tu es plutôt aimé des animaux en général, ils doivent reconnaître ton être pure – ouais pas si pure que ça ce soir n'empêche.- Tu relèves ton regard vers ton ôtes, qui après une mili-seconde de contact le fuis déjà. Tu devrais être décourager, mais c'est tout le contraire. Définitivement tu sais que tu as toutes tes chances maintenant, parce qu'il est clairement affecté par toi, alors Ce n'est pas du one-side attraction. C'est tout ce que tu avais besoin de savoir et après ça, Lim, tu as perdu toute tes chances de voir Daisuke abandonner son jeu de séduction. Tu t'approches du comptoir et prend le coca, la première gorgé était un peu dégueulasse comme tu as toujours le goût du chewing gomme à la menthe de tout à l'heure en bouche, mais ça s'estompe rapidement. Tu ne dis rien tu fais juste l'observer. Après avoir reposé le verre sur le comptoir tu refais ton approche, tel un lion dans la savane et Lim il est ta petite gazelle. Quand il revient il se cogne contre ton torse... oui c'est ce qui arrive quand on ne regarde pas où on va baby. Bon aller tu vas tester un peu ta petite gazelle. « merci pour les fringues.. » et tu lui colles un petit baisé sur la joue comme il est si prêt de toi ce serait idiot de ne pas en profité. Puis, tu le débarrasses des vêtements qu'il t'avait préparé.. déjà et tu pars les enfiler...    
©TENNESSEE.

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 3 Déc - 23:54


the lost boy
guo'shuan lim + chiba daisuke


TENUE - APPART  Lim avait pensé qu'il se calmerait avec la douche, mais l'alcool n'était apparemment pas redescendu. Grand dieu, son regard lui avait glacé le sang. Le brun n'était pas ce qu'on pouvait appeler un courageux, sauf avec les animaux. A croire qu'au final, Dai n'en était pas un. Enfin si mais non. On a jamais mis de primate dans une pub Loréal aussi ! Il faut une première à tout ? Non, pas cette phrase et pas dans ce contexte, parce que si on se mettait à mettre un primate dans une pub de beauté, alors on pouvait aussi transformer les hétéros en gays d'un coup de baguette magique et … et … et oui mais non !

Biou, son ami, son sauveur, promis demain, il va t'offrir des sardines toutes fraîches qui coûte la peau des couilles pour le fier service de diversion que tu lui a filé. Lim avait pensé encore une fois, qu'il était en sécurité quand il était loin, enfin loin, dans une autre pièce quoi. Mais non, un Daisuke, ça a des jambes, comme des jambes pour marcher voilà. Grande découverte. Et forcément, Lim perdu dans ses pensées, revient sans regarder où il va et se heurte... BIM en plein dans le torse de son visiteur de fortune. Et deux gabarits comme eux qui se heurtent, c'est assez sec et ça fait un bruit étouffé et brut. Lim se fige. Pâle. Surpris et un peu flippé de cette proximité dont il est le seul responsable. Il comptait le rejoindre dans la chambre ? Pour quoi faire ? Et pourquoi il le regarde encore comme ça. Oh mais ça va oui ? Il le cherchait peut-être juste ! Oui, voilà, il a perdu Biou, et il le... beug. Il ne bouge plus. Il vient de le.... smacker. Sur la joue, mais il l'a fait ! Il a osé ! C'est quoi la prochaine étape.

Extérieurement, Lim est passé de blanc choqué à rose sur les oreilles. Putain, mais c'est quoi ce délire ? Ils sont sensés être des amis pas des potes de culs et puis Dai n'a pas de boobs. Il ne bouge pas, ne sait même pas quoi lui sortir, les mots se bloquant dans sa gorge, et ses yeux fixant un point dans le vide, ses bras ne bougeant même pas alors qu'ils viennent d'être vider de leur contenu. Et dans sa tête, c'est une autre affaire. Deux part de lui se battent encore. « C'est bon, il est soul, c'est qu'une bise...il t'a pas roulé une pelle, soit un mec bordel. » que lui grogne la mauvaise voix, quand la chaste en face agite son petit trident tout argenté avec ses ailes qui se déplument sous l'excitation et l'indignation : « Non mais oh, ça va pas ou quoi !!?? D'où il t'embrasse ce mec ! Mets lui une tarte ! Mets lui une tarte je te dis ! Bien dans la tronche là ! » et l'autre avec sa petite queue de diable : « Ah il a bon dos le pacifiste puritain... et c'est moi l'excité hein. » « Oh toi t'es toi. C'est un blasphème, je suis outré ! J'ai le droit d'être outré quand même. Baffe le je te dis ! »

Et Lim qui beug intérieurement. Il finit par cligner des yeux, ses lèvres rebougent et il se retrouve seul dans le couloir. Hein, il est où ? Oula, absence. Lim fait demi tour et regarde dans la chambre. Ah bah non, il y est pas ? Bon, il ferme la porte sans faire attention, et déboutonne sa chemise tirant sa cravate, sur le lit. Autant en profiter qu'il se soit éloigné. Il entend soudainement un gros bordel. Il se retourne. Putain, c'était la cuisine, il est tombé ? Non mais y'a de gros couteaux là bas, à coté de la pile de poêle. Il a fait un malaise ? Des fois, ça arrive dans les cuites, les malaises vagaux, un truc comme ça ! En chaussettes, Lim saute par dessus de lit. Non en fait, il saccage sa couette et part en trombe dans le couloir, chemise ouverte, torse poil dessous, pas frileux et puis merde, il est chez lui. Sur le coup, il flippe que Dai se soit fait une blessure, pire encore s'il s'est tapé la tête sur le sol dur. Oh non pas ça. Il déboule, paniqué dans la grande pièce et trouve Biou dans les poêles, qui fait le con avec les cuillères en bois. Il va le tuer. Son cœur putain ! Il soupire en se passant une main sur le visage et s'appuie sur le table pour se calmer. Il l'a vu mort... Cette nuit va être longue... très longue...

Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 7 Déc - 17:40


the lost boy
guo'shuan lim + chiba daisuke

tenue + Tu te sens mille fois plus frais, pas frais comme une rose, mais presque. Avec ce que tu avais bue de Sake ce n'était pas étonnant que tu sois toujours affecté et que l'alcool n'aient pas disparue de ton chemin sanguin. Dans tous les cas tu avais arrêté de tituber et de manquer de tomber à chaque pas. C'était un bon début. Par contre, ton ''horny mode'' ne semblait pas avoir disparue au grand malheur de Lim. Enfin tu étais moins tactile que dans la voiture. Pas que tu ais abandonnée tes plans de séduction, mais tu le faisais un peu plus subtile. Enfin, selon toi. Tu donnais de l'affection un moment au petit pingouin, tellement adorable, presque autant que ton Lim. Conquérir Lim ça serait une longue aventure, mais tu n'es pas du type à abandonner si facilement. Lim il t'avait toujours plu grandement, en fait. Tu étais simplement trop con, pour comprendre ça avant ce soir. L'alcool dans ton sang c'est une méga révélation. Attiré par les garçons, hey bien, ta mère elle ne sera pas vraiment contente quoi. Tu aurais pu t'en douté avant, comme les filles ont tendances à t'ennuyer pas mal. Ou plutôt elles ne te font pas l'effet que le joli brunet te fais ressentir. Révélation.

Pendant que tu es afféré dans la découverte de toi-même, Lim il avait disparue dans une autre pièce de son appartement. Petit aventureux que tu es, en te questionnant sur ton absence tu t'étais avancé dans la pièce, pas beaucoup, mais assez pour que le joli garçon se heurte à ton torse nu à son retour. Lim il avait l'air d'être entré dans un fantôme à le voir se glaçer comme ça. Hétéro mes fesses ouais! Même affecté par l'alcool Daisuke tu es capable de t'en rendre compte et c'est un vrai boosteur de confiance en sois. Parce que tu le sais que Lim il n'est pas aussi indifférent à tes charmes qu'il aime bien se le faire croire. Il était trop mignon comme ça, figé et retenant son souffle, plein interrogations qui ne seront pas résolues. Tu n'avais pas pu t'en empêcher. Tu avais caressé ses joues de tes lèvres chaudes et douces. Rien de bien méchant, seulement un petit bisous d'enfants de bac à sable. Mais s'était assez pour rendre ton petit mignonnet tout confus. Le voir se teinter de la plus belle teinte de rose, ça te donnais littéralement envie de recommencer, mais cette fois en attaquant ses lèvres en forme de cœur. Tu te retins cependant, votre premier baisé il allait être parfait. « tu es tellement cute quand tu rougis. »

Tu pris plutôt les vêtements qu'il t'avais gracieusement apporté avec un sourire satisfait toujours percher sur tes lèvres et disparue dans une autre pièce pour enfiler le tout. L'élastique du boxer qui dépassait du pantalon de jogging et le top, te donnait un air de publicité de Calvin Klein selon toi. Franchement comment Lim il peut résister à glisser ses mains sur ton corps de rêves? Tu te baiserais toi-même si s'était possible. Comment il peut résister ton petit innocent de futur petit-copain? Le top il est un peu fit, mais ça joue à ton avantage en fait, ça définit ton torse musclé et ton estomac tonifié d'abdominaux bien découpé. Limite le miroir de la salle de bain va se mettre à gémir sous la réflexion de ton image que tu lui offres. -ouais c'est fout ce la confiance en soit est grande ce soir même après les rejets qui s'enchaînent comme pas possible- tu sors de tes rêveries en entendant le vacarme sonore. Promis Ce n'est pas toi qui a fait une bêtise cette fois! Tu es le premier à atteindre la cuisine en rigolant mélodiquement en voyant l'adorable créature qui se la jouait chef d'orchestre avec les poêlons. Tu es rapidement rejoins par Lim, tu levais déjà les mains au ciel en signe d'innocence, tu te doutais qu'il croyait que C'était toi qui venait de te re-frapper la gueule au sol comme précédemment dans le buisson dehors. Puis Lim... qui holy-fucking-god... oui là, ton attention sur le petit animal est complètement disparu. Le jeune homme dans sa hâte était sorti de sa chambre le torse a découvert. Inconsciemment tu te léchas la lèvre avant de planter tes dents dans ta lèvre inférieure sous la vision.. merde s'il avait attendu un peu le manchot, qui sait, il aurait pu ressortir de sa chambre en panique en boxer, ou en tenue d'Adam.. malchance. Enfin tu prends cette vision déjà. Limite que tu as de la salive qui coule au coin de ta bouche. « wow.. » :-081-: tu te racles la gorge, mais tu n'arrives pas à détourner le regard. Puis pourquoi tu te priverais han? 
©TENNESSEE.
[/quote]

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 14:39
 

the lost boy.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LOST LE RPG
» Alice always lost... [Validée]
» Why the U.N. Lost credibility in Haiti
» Lost in blue
» « I've lost myself in all these fights, I've lost my sense of wrong and right » Ҩ CAT&KATH
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-