AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Souris Jiji c'est noël ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 16 Déc - 18:13
tenue. ∆ Aujourd’hui c’était un jour particulier. On allait faire du bénévolat. On ? Oui, j’avais trainé Ginji avec moi, histoire de pouvoir le faire avec lui et puis pour qu’il se bouge aussi un peu et arrête de passer la moitié de sa vie sur son ordinateur. Oui, c’était moi qui disais ça. En tout cas, je l’attendais et il devait se dépêcher. Il ne faisait pas froid, non, mais on devait faire la récolte et je ne voulais pas non plus y passer cent ans. Surtout si les entreprises se décidaient à ne pas dire oui et à nous foutre dehors… Soufflant dans mes mains, le casque sur la tête sans écouter de musique, juste histoire de m’isoler, puisque je n’avais pas mis mes appareils encore, je filais au café du coin pour commander deux grands Mocaccino. Tendant un billet, je payais sans aucun souci avant de partir de là. Regardant en face, je vis le principal intéressé arriver. Pas trop tôt. Souriant, je traversais la route, me stoppant in extrémis. Manquant de tomber, en reculant, j’évitais une voiture en grimaçant. Oui, passer, alors que le feu est vert, j’étais un peu stupide. Me dépêchant, je sautais sur le trottoir avant de lui tendre une des boissons. « Tadam. Et un grand Mocaccino pour toi. » Dis-je en souriant en coin. « Articule bien s’il te plait en parlant. J’ai plus trop de pile dans mes appareils du coup je les mettrais que quand on sera dans les entreprises. » Dis-je en baissant mon casque autour de mon cou pour pouvoir entendre un minimum. Même si ce que j’entendais, était en fait un sorte de bruit constant comme si j’étais sous un kilomètre de flotte entre lui et moi.  


Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 16 Déc - 19:21
tenue + cheveux ❧ Attrapant une cigarette dans son paquet, Ginji arriva à un croisement. Il ne lui manquait plus qu'une petite rue pour enfin arriver au lieu de rendez-vous. Lui, faire du bénévolat en toute bonne âme ? Ah, c'est pour ça qu'il avait neigé si tôt ! Non, plus sérieusement il n'était pas égoïste mais donner de son temps était une chose précieuse que finalement, seule son meilleur ami arrivé à soutirer. Alors oui, il avait acceptait juste pour Shuhei, pour l'accompagner et pour qu'il ne soit pas seule dans cette galère... Et puis pourquoi il était aussi gentil il ne le savait pas ! Traversant une fois le feu passé au vert, le pro-gamer arriva tranquillement, les mains dans les poches. Il vit son ami sur la rue en face mais ne pouvait traverser : chose que le rouquin tenta. Son cœur loupa un bond lorsqu'il vit la voiture arrivée : il avait été prêt à franchir la route sous un élan, ses mains dégagées de ses poches par réflexe mais non... Shuhei c'était écarté au bon moment. Soufflant un peu, ce gosse allait finir par le tuer ! Tadam. Et un grand Mocaccino pour toi. [...] Articule bien s’il te plait en parlant. J’ai plus trop de pile dans mes appareils du coup je les mettrais que quand on sera dans les entreprises. Prenant donc ce que son ami lui avait prit, le remerciant d'un sourire sincère, il le perdit en le menaçant du regard. Shuhei ne pouvait pas l'entendre, Ginji savait parlait en langages des signes : il avait apprit pour lui. La prochaine fois que tu traverses alors que tu peux pas j'te jure que tu te prends un kick dans ta face ! Mimant tout cela, il posa doucement sa main sur sa petite tête teinte. Il était sensé être le plus jeune... Mais au final, ce n'était pas spécialement véridique ! Finissant sa clope, il porta le café à ses lèvres, buvant un peu. Son meilleur ami était le plus parfait de tous. Reprenant sa marche au côté de l'étudiant, Ginji soupira un peu en regardant la liste pour savoir où ils devaient se rendre. T'es motivé là ? J'te jure que si y en a un qui dis non j'lui crache dessus. Oui bon, fallait pas non plus s'attendre à ce qu'il ne râle pas au moins une minute dans sa vie!

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 22 Déc - 15:57
tenue.« La prochaine fois que tu traverses alors que tu peux pas j'te jure que tu te prends un kick dans ta face ! » Souriant en suivant ses mains, je le laissais ébouriffer mes cheveux avant de boire une gorgée de mon café. « Laisse mon visage de bébé tranquille. Je préfère que tu kick mes fesses. » Dis-je doucement en lui tirant la langue. Parce que j’aimais le taquiner et parce que ‘aimais bien faire l’idiot avec lui. Ça venait tout seul, tout simplement. Il était après tout, l’une des premières personnes avec qui je m’étais lié quand je m’étais réveillé dans ce parc, sans aucun souvenir. Ginji était un peu comme mon repère. Il était beaucoup pour moi. « T'es motivé là ? J'te jure que si y en a un qui dis non j'lui crache dessus. » Plissant les lèvres, je le fixais tout en marchant avant de rouler des yeux. C’était Ginji après tout. Fallait pas s’étonner non plus. Pessimiste agressif. On ne le changerait jamais. Mais à côté de ça c’était un homme parfait. « Personne ne crachera sur personne. Sourit, fait un effort, et on nous filera des jouets. » Dis-je en lui donnant un coup de coude amusé. Fixant la liste à mon tour, je checkais sur mon téléphone, l’entreprise la plus proche. Tapotant sur la feuille la première que l’on ferait, je mis en marche le GPS avant de suivre les indications. Une fois arrivé devant la boutique, j’enfilais rapidement mes appareils en soupirant. « Laisse-moi faire, hum. » Lui tapotant le dos, j’entrais le premier, me présentant à l’accueil. Nous demandant d’attendre, le temps qu’elle aille chercher la directrice, je me tournais vers Ginji en soupirant. « J’espère qu’elle sera cool… C’est noël. » Dis-je à voix basse en pinçant mes lèvres.  


Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 23 Déc - 22:14
« Personne ne crachera sur personne. Sourit, fait un effort, et on nous filera des jouets. » Lui était un pessimiste agressif oui. Mais l'autre était trop bisounours. Il croyait que tout le monde était gentil, tout était beau et dans le meilleur des mondes. C'était sûrement la seule chose qui désespéré au plus haut point l'américain. Arrivant donc à la première adresse, il retira ses mains de ses poches : tout de même. « Laisse-moi faire, hum. » Tournant son visage vers son ami, il rétorqua. J'te jure que si cette pute elle nous fou un vent j'lui ni... Se fut un homme qui ouvrit la porte. Bon, et bien pour la catégorie "pute" si soigneusement dite par le pro-gamer : se serait peut-être plus tard. Ne souriant qu'à moitié, parce qu'il ne fallait pas abuser non plus c'était un peu rouillé le rictus depuis l'temps, une femme fit son apparition derrière le gérant. Ah bah la voilà celle là ! Lorsqu'elle invita les deux garçon à rentrer, Ginji retint un soupire, suivant Shuhei. A l'intérieur, alors qu'elle commençait à parler, l'agressif n'écoutait même pas. Jusqu'à ce qu'on s'adresse directement à lui. Pardon ? Et là. Le drame : grand sourire de la part du jeune homme. La jeune femme resta sans lui répondre avant de détourner son attention sur le rouquin tout en lui indiquant qu'elle revenir : bah au moins celle là il n'aurait pas à la kicker, c'était un bon point.

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 26 Déc - 17:18
tenue.« J'te jure que si cette pute elle nous fou un vent j'lui ni... » Nique sa race oui. Ça je le savais. Mais voilà, il n’avait pas pu finir sa phrase car c’était un homme. Il ne pouvait pas franchement lui niquer sa race à un homme. C’était ballot. J’avais envie de rire, mais je m’abstenais. Il allait me prendre pour un fou. Le suivant, une femme vint nous voir. Bon, ben la voilà, la fameuse femme. Le regardant en coin, on la suivit pour entrer dans le bureau. Nous parlant, je répondais convenablement en faisant mon maximum pour être poli et souriant. S’adressant à Ginji, je tournais un regard vers eux. « Pardon ? » Le voyant sourire, je souris à mon tour, en croisant le regard de la femme qui avait l’air perturbé. Et oui, quand Jiji il souriait, c’était pas à moitié, avec sa face de bébé méchant là. M’indiquant qu’elle allait revenir, j’hochais la tête attendant qu’elle soit hors de la pièce. « Woua. J’aurai été une femme j’aurai surement succombé aussi. Je devrais t’appeler Killer smile. » Dis-je en me foutant de lui. « Tu pourrais presque te la faire. Elle a l’air bonne. » Je n’étais pas branché sexe et tout ça. Je ne courrais pas après les filles. Disons que de nous deux j’étais encore le petit naïf et pur. Revenant, avec une feuille, elle me la tendit. La regardant je souris en coin. C’était un bon pour qu’on puisse venir retirer un lot de trente jouets. Il nous suffisait de donner le papier et voilà. La remerciant, je lui serrais la main, souriant franchement avant de partir après cinq minutes à papoter. Trente ce n’était pas énorme, mais c’était de la gamme la plus cher, alors c’était déjà pas mal. Ça ferait trente heureux. Enlevant mes appareils, les rangeant dans la boite, je soupirais. « Y’a une autre boutique pas loin. Et celle-là faudrait vraiment… Qu’on ait un maximum de don. C’est des peluches, alors… » On savait tous les deux que pour les enfants, les peluches c’étaient l’essentiel, il en fallait donc beaucoup.


Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 7 Jan - 21:37
La regardant se lever, le pro-gamer haussa un sourcil. Pourquoi quittait-elle la pièce sans un mot ?  Woua. J’aurai été une femme j’aurai surement succombé aussi. Je devrais t’appeler Killer smile. Tournant son visage sous sa mine choquée vers son ami, il tenait son visage avec sa main, son coude posé sur l'accoudoir de la chaise, limite un peu affalé. Quoi ? Oui non parce que Shuhei en femme c'était chelou et encore plus se dire qu'il aurait eut un penchant pour sa personne... NON ! Jamais ! Grimaçant un peu parce que oui, c'était son meilleur ami tout de même et malgré le peu de tabou entre eux : fallait pas déconner. Tu pourrais presque te la faire. Elle a l’air bonne.  Entendre Shuhei parler ainsi le choqua encore plus. Mon dieu c'était pas la journée ! Il t'arrive quoi Shu ? Tu mates maintenant ? Non pas qu'il était trop innocent à côté de lui mais ... Si. Habituellement ce n'était pas un sujet qu'ils abordaient. Et pour cause, le choc à l'état pur !

La demoiselle revint donc avec un bon. Et bien, il devrait sourire plus souvent. Se penchant en se levant afin de la remercier, légèrement, il suivit le pas de Shuhei en lui ouvrant la porte, passant derrière lui.  Y’a une autre boutique pas loin. Et celle-là faudrait vraiment… Qu’on ait un maximum de don. C’est des peluches, alors… Alors, les enfants et les peluches, c'était la base non ? Ok, ok. J'ai compris. Ayant bien vu que son petit protégé n'avait plus ses appareils, il faisait ses paroles par des gestes instinctivement.

Traversant ainsi quelques rues, arrivés devant l'établissement précédemment indiqué par son double, Ginji tourna son visage vers lui. Laisse moi faire. Pour une fois, il prenait les choses en main. C'est vraiment pour toi que je fais ça Shu. Oui parce qu'en réalité il s'en tapait. Montant les quelques marches, il sonna. Enfin, quelqu'un vint à sa rencontre. Plus facile ; une femme, jeune et ravissante. Ça changeait. Bonjour. Excusez nous de vous déranger. Avez-vous quelques minutes à nous accorder ? Le voilà, un fameux Jiji agréable, souriant véritablement et sexy ; beau à regarder ! C'était pas tous les jours qu'il se sortirait comme ça: jour à marquer dans le calendrier. La demoiselle accepta et Ginji se tourna vers son ami en lui faisant signe de venir, se doutant s'il avait tout entendu ou non. La suivant sagement, il lui expliqua alors la situation, qu'ils étaient là pour du bénévolat et qu'ils avaient réellement besoins de son aide. Il appuya son sujet sur le lien des enfants et des peluches ; un brin mignon sous un air touché. Ah ! Que du faux mais mise à part Shuhei, qui le savait ? Elle accepta bien entendu après son discours émouvant ... Non, on va éviter les mouchoirs. La laissant pour qu'elle remplisses ses formulaires, il se tourna complètement vers son ami et gonfla ses joues.

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 17 Jan - 12:09
tenue.« Il t'arrive quoi Shu ? Tu mates maintenant ? » Me tournant vers lui je lui fis un énorme sourire. « Bah quoi ? De temps en temps ça ne peut pas faire de mal. J’essaie de faire comme toi. » Je le taquinais bien évidemment. Même si pour une fois je ne me gênais pas. Ça ne faisait pas de mal non ? Ou je me trompais ? Quittant la boutique une fois le tout conclu, je souris doucement en le voyant à fond dans tout ce que nous faisions. Je savais pertinemment que Ginji le faisait avant tout pour moi. Il n’aurait jamais fait ça en temps normal. J’en étais conscient. Dire que je ne le savais pas serait un pieu mensonge. Je le connaissais trop depuis le temps de toute façon. Amusé de le voir faire autant d’effort pour moi, on se retrouvait déjà dans une autre boutique où il s’occupa bien évidemment de tout aussi. Il avait l’air d’être à fond. Son jeu était même parfait. Rien à redire. Je l’observais faire, en me gardant bien de sourire, histoire de ne pas me faire remarquer. Non parce que franchement, ce n’était pas tous les jours qu’on pouvait le voir faire ça. La femme nous laissant seuls dans le bureau le temps d’aller chercher des papiers, je le vis se tourner vers moi et gonfler ses joues tout content et fier de lui. Sans un mot je tendis mes deux mains, et avec mes index j’appuyais d’un coup sur ses joues pour les faire se dégonfler. « On dirait une baudruche. » Je me moquais de lui avant de tirer la peau de ses joues et sourire franchement. « Pour avoir fait tout ça, je te ferai à manger ce soir. Ou alors je t’invite au resto. A voir. » Dis-je avant que la femme ne revienne. Les laissant finir, on quitta bien rapidement l’établissement. Content de nos trouvailles, on fit quelques boutiques de plus avant de compter tout ce que nous avions fait. « C’est pas mal sérieux. Et tout ça c’est grâce à toi ! » Il fallait l’avouer, Ginji avait fait tout le travail pratiquement. « Alors ça fait quoi de sourire souvent Gigi ? » Un ton moqueur, je le narguais du regard.


Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 0:51
 

Souris Jiji c'est noël ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» crotti et mimi les p'tites souris
» Les broderies au point compté de la souris
» Une souris verte !
» Le rat des villes et la souris des champs [Naya]
» Les effets de la pollution sur le sperme des souris
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-