AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 I miss you my love

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 20 Déc - 19:28



I miss you my love
Emrys & Kaori

Tenue ✘ La porte se referme doucement derrière moi dans un « clac » tellement lent qu'il en est presque inaudible. Adossée à la porte, mes yeux se balade ici et là, dans cette pièce où je suis déjà venue des centaines de fois. Certes la loge est vide pour le moment, mais je sais qu'Emrys ne va pas tarder. J'espère qu'il sera content de me voir, c'est une surprise. Depuis le temps que je viens ici, l'agent de sécurité ne se pose plus de questions, il me fait entrer avec un sourire que j'imagine, sans peine, être chaleureux. Oui, ça fait longtemps maintenant que je foule la moquette de sa loge…Bien avant que nos fiançailles ne soient officialisées. Et pourtant, j'ai l'impression de la redécouvrir une nouvelle fois. Sans doute parce que la dernière fois que je suis venue c'était avant son voyage.

Avançant dans la pièce, mes doigts se posent sur le dossier du canapé et en caressent le doux tissu. J'ai tellement de bons souvenirs ici que je ne peux pas m'empêcher de sourire. C'est affreusement niais, j'en ai conscience, mais je me souviens de chaque conversation que nous avons eue, de chaque mot que nous avons échangés, de toutes ces promesses d'avenir que nous avons partagées. J'ai gravé chacun de ses sourires, emprisonné chacun de ses baisers, enregistré chacun de ses gestes. Oui, on a été heureux dans cette pièce et on le sera encore a n'en pas douter, j'en suis sincèrement persuadé. Laissant le bout de mes doigts courir sur le canapé, je le contourne, me remémorant nos derniers mots, notre dernier regard, la sensation exquise de ses lèvres sur les miennes. Ces simples pensées ravivent en moi ce manque que j'ai de lui et de ses bras. Depuis qu'il est rentré de voyage, je n'ai pas beaucoup eu l'occasion de voir Emrys et il me manque sérieusement. J'ai envie de passer du temps avec lui, d'aller au cinéma, de l'écouter chanter, d'aller au parc regarder les étoiles, de faire toutes sortes de choses tant que c'est avec lui. De remplir ce vide que son voyage imprévu à laisser en moi.

De l'autre côté du canapé, mes iris se posent sur son étui à guitare et les images d'un soir me reviennent aussitôt. On discutait, ou du moins je faisais la discussion parce que sa journée avait été plutôt longue, pleine de répétition et alors qu'il allait ranger sa guitare, il s'est assit près de moi et m'a proposer de m'apprendre quelques accords. Autant avoué que je suis bien plus doué avec un violon, mais au moins on a bien rit. J'entends encore son rire chaque fois que j'y repense. Prenant place sur le canapé, je ris moi-même au souvenir des drôles de notes que j'ai pu créer à ce moment. Non non, la guitare, ce n'est vraiment pas mon truc, mais j'adore quand il joue. Il a cette passion qu'ont les grands artistes, celle qui vient du cœur et qui vous hypnotise  en une fraction de seconde. Je pourrais passer des heures à l'écouter sans me lasser. Mon rire s'éteint doucement, mais mon sourire reste. C'est ce moment précis que choisit la porte de la loge pour s'ouvrir. Dans ma poitrine, mon coup se met à battre plus vite alors que je me relève d'un bond pour aller à la rencontre du nouvel arrivant.
©TENNESSEE.

Yanagi Emrys
the wild fox admin
Pseudo : calimena ✧ Mes messages : 694 Yen (¥) : 204 Avatar : park jae hyeong (day6) Schizophrène? :


siam raylai ft. bambam (got7) kwon ji hyuk ft jeon jungkook (bts) serizawa loukas ft. jung daehyun (bap) Yagyu Berry ft. woozi (seventeen) Ahn Reagan ft. yugyeom (got7) Murakami E. Dawn ft. jimin (bts) Matsui Junya ft. yoseob (beast) heiwajima Astéria ft. lisa (blackpink) Byakuya Raijû ft. jooheon (monsta x) Usagi Momiji ft. sunyoul (up10tion) Inuzuka Reon ft. jinhwan (ikon) Wu Yulian ft. luhan Jang Percy ft. wonho (monsta x) Kamiya Yûgi ft. mino (winner) Kirisame Setsuna ft. n (vixx) Aomine Shun ft. jonghyun (shinee) Bakugo A. King ft. sanha (astro) Byun Bae ft. winwin (nct) Tenzin Nyima ft. jinho (pentagon)



Age : vingt quatre ans Date de naissance : 15/09/1992 Astrologie : born ♒ {vierge} × 猴 {singe} Métier : chanteur/rappeur à A.E Année : sixième année. Résidant à : la famille Yanagi vit à Bunkyo, mais je loge dans un bus réaménagé en une sorte d'appartement, à Bunkyo. Planning :





invitez kaori à sortir pour étouffer les doutes de son frère faire attention à toru cacher que je ne suis pas emrys et que je loge dans un bus réaménagé en appartement connaître un peu mieux les autres idoles de l'agence me documenter sur les amis d'emrys, ça craint de ne pas savoir au moins ça







Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.
Navigation : fiche de présentationfiche de lien






Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Lun 21 Déc - 12:32



I miss you my love
Emrys & Kaori


Tenue ✘ Les journées sont de plus en plus longues, comme si mon manager s'amusait à rajouter des activités pour que je n'en remarque même pas le bout. La dernière fois, il a eut l'excellente idée de prendre une autre idole dans le van et je suis tombé sur Toru. Le mec chiant par excellence qui parle de sa soeur comme un chien ronge un os. Il m'agace, j'étais du mal à tenir la cadence avec Kaori sur les talons, alors si le frangin rajoute sa couche... Je suis loin d'être sortie de l'auberge. D'ailleurs, je lui avais promis d'appeler la cadette en rentrant, mais encore une fois, j'ai oublié. Ce n'était pas volontaire, j'ai eu autre chose à faire en route et mon portable a été lamentablement délaissé dans un coin jusqu'à l'heure du couché, où j'étais trop naze pour regarder mes messages ou pour appeler quelqu'un. La journée suivante, j'ai complètement oublié ma promesse à Toru et voilà où j'en suis aujourd'hui. à craindre que le grand frère débarque sans prévenir pour me rétamer comme une merde sous prétexte que j'ai fait pleurer sa soeur. Franchement, qu'il ne pense pas que cette situation soit si simple! à ma place, il n'en ferait sûrement pas autant. Obligé d'aimer une fille que je ne connais pas vraiment mais à laquelle je suis fiancé depuis des mois apparemment. Je me rend compte que je ne sais quasiment rien de Kaori. à part les choses racontés par les parents d'Emrys, mais je suis sûr que le fils n'a pas tout dit. Donc, je suis bien avancé sur cette relation.

Le van se gare dans le parking de l'agence où j'attends deux minutes avant d'ouvrir ma porte pour sortir, que mon manager s'en aille. Il a toujours quelque chose à faire quand nous rentrons et je n'ai pas très envie de me taper la discute avec lui dans les couloirs. Seul, je sors du véhicule et me dirige vers l'entrée où je salue quelques idoles ou personnels présents. Un sourire aux lèvres, je tente au mieux d'éviter le monde pour prendre l'ascenseur et filer à mon étage. C'est un parcours du combattant ici, je ne sais pas encore qui je dois connaître ou non. Peut-être que lui, c'est un ami d'Emrys mais que je trace en passant à côté. ça me saoul comme situation, mais au mieux j'évite la conversation, au mieux je me porte. Mon retour à ma loge se fait sans encombre, j'ai même le temps d'adresser deux mots au vigile qui n'a pas l'état d'esprit ou l'intelligence de me prévenir qu'un truc cloche. Non, j'entre simplement dans la pièce sans faire attention, ouvrant franchement la porte comme si j'étais chez moi. C'est seulement en croisant son regard que je me sens à la rue. Kaori. Merde, je crois que j'ai oublié un truc... Mes mains se baladent discrètement dans mes poches et je sors mon portable dans cette de gauche.

« Kaori, quelle surprise. Qu'est-ce que tu fais là ? » Mes jambes refusent d'avancer alors que je suis toujours planté dans l'encadrement de la porte. Je fais un pas dans la pièce avec hésitation et referme le battant dans mon dos, retirant aussi ma veste. Le vigile n'a pas trop à entendre notre conversation. « Désolé, j'ai oublié de t'appeler dernièrement. » Dis-je en passant une main dans mes cheveux, sous l'effet du stresse. Je ne m'attendais pas à la voir là, ni même à devoir piocher une excuse dans mon stock de mensonge. Quoi que c'est vrai, je l'ai oublié.  
©TENNESSEE.


⊹⊹ you don't know me ⊹⊹
you want a perfect picture to believe in. then you can't be looking for me then. i don't need to live by your rules. you don't control me.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 22 Déc - 19:24



I miss you my love
Emrys & Kaori

Tenue ✘ Un grand sourire illumine mon visage quand je vois la porte s'ouvrir et sa silhouette la franchir, faisant un pas ou deux dans la loge. Il est aussi beau, même plus encore, que la dernière fois qu'on s'est vu. A chaque fois que je le vois, j'ai l'impression de tomber un peu plus amoureuse de lui encore. Debout à côté du canapé, les yeux fixés sur lui, je sens mon cœur battre la chamade, si bien que j'ai presque peur qu'il perce un trou dans ma poitrine. Nul moyen de douter que je l'aime pleinement, entièrement, plus que je n'aimerai jamais quiconque. Il est l'homme que mon cœur a choisit, celui avec qui je veux tout découvrir, tout partager, celui que je veux aimer jusqu'à mon dernier souffle. J'ai tellement hâte qu'on soit marier, qu'on vive ensemble et qu'on ne se quitte plus jamais. Je rêve la nuit de ce que sera notre vie, de la jolie maison que nous habiteront et du bonheur que nous y créeront ensemble. J'aime ses parents. Ils sont toujours été charmant avec moi, mais j'en ai marre que nous fassions sans cesse les allers-retours entre nos familles.

Sa voix, si claire, si belle, me tire des rêves où m'a conduit mon cœur, me questionnant sur ma présence. Je suis tellement heureuse de le voir que je ne prête absolument pas attention au malaise qui s'est glisser entre nous, ni à la net hésitation qui l'envahi avant de fermer la porte, nous coupant du monde extérieur. Du moins, c'est ainsi que je vois les choses. « J'avais envie de te voir, tu me manquais. » Oh oui, pour me manquer, il m'avait terriblement manqué. « J'espère que la surprise te fait plaisir. »  Oui, il a oublié de m'appeler et aussi de me prévenir qu'il avait un évent, qu'il allait jouer et chanter. Ça me vexe un peu qu'il n'y ait pas pensé, surtout qu'il sait combien j'aime l'écouter et être là pour le soutenir. J'ai presque envie de le lui faire remarquer comme une enfant boudeuse, mais sa main qui s'égare dans ses cheveux me fait un peu oublier ma rancune.

D'un mouvement souple je le rejoins, glissant mes bras autour de sa taille pour finir par claquer un tendre baiser sur sa joue. « Je te pardonne. » Les yeux malicieux, je le regarde amusée. « Puis Toru m'a dit que vous vous étiez croisé. Tu devais être très occupé… » …pour ne même pas penser à moi deux secondes et ce, malgré la tonne de texto que je t'ai envoyé. « Je ne peux pas t'en vouloir, d'être un homme très demandé. » C'est vrai qu'il a un emploi du temps plus que chargé et qu'il a toujours été un peu difficile de trouver du temps. C'est aussi pour ça que je le suis un peu partout dès que l'occasion se présente. Mais, on a toujours trouvé le temps de se retrouver, juste nous deux, une soirée par-ci par-là, une visite imprévue, une petite escapade secrète au cinéma, une répétition de violon,… « Mais j'espère que t'as un peu de temps pour moi aussi. » Je lui adresse une petite moue boudeuse toute mignonne, mais qui contraste parfaitement avec l'air malicieux de mon regard. « En plus j'ai raté une de tes représentations… Va falloir que tu te fasses pardonner pour ça. »
©TENNESSEE.

Yanagi Emrys
the wild fox admin
Pseudo : calimena ✧ Mes messages : 694 Yen (¥) : 204 Avatar : park jae hyeong (day6) Schizophrène? :


siam raylai ft. bambam (got7) kwon ji hyuk ft jeon jungkook (bts) serizawa loukas ft. jung daehyun (bap) Yagyu Berry ft. woozi (seventeen) Ahn Reagan ft. yugyeom (got7) Murakami E. Dawn ft. jimin (bts) Matsui Junya ft. yoseob (beast) heiwajima Astéria ft. lisa (blackpink) Byakuya Raijû ft. jooheon (monsta x) Usagi Momiji ft. sunyoul (up10tion) Inuzuka Reon ft. jinhwan (ikon) Wu Yulian ft. luhan Jang Percy ft. wonho (monsta x) Kamiya Yûgi ft. mino (winner) Kirisame Setsuna ft. n (vixx) Aomine Shun ft. jonghyun (shinee) Bakugo A. King ft. sanha (astro) Byun Bae ft. winwin (nct) Tenzin Nyima ft. jinho (pentagon)



Age : vingt quatre ans Date de naissance : 15/09/1992 Astrologie : born ♒ {vierge} × 猴 {singe} Métier : chanteur/rappeur à A.E Année : sixième année. Résidant à : la famille Yanagi vit à Bunkyo, mais je loge dans un bus réaménagé en une sorte d'appartement, à Bunkyo. Planning :





invitez kaori à sortir pour étouffer les doutes de son frère faire attention à toru cacher que je ne suis pas emrys et que je loge dans un bus réaménagé en appartement connaître un peu mieux les autres idoles de l'agence me documenter sur les amis d'emrys, ça craint de ne pas savoir au moins ça







Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.
Navigation : fiche de présentationfiche de lien






Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Ven 25 Déc - 11:26



I miss you my love
Emrys & Kaori


Tenue ✘ Sa présence m'a toujours autant gêné que ses visites surprises. Je n'aime pas les surprises, c'est le genre de truc qui me stresse un peu trop et me rend anxieux sans raison. Kaori ne devrait pas être dans ma loge quand je reviens d'une dure journée et que j'ai juste envie de décompressé, c'est pire qu'une torture. Plonger mes yeux fuyant dans les siens amoureux, entendre son coeur battre contre les murs de la loge tandis que le miens est calme comme la mort. Il bat rapidement parfois, mais c'est seulement par panique. Kaori me panique, aussi étrange cela soit-il. Elle pourrait percer mes murailles sans difficulté et j'ai peur qu'elle découvre l'énorme secret que je cache. à deux dans cette pièce, je m'expose un peu plus au danger, refermant la porte dans mon dos pour m'assurer d'être tranquille. C'est un grand mot, puisque sa venue ne me laisse justement pas tranquille. Je la questionne au possible, cachant le timbre de ma voix hésitante. Ce n'est jamais bon quand Kaori est là, surtout pas à l'improviste. D'accord, c'est ma fiancée et elle a le droit de faire ce qu'elle veut, mais pour moi c'est difficile à gérer. Je veux bien être un autre, vivre dans une famille qui n'est pas la mienne mais aimer une fille sans sentiment, c'est la pire chose.

Sa réponse me fait frémir, je me pince les lèvres discrètement en la regardant. Que dois-je dire ? Moi aussi ? Je suis doué pour mentir, alors pourquoi pas là-dessus ? Plaisir, ce n'est pas le mot que j'aurai employé, mais je prend sur moi et affiche un léger sourire. « Je ne m'attendais pas à te voir. » Dis-je sur le ton de la confidence, en douceur et avec un calme presque solennelle. Aussi menteur puis-je être, les mots auxquels elle doit s'attendre ne veulent pas venir et je ne me force pas non plus à le dire. Je me rattrape en m'excusant pour l'évent et pour le manque de nouvelle. C'est déjà la moindre des choses à faire, surtout pour ne pas voir son frère débarquer. Mes yeux suivent son mouvement et je me raidis à cause de son étreinte. Soit naturel, Peter. Ma salive ne veut même pas passer, se bloquant dans ma gorge. Ce n'est pas la première fois qu'on s'embrasse ou qu'elle me fait un bisou, mais à chaque fois je suis crispé et tendu. Ce n'est pas naturel du tout, au contraire.

« Toru... » Il n'y a pas plus chiant sur terre que ce mec, sérieux. C'est étrange qu'elle me dise tout cela alors que je l'ai ignoré quelques jours sous prétexte que j'étais très, très occupé. Certes, ce n'est pas totalement faux mais j'ai souvent eu des pauses sur lesquelles je pouvais compter pour la joindre. Kaori n'est pas stupide, je suis sûr qu'elle s'en doute mais ne désire sûrement pas le faire remarquer. « Tu es un amour, Kaori. Elles ne pourraient pas tous comprendre. » Non, la plus part piquerait une crise pour mon manque de réaction, mais pas elle. Kaori est trop patiente, et très naïve aussi. Elle se contente de nos sorties imprévues ou programmées à contre coeur, parce qu'elle ne se doute jamais de rien. « Maintenant ? Tu peux rester un peu ici, si tu veux. » Si je ne me rattrape pas, ça va être mon exécution publique. Elle est peut-être naïve sur les bords, mais quand elle veut un truc, elle a la technique pour l'obtenir. « Un petit concert privé ? Installes-toi. » D'un geste élégant, je lui montre le fauteuil avec un sourire. Ma guitare est déjà dans la pièce, tant qu'à faire. Je peux jouer pour elle, si cela peut rattraper ma gourde et m'éviter une nouvelle discussion stressante avec son frangin. ça ne tient qu'à elle d'accepter ou de refuser.
©TENNESSEE.


⊹⊹ you don't know me ⊹⊹
you want a perfect picture to believe in. then you can't be looking for me then. i don't need to live by your rules. you don't control me.

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 26 Déc - 14:59



I miss you my love
Emrys & Kaori

Tenue ✘ Si mon cœur bat vite lorsque je le vois franchir la porte de la loge, ce n'est rien comparer à ce qu'il me fait ressentir quand il me sourit. Même si le coin de ses lèvres se lève juste timidement, il me fait totalement fondre. Si je n'étais pas déjà si amoureuse de lui, je le serai irrémédiablement à cet instant même. Il y a ce petit quelques choses dans sa façon d'être qui m'attire depuis la première fois où mes yeux ont rencontré les siens, quelques choses qui me donne envie de sourire constamment, quelques choses qui fait bondir mon cœur dans ma poitrine, quelques choses qui me donne l'impression de voler. J'ai pour lui cette amour tellement intense, tellement fort et puissant que je me consume. Dès qu'il est près de moi, le monde n'existe plus. Ou si, mais il ne se résume plus qu'à lui. Plus rien n'a d'importance si ce n'est Emrys. Fini la fille cultivée qui a de l'esprit, ne reste plus que la naïve amoureuse transie, le genre de fille dont on se moque tant avec ma meilleure amie. Mais il est mon étoile et comme la nuit, je le laisse m'inonder de sa lumière, m'hypnotiser comme un charmeur de serpents, sans trouver rien à y redire.

Le timbre de sa voix, calme et basse, alors qu'il me fait cette confidence, me fait agréablement frissonner. J'ai, l'espace d'un moment, l'impression de me glisser dans une étoffe de velours, légère et douce. Soyeuse, elle me réchauffe de l'intérieur, comme si tout ce temps loin de lui m'avait glacé. « Ce n'est pas plus mal, sinon ce ne serait pas vraiment une surprise. » Je suis contente d'être là avec lui. Je suis certaine que je dois avoir l'air un peu niaise à lui sourire comme s'il venait à nouveau de me demander de passer le reste de ma vie à ses côtés. Mais au fond, je suis sure que ça lui fait plaisir à lui aussi, même s'il ne me le dit pas. Du moins, je m'en convaincs toute seule, je me berce de belles illusions et j'y crois dure comme fer pour ne pas voir la réalité. Parce que je l'aime et ce c'est tout ce que je veux savoir. Alors même s'il ne m'appelle plus aussi souvent, voir plus du tout, qu'il ne répond presque plus jamais à mes textos et qu'il ne me tient plus, de toute évidence, au courant de son planning, je m'accroche aux sentiments qui nous lie. Parce qu'on s'aime et qu'il est impossible qu'il en soit autrement.

Glissant mes bras autour de lui pour une étreinte qu'il ne prend pas la peine de me rendre, se crispant même lorsque mes lèvres se posent sur son épiderme, j'accepte sans poser de question ses excuses. Me persuadant qu'il est trop occupé que pour avoir le temps de me joindre. Alors mes yeux parcourent son beau visage, je lui invente des cernes et une mine fatiguée qui peuvent étayer sans peine l'excuse que je lui ai moi-même fournie, alors que je sais pertinemment que ce n'est que mensonge. Mais on ne s'est encore jamais disputé et je ne veux pas que ça arrive même si j'ai des raisons qui pourraient me pousser à lui faire des reproches. « Je t'aime tout simplement Emrys. Et quelle piètre épouse je serai, si je ne peux déjà pas comprendre, maintenant, que ta passion est importante pour toi. » Je lui adresse un sourire sincère avant de poser ma tête contre son cœur, profitant juste un peu de sa présence, de son corps contre le mien, de sa chaleur. Tout ce que je souhaite, c'est un peu de temps avec l'homme que j'aime et qui me manque terriblement. Je l'aime, mais j'ai aussi besoin de me sentir aimée. « C'est vrai? » Mon visage se lève aussitôt vers le sien lorsqu'il me propose de rester un peu avec lui. C'est tout ce dont j'avais envie. « Merci. » Heureuse, mes lèvres se posent doucement sur les siennes, à peine quelques secondes avant de s'éloigner. Ça n'empêche qu'il devra quand même se faire pardonner pour m'avoir fait rater l'occasion de venir l'écouter chanter.

Cependant, dès qu'il parle de concert privé, je suis aux anges. Pire qu'une enfant devant ses cadeaux le matin du 25 décembre. « Tu ferais ça pour moi? » La question est purement rhétorique, parce que maintenant qu'il en a parlé, s'il revient sur sa proposition je vais en faire un foin pas possible. Je lui offre mon plus resplendissant sourire tout en relâchant mon étreinte, pour aller m'installer sur le canapé d'un pas dansant tellement je suis contente. Prenant confortablement place, je pose sur lui un regard tendre et plus amoureux que jamais.
©TENNESSEE.

Yanagi Emrys
the wild fox admin
Pseudo : calimena ✧ Mes messages : 694 Yen (¥) : 204 Avatar : park jae hyeong (day6) Schizophrène? :


siam raylai ft. bambam (got7) kwon ji hyuk ft jeon jungkook (bts) serizawa loukas ft. jung daehyun (bap) Yagyu Berry ft. woozi (seventeen) Ahn Reagan ft. yugyeom (got7) Murakami E. Dawn ft. jimin (bts) Matsui Junya ft. yoseob (beast) heiwajima Astéria ft. lisa (blackpink) Byakuya Raijû ft. jooheon (monsta x) Usagi Momiji ft. sunyoul (up10tion) Inuzuka Reon ft. jinhwan (ikon) Wu Yulian ft. luhan Jang Percy ft. wonho (monsta x) Kamiya Yûgi ft. mino (winner) Kirisame Setsuna ft. n (vixx) Aomine Shun ft. jonghyun (shinee) Bakugo A. King ft. sanha (astro) Byun Bae ft. winwin (nct) Tenzin Nyima ft. jinho (pentagon)



Age : vingt quatre ans Date de naissance : 15/09/1992 Astrologie : born ♒ {vierge} × 猴 {singe} Métier : chanteur/rappeur à A.E Année : sixième année. Résidant à : la famille Yanagi vit à Bunkyo, mais je loge dans un bus réaménagé en une sorte d'appartement, à Bunkyo. Planning :





invitez kaori à sortir pour étouffer les doutes de son frère faire attention à toru cacher que je ne suis pas emrys et que je loge dans un bus réaménagé en appartement connaître un peu mieux les autres idoles de l'agence me documenter sur les amis d'emrys, ça craint de ne pas savoir au moins ça







Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.
Navigation : fiche de présentationfiche de lien






Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mar 29 Déc - 11:27



I miss you my love
Emrys & Kaori


Tenue ✘ Ce n'est pas une étoile, mais une éclipse. Kaori s'imagine que son ciel s'illumine grâce à son amour, grâce à moi... Mais c'est faux. Je suis cette lune qui va couvrir son soleil jusqu'à la plonger dans le noir ou la rendre aveugle. Je ne suis pas le charmeur de serpent, mais plutôt le serpent lui-même, prêt à bondir sur ma cible pour la mordre et répandre mon venin mortel. Kaori vit trop dans son monde en rose et j'ai peur qu'un jour, je vienne tâcher ce tableau d'une encre aussi noire que la nuit. Dans le fond, quand je la regarde aussi souriante et joyeuse, ça me fait mal au coeur. Loin de moi l'idée d'être insensible, ce n'est pas cela. Peut-être que je suis complètement faux, un mensonge dans un mensonge, mais je peux voir le mal que je crée. Toutes ces choses qu'elle croit ressentir ne me sont pas destiné, je ne pourrais jamais les comprendre, ni vraiment les accepter. Mon coeur ne bat pas pour elle, comme le siens ne bat pas vraiment pour moi. Kaori a la bonne définition de la surprise, même si cela me prend vraiment de court. Je lui souris à ses mots, sans rien ajouter de plus. ça n'en vaut pas vraiment la peine, tout est dit dans mon regard que je pose sur elle. C'est dure, mais je n'ai aucune envie de prendre cette place qui n'est pas la mienne. à la longue, j'ai peur de m'accrocher à cet ange et de vivre éternellement dans mon mensonge.

Son étreinte m'embarrasse, c'est déstabilisant comme si tout ses gestes n'étaient pas pour moi. Je reste droit, instable à la fois et stressé en même temps. Elle va finir par le remarquer, mais étrangement, Kaori ne se pose jamais de question. Pourtant, c'est pire que visible. Mon visage ne reflète pas tellement la fatigue, au contraire. Je bosse pas mal, mais j'arrive à gérer tout cela sans m'écrouler. Mon planning n'est qu'une excuse pour échapper à mes véritables responsabilités, à ma fiancée. Elle ne voit rien, se persuadant de mes histoires et s'enferme lentement dans son cocon. Est-ce vraiment une bonne idée ? Est-ce qu'elle pourra se relever plus tard si jamais je venais à la briser ? Et si je vais trop loin pour l'aider à se redresser sans trop de peine ? Mes réflexions me pousse à me déconnecter, un peu égaré. Ma passion est importante... Plus qu'elle ? Kaori accepte que ma musique passe avant notre relation ? Je l'aurai imaginé un peu plus jalouse et possessive, mais c'est loin d'être le cas. « Tu n'es pas bien difficile comme épouse. » Je garde mes remarques pour moi, ne voulant pas créer des tensions entre nous. Sa tête contre mon torse, je retiens un soupir et me force à sourire doucement pour cacher la vraie expression de désarroi derrière ce masque.

Il ne me reste plus qu'à l'inviter à rester. Kaori semble s'en réjouir et je tente de sourire avant que mon effort tombe à l'eau quand nos lèvres se croisent dans un doux baiser. Mon coeur s'agite et je retiens mon souffle une dizaine de secondes. Je n'aime pas ça... C'est comme si on tirait sur la corde autour de mon cou, prêt à me pousser dans le vide. Reprends-toi, Peter! J'efface cette image de mon esprit pour parler de concert privé, l'invitant à s'asseoir. « évidement, tu es ma fiancée. » C'est facile à dire, quand je ne suis pas aussi proche d'elle. Kaori m'éblouit de son sourire et s'installe sur le canapé tandis que je récupère ma guitare. Je viens m'asseoir face à elle sur l'autre canapé, et balade rapidement mes doigts sur les cordes pour tester le son. C'est déjà accordé, tant mieux. La mélodie se fait facilement et je laisse les paroles venir d'elles-mêmes se caler sur ce rythme lent et doux. « Missing your face and touch. Missing your kiss and your love. Missing every little bit a piece of you. Baby would you meet me half way. » Ma voix résonne calmement dans la pièce, l'enivrant d'une douce chaleur. « Cause I'm down for you. Ooh, the many things that I would do. Just to feel you, hold you. Man, it's so hard not to have you here. » Je rélève la tête de ma guitare pour la regarder en continuant de prononcer ses mots dans un timbre simple mais profond. « You're probably sitting, like me. Missing you baby, oooh weeee. Promise to listen before you sleep. Cause when I'm staring at the stars. Looking at the moon, wishing that I could be there with you. » Mes iris se détachent d'elle, pour revenir sur mes doigts pinçant toujours les cordes dans un assortiment de note légère, terminant ma chanson dans un dernier couplet. « It's okay and it's alright. Baby, listen to this lullaby. Good night, sleep tight dream away with me, tonight. » à la fin, je retire mes doigts pour déposer ma main à plat sur le centre de ma guitare, coupant net le son. ça n'a duré même pas deux minutes, mais c'était pour donner un avant goût à Kaori.
©TENNESSEE.


la chanson:
 


⊹⊹ you don't know me ⊹⊹
you want a perfect picture to believe in. then you can't be looking for me then. i don't need to live by your rules. you don't control me.

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 31 Déc - 15:20



I miss you my love
Emrys & Kaori

Tenue ✘ Il est toujours tellement plus facile de s'inventer des histoires, de se persuader des choses, que de voir la vérité en face. Même si au final ça rend les choses encore pire, sur le coup c'est moins douloureux et ça permet d'affronter la vie sans trop de difficulté, pendant un temps. Je suis amoureuse d'Emrys, ça, rien ni personne ne pourrait m'en faire douter, mais je ne suis plus aussi certaine de son amour. Depuis son voyage, je le trouve un peu étrange, un peu distant. Il se crispe dès que je le touche, ne me tient plus au courant de son planning, ne répond qu'une fois sur trois à mes textos, ne semble plus si heureux qu'on passe du temps ensemble. J'ai presque l'impression que je le dérange, qu'il se lasse de moi. Le soir, seule dans mon lit, je l'imagine avoir rencontré une autre fille et en être tombé éperdument amoureux. Je fais des cauchemars où il me quitte sans un mot. Je me demande s'il n'est encore là qu'à cause de notre engagement, s'il m'aime toujours, ce que j'ai pu faire pour qu'il s'éloigne de moi. Et pour faire face, je ne l'aime que d'avantage, imaginant qu'en l'aimant plus encore, tout rentrera dans l'ordre. J'ai tant besoin de lui pour vivre. Besoin de son sourire, de sa voix douce et chaude qui murmure à mon oreille, de ses bras autour de moi, de son corps contre le mien. Je suis prête à tous les sacrifices pour garder son amour, parce qu'il est l'homme que mon cœur à choisit, celui avec qui je veux construire mon avenir, celui que je veux à mes côtés sur le chemin semé d’embûches de la vie. Avec lui près de moi, je peux faire face aux pires tempêtes, escalader les plus hautes montagnes, affronter le monde entier. Le perdre, ce serait comme mourir et c'est sans aucun doute ce qui finirait par arriver, parce que sans lui ma vie n'a aucun sens.

Les bras autour de sa taille, j'aimerais qu'il me prenne dans ses bras et qu'il me serre contre lui comme il le faisait avant, mais encore une fois mes espoirs restent vains. Le poids des doutes pèse un peu plus sur mon cœur. Il ne faut pas croire que parce que je ne dis rien, c'est que je ne me pose pas de questions. J'ai au contraire des tonnes de questions. Pourquoi est-ce qu'il est parti sans rien dire? Pourquoi n'a-t-il pas répondu à mes appels? Qu'ais-je fais pour qu'il m'ignore ainsi? Est-ce qu'il a rencontré quelqu'un d'autre? A-t-il toujours envie de se marier? Pourquoi est-ce qu'il s'éloigne de moi? A chaque nouveau pas que je fais vers lui, je le sens reculer un peu plus et ça me bouffe. Je voudrais pouvoir lui poser toutes ces questions qui restent sans réponses, pleurer jusqu'à n'avoir plus aucunes larmes, qu'il me rassure, mais je ne pleure jamais devant personne, pas même lui. Et je ne veux pas qu'il me voit comme une faible femme pleine de doutes, alors je garde mes questions, mes craintes et je souris, je rie, je fais pleins de projets qu'on ne réalisera jamais, je m'accroche à lui et à notre amour avec autant de force que possible. Je ferme les yeux sur toutes ces petits choses qui me vexent, me tracassent, m'angoissent, pour ne garder que les bonnes choses, même si elles sont peu nombreuses. Je me réjouis du moindre sourire qu'il m'offre, je fonds au moindre regard, je frissonne sous sa voix autant que je voudrais trembler sous ses doigts. Je me contente du peu qu'il m'offre, sans demander plus, parce que j'ai peur. Peur qu'en demandant, ça ait l'effet inverse et qu'il me donne encore moins. Je chéri avec la rage d'une lionne tous ces souvenirs heureux que nous avons. Je tais au maximum ce besoin que j'ai de lui, cette colère que j'ai de voir passer tant de temps loin de moi pour cette passion qui fait justement de lui ce que j'aime. Mon cœur hurle de voir qu'il a mille fois plus de temps pour la musique que pour moi. Mais je ne pense pas que lui faire le moindre reproche arrange les choses. Si Emrys s'enferme dans sa musique, j'imagine que c'est parce qu'il n'a pas envie de passer du temps avec moi. Sinon ne viendrait-il pas vers moi de son plein gré? Non, en fait je ne veux même pas y penser. Je préfère me persuader qu'il est réellement trop occupé. Faire l'autruche fait bien moins mal que de se dire qu'il n'a plus, du tout, envie de passer du temps avec moi. Ça me permet sans peine de troqué les larmes contre ce magnifique sourire que je lui offre. « Tu préféres que je te reproche de passer plus de temps avec ta guitare qu'avec moi? » Les mots ont à peine quittés mes lèvres que je m'en veux déjà terriblement. On ne s'est jamais vraiment disputé, du moins pas pour des choses aussi importantes, et je ne veux pas que ça commence. Les disputes, voilà ce qui ruines a coup sure les couples. Le début de la fin commence toujours par des disputes. Les gens s'aiment, commencent à se disputer et finissent par se quitter. Et ça c'est juste hors de question. « Désolée... Ce n'était pas vraiment un reproche. Je sais que tu as beaucoup de travail et que tu fais de ton mieux pour tout concilier. Pardonne-moi. » La tête contre son cœur, j'espère qu'il ne m'en veut pas. Je ne voulais pas dire ça, c'est sorti tout seul sans que je ne m'en rende compte. Je resserre légèrement mon étreinte, par peur qu'il ne s'éloigne.

Quand il me propose de rester un peu ici avec lui, je me sens un peu mal parce que j'ai vraiment l'impression de lui forcer la main et qu'il se sent obliger à cause de ce que je viens de dire, mais en même temps je suis heureuse. Il me manque et tout ce que je veux c'est être avec lui, alors je lui offre un beau sourire avant de lui voler un baiser, soufflant un remerciement contre ses lèvres. Lorsqu'il m'invite à prendre place dans le fauteuil pour un concert privé, je redeviens aussitôt la Kaori joyeuse et amoureuse qu'il a toujours connu. J'oublie tous mes doutes, toutes mes craintes, ou du moins je les éloigne pour le moment. Ma fiancée. Dans sa bouche ces mots prennent tous leur sens et font battre un peu plus vite mon cœur. Je m'assois confortablement sur le canapé, le suivant du regard quand il récupère sa guitare et s'installe en face de moi, juste séparé par la table basse. Les premières notes s'élèvent dans le silence de la loge, suivie par sa voix, chaude, calme et profonde, comme une caresse de satin sur ma peau. Mes iris qui ne l'ont pas quitté une seconde se font plus tendres lorsqu'elles croisent les siennes et je me laisse bercer par la chanson autant que par la mélodie. Je suis totalement conquise, irrémédiablement amoureuse. Je sais qu'il est immensément doué dans ce qu'il fait, mais chaque fois qu'il chante pour moi je le redécouvre. Il a cette faculté de m'emmener tellement loin d'ici, dans un monde qui n'appartient qu'à nous, seulement guidé par sa voix et par la passion qui la transcende. Il est mon univers tout simplement. Sa voix se fait plus douce diminuant d'intensité jusqu'à disparaître totalement, les dernières notes de guitare s'élevant dans l'air avant d'être stoppées par sa main sur les cordes. Le silence nous entour résonnant encore de cette douce mélodie, faisant vibrer chaque fibre de mon être. « C'était magnifique… » Le mot est faible, mais il n'en existe pas d'autre pour décrire la beauté et l'émotion de cette chanson. « Vraiment magnifique. » Cette douceur et cette chaleur, ce sont celles qui font défauts à ses gestes. L'espace de deux minutes, j'ai eu l'impression de retrouver mon Emrys, celui qui a fait flancher mon cœur au premier coup d'œil. « Tu m'en joues une autre? »
©TENNESSEE.


♥♥♥:
 

Yanagi Emrys
the wild fox admin
Pseudo : calimena ✧ Mes messages : 694 Yen (¥) : 204 Avatar : park jae hyeong (day6) Schizophrène? :


siam raylai ft. bambam (got7) kwon ji hyuk ft jeon jungkook (bts) serizawa loukas ft. jung daehyun (bap) Yagyu Berry ft. woozi (seventeen) Ahn Reagan ft. yugyeom (got7) Murakami E. Dawn ft. jimin (bts) Matsui Junya ft. yoseob (beast) heiwajima Astéria ft. lisa (blackpink) Byakuya Raijû ft. jooheon (monsta x) Usagi Momiji ft. sunyoul (up10tion) Inuzuka Reon ft. jinhwan (ikon) Wu Yulian ft. luhan Jang Percy ft. wonho (monsta x) Kamiya Yûgi ft. mino (winner) Kirisame Setsuna ft. n (vixx) Aomine Shun ft. jonghyun (shinee) Bakugo A. King ft. sanha (astro) Byun Bae ft. winwin (nct) Tenzin Nyima ft. jinho (pentagon)



Age : vingt quatre ans Date de naissance : 15/09/1992 Astrologie : born ♒ {vierge} × 猴 {singe} Métier : chanteur/rappeur à A.E Année : sixième année. Résidant à : la famille Yanagi vit à Bunkyo, mais je loge dans un bus réaménagé en une sorte d'appartement, à Bunkyo. Planning :





invitez kaori à sortir pour étouffer les doutes de son frère faire attention à toru cacher que je ne suis pas emrys et que je loge dans un bus réaménagé en appartement connaître un peu mieux les autres idoles de l'agence me documenter sur les amis d'emrys, ça craint de ne pas savoir au moins ça







Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.
Navigation : fiche de présentationfiche de lien






Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Sam 2 Jan - 23:35



I miss you my love
Emrys & Kaori


Tenue ✘ C'est si simple de mentir, de raconter une histoire comme si les gens autour de soi étaient des enfants croyant encore au père noël. Respirer est vital, dormir est essentiel. Mentir, pour moi, c'est un peu des deux. Si je ne dis pas un truc faux neuf fois sur dix, alors je ne suis pas le garçon que je suis réellement. Certes, j’usurpe une identité mais est-ce que je ne vis pas justement et pleinement dans un mensonge ? J'entraîne avec moi du monde, une fille innocente, amoureuse de son beau chanteur, mais aussi son frère, chevalier protecteur. Dans ce cercle, il y a aussi les amis dupés par ce reflet sans défaut, puis les fans sans cervelles qui ne réalisent même pas le problème. Je pousse tout ce petit monde sur la même scène, dans une pièce de théâtre unique en son genre où j'en tire les ficelles. Pourtant, j'ai un gros défaut visible à des kilomètres... Je ne sais pas faire semblant d'aimer une personne que je n'aime pas par amour mais qui m'aime de tout son coeur, à la folie. Kaori est une énigme, un mystère qui m'échappe et qui m'effraie à la fois. Elle me fait peur, parce qu'elle est capable de voir à travers mon jeu d'acteur. Elle risque de remarquer un faux pas, un mauvais texte ou une erreur impardonnable. Or, elle paraît si aveugle qu'elle ne verrait pas une vache dans un pré. à ce moment-là, je devrais être content puisque la belle est follement amoureuse d'un fantôme et qu'elle ne remarque pas à quel point la tromperie est présente. Quand l'instant le permettra, je lui offrirais un oscar, celui de la fille la plus niaise qui existe sur terre. Naïve et amoureuse, mais pas foutu de comprendre que je ne suis pas Emrys. En même temps, si je jouais mon rôle à merveille jusqu'à la toucher et l'embrasser en toute liberté, peut-être qu'elle aurait une raison d'être si stupide, mais ce n'est pas le cas. J'agite presque une fusée de détresse sous ses yeux hagard et elle ne capte même pas la fumée. Tant mieux, cela veut dire qu'elle ne percera jamais mon secret, comparé à son frère qui fourre un peu trop ses pieds dans le mauvais plat, dans la zone rouge, dans un terrain dangereux et je pourrais continuer toute les comparaisons du monde pour dire Ô combien il m'insupporte. Lui, son manque d'humour, sa rivalité, sa curiosité, son talent grandissant qui empiète sur le miens et toute les choses qui constitue ce ... Ce gars.

Les bras autour de ma taille, je garde les miens contre mon corps et loin du siens. Un nouveau détail flagrant qu'elle ne relève pas, à moins que cela ne l'inquiète pas de savoir que son tendre fiancé est si peu réceptif. Suis-je bête, je devrais vraiment jouer le jeu et l'enlacer tel l'amoureux que je dois être, mais ce n'est pas ce que je suis. Par moment, je voudrais lui dire clairement les choses et balancer la vérité comme si je jetais une foutue bouteille à la mer. Je persiste à croire qu'elle est idiote et que sans son frère, elle serait au milieu d'une tonne de problème incurable. Cette fille manque de jugeote, je ne dis pas qu'elle ne possède aucun charme parce ce serait mentir, mais ce n'est pas mon genre. Elle ne pourra jamais l'être tout en sachant que son coeur appartient à cet autre garçon. J'en reviens au départ, sans posséder une seule carte chance. Qu'est-ce qu'il va se passer le jour où son cerveau se mettra doucement en marche ? Devrais-je être honnête avec elle ? Non, je suis un menteur. Un menteur vit dans un mensonge, au point qu'il ne sait même plus s'il dit vrai ou non. Au point même où il ignore si lui-même est un mensonge. C'est si facile de lui offrir un peu de bonheur à travers un geste quelconque et sans intérêt, par un sourire faux et vide de sens, par un rire qui résonne mal aux oreilles ou par des petites intentions dissimulant le mur dans lequel elle fonce. La peur ne justifie pas les moyens, elle n'excuse rien non plus. Je sais de quoi je parle puisque j'ai moi-même peur de dévoiler une pièce du puzzle sans le vouloir et voir mon oeuvre tomber en morceau sous mes yeux. Je pourrais lui promettre des merveilles, lui faire miroiter des trésors, lui donner l'envie de continuer sans douter, mais jusqu'à présent, j'ai plutôt forcé l'inverse. Elle s'accroche, mais je me demande bien à quoi ou jusqu'à quand elle va le faire. C'est idiot, parce que ce jeu ne possède aucune fin. Sauf la triste réalité qui la brisera. Parce que de nous deux, c'est Kaori qui va souffrir et j'en réchapperais encore et toujours. La musique est une excuse comparé à la peur, elle me protège de ma fiancée à qui je dois tant. Elle me permet de fuir, d'avoir une issue de secours, un échappatoire à ce doux cauchemar. Kaori sait l'importance de sa carrière pour Emrys, mais pour Peter, ce n'est rien de plus qu'une place fictif dans sa vie. Quand les masques tomberont, je serais renvoyé à ma place dans ma vaste cité coréenne. Sans argent, sans dignité, sans personne vers qui me tourner. Le reproche serait une solution habile à son soucis, justement, mais elle est bien trop amoureuse pour le faire. « Qui sait, je pourrais t'en croire capable. » Je la taquine pour alléger l'atmosphère et éviter qu'elle prenne tout au pied de la lettre. Je dois garder ma couverture quand même, sinon je vais me faire griller. Je ne compte pas prendre ses paroles à la dispute, ce serait mal me connaître. Sinon je me serais souvent prit la tête avec son frangin, celui qui ne comprend pas mon humour, mon second degré et qui prend réellement tout trop au sérieux. Crédule, j'en étais sûr. Un sourire s'étend sur mes lippes et je secoue doucement ma tête, me retenant de tapoter ses cheveux. « Tu as le droit, je ne vais pas t'en vouloir parce que tu me reproches d'être plus présent pour ma musique que pour toi. » Moi, je lui donne le droit de se plaindre. Ne l'a-t-elle jamais fait avec Emrys ? Ou peut-être qu'il pensait à elle avant la musique ? Je devrais être plus franc de temps en temps, et lui accorder l'attention qu'elle réclame. Mon mensonge serait d'acier, ma place dans cette société en or et mon compte en banque toujours pleins. Que demande le peuple ? Certes, y a aucune humanité là-dedans, aucune compassion, aucune gentillesse.

Commençons dès à présent notre séance de bonne volonté, avec une invitation improvisée. Je n'ai rien à faire pour l'instant, pas d'emploi du temps chargé, par de besogne au dernier moment, juste elle et moi dans cette petite loge. ça paraît ambiguë, mais promis que cela reste sage. évidement, je me ferais jamais aux baisers. C'est plus fort que moi, la proximité me bloque malgré ma conviction. Faut dire qu'avant Kaori, je n'ai jamais embrassé une fille, ni rien fait avec. Loin de moi l'idée d'être innocent, je suis un garçon malgré tout, mais pas ce genre de mec détestable qui prend les filles pour des passes-temps. Et si l'amour m'était tombé dessus plus tôt, peut-être que je serais meilleur acteur envers la petite princesse. Cette même princesse que j'invite à s'installer pour m'écouter jouer de la guitare et chanter un air mielleux sur une mélodie romantique. C'est gnangnan à souhait, mais les filles adorent ça en général. De toute façon, le simple fait de chanter pour Kaori devrait la ravir, pourquoi je m'en fais pour le reste ? Ma guitare en main, j'entame les premières notes avec un sourire tendre, les yeux en premier lieu baissés vers mes doigts qui donnent la cadence pour que ma voix se joigne à l'ambiance profonde et lente. Relevant mes pupilles vers elle, je croise son regard et continue de chanter sans perdre le rythme, me prêtant bien à l'émotion des paroles et de la mélodie. Toru m'a déjà fait remarqué à quel point mes expressions étaient différentes quand je chantais, à quel point je vivais la musique comme si c'était bien plus qu'une simple passion ou un métier. à dire vrai, j'en sais trop rien. Je chante par envie, avec le coeur ou juste comme ça. Le morceau arrive à sa fin et je n'ai pas lâché la demoiselle face à moi, jusqu'à déposer ma main sur la guitare pour couper net le son qui s'en dégage. Le silence revient et j'attends une quelconque réaction de sa part. Son compliment étire un peu plus mon sourire et je la remercie d'un hochement de tête. « Merci. » Confirmais-je après qu'elle est répété, sans perdre mon esquisse. Une autre ? Ce serait trop simple de passer une heure à lui chanter toute sorte de chanson, à la place je lui fais signe de venir vers moi. Ma guitare tenue dans une main, je tapote mon genou de l'autre pour l'inciter à s'asseoir là. « Tu veux bien chanter avec moi ? Je suis curieux de voir comment tu tiens la guitare. » Après tout, Emrys lui a apprit quelques trucs avant de mourir. Je joue le jeu, de plus en plus vil dans mon comportement. Je ne dois pas perdre mon objectif de vue, je suis Yanagi Emrys, pas Baek Peter.

©TENNESSEE.


⊹⊹ you don't know me ⊹⊹
you want a perfect picture to believe in. then you can't be looking for me then. i don't need to live by your rules. you don't control me.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 13 Jan - 14:18



I miss you my love
Emrys & Kaori

Tenue + Chanson ✘ « Loin de moi l'envie de te faire des reproches. » Il n'est sans doute pas le seul responsable de cette situation. Sans vraiment savoir ce que j'ai pu faire ou dire, je dois avoir moi aussi m'a part de responsabilité dans la tournure qu'à pris notre relation. Peut-être que je l'étouffe un peu trop, qu'il a juste besoin de prendre un peu de recule. Les choses se sont rapidement enchaînées pour nous. Notre relation, nos fiançailles, peut-être que tout ça va juste un peu trop vite pour lui et qu'il ne se sent pas aussi prêt qu'il ne me l'a affirmé à maintes reprises. Si c'est ça, je ne peux pas lui en vouloir d'avoir peur. Un mariage ce n'est pas rien. C'est un engagement sincère envers la personne qu'on aime, une manière de lui dire que jamais on ne pourra aimer quelqu'un d'autre aussi intensément. Je ne veux pas qu'il se sente pris au piège dans une relation qui ne lui plait pas. Il n'a qu'à me le dire clairement plutôt que de m'éviter, parce que j'ai beau paraître naïve, je ne suis pas idiote. Il m'évite un maximum. Je lève les yeux et le dévisage, un peu surprise lorsqu'il me donne pratiquement l'autorisation de lui faire des reproches. Certes, c'est vrai qu'il passe beaucoup plus de temps avec sa musique, qu'avec moi. Ça me vexe qu'il m'ignore, qu'il m'évite alors que la seule chose que je veux c'est être avec lui. J'ai de plus en plus l'impression d'être un chien qui attend une caresse, un mot gentil, un regard. Mais je l'aime alors je supporte ce que je considère comme un mauvais moment passager, me persuadant que tout rentrera rapidement dans l'ordre. « Tu es adorable Emrys. Je me plains comme une enfant capricieuse et tu ne m'en veut même pas. » Je lui adresse un léger sourire. « Je suis vraiment la plus chanceuse de t'avoir. » Certes j'ai des choses à lui reprocher, mais il est aussi la plus belle chose qui me soit arrivée. Il est ce soleil qui éclaire mes journées, cette énergie qui fait battre mon cœur, ce courage qui me pousse à continuer d'y croire. Il est la couleur de ma vie. Avant lui tout était gris, morne. D'un sourire il y a ajouté du bleu, d'un regard du jaune, d'un baiser du rouge et d'un battement de cœur, il les a toutes mélangés. Il est le sens qui manquait à ma vie. Il m'a donné des rêves, des espoirs, des envies. Je refuse de renoncer à ça parce que notre couple bat un peu de l'aile. Notre amour est un grand voilier ballotté aux quatre vents par la mer. Mais si pour le moment on est dans le creux de la vague, on ne peut que remonter. Il suffit d'être patient. Oui, il suffit juste d'attendre, d'y croire, de lui laisser un peu d'espace et de l'aimer.

Invité à l'écouter chanter, je rayonne littéralement. J'aime sa voix, chaude comme du velours, caressante, qui semble murmurer à mon cœur mille et un mots d'amour. Le sourire aux lèvres, je prends place sur le canapé, non sans lui avoir volé ce baiser qui me faisait tant envie, redevenue légère et insouciante. Après avoir récupérer sa guitare, il s'installe également. Le sourire tendre qui orne sa divine bouche me réchauffe le cœur, me faisant un peu plus fondre pour lui si c'est encore possible. Ses doigts glissent sur les cordes et sa voix vient se mêler aux notes qu'elles produisent, m'emporte à mille lieux de la loge où l'on se trouve. J'y retrouve toutes ces couleurs qu'il a semé dans ma vie, toute cette douceur, tout cet amour. Et même s'il y a dans sa voix un petit quelques choses de plus qu'avant, une pointe d'abandon et de passion qui n'y était pas, j'imagine juste qu'il est heureux de faire ce qu'il aime. Même si ça me blesse un peu de voir qu'il arrive à être passionné, tendre, amoureux, quand il chante, alors que le moindre de mes contact le fait se tendre, qu'il est presque incapable de mettre autant d'émotion dans notre relation. Oui ça me blesse, mais amoureuse, je me souviens de tout ces moments où il a chanté pour moi, de ses sourires, de ses ries, de sa voix fredonnant pour moi au téléphone jusqu'à ce que je m'endorme. C'est peut-être moi qui me fais des films. Moi qui lui en demande trop. Moi qui suis capricieuse. Suis-je devenue égoïste au point de vouloir qu'il n'y ait que moi dans sa vie? Moi et seulement moi? Est-ce un crime de vouloir qu'il m'aime? Qu'il me prenne dans ses bras? M'embrasse? De vouloir passer chaque seconde avec lui? Suis-je devenue l'une de ces horribles filles qui s'imposent dans la vie de leur fiancé, leur mène la vie dur, empiète sur leur espace privé? Si je garde le sourire en l'écoutant, j'ai peur au fond de moi. Peur d'être devenu quelqu'un d'ignoble, mais tellement peur qu'il m'abandonne, qu'il décide que la musique est mille fois plus importante que moi. Je pense sincèrement que je ne pourrai pas vivre sans lui, même avec Toru à mes côtés. Si notre histoire devait un jour se terminer, je pense que je ne m'en relèverais pas. Il a une place bien trop importante dans ma vie. Je croise son regard et la peur laisse place à la tendre, à tout l'amour que j'ai pour lui. Je capture chacun de ses mots, l'éclat de ses yeux et les grave dans mon cœur déjà meurtri par la terreur de le voir disparaître comme un nuage de fumée.

La chanson prends fin et je ne sais pas que dire d'autre si ce n'est qu'elle est magnifique… qu'IL est magnifique. L'amour, la peur et la tendresse, me donne affreusement envie de pleurer au final, mais devant ses beaux yeux, je souris de plus belle, allant même jusqu'à lui réclamer une autre chanson. Je veux qu'il fasse disparaître la peur, qu'il la remplace par un amour inconditionnel, fort et puissant. Je veux qu'il me prenne dans ses bras, qu'il me dise qu'il m'aime. Dégageant un de ses genoux, je regarde sa main tapoter dessus alors qu'il m'invite à venir chanter et jouer avec lui, même s'il sait parfaitement que je suis beaucoup moins douée que lui à la guitare. J'hésite un moment, mais j'ai besoin de contact avec lui, besoin de le sentir près de moi, alors même si je sais que je vais être ridicule, je me lève pour venir me poser sur sa jambe. Qu'il soit l'investigateur de ce rapprochement fait battre mon cœur un peu plus rapidement. L'espace d'un instant j'ai envie de nicher mon visage dans son cou, de fermer les yeux pour tout oublier et juste sentir son corps contre le mien, passer mes bras autour de son torse pour me serrer contre lui, mais j'ai peur qu'il se crispe a nouveau, peur de nous éloigner plus encore, de réduire à néant le pas qu'il vient de faire vers moi. Alors je me tiens tranquille, appréciant juste notre proximité. « Je ne joue pas aussi bien que toi, tu t'en souviens, n'est-ce pas? » Je lui lance une petite moue boudeuse. Le violon c'est quand même un peu différent de la guitare. « Et je n'ai pas non plus une aussi jolie voix que la tienne… » Mais je vais faire ce que je peux parce qu'il me l'a proposé et que j'aime, malgré tout, ce genre de partage avec lui. D'une main moins assurée que la sienne mais quand même un peu confiante, après tout on est de vrais musiciens dans la famille, je prends la guitare, la calant sur ma jambe droite. « Tu ne te moques pas, hein? » La main gauche sur le manche, je tente de me souvenir des accords qu'il m'a enseigné et que j'ai un peu travaillé sur la guitare de Toru. Mes doigts frottent doucement les cordes, mais contrairement à lui, je suis obligé de regarder où je place mes doigts. Sur le violon c'est devenu instinctif à force, mais pour la guitare c'est autres choses, déjà parce que les accords sont différents et que le manche est bien plus large aussi. Mais je ne dois pas trop mal m'en sortir vu les sons que produise l'instrument. « I heard that you settled down. That you found a girl and you're married now. I heard that your dreams came true. Guess she gave you things I didn't give to you. » Ma voix s'élève, douce et timide, sur cette chanson que je connais par cœur pour l'avoir trop écoutée en son absence. Je marque un temps d'arrêt avant de reprendre attentive à mes gestes, plus qu'aux paroles qui ont toutefois un goût amer. Peut-être parce qu'elles me semblent faire écho à ces propres pensées, à ces craintes  et ces doutes que je garde enfoui jour après jour. « Old friend, why are you so shy ? It ain't like you to hold back or hide from the lie. I hate to turn up out of the blue uninvited, but I couldn't stay away, I couldn't fight it. I hope you'd see my face & that you'd be reminded, that for me, it isn't over. » J'ai les doigts qui tremblent un peu et ma voix se fait vraiment timide par moment, parce que cette chanson remue vraiment quelques choses en moi. Et la peur tapie dans l'ombre depuis son départ se mêle à tout ce qui empoisonne ma vie. Ces craintes qui me maintiennent la tête sous l'eau, m'empêchent d'être pleinement heureuse. Son comportement plus qu'étrange depuis son retour. Je veux qu'il me regarde, mais pas comme il le fait maintenant. Je veux qu'il me voit vraiment. « Nevermind, I'll find someone like you. I wish nothing but the best for you too. Don't forget me, I beg, I remember you said : "Sometimes it lasts in love but sometimes it hurts instead". » Trouver quelqu'un comme lui? Je tente de m'en persuader. C'est la seule chose que je peux faire, parce que j'ai beau m'accrocher de toutes mes forces, le fossé qui nous sépare grandit chaque jour un peu plus. Alors je m'en persuade comme je peux, sachant parfaitement qu'il sera le seul et unique. Que si demain tout s'arrête, il n'y aura rien d'autre. « Sometimes it lasts in love but sometimes it hurts instead, yeah. » Ma voix murmure ces quelques mots, alors que je rate une note, mais je m'en fiche. Mes doigts s'immobilisent au beau milieu de la chanson, laissant mourir la dernière note jouée. La tête baissée sur la guitare, je garde le silence un moment. « Est-ce que tu m'aimes? » Je sais que la question peut paraître stupide, mais j'ai besoin de savoir qu'il m'aime, que mon monde n'est pas entrain de s'écouler comme un château de carte poussé par le vent.
©TENNESSEE.

Yanagi Emrys
the wild fox admin
Pseudo : calimena ✧ Mes messages : 694 Yen (¥) : 204 Avatar : park jae hyeong (day6) Schizophrène? :


siam raylai ft. bambam (got7) kwon ji hyuk ft jeon jungkook (bts) serizawa loukas ft. jung daehyun (bap) Yagyu Berry ft. woozi (seventeen) Ahn Reagan ft. yugyeom (got7) Murakami E. Dawn ft. jimin (bts) Matsui Junya ft. yoseob (beast) heiwajima Astéria ft. lisa (blackpink) Byakuya Raijû ft. jooheon (monsta x) Usagi Momiji ft. sunyoul (up10tion) Inuzuka Reon ft. jinhwan (ikon) Wu Yulian ft. luhan Jang Percy ft. wonho (monsta x) Kamiya Yûgi ft. mino (winner) Kirisame Setsuna ft. n (vixx) Aomine Shun ft. jonghyun (shinee) Bakugo A. King ft. sanha (astro) Byun Bae ft. winwin (nct) Tenzin Nyima ft. jinho (pentagon)



Age : vingt quatre ans Date de naissance : 15/09/1992 Astrologie : born ♒ {vierge} × 猴 {singe} Métier : chanteur/rappeur à A.E Année : sixième année. Résidant à : la famille Yanagi vit à Bunkyo, mais je loge dans un bus réaménagé en une sorte d'appartement, à Bunkyo. Planning :





invitez kaori à sortir pour étouffer les doutes de son frère faire attention à toru cacher que je ne suis pas emrys et que je loge dans un bus réaménagé en appartement connaître un peu mieux les autres idoles de l'agence me documenter sur les amis d'emrys, ça craint de ne pas savoir au moins ça







Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.
Navigation : fiche de présentationfiche de lien






Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 17 Jan - 20:11



I miss you my love
Emrys & Kaori


Tenue ✘ Pourtant, elle est entièrement en droit de le faire, pas seulement à moi mais aussi au véritable Emrys. Ce n'est pas question de moi, mais tout cela ne me correspond pas. Je le fais pour assurer un revenu à ma famille, pour que mes parents puissent manger et se faire plaisir, mais je ne mesure pas encore le degré de souffrance que risque de ressentir la jeune fille en apprenant la vérité. Elle pourrait ne jamais le savoir, mais entre nous, je ne pourrais pas lui passer la bague au doigt ni lui assurer une vie de famille. Ce n'est pas mon rôle, qu'importe le contrat. Je n'ai jamais signé pour être un père ou un bon mari, juste un remplaçant... Ce petit jeu ne durera pas éternellement. Puis si je venais à l'épouser sans aucun sentiment, la vérité ne serait que plus dure à avouer. Mieux vaut que le rideau tombe avant que l'on entame des projets trop grand, mais le moment n'est pas venu d'ouvrir ma bouche sur ce sujet. Kaori devra espérer encore un peu, à mon grand malheur. Dans le fond, je ne veux pas la blesser impunément. C'est injuste pour elle, injuste pour le vrai Emrys, injuste pour le monde entier. Mon comportement reflète sûrement ma crainte envers elle, parce que plus je vais m'attacher à Kaori, plus j'aurai de la peine plus tard. Parce qu'à part devenir son ami, je ne pourrais pas être son amant. « Si tu fais des caprices, c'est seulement parce que je suis négligent. Je n'ai pas à t'en vouloir. » Ce n'est pas moi qui suis adorable, mais bien Kaori. Elle est patiente et amoureuse, ce que je n'arrive pas à être malgré tout, malgré les promesses d'argent, malgré le silence. Peut-être que j'aimerai juste éteindre cette flamme pour qu'elle se contente de détester Emrys, plutôt que de l'aimer d'un amour impossible. Je ne sais plus, cette histoire est loin d'être facile. à chaque fois que je regarde Kaori, je vois une tonne de belle chose réservé à l'amour de sa vie et je comprends que ça ressemble à des explosifs... Mes mensonges ne font que lancer des étincelles sur la mèche.

Guitare dans les mains, je lui propose un concert privé pour me racheter. Ma mission n'est pas de la rendre encore plus amoureuse de ce reflet, mais je ne me sens pas de la virer de ma loge sous prétexte que j'ai du boulot. C'est faux, je n'ai rien à faire pour le moment, rien de plus que passer du temps avec elle. Les notes s’enchaînent, ma voix suit le mouvement de mes doigts et je sens les paroles prendre un sens dans ma tête. Toru l'a déjà remarqué, mais j'ai juste mit ça sur le compte de la passion, de la chanson. ça n'a rien à voir avec mes propres sentiments, bien que « congratulation » m'a donné une drôle d'impression. Là, je chante pour faire plaisir à Kaori, aussi surprenant cela soit-il. Je n'ai aucune raison de la repousser à nouveau, ni d'être un enfoiré. En même temps, je n'ai pas envie de faire des efforts pour notre relation si cela amène vers un gouffre. Elle va croire que je l'ai manipulé, que je l'ai prise pour une idiote -même si ça c'est parfois le cas- et elle décidera de me haïr autant qu'elle se meurtri par la vérité. à sa place, je ne pourrais même pas me supporter, ni même me voir en face... Or, je ne suis pas Kaori. Je ne peux pas savoir ce qu'elle pense, ni ce qu'elle ressent. Ma voix se tait en même temps que les notes de l'instrument et je l'observe sans rien dire quelques secondes. ça été bref, mais pas mauvais.

Chanter seul à nouveau serait purement égoïste, bien que mon intention l'est tout autant. J'ai l'impression de mettre du scotch sur son coeur pour le rendre incassable, mais cela risque d'avoir l'effet inverse et de le briser intérieurement. L'invitant à s'asseoir sur ma jambe, je lui quémande un duo sans arrière pensée. Je m'en fiche si son niveau en musique n'est pas excellent ou si sa voix n'est pas forte ou précise. C'est une approche, un effort. Je n'ai pas besoin qu'elle soit parfaite pour le faire, même si gagner à nouveau pleinement sa confiance est risqué. « Ce n'est pas grave, nous sommes que tous les deux. » Je ne suis pas un juge, même si elle fait une fausse note, je ne compterai pas faux. « Kaori. » Je la regarde sérieusement, comme pour dire que sa voix est très bien comme elle est. J'attends qu'elle prenne confiance pour lui confier ma guitare, regardant ses mains se placer sur les cordes avant de relever mes yeux vers elle, un sourire aux lèvres. « Je n'ai aucune raison de le faire. » Ce n'est pas moi qui lui ai apprit à jouer, mais pour une fois, je vais faire confiance au défunt Emrys. Il a dû être tendre et gentil avec elle, ce que je ne suis pas. Cette fois-là, je vais me mettre à sa place et voir Kaori autrement qu'une fille naïve. Pendant qu'elle se concentre sur l'instrument et ses doigts, moi je l'examine discrètement. Mes iris redessiner ses lèvres, son nez et s'attardent sur ses yeux. C'est une belle fille, mais ce n'est pas mon âme soeur pour autant. Les paroles de sa chanson m'interroge et je ne détourne pas mes yeux d'elle tout en me demandant pourquoi. Pourquoi chanter cette chanson ? Un hasard ? La dernière fois que je me suis entraîné avec Toru, j'ai ressenti un mélange étrange d'émotion et là encore, ça revient. ça me fait penser à Emrys, au fait que je lui pique sa copine, puis j'en reviens à la concernée. Pourquoi cette chanson ? Pourquoi ne puis-je pas comprendre le sens de ce sentiment ? L'amour, je ne l'ai jamais connu. Sa question me fait frissonner, elle me dérange même. « Bien sûr. » Dis-je naturellement, un peu comme un texte apprit par coeur. Je détourne rapidement mes yeux d'elle et récupère la guitare pour libérer ses mains. « Tu penses que ce n'est plus le cas, c'est ça ? » Sinon elle ne poserait pas cette question. Je suis juste stupide de lui mentir. Je ne la déteste pas, mais je ne l'aime pas par amour.

©TENNESSEE.


⊹⊹ you don't know me ⊹⊹
you want a perfect picture to believe in. then you can't be looking for me then. i don't need to live by your rules. you don't control me.

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 22 Jan - 16:53



I miss you my love
Emrys & Kaori

Tenue ✘ Assise sur les genoux de l'homme que j'aime, je devrais être aux anges, rayonné de mille feux mais pour le moment c'est loin d'être le cas. Je me fustige autant d'avoir osé poser la question qui me taraude depuis des jours, que j'ai peur d'entendre la réponse. A cet instant je voudrais devenir sourde ou me transformer en petite souris en m'enfuir en courant. Au fond, je ne suis pas vraiment certaine d'avoir envie d'entendre sa réponse, dans les deux cas je suis perdue. S'il me répond qu'il ne m'aime plus, mon monde volera en éclat, mon cœur se brisera en si petits morceau qu'il sera juste impossible à recoller. Et s'il me dit qu'il m'aime… Devrais-je le croire alors qu'il passe son temps à m'éviter et que le moindre de mes contacts semblent lui être une véritable torture? Je suis perdue, tentant tant bien que mal de m'accrocher à ce bonheur infini que je souhaite depuis toujours. Les yeux baissés sur la guitare, j'attends ses mots comme un condamner à mort. Pour le coup je voudrais que Toru soit là. Il trouverait les mots justes pour me rassurer, il les trouve toujours, comme Emrys les trouvait toujours... avant. Depuis son voyage, il n'est plus le même. Il n'est plus mon Emrys mais celui de la Angel. Il passe plus de temps ici qu'avec moi… J'ai l'impression qu'il me chasse petit à petit de sa vie.

Ses mots percent le silence que les miens ont laissé derrière eux, m'assurant qu'il m'aime, mais il n'y a pas la moindre chaleur dans ses mots, pas un centième des sentiments qu'il a mis dans sa chanson. Et pourtant j'ai terriblement envie de croire ce qu'il me dit, parce que je suis incapable de m'éloigner de lui, parce que je n'en ai pas la moindre envie non plus. Relevant la tête je lui offre un sourire alors qu'il récupère sa guitare. Mais si mes lèvres s'étirent mes yeux ne rient pas et même si je sais pertinemment qu'il va encore se crisper, je passe les bras autour de son cou pour nicher mon visage contre celui-ci. « Je ne sais pas. Tu es… différent. » Oui vraiment différent et en même temps tellement semblable, c'est assez déroutant. « Plus distant. » C'est sans doute ce qui est le plus difficile à vivre. Je pourrais à la limite comprendre qu'il ne m'informe pas de son planning, qu'il crée une sorte de séparation entre sa vie privé de sa vie professionnelle, après tout je suis envahissante selon mon frère. Mais j'ai beaucoup de mal a supporter de le sentir s'éloigner de moi, même lorsqu'on est ensemble. « Moins tendre. » Plus de câlins, plus de baiser si ce n'est ceux que je lui arrache… « On n'est pas forcé de se marier tout de suite, si ça va trop vite pour toi. » Ça me fait mal de le dire, parce que moi j'y tiens à ce mariage, mais pour lui, je serais prête à attendre le temps qu'il veut. Oui, je préfère penser que tout ça est du à la rapidité des choses et non à une éventuelle rencontre qu'il aurait pu faire lors de son voyage. L'imaginer avec une autre fille c'est au dessus de mes forces.
©TENNESSEE.

Yanagi Emrys
the wild fox admin
Pseudo : calimena ✧ Mes messages : 694 Yen (¥) : 204 Avatar : park jae hyeong (day6) Schizophrène? :


siam raylai ft. bambam (got7) kwon ji hyuk ft jeon jungkook (bts) serizawa loukas ft. jung daehyun (bap) Yagyu Berry ft. woozi (seventeen) Ahn Reagan ft. yugyeom (got7) Murakami E. Dawn ft. jimin (bts) Matsui Junya ft. yoseob (beast) heiwajima Astéria ft. lisa (blackpink) Byakuya Raijû ft. jooheon (monsta x) Usagi Momiji ft. sunyoul (up10tion) Inuzuka Reon ft. jinhwan (ikon) Wu Yulian ft. luhan Jang Percy ft. wonho (monsta x) Kamiya Yûgi ft. mino (winner) Kirisame Setsuna ft. n (vixx) Aomine Shun ft. jonghyun (shinee) Bakugo A. King ft. sanha (astro) Byun Bae ft. winwin (nct) Tenzin Nyima ft. jinho (pentagon)



Age : vingt quatre ans Date de naissance : 15/09/1992 Astrologie : born ♒ {vierge} × 猴 {singe} Métier : chanteur/rappeur à A.E Année : sixième année. Résidant à : la famille Yanagi vit à Bunkyo, mais je loge dans un bus réaménagé en une sorte d'appartement, à Bunkyo. Planning :





invitez kaori à sortir pour étouffer les doutes de son frère faire attention à toru cacher que je ne suis pas emrys et que je loge dans un bus réaménagé en appartement connaître un peu mieux les autres idoles de l'agence me documenter sur les amis d'emrys, ça craint de ne pas savoir au moins ça







Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.
Navigation : fiche de présentationfiche de lien






Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 24 Jan - 11:05



I miss you my love
Emrys & Kaori


Tenue ✘ Si j'aurai été un peu plus honnête ou carrément franc avec Kaori, ma réponse serait plus hésitante, moins certaine mais sûrement pas positive. J'aurai pu lui déballer une belle histoire dramatique pour expliquer mon refus, mais cela serait trop proche de la vérité, alors j'ai préféré mentir encore une fois et planter à nouveau la pelle pour creuser ma propre tombe. Plus j'ouvre ma bouche, plus je vais m'enterrer dans ce trou. Kaori a tellement d'espoir en moi, elle me donne une confiance que je ne mérite pas et à la longue, cela va devenir un lourd fardeau qui va m'écraser comme Atlas sous le poids de la terre. La jeune fille n'a pas conscience de tout cela et il m'est interdit d'énoncer un seul morceau du secret, alors je dois supporter en silence. Je comprends que ma réponse soit considérer comme un jugement inquiétant entre sursis ou condamnation. La close du contrat est clair, Kaori ne doit rien savoir sur Emrys, ni sur moi. De ce fait, je lâche ces quelques mots avec facilité et sans retenue, comme si je me délivrais d'une charge trop lourde à garder. ça ne sonne pas si faux, dès l'instant où je me montre sceptique et faussement affligé. Si elle demande une telle chose à l'amour de sa vie, c'est qu'un truc cloche et qu'elle commence à doute. Là encore, ça ne devrait même pas arriver.

L'ambiance a soudainement perdu de sa douce chaleur, devenant presque froide et inconfortable. Ai-je mal répondu ? N'ai-je pas mit suffisamment de bonne volonté ? Je me questionne intérieurement tout en récupérant mon guitare et en observant son sourire. L'étincelle n'est pas là dans son regard, cette lueur qui brillait à chaque fois que ses yeux se posèrent sur moi. Proche d'elle, je ne sais pas comment réagir. Mes mains se déposent sur ses hanches après avoir chassé l'instrument dans un coin du canapé, et je l'écoute. Différent. Distant. Je perds des points à l'entendre décrire mon comportement tel un entretient d'embauche pour jouer le rôle d'un acteur principal. Ce n'est pas bon, vraiment pas bon. Moins tendre. Mes doigts se crispent malgré moi sur son vêtement et j'oublie comment avaler ma salive, retenant maladroitement mon souffle. Le mariage. Je repense aux paroles échangées avec son frère et je me reprends aussitôt. « Oui, ça va trop vite, je crois. » Soufflais-je doucement, je parviens à déglutir normalement et à reprendre sur un ton plus calme. « Nous sommes encore jeune, puis ton frère n'aimerait pas qu'on se précipite trop vite. » Je peux faire passer mon comportement sur cette idée, voir le mariage comme une nouvelle angoisse et avoir mille et une excuse. « Je suis désolé de ne pas t'en parler, c'est... C'est une image assez surprenante. » Effrayante, pourrais-je dire. Il y a une part de vérité dans mes paroles, le mariage ou même la vie en couple me stresse et me donne l'impression de voler le coeur d'un autre. Emrys doit se retourner dans sa tombe, c'est sûr.

« D'ailleurs, ton frère veut aller à Sapporo pour voir le festival, j'ai proposé d'y aller ensemble. ça t'intéresse ? » Ouais bon, ça ne s'est pas passé vraiment ainsi mais je peux le tourner à ma sauce. Un sourire aux lèvres, je remonte mes mains vers ses épaules pour la reculer légèrement. Mes yeux croisent les siens et je réfléchis à toute vitesse. Elle me veut moins distant, plus tendre. Ni une, ni deux, je dépose mes lèvres sur les siennes et l'embrasse doucement. ça doit être la première fois que je prend l'initiative d'échanger un tel contact avec Kaori, mais je ne brusque pas les choses, quémandant simplement une suite moins douce et plus savoureuse.

©TENNESSEE.


⊹⊹ you don't know me ⊹⊹
you want a perfect picture to believe in. then you can't be looking for me then. i don't need to live by your rules. you don't control me.

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 28 Jan - 23:20



I miss you my love
Emrys & Kaori

Tenue ✘ Il ne s'en rend pas compte, ou peut-être que si, mais c'est notre tombe à tous les deux qu'il creuse de ses si beaux mensonges. Bien que je sois perdue quoi qu'il fasse. Encore une fois, il me ment, me donne l'espoir. Il me charme comme le joueur de flûte face au serpent, me fait miroiter plein de jolies choses qui se révéleront au final totalement fausses et qui me tireront sans nul doute vers le fond, quand la mélodie prendra fin et que je reprendrais contact avec la réalité. Et s'il s'était montré franc, honnête, mon monde aurait volé en éclat à l'instant même où ses mots auraient franchit ses lèvres. La vie nous offre un bien cruel dilemme à tout deux, même si je n'en ai personnellement pas conscience. Non. Pour moi, il est Emrys, l'homme dont je suis tombée amoureuse et à qui je suis fiancée. Mais j'avoue que pour l'instant toutes mes certitudes, celles que j'ai pris soin de me créer comme celles qui m'ont toujours sauté aux yeux, ne me semblent plus aussi certaines. Comme la roche que l'eau érode et qui s'effrite doucement, je doute de l'amour qu'il me porte, de son envie de passer du temps avec moi et même de son envie de se marier. Au final, le beau château de carte de ma vie et déjà en train de trembler, près à s'effondrer au moindre minuscule coup de vent.

Je suis une belle et magnifique idiote. Moi qui voulait passer un moment léger et sans embrouille avec Emrys, pour le coup j'ai tout fichu en l'air avec mes questions. Assise sur ses genoux, je lui offre la pâle copie des sourires auxquels je l'ai habitué jusqu'ici, le laissant récupérer son instrument. Même si sa réponse est positive et devrait me faire plaisir, je ne peux pas m'empêcher de douter tant son comportement m'indique l'exacte contraire de ses paroles. Mais comment croire quelqu'un qui dit vous aimez alors qu'il se crispe au moindre petit contact et qu'il semble passer son temps à vous éviter. Mes bras se nouent autour de son cou ou me visage se niche d'instinct. Je voudrais pourtant tellement croire que ce qu'il me dit et vrai est sincère, mais il est tellement différent ces temps ci que j'ai parfois un peu de mal à le reconnaître. C'est comme s'il était lui sans vraiment être lui, c'est une impression étrange, mais je passe au dessus parce que je suis juste tellement heureuse qu'il soit revenu de voyage. Du moins je l'étais parce qu'aujourd'hui cette impression bizarre me reprend. Malgré tout, je lui en fais la remarque, même si je n'ai pas envie de lui faire le moindre reproche. Mais ce n'est pas ça, c'est juste une constatation. Et comme toujours, quand ça le concerne, je lui trouve moi-même une excuse: notre mariage. C'est la seule chose qui me parait probable et… Non, en fait c'est la seule excuse que je pense pouvoir accepter. Excuse qu'il ne semble pas rejeter, avouant lui-même que les choses vont un peu vite pour nous avant de mentionné Toru et son instinct parfois trop protecteur. Je me pince doucement les lèvres, ne voyant vraiment pas ce que mon frère vient faire dans nos histoires de mariage. Je l'adore plus que je ne pourrais jamais le montrer et je ne pourrais pas vivre sans lui, mais il n'a rien à dire concernant notre histoire, pas plus que concernant nos choix d'avenir. Si j'aime parfois qu'il me protège, je ne suis plus une petite fille. Je suis aussi capable de prendre mes décisions. Me promettant d'avoir un jour une conversation sérieuse avec lui, je caresse avec douceur bien que distraitement la nuque de ma moitié, plus sensible que je ne le laisse paraître à ses mains sur mes hanches. « On met le mariage en attente pour le moment et on prend notre temps, d'accord ? » Ça me coûte de le dire, mais si ça peut nous permettre de cesser de nous éloigner l'un de l'autre, je le fais sans la moindre hésitation. « Tu aurais du m'en parler avant. » Je me sens coupable. J'ai l'impression de l'emprisonner dans une relation dont il n'a pas envie, dont il n'a plus envie, parce qu'à la base c'est lui qui m'a demandé de l'épouser et pas l'inverse. Comme s'il avait changé d'avis et qu'il se savait plus comment faire pour mettre fin à tout ça. A moins qu'il ne soit trop lâche pour dire les choses telles qu'elles sont.

Tout ça tourne, tourne et retourne dans mon esprit me menant loin d'ici, c'est la question d'Emrys qui me fait reprendre pied. « Hum ? » Aller à Sapporo avec lui et Toru pour voir le festival. Est-ce que j'ai envie d'y aller ? Est-ce qu'il a vraiment envie de que je vienne avec ? Ou est-ce qu'il dit ça juste par obligation, pour se donner bonne conscience. « C'est gentil de proposer… Mais j'ai déjà quelques choses de prévu à ce moment. » Non en fait, je n'ai absolument rien de prévu, mais peut-être qu'en lui laissant un peu d'espace, il finira par redevenir celui que j'ai toujours connu. Ou peut-être que je lui manquerai un peu et que c'est lui qui viendra vers moi pour une fois. C'est l'occasion de passer du temps avec Eri, de faire des choses entre meilleurs amies. De ses mains sur mes épaules, il me repousse légèrement. Avec un pincement au cœur, je m'apprête à me lever pour retourner m'installer sur le canapé, mais je croise son regard à peine quelques secondes avant de sentir sa bouche se coller à la mienne. Dans ma poitrine mon cœur rate un battement avant d'entamer une course folle alors que je ferme les yeux sous la sensation. Surprise du geste, je reste là immobile quelques instant, mais la caresse de ses lèvres éveille en moi le désir d'un vrai baiser, passionné et aimant. Mes lippes bougent doucement contre les siennes, y répondant plus franchement, mes doigts toujours sur sa nuque glissant dans ses cheveux alors que je profite simplement de ce qu'il veut bien m'offrir.
©TENNESSEE.

Yanagi Emrys
the wild fox admin
Pseudo : calimena ✧ Mes messages : 694 Yen (¥) : 204 Avatar : park jae hyeong (day6) Schizophrène? :


siam raylai ft. bambam (got7) kwon ji hyuk ft jeon jungkook (bts) serizawa loukas ft. jung daehyun (bap) Yagyu Berry ft. woozi (seventeen) Ahn Reagan ft. yugyeom (got7) Murakami E. Dawn ft. jimin (bts) Matsui Junya ft. yoseob (beast) heiwajima Astéria ft. lisa (blackpink) Byakuya Raijû ft. jooheon (monsta x) Usagi Momiji ft. sunyoul (up10tion) Inuzuka Reon ft. jinhwan (ikon) Wu Yulian ft. luhan Jang Percy ft. wonho (monsta x) Kamiya Yûgi ft. mino (winner) Kirisame Setsuna ft. n (vixx) Aomine Shun ft. jonghyun (shinee) Bakugo A. King ft. sanha (astro) Byun Bae ft. winwin (nct) Tenzin Nyima ft. jinho (pentagon)



Age : vingt quatre ans Date de naissance : 15/09/1992 Astrologie : born ♒ {vierge} × 猴 {singe} Métier : chanteur/rappeur à A.E Année : sixième année. Résidant à : la famille Yanagi vit à Bunkyo, mais je loge dans un bus réaménagé en une sorte d'appartement, à Bunkyo. Planning :





invitez kaori à sortir pour étouffer les doutes de son frère faire attention à toru cacher que je ne suis pas emrys et que je loge dans un bus réaménagé en appartement connaître un peu mieux les autres idoles de l'agence me documenter sur les amis d'emrys, ça craint de ne pas savoir au moins ça







Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.
Navigation : fiche de présentationfiche de lien






Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 31 Jan - 21:19



I miss you my love
Emrys & Kaori


Tenue ✘ Kaori a percé ma carapace pour voir au-delà de ce mur que j'ai brandi jusqu'à maintenant. Elle a vu la différence entre Emrys et moi, cette différence que je ne pourrais pas vraiment constater sans avoir connu le véritable chanteur. Il devait être un garçon doux et réconfortant, quelqu'un qui ne se crispe pas quand on le touche, ni qui refuse un baiser de sa bien aimé et encore moins qu'il évite. Je suis un idiot, un menteur idiot. Kaori a compris que mon comportement n'avait rien de naturel et j'aurai dû voir à ses sourires factices que quelque chose n'allait pas. Malheureusement, je continue à jouer le charmeur de serpent et jouer ma mélodie tant que la belle créature m'écoute et se concentre sur mon instrument, obnubilé par la douce chanson qui s'en dégage. Je suis désolé pour elle, désolé d'être une pâle copie de son amoureux mais je ne peux pas faire autrement à moins de revenir à mon ancienne vie après lui avoir brisé le coeur. Mes parents seront à nouveau dans le besoin et moi, toujours plus faux qu'à l'accoutume. Finalement, rien de bien n'arrive avec ce boulot, que ce soit être un acteur en mission secrète ou une idole de substitution. Kaori trouve rapidement l'excuse qui me sera favorable auprès d'elle: le mariage. Je n'avais pas pensé à cela avant qu'elle n'en parle, puis j'ai repensé aux paroles de son frère comme quoi nous étions encore jeune pour se précipité. Finalement, c'est la meilleure chose pour mettre un pilier de sécurité et gagner du temps. Sans savoir, je n'aurai jamais dû parler de son frère à un tel moment mais j'ai toujours l'image de la famille soudée en les regardant, comme quoi ils partagent tout même les projets d'avenir. Je suis loin de me douter que Kaori pourrait mal le prendre et que Toru m'a lui-même avertit de le garder pour moi. Mais qu'est-ce que je suis bête! Pourtant Kaori ne laisse rien paraître et elle accepte sans être vexée. « Oui. » Je ne sais que dire de plus, juste acquiescer et sourire. Je gagne un joker sans cette promesse de mariage imminent, même si ça blesse ma fiancée et que j'en ai malheureusement conscience. Plus je vais être avec elle, plus je vais voir le mal que je lui cause. « Je ne voulais pas te blesser, tu dois y tenir. » Ainsi, je ne pense pas seulement à moi, même si c'est faux et que j'ai dû inventer rapidement un prétexte. Des fois, je me déteste d'être aussi nul.

Le mariage éloigné, je peux ramener un autre sujet sur le tapis et parler voyage, pourquoi pas vacance même. Kaori revient sur terre et je garde mon sourire en attendant une réponse de sa part. J'ai déjà une image lumineuse et heureuse d'elle, rien qu'à l'idée de partir à Sapporo avec moi et son frangin, en « famille ». Mais ses paroles me font doucement perdre mon sourire, comme un film passant au ralentis. « Oh... Je peux repousser si tu veux ? » J'étais tellement sûr qu'elle viendrait que mon plan tombe à l'eau, il coule à pique carrément. Je ne sais pas quoi dire, ni comment réagir. Je suis déçu malgré moi, m'attendant à quelque chose de positif et non de négatif. Merde, ça me prend au dépourvu! Je ne peux pas l'empêcher d'avoir une vie, ni de faire autre chose en dehors de moi... Je suppose même que c'est tout à fait normal, qu'elle a des amis avec qui passer du temps et s'amuser, que je ne suis pas son centre du monde malgré notre relation. J'ai surtout la sensation de perdre des cartes et d'avoir un jeu minable, proche de la défaite. J'ai eu pour but de rattraper les choses, de me rapprocher pour me faire pardonner mais j'ai toujours cette épée au dessus de la tête. L'un comme l'autre,  ça va mal finir quoi que je fasse. Même si je mens jusqu'à la fin, jusqu'à être vieux, ça ne changera pas mes mensonges, cette vérité dissimulée. Bref, j'en perds le nord et la recule, capturant doucement ses lèvres pour un premier échange volontaire. Je ne sais pas trop dans quoi je m'embarque mais je garde cette proximité jusqu'à obtenir son accord et approfondir notre baiser, mordillant sa lèvre pour glisser ma langue à la recherche de la sienne. Kaori ignore à quel point c'est désagréable d'échanger un baiser qui n'est pas censé être le miens... Mais je le fais quand même, ramenant l'une de mes mains dans son cou, remontant vers sa joue pour prolonger ce contact sulfureux entre nos lippes, jusqu'à manquer d'air et séparer nos bouches. Je reprends mon souffle, sans m'éloigner pour autant de son visage. Nos nez se frôlent et je pince mes lèvres en relevant mon regard vers le siens. « Ne doute pas, Kaori. »

©TENNESSEE.


⊹⊹ you don't know me ⊹⊹
you want a perfect picture to believe in. then you can't be looking for me then. i don't need to live by your rules. you don't control me.

Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 1 Fév - 0:07



I miss you my love
Emrys & Kaori

Tenue ✘ « C'est vrai… Je tiens à notre mariage. » J'y tiens même beaucoup. Rien ne m'a jamais fait plus envie que de devenir sa femme, mais pas si de son côté il n'en a pas pleinement envie. J'ai beau l'aimer plus qu'il n'est possible d'aimer quelqu'un, je ne veux pas d'un amour à sens unique. Je sais c'est égoïste, mais je le veux entièrement, du moins la partie qui est à moi parce qu'il me faut déjà le partager avec sa passion. Je ne supporterai pas d'avoir à le partager plus encore. Je suis en fait très égoïste, je m'en rends compte. « Mais je tiens encore plus à toi. » Sur sa nuque, mes doigts continuent à tracer des arabesques, légères et douces, caresses graciles. « Je t'aime, je ferais n'importe quoi pour que tu sois heureux. Même faire une croix sur notre mariage si c'est nécessaire. » J'espère qu'on n'en arrivera pas là, mais je pense vraiment ce que je dis. Si c'est trop pénible pour lui, il ne doit pas avoir peur de m'en parler. Je peux comprendre et accepter beaucoup de chose, pour peu qu'on m'en parle, même si j'ai des limites comme tout le monde.

J'ai peur. Peur qu'il ne décide justement de mettre fin à nos fiançailles, qu'il renonce finalement à notre mariage. Peur parce que je sais que je ne pourrai rien y faire. J'aurai beau pleurer, supplier, ça ne le fera pas m'aimer plus, si ce n'est déjà plus le cas. Oui j'ai peur, parce qu'il est devenu toute ma vie et que sans lui je ne suis qu'une coquille vide. Il a pris tant de place dans ma vie que j'en ai oublié comment vivre sans lui. Comme pour me sortir de mes sombres pensées, il me propose de venir avec lui et Toru à Sapporo, voir le festival. Mais une fois encore je me pose plein de question, pas certaine qu'il soit totalement sincère, même si j'aimerais qu'il le soit. Mais j'avoue que je ne sais plus vraiment ce que je dois croire. Au final, venir le rejoindre n'était peut-être pas une bonne idée, même si j'avais terriblement envie de le voir et qu'il me manquait. J'ai surtout l'impression qu'il a besoin d'un peu d'espace, que je l'envahi trop, alors je refuse, prétextant quelques chose de prévu. Je ne veux pas qu'il se sente pris au piège, comme un lion en cage. Je veux qu'il soit libre de vivre sa vie comme il l'entend, même si mettre moi-même de la distance me tue. Je suis persuadé, au fond, que c'est la meilleure chose à faire pour lui, même si je crève d'envie de venir avec lui, de le suivre partout où il va et partout ou il ira. « Non, vas-y avec Toru… Profites-en un peu. Tu as tellement peu de temps pour toi. Puis c'est l'occasion de vous rapprocher un peu mon frère et toi. » Je trouverais bien quelques choses à faire pendant leur absence. Je passerai du temps avec ma meilleure amie ou je bosserai mon violon. Ce n'est pas le travail qui manque si je veux être à moitié aussi doué que ma mère.

Ses mains qui me repoussent me donnent l'impression que notre moment prends fin, qu'il est temps que je regagne ma place sur le canapé, j'ai presque envie de pleurer. Mais ses lèvres qui se posent sur les miennes sont une véritable surprise. Ces derniers temps c'est toujours moi qui prends l'initiative, au point que j'imagine presque le forcer, mais là, c'est juste lui. D'abord avec douceur, presque timidement, nos bouches s'épousent avant que le baiser ne se fasse plus franc. Ses dents sur ma lèvre, la mordillant, me poussent à lui offrir plus d'accès. Instinctivement, ma langue cherche la sienne, se laisse attraper et emporter dans un balai sulfureux. Mes doigts glissent dans ses cheveux que j'aime tant, savourant le goût de ses lippes sur les miennes. La caresse de son épiderme sur ma joue me fait frissonner, presque gémir. A bout de souffle, le baiser prend fin mais nos visages restent proches, tandis qu'on tente chacun de retrouver une respiration correcte. J'aime ses baisers qui me laissent toujours un goût de trop peu, me laissant sur ma faim, cette faim de lui que j'ai dès qu'on est proche, comme à cet instant. Mon regard accroche le sien dès qu'il lève les yeux vers moi, plongeant dedans sans une hésitation. Un léger sourire étire mes lèvres à ses mots, tandis que j'essaie de le rassurer. « Je suis désolée. » Je ne sais pas vraiment si je suis désolée de ne pas venir à Sapporo avec lui, si je suis désolée de douter de lui ou si je le suis pour tout le reste: ma visite imprévue, tout ce que je le force à faire et toutes ces petites choses qui lui empoisonnent la vie. « Ça va avec Toru ? Il ne te pose pas de soucis ? » Le changement de sujet est un peu brutal, j'en conviens mais je ne veux pas qu'il s'attarde sur mes doutes, sur ce qui peut me faire du mal. Je ne suis pas venue pour l'accabler. Si je reste sur ses genoux, je m'éloigne légèrement, mes doigts quittant ses mèches pour jouer avec la pointe des miens.
©TENNESSEE.

Yanagi Emrys
the wild fox admin
Pseudo : calimena ✧ Mes messages : 694 Yen (¥) : 204 Avatar : park jae hyeong (day6) Schizophrène? :


siam raylai ft. bambam (got7) kwon ji hyuk ft jeon jungkook (bts) serizawa loukas ft. jung daehyun (bap) Yagyu Berry ft. woozi (seventeen) Ahn Reagan ft. yugyeom (got7) Murakami E. Dawn ft. jimin (bts) Matsui Junya ft. yoseob (beast) heiwajima Astéria ft. lisa (blackpink) Byakuya Raijû ft. jooheon (monsta x) Usagi Momiji ft. sunyoul (up10tion) Inuzuka Reon ft. jinhwan (ikon) Wu Yulian ft. luhan Jang Percy ft. wonho (monsta x) Kamiya Yûgi ft. mino (winner) Kirisame Setsuna ft. n (vixx) Aomine Shun ft. jonghyun (shinee) Bakugo A. King ft. sanha (astro) Byun Bae ft. winwin (nct) Tenzin Nyima ft. jinho (pentagon)



Age : vingt quatre ans Date de naissance : 15/09/1992 Astrologie : born ♒ {vierge} × 猴 {singe} Métier : chanteur/rappeur à A.E Année : sixième année. Résidant à : la famille Yanagi vit à Bunkyo, mais je loge dans un bus réaménagé en une sorte d'appartement, à Bunkyo. Planning :





invitez kaori à sortir pour étouffer les doutes de son frère faire attention à toru cacher que je ne suis pas emrys et que je loge dans un bus réaménagé en appartement connaître un peu mieux les autres idoles de l'agence me documenter sur les amis d'emrys, ça craint de ne pas savoir au moins ça







Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.
Navigation : fiche de présentationfiche de lien






Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mar 2 Fév - 18:53



I miss you my love
Emrys & Kaori


Tenue ✘ C'était inévitable, pour le mariage. Je m'en doutais déjà qu'elle tenait énormément à cette idée et que j'allais la blesser malgré moi. Si je ne le fais pas, c'est moi qui vais en souffrir plus tard. Ou peut-être que sa douleur à elle sera pire qu'une simple déception passagère. Ce n'est pas mon projet d'avenir, de la briser en mille morceau... Même si je risque quand même de la blesser quoi que je fasse. Je souris à sa phrase, sans savoir pourquoi cela me fait étrangement plaisir. Elle tient à moi, c'est bien la première fois que quelqu'un me le dit... Mais cela ne m'est pas totalement destiné. J'en perds légèrement mon sourire, pensant à ce garçon qui le mérite, et non moi qui le vole. Mon coeur rate un battement, peut-être même plusieurs et je la regarde dans les yeux avec une infime pointe de tristesse. « N'abandonne pas cette idée. » ça m'en coûte de le dire, parce qu'elle mérite vraiment de se marier... Mais pas avec moi. Pas avec une usurpateur de première. Je ne me rends pas compte que mes paroles pourraient lui donner un nouvel espoir, mais je ne peux pas supprimer cette belle idée de son esprit.

L'idée du festival est de Toru, mais je me rends compte que son frère est autant envahissant que sa soeur. D'abord pour le mariage, puis pour le voyage. à croire qu'il m'a retourné le cerveau avec une seule rencontre. Je m'entends un peu mieux avec lui, c'est dommage de penser autrement. J'étais sûr que Kaori adorerait l'idée et serait de suite emballée, mais je me suis lourdement trompé quand elle affirme avoir autre chose à faire. Je ne sais pas comment décrire cette pointe qui transperce mon organe vital, mais je le ressens malgré moi et mes barrières. Un pique de déception, sûrement parce que la situation ne va pas dans mon sens. C'est égoïste, mais chacun l'est à sa façon. Qu'elle refuse me laisse indécis, parce que je croyais vraiment qu'elle serait prête à me suivre n'importe où si je lui demandais... Ce n'est pas le cas, me suis-je trompé dès le départ ? Kaori n'est pas si idiote et naïve, mais j'ai la sensation qu'un truc se cache derrière tout ça. Je ne fais pas plus attention, cherchant une solution à ce problème, mais elle continue de repousser. Seul avec son frère ? Je ne comprends pas. Elle qui se plaignait de vouloir plus de temps pour nous deux, elle préfère que je le passe avec Toru ? « Tu es sûre ? Je n'aurai pas de temps libre avant un long moment... Tu ne veux vraiment pas que l'on s'organise ça plus tard ? » J'insiste une dernière fois, la jugeant du regard pour savoir si elle va se résigner ou pas du tout. Pourquoi ça m'agace autant ? Tout m'échappe, que ce soit elle ou son frère. Quand je dois me rapprocher avec elle, je m'éloigne... Et quand je dois m'éloigner avec Toru, je m'en approche. ça n'a aucune sens, bon sang.

Laissant le doute de côté, je la repousse légèrement pour venir l'embrasser par moi-même, sans attendre qu'elle agisse à ma place avec réticence et crainte. Je dépose mes lèvres sur les siennes, d'abord avec douceur pour m’habituer, puis avec plus d'insistance quand je commence à prendre confiance. Je ne veux pas laisser passer l'occasion de prouver une fois encore que je suis étrange ou différent. Certes c'est le cas mais Kaori n'est pas censé le savoir, alors je dois encore jouer le jeu. Encore, encore et toujours. Ma langue rencontre la sienne et elles entament une valse rythmée et savoureuse. Je la garde proche de moi, sentant ses doigts dans mes cheveux tandis que je ne cesse de l'embrasser franchement, sans délicatesse à présent tel un film américain sans restriction. Cela dure quelques minutes avant que je ne me détache de ses lippes pour reprendre mon souffle et l'observer en silence. Je l'ai fait et ce n'était pas si mal, finalement. Même si ce n'est pas ma place, même si Kaori n'est pas à moi, je ne peux pas la rejeter à nouveau comme les premières fois. Je ne veux pas qu'elle baisse les bras, ni qu'elle doute de quoi que ce soit. Certes, la situation est délicate et je m'y perds lentement... Mais ce serait dégueulasse de l'atteindre à ce point. Peut-être que je devrais simplement la préparer à se séparer de son amour pour Emrys, de ses sentiments envers le chanteur ? Je ne sais pas. Toru ? Pourquoi elle parle encore de son frère ? « ça va mieux, j'ai pu jouer avec lui l'autre jour. Il est fort, je ne doute pas qu'il soit meilleur que moi. » Plaisantais-je, même si je ne suis pas trop le genre de mec à vouloir la compétition. Finalement, Kaori reprend de la distance seule et je la laisse faire en reprenant correctement mon souffle, mon coeur se calmant rapidement. « Il fait très attention à toi, c'est effrayant. » C'est vrai, Toru est flippant parfois.

©TENNESSEE.


⊹⊹ you don't know me ⊹⊹
you want a perfect picture to believe in. then you can't be looking for me then. i don't need to live by your rules. you don't control me.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 17 Fév - 15:25



I miss you my love
Emrys & Kaori

Tenue ✘ Ce mariage me tient à cœur, c'est vrai, je ne le nie pas. Je ne l'ai jamais fait, mais s'il n'est pas à cent pourcent avec moi, c'est un mariage qui n'a aucun sens. Je me refuse à l'emprisonner contre sa volonté, dans une relation dont il n'aurait pas envie. Ce serait comme priver un oiseau de sa liberté, le placer dans une cage jusqu'à ce qu'il en accepte l'usure et les barreaux, alors que justement c'est cette liberté qui lui donne toute sa beauté. Non. Je suis beaucoup de choses, mais pas cruelle. Et ça ne servirait à rien qui plus est, si ce n'est à créer des tensions inutiles, du ressentiment, de la haine, de l'éloignement. Parce qu'il finirait par me haïr, j'en suis persuadé, si je le forçais à m'épouser. Où je deviendrais juste une de ces épouses bafoués, délaissés, attendant le moindre geste de tendresse comme un chien attendant une caresse. Je l'aime. Ô oui, je l'aime plus que je n'ai jamais aimé personne. Il me fait me sentir belle, désirable, me donne le courage d'une lionne, me fait toucher les étoiles, fait de ma vie un rêve éveillé. Mais je ne veux pas devenir une de ces femmes décoratives, qui réchauffe le lit de leur époux mais qu'on ne touche jamais, qu'on abandonne sans scrupule pour une réunion bateau,… Non, je rêve d'être une femme forte et indépendante, une musicienne de talent, une amie véritable, une épouse aimé, une amante passionné. De la passion, voilà ce que je veux… Dans tous les domaines de ma vie. Et contraindre Emrys à m'épouser ne m'apporterai rien de ça. Du coup, même si je rêve de lié ma vie à la sienne, j'accepte de renoncé, de faire une concession. Parce que c'est ça aussi, la vie de couple: des concessions et des compromis. Et je tiens bien plus à lui qu'à un stupide bout de papier et des alliances. « On verra, on a le temps pour ça. » J'essaie de me résigner, de ne pas accorder trop d'attention à ses paroles, pour ne pas nourrir trop d'espoir et me faire des films que ne se réaliseront peut-être jamais. C'est fou mais j'ai un peu l'impression d'être revenue au point de départ, comme si notre relation débutait seulement et qu'il me faudrait à nouveau me battre pour qu'elle évolue.

Je rêverais d'aller à Sapporo avec lui et Toru, passer du temps avec les deux hommes que j'aime le plus au monde, hormis mon père. Mais je pense, qu'Emrys à besoin de distance, comme pour se retrouver lui-même, sans que je ne sois autour de lui. Peut-être que ça nous permettra de mieux nous retrouver par la suite, même si je craints d'être séparé de lui, autant que j'appréhende de me retrouver sans Toru qui a toujours été là pour moi, dans les moments difficiles. Être privé de mes deux piliers au même moment, ça va vraiment être difficile. Heureusement, Eri sera là. Qu'est-ce que je ferais sans ma meilleure amie? « Non… Ne te prive pas pour moi. Tu travailles trop, t'as besoin de vacances. Puis ça te fera plein de choses à me raconter. » L'espace d'un instant, je me demande comment il réagirait si les rôles étaient inversés. Si c'était moi qui prenait mes distances. Si c'était moi qui était toujours trop occupé que pour le voir et passer du temps avec lui. Est-ce qu'il se sentirait délaissé? Est-ce qu'il chercherait à se rapprocher? Ou est-ce qu'il en serait heureux? J'avoue que je suis un peu perdue.

Je m'apprête à quitter ses genoux, repoussé par ses mains quand ses lèvres se collent aux miennes, ajoutant plus encore à ma confusion, mais je m'abandonne rapidement. D'abord à sa douceur, presque timide et innocente, ensuite à son insistance. Je lui cède facilement l'accès à ma bouche, nos langues se retrouvant rapidement pour une danse endiablé, alors que mes doigts glissent dans ses cheveux. Il y a un moment qu'on a pas échangé pareil baiser et là encore, il est différent des précédents. Il n'est pas délicat, juste franc, brusque, impérieux. Il ravage mon cœur comme un tsunami qui emporte tout sur son passage et je me sens soudainement fébrile dans ses bras, sous la force que son baiser. A bout de souffle, nos visages s'éloignent. Dans ma poitrine, je sens mon organe vital battre à tout rompre, comme s'il tentait de s'enfuir. Toujours proche, on cherche chacun notre souffle, respirant le même air. Je sens encore ses lèvres sur les miennes, à tel point que j'ai presque envie de passer mon index dessus. Je suis encore plus perdue. Comment peut-il être si distant et m'embrasser de la sorte la seconde d'après? S'il cherche à me rendre chèvre, c'est plutôt réussi pour le coup. Je lance soudainement la conversation sur mon frère, espérant la rendre un peu plus légère, même si Toru n'est peut-être pas le meilleur choix que j'ai pu faire. Mais en même temps, je suis intrigué de savoir comment ça se passe entre eux. Je souris à sa réponse avant de lui adresser une moue peu convaincue. « Impossible, personne n'est meilleur que toi… Même si j'avoue de mon frère joue vraiment bien. » Il joue même mieux que ça en réalité, mais Emrys est un vrai dieu à la guitare. Et si naturellement Toru à toute mon admiration, je suis sans aucun doute la première fan de mon fiancé. « Mais je suis contente que ça se passe bien entre vous. » Je sais d'expérience que mon frère est parfois un peu trop protecteur et qu'il ne rend pas toujours les choses faciles. J'avais un peu peur qu'ils se détestent, parce que je les aime tous les deux et que choisir l'un plus que l'autre serait chose vraiment très compliqué. Je m'éloigne un peu de lui, me réinstallant correctement, sans toutefois quitter ses genoux. « C'est mon grand frère, il veut juste ce qu'il y a de mieux pour moi. Même si ses méthodes ne sont pas toujours celles qui conviennent. » Je souris plus franchement à l'évocation de Toru. Oui, parce que malgré tout, je suis contente d'être sa petite sœur, de pouvoir compter sur lui n'importe quand. J'ai une confiance aveugle en lui. Jamais, il ne me fera de mal.
©TENNESSEE.

Yanagi Emrys
the wild fox admin
Pseudo : calimena ✧ Mes messages : 694 Yen (¥) : 204 Avatar : park jae hyeong (day6) Schizophrène? :


siam raylai ft. bambam (got7) kwon ji hyuk ft jeon jungkook (bts) serizawa loukas ft. jung daehyun (bap) Yagyu Berry ft. woozi (seventeen) Ahn Reagan ft. yugyeom (got7) Murakami E. Dawn ft. jimin (bts) Matsui Junya ft. yoseob (beast) heiwajima Astéria ft. lisa (blackpink) Byakuya Raijû ft. jooheon (monsta x) Usagi Momiji ft. sunyoul (up10tion) Inuzuka Reon ft. jinhwan (ikon) Wu Yulian ft. luhan Jang Percy ft. wonho (monsta x) Kamiya Yûgi ft. mino (winner) Kirisame Setsuna ft. n (vixx) Aomine Shun ft. jonghyun (shinee) Bakugo A. King ft. sanha (astro) Byun Bae ft. winwin (nct) Tenzin Nyima ft. jinho (pentagon)



Age : vingt quatre ans Date de naissance : 15/09/1992 Astrologie : born ♒ {vierge} × 猴 {singe} Métier : chanteur/rappeur à A.E Année : sixième année. Résidant à : la famille Yanagi vit à Bunkyo, mais je loge dans un bus réaménagé en une sorte d'appartement, à Bunkyo. Planning :





invitez kaori à sortir pour étouffer les doutes de son frère faire attention à toru cacher que je ne suis pas emrys et que je loge dans un bus réaménagé en appartement connaître un peu mieux les autres idoles de l'agence me documenter sur les amis d'emrys, ça craint de ne pas savoir au moins ça







Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.
Navigation : fiche de présentationfiche de lien






Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Sam 20 Fév - 23:22



I miss you my love
Emrys & Kaori


Tenue ✘ Je ne désire pas que Kaori soit bafouillée à cause de mes mensonges ou de ce rôle qui me colle à la peau. C'est déjà suffisamment douloureux de la voir espérer dans le vide ou après une âme qui n'est plus, mais si j'ajoute la corruption et le voilage de face, ce sera perdu à jamais. J'ai longtemps considéré Kaori à mal sans vraiment faire l'effort d'ouvrir les yeux et de la voir autrement que d'après mes préjugés, mais plus je l'observe et plus je regrette de prendre cette place. Ce mariage, c'est comme une raison de vivre pour elle mais un jour, elle comprendra qu'il n'a été qu'illusion et songe. Après tout, je suis fiancé à elle sans aucune cérémonie où j'ai été présent, ni aucun ordre officiel. Je suis le soldat débarqué après la bataille, celui qui doit tenir son arme malgré tout sans savoir où ou sur qui tirer. Oui, on a le temps... Mais je demande combien j'en dispose avant qu'elle ne sache la réelle vérité qui me pèse davantage sur les épaules quand je la vois renoncer à son rêve. Après les efforts que j'ai fait, je ne voudrais pas revenir à ce point de départ où je l'ai négligé comme une petite fille égoïste et niaise.

Sapporo me semblait être la meilleure idée pour me rapprocher d'elle, autant que de son grand frère, mais je me rend compte que cela ne tient plus la route du moment qu'elle refuse. Je ne comprends pas pourquoi, ni comment c'est possible. Kaori semble distante, voir résignée. Est-ce ma faute ? Après tout, j'ai repoussé son rêve de mariage et j'ai dû ternir quelques liens en voulant me protéger. C'est regrettable, mais je ne peux pas la forcer si elle ne veut ou ne peut venir avec nous, même si je doute que Toru veuille m'accompagner seul à seul. C'est à prendre en évidence, nous commençons à peine à nous apprécier, peut-être que ce serait trop rapide ou trop difficile à supporter. Kaori me pousse à y aller, pour mon bien, mais j'ai de plus en plus de doute. « D'accord. » C'est la seule chose que je trouve à dire, entre l'incertitude et l'interrogation. Faut-il encore que l'on m'accorde des jours pour partir hors de Tokyo, sans devoir trimbaler ma carrière derrière moi. L'agence peut compatir, autant qu'elle peut me l’interdire. C'est du temps perdu et du travail bâclé pour eux, repos ou pas. Tout cela devient compliqué et je préfère cesser de réfléchir plutôt que m'enfoncer dans mes hésitations vicieuses. à sa place, sûrement que je ne comprendrais rien et que je serais autant perdu qu'à présent, en voulant tout gérer à la fois.

Comme pour éloigner les doutes, je rapproche nos visages pour lier nos lèvres et l'embrasser sincèrement, du moins autant que je le peux. Mon coeur s'affole à l'idée de briser mes principes pour tenir ce rôle à bien, partagé entre souffrance et satisfaction. Suis-je une telle ordure pour manipuler le coeur de Kaori sans scrupule ? Une part de ma conscience l'affirme et s'en contente, mais l'autre l'ignore et semble se refuser à un tel acte de fourberie. Je ne sais pas, je ne sais plus, mais il est trop tard pour le regretter à présent que nos langues se joignent et que nos souffles s'unissent dans un mélange et un union harmonieux et sulfureux. La fièvre ne cesse d'augmenter même quand nos bouches s'éloignent pour reprendre de l'air et nos esprits par la même occasion. Dans le fond, je suis troublé. à présent je persuadé d'être capable de tout et très certainement de n'importe quoi pour attirer Kaori dans mes filets et ne rien perdre de ma crédulité. Je me sens comme un de ces personnes de film qui remarque son côté obscure et qui doucement, s'enfonce dans cette noirceur qui engloutit leur coeur à une triste fin. Je ne sais comment le sujet a dérivé sur son frère mais je me retrouve à le complimenter malgré moi, à voir le bien chez ce garçon que je jugeais d'emmerdant et d'embarrassant à l'époque où il me regardait d'un oeil scrutateur. Je ne sais encore quoi penser de celui-ci, mais il a un talent fou dans la musique et je remet ma place en cause, même si Kaori ne semble pas du même avis que moi. « Pas sûr qu'il soit heureux de l'apprendre, mais je suis content d'être meilleur. » ça pourrait s'annoncer comme une simple plaisanterie mais moi-même j'ignore si c'est le cas ou non. La musique et le monde des idoles amènent bien des rivaux ou des ennemies, Toru serait plus comme un concurrent. Notre relation s'améliore dans un sens, mais je suis loin de savoir ce que pense vraiment son frère à mon sujet. S'il m'accepte ou toujours pas. « J'ai plutôt l'impression qu'il voulait m'éloigner de toi. » Rigolais-je pour ne pas donner une sensation de sérieux à mes paroles. Je pense plutôt qu'il voulait me tester, savoir si j'étais franc et sincère avec Kaori ou si je m'amusais d'elle. « Ton frère te rend heureuse, n'est-ce pas ? Pas tout le monde n'a la chance d'avoir une telle personne à ses côtés. Crois-moi, c'est parfois plus utile et réconfortant qu'on pourrait le croire. » Je n'ai pas telle chance, que ce soit en étant l'aîné ou le cadet, mais je peux avoir un petit aperçu avec eux deux. Ils sont très proches et liés, le genre de relation qui donne envie.

©TENNESSEE.


⊹⊹ you don't know me ⊹⊹
you want a perfect picture to believe in. then you can't be looking for me then. i don't need to live by your rules. you don't control me.

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 8:53
 

I miss you my love

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I miss you my love ... I'm alone [Libre]
» Pearl Asger -I Love You, I Want You, I Miss You..
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» miss petite bergere pot de colle ( evreux 27)
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-