AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Cupcakes for you ♕ ft. Uehara kô

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 21 Déc - 23:21


   
   Kô & Eri
   Défilé improvisé

TENUE
A
près l'entraînement, je me dépêche de prendre une bonne douche, de me rhabiller et de quitter la piscine mon sac à dos sur le dos. Le froid hivernal me glace à peine je pointe le bout de mon nez dehors. Si j'aime cette période de noël pour son côté magique, je n'aime pas franchement la sensation que mon corps va devenir un glaçon en deux secondes... En claquant des dents je rejoins rapidement l'arrêt de bus et, heureusement pour moi, ce dernier arrive aussitôt. Deux arrêt plus loin je descends et me dirige dans une boulangerie française.

J'aime vraiment tout ce que font les français, leur nourriture, leur vin, leurs pâtisseries ! C'est d'ailleurs pour celle-ci que je pousse la porte de la boulangerie et fait sonner la petite clochette en haut de la porte. J'ai un régime stricte, mais toutes mes grosses compétitions sont passées, l'entraînement à ralenti - comme à chaque hiver - et mon régime alimentaire devient un peu moins stricte - enfin ça, c'est moi qui me suis toute seule mis d'accord pour cette condition. Après tout, c'est difficile pour n'importe qui de se retenir pendant les fêtes de fins d'années pas vrai ? Surtout quand on voit les genres de repas de fête qu'on fait aux Etats-Unis... Mais en fait, ça n'est pas vraiment pour moi que je viens ici, mais pour Kô. En ce moment, il traverse une période difficile, je sais que l'anniversaire de la mort de sa maman approche et je connais l'état dans lequel il se sent chaque année à la même période. Cette fois, pour lui changer les idées, j'ai décidé de frapper à sa porte avec une boite pleine de cupcakes et de macarons. Les couleurs et la douceur de ces desserts devraient lui redonner le sourire pas vrai ? En plus Kô est un vrai groumant, j'espère que ça lui fera plaisir.

Je prends soin de bien choisir une à une les petites douceurs et ressort de la boulangerie avec deux boite toutes colorées à l'intérieur. Je mangerai bien un macaron sur le chemin mais je me retiens, et puis après tout je les ai acheté pour Kô, pas pour moi. Je prends un nouveau bus et rejoins le quartier de Shinjuku où Kô vit avec son père. Je suis déjà venue plusieurs fois ici. Finalement, un grand sourire sur les lèvres, je sonne à la porte et place mes bras devant moi, les deux boites de pâtisseries dans les mains. J’espère que Kô est chez lui en fait, je ne lui ai même pas envoyé de message pour savoir si je peux passer, je voulais lui faire une petite surprise.

WILDBIRD
 >

Pseudo : As Mes messages : 338 Yen (¥) : 54 Avatar : Jackouille la fripouille, alias Wang Jackson Schizophrène? :
Age : 21 ans Date de naissance : 22/03/1995 Astrologie : Bélier Métier : Pilote de courses de rues Année : 4e année Résidant à : Le quartier de Shinjuku Planning :

☐ Trouver comment me racheter auprès de Raylai
☑ M'acheter un quad (parce que c'est classe)
☐ Économiser (HAHAHA mais que je suis drôle !)
☐ Faire un paintball avec les potos (ça fait longtemps)
☑ Remettre la main sur cette danseuse thaï (putain c'qu'elle était bonne...)
☑ Revoir ma Rukia adoré (ça fait trop longtemps qu'on s'est pas vu, elle me manque trop !)
☐ Essayer de me rapprocher de Raylai un peu plus (On est sur la voie de la réconciliation, faut pas que je foute tout en l'air)
☐ Rappeler la dame au chien que j'ai croisé (Il était super beau son chien, j'irais bien faire un tour chez elle)
Navigation :

Si tu veux tous savoir de moi c'est ici, et puis si t'as envie d'être mon ami, n'ai pas peur, je suis p't'être pas un gentil garçon mais je mords pas, viens . Oh, et tu peux suivre mes petites aventures passées ou présentes ici si tu veux.



Ah et si t'as mon num, hésite pas à m'appeler, si non y'a toujours le insta si tu veux voir ma belle gueule, au choix.



Et pour info, en ce moment je suis au parc aquatique avec la meilleure des meilleures Rukia que j'ai pas vu depuis un baille et je viens de retomber sur ma p'tite thaï Katreeya que j'ai pécho y a un moment à une course.
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mar 12 Jan - 21:47

Cupcake party

Eri & Kô
Tenue



Il faut dire que rester enfermé dans sa chambre toute la journée n'est pas le meilleur remède contre la déprime. Les somnifères par contre, c'était plutôt pas mal. Dormir, c'est la meilleure chose pour éviter de penser ou d'avoir mal. Bon, il ne fallait pas s'affoler, Kô ne se droguait pas aux somnifères, il en prenait juste assez souvent pour pouvoir dormir plus facilement. Et en ce moment, il ne faisait que ça dormir. Aujourd'hui ne faisait pas exception, il venait tout juste de se réveiller malgré la soirée déjà bien entamée. Son père n'avait pas été là de toute la journée et il ne serait surement pas là cette nuit non plus. Enfin, ça lui importait peu après tout. Kô chercha à tâtons sa montre sur sa table de chevet, la tête toujours enfouie sous sa couette. Lorsqu'il mit la main dessus, il regarda l'heure et le reposa aussitôt. Il était encore trop tôt pour se lever, du moins, de son point de vu. Ces temps-ci, il ne vivait plus que pour voir demain se lever. C'était chiant mine de rien, et vachement fatiguant. On s'en doute pas mais rien faire de la journée c'est encore plus fatiguant que de faire quelque chose, surtout pour Kô qui était une vraie centrale nucléaire à lui tout seul. Pas étonnant qu'il faille des somnifères pour endormir cette boule d'énergie pure, même si l'anniversaire de la mort de sa mère déchargeait ses batteries plus vite qu'une journée entière de parkour non-stop.

Kô était donc emmitouflé sous sa couette, les yeux toujours fermés, surement en espérant que le sommeil revienne. Pourtant, rien. Le blond soupira longuement avant d'ouvrir les yeux. Il entendit le vent taper contre sa fenêtre, il devait faire un froid de canard dehors. Franchement, ça lui donnait encore moins envie de se lever. Mais bon, il fallait bien se lever un jour ou l'autre, surtout que son estomac était en train de se tordre dans tous les sens en criant famine. Stupide ventre. Il jeta sa couette au loin et s'assit sur son lit. Bon sang mais c'était pas chauffé dans cette maison ou quoi ? Il se leva pour aller voir le chauffage. Il était allumé pourtant. Est-ce que c'est parce qu'il est resté toute la journée sous sa couette ? Il était en t-shirt en plus. Ash, sérieux, il était pas en train de tomber malade quand même, ce serait le comble, sa tête le fait déjà assez souffrir comme ça avec toutes ces idées noirs qui se bousculent dedans. Kô attrapa sa couette et s'en fit un cocon bien douillet avant de se diriger vers la cuisine. Il avait vraiment l'air d'un zombie, les yeux à peine ouvert, les cheveux en bataille et les pieds qui traine, il avait tout du mec pas bien. En même temps, vu ce qu'il se passait, il n'allait pas sauter de joie. C'était quand la dernière fois qu'il avait fêté noël déjà ? C'était trop loin pour qu'il s'en rappelle en tout cas. Il avait entendu parler des amnésies partielles dues à un choc émotionnel trop grand, c'est fou comme il aurait voulu l'avoir ce truc, ça pouvait être bien pratique.

Une fois arrivé dans la cuisine, il sortit un mug, du lait et du chocolat en poudre. Quoi de mieux pour se réchauffer un peu que le traditionnel chocolat chaud. Il allait entreprendre de le faire lorsqu'il entendit la sonnette de la porte d'entrée. Il se mouva lentement en direction de l'entrée, toujours avec cette apparence terrible qu'il trimballait. Il ouvrit la porte et tomba nez à nez avec deux boîtes. Il faut dire que c'était un bon moyen pour lui faire ouvrir définitivement les yeux. Le blond se pencha légèrement sur le côté pour voir sa charmante amie Eri sur le palier. Un maigre sourire apparu sur son visage en la voyant. Elle avait l'habitude de lui rendre visite pendant ses jours sombres. Elle avait toujours été la seule à savoir pour sa déprime annuelle, plus depuis qu'il avait mis Rukia au courant, mais Eri n'avait jamais manqué à l'appel depuis qu'elle le savait et la voir remettait toujours un peu de baume sur le petit coeur du Uehara. Il la débarrassa de ses boîtes et l'invita à entrer. Il ne put s'empêcher de regarder à l'intérieur de ce qu'avait apporté Eri. Son regard s'illumina légèrement lorsqu'il put voir les pâtisseries.
- Ah, ça tombe bien, je meurs de faim.

Il afficha un léger sourire, essayant tout de même de ne pas paraître trop misérable devant Eri, il n'aimait pas vraiment montrer ses faiblesses aux autres, même si, avec elle, ce n'était pas pareil. Il se dirigea à nouveau vers la cuisine et sortit un autre mug.
- Tu veux du chocolat chaud ?

Avant même qu'elle ne lui réponde, il entreprit de préparer les deux chocolats, bien chaud avec une montagne de chantilly et des copeaux de chocolat. Il apporta ensuite les deux tasses et en donna une à Eri, lui faisant signe de prendre place à la table.
- Tu feras bien une petite entorse à ton régime ? Pour moi ?

Il fit sa petite tête de chien battu et piqua un macaron dans l'une des boîtes, l'avalant en une bouchée, comme s'il n'avait pas mangé depuis plusieurs jours, ce qui n'était pas entièrement faux en fait.


Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 17 Jan - 19:52


   
   Kô & Eri
   Défilé improvisé

TENUE
C
a fait plusieurs années que je connais Kô, et je sais qu'à cette période de l'année, mon ami joyeux et plein de joie vivre n'est plus du tout le même. Ca me fait de la peine de le savoir comme ça alors j'essaie toujours de venir lui tenir compagnie, lui changer les idées, ou l'écouter s'il veut me parler. En réalité, avant d'arriver à l'entraînement je ne savais pas encore si j'allais aller voir Kô aujourd'hui, mais pendant que je nageais, l'idée des cupcakes et macarons m'est venue. Oui, je n'ai que ça à penser pendant que je nage... Je me suis donc décidée pour venir dès aujourd'hui. En plus, j'allais pouvoir lui annoncer une bonne nouvelle. Ma qualification pour les J.O de 2016. Bon j'en étais déjà presque sûre depuis l'été dernier, mais je n'avais voulu en parler à personne tant que je n'avais pas eu la confirmation, et là, je l'avais eu. Je m’envolerai pour Rio cet été. Et le mois prochain, je partirai en Australie pour les préparations. Après ça, j’enchaînerai certainement pas mal de déplacements. Enfin, j’attendais de voir l'état de Kô avant de lui annoncer, peut-être qu'il avait envie de tout sauf de voir ma joie de vivre... Je pense que je ne lui en parlerai que s'il me parle de natation.

J'arrive donc devant sa porte et il m'ouvre rapidement. « Hello beau gosse ! » fis-je tout sourire après qu'il m'ait retiré les boites des mains. Bien évidemment, comme je m'y attendais, Kô ouvre directement les boites pour voir ce qu'il y a dedans, et je suis ravie lorsque je vois un sourire illuminer légèrement son visage. Il faut dire qu'avec l'allure qu'il a, ça fait effectivement plaisir. Il est tout pâle, tel un mort vivant, les yeux gonflés et les cheveux en pagailles. Il n'est pas habillé et se promène enroulé dans sa couette comme dans un cocon. Je fronce les sourcils en le regardant, mais je ne dis rien. « Mange alors, ils sont pour toi. » Je lui souris encore tout en m'installant directement à la table. Je n'ai pas franchement le temps de donner ma réponse que mon ami semble déjà préparer un chocolat chaud pour moi, mais ce n'est pas de refus. Je reprendrai mon régime a semaine prochaine ! J'acquiesce donc. Et puis de toute façon, avec cette tête de cocker, comment je pourrai résister ?

« Bon alors, quoi de neuf le boeuf ? » fis-je tout en sortant mon rouge à lèvre et un petit miroir de poche de mon sac à main. Je viens de réaliser que j'ai oublié d'en remettre avant de quitter la piscine. C'est sans gêne que je prends le temps d'appliquer mon rouge à lèvre, attendant la réponse de mon amie. J'essaie toujours d'être le plus naturelle possible, je ne pense pas que Kô aimerait que je m’apitoie sur son sort à peine passé la porte de chez lui.
WILDBIRD
 

Pseudo : As Mes messages : 338 Yen (¥) : 54 Avatar : Jackouille la fripouille, alias Wang Jackson Schizophrène? :
Age : 21 ans Date de naissance : 22/03/1995 Astrologie : Bélier Métier : Pilote de courses de rues Année : 4e année Résidant à : Le quartier de Shinjuku Planning :

☐ Trouver comment me racheter auprès de Raylai
☑ M'acheter un quad (parce que c'est classe)
☐ Économiser (HAHAHA mais que je suis drôle !)
☐ Faire un paintball avec les potos (ça fait longtemps)
☑ Remettre la main sur cette danseuse thaï (putain c'qu'elle était bonne...)
☑ Revoir ma Rukia adoré (ça fait trop longtemps qu'on s'est pas vu, elle me manque trop !)
☐ Essayer de me rapprocher de Raylai un peu plus (On est sur la voie de la réconciliation, faut pas que je foute tout en l'air)
☐ Rappeler la dame au chien que j'ai croisé (Il était super beau son chien, j'irais bien faire un tour chez elle)
Navigation :

Si tu veux tous savoir de moi c'est ici, et puis si t'as envie d'être mon ami, n'ai pas peur, je suis p't'être pas un gentil garçon mais je mords pas, viens . Oh, et tu peux suivre mes petites aventures passées ou présentes ici si tu veux.



Ah et si t'as mon num, hésite pas à m'appeler, si non y'a toujours le insta si tu veux voir ma belle gueule, au choix.



Et pour info, en ce moment je suis au parc aquatique avec la meilleure des meilleures Rukia que j'ai pas vu depuis un baille et je viens de retomber sur ma p'tite thaï Katreeya que j'ai pécho y a un moment à une course.
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 24 Jan - 21:23

Cupcake party

Eri & Kô
Tenue



Eri avait été la première au courant au sujet de sa mère, elle avait été la première au courant de toute la vie de Kô en fait, personne ne connaissait mieux le blond qu'elle. Il faut dire qu'il était assez secret concernant son passé, il n'aimait pas vraiment en parler, mais bon, Eri était sa confidente et il savait qu'il pouvait tout lui dire. Même après lui avoir fait part de ses souffrances, de cette difficile épreuve que fut la mort de sa bien-aimée génitrice, elle ne l'avait jamais regardé d'une autre façon, elle avait continué d'agir comme elle le faisait avant. C'est surement ça qui a mis Kô en total confiance, elle n'avait pas cédé, elle ne l'avait pas pris en pitié, elle ne s'était pas apitoyé sur son sort. Bon, c'était normal d'éprouver de la compassion ou d'être attristé quand on entend ce genre d'histoire, mais elle l'avait plus soutenu qu'autre chose. Le fait qu'elle lui dise beaucoup de choses d'elle avait beaucoup aidé Kô à s'ouvrir aussi. Avoir quelqu'un comme Eri dans sa vie ne pouvait être que positif pour Kô. En plus, elle venait lui tenir compagnie lorsqu'il était dans sa mauvaise période, elle venait lui remonter le moral, lui changer les idées. Une chose était sûre, c'est que ça marchait. Bon, il était toujours aussi déprimé, mais la présence de sa douce amie lui faisait un peu oublier, l'espace d'un instant, ce qu'il vivait. Ca le forçait un peu à paraitre bien devant elle aussi. Enfin, façon de parler parce qu'avec la dégaine qu'il avait en ce moment même, personne ne l'aurait cru s'il avait dit qu'il allait très bien, on aurait dit un revenant. Ce qu'il entendait par bien, c'était un peu plus joyeux, un peu moins triste quoi.

Aujourd'hui, Eri avait apporté des macarons et des cupcakes. Ça tombait bien parce que Kô était affamé, tellement, qu'il avait l'impression que son estomac s'auto-digérait. C'était vraiment bizarre comme sensation, lui qui était d'ordinaire, un gros mangeur. La preuve des effets thérapeutique d'une amie comme Eri, le visage de Kô s'illumina, légèrement, mais il s'était bel et bien illuminé lorsqu'il vit la nourriture. Son amie, elle, était toute pimpante, comme à son habitude. Ça faisait plaisir à voir. Le blond la débarrasse de ses boîtes, qu'il pose sur la table, et file leur préparer à tous les deux, un bon gros mug de chocolat bien chaud et bien gourmand. C'est fou ce qu'il avait froid tout de même. Une fois prêt, il donne un mug à Eri et s'assoit à son tour, piquant, au passage, un macaron. Eri commença a se remaquiller en lui demandant ce qu'il y avait de neuf. Kô soupira et s'affala sur la table. Il pris un autre macaron et commença à jouer avec, le décortiquant et le mangeant de sa manière si particulière de manger sa nourriture.
- Ah... J'arrête pas de dormir. Ça fait des jours que je dors non-stop. Franchement, c'est mieux que quand je dormais pas, ça passe le temps. Et puis il fait trop froid ici ! C'est insupportable !

Il soupira bruyamment et tapa des pieds comme un gosse en plein caprice. Pourtant, tous les chauffages de la maison étaient à fond, ça devait être un sauna pour celui qui venait d'un endroit aussi froid que l'extérieur. Kô tourna la tête et regarda Eri se maquiller.
- Tu reviens de l'entraînement ? C'était bien ?

Kô préférait parler de choses qui ne lui rappellent pas sa mère, de choses dont ils auraient parlé en temps normal. Il ne pouvait pas rester indéfiniment terré dans son chagrin, il fallait qu'il se change les idées après tout.


Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 7 Fév - 18:38



Kô & Eri
Défilé improvisé

TENUE
J
e rentre chez Kô de façon toute à fait normal, comme si je n'étais pas venue lui rendre visite pour une raison en particulier, juste pour le voir et passer du bon temps avec lui. A vrai dire, c'est bien le cas, mais je suis aussi venue le voir pour lui changer les idées et m'assurer qu'il va bien. A mon grand désespoir je le vois dans un état dont je me doutais. Il doit à peine sortir de son lit avec cette masse de cheveux blonds difformes sur sa tête, on dirait presque une perruque. Quoi qu'il en soit je ne lui fait aucune remarque et m'assoie avec lui dans la cuisine, attendant impatiemment mon chocolat chaud.« Ok, ton but est vraiment que je coule dans la piscine non ? ». Je rigole doucement. C'est vrai qu'à chaque fois que je vois Kô, en grand gourmand qu'il est, on mange tout un tas de choses. Kô va être la personne que je vais devoir éviter jusqu'aux jeux olympiques si je ne veux pas prendre dix kilos je crois... « Il fait froid ?!! Tu rigoles ! » m'écriai-je en ouvrant grands les yeux comme des billes. La différence entre dehors et l'intérieur est impressionnante. Il fait même presque trop chaud ici. Inquiète, j'approche ma main du front de mon ami. Non il n'est pas chaud, il ne semble pas avoir de température. Je soupire légèrement. « Va t'habiller un peu plus chaudement et vois ton chocolat ça va te faire du bien ! ». Je lui souris, comme pour appuyer mes dires, et plonge mon nez dans le mug de chocolat chaud qu'il vient de me service.

« Oui, je sors de l'entraînement. ». Je préfère ne rien rajouter pour le moment. Je sais que j'avais dis que je lui parlerai des Jeux Olympique si il me demandait mais là, il m'a juste demandé si je revenais de l'entraînement. Je n'ai pas envie de lui dire pour le moment, même si je ne veux pas m'apitoyer sur son sort, je ne veux pas non plus lui montrer ma super joie alors qu'il est dans sa mauvaise période. « Mes entraîneurs sont des tortionnaires mais ça, c'est pas prêt de changer ! ». Je rigole en prenant une nouvelle gorgée de chocolat. Même si mes entraîneurs sont durs avec moi, ils le font dans le but de me faire devenir meilleure. Je les aime beaucoup malgré que j'ai parfois envie des les étrangler et de les noyer dans le fond de la piscine. « J'hésite, je prends le macaron rouge ou le violet ? » demandais-je à mon ami sans détacher mes yeux des dits macarons, ne sachant lequel choisir.

WILDBIRD


Pseudo : As Mes messages : 338 Yen (¥) : 54 Avatar : Jackouille la fripouille, alias Wang Jackson Schizophrène? :
Age : 21 ans Date de naissance : 22/03/1995 Astrologie : Bélier Métier : Pilote de courses de rues Année : 4e année Résidant à : Le quartier de Shinjuku Planning :

☐ Trouver comment me racheter auprès de Raylai
☑ M'acheter un quad (parce que c'est classe)
☐ Économiser (HAHAHA mais que je suis drôle !)
☐ Faire un paintball avec les potos (ça fait longtemps)
☑ Remettre la main sur cette danseuse thaï (putain c'qu'elle était bonne...)
☑ Revoir ma Rukia adoré (ça fait trop longtemps qu'on s'est pas vu, elle me manque trop !)
☐ Essayer de me rapprocher de Raylai un peu plus (On est sur la voie de la réconciliation, faut pas que je foute tout en l'air)
☐ Rappeler la dame au chien que j'ai croisé (Il était super beau son chien, j'irais bien faire un tour chez elle)
Navigation :

Si tu veux tous savoir de moi c'est ici, et puis si t'as envie d'être mon ami, n'ai pas peur, je suis p't'être pas un gentil garçon mais je mords pas, viens . Oh, et tu peux suivre mes petites aventures passées ou présentes ici si tu veux.



Ah et si t'as mon num, hésite pas à m'appeler, si non y'a toujours le insta si tu veux voir ma belle gueule, au choix.



Et pour info, en ce moment je suis au parc aquatique avec la meilleure des meilleures Rukia que j'ai pas vu depuis un baille et je viens de retomber sur ma p'tite thaï Katreeya que j'ai pécho y a un moment à une course.
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 21 Fév - 15:00

Cupcake party

Eri & Kô
Tenue



Eri sera toujours la bienvenue chez les Uehara, et elle le sait bien. Et puis Kô aimait sa présence, même si elle connaissait toute l'histoire du blond, elle venait toujours comme si de rien, et ça avait le don de lui remonter un peu le moral. En plus elle avait rapporté des sucreries aujourd'hui, le timing parfait étant donné que la larve qu'était devenu le garçon s'était levé juste pour manger. Enfin pour se faire un chocolat chaud en fait parce que les placards étaient vides, son père n'avait pas fait les courses. Du coup il en avait fait un pour Eri malgré son régime, elle doit rester en forme pour être la meilleure nageuse ! Mais quand elle est avec Kô, elle est un peu obligée vu le gros mangeur que c'est, et puis il faut toujours qu'il partage tout donc bon. Après avoir préparé les deux chocolats chauds, il était venu rejoindre son amie autour de la table. La réaction de cette dernière en voyant le chocolat extra-gourmand qu'il lui avait mis sous le nez le fit rire. Ce n'était peut-être pas ce rire aussi enthousiaste, insouciant et surtout très bruyant qu'il faisait d'habitude, mais il avait ri, doucement. Il secoua la tête avec une petite bouille de chiot. Il commença ensuite à se plaindre qu'il faisait froid chez lui. Il sursauta lorsque Eri protesta. C'est vrai ? Il faisait si chaud que ça ? Kô n'en avait pas l'impression. Il fourra une de ses mains dans ses cheveux en bataille et la secoua dans tous les sens, désordonnant encore plus sa chevelure blonde. Il sourit timidement et fit comme Eri, il bu une gorgée de son chocolat.

Voir Eri sourire aussi légèrement faisait du bien à Kô, ça lui faisait un peu oublier les journées ternes et moroses qu'il passait seul chez lui. Un sourire se dessina à nouveau sur son visage alors qu'il repris un autre macaron.
- C'est pour que notre Eri-chan devienne la meilleure !

Il lui lança un regard complice malgré ses yeux fatigués et porta son attention sur son macaron. Il s'entêta à vouloir enlever le chapeau, mais tout ce qu'il réussissait à faire, c'est effriter la petite sucrerie. Il fit une petite moue lorsqu'il tenta une dernière fois de l'enlever mais le macaron éclata dans ses mains et tomba en miette sur la table. Il avait serrer trop fort, résultat, tout était cassé. Il regarda un moment son gâteau, l'air dessus puis fini par le manger miette par miette, il allait pas gâcher non plus. Il releva les yeux vers Eri et lui fit un signe de main
- Prend les deux, ce sera réglé !

Sans même avoir fini son macaron, enfin, ses miettes, il plongea sa main dans l'autre boîte pour en sortir l'un des cupcakes. Il mordit dedans a pleine dans et le tendit à Eri, encore la bouche pleine.
- Mmh ! Tu veux goûter ? Ils sont délicieux !

C'était bon de mettre un peu ses soucies de côté et juste discuter avec une amie avec des petites douceurs.


Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 3 Mar - 19:32



Kô & Eri
Défilé improvisé

TENUE
J
e me demande quand est-ce que Kô va ressortir de chez lui et arrêter d'hiberner. Je préfère le voir dehors, tout enjoué, de bonne humeur et à sauter partout. Le Kô habituel quoi. En tout cas, pour avoir si froid que ça vu la chaleur qu'il fait ici, c'est certainement que le mon ami et confident a encore besoin de sommeil, ou alors qu'il est malade - ce que je n'espère pas. Je plonge mon nez dans le superbe chocolat chaud, galérant un peu en buvant tout en essayant de ne pas me foutre de mousse partout, ni de la chantilly. Je me lèche les lèvres avant de regarder longuement mon ami, fronçant les sourcils. « Parce que je ne suis pas déjà la meilleure ? ». Je prends un air boudeur sur le visage. Je suis déçue. Je suis déjà la plus forte, à quoi bon dire que je vais "devenir" la meilleure alors que je le suis déjà ? Je rigole avant de boire une gorgée qui me réchauffe tout l'intérieur de la gorge. On verra vraiment si je suis la meilleure lorsque je me retrouverai à Rio cet été, face à de grandes nageuses, concourant pour la médaille olympique.

Je ne peux me retenir d'exploser de rire lorsque je vois le macaron éclater dans les mains de mon ami. Le plus drôle dans l'histoire c'est la petite mine déçue qu'il arbore, tel un enfant à qui on aurait piqué son jouet. C'est ça que j'adore chez Kô, sa spontanéité. En fait je pense que si on s'entend si bien que ça, c'est qu'au fond il est aussi naïf que moi... J'attrape rapidement les deux macarons entre lesquels j'hésitais un peu plus tôt et en prends un troisième que je tend à Kô. « Tiens, mais fait pas la même bêtises. Je les acheté pour que tu les manges, pas pour que tu les réduises en miettes sur ta table. ». Je rigole doucement puis je pose mes mains sur mon ventre tout en bombant légèrement le torse, d'un air repu, alors que Kô me tend le cupcake dans lequel il vient de mordre. « Oh nan j'en peux plus ! Je suis pleine et j'ai même pas encore fini le chocolat... »
WILDBIRD


Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 8:59
 

Cupcakes for you ♕ ft. Uehara kô

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» 04. Des cupcakes pas comme les autres (2) [TERMINE]
» Jill, M-C Porter ♣ petite licorne veut cupcakes à paillettes
» Masato Uehara ♥
» Uehara Kô - Y'a des choses qu'on préfère oublier, d'autres qu'on voudrait réparer
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-