AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 i can give heaven if you want it (feat. shim jae woo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 22 Déc - 17:05
i can give you heaven if you want it





tenue



Je ne sais pas ce qu’il m’a pris d’accepter, j’avais bien refusé la première fois et quelque chose me dit que je vais regretter tout ça. Je me regarde dans le miroir de la chambre, septique. Pour être honnête, je n’ai pas l’habitude des robes et compagnie. Je ne suis pas la personne la plus féminine qui soit. J’ai donc, pour la première fois depuis des mois appelé ma mère chez qui je ne suis pas retourné, et à qui je n’ai pas donné de nouvelles. Elle a littéralement fondu en larmes et pour la première fois depuis longtemps je m’en suis voulu. On a passé la journée ensemble et elle m’a aidé à choisir ma robe, mais aussi à me maquiller. Pour être honnête, je n’ai pas mis les pieds à la maison, ce n’est pas là que je me sens chez moi depuis que j’habite chez Shôji. Ce n’est pas l’endroit où je me sens chez moi à cause de mon beau-père. Je me regarde dans le miroir et il y a la musique que je peux entendre depuis la chambre. Je regarde mon visage, du maquillage, alors que je n’en met jamais. Heureusement, on ne m’a pas maquillé comme un camion volé. Je secoue doucement la tête, peut être que finalement l’amour rend vraiment con et que je dois vraiment l’aimer je me dis alors qu’un faible sourire se dessine sur mes lèvres.


Un mauvais réflexe me fait plonger la main dans ma veste en cuir pour prendre mon paquet de clope mais au moment où j’entends la sonnerie à l’entrée, je m’abstiens, sachant pertinemment de qui il s’agit. Je m’apprête à courir et puis me rend compte que j’ai ces talons. Un soupir quitte mes lèvres alors que je me résous à prendre mon temps.



Mai – Je t’ai prévenu, tu vas y aller avec une fille en jean baskets ! Je dis à travers la porte


Soudainement nerveuse à cause de cette tenue, j’ouvre la porte et mon regard croise le sien. Puis un faible sourire se dessine progressivement sur mes lèvres alors que je détourne le regard. Un léger rire à peine audible et plus nerveux qu'autre chose s’échappe de mes lèvres alors que je passe la main dans mes cheveux avant de lancer ;


Mai – Si tu fais une tête comme ça, j’ai du mal à savoir si je suis horrible ou si ça passe…


La musique de Honne « I can give you heaven » continue de tourner et malgré mon soudain embarras à propos de ma propre personne, je décide de venir déposer un baiser au coin de ses lèvres tout en tirant doucement son bras pour le faire entrer avant de lui dire que je vais simplement aller prendre ma pochette. Mais au dernier moment, je retrousse le peu de chemin que j’ai fait pour effacer la légère trace de rouge à lèvre à l’aide de mon pouce. Bon, peut-être qu’entre temps je vais mettre de la laque enfaite.


© GASMASK

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 5 Jan - 3:20
I CAN GIVE HEAVEN IF YOU WANT IT
TENUE Je suis nerveux. Excité aussi. Mais surtout nerveux. Ce genre de soirée n'est pas du tout ma tasse de thé d'habitude, je ne me sens pas à l'aise au milieu de tous ces étudiants plus riches et tape-à-l’œil tu meurs, et puis je n'aime pas tellement ces soirées tout simplement. Mais après en avoir longtemps discuté avec ma mère, car elle est la mieux placée pour me donner des conseils et que je reste un fils à maman après tout, je me suis finalement décidé à inviter Mai à ce fameux bal de fin d'année organisé par le campus. Pour marquer un peu le coup, d'après les dires de ma chère mère. Bon, au début j'ai bien vu que Mai n'avait pas l'air très emballée par cette idée, mais elle a quand même accepté de m'accompagner et c'est à partir de ce moment-là que j'ai commencé à m'inquiéter. Parce que j'ai peur de ne pas assurer avec elle, qu'elle passe une mauvaise soirée et qu'on termine mal l'année et... Je deviens trop dramatique là, il faut que je me calme. Je souffle alors un bon coup, tandis que je me regarde dans le miroir de ma chambre. Ma tenue est sobre et simple, mais ça devrait le faire je pense. Après avoir jeté un coup d’œil sur l'écran de veille de mon portable, je constate que je ne suis pas trop à la bourre et je finis tranquillement de me préparer pour pouvoir enfin sortir de chez moi. Une vingtaine de minutes plus tard, me voici devant la porte de chez Mai, toujours aussi nerveux et excité à la fois. Et alors que je viens de sonner pour lui faire savoir que je suis bien là, je l'entends qui me balance ces quelques mots derrière la porte d'entrée. Je ne peux m'empêcher de lever quelque peu les yeux au ciel en riant tout de même, c'est typiquement Mai ça. Je ne serais pas vraiment étonné de la voir débarquer là-bas dans ce genre de tenue, et c'est une des choses qui me plaît chez elle. Mais lorsqu'elle ouvre enfin la porte, c'est une toute nouvelle Mai que j'ai sous mes yeux. En robe, maquillée et apprêtée, mais surtout en talons... Et en robe, mais l'ai-je déjà mentionné ? Non, vraiment, c'était du jamais vu pour moi jusqu'à ce jour. Et je ne pensais pas que j'aimerais tellement la voir dans ce genre de tenue, mais damn, j'aime vraiment ça. « Si tu fais une tête comme ça, j’ai du mal à savoir si je suis horrible ou si ça passe… » Ses mots me tirent de ma rêverie et je reviens finalement sur Terre en raclant légèrement ma gorge, alors que je constate qu'elle se tient devant moi et que je n'ai toujours pas dit un mot. Je me sens un peu con pour le coup mais me ressaisis bien vite lorsqu'elle s'approche pour déposer un baiser sur le coin de mes lèvres. Je me laisse ensuite entraîner à l'intérieur et c'est seulement à son retour que je daigne prendre la parole pour m'exprimer. « Tu es magnifique, je plaisante pas. Et t'as vraiment joué le jeu en plus, c'est parfait. » Cette fois-ci, c'est moi qui m'approche d'elle pour venir déposer un tendre baiser sur ses lèvres, comme ça, par pure envie, puis je m'empare doucement de sa main. « On y va ? » Le trajet jusqu'à l'université n'est pas très long et à notre arrivée je remarque que le lieu est déjà assez rempli d'étudiants et de professeurs, tous sur leurs trente-et-un. Moi qui avais déjà la pression à l'idée de me rendre à ce bal... Je pose mes yeux sur Mai en serrant doucement sa main dans la mienne, tandis qu'un léger sourire se forme sur mes lèvres. « Prête ? »

(c) AMIANTE
 

i can give heaven if you want it (feat. shim jae woo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» HIGHWAY TO HEAVEN ♥ welcome in New Heaven
» Stairway to Heaven
» I'LL GIVE YOU ANYYYYYYYYYTHING, I'LL GIVE YOU ANY RING.
» Anathéa — Do not give up your dream, you know you can go, you have to ...
» Get up and never give up... [PV Raphaël]
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-