AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Winter's shopping || ft murasakibara miyuki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 26 Déc - 20:44
winter's shopping × ft. miyuki & xiao lu
Tenue ♫ Xiao Lu n’était pas quelqu’un d’exigeant normalement. Il prenait la vie comme elle venait et avait toujours plus ou moins réussi à s’en sortir. Puis avec un sourire comme le sien, difficile de ne pas s’en sortir. Ce n’était pas un petit soleil ambulant pour rien. Non il n’était pas exigeant envers la vie. Par contre envers lui, et envers son travail c’était une autre histoire. Et présentement il avait envie de s’arracher les cheveux. Bon d’accord il y tenait un peu beaucoup à ses cheveux, mais l’envie était là. Il avait profité des vacances de Noël pour avoir le dortoir pour lui, et de ce fait, avait pu s’étaler joyeusement dans le salon commun, en profitant pour sortir tous les modèles qu’il avait sous la main pour sa prochaine exposition. Si certains auraient du lui paraître évident comme son meilleur ami ou encore Raylai, Xiao Lu n’arrivait pas à les faire correspondre avec l’image qu’il avait en tête pour son exposition. Car contrairement à ce qu’on pourrait croire, derrière ce boute-en-train qu’il pouvait incarner semblant agir instinctivement il y avait également beaucoup de réflexions. Et là pour son exposition, il voulait quelque chose de neuf. Il voulait tenter un nouveau style, partir dans un thème plus mature. Il avait déjà opté pour du noir et blanc et rien que pour cette décision il lui avait fallu deux heures d’interrogation, trois pellicules utilisées avec son argentique, le premier cadeau qu’il s’était fait grâce aux gains de sa toute première exposition mettant en scène son meilleur ami, pour être sûr d’avoir le bon focus, et des effets qui pourraient être intéressants à travailler. Car même si l’argentique s’était dépassé pour pas mal de personne, Xiao Lu aimait le fait d’avoir saisi quelque chose, de ne plus pouvoir le modifier. Bon il travaillait aussi avec du numérique, mais l’argentique c’était son pêché mignon.

Soupirant devant toutes les photos étalées devant lui, il commença méthodiquement à les ranger selon ce que chaque personne pouvait lui inspirer. Son meilleur ami par exemple était quelqu’un de très chic. Naturellement il avait une aura mature et noble. Bon ça ne durait qu’un instant, surtout s’il interagissait avec Xiao, mais sur les photos il avait toujours quelque chose de très aristocratique. Raylai était plus … Sauvage. Ce qui ne collait pas forcément avec son caractère. Mais il avait quelque chose d’exotique en lui, de primaire et de carnassier, difficile de croire qu’il avait son âge quand il regardait les photos du lycéen. Les seuls fois où il avait pris en photo Ai par exemple, il n’y avait vu que de la douceur, perdant le côté spontané et un peu fougueux de la jeune fille. Pour lui les photos c’était ça : la capacité à révéler une nouvelle personne. Sauf que dans tout ce qu’il voyait, il n’y trouvait pas son compte. Et définitivement ça l’embêtait. Finissant de ranger les photos de ses modèles réguliers ou non, son regard se porta sur son téléphone au dessus de sa couette, sa seule fiancée, qu’il avait trainée sur un des fauteuils et il l’attrapa pour regarder l’heure. Bientôt quinze heures … Quinze heures ?! Ah, il allait être en retard. Déverrouillant son Smartphone, il envoya rapidement un message à la personne qu’il devait voir avant de se lever direction sa chambre et donc sa salle de bain, s’arrêtant dans son mouvement quand un vertige le prit. Calmant sa respiration, il attendit que le monde arrête de tourner, avant de continuer son chemin. Il ne fallait pas qu’il mange maintenant. C’était difficile d’être en ville avec son ‘grand frère’ et de ne pas manger. Autant se garder pour ce moment là.

Une fois sa douche prise, emmailloté dans un peignoir duveteux, il ouvrit en grand les portes de son armoire, remerciant le ciel d’avoir un ‘grand frère’ pareil, et aussi de gagner pas mal d’argent avec ses photos, même si on ne comprenait pas comment on pouvait lui en acheter, mais ça. Farfouillant dans ses vêtements, il sortit de quoi faire une tenue décente, en tout cas selon la dernière mode et il s’habilla avant de se diriger vers la coiffeuse qui prenait un pan de mur, s’installant devant et regrettant un instant l’absence de Ai partie faire les fêtes dans sa famille qui ne pourrait pas le coiffer. Ebouriffant ses cheveux roux caramel savamment il les laqua avant d’attraper le béret que lui avait offert Miyuki pour Noël, il serait heureux de le voir avec pour sûr. Et puis Xiao Lu avait totalement adoré la couleur rouge de celui-ci ou encore l’inscription dessus « Too fast to live, too young to die » rappelant bien sûr les Sex Pistols. Pas forcément son style de musique, mais la mode underground londonienne, ça pour sûr il aimait. Le plaçant habilement sur son crâne, il attrapa son porte feuille, un de ses petits appareils photos, et fourra le tout dans son sac, avant de sortir, courant très vite en dehors du bâtiment pour rejoindre Miyuki. Miyuki outre le fait qu’il était une personne magnifique, un artiste de talent aussi, était surtout et avant tout une personne très chère à Xiao Lu vu qu’il considérait ce dernier comme son grand frère. Mais honnêtement Lu’ avait encore du mal à concevoir d’avoir une personne pareille dans son entourage. Il faut dire oui, il l’avait harcelé pour l’avoir comme modèle, en vain soyons honnête, mais en voyant l’Idol à son exposition il y a deux ans, il ne s’attendait pas à devenir à ce point proche de lui. Arrivant enfin au point de rendez-vous, essoufflé après avoir couru sans rien avoir dans le ventre, il remarqua enfin son aîné et se dirigea vers lui, sortant son portable de sa poche.

« Quinze heure dix … J’suis pas … trop en retard. » annonça-t-il un léger sourire aux lèvres, sa phrase hachée par ses respirations hâtives.
code by lizzou × gifs by tumblr

Pseudo : miyu Mes messages : 2207 Yen (¥) : 231 Avatar : Key (Shinee) Schizophrène? :


Sawada Jirô ft Mingyu (seventeen) - Hyakuya Kaoru ft wooshin (Up10tion)- Tsukishima Toru ft Sungjin (Day6) - Wakabayashi Zeno ft Youngjae (BAP) - Tetsuro Gareki ft Hongbin (VIXX) - Kang Eden ft Eunwoo (Astro) - Nitipon Alak - ft Ten - Ren Shiki ft Minhyuk (btob)

Age : 21 ans Date de naissance : 05/11/1994 Astrologie : Cancer - chien Métier : Membre de Colorful Diamonds, un groupe de 5 stars montantes. C'est un groupe qui a une grande popularité au Japon ainsi qu'en Asie. Les CD n'ont rien à envier aux groupes de la K-pop. miyuki a fait ses débuts officiels en tant que membre des Cd en 2012, mais sont connus depuis bien longtemps grâce aux vidéos faites sur Youtube. Année : 3e année Résidant à : Shibuya avec les CD. Planning :

Qui a dit que le sang était plus épais que l'eau ?



⭐︎ Chercher où est la caméra. ⭐︎ Parler de tout et de n'importe quoi avec Shun ⭐︎ Faire une chasse au trésors avec les affaires des CD avec Ryo ⭐︎ Demander à Sho de lui payer une paire de chaussures en échange de faire du poulet au diner. ⭐︎ Mettre du sucre à la place du sel dans le plat de Natsu ⭐︎ sortir sans parapluie un jour de pluie pour me relaxer ⭐︎ ne pas réfléchir à la nature du lien que Shun et moi avons. ⭐︎ danser sur les musiques des groupes de filles ⭐︎ ranger l'appartement, ça fait depuis un bon moment que j'ai envie de le faire ⭐︎ Surveiller la relation de Ryo et de Natsu ⭐︎ comprendre pourquoi Eri réagit comme ça en ma présence ⭐︎ apprendre de nouvelles recettes pour mes membres ⭐︎ Vérifier la météo pour connaitre les jours de pluie ⭐︎ faire une visite surprise à Shun à la station de radio



Navigation :

Je suis une super star alors normal que tu veuilles connaitre mon - histoire - . Par contre, je ne laisse que certains élus pour faire parti de mon - entourage. - Et arrête de me - stalker - aussi. Je suis tellement busy que si tu veux me parler, - appelle - moi. La seule chose que je t'autorise à faire, c'est de me suivre sur - Twitter - ou de me demander des - questions -
Insta


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mar 29 Déc - 13:12

Xiao Lu & Miyuki

Winter's shopping

 TENUE - Noël est une fête que l’on passe généralement avec sa famille. Je sais d’avance que ma mère ne viendra pas au Japon exprès pour la passer avec moi. Sa vie est bien trop confortable en Allemagne. J’ai tout de même envoyé un message à ma mère pour lui souhaiter un joyeux Noël. Je ne suis peut être pas le meilleur fils du monde, mais j’ai toujours une conscience. Quelques mots par texto ne vont pas me tuer. Mais ma famille ne se résume pas qu’à ma mère. Si sur les papiers, je suis fils unique, j’ai d’autres personnes que je considère comme étant de ma famille. Tout d’abord, il y a les membres des Colorful. Ils font tous partie de mon quotidien et je ne me vois pas mon futur sans eux. C’est grâce à eux que je suis tel que je suis maintenant. Ce sont eux les premiers qui m’ont appris la vraie valeur de la solidarité, de la famille. Chacun d’eux m’est cher. Nous sommes tous différents mais c’est ça qui nous rend si soudés. Il y a le gentil Shojiro, alias notre Chicken Leader, qui apporte la maturité dans le groupe, Natsu, l’imbécile de sportif qui est mon exact opposé, Ryoma, le plus jeune ainsi que mon partenaire de connerie, et mon « meilleur ami », Shun, celui qui pourrait me prendre des heures et des heures si je devais dire à quel point il est important pour moi. Ces quatre là ont une place importante dans ma vie. Il y a aussi nos fans que je vois comme des membres de notre  famille. Je ne les connais pas personnellement, mais je suis reconnaissant envers eux. Nous formons cette grande famille des Colorful Diamonds. Et c’est avec cette famille que j’ai passé mon Noël. Nous avons enchainé des fan meetings ainsi que des apparitions dans les show pendant cette période de fêtes. C’est notre métier de faire plaisir aux autres, alors il est normal qu’on soit sollicité partout à Noël. Ces dernières semaines, je n’ai pas arrêté de m’entrainer en danse, et en chant. Ça ne change pas vraiment de d’habitude mais les entrainements sont plus intenses que les autres fois. A Noël, j’ai vraiment l’impression d’être les lutins qui travaillent pour le Père Noël que ceux qui profite de la magie de cette fête. Mais je ne vais pas m’en plaindre car j’avais conscience de tout ça lorsque j’ai signé le contrat. Et c'est grâce et pour nos fans que j’arrive à tout endurer. Ils nous apportent beaucoup de soutien, et on reçoit aussi des cadeaux de leurs part lors des fan meetings.

Notre manager m’a encore concocté un emploi du temps de la mort. Je sais qu’il n’a pas vraiment le choix et qu’il fait ça pour qu’on soit irréprochable. Ça fait plus de cinq heures d’affilées que je répète la chorégraphie avec les membres. Comme il s’agit d’une performance spéciale, il y a pleins de changements. Même si ce n’est pas la première fois qu’on répète cette danse, on se doit d’être parfait. Malgré sa gentillesse, Shojiro est impitoyable sur nos heures d’entrainements. C’est un vrai leader. Cependant, je suis tout de même soulagé qu’il nous respecte l’après midi de libre. Après avoir fini l’entrainement vers 14h, je vais me doucher pour enlever toute cette transpiration. Je n’aime pas me doucher dans les locaux de l’agence, mais je n’ai pas trop le choix car je déteste encore plus avoir toute cette sueur sur moi. Cependant, que se soit à l’agence ou chez moi, l’eau chaude coulant sur mon corps me détend énormément. J’en oublie souvent la notion du temps, et si ce n’est pas Shun qui m’appelle, je serai resté bien plus longtemps que ça. Je déjeune ensuite à la cafétéria de l’agence. Ce n’est pas infecte mais j’ai connu beaucoup mieux. Mais disons qu’à force de manger ici, on finit par s’y habituer. Les autres membres ont d’autres choses à faire donc je suis seul à ma table. Je pense qu’ils ont eu aussi besoin de profiter de ce moment de répit pour se décompresser. Tout ce que je sais, c’est que Shun est parti voir sa soeur. Il m’a proposé de venir avec lui, mais je préfère les laisser tranquille. Et puis, j’ai rendez vous à 15h avec une personne importante, Xiao Lu. Donc je ne pouvais annuler cette rencontre.

Ce petit a beaucoup de talent pour la photographie, et a une personnalité adorable. Bien qu’au début je l’ai trouvé assez effrayant car je l’ai pris pour un stalkeur. Je me souviens encore de son expression gênée lorsqu’il était à cet exposition, dans son costard bien trop serré pour lui. Sur le coup, ça m’a donné bien envie de rire. On aurait dit un petit poussin. Ça m’a juste envie de le prendre sous mon aile et lui donner un petit coup de pouce dans ses travaux. Mais qui eut cru qu’il allait devenir mon petit protégé ? Pas moi en tout cas. La vie est imprévisible et c’est ça qui rend les choses marrantes. En parlant d’imprévisibilité, je n’ai pas surveillé l’heure. A force de prendre mon temps j’ai oublié de compter le temps qu’il faudra pour faire le trajet. Je sors de la cafet. Faudrait que je songe à passer un jour le permis. Si j’ai le temps bien sur. Heureusement, je trouve rapidement un taxi pour m’emmener au point de rendez vous. Je sens mon portable vibrer dans ma poche. C’est un message de Xiao Lu en me disant qu’il allait arriver en retard. Je lui réponds aussitôt. Je suis content qu’il aime le cadeau que je lui ai offert. Ce n’est pas pour me vanter, mais je sais choisir l’accessoire qui fait toute la différence dans une tenue. Quant au cadeau de Xiao, je l’adore ! Je le porte actuellement sur moi. Enfin, sur le téléphone pour être exact. C’est une coque de téléphone Marc by Marc Jacobs avec le chat de Cheschire, car j’aime autant acheter des vêtements pour moi que de choisir des coques pour embellir mon téléphone. J’arrive tout de même à l’heure à mon rendez vous. Comme prévu, Xiao n’est toujours pas arrivé. Avec cette période, il y a beaucoup plus de monde, je dois faire plus attention pour ne pas attirer les foules. Portant mon fidèle masque, j’attends en frissonnant légèrement. Il a de la chance que je l’aime mon petit Xiao, car d’habitude, c’est moi qui fait attendre les autres et pas le contraire.

Finalement, j’aurai attendu moins longtemps que prévu car je le vois arriver en courant. Mon masque cache mon sourire mais Xiao peut facilement le deviner. Je brasse l’air à l’aide de mes mains pour qu’il respire mieux. «  Je t’ai dit de faire vite, mais je ne veux pas pour autant que tu meures en arrivant.  » Puis je remarque le béret sur sa tête, mon sourire s’agrandit. «  Oh ! Mais il te va à ravir !  » Encore plus que je me l’étais imaginé. Mais voyant qu’il n’arrivait toujours pas à reprendre son souffle, je m’inquiète de son état. «  Hey, ça va ? Tu veux qu’on aille se poser dans un café avant de commencer ?  » Vu comment il est pale, il ne doit pas avoir mangé. «  J’ai froid, allons nous réchauffer avec une boisson chaude !  » Avec cette excuse, il ne pourra pas refuser.

Code by Fremione.


Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 29 Déc - 19:39
winter's shopping × ft. miyuki & xiao lu
Tenue ♫ Noël se fêtait traditionnellement en famille, en tout cas dans la plupart des pays occidentaux, et bizarrement la tradition était venue jusqu’en Asie. Assez pour être couplé avec celle du Japon fêtant les couples. Vu qu’il n’avait ni sa famille, ni une personne à ses côtés on aurait pu s’attendre à ce que Xiao Lu passe son Noël seul, sauf que bien sûr que non. Personne n’était assez méchant pour l’abandonner dans son dortoir. Non il avait reçu plusieurs invitations et les avait toutes déclinées parce qu’il passait Noël avec sa deuxième famille, soit celle de son meilleur ami. Il faut dire cela faisait cinq ans qu’ils le supportaient, les parents de son meilleur ami l’ayant accepté lors de son échange en deuxième année de collège. Il ne s’attendait sans doute pas à le garder une année de plus, ni même à ce qu’il rentre à la Royal. Mais Xiao Lu étant ce qu’il est, il s’était arrangé pour rester au Japon étant tombé amoureux du pays, et avait convaincu ses parents de lui payer ses études. Sans qu’il ne comprenne totalement tout, un arrangement avait eu lieu entre sa mère et sa famille d’accueil et après avoir fini le collège, il avait commencé le lycée à la Royal. Et forcément vu comment il était redevable à sa deuxième famille, il allait de soit qu’il ait passé les fêtes chez eux. Il avait ainsi amené la plupart des cadeaux de ses amis pour les ouvrir le soir de Noël, transformant le salon en un champ de bataille avec en guise de cadavre du papier-cadeau à ne plus savoir quoi faire.

Mais Xiao Lu était rentré au dortoir dans l’après midi du vingt-cinq. Autant il adorait la famille de son meilleur ami, autant il n’aimait pas forcément s’imposer. Oui, oui Xiao Lu pouvait avoir un peu de décence. Il savait quand s’imposer, et quand se rétracter. Bon il avait également ses critères qui n’étaient pas forcément au gout de tous. Mais oui le vingt-cinq il était rentré dans son dortoir, deux sacs remplis de cadeaux. Ses amis, sa seconde famille, tout le monde l’avait gâté. Entre des vêtements, de quoi re-stocker son stock de vernis pour l’année à venir, et surtout des pellicules et un nouvel objectif pour son réflexe. Oui il avait été gâté, et il espérait vraiment que ses amis avaient appréciés les cadeaux qu’il avait pu leur faire. Il avait prêté particulièrement attention à ceux-ci, notamment celui de Miyuki qu’il avait cru ne jamais recevoir à temps. A l’entrée du dortoir on avait pu voir un Xiao Lu emmitouflé dans sa couette tous les matins ou presque guettant le facteur. Facteur qui avait failli avoir une crise cardiaque quand le lycéen lui avait sauté dessus mais ça. Heureusement il avait reçu la coque de téléphone à temps et il avait pu s’arranger pour que Miyuki l’ait bien au pied du sapin le vingt-quatre au soir.

Ce qui ne l’empêchait pas d’être en retard deux jours plus tard pour aller le voir. Mais c’était Xiao Lu, il ne pouvait pas toujours être le petit frère parfait non ? Non. Puis il était parti avant quinze heures, il aurait même pu arriver à l’heure, s’il n’avait pas du faire demi-tour en arrivant à la station de métro en se rappelant que sa carte et son porte carte était resté dans son autre sac, et que honnêtement il n’avait pas le courage de racheter une autre carte et de faire un nouvel abonnement. Heureusement que la station de métro n’était qu’à dix minutes à pied du dortoir, six en courant vite. Après être retourné en trombe dans sa chambre, il avait attrapé son porte carte à l’effigie d’un des personnages de Sentimental Circus, de la même gamme que Rilakkuma le petit ours célèbre du Japon, avant de repartir tout aussi vite, prenant quand même le temps de verrouiller le dortoir. Et une fois toutes ses péripéties passées, il avait enfin pu monter dans une rame, bondée bien sûr, un samedi entre Noël et le nouvel an, attendant son arrêt avec impatience. Une fois arrivé à Ginza, il s’était faufilé à travers la foule pour sortir, reprenant son train d’enfer avant d’arriver, enfin, essoufflé devant Miyuki, tentant de reprendre son souffle les mains sur ses genoux. A trop courir le ventre vide, il en avait le tournis honnêtement.

« Je t’ai dit de faire vite, mais je ne veux pas pour autant que tu meures en arrivant. » La remarque le fit sourire, et il leva une main signe qu’il serait à lui dans une minute, le temps de calmer son cœur, et aussi que le monde arrête de tourner. Il n’était pas sûr d’apprécier le quartier s’il tournait autant. « Oh ! Mais il te va à ravir ! » commenta-t-il en plus, le faisant relever la tête, la vision encore trouble. De … Ah le béret. Encore Oui honnêtement il en était raide dingue, la couleur rouge mettant en valeur sa peau pâle. Une véritable trouvaille. Il allait devoir lui demander où il l’avait trouvé pour en trouver d’autres du même genre. Et puis Miyuki en portait souvent récemment. Il aurait sans aucun doute des boutiques à lui conseiller.

« Hey, ça va ? Tu veux qu’on aille se poser dans un café avant de commencer ?
- Oui … Juste le temps … De respirer.
- J’ai froid, allons nous réchauffer avec une boisson chaude ! »


S’il avait voulu refuser prétextant qu’il allait bien, il ne pouvait plus à présent. Il n’avait pas le cœur à lui refuser une boisson chaude vu qu’il avait fait attendre Miyuki dehors. Bon ce n’était que dix minutes, mais il ne savait pas depuis combien de temps il était dehors. Acquiesçant d’un signe de tête, il plaça ses mains dans les poches de sa veste en cuir, regrettant de ne pas avoir pris d’écharpe. Promis il s’en achèterait une dans la journée. Heureusement qu’il avait un pull en laine épaisse en dessous de son manteau, si on pouvait appeler ça un manteau, pull qui laissait voir une chemise rouge accordée à son béret. Et oui comme Miyuki, il avait le sens du détail. Quittant la place où ils s’étaient retrouvés, ils se dirigèrent vers un petit café caché dans une rue latérale, permettant à son grand frère d’avoir un peu de tranquillité. Le café semblait une réplique exacte des cafés vintages qu’on voyait dans les films, et les deux jeunes hommes se dirigèrent vers une table près d’une cheminée, acceptant les menus qu’on leur tendit.

«  Je vais prendre un thé je crois … et toi ? » commenta-t-il après avoir inspecté le menu à la recherche de la boisson la moins calorique possible, éliminant d’office toutes les boissons avec du lait, ou de la crème comme le chocolat viennois même si ça lui faisait de l’œil. Il se félicita d’ailleurs intérieurement de ne rien avoir mangé de la journée. Parce que bon il y avait de forte chance qu’après leur après-midi shopping ils se fassent un restaurant, et là difficile de ne pas manger.
code by lizzou × gifs by tumblr

Pseudo : miyu Mes messages : 2207 Yen (¥) : 231 Avatar : Key (Shinee) Schizophrène? :


Sawada Jirô ft Mingyu (seventeen) - Hyakuya Kaoru ft wooshin (Up10tion)- Tsukishima Toru ft Sungjin (Day6) - Wakabayashi Zeno ft Youngjae (BAP) - Tetsuro Gareki ft Hongbin (VIXX) - Kang Eden ft Eunwoo (Astro) - Nitipon Alak - ft Ten - Ren Shiki ft Minhyuk (btob)

Age : 21 ans Date de naissance : 05/11/1994 Astrologie : Cancer - chien Métier : Membre de Colorful Diamonds, un groupe de 5 stars montantes. C'est un groupe qui a une grande popularité au Japon ainsi qu'en Asie. Les CD n'ont rien à envier aux groupes de la K-pop. miyuki a fait ses débuts officiels en tant que membre des Cd en 2012, mais sont connus depuis bien longtemps grâce aux vidéos faites sur Youtube. Année : 3e année Résidant à : Shibuya avec les CD. Planning :

Qui a dit que le sang était plus épais que l'eau ?



⭐︎ Chercher où est la caméra. ⭐︎ Parler de tout et de n'importe quoi avec Shun ⭐︎ Faire une chasse au trésors avec les affaires des CD avec Ryo ⭐︎ Demander à Sho de lui payer une paire de chaussures en échange de faire du poulet au diner. ⭐︎ Mettre du sucre à la place du sel dans le plat de Natsu ⭐︎ sortir sans parapluie un jour de pluie pour me relaxer ⭐︎ ne pas réfléchir à la nature du lien que Shun et moi avons. ⭐︎ danser sur les musiques des groupes de filles ⭐︎ ranger l'appartement, ça fait depuis un bon moment que j'ai envie de le faire ⭐︎ Surveiller la relation de Ryo et de Natsu ⭐︎ comprendre pourquoi Eri réagit comme ça en ma présence ⭐︎ apprendre de nouvelles recettes pour mes membres ⭐︎ Vérifier la météo pour connaitre les jours de pluie ⭐︎ faire une visite surprise à Shun à la station de radio



Navigation :

Je suis une super star alors normal que tu veuilles connaitre mon - histoire - . Par contre, je ne laisse que certains élus pour faire parti de mon - entourage. - Et arrête de me - stalker - aussi. Je suis tellement busy que si tu veux me parler, - appelle - moi. La seule chose que je t'autorise à faire, c'est de me suivre sur - Twitter - ou de me demander des - questions -
Insta


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mer 30 Déc - 16:41

Xiao Lu & Miyuki

Winter's shopping

 TENUE - Malgré que ce soit une dure période de travail, j’aime toujours Noël. Bah oui, il s’agit d’une fête où on reçoit pleins de cadeaux ! Et j’aime recevoir de beaux paquets. Durant l’année, je me débrouille toujours pour qu’on m’offre des choses mais Noël ainsi que mon jour d’anniversaire sont les dates où tout le monde, sans exception, doit m’offrir des cadeaux. On dirait un gros gamin, mais je l’assume ! Bien sur, je ne peux pas être que celui qui reçoit, le but du jeu était aussi que j’en donne aux autres. Pour Shun je lui ai offert de nouveaux écouteurs trop classes, pour Ryoma de magnifiques boucles d’oreilles, pour Shojiro un coussin en forme de cuisse de poulet, pour Natsu un ballon de foot dédicacé. Je ne compte pas énoncer la liste de cadeaux que j’ai acheté, mais tout ceci était pour dire que j’ai toujours eu la facilité à trouver de bonnes petites merveilles pour les autres. En fait, je fonctionne souvent par coup de coeur. C’est ainsi que j’ai choisi le béret de Xiao Lu. D’abord, je savais que j’allais lui offrir un béret. Ce type de chapeau ne va pas sur tout le monde, il faut avoir un visage assez fin pour pouvoir bien le porter. Et celui de Xiao correspond parfaitement à la description.  Et puis, comme en ce moment je porte souvent un béret, c’est aussi un moyen de nous rapprocher, de faire un petit clin d’oeil à notre relation. Le plus dur était de trouver le bon béret. Enfin, tout était relatif car il m’a suffit d’aller dans un de mes boutiques habituels pour dénicher la perle rare. Un béret bien rouge rappelant la mode londonienne. J’étais persuadé que cette couleur irait à mon petit frère. Je n’ai pas pris longtemps avant de me décider de l’acheter et de le mettre dans un joli paquet. Connaissant mon emploi du temps, il m’était impossible de le lui donner directement. C’est pourquoi j’avais choisi de le lui envoyer directement dans son dortoir. Son cadeau est aussi arrivé par courrier avec tous les autres. Mais comme pendant toute la soirée du 24 on devait participer à une émission, ce n’est qu’en rentrant du show que j’ai pu découvrir les beaux cadeaux. Dans l’ensemble je suis assez satisfait de ce que j’ai eu. Il est difficile de ne pas trouver ce qu’il me plait. Je pars sur le principe que tout finira par m’être utile alors je ne refuse jamais rien. Cependant, j’adore la coque que m’a offert Xiao. Le Chat de Cheshire est un personnage tellement intéressant, énigmatique et amusant.

Adossé contre le mur, j’attends celui qui m’a offert cette coque dans le froid. Heureusement, mon col roulé me tient suffisamment chaud pour ne pas tomber malade. Je scrute les alentours pour repérer l’arrivée de Lu. Quelques minutes plus tard, je le vois dévaler la rue à toute vitesse. Je soupire en le voyant se presser ainsi. Je suis touché qu’il veuille se dépêcher mais il est tellement pâle que j’ai l’impression qu’un coup de vent allait le transporter jusqu’au bout de la rue. Pas étonnant qu’il se plie en deux pour reprendre son souffle à son arrivée. Son état m’inquiète tellement que je ne me rends compte que maintenant du béret sur sa tête. En réalité, je l’avais vu de loin mais mes lunettes faisaient que je n’étais plus très sur de la couleur. Maintenant que je le vois, ce béret va très bien à Xiao Lu. Ce dernier a même assorti la béret avec sa chemise rouge. Haha ! Il est digne d’être mon petit frère !

Je sors le prétexte de la boisson chaude pour le forcer à se reposer un peu. Connaissant parfaitement le coin, je l’emmène dans un petit café vintage où seul les connaisseurs pouvaient le trouver. On se trouve facilement une place près de la cheminée. Cette chaleur est agréable. «  Un café Macchiato pour moi svp.  » Après avoir pris notre commande, l’employée se dirige vers le comptoir pour préparer nos boissons. J’enlève mon masque ainsi que mes lunettes. Même si le risque est toujours présent, ici j’ai moins de chance à ce qu’une fan me reconnaisse. Je n’ai pas eu de vraie journée shopping depuis le voyage à New York avec Shun, ce qui ne fait que quelques mois. A vrai dire, mon meilleur ami m’a permis de refaire tout mon dressing, mais je trouve que ce n’est jamais assez. Je suis toujours en quête de fraîcheur et de nouveaux coups de coeur. J’imagine déjà sa tête lorsque je vais revenir avec les sacs ! «  Alors Xiao, tout se passe bien pour toi ? Tu travailles sur un projet en ce moment ? »

Code by Fremione.


Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 13:27
 

Winter's shopping || ft murasakibara miyuki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Murasakibara Miyuki - Little Diva
» "I hate practice but I hate losing even more." - Murasakibara Atsushi {Terminée]
» Quelle corvée ce shopping ! [Kimberley]
» Shopping Trip [Faith]
» Test Winter Assaut par Manik
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-