AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 cute, pure & innocent || ft park hae jin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 27 Déc - 0:55
cute, pure & innocent × ft. hae jin & xiao lu
Tenue ♫ Il n’y avait rien à faire, il n’y avait rien de mieux que les vacances, surtout pour un lycéen comme Xiao Lu. Il pouvait trainer tard le soir dans le dortoir, se lever à pas d’heure sans craindre d’être en retard en cours ou de finir en colle, ou encore de plancher sur les examens de fin d’études. Rien à faire, c’était le pied total. Surtout que le dortoir dans lequel il était avait été déserté, lui laissant donc le salon pour lui tout seul. Si bien qu’à force de regarder des films sur la télévision, il avait fini par s’endormir sur le canapé et donc à force à de tourner, ce n’est pas comme s’il avait le sommeil tranquille, il avait fini au sol dans un bruit sourd. Se relevant emmailloté dans sa couette, une vraie fiancée, incapable de le quitter, il chercha autour de lui hagard l’heure. Plissant les yeux peu réveillé, il tenta de lire l’heure sur le lecteur DVD avant d’abandonner et de choper son téléphone sur la table. Ah mieux. Neuf heures … Neuf heures ? Etre debout à cette heure-ci durant les vacances de Noël c’était criminel. Totalement criminel. Mais vu comment il avait fini au sol, honnêtement son sommeil l’avait clairement abandonné. Soupirant, il se délivra de l’étreinte de sa couette, avant de se relever, la trainant derrière lui jusqu’à sa chambre, réfléchissant à quoi faire.

Ai était dans sa famille pour les fêtes normalement. Son meilleur ami était également chez ses parents et s’il avait été passé le réveillon chez eux, il ne voulait pas non plus s’imposer. Miyuki, il l’avait vu le weekend d’avant, autant ne pas l’embêter non plus. Et puis avec les activités de son groupe, ses études et tout, non vraiment il n’avait pas le cœur à le déranger. Continuant sa liste d’amis et de connaissances, il s’arrêta en regardant sur son bureau non loin de sa coiffeuse, la carte de visite d’Hae Jin, qu’il avait reçu en même temps que la preuve du virement bancaire lorsqu’on était venu chercher les photographies à la fin de l’exposition. Hae Jin ! Il était en vacances lui aussi vu qu’il était étudiant. Autant lui payer une visite non ? Puis ça faisait longtemps qu’il ne l’avait pas vu, et il devait continuer ce que l’autre avait appelé une fois sa mission de témoin de Jéhovah sauf que lui, au lieu de faire de la pub pour une paroisse, il faisait de la pub pour lui-même et pour devenir avec le temps un ami proche d’Hae Jin. Car non seulement il lui avait acheté des photos, ce qui faisait de lui un mec bien, mais en plus il osait résister au grand sourire de Xiao Lu jouant les durs, ce qui le rendait intéressant, même si dans le fond Lu’ savait très bien qu’il était apprécié.

Après une douche rapide, il sortit dans son peignoir sans jeter un regard à son miroir qu’il avait recouvert d’un drap, et trouva vite de quoi s’habiller, avant de sortir une fois prêt. Il était dans une période où son reflet lui donnait envie de mourir, et où il n’avait pas envie de prendre soin de lui. Après tout pourquoi s’occuper de soi quand on avait un corps pareil pensait-il amèrement. Mais que cela ne tienne, il ne comptait pas se laisser abattre. Prenant le métro direction Shinjuku, il s’occupa durant le trajet jouant avec son appareil photo et photographiant une petite demoiselle qui jouait avec des ballons gonflés à l’hélium. Adorable, tout bonnement adorable, si bien qu’il offrit un sa carte à la mère, lui promettant de lui donner les clichés une fois les photos développés. Une fois au bon arrêt, il descendit et remonta prenant la sortie qu’il avait déjà prit une fois avec Hae Jin alors qu’il refusait de le lâcher. Marchant dans la rue, il s’arrêta à une boulangerie afin d’acheter de quoi entrer dans les bonnes grâces du coréen pour débarquer chez lui à l’improviste. Arrivant devant la grille de la maison, il tapa naturellement le code d’entrée, il avait épié Hae Jin le faire, et remonta l’allée avant de refaire le même schéma, ouvrant cette fois-ci la porte d’entrée. Une fois à l’intérieur, il fut surpris de voir tout éteint. Laissant ses chaussures à l’entrée, bien élevé ce petit voyons, il se dirigea vers la chambre principale avant d’ouvrir la porte à volée.

« Bonjour ! Service étage ! Petit déjeuner … Euh ?! » S’il avait commencé amusé à parler, Xiao Lu se coupa dans ses paroles en ne voyant pas un mais deux corps dans le lit, les deux très peu habillés. Euh en effet. « Jin … Hyung ? reprit-il en ajoutant le suffixe que lui avait appris le coréen. – Vous avez trop chaud pour être tout nu ? » Qu’est-ce qu’on disait déjà sur l’innocence ? Ah oui, Xiao Lu en est la représentation même, ne cherchez pas.
code by lizzou × gifs by tumblr

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 27 Déc - 19:28

Cute, pure & innocent

Ft. Xiao Lu & Hae Jin


Cela devait faire quelques mois que j'eus prit la décision de vivre à Tokyo afin de m'éloigner de ce passé qui est resté ancré en moi. Vivre dans cette maison, là où nous habitions tous ensemble avant était devenu réellement trop insupportable. Non pas que je regrettais mon geste qui avait causé la mort de mes parents, mais tout simplement parce que cet endroit me rappelle que j'avais été adopté uniquement pour assurer la pérennité de l'entreprise de mon père, qui ne me voyait pas comme un fils mais tout simplement comme le futur président directeur général de sa grande compagnie la plus riche de Séoul. Je n'étais donc qu'un pion parmi tant d'autre. M'étant donc éloigné de tout cela, j'avais pris pour nouvelle résidence la capitale du Japon afin de me construire une nouvelle vie, reprendre des études dans une université qui avait une grande réputation. M'étant installé dans un quartier qui accueillait de belles et vastes maisons ainsi que de nombreux bars gays, très intéressant pour moi et mes virées nocturnes donc. Dorénavant, il fallait que je trouve un nouveau dealer afin de me trouver de la drogue nécessaire pour mon bien être quotidien.

Ce soir là, j'avais décidé de sortir un peu afin de trouver une nouvelle conquête à ramener dans ma spacieuse et belle maison pour coucher avec et le jeter comme une vieille chaussette le lendemain. Ainsi, alors la soleil déclinait afin de laisser place à un crépuscule donnant ainsi au ciel une teinte orangée, je me préparais dans ma salle de bain afin d'être présentable pour la destination que j'avais prévu ce soir. Sortant de la douche, je vins sécher mon corps à l'aide de ma serviette que je vins enrouler autour de ma taille, séchant par la suite mes cheveux qui étaient encore trempés, laissant perler le long de mon corps ces quelques gouttelettes d'eau qui ruisselaient lentement. Une fois ces derniers secs, je me rendais dans ma chambre afin d'opter pour une tenue sexy mais pas trop, restant sobre et provocateur à la fois. ( >Tenue< ) Repassant par la case salle de bain, je vins mettre une petite couche de gel dans mes cheveux afin de donner du volume à ces derniers tout en n'oubliant pas d'ajouter du crayon autour de mes yeux. De légers traits presque invisibles mais donnant un regard plus perçant et sombre. Une fois prêt, je vins enfiler ma veste en cuir par dessus ce haut léopard tout en m'équipant d'une montre argentée ainsi que deux bagues. Passant devant l'un des miroirs, je vérifiais une nouvelle fois mon apparence. Les boucles d'oreilles n'étaient pas oubliées, mon apparence était soignée, ma tenue était impeccable, je pouvais enfin y aller.

Sortant de chez moi, je me dirigeais vers mon garage sous la nuit qui était finalement tombée, nous plongeant dans une semi-obscurité éclairée par les divers lampadaires et autres éclairages. Prenant une voiture dernier cri tape à l'oeil, je me dirigeais vers l'un des nombreux bars gays du quartier afin de trouver une nouvelle cible avec qui j'allais m'envoyer en l'air cette nuit. Les rues défilaient sous la vitesse de ma conduite, je scrutait les lieux afin de trouver l'un de ces fameux clubs, ce qui ne prit pas énormément de temps puisque après cinq minutes de recherches, je venais d'en trouver un. Me garant sur le parking à proximité, je me dirigeais à l'intérieur tout en constatant l'ambiance qui y régnait : On aurait dit une boîte de nuit, une musique forte à nous exploser les tympans, une multitude de personnes dansants sur la piste, l'alcool coulant à flot et des couples d'un soir se formant avec bien entendu aucune lumière mis à part des néons qui déferlaient de tout les côtés. J'étais dans mon élément, la chasse allait enfin commencer. Me dirigeant vers le comptoir, je demandais au serveur une vodka redbull tout en scrutant l'horizon à la recherche d'un bel homme seul que j'allais ramener chez moi.

Rapidement, un mec plutôt craquant vint s'installer non loin de moi, un verre à la main et le regard dans le vide. Je le fixais intensément tout en le détaillant. Il était grand, brun et plutôt musclé, une tenue mettant ses muscles en valeur tout en optant pour un jean serré, ce qui lui faisait un p*tain de beau c*l. Me rapprochant de lui, je demandais au serveur la même boisson qu'il venait de voir tout en lui précisant que je lui payais. Il me répondit d'un sourire gratifiant et ainsi la discussion vint commencer. Son nom ? Rien à foutre. Ce qu'il fait dans la vie ? Également. Je cherchais juste à savoir s'il voulait passer une bête de soirée en compagnie d'un homme très expérimenté dans le domaine et son regard aguicheur semblait montrer qu'il voulait exactement la même chose que moi. Le reste de la soirée dans ce bar avec lui s'était enchaînée avec une certaine rapidité. Quelques danses sexy sur la piste avec lui et des provocations sulfureuses dans les toilettes qui avaient faillit déraper. Nous avions convenu de rentrer chez moi à la suite de cela, tout ce qui allait se passer une fois chez moi allait être vraiment très chaud.

☼☼☼☼☼

Les yeux rivés sur mon partenaires, les premiers rayons du soleils vinrent traverser mes rideaux, laissant apparaître une once de luminosité dans ma chambre, me laissant l'opportunité de le détailler d'avantage. Il était beau, il semblait dormir paisiblement. Malheureusement pour lui, cela s'arrêtait là et il allait devoir repartir sans rien d'autre en plus, je ne souhaite pas m'attacher et encore moi me poser avec quelqu'un pour le moment, je déteste les histoires d'amour. Nos corps encore nus, la couverture ne nous couvrait qu'à moitié et je vins profiter de son sommeil afin de la faire descendre d'avantage, me laissant avoir une vue directe sur son beau fessier qui m'avait tant plu cette nuit. J'étais probablement resté la pendant une heure à le contempler tout en me remémorant cette nuit tandis que soudainement, une petite tornade brune vint débarquer dans ma chambre. «[color=red] Bonjour ! Service étage ! Petit déjeuner … Euh ?! [color]» Yah, le fameux garçon dont les photographies m'avaient plu et que j'avais acheté, devenant par la suite un véritable pot de colle désormais, je ne m'en débarrasserais donc jamais, il ne me dérangeais pas pour autant et je m'étais même habitué à sa présence. Cependant, il était réellement arrivé au mauvais moment.

Mon partenaire s'était réveillé en sursaut, ramenant la couette sous ses aisselles tandis que je passais une main sur mon visage, lassé par ces deux mecs dans ma chambre. « Jin … Hyung ? avait-il dit tout en n'oubliant pas le suffixe que je lui avais appris. – Vous avez trop chaud pour être tout nu ? » Poussant mon partenaire afin qu'il comprenne qu'il devait partir, ce dernier continuait de fixer le jeune, le fusillant du regard. « Toi, dégages et rapidement avant que je t'en foute une. » Me regardant tout en étant consterné, il vint ramasser ses affaires qui jonchaient sur le sol tout en s'en allant, maugréant quelques injures au passage. Pour ma part, je profitais que le plus jeune ait tourné la tête afin d'enfiler un boxer, me dirigeant à la suite vers lui, arrachant ses emplettes provenant de la boulangerie de ses mains. « Merci pour les viennoiseries. Qu'est-ce que tu viens foutre chez moi si tôt? Et pour indication, on était à poil parce qu'on s'est envoyé en l'air lui et moi et si ton petit cerveau n'assimile toujours pas, on a couché ensemble. » Me dirigeant vers la cuisine, je vis qu'il me suivait derrière moi tandis que j'étais toujours en boxer devant ses yeux, être pudique ce n'est pas de mon ressort. Arrivant dans la fameuse pièce, je me dirigeais vers le frigo avant d'ajouter ces quelques mots :

« T'as faim, t'as soif, t'as envie d'un truc particulier pour être venu à l'heure là? »

DEV NERD GIRL


Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 27 Déc - 20:35
cute, pure & innocent × ft. hae jin & xiao lu
Tenue ♫ Honnêtement Xiao Lu n’avait pas l’impression d’avoir débarqué si tôt que ça chez Hae Jin. Il était passé dix heures, c’était les vacances, rien de bien dramatique. Mais à croire qu’il n’aurait pas du rentrer dans la chambre telle une tornade, ou alors sonner. Mais il y aurait alors très peu de chance qu’Hae Jin le laisse rentrer. Puis pour l’effet de surprise ce n’était pas terrible de sonner. Après il les avait juste réveillé, il n’y avait rien de dramatique. Ce n’est pas comme s’ils étaient en train de faire quelque chose de minutieux non ? En tout cas, il n’y avait rien de dérangeant aux yeux de Xiao Lu. Parce que bon, même en été il lui était arrivé de dormir en boxer avant. Avant qu’il ne prenne conscience de son corps. Avant qu’il soit toujours emmailloté dans un tee-shirt long et un bas de pyjama bien ample parce qu’il n’acceptait plus son corps, mais ça, ça c’était une autre histoire. Toujours un grand sourire aux lèvres, il observa les interactions entre les deux hommes, prenant le soin de se retourner le temps qu’ils s’habillent. Il fut pourtant étonné de la grossièreté de l’inconnu. A croire qu’il n’était pas du matin. Il eut bien envie de faire part de sa remarque à Hae Jin, mais le claquement de la porte d’entrée qui résonna jusqu’à la chambre l’arrêta. Ce n’était pas non plus son problème s’il était de mauvais poil et si Hae Jin ne voulait plus le voir. Parce que innocent comme il est, il avait cru au début que les paroles assez méchantes du coréen lui étaient destinées. Mais non, et tant mieux dans un sens non ?

Entendant des bruits de pas vers lui, il se tourna de nouveau vers Hae Jin lui tendant le paquet de viennoiseries qui se retrouva vite arraché de ses mains. Note à lui-même son ami était gourmand le matin. Gourmand, empressé, mais poli constata-t-il tandis qu’il le suivait vers la cuisine, tel le petit rayon de soleil qu’il était. « Merci pour les viennoiseries. Qu'est-ce que tu viens foutre chez moi si tôt? Et pour indication, on était à poil parce qu'on s'est envoyé en l'air lui et moi et si ton petit cerveau n'assimile toujours pas, on a couché ensemble. » Clignant des yeux face à la tirade qu’il venait de recevoir, il pencha la tête sur le côté avant d’abandonner son manteau et son écharpe sur le dossier du canapé et de finir par rejoindre Hae Jin dans la cuisine, s’installant à la table et laissant le coréen se diriger vers le frigo.

« T'as faim, t'as soif, t'as envie d'un truc particulier pour être venu à l'heure là?
- Je ne mange jamais le matin. Mais si t’as du thé ça serait bien. Ah sinon de l’eau m’ira. »
répondit-il un sourire aux lèvres, même si dans le fond il aurait été plus juste de dire qu’il mangeait le moins possible et qu’il ne comptait absolument pas toucher aux viennoiseries même si elles lui faisaient de l’œil depuis qu’il était rentré dans la boulangerie. Il avait même refusé le morceau de pain avec du chocolat que lui avait proposé la vendeuse, alors que son estomac criait famine, ce n’était pas pour rien. Mais non, rien à faire, Xiao Lu était dans ces mauvais jours où tout lui paraissait ignoble, et bien sûr son apparence était comprise dans le lot.

Battant des jambes dans le vide, le lycéen se força à reprendre le début de la conversation, constatant qu’en se débarrassant de son manteau et de son écharpe il avait totalement occulté le fait de répondre quant à sa présence ici. Il aurait bien eu envie de répondre qu’il était juste là pour le voir, mais du peu qu’il connaissait Hae Jin il n’était pas sûr que celui-ci apprécie la réponse.

« C’est les vacances. Je m’ennuie, je suis tombé du lit aussi, enfin c’était le canapé mais bref. Quant au fait que tu sois nu dans ton lit
continua-t-il amusé, je me doute que tu as couché avec ce monsieur, vous ne dormez pas assis voyons. » Ah, l’innocence de Xiao Lu, on pouvait se demander si c’était fait exprès. Mais non, c’était hélas totalement naturel. Autant craindre le jour où il rencontrera une fille ou un garçon, que ça sera sérieux et qu’il se retrouvera à devoir gérer ça. Mais nous n’y étions pas encore, dieu merci.

«  Ca veut dire quoi s’envoyer en l’air ? Vous avez fait du trampoline avec le lit ? Je pourrais essayer après ? Quoi que … J’aurais peur de me louper et de tomber à côté. »
Continua-t-il amusé totalement inconscient du regard désespéré qu’avait du lui lancer Hae Jin. Parce que bon, oui Xiao Lu était désespérant parfois. Adorable, mais désespérant. C’était inconcevable d’avoir un garçon de dix-sept ans aussi innocent au vingt-et-unième siècle mais hélas, Lu’ était bel et bien ainsi.

« Tu as prévu quelque chose pour ta journée Hyung ? » reprit-il ensuite, un regard plein d’espoir. Non Xiao Lu ne comptait pas retourner au dortoir, et oui il comptait bien rester avec Hae Jin.
code by lizzou × gifs by tumblr

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 29 Déc - 18:39

Cute, pure & innocent

Ft. Xiao Lu & Hae Jin


Je ne comprenais toujours pas comment je pouvais apprécier ce garçon qui était nettement plus jeune que moi. Ce dernier devrait s'occuper comme tout adolescent de sa génération, c'est-à-dire traîner avec des ami(e)s de son âge partageant les mêmes centres d'intérêts. Non, il fallait qu'il vienne me titiller moi de si bon matin après avoir passé une nuit assez mouvementée. Le point positif dans le fait qu'il avait massacré mon humeur était cette bonne odeur émanant des viennoiseries enveloppées dans ce sachet qu'il tenait dans sa main. Je lui avais donc rapidement arraché de ses dernières, me dirigeant vers la cuisine tandis que lui me suivait et semblait se mettre à son aise, retirant son manteau ainsi que son écharpe pour les poser sur le dossier du canapé se trouvant à proximité. À vrai dire, il est vrai que la chaleur chez moi était nettement supérieure à celle que l'on pouvait ressentir une fois à l'extérieur. . L'hiver était présent, les feuilles des arbres avaient finies par toutes lâcher prises, laissant désormais une plante sans vie, perdant toute sa beauté. Cependant, à l'intérieur de mon domicile, se trémousser en boxer n'était absolument pas dérangeant, le froid n'existant pas au sein même de cette maison.

Arrivant dans la cuisine suivi de près par le gamin, je m'étais directement réfugié vers le frigo tout en lui demandant s'il souhaiter boire ou manger quelque chose. « Je ne mange jamais le matin. Mais si t’as du thé ça serait bien. Ah sinon de l’eau m’ira. » avait-il dit tout en me répondant tout sourire. Sérieusement ? Comment cela pouvait être possible pour un jeune en pleine croissance ne puisse accepter une collation ? À son âge on est censé manger tout ce que l'on trouve à se mettre sous la dent. Haussant les épaules quant à sa réponse, ce n'était pas mon problème après tout, s'il souhaitait devenir anorexique ou je ne sais quelle autre c*nnerie, c'était son problème, pas le mien. Attrapant une brique de jus d'orange tout en allumant la cafetière par la suite, je sortais les emplettes du jeune homme tout en chauffant l'eau pour le thé. Battant des jambes dans le vide, il vint me préciser la raison de sa venue ici, n'ayant pas répondu plus tôt. « C’est les vacances. Je m’ennuie, je suis tombé du lit aussi, enfin c’était le canapé mais bref. Quant au fait que tu sois nu dans ton lit, je me doute que tu as couché avec ce monsieur, vous ne dormez pas assis voyons. »

Alors que je m'apprêtais à répondre, fatigué de devoir lui expliquer les choses naturelles de la vie, il vint soudainement enchaîner, me coupant ainsi dans mon élan. «  Ca veut dire quoi s’envoyer en l’air ? Vous avez fait du trampoline avec le lit ? Je pourrais essayer après ? Quoi que … J’aurais peur de me louper et de tomber à côté. » Passant une main sur mon visage, exaspéré par sa plus grande incompréhension sur ce genre de choses, b*rdel il a 17 ans, il n'en a pas 4 à ce que je sache, à son âge je fricotais déjà avec pleins d'hommes. « J'espère que tu le fais exprès parce que là, ça va vraiment loin, t'es pas un gosse quand même t'es censé savoir ce genre de truc. Bref, on a ba*isé ensemble, j'ai pas besoin de te faire un dessin pour que tu comprennes ça quand même?! » Soupirant bruyamment, lassé, je me dirigeais vers la théière afin de verser dans une tasse la boisson chaude qui lui était destinée tout en lui apportant le coffret de parfums afin qu'il choisisse. « Sers toi, je sais pas t'aimes quoi comme saveur. » M'éloignant de lui, je me servais mon café tout en m'installant face à lui, choisissant un croissant que j'eus mis assez rapidement en bouche, me délectant de ce dernier qui était encore tiède, ce qui le rendait délicieux.

« Tu as prévu quelque chose pour ta journée Hyung ? » Me regardant attentivement, je vins porter ma tasse à mes lèvres, laissant par la suite couler ce liquide chaud et si délicieux avant de me concentrer de nouveau sur Xiao Lu, je vins me rendre compte que je n'avais absolument rien de prévu aujourd'hui et que j'allais probablement me faire ch*er. « Rien. Je vais rester à la maison et regarder la télé ou faire du rangement, j'en sais foutrement rien. » Attrapant une autre de ces viennoiseries, je vins en croquer un morceau avant de reprendre là ou je m'étais arrêté. « Et toi, tu vas faire quoi? »

Ce petit à réellement de la chance, il est bien le type de mec que j'enverrais se faire f*outre à la seconde même ou il viendrait me parler, mais avec lui, c'est différent.

DEV NERD GIRL


Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 3 Jan - 15:27
cute, pure & innocent × ft. hae jin & xiao lu
Tenue ♫ Xiao Lu n’avait jamais eu de grandes idées préconçues comme quoi vu qu’il était au lycée il devait rester avec des gens de son âge. Il n’aimait pas les clichés. Et puis si on allait vraiment dans cette idée là, vu le caractère de Xiao Lu, il aurait du s’entendre avec des collégiens voir des élèves de primaire vu son innocence. Mais non le jeune homme originaire de Hong Kong était un véritable phénomène à lui tout seul. Il avait sans doute autant d’amis au lycée qu’à l’université. Pour lui l’âge ne représentait pas grand-chose. S’il aimait quelqu’un, il l’aimait tel qu’il était, avec tout compris dans le lot. Et malheureusement ou non pour Hae Jin, il adorait celui-ci. Heureusement il n’était pas assez stupide pour venir les mains vides au matin. Presque sans gène mais tout de même, on lui avait toujours dis de ne pas aller chez les autres sans apporter quelque chose. Donc vu l’heure à laquelle il avait décidé de venir, apporter le petit déjeuner lui avait semblé la chose la plus évidente à faire. Et ça avait fonctionné vu qu’il n’était toujours pas à la porte et qu’en plus Hae Jin avait pris les viennoiseries de ses mains.

Il fut néanmoins heureux de ne pas entendre le coréen répliquer quelque chose sur le fait qu’il ne mangeait pas le matin. Il avait déjà assez de personnes qui se sentaient assez voir trop concernées par sa vie pour vouloir qu’il mange, il n’avait pas forcément envie d’avoir quelqu’un d’autre sur le dos. Il changea d’ailleurs assez vite de sujet pour expliquer le pourquoi de sa venue ici avant d’enchainer tel le moulin à paroles qu’il pouvait être sur les diverses interrogation qu’il avait présentement sur la nuit qu’avait passé Jin avec son ami. Non pas qu’il était curieux, mais le vocabulaire pouvait porter à confusion. Oui vous ne rêviez pas, Xiao Lu vivait dans sa bulle à lui, et rien du monde extérieur concernant le point de la sexualité ne semblait l’atteindre. « J'espère que tu le fais exprès parce que là, ça va vraiment loin, t'es pas un gosse quand même t'es censé savoir ce genre de truc. Bref, on a ba*isé ensemble, j'ai pas besoin de te faire un dessin pour que tu comprennes ça quand même?! » Au final il avait bien envie de réponse que non il savait pas tout et qu’il n’avait pas besoin d’avoir de dessin pour illustrer deux personnes qui s’embrassent mais vu la tête du propriétaire des lieux il se contenta de sourire avant de se plonger dans la boite de thé et d’en sortir un aux parfums d’agrumes, préférant se servir comme venait de suggérer son ami.

« Sers toi, je sais pas t'aimes quoi comme saveur.
- Tous ceux qui sont fruités, je suis pas fan de la menthe par contre. »
répondit-il simplement avant de laisser le petit sachet de thé dans sa tasse infuser tranquillement tandis qu’il dédaignait le sucre placé devant lui. Le moins de calories possible on avait dit. Il ne dédaignait pas des viennoiseries succulentes pour tout gâcher avec du sucre.

Il avait demandé par la suite ce qu’il comptait faire, savoir dans le fond s’il dérangeait. Il faut dire que s’il lui annonçait qu’il devait aller dans sa famille, faire on ne sait quoi, il n’allait pas s’imposer, pour le reste il avait pourtant bien envie de passer sa journée avec son aîné. Il avait toujours une façon de rendre les journées intéressantes, que ça soit dans sa façon d’agir ou encore de parler. « Rien. Je vais rester à la maison et regarder la télé ou faire du rangement, j'en sais foutrement rien. » Ce qui le confortait dans son plan d’aller squatter joyeusement l’espace vital de Hae Jin. « Et toi, tu vas faire quoi? » Enlevant le sachet de thé finalement infusé, il le déposa sur la coupelle avant de porter sa tasse à ses lèvres pour en goûter l’arôme. Parfait, ni trop amer, ni trop sucré. Reposant sa tasse sur la table, il fit un grand sourire à Hae Jin avant de lui faire part de ses plans.

«  Je comptais passer ma journée avec toi. Annonça-t-il de but en blanc sans se départir de son sourire. – Je sais pas encore ce qu’on pourrait faire, mais je m’ennuie tellement pendant les vacances, puis le dortoir est déserté tu vois, et je me suis dis que j’allais venir, parce que c’est bien de voir ses amis. » Marquant une pose dans sa tirade, il posa son coude sur la table avant de caser sa tête dans la paume de sa main, continuant d’observer le plus âgé.

« Qu’est-ce que tu veux faire Hyung ? » reprit-il finalement, une légère moue sur son visage. C’était bien beau de vouloir passer du temps avec lui, mais encore fallait-il trouver quoi faire.
code by lizzou × gifs by tumblr

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 8 Jan - 19:42

Cute, pure & innocent

Ft. Xiao Lu & Hae Jin


Ce garçon était en réalité quelqu'un qui ne me dérangeait pas tant que ça, sa bonne humeur constante ainsi que sa naïveté me faisant doucement sourire – ou me blasant à certains moments comme actuellement, ne sachant absolument pas ce que veut dire s'envoyer en l'air avec quelqu'un ou tout ce petit vocabulaire et synonymes qui veulent dire rapport sexuel. Il avait également gagné ma bonne grâce ce matin en apportant des viennoiseries à mon domicile alors que j'étais encore en compagnie de mon plan c*l de la soirée, que j'avais du congédier violemment alors qu'il semblait indécis et hésitant. Je ne supportais absolument pas qu'une conquête veuille garder contact avec moi ou sympathiser d'avantage. Je souhaite tout simplement tirer mon coups et ne plus entendre parler d'eux par la suite, ils ne m'intéressent aucunement, je n'ai pas l'intention de me poser avec un homme et je ne souhaite également pas devenir leur amis. Je n'aime pas les gays alors que j'en suis un, c'est complètement débile comme raisonnement mais les mecs de ce bords sont souvent trop efféminés et trop portés sur le shopping, les amourettes et d'autre sujets tant inintéressants que les autres.

M'étant levé tout en me dirigeant vers la cuisine, je lui avais proposé de manger quelque chose mais Xiao Lu ne semblait pas avoir faim en cette matinée. Haussant les épaules, je m'étais chauffé un café tandis que je vins lui tendre les saveurs de thé que je possédais étant donné qu'il m'avait répondu qu'il en voulait un lorsque ce je lui avais demandé s'il souhaitait boire quelque chose. « Tous ceux qui sont fruités, je suis pas fan de la menthe par contre. » Se servant le parfum aux agrumes, il le mit dans son thé tout en se servant le sucre qui était placé en face de sa tasse tandis que je rangeais la boite, me servant par la même occasion mon café, mangeant également un croissant. Au moins avec lui ce qui est bien, c'est qu'il sait ce qu'il veut et qu'il le dit, ne passant pas par quatre chemins ou faisant la personne indécise ou bien incapable de prendre une décision parce qu'elle n'est pas chez elle. Ces gens sont également énervant à souhait puisqu'on leur a proposé de choisir, ils restent tout de même gênés, c'est aberrant à vrai dire. Heureusement, le jeune lycéen n'était pas du tout comme ça et ça m'arrangeait. Je préférais qu'il fasse comme si c'était chez lui et vive à son aise dans ma maison au lieu de ne pas bouger d'un poil et attendre que je lui dise de faire ceci ou cela pour enfin daigner à bouger.

Par la suite, il m'avait demandé ce que je comptais faire toute la journée et à vrai dire je me doutais qu'il allait rester avec moi cette journée mais ce n'était pas pour autant que j'avais menti sur mon programme, lui disant que j'allais probablement glander devant la télévision ou bien faire un peu de ménage. Ce qui est embêtant, c'est de posséder une maison immense comme la mienne et ne pas posséder de personnes sachant entretenir une grande baraque, autrement dit des bonniches. Le fait est que je venais d'arriver il y a peu et que je n'avais tout simplement pas eu le temps d'en débaucher deux ou trois, mais je ne souhaitais pas en avoir d'un autre côté puisque je préfère posséder mon intimité et avoir deux trois choses que je ne suis pas obligé de cacher dans des endroits improbables. Bien entendu, je lui avais demandé par la suite ce que lui comptais faire tandis qu'il buvait une gorgée de sa boisson tout en m'adressant un sourire par la suite. «  Je comptais passer ma journée avec toi. Je sais pas encore ce qu’on pourrait faire, mais je m’ennuie tellement pendant les vacances, puis le dortoir est déserté tu vois, et je me suis dis que j’allais venir, parce que c’est bien de voir ses amis. » Avait-il annoncé sans prendre de détour, y allant franchement. C'est probablement pour ça que malgré ce qu'il est, je continue à l'apprécier et accepter sa présence, il ne me dérangeait aucunement et puis avoir un ami même si ce dernier est nettement plus jeune que moi, c'est toujours agréable.

« Qu’est-ce que tu veux faire Hyung ? »  Posant son coude sur la table tout en posant sa tête dans la paume de sa main, il vint m'interroger tout en affichant une légère moue sur son visage. « J'en sais rien, je n'avais pas prévu que tu viennes me rendre visite à vrai dire. Et puis, quand je sort, c'est généralement pour aller dans des boîtes de nuits et ramener un nouveau partenaire sexuel différent chaque soir, et je ne te vois absolument pas faire ça, d'autant plus que tu ne sais même pas ce que veut dire s'envoyer en l'air alors que c'est évident que cela veut dire qu'on a eu un rapport sexuel ensemble cette nuit. » Ricanant, je vins me diriger à ses côtés tout en lui faisant une légère pichenette sur le front tandis que je me rendais de nouveau dans ma chambre, histoire de ne pas rester en boxer. « Je vais m'habiller, fais comme chez toi. À moins que tu aimes me mater, dans ce cas on peut s'arranger, je pourrais te laisser baver sur mon joli fessier... » Rigolant de nouveau, j'entrais enfin dans cette pièce, me rendant directement dans la salle adjacente accessible uniquement par ma chambre, le dressing. Enfilant un jogging ainsi qu'un simple tee-shirt, je me dirigeais de nouveau vers la cuisine, constatant qu'il était à présent dans le salon, la télé se faisant entendre. Arrivant à ses côtés, je vins lui ébouriffer les cheveux tout en m'asseyant sur le canapé. « Alors, t'as décidé de ce qu'on allait faire ou pas ? »

DEV NERD GIRL


Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 23:14
 

cute, pure & innocent || ft park hae jin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Critique de la raison pure [essai]
» Fatal Bazooka - Ce matin va etre une pure soirée
» Breakfast in Central Park ◊ Meira Jenniekins
» ♦ Gabrielle de Vendôme ▬ « Une fille pure, si naïve et angélique va voir quelques plumes tomber de ses ailes. »‏‏‏‏
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-