AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 (ippai) she was a lilac sky.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 17 Jan - 18:19
Scénario Inventé
Nom  gao.
Prénom(s) ippai.
âge twenny yo, let's run da world.
Date de naissance april 16th 1995.
Ville de naissance shanghai et ses dragons.
origine sino-japonaise.
groupe students.
année 2nd.
Section lettres & langues. c'est utile de savoir s'exprimer correctement et d'écrire sans trop de fautes, plus que de savoir compter.
Matières journalisme, traduction & interprétariat.
sexualité catholique théoriquement hétérosexuelle.
situation elle se suffit à elle-même, pas l'time pour quelqu'un de plus chiant.
Qualités audacieuse + libérée + décomplexée + souriante + sociable + amusante + passionnée + persévérante + respectueuse + maline + serviable + attachante + tolérante + dynamique + volontaire + protectrice.
Défauts insensible + détachée + sarcastique + bornée + impulsive + bordélique + imprudente + insolente + râleuse + crue + secrète + je-m'en-foutiste + rancunière.
Couleur préférée  le bordeaux.
Boisson favorite  le lait à la fraise, ok ?
Vis dans les dortoirs  nope, elle vit avec ses deux frère et ça lui suffit amplement.
Permis de conduire nope, juste le permis moto.
revenus et/ou métier   vendeuse dans un konbini, t'sais, la fille qui te regarde avec un sourire moqueur quand tu lui dit que t'as 20 piges pour pouvoir acheter tes clopes et qui te demande direct ta carte d'identité ? ouais, c'est ippai. elle bosse aussi comme livreuse pour le resto chinois de son père (c'est toujours mieux que de chanter dans sa chorale catho). c'est un peu la dech mais ça va.
pendant un temps, son plus grand rêve c'était de conduire un camion sur la voie rapide. on n'a pas voulu la laisser faire, on l'a juste assise côté passager et c'est tout, depuis elle a la haine contre les routiers. ouais, elle est bizarre.
c'est le genre de personne qui adore se venger de façon plus ou moins puérile. 'y a des jours où elle se contentera de mettre du sel et du poivre dans ton eau, d'autres où elle va s'incruster chez toi et foutre assez le bordel pour qu'on ait l'impression que l'ouragan katrina s'est baladé dans ton salon.
on fait pas plus flemmarde qu'elle en matière d'activité physique. même monter les escaliers ça la fait chier. si 'y avait pas la boxe, elle pèserait déjà sûrement cent kilos de plus, avec toutes les cochonneries qu'elle mange.
elle a un rire qui s'entend à trente kilomètres à la ronde, c'est la chose la moins discrète au monde.
elle est fan de scooby-doo, elle a même les dvds et à peu près tous les personnages en peluche. par contre elle ne peut pas encadrer daphnée et trouve fred carrément débile.
 ippai fait partie des gens qu'ont tellement de facilités dans leur domaine d'étude qu'ils bossent un minimum et ramassent quand même des quinze.
elle dépense la moitié de son fric dans la nourriture et l'autre dans les fringues. c'est à ça que se résume sa vie.
elle a un chiot rottweiler nommé sammy resté chez ses parents. elle est du genre à aimer les gros chiens, alors pour l'instant elle assume pas trop les dix centimètres de sammy et son air de bébé chien trop mignon. elle gagate en secret, tu vois, histoire de tenir sa réputation.
c'est la personne la moins souple au monde, elle n'arrive même pas à faire le papillon ou à toucher ses pieds avec ses mains, pour vous dire. quoique, ses doigts de la main gauche sont vachement élastiques, quand même. mais ça sert à rien, comme le fait qu'elle arrive à attraper des stylos avec ses doigts de pied.
il lui arrive naturellement de faire des pokerfaces, c'est limite une façon de s'exprimer chez elle.

C'est ta vie, ta story, ton destin.
«  L'homme seul est l'auteur de sa propre histoire »
« ode to my family (1998) » + Il y a du bruit, beaucoup de bruit. Des voix graves et des voix plus perchée, dissonantes comme une vieille mélodie un peu cassée, un peu abimée. Et il y a du monde, beaucoup de monde. Des hommes grands et forts au sourire héroïque, des hommes plus petits, plus enrobés, au regard vieillissant mais au sourire rempli de fierté. Ils sont tous serrés dans leurs uniformes, noirs pour quelques uns, blancs pour d’autres. Ils bombent le torse et font briller leurs petites médailles aux couleurs de la Chine, ils racontent entre eux leur dernière expédition, leur dernière pseudo-mission d’ordre militaire. Ils rient forts et Ippai a mal aux oreilles de ce bruit gras et doucereux. Elle grimace de son visage d’enfant et un rire vient chatouiller ses tympans. « Arrête de faire cette tête, t’es moche comme ça. » La gamine lève la tête et son regard espiègle tombe dans celui plus doux de son frère. Elle lui tire la langue et croise ses bras maigres sur sa poitrine inexistante. « Bah toi t’es moche tout l’temps. » Et elle boude, ses joues gonflée lui donnant un air de hamster dont s’amuse l’ainé sans se cacher alors que sa main vient fourrager dans les cheveux noirs de la plus jeune, les emmêlant et les éparpillant. Ippai grogne avant que l’une de ses mains n’attrape celle de son frère pour le pousser. « T’es méchant, Ryohei. », qu’elle baragouine de son ton boudeur. Pourtant le coin de ses lèvres se rehausse tandis que deux petites mains –deux fois plus grandes que les siennes malgré tout- viennent de la soulever du sol pour la faire tourner. « Je savais que tu boudais pas vraiment. » Ippai rit doucement, son petit rire cristallin égayant toute la grande salle à lui seul et attendrissant les regards et les sourires des hommes qui servent la patrie, des femmes qui subissent l’esprit patriotique. « Les enfants, venez ici. », les hèle une femme élégante, nouée dans une robe claire, belle comme le premier hiver d’un enfant. Et les deux gamins courent vers elle, leurs doigts fins s’accrochant au tissu nacré de sa robe une fois près d’elle. Elle rit face à l’air débraillé du garçon, rentre à nouveau sa chemise froissée dans son pantalon noir, et réarrange sans peine les cheveux de la fille. « Votre père s’en va, il faut lui dire au revoir. » Les yeux des enfants se lèvent vers leur père, ce grand monsieur carré, habillé de cet uniforme strict, le buste décoré de mille et une médailles dorées dans lesquelles se retrouvent les étoiles du drapeau, un sourire large sur le visage et le regard tendre. Ippai s’approche avec un sourire et se laisse attraper par ses bras puissants, décollant du sol pour la seconde fois. « Au revoir papa, reviens vite, hein ! Promis ? », elle murmure de sa voix rieuse serrant son père dans ses bras sans force. « Promis. », il lui répond en embrassant son front avant de la reposer. Puis c’est au tour de Ryohei et de ses yeux tristes de se faire enlacer. Il n’a jamais aimé lui dire au revoir, il a toujours eu peur que ce soit la dernière fois. Comme ça l’avait été pour son grand-père. Comme ça pourrait l’être avec son oncle. Comme avec tous les hommes qui composent sa famille. « Tu vas nous manquer, oublie pas de nous écrire quand tu pourras. » Il sourit. Ils sourient tous alors que le père et l’époux s’en va, sac sur l’épaule, un signe de la main et un énième sourire pour adieu. Et il espère du fond du cœur qu’il saura sauver sa vie pour voir grandir ses deux enfants. Et c'était comme ça chaque jour de chaque année.

« heart of the matter (2008) » + Penchée sur la table du salon, Ippai se force à terminer ses devoirs, son stylo gribouillant sa feuille en noir. Elle grogne plusieurs fois, agacée et peu motivée, froisse un coin de sa copie puis soupire de lassitude en passant une main dans ses cheveux. Quelle plaie. Elle aurait mieux fait de rester en maternelle. « T’as toujours pas fini ? T’as besoin d’aide ? Aller, bouge, fais-moi voir. » Ryohei vient s’asseoir près d’elle, un paquet de bonbons entre les mains dans lequel Ippai vient fouiller pour en piquer un, récoltant un regard menaçant auquel elle répond par un sourire angélique. « Tss. Bon, tu comprends pas quoi ? » Le regard de son frère se pose sur la feuille noircie tandis qu’Ippai se laisse presque tomber sur la table, la tête posée sur ses bras repliés. « Tout. J’sais pas qui est le con qui a décidé de mélanger les chiffres et les lettres, mais il a un sacré humour. » Le plus âgé rit face à la mauvaise foi de sa cadette, amusé par son côté râleur. « T’es vraiment une buse en maths, c’est incroyable, tu m’impressionnes. » Un grognement lui parvient comme seule réponse et la mine renfrognée de la demoiselle fait fleurir le même sourire que celui de son père sur ses lèvres. « Oh ça va, je sais compter, faire des additions, des multiplications, des divisons et des soustractions, j’suis pas si désespérée. Je comprends juste pas ce que vient faire x là et y là-bas. » La cadette soupire bruyamment alors qu’elle s’avachit un peu plus sur la petite table. « C’est ce que je dis ; t’es nulle. Je vais t’expliquer, tu vas voir, ‘y a rien de bien compliqué, ‘faut juste que ton cerveau soit moins lent. » Et il part dans des explications qui, aux oreilles de la plus jeune, n’ont ni queue ni tête. De toute façon, si les maths avaient tant de logique que ça, elle saurait se démerder toute seule pour faire ses devoirs ; or ce n’est pas le cas. Elle roule des yeux plusieurs fois et tente de faire un effort mais rien n’y fait. « C’est bon, t’as compris maintenant ? », lui demande son frère, reposant le stylo sur la table et fourrant un énième bonbon dans sa bouche. Si le regard d’Ippai crie presque qu’elle n’a absolument rien compris à tout ce qu’il a pu lui dire, elle secoue néanmoins la tête positivement. « Ouais, ouais, merci. » Bah, au moins il lui a fait son exercice sans comprendre. Et si elle lui avait dit la vérité, il aurait à nouveau essayé de lui expliquer de la même façon sans que ça ne fonctionne, alors en mentant, elle leur rendait service à tous les deux.
      Ryohei se lève en direction de la cuisine, ouvrant le frigo en grand, tandis qu’Ippai range ses affaires avec plus ou moins de soin. Puis on sonne à la porte. « Ippai, va ouvrir, j’suis occupé. », crie l’ainé depuis la minuscule cuisine, la tête à moitié dans le réfrigérateur. « Occupé à grossir, ouais. T’as intérêt d’aller faire les courses après ! », marmonne l’adolescente en se levant sans trop de conviction. Ce qu’elle déteste aller ouvrir la porte à des inconnus. Elle est toujours tombée sur des tarés. « Bonjour ? » Ses yeux sont obligés de se lever un peu plus pour regarder les deux hommes présents devant elle. Ils sont vêtus exactement comme l’est son père quand il s’en va ou revient d’une absence généralement trop longue pour qu’elle se souvienne de la durée. Et elle les connait, surtout. Des camarades d’armes du père de famille, des bons amis, souvent invités à quelques repas organisés par sa mère quand elle s’ennuie. Rhyohei rejoint Ippai sur le pallier, un sandwich entre les mains. Il hausse un sourcil. « Votre mère est là ? » Ils hochent la tête dans un mouvement synchrone, leurs deux vois se mêlant pour appeler la jeune femme en train de plier du linge dans la chambre à coucher. Elle apparaît rapidement, douce comme au premier jour,  et son sourire se fane en apercevant les deux silhouettes au pas de sa porte. « Il y a un problème ? Il est arrivé quelque chose à Wen Han ? » Ses mains frêles, fragiles, agrippent la veste de l’un des hommes et les regards s’affolent. Sa gorge se serre déjà, ses membres tremblent. Elle ne veut pas. Elle ne veut pas qu’ils le disent, pas encore. « Nous sommes désolé, Madame Gao, le commandant Wen Han est mort au combat. » Un cri. Un seul cri. Et déchirant. Elle s’effondre au sol, aux pieds de ceux qui ont été ses amis depuis le début, de ceux qui ont vu vivre et mourir son époux. Et Ippai ne bouge plus. Et Ryohei serre la mâchoire, serre les poings. On leur a toujours dit de s’attendre au pire, ils ont toujours su que le métier de leur père aurait, éventuellement, raison de lui un jour –comme il avait eu raison de leur grand-père huit ans auparavant. Mais on n’a pas le temps d’imaginer un proche enfermé dans une boîte, on n’a pas le temps d’imaginer son père criblé de balle. On n’a pas le temps de se préparer, on n’a pas le temps. On n’a pas le temps parce qu’on est trop occupé à construire les souvenirs, à vivre vite pour que rien ne se perde, à profiter et à s’aimer. Parce qu’elle est comme ça la vie, normalement. Elle a besoin de temps, elle a besoin qu’on la laisse suivre son cours tranquillement. Mais la leur elle vient de se briser et il n’y a plus que des pleurs, des reniflements, des mots d’excuses, des paroles décousues et des cœurs en miette.

« excuse me for a while (2011) » + La porte claque violemment. Encore une fois. Et Ippai court presque dans la rue mal éclairée, ignorant la voix grave de son frère qui lui hurle de revenir, ignorant le bruit de ses pas qui suivent les siens. Elle veut s’éloigner, juste s’éloigner, qu’ils la laissent un peu respirer, qu’ils arrêtent de l’étouffer et surtout qu’il s’en aille, qu’il sorte de sa vie, de leur vie. « Ippai ! Je t’en prie, reviens, c’est pas le moment ! » Mais elle n’entend déjà plus. Elle a arrêté d’écouter, arrêté de se dire que ce qu’elle fait est mal. Et Ryohei s’est arrêté, là, au milieu de la rue, les bras ballant et le cœur battant. Il a l’impression d’avoir raté une marche, d’avoir oublié quelque chose dans sa façon d’aimer sa sœur, dans sa façon de remplacer un peu leur père, dans sa façon de la protéger de l’égoïsme fou de leur mère à qui, malgré tout, ils n’en veulent plus tellement, dans sa façon d’effacer l’homme qui s’est invité dans leur bulle et qui met tout en œuvre pour la crever.
         Ses phalanges tremblantes viennent frapper contre le vieux bois de la porte, un bois un peu usé, comme s’il avait trop servi à adoucir nos peines, et la porte s’ouvre sur une jeune femme pas plus vieille qu’elle. « Ippai ? ‘Y a un problème ? » Elle entre sans dire un mot, la mâchoire serrée pour s’empêcher de hurler, et elle sait que le regard de son amie essaie de la scanner, son regard noir, un peu moins cosmique, un peu moins stellaire que le sien. Ippai tourne en rond comme un lion en cage et l’autre est déjà partie ramasser son paquet de clopes laissé sur le sol du balcon, en allumant une à l’intérieur de l’appartement, bousillant l’air à moitié pur qui les entoure. « C’est quoi, cette fois ? Il a tabassé ta mère ? Je t’ai déjà dit d’appeler les flics si ça continuait, c’est pas moi qui vais t’aider, tu sais. » Et Ippai s’arrête, presque net, et ses yeux couleur d’encre expriment tant de dégoût qu’ils semblent avoir volé tous les aspects les plus sombres de l’humanité. « Elle est enceinte, Mei. Elle est enceinte de lui. » Un sourire amer fleurit sur ses lèvres craquelées. L’ironie de la situation la ferait presque devenir dingue. Elle se laisse tomber sur le canapé qui grince, sur une ou deux vieilles couvertures aux coutures arrachées, et Mei la regarde, adossée sur le radiateur qui n’a jamais fonctionné. « Ryohei va faire son service militaire. », dit Ippai, la voix feutrée, grave comme après des années passées à hurler. « Tu sais quoi ? Il veut entrer dans l’armée de l’air. » Et elle rit. Elle rit parce qu’elle est blessée, blessée jusqu’à l’âme, d’apprendre que son frère veut suivre le même chemin que celui qu’ont pu emprunter la moitié des hommes de sa famille, tous presque morts dans un pays ou un autre pour le monde, qu’ils disaient, alors que personne n’en a rien a foutre et que rien n’a vraiment changé. « Ils ont perdu la tête ce soir, tous. » Mei s’approche, se glisse près de son corps tendu, et écrase sa cigarette dans le cendrier plein. « Tu crois que ça va le faire, le gosse ? » Ippai secoue la tête. Nan, nan, ça va pas le faire. ça va pas le faire parce qu’elle est rien pour lui, sa mère, parce qu’elle est juste bonne à remplir le lit, parce qu’elle est juste bonne à le voir se soûler et à subir ses violences. Mais il a de l’argent, il a de quoi les faire vivre, de quoi faire intégrer à ses enfants les meilleures écoles, alors elle reste, elle n’ose rien dire et elle s’obstine à l’aimer, à l’accepter. « Il sera traumatisé avant d’être né. Je lui ai dit d’avorter, elle n’a pas voulu, elle m’a dit de la fermer, tu sais. Elle veut un gosse parce qu’elle a l’impression de ne plus avoir de famille, parce qu’elle croit que comme ça, son putain de nouveau mec va l’épouser, va laisser la bouteille où elle est et va l’aimer. » Mei souffle, amère elle aussi, comme le jour où sa vie s’est transformée en surival game. ça la rend triste, un peu, au fond, de voir le monde d’Ippai s’écrouler tout doucement, de voir que tout va mal, d’entendre qu’une mère ne veut un enfant que pour s’assurer que son mari restera près d’elle, que l’enfant en question sera juste un moyen de pression. Elle qui était si belle, avant, si juste. « Laisse-leur du temps. Et à toi aussi. T’as qu’à rester là pour le moment, Ryohei saura que t’es entre de bonnes mains. » Elle ponctue sa phrase de son rire mélodieux et Ippai sourit. « Ah, tu parles de toi, là, en disant que je suis entre de bonnes mains ? » Un coup de coude lui répond et un nouvel éclat de rire fait trembler les murs du petit studio tandis que Mei laisse tomber sa tête contre l’épaule de la demoiselle. « Au moins ça nous fait une bonne excuse pour passer plus de temps ensemble. » Ippai hoche la tête. Des années qu’elles avaient perdu le temps de se voir, de trainer ensemble dans un coin de rue, ici ou là, sans personne pour les faire chier. C’est que cet homme, riche et seulement bon à ça, avait décrété que Mei avait une mauvaise influence sur Ippai, que c’était à cause d’elle qu’elle se permettait de rentrer plus tard, que c’était à cause d’elle qu’elle avait teint ses cheveux, que c’était à cause d’elle qu’elle avait touché à sa première cigarette, que c’était à cause d’elle qu’elle était devenue si indépendante. Qu’on la laisse rire. Ce n’était pas à cause d’elle, c’était grâce à elle. Et sans Mei comme échappatoire, les années qui avaient suivi la mort de son père auraient été insupportables. Peut-être même qu’elle serait déjà à l’autre bout du monde.

« if you wait (2015) » + Ippai s’efforce de tenir correctement à la fois le sac de courses trop rempli et la petite main froide de son petit frère qu’elle tente de réchauffer en la serrant toujours plus dans la sienne. « On est bientôt arrivés, t’en fais pas Dewei. » Elle regarde rapidement vers la gauche puis la droite avant que ses pas n’accélèrent une fois sur la route. Elle n’aime pas la conduite des japonais. « Tu vas trop vite nee-chan ! », supplie le gamin dont les jambes trop courtes sont obligées de courir pour tenir le rythme de son ainée, sa capuche tombant sur ses yeux à chaque foulée et son petit sac rebondissant sur son dos. Ippai ralentit en bredouillant une excuse, son regard ne pouvant lâcher chacune des voitures passant devant eux jusqu’à ce qu’ils arrivent au bâtiment dans lequel se trouve leur appartement. « Est-ce que Nii-chan sera là, ce soir ? Parce que sinon, ‘faut cacher les bonbons ! Il va tout manger. » Le petit se laisse déshabiller par Ippai qui souffle d’amusement. « Je ne sais pas, il n’a pas appelé. Mais compte sur moi pour les cacher là où il n’ira jamais les chercher. » Aussitôt libéré de son écharpe et de ses bottes de pluie, Dewei court jusqu’au salon en imitant un avion plânant, heureux d’être enfin au chaud. Ippai passe une main dans ses mèches décolorées, un souffle las passant la barrière de ses lèvres pâles tandis qu’elle marche jusqu’à la petite cuisine afin de ranger les courses. « Ils sont vraiment chiants à manger autant ces deux-là. », maronne-t-elle pour elle-même alors que ses yeux se posent un instant sur l’enveloppe laissée sur le comptoir depuis près de deux jours. Elle meurt d’envie de l’ouvrir mais elle sait qu’elle ne le peut pas, Ryohei lui en voudrait terriblement. La chinoise se mord la lèvre inférieure en soupirant à nouveau. S’il pouvait l’appeler, aussi, histoire de lui dire s’il compte manger avec eux ou non, ce serait cool. « Ah les hommes… », elle se plaint en recommençant à ranger les achats récents, certains dans le frigo, d’autres dans les placards, jusqu’à ce qu’une petite tête brune n’entre dans son champ de vision. « Nee-chaaaaan ? » Ippai se redresse et vient croiser les bras, plissant les yeux face au ton mielleux que vient de prendre la voix de Dewei. « Hum ? » L’enfant joint ses mains dans son dos alors qu’il se balance d’avant en arrière sur ses pieds, l’air à la fois gêné et terriblement amusé. « Demain est-ce que je peux aller jouer chez Tomoe ? Dis oui s’teu plaîîîît, j'ai été sage toute la semaine… » L’ainée sourit et se baisse à la hauteur du garçon, lui ébouriffant les cheveux au passage. « Une fille ? C’est ton amoureuse, c’est ça ? » La seule couleur rosée que prennent les joues de Dewei lui répondent et Ippai sourit de plus belle en se relevant. « Mais oui tu peux, je dirai à Kagane-san de t’y emmener, j’ai cours demain. » Et le cadet lui saute presque dessus dans une étreinte étouffante. Quoique ce soit plutôt sa taille qu’il enlace. « Merci Nee-chan ! » Puis il repart dans le salon à une vitesse affolante, manquant d’ailleurs de glisser plusieurs fois avant d’arriver jusqu’au canapé. C’est fou, même ce gosse a une vie sentimentale plus remplie que la sienne. Ippai roule des yeux à cette pensée puis tend le bras vers le fixe, composant rapidement le numéro de la nourrice à qui elle explique qu’il faudra emmener Dewei chez une amie dans l’après-midi et qu’il faudra également aller le rechercher, elle n’étant pas disponible et Ryohei étant absent. Elle raccroche le téléphone puis s’étire. Elle n’aurait jamais pensé que sa vie serait aussi épuisante depuis qu’ils sont arrivés à Tokyo. Elle a l’impression de n’avoir de temps pour personne à part Dewei. Faites que le plus âgé rentre vite et qu’il puisse la remplacer, elle ne compte pas passer sa vie à jongler entre les cours et le petit, si c’était ce qu’elle avait voulu elle aurait fait en sorte d’être mère célibataire à quinze ans. Parfois elle se maudit d’avoir eu la bonté de laisser sa mère et son beau-père partir s’exiler au Canada pour leur récent mariage en soutenant qu’elle et Ryohei s’occuperaient de Dewei durant leur absence, aussi longue soit-elle. Il était leur responsabilité, certes, mais il était aussi et beaucoup plus celle de leurs parents. Et pourtant eux faisaient de la luge pendant qu’elle passait ses soirées à faire à manger pour trois personnes et que ses journées se résumaient à appeler la nourrice pour la prévenir qu’elle aurait du retard. Elle aurait mieux fait de rester en Chine avec Mei plutôt que d’accepter de venir au Japon pour une simple université. Bon, ok, une université réputée qui lui assurait un avenir brillant, mais une université quand même. « Dieu a un intérêt de me bénir putain. », souffle Ippai en se laissant tomber sur le canapé duquel a sauté Dewei pour aller jouer dans sa chambre.
        Le seul bruit présent dans le petit appartement est celui de la télévision qui diffuse en boucle des tas de publicités toutes plus débiles les unes que les autres. Ippai s’est endormie sur son bouquin encore ouvert qu’elle tient du bout des doigts. C’est le cliquetis du verrou de la porte qui la fait grogner, dérangée dans son sommeil, et elle se tourne, se cognant le tibia contre la table basse au passage. Elle ouvre les yeux péniblement, agacée, et se redresse en se les frottant comme un enfant, ne se tournant vers l’intrus que quelques minutes après, une fois les yeux bien ouverts. « Je t’ai réveillée ? Désolé, j’ai essayé de ne pas faire de bruit pourtant. », chuchote la voix grave de Ryohei qui pose son sac au sol. « Dewei est couché, j’imagine ? » Ippai acquiesce dans un geste mécanique avant de désigner le réfrigérateur du menton. « Il reste de quoi manger si t’as faim. Ah, et ‘y a une lettre pour toi sur le comptoir. » La jeune femme baille sans discrétion avant d’ajouter d’une voix un peu plus basse. « C’est de l’armée. » Le seul timbre de sa voix suffit à se rendre compte de tous les reproches qu’elle peut contenir et Ryohei sent immédiatement son cœur se serrer et le poids sur ses épaules se faire plus lourd que jamais. Ippai lui en a toujours tellement voulu d’avoir quitté la maison pendant deux ans pour rejoindre l’armée, encore plus d’avoir évoqué le fait qu’il espérait entrer dans l’armée de l’air. Mais il comprend. Il comprend parce qu’il sait que c’est parce qu’elle a peur de le perdre lui aussi alors qu’il est son seul point de repère encore existant. Il se racle la gorge et se saisit de l’enveloppe, l’ouvrant peu soigneusement, et rejoint sa cadette sur le canapé. Ses yeux noirs suivent les lignes et Ippai sait déjà ce qu’il y a d’écrit sur le papier blanc sans même avoir posé les yeux dessus. Son regard s’assombrit un peu, ses traits se crispent. Elle est prête à hurler. Pourtant Ryohei chiffonne le morceau de papier et pose l’une de ses mains sur son genou gauche. « Je n’y vais pas Ippai. Je n’y vais plus. J’ai trouvé mieux ici et j’peux pas te laisser toute seule avec Dewei. J’ai toujours été là pour toi, c’est pas demain la veille que ça va changer. » Les étoiles semblent danser dans les yeux d’Ippai, ces yeux noirs comme un ciel trop terne et pourtant plus cosmiques que la voie lactée. « Te sens pas obligé de renoncer à ça pour moi. J’ai pas envie d’être un fardeau. » Le plus vieux ne peut empêcher un rire de sortir de sa gorge. Il avait oublié à quel point sa sœur était butée. « T’en es pas un. Je reste ici parce que j’en ai envie et parce que j’ai trouvé un travail qui me plaît. Crois pas que t’es si importante que j’enverrai valser mes rêves pour toi, hein. » Et ils rient tous les deux en faisant comme s’ils ne voyaient pas la vérité derrière le faux mensonge. Ils rient comme avant, comme quand tout allait bien. Parce que tout va bien. Tout va mieux maintenant.



   
Code:
<span class="botinsym">▲</span> <font color="#e98ab0">Lee Sang Bi ➦ Nana Lee/Bbanana</font> [u]»[/u] Gao Ippai

Pseudo : Nelliel Mes messages : 552 Yen (¥) : 378 Avatar : Min Yoon Gi - Suga BTS Schizophrène? : Watanabe Joy feat Park Yeeun Choi Ichimaru feat Kim Ji Soo Hirako Rukia feat Hani Hisagi Yuzu feat Choi Yujin Erawan W. Sakura feat Krystal Ayasegawa Tomoe feat Lee Kikwang Shangdi Sumiyo feat Zhou Jie Qiong Ahn Yi Han feat Han Sanghyuk Tenzin Opame feat Kim Yoo Jung
Age : 23 ans Date de naissance : 09/03/1993 Astrologie : Poisson & Coq Métier : Pro Bmx, dès qu'il y a une compet vous êtes sûr de le voir. Année : 3ème Résidant à : Dortoir Planning : Acheter de la nourriture pour Yuki et Suki M'entrainer encore plus dur pour les compétitions de BMX Me mettre un peu plus à la musculation Allez faire chier Zero ça fait longtemps Jouer une partie avec Dawn J'vais rouiller sinon Arrêter de me disputer avec Hyukie mais en fait j'aime trop ça. Allez voir Kyann et voir si tout va bien en ce moment chez lui.
je veux un Quokka ! Ne plus me poser de questions sur Hyoga et moi Essayer de changer un peu, même si c'est pas facile. Surpasser cette peur. Est-ce réellement une peur ? Proposer à Hyoga de se faire un nouveau week-end
Navigation :
Story of my life Les amis Ask les rp's


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 17 Jan - 18:21
Bienvenue sur le forum ♥ ça a l'air d'être un phénomène cette fille XDDD

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 17 Jan - 18:23
bienvenue à toi & bon courage pour le reste de ta fiche. :-03-:
j'ai adoré le début, l'avatar est juste magique et le personnage encore plus. :0238:

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 17 Jan - 18:35
bienvenue parmi nous demoiselle. personnalité originale et intéressante :-041-: bon courage pour la rédaction du reste de ta fiche. :0238:

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 17 Jan - 18:44
han gosh ! la fille que ça doit être ! j'ai ri pour les routiers

Bon courage pour ta fiche. Trop hâte de voir ce que tu vas faire d'elle

Yagyu Berry
the wild fox admin
Pseudo : calimena ✧ Mes messages : 2159 Yen (¥) : 708 Avatar : lee jihoon - woozi {seventeen} Schizophrène? :

kwon ji hyuk ft. jeon jungkook siam raylai ft. bambam (got7) yanagi emrys ft. jae (day6) serizawa loukas ft. daehyun (bap) Ahn Reagan ft. yugyeom (got7) Murakami E. Dawn ft. jimin (bts) Matsui Junya ft. yoseob (beast) Heiwajima Astéria ft. lisa (blackpink) Byakuya Raijû ft. jooheon (monsta x) Usagi Momiji ft. sunyoul (up10tion) Inuzuka Reon ft. jinhwan (ikon) Wu Yulian ft. luhan Jang Percy ft. wonho (monsta x) Kamiya Yûgi ft. mino (winner) Kirisame Setsuna ft. N (vixx) Aomine Shun ft. jonghyun (shinee) Bakugo A. King ft. sanha (astro) Byun Bae ft. winwin (nct) Tenzin Nyima ft. jinho (pentagon)



Age : 22 y.o Date de naissance : 12/11/1994 Astrologie : born ♏ {scorpion} × 狗 {chien} « quiconque combat des monstres doit s'assurer qu'il ne devient pas lui-même un monstre, car, lorsque tu regardes au fond de l'abîme, l'abîme aussi regarde au fond de toi. » Métier : officieusement, dealer. officiellement, serveur dans un café. Année : troisième année Résidant à : minato, dans un taudis merdique. & dans le dortoir V Planning :



trouver des nouveaux pigeons à plumer, je dois être le meilleur dealer de Tokyo. retrouver mon demi-frère et me venger de son connard d'père. pulvériser ces débiles qui critiquent ma taille, même si je dois garder une image innocente. ne pas me faire découvrir pendant la nuit, sinon je serais grillé! Faire comprendre au gens que je ne suis pas un collégien, sans pour autant dévoiler mon identité parmi les Bakuto. mon porte monnaie, ma peluche préférée, mes portes clés & mon téléphone ( rip )





donner une leçon à phoenix cacher le tatouage de mon ancien clan (entre les omoplates) -même s'il est effacé au laser et barré d'une cicatrice-, et celui du nouveau aussi ( sur l'aîne ) retrouver mes contacts pour refaire mon nouveau répertoire téléphonique je pratique plusieurs arts martiaux. attaque: karaté, kung-fu & taekwondo × défense: penchak-silat, judo et aïkido × tueur: okichitaw et kapu ku'ialua. est actuellement blond, sisi. ah non, gris mauve. brun, châtain, blond vénitien, j'sais plus trop. convaincre Jiro que tout va bien, je m'en sors dans mes magouilles.





changer de rêve et devenir médecin légiste comprendre pourquoi j'éprouve autant envers phoenix le fuir en attendant enterrer jirô vivant, parce qu'il est plus lucide que moi sur les sentiments et qu'il m'agace reprendre une vie normale maintenant que je ne suis plus un bakuto bosser sérieusement mon année être un bon interne à l'hosto
Navigation :

will you berry me (pres') dance with the devil (lien) tell me something i don't know (rp) call me baby (phone) follow me (twitter) question please (ask)


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 17 Jan - 18:48
lettre & langues + boxe ♥ je sens que je vais bien l'aimer :0252:
bienvenue miss & bon courage pour faire ta fiche !
n'hésite pas si tu as besoin d'aide, nous sommes là :0238:


❝ I want it simple ❞

the world is like a maze without an exit. happiness exist only like a phrase, only like someone's dream. a nonsense that, i didn't want to believe. i just want it simple. i call you baby. baby's called my happiness.  × BY LIZZOU

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 17 Jan - 19:08
levinc'estpasbon#paf#
bienvenue à toi et bonne chance pour la rédaction de ta fiche qui est bien avancée !
have fun ♥

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 17 Jan - 19:23
bienvenue parmi nous :-022-:

Pseudo : Miyu Mes messages : 2087 Yen (¥) : 709 Avatar : Kim Mingyu (Seventeen) Schizophrène? :


Murasakibara Miyuki ft Key (SHINee) - Hyakuya Kaoru ft wooshin (Up10tion)- Tsukishima Toru ft Sungjin (Day6) - Wakabayashi Zeno ft Youngjae (BAP) - Tetsuro Gareki ft Hongbin (VIXX) - Kang Eden ft Eunwoo (astro) - Nitipon Alak ft Ten (nct)

Age : 20 ans Date de naissance : 28/04/1996 Astrologie : Taureau Métier : Agent de nettoyage - Si les centres commerciaux sont propres, c'est parce qu'il y a de fées qui nettoient. J'en fais parti ! Année : 1ère année Résidant à : Royal, dans le dortoir 5 Planning :

☆Faire du sport ☆Gagner de l'argent pour rembourser ma "dette" ☆Trouver un moyen de persuader, convaincre Berry d'arrêter ses magouilles. ☆ Surveiller le compagnon de sa mère - on ne sait jamais. ☆ Manger une pizza.☆ améliorer son anglais même si son niveau actuel fait bien rire Keisuke☆ quitter tokyo ne serait ce qu'un jour ☆ voir la mer ☆ arrêter de se faire berner par la fraise tagada ☆ continuer à porter Berry jusqu'à ce que je sois vieux et tout ridé ☆ Faire une pizza party avec Shion


☆ Voir comment vont les choses entre Berry et Phoenix ☆ S'entrainer au foot avec les belles chaussures que Shion lui a offert ☆ Parler à son père pour que les choses s'arrangent entre eux ☆ Terminer de lire les manga de Phoenix



Besties ♥



Don't worry, you're not my black cat



Navigation :


Que voulez vous faire ?
☞ Consultez l'historique.
☞ Voir la liste d'amis.
Sauvegarder.
☞ Envoyez un pigeon voyageur.
Poser une question.
☞ Commentez son insta



Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 17 Jan - 23:24
Bienvenue :-016-:
J'adore tes anecdotes héhé :-031-:
Bon courage pour ta fiche :-0141-:

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 17 Jan - 23:26
bienvenue miss ♥
bonne continuation pour ta fiche! figthing :0238:

Pseudo : Laady / Heerin Mes messages : 1088 Yen (¥) : 196 Avatar : Kim Chung Ha [I.O.I] Schizophrène? :

ขตริยะ la danseuse, |一護, le taggeur | 호석, l'écrivain



You're going past a Bad time



Fear leads to anger, anger leads to hate, hate leads to suffering. Age : 18 ans Date de naissance : 05/07/1998 Astrologie : cancer Année : 3e année Résidant à : Minato Planning :

Le pyromane est le fils du feu



Tout le drame de sa jeunesse mal entourée ne se traduisait que dans ce petit sourire à part, dans ce regard déjà ironique et dans ce tendre mouvement de retrait, de quelqu'un qui ne veut plus que l'on vienne le blesser.



• Trouver un bon moyen de buter mon paternel
• Peut être faire de même avec ma mère tiens
• Arrêter de penser à Yi Han. Accessoirement arrêter de l'aimer
• Mais bon, difficile de ne pas continuer, je n'ai pas envie qu'il jette son dévolu sur d'autre fille.
• Awi, briser le cou aussi du truc poilu de Yi Han... J'aimerais bien voir ce que ça fait. Ca ne doit pas être la même chose qu'un chat
• Essayer de déclencher un incendie au lycée. Ca doit être le pied
• Aller chez Zero pour profiter un peu de sa gentillesse
• Retrouver aussi Dawn Il est presque trop parfait pour être réel
• Pousser Meliodas du haut du toit
• Acheter cette peluche de Patrick l'étoile de mer trop mignonne
• Faire couler du sang ?



Madness is a gift God.



I'll break your heart like you broke my mind
Navigation :

We're no mercy
Let me see you want me baby, let me see you do
R.I.N.G, ring ma bell, ring ring ma bell
Ask me if you wanna


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Lun 18 Jan - 1:02
Citation :
elle dépense la moitié de son fric dans la nourriture et l'autre dans les fringues. c'est à ça que se résume sa vie.

Ca c'est la vraie vie **

Je connais pas cette jeune fille mais gosh, j'adore sa bouille ♥

Welcomeuh here.

Fightin' pour ta fiche

Lee Kyann
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki Mes messages : 17760 Yen (¥) : 4183 Avatar : Kim Tae Hyung - V Schizophrène? : Kellian ft Xiao Shion ft Hoshi Ayden ft Tao London ft Zelo Ryoma ft Taemin Dakota ft Mark Haru ft Ravi Phoenix ft Joshua taiga ft GD Shinya ft Junhyung Zero ft Jimin Candy ft Momo Hyoga ft jin Sasuke ft Bobby Hinata ft Suwoong Inaho ft Junior Dewei ft Baekhyun Dan ft Yongguk Meliodas ft Eunwoo Hongseok ft Ace.


Age : 20 ans Date de naissance : 23/12/1995 Astrologie : Capricorne Métier : Ancien espoir du football, travail dans un salon de coiffure + dans un parc d'attraction! Année : deuxième année Résidant à : Dans une maison à Shibuya avec Ji Hyuk ♥ Planning : » Ramener Billy the cat à la maison malgré les deux grosses bêtes de Ji Hyuk » Faire des heures supplémentaire au salon de coiffure » Poster mes nouveaux croquis sur mon blog, ça fait longtemps que je n'ai pas mis à jour le site » Parler foot avec Kyota.




» Installé avec Ji Hyuk dans une maison à Shibuya » Faire attention au budget et aider chaton à trouver un boulot » retourner au brésil » préparer notre soirée pour la saint valentin. » retrouver la mémoire aussi ce serait bien.



Navigation :

JiKyann forever ♥




On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.





téléphone twitter instagram blog


Voir le profil de l'utilisateurEn ligne
Ce message a été posté Lun 18 Jan - 1:05
J'aime beaucoup le début de ta fiche ! ♥
Elle est jolie °°
Bienvenue en tout cas! Et courage pour ta fiche !
Si tu as besoin n'hésite pas à nous MP ! :-031-:



we could build a universe right here, all the world could disappear. wouldn't notice, wouldn't care, we can build a universe right here. the world could disappear, i just need you.

Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 18 Jan - 10:22
Bienvenuuuuuuuuue :0220: Bon courage pour la suite de ta fichette !!! ♥

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 19 Jan - 2:32
Un peu en retard, mais bienvenue ! :-013-:
Bon courage pour la suite de ta fiche, j'ai hâte de voir ce que ça va donner. :-094-:

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 19 Jan - 6:31
Bienvenue ♡
bonne chance pour ta fiche ♡

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 19 Jan - 20:31
Je la connais pas mais elle est belle !
Bienvenue ♥

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 20 Jan - 13:01
Too much cuteness in these guyz ohlala. :0252:

+ Kyota suga, laisse-moi baver sur ta personne stp meerci et laisse-moi te dire que t'es pas au bout de tes surprises /rip/. :-016-:

+ Soo Jung ohgash, c'que je peux aimer les messages comme ça, so cute, je t'aime déjà. :-013-: merci beaucoup. :-070-:

+ Ginji aww, thank u, j'aime quand on me dit ça, t'as tout compris. :0252:

+ Junko oh my, j'suis contente de t'avoir fait rire avec ça. :-0180-: merci. :-0142-:

+ Berry meeerci, je n'hésiterai, i swear. :0252:

+ Jirô & Kyann merci vous deux, ça le fait plaisir de voir que le personnage plaît. :-025-:

+ Yeo Jin & Miyuki & Yo Seob & Sae Jin & Roy & Tao & Eri merci vous tous. :-050-:

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 20 Jan - 15:14
nana /dead.
elle est juste trop, trop magnifique :-03-:
bienvenue à toi et bonne continuation pour ta fiche :-0141-:

Yagyu Berry
the wild fox admin
Pseudo : calimena ✧ Mes messages : 2159 Yen (¥) : 708 Avatar : lee jihoon - woozi {seventeen} Schizophrène? :

kwon ji hyuk ft. jeon jungkook siam raylai ft. bambam (got7) yanagi emrys ft. jae (day6) serizawa loukas ft. daehyun (bap) Ahn Reagan ft. yugyeom (got7) Murakami E. Dawn ft. jimin (bts) Matsui Junya ft. yoseob (beast) Heiwajima Astéria ft. lisa (blackpink) Byakuya Raijû ft. jooheon (monsta x) Usagi Momiji ft. sunyoul (up10tion) Inuzuka Reon ft. jinhwan (ikon) Wu Yulian ft. luhan Jang Percy ft. wonho (monsta x) Kamiya Yûgi ft. mino (winner) Kirisame Setsuna ft. N (vixx) Aomine Shun ft. jonghyun (shinee) Bakugo A. King ft. sanha (astro) Byun Bae ft. winwin (nct) Tenzin Nyima ft. jinho (pentagon)



Age : 22 y.o Date de naissance : 12/11/1994 Astrologie : born ♏ {scorpion} × 狗 {chien} « quiconque combat des monstres doit s'assurer qu'il ne devient pas lui-même un monstre, car, lorsque tu regardes au fond de l'abîme, l'abîme aussi regarde au fond de toi. » Métier : officieusement, dealer. officiellement, serveur dans un café. Année : troisième année Résidant à : minato, dans un taudis merdique. & dans le dortoir V Planning :



trouver des nouveaux pigeons à plumer, je dois être le meilleur dealer de Tokyo. retrouver mon demi-frère et me venger de son connard d'père. pulvériser ces débiles qui critiquent ma taille, même si je dois garder une image innocente. ne pas me faire découvrir pendant la nuit, sinon je serais grillé! Faire comprendre au gens que je ne suis pas un collégien, sans pour autant dévoiler mon identité parmi les Bakuto. mon porte monnaie, ma peluche préférée, mes portes clés & mon téléphone ( rip )





donner une leçon à phoenix cacher le tatouage de mon ancien clan (entre les omoplates) -même s'il est effacé au laser et barré d'une cicatrice-, et celui du nouveau aussi ( sur l'aîne ) retrouver mes contacts pour refaire mon nouveau répertoire téléphonique je pratique plusieurs arts martiaux. attaque: karaté, kung-fu & taekwondo × défense: penchak-silat, judo et aïkido × tueur: okichitaw et kapu ku'ialua. est actuellement blond, sisi. ah non, gris mauve. brun, châtain, blond vénitien, j'sais plus trop. convaincre Jiro que tout va bien, je m'en sors dans mes magouilles.





changer de rêve et devenir médecin légiste comprendre pourquoi j'éprouve autant envers phoenix le fuir en attendant enterrer jirô vivant, parce qu'il est plus lucide que moi sur les sentiments et qu'il m'agace reprendre une vie normale maintenant que je ne suis plus un bakuto bosser sérieusement mon année être un bon interne à l'hosto
Navigation :

will you berry me (pres') dance with the devil (lien) tell me something i don't know (rp) call me baby (phone) follow me (twitter) question please (ask)


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Sam 23 Jan - 19:57
miss aurais-tu besoin d'un délais supplémentaire ? :0238:


❝ I want it simple ❞

the world is like a maze without an exit. happiness exist only like a phrase, only like someone's dream. a nonsense that, i didn't want to believe. i just want it simple. i call you baby. baby's called my happiness.  × BY LIZZOU

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 23 Jan - 20:03
J'allais justement en demander un. :-016-: So yas, pls, parce qu'en plus je serai absente du 25 au 1er février à cause du bac blanc vdm, ou en tout cas je ne pense pas avoir le temps de trop écrire jusqu'à la semaine prochaine entre les révisions et les épreuves. :( merci d'avance. :-03-:

Yagyu Berry
the wild fox admin
Pseudo : calimena ✧ Mes messages : 2159 Yen (¥) : 708 Avatar : lee jihoon - woozi {seventeen} Schizophrène? :

kwon ji hyuk ft. jeon jungkook siam raylai ft. bambam (got7) yanagi emrys ft. jae (day6) serizawa loukas ft. daehyun (bap) Ahn Reagan ft. yugyeom (got7) Murakami E. Dawn ft. jimin (bts) Matsui Junya ft. yoseob (beast) Heiwajima Astéria ft. lisa (blackpink) Byakuya Raijû ft. jooheon (monsta x) Usagi Momiji ft. sunyoul (up10tion) Inuzuka Reon ft. jinhwan (ikon) Wu Yulian ft. luhan Jang Percy ft. wonho (monsta x) Kamiya Yûgi ft. mino (winner) Kirisame Setsuna ft. N (vixx) Aomine Shun ft. jonghyun (shinee) Bakugo A. King ft. sanha (astro) Byun Bae ft. winwin (nct) Tenzin Nyima ft. jinho (pentagon)



Age : 22 y.o Date de naissance : 12/11/1994 Astrologie : born ♏ {scorpion} × 狗 {chien} « quiconque combat des monstres doit s'assurer qu'il ne devient pas lui-même un monstre, car, lorsque tu regardes au fond de l'abîme, l'abîme aussi regarde au fond de toi. » Métier : officieusement, dealer. officiellement, serveur dans un café. Année : troisième année Résidant à : minato, dans un taudis merdique. & dans le dortoir V Planning :



trouver des nouveaux pigeons à plumer, je dois être le meilleur dealer de Tokyo. retrouver mon demi-frère et me venger de son connard d'père. pulvériser ces débiles qui critiquent ma taille, même si je dois garder une image innocente. ne pas me faire découvrir pendant la nuit, sinon je serais grillé! Faire comprendre au gens que je ne suis pas un collégien, sans pour autant dévoiler mon identité parmi les Bakuto. mon porte monnaie, ma peluche préférée, mes portes clés & mon téléphone ( rip )





donner une leçon à phoenix cacher le tatouage de mon ancien clan (entre les omoplates) -même s'il est effacé au laser et barré d'une cicatrice-, et celui du nouveau aussi ( sur l'aîne ) retrouver mes contacts pour refaire mon nouveau répertoire téléphonique je pratique plusieurs arts martiaux. attaque: karaté, kung-fu & taekwondo × défense: penchak-silat, judo et aïkido × tueur: okichitaw et kapu ku'ialua. est actuellement blond, sisi. ah non, gris mauve. brun, châtain, blond vénitien, j'sais plus trop. convaincre Jiro que tout va bien, je m'en sors dans mes magouilles.





changer de rêve et devenir médecin légiste comprendre pourquoi j'éprouve autant envers phoenix le fuir en attendant enterrer jirô vivant, parce qu'il est plus lucide que moi sur les sentiments et qu'il m'agace reprendre une vie normale maintenant que je ne suis plus un bakuto bosser sérieusement mon année être un bon interne à l'hosto
Navigation :

will you berry me (pres') dance with the devil (lien) tell me something i don't know (rp) call me baby (phone) follow me (twitter) question please (ask)


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Sam 23 Jan - 20:37
pile au bon moment :0252: je te met jusqu'au 31 :0238: courage pour les révisions et les épreuves ~


❝ I want it simple ❞

the world is like a maze without an exit. happiness exist only like a phrase, only like someone's dream. a nonsense that, i didn't want to believe. i just want it simple. i call you baby. baby's called my happiness.  × BY LIZZOU

Pseudo : miyu Mes messages : 2207 Yen (¥) : 231 Avatar : Key (Shinee) Schizophrène? :


Sawada Jirô ft Mingyu (seventeen) - Hyakuya Kaoru ft wooshin (Up10tion)- Tsukishima Toru ft Sungjin (Day6) - Wakabayashi Zeno ft Youngjae (BAP) - Tetsuro Gareki ft Hongbin (VIXX) - Kang Eden ft Eunwoo (Astro) - Nitipon Alak - ft Ten - Ren Shiki ft Minhyuk (btob)

Age : 21 ans Date de naissance : 05/11/1994 Astrologie : Cancer - chien Métier : Membre de Colorful Diamonds, un groupe de 5 stars montantes. C'est un groupe qui a une grande popularité au Japon ainsi qu'en Asie. Les CD n'ont rien à envier aux groupes de la K-pop. miyuki a fait ses débuts officiels en tant que membre des Cd en 2012, mais sont connus depuis bien longtemps grâce aux vidéos faites sur Youtube. Année : 3e année Résidant à : Shibuya avec les CD. Planning :

Qui a dit que le sang était plus épais que l'eau ?



⭐︎ Chercher où est la caméra. ⭐︎ Parler de tout et de n'importe quoi avec Shun ⭐︎ Faire une chasse au trésors avec les affaires des CD avec Ryo ⭐︎ Demander à Sho de lui payer une paire de chaussures en échange de faire du poulet au diner. ⭐︎ Mettre du sucre à la place du sel dans le plat de Natsu ⭐︎ sortir sans parapluie un jour de pluie pour me relaxer ⭐︎ ne pas réfléchir à la nature du lien que Shun et moi avons. ⭐︎ danser sur les musiques des groupes de filles ⭐︎ ranger l'appartement, ça fait depuis un bon moment que j'ai envie de le faire ⭐︎ Surveiller la relation de Ryo et de Natsu ⭐︎ comprendre pourquoi Eri réagit comme ça en ma présence ⭐︎ apprendre de nouvelles recettes pour mes membres ⭐︎ Vérifier la météo pour connaitre les jours de pluie ⭐︎ faire une visite surprise à Shun à la station de radio



Navigation :

Je suis une super star alors normal que tu veuilles connaitre mon - histoire - . Par contre, je ne laisse que certains élus pour faire parti de mon - entourage. - Et arrête de me - stalker - aussi. Je suis tellement busy que si tu veux me parler, - appelle - moi. La seule chose que je t'autorise à faire, c'est de me suivre sur - Twitter - ou de me demander des - questions -
Insta


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Ven 29 Jan - 22:15
Bienvenue :-03-:
Bon courage pour ta fiche :-01-: En espérant que tout s'est bien passé pour tes exams :-01-:

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 30 Jan - 21:04
+ Joo-Won meeerci.  :-03-:

+ Miyuki merci beaucoup. :-016-: dieu merci, c'est enfin terminé, j'peux de nouveau respirer. /ripmeh/

+ J'aurais voulu savoir si c'était possible de rallonger un peu le délai ? :c Je n'ai pas pu toucher à word de toute la semaine à cause des exams mais l'histoire est pas mal avancée, malgré tout je doute de réussir à tout boucler ce soir pourtant j'crois que j'ai jamais été aussi motivée de ma vie omg ou demain alors voilà. :( merci d'avance, encore une fois.  :-016-:  J'ai tellement l'impression d'abuser zjehjei. ;;

Ahn Reagan
the wild fox admin
Pseudo : calimena ✧ Mes messages : 1051 Yen (¥) : 282 Avatar : kim yugyeom (got7) Schizophrène? :



« le chat sauvage » jihyuk « le sale gosse vulgaire» raylai « le faux double » emrys « le sportif extrême » loukas « le minimoys à la fraise » berry « le nolife » dawn « le muet » junya « la prégnante » astéria « le tatoueur tatoué » raijû « le lapin crétin » momiji « le prof timide » reon « l'aubergiste » yulian « percy jangson » percy « le combattant infidèle » yûgi « le journaliste » setsuna « l'idole, fils héritier » shun « le roi des cons » king « le mangaka » bae « l'espion du royal shit » nyima



Age : dix huit ans, j'approche des dix neuf ♥ Date de naissance : 24/01/1998 Astrologie : born {signe} × {signe} « citation signe » Métier : je suis la petite voix -moqueuse- sensuelle à l'autre bout du fil à la nuit tombée ♥ ( ce n'est pas un métier, mais ptn comme c'est marrant! ) Année : terminale ! encore un an! Résidant à : royal, dans une chambre et sinon, dans une villa à séoul pour les vacances, sinon je squatte le we avec sho et naizen (coloc à trois). Planning :



acheter des étoiles fluorescentes pour mettre au plafond dans le dortoir ☾ mettre la main sur ma cousine adorée ✩ tenir une conversation avec mon senpai ☾ piquer le télescope du club d'astronomie pour regarder les étoiles sur le toit du lycée ✩ participer à un événement particulier ☾ mettre à jour la playlist du club de radio, ça commence à faire les mêmes chansons toutes les deux minutes ✩ offrir un cadeau à mes supers colocs du w-e ☾ changer les idées de ma cousine, ça m'attriste de la voir comme ça ✩ squatter chez haneul pour tester son matos ☾ prouver à rukia que la vie vaut la peine d'être vécu et que la mort n'est pas si effrayante ou menaçante ✩ faire regretter à cette peste de m'avoir largué ☾ forcer inaho à m'inviter au cinéma ✩ ne pas finir trop mal à la prochaine soirée étudiante ☾





lorem ipsus ♥
Navigation : présentationlienrpphone




Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 31 Jan - 15:34
je te rallonge jusqu'à mercredi 3 février, j'espère que ça ira et que tu pourras terminer :0238:


life is worth living
so live another day. people make mistakes. doesn't mean you have to give in. life is worth living again. © by anaëlle.

Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 1 Fév - 21:52
BIENVENUE PARMI NOUS :-01-:
Bonne continuation pour ta fiche et merde pour le bac blanc :-0130-:

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 20:49
 

(ippai) she was a lilac sky.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» (ippai) she was a lilac sky.
» Lilac J. Harper ► Fullmoon is my dark friend, hell.
» CATASTROPHE A LILAC ROAD
» you touched me and suddenly I was a LILAC SKY
» emerson ▽ suddenly i was a lilac sky
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum :: Les fiches perso/lien/rp-