AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 don't hack me off

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 17 Jan - 23:09
Elle a beau être dans un pays étranger, loin de chez elle et de sa réputation, les affaires restent les affaires. Apparemment, on avait entendu parler de ses services en matière d’informatique jusque de l’autre côté de l’océan pacifique – tout dépend, évidemment, d’où on se trouve sur le globe. C’est fou comment les gens ne peuvent se passer des activités illicites, et parfois dangereuses. Mais quand il en vient à celles de tous les jours, qui nous permettent de tenir chaque mois de l’année, on pourrait bien rester chez soi à la place, ou partir en vacances loin des bureaux. Riley n’avait, pour l’instant, qu’un seul contrat avec une boîte de nuit, alors que c’était déjà la troisième personne – et faut dire que y’en a des personnes riches au Japon, bien plus qu’elle ne l’aurait pensé – à lui demander ses services en matière d’informatique.

Alors, elle avait enfourné son ordinateur dans son sac, et s’était dirigée vers un café. Pas forcément le plus proche de chez elle, mais un café avec la wifi et des proxy facile à manipuler, histoire qu’on ne remonte pas jusqu’à elle. C’était sa spécialité, passer inaperçue partout où elle allait. Mais elle savait aussi se faire remarquer si on lui demandé de le faire, ou si on la narguait trop, et qu’elle sentait le besoin immédiat de riposter haut et fort. Et alors son opposant n’avait d’autre choix que de se taire et d’admettre sa grandeur. The Dark Queen. C’est comme ça qu’on la surnommait, il y a quelques années de cela.

Une tasse de café à moitié vide à côté d’elle, son sang commençait à bouillir dans ses veines. À quoi ça sert, de se donner la peine de passer inaperçue, si on découvre le voile qui vous entoure la seconde d’après ? Et pour quoi ? Riley n’en avait aucune idée. Et ça l’énervait d’autant plus. Alors, elle arrêta un instant ce qu’elle était en train de faire, et se mit à fouiller. Ses doigts étaient tellement flexibles et souples qu’on aurait dit qu’ils dansaient sur le clavier, l’effleurant à peine. Et elle chercha, pas pour longtemps. Ce n’était pas compliqué. Ça lui avait pris à peine une dizaine de minutes, voire moins. Et l’adresse IP d’où provenait ce massacre se trouvait dans un rayon de 20 mètres autour d’elle. Autrement dit, ça ne pouvait venir d’autre part que de ce café.
 

don't hack me off

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-