AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 give me something • noriji

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 19 Jan - 21:40
give me something
When the Devil comes blowing through your door You'll know there's trouble, and he's coming back for more. You better keep what is precious hidden under the floor Or you better treat it so good it will never want for more. But looking back in retrospect, Did you ever really get what you'd expect? Trying to rectify, got lost a little further, You've been trying to justify, find out how and where it came. Devil was your angel, but it's not no more, The Devil was your angel, when you weren't sure.



tenue • Il y a quelques années, Noriko n'aurait jamais imaginé le penser un jour. Pourtant, c'était un fait : aujourd'hui, elle appréciait les cours. Tout lui semblait si doux à présent. Plus de regards déplacés, plus de rires moqueurs dans son sillage. Elle n'était plus que Hinata Noriko, étudiante de mode de l'université de rps et mannequin en devenir. Une fille honorable, et même enviable. Beaucoup lui avaient même reproché de gaspiller son intelligence dans le secteur de la mode. Après tout, après avoir réalisé l'exploit d'obtenir une bourse dans un tel haut lieu que rps, la suite logique aurait été de poursuivre des études de médecine, voire d'ingénieure ou de droit. Noriko ne pouvait s'empêcher de leur rire au nez. Son intelligence, elle n'avait besoin ni d'études ni de professeurs pour la lui confirmer. La simple obtention de la bourse lui avait amplement suffit. Sa beauté, elle, en revanche, n'avait aucun intérêt sans reconnaissance, à part peut-être la satisfaction personnelle. Or, c'était justement, avec la reconnaissance, ce que lui offrait son choix d'études : la satisfaction personnelle. Exhiber son corps, son visage, recevoir des compliments à leur sujet, c'était ce pour quoi elle se levait chaque matin. Porter des vêtements de créateur à la perfection, croiser son regard dans le miroir sans honte, c'était quelque chose qu'elle n'avait jamais connu auparavant, et aimait plus que tout. Ses études de mode, c'était le chemin vers l'épanouissement qu'elle avait tant attendu et qu'on lui avait tant promis dans son enfance. L'épanouissement d'une femme à part entière, d'une femme dont elle était fière. C'était la raison pour laquelle elle pouvait affirmer aujourd'hui avec sûreté qu'elle appréciait les cours.

C'était pourquoi elle s'y rendait aujourd'hui la tête haute, sans honte et bien souvent le sourire aux lèvres. Café à la main, fraîchement acheté en guise de pause dans ses révisions, elle semblait la personne la plus normale du monde, voire même mieux. Qui pourrait deviner qu'il fut une époque où c'était une truie de trois fois son volume qui parcourait les couloirs de son établissement à sa place ? Personne. À part Amori, et peut-être le lapin, qui se tenait justement dans le même couloir que l'étudiante. Momiji. Elle fixa un instant. Au premier regard, il avait l'air si innocent, si irréprochable... Un peu comme elle. Difficile d'imaginer qu'à peine quelques années auparavant il se soit amusé à passer à tabac la jeune fille dans une ruelle, avec l'aide de se bande de copains masqués. Elle jeta son café dans la poubelle la plus proche. Quel crétin. Crétin surtout d'avoir cru que Noriko ne le reconnaîtrait pas. Au moins aujourd'hui, elle avait l'occasion de lui faire payer. C'était d'ailleurs la raison pour laquelle, dès lors qu'elle aperçu le visage de lapin de son ex-agresseur et nouvelle victime, l'étudiante se dirigea vers lui, un sourire radieux aux lèvres. Elle avait des choses à régler avec lui. Aussi, avec tout l'enthousiasme dont elle était capable, elle se jeta sur lui. « Momiji-kun ! Ça fait longtemps ! Ça te dérange pas de me suivre ? » Elle le prit par le bras sans attendre sa réponse et le tira à elle, pour l'entraîner dans les couloirs de l'établissement et ce sans soulever de questions, grâce à son petit numéro de sympathie à l'instant. Elle n'avait aucune crainte. Momiji ne protesterait pas. C'était dans son propre intérêt, et il le savait.

Après avoir repéré la salle vide qu'elle avait réservé quelques heures auparavant pour ses révisions groupées, la jeune fille l'y entraîna et, après avoir vérifié une nouvelle fois les environs, quitta partiellement son sourire, toujours préparée à sortir son numéro d'angelot à quiconque passerait. Elle ferma la porte derrière elle, sans pour autant la fermer à clés. Ses partenaires de mode ne se rendraient dans cette salle que d'ici une demi-heure au moins selon le rendez-vous qu'elles s'étaient fixées, une marge qui lui permettait ainsi de souffler un peu. « Tu te rappelles la vidéo, hein ? » Sa question n'était que purement formelle. Il s'en souvenait, elle le savait. Comment ne pas s'en souvenir ? C'était l'instrument de toutes ses souffrances actuelles et à venir. « Bah tu sais quoi ? Je sais ce que je veux... pour le moment. » Elle s'assit sur la table la plus proche, satisfaite de la situation. Il allait la détester, si ce n'était déjà fait, et qu'est-ce que ça la rendait heureuse ! Être en possession de la bombe, celle qui pouvait appuyer sur le bouton rouge à tout moment, c'était ce qu'elle connaissait de mieux. Plus particulièrement lorsque d'une victime elle pouvait en faire deux. « Je suppose que t'es ami avec le grand mec aux cheveux noirs, hein ? Comment il s'appelle déjà ? Hum... » Elle sourit. Évidemment qu'elle se rappelait son nom. Comment ne pas s'en rappeler ? « Tora. »



made by pandora.





Usagi Momiji
the wild fox admin
Pseudo : calimena ✧ Mes messages : 1061 Yen (¥) : 461 Avatar : seon yein (sunyoul) from up10tion Schizophrène? :


siam raylai ft. bambam (got7) kwon ji hyuk ft jeon jungkook (bts) serizawa loukas ft. jung daehyun (bap) Yagyu Berry ft. woozi (seventeen) Ahn Reagan ft. yugyeom (got7) Murakami E. Dawn ft. jimin (bts) Matsui Junya ft. yoseob (beast) heiwajima Astéria ft. lisa (blackpink) Byakuya Raijû ft. jooheon (monsta x) Yanagi Emrys ft. jae (day6) Inuzuka Reon ft. jinhwan (ikon) Wu Yulian ft. luhan Jang Percy ft. wonho (monsta x) Kamiya Yûgi ft. mino (winner) Kirisame Setsuna ft. n (vixx) Aomine Shun ft. jonghyun (shinee) Bakugo A. King ft. sanha (astro) Byun Bae ft. winwin (nct) Tenzin Nyima ft. jinho (pentagon)



Age : 20 ans Date de naissance : 06/11/1996 Astrologie : scorpion Métier : petit voyou à pleins temps, particularisé en hapslap Année : deuxième année Résidant à : chez mes parents ou au campus. Planning :



il est gentil, faut juste pas lui donner à manger après minuit. no! try not! do or not do, there is no try cette chose, c'est bien lui dire à tora que les gens ne sont pas des animaux que l'on peut adopter. faire regretter à kellian de vouloir être mon ami expliquer à mon père que c'était une excuse pour ne pas sortir avec sa prétendante tabasser un pauvre innocent revoir les star wars et mater le dernier bosser mes devoirs et lire mes bouquins La villa familiale des parents





lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.





lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.
Navigation :



ça commence par il était une fois et ça termine par ils vécurent tous heureux. no joke, les contes de fée s'est pour les gosses en manquent d'aventure. moi j'n'ai pas l'time.



Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mer 20 Jan - 11:04
give me something
When the Devil comes blowing through your door You'll know there's trouble, and he's coming back for more. You better keep what is precious hidden under the floor Or you better treat it so good it will never want for more. But looking back in retrospect, Did you ever really get what you'd expect? Trying to rectify, got lost a little further, You've been trying to justify, find out how and where it came. Devil was your angel, but it's not no more, The Devil was your angel, when you weren't sure.



tenue • Le problème avec les études, c'est que rien n'est intéressant en soi. Je n'aime pas particulièrement l'école, je déteste même rester assis sur une chaise durant des heures à écouter une personne qui me donne envie de la jeter par la fenêtre. En cours, je profite surtout pour envoyer des textos à mes amis et planifier le programme du soir, celui qui va suivre après cette journée fatigante. Les professeurs n'osent plus rien dire, même quand ils me remarquent avec mon cellulaire entre les doigts, sans me cacher. Avachis sur mon dossier de chaise, je ricane bêtement devant la réponse de Tora, interrompant brusquement le cour qui se déroulait bruyamment autour de moi. Oups ? Bah, ce n'est pas comme si cela m'inquiétait réellement ou que j'allais m'excuser. Je lance plutôt un regard méprisant à l'homme au tableau, avec ce sourire hautain et je repose toute mon attention sur l'écran de mon portable tandis qu'il m'ignore et se remet à parler d'un truc complètement lourd. C'est quoi son cour déjà ? Philo, truc du genre. M'en fou du pourquoi roméo est roméo, ça ne m'aidera pas à être moins con à l'avenir, ni plus intelligent. Pourtant j'ai des excellentes notes en philo, pas parce que je bosse sérieusement chez moi ou en dehors des cours. Non, juste parce que je note des trucs logiques durant des devoirs. ça surprend toujours et au final, personne ne me contrarie même quand j'emmerde le monde. C'est ça, être borné et pleins au as.

ça, c'est le comportement que j'aurai sûrement dans la journée, mais pour le moment je suis dans le couloir à rigoler avec des potes de classe. Ils ne sont pas plus savant que moi, ni plus bête pour autant, mais ils ont un cerveau tellement restreint que je peux discuter facilement avec eux sans me faire remarquer. Mais ça c'était avant l'intervention d'une démone qui me fait sursauter sur place, mes yeux claires se déposant sur elle avec toute la dureté que je peux faire preuve. Qu'est-ce qu'elle me veut cette bécasse ? Les autres me regardent sans comprendre, ils doivent tous penser qu'on est copain-copine et qu'on s'adore, mais là je la tue au moins dix fois dans ma tête en trente secondes chrono. Ma bouche était déjà ouverte, prêt à la virer gentiment pour reprendre ma superbe conversation avec mes bouches trous du jour, mais fallait qu'elle tire sur mon bras et me décolle de mon mur. Je râle légèrement, juste pour qu'elle soit la seule à l'entendre mais n'arrête pas le mouvement pour autant. Je sais très bien de quoi elle est capable, je sais surtout qu'elle a un bon moyen de pression sur moi. à mon grand malheur, je me dois de capituler et de la suivre contre mon gré. Je me vengerais d'elle un jour, quitte à lui casser une seconde fois le nez.

Mes pieds traînent sur le sol comme s'ils ne voulaient pas suivre la cadence de la demoiselle, qu'ils s'accrochaient au carrelage en pleurant capricieusement... Ah non, ça je crois que c'est mon cerveau qui n'a aucune envie d'être dans une pièce vide et seul avec elle. Je dois tirer une sale tête depuis tout à l'heure, depuis qu'elle a débarqué comme par magie. La question est: Pourquoi Noriko m'a fait venir jusque là ? La vidéo ? J'ouvre de grand yeux, ça tilt aussitôt dans ma tête et j'ai l'impression de revoir les images défiler dans mes rétines. Cette petite fille boudine qui s'est cruellement prit mon pied dans le nez, cette flaque de sang dans lequel j'ai piétiné vulgairement en riant telle une hyène. « évidement. » Mon sourire revient et je ne me laisse pas faire par son air faussement compatissant. Cette vidéo, malgré la bonne prise, n'a pas été la meilleure idée qu'il soit. à cause de celle-ci, Noriko a eut sa preuve mais aussi un moyen de chantage contre moi. Chantage qu'elle ramène aussitôt sur le tapis, attirant moyennement mon attention sur elle. Sa description me laisse sceptique et je m'attends à tout venant d'elle, même à ça. Tora. Qu'est-ce qu'il vient faire là-dedans cet idiot ? « Viens en directement au fait. Qu'est-ce que tu veux à Tora ? » Demandais-je froidement en me rapprochant d'elle, m'arrêtant à deux mètres à peine pour bien l'observer. « Je te préviens, si tu demandes un truc trop dangereux, je refuse. » Je ne demanderais pas à mon ami de se battre pour elle, ni de faire une grosse connerie pour rattraper la mienne. Il est tout autant coupable et complice que moi, mais c'est moi qu'elle cherche depuis le départ, pas l'autre tigre.


made by pandora.






may the force be with you
❝you don't know the power of the dark side ★ La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance.❞
 

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 21 Fév - 17:24
give me something
When the Devil comes blowing through your door You'll know there's trouble, and he's coming back for more. You better keep what is precious hidden under the floor Or you better treat it so good it will never want for more. But looking back in retrospect, Did you ever really get what you'd expect? Trying to rectify, got lost a little further, You've been trying to justify, find out how and where it came. Devil was your angel, but it's not no more, The Devil was your angel, when you weren't sure.



tenue • C'était si facile d'être la méchante. Être le bourreau au lieu du condamné, le chasseur au lieu de la proie, le maître au lieu de l'esclave, le chat au lieu de la souris, c'était si agréable, si rassurant que Noriko comprenait presque ses harceleurs des années passées. Il n'y avait pas à se cacher, pas à faire attention à ses regards, ses paroles. Le méchant était la personne la plus libre au monde, aussi la japonaise prenait-elle affreusement goût à jouer ce rôle, de la même façon qu'elle le jouait devant Momiji. Elle se rappelait encore son rire insupportable, le jour où lui et sa bande de potes s'étaient amusés à la prendre pour victime. Voir les rôles inversés, c'était si excitant. La seule différence aujourd'hui, c'était que Noriko remplissait son rôle de façon plus intelligente. Frapper quelqu'un, c'était pathétique. Se servir de lui, c'était bien plus réfléchi et bénéfique pour l'avenir. Car l'étudiante ne regardait jamais le présent, mais bien l'avenir. Voir plus loin que les autres, c'était ce que ses années de solitude et de haine du présent lui avaient appris. Aussi avait-elle réfléchi longtemps avant de décider de quelle façon Momiji lui serait utile sur le long terme, et c'était sûre d'elle et de son choix qu'elle se tenait devant lui.

Tora, elle l'avait observé longtemps. Grand, plutôt sûr de lui, séduisant et séducteur à la fois, Noriko avait tout de suite su en quoi elle aurait besoin de lui. Avoir passé ce temps conséquent aux côtés d'Ai lui avait permis d'apprendre quel type de jeune homme faisait battre son coeur, et Tora semblait la personne qui y correspondait le plus. Aussi, ce qu'elle s'apprêtait à demander était une tâche assez simple, en réalité. Pourtant Momiji paru penser à bien pire, et se mettait sur ses gardes. À croire que Noriko était la personne la plus cruelle au monde. Elle n'en était pas loin, mais ne l'était pas pour autant. « J'ai pas besoin qu'il fasse des trucs dangereux, je peux me débrouiller seule pour ce genre de choses. » Son regard se fit hautain. Elle avait bien conscience de l'apparence frêle qu'elle avait aujourd'hui, et de la faiblesse dont elle avait fait preuve le jour de son agression. Pourtant, elle se savait changée, et se savait bien plus forte que dans le passé. Ses erreurs lui avaient appris à anticiper toutes les éventualités, et à apprendre à se défendre de façon bien plus agressive qu'auparavant. Aujourd'hui, elle n'avait plus besoin de personne.

Tout en fixant Momiji avec défi, elle se positionna en tailleur sur la table. L'absence de témoins lui permettait de n'avoir nul besoin de sourire faussement à son interlocuteur. Le jeune homme, qui s'était précédemment approché d'elle, n'était maintenant plus très loin de Noriko. Elle se permettait de l'observer avec plus de précision. « J'ai besoin de lui pour draguer Ai. » Elle le dit sans détour, les yeux dans ceux du jeune homme. « Si j'étais un mec je le ferais bien mais... » Et puis Ai était hétéro. Cela ne dérangeait pas Noriko plus que ça de détourner des jeunes filles innocentes de leur sexualité première, mais cela ne lui faisait pas particulièrement plaisir pour autant. De plus, elle savait l'affaire impossible avec Ai, et n'était pas prête à risquer de briser l'amitié qu'elle s'était donnée tant de mal à construire si longtemps. « Tout ce que je veux de lui, c'est qu'il soit charmant avec Ai, qu'il lui fasse des petits sourires. Elle a un faible pour les mecs comme lui. Si ça peut te rassurer, t'as qu'à lui dire de pas le faire devant Amori, même si j'ai aucun doute que Tora le battrait sans soucis. De toute façon, ça ne rapporterait que des ennuis. » Elle sourit, jubilant intérieurement à la pensée de la réaction qu'aurait certainement Amori en voyant l'attention de sa petite amie détournée, sans en connaître pour autant la cause première.

Spoiler:
 



made by pandora.





Usagi Momiji
the wild fox admin
Pseudo : calimena ✧ Mes messages : 1061 Yen (¥) : 461 Avatar : seon yein (sunyoul) from up10tion Schizophrène? :


siam raylai ft. bambam (got7) kwon ji hyuk ft jeon jungkook (bts) serizawa loukas ft. jung daehyun (bap) Yagyu Berry ft. woozi (seventeen) Ahn Reagan ft. yugyeom (got7) Murakami E. Dawn ft. jimin (bts) Matsui Junya ft. yoseob (beast) heiwajima Astéria ft. lisa (blackpink) Byakuya Raijû ft. jooheon (monsta x) Yanagi Emrys ft. jae (day6) Inuzuka Reon ft. jinhwan (ikon) Wu Yulian ft. luhan Jang Percy ft. wonho (monsta x) Kamiya Yûgi ft. mino (winner) Kirisame Setsuna ft. n (vixx) Aomine Shun ft. jonghyun (shinee) Bakugo A. King ft. sanha (astro) Byun Bae ft. winwin (nct) Tenzin Nyima ft. jinho (pentagon)



Age : 20 ans Date de naissance : 06/11/1996 Astrologie : scorpion Métier : petit voyou à pleins temps, particularisé en hapslap Année : deuxième année Résidant à : chez mes parents ou au campus. Planning :



il est gentil, faut juste pas lui donner à manger après minuit. no! try not! do or not do, there is no try cette chose, c'est bien lui dire à tora que les gens ne sont pas des animaux que l'on peut adopter. faire regretter à kellian de vouloir être mon ami expliquer à mon père que c'était une excuse pour ne pas sortir avec sa prétendante tabasser un pauvre innocent revoir les star wars et mater le dernier bosser mes devoirs et lire mes bouquins La villa familiale des parents





lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.





lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.
Navigation :



ça commence par il était une fois et ça termine par ils vécurent tous heureux. no joke, les contes de fée s'est pour les gosses en manquent d'aventure. moi j'n'ai pas l'time.



Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mer 24 Fév - 16:39
give me something
When the Devil comes blowing through your door You'll know there's trouble, and he's coming back for more. You better keep what is precious hidden under the floor Or you better treat it so good it will never want for more. But looking back in retrospect, Did you ever really get what you'd expect? Trying to rectify, got lost a little further, You've been trying to justify, find out how and where it came. Devil was your angel, but it's not no more, The Devil was your angel, when you weren't sure.



tenue • Après tant d'année à faire le mal autour de moi, à brutaliser les gens sans remord, à leur pourrir la vie, c'est la première fois que l'une de mes victimes se retourne contre moi jusqu'à demander une faveur, voir réclamer un ordre. C'est une première pour moi, c'est normal que je ne sache comment réagir ou que dire à cette situation qui me dépasse légèrement. Je pourrais en rire, surtout lui rire au nez, mais je sais à quoi m'en tenir si j'ose un faux pas. Elle détient des preuves suffisantes pour me foutre dans une maison de redressement, si ce n'est directement en prison. Mon père ne pourra jamais me défendre contre une vidéo, quoi qu'il est possible de la détourner sans savoir la tête des agresseurs. Sauf que celle-ci se trouvait dans mon portable, là où je suis normalement le seul à voir et à savoir. Ainsi piégé, je n'ai d'autre solution que l'écouter. Elle affirme par ses paroles qu'il ne ferait rien de dangereux, ni rien de suicidaire. Heureusement, sinon je m'occupe personnellement de son cas et la fait disparaître sans lui laisser le temps de propager une quelconque rumeur à mon sujet. Bon, je suis peut-être un connard, mais loin d'être un meurtrier et cela serait trop gros à réaliser sans réellement finir derrière les barreaux. Je serais assez cupide pour en rire et m'en vanter auprès de mes potes, quitte à faire des échos accusateurs.

Je me demande ce que serait ma vie sans l'avoir tabassé et cassé le nez, je n'en serais pas là, enfermé dans une salle de cours déserte à marchander avec une démone. Tora est l'un de mes meilleurs potes, je ne peux pas le vendre au diable aussi facilement. Quitte à être menaçant, autant que cela serve à quelque chose. Néanmoins, Noriko ne baisse pas les yeux devant moi, elle soutient même farouchement mon regard jusqu'à en devenir agaçante, ou effrayante -selon les points de vue externe-. Draguer Ai ? C'est tellement hilarant que je ne peux retenir un rire sarcastique de quitter la bordure de mes fines lèvres. Bah voyons, manquerait plus qu'il drague cette idiote de Ai. « Tu n'as pas autre larbin pour une telle tâche ? » à ce moment-là, j'ignore si je dois prendre partie pour Tora ou pour Ai, parce que même si je n'aime pas tellement cette fille, j'ai tendance à ne pas vouloir qu'on l'a touche pour autant. Tora est un ami fidèle, je peux toujours le restreindre dans ses folies si ça dérape ou que cela ne me plait pas. En même temps, on parle bien de Ai. La fille sur laquelle je désire trop souvent me venger ou sur le fait qu'elle soit la copine de mon pire ennemi. Serait-ce un coup bas si je me sers de Tora par vengeance personnelle ? Au pire, je m'en fou.

« Je ne comprends pas ton idée. à quoi bon vouloir séduire Ai si ce n'est pas devant son abruti de petit copain ? Je voudrais bien voir la tête de cet Amori quand sa copine se fait draguer par un autre. » Oui, je commence à consentir à son fichu plan, que Tora m'en pardonne. Je veux juste savoir l'intérêt d'avoir Ai sous le bras, si jamais il réussit à la séduire comme prévu. « Je pourrais lui en parler, mais je ne force pas Tora à accepter quoi que ce soit... Même s'il sera très certainement d'accord à l'idée de draguer une fille, qu'importe à quoi elle ressemble. » Ai n'est pas moche, fort heureusement pour mon meilleur ami. Franchement, j'ai l'impression d'être un vendeur de chameau, marchandant un animal à bon prix. Certes, Tora est un peu comme une bête, mais à l'origine il est le tigre. « Un délais pour cette mission ou madame est patiente ? » Sait-on jamais si elle est capricieuse et veut tout tout de suite.


made by pandora.






may the force be with you
❝you don't know the power of the dark side ★ La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance.❞
 

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 14:47
 

give me something • noriji

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I'LL GIVE YOU ANYYYYYYYYYTHING, I'LL GIVE YOU ANY RING.
» Anathéa — Do not give up your dream, you know you can go, you have to ...
» Get up and never give up... [PV Raphaël]
» give me a reason to trust you ★ ft. marcus.
» "and if you're homesick give me your hand and i'll hold it" (05/06;18h57)
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-