AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 une simple visite de routine~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Choi A. Kellian
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki Mes messages : 4134 Yen (¥) : 411 Avatar : Lee Dong Yeol ► Xiao [UP10TION] Schizophrène? : Kyann feat Taehyung Nai feat Hyun Woo Shion feat Hoshi Ayden feat Tao London feat Zelo Ryoma feat Taemin Dakota feat Mark Haru feat ravi Phoenix feat Joshua taiga feat GD Shinya feat Junhyung Zero feat Jimin Candy feat Momo Hyoga feat jin Sasuke feat Bobby Hinata feat Suwoong Inaho feat Junior Dewei feat Baekhyun Dan feat Yongguk.


Age : 20 ans Date de naissance : 05/10/1995 Astrologie : Balance & Cochon j'ai tout gagné haha! Métier : Il aime faire des petits boulots, travailler dans un bar ou autre trucs du genre, ça lui donne une certaines expériences bien que les mèdecins lui déconseille, Kellian n'est pas du genre à obéir sagement. Année : Deuxième année Résidant à : Rps, dans le dortoir numéro 7 avec Kurosaki Kaien Wolf Bo Han, choi e. orion. Planning : Passer du temps avec Orion, profiter de mon petit frère pour que le jour où je disparait il puisse garder de bon souvenirs de moi et rire a défaut de pleurer mon absence. Faire plein de mugcake, depuis que Kaien m'a montré comment faire c'est un passe temps et un régale à déguster, vraiment. Devenir ami avec Momiji, je ne comprends pas sa façon de faire, cette violence ou cette réticence à se lier. Essayer d'éviter les crises devant la foule, mon cœur atteint ses limites, il me reste peu de temps. Appeler mes parents et les rassurer, tout va bien, je vais bien.




Discuter avec Tsukiko, c'est agréable de pouvoir partager des conversations avec une personne qui comprends ce que c'est d'être malade. Regarder Kaoru jouer aux jeux vidéos et m'amuser avec son visage de marbre. Manger et boire tout ce que je peux, même si je suis limité en apport liquide, je veux gouter a tout!




Arrêter de vouloir être son ami. Usagi Momiji c'est fini. Vérifier sur ma liste des souhaits ce que je peux encore faire avant de mourir. Rêver et transmettre ma vision a ceux qui seront réceptif, vivre c'est le plus important.
Navigation :


On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.


phone


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Jeu 21 Jan - 6:43
une simple visite de routine~
«Lorsque je suis allé à l’école, ils m’ont demandé ce que je voulais être lorsque je serai grand. J’ai répondu « heureux ». Ils m’ont dit que je n’avais pas compris la question, j’ai répondu qu’ils n’avaient pas compris la vie»
TENUE ϟ Je venais dans cet hôpital pour des visites assez régulièrement, bien que ça ne fasse que six mois que je suis ici je connais déjà beaucoup de leurs employés et eux aussi, a l’accueil les secrétaires me salue comme si je faisais partie des patients vivants sur les lieux, je pense que mon aisance pour taper la discute avec elle lorsque je dois attendre mon tour a simplement joué en ma faveur pour m'en attirer les bonnes grâce, puis je suis gentil et mignon, innocent et souriant, ça change des patients qui tire la tronche toute la journée pas vrai ? C'est ce qu'elle dise en tout cas, pour ma part je ne juge pas, c'est pas mon genre. Durant mes visites de routine j'en ai vu des médecins, des bons, des gentils, des généreux ou encore ceux qui veulent rapidement finir pour être libéré de leurs journée éprouvantes, enfin on croise un peu de tout surtout si comme moi on fréquente les établissements médicaux depuis les couches.

À Séoul s'était devenu ma seconde maison, les centres hospitaliers semblent toujours « mauvais » pour les gens, bien sûr personne n'aiment les hôpitaux et c’est surement normal, mais il n’y a pas que du négatif dans l’enceinte de ce bâtiment, des bébés naissent, des vies sont sauvées, des maladies guéries, bien sûr je ne suis pas idiot, j'ai beau être novice sur certaines sujets que je n'ai pas pu expérimentés ou encore sembler naïf à cause de ma vision au quotidien je suis loin d’être bête, j’ai vu des gens mourir, des familles pleurées, hurlées de désespoir, les hôpitaux peuvent donner de bonnes nouvelles comme nous en annoncé des affreuses, ma famille est passé par là, mes parents ont été à la place de ses gens pleurant et implorant le corps médical de me sauver, ma génitrice et elle-même un grand médecin en Corée, mais quand ça touche un de ses enfants il faut croire qu’on en perd vite la raison en demandant l’impossible. Je ne peux en vouloir à personne, ni aux médecins, ni à mon père et ma mère, ni à un quelconque Dieu s’il existe, j’ai accepté ma maladie avec se bons et ses mauvais côtés, je pense que c’est aussi ce qui me permettra de laisser une trace dans la vie des gens, sans en prendre conscience bien sûr, je veux juste qu'ils puissent comprendre que la vie est courtes et qu'il faut en profiter sans la gâcher avec des futilités, c’est naïf, mais c’est tellement plus simple quand on accepte les choses et en profite sans se trouver toujours des tas d’excuses.

Sur le chemin pour me rendre à ma consultation je presse un peu le pas, j’ai hâte de voir Yong Pal, c’est un interne qui me suit depuis le début et avec qui je m’entends super bien, bon si je lui raconte tout il risque de me taper sur les doigts, mais je suis content que ce soit lui qui s'occupe de mon cas et de mes visites de routine, il est encore étudiant à RPS, mais pour moi c’est avant tout mon médecin. Assis sur un des sièges dans la salle d’attente j’ai plus qu’à patienter qu’il m’appelle.
acidbrain



just happy to be alive.
miracle ☽ There are only two ways to live your life: One is as though nothing is a miracle, the other as though everything is a miracle.

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 23 Jan - 23:19

"une simple visite de routine"
••• Être interne dans un hôpital aussi populaire et riche que celui-ci n’est pas de tout repos et ce pour plusieurs raisons qui me sont personnelles ou non. Parfois je me sens comme un petit poisson dans l’eau, nageant prudemment autour de requins prêts à prendre mon statut de futur médecin, me menaçant de leur regard, ne me trouvant pas assez humain, ou jalousant mes capacités impressionnantes en tant qu’interne, mais parfois je me sens aussi membre de cette bande de requins, écrasant les professionnels, mes seniors, leur prouvant qu’un petit poisson comme moi peut y arriver, et que ce n’est pas avec de l’humain qu’on soigne un humain, en tout cas pas physiquement parlant. Je tiens bon, persévérant encore et encore, mais parfois je faiblis face à l’injustice du système vis-à-vis des pauvres. J’ai envie de tout abandonner, de changer de métier, de travailler dans le droit pour modifier les lois instaurées par la société, je vois grand, mais je me ressaisis rapidement et me dis que changer déjà le système hospitalier est déjà un objectif compliqué, alors autant s’en contenter, et puis je suis Yong Pal, premier du nom, rien ni personne ne me fait peur. J’ai objectif et je l’attendrai, quitte à en écraser certains et quitte à abuser de la richesse des autres. C’est ainsi que de toute manière on survit dans ce monde, en s’éloignant des autres, en ne montrant aucune faiblesse, en traçant son propre chemin et en écrasant certains petits insectes dérangeants. Mes patients peuvent être ces petits insectes qu’il est impératif d’écraser et la plupart du temps ce sont des patients riches qui se permettent de faire appel à des centaines de médecins tout ça pour une blessure insignifiante. Beaucoup d’enfants de familles riches viennent en urgence à l’hôpital, prenant la place des plus nécessiteux, pour des futilités. Certes parfois il peut y avoir des urgences réelles mais la majorité, c’est totalement enfantin et juste pour trouver une excuse de rater les cours ou pour que l’on s’occupe d’eux, bref des enfantillages que je ne peux supporter. Fort heureusement il existe quand même des patients que j’apprécie avoir, pour qui je me sens réellement utile et parfois même j’ai des affinités. Certes cela est rare, voir même très rare, et ça ne se compte que sur les doigts d’une main, mais tout de même, cela montre bien que je ne suis pas qu’un docteur sans cœur. En parlant de ça, aujourd’hui je vais voir Kellian, mon petit protégé de l’hôpital. Depuis que je l’ai rencontré je ne cesse de prendre soin de ce patient pour plusieurs raisons, de un parce qu’il a réellement besoin d’aide, de deux parce qu’il semble prendre la vie telle qu’elle est et qu’il enseigne une certaine philosophie de vie, de trois parce qu’il ne semble pas avoir beaucoup de moyens mais supporte tout de même sa situation sans difficulté, bref un patient admirable que je ne peux qu’admirer, d’où le fait qu’il soit mon protégé et bien le seul. Je ne prends jamais de personne sous mes ailes, préférant m’éloigner le plus possible des êtres humains mais Kellian est un patient que j’apprécie particulièrement et que je souhaite réellement aider. Il me fait penser un peu à ma sœur alors forcément, je ne peux que bien agir à ses côtés. C’est pour ce genre de patient que je me sens médecin et que j’ai la hargne de réussir.

Arrivant à la salle d’attente, je l’aperçois immédiatement, attendant patiemment son tour. Un discret sourire s’affiche sur mes lèvres et je m’approche de lui pour le prendre dans la salle, pour pouvoir m’en occuper. « Mr Choi, bonjour » dis-je en lui serrant la main, tout en gardant un air professionnel. Je le fais simplement parce que nous sommes entourés de membres de l’hôpital et que je ne peux pas me permettre d’être intime face au personnel. « Veuillez me suivre dans la salle ». J’avance doucement vers une salle libre où je vais l’ausculter pour voir si tout va bien. Entrant dans la salle et refermant la porte derrière moi, je lui indique le siège où va pouvoir s’allonger et prends un air plus amical. « Alors comment vas-tu ? Rien a signalé j’espère ? » dis-je en haussant les sourcils, quelque peu inquiet de son état.
.
© 2981 12289 0

Choi A. Kellian
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki Mes messages : 4134 Yen (¥) : 411 Avatar : Lee Dong Yeol ► Xiao [UP10TION] Schizophrène? : Kyann feat Taehyung Nai feat Hyun Woo Shion feat Hoshi Ayden feat Tao London feat Zelo Ryoma feat Taemin Dakota feat Mark Haru feat ravi Phoenix feat Joshua taiga feat GD Shinya feat Junhyung Zero feat Jimin Candy feat Momo Hyoga feat jin Sasuke feat Bobby Hinata feat Suwoong Inaho feat Junior Dewei feat Baekhyun Dan feat Yongguk.


Age : 20 ans Date de naissance : 05/10/1995 Astrologie : Balance & Cochon j'ai tout gagné haha! Métier : Il aime faire des petits boulots, travailler dans un bar ou autre trucs du genre, ça lui donne une certaines expériences bien que les mèdecins lui déconseille, Kellian n'est pas du genre à obéir sagement. Année : Deuxième année Résidant à : Rps, dans le dortoir numéro 7 avec Kurosaki Kaien Wolf Bo Han, choi e. orion. Planning : Passer du temps avec Orion, profiter de mon petit frère pour que le jour où je disparait il puisse garder de bon souvenirs de moi et rire a défaut de pleurer mon absence. Faire plein de mugcake, depuis que Kaien m'a montré comment faire c'est un passe temps et un régale à déguster, vraiment. Devenir ami avec Momiji, je ne comprends pas sa façon de faire, cette violence ou cette réticence à se lier. Essayer d'éviter les crises devant la foule, mon cœur atteint ses limites, il me reste peu de temps. Appeler mes parents et les rassurer, tout va bien, je vais bien.




Discuter avec Tsukiko, c'est agréable de pouvoir partager des conversations avec une personne qui comprends ce que c'est d'être malade. Regarder Kaoru jouer aux jeux vidéos et m'amuser avec son visage de marbre. Manger et boire tout ce que je peux, même si je suis limité en apport liquide, je veux gouter a tout!




Arrêter de vouloir être son ami. Usagi Momiji c'est fini. Vérifier sur ma liste des souhaits ce que je peux encore faire avant de mourir. Rêver et transmettre ma vision a ceux qui seront réceptif, vivre c'est le plus important.
Navigation :


On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.


phone


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mer 27 Jan - 12:14
une simple visite de routine~
«Lorsque je suis allé à l’école, ils m’ont demandé ce que je voulais être lorsque je serai grand. J’ai répondu « heureux ». Ils m’ont dit que je n’avais pas compris la question, j’ai répondu qu’ils n’avaient pas compris la vie»
TENUE ϟ Il y a de tout dans ce monde, des chanceux ou des malchanceux, des pessimistes ou des optimistes, des gens honnêtes ou des menteurs, des beaux des laids, des gentils ou des méchants, bref, le monde est peuplés d’humains qui n’ont rien à cent pourcents d'identique. Même des jumeaux ont des choses qui diffèrent, le caractère, un signe physique et c’est ce que j’aime. La différence, les milliards de possibilités de rencontrer des gens tous uniques, de faire connaissance avec les uns et les autres en découvrant toujours plus de choses, que ce soit important ou non ça ne me dérange pas du moment où je peux parler et vivre à fond sans rien ne regretté. Peu de gens savent dans mon entourage actuel que je suis malade, pas que je leur cache, mais si on ne me questionne pas alors je le garde pour moi. Ce que je ne souhaite pas, c’est voir la pitié dans les yeux des gens, le fait que je vais mourir impose aux gens de penser que c’est triste, malheureux, que je suis malchanceux en lançant des « pauvre garçon », « je suis désolé » mais pourquoi ? Qu’est-ce qu’ils ont fait pour s’excuser ou qu’est-ce que j’ai fait pour être pitoyable ? Je comprends bien que ce n’est pas courant forcément et que trainer avec un gars qui a une bombe à retardement dans la poitrine doit être aussi incroyable qu’injuste, j’impose ma présence envers eux, je me lie d’amitié, rigole et créer ces affinités qui bientôt éclateront en morceaux, j’ai conscience d’être égoïste dans mes entreprises, mais ne le puis-je pas quand mon temps est limité ? Je ne veux pas me plaindre, je ne veux pas m’arrêter et pleurer en criant que je veux vivre, parce que de toute façon qui exaucera mon souhait ? En dix-sept ans, je n’ai pas eu d’amélioration si ce n’est que ma force et mon mental, mon envie de vivre et de me battre m’a fait gagner deux années, je suis chanceux au contraire et je suis heureux, courte ou longue la vie est déjà un cadeau.

Dans la salle d’attente je peux taper la discute à n’importe qui en attendant mon tour, je pense que j’ai une tête qui facilite aussi les échanges parce que les gens ont tendance à me parler aussi quand ce n’est pas moi qui entame la conversation, mais ça ne dure pas longtemps parce que Yong Pal sensei fait acte de présence en appelant mon nom, je suis habitué à ce côté « sérieux » lorsque nous ne sommes pas tous les deux ou qu’il est en service, donc ça ne me chose pas ou ne me surprends pas, c’est un docteur avant tout. Je souris en le suivant après lui avoir serré la main, une fois a l’abri des regards ça se détend immédiatement. Je lève ma veste pour m’installer à la place qu’il m’a indiquée avant de hocher la tête. « Ça va, tout est ok ! » Joignant mon pouce et mon index pour appuyer mes dires, par contre j’ai pas mal de chose à raconter, mais je sens qu’il va me taper sur les doigts si je le fais, bien que sur mon visage on peut déjà lire mes pensées et y voir que je cache des trucs, je ne suis pas idiot, mais un peu trop honnête ou expressif pour mentir, surtout à mon médecin.

« Je suis même étonné de ne pas avoir eu de crise alors qu’on m’a agressé dans les toilettes d’une boite de nuit ! Mais je vais bien. » Je balance ça comme si je parlais de mon nouveau traitement, mais à mes yeux toutes « expériences » même les « mauvaise » sont à prendre, je ne suis pas maso, je n’ai pas aimé du tout cette position imposée par ce gars, mais j’ai compris aussi que malheureusement il y a des jeunes qu’on ne peut changer, ils sont cons et s’amusent de la douleur des autres, ça par contre je cautionne moins quand c’est de gratuit, si j’avais fait une crise devant lui, il aurait peut-être remis en question ses actes, mais je n’espère jamais que cela se produit, j’ai beau être un éternel positif croquant la vie à pleine dent, chaque attaque m’est douloureuse et peut même fatale, autant ne pas précipité les deux pieds dans la tombe, j’en ai déjà un ça suffit.
acidbrain



just happy to be alive.
miracle ☽ There are only two ways to live your life: One is as though nothing is a miracle, the other as though everything is a miracle.

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 28 Jan - 14:46

"une simple visite de routine"
••• Cela peut paraître étrange que je sois aussi inquiet et investi par rapport à un patient de l’hôpital mais cela peut arriver. Parfois la vie amène des patients que l’on souhaite soigner, réellement aider, et on finit par en devenir bienveillant alors que de base ce n’est absolument pas le cas. Je sais que bon nombre de personnes seraient particulièrement surpris de voir la manière à laquelle je soigne Kellian, la manière dont je tente de prendre soin de lui, de discuter avec lui des choses de la vie, ce qu’il se passe au cours de sa vie car ce n’est absolument pas dans mes habitudes d’agir de la sorte, mais qu’importe, je ne suis pas non plus une machine sans cœur. Je sais que mon chef de service et celui qui me suit en tant qu’interne ont été très surpris d’apprendre que je suivais régulièrement un patient bien particulier car en général, je m’occupe une à deux fois d’un patient sans pousser cela à plus de séances. Je ne préfère simplement pas m’attacher aux patients et je ne souhaite pas non plus qu’ils s’attachent à moi car souvent les patients attendent d’avoir une bonne relation avec leur médecin mais moi je ne désire pas avoir une telle approche, excepté avec Kellian. Donc comme à mes habitudes, en entrant dans la salle pour l’occulter, je lui demande assez rapidement de ses nouvelles, fronçant légèrement des sourcils craignant qu’il ne me donne pas de bonnes nouvelles. Fort heureusement il me dit que tout va bien mais je peux lire rapidement sur son visage que ce n’est pas totalement le cas et qu’il s’est forcément passé quelque chose. Il est facile de lire sur le visage de Kellian surtout que ce n’est pas une personne qui va mentir pour bien paraître devant son médecin, en tout cas, ce n’est pas le cas avec moi, il a même tendance à exposer verbalement ses soucis. AU fond, ça ne me déplait pas et je préfère même être au courant de ce qu’il se passe que l’apprendre par erreur ou encore qu’il me cache la vérité. Mais il sait qu’avec moi, il peut tout me dire même les choses les plus délicates, comme par exemple une relation sexuelle un peu trop intense. Bon ce n’est pas encore arrivé mais je suis capable d’entendre ce qu’il a à me dire à ce sujet. Il n’y a pas réellement de tabous, pas quand cela concerne sa maladie et quand cela peut l’atteindre.

Je croise les bras et prends un regard dur quand il m’expose ce qu’il a à me dire. Je ne suis pas très content d’apprendre ce qu’il s’est passé mais je tente de contenir quand même mon choc et mon inquiétude vis-à-vis de sa santé. Qu’est-ce qui a bien pu se passer pour qu’il se fasse agresser ? A-t-il eu mal ? A-t-il des séquelles ? Est-ce que quelqu’un est venu à son aide ? Pourquoi avoir usé de la force avec lui et surtout la question primordiale qu’est-ce qu’il faisait dans une boîte de nuit ? Non pas que je souhaite l’empêcher de vivre mais se rendre dans une boîte de nuit signifie en général boire, danser, faire du sport, bref faire des choses qui ont tendance à accélérer le rythme cardiaque ce qui n’est pas bon pour lui. Bien sûr je ne peux pas l’empêcher de s’y rendre, le lui interdire, il a le droit de vivre, il est encore jeune alors je suppose qu’il désire profiter de sa jeunesse, mais j’aimerai juste qu’il profite de la vie de manière assez prudente, qu’il reste vigilant. « Comment ça ? Dans une boîte de nuit . . . agresser ? Raconte m’en plus avant que je ne te frappe et ne t’enferme dans une chambre pour mise en danger » dis-je en prenant un air sérieux tout en rigolant quand même. Je ne vais pas l’enfermer, mais je risque juste de lui faire quelques reproches et l’engueuler un peu, mais après tout, c’est mon rôle de veiller à la santé de Kellian qui est bien plus qu’un patient au final. « N’omets surtout pas les détails, je veux savoir comment tu t’es retrouvé dans un tel lieu, pourquoi on t’a agressé, est-ce que tu les connaissais, est-ce que quelqu’un est venu à ton aide, tu as aidé blessé, tu n’as pas eu de souci de cœur, bref dis-moi tout ». Je croise les bras prenant un air presque menaçant et attendant les détails de l’histoire avant de le frapper.
.
© 2981 12289 0

Choi A. Kellian
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki Mes messages : 4134 Yen (¥) : 411 Avatar : Lee Dong Yeol ► Xiao [UP10TION] Schizophrène? : Kyann feat Taehyung Nai feat Hyun Woo Shion feat Hoshi Ayden feat Tao London feat Zelo Ryoma feat Taemin Dakota feat Mark Haru feat ravi Phoenix feat Joshua taiga feat GD Shinya feat Junhyung Zero feat Jimin Candy feat Momo Hyoga feat jin Sasuke feat Bobby Hinata feat Suwoong Inaho feat Junior Dewei feat Baekhyun Dan feat Yongguk.


Age : 20 ans Date de naissance : 05/10/1995 Astrologie : Balance & Cochon j'ai tout gagné haha! Métier : Il aime faire des petits boulots, travailler dans un bar ou autre trucs du genre, ça lui donne une certaines expériences bien que les mèdecins lui déconseille, Kellian n'est pas du genre à obéir sagement. Année : Deuxième année Résidant à : Rps, dans le dortoir numéro 7 avec Kurosaki Kaien Wolf Bo Han, choi e. orion. Planning : Passer du temps avec Orion, profiter de mon petit frère pour que le jour où je disparait il puisse garder de bon souvenirs de moi et rire a défaut de pleurer mon absence. Faire plein de mugcake, depuis que Kaien m'a montré comment faire c'est un passe temps et un régale à déguster, vraiment. Devenir ami avec Momiji, je ne comprends pas sa façon de faire, cette violence ou cette réticence à se lier. Essayer d'éviter les crises devant la foule, mon cœur atteint ses limites, il me reste peu de temps. Appeler mes parents et les rassurer, tout va bien, je vais bien.




Discuter avec Tsukiko, c'est agréable de pouvoir partager des conversations avec une personne qui comprends ce que c'est d'être malade. Regarder Kaoru jouer aux jeux vidéos et m'amuser avec son visage de marbre. Manger et boire tout ce que je peux, même si je suis limité en apport liquide, je veux gouter a tout!




Arrêter de vouloir être son ami. Usagi Momiji c'est fini. Vérifier sur ma liste des souhaits ce que je peux encore faire avant de mourir. Rêver et transmettre ma vision a ceux qui seront réceptif, vivre c'est le plus important.
Navigation :


On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.


phone


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Lun 1 Fév - 20:44
une simple visite de routine~
«Lorsque je suis allé à l’école, ils m’ont demandé ce que je voulais être lorsque je serai grand. J’ai répondu « heureux ». Ils m’ont dit que je n’avais pas compris la question, j’ai répondu qu’ils n’avaient pas compris la vie»
TENUE ϟ J’ai déjà croisé des personnes qui m’ont demandé ce que je faisais ici, pourquoi j’étais à l’hôpital alors que je semblais péter la forme, surement que j’éveillais leurs curiosités, mais étant moi-même avide de ce sentiment je ne peux que comprendre, on veux toujours des réponses, on aime savoir, apprendre, découvrir et ne pas se retrouver dans le flou. J’ai toujours choisi d’entendre chaque parole qu’elle m'est bénéfique ou pas, que ce soit un nouveau traitement ou mon compte à rebours qui se raccourcit un peu plus a chaque visite j’entends tout et l’accepte, je ne suis pas un patient difficile je pense, je suis même plutôt gérable du moment qu’on est honnête avec moi et qu’on ne me raconte pas de connerie pour me rassurer où me faire espérer, je n’ai pas besoin de ça, si je vis à fond c’est parce que j’ai les pieds sur terre et que je sais où je vais tout simplement. En tout cas depuis que Yong Pal s’occupe de moi, même si ça ne fait que quelques mois j’ai confiance en lui et en ses jugements, je sais qu’il ne me mentira pas comme je ne lui cacherai rien de mon côté, même si je dois me faire taper sur les doigts, il le découvrira d’une façon ou d’un autre, certes je n’ai jamais parlé de ses petits boulots que je fais alors qu’ils me sont interdits, mais je fais attention. J’ai juste envie de prendre le maximum d’expérience, mais le fait que mon cœur soit le problème m’empêche de pratiquer énormément d’activités et parfois j’aimerais juste essayer, appelé ça de l’impulsivité, de l’inconscience ou justement et simplement de la curiosité, mais c’est ainsi que je suis entier.

Je lui parle de la boîte et de ce gars qui m’a agressé, enfin je ne suis pas encore entré dans les détails et comme je m’en douté mon médecin me questionne et me les demande en profondeur. Riant à ses mots innocemment avant de répondre. « J’ai juste voulu sortir un peu et voir les gens s’amuser, je n'ai pas bu d’alcool ! Je n'ai pas dansé ! Juste bu un verre de jus et puis mon verre s’est renversé sur un gars, il m’a tiré dans les toilettes, donner des coups en me poussant violemment, je me suis même pris le lavabo en plein dans l’estomac, il m’a mis la tête sous l’eau, puis m’a ordonné de lui sécher son pull aux sèches mains... Enfin ce n'était rien, mais j’avais beau essayer de comprendre je n’y arrive pas, je ne sais pas pourquoi les gens aiment tant la violence gratuite... Je voulais juste pisser moi. » Je peux pas faire plus clair, haussant les épaules. « Après ses potes son venu et je suis parti dès qu’il a annoncé fumer du shit ou je ne sais quoi et voilà. » Je souris. « Mais je n'ai pas eu de crise ! » C’est positif non ? « J’avais mal, mais rien de bien méchant, donc ne t’inquiète pas. » C’est un médecin c’est dur de lui dire de ne pas s’inquiéter, mais je vais bien.
acidbrain



just happy to be alive.
miracle ☽ There are only two ways to live your life: One is as though nothing is a miracle, the other as though everything is a miracle.

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 4 Fév - 21:20

"une simple visite de routine"
••• J’attends patiemment d’entendre les faits avant de me proclamer sur quoique ce soit. Je ne préfère pas m’énerver ni même l’enguirlander avant même de savoir la vérité sur ce qui s’est passé. Il faut dire que Kellian est un homme fragile comparé aux autres. Je ne dis pas qu’il n’est pas normal ou qu’il doit vivre sa vie différemment de celles des autres mais concrètement, il faut qu’il soit plus prudent, plus vigilant. Il a la chance de pouvoir respirer encore, la chance d’être maintenue en vie, de pouvoir marcher sur ses deux jambes, de profiter de la vie, mais c’est justement parce qu’il a encore cette chance qu’il doit être sage. Je conçois l’idée que ça ne doit pas être simple pour lui, qu’il souhaite juste être comme les autres, mais le problème est que son souci lui, il n’est pas du même avis que lui, malheureusement, donc forcément, il faut que je sois présent pour lui remonter un peu les bretelles. En même temps, je suis médecin, enfin je vais le devenir d’ici quelques années, donc je me dois de préserver la vie de mes patients, je ne vais quand même pas lui dire d’aller faire du sport, du sport intense, alors que son cœur risque de lâcher, je ne vais pas prôner de telles choses, sauf si bien sûr j’ai envie qu’il disparaisse de la surface de la terre, mais même.

Je suis quelque peu interloqué face à ce ton si détaché qu’il prend, comme si ce qui lui était arrivé n’était rien du tout, juste une toute petite blessure qui peut rapidement se soigner, comme si c’était à la limite de la normalité de se faire autant frapper par des hommes inconnus, tout ça à cause d’un stupide verre. Je ne sais pas quoi dire et à vrai dire, sur le moment je suis tellement surpris par ses paroles que j’ai du mal à réellement les prendre en compte, à réellement les enregistrer. Tout va très vite et j’imagine la scène dans ma tête, les yeux écarquillés. Je tente de retenir le fait que je suis totalement horrifié. En vrai je connais pire comme situation, je vos souvent des hommes se battre de manière assez violente et moi-même j’utilise mon corps pour me défendre quand la situation me pousse à utiliser la force physique mais là il s’agit de Kellian, ce n’est pas la même chose et ce n’est pas une situation banale qu’il me raconte, même pour quelqu’un sans problème c’est quelque chose de grave.

Je pose immédiatement ma main sur son front comme pour vérifier si tout va bien, s’il n’a pas une montée de fièvre ou pour vérifier surtout s’il n’est pas fou. Je lui pince alors fortement le bras lui lançant un regard assez noir. « Et ça va sinon, tu t’es pris un petit cocktail après ça ? » dis-je de manière assez ironique. « Non mais sérieusement, est-ce que tu te rends compte de ce que tu viens de me raconter et surtout comment tu me l’as raconté ? Parce que je n’ai pas le sentiment que tu ais réalisé le véritable danger et dans quelle situation tu t’es mis et quelle risque tu as encouru ? ». Parfois j’ai vraiment l’impression que c’est parce qu’il est malade alors il va tout prendre à la légère, alors que pas du tout, qu’il soit malade ou pas c’était une situation dangereuse qui aurait pu le tuer. Bien sûr j’ai conscience qu’il n’a pas cherché, il n’a pas voulu se faire autant frapper par des hommes, mais en même temps, quelle idée d’aller en boîte, en plus ce sont des lieux bruyants, sans intérêt, bref il n’y a rien à faire là-bas et surtout pour lui. « Je ne dis pas ça parce que tu es malade Kellian, mais sincèrement, est-ce que tu crois que se faire frapper, tabasser par des hommes, comme ça, c’est normal ? Pourquoi tu n’as pas appelé à l’aide ? Pourquoi tu ne m’as pas appelé ? Je serai immédiatement venu » et pour deux raisons, de un pour vérifier qu’il était encore vivant, que tout allait bien, et de deux pour venger Kellian. « Rien de bien méchant . . . tu te fous de moi ?! Même un homme normal ne trouverait pas ça bien méchant. Tu veux faire comme si tout allait bien, ne pas te sentir malade, faire comme tout le monde, alors agi comme tout le monde. A ta place, ils auraient tout appelé de l’aide ou auraient fait quelque chose pour sortir de là et toi . . . . . tu dis ça comme si c’était normal ». Je me pince l’arête du nez pour tenter de conserver mon calme et ne pas trop m’énerver alors que je sens que mon sang commence à bouillir de plus en plus. « Dis-moi que tu es allé de suite chez un médecin ou que tu t’es fait de suite soigner ? Et je vais vérifier tout ça surtout » dis-je en prenant un air plus sérieux.
.
© 2981 12289 0

Choi A. Kellian
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki Mes messages : 4134 Yen (¥) : 411 Avatar : Lee Dong Yeol ► Xiao [UP10TION] Schizophrène? : Kyann feat Taehyung Nai feat Hyun Woo Shion feat Hoshi Ayden feat Tao London feat Zelo Ryoma feat Taemin Dakota feat Mark Haru feat ravi Phoenix feat Joshua taiga feat GD Shinya feat Junhyung Zero feat Jimin Candy feat Momo Hyoga feat jin Sasuke feat Bobby Hinata feat Suwoong Inaho feat Junior Dewei feat Baekhyun Dan feat Yongguk.


Age : 20 ans Date de naissance : 05/10/1995 Astrologie : Balance & Cochon j'ai tout gagné haha! Métier : Il aime faire des petits boulots, travailler dans un bar ou autre trucs du genre, ça lui donne une certaines expériences bien que les mèdecins lui déconseille, Kellian n'est pas du genre à obéir sagement. Année : Deuxième année Résidant à : Rps, dans le dortoir numéro 7 avec Kurosaki Kaien Wolf Bo Han, choi e. orion. Planning : Passer du temps avec Orion, profiter de mon petit frère pour que le jour où je disparait il puisse garder de bon souvenirs de moi et rire a défaut de pleurer mon absence. Faire plein de mugcake, depuis que Kaien m'a montré comment faire c'est un passe temps et un régale à déguster, vraiment. Devenir ami avec Momiji, je ne comprends pas sa façon de faire, cette violence ou cette réticence à se lier. Essayer d'éviter les crises devant la foule, mon cœur atteint ses limites, il me reste peu de temps. Appeler mes parents et les rassurer, tout va bien, je vais bien.




Discuter avec Tsukiko, c'est agréable de pouvoir partager des conversations avec une personne qui comprends ce que c'est d'être malade. Regarder Kaoru jouer aux jeux vidéos et m'amuser avec son visage de marbre. Manger et boire tout ce que je peux, même si je suis limité en apport liquide, je veux gouter a tout!




Arrêter de vouloir être son ami. Usagi Momiji c'est fini. Vérifier sur ma liste des souhaits ce que je peux encore faire avant de mourir. Rêver et transmettre ma vision a ceux qui seront réceptif, vivre c'est le plus important.
Navigation :


On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.


phone


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Sam 6 Fév - 3:28
une simple visite de routine~
«Lorsque je suis allé à l’école, ils m’ont demandé ce que je voulais être lorsque je serai grand. J’ai répondu « heureux ». Ils m’ont dit que je n’avais pas compris la question, j’ai répondu qu’ils n’avaient pas compris la vie»
TENUE ϟ Je suis d’un naturel assez étonnant, ce n’est pas par naïveté, je ne suis pas non plus une de ces personnes ne comprenant pas que le monde est peuplé par le bien et le mal, au contraire je le sais très bien. Mais ma manière de voir les choses diffère simplement, même lorsque je me fais frapper, agresser ou insulter je tente de comprendre mon agresseur, peut-être qu’au fond j’aimerai le « changer » c’est prétentieux de penser de cette façon, le fait de me dire que je pourrais peut-être modifier la vision d’un homme en parlant c’est me donner un pouvoir que je n’ai pas, mais je ne veux pas pour autant pleurer et fermer les yeux, je ne veux pas crier à l’aide ou plutôt, je ne le peux pas. Ce soir-là je n’y ai même pas pensé et c’est surement là le pire, je pouvais subir sans rien dire, je gardais la tête haute, mais il aurait pu me tuer en effet, si ces coups ne l’ont pas fait, une crise aurait pu m’achever, seul et sans aide j’aurais succombé bêtement. La main de Yong Pal s’écrasant sur mon front et ses paroles me l’a bien fait comprendre, je réalise en effet que ce n’est pas « normal », mais je suis vivant, je positive tout le temps, de toute façon je vais mourir bientôt je ne veux pas me faire de mauvais souvenir et perdre du temps inutilement. Il n’a pas tort, mais comme il doit le penser je pense aussi que le fais que je sois malade inclus mon comportement, ma façon d’expliquer ce moment hors normes que j’ai vécu comme si je raconter la synopsie d’un film nouvellement sorti. Gardant le silence pour entendre les remontrances de mon docteur, je savais que cela n’allait pas lui plaire, mais je ne lui reproche pas de me remonter les bretelles d'une certaine façon, je pense que j’ai besoin de ça aussi et puis son inquiétude me fais me sentir vivant, je ne suis pas puéril ni gourmand d’un tel sentiment, je ne fais pas les choses pour attirer l’attention comme un gosse de riche abandonné, non, pas du tout. Juste que les personnes qui savent que je suis mourant ont tendance à me couver, à se retenir avec moi alors que tout ce que je demande c’est une franchise et une attitude normale, comme celle qu’entreprenant Yong Pal, il ne cache rien, il dit les choses telles qu'elles sont et même s’il fait ça parce qu’il s’inquiète et prends soin de mon état, il ne sélectionne pas ses mots et me parle avec honnêteté sans détour, c’est seulement ça que je veux.

Je le regarde sans baisser le regard, pourquoi je ne l’ai pas appelé, là encore je n’y ai simplement pas pensé. Je compte lui répondre une fois terminer, mais avant tout je hoche négativement la tête à sa dernière question. « Je n’ai pas vu de médecin... » Je n’ai pas jugé bon d’aller voir un docteur pour des coups alors que j’aurais dû, là il marque un point, je suis fragile et j’en ai surement plus conscience que n’importe qui, pourtant j’agis parfois comme un idiot. « Désolé, tu as raison, mais je n’y ai juste pas pensé, sur le coup je gérais bien la situation et puis j’ai pu partir alors je ne me suis pas inquiété, c’est vrai que se prendre des coups ou être une victime n’a rien de glorieux et moi qui suis curieux je ne pensais pourtant pas finir un jour dans cette situation, la prochaine fois... Enfin si ça m’arrive à nouveau je te promets que je t’appellerai. » J’étais sérieux ! Bien que le risque pour que je me fasse encore agresser en six mois soit quasiment nul, je ne suis pas vraiment le mec qui cherche les emmerdes et je vais éviter les boîtes de nuit prochainement, donc. « Je ne veux pas que tu penses que je prends ça à la légère, mais j’essaie juste de ne pas regarder derrière moi, du moment que je suis en vie c’est le principal tu n’es pas d’accord ? » souriant innocemment, je rajoute. « Puis j’aime quand tu me sermonnes ~ » Bah quoi ?

acidbrain



just happy to be alive.
miracle ☽ There are only two ways to live your life: One is as though nothing is a miracle, the other as though everything is a miracle.

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 7 Fév - 13:51

"une simple visite de routine"
••• Je n’aime pas du tout le fait que Kellian joue autant avec sa vie, surtout dans une situation comme celle qu’il m’évoque. Bien sûr je le comprends totalement sur le fait de vouloir se débrouiller seul, de vouloir s’amuser, de connaitre toutes les situations qu’un individu normal pourrait connaître mais soyons francs, c’est tout de même rare de voir un homme se faire violemment tabasser par une bande de petits alcooliques en boîte de nuit. Certes cela arrive mais ce n’est qu’un petit pourcentage de la population, alors malade ou non, ce n’est pas une situation que l’on peut considérer comme normale surtout qu’il a quand même risqué sa vie. Lui qui tient tant à sa vie, il devrait pourtant savoir que se mettre dans une situation ne peut que considérablement réduire sa santé. Il suffit de faire un mauvais geste pour tuer quelqu’un. Les hommes ne se rendent pas toujours compte que chaque situation peut entraîner un risque, un danger. Mais je ne lui en veux pas, ou pas totalement, il est juste imprudent, insouciant. Ce n’est qu’en ayant eu une vie dure qu’on se rend compte de certaines choses. Je croise les bras quand il me dit qu’en plus il n’a pas vu de médecin. Cet homme est vraiment insouciant, peut-être trop même. Je devrai lui apprendre certaines choses de la vie pour qu’il arrête d’être ainsi, mais je sais que ça ne le changera jamais, malheureusement. J’espère en tout cas qu’une prochaine fois ne verra jamais le jour. Il est hors de question qu’il se mette encore dans une telle situation. Je peux comprendre qu’il soit curieux sur certaines choses mais pas sur ça et puis ce n’est pas parce qu’il s’en est sorti que cela veut forcément dire que tout va bien, surtout au vue de sa maladie. Il doit faire encore plus attention. Je sais qu’il risque de ne pas aimer que je lui dise cela, mais c’est la vérité, il ne doit pas oublier qu’il est malade même s’il ne veut pas y penser c’est la vérité. Il ne peut pas jouer avec le feu. Et puis, sincèrement, je doute qu’il ait réellement géré la situation sinon jamais il n’aurait fini par être autant brutalisé. Je risque en tout cas de mener mon enquête sur ces hommes qui ont osé l’attaquer, en espérant ne pas les connaître.

Il marque un point quand même en précisant que l’essentiel est qu’il est vivant. Certes c’est une bonne chose mais il aurait pu mal finir. Le problème n’est pas de regarder en arrière mais le problème est qu’il s’est mis en danger pour rien. M’enfin je préfère qu’il m’en parle qu’il se taise à jamais. Il sait pourtant comment je risque de réagir mais je pense que c’est justement pour cette raison qu’il préfère m’en parler car si je l’avais appris par quelqu’un d’autre je pense que ma colère aurait été particulièrement dévastatrice alors que là, il parvient quand même à tempérer la situation même si je reste tout de même énervé contre lui et son attitude. Je finis quand même par sourire un peu, rapidement, quand il me dit qu’il est content que j’agisse de la sorte. Je ne sais pas si d’autres personnes le sermonnent de la même manière mais de toute manière, je pense que c’est mon rôle de le faire, parce que je suis son médecin référent, qui s’occupe souvent de lui, même si je ne suis qu’un interne et en plus il est mon ami, enfin si ami je suis aussi pour lui, alors forcément, je ne peux que m’inquiéter sur son état de santé, surtout que j’ai l’impression parfois de me voir en lui mais aussi de voir ma sœur en lui. Je lui tire les joues, doucement. « Yah ! Ne me dis pas ça pour me faire plaisir ou pour essayer d’apaiser ma colère, ça ne changera rien au fait que je ne suis pas du tout fier de toi ! Et j’espère quand même qu’il n’y aura pas de prochaine fois mais de toute manière, tu as mon numéro, alors surtout n’hésite pas » dis-je avec beaucoup de sincérité. Fort heureusement Kellian ne sait pas à quel point je sais me défendre, il est donc loin de savoir à quel point je peux le protéger. J’espère quand même ne jamais arriver à lui montrer de telles capacités. « C’est sûr que le principal c’est que tu sois en vie, mais quand même ! Ne te mets plus en danger comme ça, toi qui aimes tant la vie, tu devrais éviter toute possibilité d’être mis en danger. N’oublie pas que la vie est précieuse alors tu as intérêt à faire attention sinon je te promets qu’au moindre faux pas je te fais enfermer dans une chambre et là, tu vas moins l’apprécier la vie ». Je dis ça d’un ton très menaçant même s’il y a une pointe d’humour dans mes paroles. « Et normalement après ça, tu es censé aller voir un médecin, tout de suite après ! Tu sais que tu peux avoir un hématome ! Je ne dis pas le nombre de personnes qui pensent qu’elles vont bien et quelques jours après . . . direction le cimetière ». Je ne dis pas ça pour lui faire peur mais ça arrive fréquemment, plus qu’on ne semble le croire. Les personnes ne présentent pas de douleur, en tout cas ne souffrent pas et puis au final, il y a quelque chose à l’intérieur qui fait que quelques jours après, tout va mal. « Je vais regarder si tout va bien du coup, ça te va ? ».
.
© 2981 12289 0

Choi A. Kellian
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki Mes messages : 4134 Yen (¥) : 411 Avatar : Lee Dong Yeol ► Xiao [UP10TION] Schizophrène? : Kyann feat Taehyung Nai feat Hyun Woo Shion feat Hoshi Ayden feat Tao London feat Zelo Ryoma feat Taemin Dakota feat Mark Haru feat ravi Phoenix feat Joshua taiga feat GD Shinya feat Junhyung Zero feat Jimin Candy feat Momo Hyoga feat jin Sasuke feat Bobby Hinata feat Suwoong Inaho feat Junior Dewei feat Baekhyun Dan feat Yongguk.


Age : 20 ans Date de naissance : 05/10/1995 Astrologie : Balance & Cochon j'ai tout gagné haha! Métier : Il aime faire des petits boulots, travailler dans un bar ou autre trucs du genre, ça lui donne une certaines expériences bien que les mèdecins lui déconseille, Kellian n'est pas du genre à obéir sagement. Année : Deuxième année Résidant à : Rps, dans le dortoir numéro 7 avec Kurosaki Kaien Wolf Bo Han, choi e. orion. Planning : Passer du temps avec Orion, profiter de mon petit frère pour que le jour où je disparait il puisse garder de bon souvenirs de moi et rire a défaut de pleurer mon absence. Faire plein de mugcake, depuis que Kaien m'a montré comment faire c'est un passe temps et un régale à déguster, vraiment. Devenir ami avec Momiji, je ne comprends pas sa façon de faire, cette violence ou cette réticence à se lier. Essayer d'éviter les crises devant la foule, mon cœur atteint ses limites, il me reste peu de temps. Appeler mes parents et les rassurer, tout va bien, je vais bien.




Discuter avec Tsukiko, c'est agréable de pouvoir partager des conversations avec une personne qui comprends ce que c'est d'être malade. Regarder Kaoru jouer aux jeux vidéos et m'amuser avec son visage de marbre. Manger et boire tout ce que je peux, même si je suis limité en apport liquide, je veux gouter a tout!




Arrêter de vouloir être son ami. Usagi Momiji c'est fini. Vérifier sur ma liste des souhaits ce que je peux encore faire avant de mourir. Rêver et transmettre ma vision a ceux qui seront réceptif, vivre c'est le plus important.
Navigation :


On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.


phone


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mar 9 Fév - 23:49
une simple visite de routine~
«Lorsque je suis allé à l’école, ils m’ont demandé ce que je voulais être lorsque je serai grand. J’ai répondu « heureux ». Ils m’ont dit que je n’avais pas compris la question, j’ai répondu qu’ils n’avaient pas compris la vie»
TENUE ϟ Une chose est sur il ne pourra pas dire que je lui cache des choses ou détourne la vérité, je rentre directement dans le vif du sujet et même lorsqu’il me réprimande je ne cherche pas à me défiler, il a raison, j’ai une façon de penser et parfois je sais qu’elle est erronée, mais si mon rôle est de faire attention et de survivre le plus possible ça n’empêche pas que je puisse détourner mes propres règles, comme lorsque je fais des petits boulots, je fais attention, mais d’une certaine manière le simple fait de bosser sans dire à personne mon état de santé et une erreur, la moindre crise peut m’être fatal, Kaien me l’a dit lui-même le fait que les gens ont tendance à rester a l’écart et a seulement appelé les pompiers ou une ambulance quand quelqu’un s’écroule, peut oseront faire les premiers gestes et c’est juste ses « premiers gestes » qui peuvent me sauver la vie pendant que mon cœur est en train de lâcher, alors oui... J’ai conscience du danger, du fait que je puisse mourir aujourd’hui ou demain et cela de manière soudaine sans le prévoir, je le sais depuis longtemps pour avoir vécu toutes ses années avec cette fatalité... Mais même si je me raccroche à la vie, si je la chéris plus que tout au monde et que je veux vivre à cent a l’heure pour ne rien regretter, les imprévus arrivent et l’un d’entre eux fut cette soirée en boîte.

Je rigole en lui disant que j’aime ses sermons alors qu’il me tire les joues, râlant comme je peux malgré cette grimace qu’il me force à faire. « Je n’hésiterai pas chef ! » Je mine un salut militaire et souris, Yong Pal est plus que mon médecin et cela depuis le début, je ne sais pas énormément de chose le concernant et on ne parle pas vraiment en dehors des visites que je fais à l’hôpital, mais je sais que je peux compter sur lui et l’appeler n’importe quand, il n'est jamais loin au fond, même quand nous sommes à la Royal, quand il est là j’ai ce sentiment de sureté, une confiance supplémentaire, après tout si je ne crois pas en mon docteur qui y croira pour moi ? « C’est justement parce que j’aime la vie que je veux en profiter ! Je suis venue ici pour ça et tu le sais non ? Mais je te promets que je ferai attention et que j’éviterai les endroits dangereux ! » Je n’ai aucune, mais vraiment AUCUNE envie de rester enfermer où que ce soit, j’ai passé ma vie dans des chambres d’hôpitaux, c'est pas pour y finir mes jours. Hors de question ! Puis je sais qu’il ne le fera pas, ceux qui savent que mes jours sont comptés seraient plus du genre à me pousser à en profiter, pas à me mettre des freins enfermés dans une pièce pour gagner deux jours de plus, ce n’est pas comme ça que je veux vivre, ni que je veux mourir. « Je suis venue te voir, on peut dire que ça rattrape un peu ? » Je prends pas la chose à la légère même si c’est l’effet que ça donne, mais j’ai une petite touche d’insouciance qui me permet de justement prendre le bon côté des choses, parce que je suis le gars qui ne veut pas passer son temps à voir le mal partout, c’est une perte de temps que je ne veux pas m’accorder. De toute façon je suis déjà sur le chemin du cimetière, sans être pessimiste tout le monde le sait, du moins lui et moi le savons, ce n’est pas un secret et bien que je ne compte pas m’y précipiter, j’ai déjà accepté d’emprunter cette route.

Je souris encore en étendant mes bras à l’horizontale sans hésitation. « Mais je suis tout à vous Yong Pal sensei~ » un peu d’humour voyons.


acidbrain



just happy to be alive.
miracle ☽ There are only two ways to live your life: One is as though nothing is a miracle, the other as though everything is a miracle.

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 12 Fév - 18:15

"une simple visite de routine"
••• Je me rends bien compte que Kellian tente de prendre la chose sur le ton de l’humour et de ne pas trop prendre cela au sérieux et puis de toute manière je pense que dans sa tête cela fait déjà parti du passé et qu’il n’y a donc plus rien à redire là-dessus et il n’a pas tort au fond, mais quand même je préfère le sermonner et lui dire de faire plus attention au lieu de ne rien dire du tout. Certes tout ça est du passé, certes ce qui est fait est fait, et on ne peut rien y faire mais quand même, il est préférable d’éviter les erreurs la prochaine fois en espérant qu’il n’y aura pas de prochaine fois comme celle qu’il a connu. Je ne veux pas non plus être très strict avec lui et lui imposer des choses qu’il n’a pas forcément envie de faire, mais j’aimerai qu’il soit plus prudent avec sa santé. Il prend trop de risques à mon goût et je n’apprécie pas tellement qu’il le fasse. Bien sûr je peux comprendre que c’est le goût de l’aventure, de la découverte, du mystère qui lui plaît bien mais cela n’empêche pas d’avancer en restant prudent, de faire certaines actions en prenant des précautions, surtout pour lui. Je souris tout de même quand il m’appelle ‘’chef’’. Il ne faut pas exagérer non plus, nous ne sommes pas encore à l’armé, enfin presque. « Ahah ! J’espère bien que tu vas écouter ton chef, sinon ça risque d’être 100 pompes en 2minutes » dis-je en me prenant au jeu. Je plaisante bien sûr car Kellian ne pourrait en faire autant en si peu de temps et puis même des pompes, cela demande trop d’effort alors autant minimiser tout risque possible.

J’hoche positivement de la tête. C’est vrai qu’il est venu à l’hôpital car justement, contrairement aux autres patients qui sont dans la même situation que lui, lui, il montre bien qu’il a le désir de survivre, que rien n’y personne ne peut l’arrêter. C’est pour cela que je l’apprécie autant. C’est cette force de vivre qui me rend si aidant vis-à-vis de sa personne et qui me pousse à vouloir l’aider et à faire attention à son état de santé. J’espère bien en tout cas qu’il va respecter ses paroles. Il me dit souvent qu’il sera plus prudent mais chaque fois il m’explique une situation qui l’a mis en danger donc je ne sais pas si je dois le croire de nouveau. En même temps j’ai bien conscience que ce sont des choses qu’il ne décide pas toujours, mais ceci dit il les provoque même indirectement. « J’espère bien que tu vas faire plus attention maintenant mais bon tu sais que tu peux venir me voir en tout temps et dès que tu as besoin d’aide, surtout dans ce type de circonstance ». De toute manière je doute qu’il se retrouve de nouveau dans une telle situation, sauf s’il est malchanceux. J’espère aussi que cela lui a servi de leçon, pourtant il n’a rien fait, il n’a rien demandé, mais il s’est rendu dans un lieu dangereux, dangereux en règle générale mais encore plus pour lui. Je plisse un peu les yeux quand il me dit que le fait d’être venu compense un peu. Oui on peut dire que ça aide quand même à ce que je lui pardonne ou même à ce qu’il aille mieux mais quand même, il a attendu quelques temps avant de venir me voir alors qu’il aurait dû venir me voir immédiatement après donc ça compense un tout petit peu, mais pas assez à mon goût. « Oui . . . peut-être ! Mais juste un peu parce que je te signale que tu n’es pas venu tout de suite me voir ! Alors la prochaine fois, si une telle chose arrive et je ne l’espère pas, tu auras intérêt à venir de suite sinon je te jure que je demande à quelqu’un d’autre de te prendre en charge ». Je ne sais pas si cette menace va réellement servir mais je la lui dis quand même.

Je rigole brusquement quand il me dit qu’il est tout à moi, « dans quel sens du terme tu me dis ça là ? ça peut porter à confusion ce que tu viens de dire » dis-je en lui lançant un regard coquin mais je me reprends assez rapidement. « Trêve de bavardage, je dois vous ausculter Mr, maintenant, je vais d’abord prendre ta tension et dis-moi où est-ce qu’ils ont le plus frappé, que je vérifie s’il n’y a pas d’hématomes, ensuite je vais écouter ton cœur pour voir s’il va bien, sait-on jamais ! ».
.
© 2981 12289 0

Choi A. Kellian
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki Mes messages : 4134 Yen (¥) : 411 Avatar : Lee Dong Yeol ► Xiao [UP10TION] Schizophrène? : Kyann feat Taehyung Nai feat Hyun Woo Shion feat Hoshi Ayden feat Tao London feat Zelo Ryoma feat Taemin Dakota feat Mark Haru feat ravi Phoenix feat Joshua taiga feat GD Shinya feat Junhyung Zero feat Jimin Candy feat Momo Hyoga feat jin Sasuke feat Bobby Hinata feat Suwoong Inaho feat Junior Dewei feat Baekhyun Dan feat Yongguk.


Age : 20 ans Date de naissance : 05/10/1995 Astrologie : Balance & Cochon j'ai tout gagné haha! Métier : Il aime faire des petits boulots, travailler dans un bar ou autre trucs du genre, ça lui donne une certaines expériences bien que les mèdecins lui déconseille, Kellian n'est pas du genre à obéir sagement. Année : Deuxième année Résidant à : Rps, dans le dortoir numéro 7 avec Kurosaki Kaien Wolf Bo Han, choi e. orion. Planning : Passer du temps avec Orion, profiter de mon petit frère pour que le jour où je disparait il puisse garder de bon souvenirs de moi et rire a défaut de pleurer mon absence. Faire plein de mugcake, depuis que Kaien m'a montré comment faire c'est un passe temps et un régale à déguster, vraiment. Devenir ami avec Momiji, je ne comprends pas sa façon de faire, cette violence ou cette réticence à se lier. Essayer d'éviter les crises devant la foule, mon cœur atteint ses limites, il me reste peu de temps. Appeler mes parents et les rassurer, tout va bien, je vais bien.




Discuter avec Tsukiko, c'est agréable de pouvoir partager des conversations avec une personne qui comprends ce que c'est d'être malade. Regarder Kaoru jouer aux jeux vidéos et m'amuser avec son visage de marbre. Manger et boire tout ce que je peux, même si je suis limité en apport liquide, je veux gouter a tout!




Arrêter de vouloir être son ami. Usagi Momiji c'est fini. Vérifier sur ma liste des souhaits ce que je peux encore faire avant de mourir. Rêver et transmettre ma vision a ceux qui seront réceptif, vivre c'est le plus important.
Navigation :


On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.


phone


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 14 Fév - 7:05
une simple visite de routine~
«Lorsque je suis allé à l’école, ils m’ont demandé ce que je voulais être lorsque je serai grand. J’ai répondu « heureux ». Ils m’ont dit que je n’avais pas compris la question, j’ai répondu qu’ils n’avaient pas compris la vie»
TENUE ϟ Je ris ouvertement face à sa menace, si je pouvais exécuter son défi je le ferai sans tarder, j’ai toujours rêvé de pouvoir faire du sport comme tout le monde, de courir, sué et me sentir bien d’avoir dépensé mon énergie de manière sportive et saine, mais je n’ai pas le droit à ce genre d’activité et mon médecin le sait très bien, du coup ça m’amuse de l’entendre me dire ça, de toute façon je compte bien l’écouter, c’est vrai que je me mets dans de drôle de situation malgré moi, je sors juste pour voir les gens, m’amuser et finalement je me retrouve emporté dans des actions que je ne peux contrôler, ce qui me sauve souvent est simplement le fait que je n’ai pas peur... C’est bête, mais quand on est pris en victime les gens sont censé pleurer ou se sentir obligé d’obéir par peur de souffrir voir pire encore, mais pas moi, j’ai affronté ce gars, ses amis, je lui ai montré que malgré ses coups, sa violence, ses paroles, je ne baisserai pas le regard et ça l’a agacé, surement frustré de me voir lui tenir tête alors que j’étais « faible », c’est souvent comme ça que ça se passe non ? Mon comportement peut m’attirer des ennuis, mais il peut aussi me sauver la vie, c’est un fait que je ne peux négliger. Je hoche la tête aux paroles de Yong Pal. « Je sais, j’ai simplement pensé que ce n’était pas grave sur le moment, mais promis, si un truc arrive tu seras le premier informé. » En tant que mon médecin traitant ici, à Tokyo, je suppose que je lui dois bien ça et même si ce n’est pas en tant que docteur, ce sera en tant qu’ami que je lui raconterai ou que je l’appellerais. C’est la première fois que je me suis retrouvé dans cette situation en vingt ans, alors vu qu’il me reste approximativement six mois, les pronostiques jouent en ma faveur, je ne pense pas qu’une situation identique m’arrivera, à moins que je ne la cherche ou que le destin me joue des tours avant la fin.

« Tu ne peux pas faire ça, t’es responsable de moi jusqu’au bout, sinon je vais te hanter et devenir ton pire cauchemar ! » Je mime une expression diabolique, mais je ne suis pas doué pour jouer les méchants, surtout avec ma tête... Enfin je ris à nouveau, j’obéirai, parce que je ne veux personne d’autre pour m’accompagner, je m’attache aux personnes facilement et je ne voudrai pas que Yong Pal m’abandonne, sincèrement. Finalement je me « donne » à lui en le laissant faire ce qu’il veut, l’entendant rire, je le regarde en souriant à mon tour, genre je suis sérieux. « Arrête de plaisanter et occupes-toi de moi, non mais ! » Si on nous voit ou nous entends je doute qu’on ait vraiment l’air de simple médecin et patient, mais c’est surement là le charme de notre relation. « Vas-y, je te fais confiance. » C’est normal non ? Pour ce qui est des coups. « J’ai pris au niveau de l’estomac et dans le dos, je n’ai pas vu si j’avais des hématomes, donc je te laisse voir. » Pour être honnête je n’ai même pas pensé aux marques ou aux contrecoups, les douleurs étaient normales à mes yeux et j’allais surement avoir que des bleues. « Je retire mon haut ? » Ce sera surement plus simple pour faire tous les examens.


acidbrain



just happy to be alive.
miracle ☽ There are only two ways to live your life: One is as though nothing is a miracle, the other as though everything is a miracle.

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 14 Fév - 20:44

"une simple visite de routine"
••• Je secoue négativement de la tête, l’air peu content de savoir qu’il a pensé que ce n’était pas dangereux, à première vue. Décidément, il n’a pas toujours conscience des dangers, mais il est clair que se faire battre par des hommes n’est en rien banal ou encore sans conséquence. Mais bon il est normal qu’il pense ainsi et cela ne m’étonne à vrai dire pas du tout. Kellian n’a pas toujours conscience des risques ou des dangers qui peuvent tourner autour de lui et pas qu’autour de lui. Je ne peux pas lui en vouloir, il est ainsi depuis que je l’ai rencontré et je sais que j’ai beau lui faire des reproches parfois il n’entend rien ou me dit simplement ok sans forcément l’entendre. « J’espère bien que j’en serai informé ! Je compte sur toi de toute manière pour me tenir au courant tout de suite après et pas une heure après ou plus ! ». Je lui fais un regard moralisateur et menaçant, essayant de faire en sorte que cette consigne lui reste en mémoire. Je lui fais une moue grimaçante quand après l’avoir menacé de l’abandonner il me dit qu’il risque de me hanter si j’ose le faire. « Même pas peur ! Je ne crois pas aux fantômes et puis si tu me hantes tu seras puni » dis-je en rigolant. Ça fait du bien de rire un peu, moi qui suis si frigide et si froid en règle générale. C’est même presque bizarre de rire ou même de sourire, à tel point que j’en ai mal aux joues. Ça demande quand même un certain effort que de sourire de la sorte alors que je suis du genre à garder un visage terne et mauvais.  Je me demande si Kellian sait à quel point il est privilégié de me voir ainsi, mais je doute.

J’arrête donc de plaisanter et reprends du sérieux pour pouvoir m’occuper correctement de lui et réellement faire mon rôle de médecin. Je sourcille quand il me précise qu’il n’a même pas pensé à regarder s’il avait des hématomes ou pas. Ah décidément, ce patient m’en fera voir de toutes les couleurs ! C’est pourtant la première chose que l’on est censé regarder en tant qu’être humain, vérifier si tout va bien, s’il n’y a rien ou quelque chose dans le genre. Je me demande même s’il a regardé son corps pour voir s’il avait une quelconque blessure ou pas, mais je doute fortement. « Non mais tu es sérieux ? C’est pourtant la première chose que l’on est censé regarder, voir si on a un hématome surtout si tu t’es pris de nombreux coups ! Rassure moi, tu as quand même vérifié un minimum que tu n’étais pas blessé ? ». Je crains la réponse mais bon ça ne me choquera pas plus que ça je pense s’il me dit que non. « Non, non, tu peux garder ton tee-shirt ! Mais oui andouille, sinon comment je fais pour t’ausculter, enfin tu n’es pas obligé de l’enlever mais tu le soulèves au moins. Après un tel traumatisme, je ne sais pas ce que tu es capable de faire » dis-je en faisant un clin d’œil. Oui, je sais, je dois être plus séreux, promis.
.
© 2981 12289 0

Choi A. Kellian
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki Mes messages : 4134 Yen (¥) : 411 Avatar : Lee Dong Yeol ► Xiao [UP10TION] Schizophrène? : Kyann feat Taehyung Nai feat Hyun Woo Shion feat Hoshi Ayden feat Tao London feat Zelo Ryoma feat Taemin Dakota feat Mark Haru feat ravi Phoenix feat Joshua taiga feat GD Shinya feat Junhyung Zero feat Jimin Candy feat Momo Hyoga feat jin Sasuke feat Bobby Hinata feat Suwoong Inaho feat Junior Dewei feat Baekhyun Dan feat Yongguk.


Age : 20 ans Date de naissance : 05/10/1995 Astrologie : Balance & Cochon j'ai tout gagné haha! Métier : Il aime faire des petits boulots, travailler dans un bar ou autre trucs du genre, ça lui donne une certaines expériences bien que les mèdecins lui déconseille, Kellian n'est pas du genre à obéir sagement. Année : Deuxième année Résidant à : Rps, dans le dortoir numéro 7 avec Kurosaki Kaien Wolf Bo Han, choi e. orion. Planning : Passer du temps avec Orion, profiter de mon petit frère pour que le jour où je disparait il puisse garder de bon souvenirs de moi et rire a défaut de pleurer mon absence. Faire plein de mugcake, depuis que Kaien m'a montré comment faire c'est un passe temps et un régale à déguster, vraiment. Devenir ami avec Momiji, je ne comprends pas sa façon de faire, cette violence ou cette réticence à se lier. Essayer d'éviter les crises devant la foule, mon cœur atteint ses limites, il me reste peu de temps. Appeler mes parents et les rassurer, tout va bien, je vais bien.




Discuter avec Tsukiko, c'est agréable de pouvoir partager des conversations avec une personne qui comprends ce que c'est d'être malade. Regarder Kaoru jouer aux jeux vidéos et m'amuser avec son visage de marbre. Manger et boire tout ce que je peux, même si je suis limité en apport liquide, je veux gouter a tout!




Arrêter de vouloir être son ami. Usagi Momiji c'est fini. Vérifier sur ma liste des souhaits ce que je peux encore faire avant de mourir. Rêver et transmettre ma vision a ceux qui seront réceptif, vivre c'est le plus important.
Navigation :


On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.


phone


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mar 16 Fév - 19:53
une simple visite de routine~
«Lorsque je suis allé à l’école, ils m’ont demandé ce que je voulais être lorsque je serai grand. J’ai répondu « heureux ». Ils m’ont dit que je n’avais pas compris la question, j’ai répondu qu’ils n’avaient pas compris la vie»
TENUE ϟ J’ai promis, je ferai attention et je le préviendrai, je tiens mes promesses ! Du moins dans la mesure du possible, parce que même si je dis que ça ira, que rien n’arriverait et toutes ses choses qu’on espère qui ne se reproduira pas, je ne peux pas lire dans le futur. J’ignore si quelqu’un m’attaquera à nouveau, si je serai blessé ou pire encore, je ne sais même quand ou comment je vais mourir, battu ou lors d’une crise ? Toutes ses questions je m’en fiche en fait, je préfère vivre à fond et au jour le jour comme tout le monde, bien que dans mon cas ma ligne de vie soit courte ça ne m’empêche pas de tout donner au quotidien et de ne pas pleurer sans arrêt parce que j’ai eu moins de chances qu’un autre à la loterie de la vie. J’ai donc hoché la tête avec plus d’entrain pour confirmer une nouvelle fois ses paroles, je ne faillerais pas ! Par contre s’il m’abandonne alors que je compte sur lui pour me mener au bout du voyage, je ne lui pardonnerai pas ! Je le hanterai dans ses rêves et je lui jouerai de mauvais tour mwahaha, pff... Même en me voulant diabolique je ne suis pas convaincant, je suis pas du tout fait pour ce genre de rôle, pas besoin d’être devin pour le comprendre. « Tu vas punir un fantôme ? Je devrai le faire juste pour voir de quelle façon ! » Je souris comme un idiot, mais plus sérieusement. « Quitte à te hanter, je préfère devenir ton ange gardien, c’est plus dans mes cordes tu trouves pas ? » Je lui tire la langue, parler de ce sujet devrait plomber l’ambiance, a chaque fois que je parle de la « mort » directement ou indirectement avec ceux qui sont au courant, ils changent d’expression ou me disent de ne pas en parler, mais il faut se faire à l’évidence, qu’ils l’acceptent ou non je vais mourir. C’est pour ça que dans un sens je peux parler de tout avec Yong Pal, bien que ce ne soit pas un sujet joyeux si je devais l’aborder avec lui, il ne me dirait pas de ne pas en parler, en tant que médecin c’est aussi son rôle d’écouter, par chance je suis un patient facile et contrairement à ceux qui supplient qu’ont les sauves je ne fais pas de caprice de ce genre en demandant l’impossible ou en pleurant après une greffe qui n’arrivera surement pas à temps.

C’est le moment pour mon docteur de m’ausculter et j’avoue que je n’ai pas vraiment regardé si j’avais des blessures visibles sur le corps, c’est tout moi ça... Je peux être assez désespérant dans ce genre de moment, mais je suis en médecine et les douleurs me font plus penser à de simples bleues, rien de bien méchant, je peux supporter ce genre de souffrance, j’ai vu bien pire et je vois encore pire que ça chaque jour. Je souris à sa question sans répondre de façon claire et nette, il doit se douter de la réponse. « Je vais bien ! » Répétais-je pour ma défense, avant de grimacer et de retirer mon haut, c’est plus simple comme ça que de juste le relever, il a une vue plus générale. « Et d’où tu me traites d’andouille, je suis ton patient hey ! T’imagine une caissière traiter son client d’andouille ! Hein ? » Je l’embête, en fait je trouve ça amusant, qu’il soit ainsi avec moi me fait du bien et je ne me doute pas du tout que je suis un privilège dans sa vie, en dehors du Yong Pal que je fréquente je ne sais pas comme il est avec les autres, mais je m’en fiche dans un sens, parce que ce qui compte c’est ce que je connais de lui pas vrai ? « Alors dis-moi tout, tu vois quelques choses ? » Héhé, s'il voit un truc je vais prendre cher, moi qui clame haut et fort que tout est ok.


acidbrain



just happy to be alive.
miracle ☽ There are only two ways to live your life: One is as though nothing is a miracle, the other as though everything is a miracle.

Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 22 Fév - 14:25

"une simple visite de routine"
••• C’est vrai qu’en y réfléchissant bien je ne sais moi-même pas comment est-ce que je vais pouvoir échapper à un fantôme puisque qui dit fantôme dit invisible et donc intouchable. « Ne t’en fais pas, je vais faire appel à un destructeur de fantôme ou quelque chose dans le genre pour te faire disparaître et te punir d’avoir osé voulu me hanter » dis-je en prenant un air presque sérieux. Heureusement que je ne crois pas en ce genre de choses même si je sais que beaucoup croient en la présence d’esprit ou de choses dans ce genre, je ne préfère, personnellement, pas y croire. Il y a déjà assez de problèmes comme ça dans ma vie pour que j’en rajoute avec la potentielle présence de fantômes. Je fais une petite moue en entendant les paroles si mignonnes de Kellian. Il est tellement charmant à me dire de telles choses que j’ai presque l’envie de lui prendre dans mes bras mais je résiste à la tentation et me contente de sourire, par fierté d’homme et parce que je ne suis pas arrivé à un tel stade non plus. Ceci dit je doute quand même avoir droit à un ange gardien à cause de tout ce que j’ai pu faire et tout ce que je risque de faire. Bien sûr en soi, je n’ai jamais tué personne, pas pour le moment, et j’en ai même sauvé mais en sauvant des malfrats, des personnes malfamées, peut-être que par ma faute, une personne est morte parce que j’ai sauvé un tel individu. Alors au final, je suis autant coupable que le meurtrier lui-même. Toutefois par bonne conscience je me dis que je ne suis pas la loi et que donc ce n’est pas à moi de juger qui mérite de vivre ou qui mérite de mourir. « Je doute que tu ais le droit d’être mon ange gardien, il y a d’autres personnes qui méritent plus d’être surveillées que moi » dis-je le regard ailleurs tout en lui donnant une petite tape sur la tête.

« Hum . . . il y a une différence entre ce qu’on dit et ce que notre corps ressent » dis-je alors qu’il me précise qu’il va bien. On a beau vouloir être bien ou se sentir bien ce n’est pas pour autant qu’on l’est vraiment mais bon s’il le dit je le crois même si de toute manière, je vais me faire ma propre opinion. Je lui tire rapidement la langue quand il me demande si j’ai déjà vu une caissière surnommait un patient andouille, bien sûr que non mais même s’il est mon patient j’ai bien le droit de le traiter ainsi. Bien sûr je ne vais pas appeler mes autres patients de la sorte car je risque d’avoir quelques ennuis avec mes supérieurs et mon image risquerait d’en prendre un coup aussi, mais avec Kellian je peux me permettre tous les surnoms possibles. « Oh que oui j’ai déjà entendu une caissière qui appelait son client andouille ! Mais en son fort antérieur seulement », ce qui n’est pas faux, j’en suis certain. Je commence donc à l’ausculter avant qu’il ne continue à dire des sottises et je remarque quand même quelques hématomes. Ce n’est rien d’alarmant en tout cas pas quelque chose qui demande une hospitalisation ou quelque chose dans le genre mais quand même. Je ne réponds pas de suite à sa question et prends sa tension et écoute les battements de son cœur pour voir si tout va bien. Je fronce un peu des sourcils peu satisfait de tout ça. Rien de grave mais il faut quand même être prudent. Je lui donne une petite tape avec mon stéthoscope. « Et bien Monsieur qui va soi-disant bien je ne trouve pas que la forme soit réellement présente. Déjà sache que tu as deux énormes hématomes au niveau des côtes et je vais donc devoir te prescrire une crème. Ensuite ta tension n’est pas . . . pas terrible. Bon elle n’est pas alarmante mais tu devrais faire plus attention ! J’espère qu’il n’y a rien dans ta vie qui te pousse à te surmener ? ».
.
© 2981 12289 0

Choi A. Kellian
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki Mes messages : 4134 Yen (¥) : 411 Avatar : Lee Dong Yeol ► Xiao [UP10TION] Schizophrène? : Kyann feat Taehyung Nai feat Hyun Woo Shion feat Hoshi Ayden feat Tao London feat Zelo Ryoma feat Taemin Dakota feat Mark Haru feat ravi Phoenix feat Joshua taiga feat GD Shinya feat Junhyung Zero feat Jimin Candy feat Momo Hyoga feat jin Sasuke feat Bobby Hinata feat Suwoong Inaho feat Junior Dewei feat Baekhyun Dan feat Yongguk.


Age : 20 ans Date de naissance : 05/10/1995 Astrologie : Balance & Cochon j'ai tout gagné haha! Métier : Il aime faire des petits boulots, travailler dans un bar ou autre trucs du genre, ça lui donne une certaines expériences bien que les mèdecins lui déconseille, Kellian n'est pas du genre à obéir sagement. Année : Deuxième année Résidant à : Rps, dans le dortoir numéro 7 avec Kurosaki Kaien Wolf Bo Han, choi e. orion. Planning : Passer du temps avec Orion, profiter de mon petit frère pour que le jour où je disparait il puisse garder de bon souvenirs de moi et rire a défaut de pleurer mon absence. Faire plein de mugcake, depuis que Kaien m'a montré comment faire c'est un passe temps et un régale à déguster, vraiment. Devenir ami avec Momiji, je ne comprends pas sa façon de faire, cette violence ou cette réticence à se lier. Essayer d'éviter les crises devant la foule, mon cœur atteint ses limites, il me reste peu de temps. Appeler mes parents et les rassurer, tout va bien, je vais bien.




Discuter avec Tsukiko, c'est agréable de pouvoir partager des conversations avec une personne qui comprends ce que c'est d'être malade. Regarder Kaoru jouer aux jeux vidéos et m'amuser avec son visage de marbre. Manger et boire tout ce que je peux, même si je suis limité en apport liquide, je veux gouter a tout!




Arrêter de vouloir être son ami. Usagi Momiji c'est fini. Vérifier sur ma liste des souhaits ce que je peux encore faire avant de mourir. Rêver et transmettre ma vision a ceux qui seront réceptif, vivre c'est le plus important.
Navigation :


On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.


phone


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Jeu 25 Fév - 7:49
une simple visite de routine~
«Lorsque je suis allé à l’école, ils m’ont demandé ce que je voulais être lorsque je serai grand. J’ai répondu « heureux ». Ils m’ont dit que je n’avais pas compris la question, j’ai répondu qu’ils n’avaient pas compris la vie»
TENUE ϟ Je n’ai aucune idée de comment les choses se passent une fois qu’on meurt, je n’y ai pas vraiment pensé, bien que j’ai pu m’en faire mes propres espérances surtout pour positiver et rassurer mes parents, mais ma mère est médecin et elle en a vu des gens mourir, elle sait très bien comme ça se passe et a plutôt la tête sur les épaules quant à la possibilité d’une vie après la mort, de mon point de vue on l’est tous, mais on n’aime se convaincre du contraire ou simplement y croire pour ne pas dire que tout est fini. Je n’ai pas peur que mon chemin s’arrête, je n’ai jamais craint ce moment, je ne l’ai jamais appelé non plus, mais quand mon heure viendra, ni moi ni personne ne pourra l’en empêcher, ça c’est ce en quoi je crois et il faut juste se rendre à l’évidence. « c’est ta faute ! puis avec moi tu ne serais jamais seul ! » Pas que je vois Yong Pal comme quelqu’un de solitaire, en fait je connais seulement celui que je fréquente, je n’ai aucune idée de ce qui se cache sous sa personnalité, sous cette blouse qu’il porte ou autres, tout ce que je sais, c’est que je suis content que ce soit lui qui m’accompagne jusqu’à la fin, bien que j’ai d’autres « médecins » et d’autres soutiens vu ma maladie, c’est celui que je considère comme étant mon seul docteur ici, à Tokyo et c’est suffisant. Enfin quitte à être quelque chose après ma mort, je préfère être un ange gardien qu’un simple spectre effrayant. « C’est moi qui choisit ! Tu n'as pas ton mot à dire non mais ! » Je lui tire ouvertement la langue pour appuyer mes paroles, avant de lui répéter une énième fois que je vais bien, mais de toute façon c’est à lui de vérifier, il me traite même d’andouille, non mais je vous jure ! « Ça j’en suis sûr aussi ! Mais ce n'est pas une raison. » Je prends une mine faussement boudeuse, peux convaincante vu que je ne suis pas facile à vexer, frustré ou je ne sais quoi d’autre qui finisse en « é ».

Finalement j’attends le verdict qui finit par tomber et je grimace en me rendant compte que finalement il avait encore plus raison de me remonter les bretelles, faisant la bouge en cul-de-poule, je détourne le regard quand il me parle de surmenage. « Non, rien. » On sent le mensonge à plein nez hein ? Mes iris croisent les siennes, soupirant. « Si je te dis, tu vas m’engueuler encore ! » bah ouai s’était couru d’avance en même temps... Mais je me doute que mon état se détériore, peut-être que je devrais réellement arrêter tous ses efforts que je fais quotidiennement, mais je suis trop têtu, je ne veux pas juste attendre la mort sans rien faire, je finirai par trouver ça ennuyant. « Je me surmène pas, je t’assure ! » C’est bien beau de dire ça après avoir lancer la bombe.


acidbrain



just happy to be alive.
miracle ☽ There are only two ways to live your life: One is as though nothing is a miracle, the other as though everything is a miracle.

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 25 Fév - 17:30

"une simple visite de routine"
••• Je ne peux m’empêcher de sourire discrètement quand Kellian me dit qu’avec moi je ne risque pas d’être seul. Si seulement il sait à quel point je suis quelqu’un de très solitaire, qui n’aime pas la présence d’autrui, qui n’aime même pas converser avec eux, préférant me protéger des autres et préférant aussi protéger les autres de moi, de ma vie, de cette sphère si dangereuse qui m’englue de jour en jour. Ce n’est pas que je n’aime pas les autres, c’est juste que je préfère être seul, n’impliquant ainsi personne dans ma vie, me débrouillant seul, sans personne. De toute manière avec toutes les complications qu’une relation entre deux individus implique, je me dis que l’on finit toujours, à un moment, par être seul, sans personne à nos côtés, devant être totalement indépendant de l’autre. Mais ce n’est que ma conception du monde qui semble être très différente de celle de Kellian, mais heureusement qu’il existe des personnes comme lui et non que comme moi. « Ne t’en fais pas pour ça, la solitude ne me fait pas peur » et encore il est loin de savoir à quel point elle ne me fait absolument pas peur. Ceci dit c’est mignon de sa part de vouloir me tenir compagnie jusqu’à la fin de ma vie s’il en vient à partir avant moi. En même temps avec mon métier, il est fort probable que je meurs avant lui mais ainsi sera mon destin. J’ai bien envie de lui tirer la langue quand il le fait pour me venger de sa moquerie. C’est marrant de parler de telles choses alors que de toute manière je n’y crois pas, et puis de prendre tout cela sur le ton de la rigolade aussi. Il ne faut pas non plus être trop sérieux et avoir des pensées si négatives vis-à-vis de la mort, cela peut être assez amusant, comme aujourd’hui. « Ts ! Je crie à l’injustice ! Je vais me plaindre au gouvernement de là-haut pour leur demander à changer leurs règles ». Comme si . . .

Je ne suis pas très fier de Kellian parce qu’il ne va pas si bien que ça au final, malgré ses dires son corps montre totalement autre chose. Je sourcille quand il me dit que non tout semble aller dans le meilleur des mondes, alors que je doute que cela soit réellement le cas. Non pas que je ne le crois pas, mais je doute juste de ses paroles car à force je sais très bien qu’il n’est pas du genre à dire quelque chose quand cela ne va pas. En plus il me dit que s’il me le dit je risque de l’engueuler encore et ensuite il me dit que tout va bien . . . Hum . . . est-ce que j’ai l’air d’un idiot ou d’un médecin qui se fait avoir par les paroles de son patient ? Je ne suis réellement pas du tout dupe. « Mais non je ne vais pas t’engueuler et puis je ne fais que mon métier de médecin, enfin futur médecin plutôt, donc tu peux me le dire, je préfère que tu me le dises que tu te taises, tu le sais bien, donc s’il y a quelque chose, dis le moi », je le regarde d’un air inquiet. Je suis certain qu’il y a quelque chose qui le tracasse ou alors il doit vachement se surmener, plus que ce qu’il ne devrait.
.
© 2981 12289 0

Choi A. Kellian
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki Mes messages : 4134 Yen (¥) : 411 Avatar : Lee Dong Yeol ► Xiao [UP10TION] Schizophrène? : Kyann feat Taehyung Nai feat Hyun Woo Shion feat Hoshi Ayden feat Tao London feat Zelo Ryoma feat Taemin Dakota feat Mark Haru feat ravi Phoenix feat Joshua taiga feat GD Shinya feat Junhyung Zero feat Jimin Candy feat Momo Hyoga feat jin Sasuke feat Bobby Hinata feat Suwoong Inaho feat Junior Dewei feat Baekhyun Dan feat Yongguk.


Age : 20 ans Date de naissance : 05/10/1995 Astrologie : Balance & Cochon j'ai tout gagné haha! Métier : Il aime faire des petits boulots, travailler dans un bar ou autre trucs du genre, ça lui donne une certaines expériences bien que les mèdecins lui déconseille, Kellian n'est pas du genre à obéir sagement. Année : Deuxième année Résidant à : Rps, dans le dortoir numéro 7 avec Kurosaki Kaien Wolf Bo Han, choi e. orion. Planning : Passer du temps avec Orion, profiter de mon petit frère pour que le jour où je disparait il puisse garder de bon souvenirs de moi et rire a défaut de pleurer mon absence. Faire plein de mugcake, depuis que Kaien m'a montré comment faire c'est un passe temps et un régale à déguster, vraiment. Devenir ami avec Momiji, je ne comprends pas sa façon de faire, cette violence ou cette réticence à se lier. Essayer d'éviter les crises devant la foule, mon cœur atteint ses limites, il me reste peu de temps. Appeler mes parents et les rassurer, tout va bien, je vais bien.




Discuter avec Tsukiko, c'est agréable de pouvoir partager des conversations avec une personne qui comprends ce que c'est d'être malade. Regarder Kaoru jouer aux jeux vidéos et m'amuser avec son visage de marbre. Manger et boire tout ce que je peux, même si je suis limité en apport liquide, je veux gouter a tout!




Arrêter de vouloir être son ami. Usagi Momiji c'est fini. Vérifier sur ma liste des souhaits ce que je peux encore faire avant de mourir. Rêver et transmettre ma vision a ceux qui seront réceptif, vivre c'est le plus important.
Navigation :


On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.


phone


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 28 Fév - 11:52
une simple visite de routine~
«Lorsque je suis allé à l’école, ils m’ont demandé ce que je voulais être lorsque je serai grand. J’ai répondu « heureux ». Ils m’ont dit que je n’avais pas compris la question, j’ai répondu qu’ils n’avaient pas compris la vie»
TENUE ϟ C’est un peu triste d’être seul, je ne suis pas du genre à apprécier réellement la solitude bien que j’ai eu mes périodes, on passe tous par certaines phases et bien que je sois encore jeune j’ai eu la chance de connaitre bien plus de choses, d’émotion, de sensation, qu’un gars de mon âge, grâce à cette maladie j’ai réussi à voir plus loin que le bout de mon nez très tôt et même si on pourrait croire que je suis qu’un sale gamin idiot en me voyant ou en m’écoutant parler, me voyant agir, je suis bien plus que ça. Je fus forcé de grandir plus vite, de comprendre des choses plus vite et de réalité ce que la vie peut nous apporter comme ce qu’elle peut nous enlever, chose que l’insouciance de la jeunesse est censée contrer pour justement garder cette innocence intacte jusqu’à ce que la maturité et les responsabilités prennent le dessus. J’apprécie Yong Pal pour ce qu’il est, pour ce qu’il me montre et le temps qu’il passe avec moi, ces derniers mois passés au Japon on est facile grâce à son aide et son soutient, ce qu’il est ou ce qu’il fait quand il enlève sa blouse ne m’importe pas ou plutôt ça ne changerai pas cette vision que j’ai de lui, je me doute bien qu’il a ses secrets après tout nous en avons tous... Mais j’ai appris à prendre ce qu’on me donne et bien que curieux je ne suis pas gourmand d’entrée dans la vie des gens, tout ce que je sais c’est que même si cette « solitude » ne l’effraie pas et qu’à l’entendre on le croirait même habitué à elle, ça n’enlève pas le fait que je suis têtu et que je pourrai le hanter juste pour lui tenir compagnie, cette pensée me fait rire, parler de la mort avec amusement et détachement ça me plaît, bien que ce soit un sujet sérieux je n’ai pas peur d’elle et je pense qu’il faut savoir simplement lui tenir la main et accepter de la suivre quand le moment est venue, les choses sont plus faciles ainsi.

« Essaye ! Demande une pétition~ » Je ris encore emporté par ce délire complètement fou, mais rapidement ça devient légèrement plus sérieux quand il est question de ma santé, forcément là je ne peux pas jouer ou mentir sur mon état. Bien que je me sente en bonne santé -malgré plusieurs crises habituelles- les douleurs ne me semblaient pas importantes. Mais je ne vais pas si bien que ça apparemment, c’est fou comme mon corps et mon esprit sont en parfaites harmonies -ironie bonjour-. Mais forcément faut que je lâche le morceau sur ce « petit » secret que je garde pour moi, en fait je pense que ce n’est pas très grave, mais j’ai tendance à tout dire à Yong Pal et le fait qu’il puisse parler de surmenage me fait légèrement penser à mes petits jobs que j’enchaine par curiosité encore une fois. « Ce n’est pas grand-chose ! Mais je fais quelques ... petits boulots après les cours, donc ça jouer non ? » Je le regarde attendant sa réaction, mais ce n’est pas un problème si ? Enfin je suis censé par faire d’effort, mais si je fais attention c’est bon ! Même si je doute qu’il me croie si je dis que je fais justement gaffe à ne pas me « surmener ».


acidbrain



just happy to be alive.
miracle ☽ There are only two ways to live your life: One is as though nothing is a miracle, the other as though everything is a miracle.

Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 29 Fév - 11:58

"une simple visite de routine"
••• C’est certes triste de dire que l’on est finalement habitué à la solitude, que celle-ci ne nous fait pas peur mais c’est ainsi que j’ai vécu et c’est ainsi que je vis encore. Pourtant par rapport à quelques années auparavant, je suis légèrement plus ouvert, apte à avoir des relations avec autrui, à tenir une conversation avec un autre que moi, a accordé peu à peu une sorte de confiance, même si je reste celui que je suis, je semble quelque peu différent. Est-ce que cette différence me pose souci ? Bien sûr que oui, je n’aime pas le fait d’être moins seul car cela signifie que j’accorde de plus en plus d’importance à l’autre, qu’il prend une place de plus en plus croissante dans ma vie et cela me déplaît totalement. Je suis bien seul alors pourquoi est-ce que cela devrait changer ? Mais comme tout autre individu, je reste un humain, certes dépourvu parfois de sentiments empathiques, mais je reste un humain et finalement la solitude finit par peser son poids, les personnes finissent par me percer, et cela me déplait, énormément, mais que puis-je faire, je ne peux malheureusement pas tout contrôler et c’est justement cette perte de contrôle qui me rend si mécontent. M’enfin malheureusement la vie réserve de nombreuses surprises avec des changements radicales et je ne peux que m’y soumettre même si je suis totalement contre cette idée et que je risque de ne pas me laisser faire. Où est donc passé ce Yong Pal si froid et distant avec toute forme humaine ? Le fait d’être si sympathique avec Kellian prouve bien que mon côté humain a tendance à surgir de temps en temps, contre mon gré.

« Je doute qu’ils m’accordent une telle requête de toute façon » dis-je en grimaçant. Je doute mériter une quelconque faveur. Si encore j’étais quelqu’un de gentil, apportant la joie et la bonne humeur, je suis certain que j’aurai eu droit à de nombreuses faveurs mais malheureusement ce n’est pas le cas, alors autant être condamné jusqu’au bout. Les choses prennent plus de sérieux et la conversation dévie vers le sujet principal, d’où sa présence ici aussi. Je croise mes bras, l’air de réfléchir et attendant qu’il dénoue sa langue pour m’avouer le problème et la probable raison de son surmenage. Déjà ça commence mal parce que juste le fait de dire que ce n’est pas grand-chose ça signifie forcément que c’est grand-chose justement. Je le laisse continuer avant même d’intervenir et je me sens quand même légèrement soulagé de savoir que c’est l’histoire de quelques boulots. Je ne sais pour quelles raisons mais je m’étais imaginé énormément de choses, les unes pires que les autres alors que ça, ça va, enfin non pas vraiment mais en tout cas ce n’est pas si grave que ce que je m’étais imaginé même si ça l’est quelque part. Ceci dit, il ne m’a quand même pas précisé quel type de travail et de ce fait mon inquiétude ne semble pas disparaitre tant que ça. « Co . . . comment ça des petits boulots après ton travail ». Encore une fois je m’imagine des choses peu confortables, non parce que c’est connu que souvent après le travail les étudiants vont faire des choses particulièrement illégales, surtout les femmes, mais je doute que Kellian soit ce type d’homme, à se vendre pour rien. « J’espère que ce n’est pas n’importe quel genre de travail, n’est-ce pas ? ». Je ne veux rien insinuer mais sait-on jamais, et puis pour avoir eu une proposition dernièrement pour payer les frais médicaux, je ne sais plus à quoi m’attendre.
.
© 2981 12289 0

Choi A. Kellian
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki Mes messages : 4134 Yen (¥) : 411 Avatar : Lee Dong Yeol ► Xiao [UP10TION] Schizophrène? : Kyann feat Taehyung Nai feat Hyun Woo Shion feat Hoshi Ayden feat Tao London feat Zelo Ryoma feat Taemin Dakota feat Mark Haru feat ravi Phoenix feat Joshua taiga feat GD Shinya feat Junhyung Zero feat Jimin Candy feat Momo Hyoga feat jin Sasuke feat Bobby Hinata feat Suwoong Inaho feat Junior Dewei feat Baekhyun Dan feat Yongguk.


Age : 20 ans Date de naissance : 05/10/1995 Astrologie : Balance & Cochon j'ai tout gagné haha! Métier : Il aime faire des petits boulots, travailler dans un bar ou autre trucs du genre, ça lui donne une certaines expériences bien que les mèdecins lui déconseille, Kellian n'est pas du genre à obéir sagement. Année : Deuxième année Résidant à : Rps, dans le dortoir numéro 7 avec Kurosaki Kaien Wolf Bo Han, choi e. orion. Planning : Passer du temps avec Orion, profiter de mon petit frère pour que le jour où je disparait il puisse garder de bon souvenirs de moi et rire a défaut de pleurer mon absence. Faire plein de mugcake, depuis que Kaien m'a montré comment faire c'est un passe temps et un régale à déguster, vraiment. Devenir ami avec Momiji, je ne comprends pas sa façon de faire, cette violence ou cette réticence à se lier. Essayer d'éviter les crises devant la foule, mon cœur atteint ses limites, il me reste peu de temps. Appeler mes parents et les rassurer, tout va bien, je vais bien.




Discuter avec Tsukiko, c'est agréable de pouvoir partager des conversations avec une personne qui comprends ce que c'est d'être malade. Regarder Kaoru jouer aux jeux vidéos et m'amuser avec son visage de marbre. Manger et boire tout ce que je peux, même si je suis limité en apport liquide, je veux gouter a tout!




Arrêter de vouloir être son ami. Usagi Momiji c'est fini. Vérifier sur ma liste des souhaits ce que je peux encore faire avant de mourir. Rêver et transmettre ma vision a ceux qui seront réceptif, vivre c'est le plus important.
Navigation :


On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.


phone


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mer 2 Mar - 16:55
une simple visite de routine~
«Lorsque je suis allé à l’école, ils m’ont demandé ce que je voulais être lorsque je serai grand. J’ai répondu « heureux ». Ils m’ont dit que je n’avais pas compris la question, j’ai répondu qu’ils n’avaient pas compris la vie»
TENUE ϟ Chacun a sa façon de vivre, j’ai pu le constater à de nombreuses reprises, on ne peut pas changer les gens, ce que j’essaie de faire c’est surtout d’apporter un peu de moi dans les personnes que je rencontre, mais je n’ai pas la prétention de pouvoir ou même de vouloir changer leurs modes de vie ou de les juger, si je ne questionne pas Yong Pal sur sa vie ce n’est pas que ça ne m’intéresse pas, c’est surtout qu’il a le droit de garder ça pour lui et que l’homme que j’ai en face de moi me suffit, je ne suis pas gourmand, du moment où on échange et passe de bons moments le reste n’est pas important. Je ne soulève pas le fait que sa requête puisse être rejetée, souriant simplement, de toute façon nous savons tous les deux que ce ne sont que des suppositions sans fondement, il n’y a surement rien de tel après la mort, mais si cela venait à s’avérer exact je ferai tout pour le lui envoyer un signe, ça serait mon petit défi personnel, ça m’amuse d’avance. Mais cet amusant bien que sans disparaitre totalement devient plus sérieux avec les examens, après tout je suis là pour ça et il y a d’autres patients aussi après moi, mais Yong Pal prend toujours le temps de bien s’occuper de moi sans ce pressé et ça me rend confiant, bien que je l’étais déjà avant, le fait qu’il soit concerné par ma situation ne peut que me rassurer et je ne veux rien lui cacher, c’est pourquoi j’avoue faire des petits boulots, on m’a interdit toute activité physique, donc je sais que ce n’est pas une bonne chose, depuis toujours je dois ménager mon cœur, pas faire de sport, pas avoir de relation physique, pas soulever de grosse charge, pour certain c’est beaucoup de contrainte, mais j’ai vécu avec ses interdictions donc je m’y suis habitué. Mais en arrivant au Japon j’ai voulu tester tout ce que je n’avais pas pu faire avant, enfin « tout » travailler est une de ces choses que j’ai réussi à faire, je tente de trouver des boulots pas trop physiques, mais j’aime me rendre utile et voir de nouveau visage chaque jour, ça m’épuise parfois, mais je me dis que cette fatigue est méritée.

« Ce n’est rien d’illégal ! » Dis-je en faisant la moue, voyant bien qu’il s’imagine des trucs bizarre ! Il devrait savoir que je ne pourrais pas faire une telle chose de toute façon... « Juste des postes dans des cafés ou des supérettes, je teste un peu tout, mais si c’est trop dur j’arrête, généralement je ne reste pas longtemps au même endroit, j’ai tellement de choses à essayer et trop peu de temps pour le faire ! » J’aimerais avoir de l’expérience dans tous les domaines justes pour ma satisfaction personnelle. « Je peux continuer hein ? » Je lui ferai presque les yeux du chat botté en le regardant, l’implorant du regard.


acidbrain



just happy to be alive.
miracle ☽ There are only two ways to live your life: One is as though nothing is a miracle, the other as though everything is a miracle.

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 10 Mar - 20:37

"une simple visite de routine"
••• Je ne sais pas pourquoi je m’inquiète autant lorsque Kellian me précise juste qu’il se surmenage à cause de quelques petits boulots qu’il fait après les cours. Il faut dire que les étudiants ont un pourcentage élevé de prostitution mais cela peut facilement s’expliquer par le fait que pour payer ses études il faut avoir les moyens et que pour avoir les moyens il faut travailler, surtout pour les étudiants qui ne sont pas nés avec une cuillère en or comme moi et probablement Kellian. Le travail le plus simple et le plus rentable est malheureusement la prostitution. Travaillant auprès des malfrats et tout ce qui s’ensuit, je peux assurer que la plupart des femmes qui tiennent compagnie à ces hommes sont des étudiantes qui doivent payer leurs études, leurs logements, en vendant la seule chose qui semble les aider c’est-à-dire leurs corps, d’où mon inquiétude. Même si Kellian est un homme et qu’en majorité ce sont des femmes, cela ne m’empêche pas d’avoir quelques doutes sur le moment. Je suis quelque peu rassuré quand il me dit que son travail ne concerne principalement que les cafés ou encore les supérettes. Ceci dit, cela n’empêche pas que ce n’est pas forcément bien pour lui mais je peux comprendre qu’il ait le désir d’expérimenter certaines choses mais je doute que cela soit de bonnes expériences pour lui, surtout qu’en général le relationnel peut être négatif. Il suffit qu’un client se mette en colère pour que cela fasse monter sa tension ou qu’il soit plus sensibilité, ou quelque chose dans le genre et je ne souhaite pas qu’on lui fasse du mal autant physiquement que moralement. C’est un être fragile qui a certes d’énormes ressources mais il n’en reste pas moins fragile. De plus je ne suis pas d’accord avec lui sur le fait qu’il ne lui reste pas beaucoup de temps, je refuse qu’il pense ainsi. Il y a d’autres personnes qui sont dans une situation plus grave que lui, à un stade de non-retour alors que pour lui il y a encore de l’espoir. Je ne sais pas si c’est ce que j’espère au fond ou si c’est la vérité, mais dans tous les cas je ne suis pas d’accord avec ses dires. Je lui donne donc une petite tapette sur le front, « Non mais qui a dit qu’il ne te reste que peu de temps ! Reste donc positif, je suis certain que ta chance viendra », moi optimiste ? C’est le miracle de la vie ! Hum, il faut bien l’être de temps en temps même si c’est une fois dans la vie. « Et en quoi consistent exactement ces jobs ? J’espère que ce n’est pas trop éreintant. Je ne suis pas contre le fait que tu ais envie d’expérimenter certaines choses et tu le sais très bien, parce que de toute manière je ne peux pas t’empêcher de vouloir faire ce que tu souhaites, malgré mes remontrances, mais n’oublie pas quand même que tu es plus fragile que d’autres. Nous avons tous des limites, donc ne fais pas des choses que tu n’es pas capable de faire » dis-je en lui lançant un regard avec une lueur de reproche.
.
© 2981 12289 0

Choi A. Kellian
I am the strawberry fonda
Pseudo : Miki Mes messages : 4134 Yen (¥) : 411 Avatar : Lee Dong Yeol ► Xiao [UP10TION] Schizophrène? : Kyann feat Taehyung Nai feat Hyun Woo Shion feat Hoshi Ayden feat Tao London feat Zelo Ryoma feat Taemin Dakota feat Mark Haru feat ravi Phoenix feat Joshua taiga feat GD Shinya feat Junhyung Zero feat Jimin Candy feat Momo Hyoga feat jin Sasuke feat Bobby Hinata feat Suwoong Inaho feat Junior Dewei feat Baekhyun Dan feat Yongguk.


Age : 20 ans Date de naissance : 05/10/1995 Astrologie : Balance & Cochon j'ai tout gagné haha! Métier : Il aime faire des petits boulots, travailler dans un bar ou autre trucs du genre, ça lui donne une certaines expériences bien que les mèdecins lui déconseille, Kellian n'est pas du genre à obéir sagement. Année : Deuxième année Résidant à : Rps, dans le dortoir numéro 7 avec Kurosaki Kaien Wolf Bo Han, choi e. orion. Planning : Passer du temps avec Orion, profiter de mon petit frère pour que le jour où je disparait il puisse garder de bon souvenirs de moi et rire a défaut de pleurer mon absence. Faire plein de mugcake, depuis que Kaien m'a montré comment faire c'est un passe temps et un régale à déguster, vraiment. Devenir ami avec Momiji, je ne comprends pas sa façon de faire, cette violence ou cette réticence à se lier. Essayer d'éviter les crises devant la foule, mon cœur atteint ses limites, il me reste peu de temps. Appeler mes parents et les rassurer, tout va bien, je vais bien.




Discuter avec Tsukiko, c'est agréable de pouvoir partager des conversations avec une personne qui comprends ce que c'est d'être malade. Regarder Kaoru jouer aux jeux vidéos et m'amuser avec son visage de marbre. Manger et boire tout ce que je peux, même si je suis limité en apport liquide, je veux gouter a tout!




Arrêter de vouloir être son ami. Usagi Momiji c'est fini. Vérifier sur ma liste des souhaits ce que je peux encore faire avant de mourir. Rêver et transmettre ma vision a ceux qui seront réceptif, vivre c'est le plus important.
Navigation :


On a tous une histoire à raconter, qu'elle soit courte ou bien longue, la vie est remplis de surprises et de souvenirs, la plupart sont partagés avec nos amis avec qui on aime se remémorer le passé.


phone


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Jeu 17 Mar - 5:53
une simple visite de routine~
«Lorsque je suis allé à l’école, ils m’ont demandé ce que je voulais être lorsque je serai grand. J’ai répondu « heureux ». Ils m’ont dit que je n’avais pas compris la question, j’ai répondu qu’ils n’avaient pas compris la vie»
TENUE ϟ Je sais bien que je suis une personne plus fragile, quand on est malade du cœur les contraintes commencent tôt et beaucoup de choses nous sont interdites, depuis que je suis enfant j’ai appris à voir ce que j’étais capable de faire ou non, je ne me voile pas la face et je ne suis pas du genre à aller à contresens, je suis surement le mieux placer pour savoir où sont mes limites et même si je sais que je prends trop de risque ou pousse un peu trop par moments, avoir des regrets c’est encore pire que de ne pas essayer. Le temps est la seule chose qui me manque vraiment, je suis positif ce n’est pas le problème, mais depuis longtemps déjà, même si je n’ai pas envie de mourir je ne veux pas souhaiter la mort d’une autre personne pour récupérer son cœur... Les accidents arrivent et je sais qu’il me reste encore environ six mois avant la fin, mais même sans être négatif je préférais ne pas me voiler la face, les médecins m’ont prévenu que les derniers mots seraient difficiles, de plus pour avoir une greffe je dois être en bon état et plus les jours passent, plus je vais être faible, moi, lui, tous ceux qui sont au courant le savent et ça c’est la réalité. « Je suis chanceux ! Ne t’inquiète pas pour moi, je ne vais pas craquer avant l’heure~ » Je le pense vraiment, peut-être que ce que j’ai est un fardeau, une malchance pour ceux qui m’entourent, mais ce temps limités m’a permis d’accomplir des choses, de voir la vie autrement et pour ça je ne regrette pas, c’est égoïste et peut-être que quand mon heure viendra je vais avoir peur contrairement à ce que je pense ou clame aujourd’hui, mais je suis prêt depuis longtemps et je n’ai jamais été négatif sur ce sujet, je préfère simplement avoir les pieds sur terre plutôt que de croire aveuglément à une roue de secours qui n’arrivera peut-être jamais.

« Jusque-là j’ai fait le service dans des cafés, caissier dans des supérettes, mais dès que je vois que c’est fatigant et trop éreintant pour mon cœur j’arrête tout, il y a des jobs que j’ai arrêtés au bout d'une journée, tu peux me faire confiance je ne me précipite pas dans la tombe, j’ai juste envie de voir des gens, de participer un peu à tout ça, ce quotidien sans me tourner les pouces. » Je souris. « Je sais que je suis faible, mes limites sont très, très loin des votre en matière d’effort et si je ne t’en ai pas parler avant c’est parce que je savais que tu serais inquiet, mais promis je ferai attention ! » Joignant mes deux paumes, je le suppliais silencieusement d’avoir confiance en moi, je ne veux pas le décevoir en allant contre ses remontrances, mais ma vie est courte, du moins elle a été programmé pour l’être jusque-là et je ne sais pas m’arrêter, je ne veux pas m’arrêter avant que le temps ne soit écoulé. En tout cas la visite aura été plutôt propice aux révélations aujourd’hui, même si je ne suis pas en bon état j’ai tendance à toujours montrer le contraire, même si je ne peux pas tromper Yong Pal, je serais donc encore plus prudent à l’avenir, tout simplement.

acidbrain



just happy to be alive.
miracle ☽ There are only two ways to live your life: One is as though nothing is a miracle, the other as though everything is a miracle.

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 1:48
 

une simple visite de routine~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une simple visite de routine ! Ft Ulrich
» Une simple visite de courtoisie ? [Jia Li]
» Une simple mission de routine... ou pas. [+18]
» Une visite de routine un peu spéciale (Delilah)
» Simple visite de courtoisie ?[PV Axire][Terminé]
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-