AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 × Un Homme a faim | ft. Bo Gum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Pseudo : me'ow Mes messages : 335 Yen (¥) : 39 Avatar : Kim junmyeon (suho) [exo] Schizophrène? : H. Yuto — S. Aileen Age : 23 ans Date de naissance : 11/11/1992 Astrologie : scorpion Métier : étudiant à la rps Résidant à : shibuya, mais également dans les dortoirs de l'établissement. Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Ven 22 Jan - 23:51
J’ai encore oublié d’acheter de quoi me préparer à manger AVANT de venir en cours. Ça, voyez-vous, c’est ce que l’on appelle communément la vie d’un boulet. Ma vie. J’aurais pu y penser, vous savez ? J’aurais pu me dire que j’allais acheter de quoi manger, quelque chose de consistant, histoire de n’avoir qu’à ajouter les restes à mon bento de ce matin, mais vous croyez que j’y ai pensé ? Bah non. Parce que je suis une tête de linotte et que j’avais certainement mille et une choses plus intéressantes à faire ! M’enfin, ce n’est pas comme si c’était grave non plus : la RPS a un restaurant, une cantine… Je dois largement pouvoir trouver de quoi faire là-bas, non ?

Sans attendre, je prends la direction de l’endroit où j’ai le plus de chance de dénicher un peu de nourriture pour combler mon estomac qui crie famine, et je m’approche de la file d’attente, qui est assez longue, vu l’heure qu’i est. Je souris comme un imbécile heureux à la cantinière, observant les différentes choses qui se présentent sous mon regard ébahi et, lorsque je plonge la main dans le fond de ma poche de pantalon, je n’y découvre qu’une attache trombone. Oh non, malheur. Ai-je vraiment oublié mon portefeuille dans ma chambre ? Horreur, malheur. Je fronce les sourcils et cherche dans les poches de ma veste. Tant de précipitation pour rien.

Je n’ai pas encore demandé quelque chose, mais faire la file de trois kilomètres à nouveau ne m’intéresse pas vraiment alors je chope le bras de la première personne que je trouve sur mon chemin, souriant largement à cette dernière dans l’espoir d’attirer sa compassion, son amour, sa gentillesse… Quelque chose, quoi.

« Heeeeey, mon pote ! On se connaît pas, mais j’te promets que tu peux me confier ton âme. » C’est un bon début. « T’aurais pas quelques yens pour moi, s’il te plaît ? J’ai besoin de manger mais j’ai oublié mon portefeuille. J’te rendrai la monnaie asap. »

Je parle bizarrement ? Jamais messieurs dames ! J’ai simplement besoin de nourriture, là, tout de suite, histoire de sauver ma peau et ma santé. Il peut comprendre, non ? Allez, j’ai été poli et tout. Je suis sûr qu'il va dire oui. Imaginez, ça serait quand même triste de me contraindre à me mettre à genou ici, en plein milieu du réfectoire, alors que plein de gens font la fille?

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 23 Jan - 10:13
Mon ventre réclamait son dû comme à son habitude, il passait la plupart de son temps à réclamer de la bouffe alors forcément… Je m’étais dirigé vers la cantine quand j’entendis le dragon grogné comme à son habitude. Je me presse et fut désespérer en voyant la file d’attente, il y avait beaucoup trop de personne ! J’eus un léger bruit de dépression, m’installant dans la file d’attente. Je regardais la bouffe avec envie, fusillant du regard ceux qui passaient avec un plateau plein. Si j’avais pu, j’aurais tendu la main pour piquer dans les plateaux mais cela ne se faisait pas n’est-ce pas ? Allez… J’ai faim moi… dis-je en faisant une moue triste. Je dépose mon regard sur mon voisin, je regardais autour de moi avant de soupirer une nouvelle fois, doucement. Après quelques minutes se fut mon tour, je pris le plus gros bento et paya avant de chercher une place où m’installer. Je fus arrêter par quelqu’un que je ne connaissais pas, je cligne plusieurs fois des yeux essayant de comprendre ces paroles. Heeeeey, mon pote ! On ne se connaît pas, mais j’te promets que tu peux me confier ton âme. T’aurais pas quelques yens pour moi, s’il te plaît ? J’ai besoin de manger mais j’ai oublié mon portefeuille. J’te rendrai la monnaie asap. Un sourire s’affiche finalement sur mes lèvres.

J’approuve de la tête doucement avant d’essayer d’attraper mon porte-monnaie. Oui bien sûr, je te passe ça faut juste que j’y arrive. dis-je en plissant le nez. J’ai failli faire tout tomber mais j’ai réussi à attraper mon porte-monnaie, je lui tendis un billet en posant mon regard sur lui. Voilà pour toi, bon appétit ! lui dis-je avec un grand sourire colgate. Je me dirige finalement vers une table où je m’installe. Je fais la mini prière avant de commencer à manger tranquillement, j’avais sorti mon téléphone pour commencer à jouer un petit morceau qui me passait par la tête en mangeant. Je bougeais du pied doucement en rythme avec mes pensées, mangeant un peu de riz au passage. Il aurait fallu que je me sociabilise plus ? Mais ils étaient déjà tous en groupe, je ne pouvais pas m’incruster comme cela…

Pseudo : me'ow Mes messages : 335 Yen (¥) : 39 Avatar : Kim junmyeon (suho) [exo] Schizophrène? : H. Yuto — S. Aileen Age : 23 ans Date de naissance : 11/11/1992 Astrologie : scorpion Métier : étudiant à la rps Résidant à : shibuya, mais également dans les dortoirs de l'établissement. Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 31 Jan - 1:06
Oui, interpeler les gens et leur demander s’ils ont un peu d’argent pour moi fait partie de ma petite routine quotidienne, c’est mon petit plaisir. Je ne vous l’avais pas dit ? La honte. Si vous saviez, en vrai, à quel point ça me fait chier de devoir demander à quelqu’un s’il n’a pas quelques yens pour que je puisse manger ! On dirait un mendiant ! Heureusement, le jeune homme que je viens d’implorer – j’exagère à peine, je vous jure – accepte gracieusement de me sauver de la famine et, un sourire plus tard, je reçois un billet. Mon dieu, c’est carrément le graal vu ma situation actuelle, je ne sais pas si vous réalisez !

« Mon dieu, merci, t’es un ange ! »

Pardonnez-moi cette exclamation soudaine, je ne voulais pas vous choquer devant tant de poésie. J’ai été transporté par l’émotion. Ou alors est-ce juste mon estomac qui gargouille au point de me donner l’envie de surnommer les gens ? Soit. Il me faut quelques minutes de plus pour acquérir la divine nourriture qu’accueillera mon divin estomac, mais lorsque c’est fait, je suis l’étudiant le plus heureux du monde, et je me dirige sans attendre vers une table… Tiens, celle-là ! Il y a le garçon qui vient de me prêter de l’argent, et laissez-moi vous rappeler qu’il ne m’a pas donné son nom – et qu’avec ma mémoire… ça risque d’être ennuyeux.

« Hey, je peux m’installer avec toi ? » demandé-je poliment, avant de froncer les sourcils en me penchant un peu vers son téléphone.  « joues à quoi ? »

Oui, à mes yeux, c’est un jeu, parce que l’université, c’est avant tous les cours d’économie auxquels j’assiste ou les cours de sciences où je ne suis pas inscrit. Parfois, la logique et le travail veulent que l’on s’enferme dans un cadre et qu’on n’en sorte pas… Enfin, ça me semble évident, en fait.

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 7 Fév - 17:59
Je pouvais comprendre toute personne qui mourrait de faim, j’étais un estomac sur patte et je passais la plupart de mon temps à manger pour mon simple plaisir. Je ne pus m’empêcher de répondre positivement à la demande de cet étudiant qui me demande de lui avancer l’argent pour manger car il a oublié son portefeuille. J’étais peut-être trop naïf à l’idée qu’il me rend un jour cet argent, mais ce n’était rien tant que je pouvais manger convenablement ça m’allait. « Mon dieu, merci, t’es un ange ! » Je souris à ses paroles et le laisse tranquille, je m’installe à une table seule et commence à manger tranquillement. J’ai cru que j’allais mourir de faim mais mon estomac était maintenant heureux. « Hey, je peux m’installer avec toi ? » Je lève la tête de ma bouffe en entendant une voix, un sourire s’affiche sur mon visage quand je revis l’étudiant de tout à l’heure, celui auquel j’ai prêté de l’argent. « Oui, bien sûr ! Installe-toi ! » dis-je en lui montrant la place en face de moi. Je dépose les baguettes sur la table en gardant mon sourire aux lèvres. « Joues à quoi ? » Quand j’étais seul durant le repas, je mangeais en jouant de la musique avec mon téléphone. « A rien de spécial, j’occupe mon temps du repas en jouant de la musique avec une application. » dis-je en haussant les épaules. C’était ma passion, ma façon de vivre donc à chaque instant je créais de la musique. « Je suis bogum, étudiant en deuxième année de musique. » dis-je en penchant la tête en avant pour le saluer. Je ne l’avais jamais croisé pour le moment et pourtant il a une bouille trop mignonne qu’on repère en général.

Pseudo : me'ow Mes messages : 335 Yen (¥) : 39 Avatar : Kim junmyeon (suho) [exo] Schizophrène? : H. Yuto — S. Aileen Age : 23 ans Date de naissance : 11/11/1992 Astrologie : scorpion Métier : étudiant à la rps Résidant à : shibuya, mais également dans les dortoirs de l'établissement. Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Lun 8 Fév - 21:50
Être sociable, ça me connaît. Je suis le genre de cas qui s’assied à côté de toi et te demande des nouvelles de ta famille entière, même si j’ai croisé la moitié juste avant, simplement pour faire la conversation. Ah, c'est peut-être exagéré ? Ce petit devra souffrir ma présence, en tout cas, car j’ai décidé de désigner la place qui se trouve à côté comme la mienne, même si je demande l’autorisation avant de me joindre à lui. Autorisation qu’il me donne, messieurs dames ! Un sourire s’étire sur mes lèvres alors que je m’assieds à l’endroit qu’il m’indique et que je le remercie, avant de m’intéresser à ce qu’il fait. Car ma curiosité est incroyable, les amis, ne l’oubliez jamais.

« Oh, je vois… »

En fait, je ne m’attendais pas à ce qu’il fasse de la musique. Il avait plus la tête d’un étudiant en… je sais pas, en pharmaceutique ? Ou alors je l’aurais mis étudiant en mathématiques ? Non, pas un truc de sciences. Je continue à manger tranquillement avant de l’entendre reprendre, ce qui m’arrache un sourire.

« Sho, économie & gestion, cinquième année ! »

Les deuxièmes sont bien sympas, en tout cas. Enfin, je généralise peut-être trop vite ? Je reprends mon repas, rangeant ce sourire stupide que j’affichais jusque maintenant, puis je réfléchis un peu, reposant mes baguettes après quelques bouchées.

« T’apprends quel genre de musique ? demandé-je, poussé par ma curiosité, une fois encore. Enfin, t’apprends qu’un style dans tes cours ? »

Je n’ai jamais vraiment pris le temps de me poser des questions sur le cursus de musique, mais c’est peut-être parce que je n’en fais pas partie. En fait, je me demande simplement s’ils ont des cours théoriques, comme nous ou s’il s’agit surtout de pratique. Me contentant pour l’instant de la question que j’ai posée, je reprends tranquillement mon repas, assez heureux d’avoir un compagnon pour discuter.

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 21 Fév - 15:38
Manger seul me permettait de travailler sur mes compositions, mais cela me donnait comme réputation d’être un solitaire alors que j’aimais la compagnie d’autrui. Aujourd’hui, je mangeais seul et c’est pour cela que je m’amusais à jouer du piano grâce à une application sur mon téléphone. « Oh, je vois… » Je lui fais un sourire alors que je lui avais expliqué cette application. Il semblait intéressé mais sans plus, je comprends tout le monde n’aime pas cela. Je finis par me présenter à lui, c’était la moindre des choses après-tout. « Sho, économie & gestion, cinquième année ! » J’arque un sourcil quand il me dit qu’il était en cinquième année, il faisait beaucoup plus jeune pour le coup. « Je n’aurais jamais pensé que tu sois déjà en cinquième année, tu fais vraiment plus jeune… hyung. » dis-je en souriant. Ben oui, on ne change pas les bonnes vieilles habitudes. « T’apprends quel genre de musique ? Enfin, t’apprends qu’un style dans tes cours ? » Je réfléchis quelques secondes alors que je m’amusais avec ma nourriture. « J’apprends à composer tous les genres de musique, j’aime tout en fait. Donc je ne me prive pas pour enrichir mes connaissances et ma créativité. » dis-je en souriant. Ce n’était pas facile mais j’étais plus doué dans le domaine. J’ai toujours été créatif donc cela ne changeait pas grand-chose pour moi et c’était ça qui était bien. « Et toi ? Tu comptes reprendre l’entreprise de ton père c’est ça ? » demandais-je en arquant un sourcil. J’étais aussi curieux à son sujet, il avait l’air de quelqu’un de plutôt riche mais je me suis toujours dis qu’il ne fallait pas se fier aux apparences. « Moi, je pense que c’est mon petit-frère qui va reprendre l’entreprise d’import-export de mon père. » dis-je en souriant. Il a toujours voulu se barrer de l’Asie alors autant qu’il le fasse avec un gros bagage.

Pseudo : me'ow Mes messages : 335 Yen (¥) : 39 Avatar : Kim junmyeon (suho) [exo] Schizophrène? : H. Yuto — S. Aileen Age : 23 ans Date de naissance : 11/11/1992 Astrologie : scorpion Métier : étudiant à la rps Résidant à : shibuya, mais également dans les dortoirs de l'établissement. Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Jeu 25 Fév - 18:43
Royal est quand même un établissement d'envergure. Parfois, j'ai du mal à réaliser que, malgré mes maigres moyens, je fais partie d'un monde comme celui-là. Ici, beaucoup des étudiants sont fortunés, destinés à reprendre l'affaire parentale après la fin de leurs études, en particulier dans la section vers laquelle j'ai orienté mes pas...

« Ah, on me le dit souvent! réponds-je en un rire. »

Quelque part, ce n'est pas plus mal, car je risque de m'éterniser dans cette école, compte tenu de mes difficultés à apprendre les choses correctement. Je continue simplement à l'écouter, reprenant un peu de nourriture alors que je lui accorde toute mon attention, un léger sourire aux lèvres, jusqu'à sa question.

« L'entre... ah? Non, non! » Cette chaleur au niveau de mes joues est terriblement familière, en fait, je me sens un peu bête, sur l'instant, mais je m'empresse de me reprendre et secoue un peu la tête. « Mes parents n'ont pas d'entreprise. En fait, ils sont séparés. Je suis simplement passionné par l'économie. »

La raison, je ne peux pas la donner, tout simplement parce qu'il n'y en a pas. Heureusement, je suis quelqu'un qui retombe assez facilement sur ses pattes, je fais de mon mieux pour ça, en tout cas. Alors, continuant à manger tranquillement, en espérant que ce garçon ne fuira pas ma présence quand il apprendra que je ne suis pas un fils de riche comme d'autres des étudiants de cette école, je lui adresse un sourire.

« Tu as déjà composé des morceaux? Je veux dire, quelque chose d'abouti. »

Sans se vouloir offensante, je sais que cette question est une preuve de ma curiosité. Cela m'intéresse un peu, même si la musique n'est pas mon domaine. Après tout, n'est-elle pas partout autour de nous? Que ce soit dans les jingles, à la télévision ou dans les films et à la radio, on ne peut pas rester trop longtemps au calme. La vie sans musique serait bien triste. Après, de l'écouter à la faire, il y a un pas énorme, et les notes ne sont vraiment pas ma tasse de thé.


Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 16:21
 

× Un Homme a faim | ft. Bo Gum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ils sont gros, ils sont forts et ils ont faim.
» Sénateur Carlos Fritz Lebon: un homme malhonnete et dangereux
» L'ex homme fort d'Haiti est un égoiste...
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» Monture sang-froid et homme lézard
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-