AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Nop it's my Doppelgänger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Pseudo : Nelliel Mes messages : 1254 Yen (¥) : 384 Avatar : Krystal F(x) / Jung Soo Jung Schizophrène? : Watanabe Joy feat Park Yeeun Choi Ichimaru feat Kim Ji Soo Hirako Rukia feat Hani Hisagi Yuzu feat Choi Yujin Yamamoto Kyota feat Suga Ayasegawa Tomoe feat Lee Kikwang Shangdi Sumiyo feat Zhou Jie Qiong Ahn Yi Han feat Han Sanghyuk Tenzin Opame feat Kim Yoo Jung
Age : 20 ans Date de naissance : 30/03/1996 Astrologie : Bélier & Rat Métier : Elle en cherche un Année : 1ère année sans la finir. Résidant à : Elle vit avec Sasuke Planning : Tenter de ne pas oublier Neji quelque part même si c'est tentant Faire chier le plus possible Sasuke pour mon propre plaisir personnel Ne pas penser au fait qu'Emon va se fiancer ... M'acheter un animal de compagnie. Mais quoi ? Me remettre à la danse je suis toute rouillée Allez embêter Berry un peu, il me manque aller pioncer chez Kat et faire les connes trouver un job histoire de ramener de l'argent Me trouver un homme... Peut-être que comme ça j'oublierai Emon... arrêter de donner le sein au gosse je souffre me couper les cheveux ? retrouver mon père et lui faire la misère

Navigation :
Viens voir ma petite story Mes lien Call me

Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Sam 23 Jan - 21:09
Tenue ∆ Fixant longuement le plafond, je finis par me lever après plus dix minutes réveillé. Il n’était même pas cinq heures du matin. Il fallait que je me prépare pour aller livrer le lait à temps. Filant à la douche sans faire de bruit, je me dépêchais n’y restant pas trente plombes. Enroulant mes cheveux dans une serviette, je filais dans la chambre sans prendre la peine de cacher mon corps, sachant que tout le monde dormait. Enfilant mes habits. Je mis un t-shirt plus un pull immense pour cacher mon ventre. Ce n’était pas dans mes habitudes de porter ce genre de fringue en mode sac à patate mais là, c’était nécessaire. Je ne voulais pas qu’on le voit. Séchant mes cheveux à la main pour ne pas réveiller l’immeuble entier avec le sèche-cheveux, je regardais ma tignasse blonde décoloré. C’était bien la première fois que je décolorais mes cheveux. Ça m’allait super bien d’ailleurs. Il allait falloir que je refasse les racines bientôt. Une fois fini, je filais dans la cuisine et me fit une assiette de fruits avec pleins de chantilly dessus. Un grand verre de jus de pomme et un pot de cornichons à côté, je mangeais le tout avant de partir me brosser les dents. Bientôt cinq heures quarante. Enfilant mes chaussures une fois prête, je quittais l’appartement en courant. Le gynécologue m’avait dit d’éviter de courir au maximum, tant pis. Si ça pouvait me déclencher une fausse couche, je ne disais pas non. Attrapant le vélo, j’arpentais les rues de Minato avant d’arriver à la petite supérette. Les salutations faites, je pris la caisse de brique de lait et l’attacha sur le vélo. La tournée pouvait commencer. Ce n’était pas tip top comme boulot, mais au moins ça me faisait quelques sous. Et puis j’étais en train de chercher un boulot pour le reste de la journée. D’ici quelques temps je pourrais vraiment aider Mikoto et Berry. Traversant le quartier, je commençais la distribution, posant les petites briques de lait devant les maisons qui avaient demandées à être livrées. A présent je les connaissais par cœur. Après presque un mois à bosser… Soupirant longuement, frissonnant sous l’air glacial, j’évitais de glisser sur la neige et les plaques de verre glas. Descendant du vélo devant un des immeubles concerné, je calais le vélo contre le mur avant de prendre les bouteilles de lait. Montant les escaliers en soufflant fortement, je déposais tour à tour les bouteilles. Devant la dernière porte, baissée pour la poser, celle-ci s’ouvrit au même moment. Sursautant sous le coup, je relevais le visage avant de le voir lui. Figé, je me détournais rapidement avant de commencer à partir l’air de rien. Il ne m’avait pas vu pas vrai ? Pourquoi il était ici ? Qu’est-ce que foutait Ni-chan ici putain ?! On était en plein cœur de Minato ! Quartier pourrie qui plus est ! Ca va aller ! Je suis blonde. Il ne fera pas le rapport. Vite. Pressant le pas l’air de rien, je longeais le couloir vers les escaliers.


Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 23 Jan - 21:28
tenue • Le réveil fut des plus difficiles, j’avais un mal de crâne horrible et je me doutais déjà que je n’étais pas chez moi vu l’odeur de fille qui en emmenait. Je ramenais que très rarement des nanas chez moi, je préférais allez chez elle pour partir en mode incognito le lendemain. C’était mon kiff, je ne supportais pas les niaiseries que certaines pouvaient me sortir dans l’espoir de me revoir le lendemain pour une autre partie de jambe en l’air. Il est rare que je recouche deux fois avec la même nana et les touristes sont mes principales conquêtes, comme cela on est plus sûr. La jolie brune dormait encore nu à côté de moi, je me lève et pris mes affaires pour partir prendre une douche rapidement. Je n’allais pas non plus sortir sans être lavé, ce n’est tellement pas mon genre. Je me lave rapidement et me rhabille rapidement. J’en profite pour visiter un peu l’appartement et autant dire que ce n’est pas dans ce genre d’endroit que je peux vivre… Ignoble mais bon, elle m’aura bien occupé pour la nuit. Alors que j’allais sortir du mini studio, celle-ci se réveille et se tourne vers moi. Je lui fais un sourire au coin avant de lui faire un signe de la tête : Cela aura été une nuit intéressante, salut ! dis-je avant de me tourner pour fermer la porte derrière moi. Je croise la voisine qui me regarde de haut en bas comme si j’étais un fantôme. Je la regarde en arquant un sourcil. Un problème ? … Vieille peau. dis-je avant de descendre les escaliers en sautillant. Il n’était que six heures du matin, dans le quartier Minato… Sympa.

J’ouvre la porte de l’immeuble pour sortir mais mon regard fut attirer par une chevelure blonde qui déposait du lait au coin de la porte. Je n’y fis pas attention pour le coup, bien décidé à rentrer chez moi pour rattraper un peu de sommeil avant d’aller en cours. Mais je me fige tout d’un coup quand je me remémore le visage de la jeune fille, je le connaissais que trop bien et mon sang ne fit qu’un tour. Je me retourne d’un coup et la pointe du doigt. TOII ! Reviens ici ! dis-je en allant à sa suite. Sakura était là juste devant moi et elle était en train de fuir ! De me fuir moi ! Je n’allais sûrement pas la laisser partir comme cela ! Surtout après avoir joué la morte pendant des mois ! M’oblige pas à te plaquer au sol, WIPA ! dis-je alors que j’attrapais son épaule pour la retourner face à moi. Oui, pour le coup j’étais déstabilisé, mais j’étais également en colère, très en colère.

Pseudo : Nelliel Mes messages : 1254 Yen (¥) : 384 Avatar : Krystal F(x) / Jung Soo Jung Schizophrène? : Watanabe Joy feat Park Yeeun Choi Ichimaru feat Kim Ji Soo Hirako Rukia feat Hani Hisagi Yuzu feat Choi Yujin Yamamoto Kyota feat Suga Ayasegawa Tomoe feat Lee Kikwang Shangdi Sumiyo feat Zhou Jie Qiong Ahn Yi Han feat Han Sanghyuk Tenzin Opame feat Kim Yoo Jung
Age : 20 ans Date de naissance : 30/03/1996 Astrologie : Bélier & Rat Métier : Elle en cherche un Année : 1ère année sans la finir. Résidant à : Elle vit avec Sasuke Planning : Tenter de ne pas oublier Neji quelque part même si c'est tentant Faire chier le plus possible Sasuke pour mon propre plaisir personnel Ne pas penser au fait qu'Emon va se fiancer ... M'acheter un animal de compagnie. Mais quoi ? Me remettre à la danse je suis toute rouillée Allez embêter Berry un peu, il me manque aller pioncer chez Kat et faire les connes trouver un job histoire de ramener de l'argent Me trouver un homme... Peut-être que comme ça j'oublierai Emon... arrêter de donner le sein au gosse je souffre me couper les cheveux ? retrouver mon père et lui faire la misère

Navigation :
Viens voir ma petite story Mes lien Call me

Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Sam 23 Jan - 21:48
Tenue ∆ Vite. Je devais fuir, c’était une question de vie ou de mort. Ouais non, je savais très bien qu’Emon quand il s’énervait c’était courage fuyons. Et clairement, il devait avoir la rage contre moi. Et pas qu’un peu. J’étais partie sans rien dire, demandant simplement sur le mot, de ne pas me chercher parce que je reviendrais. Mais je savais pertinemment que son père lui me cherchait. D’où le fait que je ne sortais plus en boite, ne faisait plus la fête, et sortait en général avec une casquette et un masque sur le visage. Sauf le matin. Le matin c’était bien calme et je ne risquais rien. Ouais, sauf qu’au final, j’aurai t’être dû ! Avec une casquette cachant la moitié de mon visage et un masque cachant le bas de celui-ci, peu de chance qu’on me reconnaisse bordel. « TOII ! Reviens ici ! » Me figeant sous le ton de sa voix, je ne me tournais pas, continuant ma lancée avant de commencer à courir. J’étais foutue ! Foutue ! Vite fallait que je monte sur le vélo. Il ne pourrait pas me rattraper ! Je pédalais plus vite que quand il court, non ? Faut y croire ! « M’oblige pas à te plaquer au sol, WIPA ! » Pas le temps de faire quoi que ce soit que mon épaule fut tirer en arrière. Me tournant tel un chiffon je me retrouvais face à lui avant de sursauter à son regard. Il ne disait clairement rien qui vaille. Si j’avais de la gueule en règle général, quand Emon était énervé, valait mieux ne rien dire. Ou pas. Souriant en coin, je poussais l’air de rien sa main avant de cligner des yeux. « Désolée, mais vous vous trompez. Je ne m’appelle pas Wipa. » Dis-je en essayant de modifier au maximum ma voix. Sans même m’incliner pour la politesse ou autre, je pressais le pas en fuyant comme une idiote. Il allait encore plus me tuer pour avoir sortie ce piètre mensonge. Mon dieu. Me tournant pour le voir, je me mis sérieusement à courir, démontrant par a plus b que j’étais vraiment Wipa, sinon, pourquoi je fuirais ? Franchement ? J’étais stupide parfois. « Laisse-moi fuir Onii-chan ! J’ai dit que je reviendrais dans quelques temps ! » Dis-je en glissant sur le sol, manquant de tomber avant de me redresser sans trop savoir comment et me rattraper au réverbère sur le trottoir.


Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 23 Jan - 22:07
Si on m’avait dit que coucher avec une pauvre m’aurait mis face à Sakura, je n’y aurais sûrement jamais cru. Je l’ai cherché pendant un petit moment mais j’ai vite laissé tomber parce que j’étais blessé et ma fierté en avait clairement pris un coup. Mais là, là elle était devant moi et elle me fuyait. Je n’allais pas laisser ma chance de lui dire clairement ce que je pense, me passer sous le nez comme cela. J’étais parti à sa poursuite, elle croyait vraiment qu’elle allait pouvoir se barrer comme cela ? J’ai toujours été plus rapide qu’elle et ce n’est pas maintenant que cela va changer. Ma main s’était posé sur son épaule et je l’avais retourné pour faire face à son visage. Il n’y avait aucun doute, cela ne pouvait qu’être elle. Désolée, mais vous vous trompez. Je ne m’appelle pas Wipa. Mon regard se durci suite à ces paroles, elle me prenait clairement pour un con. Je soupire doucement pour éviter que la colère ne monte trop en moi ce qui pourrait sûrement causer des drames, je me connaissais assez pour le savoir. Parce que tu penses que t’être habillé en grand-mère et avoir teint t’es cheveux en mode blondasse, te ferait passer incognito à mes yeux ?! T’es sérieuse là ?! dis-je en la regardant droit dans les yeux. J’avais vécu dix ans avec elle, je la connaissais comme ma poche, chaque bout de sa peau je pourrais presque la décrire alors ce n’est pas ces paroles bidons qui vont m’y faire quoi.

Je ne m’étais pas attendu à ce qu’elle fuit une nouvelle fois. J’allais clairement la tuer et l’attacher à un poteau pour ne pas qu’elle bouge. Laisse-moi fuir Onii-chan ! J’ai dit que je reviendrais dans quelques temps ! Je vis rouge, je m’approche d’elle d’un pas rapide alors qu’elle manque de se ramasser sur le sol comme une merde à cause de la neige. Espèce d’imbécile, t’as clairement envie que je m’énerve pour de bon ! Tu restes ici ! Toi et moi on a besoin de parler ! T’as des choses à m’expliquer ! dis-je en m’approchant d’elle d’un pas rapide. Je me pose devant elle plongeant mon regard dans le sien. Je faisais quoi ? Là, si je m’écoutais je lui en aurais déjà collé une mais je ne pouvais pas être violente avec une fille et surtout pas elle. Tu peux m’expliquer ton style de gitane là ? Puis t’as grossi ! dis-je en la regardant de haut en bas. Ouais, ce n’était pas une question mais bien une estimation. Elle avait clairement pris du poids et pas qu’un peu.

Pseudo : Nelliel Mes messages : 1254 Yen (¥) : 384 Avatar : Krystal F(x) / Jung Soo Jung Schizophrène? : Watanabe Joy feat Park Yeeun Choi Ichimaru feat Kim Ji Soo Hirako Rukia feat Hani Hisagi Yuzu feat Choi Yujin Yamamoto Kyota feat Suga Ayasegawa Tomoe feat Lee Kikwang Shangdi Sumiyo feat Zhou Jie Qiong Ahn Yi Han feat Han Sanghyuk Tenzin Opame feat Kim Yoo Jung
Age : 20 ans Date de naissance : 30/03/1996 Astrologie : Bélier & Rat Métier : Elle en cherche un Année : 1ère année sans la finir. Résidant à : Elle vit avec Sasuke Planning : Tenter de ne pas oublier Neji quelque part même si c'est tentant Faire chier le plus possible Sasuke pour mon propre plaisir personnel Ne pas penser au fait qu'Emon va se fiancer ... M'acheter un animal de compagnie. Mais quoi ? Me remettre à la danse je suis toute rouillée Allez embêter Berry un peu, il me manque aller pioncer chez Kat et faire les connes trouver un job histoire de ramener de l'argent Me trouver un homme... Peut-être que comme ça j'oublierai Emon... arrêter de donner le sein au gosse je souffre me couper les cheveux ? retrouver mon père et lui faire la misère

Navigation :
Viens voir ma petite story Mes lien Call me

Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Sam 23 Jan - 22:36
Tenue« Parce que tu penses que t’être habillé en grand-mère et avoir teint t’es cheveux en mode blondasse, te ferait passer incognito à mes yeux ?! T’es sérieuse là ?! » En grand-mère ? Quoi ? J’étais habillée en grand-mère ? Ah bon ? ça faisait si vieux que ça ? Oh my god ! Mais je ne voulais pas ressembler à une mamie moi ! Je voulais juste cacher mon bidon qui ne faisait que grossir et me faire bouffer des choses insensé ! Non ça n’allait plus, j’avais envie d’hurler à la mort. Qu’on m’enlève ce monstre de là ! Qu’on me l’enlève pour que je redevienne mignonne bordel ! Et puis il venait de me traiter de blondasse ? Réellement ? Je le prenais mal. Mais je ne pouvais pas répondre. Bordel. Non, j’allais me faire griller encore plus là. Mais j’étais sexy en blonde ! Et puis lui aussi se décoloré les cheveux ! Pourquoi moi on me traite de blondasse comme si j’étais la pute du coin, alors que lui peut clairement le faire sans souci ?! « Yaish ! On dirait que tu me traites de pute là ! D’où ?! Mais je ne suis pas Wipa putain de merde. » Plaquant ma main sur ma bouche, je fuyais. Fuyons ! Aussi vite que possible ! Manquant de tomber en glissant sur le sol, bien trop enneigé, bien trop verglacé je dirais même, je me rattrapais au poteau du coin. Bon sang, j’allais me faire trucider pour le bon, et c’était loin d’être super ça. « Espèce d’imbécile, t’as clairement envie que je m’énerve pour de bon ! Tu restes ici ! Toi et moi on a besoin de parler ! T’as des choses à m’expliquer ! » Non j’avais rien à expliquer ! Si je devais le lui dire j’étais foutue. Non seulement il allait tuer son père mais en plus il allait devenir totalement fou. Et ça je ne voulais pas. Pas que je ne veuille pas la mort de ce type. Mais je voulais me venger à ma façon. De mes propres mains. Le détruire et… Et… Et j’étais bloquée putain ! Nos regards se croisant, je ne déviais pas, le provoquant en rendant moi aussi mon regard noir. Pourtant j’étais peu fière. Intérieurement je me pissais dessus. « Tu peux m’expliquer ton style de gitane là ? Puis t’as grossi ! » Mes sourcils et la peau de mon visage se déridant, je le regardais choquée. C’est tout ce qu’il trouvait à dire ? Faut qu’on parle… Il me traite de gitane et me dit que j’ai grossi ? Franchement ? Putain d’homme à la con. J’avais envie de lui foutre un coup de genoux dans les burnes. Plissant le nez, je souris en clignant des yeux. « Tu sais ce qu’elle te dit la grosse gitane ? Elle t’emmerde. Putain première chose que tu fais c’est m’insulter ! Mais t’es sérieux ? » Je fis une grimace menaçante en faisant un pas vers lui comme pour le provoquer, comme quand on se cherchait. Mais avant que nos corps ne se heurtent je reculais. Je ne voulais pas qu’il sente mon ventre. « J’suis pauvre abruti ! Je ne peux pas me payer des fringues de luxes comme quand je vivais sous le toit de tes magnifiques parents. » Je ne pus m’empêcher d’appuyer mes mots sur la fin de ma phrases dévoilant alors que si j’étais partie c’était la cause des parents. Plus précisément son putain de père.


Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 23 Jan - 22:49
Yaish ! On dirait que tu me traites de pute là ! D’où ?! Mais je ne suis pas Wipa putain de merde. Elle se vendait toute seule, elle était encore plus blonde que je ne le pensais, à croire que sa teinture lui a décoloré le cerveau. Je ne pus m’empêcher de penser qu’elle allait me fuir pour quelque chose si elle continuait dans ce chemin. Je partis à sa suite pour lui faire comprendre les choses. Je n’ai pas dis que tu étais une pute ! J’ai dis que ton changement ne changeait pas qui tu étais Erawan Wipa Sakura ! dis-je d’une voix forte. Elle me rendait complètement dingue mais ce n’était pas le moment de lâcher toute ma colère. Il fallait qu’elle s’arrête là au lieu d’essayer de se ramasser sur le trottoir enneigé… J’allais faire quoi de cette fille sérieusement ? Tu sais ce qu’elle te dit la grosse gitane ? Elle t’emmerde. Putain première chose que tu fais c’est m’insulter ! Mais t’es sérieux ? Elle n’a vraiment que retenu que cela de mes paroles ! Je la connaissais assez pour savoir qu’elle n’aurait jamais pris un gramme, elle en aurait fait une dépression et qu’elle n’aurait jamais porté ce genre de vêtement avant ! Ce n’est pas ton style ! Et t’aurais fait une déprime si t’avais pris un seul gramme avant alors me prendre pas pour un con. Il y a un truc qui ne tourne pas rond ! dis-je en la regardant dans les yeux. Ouais, je pouvais voir quand elle essayait de me mentir comme cela. Faut pas me prendre pour une bille, je la connais !

J’suis pauvre abruti ! Je ne peux pas me payer des fringues de luxes comme quand je vivais sous le toit de tes magnifiques parents. Elle n’a jamais été riche, sa mère était la femme de ménage de la maison. Je sais que mes parents ne sont pas cool mais ils lui ont toujours payé tout ce qu’elle voulait, même les études. Ma mère n’a rien à voir dans l’histoire ! Et quoi mes parents ?! lui dis-je en m’avançant également pour la provoquer à mon tour. Si elle voulait qu’on se tape dessus, on allait vraiment le faire. Mais au fond, ça me fait vraiment du bien de la revoir. Elle m’avait manqué oui, mais je n’allais pas li dire, elle allait être trop fière après ! T’as genre pas pensé à moi et à ta mère quand tu as quitté la maison ?! Genre les années qu’on a passé tous les deux, t’en avais rien à foutre n’est-ce pas ?! dis-je en lui crachant ces paroles à moitié au visage. Elle m’a laissé pour la pauvreté alors qu’elle était la personne qui me comprenait le mieux et qui me connaissait le mieux.

Pseudo : Nelliel Mes messages : 1254 Yen (¥) : 384 Avatar : Krystal F(x) / Jung Soo Jung Schizophrène? : Watanabe Joy feat Park Yeeun Choi Ichimaru feat Kim Ji Soo Hirako Rukia feat Hani Hisagi Yuzu feat Choi Yujin Yamamoto Kyota feat Suga Ayasegawa Tomoe feat Lee Kikwang Shangdi Sumiyo feat Zhou Jie Qiong Ahn Yi Han feat Han Sanghyuk Tenzin Opame feat Kim Yoo Jung
Age : 20 ans Date de naissance : 30/03/1996 Astrologie : Bélier & Rat Métier : Elle en cherche un Année : 1ère année sans la finir. Résidant à : Elle vit avec Sasuke Planning : Tenter de ne pas oublier Neji quelque part même si c'est tentant Faire chier le plus possible Sasuke pour mon propre plaisir personnel Ne pas penser au fait qu'Emon va se fiancer ... M'acheter un animal de compagnie. Mais quoi ? Me remettre à la danse je suis toute rouillée Allez embêter Berry un peu, il me manque aller pioncer chez Kat et faire les connes trouver un job histoire de ramener de l'argent Me trouver un homme... Peut-être que comme ça j'oublierai Emon... arrêter de donner le sein au gosse je souffre me couper les cheveux ? retrouver mon père et lui faire la misère

Navigation :
Viens voir ma petite story Mes lien Call me

Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Sam 23 Jan - 23:19
Tenue« Je n’ai pas dis que tu étais une pute ! J’ai dis que ton changement ne changeait pas qui tu étais Erawan Wipa Sakura ! » Plissant le nez, je fis une grimace en me maudissant. Y’avait intérêt à ce qu’il ne me traite pas de pute ! Je ne voulais pas qu’il pense ça de moi ! A l’heure qu’il est je serais surement encore vierge si son géniteur n’avait pas abusé de moi pendant toutes ces années… Sous son nez en plus sans même qu’il ne s’en aperçoive. Je ne pouvais pas lui en vouloir, je n’avais rien fait pour qu’il le remarque, j’avais toujours été discrète pour ne pas créer de soucis. Pour ne pas que ma mère et moi retournions au Laos ou là-bas, elle avait dû se prostituer neuf ans pour pouvoir me nourrir. Mais soit, ma fuite n’avait pas réussi, et maintenant je me retrouvais contre ce poteau, coincé entre lui et … lui. Cet homme que je ne connaissais que trop bien. Dix ans. Putain dix ans que j’avais passé avec lui. Comment ne pas le connaitre. Je savais quand il mentait, quand il était sincère, quand il n’allait pas bien. Je savais tout de lui ! Absolument tout ! Si je devais révéler ses secrets ça ne serait pas beau à voir. Mais là tout de suite, il était la dernière personne sur terre que je voulais voir. Pas que je ne l’aimais pas. Mais je ne voulais pas qu’il me retrouve que sa famille me retrouve. Je voulais pouvoir vivre cet enfer toute seule et trouver une solution une fois que l’Alien serait hors de mon ventre. « Ce n’est pas ton style ! Et t’aurais fait une déprime si t’avais pris un seul gramme avant alors me prendre pas pour un con. Il y a un truc qui ne tourne pas rond ! » Mordant ma langue je le défiais du regard en sentant mon corps trembler. Ah, j’étais tout aussi énervée. Je me fichais si des gens étaient dehors et nous regardait. Oh que je m’en fichais oui ! La guerre était déclarée de toute façon ! « Bah j’ai changé ! Oh diable les régimes et le sport pour pas grossir ! J’ai arrêté la danse et le sport. J’ai grossi, ce n’est pas grave. J’suis quand même sexy. » Ou pas. Je n’étais pas sexy e ressemblais à une semi baleine. Enlève-moi le haut et tu vas flipper. Mon ventre avait la peau tellement tendu que j’allais finir par exploser ouais. Toujours autant énervée, j’appuyais mes mots sur ses parents. Je ne voulais pas lui dire mais c’était plus fort que moi. Fallait que je lance la pique que je lui fasse comprendre que si j’étais partie, c’était pour une bonne raison. Pas simplement pour faire ma rebelle comme lui en temps normal. « Ma mère n’a rien à voir dans l’histoire ! Et quoi mes parents ?! » … Il me gonflait. Il le savait qu’il me gonflait là. Reculant en le voyant avancer, je fronçais les sourcils, butant à nouveau le poteau avant d’inspirer, me redressant légèrement mal à l’aise. Posant une main sur son épaule je le stoppais. Pas plus. Pas plus ! « T’as genre pas pensé à moi et à ta mère quand tu as quitté la maison ?! Genre les années qu’on a passé tous les deux, t’en avais rien à foutre n’est-ce pas ?! » Serrant le poing en tirant sur son haut, mon regard se noircit automatiquement à ses paroles. « ABRUTI ! » Criais-je en le secouant comme un prunier. Si seulement ça pouvait faire tomber sa connerie. « J’en ai pas rien à foutre de toi ! De nous ! De tout ce qu’on a vécu ! Il fallait que je parte. Il le fallait absolument. » Dis-je en le lâchant, mordant alors ma lèvre inférieure avant de détourner le regard. « Mais si tu préfères penser ainsi, va-t’en, ça t’aidera à m’oublier. Je reviendrais cet été. Patiente. » Fallait que je revienne sans le ventre quoi. Pas facile.


Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 23 Jan - 23:47
Difficile à croire je sais, mais je la connaissais tellement bien que je ne pouvais pas me tromper. Elle me cachait quelque chose et tout ce qu’elle me sortait n’avait ni queue ni tête à mes yeux. Bah j’ai changé ! Oh diable les régimes et le sport pour pas grossir ! J’ai arrêté la danse et le sport. J’ai grossi, ce n’est pas grave. J’suis quand même sexy. Elle l’était, elle restera sûrement toujours magnifique à mes yeux car je l’ai connu dans toutes les situations possibles. Je n’étais pas prêt de lui dire, mais je le pensais, c’était déjà un bon point. Tu mens ! Tu peux changer mais pas d’un coup comme cela du jour au lendemain ! T’es rentré dans une secte ou quoi ?! lui dis-je en secouant la tête. J’étais toujours aussi surpris de lui parler actuellement, je m’étais mis en tête qu’elle n’était plus là et que je devais juste vivre sans elle. Les choses allèrent du mauvais sens, on était en train de tout se balancer dans la tronche et moi, je sortais ce que j’avais sur le cœur sans même réfléchir. Je n’avais pas honte sur le coup, j’avais besoin de lui dire pour m’en débarrasser. C’est sûrement égoïste mais elle l’a été plus que moi pour le coup.

C’était à cause de mes parents d’après ces dire, elle n’avait pas le droit de parler de ma mère qui l’a toujours aidé et considérer comme sa fille. Mon père s’était sûrement autre chose mais j’ai tellement peu d’estime de lui que cela ne servirait à rien que j’en parle. Je ne fus pas surpris qu’elle me secoue comme un prunier vu les paroles que je venais de lui sortir, mais j’avais l’impression qu’elle n’en avait rien à foutre. ABRUTI ! J’en ai pas rien à foutre de toi ! De nous ! De tout ce qu’on a vécu ! Il fallait que je parte. Il le fallait absolument. Elle aurait juste du me le dire, je serai parti avec elle et elle le savait très bien ! Elle a juste voulu m’abandonner et vivre sa petite aventure tout seul en me foutant de côté. Je voyais les choses comme cela et je ne le supportais pas. POURQUOI ?! Pourquoi t’avais le besoin de partir ! T’étais pas heureuse avec moi ! Tu me cachais des choses c’est ça ?! IL S’EST PASSEE QUOI PUTAIN ! dis-je à bout de souffle parce que j’avais sûrement trop gueuler et j’avais aussi réveillé tout le monde, j’en étais certain. Elle me poussait à bout, j’avais qu’une envie c’est de la frapper et de la serrer dans mes bras en même temps. Mais si tu préfères penser ainsi, va-t’en, ça t’aidera à m’oublier. Je reviendrais cet été. Patiente. Elle pensait vraiment que j’allais me montrer patient, que j’allais l’attendre comme un bon petit chien à la maison ?! D’ailleurs, je ne vivais même plus dans la maison, j’avais fais chier mon père pour qu’il me prenne un appartement à Shibuya. Tu penses que je vais t’attendre jusqu’à cet été ?! Je pense avoir assez attendu ton retour, alors soit tu restes et tu m’expliques c’est quoi ce bordel. Soit tu peux être sûr que ces dernière années passé avec moi sauront les dernières de ta vie. J’étais méchant dans mes paroles mais je ne supporterai pas qu’elle reparte une nouvelle fois et qu’elle revienne du jour au lendemain. Je n’étais pas un objet qu’on prend, qu’on jette et qu’on reprend. On n’a pas le droit de jouer avec moi, même elle. Tu sais que tu es importante pour moi wipa ! Mais je ne te laisserai pas me jeter et me reprendre comme cela. J’ai mes principes, même avec toi. dis-je en la fixant dans les yeux. Elle savait que j’étais sérieux, je ne rigolais jamais dans mes paroles.

Pseudo : Nelliel Mes messages : 1254 Yen (¥) : 384 Avatar : Krystal F(x) / Jung Soo Jung Schizophrène? : Watanabe Joy feat Park Yeeun Choi Ichimaru feat Kim Ji Soo Hirako Rukia feat Hani Hisagi Yuzu feat Choi Yujin Yamamoto Kyota feat Suga Ayasegawa Tomoe feat Lee Kikwang Shangdi Sumiyo feat Zhou Jie Qiong Ahn Yi Han feat Han Sanghyuk Tenzin Opame feat Kim Yoo Jung
Age : 20 ans Date de naissance : 30/03/1996 Astrologie : Bélier & Rat Métier : Elle en cherche un Année : 1ère année sans la finir. Résidant à : Elle vit avec Sasuke Planning : Tenter de ne pas oublier Neji quelque part même si c'est tentant Faire chier le plus possible Sasuke pour mon propre plaisir personnel Ne pas penser au fait qu'Emon va se fiancer ... M'acheter un animal de compagnie. Mais quoi ? Me remettre à la danse je suis toute rouillée Allez embêter Berry un peu, il me manque aller pioncer chez Kat et faire les connes trouver un job histoire de ramener de l'argent Me trouver un homme... Peut-être que comme ça j'oublierai Emon... arrêter de donner le sein au gosse je souffre me couper les cheveux ? retrouver mon père et lui faire la misère

Navigation :
Viens voir ma petite story Mes lien Call me

Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 24 Jan - 0:15
Tenue« Tu mens ! Tu peux changer mais pas d’un coup comme cela du jour au lendemain ! T’es rentré dans une secte ou quoi ?! » Haussant un sourcil je le regardais longuement. J’avais envie de rire putain. Une secte ! Son idée était pas mal franchement. Ça aurait pu être le cas. J‘aurai pu rentrer dans une secte, mais non ce n’était pas le cas. J’sais pas si ça n’aurait pas été mieux même. J’aurais surement préféré la secte au viol. J’aurai préféré ça qu’à devoir garder le silence et subir de logue présence de son père. Subir sa présence quand personne n’était à la maison. Subir tout ce qu’il m’a fait subir. « Ouais ! J’ai rejoint la secte de Tom Cruise maggle ! » Dis-je d’un ton ironique. Cette phrase puait. Mais tellement. Ça disait clairement que je me foutais de lui et ce n’était clairement pas le moment de me foutre de lui et de balancer de la merde. Non. Je m’enfonçais simplement un peu plus. J’étais irréfléchi et ça il le savait. Grande gueule, ça aussi il le savait. Je ne pouvais pas m’en empêcher. L’impulsivité c’était devenue mon domaine depuis quelques temps. J’avais autant envie de le frapper que de le prendre dans mes bras. J’avais autant envie de le ruiner que de lui faire du bien. Là tout de suite, tout ce qui traversait mon esprit était bizarre. J’étais à la fois contente de voir qu’il allait bien tout comme je n’étais pas contente de le voir, parce que la situation ne le permettait pas. J’aurai aimé ne pas tomber sur lui. J’aurai aimé qu’il ne me cherche pas, qu’il m’oublie et fasse sa vie, comme si je n’avais jamais existé. Je savais que c’était difficile, mais j’aurais aimé. Le secouer comme un prunier n’arrangeait rien non plus. Nous étions deux énervés sur la voie publique, nous étions à deux doigts de péter un câble, sans réellement savoir ce que ça pourrait donner. « POURQUOI ?! Pourquoi t’avais le besoin de partir ! T’étais pas heureuse avec moi ! Tu me cachais des choses c’est ça ?! IL S’EST PASSEE QUOI PUTAIN ! » Mordant ma langue jusqu’à sentir le gout du sang dans la bouche, je fermais les yeux, alors que je tremblais de plus en plus. Je ne pouvais pas le lui dire. C’était impossible. Comment pourrais-je lui dire clairement que son père abusait de moi régulièrement et qu’il m’avait foutu en cloque. Que je portais cet abominable monstre en moi. Monstre qui s’avérait être son demi-frère ! Ou sœur ? Allait savoir ! Je ne voulais même pas savoir ce que c’était. Je m’en foutais. « Tu as raison ! Je n’étais pas heureuse avec toi. Ni même avec ton frère ou ta mère. » C’est faux. J’ai toujours aimé venir te squatter, ou même faire chier ton grand frère. Parce qu’il fait toujours des têtes épics quand je fais la conne. « Il s’est rien passé putain ! Arrête de croire que tout tourne autour de toi ! Je n’ai pas que toi dans ma vie Emon ! » Outch. C’était rare que je l’appelle par son prénom. Depuis combien d’années je ne l’avais pas appelé par son prénom ? Je ne préférais pas savoir. Je poussais le vice, j’étais affreuse. Pardonne-moi. Ou pas. Il était rancunier. Il l’était autant que moi. J’allais trop loin là. « Tu penses que je vais t’attendre jusqu’à cet été ?! Je pense avoir assez attendu ton retour, alors soit tu restes et tu m’expliques c’est quoi ce bordel. Soit tu peux être sûr que ces dernières années passées avec moi sauront les dernières de ta vie. » Baissant la tête, j’entrouvris la bouche en fermant les yeux. Le gout du sang me dérangeait au plus haut point mais je faisais avec. Bon dieu…  j‘aurai aimé ne pas venir bosser en fait. « Tu sais que tu es importante pour moi wipa ! Mais je ne te laisserai pas me jeter et me reprendre comme cela. J’ai mes principes, même avec toi. » Je n’étais donc pas une exception dans sa vie ? Je devrais être honteuse de penser ça alors que j’ai fait la même avec lui. Attrapant sa main, j’entrelaçais doucement mes doigts aux siens sans répondre. Malgré tout e ne voulais pas qu’il parte de ma vie. Ça faisait trop longtemps qu’on l’a partagé lui et moi pour qu’il me lâche. Je ne savais même plus ce que je voulais. Posant ma tête sur son torse je soupirais légèrement. « Je te déteste Nii-chan. » Parce qu’il me rendait faible dans mes intentions.


Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 24 Jan - 0:39
Nos paroles allaient sûrement trop loin, je n’en savais trop rien. J’allais sûrement regretter de lui parler sur ce ton. Mais je m’étais tellement inquiété pour elle, je m’étais imaginé les pires scénarios, un meurtre, une prostitution, un trafic d’organe. Le monde est de plus en plus dangereux, surtout pour elle-même si elle a un caractère de merde… Justement même, son caractère de merde peut lui amener beaucoup de merde. Ouais ! J’ai rejoint la secte de Tom Cruise maggle ! J’imagine qu’elle se trouvait drôle, mais elle a sûrement du comprendre à mon regard que j’étais loin de rigoler. Je n’étais pas d’humeur à supporter son humour tout sauf amusant vu la situation dans lequel on était. Je la fixais sans rien dire, c’était sûrement mieux comme cela. Mais au final, la puissance revient rapidement quand elle parle de mes parents, quand elle me dit être obligé de partir. Quand elle me demande de l’attendre en plus de cela, d’être patient ! Elle a cru quoi ? Ma confiance en elle est partie quand elle m’a quitté sans rien me dire, j’étais quelqu’un qui avait du mal à pardonner surtout avec mes proches. Tu as raison ! Je n’étais pas heureuse avec toi. Ni même avec ton frère ou ta mère. Je venais de me prendre une bonne claque dans la gueule, cela faisait plus mal qu’une claque physique. Mon regard se refroidit d’un coup. Il s’est rien passé putain ! Arrête de croire que tout tourne autour de toi ! Je n’ai pas que toi dans ma vie Emon ! Une deuxième gifle, je venais de me prendre un allée retour en pleine tronche. Très bien, alors ouais, t’as bien fait d’être parti Sakura ! T’as bien fait d’avoir quitté ma vie ! dis-je le plus sérieusement du monde, alors que cela me bouffait de lui dire cela. Elle voulait me blesser, j’allais le faire également.

Je continuais dans ma lancé en lui disant que je n’allais pas l’attendre, que je n’étais pas un objet qu’on prenait quand on en avait besoin et qu’on jetait par la suite. Je n’étais pas quelqu’un qu’on pouvait manipuler et digérer, je l’ai toujours été depuis le début et même avec elle… Encore plus avec elle. Je l’ai prévenu, j’étais sérieux dans mes paroles, si elle partait maintenant je n’allais pas revenir vers elle. C’était fini ! J’aurais pu le croire mais elle vient baisser la tension en venant poser sa tête sur mon torse. Si je reste sans bouger quelques minutes, ces paroles me réveillèrent quelque peu : Je te déteste Nii-chan. Je me doutais que ce n’était pas le sens propre qui comptait dans ses paroles. J’avais touché le bon point pour qu’elle reste enfin avec moi et qu’elle ne reparte pas à l’autre bout du monde. Je passe ma main autour de sa taille pour la serrer un peu plus contre moi. Tu étais où ? Tu as bien vécu ? Tu n’étais pas dans la rue hein ?! lui demandais-je en fermant les yeux, appréciant ce contact avec elle que je n’avais pas eu depuis un long moment. Difficile à croire mais je suis quelqu’un de câlin et de tactile, oui même sans sexe. Je fronce les sourcils quand je sentis un petit bidon contre mon ventre, elle a vraiment grossi … Bizarrement. Dis… Ton ventre est vraiment gros, … Me dis pas que … dis-je en me décalant pour la regarder dans les yeux. Nan, je ne dirais pas ces mots.

Pseudo : Nelliel Mes messages : 1254 Yen (¥) : 384 Avatar : Krystal F(x) / Jung Soo Jung Schizophrène? : Watanabe Joy feat Park Yeeun Choi Ichimaru feat Kim Ji Soo Hirako Rukia feat Hani Hisagi Yuzu feat Choi Yujin Yamamoto Kyota feat Suga Ayasegawa Tomoe feat Lee Kikwang Shangdi Sumiyo feat Zhou Jie Qiong Ahn Yi Han feat Han Sanghyuk Tenzin Opame feat Kim Yoo Jung
Age : 20 ans Date de naissance : 30/03/1996 Astrologie : Bélier & Rat Métier : Elle en cherche un Année : 1ère année sans la finir. Résidant à : Elle vit avec Sasuke Planning : Tenter de ne pas oublier Neji quelque part même si c'est tentant Faire chier le plus possible Sasuke pour mon propre plaisir personnel Ne pas penser au fait qu'Emon va se fiancer ... M'acheter un animal de compagnie. Mais quoi ? Me remettre à la danse je suis toute rouillée Allez embêter Berry un peu, il me manque aller pioncer chez Kat et faire les connes trouver un job histoire de ramener de l'argent Me trouver un homme... Peut-être que comme ça j'oublierai Emon... arrêter de donner le sein au gosse je souffre me couper les cheveux ? retrouver mon père et lui faire la misère

Navigation :
Viens voir ma petite story Mes lien Call me

Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 24 Jan - 1:04
Tenue« très bien, alors ouais, t’as bien fait d’être parti Sakura ! T’as bien fait d’avoir quitté ma vie ! » Une claque, et une claque pour moi. Je devais bine la mériter après tout je venais de le claque pas mal de fois moi aussi. Les gifles morales, c’était pire que les gifles physiques. Parce que ce n’était pas la joue qui chargeait. Oh non, c’était le cœur. Et pas simplement le dessus, mais l’intérieur. L’intérieur et ça saignait abondamment. J’avais envie de pleurer, j’avais envie mais je ne pleurerais pas. E ne voulais pas être si faible, bien que je puisse dire que mes hormones seraient en cause. Mais non, pour l’instant je ne pleurais pas pour un rien. Et je ne voulais pas que ça arrive. Pitié tout sauf ça. Pas devant Emon. Je ne voulais pas pleurer devant lui. Je voulais garder cette image de fille forte qu’il avait toujours eue de moi. Mais j’étais faible. Je ne pouvais pas faire la gueule bien longtemps. C’était impossible. Si je faisais à nouveau la con il allait partir pour de bon. Je le savais, je le connaissais. Comme si je l’avais fait. J’avais vécu avec lui dix ans, ça ne pouvait pas mentir. Quand il disait quelque chose, il le faisait, il ne tournait pas autour du pot. Que je sois Wipa ou pas. Pas de quartier, pas d’exception. Je n’avais pas le droit de l’être. Pas même un peu. Posant ma tête sur son torse, je lâchais la pression en mordillant mes lèvres. Je le détestais, oh oui je le détestais. Autant que je l’aimais. C’était horrible ce sentiment qui m’envahissait. J’aurai voulu ne pas le croiser. Sentant sa main sur ma taille, je me figeais en me disant que cette fois, j’étais réellement foutu. Ma taille de guêpe elle s’était fait la malle depuis belle lurette. « Tu étais où ? Tu as bien vécu ? Tu n’étais pas dans la rue hein ?! » Tant de question. Tant d’inquiétude surtout. Je ne pouvais pas lui en vouloir. Il s’était inquiété pour moi, il avait dû me chercher pendant un moment et surtout il avait dû passer de sacré moment d’angoisse. J’osais à peine imaginer ma mère. Je ne voulais pas flancher, je ne voulais pas y penser. Par pitié. Je ne voulais pas flancher à présent. J’avais encore quelques mois à attendre… Ce n’était pas le moment. Le sentant se coller à moi, je fermais les yeux en sentant tout mon corps mourir à l’intérieur de moi. C’était foutu. Il allait comprendre. Avec ce ventre il ne pouvait que comprendre. « Dis… Ton ventre est vraiment gros, … Me dis pas que … » Voilà. Relevant la tête sans pour autant le regarder, je mis quelques secondes à plonger enfin mon regard dans le sien. Me reculant doucement, je détournais le regard en soupirant. Comment le lui dire ? Comment annoncer la chose ? Me sentant blêmir rien qu’à l’idée de devoir le lui dire, je me mis à tousser avant de passer une main dans mes cheveux. « Écoute, je… » Je quoi ? Je rien du tout. Je n’en savais rien. J’étais la Sœur marie ? Dieu m’avait fécondé sans que je sois d’accord. « Je ne suis pas à la rue. Je vais bien, je vais très bien. E travaille même pour avoir un peu d’argent à moi. » ça ne répondait toujours pas pour le ventre et le bébé bon sang. « Et puis j’ai besoin d’économiser pour… Le…. Bébé. » Bébé. Ce mot me donnait envie de vomir. C’était la première fois que je l’appelais bébé tiens. C’était un monstre un alien. Si j’avais pu avorter je l’aurais fait. Mais c’était déjà bien trop tard. « Tu vas être tonton Ni-Chan ! » Dis-je en faisant un sourire forcé en essayant de le rendre bine franc.


Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 24 Jan - 10:03
Le ton venait de baisser, j’avais réussi à me calmer quelque peu. Assez pour pouvoir arrêter de lui sortir des horreurs qui allaient lui faire mal. Je la tenais dans mes bras et j’en profitais simplement. Je sais que mes paroles l’ont profondément choqué, elle savait également que j’étais vraiment capable de le faire d’une manière ou d’une autre, j’allais le faire. Quitte à partir de Tokyo pour être sûr que je ne la trouve pas, que je ne lui reparle pas. J’étais comme cela, j’étais beaucoup plus dure avec les personnes auquel je tenais, beaucoup plus rancunier. Je sentais une pression contre mon ventre, elle avait grossit… Beaucoup trop grossis en l’espace de quelques mois. Je me doutais qu’il y avait quelque chose, quelque chose que je ne pouvais pas dire, cela m’arracherait la gorge. Je ne pus m’empêcher de lui poser la question même si je n’avais pas envie d’entendre la réponse. Écoute, je… Je ne suis pas à la rue. Je vais bien, je vais très bien. E travaille même pour avoir un peu d’argent à moi. Je la fixais dans les yeux attendant qu’elle continue son explication, j’en avais besoin, elle devait me le dire.

Et puis j’ai besoin d’économiser pour… Le…. Bébé. Mes yeux s’agrandirent quand elle le dit, le mot bébé venait de sortir de sa bouche. Elle était enceinte, enceinte d’un homme ce qui pouvait expliquer sa fuite j’imagine. J’ai toujours cru qu’elle était vierge, qu’elle ne se donnerait qu’à la personne qu’elle aime. Mais nan, elle ne l’était pas, elle était enceinte. De quoi ?! … Qui ?! lui demandais-je alors que mon regard se durcissait un peu plus. Je ne pouvais pas admettre qu’elle soit enceinte, qu’elle ait quelqu’un dans sa vie aujourd’hui. Tu vas être tonton Ni-Chan ! Je la fixais toujours ne faisant pas spécialement attention à ces paroles jusqu’à ce que j’y réfléchisse quelques secondes après. Jamais… Je ne serais jamais tonton de ce gosse ! lui dis-je d’une voix calme et tranchante. Je n’avais pas envie de la voir enceinte, ni de l’avoir avec un gosse à chérir qui vient de je ne sais ou.

Pseudo : Nelliel Mes messages : 1254 Yen (¥) : 384 Avatar : Krystal F(x) / Jung Soo Jung Schizophrène? : Watanabe Joy feat Park Yeeun Choi Ichimaru feat Kim Ji Soo Hirako Rukia feat Hani Hisagi Yuzu feat Choi Yujin Yamamoto Kyota feat Suga Ayasegawa Tomoe feat Lee Kikwang Shangdi Sumiyo feat Zhou Jie Qiong Ahn Yi Han feat Han Sanghyuk Tenzin Opame feat Kim Yoo Jung
Age : 20 ans Date de naissance : 30/03/1996 Astrologie : Bélier & Rat Métier : Elle en cherche un Année : 1ère année sans la finir. Résidant à : Elle vit avec Sasuke Planning : Tenter de ne pas oublier Neji quelque part même si c'est tentant Faire chier le plus possible Sasuke pour mon propre plaisir personnel Ne pas penser au fait qu'Emon va se fiancer ... M'acheter un animal de compagnie. Mais quoi ? Me remettre à la danse je suis toute rouillée Allez embêter Berry un peu, il me manque aller pioncer chez Kat et faire les connes trouver un job histoire de ramener de l'argent Me trouver un homme... Peut-être que comme ça j'oublierai Emon... arrêter de donner le sein au gosse je souffre me couper les cheveux ? retrouver mon père et lui faire la misère

Navigation :
Viens voir ma petite story Mes lien Call me

Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 24 Jan - 13:16
Tenue ∆Ce n’était pas facile d’annoncer ce genre de chose. Encore moins quand on connait les dessous de la chose. Je n’étais pas tombé enceinte de façon volontaire avec un homme que j’aimais. Quand bien même si j’avais été avec un homme que j’aimais, jamais je n’aurais eu ce problème. Je n’étais pas stupide, je me serais protégée comme une grande enfant. Ou alors peut-être que je n’aurais pas pu le faire. Comment aurait réagi Emon s’il m’avait vu en couple avec quelqu’un ? Il m’aurait surement fait la morale pour savoir si oui ou non je l’avais fait et ainsi de suite. Passant brièvement ma langue sur mes lèvres, je cherchais le courage, le courage de lui dire la vérité, mais je ne voulais pas le blesser. Je ne voulais pas détruire sa vie. Est-ce que je pouvais mentir ? Le mensonge engendrait toujours des conséquences. C’était horrible. Je préférais prendre le côté joviale de la chose. Je ne pouvais pas le lui dire. Je ne le pouvais simplement pas. « De quoi ?! … Qui ?! » Bonne question ça ! De qui ? De ton père. Je ne pouvais pas lui balancer ça comme ça à la figure. Ce n’est pas l’envie qui me manquait pour lui faire comprendre pourquoi j’étais partie. Mais mon dieu. Je ne voulais pas créer la troisième guerre mondiale. Pas encore du moins. J’avais encore pas mal de chose à faire… Pouvais-je dire d’un inconnu ? Non, il allait me trucider… Il allait clairement m’égorger vive si je sortais l’excuse bidon d’un plan cul qui a tourné au drame avec un alien dans le bide. Enfin, en tout cas il allait être tonton ! Tonton de son demi-frère. Ça semblait un peu compliqué mais j’osais espérer qu’il ne le sache jamais. J’aurai voulu du moins. « Jamais… Je ne serais jamais tonton de ce gosse ! » Entrouvrant la bouche, mon regard dans le sien, je le regardais longuement avant de baisser la tête. Même sais savoir de qui il était, il ne voulait pas être le tonton. Pourquoi ? « Tu… Pourquoi ? Je n’ai pas le droit d’avoir d’enfant, c’est ça ? » J’essayais de combler le vide, de sortir tout et n’importe quoi, le temps de pouvoir trouver une solution au problème. De qui pouvait être le gosse. « Tu m’en veux ? Je l’ai appris trop tard. Sinon j’aurai avorté. Ni-Chan s’il te plait… » Je relevais mon regard pour le supplier doucement de ne pas s’énerver. Portant mes mains devant mon visage je les frottais doucement comme si j’étais en train de faire une prière. C’était le cas, je le priais de ne pas trop s’énerver.


Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 24 Jan - 13:48
Elle me prenait pour qui ? Elle pensait vraiment que j’allais accepter qu’elle ait un gosse comme cela ?! Elle n’a même pas la majorité américaine, elle n’est encore qu’une gamine qui n’a pas eu le temps de vivre sa vie ! Comment pouvait-elle être enceinte. Il était hors de question que ce gamin soit mon neveu, je ne le verrai sans doute jamais comme tel. J’imagine aussi que le père doit être un gros connard qui l’a foutu en cloque avant de se barrer comme un lâche. C’était toujours comme cela, mais le lapin ne risque pas de courir longtemps. Tu… Pourquoi ? Je n’ai pas le droit d’avoir d’enfant, c’est ça ? Je soupire secouant la tête. Je la regarde avant de me mordre la lèvre pour éviter de péter un plomb. Elle me demandait honnêtement pourquoi je ne voulais pas être tonton ? Qui est le père ? Qui est celui qui t’a foutu en cloque Sakura ?! dis-je en élevant un peu la voix. J’allais clairement lui faire bouffer ces testicules à celui qui a osé toucher à Wipa, à ma Wipa ! Je voyais bien qu’elle avait peur que je m’énerve et au fond, être enceinte lui allait terriblement bien mais putain ! Elle était enceinte d’un bâtard, je le sentais et j’allais le pourrir ce mec.

Tu m’en veux ? Je l’ai appris trop tard. Sinon j’aurai avorté. Ni-Chan s’il te plait… Je levais les yeux au ciel en la voyant frotter ses mains devant le visage, en espérant que je ne m’énerve pas mais comment veux-t-elle que je ne m’énerve pas ? Je soupire en passant une main dans mes cheveux en grognant de mécontentement, si je m’écoutais je pèterai clairement un plomb là tout de suite. Qui est le père ?! Tu vas le garder ?! Ne me dis pas que tu vas le garder Wipa ! lui dis-je en la regardant dans les yeux. J’espérais honnêtement qu’elle me dise qu’elle n’allait pas garder ce gosse, qu’elle allait le mettre à l’adoption après l’accouchement pour pouvoir reprendre une vie normale. Mais je la connais, elle allait le garder et elle allait continuer sur cette voie.

Pseudo : Nelliel Mes messages : 1254 Yen (¥) : 384 Avatar : Krystal F(x) / Jung Soo Jung Schizophrène? : Watanabe Joy feat Park Yeeun Choi Ichimaru feat Kim Ji Soo Hirako Rukia feat Hani Hisagi Yuzu feat Choi Yujin Yamamoto Kyota feat Suga Ayasegawa Tomoe feat Lee Kikwang Shangdi Sumiyo feat Zhou Jie Qiong Ahn Yi Han feat Han Sanghyuk Tenzin Opame feat Kim Yoo Jung
Age : 20 ans Date de naissance : 30/03/1996 Astrologie : Bélier & Rat Métier : Elle en cherche un Année : 1ère année sans la finir. Résidant à : Elle vit avec Sasuke Planning : Tenter de ne pas oublier Neji quelque part même si c'est tentant Faire chier le plus possible Sasuke pour mon propre plaisir personnel Ne pas penser au fait qu'Emon va se fiancer ... M'acheter un animal de compagnie. Mais quoi ? Me remettre à la danse je suis toute rouillée Allez embêter Berry un peu, il me manque aller pioncer chez Kat et faire les connes trouver un job histoire de ramener de l'argent Me trouver un homme... Peut-être que comme ça j'oublierai Emon... arrêter de donner le sein au gosse je souffre me couper les cheveux ? retrouver mon père et lui faire la misère

Navigation :
Viens voir ma petite story Mes lien Call me

Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 24 Jan - 14:40
Tenue ∆ J’aurai beau tout retarder, je ne sais pas comment j’allais faire. Je n’avais pas prévu de croiser le chemin d’Emon. Jamais, pas une seule fois. Autant j’avais anticipé celui de son père en sachant pertinemment qu’il ferait tout pour me retrouver, parce qu’ouvrir ma bouche ne lui serait d’aucune aide. Mais Emon, jamais. Je me sentais stupide, mais tellement stupide. Pourquoi je n’avais pas été plus rapide aujourd’hui ? Ou plus lente. Pourquoi je ne m’étais pas cachée le visage ? Tant de question sans aucune réponse. J’avais envie d’avoir une montre à remonter le temps pour pouvoir revenir dix minutes avant le drame. De prendre le temps et d’éviter tout contact avec lui. Mais je n’avais strictement aucun pouvoir. « Qui est le père ? Qui est celui qui t’a foutu en cloque Sakura ?! » Tête baissée, comme une enfant qui avait commis le pire crime du monde, je ne répondis pas. Je cherchais, toujours en me mordillant la langue et les lèvres. Sasuke pouvait très bien faire office de papa. Je le savais. Mais si je sortais son prénom, il allait aller chez lui et le tuer. Hors de question. Pourtant il savait que j’étais proche de lui. Sasuke était mon meilleur ami, et je passais beaucoup de temps avec lui. Fallait que je m’en remette à ce dieu, que je n’avais plus côtoyé depuis que nous vivions au Japon avec maman. Ô combien de fois avais-je pu prier au Laos pour qu’on se sorte de la misère. Pour que maman cesse de se prostituer pour me nourrir. Me revoilà cette fois à prier pour qu’Emon se calme et ne commette aucun meurtre. Je préférais mourir à sa place, tuer à sa place, je préférais tout prendre à sa place s’il le fallait. « Qui est le père ?! Tu vas le garder ?! Ne me dis pas que tu vas le garder Wipa ! » Si j’avais eu le choix, oh mon dieu que je l’aurais tué. Plutôt deux fois qu’une. Devais-je lui dire que parfois je me surprenais à avoir des pensées, sur comment provoquer une fausse couche ? Ou le tuer ? Ou que sais-je encore ? Non. Il allait me prendre pour une folle. Tous ceux qui savaient, allaient me prendre pour une timbrée. Tremblant légèrement, je passais une main sur mon visage, le frottant doucement avant de tirer mes cheveux en arrière. « J’en sais rien. Je ne sais pas si je vais le garder. Je n’en veux pas. Mais je ne sais pas quoi en faire pour autant. » marmonnai-je doucement. Et c’était vrai. Même si je détestais cette chose en moi, je ne savais pas quoi en faire. Est-ce que la maman de Berry en voudrait ? J’en doute. Qui voudrait s’occuper de ce mioche ? Même lui n’en voulait pas. Je n’osais même pas imaginer si je le lui donnais ce qu’il pourrait en faire. « Si je te dis qui est le père… Tu vas aller le tuer ? Ecoute c’était… Une erreur. Vraiment, une grossière erreur … J’aurai dû faire plus attention à mon cycle, c’est entièrement ma faute. » Ou pas. Ca me tuait presque de lui mentir sur ça. « Je sais que tu m’as toujours pensé vierge et toute naïve… Je… Dois beaucoup te décevoir. »


Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 24 Jan - 15:07
J’y allais sûrement un peu fort, mais c’était plus fort que moi. Bizarrement, je n’ai jamais imaginé qu’un seul mec pouvait la toucher. Pour moi, c’était totalement absurde, je ne pouvais qu’être le seul à la toucher –je sais, je ne l’ai jamais touché et c’est bien l’une des seules filles d’ailleurs. Je la respectais beaucoup trop pour cela et j’aimais trop ma liberté pour penser avoir quoique ce soit avec elle… Et pourtant, cela me rendait complètement dingue qu’elle ait pu avoir un rapport quelconque avec un homme. Qu’elle puisse porte son enfant depuis plusieurs mois … Qu’elle met laissé à cause de lui surtout. Je le tuerai, je lui ferais comprendre qu’on ne touche pas à ceux que j’aime, surtout de cette manière-là. Je ne voulais pas qu’elle le garde, elle n’avait pas le droit de le garder, cet enfant n’a pas le mérite de naître. J’étais méchant et égoïste, je ne réagirais sans doute pas comme cela si j’étais à sa place. On parle d’un petit enfant tout de même, et pourtant je le pensais honnêtement. J’en sais rien. Je ne sais pas si je vais le garder. Je n’en veux pas. Mais je ne sais pas quoi en faire pour autant. Je secoue la tête avant de lever les yeux au ciel en lâchant un soupire de frustration. Tu le mets à l’adoption, tu ne peux pas le garder Wipa ! Tu n’as que dix-neuf ans ! Tu veux faire quoi avec un gosse à ton âge ! dis-je en essayant de lui faire entendre raison. Je me doutais qu’elle n’allait pas le laisser, elle a toujours eu peur de l’abandon et sa vie n’a jamais été très joyeuse avant de venir rejoindre ma famille à Tokyo.

Si je te dis qui est le père… Tu vas aller le tuer ? Ecoute c’était… Une erreur. Vraiment, une grossière erreur … J’aurai dû faire plus attention à mon cycle, c’est entièrement ma faute. Elle pose de drôle question, c’était d’une évidence que j’allais le tuer ce mec. Les préservatifs elle ne connaît pas ? Même si ce n’était pas un enfant, cela pourrait être autre chose de pire que cela. Une maladie sexuellement transmissible ou même le sida ! Elle n’y a donc pas pensé ! Les moyens de contravention ! Tu n’as jamais pensé à toutes les merdes que tu peux attraper ?! Si ce n’était pas un gosse, cela aurait pu être le sida Wipa ! Tu réfléchies un peu par moment ?! dis-je en secouant la tête, ma voix portant peut-être un peu trop. J’avais l’impression d’être en face d’une enfant, qu’il fallait que je lui explique tout alors que c’est évident. A son âge elle devrait déjà le savoir tout de même ! Je sais que tu m’as toujours pensé vierge et toute naïve… Je… Dois beaucoup te décevoir. Elle ne me décevais pas, elle était juste naïve et c’était fait avoir comme une bleue, comme toutes les filles qui passaient dans mon lit en pensant qu’il y aurait plus que du sexe. Les filles étaient naïves et je sais que le mec qui l’a mis enceinte, n’était qu’un gros connard comme je pouvais l’être. Sauf que moi, j’étais peut-être moins con que lui puisque je savais me protéger et éviter les catastrophes. J’ai juste besoin de digérer … On va tout faire pour que cela se passe au mieux. Je veux juste savoir qui est le père, Wipa et tu vas me le dire maintenant. dis-je en plongeant mon regard dans le sien. Je ne la laisserais pas partir tant qu’elle ne m’aura pas dit qui il était.

Pseudo : Nelliel Mes messages : 1254 Yen (¥) : 384 Avatar : Krystal F(x) / Jung Soo Jung Schizophrène? : Watanabe Joy feat Park Yeeun Choi Ichimaru feat Kim Ji Soo Hirako Rukia feat Hani Hisagi Yuzu feat Choi Yujin Yamamoto Kyota feat Suga Ayasegawa Tomoe feat Lee Kikwang Shangdi Sumiyo feat Zhou Jie Qiong Ahn Yi Han feat Han Sanghyuk Tenzin Opame feat Kim Yoo Jung
Age : 20 ans Date de naissance : 30/03/1996 Astrologie : Bélier & Rat Métier : Elle en cherche un Année : 1ère année sans la finir. Résidant à : Elle vit avec Sasuke Planning : Tenter de ne pas oublier Neji quelque part même si c'est tentant Faire chier le plus possible Sasuke pour mon propre plaisir personnel Ne pas penser au fait qu'Emon va se fiancer ... M'acheter un animal de compagnie. Mais quoi ? Me remettre à la danse je suis toute rouillée Allez embêter Berry un peu, il me manque aller pioncer chez Kat et faire les connes trouver un job histoire de ramener de l'argent Me trouver un homme... Peut-être que comme ça j'oublierai Emon... arrêter de donner le sein au gosse je souffre me couper les cheveux ? retrouver mon père et lui faire la misère

Navigation :
Viens voir ma petite story Mes lien Call me

Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 24 Jan - 15:35
Tenue« Tu le mets à l’adoption, tu ne peux pas le garder Wipa ! Tu n’as que dix-neuf ans ! Tu veux faire quoi avec un gosse à ton âge ! » Il avait raison. Qu’est-ce que j’allais faire d’un enfant si jeune ? Même si je faisais bientôt vingt ans, il n’en reste pas moins que j’étais jeune. J’avais abandonné l’université en apprenant ma grossesse, j’avais tout balancé, et je n’avais qu’un bac. Qu’est-ce que je pourrais faire avec ça ? A part faire des petits boulots de ce style. Ça n’allait pas m’aider pour le nourrir, pour me nourrir. Allais-je me retrouver comme ma mère à son âge quand elle m’a eu ? Devoir faire des choses pour pouvoir le nourrir ? Je ne l’aimais même pas. Je haïssais ce qui grandissait en moi. Comme l’impression de porter l’enfant de Satan, j’avais l’intérieur de mon corps qui pourrissait et qui mourait à petit feu. « Tu pourrais toi abandonner ton enfant ? Oni-Chan. Soit sincère avec moi. Tu le pourrais ? » Mon regard dans le sien, je voulais voir la vérité, je voulais voir si lui serait capable. Si demain, une de ses conquêtes se ramenait avec un énorme bide, est-ce qu’il pourrait faire comme si de rien était ? Quand bien même je le détestais, je ne me voyais pas l’abandonner. Cet enfant, cette chose… Plus il m’y faisait penser et plus je flippais de l’abandonner. C’était bizarre et horrible comme ressentis. Je voulais qu’on cesse de parler de ça. Je voulais qu’on parle de la pluie et du beau temps. Je voulais qu’il me dise des bêtises, je voulais qu’il me fasse rire de sa connerie. Je voulais qu’il me prenne dans ses bras et me câline. Je voulais entendre le son de sa voix au creux de mon oreille. Je voulais revenir en arrière. « Les moyens de contravention ! Tu n’as jamais pensé à toutes les merdes que tu peux attraper ?! Si ce n’était pas un gosse, cela aurait pu être le sida Wipa ! Tu réfléchies un peu par moment ?! » S’il savait… ô combien je n’avais pas eu le choix. Pas le temps de réfléchir ou tout autre chose. Combien de fois je l’avais repoussé, combien de fois j’avais tenté de me débattre. Face à cet ours, à ce monstre, je n’avais jamais rien pu faire. Rien que d’y penser, j’en avais la nausée, la tête me tournait aussi. Je ne voulais pas y repenser. Pitié. Non. « Je suis désolée. » J’avais beau m’excuser, je savais que je n’étais pas fautive. Est-ce mal de prendre toutes les fautes pour moi ? Alors que pas du tout. Je n’avais jamais rien fait de mal. Jamais je n’avais pensé à ça. Au sexe. Ce mot qui jusqu’alors était quelque chose d’inconnu, de non voulu, de… Lointain. Pas que je sois asexuée, non, ce n’était pas le cas, je crois. Mais ce n’est pas à quatorze ans que l’on pense au sexe. Ou même à une quelconque relation. Pour preuve, la seule personne que j’avais pu embrasser était Emon. Tout simplement de par sa curiosité. S’il ne l’avait pas été je n’aurai surement embrassé personne à ce jour. « J’ai juste besoin de digérer … On va tout faire pour que cela se passe au mieux. Je veux juste savoir qui est le père, Wipa et tu vas me le dire maintenant. » inspirant longuement je fermais les yeux en posant mes mains sur son torse. M’agrippant à son haut, j’évitais de le regarder. Serrant doucement mes doigts sur le tissu, je lâchais un gros soupire. « Tu le connais. Je… C’est… » Ma gorge se bloquant, je fermais plus fort les yeux. « Tu le connais… Réfléchis. » Dis-je simplement en gardant la tête basse. Honteuse. Je ne pouvais sortir aucun nom. Strictement aucun. Comment lui annoncer que c’était son propre père ? C’était… Impossible.


Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 24 Jan - 16:03
C’était clairement cruel, mais je ne pouvais pas accepter l’idée qu’elle ait un enfant d’un homme qu’elle n’aime pas, d’un homme qui n’est pas moi au final. C’était égoïste mais pour moi, c’était un enfant de bâtard et je n’étais pas prêt à le voir toute ma vie. Elle pouvait le mettre à l’adoption, il ne pourra qu’être plus qu’heureux que dans une situation non stable avec une mère qui n’a même pas un diplôme en poche pour pouvoir gagner de l’argent. Tu pourrais toi abandonner ton enfant ? Oni-Chan. Soit sincère avec moi. Tu le pourrais ? Je la regardais dans les yeux, ne sachant pas vraiment quoi répondre. Je devais être franc avec elle comme je l’ai toujours été. Si j’avais un enfant et que je l’élevais seul avec très peu de moyen, je l’abandonnerai pour une vie meilleure… Alors oui, je pourrais abandonner mon enfant Wipa. dis-je le plus sérieusement du monde. Même si je ne l’aimais pas cet enfant qu’elle portait, j’espérais tout de même qu’il ait une bonne vie mais loin de Wipa. Le pire dans tout cela, c’est qu’elle aurait pu avoir pire qu’un enfant. Elle aurait pu attraper le sida et mourir à petit feu. Elle n’a pas l’air de se rendre compte de la gravité de la situation. Je suis désolée. Elle n’avait pas besoin de s’excuser à moi, c’était plutôt à elle-même. J’étais son oni-chan, j’étais son grand-frère en quelque sorte. Elle ne me devait rien, c’était son corps à elle et sa vie aussi. Ce qui est fait, est fait… On ne peut pas revenir en arrière de toute façon. dis-je en haussant les épaules. J’allais juste mettre un certain temps à me faire à l’idée qu’elle allait avoir un gosse avec un mec qu’elle n’aime même pas, et qu’elle allait très certainement le garder en plus de cela.

Je n’allais pas la laisser sortir sans savoir qui était le mec qui l’avait mis enceinte. C’était plus fort que moi, j’avais besoin de savoir qui avait posé la main sur ce corps. Je la fixais, elle n’avait pas le droit de partir et elle le savait. J’étais sérieux et elle n’avait pas d’autre chose de cracher enfin le morceau même si cela allait être difficile pour elle, j’en avais conscience. Tu le connais. Je… C’est… Le pire c’est que je le connaissais, c’est encore pire je pense. Je fronce les sourcils attendant la suite de ses paroles, elle allait enfin cracher le morceau, elle le devait. Tu le connais… Réfléchis. Il y a tellement de personne que je connais, comment elle peut imaginer que je puisse le deviner comme cela. Je soupire passant une main dans mes cheveux. Crache le morceau Wipa ! dis-je en continuant à la fixer. Si elle pensait que j’allais jouer au qui est-ce avec elle ? Elle peut toujours rêver, j’ai pas la patience et l’envie de le faire actuellement.

Pseudo : Nelliel Mes messages : 1254 Yen (¥) : 384 Avatar : Krystal F(x) / Jung Soo Jung Schizophrène? : Watanabe Joy feat Park Yeeun Choi Ichimaru feat Kim Ji Soo Hirako Rukia feat Hani Hisagi Yuzu feat Choi Yujin Yamamoto Kyota feat Suga Ayasegawa Tomoe feat Lee Kikwang Shangdi Sumiyo feat Zhou Jie Qiong Ahn Yi Han feat Han Sanghyuk Tenzin Opame feat Kim Yoo Jung
Age : 20 ans Date de naissance : 30/03/1996 Astrologie : Bélier & Rat Métier : Elle en cherche un Année : 1ère année sans la finir. Résidant à : Elle vit avec Sasuke Planning : Tenter de ne pas oublier Neji quelque part même si c'est tentant Faire chier le plus possible Sasuke pour mon propre plaisir personnel Ne pas penser au fait qu'Emon va se fiancer ... M'acheter un animal de compagnie. Mais quoi ? Me remettre à la danse je suis toute rouillée Allez embêter Berry un peu, il me manque aller pioncer chez Kat et faire les connes trouver un job histoire de ramener de l'argent Me trouver un homme... Peut-être que comme ça j'oublierai Emon... arrêter de donner le sein au gosse je souffre me couper les cheveux ? retrouver mon père et lui faire la misère

Navigation :
Viens voir ma petite story Mes lien Call me

Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 24 Jan - 16:22
Tenue« Si j’avais un enfant et que je l’élevais seul avec très peu de moyen, je l’abandonnerai pour une vie meilleure… Alors oui, je pourrais abandonner mon enfant Wipa. » Mon regard plongeait dans le sien, je soupirais quelque peu. Il était tellement sincère que c’en était déconcertant. Comment pouvait-il faire cela ? Ah… je ne voulais plus parler de bébé ou d’enfant, de parents ou toute autre chose relatant au monde des bébés. « Je l’abandonnerai alors. Mais je ne te promets rien. Si c’est ce que tu veux je peux le faire mais… Je ne te promets rien… Si ma maman m’avait abandonné on ne se serait jamais connu Emon. Jamais. » Je l’avais appelé par son prénom ô non pas pour le vexer ou le blesser, mais pour lui faire comprendre qu’il m’était important et que notre rencontre était pour moi quelque chose que j’adorais, que j’aimais. Ma vie sans la sienne à mes côtés était dénué de sens et fade. Parce que je suis le genre de fille qui est envahissante, qui copie ceux qu’elle aime, parce qu’Emon était à mes yeux d’une importance aussi vital que le soleil l’est pour la terre. Ou que l’eau l’est pour nous. C’est ça. Emon était mon eau. Il m’était vital. Je me sentais tellement stupide de lui sortir ça, de devenir… si… Sentimentale ? C’était le bon mot ou pas ? Alors que cette chose était la dernière de mes préoccupations. Elle m’emmerdait plus qu’autre chose. Elle me dérangeait et me dévastait. Je la haïssais. « Ce qui est fait, est fait… On ne peut pas revenir en arrière de toute façon. » « Moi j’aurais aimé pouvoir. A quoi servent les grands frères s’ils ne sont pas capables de ça ? Je suis déçue. » Marmonnai-je doucement. Ça sonnait comme un reproche mais ça ne l’était pas vraiment. Il ne pouvait pas le faire et s’il avait pu je savais qu’il l’aurait fait. J’aurai aimé qu’il puisse me protéger, qu’il puisse voir que son père me faisait subir ce genre de chose. Qu’il me dise de venir vivre avec lui dans son appartement. J’aurais aimé oui. Mais comme il venait de le dire, ce qui est fait était fait. On ne pouvait pas retourner en arrière. En attendant je devais lui dire qui était le père. C’était affreux. Tellement affreux. J’avais envie de pleurer. Cette situation me rendait folle, mais d’une force que je ne savais pas quoi faire. Si je disais qu’il s’agissait de son père j’allais devoir l’enchainer pour pas qu’il le tue. Pas que ça me dérange mais je voulais me venger de mes propres mains. Et si j’annonçais que c’était Sasuke, comme couverture, c’est Sasuke qui risquait de se faire buter. Bon dieu. J’étais perdue. Je ne savais pas quoi dire. « Crache le morceau Wipa ! » Sursautant je poussais un faible cri en posant mes mains sur mon visage. « Sasuke. » Crachais-je alors en m’agrippant à lui. « S’il te plait, reste avec moi. Ne fais rien d’accord ? » De toute façon, il ne savait pas où il vivait non ? Hein ? Sasuke allait me tuer pour avoir dit ça à Emon, mais je m’arrangerais plus tard avec lui. Il était bien moins colérique et impulsif que lui. « J’ai froid Oni-chan. S’il te plait, allons quelque part. J’ai envie de boire un cappuccino. » J’essayais de trouver un moyen de rester avec lui et de ne pas le faire sortir de ses gongs.


Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 24 Jan - 16:45
J’ai toujours été un connard, alors cela ne me dérangeait pas d’abandonner mon enfant mais il fallait que ce soit dans un lieu sûr pour lui. Je n’allais pas le laisser dans la rue, ce n’était pas de mon genre. Je la regarde le plus sérieusement du monde, car je ne pouvais qu’être comme cela avec elle. Je l’abandonnerai alors. Mais je ne te promets rien. Si c’est ce que tu veux je peux le faire mais… Je ne te promets rien… Si ma maman m’avait abandonné on ne se serait jamais connu Emon. Jamais. Je la regarde dans les yeux avant d’approuver de la tête doucement. Je pouvais la comprendre aussi, ce n’était pas facile de faire ce genre de chose. Je dis cela mais peut-être qu’au final, je vais changer d’avis au moment venu. Cela ne m’est jamais arrivé et j’espère que cela ne m’arrivera pas, mais vu le nombre de conquête que j’ai eu… Je comprends, tu es enceinte de combien de mois ? J’imagine que tu as encore un peu de temps pour réfléchir à tout cela. Elle prendra la solution qui lui paraîtra la mieux, je ne pouvais pas douter d’elle une nouvelle fois. Elle était intelligente en plus de cela. Moi j’aurais aimé pouvoir. A quoi servent les grands frères s’ils ne sont pas capables de ça ? Je suis déçue. J’eus un léger sourire aux lèvres quand j’entendis ces paroles. Je secoue la tête avant de lever les yeux au ciel, ma main vient se loger dans ses cheveux pour les ébouriffer. Elle arrivait tout de même à me faire sourire. Les oni chans n’ont pas tous les mêmes pouvoirs à croire. dis-je en la regardant dans les yeux.

Il était temps qu’elle crache le morceau, me dire que je le connaissais n’allait pas suffire. Elle devait me le dire de sa propre voix et mes paroles fortes la firent sursauter. Sasuke. Je me fige d’un coup ne m’attendant pas vraiment à cette réponse, je n’aurais jamais penser cela de Sasuke. Il était le meilleur ami de Wipa depuis un long moment alors quoi ? … Il lui a pris sa première fois comme cela ?! Attend, t’es en train de me dire que sasuke t’a mis enceinte ?! dis-je totalement choqué de ce que je venais d’entendre. J’ai toujours cru que ce mec était un minimum droit pour ne pas avoir ce genre de penser envers elle mais je m’étais définitivement trompé. J’avais qu’une envie actuellement, c’est aller chez lui pour lui faire comprendre sa connerie. Tu peux être sûr que ce gamin va assumer ces conneries… Oser prendre ta première fois et te foutre enceinte ! J’hallucine ! dis-je en la fixant du regard. J’étais en train de bouillir, elle devait le sentir. S’il te plait, reste avec moi. Ne fais rien d’accord ? Je ne peux pas lui permettre que je ne ferais rien, mais j’allais rester avec elle pour l’instant en effet. Je ne peux pas te le promettre mais je vais rien faire tout de suite, j’ai besoin de réfléchir… Mais n’y compte pas trop Wipa. dis-je les sourcils toujours froncés d’énervement. J’ai froid Oni-chan. S’il te plait, allons quelque part. J’ai envie de boire un cappuccino. Je sortis de mes pensées en l’entendant dire qu’elle avait froid, c’est maintenant que je me rend compte qu’elle était enceinte et qu’il faisait -5 dehors. Allons boire un café alors mais finissons ta tournée, monte dans la voiture. Je vais le faire. Tu n’as pas intérêt à t’enfuir Wipa. dis-je en lui tendant mes clés. Je partis prendre son vélo et continua sa tournée, faire ce genre de job alors qu’elle est enceinte, c’est être inconsciente.

Pseudo : Nelliel Mes messages : 1254 Yen (¥) : 384 Avatar : Krystal F(x) / Jung Soo Jung Schizophrène? : Watanabe Joy feat Park Yeeun Choi Ichimaru feat Kim Ji Soo Hirako Rukia feat Hani Hisagi Yuzu feat Choi Yujin Yamamoto Kyota feat Suga Ayasegawa Tomoe feat Lee Kikwang Shangdi Sumiyo feat Zhou Jie Qiong Ahn Yi Han feat Han Sanghyuk Tenzin Opame feat Kim Yoo Jung
Age : 20 ans Date de naissance : 30/03/1996 Astrologie : Bélier & Rat Métier : Elle en cherche un Année : 1ère année sans la finir. Résidant à : Elle vit avec Sasuke Planning : Tenter de ne pas oublier Neji quelque part même si c'est tentant Faire chier le plus possible Sasuke pour mon propre plaisir personnel Ne pas penser au fait qu'Emon va se fiancer ... M'acheter un animal de compagnie. Mais quoi ? Me remettre à la danse je suis toute rouillée Allez embêter Berry un peu, il me manque aller pioncer chez Kat et faire les connes trouver un job histoire de ramener de l'argent Me trouver un homme... Peut-être que comme ça j'oublierai Emon... arrêter de donner le sein au gosse je souffre me couper les cheveux ? retrouver mon père et lui faire la misère

Navigation :
Viens voir ma petite story Mes lien Call me

Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 24 Jan - 17:35
Tenue« Je comprends, tu es enceinte de combien de mois ? J’imagine que tu as encore un peu de temps pour réfléchir à tout cela. » Passant brièvement ma langue sur mes lèvres, j’hochais quelque peu la tête. J’avais encore quatre mois oui. Ou un peu moins. Nous étions fin janvier… J’approchais à grand pas du sixième mois. Et ça me faisait terriblement peur. « Cinq mois. C’est bientôt la fin oui. » Le temps filait entre mes doigts, me donnant un goût d’amertume dans la bouche. J’aurais voulu pouvoir maitriser le temps mais ce n’était pas de mon ressort. C’était triste. Nous avions la possibilité de vivre mais pas d’avoir de pouvoir. Pourquoi ça n’existait que dans les livres et les films ? C’était dommage. Lançant une petite phrase mignonne je le laissais m’ébouriffer les cheveux. Ce geste, si banal et anodin m’avait manqué. Je m’en rendais compte en le sentant faire. Un faible sourire au coin des lèvres, je relevais le regard vers le sien sans le détourner. « Les oni chans n’ont pas tous les mêmes pouvoirs à croire. » Gonflant mes joues sous un léger air boudeur, je le poquais au niveau du torse comme pour le repousser. « Oni-chan tu crains. » Dis-je d’une voix légèrement enfantine. « Devrais-je te remplacer par ton frère ? » Petit air provocateur. Rien de bien méchant, mais j’aimais bien le taquiner avec ça. En attendant il fallait que je lui dise qui était le fameux père. Je ne pouvais pas réellement dire la vérité. Ça m’était impossible. Ça allait le détruire… ça allait… Je ne préférais pas savoir en fait. C’était affreux. Je ne voulais pas le voir s’énerver et aller tuer son père. Je voulais attendre je voulais… Il fallait que je trouve un moyen de me venger. Le seul prénom qui sorti fut celui de Sasuke. J’en étais désolée, je l’utilisais pour ne pas qu’il pète un plomb, même si annoncer cela n’allait pas le laisser de marbre. « Attend, t’es en train de me dire que Sasuke t’a mis enceinte ?! » Mordillant mes lèvres, je fermais les yeux. Oui, mais non. Y’avait jamais rien eu de sexuelle avec lui putain. Rien kedal, nada. Niet. Rien. « Tu peux être sûr que ce gamin va assumer ces conneries… Oser prendre ta première fois et te foutre enceinte ! J’hallucine ! » Mordillant mes lèvres, j’osais à peine imaginer s’il savait que c’était en fait son père… Et que c’était à l’âge de quatorze ans et non pas dix-neuf ans. « Il vaut mieux que ça soit lui qu’un inconnu pas vrai ? » marmonnai-je faiblement. A choisir j’aurai surement préféré ça oui… Ou même peut-être une autre personne en particulier... Mais ça, je ne préférais pas y penser. Il ne valait mieux pas. En attendant je me devais de l’empêcher d’aller voir Sasuke. Et pas qu’aujourd’hui. Tous les jours. « Je ne peux pas te le promettre mais je vais rien faire tout de suite, j’ai besoin de réfléchir… Mais n’y compte pas trop Wipa. » « Fais-le pour moi. D’accord ? Hein ? Pour moi. S’il te plait. » Je le prenais par les sentiments. C’était mauvais de faire ça et je le savais. Mais je me devais de le faire. Je ne voulais pas qu’il aille faire quoi que ce soit à Sasuke. En attendant j’avais froid, et c’était vrai, de ne pas bouger, rester inerte, je commençais à geler sur place. « Allons boire un café alors mais finissons ta tournée, monte dans la voiture. Je vais le faire. Tu n’as pas intérêt à t’enfuir Wipa. » Prenant les clés, je fronçais les sourcils en entrouvrant la bouche. Mais non. Il n’avait pas à faire mon travail ingrat. Il… Non. Baissant la tête, je sentis les larmes monter et couler sans même pouvoir les retenir. Reniflant, je passais une main sur mon visage avant de partir en direction de sa voiture. La trouvant assez rapidement, je montais à l’intérieur avant de mettre la clé dans le contact et l’allumer. Chauffage en marche, je restais comme une idiote à pleurer, essuyant mes larmes un coup sur deux, en attendant que le chauffage ne vienne. Le moteur étant froid et la voiture ne roulant pas ça risquait d’être un peu long. Le voyant revenir j’essuyais rapidement mes joues avant de cacher plus ou moins mon visage de mes cheveux. « Ne refait plus jamais ça. T’as pas à faire ce boulot. Te salis pas les mains pour moi. »  


Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 24 Jan - 20:55
Cinq mois. C’est bientôt la fin oui. Cela faisait déjà cinq mois qu’elle était enceinte, je la regardais de haut en bas avant de soupirer. Cela voulait dire qu’elle était déjà enceinte quand on vivait sous le même toit et je ne l’avais pas vu. Je la regardais quelques secondes en clignant des yeux, ayant du mal à réaliser qu’elle était vraiment enceinte. Cela me faisait bizarre de savoir cela. Je préfère ne rien dire et juste approuver de la tête doucement. Il valait mieux que je me taise pour le coup et juste profiter de ce moment détendu pour rire de sa remarque. J’ai vu pendant deux secondes notre relation passé et cela me faisait du bien, tellement besoin même. Je n’avais malheureusement pas tous les pouvoirs, ce qui allait contre mon gré on est d’accord. Oni-chan tu crains. Devrais-je te remplacer par ton frère ? Je lève les yeux au ciel en entendant ces paroles, elle essayait de me rendre jaloux avec mon frère mais je le connaissais assez pour savoir qu’on était assez différent lui et moi pour ne pas qu’elle me remplace par lui. T’as raison, tu risques de te faire accueillir par mon frère. dis-je en lui faisant un sourire au coin.

Enfin ce n’était pas le moment de rigoler, il fallait vraiment que je connaisse le prénom du papa, de ce connard qui l’a mis en enceinte. Quand je sus que c’était Sasuke, son meilleur ami, mon sang ne fit qu’un tour. Je n’aurais jamais pensé cela de lui et j’avoue que j’étais vexé pour le coup qu’elle ait préféré ce mec à moi. Je n’allais pas lui dire mais j’en avais gros sur la patate pour le coup. Il vaut mieux que ça soit lui qu’un inconnu pas vrai ? Mon regard en disait long sur ma réponse, j’aurais nettement préféré que cela soit un inconnu. Cela voulait dire que je l’ai laissé avec un pervers qui pensait qu’à une chose, prendre la virginité de Wipa. Putain, si j’avais su les pensées qu’il avait envers toi … Tu peux être sûr que je lui aurais défoncé la tronche bien avant ! dis-je en serrant la main. Je n’allais pas lui promettre que je n’irais pas le voir et que je n’irais pas lui en coller une, c’était plus fort que moi. Personne n’avait le droit de toucher à Wipa, pas elle nan. Fais-le pour moi. D’accord ? Hein ? Pour moi. S’il te plait. Je la regarde dans les yeux avant de secouer la tête doucement. C’était difficile de lui promettre quelque chose qu’on n’était pas sûr de pouvoir tenir et je n’étais pas un menteur, je ne pouvais pas promettre ce genre de chose. Je ne peux pas promettre si je ne tiens pas celle-ci, tu me connais. dis-je en la regardant dans les yeux. J’étais honnête au moins.

Elle avait froid, il fallait qu’elle se réchauffe mais elle ne pouvait pas ne pas terminer son travail. Maintenant que je savais qu’elle était enceinte, je n’allais pas laisser faire cela surtout par ce temps. J’avais pris la décision de faire la tournée à sa place, je ne pouvais pas la laisser faire. Je partis sans lui laisser le choix et fini rapidement la tourner. J’en profite pour déposer le vélo au magasin et partit la rejoindre dans la voiture. Je ferme la porte derrière moi et me tourne vers elle, je compris rapidement qu’elle n’était pas dans son assiette. Ne refait plus jamais ça. T’as pas à faire ce boulot. Te salis pas les mains pour moi. J’approche ma main de son visage et lui remonte la tête. Je la regarde dans les yeux avant de lui ressuyer les larmes qui coulaient sur sa joue. Je ne peux pas te laisser faire cela, surtout en sachant que tu es à cinq mois. Tu dois te reposer… Je t’aiderai Wipa. dis-je en lui faisant un léger sourire aux lèvres. Je ne supportais pas la voir pleurer ainsi. Allons boire un bon café, je te ramènerai chez toi après… D’ailleurs tu vies où ? lui demandais-je en arquant un sourcil. M’insérant sur la route en direction de Shibuya.

Pseudo : Nelliel Mes messages : 1254 Yen (¥) : 384 Avatar : Krystal F(x) / Jung Soo Jung Schizophrène? : Watanabe Joy feat Park Yeeun Choi Ichimaru feat Kim Ji Soo Hirako Rukia feat Hani Hisagi Yuzu feat Choi Yujin Yamamoto Kyota feat Suga Ayasegawa Tomoe feat Lee Kikwang Shangdi Sumiyo feat Zhou Jie Qiong Ahn Yi Han feat Han Sanghyuk Tenzin Opame feat Kim Yoo Jung
Age : 20 ans Date de naissance : 30/03/1996 Astrologie : Bélier & Rat Métier : Elle en cherche un Année : 1ère année sans la finir. Résidant à : Elle vit avec Sasuke Planning : Tenter de ne pas oublier Neji quelque part même si c'est tentant Faire chier le plus possible Sasuke pour mon propre plaisir personnel Ne pas penser au fait qu'Emon va se fiancer ... M'acheter un animal de compagnie. Mais quoi ? Me remettre à la danse je suis toute rouillée Allez embêter Berry un peu, il me manque aller pioncer chez Kat et faire les connes trouver un job histoire de ramener de l'argent Me trouver un homme... Peut-être que comme ça j'oublierai Emon... arrêter de donner le sein au gosse je souffre me couper les cheveux ? retrouver mon père et lui faire la misère

Navigation :
Viens voir ma petite story Mes lien Call me

Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 24 Jan - 21:52
Tenue« T’as raison, tu risques de te faire accueillir par mon frère. » Je lui tirais doucement la langue. De toute façon, je n’avais pas réellement envie de voir son frère. Plus le temps passait et plus je m’étais éloignée de lui. J’avais mes raisons, et pour rien au monde je n’en parlerai à Emon pour la simple et bonne raison qu’il ne savait pas qui m’avait fait ça. Et qu’en plus il avait été sous le toit durant ces faits-là. C’était surement puéril de ma part, mais j’aurais aimé qu’il puisse le remarquer. Puis vint le moment qu’il attendait. Même si c‘était pas franchement une bonne idée que de dire ça, je préférais pour l’instant minimiser les dégâts. Mieux valait balancer ce prénom que celui de son père. Pour l’instant je devais anticiper. J’agirais par la suite comme je le pourrais. Il me pardonnerait d’avoir menti. Je l’espérais en tout cas. Je voyais bien qu’il était déçu de Sasuke. Je m’en voulais d’ailleurs, parce que je le faisais passer pour un moins que rien. Alors qu’il n’avait strictement rien fait. « Putain, si j’avais su les pensées qu’il avait envers toi … Tu peux être sûr que je lui aurais défoncé la tronche bien avant ! » Soupirant, je pinçais mes lèvres en hésitant à prendre la parole. Mais non. Je n’allais pas hésiter. Je ne l’avais jamais fait je n’allais pas le faire maintenant. « J’étais d’accord. On a simplement eu un moment d’égarement. Ça aurait très bien pu nous arriver au vu de notre proximité. » Je ne savais pas si c’était le bon exemple à donner. Mais je voulais qu’il comprenne que… Y’avait rien à comprendre de base. Ça ce n’était pas passé comme ça. Je mentais. Mais je ne voulais pas qu’il fasse de mal à Sasuke. J’étais prête à tout pour lui faire comprendre que… Que ben… Y’avait pas que Sasuke comme fautif. Je m’auto embrouillais dans mon mensonge et ça commençait d’ailleurs à me faire peur. Je n’allais pas tenir longtemps si je commençais à ne plus savoir ce que je fais, pense et dis… Je devais tout retenir. Pas facile. Je n’étais pas l’illuminer du coin. J’étais une fille trop simple. Dans tous les cas, je lui demandais de ne rien faire à Sasuke. Je ne voulais pas qu’il le toucher, je voulais qu’il me promette de ne pas agir. Je crois que je ne m’en remettrais jamais s’il touchait Sasuke… « Je ne peux pas promettre si je ne tiens pas celle-ci, tu me connais. » Oui, je le connaissais. Mais parce que je le connaissais, j’allais user du chantage et de notre proximité. Je ferais tout pour ne pas qu’il le touche. Je me débrouillerais. Tant pis si ce que je fais ne se fait pas. Il comprendra plus tard quand il apprendra la vérité. « Je te connais oui. Mais pour moi, je sais aussi que tu ferais tout et n’importe quoi… Alors fais-le s’il te plait. » Mon regard dans le sien, je lui montrais à quel point j‘étais sincère. Lui annonçant que j’avais froid, il prit les devants, me filant les clés de sa voiture pour que j’aille me réchauffer pendant qu’il finissait la livraison. Ça me tuait de le voir faire ce boulot ingrat. A tel point que je me mis à pleurer. Encore plus quand je fus dans la voiture. Je ne voulais pas qu’il me voit ainsi, j’avais beau essuyer mon visage ça revenait. Ça me dévasté. Arrivant, je lui fis comprendre qu’il ne devait pas se salir les mains pour moi. Jamais. M’attrapant le visage, nos regards se croisèrent et je me sentis rougir. Je ne voulais pas qu’il me voit si faible. « Je ne peux pas te laisser faire cela, surtout en sachant que tu es à cinq mois. Tu dois te reposer… Je t’aiderai Wipa. » Mon regard se posant sur son sourire, je sentis mes lèvre s’étirer doucement à leur tour. « Allons boire un bon café, je te ramènerai chez toi après… D’ailleurs tu vies où ? » Reniflant doucement, je me redressais pour me jeter sur lui. Pas pratique dans une voiture, j’en convenais parfaitement, mais je m’en fichais. Passant mes bras autour de son cou, je le serrais fort contre moi, mon visage dans son cou. « Tu m’as manqué. » Oui il m’avait terriblement manqué. Lui et sa façon de me traiter, je m’étais toujours senti comme une princesse avec lui. Déposant un baiser sur sa joue, je le regardais quelques instants avant de le laisser conduire pour de bon cette fois. « Je vis dans le quartier, pas loin d’ici en fait. Tu me promets de n’en parler à personne ? Pas même ton frère ! Ni ma mère ! Per-Son-nes ! » Dis-je en appuyant bien sur le dernier mot. Attrapant sa main libre, celle qui passait les vitesses, j’entrelaçais nos doigts l’air de rien avant de m’enfoncer bien dans le siège de la voiture et fermer les yeux.  


Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 24 Jan - 22:19
C’était donc Sasuke le père de cet enfant, cela me choquait clairement. Je n’aurais jamais pensé que cela puisse être lui. Je me doutais qu’il n’était pas totalement pour l’enfant et j’étais bien décidé à aller lui dire quelques mots. J’aurais dû lui faire comprendre depuis le début qu’il n’avait pas intérêt à la toucher, Wipa n’était pas comme cela et elle était trop précieuse pour être toucher ainsi et être dans ce genre de situation. J’étais d’accord. On a simplement eu un moment d’égarement. Ça aurait très bien pu nous arriver au vu de notre proximité. J’espérais bien qu’elle était consentante, sinon cela voulait dire que c’était un viol et là… Je le tue, et je n’hésiterais pas une seule seconde. Mais le fait qu’elle ait voulu le faire avec Sasuke plutôt qu’avec moi me blessait quelque peu, j’avais déjà pris son premier baiser alors… Cela aurait sûrement été mieux si cela avait été moi, j’aurais tout de suite pensé au préservatif. dis-je d’un ton sec. J’étais vexé pour le coup. Et je n’allais pas laisser passer cela, je sais qu’elle ne voulait pas mais je ne pouvais pas lui promettre ce genre de chose. Je n’étais pas un menteur et j’étais assez têtu pour ne pas changer d’avis. Je te connais oui. Mais pour moi, je sais aussi que tu ferais tout et n’importe quoi… Alors fais-le s’il te plait. Je la regarde dans les yeux, elle avait raison mais là on était dans une autre situation. J’irai lui parler que tu le veuilles ou non, je lui expliquerai comment marche une capote, comme il semble ne pas le savoir. dis-je en haussant les épaules. Mon levé de main voulait bien dire que la conversation était close, elle n’avait plus rien à dire j’avais pris ma décision.

J’avais fini de m’occuper de cette tournée, je n’avais pas pu la laisser le faire vu le froid et son état physique et moral. J’étais revenu rapidement alors qu’elle m’attendait dans la voiture. Je ne m’attendais pas à la retrouver en pleure, je n’ai pas compris au début mais je me doutais qu’il y avait les hormones là-dedans. Je lui explique que j’allais l’aidé et que je n’allais pas la laisser faire ce genre de boulot. Je lui avais aussi posé une question mais elle semblait trop en émotion pour me répondre puisqu’elle se jette sur moi pour me faire un câlin. Tu m’as manqué. J’eus un sourire aux lèvres avant de la serrer à mon tour venant déposer un baiser sur son front. Tu m’as aussi manqué wipa. dis-je dans un murmure contre son oreille. Sentir son parfum et son contact me faisait le plus grand bien, j’étais heureux à ce moment précis, oubliant même cet enfant. Je souris à son baiser sur ma joue avant qu’elle ne se redresse. Je vis dans le quartier, pas loin d’ici en fait. Tu me promets de n’en parler à personne ? Pas même ton frère ! Ni ma mère ! Per-Son-nes ! Je secoue la tête positivement, elle pensait honnêtement que j’étais une balance ? Elle pouvait très bien croire en moi, je l’ai toujours couvert quand elle en avait besoin. Tu vis seul ? Et tu me connais, je sais tenir ma langue. dis-je en secouant la tête. J’avais pris le chemin de mon quartier où se trouvaient les meilleurs cafés du coin. Je la laisse prendre ma main, ce contact me faisait le plus grand bien. Je laisse mon pouce caresser le dessus de sa main avant de me tourner vers elle. J’ai maintenant mon propre appartement, j’ai quitté la maison familial parce que j’en pouvais plus et je trouvais cela vide sans toi. dis-je en lui faisant un léger sourire aux lèvres. Je vis dans un grand studio à Shibuya depuis quatre mois. Cela me fait du bien, cela me change la vie. J’étais plus libre de mes actes et de mes mouvements.

Pseudo : Nelliel Mes messages : 1254 Yen (¥) : 384 Avatar : Krystal F(x) / Jung Soo Jung Schizophrène? : Watanabe Joy feat Park Yeeun Choi Ichimaru feat Kim Ji Soo Hirako Rukia feat Hani Hisagi Yuzu feat Choi Yujin Yamamoto Kyota feat Suga Ayasegawa Tomoe feat Lee Kikwang Shangdi Sumiyo feat Zhou Jie Qiong Ahn Yi Han feat Han Sanghyuk Tenzin Opame feat Kim Yoo Jung
Age : 20 ans Date de naissance : 30/03/1996 Astrologie : Bélier & Rat Métier : Elle en cherche un Année : 1ère année sans la finir. Résidant à : Elle vit avec Sasuke Planning : Tenter de ne pas oublier Neji quelque part même si c'est tentant Faire chier le plus possible Sasuke pour mon propre plaisir personnel Ne pas penser au fait qu'Emon va se fiancer ... M'acheter un animal de compagnie. Mais quoi ? Me remettre à la danse je suis toute rouillée Allez embêter Berry un peu, il me manque aller pioncer chez Kat et faire les connes trouver un job histoire de ramener de l'argent Me trouver un homme... Peut-être que comme ça j'oublierai Emon... arrêter de donner le sein au gosse je souffre me couper les cheveux ? retrouver mon père et lui faire la misère

Navigation :
Viens voir ma petite story Mes lien Call me

Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 24 Jan - 23:43
Tenue« Cela aurait sûrement été mieux si cela avait été moi, j’aurais tout de suite pensé au préservatif. » Rougissant à ses paroles, je mordillais mes lèvres en baissant la tête. Je n’avais jamais réellement voulu y penser. Pourquoi ? Parce qu’à seulement quatorze ans son père m’avait pris cette chose qui signifiait beaucoup. Je n’étais qu’une enfant à qui on avait volé son innocence. J’avais tout fait pour le lui cacher et jusqu’à preuve du contraire ça avait bien marché… Je ne savais pas… Mais dans tous les cas, Emon avait pris mon premier baiser sous une curiosité contagieuse dont je lui avais dit d’assouvir avec moi. J’étais trop jeune à l’époque pour être curieuse sur cela… Mais si j’avais eu une vie normale, il est clair que j’aurai surement eu cette curiosité à mon tour et serait venu vers lui. Imaginer la chose me donnait bizarrement chaud et me faisait encore plus rougir. « Pardon. Je… Pardonne-moi. » S’il savait… Dirait-il la même chose ? Je savais que non.  Fermant brièvement les yeux, j’essayais de calmer mon cœur qui lui battait trop fort. Contrariété, mensonge, peur, émotivité. J’allais finir par me jeter sous une voiture, tant j’avais peur de ne plus m’y retrouver dans tout ce méli-mélo. « J’irai lui parler que tu le veuilles ou non, je lui expliquerai comment marche une capote, comme il semble ne pas le savoir. » Allant pour répondre, je me ravisais en voyant sa main levée. Fin de la discussion. Pas la peine d’insister avec lui, ce n’était pas possible. Soupirant quelque peu, je baissais la tête en me sentant mal pour Sasuke. Je l’avais foutu dans le pétrin et pas qu’un peu. J’allais mourir le jour ou Emon saurait la vérité… Soupirant, je filais dans sa voiture pour me réchauffer. Revenant, je lui sautais dessus sans trop réellement pouvoir m’en empêcher. Il m’avait trop manqué. Il savait que j’étais une fille envahissante, et câline. Et je l’étais encore plus depuis que j’étais enceinte… Surement les hormones mais j’avais constamment besoin d’un contact. « Tu m’as aussi manqué wipa. » Soupirant sous son baiser, je fermais les yeux en le serrant un peu plus. J’avais toujours aimé le contact avec lui. Comme si c’était apaisant, décontractant, et tant d’autres choses. Déposant à mon tout un baiser sur sa joue, je me posais sur le siège, en lui susurrant de ne le dire à personne. Il ne devait vraiment le dire à personne. « Tu vis seul ? Et tu me connais, je sais tenir ma langue » Regardant son pouce me caresser le dessus de la main, je la serrais un peu plus en souriant en coin. Sa main m’avait manqué. Emon avait de belles mains. « Je sais oui. Tu es un homme parfait ! Comme toujours ! » J’avais un peu trop tendance à le lui dire. « Non. Je vis chez la femme de ménage de tes parents et son fils Berry. Enfin, je squatte aussi chez Katreeya ou chez Sasuke. Tout dépend. Mais je ne suis jamais seule. » marmonnai-je doucement. Katreeya qui était comme une sœur pour moi. Ma meilleure amie… Avec elle je pouvais montrer mes faiblesses et pleurer. Chose que je n’aimais pas faire devant Emon. J’avais bien trop honte. Je ne voulais pas qu’il me voit comme la fille portant son demi-frère. Comme la fille violée par son père.  « J’ai maintenant mon propre appartement, j’ai quitté la maison familial parce que j’en pouvais plus et je trouvais cela vide sans toi.  » Le dévisageant longuement, je boguais sur son sourire. « Je vis dans un grand studio à Shibuya depuis quatre mois. Cela me fait du bien, cela me change la vie.  » Le regardant encore un moment, comme à mon habitude, je soupirais longuement. « Tes parents n’ont rien dit ? Tu dois manquer à ta maman…Je pourrais venir squatter chez toi ? » C’était bien la seule question qui me venait. Maintenant qu’il « savait » je pouvais venir le voir et profiter de lui comme avant. Le faire chier, l’envahir, faire ma moule comme si Emon était mon rocher. Et depuis que j’étais enceinte, autant dire que j’étais pire qu’avant. Voir trop dans la mignonitude. « Pas grave si t’as pas de seconde chambre. Tu sais que ça me dérange pas de dormir avec toi. » De tout temps de toute façon c’était rare que je dorme seule. Je squattais toujours le lit de maman en règle général… Tout comme je dormais avec Mikoto ou Berry quand je le pouvais.  


Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 23:22
 

Nop it's my Doppelgänger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le Doppelgänger
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-