AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Let me help you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Pseudo : Laady / Heerin Mes messages : 1088 Yen (¥) : 196 Avatar : Kim Chung Ha [I.O.I] Schizophrène? :

ขตริยะ la danseuse, |一護, le taggeur | 호석, l'écrivain



You're going past a Bad time



Fear leads to anger, anger leads to hate, hate leads to suffering. Age : 18 ans Date de naissance : 05/07/1998 Astrologie : cancer Année : 3e année Résidant à : Minato Planning :

Le pyromane est le fils du feu



Tout le drame de sa jeunesse mal entourée ne se traduisait que dans ce petit sourire à part, dans ce regard déjà ironique et dans ce tendre mouvement de retrait, de quelqu'un qui ne veut plus que l'on vienne le blesser.



• Trouver un bon moyen de buter mon paternel
• Peut être faire de même avec ma mère tiens
• Arrêter de penser à Yi Han. Accessoirement arrêter de l'aimer
• Mais bon, difficile de ne pas continuer, je n'ai pas envie qu'il jette son dévolu sur d'autre fille.
• Awi, briser le cou aussi du truc poilu de Yi Han... J'aimerais bien voir ce que ça fait. Ca ne doit pas être la même chose qu'un chat
• Essayer de déclencher un incendie au lycée. Ca doit être le pied
• Aller chez Zero pour profiter un peu de sa gentillesse
• Retrouver aussi Dawn Il est presque trop parfait pour être réel
• Pousser Meliodas du haut du toit
• Acheter cette peluche de Patrick l'étoile de mer trop mignonne
• Faire couler du sang ?



Madness is a gift God.



I'll break your heart like you broke my mind
Navigation :

We're no mercy
Let me see you want me baby, let me see you do
R.I.N.G, ring ma bell, ring ring ma bell
Ask me if you wanna


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mar 26 Jan - 15:18
let me help you
SAEJIN & JUNKO



Depuis que j’avais commencé mon traitement hormonal, j’avais eu tendance a prendre du poids a une vitesse folle. Je savais que c’était les effets secondaires, mais je ne pensais pas que ce serait à ce point. Certes, je n’étais pas ce qu’on appellerait une baleine, mais déjà qu’a l’époque, j'étais complexée par ce corps anormalement constituée, ce n'était pas la peine d’ajouter le surpoids a la liste. Mais à l’époque, sécher les cours de sport, c’était une habitude. Je refusais de me changer avec les autres filles quand j’avais encore ce truc entre mes jambes.

Enfin, ce n’était que mes mauvais souvenirs d’adolescente. Mais bon, il y a une chose qui n’a pas changé, même en étant devenue une vraie fille, c’est cette prise de poids excessive. Je pensais que quand j’aurais fini mon traitement s’est effet disparaîtrons. Et j’ai bien menti. Lorsque j’étais monté sur ma balance et vis tout le poids affiché, je n'y croyais pas… Beaucoup trop de laisser aller. Bon, c’est vrai que j’ai eu beaucoup de soucis ces dernières semaines, je n’avais pas vraiment le temps a consacrer a ma ligne. Mais bon, aujourd’hui, c’était samedi, si j’avais l’habitude de consacrer ce jour a ton mode off de ton coté switch girl otaku, j’allais bien remettre mon ancienne habitude du matin et ca dès maintenant. Il faudrait vraiment que je parle de ça avec Reon-sensei. Adoptant une tenue assez confortable, je me sentais prête a transpirer dans mon t-shirt.

J’arrivais dans le parc, déjà essoufflée. J’avais à peine marché pour aller au parc ! L’habitude des transports en commun, je supposais - je me rassurais, je sais. - La brise matinale s'abattait sur tes petites joues pales. Je commençais mon petit footing, ca fait bien longtemps, mais le paysage était toujours le même. Étrangement, ça m’avait presque manqué. Après une bonne vingtaine de minutes a avoir foulé chaque caillou, je pris le temps de récupérer une respiration normale. Je m’étirais puis un instant. Ça fait bien longtemps que je ne m’étais pas dépensée comme ça. J’observais aléatoirement les alentours avant que mon regard ne se stoppe sur une jeune fille qui semblait s’être blessée.Je demande au cas où.


« Vous… Vous allez bien ? Vous êtes vous blessée quelque part »

Bon, j’avoue que c’est une question conne. Comme si elle avait l’aller bien. Je m’accroupissais a son niveau regardant ce qui semblait être une blessure.

« Ca va ? Vous avez besoin d’aide ou que j’appelle quelqu’un ? »

Je demande au cas où. Peut-être que j'exagérais une chose qui n’était pas même pas grave
electric bird.

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 6 Fév - 22:42
let me help you
SAEJIN & JUNKO

La porte claque juste derrière moi. Trois jours que je n’ai pas couru et ça me manque affreusement. Mais en ce moment, c’est un peu compliqué. Je consacre la plupart de mon temps libre le nez dans les bouquins. Le droit est une matière intéressante mais tellement compliquée. Il y a tellement de choses à connaître sur le bout des doigts. D’avoir de la logique ne suffit pas, il faut connaître les textes, savoir interpréter et les tourner en sa faveur. En plus de toute cette connaissance dont je manque cruellement, il y a toute cette attitude, toute cette logique à adopter. Au contraire des autres étudiants de cette section, je n’ai pas de bagages antérieurs susceptibles de facilité mon apprentissage. J’ai vécu mes précédentes années complètement investi dans mon rêve de petite fille, celui de devenir une danseuse étoile. Les cours, l’école, même si j’y accordais toujours de l’importance, n’avaient pas la même priorité que mes heures de répétition. Toute mon énergie, je la dépensais dans les entrainements, tous plus épuisants les uns que les autres. Il n’y a qu’à regarder l’état de mon corps aujourd’hui. Je suis tout juste majeure et pourtant, je me sens exténuée. Si, à l’époque, j’étais plongée dans mes entrainements, le relâchement brusque de mon corps m’est fatal. Il n’est pas habitué à ne rien faire, à se détendre. Alors, forcément, de courir cela me défoule autant que cela me fait du bien. Je monte le volume de ma musique et commence à courir plus vite. Je me sens pleine d’énergie aujourd’hui et j’ai vraiment besoin de relâcher toute cette pression liée aux cours et à mes inquiétudes. Est-ce que je vais vraiment réussir à m’en sortir ? Si je suis du genre bosseuse et à ne rien lâcher, je doute fortement de mes capacités à réussir cette fois. Parce que j’ai pris le pari de faire un virage à 360° dans ma vie. Alors, forcément, je me retrouve déstabilisée. Je n’ai plus les mêmes repères et les difficultés n’arrangent en rien. J’accélère de plus en plus le rythme de ma course, sentant les muscles de mon corps se chauffer peu à peu. Cette sensation  fait plaisir car elle me rappelle mes entrainements. J’accélère encore, mettant mon corps au défi de se dépasser, de se dérouiller un peu, aussi. Mais au bout de quelques mètres, une violente douleur me prend au niveau de la cuisse. Cette maudite blessure ne me laissera décidément aucun répit. Les médecins m’ont tous dit d’y aller doucement, dans la pratique d’un sport. Parce que je leur avais dit que j’étais incapable de ne pas faire de sport. Cela faisait partie de moi et je ne pouvais pas m’en défaire aussi facilement. Je presse inutilement là où j’ai mal. Je m’accroupis, incapable de supporter la douleur lancinante. J’entends quelqu’un me parler, mais franchement, j’ai trop mal pour me concentrer sur quelque chose d’autre. Je gémis, parce que la douleur, loin de partir, se fait de plus en plus forte. Peut-être que si je fais fonctionner les muscles de ma jambe, la douleur va s’atténuer, mes muscles s’habituer. Je me redresse pour tenter de courir à nouveau. Mais ma jambe me lâche et je m’effondre par terre en criant de douleur.
electric bird.

Pseudo : Laady / Heerin Mes messages : 1088 Yen (¥) : 196 Avatar : Kim Chung Ha [I.O.I] Schizophrène? :

ขตริยะ la danseuse, |一護, le taggeur | 호석, l'écrivain



You're going past a Bad time



Fear leads to anger, anger leads to hate, hate leads to suffering. Age : 18 ans Date de naissance : 05/07/1998 Astrologie : cancer Année : 3e année Résidant à : Minato Planning :

Le pyromane est le fils du feu



Tout le drame de sa jeunesse mal entourée ne se traduisait que dans ce petit sourire à part, dans ce regard déjà ironique et dans ce tendre mouvement de retrait, de quelqu'un qui ne veut plus que l'on vienne le blesser.



• Trouver un bon moyen de buter mon paternel
• Peut être faire de même avec ma mère tiens
• Arrêter de penser à Yi Han. Accessoirement arrêter de l'aimer
• Mais bon, difficile de ne pas continuer, je n'ai pas envie qu'il jette son dévolu sur d'autre fille.
• Awi, briser le cou aussi du truc poilu de Yi Han... J'aimerais bien voir ce que ça fait. Ca ne doit pas être la même chose qu'un chat
• Essayer de déclencher un incendie au lycée. Ca doit être le pied
• Aller chez Zero pour profiter un peu de sa gentillesse
• Retrouver aussi Dawn Il est presque trop parfait pour être réel
• Pousser Meliodas du haut du toit
• Acheter cette peluche de Patrick l'étoile de mer trop mignonne
• Faire couler du sang ?



Madness is a gift God.



I'll break your heart like you broke my mind
Navigation :

We're no mercy
Let me see you want me baby, let me see you do
R.I.N.G, ring ma bell, ring ring ma bell
Ask me if you wanna


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mer 2 Mar - 14:57
let me help you
SAEJIN & JUNKO



Je savais que ma vie pouvait être pleine de surprises, les rencontres qui peut changer une vie. C’était le cas de tout le monde. Mais je n’aimais pas vraiment ce monde pourri. Tu avais toujours peur que n’importe quelle personne te blesse comme tu as tant l’habitude. Tu étais lassée de t’accrocher au gens pour tomber de plus haut encore. Triste réalité que tu connaissais. Mais bon tu ne pouvais pas juger un livre a sa couverture, en l'occurrence cette jeune fille qui semblait mal en point. Je ne voulais pas la laisser ainsi. Je n’étais pas du tout comme ça. Lorsque j’ai eu mon accident il y a quelques mois, j’étais contente de voir qu’il y a quelqu’un pour prendre soin de moi. Surtout que la jeune fille semblait véritablement souffrir le martyr. C’était bien plus grave que je pouvais le penser on dirait. La japonaise écroulée au sol, je m’accroupissais a ses cotés, mon fidèle air inquiet se reflétant dans mes yeux. J’observais sa cheville en soulevant son bas. Elle ne semblait pas gonfler. C’était rassurant, cela signifiait qu’elle ne s’était pas foulée la cheville. Je passais son bras autour de mes épaules tandis que le mien ceinturait sa taille pour la relever.

« Faites attention, n’appuyez pas trop dessus »

Je l’accompagnais la jeune fille a s’asseoir sur le banc, mon regard toujours anxieux posé sur elle. La voir grimacer de douleur ne m’enchantait pas. J’avais l’impression d’être totalement impuissante et Dieu seul sait a quel point je haïssais ce sentiment. Je commençais a croire qu’il ne me quittait jamais. Je me pinçais les lèvres et serrais mon jogging entre mes doigts. Ma voix qui n’était pas si assurée que ça.

« Vous avez trébuché sur quelque chose ? Qu’est-ce qu’il s’est passé ? »

Je devais savoir au moins de quoi il était raison avant de savoir si je devais appeler quelqu’un. Je n’étais pas médecin mais bon, il n’y avait que sur moi que la jeune inconnue pouvait compter
electric bird.

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 12 Mar - 0:51
let me help you
SAEJIN & JUNKO


Je pensais être débarrassée de cette douleur une bonne fois pour toute. Mais à croire que j’aurais dû prendre les avertissements des médecins plus au sérieux. J’avais pourtant promis à mes parents milles précautions, que je ferais attention. Il faut croire que je n’avais pas assez écouté. Après des mois où tout allait bien, j’avais pensé que je pouvais forcer un peu plus sur ma jambe, que ça irait, que j’allais bien. Cette douleur présente était un rappel cuisant que je n’étais plus vraiment la même. J’avais vécu un accident et même si je m’en étais sortie vivante, j’avais gardé des séquelles importantes. Je gémis parce que je ne sais pas comment placer ma jambe pour que je ne ressente plus la douleur. J’entends la voix d’une fille qui me conseille de ne pas appuyer dessus. Je retire alors mes mains, tentant du mieux que je peux de ne pas faire pression dessus. Je relève la tête quand elle m’aide à me relever. Je ne peux pas poser le pied par terre pour le moment, parce que c’est trop sensible pour que je puisse me servir de ma jambe convenablement. Je m’incline doucement et m’excuse de devoir m’appuyer sur elle comme ça. Mais si je ne le fais pas, je ne vais pas pouvoir avancer. Heureusement que quelqu’un se balader aussi dans le coin et a pu me trouver rapidement. Je lève la main, la pose sur le banc et me retourne doucement pour pouvoir m’asseoir. Je soupire à nouveau, je respire un peu fort, parce que j’ai l’impression que ça m’a pompé toute mon énergie. J’arrache finalement les écouteurs de mes oreilles, coupe la musique et pose le tout sur le banc.

Quand elle me reparle, me demandant ce qu’il m’arrive, je me retourne vers elle. Mais je ne peux pas parler tout de suite. Je secoue d’abord la tête. Si seulement j’avais seulement trébuché. Je finis enfin, au bout de plusieurs minutes, de me redresser pour me retrouver à sa hauteur. J’ai chaud aux joues, je suppose qu’elles doivent être toutes rouges. Je m’incline une nouvelle fois vers elle et la remercie pour m’avoir aidé. Je suis un peu gênée de me confier là-dessus. « Non … C’est juste que … Je me suis blessé à la jambe, l’année dernière. C’est resté sensible. » C’est plus que sensible, j’ai une énorme cicatrice au niveau de la cuisse, que je cache comme je peux par les couches de vêtements.
electric bird.


Pseudo : Laady / Heerin Mes messages : 1088 Yen (¥) : 196 Avatar : Kim Chung Ha [I.O.I] Schizophrène? :

ขตริยะ la danseuse, |一護, le taggeur | 호석, l'écrivain



You're going past a Bad time



Fear leads to anger, anger leads to hate, hate leads to suffering. Age : 18 ans Date de naissance : 05/07/1998 Astrologie : cancer Année : 3e année Résidant à : Minato Planning :

Le pyromane est le fils du feu



Tout le drame de sa jeunesse mal entourée ne se traduisait que dans ce petit sourire à part, dans ce regard déjà ironique et dans ce tendre mouvement de retrait, de quelqu'un qui ne veut plus que l'on vienne le blesser.



• Trouver un bon moyen de buter mon paternel
• Peut être faire de même avec ma mère tiens
• Arrêter de penser à Yi Han. Accessoirement arrêter de l'aimer
• Mais bon, difficile de ne pas continuer, je n'ai pas envie qu'il jette son dévolu sur d'autre fille.
• Awi, briser le cou aussi du truc poilu de Yi Han... J'aimerais bien voir ce que ça fait. Ca ne doit pas être la même chose qu'un chat
• Essayer de déclencher un incendie au lycée. Ca doit être le pied
• Aller chez Zero pour profiter un peu de sa gentillesse
• Retrouver aussi Dawn Il est presque trop parfait pour être réel
• Pousser Meliodas du haut du toit
• Acheter cette peluche de Patrick l'étoile de mer trop mignonne
• Faire couler du sang ?



Madness is a gift God.



I'll break your heart like you broke my mind
Navigation :

We're no mercy
Let me see you want me baby, let me see you do
R.I.N.G, ring ma bell, ring ring ma bell
Ask me if you wanna


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Lun 14 Mar - 3:41
let me help you
SAEJIN & JUNKO


Je n’étais pas habituée a ce genre de situation. Mais bon avec ce qui m’est arrivée ces derniers mois, je trouvais l’événement de la journée ultra banal. Mais bon, je ne vais du tout me plaindre. Et puis, bon je n’allais pas la laisser agoniser au sol. Ce n’était pas du tout mon genre. Pourtant je sais que beaucoup de personnes seraient passée a autre chose, parce que trop pressée ou parce "qu'ils ont une vie". Égoïsme quand tu nous tiens. Paniquée comme j’avais l’habitude de faire, je l’interrogeais sur la raison de son petit accident… Je soupirais… Mauvaise réponse... J’ai tendance a m’emballer et me laisser atteindre par les émotions facilement. Et même si je ne connaissais pas la jeune femme, mon coeur s’emportait malgré moi. Un autre soupir, je repris juste après elle

« Et vous avez quand même couru ? Loin de moi l’idée de vous juger mais, les médecins ne vous ont pas dit de vous ménager »

Après avoir passé presque deux ans dans des hôpitaux entre ma tentative de suicide et mon opération au Viêtnam, en plus d’avoir un beau frère médecin, le discours reste le même pour tout le monde. On commence a s’y faire avec le temps. Ils aiment bien vous ménager pour alors… Mais bon, si c’était une blessure datant d'un an, c’est vraiment que ceci doit être grave. Je ne pense pas qu’une simple poche de glace pourrait suffire. J’avoue que j’étais tentée de lui demander ce qui lui était arrivée. Mon côté curieux oblige. Si dans le métier que je veux faire, c’est une qualité, dans la vie de tous les jours ce n’étais pas vraiment le cas. Et je n’ai pas vraiment envie de montrer indiscrète ou désagréable vis-à-vis d’elle. Je fouillais la poche de mon jogging pour saisir mon portable. Mes yeux dans les siens, je continuais

« Je devrais appeler les secours si vous ne pouvez pas marcher. Je ne vais pas vous abandonner ici. Surtout si vous n’habiter pas a coter »

Elle ne va pas ramper jusqu’à chez elle non plus. Je commence à composer le numéro avant de m’arrêter net, et réaliser que…

« Au fait, je ne sais même pas comment vous vous appelez »

Je me voyais mal l’appeler madame surtout qu’elle semblait être a peine plus âgée que moi
electric bird.

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 17:13
 

Let me help you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-