AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 let me sleep.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 3 Fév - 2:41

let me sleep    ▬ zeno &seijuro
Dormir était une chose primordiale. Si je pouvais dormir une journée entière je le ferais même sans hésiter mais c'était sans compter sur mon cher Zeno, toujours là pour me réveiller alors que je dormais paisiblement. J'avais bien pensé à mettre mon téléphone en sourdine pour te laisser dans ton pétrin, mais comment dire que je m'en voudrais sûrement si je venais à apprendre une mauvaise nouvelle. Après la réception de tes messages, j'étais bien réveillé et pendant que j'avais encore la tête dans le cul, j'avais dit que je viendrais alors je ne pouvais plus faire machine arrière. Un petit coup d'eau sur le visage avant de rapidement enfiler des vêtements et de checker une dernière fois mon téléphone pour bien visualiser l'endroit où je devais te retrouver toi et tes assaillants et j'étais parti pour la castagne.

Je me devais d'être rapide afin que l'histoire dans laquelle tu t'étais fourré ne dégénère pas trop vite. Capuche sur la tête, je quittais mon habitât et m'élançais dans la rue en courant pour rejoindre le lieu de la future baston. Tintintin, la course du guépard. Je ne savais même pas quelle heure il était, bien que ce ne soit pas vraiment important, mais il devait être assez tard et tout ce qui est bus, tramway, etc. ne devaient pas être en route pour le coup. La chose positive donc dans cette embrouille c'est que ce n'était pas trop éloigné de là où je vivais et tant mieux d'ailleurs. Alors, à deux ruelles du bar, très bien, je ne devrais plus tarder à arriver. Juste quelques mètres de plus et je pourrais mesurer l'ampleur de la situation. Certes, j'aimais me battre mais j'espérais qu'ils ne soient pas douze contre moi seul, il fallait être réaliste je n'aurais aucune chance si tant de bonshommes se mettaient contre moi.

Je m'étais remis à marcher juste avant de m'engager dans cette fameuse ruelle où tu devais entrainer tes poursuivants, heureusement pour toi que j'étais assez athlétique. J'aurais voulu arriver derrière eux afin de les avoir à revers, malheureusement je n'eus pas cette chance puisque c'est ton dos qui s'offrait à moi. Une fois assez proche, je posais ma main sur ton épaule te lâchant une petite phrase dans le plus grand des calmes. «Tu me fais chier.»
Un petit un contre trois, tu ne pouvais pas prendre une cible seule non c'était trop demandé. Faisons pencher la balance en ma faveur en ramassant le petit morceau de bois qui jonchait le sol. Il n'y avait maintenant plus de quoi attendre et puis porter le premier coups était souvent bénéfique. Un pas de plus et hop voilà le début de l'action. Espérons que tu seras un bon pompom boy.
Fiche (c) Espe



Pseudo : miyu Mes messages : 1003 Yen (¥) : 491 Avatar : Youngjae (b.a.p) Schizophrène? :

Murasakibara Miyuki ft Key (SHINee) - Hyakuya Kaoru ft wooshin (Up10tion)- Tsukishima Toru ft Sungjin (Day6) - Sawada Jirô ft Mingyu (Seventeen) - Tetsuro Gareki ft Hongbin (VIXX) - Kang Eden ft Eunwoo (astro) - Nitipon Alak ft Ten (NCT)

Age : 23 ans Date de naissance : 07/05/1993 Astrologie : Taureau et coq en astrologie chinoise. Métier : Informateur à Tokyo. En gros, tu as besoin d'une info ? Zeno est la personne adéquate. Résidant à : Il a décidé d'aller squatter chez Jin Yu à Chuo sur un simple coup de tête. Planning :

Zeno n'aime pas s'ennuyer, il se trouvera toujours quelque chose à faire. Souvent, pour ne pas dire toujours, il s'agit d'aller les embrouilles avec des inconnus. Certes, ils n'ont pas de chance mais ils peuvent s'estimer heureux de n'avoir eu à faire qu'une seule fois avec Zeno. Car d'autres, moins chanceux, comme son petit frère adoré London et son petit copain Loukas sont victimes des farces du plus âgé de façon continue et permanente. Récemment, il vient de se trouver une nouvelle victime, Jin Yu, et a même décidé de squatter chez lui. En tout cas, Zeno s'amuse comme un petit fou.


Il s'amuse, s'amuse, croyant être loin de tout danger. Il ignore qu'une terrible vengeance l'attend lorsque Dan l'aura retrouvé. Mais ce n'est pas prêt d'arriver puisque ce dernier est toujours à Londres. Enfin, d'après ses dernières informations...


Navigation :

« It's scary how much they trusted me »







L'histoire n'est jamais importante, ce qui est le plus drôle, c'est le présent. Parfois, on tombe sur le jackpot et on trouve des sujets (liens) intéressants. Alors il faut les noter dans un petit coin de notre tête, pour ne pas oublier tout le chemin (rp) qu'ils ont parcouru. Mon téléphone est un outil indispensable pour recevoir les dernières nouvelles croustillantes des gens.


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Ven 5 Fév - 0:38

Let me sleep - No i won't


 j'aime les humains. pensez-y, les êtres humains sont les créatures les plus intéressantes que vous pouvez espérer trouver.  ⊹ Je n’aime pas dormir. Je trouve c’est une perte de temps. Notre corps a besoin de repos, mais pas mon esprit. Je n’aime pas être dans un état passif où je ne suis pas maitre de mes réflexions.  Lorsqu’on dort et qu’on rêve, nous ne sommes que des esclaves de notre inconscience. C’est comme de la drogue en fait. Bon, la grosse différence est qu’il y en a un qui est une activité bénéfique et l’autre qui l’est un peu moins sur le long terme. C’est pourquoi aussi con que je sois, je ne suis ni un adepte de la drogue, ni des siestes. Alors que fais-je de mes nuits ? Je traine tout simplement dans les rues à la recherche de divertissement. Je n’ai pas vraiment d’amis avec qui sortir faire la fête, et ce n’est pas mon genre de délire non plus. Danser comme des singes au milieu d’une piste, non merci. Boire jusqu’à oublier son identité ? Puérile. Alors qu’est ce que je fais réellement ? La réponse est assez prévisible puisque c’est une des seules choses que je fais très bien, et tout le temps, c’est à dire, aller chercher les embrouilles.

Cette nuit n’est pas une exception. Ma cible de la soirée est ce grand gaillard qui a eu la malchance de me rencontrer dans cette rue. Pourquoi lui et pas un autre ? Parce qu’il porte une veste que j’ai acheté, il n’y a pas longtemps. Je suis assez vexé qu’un homme tel que lui ait des gouts vestimentaires comme les miens. Le fait qu’il soit accompagné ne change pas ma motivation. Je n’ai peur de rien et ce n’est pas du trois contre un qui me fera reculer. Je fais semblant d’être dans sur mon portable et le rentre dedans au moment où on se croise. Pendant ce léger choc, je renverse sur sa veste le jus de tomate dans lequel j’étais en train de boire. «   Oups !   » Je rigole malicieusement. Le gars ne se fait pas attendre pour me crier dessus. « Sale con ! Tu viens de bousiller ma veste ! » «   Pas assez à mon gout.   » dis-je avec mon sourire sur les lèvres. Il m’attrape par le col, mais ça ne me fait toujours pas peur. « Mais c’est qu’il est violent le petit ! » Le gars fout de rage veut me mettre une droite mais je lève le doigt avant qu’il ne lève son poing. «   Stop. Deux secondes.   » Je sors mon portable de ma poche sous les regards surpris des trois gaillards. Je tape sur mon portable un message de « détresse » à Seijuro. Oui, j’ai discuté avec le mécano tout en ayant le col de mon haut attrapé par le bonhomme. Le plus drôle, c’est qu’il m’ont laissé faire. «   Ne vous inquiétez pas, je ne salerai pas mes mains sur vous.   » D’un coup de pied rapide à son entrejambe, je me détache de l’emprise et cours vers le point de rendez vous. Comme prévu, les trois hommes me pourchassent. Je rigole tout au long de ma course jusqu’à arriver à la ruelle. Je me retourne vers eux. «   Stop ! Je vous laisse encore une chance de vous enfuir. Après il ne faudra pas se plaindre !  » Ils rigolent à ma proposition car ils se croient supérieur à moi. Ils sont cons, même seul, je peux les battre sans problème. Mais je n’ai pas envie, c’est pourquoi j’ai appelé mon fidèle ami.

Celui ci arrive au bon moment. «   Je te donne une chance de jouer au héros. Sauve moi des grands méchants là bas.   » Oui, c’est l’hôpital qui se fout de la charité. «   Ne me fais pas trop attendre hein ! Mais ça devrait être facile pour toi. Ils sont pas si forts que ça.   » Mes mots énervent nos attaquants, bon au moins ils seront plus motivés à en découdre. «  Courage !   » Niveau encouragement, il y a mieux. Mais ce n’est que le début.



Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 5 Fév - 2:47

let me sleep    ▬ zeno &seijuro
«Ne me fais pas trop attendre hein ! Mais ça devrait être facile pour toi. Ils sont pas si forts que ça.» Tu avais vraiment le don d'agacer les gens, que ce soit nos ennemis ou même moi. J'avais dû me lever pour toi, courir comme un sauvage et voilà que maintenant je ne devais pas te faire attendre. Après la bataille, il faudra que tu me rappelles pourquoi je t'aime bien déjà parce que ce n'est vraiment pas clair. Passons outre ce fait ; ton petit mot venait de parvenir à mes oreilles «Courage !» Comme si j'en avais réellement besoin, mais au moins cela aidait à garder les nerfs à bloc. Nos assaillants allaient passer un sale quart d'heure et encore, sans vouloir vanter mes capacités, je n'aurais sûrement nul besoin de quinze minutes pour en finir.

Je portais le premier coups avec force, je n'allais pas y aller de main morte, sous prétexte qu'ils étaient plus faibles. Le petit morceau de bois que j'avais utilisé n'était pas très solide puisqu'il avait cassé dès qu'il était entré en contact avec la tête de mon ennemi. Déjà un d'un peu sonné et à moitié debout. En me dirigeant vers les autres, j'en profitais pour lui assener un coup de pied dans l'estomac... très douloureux. Il fallait s'en douter, les deux autres se jetèrent sur moi, en même temps ils n'auraient pas été très intelligents de faire la queue pour passer un par un. Après quelques esquives, un des deux gars réussit à me décocher une droite ou peut être une gauche. Ce n'est pas ça qui allait me déranger et j'en venais rapidement à riposter. Un coups de coude bien placé, une claque sur chaque oreille pour bien désorienter et je pouvais m'occuper du dernier avec une rapidité sans pareille. Ces gars-là n'était absolument pas résistant. Une dernière gauche au moitié de sourd temporaire et voilà trois garçons qui se la jouaient, prêt à pleurer sous les jupes de leurs mamans adorées. «Je suis déçu d'une telle médiocrité, vous êtes vraiment à chier.»

D'habitude lorsque je venais de finir un combat, je me sentais beaucoup plus en extase, mais ce dernier avait été trop rapide à mon goût. Une fois le premier coup parti il fallait qu'on m'envoie du lourd afin que je sois "rassasié". Les autres zigotos s'enfuyaient déjà la queue entre les jambes alors que j'aurais pu continuer à les frapper jusqu'à ce qu'ils ne puissent se relever. J'avais eu trop pitié d'eux. Ils étaient bien trop pathétiques pour que je m'acharne sur eux. C'est en soufflant longuement que je revenais à toi, tapant une nouvelle fois sur ton épaule comme lorsque je venais d'arriver. «On passe chez moi cinq minutes, que je mette de la glace pour pas ressembler à un écureuil joufflu et on repart en vadrouille parce que me réveiller pour ça c'est... frustrant.» Voilà mes directives données et tu n'avais pas d'autre choix que de les suivre à part bien entendu si tu voulais qu'on se batte ensemble pour mettre fin à ma petite soif de bagarre.
Fiche (c) Espe



Pseudo : miyu Mes messages : 1003 Yen (¥) : 491 Avatar : Youngjae (b.a.p) Schizophrène? :

Murasakibara Miyuki ft Key (SHINee) - Hyakuya Kaoru ft wooshin (Up10tion)- Tsukishima Toru ft Sungjin (Day6) - Sawada Jirô ft Mingyu (Seventeen) - Tetsuro Gareki ft Hongbin (VIXX) - Kang Eden ft Eunwoo (astro) - Nitipon Alak ft Ten (NCT)

Age : 23 ans Date de naissance : 07/05/1993 Astrologie : Taureau et coq en astrologie chinoise. Métier : Informateur à Tokyo. En gros, tu as besoin d'une info ? Zeno est la personne adéquate. Résidant à : Il a décidé d'aller squatter chez Jin Yu à Chuo sur un simple coup de tête. Planning :

Zeno n'aime pas s'ennuyer, il se trouvera toujours quelque chose à faire. Souvent, pour ne pas dire toujours, il s'agit d'aller les embrouilles avec des inconnus. Certes, ils n'ont pas de chance mais ils peuvent s'estimer heureux de n'avoir eu à faire qu'une seule fois avec Zeno. Car d'autres, moins chanceux, comme son petit frère adoré London et son petit copain Loukas sont victimes des farces du plus âgé de façon continue et permanente. Récemment, il vient de se trouver une nouvelle victime, Jin Yu, et a même décidé de squatter chez lui. En tout cas, Zeno s'amuse comme un petit fou.


Il s'amuse, s'amuse, croyant être loin de tout danger. Il ignore qu'une terrible vengeance l'attend lorsque Dan l'aura retrouvé. Mais ce n'est pas prêt d'arriver puisque ce dernier est toujours à Londres. Enfin, d'après ses dernières informations...


Navigation :

« It's scary how much they trusted me »







L'histoire n'est jamais importante, ce qui est le plus drôle, c'est le présent. Parfois, on tombe sur le jackpot et on trouve des sujets (liens) intéressants. Alors il faut les noter dans un petit coin de notre tête, pour ne pas oublier tout le chemin (rp) qu'ils ont parcouru. Mon téléphone est un outil indispensable pour recevoir les dernières nouvelles croustillantes des gens.


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Sam 6 Fév - 13:50

Let me sleep - No i won't


 j'aime les humains. pensez-y, les êtres humains sont les créatures les plus intéressantes que vous pouvez espérer trouver.  ⊹ Je suis comme ça, j’aime agacer les autres et personne ne pourra y changer. Je me fiche de me mettre tout le monde à dos car je ne cherche pas à gratter l’amitié. Je fais comme j’ai envie, ne me souciant pas des autres. C’est simple, ceux qui arrivent à me supporter resteront près de moi. Et je resterai auprès des personnes que j’apprécie, même si ce n’est pas toujours réciproque. Je peux être très indépendant mais aussi adopter un comportement de parasite si je le désire. Et tout comme parasite qui se respecte, je pourris la vie de mon hôte. Il n’y a pas vraiment un état qui me définie plus que l’autre. C’est le fait de pouvoir être les deux à la fois qui me caractérise bien. Selon les circonstances ou les personnes, je me comporte comme un chewing gum. C’est le cas avec Seijuro. Il est un des rares que je considère comme un ami, enfin, il reste tout de même un sujet d’étude intéressant, mais ami malgré tout. C’est pour cette raison que je finis par l’encourager. Je suis convaincu qu’il n’a pas besoin de mes mots pour être motivé mais c’est surtout pour la forme que le fond.

Je regarde mon portable pour visualiser l’heure au moment où Sei’ porte le premier coup. Je fais mine de ressentir la douleur de mon poursuivant. Je recule pour laisser le champ libre à mon gardien et m’appuie contre le mur. Sei donne un coup de pied à la première « victime », et le met hors de combat définitivement. Je n’ai pas besoin d’aller au cinéma pour voir des films d’actions, puisque j’ai une bagarre sous mes yeux. Un coup de poing par ci, un coup de coude par là, un filet de bave craché par un des gars, du sang qui coule. Bref, on avait là tous les éléments pour un bonne scène d’action. Je consulte l’heure. Il aura fallu 4min56 à Sei pour qu’il batte ces trois gaillards. Ces derniers n’ont pas besoin d’une seconde de plus pour fuir les jambes à leurs cous. Le mécano les a laissé partir sans rien. Je ris. C’est qu’il fait preuve de pitié mon petit Sei’ !

Je hausse les épaules à sa proposition - qui ressemblait plus à des ordres qu’à une suggestion, mais ce n’est qu’un détail. Je sens que son envie de combattre est toujours présente. Il n’a pas été rassasié par ce menu fretin. Normal, ils étaient médiocres. «  Si tu veux.  » Je ne me bats pas sans raison, ou du moins, mon envie d’utiliser mes poings n’est pas ma solution préférée. La présence de Seijuro dans cette ruelle en est la preuve. Je m’enlève du mur et lui tape son épaule. «  Let’s go !  » Je mets mes mains des mes poches. «  Tu t’es pas ramolli ? La prochaine fois, finis ça en trois minutes.  » Oui, car il y aura beaucoup de prochaines fois, aller chercher les embrouilles fait partie de mon quotidien. De plus, il semble, encore, avoir soif de bagarre, je peux très facilement trouver de quoi l’apaiser, s'il le veut.



Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 7 Fév - 5:39

let me sleep    ▬ zeno &seijuro
Tu avais accepté sans faire d'histoire mes "ordres" et heureusement d'ailleurs, car je n'avais aucune envie de te taper dessus. D'ailleurs je n'attendais pas plus longtemps après ta tape sur l'épaule pour me mettre en marche. «Tu t'es pas ramolli ? La prochaine fois, finis ça en trois minutes.» Trois minutes c'était faisable, mais encore fallait-il que les conditions soient requises, mais bon j'aimais les défis. Avant de détourner le visage vers ta personne, je crachais par terre like a gros porc effectivement, mais disons que c'était ma petite coutume après la bagarre. «Je suis toujours chaud voyons et je relève le défi pour finir en trois minutes.» Je continuais mon chemin à tes côtés en direction de mon domicile, marquant un petit temps de pause avant de reprendre la parole après avoir réfléchi sur le fait. «Parce qu'en fait, j'ai mis combien de temps avant que ces chiens jappent et se tirent?» Tu venais me répondre aussitôt, 4min56 donc, ça va je n'avais tout de même pas pris mon temps alors que j'aurais largement pu.

Le chemin entre la ruelle et chez moi n'était vraiment pas long, ce pourquoi nous avions réussi à arriver très rapidement même en marchant simplement. Logique. J'ouvrais ma porte que j'avais tout de même prie soin de fermer avant de partir à ta "rescousse" et t'invita à entrer en premier, pour faire le mec gentil une fois dans ma vie. Je me dirigeais directement vers la partie congélateur de mon frigidaire, j'avais toujours une poche de glace prête en cas de besoin où alors j'allais voir Reï mais bon, j'espérais bien repartir en chasse par la suite alors je devais oublier la deuxième option pour le moment. Mettant la poche contre mon visage je venais aussi apporter quelque précision. «Tu fais comme chez toi en fait, juste cinq minutes et tu feras prendre de tes talents d'emmerdeur pour me donner de meilleurs ennemis parce que t'as grave foiré ton coup avec ceux là.» M'affalant sur le canapé comme une larve, je gardais la glace à même mon épiderme pour éviter de devenir un hamster même si je pense bien que ce coup tout de même bien porté je dois l'avouer, allait me laisser une jolie trace pour un petit temps. Il fallait bien que nous passions le temps et une question me trottait dans la tête. «Qu'est-ce que t'as foutu pour qu'ils s'en prennent à toi ces brebis galeuses?» J'étais franchement fort en surnom.

Bien que nous ayons peu parlé et encore nous avions trop parlé à mon goût, les minutes avaient fini par défiler assez vite et ça ne servirait à rien que je reste toute la nuit avec ce truc sur la face. Aller motivation. Je me levais rapidement sinon je savais pertinemment que je serais resté là pour finir ma nuit pourtant l'envie de fracasser quelques gueules était toujours présente. «C'mon, on y va, choisis en des biens coriaces!» Je jetais la poche de glace sur la petite table, je rangerais ça plus tard ce n'était pas primordial. Une nouvelle fois, je t'invitais à passer en premier afin que je puisse fermer derrière moi. Maintenant c'était à toi de jouer mon pote. «Je te suis, amène nous dans un endroit où t'es sûr de trouver des pigeons.»
Fiche (c) Espe



Pseudo : miyu Mes messages : 1003 Yen (¥) : 491 Avatar : Youngjae (b.a.p) Schizophrène? :

Murasakibara Miyuki ft Key (SHINee) - Hyakuya Kaoru ft wooshin (Up10tion)- Tsukishima Toru ft Sungjin (Day6) - Sawada Jirô ft Mingyu (Seventeen) - Tetsuro Gareki ft Hongbin (VIXX) - Kang Eden ft Eunwoo (astro) - Nitipon Alak ft Ten (NCT)

Age : 23 ans Date de naissance : 07/05/1993 Astrologie : Taureau et coq en astrologie chinoise. Métier : Informateur à Tokyo. En gros, tu as besoin d'une info ? Zeno est la personne adéquate. Résidant à : Il a décidé d'aller squatter chez Jin Yu à Chuo sur un simple coup de tête. Planning :

Zeno n'aime pas s'ennuyer, il se trouvera toujours quelque chose à faire. Souvent, pour ne pas dire toujours, il s'agit d'aller les embrouilles avec des inconnus. Certes, ils n'ont pas de chance mais ils peuvent s'estimer heureux de n'avoir eu à faire qu'une seule fois avec Zeno. Car d'autres, moins chanceux, comme son petit frère adoré London et son petit copain Loukas sont victimes des farces du plus âgé de façon continue et permanente. Récemment, il vient de se trouver une nouvelle victime, Jin Yu, et a même décidé de squatter chez lui. En tout cas, Zeno s'amuse comme un petit fou.


Il s'amuse, s'amuse, croyant être loin de tout danger. Il ignore qu'une terrible vengeance l'attend lorsque Dan l'aura retrouvé. Mais ce n'est pas prêt d'arriver puisque ce dernier est toujours à Londres. Enfin, d'après ses dernières informations...


Navigation :

« It's scary how much they trusted me »







L'histoire n'est jamais importante, ce qui est le plus drôle, c'est le présent. Parfois, on tombe sur le jackpot et on trouve des sujets (liens) intéressants. Alors il faut les noter dans un petit coin de notre tête, pour ne pas oublier tout le chemin (rp) qu'ils ont parcouru. Mon téléphone est un outil indispensable pour recevoir les dernières nouvelles croustillantes des gens.


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Lun 8 Fév - 23:53

Let me sleep - No i won't


 j'aime les humains. pensez-y, les êtres humains sont les créatures les plus intéressantes que vous pouvez espérer trouver.  ⊹ La bagarre se termine sans grosse surprise. Seijûrö les a rétamés, humiliés bien comme il le faut. Je trouve que c’est dommage de les avoir laissé partir comme ça. Moi je voulais avoir plus de sang ou de côtes cassées. Bon ce sera pour une prochaine fois. Oui, une prochaine fois en trois minutes si possible, comme ça je n’ai pas le temps de m’ennuyer. Je n’aime pas quand les combats durent, ça en devient lassant, surtout si on connait le résultat en avance. Sei’ crache par terre. Je fais une mine dégoutée. «  Berk ! Tu penses aux gens qui nettoient les rues ? » Je suis ironique, je m’en fiche complètement d’eux, mais je veux juste l’agacer avec n’importe quelle raison possible. «  Ok, si tu n’y arrives pas… Tu devras m’avouer un secret. » Et s’il y arrives, je le féliciterai simplement. A lui de voir s’il a confiance en ses capacités ou pas. Au bout de quelques pas, il me demande son temps. Je lui réponds. Le combat était tellement à sens unique que ce n’était pas drôle, j’ai donc eu droit à 4min56, ce qui était trop. Enfin, trop pour les avoir laisser partir sans réelles blessures.

Mains dans les poches, je le suis jusqu’à son appartement. Ça va être la première fois que je vais chez lui. C’est cool car ça me fera un autre endroit où je peux squatter. Je fais attention de mémoriser l’endroit pour revenir une prochaine fois à l’improviste. Il ouvre la porte et me laisse entrer en premier. Je siffle. «  Quelle gentillesse ! » Je n’ai même pas pris le temps d’écouter sa phrase que je pars faire la visite des lieux. Je suis un sans gêne et ça ne va être une grande découverte pour Seijuro. «  Pas mal ici. » Je me dirige vers le frigo et sors une canette de coca. Je jette des coups d’oeil partout et fais un « ok » de la main pour partir à la chasse plus tard. Je reviens dans le salon et m’assois sur la table basse. «  Moi ? Rien ! J’ai juste renversé mon jus de tomates sur sa veste. » dis-je, l’air de rien. Je rigole devant sa tête de « souffrant ». Je pense que ça l’agace beaucoup d’avoir une joue gonflée demain. «  C’est mignon un hamster. Les femmes craquent pour ces bestioles. » Après le plus important, c’est l’avis de celle qui l’intéresse. Peut être que je devrai découvrir si elle aime les hamsters. Si tel est le cas, il devra surement me remercier. Je ne sais pas réellement ce qu’il ressent pour elle, mais en tout cas, je sais, par de sources surs qu’ils trainent pas mal de temps ensembles. Voici une des raisons pour laquelle j’aime être informateur.

Dommage, ça n’a pas l’air de le convaincre plus que ça car il a toujours ce sac sur sa joue. Je bois la moitié de mon coca et laisse la fin sur la table. «  Es tu sur de toi ? Ne viens pas te plaindre si tu perds. » Le repos est enfin terminé, et nous allons pouvoir passer aux choses amusantes. Je sors en premier de l’appartement pour qu’il puisse fermer à clé. Je rigole. «  Suis moi. »

Je l’emmène à une quinzaine de minutes de chez lui et tombe sur un bar. L’endroit est toujours aussi rempli de monde, et ce quelque soit l’heure. De plus, à 2h et quelques du mat’, ce n’est que le début de la soirée pour les fêtards. Un groupe de fumeurs est à l’extérieur. Je souris. Ils sont tous assez costauds. Je souris. Je chope Seijuro par les épaules. « Alors eux ? T’en dis quoi ? Tu vois lui la bas ? C’est un ancien pompier qui a été viré à cause de ses problèmes d’alcool. » Je désigne du doigt une autre personne. «  Lui, c’est un gardien de prison qui vient d’être relâché pour cause de corruption.  » Je le relache et fais une tape dans le dos. Je souris malicieusement et le quitte pour traverser la rue. Je me dirige vers la première personne désignée et lui murmure quelque chose à l’oreille avant de montrer Seijuro du doigt. L’expression du pompier change et devient furieux lorsque son regard croise celui de mon ami. Le trentenaire me laisse et se rapproche dangereusement de Sei’. Je lève ma main et tape du doigt mon poignée pour imiter une montre imaginaire. On a dit trois minutes, pas une seconde de plus.

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 22:50
 

let me sleep.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» People who say they sleep like a baby usually don’t have any.
» [Tyrannia] Hive nerver sleep [Quête]
» [TERMINE] I can't sleep... So you don't sleep | feat Yoko
» Blabla Dodo / Sleep Talk
» 05. You wont get no sleep tonight ! ~
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-