AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 head, shoulders, knees and toes (minsoo + camille)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 8 Fév - 20:15
▹▸▹▸ En l’espace d’un quart d’heure, Camille avait testé sur sa chaise toutes les positions à peu près envisageables. Elle était à présent affalée sur la table, les bras tendus en avant comme si elle cherchait désespérément à attraper la chaise en face d’elle. L’aiguille trottait sur le cadran et pas l’ombre d’un signe de Minsoo, ne serait-ce qu’un message qui aurait pu l’avertir de son retard ou de son incapacité à venir aujourd’hui. A trois reprises elle avait surpris la tête d’un étudiant lambda pointer dans l’entrebâillement de la porte avec toujours la même question « cette salle est prise ? » suivi d’un soupire de désespoir et d’un claquement de porte. Elle avait bloqué la salle à la force de son verbe auprès de l’administration, Minsoo devait pourtant bien savoir à quel point il était dur de négocier avec l’administration, lui qui était professeur au lycée ! Et il osait faire l’école buissonnière alors que Camille poireautait comme un enfant oublié à la sortie de l’école, sauf que dans l’histoire elle enseignait et il l’écoutait.
Le ciel s’assombrissait par la fenêtre et Camille sentait que si elle ne prenait pas un café dans le minute, elle risquait de piquer du nez sur les précieux cours qu’elle avait passé la semaine à organiser. Elle vérifia l’heure une dernière fois et assuma qu’à quinze minutes près, elle pouvait bien s’éclipser à la machine à café que ça ne changerait pas grand chose. En sortant de la salle, elle essuya au passage le regard noir de la bibliothécaire, l’air de l’accabler de tous les maux du monde pour oser privatiser une salle pour du vent.

Camille appuya sur le bouton expresso presqu’en baillant lorsqu’elle repéra une tête bien connue qui passait à sa hauteur. C’était Minsoo, son sac sous le bras qui se dirigeait vers la bibliothèque. « Hong Minsoo ! » Il avait déjà tourné au coin du couloir sans lui prêter la moindre attention. Elle lui aurait volontiers couru après mais son café était entrain de couler et toute une flopée d’étudiant attendait derrière elle pour utiliser la machine. « Yah, Minsoo ! » Répéta-t-elle déchirée entre stagner devant la machine et le courir après. Et puis ce café qui n’en finissait pas de couler, c’était sans doute l’expresso le plus long du monde !

Elle rejoignit la bibliothèque à grandes enjambées, jouant l’équilibriste entre les étudiants pressés, sa course folle et son café qui tanguait de tous les côtés. Elle apercevait Minsoo dans la salle d’étude au travers des grandes vitres et continua sa lancée pour l’y rejoindre mais à peine eut-elle ouvert la porte pour saluer Minsoo –et lui demander accessoirement des comptes– qu’une main la stoppa nette en l’attrapant par l’épaule. C’était la bibliothécaire et son air sévère qui lui rappelait d’un air monotone et bourré de reproche que le café c’est dehors. Camille regarda alternativement Minsoo la bibliothécaire, Minsoo, son café, la bibliothécaire. Elle but son expresso d’une traite pour se débarrasser d’elle et ferma la porte de la salle derrière elle. « Le café c’est dehors, gna gna gna. » Reproduisit-elle en la regardant s’éloigner derrière la vitre. Puis elle se retourna vers Minsoo, ayant presque oublié où et pourquoi elle était là. « Première leçon de la journée : where is Minsoo ? Minsoo is late. Does Minsoo knows how to make a phone call to inform his teacher ? » Elle insista bien sur le dernier mot en s’installant en face de lui et continua avec un sourire amusé, pour dissiper l’impatience qui s’était accumulée et son humeur mise à rude épreuve par l’autre bonne femme : « la prochaine fois, j'envisagerai l'heure de colle ! » Elle releva la tête de ses feuilles avec un sourire très amusé.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 10 Fév - 17:17
▹▸▹▸ Aish, on était quel jour, déjà? C'était bien le comble pour un professeur, de ne pas savoir quel jour de le semaine on était. Il était fatigué, et tout ce qu'il voulait, c'était rentrer chez lui et plus précisément, aller se pieuter. Passant au starbucks en face de l'établissement où il travaillait, il commanda un americano qu'il bu tranquillement jusqu'à la salle des profs. Il en profita pour photocopier certaines pages de son livre de coréen pour les première année, s'installa à son bureau pour commencer à corriger le partiel surprise des deuxième, quand finalement, ses yeux s'agrandirent sans prévenir. Mais attends... C'était aujourd'hui, son cours d'anglais... Non? Si? Non... Si...? Pitié, non... Eh si. Un énorme soupir s'échappa d'entre ses lèvres, puis un second tout aussi énorme se fit entendre lorsqu'il regarda l'heure qu'il était. Il était en retard, et pas de trois minutes, en plus. Pourquoi est-ce qu'il avait cette putain de poisse collée à lui depuis qu'il était devenu professeur à RPS? Il se le demandait bien, tiens.
N'ayant même pas envie de se dépêcher, il ramassa ses affaires et termina son café qu'il jeta dans la poubelle la plus proche avant de marcher en direction de la bibliothèque de l'université. Il n'avait pas envie d'y aller, maitenant qu'il savait qu'il était en retard. A la place de cette fille, il aurait pété un câble alors il ne voulait vraiment pas s'en prendre plein la tête ; il avait passé l'âge d'être l'élève puni, franchement. Puis, ce n'était qu'une étudiante. Elle n'allait quand même pas prendre ses grands airs, si? A cette pensée, il avait encore moins envie d'y aller. Fuck.

A l'intérieur du batiment, il avait rapidement tracé son chemin en faisant son possible pour ne pas croiser les regards curieux -ou non- des étudiants. Il priait toutes les divinités possible que personne ne le reconnaisse, et pour une fois même, il espérait ne pas trouver Reon. Si on apprenait que le prof de coréen au lycée recevait des cours d'anglais d'une simple étudiante, c'en était fini. Mais il n'avait pas tellement le choix, n'est-ce pas...? Il devait le faire pour se rapprocher un peu plus encore de son rêve.
Sans se préoccuper de cette voix féminine qui l'appelait au loin -il ne voulait pas être reconnu et elle, elle criait.... fallait pas pousser quand même, il rejoint la salle réservée pour eux et s'installa tranquillement, attendant qu'elle arrive. Elle était très certainement partie se prendre un truc à boire ou à manger, à en juger par toutes ses affaires étalées sur la table. Haussant finalement un sourcil, il redressa son regard sur la porte qui s'ouvrait, l'air de rien. « Première leçon de la journée : where is Minsoo? Minsoo is late. Does Minsoo knows how to make a phone call to inform his teacher? » Est-ce qu'elle était au courant qu'il ne comprenait rien de ce qu'elle disait? Elle le faisait exprès, n'est-ce pas? Eh bien elle n'allait pas être déçue. « I'm sorry miss, but je ne putain de comprends pas c'que tu dis. Sinon j'serais pas là à te payer pour que tu m'expliques. Et puis tu devrais t'estimer heureuse parce que j'avais totalement oublié ton cours, d'où mon retard. Alors au lieu de perdre davantage de temps, sois plus lente et explique correctement... T'es pas du tout comme un prof devrait être. Et tes fameuses heures de colles ne seraient pas payées, donc ne joue pas à ça avec moi... Allez, commençons. » C'est ainsi, avec le même sourire que celui de la jeune femme, qu'il sorti un petit cahier, une trousse, et son portable sur la table. Oh oui, ça promettait.

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 13 Fév - 16:45
▹▸▹▸ La réaction de Minsoo coupa tout sourire à Camille. Elle qui s’était sentie coupable de le blâmer pour son retard alors qu’elle n’en connaissait même pas les raisons, voilà maintenant qu’il se mettait à lui aboyer dessus comme à une secrétaire empotée. En plus de quoi il osait critiquer ses aptitudes à enseigner, mais avec un élève pareil ce n’était pas étonnant qu’elle n’arrive à rien ! Elle se garda pourtant bien de lui faire la remarque cinglante et prit sur elle en fouillant dans une pochette en carton ses fiches pour la séance du jour. « Et toi t’es pas du tout comme un élève devrait être. Pour un prof, je t’aurais imaginé plus compréhensif. » Bim, elle n’avait pas réussi à la retenir celle-là. Mais s’il y avait bien un point sur lequel elle lui accordait raison c’était sur les heures de colle. Si elles ne lui étaient pas facturées, alors il n’y avait aucune raison qu’elle se paye sa tronche une heure de plus chaque semaine... parce qu’il fallait se l’avouer, leurs deux rencontres hebdomadaires étaient déjà suffisamment folkloriques comme ça pour y rajouter au tableau. Minsoo avait autant d’aisance en anglais qu’un rugbyman en tutu rose à la barre. Il connaissait son alphabet, dieu merci, savait se présenter de la façon la plus rudimentaire possible – et c’est tout. Dès que Camille sortait des sentiers battus et s’aventurait à une petite phrase hasardeuse qu’il ne comprenait pas, il tapait du pied comme un enfant et devenait aussi grognon qu’un petit papi.

Elle s'éclaircit la voix sans se laisser démonter et se jeta dans la fosse aux loups sans perdre plus de temps : « je pense que le plus simple pour commencer serait de corriger les traductions de phrase que je t’avais donné la dernière fois. » C’était un exercice traître, Camille le savait, parce que les constructions de phrase en japonais et en anglais étaient radicalement différentes, tout comme en coréen d’ailleurs. La leçon de la semaine dernière avait eu du mal à passer. C’est que ce n’était pas du tout évident de mettre dans la tête d’un coréen vivant au Japon qu’en anglais, c’est sujet + verbe + complément et non sujet + particule de sujet + complément + particule de complément + verbe. Mais que voulez-vous, parfois la simplicité est ce qu’il y a de plus compliqué ! Ajoutez à ça que monsieur confondait les conjugaisons des verbes « être » et « avoir. » Je vous jure, parfois Camille se disait qu’elle aurait mieux fait de donner des cours de tennis pour s’occuper plutôt que de s’embarquer dans cette histoire de cours d’anglais. « Donc la première phrase c’était... Notre avion est en retard parce qu’il pleut depuis hier. » Camille espérait que cet exercice l’aide rapidement à détecter ses faiblesses pour déterminer l’angle d’attaque de la leçon. Mais à l’énoncé de la phrase, elle sentait déjà qu’il y aurait un problème : si Minsoo n’avait pas compris sa phrase de remontrance au début du cours, Camille doutait qu’il ait seulement jeté un coup d’œil à la feuille qu’elle avait préparé pour lui. « Je t’écoute ? » Tenta-t-elle à tout hasard.

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 14 Fév - 19:35
▹▸▹▸ Comme il fallait s'y attendre, la réaction de Camille ne s'était pas faite attendre. Et elle n'avait pas tort; il était professeur, il devrait être plus gentil. Mais il n'en avais pas forcément l'envie, comme certains lycéens n'avaient pas forcément envie d'être gentil avec lui. « Oui, mais comme j'ai déjà pu l'entendre de la part de mes chers lycéens, "la vie est une pute", visiblement. Alors peut-être que si tu te contentais de faire ce que tu as à faire, je réfléchirai à ça... Mais pour l'instant, pas de cadeaux. » Notant la date d'aujourd'hui sur le petit cahier, il se passa rapidement une main dans les cheveux en soupirant, tentant de se persuader qu'il était prêt à travailler son anglais, peu importe le prix et le moyen. Il fallait juste qu'il se motive. Et la motivation, chez Hong Minsoo.. C'était pas inné.
Ah, les phrases à traduire, parlons-en. Un gros fiasco. Il avait fait l'effort de les lire au moins, histoire de voir s'il avait peut-être ne serait-ce qu'une idée de la réponse. Mais rien. Ou si, peut-être un peu.. Mais certaines phrases étaient impossible à traduire avec son niveau. Oui, c'était une vraie merde. Mais il l'avait précisé sur sa petite annonce lorsqu'il cherchait un professeur alors elle devait bien s'y être préparé... A moins qu'il était pire que ce qu'elle avait imaginé?

« Je t’écoute ? » Retournant à la page précédente où les phrases avaient été écrites d'abord en japonais avec certaines annotations en coréen et en anglais à côté -et surtout beaucoup de blancs, il fallait bien le dire- il resta quelques instants à fixer la première phrase qu'il n'avait pas vraiment réussi à traduire. Allez, fallait bien avancer et l'on apprenait de ses erreurs, pas vrai? « The.. Ah, ani. Our plane becau- hmmm, our plane it's... "en retard" because rain is coming since yesterday. Ah, gurae, gurae. Our plane it's "en retard" because rain is coming since yesterday. » Okay, une chose était sûre: c'était la phrase la plus épique de la journée. De l'anglais minable avec un accent pire que coréen, du japonais qui n'a rien à faire là et un coréen qui surgissait sous l'incertitude et le stress. Bien Minsoo, bien. « Okay, c'était pourri. Désolé... La prochaine sera meilleure. » Enfin, je l'espère, pensait-il.
Le problème avec sa phrase, c'était qu'en coréen, on dit littéralement que la pluie "vient". Pour lui, c'était donc logique de retraduire de cette façon. Et le pire, c'était qu'il avait bien passé au moins trente minutes à s'arracher les cheveux devant cette phrase. Il avait fait l'effort de ne pas trop regarder sur internet et google traduction, d'où le fait qu'il ne savait pas comment dire "en retard"... Mais peut-être qu'il aurait dû le faire au moins pour sauver sa crédibilité. Aish. Il avait beau aimer les langues, devoir penser complètement différemment, c'était trop compliqué pour lui.

Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 15 Fév - 17:08
▹▸▹▸ Elle était sciée par la réponse de Minsoo. « Tu me fais quoi là, une crise d’adolescence tardive ? » soupira-t-elle en soutenant son regard dépourvu de la moindre empathie. Comme elle s’y attendait, il n’était pas près de coopérer. Quelle naïveté de penser que l’émoi des premiers cours passés il se montrerait un peu plus enthousiaste et compréhensif ! Jamais Camille ne s’était comportée de cette manière avec aucun de ses professeurs, elle avait bien trop de respect pour eux pour s’abaisser à ça. Mais Minsoo devait apprécier que ses cours soient saccagés par ce genre d’élèves à qui le sens du respect manquait cruellement. En tout cas, ce n’était pas comme ça qu’il risquait de déclencher des vocations. « Si tous les profs étaient comme toi, je me ferais du soucis pour l’avenir du métier. »

Et si encore Minsoo était un bon élève ! Pas forcément un élève brillant, mais un élève appliqué et consciencieux, celui qui voulait apprendre et qui manifestait son intérêt pour la matière ! Mais non. Il savait à peine conjuguer le verbe to be au présent simple. Camille craignait de ne pouvoir le faire évoluer au-delà du niveau « présentations basiques » et le garçon n’apaisait pas ses inquiétudes avec la phrase qu’il venait de lui sortir ! Camille l’écoutait attentivement se reprendre et réessayer la phrase plusieurs fois. Il semblait plongé dans son monde et sa langue maternelle prenait le dessus dans les moments d’hésitation. Ca la faisait sourire, pas parce qu’elle se moquait mais parce que l’accent sonnait atrocement coréen et c’était mignon. Et l’on voyait s’entretuer sur le champ de bataille des mots anglais, coréens et japonais. Folklorique ! « Non, ce n’est pas “pourri” ! » rattrapa-t-elle en hochant la tête de droite à gauche. « Être en retard se dit to be late – » Elle articulait soigneusement et écrit en toutes lettres l’expression sur un papier qu’elle lui retourna. « – les tournures sont assez maladroites mais même si ce n’est pas encore parfait, un anglais pourrait te comprendre. » Le rassura-t-elle. « Deux choses. » Elle leva deux doigts pour illustrer son propos. Elle avait écris exactement la phrase que Minsoo avait dit et s’en servait comme d’un appui. « D’abord, tu n’as pas besoin de réutiliser le pronom it dans ta phrase, car il est déjà illustré dans la phrase par le sujet our plane... » Elle fit un petit dessin fléché pour lui montrer que les deux mots se rapportaient à la même chose et que l’utilisation des deux était redondante. « ...ensuite, on ne dit pas rain is coming mais it is raining, c’est l’expression ! En corrigeant ces deux erreurs et en ajoutant le nouveau mot de vocabulaire, ta phrase devrait déjà être beaucoup mieux. » Elle releva la tête vers lui d’un air confiant et ponctua même sa petite intervention par un « gurae ? » avec un accent pas coréen pour le moins du monde. Mais elle avait un peu pratiqué la matière en primaire et regardait des dramas... alors fallait bien qu’elle montre l’étendu de ses connaissances on ne peut plus basique ! Et puis, elle aussi se mouillait un peu. Elle était face à un prof de coréen, fallait bien s’adapter. « Donc reprenons... let’s do that again ! » Elle coinça son stylo entre ses dents et attendit que Minsoo se relance.

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 20 Fév - 14:36
▹▸▹▸ Son petit pic l'avait vraiment agacé, mais il préféra se taire plutôt que de s'énerver pour de bon. Allez, il fallait qu'il y mette du sien puisqu'apparemment, elle était aussi têtue que lui. S'affalant presque sur la table en soutenant sa tête de la paume de sa main sous son menton, il leva vaguement les yeux au ciel avant de se reconcentrer, ignorant du mieux qu'il pouvait ce qu'elle disait. « Oui, oui. Merci de t'en soucier Camille, mais heureusement pour toi comme pour moi, tout le monde ne me ressemble pas. »
Écoutant finalement les explications de la demoiselle, il se concentra finalement ; après tout, il avait beau être chiant et l'anglais lui sortait par les yeux, il aimait les langues et était quand même intéressé par l'apprentissage. Il pris des notes sur son cahier rapidement pour se souvenir de ce qu'elle lui disait, et hochait la tête par moments pour montrer qu'il avait enregistré ce qu'elle racontait et lui dessinait. Il sourit en coin à la tentative qu'elle avait fait à parler coréen ; il trouvait ça plutôt mignon de sa part. Enfin, il relu plusieurs fois sa phrase de base et apporta les changements qu'il fallait, bien que toujours incertain. On retire it, on conjuge "to be late", et on change l'expression qui indique qu'il pleut. « Donc reprenons... let’s do that again ! » Bien, bien. Normalement, cela devrait donner quelque chose comme... « Our plane is late because it is raining since yesterday. » Trouvant que cela sonnait quand même pas mal comparé à sa phrase de départ, tout fier, il redressa la tête vers son professeur et fit un grand sourire. « C'est bien non? J'ai même pas hésité! Bon c'est parce que je l'avais écrit mais bon... C'est cool non? J'ai l'air d'un vrai anglais? » Il avait beau avoir une grande fierté, il n'en restait pas moins un coréen de pure souche. Et c'était bien connu que les coréens passaient leur temps à s'extasier sur tout et n'importe quoi. Pour faire simple, il en fallait peu pour les rendre heureux. Et Minsoo n'échappait pas vraiment à cette généralité, il lui en fallait peu pour le motiver. Même si cela voulait aussi dire qu'il lui en fallait peu pour le démotiver... Mais ça, c'était autre chose!

« Par contre faut pas que j'oublie... » Fit-il, plus pour lui même qu'autre chose. Il reprit son sac et fouilla à l'intérieur pour en sortir un répertoire à numéro. Du moins, c'était ce à quoi cela servait de base... Mais il l'avait pris pour l'utiliser comme un dictionnaire à faire soi-même avec l'usage de chaque mot, s'ils s'employaient avec une conjugaison particulière ou une quelconque règle spéciale. Il y inscrivit donc "to be late" et "it's raining", mettant entre parenthèses la phrase qu'il venait de faire comme exemple. Une fois fait, il ferma le petit cahier et le posa un peu plus loin. « Phrase suivante! » Il semblerait qu'il avait, pour l'instant, terminé son caca boudin. Il était temps...

Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 22 Fév - 16:33
▹▸▹▸ Le Minsoo de début de cours n’avait plus rien à voir avec celui qui s’extasiait sur le sens de sa phrase. Il avait su se relever de ses erreurs et effectuer toutes les corrections que Camille lui avait indiquée avec ses mots de professeur débutante. L’ambiance était joyeuse dans la petite salle : lui tout heureux d’avoir réussi sa première phrase, elle toute contente d’avoir su se faire comprendre. « C’est ça ! Très bien ! Quand on aura appris dans quelques séances la concordance des temps, il sera plus juste d’utiliser le past present puisque c'est un fait du passé qui se prolonge dans le présent. Normalement, la phrase serait la même mais on dirait plutôt it has been raining. Mais je crois que j’ai un peu brûlé les étapes, j’ai tendance à oublier que tous ces temps ne sortent pas d’une pochette magique. » Il venait de réaliser un sans faute en suivant ses conseils, elle pouvait bien en retour avouer sa petite erreur à ne pas proposer une phrase adéquate. Mais puisqu’il était de bonne humeur... il ne lui en tiendrait sûrement pas rigueur. Elle inscrivit sur une feuille blanche cette remarque pour elle-même intitulée remarque pour les exercices à venir. Minsoo était d’ailleurs tout aussi consciencieux qu’elle puisqu’il sortit un petit calepin pour y inscrire ses deux nouvelles expressions.
Par tous les dieux, faites que le cours se poursuive dans cette ambiance, c’était tellement plus agréable. Et mine de rien, c’était beaucoup moins stressant pour Camille ! Elle essayait de se donner de l’autorité à enseigner, mais se mettre en position de supériorité face à celui qui aurait pu être son sensei, c’était assez difficile à gérer en réalité.

Mais soit, il réclamait déjà la phrase suivante. Camille acquiesça, portée par cet élan de volonté et chercha la deuxième phrase sur sa feuille. « Donc, ensuite ! Tous les jours, je passe des heures à lire mon livre préféré. » Normalement celle-ci ne devrait pas poser trop de problème. « Et cette fois-ci, avec l’accent. Pour effectivement essayer de ressembler à un vrai anglais ! » Bon, la situation s’avérait plus délicate avec cette nouvelle directive. Sans mentir, l’accent de Minsoo était aussi élégant qu’un troupeau de buffle en fuite. Mais Camille comptait bien faire du 2 en 1. A quoi lui servirait-il d’apprendre la langue si les mots anglais qu’il prononçait ressemblaient à du coréen ? Parce que sans mentir, si Camille n’avait pas été parfaitement bilingue et n’avait pas eu connaissance de la phrase, elle se serait probablement dit qu’il se payait encore sa tête, et en coréen pour qu’elle ne puisse rien y comprendre.

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 5 Mar - 19:39
▹▸▹▸ Il n'allait pas caché qu'il était bien plus heureux qu'il y a dix minutes, et qu'enfin, il souhaitait poursuivre ce cours. C'était bien son genre: il tirait toujours la gueule au début et faisait son rebelle des bac à sable parce qu'il ne sentait pas vraiment le cours des choses, et puis finalement lorsqu'il se rendait compte que ce n'était pas si mal, il se transformait presque. Schizophrène bonjour.
« C’est ça ! Très bien ! Quand on aura appris dans quelques séances la concordance des temps, il sera plus juste d’utiliser le past present puisque c'est un fait du passé qui se prolonge dans le présent. Normalement, la phrase serait la même mais on dirait plutôt it has been raining. Mais je crois que j’ai un peu brûlé les étapes, j’ai tendance à oublier que tous ces temps ne sortent pas d’une pochette magique. » « Ouaaah trop cool... Enfin je crois... Mais j'ai hâte de voir à quoi ça ressemble! » Écrivant donc la phrase qu'elle lui avait dit à côté de la sienne, il écrivit "past present" dans un petit coin pour être sûr de ne pas oublier. Il avait franchement hâte. Il ne comprenait pas tout, mais il savait que lorsqu'ils arriveraient à ce passage dans leur cours, Minsoo pourra dire qu'il a progressé. Donc il était pressé. Et ça ne l'avait apparemment pas dérangé qu'elle se trompe un peu... bien qu'il l'aurait certainement soulevé et critiqué s'il était encore dans son sale mood.

Comme prévu, elle donna la phrase suivante: « Tous les jours, je passe des heures à lire mon livre préféré. » Alors qu'il allait donner sa phrase qu'il savait presque à 100% correcte, elle lui coupa toute envie de poursuivre. Comment ça, avec l'accent...?? C'était juste impossible là... Mais il voulait tellement ressembler à un vrai anglais, lui. Faisant un peu la moue, il tenta de s'entraîner dans sa tête mais rien à faire, s'il voulait draguer des anglophones avec cet accent, c'était raté de chez raté. Soupirant un peu, il regarda un instant son petit cahier et se tourna vers son professeur. « Attends... Comment on prononce "heures"... Ce mot est trop dur! Hawou- hm.. dit-le moi plutôt... » Il fallait bien l'avouer que là, il ne voulait vraiment pas le dire avant de s'être un peu entraîné. Connaître le mot et savoir le prononcer, c'était autre chose... Aish, sur le coup il en voudrait presque à ses parents d'être pauvres et de ne pas avoir su parler anglais pour qu'ils lui apprennent dès tout petit... Ça aurait été certainement plus simple.

« Ah au fait Camille, j'ai un service à te demander... Enfin c'est rien d'important, je veux juste savoir si tu connais des bons livres d'exercices pour que je puisse m'entraîner quand tu pourras pas faire cours, que je ne pourrai pas venir ou genre quand j'ai envie de travailler un peu mais qu'on se voit pas forcément... Avec des corrigés, du coup, ce serait bien sinon bon... Je saurai pas si j'ai fait un truc bien ou pas. » Vu l'entrain qu'il avait mis en parlant, on aurait presque dit que rien ne le démotiverait maintenant qu'il s'était trouvé une passion cachée pour la grammaire anglaise... En espérant que ça dure, lui qui baissait vite les bras... Mais bon, il valait mieux profiter pour l'instant et poser tout un tas de question tel l'élève sérieux qu'il était devenu, n'est-ce pas?

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 9 Mar - 16:52
▹▸▹▸ Ce n’était pas la première fois que Camille faisait cours à Minsoo et elle savait mieux que personne que lorsqu’il était de mauvaise humeur il n’y en avait rien à tirer. Et des phases de rébellion, il en faisant beaucoup ! Tellement que Camille crevait d’envie de voir à quoi il ressemblait dans la peau d’un professeur. Elle l’imaginait en professeur sadique, celui qui torture ses élèves en interrogeant ceux qui ne lèvent jamais le doigt et qui se cachent derrière leurs trousses ou leurs cahiers. Ouais, c’était tout à fait le style de Minsoo et Camille aurait détesté l’avoir comme prof. Mais en même temps, lorsqu’il se montrait sous son bon jour, il était agréable et lui donnait envie d’enseigner autant qu’il manifestait son envie d’apprendre. Dans ce cas, elle l’imaginait être un professeur attentif et tourné vers ses élèves. Le genre de prof qui ramène les spécialités de son pays le jour de la fête nationale pour faire découvrir un autre aspect de la culture qu’il enseignait. En fait, il était énigmatique et Camille n’arrivait pas à le comprendre. Peut-être que dans le fond il n’y avait rien à comprendre.

Il semblait tout heureux de passer à la phrase suivante mais son sourire se décomposa lorsqu’elle lui suggéra d’y mettre les formes et de travailler un peu son accent. Au moins il était conscient qu’il avait un accent catastrophique – c’était au moins une chose que Camille pouvait s’éviter de lui dire. « Hour, en fait le –h n’est pas du tout prononcé et la dernière syllabe est un peu laissé en suspend. L’accent tonique est vraiment sur la première partie du mot. » Camille répéta le mot plusieurs fois en l’incitant à le prononcer après elle en imitant le son qu’elle produisait et la forme de ses lèvres. « C’est un mot très... ouvert, la prononciation est assez aérienne je trouve. Essaye avec toute la phrase, comme si tu me parlais au cours d’une conversation. L’accent vient beaucoup plus facilement quand on n’y pense pas et qu’on se met en scène dans une situation de tous les jours » affirma-t-elle sur un ton peu formaliste, comme pour rassurer Minsoo que, non non, elle n’allait pas se moquer de lui. Sa belle langue était de toute façon écorchée vive depuis pas mal de cours, et elle avait connu des cas bien pire que lui. Des gens qui étaient tout heureux d’apprendre que Camille parlait anglais et qui voulaient lui montrer ses lumières... mais franchement, pour la plupart, chinois, turc, finlandais ou anglais, personne n’aurait su quelle langue c’était.

Dans son élan de motivation, il lui demanda même le nom d’un livre qui aurait pu l’aider à s’améliorer en dehors des cours. Camille réfléchit en posant son crayon au coin de ses lèvres puis répondit : « je vais te donner le nom de celui que j’utilise pour préparer les cours, comme ça tu auras au moins le déroulé des séances et je pense que ça pourrait améliorer l’apprentissage. A vrai dire j’y songeais, mais je ne me voyais pas te demander d’acheter un livre... » Mais elle était contente qu’il demande. Elle arracha une page de son petit carnet et inscrivit les références complètes du bouquin et le niveau. « Il est vraiment complet, Surf in English et en plus des corrections, il y a un CD audio. En plus du livre il y a aussi un workbook pour tous les exercices, ce sont deux entités séparées mais quand je l’ai eu, ils faisaient une offre de pack. » Elle lui tendit le papier. « Au fait, moi aussi j’ai une question à te poser. Pourquoi est-ce que tu veux apprendre l’anglais ? Je veux dire, pourquoi maintenant ? »

Spoiler:
 

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 11:17
 

head, shoulders, knees and toes (minsoo + camille)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» DART to Haiti - Words of Thanks to Canadian Head of State
» Camille Chalmers rejette le DNSCRP comme un instrument de politique Néo-libérale
» Camille Silvan [Pouffy]
» répartition camille
» Buy you gotta keep your head up { Adam Carter
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-