AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 how to save a life.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 11 Fév - 21:54
Minoru ∞ Tsubasa
how to save a life
Tenue Minoru honorait sa promesse. Le lendemain de l'accident ainsi que tous les jours qui suivirent, il se rendit à l'hôpital directement après les cours. Il y restait jusqu'à ce qu'une infirmière ne vienne leur annoncer la fin des heures de visite, et parfois il essayait même de gratter quelques minutes supplémentaires. Il veillait sur Tsubasa et était véritablement aux petits soins pour lui. Il lui demandait toujours s'il était bien installé, s'il n'avait besoin de rien, s'il avait mal quelque part ou avait assez mangé. Il se disait souvent qu'il devait l'ennuyer avec toutes ces questions mais c'était plus fort que lui, la culpabilité prenait le dessus dans ces moments là. Autrement, ils passaient ces soirées à discuter. Minoru lui racontait sa journée ou bien ils commentaient ensemble les émissions qui passaient à la télé. Ils jouaient souvent aux cartes aussi. Bref, il faisait de son mieux pour rendre son séjour à l'hôpital moins pénible et pour le voir sourire, ce qui n'était pas évident. Il avait envie qu'il se sente entouré et soutenu, comme le médecin leur avait dit ce triste jour. Pas question de le laisser s’apitoyer sur son sort ou baisser les bras. Minoru voulait le revoir marcher ou sinon il s'en voudrait à mourir de lui avoir volé ça. En plus, ces dernières semaines rythmées par ses visites à l'hôpital lui avaient permis d'éviter de traîner sur le campus. Il n'avait pas mis les pieds à la bibliothèque depuis des lustres et cela se faisait même un peu ressentir dans ses études. L'aspect positif étant que comme il passait moins de temps à l'université, il laissait moins d'occasions à ses bourreaux de le maltraiter. Ce qui n'avait pas manqué de leur échapper d'ailleurs.

Aujourd'hui était un jour important. Tsubasa allait avoir sa première séance de rééducation et Minoru ne voulait manquer ça pour rien au monde. C'est pourquoi il avait même prévu de partir une heure plus tôt, ratant son cours d'histoire de la langue, de toute manière il n'aimait pas ça. Ce qu'il n'avait pas prévu c'était qu'il allait croiser la route de plusieurs de ses tortionnaires. Il s'apprêtait à rebrousser chemin lorsqu'ils se mirent à courir pour le rattraper. Ils ressemblaient à des loups sauvages assoiffés de sang dans la tête du jeune Sasaki qui pour une fois se débattit de toutes ses forces. Cela les surprit d'abord mais ne les refroidit pas. Une fois de plus, il hérita de quelques coups ainsi que d'un bain la tête la première dans les toilettes. Et la seule chose à laquelle il pensait c'était Tsubasa qui l'attendait. Mais il allait devoir passer chez lui pour se doucher. Éventuellement, au bout d'une demi-heure, ils se lassèrent et Minoru put reprendre son souffle. Il était à la fois tellement habitué à ça et tellement focalisé sur Tsubasa qu'il ne prêta pas attention à sa lèvre désormais légèrement ouverte ainsi qu'au bleu qui commençait à apparaître sur sa joue. Il ne pensait qu'à pouvoir vite se laver pour vite retrouver Tsubasa.

Il arriva à l'hôpital complètement essoufflé par sa course contre la montre. Les infirmières éclatèrent de rire en le voyant arriver. Elles le trouvaient mignon. « Jeune homme, vous êtes bien en retard aujourd'hui. » Les mains sur ses genoux et la tête en avant, Minoru essayait de se calmer. « Et vous avez changé de couleur de cheveux ! » En effet. Il se redressa pour leur adresser un sourire. Son frère avait fait des expériences avec sa touffe, si bien qu'il se retrouvait avec un véritable arc-en-ciel sur la tête. Ni une ni deux, dès qu'il se sentit suffisamment reposé, il se remit à courir jusqu'à la chambre de Tsubasa.

Il poussa la porte sans prendre la peine de signaler sa présence et se jeta presque à genoux devant le lit en joignant les mains et baissant la tête. « Pardon, pardon ! » Il s'excusait de son retard, bien sur. Il avait promis d'arriver un peu plus tôt et il arrivait tout pile à l'heure pour la séance de réeducation, l'infirmière allait sans doute venir chercher Tsubasa sous peu. Il retira son énorme sac à dos (qui pesait trois tonnes à cause de tout ce qu'il avait emmené avec lui) et se releva. « Je t'ai ramené plein de trucs. » Il était sans doute beaucoup plus excité que Tsubasa par le contenu de son sac. Il l'ouvrit et le déversa sur les jambes de Tsubasa. Des tas de confiseries et barres de chocolat en tombèrent. Minoru souriait de toutes ses dents, tel un gamin, super fier de sa petite surprise. Il avait entendu l'infirmière dire que cette première séance pourrait être douloureuse pour lui et avait donc ramené de quoi le récompenser. « Y en a que j'ai jamais goûté. » Forcément, en dix ans son ravisseur n'avait pas pris la peine de le tenir au courant des dernières inventions en matière de bonbons. Véritable pile éléctrique, il releva son visage légèrement blessé vers Tsubasa lorsqu'il se rendit compte qu'il n'avait pas pris la peine de lui demander s'il allait bien. « Comment tu te sens aujourd'hui ? Tu as mal quelque part ? C'était bon ce que tu avais à midi ? » Et toujours ce flot de questions. Un Minoru qui ne posait pas de question n'était pas un vrai Minoru.
code by Silver Lungs

Araki Taiga
Président du conseil des étudiants
Pseudo : Miki Mes messages : 3529 Yen (¥) : 436 Avatar : Gdragon [bigbang] Schizophrène? : Kyann feat Taehyung, Kellian feat Xiao Shion feat Hoshi Ayden feat Tao London feat Zelo Ryoma feat Taemin Dakota feat Mark Haru feat Ravi Phoenix feat Joshua Shinya feat Junhyung Zero feat Jimin Candy feat Momo Hyoga feat jin Sasuke feat Bobby Hinata feat Suwoong Inaho feat Junior Dewei feat Baekhyun Dan feat Yongguk Meliodas feat eunwoo.

Age : 23 ans Date de naissance : 11/08/1992 Astrologie : Lion Métier : Mannequin a la angel Année : cinquième année Résidant à : en modilf Planning : Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nunc at sagittis erat. Nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. Curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. Proin non quam id justo vestibulum




Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nunc at sagittis erat. Nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. Curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. Proin non quam id justo vestibulum




Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nunc at sagittis erat. Nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. Curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. Proin non quam id justo vestibulum
Navigation :


Attention les liens! Alors déjà pour mon histoire c'est par ici, mes liens sont & mon journal est ici



Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 14 Fév - 7:08
Minoru ∞ Tsubasa
how to save a life
TENUE Les jours qui sont passé m’ont semblé si longs, la présence de Minoru à mes côtés est un vrai soulagement, avec lui j’arrive parfois à ne pas penser à la fatalité que je ne pourrais peut-être pas remarcher et si j’y arrive, personne ne me garanti que je pourrais danser à nouveau aussi aisément que je le faisais jusqu’à maintenant. Mon cœur est blessé et apeuré, j’aimerais avoir la certitude de me relever, de garder mon mental aussi haut et fort que je l’ai eu jusqu’à maintenant, avant cet accident, je ne baisse pas les bras, je n’ai plus pleuré depuis ce jour-là, mais mon monde est en pause, mon univers ne tourne plus et je me retrouve face à un miroir qui me reflète mes erreurs. Mes amis m’ont appelé, laissé des messages, ils s’inquiètent tous pour moi, mais je n’ai pas envie de les voir dans mon état, je suis loin d’être agréable à vivre, Minoru me supporte, je joue avec lui, discute et on passe parfois des heures à seulement regarder la télé en silence, laissant le temps s’écouler. Je mentirai si je disais que ça présence ne m’est pas devenue déjà indispensable dans mes jours enfermés entre ses murs, mais je n’ai pas oublié notre relation, qui il est, qui je suis... Peut-être qu’ont me punit de me rapprocher de lui moi qui suis indirectement coupable de ses malheurs. Je ne peux même pas le protéger à l’école, je soupire allongé sur ce lit, incapable de me relever sans l’aide de quelqu’un, d’ailleurs même pour m’habiller une infirmière vient me donner un coup de main, je déteste rester en pyjamas, ce n’est pas moi. Si mes jambes ne peuvent pas supporter mon poids, elles seront vêtues comme toujours, chaque jour.

L’heure tourne, aujourd’hui c’est ma première séance de rééducation, après m’être remis de mes blessures superficielles, on commence le plus gros du traitement, je suis à la fois impatient et j’appréhende de réaliser au combien mon état est peu rassurant. Quand j’étais seul, sans personne j’ai tenté de me levé, me disant qu’avec ma détermination je pourrais marcher, mais tout ce que j’ai gagné c’était de m’écrouler au sol sans pouvoir appeler quiconque pour m’aider, jusqu’au repas, je suis resté allongé par terre, agacé, blessé, frustré, frappant a m’en laisser des marques sur les mains, je n’ai pas pleuré, mais j’avais qu’une envie c’était de hurler. La sensation de ne pas sentir ses jambes est quelque chose que je ne souhaite à personne. Finalement par peur ou pas blocage je n’ai plus essayé depuis et aujourd’hui je vais devoir réapprendre à marcher, je n’avais jamais imaginé me retrouver dans cet état.

Minoru a tenu à être présent, mais c’est bientôt le moment et il n’est pas encore arrivé, bizarrement j’ai un mauvais pressentiment, puis le voilà qui arrive en courant, s’excusant du retard, je souris discrètement, j’ai remarqué qu’il a changé de couleur de cheveux, mais je ne le questionne pas de suite sur le sujet, regardant ce qu’il m’a emmené tout en gardant le silence, je ne suis plus aussi bavard ou souriant que j’ai pu l’être jusqu’à maintenant, mais j’ai simplement besoin de temps. « Je vais grossir avec tout ça. » Je ne peux plus me dépenser, bouger, courir, danser, mais toutes ses sucreries m’aideront surement, le sucre a un effet positif après tout. « Tu pourras gouter avec moi. » Il y en a bien assez pour deux. « Merci. » C’est la moindre des choses. À sa question je le regarde, non sans remarquer ses blessures sur son visage. « Qu’est-ce qui t'es arrivé ? » Je connais déjà la réponse, c’est ce qui m’agace le plus, mais je le connais, il ne me le dira surement pas clairement et détournera ma question, un jour je tuerai tous ses gars qui s’en prenne à lui... « Je fais avec. » Je pourrais mentir et dire que ça va, mais je n’en ai pas envie et de toute façon il le saurait surement, je ne suis pas encore en état de dire que je vais bien, que ce soit physiquement ou psychologiquement je ne vais pas bien. « Tu sais que la nourriture d’hôpital n’est pas vraiment réputée pour être bonne. Je me rattraperai avec ce que tu as emmené. » Qu’est-ce que j’aimerai avoir un bon repas où un simple menu de fastfood, ça raviverait mon estomac. « C’est bientôt l’heure... Tu peux avancer la chaise roulante ? » C’est mon seul moyen de transport pour l’instant, je dois faire avec.
code by Silver Lungs



The Monster

I'm friends with the monster that's under my bed, get along with the voices inside of my head. You trying to save me, stop holding your breath and you think i'm crazy, yeah, you think I'm crazy © signature by anaëlle.

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 14 Fév - 19:59
Minoru ∞ Tsubasa
how to save a life
Tenue Il manquait quelque chose. Tsubasa ne dégageait plus cette chaleur si rassurante qui lui plaisait tant et qui l'attirait tout en titillant gentiment sa curiosité. Il ne souriait plus. Au mieux, il pouvait apercevoir une esquisse de sourire sur ses lèvres. Et cela lui manquait. Il aimait voir ses belles dents et ses lèvres se retrousser. Il lui trouvait alors comme quelque chose d'extraordinaire. Mais Tsubasa ne ressemblait plus à ce personnage de super héros tel que Minoru se le représentait. Peut être qu'il lisait trop de romans et qu'il l'avait beaucoup trop idéalisé. C'était certain, il l'avait placé sur un piédestal depuis leur rencontre hasardeuse. Pour autant, il n'était pas déçu de ce qu'il voyait aujourd'hui. Simplement triste. Triste, parce qu'il se sentait coupable de son malheur et qu'il ne supportait pas d'être aussi impuissant. Il n'existait rien à sa portée qui puisse rendre à Tsubasa ce qu'il avait perdu par sa faute. Tout ce qu'il lui restait à faire c'était prier jour et nuit pour qu'il guérisse miraculeusement. Et tout ce qu'il pouvait faire c'était venir le voir tous les jours pour essayer de lui redonner le sourire. Ça ne fonctionnait pas toujours mais il était malgré tout hors de question qu'il le laisse affronter ça seul. Il se sentait investi d'une mission. C'était à son tour d'être là pour lui. Et, même si Tsubasa prétendait le contraire, il était persuadé qu'il lui en voulait. Alors non, il ne se sentait pas obligé d'être là. Il était là parce qu'il le désirait mais d'un côté aussi parce qu'il avait la sensation que c'était ce qu'il devait faire.

Et aujourd'hui, Tsubasa commençait enfin les séances de rééducation. Après tout ce temps passé allongé sur son lit ou dans un fauteuil, les médecins estimaient que ses muscles étaient prêts. On l'avait pourtant prévenu que ça ne serait pas facile et que le chemin risquait d'être long, mais il y avait de l'espoir. Mais Minoru ne sentait pas Tsubasa aussi optimiste qu'il le souhaiterait. « On grossira tous les deux alors. » Répondit-il l'air un peu distrait alors qu'il lisait le dos de l'une des boîtes de sucreries. Ça lui donnait sacrément envie. Il espérait que ça remonterait le moral à Tsubasa si jamais la séance se passait mal ou s'avérait, ce qui risquait sans doute d'être le cas. Il ne fallait pas rêver, il n'allait pas remarcher juste en claquant des doigts. « Hm ? Oh ça ! » Il toucha le bleu qu'il avait sur sa joue et grimaça. « Je suis juste tombé, ce n'est rien. » Il se força à lui sourire. Tsubasa n'avait pas besoin de s'inquiéter pour lui. Il passa très vite la langue sur le coin de sa lèvre qui saignait un peu comme si cela lui permettait d'effacer les traces. Il savait que Tsubasa n'était pas idiot et surtout qu'il connaissait bien son quotidien mais il avait encore du mal à en parler. Puis il avait honte. Mais cette fois, contrairement aux autres, il s'était débattu. Il ignorait si c'était une bonne chose ou non, peut être que cela avait encore plus amusé ses bourreaux. « Je ne me suis pas laissé faire. » Souffla-t-il toujours sans lever les yeux. Il se demandait si tout ceci allait un jour s'arrêter ou s'il allait devoir subir ça jusqu'à l'obtention de son diplôme.

Ah ça, il le savait. Quand on l'avait retrouvé, Minoru avait passé beaucoup de temps à l'hôpital. Pour soigner ses blessures mais aussi pour évaluer son état psychologique et déceler ses séquelles. « Tu veux que je ramène une pizza la prochaine fois ? On pourrait la manger ensemble devant la télé. » Toutes les occasions étaient bonnes pour faire plaisir à Tsubasa. Il était prêt à se plier en quatre pour lui. Il se redressa pour aller rapprocher le fauteuil du lit de Tsubasa. Il se tint à côté prêt à le rattraper s'il le fallait mais il commençait à avoir l'habitude apparemment. « Je te pousse ? » Peut être qu'il n'aimait pas ça ou qu'il trouvait que ça le rabaissait ou n'importe quoi. Minoru préférait demander. « Est-ce que tu sais déjà ce que tu vas faire aujourd'hui ? » Lui était plutôt curieux, il ne voyait pas quel genre d'exercice on allait lui faire faire. Tsubasa ne tenait pas debout, pas du tout. Peut être qu'il n'allait être que question d'étirer ses muscles et ce genre de choses, comme pour les réveiller tout doucement ? C'était encore ce qui lui semblait le plus logique mais bon, il n'était pas médecin, loin de là d'ailleurs.
code by Silver Lungs

Araki Taiga
Président du conseil des étudiants
Pseudo : Miki Mes messages : 3529 Yen (¥) : 436 Avatar : Gdragon [bigbang] Schizophrène? : Kyann feat Taehyung, Kellian feat Xiao Shion feat Hoshi Ayden feat Tao London feat Zelo Ryoma feat Taemin Dakota feat Mark Haru feat Ravi Phoenix feat Joshua Shinya feat Junhyung Zero feat Jimin Candy feat Momo Hyoga feat jin Sasuke feat Bobby Hinata feat Suwoong Inaho feat Junior Dewei feat Baekhyun Dan feat Yongguk Meliodas feat eunwoo.

Age : 23 ans Date de naissance : 11/08/1992 Astrologie : Lion Métier : Mannequin a la angel Année : cinquième année Résidant à : en modilf Planning : Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nunc at sagittis erat. Nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. Curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. Proin non quam id justo vestibulum




Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nunc at sagittis erat. Nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. Curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. Proin non quam id justo vestibulum




Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nunc at sagittis erat. Nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. Curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. Proin non quam id justo vestibulum
Navigation :


Attention les liens! Alors déjà pour mon histoire c'est par ici, mes liens sont & mon journal est ici



Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mar 16 Fév - 20:10
Minoru ∞ Tsubasa
how to save a life
TENUE Forcément qu’il me manquait quelque chose, à mes yeux j’avais simplement et tout bonnement « tout » perdu. C’était surement difficile à comprendre ou en tout cas je donnais surement l’impression d’être pessimiste et abattu, mais je faisais ce que je pouvais pour garder le moral, me dire que j’avais encore une chance de me remettre et me relever, qu’il faut toucher le fond pour revenir plus fort encore qu’on ne l’était, j’ai confiance en moi, je sais que je ne suis pas du genre à laisser tomber, mais c’est encore difficile de positiver, j’ai juste besoin de temps. Peut-être que cette séance va m’y aider, si je me rends compte qu’avec la rééducation je peux sentir des progrès alors peut-être que ce sera le brasier qui ranimera ma flamme, mais là je ne peux pas juste rire et plaisanter, je ne suis qu’un homme... Pas un héros. Si Minoru savait qui j’étais aujourd’hui peut-être qu’il ne serait pas à mes côtés aujourd’hui, peut-être aussi qu’il ne sentirait pas coupable de mon état, après tout ce que mon frère lui a fait subir je dois surement mériter ce qui m’arrive, si j’avais envie de le faire fuir je lui balancerais surement la vérité, mais ce n’est pas le cas. C’est même tout le contraire, actuellement j’ai peur qu’il ne vienne plus, qu’il s’en aille ou que ma faiblesse le déçoive, je n’ai personne ici... Depuis des années ma vie est basée sur des mensonges, sur des souvenirs douloureux, sur une fraternité rejetée, j’ai vu mon monde tombé en lambeau, s’écrouler comme un château de cartes ou une file de domino et aujourd’hui j’ai peur de perdre ce que j’ai réussi à construire, mon rêve, ma passion, ma bourse, j’ai tout à perdre dans cette histoire, voilà pourquoi je ne peux simplement pas « briller », parce qu’en ce moment c’est sous terre, dans l’obscurité totale que je me trouve en attendant de remonter à la surface.

Je ne suis pas idiot, Minoru ne se doute pas de la « fonction » que j’opère dans son dos, de cette protection que je lui impose en secret, mais je ne peux plus le protéger, je ne peux pas arrêter ses enfoirés, ses blessures sont minimes, mais ça prouve seulement qu’ils n’ont aucunement arrêté leurs idioties malgré mes mises en garde. Je ne réponds rien, mais apprendre qu’il s’est défendu me ravit, j’attends ce moment où Minoru dira stop de lui-même, qu’il aura le courage de s’imposer et d’arrêter de se laisser faire, je sais que ce n’est pas sa faute, mais il doit gérer cette situation pour l’instant, parce que je ne peux rien faire pour lui dans cet état. Un sourire filtre mes lèvres à l’énoncé d’une bonne pizza. « Carrément. J’en aurais bien besoin là, de bonnes pizzas, du bon poulet, des sushis... ah, j’ai faim. » C’est idiot, mais la nourriture que je mange ici n’est pas vraiment ce qui va me remonter le moral, alors s’il peut me ramener des plats extérieurs, ça sera un plus pour mon moral bien trop bas. La chaise rapprochée, je sais comment m’installer dessus maintenant, c’est mon seul moyen de quitter ce lit et de sortir de cette chambre... Heureusement que j’ai de la force dans mes bras pour porter mon corps, la musculation ça aide dans ses moments là. « Ça va aller. » Je ne refuse pas son aide, juste que je préfère le faire moi-même, être dépendant des autres ce n’est pas dans mes habitudes. « Pas du tout... Je suppose que je vais avoir droit à des massages ou des exercices étranges pour essayer de faire réagir mes muscles... Je vais bien voir. » Je doute qu’ils poussent trop pour la première séance, même si j’aimerais déjà être à la fin et voir les résultats, je dois prendre mon mal en patience et y aller pas à pas, petit à petit, une chose à la fois comme on dit. « Désolé, ça risque de ne pas être très passionnant à voir. » Il a décidé de m’accompagner, mais il va être assis pendant que je ferais des exercices dans cette salle commune aux rééducations, il ne devrait pas se donner ce mal et malgré tout je n’ai aucune envie de lui dire de ne pas venir.

code by Silver Lungs



The Monster

I'm friends with the monster that's under my bed, get along with the voices inside of my head. You trying to save me, stop holding your breath and you think i'm crazy, yeah, you think I'm crazy © signature by anaëlle.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 17 Fév - 14:03
Minoru ∞ Tsubasa
how to save a life
Tenue Lui redonner le sourire, c'était l'objectif que Minoru se fixait à chaque fois qu'il mettait les pieds dans sa chambre. Il ne supportait pas de le voir si morose. Cela lui donnait l'impression de ne pas se trouver devant le vrai Tsubasa. Non pas qu'il estimait que ce dernier n'avait pas le droit d'être faible mais juste que ça le perturbait de voir les rôles s'inverser. Il ne se sentait pas capable de le protéger ou de le sauver. Il pensait qu'il n'avait pas les épaules assez larges pour ça. Mais d'un autre côté, on ne lui laissait pas le choix. Son cœur lui hurlait que c'était à lui de prendre cette place à ses côtés. Tsubasa avait besoin de quelqu'un pour garder la tête hors de l'eau. Minoru avait peur de le voir sombrer s'il le laissait seul et c'était pour cette raison aussi qu'il continuait de lui tendre la main. Ça, et le fait qu'il tenait à lui. « Tout ça ? » s'écria-t-il avant de rire légèrement. « Bon, demain pizza, après-demain sushi et encore après poulet ? » Il marqua une petite pause en se grattant le menton, l'air de réfléchir. « Ou tu voulais vraiment tout avoir en même temps ? » Vous savez ce qu'on dit ? Quand on aime, on ne compte pas. Minoru ne comptait pas quand il s'agissait de Tsubasa. Il ne comptait pas les heures qu'il passait avec lui à l'hôpital, des heures où il devrait réviser ou sortir comme les autres jeunes de son âge. Il ne comptait pas non plus les cours qu'il séchait ou ceux où il s'endormait car ce rythme le fatiguait. Il ne comptait pas l'argent qu'il dépensait. Il lui ramenait toujours quelque chose. Que ça vienne du distributeur de boissons ou que ce soit une bricole trouvée dans une boutique sur le chemin. Mais encore une fois, il ne le faisait pas pour acheter le pardon de Tsubasa mais bien parce qu'il déployait toutes les armes possibles pour lui remonter le moral.

Minoru s'écarta de quelques pas pour le laisser prendre place sur le fauteuil avant d'ouvrir la porte pour qu'il puisse passer. Dans un sens, il comprenait qu'il ne veuille pas être poussé. Il avait toujours vu Tsubasa comme quelqu'un d'indépendant. Un électron libre même. Minoru avait un peu de mal à le déchiffrer. Il marchait à côté de lui tout en l'écoutant parler. « J'espère juste qu'ils ne vont pas te faire mal. » murmura-t-il vraiment inquiet. Mais quelque chose lui disait que pour récupérer l'usage de ses jambes Tsubasa risquait d'en voir de toutes les couleurs. Il haussa les épaules puis secoua la tête. « T'inquiètes pas. Personne m'oblige à être là. C'est juste important pour moi. » C'était même très important à ses yeux d'être là pour Tsubasa. Ils arrivèrent devant l’ascenseur et Minoru grimaça. Il ne pouvait pas s'enfermer dans un endroit aussi petit. C'était risquer la crise d'angoisse et vraiment ce n'était pas le moment de devenir un poids pour Tsubasa. Il passa nerveusement sa main dans ses cheveux multicolores et recula quand les portes s'ouvrirent. Vraiment, il ne pouvait pas aller là-dedans. « O-on fait la course ? Le premier en haut ! » Voilà sa tentative pour masquer sa claustrophobie qu'il devait à toutes ces années passées dans la cave du frère du mec qui se trouvait en fauteuil roulant à côté de lui. Minoru pivota et se mit à courir aussi vite que possible effrayant les infirmières qu'il croisait. Il gravit les marches quatre à quatre et réussit à arriver en même temps que Tsubasa. Les portes de l’ascenseur s’ouvrirent alors qu'il se tenait dos au mur, les mains sur ses jambes et qu'il essayait de reprendre son souffle. « J'ai gagné. » Il esquissa un sourire, heureux d'avoir pu éviter de prendre l’ascenseur. Tsubasa ne poserait pas de question. Il avait remarqué qu'il lui en posait très peu. Ce qui intriguait Minoru d'ailleurs. Son comportement étrange semblait ne jamais le déranger. 
code by Silver Lungs

Araki Taiga
Président du conseil des étudiants
Pseudo : Miki Mes messages : 3529 Yen (¥) : 436 Avatar : Gdragon [bigbang] Schizophrène? : Kyann feat Taehyung, Kellian feat Xiao Shion feat Hoshi Ayden feat Tao London feat Zelo Ryoma feat Taemin Dakota feat Mark Haru feat Ravi Phoenix feat Joshua Shinya feat Junhyung Zero feat Jimin Candy feat Momo Hyoga feat jin Sasuke feat Bobby Hinata feat Suwoong Inaho feat Junior Dewei feat Baekhyun Dan feat Yongguk Meliodas feat eunwoo.

Age : 23 ans Date de naissance : 11/08/1992 Astrologie : Lion Métier : Mannequin a la angel Année : cinquième année Résidant à : en modilf Planning : Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nunc at sagittis erat. Nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. Curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. Proin non quam id justo vestibulum




Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nunc at sagittis erat. Nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. Curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. Proin non quam id justo vestibulum




Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nunc at sagittis erat. Nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. Curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. Proin non quam id justo vestibulum
Navigation :


Attention les liens! Alors déjà pour mon histoire c'est par ici, mes liens sont & mon journal est ici



Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Lun 22 Fév - 12:54
Minoru ∞ Tsubasa
how to save a life
TENUE C’est vrai que c’est dur de garder le moral quand on est dans ma situation, mais je ne veux pas broyer éternellement du noir, je veux croire que je vais y arriver, c’est encore difficile pour l’instant et j’ai besoin de voir les choses évoluer pour m’en convaincre davantage, pourtant je n’ai aucune envie de rester assis dans ce fauteuil roulant toute ma vie, il faut que je me donne les moyens de me remettre sur pied, de marcher, courir et surtout danser à nouveau, j’ignore encore comment, mais je dois le faire. Puis Minoru me soutient dans cette épreuve, il est toujours là, j’ignore si c’est par envie ou par culpabilité, mais sa présence m’encourage aussi bien que je me sente coupable vis-à-vis de notre passé commun qu’il ignore, j’appréhende si un jour il découvre la vérité et pense que je l’ai berné tout ce temps, mais c’est le risque que j’ai pris en le suivant ici pour le protéger, peu importe l’issus de notre relation, j’ai voulu le soutenir a ma façon, comme il me soutient à la sienne aujourd’hui. Parler nourriture m’a donné faim et je laisse parler les envies de mon estomac face au plus jeune qui souhaite encore répondre à ces derniers en me proposant de m’amener un plat chaque jour, ça me fait sourire. « Je ne voulais pas tout en même temps, un par jour ça me convient. » Je souris doucement. « Merci. »

Il était l’heure d’y aller, grimpant sur mon fauteuil, je préféré me débrouillé seul, il devait avoir l’habitude maintenant, je ne suis pas quelqu’un qui réclame réellement l’aide d’autrui quand je suis capable de le faire, c’est dans ma nature, j’ai appris à me débrouiller seul et je préfère ne pas devenir dépendant que ce soit de Minoru ou de qui que ce soit d’ailleurs. « Si la douleur me permet de guérir je me fiche bien de souffrir. » De toute façon la douleur physique ne serait surement pas pire que cette crainte psychologique de tout perdre pour de bon, j’ai déjà connu pire, mon mental est assez fort pour tenir la cadence, tant pis si je dois verser des litres de larmes, mais je dois me remettre sur pied à tout prix. « D’accord. » S’il voulait rester je n’allais pas l’en empêcher. On se retrouve devant l’ascenseur, je ne peux malheureusement pas prendre les escaliers, mais Minoru me propose de faire la course, il l’ignore, mais je sais que ce n’est pas la vraie raison et je ne dis rien, hochant simplement la tête pour approuver, bien que je ne contrôle pas la machine qui s’arrêtait à deux étages avant d’atteindre le bon. Sortant, je vis Minoru adossé au mur, un léger sourire sur les lèvres. « Bien joué. » Me dirigeant vers la salle, je repris. « Tu veux quelque chose ? Pour être arrivé le premier ? » Qui sait, je me prends au jeu moins aussi, mais l’heure n’est plus aux plaisanteries, je suis accueilli dans la pièce par le médecin en charge de ma rééducation, il me salue et j’en fais de même? « C’est votre première séance To... » «... En effet. » Je le coupe avant qu’il ne prononce mon nom de famille en entier, reprenant. « Vous pouvez m’appeler Tsubasa, on va passer du temps ensemble non ? » J’impose les choses, mais il va me voir dans tous mes états lors de ces séances, autant ne pas faire de formalités, puis je n’ai aucune envie que Minoru découvre la vérité de cette façon. « Par quoi commence ? » Il regarde le plus jeune. « Vous allez rester avec lui durant les séances ? C’est votre grand frère ? » J’arque un sourcil, j’ai l’air d’être son frère ? Sérieux....


code by Silver Lungs



The Monster

I'm friends with the monster that's under my bed, get along with the voices inside of my head. You trying to save me, stop holding your breath and you think i'm crazy, yeah, you think I'm crazy © signature by anaëlle.

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 9:08
 

how to save a life.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tell me would you kill to save a life. || Esprit d'Enfant.
» How to save a life
» Fauve ▬ Tell me would you kill to save a life ?
» How to save a life- Sofia [4 mars]
» Motocross Libin - 31 mai 2015 ...
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-