AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Hostage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 7 Mar - 13:21
Hostage
Tenue Ϟ   « Il y a une source d’eau chaude pas loin, ça te tente ? » Une source d’eau chaude ? T’étais partant, mais actuellement tu voudrais bien pouvoir t’habiller, parce que tu doutais pouvoir faire de l’exhibitionnisme tranquille ici. T’étais pas pudique pour un sous, mais les autres étaient pudique pour toi. « Ou alors, tu préfères monter à cheval ? » Monter à cheval ? Qu’est-ce qu’elle voulait que tu foutes sur un cheval franchement ? Tu venais de te laver en plus, ce n’était pas pour te salir directement. La regardant se pencher en arrière, tu baissais ton regard sur elle en fronçant les sourcils. T’avais tout à coup envie de lui taper le front pour la faire basculer en arrière. « J’y ai pas touché. » Justement, t’avais souvenir de l’avoir laissé dehors… Donc… Où était-elle passée si elle n’y avait pas touché ? Tu l’observais avant de la pousser pour l’emmerder. Te tournant vers le gars de l’accueil tu lui fis un sourire. Un sourire qui disait clairement que tu ne l’aimais pas. « Où est ma valise ? J’vous laisser trois minutes pour me l’apporter. » Ton regard se faisait tellement menaçant qu’il se bougea en essayant de marcher normalement. Mais au vu de sa démarche, t’en concluait qu’il y était pour quelque chose. Ou elle. Surement elle-même. Ta langue claque contre ton palais alors qu’il revint d’une salle ou le public était interdit. Ignorant ses bégayements, tu partis dans la chambre pour t’habiller à nouveau. Revenant à l’accueil, tu la fixas longuement avant d’attraper le prospectus pour les sources chaudes. « Allons-y. Doit pas y avoir grand monde dans ce bled. On sera tranquille. » T’attendis même pas son avis que tu partais déjà. T’allais te venger.


Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 7 Mar - 22:16
Hostage
Tenue Ϟ Tu grognes, claquant des dents pour manifester ton mécontentement alors qu’il te pousse et que tu bascules en avant. Pour autant, tu n’étais pas fâchée, juste amusée à l’observer réfléchir à où il avait pu paumer sa valise. Après tout, il l’avait laissé au beau milieu de la route, si elle n’avait pas prié le garçon d’accueil de le prendre, il aurait bel et bien perdu ses affaires. «Où est ma valise ? J’vous laisser trois minutes pour me l’apporter. » Game over, tu savais bien que le garçon allait céder, bien trop peureux et bien trop soumis ; il venait de gâcher en beauté le jeu. Caressant du bout des doigts la montre qui reposait au fond de ta poche, tu aurais presque la mauvaise idée de le faire promener aussi peu vêtue si tu n’avais aucune once de compassion au vue de la température extérieure. Tu ignoras le jeune homme quand il tenta de croiser ton regard pour partager son désolément, préférant faire avec le prospectus, un avion en papier. «Allons-y. Doit pas y avoir grand monde dans ce bled. On sera tranquille. » Une voix te disait qu’il fallait justement éviter d’être seule avec lui, pas de témoin et tu disparaitrais au fond d’un trou. Enfin, du moins si tu étais aussi faible et soumise que le garçon. « Allez où ? T’as pas choisi ! » Dis-tu sur un ton taquin, le suivant et avant de disparaître derrière la porte, tu lanças l’avion en papier pour qu’il percute le front du garçon. Chiffe molle. Lui enjamba le pas, ton bras s’enroula autour du sien, levant tes yeux de merlan frit vers lui, tu lui demandas d’une voix aguicheuse. « Tu boudes ? »

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 9 Mar - 16:46
Hostage
Tenue Ϟ   « Allez où ? T’as pas choisi ! » Comment ça tu n’avais pas choisi ? Tu avais pourtant choisi, tu voulais aller dans les sources d’eau chaudes. Tu ne voulais pas aller à l’autre. T’avais même déjà oublié ce que c’était pour dire à quel point ça ne t’intéressait pas. Sortant du bâtiment Tu plonges tes mains dans tes poches, en prenant le chemin, que tu supposais juste pour aller aux sources chaudes. Tu sentais ton amie passer son bras autour du tien, tu la laissais faire. « Tu boudes ? » Tu plissais tes lèvres avant d’hausser les épaules. « Pourquoi je bouderais ? » Ouais c’est vrai ça ? Pourquoi tu bouderais ? On se le demande tiens. Pourtant, tu boudais, un petit peu. Soupirant, tu pressais le pas, sans plus rien dire jusqu’à ce que vous soyez arrivé là-bas. Marcher ne te dérangeait pas tant que ça. De toute façon, au point où vous en étiez… Entrant dans le bâtiment tu annonçais alors votre venue et combien ça coutait. Tu payais pour deux, en demandant alors la partie mixe. Tu ne voulais pas profiter des sources d’eau chaude, seul dans ton coin. Tu voulais être avec elle. « On se rejoint dedans. » Tu lui tapotais la tête avant de filer dans le vestiaire des hommes pour te changer. Attrapant une serviette, tu fus légèrement surpris de ne voir personnage. Mais bon dans le fond, vous étiez en pleine nature, a pat trois vieux par ci par là… Et au vu de l’heure… Tu pris une douche avant d’enrouler la serviette autour de ta taille pour filer vers la source d’eau chaude mixe. T’étais le premier, elle n’était pas encore là. Sans l’attendre tu partis dans l’eau avec la serviette. La chaleur te faisait du bien.


Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 9 Mar - 21:11



Hostage
Tenue Ϟ « Pourquoi je bouderais ? » « Je sais pas, tu ressembles au constipé de Twilight. Le truc moche là, Edward ? » Ce fut tes derniers mots avant que le silence s’installe entre vous, du moins la nature bruyante suffisait à te faire oublier son mutisme et te distraire. En poussant la porte de l’établissement, s’engouffra à l’extérieur des lieux un vent bien chaud qui t’arracha un frisson. Le suivant presque docilement, tu le quittas pour t’engager dans le vestiaire exclusivement féminin. Tu croisas quelques dames qui discutaient dans un dialecte que tu n’étais pas certaines de comprendre et qui se mirent à te parler chaleureusement, comme si tu étais une des leurs. T’empressant de te changer et de te doucher par la suite pour vite les quitter, elles essayèrent même de te convaincre de ne pas te rendre à la partie mixte. Attachant tes cheveux en un chignon haut et vérifiant que la serviette attaché dessus ta poitrine était bien fixée, tu poussas la porte coulissante pour y découvrir malgré la vapeur ambiante, trois hommes à la peau tombante et une tête blonde vers laquelle tu te dirigeas. « T’es sûr que ce n’est pas la partie des hommes ? Y’a que des gros laaaards » glisses-tu en entrant dans l’eau, plissant du nez en dévisageant l’un des hommes qui te rappelait un mauvais souvenir. Était-ce ton imagination où y’avait le laitier aussi qui traînait un peu plus loin, derrière un rocher ? « Cap de balancer au-dessus de la barricade de bambou, leur affaire ? » Tu dévoilas la paume de tes mains, pour lui montrer la précieuse montre gousset. De l’autre côté, c’était seulement la partie réservée aux femmes.


Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 11 Mar - 22:16
Hostage
Tenue Ϟ   « Je sais pas, tu ressembles au constipé de Twilight. Le truc moche là, Edward ? » Tes sourcils se froncèrent alors que tu l’observais quelques secondes. « Qui ça ? Le constipé de … Twilight ? Jamais vu. » T’aimais le cinéma, mais les choses aussi gnian-gnian que les shojo ou autre, c’était vraiment pas ton délire. C’était bien un truc de fille pour qu’elle le connaisse. Sans plus rien dire tu marchais jusqu’aux sources chaudes. Une fois là-bas tu partis en direction des vestiaires pour homme. Prenant ta douche et enfilant la serviette tu partis dans les sources ou personne ne s’y trouvait. « T’es sûr que ce n’est pas la partie des hommes ? Y’a que des gros laaaards » Te tournant vers elle, tu fronçais les sourcils. T’étais là depuis deux minutes et y’avait d’autres gens. Tu n’avais donc pas fait attention aux allées et venues. « T’es tellement plate que personne verra la différence. » T’haussais les épaules en souriant de façon narquoise. « Cap de balancer au-dessus de la barricade de bambou, leur affaire ? » Ton regard se baissa sur la montre gousset qu’elle tenait. Observant les alentours, tu pris la fameuse montre de sa main avant de quitter le bain. Sans un mot, tu pris les affaires de tout le monde sans trop de discrétion. Moins on est discret et moins on se fait remarquer, ça tu le savais parfaitement. Ni une ni deux, tu balançais le tout de l’autre côté avant de revenir dans le bain en soupirant longuement. « Trop facile. J’suis sûr qu’ils se sont tous vus à poil dans ce bled. » Rien que d’imaginer le machin t’en avais des frissons. Tournant le visage vers ta comparse tu souris doucement. « Cap ou pas cap de mettre ta serviette comme les hommes ? Soit à la taille. »


Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 12 Mar - 16:01
Hostage
Tenue Ϟ Parce qu’il m’avait traité de plate, tu l’éclaboussais pour manifester ton indignation, avant de soupirer et t’enfoncer davantage sous l’eau pour ne laisser visible que mes épaules.  « Tu m’excuseras de ne pas faire le bonnet E de Pamela ou de cette paumé de Kardashian. »  En même temps, c’était difficile d’avoir leur tour de poitrine, surtout lorsqu’on sait qu’elles sont passées sur le billard. Au fond, tu t’en moquais, tu t’aimais bien ainsi, aussi plate, le seul truc qui te complexait vraiment, c’était ta taille mais ça, il le savait pour s’en moquer plus souvent. Tu le suis du regard tandis qu’il s’éclipse commettre son premier gage, sans que l’un de ces messieurs ne s’en aperçoivent. P’tain, ils étaient aveugles ! Quelle déception, mais tu n’en montra rien lorsqu’il revint. Et puis l’absence de cri de l’autre côté de la barrière t’arracher un prochain soupire que tu te retins de montrer. « Trop facile. J’suis sûr qu’ils se sont tous vus à poil dans ce bled. » Maintenant qu’il le disait, c’était fort probable, les campagnards semblaient venir d’un autre monde.  Et tu t’efforçais à garder ton expression impassible à l’entente de ton gage prochain. «Cap ou pas cap de mettre ta serviette comme les hommes ? Soit à la taille. » Pas besoin de lui demander s’il plaisantait car tu connaissais déjà la réponse, ce jeu était infernal mais ne venait que commencer. « Tu parles d’un gage… Facile ! » Soupirant fort intérieurement, tu arrachas cette pauvre serviette blanche hors de l’eau pour la lui lancer à la figure, veillant à néanmoins rester bien immerger. « Mais les hommes avec un serviette autour de la taille, ce sont ceux qui ont quelque chose à cacher, quelque chose qu’ils n’assument pas… » Murmures-tu avant de tendre le pied et caresser doucement sa jambe et pincer avec tes orteils cette fichue serviette et la tirer.

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 12 Mar - 16:45
Hostage
Tenue Ϟ   « Tu m’excuseras de ne pas faire le bonnet E de Pamela ou de cette paumé de Kardashian. » Ton regard se baissa sur ses seins inexistants. Enfin, tu étais méchant. Ils existaient ses seins. Ils étaient petits, mais étaient là. « Du E ? Non c’est trop gros, après ça tombe. Du C c’est bien. Peut-être que si tu prenais la pilule ils grossiraient. Ou si tu tombais enceinte. » L’idée te trottait en tête. Cependant tu ne la voyais pas forcément tomber enceinte. Pas si jeune. Tu étais joueur, mais tu ne voulais pas non plus ruiner sa vie à ce point. Mais… L’idée te restait dans un coin de ta tête. Une fois le pari fait, tu revins dans l’eau, sans aucun souci. C’est à se demander si quelqu’un l’a vu. Sauf Dana bien évidemment. Tu ne tardais pas d’ailleurs à lancer ton gage, parce que t’étais joueur et tu voulais te venger. « Tu parles d’un gage… Facile ! » Le sourire sur tes lèvres tu reçus bien vite sa serviette sur la tête. Oh. Elle était toute nue ? Ton sourcil s’arqua alors que tu balançais la serviette au sol hors de l’eau. Ton regard se posa sur sa poitrine, un sourire étira tes lèvres. Dana était belle. Tu ne pouvais pas le nier. « Mais les hommes avec un serviette autour de la taille, ce sont ceux qui ont quelque chose à cacher, quelque chose qu’ils n’assument pas… » Sentant son pied tirer sur ta serviette, tu souris amusé, avant de te lever. T’étais pas à plaindre. Les femmes ne s’étaient jamais plainte de la taille de ton sexe… Et puis t’étais pas pudique pour un sous. Enlevant ta serviette tu la jetas avec celle de Dana avant de te rasseoir l’air de rien. « Vivre à poil, c’est la vie. » Tu tendis ta main pour attraper une de ses mèches de cheveux. « J’ai envie de te punir pour tout à l’heure… »


Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 12 Mar - 17:18
Hostage
Tenue ϞVous aviez l’air marrant maintenant, à vous retrouver nu alors que le port de la serviette était obligatoire dans le bassin mixte. Enfin, le mot mixte restait à nuancer car il n’y avait que des hommes et ceux qui étaient présent depuis un bon moment, avait ôté leur serviette, serviette qui avait fait un vol pané de l’autre côté du mur de bambou. «Vivre à poil, c’est la vie.  » Tu n’allais pas être celle qui allait le contredire, mais pour autant partager un bain géant avec lui était moins relaxant car tu te doutais qu’il n’allait pas te laisser tranquillement barboter. « J’ai envie de te punir pour tout à l’heure… » Tu plisses les yeux, cherchant dans son regard qu’elle genre d’idée il avait dans son stock inépuisable de punition. Forcément, à côté de lui, doux mouton blanc, tu étais pécheresse qui devait supporter le poids d’innombrable péché qu’il te fallait expier à tout prix et seul lui semblait être la clef de ce pardon Toshien. «Pourtant, je n’ai rien à me reprocher, en quoi ai-je péché Monseigneur ?  » Tu lui offrais un de ces sourires indéchiffrables, entre moquerie et bienveillance. D’un geste, tu repousses cette main qui s’amuse à triturer un de ses mèches qui ne pouvaient pas sagement rester attaché au chignon retenu par une baguette. « Votre humble servante vous écoute, racontez moi en quoi j’ai pu vous froisser, car je doute être coupable. » Tu faisais papillonner tes longs cils, continuant à utiliser cette voix douce et aigus qui n’était point la tienne. Tu n’avais aucune idée de ce qu’il te reprochait, il y avait tellement de choses que tu faisais en une journée que tu n’en gardais aucun souvenir… juste que tu t’étais encore amusée à ses dépens. Pauvre cœur.

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 13 Mar - 11:00
Hostage
Tenue Ϟ  « Pourtant, je n’ai rien à me reprocher, en quoi ai-je péché Monseigneur ? » Tu la regardais en coin. Elle faisait sa mielleuse pour ne pas subir tes réprimandes, tu le savais parfaitement. C’est que depuis tout ce temps, tu la connaissais. Elle n’avait plus de secret pour toi. Elle était un peu comme ta moitié, ou ta jumelle, un truc du genre. « Votre humble servante vous écoute, racontez moi en quoi j’ai pu vous froisser, car je doute être coupable. » L’observant te faire du charme avec ses cils, tu souris doucement sans quitter son visage de ton regard. Qu’est-ce que tu pourrais faire pour la punir comme il se doit ? Ah, tu en avais déjà fait tellement avec elle, qu’à force tu devais faire travailler tes méninges pour trouver des trucs assez potable et drôle. Mordillant tes lèvres ton regard se tourna vers les vieux plus loin puis vers Dana, vers les vieux puis vers Dana. Tu continuais ainsi quelques secondes avant de t’approcher furtivement contre elle pour passer ton bras autour de ses épaules. « Ma Dana, ma gueuse chérie. Que dirais-tu de faire rire la galerie ? » tu susurres doucement amusé. « Que dirais-tu de faire le gorilles dans la pièce. Un aller-retour jusqu’ici en faisant le gorille ? » Ton regard brillait déjà sous la vision que tu imaginais.


Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 13 Mar - 12:48
Hostage
Tenue Ϟ « Faire le gorille devant ses monsieur et revenir » répètes-tu en  simplifiant la demande du goujat qui te servait d’ami et qui venait de se coller à toi. Tu hallucinais presque devant sa requête mais tu l’avais senti venir, par l’aller-retours qu’avaient fait son regard tantôt entre ces hommes et toi. « Dieu que c’est laid un gorille ! » Le point noir de l’histoire, c’était de jouer un gorille, tu n’avais carrément le gabarit ou la tête à l’emploi. « C’toi qui a la fonce d’un gorille écrasé » pouffa-tu en lui pinçant le nez fortement avant de libérer la péninsule qui lui servait de respiration nasale. « Cap, mais tu me devras deux gages car je te signale, que c’est moi qui le possède » dis-tu avec une certaine mou avant de dégager ce bras qui entourait tes épaules. « Et je le ferais comme bon me semblera pour la suite » Tu te lèves et quittes le bassin  en roulant des fesses pour provoquer ton comparse avant de rejoindre le groupe de campagnard, non pas en te glissant à leur côté, mais en grippant à de ces rocs qui décoraient naturellement le bassin en poussant un cri à la tarzan, pour plonger au centre du cercle qu’il décrivait. N’attendant pas qu’ils se remettent d leur surprise, tu t’avances vers le premier pour l’embrasser le visage, comme le ferait un singe en somme, mordillant doucement soit le nez, soit leur lèvres, avant de faire le tour du groupe.  « Bonne année du singe les copains » dis-tu en riant en t’enfonçant dans l’eau car même si au final, ta nudité ne te gênait, tu ne devais pas être la première qu’ils voyaient ainsi.  Ils devaient être marié, juste que tu avais l’age d’être pour certain, leur fille. « Vous auriez une banane ? Y’en a une blonde à l’autre bout du bassin mais j’ai peur qu’elle soit constipante. » Tu te vengeais ainsi, en le laissant soin dans son coin tandis que tu faisais semblant de sociabiliser avec ces monsieurs dont tu avais déjà oublié le visage.

Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 14 Mar - 12:13
Hostage
Tenue Ϟ « Cap, mais tu me devras deux gages car je te signale, que c’est moi qui le possède » Tu souris en coin en la regardant se lever. « Et je le ferais comme bon me semblera pour la suite » « Hey, ne t’emballes pas trop. Je n’ai jamais prononcé cap ou pas cap… Je t’ai juste demandé si tu voulais le faire. » Et oui, tu ne lui avais pas lancé de défis, tu lui avais simplement demandé si elle voulait bien faire le gorilles, elle avait eu le choix. Bon tu jouais sur les mots, mais tu n’avais pas prononcé les mots. Techniquement… Ce n’était pas un gage. Tu ne pus t’empêcher de ricaner tout en l’observant partir. Tes yeux sur son corps, sans aucune gêne, tu l’as relooké. Faudrait être idiot pour ne pas reconnaitre que Danashiri avait un beau corps. La voyant faire tu soupirais longuement tout en te prélassant dans le bain. Elle comptait squatter là-bas toute la journée ou bien ? Tu la laissais faire tout en fermant les yeux. C’était agréable. T’étais pas trop le style à aller dans les bains publics et autre, mais tu devais avouer que c’était agréable. T’aurais apprécié ne pas partager ce bain avec des pouilleux mais… aujourd’hui c’était une journée… Mieux valait plus que t’y penses demain. Après quelques minutes seul, tu te levas pour venir rejoindre le clan là-bas, avant de t’asseoir aux côtés de la dénudé. Tu pariais presque que les vieux étaient en train de bander. Sans un mot, sous l’eau, tu posas ta main sur le haut de la cuisse de ton amie, pour lui caresser la peau l’air de rien.


Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 15 Mar - 0:07
Hostage
Tenue Ϟ Une conversation s’engagea doucement, tu savais bien que leurs paroles n’étaient que vent, histoire de combler le vide pendant qu’ils s’amusaient à se rincer l’œil. Qu’importe, tu ne les verras plus pour le reste de ta vie, et tu le souhaitais bien. Sauf que tu sursautas quand tu sentis une main caresser ta cuisse, pas besoin de te retourner pour deviner à qui pouvait appartenir cette main indécente. Glissant ton regard sur ta gauche, tu trouvais comme par surprise, ton complice. « C’est plutôt la jambe de mon voisin que tu devrais carasser, face de macaque » chuchotes-tu doucement, un sourire fripon sur tes fines lèvres alors que tu lui pinçais le dos de sa main. Main d’une douceur surprenante, mais vu comment il faisait attention à son corps qu’il prétendait d’Apollon, il devait même les avoir plus douce que les tiennes. Tu attrapas sa main pour la remettre sur sa propre jambe, car tu n’étais pas certaine qu’il mérite de te toucher davantage, ce bouffon de première. «Avec tes mains de femmelette, il va penser que c’est moi qui lui fait des avances. » Concrètement, il pouvait faire le coup à tous les hommes, après tout, on formait plutôt un cercle étroit, il suffisait de tendre la jambe pour frôler celle de son voisin d’en face. La vapeur faisait et les bulles faisaient qu’on ne voyait pas vraiment au travers de l’eau du bassin, qui plus est, était sombre. « Ne te vexe pas, vois par toi-même … ! » pouffais-tu doucement.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 15 Mar - 21:43
Hostage
Tenue Ϟ « Avec tes mains de femmelette, il va penser que c’est moi qui lui fait des avances. » Tu l’observais quelque peu déconcerté. Légèrement. Elle était agaçante. Tu n’avais pas de main de femme. C’était elle qui déconnait complètement. Elle ne savait pas faire la différence entre les mains. Et puis c’est tout. « Ne te vexe pas, vois par toi-même … ! » Comme si tu allais tester en plus… Tu plissais le nez en regardant tout le monde silencieux. T’en avais fait des choses… Mais alors quand ça concernait ça… Des vieux. T’avais encore souvenir de la fois ou tu avais dû… Laisser un homme te… Ah, plus jamais un homme ne te prendrait. Tu préférais les prendre. Ta main sous l’eau, tu fis comme si de rien était avant de toucher la cuisse d’un des vieux sans le regarder. Du moins tu le regardais sans le regarder. Simplement du coin de l’œil. Et le pire ? Elle avait raison. Elle t’avait bien eu. Mais non ! C’était le vieux qui ne savait pas faire la différence de main comme Dana ! « Bon, on a pas que ça à faire nous. Tchao les vieux. » Te levant t’attrapa ta comparse pour la soulever et la jeter comme un sac à patate sur son épaule et t’en aller. Aucune pudeur tu t’en fichais complètement. Lui claquant une fesse en riant tu filais dans les vestiaires avant de la poser sur le banc. Attrapant une serviette sèche tu commençais à t’essuyer en la regardant rapidement. « J’ai bien envie de te demander de m’essuyer mais pas sûr que tu le veuilles. » Ton ton était narquois et légèrement provocateur. Tu t’approchais d’elle, posant alors tes mains autour de son corps rapprochant ton visage du sien, tu lui fis un sourire amusé.


Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 15 Mar - 23:00


Hostage
Tenue ϞMême s’il refusait de te croire, la curiosité eut raison de lui et il tenta l’expérience, expérience qui fut un tel succès que cela t’arracha un rire que tu ne cherchas même pas à retenir. Reportant ton regard vers l’homme, la victime de cette farce, il était surpris et rougissait presque si ce n’était pas l’effet de l’eau du bassin, tu en trouvais ça presque dégelasse. De toute façon, cela ne t’étonnait pas, Toshiro ne faisait aucun travaux manuel, hormis tenir un stylo ou une cigarette, ce n’était pas comme s’il était du genre à bricoler. « Bon, on a pas que ça à faire nous. Tchao les vieux. » Tu n’eus même pas le temps de protester qu’il te souleva horriblement, comme un sac à patate, si au début tu voulais protester pour rester plus longtemps dans l’eau, tu abandonnais et sauvas le peu de réputation qui te restait en agitant gentiment la main aux monsieurs. «Tu veux vraiment crever » craches-tu en serrant les dents et gardant un semblant de sourire lorsqu’il osa te mettre une fessée. Il n’en faisait vraiment qu’à sa tête, tu allais te venger comme toujours, quand le vent serait à ton avantage, donc pas pour le moment. Aussitôt sur le banc, tu te levas pour attraper une serviette sèche et pour te couvrir les épaules. Les douches n’étaient pas mixtes mais vous étiez seuls, ce n’était pas la mort non plus si tu te douchais ici. «J’ai bien envie de te demander de m’essuyer mais pas sûr que tu le veuilles. » Il n’était pas gêné, et il n’y avait pas de quoi à l’être au fond, car si ce sentiment de malaise existait, vous ne seriez pas amis depuis aussi longtemps. S’il posa ses mains autour de ta taille, tu l’imita en faisant remonter tes mains lentement sur son torse avant qu’elles se nouent à l’arrière de sa nuque, se hissant sur la pointe des pieds ton souffle se mêle au sien un instant, avant que tu inclines la tête vers le côté pour lui murmurer « fais-gaffe à ce que je ne t’arrache pas la peau par mégarde »,avant d’ajouter « je savais que tu étais une tapette, ton haricot ne réagit même pas ». Lui embrassant le bout du nez, tu le repoussas sèchement, avant de pivoter sur tes talons, et ressortir, direction les douches réservées aux femmes.


Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 17 Mar - 13:58
Hostage
Tenue Ϟ « fais-gaffe à ce que je ne t’arrache pas la peau par mégarde » Comme si ça te faisait peur. Tu n’avais pas peur. Jamais. Même si c’était Dana… « je savais que tu étais une tapette, ton haricot ne réagit même pas » Reculant la tête sous son baiser, tes sourcils s’arquaient. Tu ne comprenais pas pourquoi elle te sortait ça… « T’es excité toi si tu vois ton père à poil ? Pourquoi je banderais en te voyant nue ? » C’est vrai quoi. Certes tu savais et tu n’étais pas aveugle, que Dana était terriblement sexy et tout. Mais… Pourquoi ça te ferait réagir ? C’était… Comme voir ta sœur à poil. T’avais pas de sœur, mais Dana était tout comme quoi. La famille. On ne bande pas sur la famille. Est-ce qu’elle… Tu te redressas en regardant toujours vers là où elle était partie. Tu t’en posais des questions maintenant. Ça te rendait curieux. Un sourire amusé tu passais ton pouce sur tes lèvres avant de filer dans la même direction que Dana. Au diable le règlement ! Entrant dans le vestiaire des filles, t’ignorais les cris et tout autre gémissement de mécontentement avant d’attraper Dana et la plaquer contre le mur. Mains autour de son corps tu te penchais vers elle tout en la fixant dans les yeux. « Danashiri… Est-ce que je te ferais de l’effet par hasard ? » Ton ton était sérieux, pour une fois. Puis tu te mis à sourire avant de claquer doucement le côté d’une de ses fesses. « Donne-moi une bonne raison pour ne pas venir vérifier si moi je t’excite. » Ton regard sur baissait sur son entre jambe pour lui faire comprendre de quoi tu parlais.


Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 21 Mar - 1:08
Hostage
Tenue Ϟ Lui, c’était un imbécile mais toute catégorie confondue sans que cela t’agace ou ne t’exaspère réellement car ce n’était pas nouveau. Claquant la porte derrière toi, il ne te fallut qu’une dizaine de pas pour rejoindre la douche réservée à la gente féminine. Ces dernières te regardèrent bizarrement, de travers pour être plus simple, mais tu les ignoras, et tu pris le pommeau du milieu, ignorant d’être observé que ce soit par ta gauche ou ta droite. Elles auraient fini par t’oublier si l’autre tête blonde n’avait pas fait son apparition. Tu ne le remarquas que lorsqu’il t’attrapa pour te plaquer contre le mur glacé. L’incompréhension la plus totale se lisait dans ton regard, bien trop hypnotisé par Toshiro pour faire attention à ses mains qui entouraient ta peau nue. «Danashiri… Est-ce que je te ferais de l’effet par hasard ? » C’était rare d’entendre ton nom prononcé en entier, hormis les professeurs, tu avais toujours l’impression de t’appeler Dana et pas autrement. «T’es sérieux ? Tu débarques ici juste pour me poser cette question ? » Question rhétorique, il était capable de tout, la preuve, il était là, alors que les autres femmes se trouvaient des talents de soprano et s’agitaient. Ton index se posa sous son menton pour le forcer à relever le regard. «Ne serais-tu pas trop présomptueux ? Que ce soit le cas ou non, ça ne changera rien. » La réponse ? Tu la connaissais mais tu te refusais de la lui partager, tant que tu n’étais pas certaine, tant que tu avais encore quelque chose à préserver. Parce que tu pouvais jeter n’importe qui, n’importe qui sauf lui. «Qu’espérais-tu de ça, hm ? » C’est tellement plus simple d’être ami. « Sauf le fait qu’on va se faire virer d’ici »

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 22 Mar - 20:26
Hostage
Tenue Ϟ « T’es sérieux ? Tu débarques ici juste pour me poser cette question ? » Oui, tu débarquais ici, juste pour poser cette question, tu assumais parfaitement, et tu t’en fichais de ce que l’on pouvait penser. « Ne serais-tu pas trop présomptueux ? Que ce soit le cas ou non, ça ne changera rien. » Présomptueux ? Que ça soit le cas ou pas ça ne changera rien ? Tu te répétais ses mots dans la tête, sans la quitter du regard un seul instant. Tu n’avais jamais imaginé que Dana puisse te trouver beau ou être attiré par toi. En fait, ça ne t’avais jamais traversé l’esprit. Vous étiez devenu amis, point. « Qu’espérais-tu de ça, hm ? » Ouais, c’était une très bonne question ça. « Sauf le fait qu’on va se faire virer d’ici » Tu passas ta langue sur tes lèvres avant de soupirer longuement. Sans un mot, tu pinçais un de ses tétons avant de sourire en coin. « On se retrouve dans le hall. T’as la peau douce tu sais. » Tu l’as taquiné avant de partir tout comme tu étais venu. Tu trouvais ça drôle en fait. Elle pensait que tu pouvais être excité en la voyant. T‘en avais des idées en tête, ça te faisait rire. T’étais juste un aveugle totalement con, mais au moins t’avais des idées en tête. Une fois, habillé et prêt, tu parti l’attendre dans le hall d’entrée. Profitant d’aller même fumer une clope devant la porte afin qu’elle puisse te voir si elle arrivait pendant que tu fumais.


Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 3 Avr - 0:26
Hostage
Tenue Ϟ Dieu comme tu t’en mordais les doigts de lui avoir ouvert une porte à la connerie, il n’allait plus te lâcher avec, tu le voyais déjà venir gros comme un camion. Il suffisait que tu fautes pour qu’il voit une opportunité, le rat. Soupirant et ignorant surtout les bonnes femmes avec leur regard lourd de sens et leurs murmures, pensaient-elles vraiment être discrètes ? Tu terminas de te doucher pour filer dans le vestiaire. Séchant tes cheveux avec une machine longue à la détente, tu continuais à repenser à l’ouverture que tu lui avais laissée. Ta langue avait fourché, plutôt que dire la vérité, elle baratinait des choses complètements stupides et incohérentes. Ça te rendait dingue, mais ça allait vite te passer au final car ce n’était pas la mort après tout. « J’ai entendu dire qu’ils vont nous coller le ramassage de charbon demain et pas sûr qu’on nous laissera revenir faire trempette ici grâce à toi » dis-tu en ouvrant la porte, tirant la grimace en le voyant fumer. Ça allait le tuer ce truc, et bon sang, si seulement en plus de lui cramer les poumons, ça pouvait en faire de même avec sa connerie. Enfin, tu disais ça mais à une époque, tu lui aurais volontiers chourré une cigarette. « T’veux encore te balader un peu avant de rentrer l’auberge, ou on rentre direct ? » T’avais vraiment pas envie d’aller te coucher à cette heure-ci, c’était l’horaire de dodo des paumés du coin. Bon, il faisait vraiment nuit, ça te dépaysageait nu peu cette obscurité aussi profonde, mais t’avais pas encore sommeil. Quoique. T’étais bien le genre à t’endormir dès que tu posais ta tête sur un oreiller.

Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 4 Avr - 13:57
Hostage
Tenue Ϟ « J’ai entendu dire qu’ils vont nous coller le ramassage de charbon demain et pas sûr qu’on nous laissera revenir faire trempette ici grâce à toi » Tu roulais des yeux en soupirant. « Le charbon ? Ils font chier. Putain tu m’as amené ici pour qu’on fasse les larbins ou quoi ? »[/Color] T’étais pas un esclave et elle non plus… Elle avait déconnait pour le coup. « A fêter la Saint Valentin j’aurais préféré un truc nian nian… L’an prochain choisi un truc nian nian à souhait. Genre hôtel romantique tout ça. » Ouais, t’étais pas du style love paillette et cœur, mais pour elle tu préférais faire ça, que te tapais ce genre de sortie mon dieu. « T’veux encore te balader un peu avant de rentrer l’auberge, ou on rentre direct ? » « Rentrons, j’ai la dalle en plus. Même si j’ai peur de ce qu’ils vont nous faire bouffer ces clochards-là. » Ouais, autant dire que tu n’étais pas prêt de manger s’il faut. T’avançais un peu à reculons. Sans trop d’envie. Pourtant en quelques pas vous étiez enfin arrivés à l’auberge. Sans un mot pour le gars qui avait planqué ta valise, tu filais dans la chambre en sortant le grand futon et le balancer au sol. Tu te laissais tomber dessus pour prendre ton téléphone et flâner un peu sur les réseaux sociaux. « Le réseau ici ils connaissent pas… » Tu râlais dans ton coin en te redressant. « Ils sont où les coussins ? Dans les placards ? Regarde. »[/Color] Tu pointais du doigt l’un des grands placards en bois avant de bailler. C’était tôt encore mais dans le fond cette journée t’avais tellement ennuyé que t’étais fatigué par l’ennuie. Lâchant ton téléphone tu regardais ton amie avant de t’asseoir, tes avants bras posés sur tes genoux. « Danashiri. » Le prénom employait le ton à venir. « Est-ce qu’on devrait faire comme tous les autres couples le jour de la saint valentin ce soir ? » Pas besoin de mettre un mot sur ce à quoi tu pensais. Le sujet était clair. Les couples, ne dormaient pas tout de suite ce fameux soir.


Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 23 Avr - 23:21
Hostage
Tenue Ϟ « Tu sors ton futon mais pas le mien,  pourquoi je devrais te chercher un coussin ? » soupires-tu en te levant tout de même, pour aller à la recherche de ces fameux accessoires indispensables pour dormir, enfin selon toi. Parce que ta taille te jouait des tours, pour changer, tu te hissais sur la pointe des pieds pour attraper un cousin et le balancer derrière toi sans faire attention où il atterrissait, tandis que le second, tu le gardas dans tes bras.  « Danashiri. » Dos à lui, tu grimaçais en entendant ton nom prononcé entièrement. Qu’est-ce qu’il allait encore mijoter ? Tu ne cherchais même plus à y penser, tellement il te dépassait avec sa connerie. Le faire serait sincèrement perdre du temps et des neurones. « Hm ? » te contentes-tu de répondre, même si tu aurais voulu qu’il se taise mais le dire ne servait à rien, il était déjà lancé et rien ne pouvait l’en arrêter, même si un cataclysme survenait soudainement.  « Est-ce qu’on devrait faire comme tous les autres couples le jour de la saint valentin ce soir ? » Ton regard se pose sur lui tandis qu’aucune émotion transparaît sur ton visage face à son sérieux, sérieux qui pour autant ne te trouble pas, ni te surprend, tu avais tellement l’habitude avec lui. Plissant légèrement des yeux, faisant apparaître ses petites poches sous ceux-ci, tu rassembles tes pensées avant de te laisser tomber sur le sol et t’asseoir en tailleur. Tu n’aimais pas ces lueurs dans son regard, ou plutôt tu ne les as jamais aimés car c’était à coup sûr un très mauvais signe. « Et qu’est-ce qu’ils font dis-moi ? Je largue mes copains la veille… ou le jour même. »  Non pas que tu le faisais exprès non plus, mais c’était faute à pas de chance. Les autres jours de l’année, c’était toi qui te faisait larguer ou presque. « J’te savais pas romantique ou aussi… dans le système. T'es presque pathéthique mon p'vre.»


Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 25 Avr - 22:09
Hostage
Tenue Ϟ « Tu sors ton futon mais pas le mien, pourquoi je devrais te chercher un coussin ? » Tu soupirais, lasse en la regardant du coin de l’œil. « Pourquoi tu fais chier en posant des questions tout aussi chiante ? » Ouais, tu ne comprenais pas pourquoi elle osait râler à voix haute. Qui le lui avait permis d’abord ? Tu n’avais rien permis… Et elle, elle se le permettait tranquillement. Ce n’était vraiment pas de bol. Ah. Tu t’étirais tranquillement avant qu’une idée te vienne en tête. Et pas n’importe quelle idée en plus. Recevant le coussin sur la tronche, tu manquais de sursauter avant de le prendre pour le caler derrière ta tête. C’était bien mieux comme ça tout de même. Elle ne pouvait pas poser les choses quand même… Alala... La voyant s’asseoir au sol, tu te redressais pour t’allonger sur le côté, tenant ta tête de ta main. « Et qu’est-ce qu’ils font dis-moi ? Je largue mes copains la veille… ou le jour même. » Un sourire se logea sur tes lèvres, alors que tes yeux pétillait sous les idées qui te traversaient l’esprit. T’en avais tellement à revendre. « J’te savais pas romantique ou aussi… dans le système. T'es presque pathéthique mon p'vre. » Exaspéré par cette réponse, tu te relevais rapidement avant de la plaquer au sol pour t’amuser. Enjambant son corps, tes jambes de chaque côté de son corps, tes mains sur ses épaules, tu penchais ton visage vers le sien. « Moi ? Romantique ? C’est juste pour te punir de ce que tu m’as fait subir aujourd’hui… Tu sais que le romantisme et moi… » Pas besoin de finir ta phrase, elle connaissait déjà la réponse. Tu n’étais pas très sérieux non plus dans tes paroles. Faire ce genre de chose pour la punir. Y’avait tellement mieux comme punition. Tu pourrais lui demander de coucher avec le fermier de tout à l’heure au milieu des vaches qui puaient. Mais t’allais l’épargner, peut-être, ce soir. La lâchant, tu posas tes deux mains sur ses seins pour les palper l’air de rien. « Depuis quand t’as pas couché avec un homme ? Je me souviens plus… Je me doute que tu as couché en dehors des paris ? » Pas que ça t’intéressait, mais soit. T’avais envie de la faire chier. « T’as vraiment des petits seins Dana. » Mais tu les trouvais beau quand même. C’était ceux de Dana, quand même !  


Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 6 Mai - 11:41
Hostage
Tenue Ϟ À peine as-tu le temps de cligner des yeux qu’il te plaquait au sol comme une vulgaire poupée de chiffon. Tu émis un grognement rauque quand ta tête cogna le sol en tatami, à défaut de pouvoir lui balancer tes injures habituelles, peut-être te sentais-tu un peu oppressée dans cette soudaine proximité, tu lui dardas un regard noir. Il n’en n’avait que faire de toi, de tes sentiments, de tes mots, il ne faisait que s’écouter parler comme un môme, comme un fou. «Moi ? Romantique ? C’est juste pour te punir de ce que tu m’as fait subir aujourd’hui… Tu sais que le romantisme et moi… » Quand il voulait s’imposer pour mieux t’écraser, tu ne pouvais t’empêcher de le trouver plus ridicule qu’accoutumé. Ce soir ne faisait pas exception. Lui et ses envies de dominations, c’était tout bonnement risible. Parce qu’il était déjà prince, roi, empereur, tyran dans ce royaume qu’était le tien égoïstement et salement. Tu n’avais pas besoin de le lui dire, il s’en doutait. Pourtant, il avait ce besoin étrange de se réaffirmer inlassablement. «Une triste de oxymore. Raconte-moi tes turpides, que je puisse compatir », ta voix est douce mais tu accentues chacun de tes mots d’une pointe d’ironie. Ce qu’il y derrière cette tête de piaf, tu te le demandes souvent. De vous deux, il t’accuse toujours de blasphémer. Tu pourrais lui balancer les siens, mais c’était son jeu à lui où les rôles distribués étaient les mêmes. Il te fatigue, tu t’es promis de rester indifférente, pourtant tu n’arrives à retenir un frisson quand ses mains libèrent tes épaules. Tu t’imagines déjà le renverser, le plaquer à son tour au sol pour lui faire payer, en moins élégant, en plus brutal mais tu pousses un soupire exaspérer quand ses mains finissent leur course sur tes seins. « Depuis quand t’as pas couché avec un homme ? Je me souviens plus… Je me doute que tu as couché en dehors des paris ? » Pouvais-tu encore parler d’homme à ce stade ? C’était des porcs. «T’as vraiment des petits seins Dana. » Tu claquais ta langue contre ton palais, si jamais tu développais un complexe dessus, ce serait de sa faute. « T’as pas fini de me les tripoter ? » Tu n’attendis pas qu’il réponde, pour le déséquilibrer en attrapant subitement son bras et le tirant, de sorte que vos positions s’inversent. Tu te retrouvais à présent à califourchon sur lui, la vue du haut était très clairement meilleure. « Bon, on peut commencer à parler j’imagine. Dis-moi tout. » Si lui t’avait immobilisé les épaules, tu en faisais de même mais avec ses mains.



Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 14 Mai - 13:29
Hostage
Tenue Ϟ « Une triste de oxymore. Raconte-moi tes turpides, que je puisse compatir » Elle ne changerait donc jamais. Tu la connaissais, tu savais ce qu’elle pouvait dire, ne pas dire, les réactions qu’elle pouvait avoir et ne pas avoir. C’était surement ça, tout ce temps passer avec elle. Tu ne pouvais que la connaitre pratiquement par cœur. Il n’y avait rien qu’elle ne pouvait te cacher, n’est-ce pas ? Du moins, c’est ce que tu pensais innocemment. Tu savais qu’elle avait son jardin secret, comme toi, tu pouvais avoir le tien. Mais tu lui faisais confiance. La seule en qui tu avais confiance d’ailleurs, sur cette fichue planète. « Allez, allez, soit pas rabat-joie chérie. » Le ton que t’employais était bien évidemment taquin. Il n’y avait rien de méchant. C’était d’ailleurs très rare que tu parles méchamment avec Dana. Parce que tout était rigolade entre vous. Sauf quand il fallait se mêler aux pouilleux comme elle avait voulu aujourd’hui. T’aimais pas trop ce genre de plan foireux. Tes mains caressant son corps, tu finissais ta course, sur ses seins, sans aucun complexe. Après tout, tout ce qui était à Dana était tiens. Donc, ils étaient à toi, d’une quelconque façon. « T’as pas fini de me les tripoter ? » Sans t’y attendre, les rôles s’inversèrent. La garce. Tu ne pouvais pas t’empêcher de rire, alors qu’elle te bloquait, assise à califourchon sur toi. C’était drôle à tes yeux. Tu n’allais pas t’énerver pour si peu quand même. « Bon, on peut commencer à parler j’imagine. Dis-moi tout. » Ses mains bloquant les tiennes, tu la laissais faire en soupirant. « Je n’ai rien à dire. Qu’attends-tu que je te raconte ? » Tu papillonnais des yeux, avant de rire une nouvelle fois. Posant bien tes pieds, sur le sol, tu la fixais un instant avant de la faire sauter sur toi. Pas besoin d’avoir des mains libres pour la faire chier. « Et toi alors ? Tu as besoin de parler de quelque chose ? » 


Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 28 Mai - 20:30
Hostage
Tenue Ϟ Qu’est-ce qu’il était casse-pied comme mec à gérer, et encore, vouloir le gérer serait une grossière erreur. Il était pire qu’une meuf, limite tu te disais que la Nature avait raté son travail. «Je n’ai rien à dire. Qu’attends-tu que je te raconte ? » Bonne question, excellente question car je n’en avais aucune idée. Je pouvais m’attendre à tout avec lui, à tel point que demander le pourquoi du comment était absolument inutile, dérisoire et se résumer à une simple perte de temps. « Je me demande bien ce que je pourrais vouloir d’un pareil imbécile, c’toi qui me disait que j’ai fauté alors dis-moi en quoi. » Tu haussais tes épaules avec un certain dédain, à tous les coups il allait te faire les reproches les plus saugrenues et aberrants. D’ailleurs, le fait qu’il fasse papillonner ainsi ses cils en disait long sur sa façon de voir les choses, il ne faisait et n’aimait faire qu’une chose, t’emmerder. Et putain, il réussissait foutrement bien à te mettre en rogne. Enfin, plutôt à t’exaspérer. Tu soupires, et le foudroies du regard, mais il y a franchement plus convaincant. « C’est sûr qu’avec mon poids plume, je ne risque pas de t’écraser » jacasses-tu en soupirant pour la énième fois, un peu plus bruyamment à chaque fois, pourtant, tu décroches difficilement l’ombre de ce sourire au coin de tes lèvres. D’ailleurs, tu t’agites un peu sur lui, t’arrêtant seulement lorsque tu trouvas la position la plus confortable, qu’importe qu’il recommence ou non. « Et toi alors ? Tu as besoin de parler de quelque chose ? » Tu fis mine de réfléchir, tu râlais souvent contre lui, mais lorsqu’il te posait cette question, presque au tac au tac, rien ne te venait spontanément à l’esprit. «  Hmm. Y’a rien que tu ne saches pas déjà, pas besoin de faire l’apologie de ton imbécilité. Et puis… tu n’en fais qu’à ta tête. Sinon, j’ai faim. Va dire à la brindille du rez-de-chaussé de nous apporter à manger. » Tu te redresses, libérant alors ses poignets.


Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 28 Mai - 21:49
Hostage
Tenue Ϟ « Je me demande bien ce que je pourrais vouloir d’un pareil imbécile, c’toi qui me disait que j’ai fauté alors dis-moi en quoi. » Tu roulais des yeux en soupirant. Ah, qu’elle pouvait se montrer bien chiante, comme toutes les filles d’ailleurs. Ne pouvait-elle pas être différente ? Tu le voudrais bien. Certes elle l’était, mais pas pour tout… C’était d’un chiant franchement. T’avais envie de lui coller une pichenette sur le nez, mais soit, tu allais t’abstenir, elle était en position de force, et toi tu ne l’étais pas. Tu n’étais pas non plus des plus suicidaires… Fallait pas déconner. « Ah j’en sais rien, je suis blond. » Quelle magnifique réplique que tu venais de nous sortir là, Toshiro. Mais parfois, il fallait rendre les armes avec elle. Elle portait bien son prénom. Aussi folle que l’autre Danashiri de l’époque ouais. « C’est sûr qu’avec mon poids plume, je ne risque pas de t’écraser » Elle était légère, ce n’était pas nouveau. Tu l’avais toujours trouvé un peu trop maigre même. Certes tu la faisais chier sur son poids, mais c’était juste pour l’emmerder, rien de bien méchant en somme. « Encore heureux. Je n’ai pas envie de mourir connement. » manquerait plus que ça tiens. Tu soupirais longuement, pour lui montrer à quel point t’en avais marre d’être dans cette position. Si elle n’aimait pas se faire tripoter les seins, ce n’était pas de ta faute après tout… Mais de la sienne, elle avait qu’à être plus ouverte d’esprit, non ? « Hmm. Y’a rien que tu ne saches pas déjà, pas besoin de faire l’apologie de ton imbécilité. Et puis… tu n’en fais qu’à ta tête. Sinon, j’ai faim. Va dire à la brindille du rez-de-chaussé de nous apporter à manger. » Enfin libre. Mais en plus elle te donnait des ordre la bougre. Te relevant, tu frappais rapidement tes vêtements en soupirant. [color#ed6450]« Putain de femme. »[/color] Sortant tu claquais la porte en allant à l’escalier pour regarder en bas vers l’accueil. « On a faim ! Amenez à manger ! » Tu criais sous un ordre assez franc et sec. T’entendait le type de l’accueil te dire que ça arrivait. Cool. Retournant dans la chambre tu claquais la porte avant de te laisser tomber sur le tatami. « Ça arrive la grosse. »


Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 12:33
 

Hostage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Hostage
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-