AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Boys be

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 15 Fév - 23:59

BOYS BE
ft abaraï shota

Tenue - Le crépuscule avait engloutit la ville, nimbant les rues d’une pâle lueur blonde. La ville s’animait peu à peu dans le brouhaha enthousiaste des sorties de bureaux. Le nez en l’air, Dongyeol contemplait le ciel embrasé qui se reflétait dans les vitres polies des buildings immenses. C’était une soirée fraiche de février, un jour de semaine pourtant bien animé, malgré le froid ambiant et la bise glaciale qui sifflait entre les immeubles, glaçant les joues des passant. Sitôt ses cours terminés, le garçon avait quitté l’Université pour s’enfoncer dans le métro. A présent, il n’avait absolument aucune idée d’où il se trouvait, il se rappelait simplement avoir donné rendez-vous à un ami au niveau d’une station dont il avait mémorisé le nom lors d’une de ses dernières expéditions dans les méandres Tokyoïtes. Il se rappelait vaguement avoir trainé ici un soir et passé une soirée particulièrement agréable dans un quartier découvert au hasard. Les deux jeunes hommes ayant pour projet nocturne d’engloutir quelques verres, il avait suggéré de retourner dans cette fameuse rue. C’était cependant sans compter sur son sens de l’orientation désastreux. Il était descendu un peu trop tôt du train souterrain, et s’était résigné à parcourir les derniers mètres le séparant de son rendez-vous à pied, profitant des derniers rayons de soleil hivernal.

L’idée de sortir l’enchantait. Il avait passé les derniers jours à étudier intensivement pour rattraper un retard insidieusement accumulé. A présent las, la perspective de lever le nez de ses notes pour le replonger dans un bon verre d’alcool, voir Tokyo ronronner à la nuit tombante le mettait d’une délicieuse humeur. Les mains enfoncées dans ses poches, il avalait les mètres d’asphalte qui le séparaient de la station de métro visée, presque étonné d’avoir été capable de la retrouvé sans difficulté. Arrivé à la hauteur de celle-ci, il fouilla les environs du regard, guettant la silhouette familière de Shota dans la fourmilière de citadins qui fuyaient les gorges sombres des souterrains. Son camarade n’étant nul par en vue, le jeune homme se hissa sur le petit parapet surplombant l’escalier, laissant avec nonchalance ses jambes balancer dans le vide. Au final il était un peu en avance.

Dongyeol aimait observer la ville, ce dédale impossible dans lequel il n’avait jamais su s’orienter. L’ambiance de Tokyo était bien différente de celle de Séoul, mais il s’y sentait plutôt à l’aise, et l’éloignement avec son père et sa famille lui permettait de se sentir plus libre de ses mouvements. Il pouvait écumer les bars et travers la ville en titubant et en chantant sans prendre le risque d’être reconnu. Alors qu’il rêvait à sa vie d’avant, il finit par aviser son camarade. Il sauta pour retrouver le goudron et s’avança vers le jeune homme en lui adressant un ample signe de la main. « Hey Shota. » Lança-t-il en le rejoignant finalement, replongeant sa main gelée dans sa poche. Il lui adressa un petit sourire, extirpant son menton de l’englobante chaleur de son écharpe. « J’avais peur de m’être trompé de point de rendez-vous. »



Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 19 Fév - 18:49
Ce fut un Shota certes harassé, mais au cœur léger et au pas vif qui quitta l’université. Le plus gros de sa journée, il l’avait passé à la bibliothèque, penché sur la composition d’un dossier qu’il était censé rendre incessamment sous peu. La tâche annoncée laborieuse avait pourtant été bouclée dans les temps, et même avec un peu d’avance. Le travail achevé, le jeune homme put quitter l’établissement avec bonne conscience, en plus d’avoir la joie de pouvoir aller s’arroser le gosier en bonne compagnie durant la soirée. A peine emmitouflé dans sa veste, le Japonais avança d’un pas hâté jusqu’à la gare la plus proche, pour saisir le premier train en direction de Shinjuku.

Ecouteurs vissés aux oreilles, et mains occupées à se défouler sur un jeu, le trajet fut rapidement couvert par la ligne semi-express qu’il avait empruntée. Quittant sa place une fois arrivé à la gare de Shinjuku, le jeune homme dévala les escaliers menant au couloir principal, avant de suite instinctivement le chemin menant vers la sortie est de l’immense station. Sortie de Kabukichô atteinte, il n’était pas arrivé pour autant. L’ami qu’il était censé rejoindre lui avait donné à une autre station, se trouvant à une dizaine de minutes à pied de là. Oreillettes toujours fixées aux oreilles, le pas de Shota se hâta quand il constata qu’il aurait probablement un peu de retard.

Les mètres engloutis par ses pas, Shota se retrouva pourtant à l’heure à la station visée. Il eut bien vite fait de reconnaître Dong Yeol à quelques mètres de là, assis sur le muret adjacent aux escaliers s’engouffrant dans les entrailles de Tôkyô. A son tour, il salua d’un geste de main et de tête simultanés. « Dong Yeol. » dit-il simplement avec un sourire. Il secoua simplement la tête aux paroles de son camarade, avant de reprendre à son tour ; « Comment tu vas ? » Et suite à un petit coup d’œil à sa montre, il releva les yeux vers son vis-à-vis ; « J’suis désolé pour le petit retard… Ça fait longtemps que t’es dans le coin ? »

Commençant à entamer quelques pas au hasard, Shota ralentit pourtant le pas. « Par hasard… Tu te souviens pas où elle était, c’te rue où on avait trouvé un bar sympa la dernière fois ? » Pas que la dernière fois il était sorti malade au point d’oublier l’adresse de l’établissement… Mais voilà, Shota avait cette mauvaise habitude de ne pas forcément faire attention aux directions qu’il empruntait en ayant l’esprit un peu ailleurs. De plus, il n’était pas difficile de se confondre dans le labyrinthe qu’étaient les rues de Shinjuku… « Au pire, peu importe la bouteille tant qu’on a l’ivresse, j’suppose. » reprit-il avec un sourire, tout en haussant les épaules. Pour l’heure, c’était tout ce qu’il voulait : un bon verre dans un endroit sympa pour se remettre de cette longue journée. Et il ne doutait pas que dans tous les cas, ils arriveraient à trouver chaussure à leur pieds dans les environs…

Hors-jeu:
 

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 1 Mar - 23:46

BOYS BE
ft abaraï shota

Tenue - Alors qu’il s’approchait, Shota lui adressa à son tour un salut, un sourire étirant ses lèvres. Il lui demanda comme il se portait, ce à quoi le jeune homme répondit qu’il allait bien, lui retournant la question. Il allait toujours bien de toute façon, particulièrement quand il s’agissait de sortir se remplir.

« J’suis désolé pour le petit retard… Ça fait longtemps que t’es dans le coin ? » S’enquit son camarade en vérifiant l’heure sur sa montre. Dong Yeol chassa ses doutes d’un revers de la main. « Pas du tout, je suis là depuis cinq petites minutes, je suis venu en avance. » Le rassura-t-il en souriant dans la laine de son écharpe. Ensemble, les deux étudiants s’engagèrent d’un pas plutôt long, longeant le trottoir sans but avant que Shota ne ralentisse le pas. Il l’imita, calant son rythme au sien, s’attendant  à ce qu’il prenne la parole. « Par hasard… Tu te souviens pas où elle était, c’te rue où on avait trouvé un bar sympa la dernière fois ? » L’autre se retint de s’esclaffer. Lui demander à lui de se souvenir de l’emplacement d’un bar relevait de l’aberration. Il était si mauvais à s’orienter qu’il pourrait presque être capable de ne pas retrouver sa propre chambre. « C’est pas à moi que tu devrais demander ça. Si tu te souviens du nom, on pourra toujours demander à un passant de nous guider. » Il avait effectivement un bon souvenir du lieu en question, et notamment de leur carte. Ironiquement, il avait meilleur mémoire quant au choix d’alcool que sur l’adresse de l’établissement… son cerveau faisait de bien étrange sélection parfois.

« Au pire, peu importe la bouteille tant qu’on a l’ivresse, j’suppose. » reprit Shota dans un soulèvement d’épaule. Dong Yeol était plus ou moins d’accord avec lui, il était plutôt fine bouche lorsqu’il s’agissait d’alcool, puis il ne tenait pas à se retrouver dans un café glauque et sans ambiance. « On peut toujours tenter notre chance, c’est pas les bars qui manquent dans le quartier, si on marche dans les rues adjacentes on pourrait bien dénicher un coin sympa ? » Proposa-t-il, indiquant une bifurcation quelques mètres plus loin. La rue était moins large et bien moins fréquentée que celle qu’ils venaient de remonter. Elle semblait bordée de bar et de restaurant. L’étudiant s’y engagea avec un entrain non feint, décidé à se perdre dans les allées du quartier jusqu’à trouver la perle rare, le bar qui les abreuverait jusque tard dans la nuit.

« Honnêtement je ne crois pas être déjà venu ici, tu connais ce coin ? » Lança-t-il à son ami, laissant son regard trainer au hasard des devantures, guettant une ambiance, un son, un nom qui lui inspirerait l’envie d’y poser laisser quelques billets. Les mains enfouies au fond de ses poches, il s’en retourna vers son camarade. « Si tu vois un truc qui a l’air cool, arrête moi, qu’on aille jeter un œil. » Suggéra-t-il, mal à l’aise à l’idée d’imposer quoi que ce soit à Shota.



Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 28 Mar - 19:22
Shota ne se perdit pas en de longues tergiversations, se contentant d’un simple geste de tête pour répondre à la question qui lui avait été retournée. Ceci étant fait, Dong Yeol assura qu’il n’était là que depuis cinq minutes, étant arrivé un peu en avances. Les deux étudiants entamèrent alors leur marche en direction d’un point de chute, mais le Japonais ralentit bientôt le pas pour s’enquérir auprès de son ami ; peut-être se souvenait-il de l’emplacement du bar qu’ils avaient trouvé la dernière fois ? Le Coréen sembla amusé par la question, ce qui fit arquer les sourcils de son vis-à-vis. Shota laissa un bref rire s’échapper quand il entendit la répartie de Dong Yeol ; il n’était assurément pas la bonne personne à qui demander ça. Et il comprit également que son camarade d’infortune était tout aussi incapable de se souvenir du nom du bar. « J’aurais su, j’aurais relevé les coordonnées la dernière fois. J’me souviens même pas du nom… » répondit à son tour Shota. A croire qu’ils allaient devoir errer un peu au hasard en espérant retrouver le lieu de leurs convoitises. Mais le Japonais n’était guère d’humeur à galérer pendant des heures, tout en sachant qu’ils pourraient trouver tout aussi bien dans le coin.

Aussi, il ne put qu’opiner à ce que Dong Yeol lui répondit. « Oui, c’est ce que j’me dis aussi. Puis ça peut-être sympa de découvrir de nouveaux coins. On tentera juste de pas zapper le nom du bar, cette fois… » vanna-t-il un peu au passage. Shota suivit donc, s’engouffrant dans une rue moins fréquentée que les longues avenues de Kabukichô, mais ne semblant pas moins animée. Les enseignes tape à l’œil et bordées de petites lumières clignotantes ne pouvaient que lui laisser deviner qu’ils trouveraient bien quelque chose dans les alentours.

Le Coréen lui demanda alors s’il connaissait le coin. « Absolument pas. » répondit Shota après quelques courtes secondes au court desquelles il inspecta les alentours. Il avait beau être venu fêter à Shinjuku un paquet de fois, ce n’était pas son lieu de prédilection. De fait, il était agréablement surpris de découvrir de nouveaux coins. « Mais le coin a l’air plutôt cool. C’est toujours bien de découvrir des nouveaux coins, même dans sa vie natale. » constata-t-il avec un entrain non feint. Il laissa son regard traîner sur les alentours. Shinjuku ni-chôme, indiquait à quelques mètres d’eux. Il pouvait l’assurer sans broncher ; il n’avait jamais mis les pieds ici, et n’avait jamais eu d’échos particuliers à ce sujet, lui semblait-il. « Ca marche ! » répondit-il, tout en laissant toujours son regard balayer les alentours, à la recherche d’un point de chute.

Après quelques cinq minutes de marche, le jeune homme eut vite fait de constater que la plupart des établissements étaient ridiculement petits – parfois juste de quoi accueillir une petite dizaine de clients. Rien qui ne l’enchante vraiment, en somme… Mais bientôt, son regard se posa sur un bar dont le local semblait plus spacieux. Pas assez plein pour que ça soit insupportable, pas assez vide pour que l’endroit semble louche ou peu fréquentable. L’ambiance y semblait être agréable, et après un regard inquisiteur sur le menu placardé à côté de l’entrée, quelques breuvages lui faisaient déjà de l’œil. Il interpella Dong Yeol ; « Qu’est-ce que t’en penses ? On peut tenter de se poser ici, voir ce que ça donne ? » Une fois l’approbation de son ami reçu, il s’engouffra dans l’établissement. L’endroit lui semblait être parfait pour un début de soirée ; pas vraiment décoré à la façon d’un night-club, mais pas non plus perdu dans un décor vieillot ou kitsch. Un juste milieu qui était plutôt plaisant aux yeux de Shota, qui s’empressa d’aller déposer sa veste sur un tabouret pour conserver une table pour lui et Dong Yeol, sans plus porter d’attention au reste. Une fois le Coréen l’ayant rejoint, il demanda ; « J’paye la première tournée, va. T’as une idée de ce que tu veux boire ? »

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 1 Avr - 11:54

BOYS BE
ft abaraï shota

Tenue - Shota avait raison, dans des villes telles que Tokyo, il était presque impossible de connaître toutes les adresses. Lorsqu’il vivait à Séoul, il n’allait finalement qu’aux mêmes endroit, flânant dans ses rues habituelles et familières sans jamais songer à s’aventurer dans des quartiers différents. Ici c’était différent, il était curieux de toute et voulait en découvrir d’avantage sur la capitale, et notamment sur ses bars. Malheureusement, la rue dans laquelle ils s’étaient engagés ne semblait être bordée que par des petits cafés minuscules et surtout déserts. Déçu, il s’imagina passer la soirée seul en tête à tête avec son ami devant leurs chopes au milieu d’une salle vide avec le regard du barman sur sa nuque, et l’idée le fit frissonner tant elle lui sembla glauque.

Après un peu de marche, Shota finit par se stopper devant une devanture et la lui désigna. Dongyeol se stoppa et scruta l’établissement à travers sa vitrine embuée. La salle semblait plus grande et surtout plus remplie.  « Qu’est-ce que t’en penses ? On peut tenter de se poser ici, voir ce que ça donne ? » Le jeune homme approuva, soulagé d’avoir fini par trouver quelque chose. Il serait toujours temps de bouger un peu plus tard si l’ambiance ne leur convenait pas, se rassura-t-il. C’était un bar plutôt sympathique, à l’ambiance tamisée agréable. L’endroit parfait pour se mettre en condition. Il flâna un instant, détaillant le mobilier et les murs, rejoignant finalement son camarade jusqu’à la table qu’il avait réservé. « J’paye la première tournée, va. T’as une idée de ce que tu veux boire ? » Donyeol approuva en s’asseyant sur le tabouret, saisissant une carte à portée demain pour choisir une boisson. Il était définitivement assoiffé. « Je vais commencer par une bière, ça désaltère. » Lança-t-il en lâchant le menu sur la table. Il préférait commencer par quelque chose de léger et monter crescendo, il était encore tôt après tout.  « Et toi ? »

Patientant le temps que son ami fasse son choix, il en profita pour détailler à nouveau la salle. Le bar n’était pas très différent de ceux qu’ils avaient l’habitude de fréquenter, la carte était plutôt fournie et l’atmosphère était calme sans pour autant être trop silencieuse. Un petit fond musical agrémentait les conversations réjouies de la fin de journée. La plupart des clients, pour ne pas dire la totalité, étaient des hommes vraisemblablement fraichement sorti de cours ou du travail. Il laissa à Shota le soin de commander tandis qu’il s’avachissait sur son siège plus confortablement. Il laissa sa sacoche s’échouer au pied du tabouret. « C’est pas si mal, on verra comment son leur cocktail et l’ambiance, mais pour commencer la soirée ça ne me semble assez convenable ! » Fit-il à son vis à vis en glissant une main dans ses cheveux avant d’ajouter : « Ça manque juste un peu de jolies filles, c’est dommage. » Plaisanta-t-il avec un clin d’œil qui se voulait convainquant. Soudain, le type à la table d’à côté éclata d’un rire gras, dévisageant Dongyeol en tapant de sa paume sur le bois de la table. Il se pencha vers l’homme à côté de lui pour lui glisser quelques mots à l’oreille. Le coréen rougit malgré lui et détourna le regard sans comprendre.



Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 18:36
 

Boys be

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» TNA 4 janvier. Scott Hall, X-Pac, Nasty Boys... et Hogan!
» Canadian aid worker guilty of assaulting Haitian boys
» Nils Relationships || You like Swedish boys ?
» 01. Boys don't cry | Chambre étudiante de Stevie Evans
» TEDDY Δ I wanna be where the boys are / fini
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-