AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 A l'état sauvage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 22 Fév - 18:52



A l'état sauvage
Soo Jung & Blue

Tenue ✘ J'avais juste eu envie de m'éloigner un peu de Tokyo, de me mettre au vert quelques jours parce que la ville ça pouvait parfois être un peu étouffant. Tout allait si vite, tout le monde étant tellement pressé, sans compter le dépaysement qui plus de deux ans après mon arrivée se fait toujours aussi cruellement sentir… Plus encore quand je discute avec Jeff sur Skype le soir ou quand ma mère me raconte au téléphone comment se passent ses journées à l'aquarium. Et pour couronner le tout la mer me manque. C'est un peu tout ça à la fois qui m'a pousser à me lancer dans ce voyage organisé par la Royal à l'occasion de la Saint Valentin. Ça a beau être une fête hyper commerciale qui me donne la nausée, j'avoue que sur ce coup, elle me sauve là vie. Enfin à moitié, parce que j'ai appris peu avant le voyage qu'on se retrouvait groupé par deux et que j'ai pas la moindre idée de qui est Bae Soo Jung. Est-ce que c'est une fille? Un garçon? Aucune idée, on est censé se retrouver chez l'habitant, dans un petit village paumé loin de tout… le genre petite maison dans la prairie.  Ma foi, ça m'a plutôt l'air d'un voyage éducatif, plutôt que d'un voyage de Saint Valentin. Ceci dit, la campagne à du bon quand même.

Déposer par le car au beau milieu du village, je me suis rapidement éloigner de ce que j'imagine être le centre: quelques vieilles bâtisses qui semblent dater de bien avant ma naissance. Peut-être même qu'ils étaient déjà là lorsque Hiroshima s'est éclairé sous le feu américain. Bref, j'ai un peu l'impression d'être tomber quelques pages en arrière dans l'histoire de ce si beau pays. Cherchant la maison où je suis censé passer ces quelques jours, je remonte une rue ou plutôt un chemin de terre. Je me croirais presque revenue à l'état sauvage, heureusement je fini par tombé sur une vieille ferme où picore la terre quelques poules. Ôtant ma capuche, je m'avance doucement. « Hey Ho, y a quelqu'un? »
©TENNESSEE.

Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 22 Fév - 21:36
tenue. Les écouteurs dans les oreilles, la musique résonne dans sa tête. Sa playlist est aléatoire, elle passe d’une musique douce, à une soundtrack à un truc qui bouge. Pourtant, ça n’a pas l’air de déranger le sommeil dans lequel elle est plongée depuis qu’elle a posé le cul sur le siège du bus. Non, Soojung est trop occupée dans les bras de Morphée pour se poser des questions ou s’intéresser aux autres. Le sommeil passe avant tout. Un sommeil beaucoup trop court d’après elle. Car la fin du trajet sonne. C’est une avec une tape sur l’épaule que l’italienne émerge de son sommeil. Elle ramasse les quelques affaires qui lui appartienne sur le siège d’à côté et descend du bus, prenant au passage sa valise. Une petite valise –rien de bien extravaguant, juste ce qu’il faut pour qu’elle survive le temps de l’aventure. Son sac à dos au dos, sa valise dans une main et le papier dans l’autre, la jeune fille avance à l’aveugle en lisant les instructions. Un sourire est toujours plaqué sur ses lèvres. L’air de la campagne lui fait fermer les yeux. Elle a l’impression de retourner chez elle, chez ses grands-parents. A la ferme.

Suivant les directives, SooJung suit de façon aveugle la maison dans laquelle elle va séjourner. Elle arrive à bon port après s’être perdue deux trois fois et d’avoir eu besoin de demander son chemin à quelques habitants. Soojung arrive devant une petite maison. Un soupire de soulagement s’échappe de ses lèvres quand elle comprend enfin qu’elle est arrivée. Avançant d’un pas de souris, elle regarde autour d’elle. Le dépaysement lui fait du bien. Loin de la ville, loin du bruit. Non loin d’elle, elle remarque quelqu’un. Surement son ‘cupidon’. Un sourire moqueur sur les lèvres, l’adolescente s’approche à pas de loup et se poste derrière lui. Soojung retire ses écouteurs, espérant ne pas faire trop de bruit. Elle l’entend parler, demander s’il y a quelqu’un. Le bout de sa langue coincé entre ses dents, Soojung se penche sur le côté et murmure. « .tu crois qu’elle nous entend ? » avec elle ? les choses sont différentes, les uses et coutumes ne lui sont pas familière, élevée à l’américaine, elle oublie souvent qu’elle passe pour une enfant mal éduquée. « .s’il-vous-plait, il y a quelqu’un ? » demande-t-elle un peu plus fort en se postant à côté de lui. Elle attend quelques secondes avant de se pencher sur le côté. « .oh faite, moi c’est soojung, bae soojung. » se présente-t-elle en gonflant ses joues, inspirant tout l’air qu’elle peut.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 23 Fév - 12:17



A l'état sauvage
Soo Jung & Blue

Tenue ✘ L'endroit est étrangement calme et désert, s'en est même un peu flippant. N'empêche que le décor serait parfait pour un film d'horreur. Un vieux truc paumé au milieu de nulle part, un lieu où on ne peut pas appeler au secoure, c'est l'endroit rêvé pour commettre un meurtre. Je me demande l'espace d'un instant si la Royal n'a pas confondu la Saint Valentin avec Halloween, quoi qu'en plein soleil, ça peut être assez agréable de vivre ici. Je fini néanmoins par appeler, sait-on jamais, ça peut toujours être utile mais malheureusement personne ne répond. Je m'apprête à appeler une nouvelle fois quand une voix fait son apparition, derrière moi, ne manquant pas de me faire sursauter au passage. Ce n'est pas très viril j'en conviens, mais pour le coup elle ma vraiment fichu les boules. Je hausse vaguement les épaules après un rapide coup d'œil vers elle. « Peut-être qu'elle est sourde. » Ouais ça pouvait potentiellement expliquer que personne n'ai répondu à mon appel. Un mince sourire un brin narquois étire mes lèvres quand je l'entends appeler à son tour, sans plus de réponse, à croire qu'au final nous sommes seul… Du moins si on ne tient pas compte des poules. « Elle doit sans doute être sortie… Peut-être que ses carottes et ses salades avaient besoin de compagnie. » Ouais l'idée est un peu loufoque, j'avoue… Ce doit être l'air de la campagne qui me monte à la tête. Non mais, j'ai vraiment l'impression de me retrouver propulsé dans la petite maison dans la prairie. Le séjour promet d'être épique. Contre toute attente, ma "Valentine" fini par se présenter, même si j'avais déjà une petite idée concernant son identité. Force m'est de constaté que c'est une fille, ce qui n'est pas plus mal. « Ueda Blue. » Je me présente vite fait moi aussi, même si elle doit savoir qui je suis elle aussi, mais malgré mes manière un peu cavalière par moment, ma mère m'a relativement bien éduqué. Du moins, j'ose le croire, même si mon comportement est très loin d'être irréprochable. « Tu penses qu'on devrait appeler la police ou on se contente juste d'entrer? » En fait, la question devient purement rhétorique, puisque une petite femme souriante franchit la porte entrée, à moitié appuyé sur sa canne.
©TENNESSEE.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 23 Fév - 20:39
tenue. Si au départ, elle ne recherchait pas d’effet avec son entrée, au final sa réaction la fit sourire et exploser de rire intérieurement. Charmant. Elle relâche la pression au niveau de sa valise et sa main se déplie et se replie de façon frénétique comme pour essayer de réactiver sa circulation sanguine. « .peut-être, ça ne m’étonnerait pas… » lâche-t-elle avec un pincement des lèvres. Elle sait ô combien les personnes âgées peuvent avoir des troubles cognitif passé un certain âge. Soojung plia l’invitation en quatre avant de la fourrer dans sa poche arrière. Elle hausse légèrement les épaules et appelle, elle aussi, sans réponse. L’italienne baisse la tête et soupire, lassée, peut-être que leur hôte n’est pas encore arrivée, c’est probable après tout, elle est peut-être partie entre temps. La voix du jeune homme la ramène de ses pensées. Il pense la même chose qu’elle. Un sourire naïf naît sur ses lèvres avant de rire. « .sûrement … attend, faut pas se moquer … dans trois quatre jours on sera à sa place. toi tu parleras aux salade et aux carottes, moi je serais avec les poules. » elle ne le connait ni d’Eve, ni d’Adam et pourtant elle n’a aucun mal à se représenter son valentin en train de se plaindre aux légumes. Elle penche légèrement la tête pour essayer d’imprégner cette image. Elle secoue vivement la tête et regarde autour d’elle. C’est désert, calme, tranquille. Cet espace lui rappelle tellement la ferme de ses grands-parents qu’au fond d’elle, elle attend leur apparition. Mais rien, juste une image, un souvenir. Elle claque sa langue au palais et se retourne vers le jeune homme. Elle se présente, juste pour un effet de bonne tenue. Elle connait déjà son nom grâce à l’invitation. C’est tout ce qu’elle sait de lui, elle ne connait ni son âge, ni d’où il vient, ni si il est plus vieux ou plus jeune qu’elle. De taille, il la surplombe d’une bonne tête et demi après … Mystère et boules de gommes. Ueda Blue. Original, c’est la première fois qu’elle entend ce prénom sur ce sol. Elle en connait une de Blue, américaine jusqu’au bout des ongles. « .enchantée. » lâche-t-elle de but en blanc, un sourire sur le visage. Elle se mord les lèvres quand il lui demande son avis. Appeler la police ou entrer ? Elle hausse les épaules, elle ne sait même pas. Est-ce qu’ils captent le réseau ici ? Instinctivement, sa main cherche son portable mais la réponse ne sort pas de sa bouche. Une petite dame sort de la maison, appuyée sur une canne. Son visage est tellement expressif qu’il réchaufferait l’âme d’un cœur de pierre. « .oh, bonjour les enfants ! je me disais bien que j’avais entendu des voix ! approchez, approchez ! » Sa main agrippe le bras de Blue et l’entraîne avec elle pour se rapprocher de la dame. Si Soojung a une sale manie de ne pas respecter les habitudes du pays, il en est tout autre avec les personnes âgées. Les mains jointes près de son ventre, elle s’abaisse en lui disant bonjour plusieurs fois. « .Bonjour, je suis Bae Soojung. » se présente-t-elle avec une voix posée. Elle jette un regard vers son camarade, elle ne sait pas si elle doit le présenter ou si il le fait tout seul.

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 12 Mar - 1:47



A l'état sauvage
Soo Jung & Blue

Tenue ✘ Soo Jung n'est pas spécialement effrayante comme ont pu l'être certaines filles que j'ai connues, mais arriver ainsi sans bruit, ce n'est pas vraiment pour me rassurer non plus. C'est le cœur battant légèrement plus vite, dans un sursaut incontrôlé, que je fais finalement la rencontre de ma "Valentine". Je suis sûr d'avoir l'air ridicule comme ça, à frémir au moindre bruit suspect, mais j'aime pas vraiment ça, qu'on débarque derrière moi sans crier garde. Néanmoins, je ne peux pas vraiment lui en vouloir puisse que j'étais sommes toutes plus occupé à appeler notre hôte et que je n'ai pas vraiment fait attention. Cependant hormis la petite brune à mes côté, aucune réponse ne m'est parvenue, comme si la ferme était vide ou que son occupante était sourde, ce qui, contenu la moyenne d'âge du village, est relativement plausible. SooJung tente le coup à son tour, m'arrachant un sourire, mais toujours pas de réponse. « Peut-être… ou pas. » Il faut dire que j'ai un peu de mal à m'imaginer taper la discute aux légumes dans le potager. En fait, parler aux animaux ne me dérangerait pas. Ça me rappellerait un peu mon enfance à Sarasota, même si les poules n'étaient pas vraiment le genre d'animaux a qui je parlais. Ceci dit, elles doivent avoir plus de conversation que les carottes. Et je me méfie assez des salades et de ce qu'elles pourraient me raconter. Parti comme on est parti, on risque de rentrer totalement barge à Tokyo. Les présentations faites, malgré le fait qu'on sache déjà parfaitement qui est qui grâce aux invitations, je me permets de la détailler un peu. Ça pourrait paraître gênant parce que les japonais ont tendance à ne pas vraiment dévisager les gens. Seulement voilà, j'ai grandit en Floride et là-bas, on est un peu moins poli est discret qu'ici, même si je ne suis pas malpoli non plus. Non, je la regarde juste assez pour tenter de me faire une idée sur qui elle est. Je ne me rappel par l'avoir croisé au Lycée, j'en conclu donc qu'elle est à l'université. Brune, aux yeux noisette, un peu plus petite que moi, pas désagréable à regarder et elle semble pleine d'humour et de bonne humeur. Le genre de fille qu'on peut facilement supporter et qui ne tape pas trop sur les nerfs. « Pareillement. » Reportant mon attention sur la ferme, j'hésite entre appeler la police, même si je suis loin d'avoir envie de les croiser ici, ou entrer, ne serait-ce que pour vérifier que tout va bien. Je demande son avis à ma nouvelle camarade, mais elle n'a pas le temps de répondre qu'une petite femme souriante sort et nous interpelle, appuyée sur une canne. « Ah non, tout compte fait elle n'est pas sourde. » Je murmure plus pour moi qu'autre chose avant de sentir un bras se glisser autour du mien pour m'attirer vers la grand-mère. Mon sac de voyage perdu à l'épaule, je me laisse entraîner sans protester, un peu comme un chiot perdu. Des yeux, je regarde ma Valentine se présenter et saluer respectueusement l'aînée, avant de me rappeler qu'il me faut aussi le faire. Bien qu'un peu plus raide que Soo Jung, je m'incline avec un petit signe de tête. « Ueda Blue. » Dire que je ne suis pas vraiment à l'aise avec les coutumes du pays est peu dire. En réalité, j'ai toujours eu un peu de mal avec ça. Faut croire que je tiens plus de mon père que de ma mère.
©TENNESSEE.

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 22:51
 

A l'état sauvage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» prédateur sanglant "justice sauvage"
» Uruk-Haï sauvage
» creation d'un BB ork sauvage
» Profil d'Uruk Haï sauvage
» petit dio pour ork sauvage
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-