AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 on top of the world.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 25 Fév - 22:27

sometimes we don’t need advice,
sometimes we just need somebody to listen.
(...) hard times will always reveal true friends.

© credits yehetohoratbitch.tumblr / tumblr.
--------------------------



outfit. « .maman, arrête. » lâche-t-elle en levant les yeux au ciel. Les mains sur le volant, elle jette un regard rapide sur son rétroviseur. L’oreillette bluetooth à l’oreille droite, elle jette un regard en biais comme si elle avait sa mère à côté d’elle. « .tu t’inquiètes trop, je te dis que ce n’est pas grave. » elle inspire profondément. Sa mère commence sérieusement à l’agacer avec toutes ses manières. D’accord, oui, en ce moment, elle est douloureuse mais ce n’est pas grave. Ce n’est rien. Elle freine brutalement quand elle voit un mec sortir de nulle part en courant. La jeune femme se redresse après avoir failli se prendre le volant en pleine face. Si, le mec ne l’entend pas rugir des insultes en russes, tout le monde entend son klaxonne rugir dans la rue. Il se retourne, l’air choqué avant de s’excuser et de repartir comme si de rien était. Elle entend la voix de sa mère tapait un scandale dans l’oreillette, elle s’écarte sur le côté comme si elle tentait de fuir mais le bruit la suit. « .maman, si tu continues comme ça c’est clair que je vais raccrocher et ne plus répondre à tes questions. » si d’ordinaire, la mère et la fille s’entendent plutôt bien, en ce moment c’est pas vraiment ça. Suite aux douleurs fantômes de Suki, sa mère se fait un mouron inutile. Ce qui a réellement le don d’exaspérer sa deuxième fille. « .maman, je raccroche d’accord, by, dis bonjour à papa. bisous. » ouais, si il est là. Suki appui sur le bouton de son oreillette avant de la retirer et la jeter sur le siège passager. Enervée et s’entend sa respiration s’accélérer, elle trouve une place où se garer. Elle arrête le moteur et sa tête rencontre son volant avec plus de délicatesse qu’il n’en faut. Ses douleurs ont toujours étaient là, par vagues, comme ça, de temps en temps, surtout les périodes de pluies. Suki se tord sur place, pour regarder vers l’arrière. Elle voit l’ombre de son fauteuil roulant plié. Elle ferme les yeux quelques instants et soupire. Elle se revoit à l’hôpital, devant le médecin, l’infirmière, ses parents et ses sœurs, et l’aide-soignante qui arrive avec la kiné et son nouveau mode de transport. S’il y avait bien une chose qu’elle retenait de ce fauteuil, c’est qu’elle avait maintenant de la force dans les bras –et plus tellement dans les jambes. Elle secoue le visage, il ne faut pas qu’elle pense à ça.

La russe se redresse et regarde autour d’elle. Il fait presque nuit et elle n’a aucune envie de rentrer chez elle maintenant. Ayumi doit surement être chez les parents. Quant à Kiyumi. Mystères et boulles de gommes. Suki prend son sac à main, retire les clés du contact et sort de sa voiture. L’air frais la fait frissonner, le vent s’amuse avec ses cheveux. Elle verrouille la voiture et s’en éloigne. Ses pas la guident aveuglement, elle s’amuse de voir cette rue animée. Elle fourre ses mains dans les poches de sa veste en jeans. Quelques regards se posent sur elle, mais elle n’y prête pas attention, jusqu’à ce que deux jeunes filles l’arrêtent dans sa lancée. « .Suki ? LA SUKI de therealsuki ? la bloggeuse ? » Elles semblent excitées, la russe les regarde et hoche discrètement la tête. Ce qu’elle craignait commencer à se produire. Elles attiraient l’attention. « .shut, je suis là incognito les filles. » qu’elle leur lance, le doigt sur la bouche. Elles coopèrent tout de suite avant de s’aventurer à demander une photo. Suki sourit, ça ne peut pas lui faire de mal après tout. Elle accepte et se prête volontiers au selfie avec les deux demoiselles. « .merci beaucoup, on adore ce que tu fais ! c’est génial ! » un sourire ravie se plaque sur les lèvres de Suki. Elle n’a jamais prétendue être la meilleure dans son domaine, elle fait tout pour ne pas prendre la grosse tête et être le plus terre à terre possible et c’est lorsqu’elle fait des rencontres imprévues comme ça, qu’elle se dit qu’elle ne fait pas n’importe quoi. « .je vous remercie les filles, vraiment, c’est adorable ! » Pas vraiment tactile, elle s’efforce quand même à les remercier d’un câlin. « .tenez, vous me suivez sur twitter ? elles hochent toutes les deux de la tête. .donnez-moi vos usernames, que je vous suives aussi ! » elles ne se firent pas prier. Une fois fait, les trois filles se séparent. Elle sent des regards curieux dans son dos, elle accélère le pas avant de tomber devant une enseigne qu’elle chérit de tout son cœur. C’est sans réfléchir à deux fois qu’elle entre dans le mcdo. Son ventre commence à crier famine. Son portable toujours en main, elle commence à faire la queue. Le regard perdu sur les affiches, elle le sent vibrer. Notifications. Twitter et Instagram. Elles ne perdent pas vraiment de temps. Un sourire amusé sur les lèvres, elle fait sa curieuse et lit les commentaires qui fusent. Positifs … et négatifs. Elle fait abstractions des négatifs et aime les photos et les retweetes. Bim, c’est qui la salope narcissique maintenant ? Elle range son téléphone dans la poche, c’est bientôt son tour. La queue d’à côté est vide, sans prendre le temps de quoique ce soit, elle s’y installe. Les yeux rivés sur le panneau, elle commence à réciter sa commande avant de poser les yeux sur le serveur, juste pour vérifier s’il suit bien. Apparemment non. « .oh, great. » lâche-t-elle, avec un faux sourire en coin.

Pseudo : every Mes messages : 1267 Yen (¥) : 204 Avatar : Kim jong in [Kai ♦ EXO] Schizophrène? :
Rinabimbam Age : 23 ans Date de naissance : 12/04/1993 Astrologie : bélier Métier : Serveur chez mcdo, ok il pue la frite, mais il a un taf, respectez le. Année : 4ème année Résidant à : Chiyoda Planning :

my kind of love story
Apprendre la vie à Hideyoshi Dire à Kwan Sun de prendre des cours de vols pour qu'il devienne utile, un peu Forcer Yuto à bouger son cul et sortir plus (surtout avec lui) Piéger Yo Seob #moneymoney Prendre des nouvelles de Ryoma Se faire un peu d'argent grâce à Eunha


Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 28 Fév - 1:15
On the top of the world × ft. Suki
Il y avait des tas de choses que Satoshi détestait. Les gens trop pressés, les gens qui ne l'étaient pas assez, arriver en retard à un cour à cause de ses frères et qu'on ne le laisse plus entrer en classe, les jour de pluie où il devait sortir, le café sans sucre, que le konbini ferme avant qu'il n'ait le temps de payer, que sa voiture cale au milieu d'un carrefour, pire, qu'elle refuse de redémarrer, perdre à un jeu, gagner quand il fallait donner un gage, le sang, les chats, manger avec une fourchette, boire du soda pas frais, marcher dans l'herbe, l'odeur du fer, l'odeur que laisse la pluie après être tombée sur le bitume un jour d'été, l'été, les gens... Oui, beaucoup de choses, mais s'il y avait bien une chose qui les dépassait toute, qui surpassait chaque élément de cette liste non-exhaustive que lui, Moon Satoshi, ne supportait pas, c'était les frites, et la friture. Il grimaçait toujours avec dégoût dès qu'il devait verser les pommes de terres dans l'huile, réfléchissait à tout les plats délicieux qu'il pourrait faire avec... Si encore il savait cuisiner. Si encore.

C'était le pire job qu'il aurait pu trouver, mais quand on cassait pas trois pattes à un canard pour se vendre dans un entretient d'embauche et que la mention « pro du sudoku » ça n'impressionne plus personne, inutile de chercher plus loin. Parce que ça avait déjà impressionné quelqu'un ? Oh, détail ! Puis, il était chef de famille, c'est pas rien non plus, ça devrait impressionner, ça. Vingt-deux ans et huit mois, étudiant en médecine, qui s'occupait de ses deux petits frères, les deux autistes. Bon, ils n'étaient pas vraiment autistes, mais on allait pas se voiler la face, ils passaient très bien comme tel.

Le rythme des commandes étaient soutenus et il devenait presque monotone, dire bonjour, prendre la commande, demander s'ils voulaient une sauce, se retenir de rire parce que le mot sauce, ça l'avait toujours fait rire sans qu'il ne sache trop pourquoi. Dès qu'il l'avait appris, ça l'avait amusé. Sauce. En Coréen, c'était clairement moins drôle. Remercier le client, prendre le suivant. Enfin, la commande du suivant. Et parfois, le client suivant, il pouvait vraiment être sexy, même quand il se tenait sur ses deux jambes. S'il avait son visage de blasé habituel, il sourit comme un idiot quand elle arriva devant lui. « Heeeey ! » Non, trop entousiaste, il se le rappelait à chaque fois. Il devait faire comme les mecs à la télé. Creepy et mystérieux. Creepy, il l'était, ça, on en doutait pas, mais il avait l'impression que ça n'était pas dans le bon sens.

« T'as pas froid habillé comme ça ? » Oh, cette tenue te mets vraiment en valeur, tu es très jolie aujourd'hui encore !... Non ? Non, lui, il préférait lui rappeler qu'il faisait froid et qu'un haut coupé, un jeans troué et une veste en jeans, c'était un peu light pour cette fin d'hiver. Un jour, il saura manier les mots et la finesse. Un jour, vraiment. Il voulait y croire. Il allait y croire. « Je peux prendre ta commande ? » C'était même conseillé. Plus que conseillé. Avant de raconter vraiment n'importe quoi.
code by lizzou × gifs by tumblr

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 28 Fév - 12:04

sometimes we don’t need advice,
sometimes we just need somebody to listen.
(...) hard times will always reveal true friends.

© credits daenso.tumblr / tumblr.
--------------------------


Les odeurs de la malbouffe par excellence se mélangent dans la salle. Son nez se plisse de temps en temps, non pas qu’elle soit réellement dérangée, mais plus par habitude. Le regard perdu sur l’écran de son portable, elle s’avance sans forcément se rendre compte que la queue diminue rapidement. Le sang bouillonnant dans ses veines, elle interrompt sa lecture pour regarder autour d’elle. Son regard expert repère une caisse ouverte, vide. Sans prendre le temps de regarder autour d’elle, elle s’y avance. Elle récite sa commande, machinalement. On ne dirait pas comme ça, Suki c’est un ogre. Et lorsqu’elle a des phases, elle pourrait presque passer pour une boulimique. Vérifiant si tout se passe bien, son regard tombe sur lui. L’ombre d’un sourire amusé arrive et repart aussi vite qu’il n’est arrivé pour afficher un sourire en coin, presque blasé. Ses bras s’échouent sur le petit rebord de la caisse. Son hey trop enthousiaste, qu’elle ne connait que trop bien pour l’entendre souvent lorsqu’il se croise, la fait rire intérieurement. Oh, elle ne peut pas jouer la fille surprise, ce serait malhonnête de sa part. Elle sait très bien qu’il travaille ici. Elle hoche la tête lentement.

Sa question la prend au dépourvu. Froid ? Instinctivement, Suki se redresse et regarde sa tenue. Si ça c’est froid ? Viens plutôt vivre en Russie, tu verras ce que c’est le vrai froid. Elle secoue la tête. « .non, pas tellement. » qu’elle lui répond, un sourire sur les lèvres lorsqu’elle repense à son pays natal, sa Russie, ses origines. Elle jette un regard autour d’elle, c’est vrai que les gens sont beaucoup plus emmitouflés qu’elle. ça contraste réellement des affaires qu’ils pouvaient se mettre sur le dos, là-bas, à st petersburg. Suki se retourne et fait face à Satoshi. Il lui demande s’il peut prendre sa commande. Elle hoche vivement la tête. « .ouais, je veux bien. » elle reporte son attention sur les panneaux. « .alors … elle affiche une moue pensive .je vais prendre un maxi big mac, frites et coca. plus la nouveauté en maxi. Et je pense que ce sera tout. » elle hoche la tête, contente de sa commande. Ouais, tout pour elle, comme une grosse.

Elle le regarde s’activer sur le tableau des commandes. Elle s’appuie un peu plus sur le rebord, ses mains supportant sa tête. Elle regarde un peu les coulisses. Sérieusement, travailler dans un mcdo, hors de question. Rien que pour ça, elle pourrait presque l’admirer. Elle le fixe, sans s’en rendre compte, un sourire sur les lèvres. Il est mignon, là, avec sa tenue d’employé, il pourrait presque faire un bon mannequin. Consciente de sa dérive, elle secoue la tête et se reprend. Se redressant de tout son long, elle sent une douleur au niveau de ses genoux. Une douleur qui lui arrache une grimace. Non, pas maintenant.

Pseudo : every Mes messages : 1267 Yen (¥) : 204 Avatar : Kim jong in [Kai ♦ EXO] Schizophrène? :
Rinabimbam Age : 23 ans Date de naissance : 12/04/1993 Astrologie : bélier Métier : Serveur chez mcdo, ok il pue la frite, mais il a un taf, respectez le. Année : 4ème année Résidant à : Chiyoda Planning :

my kind of love story
Apprendre la vie à Hideyoshi Dire à Kwan Sun de prendre des cours de vols pour qu'il devienne utile, un peu Forcer Yuto à bouger son cul et sortir plus (surtout avec lui) Piéger Yo Seob #moneymoney Prendre des nouvelles de Ryoma Se faire un peu d'argent grâce à Eunha


Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mar 1 Mar - 13:44
On the top of the world × ft. Suki
Pas tellement ? Non, mais, si Satoshi avait eu un minimum de bon sens, il aurait vite fait la déduction. Elle est Russe, ayant vécu en Russie, le Japon, c'était un pays de tapette à côté. Mais lui, il ne connaissait pas la Russie. Il savait que c'était long, très long, qu'est-ce qu'il en savait s'il faisait froid partout ? Puis, il n'était même pas certain de savoir précisément où elle avait vécu. La géographie, ça n'avait jamais été son fort, pourtant, il n'était pas stupide, il s'en foutait juste de savoir où était le Ghana et où était le Canada, il se doutait qu'ils devaient pas être loin l'un de l'autre, ça sonnait pareil un peu. Ça devait sûrement être près des pays du golf. Pas qu'il sache spécialement où c'était mais ça sonnait assez... Golf.

En tout cas, il hocha bêtement la tête en la regardant. Bon, soit, si elle n'avait pas froid... Lui, ça lui allait très bien, parce que sa tenue, elle était sexy, quand même. On voyait son ventre, et ses genoux. Et le bout de ses pieds. Et dieu sait combien Satoshi trouvait ça érotique, les orteils. Il ne saurait trop expliquer d'où ça lui vient, il avait toujours trouvé ça excitant, il ne pouvait rien y faire. C'est bien pour ça qu'il était content qu'elle soit si près du comptoir, au moins, il n'était pas tenté de les regarder.

Rapidement, il se reprit quand elle énonça sa commande et il se concentra avec force pour suivre. Et ne pas regarder ses lèvres, et ne pas se dire que les petites intonations russes, quand elle parlait, c'était sexy. Non, allez, rien de tout ça. Il hocha la tête, même quelques secondes après qu'elle ait fini de dire ce qu'elle voulait... Et si... Il arrêtait d'être con un peu ? « Deux secondes, je vais te faire ça... Ça fera 1700¥ s'il te plaît ! » Pour rattraper son moment de silence, il lui sourit de son air le plus ravi avant de se dépêcher de préparer la commande, courant partout pour tout rassembler sur ce même plateau. Elle mangeait beaucoup. Il aimait bien les femmes qui mangeaient beaucoup. Au moins, elles savaient vivre, c'était cool, c'était mieux.

« Voilààà ~ ! » Annonça t-il, fièrement, posant tout sur le plateau avant de revérifier que tout y était bien, ne prêtant pas attention aux gens qui râlaient derrière à cause du temps qu'il mettait. « Je t'ai rajouté des frites en plus... Enfin, parce que je sais que t'aimes bien ça. » Adorable, vraiment. Et il s'imaginait que c'était comme ça qu'un jour, on allait s'intéresser à lui ? Oh ça va, il faisait avec ce qu'il avait, qu'on arrête de juger cette pauvre personne ! « Puis tu sais, je finis pas pas longtemps, je peux t'offrir une glace quand t'as fini. Ici ou ailleurs ! » Souriant toujours, il finit par froncer les sourcils, comme une soudaine réalisation. « Enfin, ici c'est mieux, j'les paie pas ici, tu vois. Enfin, comme tu veux, mais voilà. » Voilà, je dois encore payer les casses de Kwan Sun, acheter de nouveaux vêtements à Hideyoshi, et à manger pour la semaine et ma voiture est entrain de mourir. En gros, aies pitié. Mais il préféra ne pas formuler à voix haute, lui tendant, à la place, sagement son plateau.


code by lizzou × gifs by tumblr

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 1 Mar - 18:06

sometimes we don’t need advice,
sometimes we just need somebody to listen.
(...) hard times will always reveal true friends.

© credits daenso.tumblr / tumblr.
--------------------------


Satoshi. Un phénomène à lui tout seul. Si bien qu’au début elle le pensait d’une autre planète. Il est un peu étrange, c’est vrai, mais pas dans le mauvais sens du terme. Bon, il lui a fallu du temps pour penser comme ça. Car au début, disons que leur rencontre n’était pas vraiment … Non, ne cherchez pas, il n’y avait pas de mot pour la décrire. Il lui a littéralement déclaré –enfin, à sa façon- que son fauteuil roulant était cool. A cette époque, ce n’était pas vraiment quelque chose à lui sortir au risque de se faire rouler dessus par le dit fauteuil roulant. Et puis avec le temps, Suki s’y est fait, à sa façon de l’aborder. Façon très particulière, mais qui avait son charme. Et sérieusement, Suki ne parle pas à n’importe qui.

Le regard rivé sur les panneaux, son estomac qui lui hurle de tout prendre, elle ne se contente que de peu et  termine sa commande en le regardant. Il a l’air affolé, comme si il essayait de récupérer du temps perdu. Amusée, la jeune femme hoche la tête quand il lui déclare qu’il va préparer sa commande. Avant même d’attendre le prix de la commande, sa main fouille dans son sac à main à la recherche de son portemonnaie. Elle attrapa ce qu’il lui fallait et le lui donna, un sourire aux lèvres. Et dans un élan, elle le vit courir dans tous les sens pour récupérer ses biens. Accoudés sur le comptoir, elle le regarde travailler. Les lèvres serrées. De l’extérieur, on pourrait croire qu’elle est pensive, en réalité, elle tente de masquer la douleur qu’elle subit depuis quelque minute. Il va pleuvoir, c’est clair. Maintenant, elle sait ce qu’elle fera à l’avenir, si elle n’a plus rien d’envisageable. Miss météo, au moins ses prédictions seront plus vraies que celles qu’elle trouve à la télé ou sur le net. Comme Gretchen, dans Mean Girls –un de ses films favoris. Sauf qu’elle sera moins conne, tout aussi canon, la seule différence, elle ne touchera pas ses seins pour savoir qu’il pleut déjà. Elle s’appuie de plus en plus sur le comptoir pour se soulager les genoux. Moins de pressions, moins de douleurs. Heureusement qu’elle a commandé sur place. Elle se voit très mal retourner dehors, aller jusqu’à sa voiture et conduire. Elle aurait vite fait de se planter et de foncer droit dans un mur. Elle entend des plaintes derrière elle, son visage se fit neutre pourtant il parait presque menaçant. La jeune femme tourne la tête vers eux, elle n’a pas tellement besoin de parler pour faire comprendre ce qu’elle pense. Les plaintes se font plus basses. Crétins. Venez travailler chez Mcdo et vous aller voir. Ignorant.

Les minutes s’enchaînent. Il est rapide, il revient cinq minutes plus tard. Le plateau complet en main. Elle se redresse hâtivement. « .Thanks Satoshi. » qu’elle lui lance, les yeux qui pétillent sur la bouffe. On ne crache pas sur la nourriture. Elle se mord les lèvres dans un sourire ravi. Elle se penche légèrement et lui murmure. « .t’essayerais pas de me draguer avec des frites par hasard ? » elle lui envoya un regard pleins de sous-entendu en se redressant. Si il savait, gamine elle criait haut et fort que si quelqu’un lui offrait des frites et regardait mean girls avec elle, elle l’épouserait sur le champ. « .mais quel honneur. » sa voix est taquine. Maintenant, c’est avec une glace. Et puis il rajoute très vite, une glace d’ici, c’est préférable. Elle rit légèrement à sa maladresse. « .Hum … » fit-elle, le plus sérieusement du monde, comme si elle considérait réellement le fait de passer du temps avec lui. « .’kaay. » qu’elle lui lâche en prenant son plateau des mains. « .j’serais à la table là-bas ! m’enfin, de toute façon, tu n’auras aucun de mal à me trouver. » elle se penche légèrement et lui glisse. « .je suis la plus canon ici. » elle s’empêche d’exploser de rire et prend la direction de la dite table en question.

Spoiler:
 

Pseudo : every Mes messages : 1267 Yen (¥) : 204 Avatar : Kim jong in [Kai ♦ EXO] Schizophrène? :
Rinabimbam Age : 23 ans Date de naissance : 12/04/1993 Astrologie : bélier Métier : Serveur chez mcdo, ok il pue la frite, mais il a un taf, respectez le. Année : 4ème année Résidant à : Chiyoda Planning :

my kind of love story
Apprendre la vie à Hideyoshi Dire à Kwan Sun de prendre des cours de vols pour qu'il devienne utile, un peu Forcer Yuto à bouger son cul et sortir plus (surtout avec lui) Piéger Yo Seob #moneymoney Prendre des nouvelles de Ryoma Se faire un peu d'argent grâce à Eunha


Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Sam 5 Mar - 0:09
On the top of the world × ft. Suki
Si en plus elle se mettait à se mordre les lèvres, il allait probablement mourir avant de sortir d'ici. Genre, vraiment. Parce qu'elle était encore plus sexy quand elle le faisait et que, si d'ordinaire elle était scandaleuse ; elle l'était encore plus quand elle faisait ça. Pourquoi elle faisait ça en plus, devant lui ? Il avait l'impression de se faire torturer de la pire manière, elle était tellement, tellement fourbe. Pourquoi est-ce qu'elle lui faisait ça ? À lui, pauvre innocent ? C'était tellement rude. Pinçant ses lèvres, il prit un air profondément choqué. Lui ? La draguer avec des frites ?... Bon, oui peut-être. Clairement même. Il crevait d'envie de lui demander si ça marchait, mais si ça marchait, ça ne ferait pas trois ans qu'il ramait comme un con. Mais Satoshi était patient, très patient.

« Nooon... » Plus convainquant, l'air innocent. Autre raison qui fait qu'il ne pourrait pas devenir acteur. Mentir, c'était son fort, seulement quand c'était important. Il n'avait eu aucun mal à jouer le frère paniqué quand la police était venu l'interroger pour la mort de Jin Ki, leur donnant des détails sur sa vie et pleurant en disant qu'il espérait qu'il revienne alors qu'il savait parfaitement qu'il ne reviendra plus et que personne ne retrouvera son corps. Mais ce n'était pas le moment de penser à lui. Ce n'était plus le moment depuis longtemps.

Elle avait accepté pour la glace !.. Probablement ? Il avait l'impression qu'elle acceptait mais avec elle, il n'était jamais sûr de rien. Il était plus sûr de la sexualité de Hideyoshi ou de l'intelligence caché de Kwan Sun que des réactions de Suki. Le côté Russe, sûrement. C'était trop bizarre les Russes. Elle désigne une table, et il comprit qu'elle acceptait. Elle ne le remballait pas, c'était le plus beau jour de sa vie. Ou en tout cas, c'était l'un des plus beaux. Sans doute. Il sourit, ravi, s'approchant quand elle le fit. La plus canon ici ? Malgré lui, il bugua intérieurement, tout son système se déconnectant en observant son postérieur qui se dandinait jusqu'à la table. Bon, oui. Définitivement. C'était elle la mieux foutue, la plus belle, la plus canon ici. Il se mordilla la lèvre à son tour, bien qu'il devait être bien moins sexy qu'elle, se tournant pour reprendre les commandes le plus vite possible pour enfin terminer et être libre. Rapidement, il prépara deux glaces de peur qu'elle s'en aille, la rejoignant et posant deux glaces devant elle. « J'ai mis nappage chocolat sur l'une et nappage caramel sur l'autre, alors je te laisse choisir, c'est comme tu préfères ! Prends ton temps, c'est une grande décision. » Au pire, c'était juste une glace ? « Enfin pas trop de temps quand même, parce que...Ben ça va fondre. » Rentre chez toi, pour l'amour du ciel. Il avait une occasion, ben il la laissait filer. Ouais, il était comme ça lui, il aimait bien tout foirer.
code by lizzou × gifs by tumblr

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 8 Mar - 16:20

sometimes we don’t need advice,
sometimes we just need somebody to listen.
(...) hard times will always reveal true friends.

© credits daenso.tumblr / tumblr.
--------------------------


Elle se moque de lui et elle aime ça, le voir se décomposé à chaque fois qu’elle parle. Au fil du temps, elle a su comprendre son intérêt envers elle, et honnêtement, elle le trouve courageux de continuer sur cette voix. D’humeur sympathique, elle accepte sa proposition sans manquer de le ménager. Ses mains autour du plateau, l’odeur lui caresse les narines et son ventre se met à ronronner de faim. Ça arrive, ça arrive Elle repose son attention sur lui, il est figé, l’air perdu, elle rit doucement avant de s’écarter et s’en aller ; se dirigeant vers la table qu’elle lui a indiqué quelques secondes plus tôt.

C’est avec un discret soupir de soulagement qu’elle se calle sur une table à quatre, foutant son plateau bien en évidence avec un message très clair et très précis. Occupé. Elle dépose son sac à mains sur la chaise à côté, sort son portable de sa poche et le connecte sur son application, elle choisit rapidement sa série du moment et s’extasie devant le fait que trois nouveaux épisodes viennent d’être téléchargé. Un sourire satisfait sur les lèvres, elle charge le premier tandis qu’elle met ses écouteurs dans les oreilles. Se coupant du monde extérieur. Elle entend les premières notes, elle s’installe un petit coin de façon à ce que ses mains soient libre. Elle commence alors à manger, non, en fait, elle engloutit tout sur son passage –elle savoure, n’allez pas croire hein, mais elle a tellement faim qu’elle mange sans s’arrêter, ses frites, ses deux hamburgers et elle descend sa boisson d’une traite, le regard toujours rivé sur l’écran de son iphone 6. Un véritable estomac sur pattes, et encore, ce n’est pas grand-chose hein, elle s’est abstenue de prendre trois menus (ce qu’elle a déjà fait et bon nombre de fois). Suki elle mange, beaucoup et surtout de tout.

Son plateau est vide. Son ventre s’est calmé –elle sait qu’elle aura faim dans une heure, une heure et demie. Mcdo s’est fait pour caler un creux pas pour combler une faim et surtout pas les siennes. Pourtant elle est là, elle ne bouge pas, sa paille coincé entre les deux et les deux coudes posés sur la table. Elle supporte sa tête avec ses mains. Toute son attention est porté sur son épisode et elle dégage les personnes qui tentent de prendre possession de son emplacement, encore une fois, elle n’en a que faire des regards noirs et des murmures peu sympathiques à son encontre. Elle se mord les lèvres, prête à sauter sur son siège quand elle sent que la scène finale est un baiser et que sadique qu’ils sont, ils vont couper avant. Bingo. Juste à ce moment-là, elle voit son serveur accourir vers elle, deux glaces dans les mains. Il les présente. Une au nappage caramel, une au nappage chocolat. Et il parle, comme d’habitude, il s’enfonce. La russe pose son regard sur lui, un sourire en coin, elle pourrait presque le trouver mignon quand il parle comme ça. « .hum, moit-moit ? genre je prends chocolat, toi caramel et au milieu on échange ? moi caramel et toi chocolat ? » lâche-t-elle finalement, après quelques minutes. Choisir entre chocolat et caramel ? Impossible pour elle. « . Où l’inverse, tu veux commencer par quoi ? » question existentielle pour elle, croyez-pas. Elle retire les écouteurs de son portable et les fourre dans son sac à main, qu’elle dépose à ses pieds. Elle se redresse et son regard se pose sur le comptoir, deux filles et un mec sont là, bien en face d’eux et les regarde. Elle en est sûre, Satoshi est le sujet de la conversation. « .je crois que je fais des jalouses. » murmure-t-elle à son attention en lui désignant les filles.

Pseudo : every Mes messages : 1267 Yen (¥) : 204 Avatar : Kim jong in [Kai ♦ EXO] Schizophrène? :
Rinabimbam Age : 23 ans Date de naissance : 12/04/1993 Astrologie : bélier Métier : Serveur chez mcdo, ok il pue la frite, mais il a un taf, respectez le. Année : 4ème année Résidant à : Chiyoda Planning :

my kind of love story
Apprendre la vie à Hideyoshi Dire à Kwan Sun de prendre des cours de vols pour qu'il devienne utile, un peu Forcer Yuto à bouger son cul et sortir plus (surtout avec lui) Piéger Yo Seob #moneymoney Prendre des nouvelles de Ryoma Se faire un peu d'argent grâce à Eunha


Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mar 15 Mar - 22:44
On the top of the world × ft. Suki
Moit-moi. Satoshi sourit un peu malgré lui, parce que ça lui faisait penser à ses frères, quand il ne restait par exemple qu'une barre de chocolat et qu'il devait la couper en deux, ''équitablement'' pour qu'aucun des deux ne soit lésé. Il avait l'impression de s'occuper d'enfants en bas âge mais il devait réaliser qu'ils étaient presque majeur. Kwan Sun ne s'en sortait pas mais au moins, il avait conscience de son âge, ce qui n'était pas le cas d'Hideyoshi et c'était vraiment quelque chose qui l'inquiétait. Qu'allait-il faire de lui ? Il se posait souvent la question sans trouver la moins réponse. Mais penser à eux maintenant n'était peut-être pas l'idée la plus brillante.

Retrouvant ce dilemme cornélien, il reposa son regard sur Suki, souriant comme s'il essayait de trouver la solution divine, il finit par hausser les épaules et secouer la tête. « On a qu'à faire comme ça. » Délicatement, il attrapa la glace nappage chocolat et la posa devant Suki, gardant la caramel pour lui. Allez, ça faisait un bon deal, de toute façon, il ne savait pas laquelle il préférait, il aimait bien les deux, sans réelle préférence.

Son regard resta sur la glace quelques secondes avant qu'il ne se décide à commencer à manger. C'était bon vraiment bon. Il le savait déjà. Pour lui, de toute façon, il n'y avait que la glace qui en valait la peine. Et les burgers. Il pourrait en manger tous le temps. Bon en somme, il aimait presque tout et il se le confirma en commençant à manger sa glace, regardant la Russe quand elle parla de jalousie. Ses sourcils se froncèrent, ne comprenant qu'en voyant les filles derrière lui. Satoshi était beau, vraiment. Il était grand, il avait un beau sourire, même s'il ne s'en rendait pas trop compte. « … Tu crois qu'elles voulaient encore de la glace ? » Mais Satoshi était aussi très con. Et ça lui causait pas mal préjudice. S'il pouvait plaire grâce à son physique, il suffisait qu'il se mette à parler pour qu'il perde toute crédibilité.

« Elles sont sûrement jalouse de toi. Y'a de quoi l'être. » Et dans la même objectivité, Suki était vraiment sublime et il était évident que des filles peuvent en être jalouse. C'était un peu une sorte de perfection irréelle, ça ne devrait pas exister de filles aussi belles et sexy qu'elle, genre... Vraiment. « En plus, vu comme t'es habillée, elles ont encore plus de quoi être jalouses. » Parce qu'elles, à sa place, elles auraient froid. Bon, voilà, si bien partie et il devait recommencer à dire n'importe quoi. Contenant un soupir, il continua sa dégustation, s'arrêtant quand il arriva un peu près à la moitié. « Le reste est pour toi, tu me diras laquelle tu préfères. » Pour qu'il puisse mieux conseiller les clients ? Oui, allez, on allait dire ça.
code by lizzou × gifs by tumblr

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 26 Mar - 11:49
Son regard noisette se pose alternativement sur les deux glaces. Nappage chocolat. Nappage caramel. Choix cornélien pour elle, elle qui adore ses deux parfums. Malgré ça, elle avoue préférer le nappage caramel, trouvant celui du chocolat … moins chocolat. Elle propose moit-moit à Satoshi, elle l’observe, elle pourrait presque penser qu’il est dans le même état d’esprit qu’elle. Elle sourit légèrement, il est perdu dans ses pensées. Elle fronce légèrement les sourcils. Ne serait-il pas génial de pouvoir lire dans les pensées des autres ? –bon, oubliant juste le jardin privé, la propriété intellectuel et tout ça, mais ce serait clairement intéressant de savoir ce que pensent les gens dans certains moments. Il la ramène à la réalité quand il accepte sa proposition en lui tendant la glace au nappage chocolat. Elle l’attrape entre ses mains, elle frissonne au contact du froid. Puis elle le regarde, il dévore presque sa glace.

Elle se mord les lèvres et son regard dévie sur le fond. Où elle remarque deux jeunes filles avec un mec, sûrement des collègues de Satoshi. En fait, clairement des collègues de Satoshi au vu de leur tenu. Ils ont l’air intrigué par leur table. Elle perd son sourire quand elle se rend compte qu’ils sont l’objet de leur murmure et de leurs regards presque outrés et choqués. Elle le lui fait remarquer. Il met quelque secondes à s’en rendre compte avant de se retourner pour les regarder. Si elles veulent encore de la glace ? Sa question la fait rire. Elle se redresse et s’appuie le dos contre sa chaise. « .je ne pense pas que ce soit à propos de la glace. » elle bombe légèrement la poitrine avant de croiser ses jambes sous la table. Elle prend une cuillère de sa glace et l’enfourne dans sa bouche. Le froid la fait frissonner et pourtant, elle y retourne. Une, deux, trois cuillères. Des petites, ne gâchons pas non plus le plaisir.

« .ah bon ? » demande-t-elle, légèrement surprise. Elle ? Ouais, bon, ça ne la choquerait pas vraiment. Elle jette un coup d’œil dans leur directions, leurs visages n’expriment pas de la gentillesse. Elle baisse la tête et reprend une cuillère de sa glace. C’est ce qu’elle vit au quotidien, les regards envieux, les regards méprisants, elle croise rarement des regards bienveillants, malheureusement, c’est devenu une habitude pour elle et avec le temps, elle a appris à passer outre, à ne pas s’en soucier. Elle jette rapidement un regard à ses habits. Jalouses ? Encore plus ? Mais ils sont normaux non ? Un jeans et un pull. Il y a pas de quoi faire des jalouses, donc d’accord, elle avoue que les quelques parcelles de sa peau nues peuvent être le sujet de commentaires négatif mais quand même. Elle secoue légèrement la tête et tente de chasser toutes pensées trop encombrantes. « .et qu’est-ce que j’aurais de plus qu’elles ? » murmure-t-elle, sans arrières pensées. Elle ne sait pas il le fait exprès, mais son changement de conversation la fait sourire. Il lui tend la glace au caramel et elle fait de même avec le chocolat. Elle attrape la caramel avec un grand sourire. Elle ne prend pas une éternité avant de l’attaquer. Elle est bien meilleure. « .je peux déjà te dire que la caramel est meilleure. Je ne saurais te dire pourquoi. » lâche-t-elle avec un sourire en coin.

Pseudo : every Mes messages : 1267 Yen (¥) : 204 Avatar : Kim jong in [Kai ♦ EXO] Schizophrène? :
Rinabimbam Age : 23 ans Date de naissance : 12/04/1993 Astrologie : bélier Métier : Serveur chez mcdo, ok il pue la frite, mais il a un taf, respectez le. Année : 4ème année Résidant à : Chiyoda Planning :

my kind of love story
Apprendre la vie à Hideyoshi Dire à Kwan Sun de prendre des cours de vols pour qu'il devienne utile, un peu Forcer Yuto à bouger son cul et sortir plus (surtout avec lui) Piéger Yo Seob #moneymoney Prendre des nouvelles de Ryoma Se faire un peu d'argent grâce à Eunha


Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Ven 1 Avr - 22:29
On the top of the world × ft. Suki

Pas à propos de la glace ? Satoshi était un peu dubitatif. Quoi, alors ? Non, il ne comprenait pas. S'il était plutôt bon dans ses études, dans la vie de tous les jours, il était beaucoup moins perspicace. S'il pouvait plaire, il n'en avait pas réellement conscience, ce n'était pas comme s'il arrivait à avoir facilement les filles qui lui plaisaient ou quoi. Bon, il était plus attirant que son collègue Totoro, moins que son collègue Hauru, mais allez, il était quand même pas trop mal.

Mais là, il devait plutôt se concentrer sur Suki qui était quand même mieux que Totoro, Hauru ou Kusekabe Mei quand elle venait (ça faisait longtemps qu'elle n'était pas venue d'ailleurs). Lui, il comprenait tout à fait qu'on puisse être jalouses d'elle, mais en même temps, il avait perdu un peu de son objectivité à force de baver devant elle depuis trois ans sans réussi à atteindre son objectif.

« Tu vois vraiment pas ? » Satoshi se mit à rire un peu, presque subjugué. Elle avait une sorte de classe naturelle, assez évidente, tous le monde devait le voir et le métis avait compris avec le temps que quelqu'un qui dégage du charisme, de la confiance, attise toujours la jalousie. « T'es bien mieux qu'elles, je comprends pas trop ça chez les filles, mais en général, quand une fille est mieux, elles ont tendance à mal le vivre. »

Il se mit à rire, secouant la tête comme si c'était la chose la plus absurde du monde. Il ne comprenait pas le sexe opposé, de toute manière, il n'avait jamais vraiment eu de femmes dans sa vie. Ils étaient quatre à la maison, son grand frère, les deux plus jeunes, pas la moindre présence féminine. Il avait eu des petites-amies, rien de bien folichon.

« Je préfère caramel aussi, j'ai toujours préféré celle là. En fait, je crois que c'est ce qu'ils font de mieux ici. » Pinçant ses lèvres, il prit celle au chocolat, commençant tranquillement à la manger. « Enfin, on va pas se mentir, c'est pas non plus de la première qualité, les sauces. » Aucune, d'ailleurs, mais il n'était pas un grand fan de l'endroit.
code by lizzou × gifs by tumblr

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 6 Avr - 21:11
La glace dans les mains, elle la fait tourner nerveusement ; pas qu’elle soit nerveuse, mais c’est juste une habitude pour elle de faire tourner les objets quand elle les a en sa possession. Son manque de compréhension, sa maladresse ou quoi que ce soit d’autre la fait sourire. A ce stade, elle ne sait pas vraiment s’il le fait exprès ou pas. Elle lève les yeux en l’air et tente de réprimer le sourire moqueur qui commence à capturer ses lèvres. Mais elle n’y arrive pas alors elle s’attaque de nouveau à sa glace. Elle lui demande ce qu’il veut dire, avec un air innocent sur le visage, sans arrières pensées. Non, elle ne voit pas. Enfin si un peu, mais elle veut son point de vu. Elle secoue la tête, une moue enfantine sur le visage. La cuillère dans la bouche. Elle écoute ses explications. Elle est bien mieux qu’elles. Un léger sourire s’installe sur ses lèvres. Suki, elle sait qu’elle plait, elle n’est pas dupe, pourtant elle n’a jamais eu la prétention de se sentir supérieur aux autres filles. Pour elle, elle a juste était gâtée par la nature. Cette nature qui fait parfois mal les choses. Elle soupire légèrement, mal à l’aise avec l’idée –et ça depuis toujours- que les filles peuvent se jalouser entre elles. Elle n’arrive pas vraiment à comprendre pourquoi elles se font tant de mal comme ça. Elle hausse les épaules.

Après tout, en quoi elle est bien mieux ? Pour elle, depuis longtemps, la seule chose qu’elle savait bien faire était le patinage artistique. A cette époque, elle avait cette prétention de gamine d’être la meilleure mais là voilà, là. A fuir les terrains glacés, à avoir abandonné ses patins dans une vieille boîte qui prend la poussière chez elle, à se retrouver à toujours se trimbaler son fauteuil roulant. A cette douloureuse pensée, Suki sourit de façon à cacher sa tristesse, une de ses mains s’étant baladée sous la table pour tenir son genou abîmer par cet accident de voiture. Elle apprécie et accueil le changement de glace avec une légère inspiration.

La glace caramel dans ses mains, elle avoue que c’est la meilleure. Elle hoche la tête, approuvant les dire de Satoshi. C’est l’un des meilleurs produits de la marque américaine. « .je suis d’accord. » elle enfourne une cuillère de glace dans la bouche. Le gout du caramel lui donne envie de goûter autre chose. Elle relève la tête et le regarde avant de lâcher quelques rires. « .tu marques un point ! » elle regarde la glace et soupire tout en la continuant à manger. Fascinant de se dire que c’est de la malbouffe et toujours y revenir. Elle prend une grande cuillère presque à gratter le fond du verre pour pouvoir avoir le caramel avant de la mettre dans sa bouche, laissant au passage quelques traces du désastre. « .wait, tu as déjà goûter la glace ben&jerry’s ? la cookie dough ou celle au beurre de cacahuète ? » dit-elle en se penchant en avant, à la limite du désespoir. Elle fronce légèrement le nez, attendant sa réponse avec impatience, comme si il était question de vie et de mort. Parce qu’à côté, la glace de chez mcdo ne vaut rien. Que dalle.

Pseudo : every Mes messages : 1267 Yen (¥) : 204 Avatar : Kim jong in [Kai ♦ EXO] Schizophrène? :
Rinabimbam Age : 23 ans Date de naissance : 12/04/1993 Astrologie : bélier Métier : Serveur chez mcdo, ok il pue la frite, mais il a un taf, respectez le. Année : 4ème année Résidant à : Chiyoda Planning :

my kind of love story
Apprendre la vie à Hideyoshi Dire à Kwan Sun de prendre des cours de vols pour qu'il devienne utile, un peu Forcer Yuto à bouger son cul et sortir plus (surtout avec lui) Piéger Yo Seob #moneymoney Prendre des nouvelles de Ryoma Se faire un peu d'argent grâce à Eunha


Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mer 13 Avr - 12:48
On the top of the world × ft. Suki

Suki était mignonne, dans le genre trop mignonne pour son propre bien, mais Satoshi était un homme fort et puissant, donc il pouvait affronter ça. Bon, peut-être pas, mais c'était beau de croire en sa force même si elle n'existait pas. Mais pour le moment, il allait juste terminer sa glace, sagement, tranquillement. Et il devrait peut-être penser à rentrer chez lui. Totoro le fixait de loin, le nez plissé avec septicité. Ouais, ben ouais, personne ne voulait manger de glace avec lui, ce qui était plutôt normal. Avec le plus d'innocence possible, il servit un grand sourire à son collègue avant de reporter son attention sur la jolie étudiante.

Glissant sa cuillère dans le pot, il mangea tranquillement, écoutant les paroles de Suki, un léger sourire sur les lèvres. Elle était d'accord, il aimait bien quand on était d'accord avec lui, ça arrivait un peu trop rarement à son goût. Sagement, il hochait la tête, comme pour toujours approuver la glace avant de la regarder quand elle reprit la parole. Cookie Dough de Ben & Jerry's ? Le beurre de cacahuète, il n'avait même jamais essayé. « … Me juge pas hein ? J'ai jamais goûté cette marque. » Il rit un peu, arrivant à la fin de son pot avant de s'appuyer contre sa chaise. « Je crois que tu devras me faire essayer un jour. » Technique masqué pour qu'elle revienne vers lui. Ninja. Bon, ce n'était pas si masqué que ça, il le savait bien.

« Tu as encore quelque chose de prévu aujourd'hui ? » Parce que lui non, si jamais il fallait préciser. Il ne fallait pas qu'il s'absente de trop, ses frères étaient seuls à la maison et il s'inquiétait un peu, mais au fond, il n'avait pas envie de rentrer tout de suite pour autant.
code by lizzou × gifs by tumblr

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 15 Avr - 20:54
Non. Impossible. Il n’a jamais goûté de glace ben & jerry’s ? Elle ouvre des yeux ronds comme des billes quand il répond le plus sincèrement à sa question. En même temps, pourquoi est-elle surprise, cette marque n’est pas vraiment connue ici et puis qui fait la chasse à la glace à Tokyo –mise à part elle ? La jeune russe se redresse et dépose sa glace sur la table. Elle se met sur pause. Attend, t’es en train de parler glace avec Satoshi ? t’as pas un problème toi ? elle fronce les sourcils, alors qu’elle est perdu dans ses pensées. Si un jour on lui avait dit qu’elle allait passer du temps avec lui de cette façon, elle aurait sûrement rit. Pourtant, étrangement, elle se sentait bien. Ça lui faisait du bien de parler de choses sans importances sans avoir peur d’être jugée. Quoi que, jusqu’à preuve du contraire, elle ne sait pas encore lire dans les pensées et elle ne sait pas tellement ce qu’il pense réellement. Elle serre la mâchoire, alors une soudaine confusion, et si l’image qu’il se faisait d’elle était en train de se fissurer à cause de cette conversation. Elle se pince les lèvres et baisse les yeux, terminant rapidement sa glace, se gelant le cerveau par la même occasion. Après une série de grimace, elle l’entend parler. Lui faire goûter la glace un autre jour ? Alors il veut une autre fois ? Pourquoi pas. Pourtant, une question la taraude. Qu’est-ce qui l’attire chez elle ? « .d’accord. pourquoi pas. »

Elle relève la tête quand il lui demande si elle a quelque chose de prévu après. Un sourire amusé se dessine sur ses lèvres. « .pas grand-chose. à vrai dire, rien. mais j’ai pas spécialement envie de rentrer chez moi et toi ? » demande-t-elle alors qu’elle est déjà en train de récupérer les pots de glace vides pour les mettre sur son plateau. Bon, c’est vrai que l’odeur du mcdo commence à devenir pesante et un bol d’air frais n’est pas de refus ! Elle se rassoit de manière un peu plus confortable sur la chaise même si elle a la ferme intention de ne pas rester dormir ici. Elle porte une de ses mains à sa queue de cheval et retire l’élastique de ses cheveux pour les détacher. « .pourquoi, tu veux aller quelque part ou tu es pressé de te débarrasser de moi ? » taquinerie bonsoir.

Pseudo : every Mes messages : 1267 Yen (¥) : 204 Avatar : Kim jong in [Kai ♦ EXO] Schizophrène? :
Rinabimbam Age : 23 ans Date de naissance : 12/04/1993 Astrologie : bélier Métier : Serveur chez mcdo, ok il pue la frite, mais il a un taf, respectez le. Année : 4ème année Résidant à : Chiyoda Planning :

my kind of love story
Apprendre la vie à Hideyoshi Dire à Kwan Sun de prendre des cours de vols pour qu'il devienne utile, un peu Forcer Yuto à bouger son cul et sortir plus (surtout avec lui) Piéger Yo Seob #moneymoney Prendre des nouvelles de Ryoma Se faire un peu d'argent grâce à Eunha


Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mer 20 Avr - 18:06
On the top of the world × ft. Suki

Satoshi n'avait pas forcément envie de rentrer chez lui mais au fond, il n'était pas bien confiant quant au fait de rester avec elle. Il n'était pas bien amusant, n'avait jamais d'idées révolutionnaires, se perdait assez facilement dans ce qu'il essayait de dire, et tout tombait facilement à l'eau. Donc, logiquement, ça pouvait arriver là aussi. Peut-être que Suki reste avec lui, lui avait donné un élan de confiance, quelque chose comme ça. « Rien, et moi non plus. » Ses frères ne l'attendaient pas en général, ils jouaient ou s'amusaient comme ils pouvaient, Kwan Sun restait dans sa chambre quand il rentrait, Hideyoshi ne manquait jamais de venir le saluer.

Se débarrasser d'elle ? Il se mit à rire un peu, bêtement. Comme si lui voudrait se débarrasser d'elle. Allez, c'était impensable, insensé, des bêtises comme on en faisait plus. Doucement, il secoua la tête, jugeant que rire n'était pas suffisant. « Non, non, je veux pas me débarrasser de toi. » Il devrait commencer par accuser le Corée quand il commençait à dire n'importe quoi, dire que le japonais n'était pas sa langue maternelle, tout ça. « Je me dis que, je sais pas, on aurait pu faire un truc. Genre, t'as pas envie de rentrer, moi non plus. On pourrait ne pas rentrer ensemble. » ... Quoi ? Même lui fronça les sourcils, surpris de dire des conneries du genre. Épatant. « Si tu veux. » Oui, forcer les gens, c'était mal. En général on essayait de se faire inviter chez les gens mais lui, il proposait carrément de ne pas rentrer. « Y a toujours de quoi faire à Tokyo. » Depuis quand est-ce qu'il s'y connaissait dans le monde de la nuit, lui ? Bon, il n'y connaissait rien mais il essayait, au moins.
code by lizzou × gifs by tumblr

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 24 Avr - 19:49
La russe se détache chez les cheveux, lui demandant son programme. Devait-il rentrer ou était-il pressé de se débarrassé d’elle ? Son regard se porte sur l’élastique noir qu’elle place autour de son poignet droit. Bon. Elle n’est pas la seule à ne pas vouloir rentrer à la maison. Son attention toujours sur le fil noir, elle sourit, presque joyeuse de sa réponse. Elle relève la tête lorsqu’il se met à rire à sa question. Elle fronce légèrement les sourcils, essayant de comprendre le pourquoi du comment. La réponse se fit sans tarder. Elle hoche la tête de haut en bas, un sourire moqueur sur les lèvres. Suki se redresse sur sa chaise, elle sent une gêne au niveau de son genou. Elle inspire discrètement, la main dessus. Son autre main s’attarde sur les restes qu’elle place de nouveau sur le plateau. Elle masse son genou par petite pression. Elle a l’impression d’être une petite vieille avec son genou complètement foutu. Déjà, si elle doit se reconvertir, elle ferait la dame de la météo. Elle reporte son attention sur un Satoshi qui essaye de lui proposer de faire un truc. Ce serait peut-être pas une si mauvaise idée après tout. Puis, elle doit le dire, il est plutôt de bonne compagnie. Il n’a pas l’air très assuré par sa proposition, ce qui la fait sourire de plus belle. Suki relâche son genou. « .pourquoi pas ! comme tu dis, on pourrait ne pas rentrer ensemble ! » la russe attrape son sac à main et le passe en bandoulière. « .tu dois t’y connaitre, alors fais-moi visiter Tokyo ! » lâche-t-elle avec un rire moqueur. Elle attrape son plateau tout en se levant pour aller le jeter. Marcher lui fait du bien, malheureusement elle sent deux-trois craquements près de la poubelle qui la fait grimacer. Ce n’est pas tant la douleur, parce qu’elle a disons l’habitude, mais le bruit lui donne toujours des frissons. Elle se retourne et voit Satoshi toujours assit. Elle secoue la tête et se précipite vers sa table. « .tu viens ?! » ce n’est pas tellement une question puisqu’elle lui attrape la main pour l’inviter à se lever et à la suivre.

Une fois sortis du mcdo, l’air frais envahit ses poumons et elle a l’impression de revivre. Il fait frais, mais le genre d’air frais qui fait du bien. Elle se retourne vers Satoshi. « .ça t’embête si on s’arrête deux minutes à ma voiture ? je dois déposer quelque chose ! » et accessoirement vérifier si elle n’a pas d’amende. Elle s’avance et se rend compte qu’elle tient toujours sa main dans la sienne. Tant pis, elle n’a pas envie de perdre son guide. Elle l’emmène à sa voiture, d’un pas mesuré. « .alors, qu’est-ce que tu veux faire ? » lui demande-t-elle d’un ton détaché alors qu’elle essaye de retrouver sa voiture sur la file devant eux. Après quelque instant de recherche, elle la voit. Un sourire s’affiche sur ses lèvres et elle relâche la main de Satoshi pour s’avancer vers elle d’un pas rapide. Une fois postée devant elle, elle cherche ses clés de voitures dans son sac et appui sur le bouton. Les portières se déverrouillent et elle ouvre la porte. Elle pose son sac à main sur le siège et se penche en avant, essayant de récupérer ses tennis. Oui, parce que bon, elle a beau faire sa belle en talon, une soirée à marcher avec ça, c’est la mort assurée. La jeune femme monte dans sa voiture et change de chaussures. « .désolée pour ce contretemps. » s’excuse-t-elle en essayant de faire vite. Elle jette ses talons dans le coffre, un bruit sourd se fait entendre. Oups. Le fauteuil roulant. « .il va vraiment me pourrir la vie celui-là. » marmonne-t-elle.

Pseudo : every Mes messages : 1267 Yen (¥) : 204 Avatar : Kim jong in [Kai ♦ EXO] Schizophrène? :
Rinabimbam Age : 23 ans Date de naissance : 12/04/1993 Astrologie : bélier Métier : Serveur chez mcdo, ok il pue la frite, mais il a un taf, respectez le. Année : 4ème année Résidant à : Chiyoda Planning :

my kind of love story
Apprendre la vie à Hideyoshi Dire à Kwan Sun de prendre des cours de vols pour qu'il devienne utile, un peu Forcer Yuto à bouger son cul et sortir plus (surtout avec lui) Piéger Yo Seob #moneymoney Prendre des nouvelles de Ryoma Se faire un peu d'argent grâce à Eunha


Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mar 17 Mai - 23:27
On the top of the world × ft. Suki

S'y connaître ? Le Coréen manqua d'exploser de rire. Il passait le plus clair de son temps chez lui à s'occuper de ses frères ou à ne rien faire qu'à sortir. Il sortait parfois, avec Ryoma ou Yuto, quand il avait l'impression de pourrir, sinon c'était maison, université, mcdo. Une vie palpitante, il le savait et il ne le vivait pas si mal. Il n'avait jamais été du genre à trop aimer sortir, il avait toujours été plus renfermé que vivant. Cependant, il se voyait mal faire part à Suki de son manque de vie alors il s'était contenté de sourire bêtement, secouant un peu les épaules. « On verra ça. Si tu veux ! » Il allait les perdre et il aura l'air con, il voyait d'ici le tableau, mais il continuait de sourire, il continuait de faire comme s'il allait avoir une idée lumineuse.

Son cœur rata un battement quand elle lui saisit la main et il fit de son mieux pour sourire normalement et hocher la tête de façon pas trop étrange quand elle proposa d'y aller. Il fit un simple signe de la tête vers ses collègues pour les saluer, heureux de retrouver l'air extérieur qui ne puait en rien la frite. Amen. A sa question, il secoua négativement la tête, ne voyant pas de raison de refuser de toute façon tandis qu'il se rendait au véhicule de la belle.

« Je sais pas trop, tu sais, je suis pas doué pour... Enfin, trouver des trucs excitants à faire. » Ni pour trouver des trucs à dire qui pourrait, pour une fois, te valoriser. #TeamLoser, et il en était le capitaine ! « Y a des trucs que tu aimes faires en particulier ? » Lui demander son avis, option de facilité. Satoshi secoua la tête, signifiant que le contre temps n'était pas bien grave avant de sursauter au bruit sourd et de se pencher un peu en avant. « Tu as encore besoin de ton fauteuil ? » Il mentirait clairement s'il disait que ça ne l'avait pas aguiché. C'était principalement pour ça qu'il l'avait remarqué. « Tu boites encore un peu, on peut aller se poser quelques part, faut pas que t'aies mal. » Il ne manquerait plus que ça. On devrait l'engager pour faire passer les pires soirées possibles, il serait le meilleur.
code by lizzou × gifs by tumblr

Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 31 Mai - 22:05
Elle n’avait clairement pas envie de rentrer, même si elle était fatiguée de tous, elle avait cette envie d’air frais, d’évasion et surtout, elle avait besoin de digérer ce mcdo qu’elle s’était enfilée comme une grosse. Elle avait besoin de faire de la place afin de remanger plus tard. Oui, parce que tout le monde sait qu’un mcdo n’est qu’un en-cas. En fait, personne, elle le disait principalement. Alors elle avait tout bonnement sauté sur l’occasion quand il lui avait proposé de ne pas rentrer. Peut-être un peu trop vite, car elle ne calcula pas l’expression perdue du jeune homme. Débarrassant rapidement, son plateau, elle lui attrapa la main –chose rare chez elle- afin de pouvoir sortir au plus vite de ce lieu étouffant la frite. Elle lui demanda à la volée si ça ne le dérangeait pas qu’ils aillent vite fait à sa voiture pour qu’elle puisse changer de chaussure. Il fit non de la tête, un sourire apparait sur les lèvres de la russe tandis qu’elle s’avançait activement vers sa voiture, faisant le plus possible pour changer de chaussures. Le questionnant sur le programme à venir. Elle n’attendait pas grand-chose en fait, juste de la compagnie.

Elle relève la tête, une moue pensive. Plus elle le fréquente, plus elle a l’impression qu’il se dévalorise à chaque fois. Chose qui l’attriste et qu’elle ne comprend pas vraiment. Très vite, il lui demande ce qu’elle veut faire. Elle serre les dents tandis qu’elle fait une grimace, elle finit d’attacher son lacet avant de jeter ses chaussures dans le coffre, rebondissant probablement sur son fauteuil au vu du bruit. La question de Satoshi lui fait froncer les sourcils. En a-t-elle encore besoin ? Pas vraiment, mais elle le garde toujours au cas-où, surtout en ce moment. « .pas vraiment. » elle regarde rapidement son fauteuil. Briseur de rêves. Elle ? Boiter ? Elle tourne la tête vers lui et le regarde, se demandant s’il était sérieux. Puis elle se souvient de leur première rencontre. Un sourire moqueur sur les lèvres.

« [color:331d= #c71585].t’sais quoi, je t’offre ton rêve de gosse. Un tour dans mon super fauteuil … j’sais que t’en rêve depuis qu’on se connait ! » ouais, parce qu’autant qu’il serve. Suki descend de sa voiture en sautant sur ses pieds, claquant la portière pour se diriger vers le coffre. « .profites en parce que ce sera pas tous les jours ! » lâche-t-elle dans un rire. Elle ouvre la portière et fait descendre le fauteuil avec une facilité déconcertante, à croire qu’elle a fait ça tout sa vie. Bon, juste pendant un an et demi. Elle referme son coffre et le fait monter sur le trottoir. « [color:331d= #c71585].tu peux me le tenir, le temps que je prenne mes affaires. » demande-t-elle en lui laissant l’engin dans les mains alors qu’elle récupère son sac à main et verrouille sa voiture. Elle retourne vers le jeune homme. Elle se rattache les cheveux en une queue de cheval haute tandis qu’elle met en place le fauteuil. Cela ne dure que quelques minutes pour elle. Elle est experte après tout. Une fois le truc installé. « .et voilà. Vas-y, tu peux t’asseoir. » l’invite-t-elle en lui faisant une fausse révérence.

Pseudo : every Mes messages : 1267 Yen (¥) : 204 Avatar : Kim jong in [Kai ♦ EXO] Schizophrène? :
Rinabimbam Age : 23 ans Date de naissance : 12/04/1993 Astrologie : bélier Métier : Serveur chez mcdo, ok il pue la frite, mais il a un taf, respectez le. Année : 4ème année Résidant à : Chiyoda Planning :

my kind of love story
Apprendre la vie à Hideyoshi Dire à Kwan Sun de prendre des cours de vols pour qu'il devienne utile, un peu Forcer Yuto à bouger son cul et sortir plus (surtout avec lui) Piéger Yo Seob #moneymoney Prendre des nouvelles de Ryoma Se faire un peu d'argent grâce à Eunha


Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Jeu 9 Juin - 20:51
On the top of the world × ft. Suki

« Wow, j'ai sûrement attendu ça toute ma vie tu sais ! » Ah bon ? Oui, allez, il pouvait bien faire genre une fois quoi, on allait pas crier au mensonge. Et si gentiment proposé par Suki, il ne pouvait pas refuser. Grosso modo, il accepterait n'importe quelle proposition venant d'elle, surtout si elle le regardait et lui souriait comme ça. Homme faible, oui. Il s'en voudrait presque. « Oui, bien sûr, attend. » Il tendit ses mains pour tenir le fauteuil encore plié, observant distraitement la jeune femme. Elle était tellement belle, il avait envie de hurler au scandale face à tant de beauté.

Sagement, il l'observa tandis qu'elle le montait, essayant de capter les gestes sans trop y parvenir, il hésita un moment. « C'est pas du mauvais karma ? Genre, de s'installer sur un fauteuil roulant. » Depuis quand est-ce qu'il en avait un truc à faire du mauvais karma ? Il avait caché un corps, ça, c'était du mauvais karma. Finissant son hésitation, il s'installa dessus, s'amusant à rouler un peu. « Viens aussi, on peut dévaler les rues comme des super héros! » Voilà, ça, c'était un rêve de gosses. Minutieusement, il essaya de comprendre l'engin, s'amusant à tournoyer avec. Il avait compris le truc, tout allait bien.
code by lizzou × gifs by tumblr

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 23 Juin - 19:59
Elle ne put s’empêcher de sourire lorsqu’il s’exclama qu’il avait attendu ça toute sa vie. Même si elle savait clairement qu’il exagérait et que son envie de monter dedans ne dépassait pas les trois ans tout au plus, elle ne releva pas, le laissant rêver comme un enfant. Parce que oui, il avait les airs d’un gamin à qui on venait de lui montrer la lune. Un sourire moqueur sur les lèvres, elle lui tendit le fauteuil le temps pour elle de récupérer et de fermer sa voiture. Elle récupéra bien vite le fauteuil, le mettant sur ses pieds aussi vite qu’elle le pouvait. Avec le temps et de la pratique, elle pouvait le mettre en place les yeux fermés. Elle souffla de soulagement quand elle eut terminé, surprise de sa demande. Mauvais karma ? Elle a une soudaine envie de rire mais s’en empêche, voyant la mine très sérieuse du nippon. « .non, ne t’inquiète pas. » elle tentait de le rassurer mais au final, elle n’en savait strictement rien ; elle n’avait jamais crus à ses choses-là, après tout avant d’avoir le sien, elle n’était jamais monté dans ces trucs-là. « .enfin, j’dis ça, mais j’sais pas en fait. » marmonne-t-elle en mettant ses mains sur les hanches. Elle l’invite à monter dedans, mauvais karma ou non, il hésite un instant avant de s’y installer.

Elle n’avait jamais vu une personne aussi heureuse de monter dans un fauteuil roulant, certes, elle connait ce vieux désir de faire une course de fauteuil roulant dans les couloirs de l’hôpital –d’ailleurs, elle se rappelle très bien de celle avec ayumi avant de se faire choper par le directeur lui-même. Un sourire nostalgique s’installe sur ses lèvres, elle gardera en elle ce petit secret jusqu’à sa mort, ce retournement de situation où ce même directeur congédia ses acolytes pour monter dans celui d’ayumi, prenant la gamine sur ses jambes et s’élançant dans les couloirs. La voix de Satoshi la ramène à la réalité en l’invitant à s’installer elle aussi alors qu’il s’amusait à tourner en rond. « .je suis pas sûre, t’as pas encore ton permis fauteuil. » lâche-t-elle, le plus sérieusement du monde. « .t’es sûr que tu vas gérer ? » elle n’attend pas sa réponse et l’arrête dans son manège, prenant place sur ses jambes. Se rendant compte qu’elle lui bloque la vie, elle se met en travers et passe ses jambes par-dessus l’un des accoudoirs. « .si je suis trop lourde, tu assumes ok, fallait pas m’servir un mcdo. »

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 15:29
 

on top of the world.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-