AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Leçon particulière | ft. brolov sato

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 3 Mar - 0:27


Leçon particulière
FT. LE BROLOV GRAND GRAND

Je sais pas pourquoi faut que je rentre tôt ! Je voulais faire superman aujourd'hui, même que j'ai enfilé mon super collant rouge. On dirait un danseur comme à la télévision, ceux qui passe dans les émissions tel que tellement vrai ; ou alors les patineurs. Mais qu'importait, au moins comme ça, j'étais comme un véritable super héros. Mais aujourd'hui je ne pouvais pas faire mon travail, parce que mon grand frère voulait que je rentre avant vingt heures et c'est rare pour moi, j'aime trop traîner dans les rues le soir ; je pouvais poursuivre les criminels. Même si Satoshi il aimait pas ça, je suis sûr qu'il est juste jaloux de mes supers pouvoirs. Personne n'arrive à se cacher dans une bouche d'égout comme je le fais. Je suis quasiment sûr d'être le meilleur au monde dans ce domaine, c'est dommage que ce ne soit pas une catégorie olympique, je serais riche. Et je pourrais changer de couleur de cheveux tous les jours. Même qu'on m'a dit qu'avoir beaucoup d'argent c'était le paradis, que je serais plus obligé d'aller dans les toilettes pour un paquet de pâte. Puis je pourrais allez dans l'espace, on m'a dit qu'il suffisait que je paye le monsieur du passage, pour avoir une place vers mars. Non mais c'est pas trop la classe ça ?

Bon, j'avoue que je traîne un peu, mais c'est pas ma faute. C'est rare qu'il me demande rentrer tôt - bon en fait il le fait tous les jours, mais pas pour qu'on parle. En vrai j'ai trop peur. C'est quoi cette chose grave ? OH MON DIEU je suis sûr qu'il veut me dire qu'il n'y a plus de lait à la fraise dans le monde entier... ça serait trooooooooooooooop grave ! Je vais faire comment ? Je pourrais jamais vivre sans mon lait, c'est ma force vitale, sans lui, j'aurais pas la force nécessaire pour prendre un bain avec mes frères, je risque de me noyer dans l'eau et plus jamais voir mes copains. Vous imaginez vous, mourir suite à une pénurie de lait à la fraise, c'est le pire drame que je connais, roh la la je dois me dépêcher. D'un coup, je deviens plus rapide que buzz l'éclair et je fonce jusqu'à la maison en sortant mes clés - je les ai pas perdu aujourd'hui, il va être content. « C'EST MOOOOOOOOOOOI » je retire même pas mes chaussures, je cours jusqu'à satoshi, j'ai trop envie de pleurer, même pas je retire mon collant super beau et flashy. « Me dis riiiiiien, je veux pas apprendre la fin du lait à la fraise, ouiiiiin, je suis désoléééééé » je peux pas vivre sans mon lait ! alors je pleure comme un bébé contre son torse. Et je le serre trop fort. J'suis Hulk, en vrai.

Pseudo : every Mes messages : 1267 Yen (¥) : 204 Avatar : Kim jong in [Kai ♦ EXO] Schizophrène? :
Rinabimbam Age : 23 ans Date de naissance : 12/04/1993 Astrologie : bélier Métier : Serveur chez mcdo, ok il pue la frite, mais il a un taf, respectez le. Année : 4ème année Résidant à : Chiyoda Planning :

my kind of love story
Apprendre la vie à Hideyoshi Dire à Kwan Sun de prendre des cours de vols pour qu'il devienne utile, un peu Forcer Yuto à bouger son cul et sortir plus (surtout avec lui) Piéger Yo Seob #moneymoney Prendre des nouvelles de Ryoma Se faire un peu d'argent grâce à Eunha


Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mar 8 Mar - 23:08
Outfit  Parfois, Satoshi se demandait sincèrement ce qu'il avait raté dans l'éducation de ses frères. Pourtant, depuis petit, il essayait d'en faire de bons futurs adultes, même s'il craignait de ne pas être non plus le meilleur modèle du monde, au moins, il faisait de son mieux. Il travaillait, il étudiait, il avait parfois des petits ratés mais au moins, il se disait qu'il était le moins dérangé. Enfin, sans doute. Ça lui faisait du bien de se dire qu'il n'était pas si fou que ça, et en tout cas, avec ses frères il essayait d'être raisonnable, bien sous tout rapport, parce que si lui ne l'était pas, personne ne l'était. Jin Ki les avait rendu déjà assez timbré comme ça, tous les trois, d'ailleurs, beaucoup de problèmes chez l'un comme chez l'autre venait de cette éducation dictatorial sous la violence aussi bien verbal que physique, il comprenait davantage depuis qu'il étudiait la médecine, même si c'était un travail plus compliqué que ça.

Hideyoshi et ses milles petits-amis, ça devrait le faire rire, mais il avait l'impression que son frère ne comprenait pas l'importance que pouvait avoir les relations sentimentales. Bon, Satoshi pas trop non plus, il avait quand même quitté Nanami parce qu'il trouvait que ça devenait trop sérieux et concret et que ça lui faisait peur. Mais il s'était quand même un peu engagé et il avait fait de son mieux, ce qui montrait une certaine maturité.. Ouais, en quelque sorte, ça lui faisait du bien d'y croire.

Un soupir quitta ses lèvres en entendant la porte s'ouvrir. Yoshi était là et il était temps qu'ils aient une conversation plus que sérieuse. Ce gamin devait en savoir plus sur la vie, sur le monde, sur les gens. Il était malheureusement devenu très naïf après sa perte de mémoire, comme un enfant qui découvre tout juste le monde. Un enfant, voilà, c'était ce qu'il était, même à dix-sept ans. Il fut surpris de le voir arriver si vite, notant sa tenue bizarre au passage, il n'eut pas le temps de réagir qu'il l'avait contre lui entrain de pleurer. Bon, soit. Ses lèvres se pincèrent un peu et il referma l'étreinte, caressant tendrement ses cheveux pour le calmer. Un bébé dans un corps presque adulte.

« Quoi ? Mais, enfin, qu'est-ce que tu racontes ? Ils ne vont pas arrêter le lait à la fraise, Hide. » Il avait évité de l'appeler Yoshi comme à son habitude, pour éviter une réaction excessive de sa part. C'était drôle, certes, mais Satoshi devait garder un peu de sérieux. « Allez, calme-toi, il y en a dans le frigo, j'en ai acheté avant. » C'était bien l'article qu'il n'oubliait pas. Il savait combien son frère était accro, et ça l'inquiétait un peu parfois, d'ailleurs. Passant encore un peu sa main dans ses cheveux, il le força à se décoller, souriant au plus jeune de la famille alors qu'il le forçait à s'asseoir à table, posant une brique de lait à la fraise devant lui. « Regarde, c'est là. » Devant toi, une brique de lait à la fraise. Satoshi s'était fait la promesse solennelle avec lui-même. Jamais, sous aucun prétexte, dans aucune situation, il n'aura un gosse. Il avait assez donné depuis son plus jeune âge. Ses seuls enfants resteront ses frères. « On doit discuter un peu toi et moi, Hide. On doit discuter sérieusement, d'accord ? Tu vas vraiment m'écouter et essayer de comprendre ? » Il n'était pas prêt à ça, vraiment pas. Il se souvenait que Jin Ki lui avait appris la sexualité en lui balançant un porno hardcore à la gueule et il voulait au moins que Hideyoshi comprenne ça de manière plus... Conventionnel ? Sans doute pas simplement parler de sexe, mais ça faisait partie de ce qu'il devait comprendre.


Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 15 Mar - 14:19



Leçon particulière
FT. LE BROLOV GRAND GRAND

Je me souviens, la première fois où j'ai vu ma première brique de lait à la fraise. C'était comme la révélation du siècle, vous savez, ce moment où cette chose apparaît avec une lumière juste au dessus d'elle, une chanson chantée par des anges. Saut que là, c'était des fraises, qui n'arrivait pas à voler, néanmoins, je savais que ce jour changerait ma vie à jamais. Et ça n'avait pas loupé, je n'avais jamais pu me séparer du lait rose. En plus, Sunnie et moi on savait que les bonnes choses étaient toutes roses ; les culottes des filles avaient du potentiel suite à deux critères, le rose ou les fleurs. Vous vous rendez pas compte, comme ça devient compliqué de trouver une vraie fille maintenant, la dernière fois au lycée, j'ai vu celle de Yuzu, elle était trop moche, rouge et je suis sûr que le tissu la grattait. ça avait pas l'air super confortable voyez. Alors que les culottes à petites fleurs ou hello kitty, elles sont tous douces. Moi je veux toujours que mes amoureuses en portent, sinon je les touche jamais. Et je reste qu'avec mon lait à la fraise. Alors ça serait trop la catastrophe si jamais y avait une rupture de stock. D'ailleurs, je devrais peut-être commencer à faire des réserves, pour ce jour fatidique. Mais j'y arrive pas. Je fini TOUJOURS par les boire. C'est trop pas ma faute si c'est bon, après tout...

J'profite à mort du câlin avec Satoshi, je sais pas pourquoi, mais j'ai toujours adoré être dans leurs bras, à lui et Sunnie. J'explique pas, je me sens en sécurité alors que je crains rien du tout, après tout je suis pas superman pour rien. Néanmoins, je sais très bien que c'est à cause de sa main dans mes cheveux que j'arrête de pleurer et renifle comme un bébé. J'en ai trop marre c'est pas juste, c'est toujours comme ça, quand il fait ça, j'arrive pas à faire semblant et continuer. J'vous jure, je devrais déposer une plainte. Quand il me dit que le lait va pas arrêter, j'ai l'impression que c'est le plus beau jour de ma vie, je saurais pas ce que je serais devenu sans, c'est comme si j'étais une mouche et qu'on m'arrachait les ailes. J'ai essayé un jour, en classe, la maîtresse m'a engueulé et mit au coin et même que toute la classe s'est moquée de moi. Pourquoi je suis toujours le seul au coin d'abord ?

« J'ai trop eu peur, comment je me serais nourri sans mon lait ? Au lycée j'ai pleins de copains qui m'en donne mais si y en a plus, j'aurais plus de copains non plus, si ? oh la la, Sato, je veux plus jamais qu'on menace mon lait à la fraise ! ça devrait être interdit, hein, tu vas porter plainte ? On peut acheter tout le lait au monde ? Tu peux faire ça pour moi ? » il peut forcément le faire, parce qu'il fait toujours tout. Il est trop fort, c'est normal, à chaque fois je l'appel quand j'ai besoin, parce que je sais qu'il va tout résoudre. Un jour, il m'a même aidé à sortir des égouts. J'essayais d'attraper une ombre. Je suis sûr que c'était celle de Peter Pan. J'repense à l'histoire tandis que je m’assois, j'ai pas envie, j'ai un super mouvement à montrer à mon frère, mais c'est lui qui veut que je pose mes fesses sur la chaise alors bon.  

J'attrape ma brique, mon super pouvoir et je pose mon menton sur la table en regardant mon frère. Il est trop beau vous savez ? Si jamais on avait pas été lié, comme il me l'a expliqué un jour, j'aurais trop voulu qu'il soit mon amoureux, parce que je l'aime fort d'amour Satoshi. « J'ai pas fais de bêtises aujourd'hui, tu veux parler de quoi ? Je te jure, c'est pas moi cette fois ! » quand il veut parler sérieusement, c'est parce qu'il va me gronder et jurer je suis rester sage ! En plus, la plupart du temps je comprend pas le moindre mot de ses morales, alors ça l'énerve et je suis triste. Du coup je lui cache toujours ce que je fais, comme ça, il peut pas me gronder, et il peut pas être énervé et du coup on est pas tristes lui et moi. C'est trop ma bonne action de ma vie ça. « Tu veux parler de quoi ? Si c'est la maîtresse qui t'a appelé oublie pas qu'elle est grosse et qu'elle met une ficelle dans ses fesses, faut pas la croire, c'est une super méchante. » c'est vrai en plus.

Pseudo : every Mes messages : 1267 Yen (¥) : 204 Avatar : Kim jong in [Kai ♦ EXO] Schizophrène? :
Rinabimbam Age : 23 ans Date de naissance : 12/04/1993 Astrologie : bélier Métier : Serveur chez mcdo, ok il pue la frite, mais il a un taf, respectez le. Année : 4ème année Résidant à : Chiyoda Planning :

my kind of love story
Apprendre la vie à Hideyoshi Dire à Kwan Sun de prendre des cours de vols pour qu'il devienne utile, un peu Forcer Yuto à bouger son cul et sortir plus (surtout avec lui) Piéger Yo Seob #moneymoney Prendre des nouvelles de Ryoma Se faire un peu d'argent grâce à Eunha


Navigation :
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Ven 1 Avr - 22:32
Outfit  Hideyoshi était un enfant, un véritable bébé, c'était comme ça que Satoshi le voyait. Il trouvait ça fatiguant parfois de devoir s'en occuper, de devoir le guider, le protéger, mais l'aîné savait très bien quel était son rôle au moment où il avait assumé la responsabilité de les prendre sous sa tutelle. De toute manière, depuis ses 9 ans, il s'en occupait, il avait pris ce rôle à cœur déjà quand Jin Ki vivait encore et il comptait tout faire pour s'en occuper jusqu'au bout, autant qu'il pourra. Jusqu'à ce qu'ils puissent prendre eux-mêmes leur vie en main.

Son regard se posa sur lui et il s'installa également à table, souriant presque tendrement quand il lui jura ne pas avoir fait de bêtise... Pour une fois. Si ce n'était pas lui, c'était l'autre, Kwan Sun avait sûrement tenter de voler une connerie aujourd'hui et le commissariat allait bientôt l'appeler... L'habitude, l'habitude. Son sourire devint presque dépité quand il parla d'une de ses profs. Maîtresse, oui. Bon, il n'allait pas entrer dans le début.

« Hide, non ça n'a rien à voir avec ça, enfin... Calme toi, écoute-moi, d'accord ? On en a pas pour longtemps. »

Ou peut-être que si. Il aurait du acheter des livres éducatifs pour lui ou une connerie du genre pour qu'il puisse apprendre plus facilement. Ses lèvres se pincèrent et il tapota doucement la tête du plus jeune. "Ça a du mal à se connecter là-dedans, hein ?" Il était déjà aussi attardé avant de perdre la mémoire ? Sans doute pas, non. Il regrettait un peu son petit frère d'avant, mais il le préférait insouciant que conscient d'avoir commis un meurtre, aussi justifié qu'il puisse être.

« On ne peut pas avoir plusieurs amoureux, tu le sais, non ? A ton âge, ça commence a devenir des choses importantes, tu dois faire attention à ça. » Avoir plusieurs "amoureux" ça marchait à la petite école, plus en fin de lycée. Dommage, d'ailleurs. « Tu sais, ça peut blesser la personne avec qui tu sors si tu en vois plusieurs en même temps. » Depuis quand Satoshi se souciait des sentiments des gens ? Pas très longtemps, qu'on se rassure. Il était sans doute lui-même un peu froid sur ce genre de chose et il ne voulait pas que son frère le soit autant que lui. « Et... Tu sais, quoique tu fasses avec eux, tu dois te protéger. » Parler de sexe avec lui, ça le mettait mal à l'aise. Peut-être que la technique de Jin Ki, lui foutre un porno et lui dire "voilà, comme ça", ce n'était pas si con.


Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 16 Avr - 0:49



Leçon particulière
FT. LE BROLOV GRAND GRAND

Je ne sais pas pourquoi il prend cet air trop grave là, tout d'un coup. Genre, depuis quand je dois m'asseoir à table ? Même pour manger je le fais pas, c'est mieux sur le lit devant la pauvre télé qui marche une fois sur trois. D'ailleurs c'est pour ça que je connais que les dessins animés, on en a pleins à la maison et quand ça marche pas je les met. J'aime trop Peter Pan, je veux être comme lui, c'est dommage que je n'ai pas ma clochette à moi, je pourrais allez vaincre les pirates comme ça et Satoshi il serait trop fier de moi. ATTENDEZ. Vous imaginez si je trouve crochet et que je le donne au crocodile ? JE SERAIS UN HÉROS ! Encore plus fort que superman, parce q'entre nous, superman c'est le plus fort fort de tous, mais Peter Pan il a plus de pouvoir que lui. Parce que c'est un enfant, genre comme moi. « Mais attends ! Tu as dis qu'on devait parler et tu dis toujours ça quand tu vas me punir, alors, alors, alors, si tu promets que je risque rien, je veux bien TOUUUUT te raconter. Mais tu me prives pas de lait. » sans lui, je pourrais jamais devenir aussi fort que toutes mes idoles, alors je dois toujours faire en sorte de me protéger d'une éventuellement punition. Un jour la maîtresse, elle m'a piqué ma brique. ELLE A OSÉ. Et elle a bien voulu me le rendre lorsque j'eu fini mon contrôle. Cette vielle sorcière.

J'allais tout déballer, le fait que j'avais essayé de voler, mais lorsqu'il me tapote la tête, je n'ajoute rien et le laisse faire. D'où j'arrive pas à me connecter ? Je suis sûr d'être connecté à tout ce qui existe sur terre moi. J'ai toujours pleins de trucs dans la tête, même que parfois j'ai mal. Mais je dors en classe et ça va mieux. « ON PEUT PAS ? » alors là je suis trop choqué !!!!!!!!! et pourquoi, pourquoi ? C'est pas un CRIME à ce qu'il me semble et en plus on m'a jamais rien dis et moi j'aime tout le monde - sauf yuzu, mais yuzu c'est une vieille vache - « Euh, attends attends atteeeeeeends !!! pourquoi je peux pas ? Moi j'ai toujours eu beaucoup d'amoureux et même des amoureuses ! Et en plus ils m'ont jamais rien dis. Je pourrais PAS être avec une seul personne en plus ! Imagine un peu si elle peut pas venir, il me FAUT quelqu'un d'autre. » c'est stratégique. Sinon, avec une seule personne, je finirais pas m'ennuyer. C'EST TROP NUL QUOI.

Mais j'ai pas le temps de crier le scandale, qu'il dit cette phrase. Celle que je comprends pas. « Me protéger ? Tu veux dire quand j'essaye de jouer à cache-cache, comme le vélo, je met les protections coudes ? » ET JE LES AI JAMAIS MIS AHAHA parce que je suis trop fort pour ça et qu'à part un bouclier, j'ai besoin de rien. ET MON LAIT OH MON DIEU. MON LAIT D'AMOUR.


Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 10:49
 

Leçon particulière | ft. brolov sato

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Qu'est ce qu'une aptitude particulière ?
» [Invités] Une question? Une envie particulière?
» Chroniques de Lucia Sato
» Salle des professeurs
» Une aide particulière (PV Ron Weasley)
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-