AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Only that is my world

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Pseudo : Nelliel Mes messages : 880 Yen (¥) : 255 Avatar : Park Yeeun (Wonder Girl) Schizophrène? :
Choi Ichimaru feat Kim Ji Soo Hirako Rukia feat Hani Hisagi Yuzu feat Choi Yujin Yamamoto Kyota feat Suga Erawan W. Sakura feat Krystal Ayasegawa Tomoe feat Lee Kikwang Shangdi Sumiyo feat Zhou JieQiong Ahn Yi Han feat Han Sanghyuk Tenzin Opame feat Kim Yoo Jung
Age : 26 ans Date de naissance : 30/03/1990 Astrologie : Belier Métier : Infirmière au sein de la Royal School Résidant à : à venir Planning :
Ne pas tuer d'étudiants ou de lycéens, ça serait dramatique Essayer d'oublier un peu le passé Profiter de la vie Retourner voir Kyann pour refaire ma couleur
Navigation :
Story Fiche de liens Instagram

Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Ven 11 Mar - 22:44
Tenue Assis devant le bureau, le coude sur celui-ci, j’observais mes élèves rapidement avant de reporter mon attention sur l’ordinateur. Petit examen surprise pour tester les compétences de ceux-ci et surtout parce qu’en ce moment certains me gonflaient, ma vengeance était sournoise. Souriant faiblement, je fis le tour du net sans oublier de les regarder toutes les trente secondes. Tranquillité et paix, c’était une bonne matinée, y’avait pas à dire. Récupérant les copies au fur et à mesure que certains partaient, je les corrigeais dans le tas, prenant le temps de mettre quelques commentaires par ci par là et surtout de montrer à quel point ils n’étaient pas si forts que ça. Prendre la grosse tête parce qu’on est en section mode, fallait un peu redescendre sur terre, le monde de la mode n’était pas fait pour tout le monde. Une fois l’examen finit je restais en salle pour finir de tout corriger. Une fois fait, je rangeais les copies dans mon sac et quittait la pièce. Allant à la salle des professeurs, je rangeais tout ça dans une enveloppe et le mis dans mon bureau, fermant à clé celui-ci. Sortant griller une clope, je soupirais en regardant les élèves passer et repasser, certains en retard au cours d’autres qui prenaient leur temps. Y’avait réellement de tout dans cette fac. Allant à la cafeteria j’en profitais pour me prendre un expresso à emporter. N’ayant pas cours avant le milieu de l’après-midi j’en profitais pour aller chercher du tissu, je pourrais avancer dans mes créations pour les cours. Les bras chargeaient de rouleaux la clope entre les lèvres, je maudissais le fait de ne pas avoir la salle de couture à côté de la salle de stock. Ou du moins, une salle libre. Poussant la porte pour entrer dans le bâtiment à côté je cherchais les clés d’une main avec difficulté avant de percuter quelqu’un et tout laisser tomber. « Pardon. » Dis-je en regardant la fille que je venais de percuter. « Ça va ? Je ne t’ai pas fait mal ? » Une élève de surcroit.


Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 12 Mar - 23:01
Tenue Aussitôt que le professeur rangea ses affaires, j’avais déjà balancé les miennes au fond de mon sac à dos pour lui emboiter le pas et sortir avant lui ; par politesse, je lui ai tenu la porte. Cela faisait trois heures que je m’agitais sur mon siège en attendant que l’heure passe, car je ne comprenais pas à mot de ce qu’il disait, mais aussi que le siège des amphithéâtres était pire qu’inconfortable et que j’ai fatiguée après avoir passé la nuit dernière à regarder des dramas jusqu’à deux heures du matin. Je n’avais plus cours, du moins de ceux dispensés par mon cursus, car je squattais à mon plus grand regret, les cours de japonais afin de faire une remise à niveau si je reprenais les termes de la secrétaire de ma filière. Enfin pour qu’il y ait remise à niveau, il fallait déjà que j’ai un semblant de niveau et c’était loin d’être le cas. Mais comme j’étais arrivée en cours de semestre, je ne comprenais pas plus alors j’avais décidé d’apprendre par moi-même, décision qui n’était que vent car cela faisait plus d’une semaine que je m’étais promis d’aller chercher des livres à la bibliothèque mais je n’en avais rien fait. Au lieu de cela, j’étais plutôt occupée à retrouver mon chemin dans cette immense faculté car à défaut de pouvoir sérieusement entreprendre mes recherches, je luttais contre l’architecture des lieux et le manque de communication et du sens de l’orientation des étudiants. Il n’y avait personne qui était capable de me comprendre, et s’il arrivait à lire à travers mon charabia mi-anglais, mi-coréen et semi-japonais, ils me guidaient tous à des lieux opposés alors que je ne cherchais qu’un bâtiment, celui du département de stylisme.

Alors que j’errais pour la énième fois dans un couloir que je ne connaissais pas, les couloirs se ressemblant tous de manière, je percutais un homme. Fronçant les sourcils et me pinçant le nez comme si j’avais peur qu’il se soit tordu, « blblblblblbl » grommelais-je dans ma barbe avant de lever la tête et fusiller du regard le coupable. Enfin, je l’observais les yeux ronds face à ce qu’il me disait, Let me hold your hand, again and again and again, oups. Mes écouteurs. Tirant sur un des fils, je ne le compris pas réellement non plus. Tout ce que je remarquais, c’était qu’il portait des rouleaux de tissu. « OH ! I NEED YOU ! » m’écriais-je en anglais, espérant qu’il me comprenne car en japonais, ça aurait pire. « I’m looking for someone…. Tall, charming, younger and deabak…awesome ! All you need to be in fact. Sorry, but. I'm seaching a star ~ » Mes gestes accompagnaient mes mots, cette description que j'en faisais de celui que je recherchais et qu'il devait peut-être connaître. C’était absolument spontanée, dénué de toute intention mesquine de le rabaisser.


Pseudo : Nelliel Mes messages : 880 Yen (¥) : 255 Avatar : Park Yeeun (Wonder Girl) Schizophrène? :
Choi Ichimaru feat Kim Ji Soo Hirako Rukia feat Hani Hisagi Yuzu feat Choi Yujin Yamamoto Kyota feat Suga Erawan W. Sakura feat Krystal Ayasegawa Tomoe feat Lee Kikwang Shangdi Sumiyo feat Zhou JieQiong Ahn Yi Han feat Han Sanghyuk Tenzin Opame feat Kim Yoo Jung
Age : 26 ans Date de naissance : 30/03/1990 Astrologie : Belier Métier : Infirmière au sein de la Royal School Résidant à : à venir Planning :
Ne pas tuer d'étudiants ou de lycéens, ça serait dramatique Essayer d'oublier un peu le passé Profiter de la vie Retourner voir Kyann pour refaire ma couleur
Navigation :
Story Fiche de liens Instagram

Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Dim 13 Mar - 13:21
Tenue Faire tomber une étudiante, c’était pas dans mes habitudes. Encore plus quand j’avais les bras chargés de tissus. Je maudissais le fait que l’atelier de tissu pouvait être si loin de la salle. Ils auraient dû le mettre au milieu de toutes les salles pour pas qu’on ait à se trimballer avec trente-six milles tissus. C’était bien joli, on en avait en classe dans les placards, mais on ne pouvait pas non plus stocker tout le tissu qu’on voudrait. « OH ! I NEED YOU ! » Pourquoi elle me parlait anglais ? Elle n’était pas d’ici ? « I’m looking for someone…. Tall, charming, younger and deabak…awesome ! All you need to be in fact. Sorry, but. I'm seaching a star ~ » Haussant un sourcil je la fixais quelque peu avant de sourire en coin. Une coréenne donc. Du moins au vu du daebak glissé dans la masse, il ne pouvait y avoir qu’une coréenne pour dire ça non ? « Coréenne ? Je suis coréen aussi. Tu peux parler coréen librement. Tu cherches qui exactement ? Une star ? Y’a beaucoup de star dans cette école tu sais. » Dis-je en me pinçant les lèvres. Bien évidemment j’avais parlé en coréen. Ça faisait toujours bizarre quand je parlais coréen d’ailleurs. Tellement plus l’habitude. D’ailleurs, me dite pas que c’était une sasaeng… On en voulait pas ici, y’en avait assez. Je plaignais déjà les CD si c’était le cas. Quoi que, une de plus ou une de moins hein. C’était pas mon problème. Sauf si elle était venue pour moi. Mais franchement qui viendrait me stalker ? J’avais stoppé les podiums, c’était rare maintenant que je fasse des défilés. « Tu comptes rester au sol ? Ou tu attends que je te lève. Allez ! Relève-toi. » Dis-je d’un ton légèrement strict mais doux à la fois. Pas que mais j’allais quand même pas la regarder rester au sol.


Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 15 Mar - 0:03
Tenue  Un sourire s’élargissait sur mes lèvres lorsqu’il me répondit en coréen, j’avais l’impression que cela faisait presque une éternité que je n’avais pas eu de discussion avec un véritable coréen – outre les appels incessants de ma mère et mes monologues avec l’acteur du drama que je regarde quand il me frustre au plus haut point –. Non pas que je n’aimais pas la langue japonaise aux intonations de Chipmunks pour certaines personnes « Oh ! Un compatriote ! » M’exclamai-je surexcitée, en lui coupant la parole dès qu’il eut prononcé son premier mot. Je voulais presque applaudir mais je ne fis que miner sans faire le moindre son, l’otarie des parcs aquatiques. « Beaucoup de star dans cette école ? » Voilà que ma voix s’étrangle dans des aigues que je ne soupçonnais même pas à l’entente cette soudaine déclaration. Comment allais-je retrouver mon oppa s’il était noyé dans cette masse de célébrité ? Je n’allais pas non plus interroger chacune de ces célébrités, ou déjà, fallait-il que je puisse leur tomber dessus et rien que l’idée d’affronter le labyrinthe de la Royal me donnait la migraine. « On n’est pas à la Kirin Art School sauf si je me suis trompée de formulaire d’inscription » murmurai-je en passant ma main dans mes cheveux pour en tirer une mèche avec laquelle je m’amusais à entourer mon index inconsciemment, plongée dans mes plongées. J’aurais pu me mordiller le bout du pouce mais le verni dégelasse que j’appliquais m’en dissuadait. «Tu comptes rester au sol ? Ou tu attends que je te lève. Allez ! Relève-toi. » Maintenant qu’il le disait, je réalisais qu’en plus de peut-être devoir envisager une rhinoplastie, il me fallait peut-être aussi passer par un lipofilling histoire de mieux amortir mes chocs car maintenant que je prenais conscience que j’étais au sol, j’avais mal aux fesses.  « Je t’aurais trouvé charmant si tu m’avais tendu la main, mais je m’en passerais bien » haussai-je les épaules en me relevant sans trop tardé, frappant doucement sur mon manteau rose pastel pour enlever la poussière que je venais de nettoyer du carrelage. « Du coup, tu connais tout le monde ici ? Tu vas où ? Je peux peut-être t’y accompagner. » Je ne comptais pas laisser filer mon précieux lapin blanc, parce que d’une part il parlait coréen et d’autre part, il portait des rouleaux de tissu ce qui approchait plus ou moins de la personne que je recherchais. Détaillant du regard, et sans aucune gêne mon interlocuteur, je m’arrêtais sur ce foulard qui entourait sa nuque sans pour autant servir d’écharpe. Ça lui donnait un style franchement chelou, était-il gay ? Hmm. Un de ces loufoques et phoques – le jeu de mot est nul, j’en consens – comme on en trouvait dans le quartier de Shibuya. « Enfin, c’est pas comme si je t’en donnais le choix, il y a personne qui parle coréen par ici. »


Pseudo : Nelliel Mes messages : 880 Yen (¥) : 255 Avatar : Park Yeeun (Wonder Girl) Schizophrène? :
Choi Ichimaru feat Kim Ji Soo Hirako Rukia feat Hani Hisagi Yuzu feat Choi Yujin Yamamoto Kyota feat Suga Erawan W. Sakura feat Krystal Ayasegawa Tomoe feat Lee Kikwang Shangdi Sumiyo feat Zhou JieQiong Ahn Yi Han feat Han Sanghyuk Tenzin Opame feat Kim Yoo Jung
Age : 26 ans Date de naissance : 30/03/1990 Astrologie : Belier Métier : Infirmière au sein de la Royal School Résidant à : à venir Planning :
Ne pas tuer d'étudiants ou de lycéens, ça serait dramatique Essayer d'oublier un peu le passé Profiter de la vie Retourner voir Kyann pour refaire ma couleur
Navigation :
Story Fiche de liens Instagram

Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Ven 18 Mar - 10:39
Tenue « Oh ! Un compatriote ! » Fronçant les sourcils, je souris doucement. Oui, j’étais coréen, fallait pas non plus en faire tout un foin. Y’avait pas mal de coréen dans cette école, elle ne pourra pas trop se sentir dépaysée. « J’me demande même si y’a pas plus de Coréen que de Japonais dans cette école. Tu ne seras vraiment pas dépaysée. » Dis-je pour la rassurer ou que sais-je. Je n’en savais trop rien. Mais elle avait l’air d’être tellement heureuse et surtout en fait… de ne pas parler le Japonais… Mais en venant dans cette école elle allait devoir l’apprendre la langue… « Beaucoup de star dans cette école ? » Croisant les bras, je la regardais un instant avant de soupirer. « Si t’es venue faire ta sasaeng passe ton chemin. On en a assez dans cette école… Tu cherches qui ? » Demandai-je de but en blanc sans passer par quatre chemin. Il y avait tellement de chanteurs ou même d’acteurs, et de danseur et autre pas mal connu dans cette école… ça devenait risible à force. Risible de voir les gens s’inscrire à la Royal juste pour voir leur idole. « On n’est pas à la Kirin Art School sauf si je me suis trompée de formulaire d’inscription » Elle était mignonne … « On est pas à la Kirin Art School. Mais la Royal accueille de plus en plus d’idole. Et autre. » Soupirant, je lui fis la remarque qu’elle était encore au sol et accessoirement e n’allais pas la regarder rester au sol… Je veux dire… Elle ne comptait pas se lever ? Non parce que je n’allais pas rester là pendant cent ans moi… « Je t’aurais trouvé charmant si tu m’avais tendu la main, mais je m’en passerais bien » Elle venait de me parler familièrement là non ? La regardant, j’haussais un sourcil en soupirant. Les élèves étaient vraiment trop …. Ah… Je secouais la tête sans rien dire. Autant abandonner. « Du coup, tu connais tout le monde ici ? Tu vas où ? Je peux peut-être t’y accompagner. » Je venais de me trouver un mignon petit pot de colle. Riant doucement à cette pensée, je me mordis la lèvre pour ne pas qu’elle me trouver idiot à rire tout seul. Faudrait pas qu’elle me demande pourquoi je riais non plus. « Enfin, c’est pas comme si je t’en donnais le choix, il y a personne qui parle coréen par ici. » Souriant en coin, je me mis à marcher en direction de la salle. « Je vais en salle de couture. Je dois confectionner quelques vêtements. Mais pour répondre à ta question, je connais tous les professeurs, et pas mal d’élève. » Je ne pouvais pas dire connaitre tout le monde c’était impossible, mais je connaissais vraiment pas mal de monde. Ouvrant la porte, je lui fis signe de passer, avant d’entrer à mon tour et la fermer d’un coup de pied. Posant les rouleaux de tissus sur la table je soupirais en enlevant ma veste. « Tu es en quelle section ? »


Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 22 Mar - 18:11
Tenue Des idoles ? Cela ne m’intéressait absolument pas, peut-être que si j’en croisais une, je demanderais un autographe pour la forme et flatter leur égo, mais sans plus, il ne faisait absolument pas parti de ces personnes, à moins qu’il ne m’est trompée ou qu’il ait changé de vocation sans me le dire. Sans le réaliser, je le tutoyais de la même façon que je faisais avec les ajusshis du quartier, une habitude mais il ne semblait pas trop mal le prendre, et puis même si ça lui arracherait une grimace, je ne comptais pas non plus le vouvoyer. Il y avait un quelque chose chez lui que je n’aimais pas, c’était certainement sa tenue bizarre, il pensait sortir d’où comme ça ? Ce n’était absolument pas le genre de tenue que j’offrirais, peut-être pour les carnavals à la limite ou pour jouer le chapelier fou d’Alice au pays des merveilles. «Je vais en salle de couture. Je dois confectionner quelques vêtements. Mais pour répondre à ta question, je connais tous les professeurs, et pas mal d’élève. » Confectionner des vêtements ? Je ralentissais un instant le pas, plutôt surprise par cette déclaration, parce que vu son gabarit, il ne pouvait pas être un élève à moins d’avoir redoublé une énième ou de s’être trouvé une passion subite pour la couture et en plaquant son boulot ; j’ai pensé que c’était le larbin ? Enfin, l’assistant d’un professeur, chargé de transporter les rouleaux de tissu et de tenir le manteau du professeur durant l’heure. Quelque chose du genre. Et dans le pire des cas, un technicien de surface très sympathique qui se pensait beau dans de pareil vêtement. Il ouvre la porte, j’entre pour admirer l’état des lieux, un vrai atelier en soi, avec des brouillons partout, des règles de mesures, des mannequins et puis beaucoup de ces accessoires, du genre des perles, paillettes, strasses, plumes, et truc en tout genre. « Confectionner des vêtements ? Ha ouais ? Dans quel genre ? » La curiosité me pique, peut-être parce que je réussis à gagner un peu d’argent depuis que je suis mannequin à mi-temps, ou peut-être parce que je ne le crois pas capable de tel chose, pas avec un look pareil. «Tu es en quelle section ? » Je plante mon regard dans le sien un instant avant de commencer à promener mon doigt sur le bord de la table, à regarder la montagne de chose qui s’y trouvait dessus. « Devine ! J’ai l’air d’être en quoi à ton avis ? » Je ne comptais pas vraiment le lui cacher, mais c’était marrant tout de même de savoir quel genre d’impression on pouvait donner aux autres. Et les premières impressions que je donnais n’était pas toujours bonne, allez interroger mes professeurs en Corée.



Pseudo : Nelliel Mes messages : 880 Yen (¥) : 255 Avatar : Park Yeeun (Wonder Girl) Schizophrène? :
Choi Ichimaru feat Kim Ji Soo Hirako Rukia feat Hani Hisagi Yuzu feat Choi Yujin Yamamoto Kyota feat Suga Erawan W. Sakura feat Krystal Ayasegawa Tomoe feat Lee Kikwang Shangdi Sumiyo feat Zhou JieQiong Ahn Yi Han feat Han Sanghyuk Tenzin Opame feat Kim Yoo Jung
Age : 26 ans Date de naissance : 30/03/1990 Astrologie : Belier Métier : Infirmière au sein de la Royal School Résidant à : à venir Planning :
Ne pas tuer d'étudiants ou de lycéens, ça serait dramatique Essayer d'oublier un peu le passé Profiter de la vie Retourner voir Kyann pour refaire ma couleur
Navigation :
Story Fiche de liens Instagram

Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Ven 25 Mar - 21:30
Tenue « Confectionner des vêtements ? Ha ouais ? Dans quel genre ? » J’avais envie de lui répondre des petite culottes, des strings et tout ça, juste pour la narguer et la faire chier, mais valait t’être mieux pas. Elle allait me prendre pour un pervers, et puis elle avait l’air d’avoir une tchatche tellement énorme, que d’ici l’heure tout le monde saurait que le professeur Jung confectionnait des petites tenues bizarres pour fille. En clair, l’obsédé de base du coin. Non merci. « Humm, surement ce que je vais demander comme projet d’étude pour les dernières années. Faut que je voie. Je cherche surtout l’inspiration pour l’instant. » Oui, fallait que je trouve, mais ça ne prendrait pas bien longtemps de toute évidence. Une fois posé, j’arrivais très vite à trouver, suffisait que je dessine un croquis et le tour était joué. Bien évidemment ça ne serait pas forcément facile pour eux… Après tout c’était aussi le but, de leur mettre des bâtons dans les roues, sinon ce n’était pas marrant. Pas du tout même. Me posant sur la chaise je m’étirais un peu, lui demandant alors dans quelle section elle était. Y’avait quand même pas mal de choix à la royal, alors… « Devine ! J’ai l’air d’être en quoi à ton avis ? » « Yah, pourquoi je devrais deviner ? »[/color] Passant une main dans mes cheveux, je soupirais en enlevant mon écharpe. La posant sur le bureau, je soupirais en la regardant longuement. Qu’est-ce que j’en savais moi ? Littérature ? Politique ? Non, trop sélecte pour elle. Elle n’avait pas du tout une tête à faire de la politique… Quoi que… Parfois on pouvait être surpris… Soupirant, je la regardais longuement. Elle n’était pas en mannequinat, ni stylisme, je l’aurais déjà vu si ça avait été le cas. Une section en moins. Sciences ? Non… Médecine… ? « J’en sais rien moi. Danse ? Art ? Administration ? Economie ? » Ouais bon j’avais proposé plus d’une section là, mais on s’en foutait un peu. Attrapant une feuille et un crayon, je soupirais en fronçant les sourcils. « Sinon, tu ne m’as toujours pas dit qui tu cherchais. » Et je n’avais pas cent ans à lui accorder non plus.


Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 30 Mar - 22:41
Tenue «Humm, surement ce que je vais demander comme projet d’étude pour les dernières années. Faut que je voie. Je cherche surtout l’inspiration pour l’instant. » Est-ce mon imagination ou venait-il de sous-entendre qu’il faisait partie du corps enseignant ? Ce n’était pas possible, pas avec ce gabarit-là du moins. Dans le meilleur des scenarios, il devait être l’assistant du professeur, pas plus ni moins. Je ne pouvais pas m’empêcher de détailler du regard, toujours désabusée face à sa tenue des plus extravagantes. Seuls la vue des accessoires détourna pleinement mon attention. D’ailleurs, je ne pouvais pas m’empêcher de frôler du bout du doigt tout ce qui attirait mon attention. Regarder ne suffisait pas, il me fallait absolument tout toucher. Et puis, si cela avait été comestible, j’aurais certainement senti et même goûté mais je n’avais pas envie de reproduire mon traumatisme du lycée, où j’avais dû expliquer aux urgentistes, pourquoi j’avais des perles coincées dans mon estomac. «J’en sais rien moi. Danse ? Art ? Administration ? Economie ? » À chacun de ses propositions, je faisais « ding ! » pour désapprouver son choix. Plus il continuait et plus je tirais la tronche, il disait tout sauf ta discipline. Certes, il ne savait pas où te placer, mais il semblait pertinemment éviter des catégories pour les taire volontairement. « Danse, c’pas trop mon truc, le monde s’en tirera bien mieux sans moi. Art ? Mon âme de Picasso ne sera reconnue qu’après ma mort, une mor bien tragique histoire de marquer les esprits. Administration ? Faudrait que j’arrête de me plaindre d’elle pour pouvoir la rejoindre… Économie ? Je doute que quelqu’un veuille que je fasse les comptes pour eux. » Ma tirade débitée, je me dirigeais vers les costumes déjà portés par les mannequins, essayant de m’imaginer un instant dedans. «Sinon, tu ne m’as toujours pas dit qui tu cherchais. » Soulevant la manche d’un mannequin, je lui répondis sans me retourner. Non pas que le costume me plaisait, mais juste que moi-même je ne savais pas quoi répondre. Lui dire que je ne connaissais pas son nom ? Complètement honteux. « Hmm. Pas une idole, du moins ça le serait mais sur les podiums. Un super mannequin ~ ! »



Pseudo : Nelliel Mes messages : 880 Yen (¥) : 255 Avatar : Park Yeeun (Wonder Girl) Schizophrène? :
Choi Ichimaru feat Kim Ji Soo Hirako Rukia feat Hani Hisagi Yuzu feat Choi Yujin Yamamoto Kyota feat Suga Erawan W. Sakura feat Krystal Ayasegawa Tomoe feat Lee Kikwang Shangdi Sumiyo feat Zhou JieQiong Ahn Yi Han feat Han Sanghyuk Tenzin Opame feat Kim Yoo Jung
Age : 26 ans Date de naissance : 30/03/1990 Astrologie : Belier Métier : Infirmière au sein de la Royal School Résidant à : à venir Planning :
Ne pas tuer d'étudiants ou de lycéens, ça serait dramatique Essayer d'oublier un peu le passé Profiter de la vie Retourner voir Kyann pour refaire ma couleur
Navigation :
Story Fiche de liens Instagram

Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Sam 2 Avr - 22:01
Tenue « ding ! » à priori je n’avais pas trouvé. Puisqu’il fallait entendre le dong pour que ça soit juste. Du moins dans mes souvenirs, parce que je n’avais pas utilisé cette méthode depuis si longtemps… Ce n’était plus de mon âge ça… Et même mes fréquentations ne l’utilisaient plus… Pour dire à quel point… J’étais… Vieux. Quelle claque, mais bon je m’en fichais, je le vivais plutôt bien en soit. « Danse, c’pas trop mon truc, le monde s’en tirera bien mieux sans moi. Art ? Mon âme de Picasso ne sera reconnue qu’après ma mort, une mor bien tragique histoire de marquer les esprits. Administration ? Faudrait que j’arrête de me plaindre d’elle pour pouvoir la rejoindre… Économie ? Je doute que quelqu’un veuille que je fasse les comptes pour eux. » Je clignais des yeux en l’écoutant. Elle venait de me parler pour dix ans là. Fallait suivre avec elle, j’étais tombé sur une pipelette ou bien ? C’était bien ma veine dis donc. Mais bon elle n’était pas méchante pour autant, c’était déjà ça. J’aurai pu tomber sur une cruche complètement teubé. « Je vois, je vois. » Bon… En clair, il fallait que je réfléchisse à d’autres sections… Qu’est-ce qu’il y avait d’autre à la Royal ? « Médecine ? Quoi que… Non. Politique ? Droit ? Musique ? Photographie ? » Y’avait tellement de section aussi là… Qu’est-ce qu’elle voulait que je trouve dans une botte de foin… En tout cas, elle ne m’avait toujours pas dit ce qu’elle cherchait ici. Du moins qui… Le monde était petit certes, mais ici c’était grand… Alors si elle cherchait quelqu’un, bon courage à elle. « Hmm. Pas une idole, du moins ça le serait mais sur les podiums. Un super mannequin ~ » Relevant le regard vers elle j’arquais mes sourcils en sentant… Je ne saurais l’expliquer. Un mannequin ? Mordillant mes lèvres, je soupirais avant de rire légèrement. Non. Ce n’était pas elle. « Ca tombe bien. Je suis mannequin. Enfin, j’ai arrêté il y a deux ans, mais je continue de temps en temps. Allez. Dis-moi son nom et je te dirais où le trouver. Je connais tous les mannequins de l’école. » Pas que ça soit prétentieux, mais c’était vrai.


Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 3 Avr - 1:38
Tenue La patience n’était pas vraiment mon fort, surtout lorsque je voyais que mon interlocuteur ne mettait pas vraiment du sien. Comptait-il le réciter toutes les sections pour me faire croire qu’il était incapable de porter un jugement sur un personne ? Il n’était pas très drôle, il ne jouait pas le jeu et ça avait le don de m’irriter. Juste cinq secondes car j’avais la mauvaise manie d’oublier facilement ce genre de petite rancœur. Enfin, pour la peine, j’ignorais volontairement ses propositions, car de toute façon, il était toujours à côté de la plaque. Peut-être que je lui en demandais un peu trop à cet ajusshi. «Ça tombe bien. Je suis mannequin. Enfin, j’ai arrêté il y a deux ans, mais je continue de temps en temps. Allez. Dis-moi son nom et je te dirais où le trouver. Je connais tous les mannequins de l’école. » Je ne pus m’empêcher de le regarder les yeux ronds, écarquillés par cette soudaine déclaration. Lui, mannequin retiré ? Je ne l’imaginais absolument pas faire des défilés ou poser pour des shootings. Quoique, à y réfléchir un peu, c’était peut-être probable et il ne me mentirait pas, il n’avait rien à gagner. Mine de rien, j’en perdais mes mots et mon cerveau se remit en monde réflexion intense, la preuve, je commençais à froncer des sourcils et mon regard se plissa pour fixer le vide. « Je ne connais pas son nom » murmurais-je en rougissant légèrement, embarrassée de confesser mon ignorance. Il y avait une raison à tout cela, mais je n’allais pas raconter l’histoire toute ma vie à cet inconnu relooké bizarrement. « Ce serait cool si en plus de tous les connaître, tu savais où ils vivent. Je n’ai que son adresse… » Non pas que la vie ou l’identité de mon oppa ne m’intéressait pas, mais je n’avais jamais eu l’idée lumineuse de lui demander son prénom et les détails croustillants de sa vie. Il était partie bien trop vite et je voulais mine de rien ne pas paraître trop envahissante et ennuyante. « Quoique, j’ai aussi son numéro de téléphone… j’ai pas réussi à l’appeler vu que mon téléphone a pris un aller simple dans un bol de nouille. » En réparation ? Absolument pas, il était mort de mort. Il me fallait juste économiser pour racheter un smartphone. Après un calcul minutieux, le mois prochain je pourrais m’en racheter un. Avec deux numéros à rajouter, celui de mon domicile en Corée et celui de mon Oppa que je connaissais par cœur (et même à l’envers).



Pseudo : Nelliel Mes messages : 880 Yen (¥) : 255 Avatar : Park Yeeun (Wonder Girl) Schizophrène? :
Choi Ichimaru feat Kim Ji Soo Hirako Rukia feat Hani Hisagi Yuzu feat Choi Yujin Yamamoto Kyota feat Suga Erawan W. Sakura feat Krystal Ayasegawa Tomoe feat Lee Kikwang Shangdi Sumiyo feat Zhou JieQiong Ahn Yi Han feat Han Sanghyuk Tenzin Opame feat Kim Yoo Jung
Age : 26 ans Date de naissance : 30/03/1990 Astrologie : Belier Métier : Infirmière au sein de la Royal School Résidant à : à venir Planning :
Ne pas tuer d'étudiants ou de lycéens, ça serait dramatique Essayer d'oublier un peu le passé Profiter de la vie Retourner voir Kyann pour refaire ma couleur
Navigation :
Story Fiche de liens Instagram

Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Lun 4 Avr - 15:26
Tenue « Je ne connais pas son nom » Avec ça on va aller loin tiens. Si en plus elle n’a pas son nom… Comment pouvait-elle le chercher alors ? C’était complètement stupide… Et pourtant… Plus je la regardais, plus le temps passait et plus… Non ce n’était pas elle. C’était impossible que ça soit Ayeong. Elle n’était pas comme ça non ? Quand j’y pensais, je revoyais toujours la petite gamine haute comme trois pommes… « Ce serait cool si en plus de tous les connaître, tu savais où ils vivent. Je n’ai que son adresse… » Ben voyons. Je n’étais pas non plus un ordinateur. Fallait pas déconner. Je les connaissais, mais je ne connaissais pas l’adresse de tout le monde. Je savais plus ou moins où certains vivaient, mais ça s’arrêtait là. « J’suis pas un annuaire non plus tu sais. » Ouais, fallait pas abuser. Regardant les tissus tout en dessinant un rapide croquis, je ne pouvais pas m’empêcher de garder un œil sur elle. Pas que je n’avais pas confiance ou quoi que ce soit. Mais je ne sais pas. Un truc en moi me disait que c’était Ayeong. Impossible. C’était littéralement impossible. « Quoique, j’ai aussi son numéro de téléphone… j’ai pas réussi à l’appeler vu que mon téléphone a pris un aller simple dans un bol de nouille. » Dans un bol de nouille… ? Mais qu’est-ce qu’elle foutait avec son téléphone elle aussi. Je soupirais en sortant le mien pour le poser sur le bureau. « Tiens prends le mien pour l’appeler. S’il décroche t’as qu’à lui dire qu’il vienne dans le bâtiment de mode, la troisième salle de couture. » Est-ce qu’il allait au moins décrocher ? J’avais bien envie de savoir qui elle voulait voir avec autant d’envie. « Au fait, tu t’appelles comment ? Moi c’est Si Hyun. Jung Si Hyun. » Dis-je en me levant pour attraper les feuilles de croquis pour dessiner à plus grande échelle.


Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 10 Avr - 17:11
Tenue Le regard qu’il me lança en disait long sur ce qu’il pouvait penser, certainement que j’étais stupide et un cas désespéré mais ce genre d’adjectif, aussi péjoratif soient-ils ne me faisait rien. L’habitude certainement, je l’entendais souvent de la part de mes professeurs ou des petits vieux du quartier, mais c’était surtout des mots empreints d’affection malgré tout. Dans le cas de ce monsieur, affectif ou non, cela m’importait vraiment car demain, je ne le verrais certainement plus et puis le ridicule n’avait jamais tué jusqu’à présent. «J’suis pas un annuaire non plus tu sais. » Je lui en demandais trop, un peu pour une première rencontre mais ce n’était pas ma faute, j’étais tellement exaspérée que j’étais un peu prête à tout et légèrement à bout de nerf maintenant que j’étais à bout de doigt de trouver mon Saint Graal. « C’est bien dommage, tu pourrais faire fortune et p’te entrer dans le Guinness Records ! » déclarais-je en riant, « en plus, ce sera une toute nouvelle catégorie. Me semble qu’il y a personne dans ce genre de records. » Voyant sa main plonger dans la poche de sa veste velouré, je ne pus m’empêcher de le regarder les yeux plus brillants que jamais. Bien qu’il manque un peu d’humour et qu’il soit légèrement coincé, il n’était pas méchant et ce, depuis le début en fait. « Tiens prends le mien pour l’appeler. S’il décroche t’as qu’à lui dire qu’il vienne dans le bâtiment de mode, la troisième salle de couture. » L’idée d’entendre pour la première fois, depuis longtemps, la voix de mon oppa me fit rougir. Prenant mon visage entre mes doigts glacés comme pour calmer cette mini bouffée de chaleur qui prenait mes joues, j’attrapais le téléphone plus que poliment. « Au fait, tu t’appelles comment ? Moi c’est Si Hyun. Jung Si Hyun. » Je l’entendais plus réellement, le regard fixé vers l’écran à lire et relire le numéro que je venais d’entrer, l’index tremblant au-dessus de l’image du téléphone vert pour lancer l’appel. « Je ne crois pas que je vais pouvoir lui parler… tu ne pourrais pas le dire toi ? » Réalisant que ma demande était peut-être bizarre voire incompréhensible, je me corrigeais rapidement « je veux dire… faisons un prank call ? » Je n’étais pas aussi courageuse que j’en donnais l’air, les choses les plus anodines me faisaient stresser davantage que les examens. En fait, dès que ça le concernant lui, je me sentais capable de rien. « Un… Deux… Trois ! » Je tombais directement sur le répondeur, la voix d’une madame se faisait entendre. « Eeeeeh ?! » De nouveau je retapais le numéro, mais je tombais toujours sur le répondeur. « Il doit être occupé…… » chouinais-je d’un air dépité, malgré le semblant de sourire que je tentais de faire pour relativiser.


Pseudo : Nelliel Mes messages : 880 Yen (¥) : 255 Avatar : Park Yeeun (Wonder Girl) Schizophrène? :
Choi Ichimaru feat Kim Ji Soo Hirako Rukia feat Hani Hisagi Yuzu feat Choi Yujin Yamamoto Kyota feat Suga Erawan W. Sakura feat Krystal Ayasegawa Tomoe feat Lee Kikwang Shangdi Sumiyo feat Zhou JieQiong Ahn Yi Han feat Han Sanghyuk Tenzin Opame feat Kim Yoo Jung
Age : 26 ans Date de naissance : 30/03/1990 Astrologie : Belier Métier : Infirmière au sein de la Royal School Résidant à : à venir Planning :
Ne pas tuer d'étudiants ou de lycéens, ça serait dramatique Essayer d'oublier un peu le passé Profiter de la vie Retourner voir Kyann pour refaire ma couleur
Navigation :
Story Fiche de liens Instagram

Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Lun 11 Avr - 18:26
Tenue « C’est bien dommage, tu pourrais faire fortune et p’te entrer dans le Guinness Records ! en plus, ce sera une toute nouvelle catégorie. Me semble qu’il y a personne dans ce genre de records. » Elle était réellement sérieuse là ? Je plissais le nez en l’observant quelques secondes. Cette fille était complètement folle. Ou avait un humour un peu poussé. Ou alors je n’avais pas l’habitude de côtoyer des filles avec ce genre d’humour. C’était à la fois rafraichissant et… Bizarre. Mais surtout bizarre ! « Parce qu’il faut être stupide pour faire ce genre de record… Comme la plus part des gens qui sont dans ce livre d’ailleurs… » Non mais fallait avouer qu’il y avait des records quand même super bizarre… Et puis je ne voyais pas trop l’intérêt de faire des records… Je veux dire… C’est quand même bizarre, certains étaient même tiré par les cheveux voir même dangereux… Soit bref, elle cherchait toujours cette personne et comptait bien l’appeler, heureusement qu’elle connaissait son numéro de téléphone par cœur d’ailleurs, vue la mort qu’avait vécu son téléphone. « Je ne crois pas que je vais pouvoir lui parler… tu ne pourrais pas le dire toi ? » Hein ? Elle n’était tout de même pas sérieuse-là ? « je veux dire… faisons un prank call ? » je fronçais les sourcils à ce mot. Elle n’était… Elle comptait m’embarquer là-dedans alors que je n’avais rien demandé ? Décidemment j’aurais mieux fait de mieux regarder avant de la percuter tout à l’heure. « Un… Deux… Trois ! » Un deux trois rien du tout ! Je ne comptais pas participer ! « Eeeeeh ?! » Je ne pus m’empêcher de sourire. Il ne décrochait pas ? Répondeur ? haha. Non la pauvre, ce n’était pas drôle, mais moi ça me faisait sourire. Je n’allais pas faire son prank machin chose ! Mais… Du coup, elle allait rester ici ? « Il doit être occupé…… » L’observant je soupirais longuement. « Il est peut-être en classe ? » D’ailleurs c’était un mannequin certes mais… élève ? Enfin… En garçon, il n’y avait que… Ben moi en professeur. Soupirant, je me levais pour poser mes patrons fait tout en les regardant j’essayais d’imaginer la chose une fois en vêtement. « Tu devrais lui laisser un message, pour qu’il te rappelle non ? Et lui dire que tu as noyé ton téléphone. » Car s’il comptait la joindre c’était délicat. Soupirant, je m’approchais d’elle pour reprendre mon téléphone. « Laisse-moi voir le numéro, je connais peut-être la personne. Ça n’a pas affiché un contact ? » Checkant mon téléphone, je boguais sur le numéro composé. C’était … mon numéro. Relevant le regard vers elle je la détaillais longuement en secouant la tête. « Désolé. Je ne connais pas. » Retournant à mes patrons, je ne pus m’empêcher de l’épier. Ayeong. Wouah. Elle avait tellement changé…Dans tous les sens du terme… C’était… Inattendu comme… Attendu. Après tout elle m’avait prévenu dans sa dernière lettre… Même pas elle me reconnaissait. Que moi je ne la reconnaisse pas, ok, elle était gamine… Mais elle… J’avais pas changé des masses quand même… Raclant ma gorge je m’adossais contre la table. « Si tu me parlais de cet oppa. Ça m’intéresse. » Oui, parle-moi de moi tiens. Je ne pus m’empêcher de sourire franchement.


Invité
Invité
Ce message a été posté Mar 12 Avr - 20:31
Tenue J’avais l’impression de me retrouver trois pieds sous terre en tombant directement sur le répondeur de mon oppa, avec la voix de la dame et même pas la sienne. Fronçant les sourcils, contrariée par la situation, je ne pus m’empêcher de pousser un soupir, ce n’était pas de sa faute mais de la mienne. Après tout, je lui avais mon arrivée dans ce pays par lettre, mais il devait l’avoir reçu depuis peu et comme j’avais plus de téléphone, c’était comme si j’étais déconnecté du monde. «Il est peut-être en classe ? » Haussant les épaules, je n’en avais strictement aucune idée de ce qu’il pouvait faire à cette heure-ci, la question entra dans une oreille pour en ressortir d’une autre, broyant dans mon coin du noir. «Tu devrais lui laisser un message, pour qu’il te rappelle non ? Et lui dire que tu as noyé ton téléphone. » L’idée était tentante mais je me connaissais, si je commençais à lui laisser un message sur son répondeur, ce ne serait que le premier d’une très longue série. Sa messagerie deviendrait rapidement des courriers oraux où j’en aurais pour toute une heure pour lui raconter juste ma matinée. Et puis, je n’allais pas avouer à cet inconnu que ça m’embarrassait aussi, j’aurais l’impression d’être une de ses fans en extasie à l’idée de pouvoir avoir une conversation avec son idole préférée. «Laisse-moi voir le numéro, je connais peut-être la personne. Ça n’a pas affiché un contact ? » « Merci de m’avoir laissé utiliser ton téléphone » murmurais-je le regard ailleurs, réfléchissant à des solutions sans vraiment en trouver une car je me sentais soudainement plus que blasée. Le numéro n’affichait aucun contact associé, j’avais maigre espoir qu’il se transforme en un annuaire humain en un instant. «Désolé. Je ne connais pas. » Forçant un sourire même si je lui étais reconnaissante pour ses efforts et sa patience. « C’est pas grave, la prochaine fois ce sera la bonne ! » Je forçais un rire, retrouvant néanmoins un sourire plus ou moins sincère avant de me promener dans la pièce, découvrir sans réelle conviction les tenues déjà conçues mais mes pas me guidaient plutôt vers la porte, rester pour quoi faire ? Je n’en savais trop rien, j’avais envie d’aller me morfondre au fond de mon lit ou peut-être attendre que mon semblant de manager vienne me chercher pour une séance shooting. « Si tu me parlais de cet oppa. Ça m’intéresse. » Je me tournais vers lui, plutôt surprise de sa question, lui qui avait adopté mine de rien une attitude assez distante et désintéressée. « J’ai jamais dit que c’était un oppa » rétorquais-je plutôt méfiante ou davantage surprise par son interrogation. Passant ma main sur ma nuque, je réfléchissais à ce que je pouvais lui dire car une fois que je commençais sur ce sujet, j’en finissais plus. « Hmm. Pas grand-chose, je te le présenterais quand je l’aurais trouvé… je ne vais pas t’embêter plus longtemps avec tes croquis ~~~. Arigato Ajusshi ! »



Pseudo : Nelliel Mes messages : 880 Yen (¥) : 255 Avatar : Park Yeeun (Wonder Girl) Schizophrène? :
Choi Ichimaru feat Kim Ji Soo Hirako Rukia feat Hani Hisagi Yuzu feat Choi Yujin Yamamoto Kyota feat Suga Erawan W. Sakura feat Krystal Ayasegawa Tomoe feat Lee Kikwang Shangdi Sumiyo feat Zhou JieQiong Ahn Yi Han feat Han Sanghyuk Tenzin Opame feat Kim Yoo Jung
Age : 26 ans Date de naissance : 30/03/1990 Astrologie : Belier Métier : Infirmière au sein de la Royal School Résidant à : à venir Planning :
Ne pas tuer d'étudiants ou de lycéens, ça serait dramatique Essayer d'oublier un peu le passé Profiter de la vie Retourner voir Kyann pour refaire ma couleur
Navigation :
Story Fiche de liens Instagram

Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mar 19 Avr - 16:54
Tenue « Merci de m’avoir laissé utiliser ton téléphone » J’agitais légèrement la main. Ce n’était pas grand-chose après tout… C’était normal. Et puis au moins ça m’avait permis de découvrir qui elle était et ça confirmait bien mes doutes que j’avais depuis quelques minutes. C’était bien Ayeong. Une Ayeong totalement différente de ce que j’avais pu connaitre dans le passé. Fallait dire que je l’avais vu gamine, maintenant c’était… Euh… Une femme ? Je présume. Enfin une adolescente encore pour moi haha. Si je sortais ça à voix haute elle me tuerait surement. Quoi que… Elle n’a pas l’air si méchante. Soit, je sortais un bobard, en disant que je ne connaissais pas le numéro. Alors que si, je le connaissais et même par cœur, c’était le mien… Quel idiot ne connaissait pas son numéro de téléphone ? « C’est pas grave, la prochaine fois ce sera la bonne ! » « Oui, tu as surement raison. » Les prochains appels que je recevrais de numéro que je ne connaissais pas, je saurais de qui il s’agit comme ça. Si elle me recontactait tout de même assez vite, mais bizarrement je ne me faisais pas de souci sur ce point-là. Soit, je m’installais contre la table, les bras croisés, en lui demandant donc de me parler de cet oppa, je voulais en apprendre plus, du moins de son point de vue, c’était intéressant tout à coup. « J’ai jamais dit que c’était un oppa » Ah… Je m’étais un peu trop emballé faut croire. Enfin de toute façon, elle parlait d’un mannequin… C’était forcément plus âgé… Ne jouons pas sur les mots. « Hmm. Pas grand-chose, je te le présenterais quand je l’aurais trouvé… je ne vais pas t’embêter plus longtemps avec tes croquis ~~~. Arigato Ajusshi ! » Je levais les yeux au ciel. Ahjussi… Je n’étais pas un vieux bon sang. « Je t’ai déjà dit de m’appeler Oppa. Ahjussi ça ne me va pas trop. Ça fait un peu trop vieux je trouve… » Beaucoup même. Ah… Me redressant, je laissais tomber mes bras le long de mon corps avant de filer m’asseoir sur ma chaise. Est-ce qu’elle allait fuir ? Hurler ? Comprendre au moins ? Ou pas ?


Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 20 Avr - 0:14
Tenue C’est en le voyant lever les yeux au ciel qu’il m’arracha un rire. Ce serait mentir que de penser naïvement que les gens aimaient cette interpellation, mais lui et moi n’avions aucun lien, pourquoi devrais-je l’appeler autrement, différemment ? Rien ne justifiant un tel traitement différentiel et préférentiel. «Je t’ai déjà dit de m’appeler Oppa. Ahjussi ça ne me va pas trop. Ça fait un peu trop vieux je trouve… » Je m’arrête, le détaillant un instant du regard avant que ma main s’emmêle dans mes cheveux pour n’en retirer qu’une mèche, mèche avec laquelle j’enroulais mon index, en même temps que je ressassais mes souvenirs, ou plutôt nos conversations. « Comment ça déjà ? Tu ne me jamais dit », j’avais bonne mémoire et je me faisais absolument confiance pour cela. Pas un seul instant le mot oppa n’avait traversé le seuil de ses lèvres, et ce n’est que depuis même pas cinq minutes, qu’il l’avait débité soudainement. Il était étrange, cet ajusshi, aussi étrange que sa tenue j’ai envie de dire. « Tu deviens un peu sénile, non ? » demandais-je sur un ton plaisantin, car je n’y pensais pas réellement un mot de ce que je venais de lui demander.  Après tout, on venait de se rencontrer il y a à peine quinze-vingt minutes, je n’étais pas en mesure de le juger, et je n’oserais même pas ! Enfin, je le faisais dans ma tête, mais cela n’allait jamais être formulé à voix haute, du moins pas involontairement. Le regardant s’assoir sans réellement se concentrer sur son dessin, sans même avoir attrapé son crayon pour continuer à dessiner ses croquis, je pivotais sur mes talons, me mettant dos à la porte, croisant alors les bras sur ma poitrine. « Dis plutôt que t’as pas envie d’être seul à dessiner, je peux te tenir compagnie si tu veux. Je te dois bien ça pour m'avoir aidé », lui faisant un clin d’œil avec un sourire amusé, je m’avançais en trainant légèrement des pieds vers sa table de travail. Me penchant un peu plus pour regarder, bien qu’à l’envers, ce qu’il avait griffonné, je me permis une question, même si pour cela, je n’avais pas concrètement besoin de déposer une demande. « Tu confectionnes des vêtements mais que tu vas soumettre à un projet d’étude… Ça veut dire quoi concrètement ? Que les élèves devront commenter ce que tu auras réalisé ? » Sincèrement, j’avais nulle part où aller et puis, ce qu’il bricolait tout seul m’intriguait sans plus. Autant tuer un peu le temps, je partirais ensuite telle une ninja. Après lui avoir cassé les oreilles.


Pseudo : Nelliel Mes messages : 880 Yen (¥) : 255 Avatar : Park Yeeun (Wonder Girl) Schizophrène? :
Choi Ichimaru feat Kim Ji Soo Hirako Rukia feat Hani Hisagi Yuzu feat Choi Yujin Yamamoto Kyota feat Suga Erawan W. Sakura feat Krystal Ayasegawa Tomoe feat Lee Kikwang Shangdi Sumiyo feat Zhou JieQiong Ahn Yi Han feat Han Sanghyuk Tenzin Opame feat Kim Yoo Jung
Age : 26 ans Date de naissance : 30/03/1990 Astrologie : Belier Métier : Infirmière au sein de la Royal School Résidant à : à venir Planning :
Ne pas tuer d'étudiants ou de lycéens, ça serait dramatique Essayer d'oublier un peu le passé Profiter de la vie Retourner voir Kyann pour refaire ma couleur
Navigation :
Story Fiche de liens Instagram

Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Lun 25 Avr - 21:26
Tenue « Comment ça déjà ? Tu ne me jamais dit » … Je ne savais pas si je devais être exaspéré ou pas. J’hésitais pour le coup. Elle n’était pas sérieuse tout de même ? Elle n’avait pas fait le rapport ? Ou je rêve ? Non, je ne rêvais pas elle n’avait pas fait le rapport… Elle était idiote ? Non … Impossible n’est-ce pas ? Elle n’était pas devenue stupide en grandissant quand même… Ou alors je me trompais totalement et ce n’était pas Ayeong… Merde. « Tu deviens un peu sénile, non ? » Moi ? Sénile, mais pas du tout… C’était elle pour le coup qui devenait sénile. Elle avait perdu la tête. J’étais sûr et certain qu’il s’agissait d’Ayeong… Elle avait tenté de m’appeler moi sans le savoir. Enfin, si elle le savait mais elle ne savait pas qui j’étais. Bref, je me comprenais en fait. « Pas du tout, je crois que c’est toi qui devient sénile, tu oublies des choses. » Dis-je simplement en la fixant droit dans les yeux. Mais bon, si elle n’avait pas fait le rapport, pas de ma faute. Je n’allais pas non plus lui dire si facilement que j’étais Si Hyun… Enfin Oppa. Et encore je crois qu’elle ne capterait même pas… Ou penserait que je mens… Elle avait l’air totalement tordu en fait… Ou alors je ne sais pas. Mais c’était une Ayeong totalement différente de ce que je pouvais voir dans les lettres… « Dis plutôt que t’as pas envie d’être seul à dessiner, je peux te tenir compagnie si tu veux. Je te dois bien ça pour m'avoir aidé » Seul ? Tenir compagnie ? Je n’avais pas pour habitude que l’on me tienne compagnie quand je dansais, mais pourquoi pas. Après tout il s’agissait avant tout de Ayeong, ce n’était pas n’importe qui non plus. Même si elle n’avait strictement rien capté de mon sous-entendu. «Tu confectionnes des vêtements mais que tu vas soumettre à un projet d’étude… Ça veut dire quoi concrètement ? Que les élèves devront commenter ce que tu auras réalisé ? » Je relevais le regard vers elle, qui s’était approché avant de poser ce que j’avais en main sur le bureau. « Non, du tout. Je confectionne tout pour qu’eux, le reproduise. Je vais leur montrer, le travail fini, et eux devront alors reproduire tout à l’identique avec les mêmes tissus. C’est en quelque sorte un test pour voir s’ils savent reconnaitre les matières utilisées, et voir s’ils savent reproduire quelque chose. » Un test assez difficile puisqu’ils ne pouvaient pas voir le produit pendant longtemps. Alors autant avoir une bonne mémoire et tout dessiner une fois qu’on a la tête rempli d’image fraiche. « Et toi Ayeong ? Dis-moi ? Est-ce que tu sais coudre ? » Ah, j’étais faible, voyons si en utilisant son prénom elle allait percuter qu’un truc clochait.


Invité
Invité
Ce message a été posté Jeu 5 Mai - 10:08
Tenue D’une certaine façon, je trouvais ça plutôt amusant de voir l’envers du décor, c’est-à-dire la façon dont se préparaient les futurs exercices aux élèves. Car lorsqu’on voyait certaines copies, on ne pouvait manquer de s’interroger de l’état dans lequel le professeur se trouvait. Plutôt que chercher l’excellence, on avait plutôt l’impression qu’ils cherchaient à démotiver les élèves par pur esprit sadique ou pour se défouler d’avoir été eux-mêmes, lorsqu’ils étaient sur le banc de l’école, bizuter par leur propre professeur.  En tout cas, pour cette année, si je ne pouvais blâmer personne si ce n’était  moi, ce n’était pas la faute aux professeurs si je ne comprenais pas un mot de ce qu’ils disaient.  « Non, du tout. Je confectionne tout pour qu’eux, le reproduise. Je vais leur montrer, le travail fini, et eux devront alors reproduire tout à l’identique avec les mêmes tissus. C’est en quelque sorte un test pour voir s’ils savent reconnaitre les matières utilisées, et voir s’ils savent reproduire quelque chose. » Plissant le nez au fur et à mesure qu’il se déroulait son tapis d’explication, elle finit par simplement hausser ses épaules pour les laisser tomber et croiser les bras sur sa poitrine. « À celui qui plagie le mieux quoi, niveau créativité, ça donne quoi ? » Son jugement était dur et son point de vue plus que novice, pourtant si sa question pouvait sembler sèche, ce n’était pas réellement intentionnel. C’était davantage la curiosité qui l’animait, tout comme elle réfléchissait à ce que pouvait apporter cet exercice, quand bien même il n’avait rien demandé. Une banque personnelle et inutile d’information qui ne lui servirait absolument pas, après tout elle ne connaissait personne de la section.  « Et toi Ayeong ? Dis-moi ? Est-ce que tu sais coudre ? » « Pas vraiment, mais je sais faire des points de suture ! » M’exclamais-je, prête à m’élancer dans cette longue anecdote, alors que rien ne me coupait la parole, je m’arrêtais brusquement réalisant qu’il y avait quelque chose qui clochait. Je dardais mon regard dans le sien, à la recherche de ses fameuses explications, l’air incrédule. «Heol » Avais-je mal entendu ou avait-il prononcé mon nom ? C’est dans ces moments que j’avais envie d’avoir le petit engin de Man In Black pour effacer la mémoire de mon interlocuteur. Inconsciemment, je reculais tout en dévisageant le supposée mais quasi oppa que je cherchais. Sauf qu’un mouvement brusque de ma part et voilà que tombait au sol les bocaux en plastiques contenant les perles, strasses et compagnie.  « Ça fait… longtemps.. Oo.. » ce n’est qu’à ce moment, que je me sentis terriblement… timide. En plus d’être stupide, mais ça, ce n’était pas très nouveau vu le nombre de bourde que je faisais en une journée.


Pseudo : Nelliel Mes messages : 880 Yen (¥) : 255 Avatar : Park Yeeun (Wonder Girl) Schizophrène? :
Choi Ichimaru feat Kim Ji Soo Hirako Rukia feat Hani Hisagi Yuzu feat Choi Yujin Yamamoto Kyota feat Suga Erawan W. Sakura feat Krystal Ayasegawa Tomoe feat Lee Kikwang Shangdi Sumiyo feat Zhou JieQiong Ahn Yi Han feat Han Sanghyuk Tenzin Opame feat Kim Yoo Jung
Age : 26 ans Date de naissance : 30/03/1990 Astrologie : Belier Métier : Infirmière au sein de la Royal School Résidant à : à venir Planning :
Ne pas tuer d'étudiants ou de lycéens, ça serait dramatique Essayer d'oublier un peu le passé Profiter de la vie Retourner voir Kyann pour refaire ma couleur
Navigation :
Story Fiche de liens Instagram

Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Jeu 5 Mai - 21:10
Tenue « À celui qui plagie le mieux quoi, niveau créativité, ça donne quoi ? » Je roulais des yeux en souriant malgré tout. Qu’elle était pessimiste. « La créativité est pour un autre examen, ne t’inquiète pas pour ça. C’est un peu comme en peinture ? Quand on apprend aux élèves à reproduire une peinture. » marmonnai-je doucement. Quand bien même la créativité était de rigueur, la plus part des couturiers se devaient de faire des répliques du grand couturier… C’était comme ça, tout le monde ne devenait pas connu. C’était la vie, c’était comme ça, et sans savoir reproduire, autant dire que ce n’était pas la peine de postuler dans un atelier de couture. Soit. J’en avais marre de faire semblant alors qu’elle ne percutait même pas quand je lui fis part de m’appeler Oppa. Elle était à deux de tension la pauvre. Ou alors elle n’avait rien percuté… Bref, je l’appelais par son prénom, cette fois peut-être qu’elle comprendrait. Non ? « Pas vraiment, mais je sais faire des points de suture ! » Ouais, bon, même ça… Elle était définitivement à l’ouest, ou je ne sais pas… Mais elle n’avait pas percuté … Soupirant quelque peu, je fronçais les sourcils. « Ah ? Qui c’est qui t’a appris à faire des points de sutures Ayeong ? C’est pourtant bien plus minutieux que de la couture. » Autant dire qu’il ne fallait pas se rater non plus en recousant la peau de quelqu’un… Ce n’était pas donné à n’importe qui non plus de le pratiquer. Le silence s’installant, sans que cela ne me dérange, je soupirais quelque peu en la sentant me regarder. « Heol » Ah ? Aurait-elle compris enfin ? Il serait bien temps. Un demi-sourire aux lèvres, je sursautais lorsqu’elle fit tomber les bocaux de strasses et autres. « Ça fait… longtemps.. Oo.. » Baissant le regard sur ce qui était au sol, je me relevais en soupirant légèrement. « Tu deviens timide tout d’un coup ? » Me baissant je commençais à ramasser ce qu’elle venait de faire tomber. « Ne soit pas timide. Mais oui, ça faisait longtemps. Très longtemps, je ne t’aurais pas reconnu, tu as bien grandit. » Mettant tout dans les bocaux, je relevais le regard vers elle. « Et toi alors ? Comment ça se fait que tu ne m’ai pas reconnu ? »


Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 20 Mai - 13:39
Tenue C’est dans ces moments-là où je rêvais qu’on vivait dans un monde partagé entre les moldus et les sorciers, où je pouvais utiliser le sablier d’Hermione Granger. Non pas pour assister à plusieurs cours à la fois, mais pour pouvoir remonter dans le temps, rejouer cette rencontre. Je n’étais pas prête du tout, je ne m’y attendais absolument pas, déjà que j’avais dû mal à l’idée de pouvoir lui parler au téléphone, mais voilà qu’il était juste en face de moi. «Tu deviens timide tout d’un coup ? » Pas vraiment, juste que je ne trouvais pas de mot à poser sur ma surprise actuelle, à vrai dire j’aurais même préféré qu’on me dise là tout de suite que c’était une très mauvaise blague. Pour le coup, je le regardais sous un nouvel angle. Oppa ou pas, ces vêtements craignaient vraiment mais ce qui changeaient c’était que non, ce ne sera pas notre dernière rencontre. Absolument pas. Je reculais d’un pas, pour le laisser ramasser. «Ne soit pas timide. Mais oui, ça faisait longtemps. Très longtemps, je ne t’aurais pas reconnu, tu as bien grandit. » Je m’accroupis également pour l’aider à ramasser mes dégâts, ce n’était pas le genre de retrouvaille que je m’étais imaginée. Non pas que j’en avais une idée précise, mais ça ressemblait au pire scénario, je pensais le surprendre mais c’était le contraire. «Je suis juste… surprise » dis-je en fronçant légèrement les sourcils, baissant el regard vers les perles sans vouloir croiser son regard. Plus que gênant, ça devenait presque intimidant, de se faire juger soudainement. C’était bizarre. « Et toi alors ? Comment ça se fait que tu ne m’ai pas reconnu ? » Un sourire étira asymétriquement mes lèvres, bonne question. Lui dire qu’il ressemblait à des années lumières à ce que je m’étais imaginée n’était pas une bonne idée, même si je lui expliquais que du haut de mes trois pommes, je ne pouvais pas réellement me souvenir de son visage. « T’as pris un coup de vieux trop flagrant pour que je te reconnaisse » répondis-je d’un ton railleur, ponctuant ma phrase d’un léger rire. Je n’allais pas lui retourner sa remarque, il pourrait très bien dire la même chose. « Je devrais t’appeler Ajusshi maintenant, non ? » je relevais ma tête, soutenant mon regard rieur.


Pseudo : Nelliel Mes messages : 880 Yen (¥) : 255 Avatar : Park Yeeun (Wonder Girl) Schizophrène? :
Choi Ichimaru feat Kim Ji Soo Hirako Rukia feat Hani Hisagi Yuzu feat Choi Yujin Yamamoto Kyota feat Suga Erawan W. Sakura feat Krystal Ayasegawa Tomoe feat Lee Kikwang Shangdi Sumiyo feat Zhou JieQiong Ahn Yi Han feat Han Sanghyuk Tenzin Opame feat Kim Yoo Jung
Age : 26 ans Date de naissance : 30/03/1990 Astrologie : Belier Métier : Infirmière au sein de la Royal School Résidant à : à venir Planning :
Ne pas tuer d'étudiants ou de lycéens, ça serait dramatique Essayer d'oublier un peu le passé Profiter de la vie Retourner voir Kyann pour refaire ma couleur
Navigation :
Story Fiche de liens Instagram

Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Sam 21 Mai - 17:02
Tenue « Je suis juste… surprise » Oui, ben on était deux à être surpris. Elle n’était pas la seule pour le coup. Mais ce n’était pas bien méchant. Maintenant qu’on s’était… Retrouvé ? Si je puis dire, l’étonnement allait passer. C’était qu’une question de temps. Ni plus ni moins. « Ça va te passer. Je le suis aussi. » Enfin, je faisais moins une tête d’hurluberlu contrairement à elle. Mais c’était tout de même mignon à voir, y’avait pas à dire pour le coup. Enfin, elle ne m’avait même pas reconnu. Moi j’avais une excuse, elle était gamine la dernière fois que je l’ai vu. Mais elle, elle m’avait vu tout de même à la fin de mon adolescence, elle aurait dû me reconnaitre, non ? J’avais tant changé que ça ? « T’as pris un coup de vieux trop flagrant pour que je te reconnaisse » … non mais n’importe quoi. Je n’avais même pas de ride encore. J’étais tout beau, tout jeune, frais comme un sous neuf… Elle déconnait. Je devrais peut-être l’amener chez un ophtalmo ? « Je devrais t’appeler Ajusshi maintenant, non ? » « Yah ! » Je me relevais en fronçant les sourcils. « Oppa. Si Hyun Oppa. » Je m’approchais d’elle, avant de glisser ma main dans ses cheveux et tapoter légèrement sa tête, comme à une enfant. « Ah… Te faire ça maintenant me ferait presque passer pour un pervers… » J’enlevais ma main en soupirant. Lui pinçant le nez, je souris doucement en la regardant longuement. « T’aime toujours le lait ? Tu veux que je te paie un truc à boire à la cafet ? » Peut-être qu’elle n’aimait plus le lait, après tout c’était une grande fille maintenant. Cherchant mon portefeuille dans la poche arrière de mon pantalon, je sortis une clope au passage pour la glisser entre mes lèvres. « Suis-moi. » La faisant sortir, je fermais à clé la salle avant de sortir du couloir et allumer ma clope une fois dehors. « Tu fumes ? » Je n’espérais pas…


Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 4 Juin - 18:09
Tenue Je n’allais pas tout de même lui avouer que j’avais oublié à quoi il ressemblait, ce serait tellement malvenue de ma part. Jamais, jamais je ne confesserais une telle chose, plutôt emporter ce secret dans ma tombe qu’un jour lui dire en toute honnêteté : Oppa, cela fait quatorze ans qu’on s’écrit mais ton visage m’est absolument pas familier, c’est limite si je viens de poser un visage sur un nom. Plutôt mourir que lui dire, ou le lui écrire. «Yah ! » Je ne peux m’empêcher de rire, rire que je ne cherchais même pas à retenir ou à étouffer. C’était la preuve qu’il se faisait un brin vieux, à être devenir susceptible sur son âge. « Ah… Te faire ça maintenant me ferait presque passer pour un pervers… » Mes pensée n’allaient pas jusque-là non plus puisque le geste en lui-même ne me gênait pas. Bon, après avoir été un chat en échange d’un logement, on ne pouvait presque dire que je m’y étais habitué. « Ah ha ! Si tu dis ça, c’est que tu reconnais que tu ne fais plus tout jeune alors ! » Par contre, j’aimais moins qu’on me pince le nez et cela, sans qu’il y ait de raison en particulier. Peut-être à cause d’une comptine et d’une gêne sans fondement, je ne savais pas. Je reculais, pour échapper à son emprise, me frottant le bout du nez, d’un air désapprobateur. « Je n’aime pas ça » ronchonnai-je, j’étais honnête pour dire les choses que j’aimais tout comme les choses que je n’aimais pas. Et ce trait de caractère, si tantôt était considéré comme une qualité, m’avait déjà fait défaut à plusieurs reprises et été à l’origine de leçon de moral. « T’aime toujours le lait ? Tu veux que je te paie un truc à boire à la cafet ? » Je fronce les sourcils, plutôt sceptique. « Je n’ai ja-mais aimé le lait. Soit tu te trompes de personne, soit tu te fais vieux… et je ne sais pas lequel des deux est plus rassurant. » J’insistais bien sur le mot jamais, mais pour autant cela ne me vexait pas. Du moins, je nous considérais quittes pour le coup ; un visage contre une préférence. C’était presque équilibré. Néanmoins, j’eus le même regard en regardant la cigarette pincée entre ses lèvres. Regard que je ne cachais même pas à vrai dire, j’attendais même qu’il le remarque et qu’il me range même cette horreur, ainsi que le paquet en fait. «Tu fumes ? » Je secoue la tête, manquant même de manger mes cheveux. « Non, je n’aime pas la cigarette, tout comme je n’aime pas les fumeurs. » De nouveau j’insiste sur le dernier mot avant de prendre les devants, direction la cafeteria à la recherche de quoi grignoter.



Pseudo : Nelliel Mes messages : 880 Yen (¥) : 255 Avatar : Park Yeeun (Wonder Girl) Schizophrène? :
Choi Ichimaru feat Kim Ji Soo Hirako Rukia feat Hani Hisagi Yuzu feat Choi Yujin Yamamoto Kyota feat Suga Erawan W. Sakura feat Krystal Ayasegawa Tomoe feat Lee Kikwang Shangdi Sumiyo feat Zhou JieQiong Ahn Yi Han feat Han Sanghyuk Tenzin Opame feat Kim Yoo Jung
Age : 26 ans Date de naissance : 30/03/1990 Astrologie : Belier Métier : Infirmière au sein de la Royal School Résidant à : à venir Planning :
Ne pas tuer d'étudiants ou de lycéens, ça serait dramatique Essayer d'oublier un peu le passé Profiter de la vie Retourner voir Kyann pour refaire ma couleur
Navigation :
Story Fiche de liens Instagram

Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Ven 10 Juin - 18:22
Tenue « Ah ha ! Si tu dis ça, c’est que tu reconnais que tu ne fais plus tout jeune alors ! » Je la regardais rapidement avant de soupirer mais je ne pus pour autant m’empêcher de sourire aussi. « Dis donc, tu as pris de la répartie. Quand t’étais gamine t’étais pas aussi maline… » Elle avait bien grandi, dans le fond c’était une bonne chose et je la trouvais vraiment mignonne, y’avait pas à dire. Mais quand je la fixais, je ne pouvais pas m’empêcher de la voir enfant. Quand elle faisait la hauteur de quelques pommes. Parce que je l’avais tout simplement plus connu gamine qu’adolescente. Même si aujourd’hui elle était plus une jeune femme qu’une adolescente. « Je n’aime pas ça » Je roulais des yeux en soupirant un peu. « Tu vas pas commencer à faire ton enfant tout de même ? » Je la poquais l’air de rien avant de prendre mes affaires. Autant profiter de ces retrouvailles pour aller à la cafet boire un coup. « Je n’ai ja-mais aimé le lait. Soit tu te trompes de personne, soit tu te fais vieux… et je ne sais pas lequel des deux est plus rassurant. » Hein ? Comment ça ? Elle n’aime pas le lait ? Depuis toujours ? Ah bon ? Pourtant j’avais en souvenir de la voir boire du lait quand elle était petite… Elle ne s’en souvenait pas ? Ou alors c’était vraiment quand elle était bébé… ? « La fatigue, va savoir. » Autant écourter le sujet, manquerait plus qu’elle me fasse une crise là. Sortant, je fermais derrière son passage, avant de me sortir une clope et lui demander si elle fumait. Pas que je me soucie de qui fume ou pas. Mais c’était Ayeong, ça me ferait tout de même assez bizarre… « Non, je n’aime pas la cigarette, tout comme je n’aime pas les fumeurs. »« 아이씨… 정말 …» Rangeant ma clope sans l’avoir allumer je pestais en silence tout en la regardant partir vers la cafeteria. J’aurais pu fumer tranquille, mais bizarrement sa phrase, m’avait comme paru subliminal. Mon cul. Soupirant, je la rattrapais pour rentrer dans la bâtisse. « Bon du coup, qu’est-ce que je te commande ? » Autant éviter de faire des bêtises.


Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 12 Juin - 18:15
Tenue Pour le moment, j’étais incapable de savoir si j’étais ravie ou non de l’avoir retrouvé parce que c’était différent de ce que je m’étais imaginé et puis, je n’aimais pas que le sort forçait les choses sans que je sois prête. Aussi imprévisible et impulsive que je pouvais être, dès qu’il s’agissait de mon très cher oppa, cela changeait toutes les équations inimaginables à mon sujet. « Dis donc, tu as pris de la répartie. Quand t’étais gamine t’étais pas aussi maline… » Je fis mine de m’offusquer d’une telle déclaration, moi pas maligne ? Peut-être en vérité, mais je n’allais pas reconnaître une pareille description peu élogieuse. Non pas que je voulais paraître bien, car dans tous les cas, du haut de mes trois pommes, il a dû en voir des choses. Je ne doutais pas un seul instant que l’enfant que j’avais été n’a pas toujours été très raffiné, féminine ou soigneuse, mais tout de même. « J’étais comment dans ce cas ? » Question un peu fourre-tout, je concède mais ce n’était pas tous les jours que je pourrais lui soutirer ce genre d’information sans honte. Le contexte s’est prêtait, alors pourquoi pas ? « Tu vas pas commencer à faire ton enfant tout de même ? » En guise de première réponse, j’haussais à plusieurs reprises mes épaules, observant minutieusement chacun de ses gestes. « Ce n’est pas le fait de dire qu’on aime ou non ou une chose qui est enfantin, c’est de ne pas savoir justement ce qu’on aime et ce qu’on déteste. » Répartie ? Je ne savais pas, mais j’étais loin d’avoir ma langue dans ma poche, surtout maintenant que je pouvais enfin discuter avec quelqu’un sans mobiliser tous mes neurones. C’était plaisant que de pouvoir s’exprimer sans aucune barrière linguistique, de dire spontanément ce qui me passait à l’esprit. La sensation m’avait terriblement manqué et Oppa en faisait un peu les frais sans que je le réalise. «La fatigue, va savoir. » Oppa, je le connaissais, peut-être plus longtemps que n’importe qui si ce n’est ses propres parents, mais en même temps je le découvrais, dans son petit monde à lui. Ce qui m’explosait aux yeux, c’était tout ce qui n’était pas. Il ne revêtait pas toute la masse de qualité fantastique que je lui donnais. Déception ? Pas vraiment. Oppa était humain. J’ignorais volontiers la petite phrase qu’il émit presque d frustration en rangeant sa cigarette. Un jour, je lui dirais d’arrêter parce que c’est vraiment mauvais pour la santé et puis, ce n’était pas ce qui allait le rajeunir, loin de là. Je trottinais à ses côtés, ne pouvant m’empêcher de l’observer du coin de l’œil, presque fasciné qu’il soit à présent tout juste là. Ce n’était pas un imposteur, c’était bien lui et cela suffisait pour que je m’en extasie encore et encore silencieusement. « Bon du coup, qu’est-ce que je te commande ? » Regardant ce qu’il y avait de proposé, je reportais presque illico presto mon attention sur lui. « La même chose que toi. » Avant de rajouter « [color:4481=hotpink ]et la crème brûlée citronné, et la petite salade de fruit avec le plus de mangue, et un sprite. Et sinon, oui, un cookie aussi, ils ont une drôle de forme. »


Pseudo : Nelliel Mes messages : 880 Yen (¥) : 255 Avatar : Park Yeeun (Wonder Girl) Schizophrène? :
Choi Ichimaru feat Kim Ji Soo Hirako Rukia feat Hani Hisagi Yuzu feat Choi Yujin Yamamoto Kyota feat Suga Erawan W. Sakura feat Krystal Ayasegawa Tomoe feat Lee Kikwang Shangdi Sumiyo feat Zhou JieQiong Ahn Yi Han feat Han Sanghyuk Tenzin Opame feat Kim Yoo Jung
Age : 26 ans Date de naissance : 30/03/1990 Astrologie : Belier Métier : Infirmière au sein de la Royal School Résidant à : à venir Planning :
Ne pas tuer d'étudiants ou de lycéens, ça serait dramatique Essayer d'oublier un peu le passé Profiter de la vie Retourner voir Kyann pour refaire ma couleur
Navigation :
Story Fiche de liens Instagram

Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mar 21 Juin - 14:59
Tenue « J’étais comment dans ce cas ? » Ah… J’avais souvenir d’une fille tellement adorable et gentille. Un peu collante, mais ça s’était tous les gosses qui étaient les mêmes. Rien de bien méchant. Enfin, je n’avais jamais eu de souci quand j’étais avec Ayeong à l’époque. Y’avait des gamins bien pire que ça… « T’étais une gamine parfaite. Pas chiante, un peu collante, mais adorable. Tu souriais. Tu t’amusais, tu faisais la folle. Bref, t’étais une bonne gosse. » Et ça avait l’air d’avoir changé, quand je voyais comment elle était. M’enfin, elle n’avait pas l’air d’être une racaille ou autre chose du genre… Mais une sacrée… Coquine. Farceuse. Bref, on quittait la salle pour aller boire un coup à la cafétéria de l’université. J’avais d’ailleurs gaffé. Elle n’aimait pas le lait. Quelle idée de ne pas aimer elle aussi… « Ce n’est pas le fait de dire qu’on aime ou non ou une chose qui est enfantin, c’est de ne pas savoir justement ce qu’on aime et ce qu’on déteste. » Je la fixais, comme s’il s‘agissait d’un alien. Elle n’était pas sérieuse ? « T’es devenue très, très bizarre aussi en grandissant. Ce n’est pas grave, Oppa va arranger tout ça. » Je lui tapotais la tête l’air de rien, comme pour compatir. Mais vraiment… Elle me faisait peur là. Arrivant à la cafétéria, je lui demandais ce qu’elle voulait. « La même chose que toi. » J’hochais la tête en me tournant vers le serveur. « et la crème brûlée citronné, et la petite salade de fruit avec le plus de mangue, et un sprite. Et sinon, oui, un cookie aussi, ils ont une drôle de forme. »Clignant des yeux, je me tournais vers elle. « Heol… » Claquant la langue contre mon palais à plusieurs reprises je soupirais longuement. « Tu comprends le coréen ? Bon vu ta tête non. Une crème brulée citronée, la salade de fruit avec le plus de mangue là, un Sprite et un cookie pour elle. Oui, oui pour elle. Et pour moi ça sera un grand cappuccino frappé avec un surplus de crème et un cheesecake au citron. » Heureusement je n’étais pas dans le besoin. Cette commande m’aurait à jamais ruinée. Tendant ma carte bleue, je payais sans souci avant de prendre le palet électronique qui sonnerait une fois que la commande sera prête. Me posant sur une chaise je l’observais en souriant. « Tu restes mince comment avec tout ce que tu manges ? » Je la taquinais bien sûr. Ça changeait des mannequins, qui ne mangeaient rien..


Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 14:42
 

Only that is my world

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-