AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 First date || Ft.Sae Jin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité
Ce message a été posté Lun 28 Mar - 16:07




Je m'essuie les mains pleines de cambouis sur mon chiffon déjà bien sale, chiffon que je lance négligemment sur l'établit le plus proche. « J'y vais les gars. ». Certains me répondent, d'autres, la tête glissée entre le sol et le dessous d'une voiture ne m'entendent pas. Je n'y prête pas plus attention que ça et fil aux vestiaires du garage pour prendre une douche et me changer. Les douches ont été installées il y a à peine un mois au garage et c'est vraiment une bonne idée, surtout quand on sort directement après le travail. Et c'est mon cas aujourd'hui. En effet, j'ai rendez-vous dans un café, et je n'ai pas le temps de repasser par chez moi.

Pendant que l'eau chaude coule sur mon corps, je pense à la jeune femme que je vais retrouver. Sae Jin. Je ne l'ai vue qu'une fois. On s'est rencontrés au bal de la RPS le trente-et-un décembre de l'année dernière. Je suis allé au bal, accompagné de Rukia, et on est tombés sur cette fille que mon amie connaissait. On a passé la soirée avec elle et je dois dire qu'elle m'a bien plu. Elle est à l'opposé des filles que j'ai l'habitude de côtoyer. Sae Jin est plutôt timide, discrète, polie... Je la trouve assez mignonne et attachante, alors j'ai demandé son numéro de téléphone à Rukia. Cette fouineuse ne me l'a pas donné aussitôt, mais elle a quand fini par me l'envoyer.

C'est donc comme ça que j'en suis arrivé à donner rendez-vous à Sae Jin dans un bar de Shibuya. Avec le nombre de bars qu'il y a j'espère qu'elle le trouvera. En fait, il s'agit plus d'un café, assez posé. Je pense que ce genre de lieux correspond plus à Sae Jin - quoi que je ne l'a connais pas vraiment en réalité... Lorsque j'arrive là-bas je suis un peu en retard, 17h est passé de quelques minutes, mais la jeune femme n'est pas encore arrivée. Je décide donc de m'installer à une table prêt de la vitrine, de façon à avoir une vue sur la rue, et voir quand est-ce qu'elle arrivera.

Les minutes passent et je refuse de prendre commande, préférant attendre Sae Jin. Mes pensées naviguent un peu alors que je l'attends. Je pense à Rukia qui m'a bien embêté avant de me donner le numéro de la jeune femme. Je pense aussi au travail que je n'ai pas encore fini au garage - juste parce que je suis parti une heure plus tôt. Je pense enfin à Chiharu que j'ai retrouvé, vivant finalement à Tokyo, il y a peu de temps. J'essaie bien vite de me sortir cette idée de la tête sinon je risque d'être de mauvaise humeur... Finalement je regarde ma montre, il est déjà 17h45. Sae Jin s'est-elle perdue ou alors a-t-elle décidé de ne finalement pas venir ? Je lui envoie un sms mais je ne reçois aucune réponse. Je soupire. Je décide alors d'attendre encore dix minutes et si elle n'arrive pas je rentrerai chez moi.

 

© cn.june

Pseudo : Laady / Heerin Mes messages : 1088 Yen (¥) : 196 Avatar : Kim Chung Ha [I.O.I] Schizophrène? :

ขตริยะ la danseuse, |一護, le taggeur | 호석, l'écrivain



You're going past a Bad time



Fear leads to anger, anger leads to hate, hate leads to suffering. Age : 18 ans Date de naissance : 05/07/1998 Astrologie : cancer Année : 3e année Résidant à : Minato Planning :

Le pyromane est le fils du feu



Tout le drame de sa jeunesse mal entourée ne se traduisait que dans ce petit sourire à part, dans ce regard déjà ironique et dans ce tendre mouvement de retrait, de quelqu'un qui ne veut plus que l'on vienne le blesser.



• Trouver un bon moyen de buter mon paternel
• Peut être faire de même avec ma mère tiens
• Arrêter de penser à Yi Han. Accessoirement arrêter de l'aimer
• Mais bon, difficile de ne pas continuer, je n'ai pas envie qu'il jette son dévolu sur d'autre fille.
• Awi, briser le cou aussi du truc poilu de Yi Han... J'aimerais bien voir ce que ça fait. Ca ne doit pas être la même chose qu'un chat
• Essayer de déclencher un incendie au lycée. Ca doit être le pied
• Aller chez Zero pour profiter un peu de sa gentillesse
• Retrouver aussi Dawn Il est presque trop parfait pour être réel
• Pousser Meliodas du haut du toit
• Acheter cette peluche de Patrick l'étoile de mer trop mignonne
• Faire couler du sang ?



Madness is a gift God.



I'll break your heart like you broke my mind
Navigation :

We're no mercy
Let me see you want me baby, let me see you do
R.I.N.G, ring ma bell, ring ring ma bell
Ask me if you wanna


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mar 29 Mar - 15:58
first date
SAEJIN & KEISUKE



Je saluais le dernier client avant de pousser un lourd de soupir, enfin satisfaite de cette longue journée de dur labeur qui touchait à sa fin. Il faut dire qu’entre une longue journée de cours et de travail, j'avais de quoi être exténuée. J’avais demandé à mon patron de partir plus tôt car pour une fois, j’avais quelque chose de prévu ce soir. Il faut dire que mon côté otaku prenait souvent le dessus. Rentrer chez moi, m’enfermer dans mes cours ou dans mes mangas, cependant j’ai eu des nouvelles d’une personne a laquelle je ne m’attendais pas. Il faut dire que trois mois sont passés depuis notre rencontre. Je pensais que ce serait une rencontre qui restera sans suite. J’étais même persuadée qu’il ne voudrait pas vraiment avoir à faire avec moi, vu que je suis un peu trop réservée et coincée alors que lui semblait beaucoup plus joviale et énergique.

Je devais rentrer chez moi histoire de faire un brin de toilette et pouvoir me changer, je ne cessais de me poser un millier de questions due ce rendez vous. Il faut dire que j’ai accepté cette invitation sur le moment, mais était-ce vraiment une bonne idée ? Une fois arrivée chez moi, je m’empressais de prendre une douche rafraîchissante avant de me décider difficilement sur ma tenue. Mon téléphone sur mon lit, je le vis s’allumer et voir son nom s’afficher, mon sang fit qu’un tour. Je commençais à hésiter… Il faut dire que je n’ai pas vraiment l’habitude qu’un garçon me demande ce genre de rendez-vous, alors je ne savais pas vraiment si c'était une bonne idée. Je saisissais mon téléphone entre les doigts et me mis a ouvrir le message. Peut-être que je devrais me raviser… Je me pinçais les lèvres avant de balancer à nouveau mon mobile sur mon lit. Hors de question que je le plante. Il était tellement sympa avec moi et puis je raterais une occasion de me faire un bon ami. Je replongeais ma tête dans mon placard avant d’opter pour une tenue. Je regardais mon horloge une dernière fois voyant a quel point j’étais a la bourre, et encore j’étais en train de me rassurer. J’attrapais mon sac, mes clés - surtout mes clés - avant de presser le pas vers notre lieu de rendez vous. Je commençais a connaitre un peu mieux le quartier au bout d'un an d’habitation. Arrivée au bar, tu checkais une dernière fois ton téléphone en regardant. Il était sûrement parti. En même temps, j’ai été conne, et même plus encore. Je soupirais lourdement, mais bon, j’essayais quand même de chercher sa petite tête blonde du regard. Tu l'apercevais assit, observant la fenêtre. Tu as eu un pincement au coeur, il t’a quand même attendu après tout ce temps. Je te mordais la lèvre inférieure. Tu avançais vers lui, timidement, les joues rougissantes.


« Kei… Keisuke-san ? Je suis tellement désolée, je t’ai totalement planté… »

Je te courbais entièrement face à lui, très franchement, je me sentais tellement mal de mon comportement puéril. Je soupirais encore une fois avant de me redresser, sans oser vraiment le regarder dans les yeux. J’avais définitivement trop honte. Je me pinçais la peau de la main. Je m'asseyais devant lui, le coeur toujours aussi serré. Timidement, je remettais mes mèches derrière mes oreilles, toujours aussi anxieuse.

« J’aurais dû te prévenir, gômen. Je me sens tellement mal »

Finalement, les yeux dans les yeux, je continuais. Je ne pense pas que ceci changerait pas ce que j'ai fait

« C’est que… J’étais tellement anxieuse concernant ce rendez-vous. Tu dois plus avoir la même impression que moi lors du nouvel an »

D’après ce que je compris, il avait bien apprécié notre rencontre lors du bal. Chose qui était réciproque, mais je ne pense pas qu’il va le croire en voyant ce que j'ai fait. Ce que je pouvais être idiote des fois.

« Je te l’ai dit, ca m’a assez étonnée, mais ça n’excuse pas de t’avoir laissé en plan tout ce temps. »

Totalement. Je n’arrêtais pas de me poser des tas et tas de questions et il fallait que je cesse d'agir ainsi. Parce que j'étais déjà une fille étrange, pas la peine de lui d’autre élément pour montrer que j’étais bonne a interner.

« J’en fais sûrement trop, pardon haha »

Un léger rire nerveux m’échappait. Il faut que tu apprennes a te contrôler Ryu Sae Jin. Vraiment.
electric bird.

Invité
Invité
Ce message a été posté Mer 30 Mar - 20:18





Je joue avec mon portable dans mes mains, regardant toujours à travers la vitrine du café, espérant voir apparaître la silhouette de la jeune femme que j'attends. Si jamais elle ne vient pas, en réalité, ma vie ne changera pas. Je serai juste déçu de m'être fait poser un lapin, je n'aime pas ça, j'ai ma fierté. D'ailleurs ça ne m'est jamais arrivé, qu'on ne vienne pas à un rendez-vous, ça serait une grande première et l'idée ne me plait que très moyennement. Mais je ne peux pas forcer Sae Jin à venir. Peut-être lui ai-je fait peur à lui demander un rendez-vous si subitement, trois mois après notre première et dernière rencontre. Peut-être aussi qu'elle se demande ce que je lui veux, pourquoi venir boire un café avec moi alors que pas grand-chose ne nous rapproche elle et moi. Je la comprendrai parfaitement. Ca serait juste dommage.

Finalement, alors que je n'y crois plus et que je m'apprête à me lever, je vois Sae Jin entrer dans le café et s'incliner face à moi. Je rigole doucement, content de la voir enfin arrivée, quoi que curieux de son énorme retard. Je l'écoute, sans même la couper une fois, et fronce les sourcils lorsqu'elle me donne la raison de son retard. Finalement, elle qu'elle s'installe face à moi, je reprends « Alors comme ça tu as hésité à venir si j'ai bien compris ? » Je fais le mec faussement atteint. « Ca me déçoit, tu avais l'air plutôt contente de ce rendez-vous par sms... ». Je rigole légèrement et souris à la jeune femme pour lui montrer que je blague, je ne veux pas la mettre mal à l'aise. Je risquerai de la faire fuir pour le coup !

« C'est pas tout mais j'ai soif moi, je t'ai attendu presque une heure. » Je lève la main pour appeler la serveuse - au passage franchement bien foutue - et commande un Moka. « Qu'est-ce que tu veux ? ». Je regarde la jeune femme dans les yeux, attendant sa réponse. Je n’ai pas voulu commander pour elle car je n’ai aucune idée de ce qu’elle peut aimer. Après tout je ne la connais pas du tout. Et puis même si j’avais commandé, depuis le temps ça serait froid. D’ailleurs, la serveuse me regarde avec un air amusé, elle me voit tout seul ici depuis presque une heure, elle devait croire qu’on m’avait laissé un lapin. Mais finalement elle avait tort. Quoi que, si Sae Jin n’était finalement pas venue, j’aurai sûrement essayer d’attendre cette jeune femme jusqu’à la fin de son service…

 

© cn.june

Pseudo : Laady / Heerin Mes messages : 1088 Yen (¥) : 196 Avatar : Kim Chung Ha [I.O.I] Schizophrène? :

ขตริยะ la danseuse, |一護, le taggeur | 호석, l'écrivain



You're going past a Bad time



Fear leads to anger, anger leads to hate, hate leads to suffering. Age : 18 ans Date de naissance : 05/07/1998 Astrologie : cancer Année : 3e année Résidant à : Minato Planning :

Le pyromane est le fils du feu



Tout le drame de sa jeunesse mal entourée ne se traduisait que dans ce petit sourire à part, dans ce regard déjà ironique et dans ce tendre mouvement de retrait, de quelqu'un qui ne veut plus que l'on vienne le blesser.



• Trouver un bon moyen de buter mon paternel
• Peut être faire de même avec ma mère tiens
• Arrêter de penser à Yi Han. Accessoirement arrêter de l'aimer
• Mais bon, difficile de ne pas continuer, je n'ai pas envie qu'il jette son dévolu sur d'autre fille.
• Awi, briser le cou aussi du truc poilu de Yi Han... J'aimerais bien voir ce que ça fait. Ca ne doit pas être la même chose qu'un chat
• Essayer de déclencher un incendie au lycée. Ca doit être le pied
• Aller chez Zero pour profiter un peu de sa gentillesse
• Retrouver aussi Dawn Il est presque trop parfait pour être réel
• Pousser Meliodas du haut du toit
• Acheter cette peluche de Patrick l'étoile de mer trop mignonne
• Faire couler du sang ?



Madness is a gift God.



I'll break your heart like you broke my mind
Navigation :

We're no mercy
Let me see you want me baby, let me see you do
R.I.N.G, ring ma bell, ring ring ma bell
Ask me if you wanna


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mar 12 Avr - 15:33
first date
SAEJIN & KEISUKE



Je me sentais totalement ridicule et honteuse. Parfois je me demande de quoi j'étais réellement faite. La encore je me demandais pourquoi j'avais autant hésité. J'étais véritablement idiote. Je ne comprenais même pas pourquoi il n'a pas pris ses jambes à son cou, même en me voyant. Les paroles du japonais ont su me tirer un petit pincement au coeur.

« Je... Je suis sincèrement désolée Keisuke »

Même si son rire a su me tirer un sourire, le malaise que j'ai créé était toujours présent. Mais bon, il était toujours d'accord pour passer un peu de temps avec moi et c'était l'essentiel. Si moi je pensais faire une mauvaise impression lui, au contraire m'en faisait une bonne. La serveuse arrivait à notre table prenant notre commande

« Un chocolat chaud s'il vous plaît. »

Un sourire aux lèvres, je regardais à nouveau mon compagnon de ce soir. La gêne semblait revenir. J'avais presque l'impression d'être une hypocrite. Je me mordais la lèvre inférieure avant de continuer

« Tu sais, je préférais te dire vraiment la raison de mon retard plutôt que te raconter des salades »

... Oui du genre gros cliché la nana qui a pris des heures et des heures à se pomponner. Je n'aimais pas les mensonge. Ma vie entière était un mensonge. Ceci me bouffait la vie constamment alors pourquoi en rajouter une couche. Même pour le plus minime des sujets. Un principe tout simplement. Je mordais l'intérieur de ma joue, je serrais mes doigts entre eux.

« Sinon mis à part ça, comment tu vas ? Je dois t'avouer que ça me surprend toujours que tu aies voulu me voir »

Je riais doucement, comme pour me moquer de moi. C'est vrai après tout. Je me suis toujours considérée comme "la fille d'à côté". Je ne dégageais rien de spécial et ma timidité était comparable a une porte que je fermais pour que les gens sympathisent avec moi. Et lors du bal de Noël, je n'étais pas aussi extravertie et ouverte que je le voulais. Mais cette deuxième rencontre, je me sentais quand même plus à l'aise, malgré ma grosse connerie

« Il faut dire que j'ai été idiote de ne pas demander ton numéro après le nouvel an. J'aurais dû faire comme toi et demander à Rukia chan. »

Je tirais légèrement la langue Bah oui, il était sympa ça aurait été sympa si j'avais pu faire le premier pas. Mais j'ai encore des progrès à faire. Enfin bon j'espérais que Keisuke arrivera quand même à voir que je peux être une fille assez sympa.
electric bird.

Invité
Invité
Ce message a été posté Dim 17 Avr - 20:35





Plus je regarde Sae Jin et plus je la trouve mignonne et attendrissante. C'est étrange, d'habitude je ne suis pas du tout attirée par ce genre de femme. Je suis plutôt du genre à aimer les grandes gueules un peu dévergondées et chieuses comme il n'y a pas. La jeune femme a pourtant l'air d'être l'opposé total de ça, et malgré ça, je ne peux m'empêcher de vouloir apprendre à mieux la connaître. Peut-être que je deviens plus mûr et plus posé ? Quoi qu'il en soit, son honnêteté aussi me faire beaucoup plaisir. Je préfère qu'elle soit franche tout de suite avec moi, et même si ça me blesse un peu qu'elle ait hésité à venir à notre rendez-vous je ne lui en veux pas le moins du monde. C'est plus ma fierté qui en a pris un coup au final.

Je commande la même chose que la jeune femme. Il ne fait pas très chaud et un bon chocolat sera parfait pour me réchauffer un peu. Je rigole légèrement après la remarque de Sae Jin. Je n'arrive pas à comprendre pourquoi elle n'arrête pas de me dire ça. Je crois qu'elle n'a pas du tout confiance en elle.

« Pourquoi ça te surprends tant ? Je suis un mec normal moi non ? Un mec normal qui invite une jolie jeune femme toute aussi normale, qu'est-ce qu'il y a de mal à ça ? » Je lui souris pour la rassurer. Mes chevilles vont finir par enfler si elle continue de me faire des remarques comme ça. A croire qu'elle n'est pas assez bien pour moi. « Oh c'est vrai ça ? Tu aurais voulu lui demander ? ». Je lui parle d'un air taquin alors que la jolie serveuse nous amène nos chocolats chauds. J'en bois aussitôt une gorgée avant de reprendre en rigolant légèrement. « Je dois t'avouer que ça n'a pas été une mince affaire pour obtenir ton numéro auprès de Rukia ! »
 

© cn.june

Pseudo : Laady / Heerin Mes messages : 1088 Yen (¥) : 196 Avatar : Kim Chung Ha [I.O.I] Schizophrène? :

ขตริยะ la danseuse, |一護, le taggeur | 호석, l'écrivain



You're going past a Bad time



Fear leads to anger, anger leads to hate, hate leads to suffering. Age : 18 ans Date de naissance : 05/07/1998 Astrologie : cancer Année : 3e année Résidant à : Minato Planning :

Le pyromane est le fils du feu



Tout le drame de sa jeunesse mal entourée ne se traduisait que dans ce petit sourire à part, dans ce regard déjà ironique et dans ce tendre mouvement de retrait, de quelqu'un qui ne veut plus que l'on vienne le blesser.



• Trouver un bon moyen de buter mon paternel
• Peut être faire de même avec ma mère tiens
• Arrêter de penser à Yi Han. Accessoirement arrêter de l'aimer
• Mais bon, difficile de ne pas continuer, je n'ai pas envie qu'il jette son dévolu sur d'autre fille.
• Awi, briser le cou aussi du truc poilu de Yi Han... J'aimerais bien voir ce que ça fait. Ca ne doit pas être la même chose qu'un chat
• Essayer de déclencher un incendie au lycée. Ca doit être le pied
• Aller chez Zero pour profiter un peu de sa gentillesse
• Retrouver aussi Dawn Il est presque trop parfait pour être réel
• Pousser Meliodas du haut du toit
• Acheter cette peluche de Patrick l'étoile de mer trop mignonne
• Faire couler du sang ?



Madness is a gift God.



I'll break your heart like you broke my mind
Navigation :

We're no mercy
Let me see you want me baby, let me see you do
R.I.N.G, ring ma bell, ring ring ma bell
Ask me if you wanna


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Lun 18 Avr - 15:12
first date
SAEJIN & KEISUKE



Franchement comme premier rendez-vous, on a fait mieux. Pourtant j'étais déjà passé par là mais cela remonte à un petit moment aussi. Enfin bon ce n’était pas une excuse. Voir l’adorable sourire du japonais à su quand même me rassurer. Il va falloir que je rattrape le coup à cause de ma connerie

Notre commande passée, mes excuses à nouveau présentées, je restais interdite aux paroles de Keisuke. Le fait qu’il puisse penser que je suis “jolie” réussissait à empourprer mes joues. Je me suis toujours considéré comme une fille quelconque, qui ne dégageait rien de spéciale. C’était ridicule d’être aussi atteinte par un simple compliment, je sais. Mon âme de petite fille, je suppose


« Je… Tu as vraiment raison. C’est quand même vraiment gentil à toi de m’avoir invité. Merci »

Je souriais maladroitement. Je repensais vaguement à ses paroles une nouvelle fois. Normale… Ça se voyait qu’il ne me connaissait pas encore pour penser que je suis normale. Il a juste eu le droit à la timide Sae Jin. En tout cas, ceci avait le don de m’amuser. Lorsque je lui fis part que de mon intention de demander son numéro, je confirmais ma pensée d’un hochement de tête.

« Hum… Moui. Bon on a traîné l’un comme l’autre. Mais je suis contente que tu aies fait le premier pas »

Oui parce que le temps que je me décide, une année complète pouvait passer. Une fois nos boissons arrivées, je plaçais mes mains autour de la tasse, histoires de les réchauffer. Son anecdote concernant notre amie commune à su me tirait un ricanement. Je levais les yeux vers lui, tout en continuant.

« Ah oui ? Connaissant Rukia, je suis sure que c’est le cas. Le genre à vouloir savoir le pourquoi du comment non ? »

Ce serait bien son genre. Niveau curiosité, cette fille me dépassait à bien des niveaux. Enfin c’était ce qui faisait sa personnalité loufoque. En tout cas, J’enviais parfois son fort caractère. J’apportais la tasse de la boisson à mes lèvres avant de continuer

« Cette fille est juste peu commune… D’ailleurs, vous avez l’air assez proche. Vous vous connaissez depuis longtemps ? »
electric bird.

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 7 Mai - 22:44





Sae Jin n'a pas l'air d'être la fille la plus confiante que je connaisse. C'est drôle ça, j'ai toujours été le genre de type à plutôt bien m'apprécier, à me regarder dans le miroir en me disant que je suis plutôt beau gosse, et à ne pas comprendre pourquoi mes soeurs et frères avaient été si peu gâté par la nature. Enfin, je suppose que tout ça n'est finalement qu'une façade à ma pathétique vie, mais si ça peut m'aider... Sae Jin devrait essayer, c'est plutôt appréciable. Quoi qu'il en soit, j'essaie de la rassurer quant au fait qu'il n'y a rien d'exceptionnel à ce que je l'invite en rendez-vous. Après tout on est juste là pour boire un chocolat chaud. Enfin, pour le moment.

Finalement je lui avoue que j'ai galéré à obtenir son numéro auprès de Rukia. « Tu sais, cette fille quand elle veut, elle peut être un véritable amour, mais elle peut aussi devenir la pire des chieuse si ça lui fait plaisir. » Je rigole en pensant au caractère bien trempée de mon ami, le même caractère que le mien finalement, et je pense que c'est pour ça que Rukia et moi sommes si proche. D'ailleurs, Sae Jin semble l'avoir remarqué, sauf qu'elle ne sait pas à quelle point nous avons pu être... Proche... Et il ne vaut peut-être mieux pas qu'elle le sache si je tiens à ce que notre rendez-vous mène à quelque chose pas vrai ? Du coup, je préfère éviter de lui dire que Rukia et moi sommes du genre à coucher ensemble de temps en temps, ou tout simplement à dormir l'un avec l'autre, dans le même lit une place, nus, lorsque je la ramène chez elle... « Uhm oui, on est assez proche, ça fait quelques années qu'on se connait. ». Je plonge ma tête dans ma tasse de chocolat chaud tout en laissant apparaître un sourire en coin sur mes lèvres. « Mais bon, Sae Jin-chan, nous sommes tous les deux en rendez-vous et j'aimerai plutôt que tu me parles un peu de toi. A part que tu veux devenir flic, finalement, je ne sais pas grand chose. »

© cn.june


Pseudo : Laady / Heerin Mes messages : 1088 Yen (¥) : 196 Avatar : Kim Chung Ha [I.O.I] Schizophrène? :

ขตริยะ la danseuse, |一護, le taggeur | 호석, l'écrivain



You're going past a Bad time



Fear leads to anger, anger leads to hate, hate leads to suffering. Age : 18 ans Date de naissance : 05/07/1998 Astrologie : cancer Année : 3e année Résidant à : Minato Planning :

Le pyromane est le fils du feu



Tout le drame de sa jeunesse mal entourée ne se traduisait que dans ce petit sourire à part, dans ce regard déjà ironique et dans ce tendre mouvement de retrait, de quelqu'un qui ne veut plus que l'on vienne le blesser.



• Trouver un bon moyen de buter mon paternel
• Peut être faire de même avec ma mère tiens
• Arrêter de penser à Yi Han. Accessoirement arrêter de l'aimer
• Mais bon, difficile de ne pas continuer, je n'ai pas envie qu'il jette son dévolu sur d'autre fille.
• Awi, briser le cou aussi du truc poilu de Yi Han... J'aimerais bien voir ce que ça fait. Ca ne doit pas être la même chose qu'un chat
• Essayer de déclencher un incendie au lycée. Ca doit être le pied
• Aller chez Zero pour profiter un peu de sa gentillesse
• Retrouver aussi Dawn Il est presque trop parfait pour être réel
• Pousser Meliodas du haut du toit
• Acheter cette peluche de Patrick l'étoile de mer trop mignonne
• Faire couler du sang ?



Madness is a gift God.



I'll break your heart like you broke my mind
Navigation :

We're no mercy
Let me see you want me baby, let me see you do
R.I.N.G, ring ma bell, ring ring ma bell
Ask me if you wanna


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Lun 9 Mai - 17:45
first date
SAEJIN & KEISUKE



« Haha je suis bien d'accord. J'ai même envie de dire que c'est ça qui fait son charme »

Je n’ai pas pu m’empêcher de ricaner. Rukia-chan était définitivement unique en son genre et qui pouvait nous pousser à l’apprécier autant. Même si sa façon d’être pouvait parfois titiller mon côté parfois un peu trop prude, je l’appréciais telle quelle. Mais c’est vrai que leur complicité était plus que flagrante lors du bal. Cependant, mon rendez vous de ce soir avait raison. C’était principalement un tête à tête. Ca ne le faisait pas trop si on parlait de notre amie commune. Lorsqu’il a relevé le fait qu’il ne connaissait pas plus que ça, je ricanais légèrement. C’est vrai qu’il connaissait que mon projet d’avenir. Il faut dire qu’au bal on n’a pas vraiment eu l’occasion de bien discuter ensemble. Je suis contente de voir qu’on peut en profiter un minimum. Je levais yeux au ciel, réfléchissant à ce que je pouvais bien dire de plus sur ma petite vie, sans trop me foutre la honte.

« Et bien... En dehors de Royal, je fais un petit job de caissière dans le quartier histoire de me faire un peu d’argent. Je suis originaire de Kyoto. Je suis venue ici avec ma grande soeur il y a bientôt une dizaine d'années »

Rien de repenser à Kyoto, je pouvais pas penser a ma famille et le passé que j’ai laissé là-bas. Je serrais doucement la tasse entre mes doigts, me répétant que ce n’était pas le bon moment pour déterrer les vieux démons. Je m’éclaircissais la gorge, comme si c’était une sorte de transition.

« Ah, et bien que je sois d'origine coréenne comme le montre mon nom, j'ai passé toute ma vie au Japon. »

Les personnes ont toujours tendance a pensé que j’ai passé une partie de ma vie en Corée alors que je ne connais pas prend grand chose sur mes origines. S’ils savaient que je parlais bien mieux vietnamien que coréen…

« Et je sais que c'est surement bizarre pour une fille de mon âge, mais je suis une énorme otaku. »

Bon, pour ne pas se foutre dans la honte, c’est raté. Mais bon, il fallait qu’il sache que manga, drama et animés sont une partie intégrante de ma vie. On le sent souvent bien lorsque les gens viennent chez moi.

« Bon aller je suis prête à entendre toute sorte de commentaires a propos de ça. »

Je riais doucement en pensant a ce qu’il pourrait dire. J’ai l’habitude que les gens se moquent de moi à cause de mon syndrome de Peter Pan presque flagrant. Tout ce que j’espérais a ce moment, c’est que je ne vais pas le faire fuir après ça. Je m’abreuvais rapidement de ma boisson chaude avant de renvoyer la balle au Japonais.

« Et je veux aussi savoir qui tu es… Tu as une certaine passion pour les voitures ? Et ca fait longtemps que tu es mécanicien ? »
electric bird.

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 27 Mai - 22:06





C'est vrai que je ne sais pas grand-chose de la jeune femme. Et c'est en partie pour ça que je lui ai demandé un petit rendez-vous en tête. C'est étrange car ce n'est pas, généralement, le style de fille qui m'attire mais, étonnement, j'ai envie d'en savoir plus pour elle. Je hoche donc le menton en l'écoutant attentivement me raconter des bouts de sa petite vie. Tiens c'est marrant, elle est coréenne, enfin c'est vrai, j'aurai pu m'en douter avec son nom, mais je n'ai pas fait le rapprochement. Je souris légèrement « C'est marrant, moi aussi j'ai des origine coréenne, de mon père biologique que je n'ai jamais connu. » Cela ne me dérange pas spécialement d'en parler, ça n'a jamais été tabou, je n'ai jamais ressenti le manque de ce père en fait. Ma mère a toujours su combler ce manque, jusqu'à ce qu'elle parte elle aussi... Mais ça, c'est une autre histoire. « Je suis même né là-bas, je suis arrivé au Japon j'avais genre deux ou trois ans. ». Je n'ai aucun souvenir de ma vie en Corée, à part des souvenirs de mon amie Yeo Jin que j'ai récemment retrouvé à Tokyo. En plus de ça, je n'ai jamais remis les pieds dans ce pays depuis que je l'ai quitté, et je n'ai aucune raison de le faire. Je ne suis coréen que par mes origines, mais ce sont des origines qui ne me tiennent pas forcément à coeur. C'est vrai, je n'ai jamais connu mon père biologique, il a quitté ma mère alors qu'elle était enceinte de moi. Alors finalement, rien ne me rattache à ce pays.

Je l'écoute continuer de me parler d'elle, tout en rigolant légèrement lorsqu'elle mentionne sa passion pour les animés et les mangas. C'est rare de voir une fille comme ça, ou plutôt c'est rare de voir une fille l'assumer ! Et puis c'est surtout qu'elle n'en a pas du tout le look. « On pourra peut-être se regarder certains animés ensemble alors ? ». Je lui fait un clin d'oeil. Je n'en regarde pas beaucoup mais certains, en vérité je suis plus jeux-vidéos moi.

Finalement, comme j'aurais pu m'en douter, le sujet tourne à moi. Mais comme à chaque fois que je fais connaissance avec quelqu'un, il est hors de question que je lui révèle ce que j'ai fait, mes années de training sont secrètes pour beaucoup de mes connaissances, même de mes amis. Mais qui sait, si notre relation avance un peu plus, elle l'apprendre sûrement un jour. « Depuis gosse j'aime bien bricoler des trucs improbables. » Je commence en souriant, je ne mens pas, c'est la vérité, j'étais un genre de Mc Gyver quand j'étais gamin. « Je n'ai jamais vraiment su ce que je voulais faire, jusqu'à ce qu'on me propose un stage dans la mécanique, et puis ça m'a plu ! ». Là encore je ne mens pas, tout ça est vrai, c'est juste que je ne mentionne pas tout ce qu'il s'est passé avant. Je ne mentionne pas que mécanicien n'est franchement pas le job de mes rêves, et que si la chance avait été de mon côté, Sae Jin me connaîtrait en tant qu'idole.

© cn.june

Pseudo : Laady / Heerin Mes messages : 1088 Yen (¥) : 196 Avatar : Kim Chung Ha [I.O.I] Schizophrène? :

ขตริยะ la danseuse, |一護, le taggeur | 호석, l'écrivain



You're going past a Bad time



Fear leads to anger, anger leads to hate, hate leads to suffering. Age : 18 ans Date de naissance : 05/07/1998 Astrologie : cancer Année : 3e année Résidant à : Minato Planning :

Le pyromane est le fils du feu



Tout le drame de sa jeunesse mal entourée ne se traduisait que dans ce petit sourire à part, dans ce regard déjà ironique et dans ce tendre mouvement de retrait, de quelqu'un qui ne veut plus que l'on vienne le blesser.



• Trouver un bon moyen de buter mon paternel
• Peut être faire de même avec ma mère tiens
• Arrêter de penser à Yi Han. Accessoirement arrêter de l'aimer
• Mais bon, difficile de ne pas continuer, je n'ai pas envie qu'il jette son dévolu sur d'autre fille.
• Awi, briser le cou aussi du truc poilu de Yi Han... J'aimerais bien voir ce que ça fait. Ca ne doit pas être la même chose qu'un chat
• Essayer de déclencher un incendie au lycée. Ca doit être le pied
• Aller chez Zero pour profiter un peu de sa gentillesse
• Retrouver aussi Dawn Il est presque trop parfait pour être réel
• Pousser Meliodas du haut du toit
• Acheter cette peluche de Patrick l'étoile de mer trop mignonne
• Faire couler du sang ?



Madness is a gift God.



I'll break your heart like you broke my mind
Navigation :

We're no mercy
Let me see you want me baby, let me see you do
R.I.N.G, ring ma bell, ring ring ma bell
Ask me if you wanna


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mar 31 Mai - 15:28
first date
SAEJIN & KEISUKE



« Quoi ? »

Je ne cachais pas ma surprise, le regardant les yeux ronds face à ses révélations

« Je n’aurais jamais pensé que tu pouvais être coréen. Ça nous fait un point commun. Mais tu as quand même des notions dans la langue non ? »

Je me demandais juste. Peut-être qu’il était un peu comme moi. Mais rien le fait qu’il soit de la même origine que moi réchauffait mon coeur. C’était vraiment cool. Je devais être totalement ridicule avec ce sourire que j’affiche en permanence. Je commençais de plus en plus à apprécier cette soirée. Lorsque j’évoquais mon léger souci concernant les mondes des mangas et jeux vidéos, la réaction de mon vis-à-vis ne se fit pas attendre. Je pris une mine faussement boudeuse avant qu’un ricanement de ma part raisonnait.

« Ahaha si tu veux. Tu me diras ce que tu regardes pour que la prochaine fois, on le voit »

Ça me touchait qu’il ne me trouvait pas trop étrange face à ma passion. Peut-être, il le pensera s’il vient chez moi… Très rapidement, je m’interrogeais sur sa petite vie à lui. Tout en buvant ma boisson, j’écoutais ses paroles avec attention sans le quitter des yeux. Il semblait être assez débrouillard depuis des années. Je trouve que ça, c’est une qualité en or

« C’est vachement bien. Si tu penses avoir trouvé ta vocation alors continue sur cette lancée »

J’étais toujours dans l’optique que lorsque que tu atteins ton objectif, il faut, tu t’y accroche du mieux que tu peux. Ce côté battant, je ne l’avais pas à toute épreuve. Peut-être seulement quand il s’agit de réaliser mon rêve dans les forces de l’ordre. Mais si je pouvais l’avoir à toute circonstance ce trait de caractère.

« Ça veut dire que tu pourras m’apprendre à conduire hein ? »

Je tirais légèrement la langue avant de mettre rire timidement. J’ai toujours voulu me mettre derrière un volant, mais avec une soeur comme la mienne, c’est parfois difficile. Regardant à travers la vitre, je rougissais légèrement.

« C’est ridicule, mais conduire à toujours quelque chose que je voulais faire »

Etre indépendante sur la route est quelque chose que je veux vraiment faire. Enfin surtout depuis l’accident de bus de fin d’année précédente.
electric bird.

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 2 Juil - 15:22





Je secoue la tête négativement à sa question. J'ai dû savoir baragouiner deux ou trois mots de coréen avant que je ne quitte le pays, car j'avais deux ans et que j'apprenais donc à parler. Mais j'étais entouré d'une mère qui parlait seulement japonais, car nous ne vivions que tous les trois - avec mon petit frère - elle n'avait donc aucune raison de parler coréen, et nous n'avions aucun entourage de cette nationalité. « Non, je ne parle vraiment pas coréen. Je sais dire deux trois mots comme tout le monde, les basiques, mais je ne sais même pas lire le coréen ! ». Cet alphabet je n'y comprenais pas grand-chose, on me répétait pourtant qu'il n'était pas si compliqué que ça à apprendre mais je n'ai pas l'intention de retourner dans ce pays plus tard, alors je ne vois pas pourquoi je devrais l'apprendre.

Lorsqu'on parle de travail, d'études et de tout le reste, Sae Jin ne remarque pas que je cache des choses, et tant mieux. Je suis devenu professionnel lorsqu'il s'agit de faire croire que j'aime mon métier et que j'ai trouvé ma vocation. J'essaie peut-être de me persuader en même temps en fait. Sauf que, au fond de moi, je sais très bien que ça n'est pas le cas, j'ai un autre rêve enfoui, c'était ça ma vocation. Je rigole à sa question « Je suis mécanicien, pas moniteur d'auto-école !! ». En plus, moi qui ne fais confiance à personne à part à moi-même lorsqu'il s'agit de conduite, j'aurai bien du mal à la laisser conduire avec moi. Néanmoins je souris et je finis ma tasse avant de reprendre.

« En fait, je dois visiter deux ou trois appartements aujourd'hui, ça te dirait de m'accompagner ? ». Si Sae Jin avait été un peu plus en retard, j'aurai été obligé d'abandonner le rendez-vous et d'aller à mes visites seul. Mais heureusement, j'avais prévu une petite marge et finalement elle était arrivée. Maintenant, si je ne partais, je risquais de louper mes visites. Alors j'espère secrètement qu'elle voudra bien m’accompagner et ne mettra pas fin au rendez-vous.

© cn.june

Pseudo : Laady / Heerin Mes messages : 1088 Yen (¥) : 196 Avatar : Kim Chung Ha [I.O.I] Schizophrène? :

ขตริยะ la danseuse, |一護, le taggeur | 호석, l'écrivain



You're going past a Bad time



Fear leads to anger, anger leads to hate, hate leads to suffering. Age : 18 ans Date de naissance : 05/07/1998 Astrologie : cancer Année : 3e année Résidant à : Minato Planning :

Le pyromane est le fils du feu



Tout le drame de sa jeunesse mal entourée ne se traduisait que dans ce petit sourire à part, dans ce regard déjà ironique et dans ce tendre mouvement de retrait, de quelqu'un qui ne veut plus que l'on vienne le blesser.



• Trouver un bon moyen de buter mon paternel
• Peut être faire de même avec ma mère tiens
• Arrêter de penser à Yi Han. Accessoirement arrêter de l'aimer
• Mais bon, difficile de ne pas continuer, je n'ai pas envie qu'il jette son dévolu sur d'autre fille.
• Awi, briser le cou aussi du truc poilu de Yi Han... J'aimerais bien voir ce que ça fait. Ca ne doit pas être la même chose qu'un chat
• Essayer de déclencher un incendie au lycée. Ca doit être le pied
• Aller chez Zero pour profiter un peu de sa gentillesse
• Retrouver aussi Dawn Il est presque trop parfait pour être réel
• Pousser Meliodas du haut du toit
• Acheter cette peluche de Patrick l'étoile de mer trop mignonne
• Faire couler du sang ?



Madness is a gift God.



I'll break your heart like you broke my mind
Navigation :

We're no mercy
Let me see you want me baby, let me see you do
R.I.N.G, ring ma bell, ring ring ma bell
Ask me if you wanna


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Ven 15 Juil - 22:41
first date
SAEJIN & KEISUKE


« Au moins, nous sommes deux dans ce cas-là »

Je ricanais doucement, comme pour me moquer de moi. Je me sentais d’autant plus proche de lui à ce moment… Et moins ridicule. La majorité des coréens que je connaissais parlaient couramment leur langue maternelle et était toujours choqués quand il savait que je n’y ai jamais mis les pieds. Enfin bon, heureusement, Keisuke ne m’a pas fait la remarque et ca me rassurait. Très rapidement, tout en profitant de la chaleur de ma boisson chaude, je lui faisais part de mon envie de conduire. Il est mécanicien, je devais peut-être en profiter un peu de sa connaissance de la voiture. Mais sa réponse ne se faisait pas attendre. J’adoptais une véritable moue d’enfant.

« Hm… C’est pas cool quand même »

L’entendre rire à ma connerie entraînait aisément le mien. Mais bon, j’ai quand même tenté. Je dois avouer que je me sentais vraiment à l’aise avec lui à cet instant. Bien plus que le soir du bal, et je devais avouer que ça me faisait du rire comme ça. Je veux dire sincèrement. Je sirotais ma boisson l’écoutant parler, quelque peu étonnée par la proposition qu’il me faisait. Je replaçais mes cheveux derrière mes oreilles, timidement.

« Hein ? Euuh… Oui pourquoi pas. »

Je ne m’attendais pas du tout à ce qu’il me propose ce genre de chose. Il faut dire que ce n’était pas banal comme demande durant un rendez-vous. Mais j’étais curieuse des appartements qu’il convoitait. Dommage pour lui, il est tombé sur la relou de service

« Tu cherches un appartement dans le quartier ? »

Je posais ma tasse et commençais à prendre mes affaires. Je commençais à chercher mon porte-monnaie dans mon sac à main tout en continuant de m’adresser au jeune homme.

« Tu sais, j’habite ici alors, on pourra se voir de temps en temps si tu prends un appart ici… »

Il faut vraiment que j’apprenne a tourner sept fois ma langue dans ma bouche avant de parler. Il ne me connaissait même pas dans tous mes aspects que je parlais déjà de le revoir. Même si c’était vrai, je commençais à apprécier a rougir doucement, baissant mon regard.

« Enfin, si tu veux bien sûr »

Je ne pouvais pas lui forcer la main après tout.
electric bird.

Invité
Invité
Ce message a été posté Ven 22 Juil - 21:00





Réparer sa voiture quand elle aura le permis, pas de soucis, mais lui apprendre à conduire, ça, ce n'est pas dans mes cordes. J'éviterai bien évidemment de lui dire que moi, pour apprendre à conduire, j'ai piqué la voiture d'un pote et je me suis entraîné sur le parking. Faite ce que je dis mais pas ce que je fais, c'est un peu comme ça que je fonctionne. Finalement, je lui propose de m'accompagner pour visiter les deux appartements que je dois voir aujourd'hui. C'est assez peu commun pour un premier rendez-vous, j'en suis conscient, mais c'est aussi ça qui fait qu'elle se souviendra de moi pas vrai ? En vérité, les rendez-vous nian nian ou tu passes l'après-midi dans un café ou dans un parc, c'est franchement pas mon truc, surtout pour des premiers rendez-vous. Et puis, je me dis qu'au moins il y aura un autre regard sur le bien que je veux louer. J'ai tellement hâte de quitter la maison familiale que je serai capable de flasher sur le premier taudis que je vois, ce qui n'est peut-être pas une bonne idée. Je n'ai jamais aimé vivre dans cet appartement depuis que ma mère est partie, j'ai toujours eu l'impression de vivre chez des étrangers malgré la présence de mon frère et de mes demi-soeur. Cet appartement est minuscule pour une trop grande famille, bordélique, sale et froid. Quoi qu'il en soit, avec mes maigres économies, je suis sûr de trouver mieux...

Je hausse les épaules. « Pas forcément dans le quartier, je cherche dans Tokyo en général... Mes moyens ne me permettent pas d'être difficile. » Je rigole doucement avant de reprendre « Mais là les deux que je dois visiter sont justement pas très loin. ». J'observe Sae Jin fouiller dans son sac, comme si elle cherchait son porte-monnaie, ou son portable peut-être je ne sais pas. Quoi qu'il en soi j'affiche un mince sourire, appel la serveuse et lui tend ma carte - qui soit dit en passant sert très peu - en lui demandant d'encaisser pour les deux commandes. Quel mec digne de ce nom inviterait une fille dans un café pour leur premier rendez-vous et ne lui payerait même pas sa boisson ? Certainement pas moi.

Finalement la commande payée nous nous levons et j'entraîne Sae Jin vers la sortie du café. Puis je la regarde, taquin « Parce que si je trouve dans un autre quartier tu ne voudras pas me revoir ? » Je le dis d'un air faussement outré, jouant avec plaisir face à cette fille que je trouve de plus en plus mignonne.


© cn.june

Pseudo : Laady / Heerin Mes messages : 1088 Yen (¥) : 196 Avatar : Kim Chung Ha [I.O.I] Schizophrène? :

ขตริยะ la danseuse, |一護, le taggeur | 호석, l'écrivain



You're going past a Bad time



Fear leads to anger, anger leads to hate, hate leads to suffering. Age : 18 ans Date de naissance : 05/07/1998 Astrologie : cancer Année : 3e année Résidant à : Minato Planning :

Le pyromane est le fils du feu



Tout le drame de sa jeunesse mal entourée ne se traduisait que dans ce petit sourire à part, dans ce regard déjà ironique et dans ce tendre mouvement de retrait, de quelqu'un qui ne veut plus que l'on vienne le blesser.



• Trouver un bon moyen de buter mon paternel
• Peut être faire de même avec ma mère tiens
• Arrêter de penser à Yi Han. Accessoirement arrêter de l'aimer
• Mais bon, difficile de ne pas continuer, je n'ai pas envie qu'il jette son dévolu sur d'autre fille.
• Awi, briser le cou aussi du truc poilu de Yi Han... J'aimerais bien voir ce que ça fait. Ca ne doit pas être la même chose qu'un chat
• Essayer de déclencher un incendie au lycée. Ca doit être le pied
• Aller chez Zero pour profiter un peu de sa gentillesse
• Retrouver aussi Dawn Il est presque trop parfait pour être réel
• Pousser Meliodas du haut du toit
• Acheter cette peluche de Patrick l'étoile de mer trop mignonne
• Faire couler du sang ?



Madness is a gift God.



I'll break your heart like you broke my mind
Navigation :

We're no mercy
Let me see you want me baby, let me see you do
R.I.N.G, ring ma bell, ring ring ma bell
Ask me if you wanna


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Ven 5 Aoû - 13:18
first date
SAEJIN & KEISUKE


« Je suppose que ta situation personnelle te pousse à prendre ce qui te tombe sous la main »

Je me sentais toucher par cette proposition qui venait de me faire. Disons qu'un appartement était quelque chose de personnel. Alors de là à ce qu’il me propose de visiter quelque chose avec lui me faisait plaisir. Et il fallait avouer que ce n’était pas banal. Sûrement beaucoup de filles se seraient plaintes ou alors trouverais ça bizarre comme transition. Mais ce serait audacieux venant d’une fille aussi étrange que moi. Sans même que je puisse réellement agir, mon camarade réglait nos commandes. Je me mis à rougir doucement, avant de le remercier, toujours aussi timidement. Je me sentais presque ridicule. Je devais savoir que les mecs avaient leur petite fierté. Très rapidement, le garçon adoptait une adorable moue, me demandant si je serais mal à l’idée de le voir après ce petit rendez-vous. Il était tellement adorable avec cette bouille qu’un franc rire m’échappait. J’avais tellement envie de lui tirer ses joues

« Haha non pas du tout. J’aimerais énormément te revoir en fait. »

Encore une fois, tes joues s’empourprèrent due a tes paroles. Tu ne venais pas de croire à ce que tu venais de dire. Non pas que tu ne le pensais pas du tout, mais ceci était sorti avec une telle aisance. Comme si c’était une évidence. Ma pauvre Sae Jin, il se peut que tu t’emportes un peu trop vite. Mon Dieu, je me demande quel genre de filles il pense que je suis.

« Enfin, c’est juste que je suppose que tu as beaucoup à faire et moi aussi. Si on pouvait se croiser de temps en temps, je pense que ca pourrait être sympa. »

Nous quittions le petit café, la nuit était presque tombée sur la capitale. Cote à cote, nous marchions jusqu’a son rendez-vous.

« J’espère quand même qu’on te proposera pas un appartement dans une rue trop bizarre et glauque, ce serait vraiment bête qu'il t’arrive quelque chose »

Oui, tu pouvais facilement t’inquiéter pour les autres. Mais c’était des faits à ne pas oublier. Avec une certaine appréhension, tu osais glisser ton bras dans le sien, t’agrippant à lui

« Si… Si ça te dérange, ou met mal a l’aise, je peux te lâcher ».
electric bird.

Invité
Invité
Ce message a été posté Sam 13 Aoû - 17:47





Une fois nos commandes réglées et le café quitté, je rigole quant à la remarque que Sae Jin me fait. Puis un sourire s'étend sur mes lèvres lorsqu'elle m'avoue qu'en fait, elle aimerait bien me revoir. Alors c'est bien ce que je pensais, à la soirée du nouvel an, j'avais du lui faire bonne impression. Plutôt fier je commence à marcher d'un pas rapide avant de ralentir un peu, réalisant que mes jambes sont un peu plus grandes que celles de Sae Jin et que j'ai tout sauf envie de la perdre en chemin. En réalité, ça me fait vraiment plaisir qu'elle accepte de m'accompagner pour visiter des appartements. Ca peut être bien qu'elle apprécie l'endroit dans lequel je vivrai parce qu'après tout, elle sera peut-être amenée à y revenir. Enfin, je dis ça dans l'optique où les choses se passent comme j'en ai ma petite idée.

Cela fait un long moment que je n'ai pas eu de relation sérieuse, et peut-être que ça me ferait du bien. Un nouvel appartement, une nouvelle copine, ça serait comme une nouvelle vie finalement. Et puis Sae Jin est tellement mignonne... En plus, je sens qu'elle commence à prendre de l'assurance et ça me fait plaisir. Encore plus lorsque je la sens passer son bras autour du mien. Je rigole légèrement avant de resserrer mon bas contre mon torse, entraînant le sien avec. « Nan, ça ne me dérange pas. ». Je lui souris pour la rassurer et continue de marcher.

Rapidement nous arrivons devant le premier immeuble - qui aurait bien besoin d'un ravalement de façade. « Tiens c'est là. ». Je me détache de son bras pour lui indiquer du doigt l'entrée de l'immeuble. J'attrape mon téléphone dans le fond de ma poche et compose un numéro. « Bonjour, je suis Usui Keisuke, j'ai rendez-vous avec vous pour visiter l'appartement, je suis juste en bas... D'accord... A tout de suite. ». Je raccroche et, sourire aux lèvres, j'attrape cette fois çi la main de Sae Jin, l’entraînant avec moi vers l'entrée. J'appuie sur l'interphone que le locataire actuel m'a indiqué et je pousse la porte, laissant passer Sae Jin. « Je suis désolé, il n'y a pas d’ascenseur mais c'est au premier ! ». Toujours sa main dans la mienne je monte les escaliers et sonne devant le numéro 03. Un homme vient rapidement nous ouvrir et je grimace dès que j'entre dans l'appartement. Certes je n'ai pas beaucoup d'argent, mais c'est beaucoup plus petit que ce que j'imaginais...


© cn.june

Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 9:12
 

First date || Ft.Sae Jin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Enfin une date pour les élections en Haiti
» date limite des transactions ?
» Date du repêchage
» What 's the date today ?
» Date limite - Plafond salariale
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-