AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Baby don't cry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Shangdi Sumiyo
Présidente du conseil des lycéens
Pseudo : Nelliel Mes messages : 664 Yen (¥) : 269 Avatar : Zhou Jie Qiong Schizophrène? :
Watanabe Joy feat Park Yeeun Naruse Ichimaru feat Kim Ji Soo Hirako Rukia feat Hani Hisagi Yuzu feat Choi Yujin Yamamoto Kyota feat Suga Erawan W. Sakura feat Krystal Ayasegawa Tomoe feat Lee Kikwang Ahn Yi Han feat Han Sanghyuk Tenzin Opame feat Kim Yoo Jung Age : 17 ans Date de naissance : 31/12/1998 Astrologie : Capricorne Métier : Idole depuis peu en duo avec sa soeur jumelle Année : Terminal Résidant à : Dortoir Planning : M'entrainer avec ma soeur Aller au club pour voir Ryoma Senpai Faire de la patinoire avec Toshi manger un éclair à la pistache sans que maman ne le sache


lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. nunc at sagittis erat. nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. proin non quam id justo vestibulum


lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. nunc at sagittis erat. nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. proin non quam id justo vestibulum

Navigation :

fiche


Le fait d'avoir un cœur, engendre l'envie. Le fait d'avoir un cœur, engendre la gourmandise. Le fait d'avoir un cœur, engendre l'avarice. Le fait d'avoir un cœur, engendre l'orgueil. Le fait d'avoir un cœur, engendre la paresse. Le fait d'avoir un cœur, engendre la colère. Le fait d'avoir un cœur, engendre mon désir pour tout ce que tu es.
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Lun 18 Avr - 22:54
Tenue J’étais exténuée, fatiguée, mais je faisais avec. En ce moment on s’entrainait pas mal. Il y avait tellement à faire. J’avais envie de dormir, de m’allonger sous ma couette et de m’endormir, profondément, pour plusieurs jours. Mais je n’en avais pas le droit. De toute façon, même cinq petites minutes de repos, on ne me laisserait pas les prendre. Bâillant longuement, je passais une main dans mes cheveux avant de me fixer devant le miroir des toilettes. Mes cernes étaient si prononcées que c’en était effrayant. Fouillant dans ma pochette je pris mon concealer pour m’en mettre sous les yeux et dissimuler cela. Ni vue ni connue, je me lavais les mains en soupirant longuement. Quittant les cabinets je me dirigeais vers la salle de répétitions ou m’attendait Sumire mais surement notre coach vocaliste qui avait dû arriver entre temps. A chaque fois c’était la même. On attendait cent ans et le moment où j’avais besoin d’aller aux toilettes il arrivait… Poussant la porte, je le fixais avant de sourire légèrement et marmonner un bref bonjour. Comme prévu… Enlevant mes chaussures histoire de ne pas trop salir la salle pour les femmes de ménages, je filais vers ma sœur lui prenant la main avant de poser ma tête sur son épaule alors qu’il préparer ses affaires. « Je devrais vraiment arrêter d’aller faire pipi quand on vient…Il va finir par croire que je suis toujours en retard, ou alors que j’ai une petite vessie. » Marmonnais-je pour qu’elle seule m’entende. Faisant une faible moue je lâchais un long soupire avant de me redresser et m’étirer. Passant mes bras autour de ses épaules je la pris contre moi l’air de rien avant de la secouer très légèrement. C’était ça notre relation dans le fond. Même si parfois… Je pensais des choses bizarres à son égard, ma sœur était ma moitié, elle était tout pour moi, alors forcément qu’on était proche. Nous étions jumelles après tout.


Pseudo : emp. Mes messages : 67 Yen (¥) : 15 Avatar : Jeon somi (전소미) Schizophrène? :

hey baby
show you my paradise !
Date de naissance : 31/12/1998 Métier : mannequin & idole ↗ je collecte les étoiles dans vos regards #okjesors #jppdemoi Année : Terminale ↗ je voudrais le parfait ending de shojo #sadlife Planning :

lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. nunc at sagittis erat. nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. proin non quam id justo vestibulum


lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. nunc at sagittis erat. nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. proin non quam id justo vestibulum
Navigation :

lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. nunc at sagittis erat. nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. proin non quam id justo vestibulum


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mar 19 Avr - 22:03
Tenue  Moi qui ait la réputation de m’endormir dès lors que je pose ma tête contre un oreiller (ou un mur), ou bien seulement en fermant les yeux. Depuis quelques jours, je n’arrivais pas à trouver ce sommeil léger et confortable pour me ressourcer malgré mon emploi du temps chargé. Je fixais juste droite devant moi, le regard vague tout comme les pensées qui échouaient dans mon esprit. Pour autant je ne m’enfermais pas dans un état second, dans une bulle imperméable à mon environnement extérieur car dès que le coach vocal poussa la porte de la salle d’entraînement, je me levais, lui adressant alors un sourire poli. Sourire qui s’étira davantage lorsque ma jumelle fit son apparition. Cela faisait à peine quelques instants que je ne l’avais pas vu, et déjà, cette courte absence qui se concluait par un retour me réjouissait. «Je devrais vraiment arrêter d’aller faire pipi quand on vient…Il va finir par croire que je suis toujours en retard, ou alors que j’ai une petite vessie. » Je me retins de rire, car ce qu’elle disait était tellement vraie, quand elle s’éclipsait, l’entraîneur me posait souvent la question, à savoir si elle avait des soucis de santé, des indispositions dont il n’était pas au courant. Alors qu’elle s’amusait à me secouer, je finis par imposer la cadence en me balançant d’un pied sur l’autre, elle était obligée de suivre ou alors, on tombait et moi la première. « Je devrais faire comme toi, j’ai l’air maligne à partir au milieu de l’entrainement » murmurai-je de la même façon qu’elle, levant le bras pour lui ébouriffer sa tigrasse avant de bailler un peu. Enfin, je préférais faire ma pause pipi au milieu de l’entraînement, histoire d’allonger le temps de répit. Je trichais mais avec plus de repos, on était toujours plus efficaces. « Bon les filles, on va commencer par un échauffement de votre voix, approchez-vous du piano et suivez-moi. » N’ayant pas trop envie de me séparer de ma sœur, je lui attrapais les mains et j’avançais tout en gardant cette position qui pouvait paraître inconfortable aux yeux des gens mais qui ne l’était pas pour moi. « Tu crois qu’il va nous demander de préparer encore une nouvelle chanson ? » Non pas que je n’aimais pas cela, mais il était archi-pointilleux sur l’émotion, il pouvait nous faire répéter une même phrase toute une séance et pendant deux semaines, juste parce qu’il trouvait qu’on n’avait pas saisi le sentiment. Une ligne quoi. Si j’arrivais à me débrouiller la plupart du temps, c’était mine de rien frustrant et aujourd’hui, je n’étais pas vraiment motivée.


Shangdi Sumiyo
Présidente du conseil des lycéens
Pseudo : Nelliel Mes messages : 664 Yen (¥) : 269 Avatar : Zhou Jie Qiong Schizophrène? :
Watanabe Joy feat Park Yeeun Naruse Ichimaru feat Kim Ji Soo Hirako Rukia feat Hani Hisagi Yuzu feat Choi Yujin Yamamoto Kyota feat Suga Erawan W. Sakura feat Krystal Ayasegawa Tomoe feat Lee Kikwang Ahn Yi Han feat Han Sanghyuk Tenzin Opame feat Kim Yoo Jung Age : 17 ans Date de naissance : 31/12/1998 Astrologie : Capricorne Métier : Idole depuis peu en duo avec sa soeur jumelle Année : Terminal Résidant à : Dortoir Planning : M'entrainer avec ma soeur Aller au club pour voir Ryoma Senpai Faire de la patinoire avec Toshi manger un éclair à la pistache sans que maman ne le sache


lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. nunc at sagittis erat. nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. proin non quam id justo vestibulum


lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. nunc at sagittis erat. nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. proin non quam id justo vestibulum

Navigation :

fiche


Le fait d'avoir un cœur, engendre l'envie. Le fait d'avoir un cœur, engendre la gourmandise. Le fait d'avoir un cœur, engendre l'avarice. Le fait d'avoir un cœur, engendre l'orgueil. Le fait d'avoir un cœur, engendre la paresse. Le fait d'avoir un cœur, engendre la colère. Le fait d'avoir un cœur, engendre mon désir pour tout ce que tu es.
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Mer 20 Avr - 19:03
Tenue « Je devrais faire comme toi, j’ai l’air maligne à partir au milieu de l’entrainement » Je secouais lentement la tête en faisant ressortir ma lèvre inférieur avant de rapidement sourire. Un sourire qui en disait long sur le fond de ma pensée. Amusée, et un petit air taquin sur le visage. « Non, non. Comme ça, ça nous fait une pause de quelques minutes. » Je lui tapote doucement sa fesse, comme pour montrer à quel point j’étais fière d’elle. Ben oui, on avait une pause « pipi » grâce à elle. Si on y allait à deux, il trouverait ça bizarre. Même si franchement, entre nous, on faisait beaucoup de choses à deux. C’était surement le gêne des jumeaux ça. « Bon les filles, on va commencer par un échauffement de votre voix, approchez-vous du piano et suivez-moi. » L’échauffement de la voix. Je n’avais pas envie. Il faisait beau dehors, je voulais aller voir les cerisiers en fleurs, me balader sous les pétales qui tombent, danser, rire, je voulais manger une glace Sakura avec Sumire. S’arrêter au bord du fleuve, s’asseoir et regarder le soleil se coucher. Oui, j’avais envie de tout ça…Mais ce n’était pas possible. Triste. « Tu crois qu’il va nous demander de préparer encore une nouvelle chanson ? » Je plissais le nez. A cette idée, j’avais envie de partir en courant sans plus jamais revenir. Pas que je n’aimais pas les chansons mais… J’avais déjà du mal à retenir la dernière qu’il nous avait donné alors si je devais à nouveau faire travailler mes méninges pour retenir celle-là, j’allais finir par m’arracher les cheveux. « J’espère pas. Ne porte pas la poisse, sinon…. » Oui sinon quoi ? « Sinon je sais pas. » Je lui tirais la langue, tout en serrant ses mains des miennes. Soupirant quelque peu, je croisais le regard du coach avant de sourire faiblement. Il devait nous prendre pour des folles mais j’assumais entièrement. Je n’avais pas honte de mon comportement avec ma sœur. Manquerait plus que ça. Se mettant à jouer, nous faisant écouter le morceau, j’avais envie de pleurer. Pourquoi ? Car c’était un nouveau. Qui disait nouveau disait… Apprendre les sons. J’avais beau être musicienne et tout ce que vous voulez. Quand il s’agissait de faire les notes en chant, j’étais… Archi nulle. Quoi que, je m’étais pas mal améliorée. « Allez. Suivez-moi à présent. » Raclant ma gorge je serrais un peu plus ma main avant d’échauffer ma voix en suivant la douce mélodie qui s’arrêta bien rapidement. « Sumiyo, souffle un coup et tiens-toi plus droite. » Hochant la tête, je fis ce qu’il me dit de faire avant de reprendre le chant.


Pseudo : emp. Mes messages : 67 Yen (¥) : 15 Avatar : Jeon somi (전소미) Schizophrène? :

hey baby
show you my paradise !
Date de naissance : 31/12/1998 Métier : mannequin & idole ↗ je collecte les étoiles dans vos regards #okjesors #jppdemoi Année : Terminale ↗ je voudrais le parfait ending de shojo #sadlife Planning :

lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. nunc at sagittis erat. nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. proin non quam id justo vestibulum


lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. nunc at sagittis erat. nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. proin non quam id justo vestibulum
Navigation :

lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. nunc at sagittis erat. nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. proin non quam id justo vestibulum


Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Sam 14 Mai - 19:46
Tenue Plutôt qu’une simple question, c’était davantage un simple pressentiment car pendant que Sumiyo était aux toilettes, j’avais remarqué les petits mouvements suspects du mentor. Du moins, il se comportait normalement, juste qu’il avait sorti de sa pochette cartonnée, plus de partition qu’il n’en fallait. Parfois, c’était juste des notes, et d’autre fois, réellement des partitions. «J’espère pas. Ne porte pas la poisse, sinon…. » J’avais envie de lui dire ce que c’était déjà trop tard pour prier, qu’il fallait croiser les doigts avant mais je me contentais de lui sourire simplement. Au fond, je désirais également une séance tranquille où je n’aurais pas d’effort supplémentaire à fournir. Le travail paie toujours à ce qui paraît. « Sinon quoi ? » chuchotais-je en tournant la tête pour regarder la tête qu’elle pouvait tirer bien que je me mangeais davantage mes mèches de cheveux. «Sinon je sais pas. » Je pouffais de rire doucement. De toute façon, ce n’était pas comme si elle pouvait faire grand-chose. Boycotter l’entraînement ? C’était limite impossible, au risque de nous faire taper sur les doigts par notre mère qui nous servait de manager. « Si jamais être idole n’est pas fait pour nous, tu pourras compter sur moi. Je me reconvertirais en devin et on fera fortune » susurrai-je en serrant davantage ses mains posées sur mes épaules. Je ne voyais pas l’avenir sans elle, cela m’était simplement impossible et inimaginable. Malheureusement, je ne pouvais rien y faire quand le coach annonça la couleur de la séance d’aujourd’hui, au programme : une nouvelle chanson à maîtriser pour la prochaine fois. Ce n’était pas un nouveau morceau que nos fans pourraient retrouver dans un album, c’était plutôt des chansons qui présentaient une certaine technicité et qui seraient plutôt à démontrer sur les plateaux télévisés tel que les émissions musicaux mais aussi de divertissement. Au fur et à mesure que la séance commençait, je commençais à perdre ma concentration. Parce que j’avais des facilités par rapport à ma sœur, le professeur s’attardait peu sur ma prestation alors mon regard se faisait plus distant, se promenant sur les détails les plus insignifiants de la pièce. Inconsciemment, je repensais au malheureux épisode qui me tracassait sans cesse depuis. Sans le réaliser, j’avais cet air inhabituel sur mon visage, agacée et impatient. Je m’agitais nerveusement. « Ce n’est pas parce que je ne vous fait pas de remarque que vous devez ne pas écouter votre sœur. » Je tressaillis, non pas parce que ces mots m’avaient piqué (encore fallait-il que je m’en souvienne) mais parce que je sentis son regard posé vers moi, et son air sévère. Venait-il de me parler ? Certainement. « Désolée » bafouillais-je, l’air désolée mais il y avait plus sincère que cela, baissant alors le regard pour fixer mes chaussettes. Malgré sa remarque, je ne fus pas plus concentrée pour autant et je me repris une autre remarque du même genre, mais cette fois-ci, elle me fit faire l’exercice. Sauf que les choses ne se passèrent pas aussi bien que d’habitude, ma frustration grimpait d’une flèche et me voilà en larmes.



Shangdi Sumiyo
Présidente du conseil des lycéens
Pseudo : Nelliel Mes messages : 664 Yen (¥) : 269 Avatar : Zhou Jie Qiong Schizophrène? :
Watanabe Joy feat Park Yeeun Naruse Ichimaru feat Kim Ji Soo Hirako Rukia feat Hani Hisagi Yuzu feat Choi Yujin Yamamoto Kyota feat Suga Erawan W. Sakura feat Krystal Ayasegawa Tomoe feat Lee Kikwang Ahn Yi Han feat Han Sanghyuk Tenzin Opame feat Kim Yoo Jung Age : 17 ans Date de naissance : 31/12/1998 Astrologie : Capricorne Métier : Idole depuis peu en duo avec sa soeur jumelle Année : Terminal Résidant à : Dortoir Planning : M'entrainer avec ma soeur Aller au club pour voir Ryoma Senpai Faire de la patinoire avec Toshi manger un éclair à la pistache sans que maman ne le sache


lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. nunc at sagittis erat. nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. proin non quam id justo vestibulum


lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. nunc at sagittis erat. nullam tempor metus aliquet augue volutpat, eget tempus lorem commodo. curabitur sit amet hendrerit est, vel facilisis libero. proin non quam id justo vestibulum

Navigation :

fiche


Le fait d'avoir un cœur, engendre l'envie. Le fait d'avoir un cœur, engendre la gourmandise. Le fait d'avoir un cœur, engendre l'avarice. Le fait d'avoir un cœur, engendre l'orgueil. Le fait d'avoir un cœur, engendre la paresse. Le fait d'avoir un cœur, engendre la colère. Le fait d'avoir un cœur, engendre mon désir pour tout ce que tu es.
Voir le profil de l'utilisateur
Ce message a été posté Lun 16 Mai - 19:14
Tenue « Si jamais être idole n’est pas fait pour nous, tu pourras compter sur moi. Je me reconvertirais en devin et on fera fortune » C’était le genre de phrase que je trouvais très belle sortant de la bouche de ma sœur. Je ne pouvais pas le nier. C’était toujours plaisant d’entendre ça. Je me sentais comprise et importante à ses yeux, tout comme elle l’était pour moi. Mais je ne voulais pas non plus ruiner sa vie. Et ça elle le savait pertinemment. Ce n’est pas qu’être idole n’était pas fait pour nous. C’était moi le problème. L’énorme problème même. Je n’avais pas confiance en moi, et je ne progressais pas. Je prenais des réflexions de partout. Non le réel problème c’était moi, et simplement moi. Je ne pouvais pas punir Sumire par ma faute. Je savais que même en faisait ça, elle serait tout de même malheureuse. Peut-être parce que nous avions toujours été dans ce milieu depuis notre plus tendre enfance ? Qui sait… En tout cas, je ne voyais pas ma vie sans ça pour autant. Idole… Je ne l’aurais jamais imaginé, mais actrice si. Seulement à défaut de faire des pubs ou des shooting, je ne faisais rien de plus. Maman devait surement vouloir plus que ça. Ou le réserver pour ma jumelle. « Ne dis pas de bêtise. On restera idole pour toujours. » Le mot toujours me faisait bizarrement peur tout à coup. Comme si je découvrais un sens caché à ce simple mot. Une fois en place, on se mit rapidement à faire des échauffements de la voix, et comme d’habitude, on me reprit, car je ne savais pas faire telle ou telle note. Ce n’était pas facile, j’avais réellement du mal. Ma voix ne voulait surement pas m’écouter, je ne savais pas. Mais au lieu de m’aider, on m’enfonçait. On me comparait, toujours avec ma sœur, ce complexe qui ne faisait que grandir en moi me tuait à petit feu. « Ce n’est pas parce que je ne vous fait pas de remarque que vous devez ne pas écouter votre sœur. » Relevant le regard, je regardais d’abord notre coach, avant de tourner le regard vers ma sœur. C’était rare qu’elle se fasse reprendre. Quelque chose clochait. « Désolée » Entrouvrant la bouche à ses paroles, je fronçais les sourcils. Ce n’était pas ma moitié pour rien. Je la connaissais mieux que quiconque dans cette pièce. Elle était ailleurs. Perturbée, par je ne sais quoi. Et l’autre qui en remettait une couche, au point où elle commençait à pleurer. Posant mes mains sur ses joues, je lui relevais le regard. « Arrêtez ! Vous voyez bien que quelque chose ne va pas ! » si je m’écrasais pour moi, quand c’était Sumire, c’était une autre question. Jamais je ne m’écraserai. On ne touchait pas ma sœur. Essuyant rapidement ses joues, je la tirais pour qu’elle vienne dans mes bras. « Ce n’est pas quelques larmes qui va me faire arrêter l’entrainement ! Soyez plus mature ! Il serait temps de grandir un peu ! On reprend ! » Je la fusillais du regard en tapotant le dos de ma sœur. « On finit vite et après on parle d’accord ? Ne pleure pas ou je ne pleure pas. » marmonnai-je doucement en bisouillant son visage pour la chatouiller partout.


Contenu sponsorisé
Ce message a été posté Aujourd'hui à 12:33
 

Baby don't cry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Baby Deoxys alias Deox
» P... de baby-boomers 68tards...
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Private Schools ::  Memories, memories! :: ܛ les archives du forum ::  Les RPS useless-